Le CRB des Hospices Civils de Lyon. Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le CRB des Hospices Civils de Lyon. Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation"

Transcription

1 Le CRB des Hospices Civils de Lyon Dr Marie-Claire Mazé Direction de la Recherche Clinique et de l Innovation

2 Le CRB des HCL Création du CRB HCL en 2005 CRB HCL 29/06/2015 Fédération de plusieurs biothèques labellisées par le ministère de la recherche ou le ministère de la santé Service support à la recherche : 2 missions Constitution de collections d échantillons biologiques pour la recherche : collecte, stockage, gestion des données clinico-biologiques associées Mise à disposition du matériel biologique pour la recherche publique ou privée 2

3 Le Centre de Ressources Biologiques des HCL Comité stratégique Politique et stratégie du CRB Règles de fonctionnement Règles éthiques Un responsable administratif Un coordinateur scientifique Les Biothèques CRB HCL Neurobiotec Dr R Marignier Cardiobiotec Pr F Thivolet Tumorothèque Responsable : Pr A Traverse Glehen Immunobiotec Dr N Fabien Virobiotec Pr P André CBCbiotec Pr L Schaeffer 29/06/2015 -Pr JP Magaud -Dr V Hervieu - Pr M Devouassoux 3

4 Les thématiques scientifiques du CRB CRB HCL 29/06/2015 Pathologies neurologiques Pathologies cardiaques Pathologies pulmonaires Pathologies pédiatriques Foetopathologie Maladies génétiques Pathologies musculaires Pathologies tumorales : tumeurs solides et pathologies hématologique pathologies virales pathologies autoimmunes 4

5 La saône Le Rhône Le CRB HCL GHN Répartition sur les différents groupements hospitaliers GHLS HEH GHE CRB HCL 29/06/2015 5

6 Organisation du CRB HCL Une charte de fonctionnement validée par le comité stratégique applicable aux différentes biothèques (règles éthiques, politique de collection, politique de cession, politique qualité, communication ) CRB HCL Une autonomie de gestion de chaque biothèque dans le respect des règles communes formalisées dans la charte 29/06/2015 6

7 Démarche Qualité - Application de la Norme CRB NF S biothèques certifiées : Neurobiotec (2010) CBCbiotec (2011) Cytathèque (2012) - Audits internes réguliers dans l ensemble des biothèques du CRB

8 Mise à disposition du matériel biologique Collections disponibles pour la recherche académique et industrielle Formulaire de demande à renseigner : type d échantillon, volume, projet scientifique CRB HCL Validation par le comité de gestion de la biothèque et le collectionneur Proposition d un devis 29/06/2015 Rédaction du contrat par la DRCI 8

9 Quelques données chiffrées 2013 CRB HCL nouveaux échantillons stockés 4500 échantillons cédés 26 contrats de MAD 35 publications scientifiques pour des travaux de recherche effectués à partir de matériel biologique du CRB 29/06/2015 9

10 NeuroBioTec Biothèque située sur le site du Groupement Hospitalier Est, Lyon Bron Créée en 1997, par le Pr C. CONFAVREUX, neurologue et le Dr MF BELIN, DR INSERM Actuellement sous la responsabilité du Dr R. MARIGNIER, neurologue Nathalie DUFAY, 2015

11 Laboratoire Stockage -80 C Stockage azote Nathalie DUFAY, 2015 Gestion des données

12 Nos missions : NeuroBioTec Aider à la mise en place de collections d échantillons biologiques dans le cadre de collections patrimoniales ou de projets de recherche Prendre en charge rapidement et transformer les prélèvements biologiques en échantillons de qualité Assurer le stockage sécurisé des échantillons Assurer la mise à disposition des échantillons aux chercheurs des établissements publics et privés, en France et à l étranger, dans le respect de la réglementation en vigueur Certification NFS depuis 2010 Nathalie DUFAY, 2015

13 NeuroBioTec Gestion des collections de fluides (sang, LCR, urines, ADN, ARN ) 20 collections de prélèvements issus de patients atteints de pathologies initialement neurologiques et psychiatriques, et depuis 2009 cardiologiques, pneumologiques et pédiatriques Chaque collection est sous la responsabilité d un clinicien spécialiste Neurologie Cardiologie Pneumologie 1009 Pédiatrie Psychiatrie 17 projets de recherche dont 3 grandes cohortes nationales : OFSEP, CKD REIN, BCB GB Nathalie DUFAY, 2015

14 En moyenne 15 prélèvements par jour échantillons disponibles Nathalie DUFAY, 2015

15 NeuroBioTec : catalogue 15

16 Comment obtenir les échantillons? Etude de faisabilité Formulaire de demande d échantillons + Résumé du projet de recherche 1 mois Contrat de mise à disposition des échantillons (MTA) Examen par le bureau de cession de NeuroBioTec Devis 16

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Tumorothèque Caen Basse-Normandie Nathalie Rousseau, Ingénieur Tumorothèque Rencontres annuelles des Data Managers Académiques 12 et 13 Juin

Plus en détail

Le Centre de Ressources Biologiques - Catalogue Neurobiotec

Le Centre de Ressources Biologiques - Catalogue Neurobiotec Le Centre de Ressources Biologiques - Catalogue Neurobiotec NEUROBIOTEC Responsable : Dr Romain Marignier de Sérum Plasma LCR Tissu PBMC ADN ARN Urines Achalasie 85 2367 Adénomes hypophysaires 389 903

Plus en détail

CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL. Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris. Lyonbiopôle le 23 juin 2015

CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL. Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris. Lyonbiopôle le 23 juin 2015 CENTRE LEON BERARD CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES INSTITUTIONNEL Gilles Clapisson Marina Rousseau-Tsangaris Lyonbiopôle le 23 juin 2015 1 2009 2014 : Un projet d établissement exceptionnel dans l histoire

Plus en détail

CRB cancérologie CHU Grenoble

CRB cancérologie CHU Grenoble CRB cancérologie CHU Grenoble mise en place en 2001 dans le cadre d un appel à projet de l'inserm et du Ministère de la Recherche puis validé par la DHOS Thématique «cancer» Autorisation du Ministère de

Plus en détail

Centre de Ressources Biologiques

Centre de Ressources Biologiques Centre de Ressources Biologiques Règlement Intérieur ARTICLE 1 Création Il est créé au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Rennes, un Centre de Ressources Biologiques (CRB) labellisé par les Ministères

Plus en détail

Recueil des consentements éclairés au sein du CRB

Recueil des consentements éclairés au sein du CRB Hôpital Cimiez 4, avenue Reine Victoria - BP 1179 06003 Nice cedex 1 Laboratoire Pôle\Labo LPCE Page 1 sur 7 LABO-LPC-PR-053 VERSION 003 Christelle BONNETAUD (Laboratoire Ingénieur - Veronique HOFMAN (Laboratoire

Plus en détail

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris

LYRIC. Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris LYRIC Directeur : Jean-Yves Blay Co-directeurs : Alain Puisieux / Charles Dumontet Coordinateur : Marina Rousseau-Tsangaris CONTEXTE DE L AO DES SIRIC (SITES DE RECHERCHE INTÉGRÉS SUR LE CANCER) AO publié

Plus en détail

Les Centres de Ressources Biologiques. séminaire DIRC et IReSaP Dijon, 29 novembre 2011

Les Centres de Ressources Biologiques. séminaire DIRC et IReSaP Dijon, 29 novembre 2011 Les Centres de Ressources Biologiques séminaire DIRC et IReSaP Dijon, 29 novembre 2011 Problématique générale Identifier de nouvelles molécules thérapeutiques ou de nouvelles stratégies de soins Identifier

Plus en détail

fréquentant les différentes consultations mémoire du CM2R de Lyon : facteurs prédictifs de dépendance

fréquentant les différentes consultations mémoire du CM2R de Lyon : facteurs prédictifs de dépendance MEMORA - Etude longitudinale sur l'ensemble des patients fréquentant les différentes consultations mémoire du CM2R de Lyon : facteurs prédictifs de dépendance Responsable(s) : Krolak-Salmon Pierre, Centre

Plus en détail

Manuel Qualité. Selon la norme NF S 96-900

Manuel Qualité. Selon la norme NF S 96-900 HMN-PLATEFORME RESSOURCES BIOLOGIQUES 51 Av du Gal de Lattre de Tassigny 94 010 CRETEIL Manuel Qualité Ref : HM-RB-PRB-MQ-PIS-001-v03 Version : 03 Applicable le : 30-10-2015 Manuel Qualité de la Plateforme

Plus en détail

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon

Charte de la Banque ADN et de Cellules de Généthon Sommaire 1. PREAMBULE... 2 2. DEFINITIONS... 2 3. CADRE LEGAL... 3 4. ORGANISATION DE LA BACG... 4 5. PRESTATIONS DE LA BACG... 5 6. MODALITES DE CONTRIBUTION ET D UTILISATION DES SERVICES... 5 7. REGLES

Plus en détail

Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques à des fins de recherche

Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques à des fins de recherche 2009 2013 Mesure 1 RECHERCHE Étude des coûts de fonctionnement et recommandations pour la mise à disposition de ressources biologiques mars 2010 C O L L E C T I O N Etudes & expertises Mise À disposition

Plus en détail

Charte Germethèque. GERMETHEQUE Hôtel Dieu St Jacques 2 rue Viguerie 31059 TOULOUSE Cedex 9. Ref : DE-S1-027-02 GERMETHÈQUE

Charte Germethèque. GERMETHEQUE Hôtel Dieu St Jacques 2 rue Viguerie 31059 TOULOUSE Cedex 9. Ref : DE-S1-027-02 GERMETHÈQUE I - DEFINITION ET OBJECTIF GENERAL Germethèque est un Centre de Ressources Biologiques (CRB) multi-sites, fondé en 2007 par cinq CECOS et laboratoires de Biologie de la Reproduction des CHU de Clermont-Ferrand,

Plus en détail

Les Centres de Ressources Biologiques

Les Centres de Ressources Biologiques Les Centres de Ressources Biologiques Estelle SEILLES, DIU Immunologie et Biothérapies 19 novembre 2010, Paris Gilbert Montgaillard (EFS, Dijon) CRB Ferdinand Cabanne de Dijon Isabelle Desbois (EFS, Tours)

Plus en détail

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010

Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Pourquoi et comment participer à la collecte d échantillons en cancérologie? Conférence-débat Dijon le 8 octobre 2010 Dr Laurent ARNOULD Département de Biologie et de Pathologie des Tumeurs Centre G-F

Plus en détail

Cohorte E3N - Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'education Nationale)

Cohorte E3N - Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'education Nationale) Cohorte E3N - Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'education Nationale) Responsable(s) : Clavel-Chapelon Françoise, Equipe 9 du CESP, Centre de recherche en épidémiologie

Plus en détail

1 ÈRE ÉDITION STRUCTURES DE RECHERCHE CLINIQUE COLLABORATIVES EN RHÔNE-ALPES ANNUAIRE 2014 CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER

1 ÈRE ÉDITION STRUCTURES DE RECHERCHE CLINIQUE COLLABORATIVES EN RHÔNE-ALPES ANNUAIRE 2014 CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER ANNUAIRE 2014 STRUCTURES DE RECHERCHE CLINIQUE COLLABORATIVES EN RHÔNE-ALPES CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER STRUCTURES PUBLIQUES STRUCTURES PARTENARIALES DE RECHERCHE 1 ÈRE ÉDITION chercher produire

Plus en détail

Organisation de la recherche clinique. Dr E. DEVILLIERS Novembre 2011

Organisation de la recherche clinique. Dr E. DEVILLIERS Novembre 2011 Organisation de la recherche clinique Dr E. DEVILLIERS Novembre 2011 Rappel : la recherche clinique : «recherche appliquée àl homme dont la finalité est le progrès des techniques de soins» (Bourdillon

Plus en détail

Plan. une banque de cerveaux... Pourquoi? Comment? Qui? Donner son cerveau pour la recherche :

Plan. une banque de cerveaux... Pourquoi? Comment? Qui? Donner son cerveau pour la recherche : Le GIE Neuro-CEB : Plan une banque de cerveaux... Pourquoi? Comment? Qui? Donner son cerveau pour la recherche : Comment cela fonctionne? Aspects pratiques et légaux Qui peut donner? Bilan des activités

Plus en détail

Cohorte E3N - Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'education Nationale)

Cohorte E3N - Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'education Nationale) Cohorte E3N - Etude Epidémiologique auprès de femmes de la MGEN (Mutuelle Générale de l'education Nationale) Responsable(s) : Boutron-Ruault Marie-Christine, Inserm UMR 1018 - CESP (Centre de recherche

Plus en détail

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s

dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s dossier de presse nouvelle activité au CHU de Tours lat ransplantation hépatique p a r t e n a r i a t T o u r s - P o i t i e r s - O r l é a n s Contact presse Anne-Karen Nancey - Direction de la communication

Plus en détail

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD

Phase 1: Planifier. Les principes. Les principaux référentiels. R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD Phase 1: Planifier Les principes Les principaux référentiels R Collomp - D Qualité II.3. Cer5fica5ons EHPAD 1 Phase 1: Planifier Les principaux référentiels Principes des certifications - accréditations

Plus en détail

LA BIOLOGIE DELOCALISEE

LA BIOLOGIE DELOCALISEE LA BIOLOGIE DELOCALISEE ASPECTS REGLEMENTAIRES, ORGANISATIONNELS ET FINANCIERS Dominique Lasne, Necker Cadre règlementaire Analyse de biologie médicale Art L-6211-1 à L. 6222-5 et R 6211-1 à R. 6221-10

Plus en détail

1 re PARTIE. Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention

1 re PARTIE. Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention 1 re PARTIE Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention Table ronde N 1 Les réponses de l état : quelles politiques publiques pour la recherche? Ont pris part aux débats : Pr Mathieu

Plus en détail

Disponibilité et exploitation des données cliniques et biologiques en cancérologie : Etat des lieux et perspectives 5 décembre 2014

Disponibilité et exploitation des données cliniques et biologiques en cancérologie : Etat des lieux et perspectives 5 décembre 2014 2 1 Temps d animation scientifique sur des compétences et des outils locaux dans le but de transmettre un savoir-faire sur le site bordelais Disponibilité et exploitation des données cliniques et biologiques

Plus en détail

Les biobanques pour les débutants

Les biobanques pour les débutants Les biobanques pour les débutants C Dubourg B Turlin 14 octobre 2010 CHU de Rennes Définition Collection d échantillons biologiques humains Réunion, à des fins scientifiques, de prélèvements biologiques

Plus en détail

CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC

CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC CERTIFICATION ISO 9001 EN RÉSEAU DES CLCC Formation «Management de la qualité» 19/11/2015 Elise Villers Assureur Qualité-Auditeur Groupe des Centres de lutte contre le cancer CONSTATS DÉMARCHE DE CERTIFICATION

Plus en détail

Centre de Ressources Biologiques Santé de Brest MANUEL QUALITE. Version : 1 Date d application : 14/11/2014

Centre de Ressources Biologiques Santé de Brest MANUEL QUALITE. Version : 1 Date d application : 14/11/2014 MANUEL QUALITE Visa Rédacteur : Nathalie Jezequel Visa Approbateur : Valérie Ugo Version : 1 Date d application : 14/11/2014 La version en vigueur est celle disponible sur le serveur du CRB Santé-Brest

Plus en détail

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation

Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les Tumorothèques, aspects gestion de données et mutualisation Les tumorothèques, enjeu structurant des Cancéropôles Charline Frandemiche, chargée de mission pour la coordination des ressources biologiques

Plus en détail

0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation

0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation INAMI SPECIALITE 0 Indéterminée 1 Médecin de médecine générale 2 Médecin de médecine générale + ECG 75% 3 Médecin de médecine générale avec certificat de formation complémentaire 4 Médecin de médecine

Plus en détail

CRITERES DE REMPLACEMENT

CRITERES DE REMPLACEMENT ANATOMIE ET CYTOLOGIE PATHOLOGIQUES - 7 semestres dans des services agréés pour le DES d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins 5 doivent être accomplis dans des services hospitalouniversitaires

Plus en détail

Description de la collection

Description de la collection Description de la collection Nom de la collection : Nom et contact du déposant ou référent de la collection :.... Descriptif de la collection (5 lignes) :. Date de création :. Date de fin :... Origine

Plus en détail

MATINÉE D INFORMATION CENTRES DE RESSOURCES BIOLOGIQUES EN RHÔNE-ALPES BIOBANQUES

MATINÉE D INFORMATION CENTRES DE RESSOURCES BIOLOGIQUES EN RHÔNE-ALPES BIOBANQUES MATINÉE D INFORMATION CENTRES DE RESSOURCES BIOLOGIQUES EN RHÔNE-ALPES BIOBANQUES Sylviane Hennebicq Responsable Site Grenoble shennebicq@chu-grenoble.fr 1) LE CRB GERMETHÈQUE MULTI-SITES 11 SITES AU NIVEAU

Plus en détail

Observatoire Français de la Sclérose en Plaques

Observatoire Français de la Sclérose en Plaques OFSEP - Observatoire Français de la Sclérose en Plaques Responsable(s) : Vukusic Sandra, Service de Neurologie A, Centre de Coordination et Fondation EDMUS contre la Sclérose en PlaquesInserm U1028 Date

Plus en détail

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2

Appel à Projets. Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie. Action 3.1 et 23.2 Appel à Projets Constitution de bases clinicobiologiques multicentriques à visée nationale en cancérologie Action 3.1 et 23.2 Soumission en ligne: http://www.e-cancer.fr/aap/bcb11 Date limite de candidature

Plus en détail

PROJETS QUALITÉ DIRECTION USAGERS RISQUES QUALITE

PROJETS QUALITÉ DIRECTION USAGERS RISQUES QUALITE PROJETS QUALITÉ DIRECTION USAGERS RISQUES QUALITE A7- INS-QUA-004 Manuel Qualité Version 02 Mise à jour janvier 2015 Présentation du manuel qualité Sommaire Abréviations Présentation du CRB Politique qualité

Plus en détail

Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre

Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre Charte du Réseau des Tumorothèques du Centre Les tumorothèques sont des structures d Etablissements de Santé ayant pour missions la collecte et la conservation d échantillons provenant de tissus tumoraux

Plus en détail

Cellules souches et Médecine régénératrice

Cellules souches et Médecine régénératrice DIPLOME D'UNIVERSITE 2015 / 2016 Cellules souches et Médecine régénératrice Ce Diplôme Universitaire est ouvert aux étudiants des écoles doctorales des Universités Paris / Paris-Saclay, aux cliniciens

Plus en détail

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification

ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification ANNEXE I Référentiel des activités professionnelles Référentiel de certification Référentiel des activités professionnelles Dans le cadre de l exercice et de la promotion des droits des publics, le titulaire

Plus en détail

Retour d expériences des plateformes d accompagnement de l innovation

Retour d expériences des plateformes d accompagnement de l innovation Développement et évaluation des dispositifs médicaux. De l idée au marché : Quelle place pour les structures hospitalo-universitaires? Retour d expériences des plateformes d accompagnement de l innovation

Plus en détail

Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah

Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah Entrepôt de données de Santé (EDS) R. Beaufret, S. Bréant, Ch. Daniel, L. Treluyer, M. Zérah Pourquoi créer un système d accès aux données du système d information clinique? L AP-HP représente environ

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CRB DU CHU DE SAINT ETIENNE

PRÉSENTATION DU CRB DU CHU DE SAINT ETIENNE PRÉSENTATION DU CRB DU CHU DE SAINT ETIENNE -CRB 42 Tumorothèque- M PEOC H, Ph COSMO, Ph TROY, C DOUCHET Service d Anatomie et Cytologie Pathologiques CRB / TUMOROTHÈQUE CRB: Centres de Ressources Spécialisés

Plus en détail

centre de ressources biologiques

centre de ressources biologiques centre de ressources biologiques Hôtel-Dieu / - direction de la recherche institut de biologie 9 quai Moncousu - 44093 Nantes Cedex 1 tél : 02 53 48 22 02 fax : 02 53 48 22 10 mail : crb@chu-nantes.fr

Plus en détail

Colloque National. Douleurs et démences

Colloque National. Douleurs et démences Organisé par C. L. E. F. Colloque National 5e Edition Vendredi 6 juin 2014 De 8h30 à 17h30 Espace Notre Dame des Champs 92 bis bd du Montparnasse Paris 14 Douleurs et démences Avec le soutien de: La Fondation

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur le CIC :

Évaluation du HCERES sur le CIC : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur le CIC : Centre d Investigation Clinique de Lyon CIC 1407 sous tutelle des établissements et organismes : Institut National de la Santé Et de la Recherche

Plus en détail

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité.

Conseil national de l Ordre des médecins. Conditions de niveau d'études à remplir pour obtenir une licence de remplacement en spécialité. Conditions de niveau d'études à remplir pr obtenir une licence de remplacement en spécialité. ACTIVITÉ DU MÉDECIN REMPLACÉ Anatomie et cytologie pathologiques humaines anatomie et cytologie pathologiques.

Plus en détail

SAMEDI. octobre 13h30-17h30

SAMEDI. octobre 13h30-17h30 SAMEDI 13 octobre 13h30-17h30 Voir le cancer Amphithéâtre de l ASIEM 6, rue Albert de Lapparent - 75007 Paris /manifestation/voirlecancer communication@canceropole-idf.fr Fédérer la recherche francilienne

Plus en détail

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement

Roche Diagnostics en France. Manuel Qualité Sécurité Environnement Roche Diagnostics en France Manuel Qualité Sécurité Environnement Nos processus Les processus de notre Système de Management Intégré sont représentés ci-contre. Fonctionnement des processus Processus

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer

Unité d onco-hématologie pédiatrique. Procédure de recueil de consentements du donneur. Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer PO 3.2.2 version n 1 page1/5 Unité d onco-hématologie pédiatrique Procédure de recueil de consentements du donneur Codification du document : PO 3.2.2 Rédacteur : Dr V Gandemer Date d application : 1/12/2007

Plus en détail

Filière DéfiScience. Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE

Filière DéfiScience. Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE Filière DéfiScience Maladies Rares du Développement Cérébral et Déficience Intellectuelle NOTRE PLAN D ACTIONS EN SYNTHÈSE La filière DéfiScience a fait le choix, dès sa constitution, en septembre 2014,

Plus en détail

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr

Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Synthèse d activités 2014 www.genethon.fr Missions Généthon a pour mission la conception, le développement préclinique et clinique ainsi que la production de médicaments de thérapie génique pour les maladies

Plus en détail

population agée Gériatrie Psychologie et psychiatrie Oui

population agée Gériatrie Psychologie et psychiatrie Oui ESPRIT-VIE - Étiopathogénie des troubles psychiatriques en population agée Responsable(s) : RITCHIE Karen, U888 Date de modification : 06/05/2013 Version : 4 ID : 60045 Général Identification Nom détaillé

Plus en détail

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France

Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Dossier de presse 1 Mai 2013 Jérôme Céa Jérôme Céa Un des plus grands services de médecine nucléaire en France Le Département de médecine nucléaire du Centre Léon Bérard et le service de médecine nucléaire

Plus en détail

des banques pour la recherche

des banques pour la recherche ADN, cellules, tissus... des banques pour la recherche FÉVRIER 2009 Les banques d échantillons de matériel biologique (tissus, cellules, ADN ), appelées biobanques, mettent à disposition des chercheurs

Plus en détail

échantillons biologiques Informations sur l utilisation de vos Hôpital - Site de Paris 26 rue d Ulm - Paris 5ème

échantillons biologiques Informations sur l utilisation de vos Hôpital - Site de Paris 26 rue d Ulm - Paris 5ème Informations sur l utilisation de vos échantillons biologiques Hôpital - Site de Paris 26 rue d Ulm - Paris 5ème Ensemble, prenons le cancer de vitesse. www.curie.fr Ensemble, prenons le cancer de vitesse.

Plus en détail

inflammatoire récente CNIL : 03/07/2008

inflammatoire récente CNIL : 03/07/2008 DESIR - Cohorte de jeunes adultes avec rachialgie inflammatoire récente Responsable(s) : Dougados Maxime, SERVICE DE RHUMATOLOGIE DU PR DOUGADOS HÔPITAL COCHIN Date de modification : 07/06/2013 Version

Plus en détail

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE

DÉPARTEMENT D ONCOLOGIE PROGRAMME DE RECHERCHE CLINIQUE Université McGill et hôpitaux affiliés Hôpital Royal Victoria Hospital Hôpital général de Montreal General Hospital Hôpital général juif - Sir Mortimer B. Davis The Sir Mortimer B. Davis - Jewish General

Plus en détail

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo

Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS, Brazzaville, Congo COMMENT REDIGER UN PROJET DE RECHERCHE POUR UNE THESE DE MEDECINE OU UN MEMOIRE EN SCIENCES DE LA SANTE? Dr Donatien MOUKASSA Département des sciences biomédicales Anatomie et Cytologie Pathologiques FSS,

Plus en détail

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0

Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités. 1.1.102 Version F1.0 Numéro de PNF: Remplace: Objet: Procédure normalisée de fonctionnement du RCBT Description des tâches, rôles et responsabilités 1.1.102 Version F1.0 Description des tâches, rôles et responsabilités Date

Plus en détail

Manuel Qualité CRB-LRB

Manuel Qualité CRB-LRB Type de Document : Secteur concerné : Chapitre : Documents Site : Lariboisière - Secteur : CRB - Domaine : Général Chapitre 4- Système de management de la qualité des CRB Sous chapitre : 4.2- Exigence

Plus en détail

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation

Le contexte. Définition : la greffe. Les besoins en greffons en constante augmentation Présentation Le contexte Quels donneurs, quels organes? Le don Pour quels malades? Les étapes d une greffe d organes Faites connaître votre choix! 01/04/2014 Union Nationale des associations de donneurs

Plus en détail

RaDiCo-SEDVasc - Cohorte nationale (FR) sur le syndrome d'ehlers Danlos vasculaire

RaDiCo-SEDVasc - Cohorte nationale (FR) sur le syndrome d'ehlers Danlos vasculaire RaDiCo-SEDVasc - Cohorte nationale (FR) sur le syndrome d'ehlers Danlos vasculaire Responsable(s) : JEUNEMAITRE Xavier, Inserm UMR S 970 Date de modification : 03/01/2017 Version : 1 ID : 73376 Général

Plus en détail

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C

Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Tumorothèques Organisation en Région PACA Réunion Régionale de Cancérologie ONCOPACA 3C Pr. Christian Chabannon Directeur Cancéropôle PACA Lundi 19 septembre 2011 Place croissante de la biologie dans la

Plus en détail

ATELIER 3 : GENECAN Prise en charge des tests moléculaires sur la plateforme GENECAN

ATELIER 3 : GENECAN Prise en charge des tests moléculaires sur la plateforme GENECAN ATELIER 3 : GENECAN Prise en charge des tests moléculaires sur la plateforme GENECAN J. Bonneau (plateforme d extraction) N. Richard (Service de génétique CHU) D. Vaur (Laboratoire de biologie et de génétique

Plus en détail

ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection

ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection ANRS CO6 PRIMO - Cohorte primo-infection Responsable(s) : Meyer Laurence, U822 Essat Asma Goujard Cécile, SERVICE MÉDECINE INTERNE - HÔPITAL BICÊTRE Date de modification : 07/06/2013 Version : 1 ID : 60076

Plus en détail

PROJET CANTO CANTO INTITULE DU PROJET PORTEUR / PARTENAIRE(S) DU PROJET FINANCEMENT 13 870 288 TYPE DE COHORTE PATHOLOGIE DESCRIPTION APPORTS POUR

PROJET CANTO CANTO INTITULE DU PROJET PORTEUR / PARTENAIRE(S) DU PROJET FINANCEMENT 13 870 288 TYPE DE COHORTE PATHOLOGIE DESCRIPTION APPORTS POUR CANTO CANTO Institut Gustave Roussy FINANCEMENT 13 870 288 Cancer Cette cohorte a pour objectif l étude des toxicités chroniques des traitements anticancéreux chez 20 000 patientes atteintes d'un cancer

Plus en détail

CHARTE ET MANUEL QUALITE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE GUADELOUPE

CHARTE ET MANUEL QUALITE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE GUADELOUPE CHARTE ET MANUEL QUALITE DC-01-V1 CHARTE ET MANUEL QUALITE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE GUADELOUPE Date de création : 02/07/2013 Visa du rédacteur : S.GAETE Date d application : Visa approbateur

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN)

CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) CHARTE DU RESEAU HEMATOLIM (RESEAU REGIONAL D HEMATOLOGIE DU LIMOUSIN) Numéro d'identification du Réseau : 960740249 Vu la loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité

Plus en détail

MANUEL QUALITÉ. Plate-forme Biopuces Toulouse. selon la norme ISO 9001 version 2008

MANUEL QUALITÉ. Plate-forme Biopuces Toulouse. selon la norme ISO 9001 version 2008 1 MANUEL QUALITÉ Plate-forme Biopuces Toulouse selon la norme ISO 9001 version 2008 135, avenue de Rangueil - 31077 TOULOUSE CEDEX 4 Tél. 05 61 55 96 87 - fax 05 61 55 94 00 http://biopuce.insa-toulouse.fr

Plus en détail

LE DOMEVIH. Pourquoi? Pour qui? Comment? Murielle Mary-Krause INSERM U943

LE DOMEVIH. Pourquoi? Pour qui? Comment? Murielle Mary-Krause INSERM U943 LE DOMEVIH Pourquoi? Pour qui? Comment? Murielle Mary-Krause INSERM U943 HISTORIQUE En réponse à l émergence de l épidémie de VIH/SIDA Création des CISIH En 1992 un système d information centré sur le

Plus en détail

Base clinico-biologique des tumeurs du foie en France : Etat des lieux en 2014

Base clinico-biologique des tumeurs du foie en France : Etat des lieux en 2014 http://reseaucrbfoie.isped.u-bordeaux2.fr/ Base clinico-biologique des tumeurs du foie en France : Etat des lieux en 2014 Angéline Galvin, Bruno Clément, Simone Mathoulin-Pélissier, Valérie Paradis, Thomas

Plus en détail

CENTRE DE RÉFÉRENCE NATIONAL NEUROPATHIES PÉRIPHÉRIQUES RARES

CENTRE DE RÉFÉRENCE NATIONAL NEUROPATHIES PÉRIPHÉRIQUES RARES LIMOUSIN-AUVERGNE / Site de Limoges CENTRE DE RÉFÉRENCE NATIONAL NEUROPATHIES PÉRIPHÉRIQUES RARES (Maladies neuromusculaires) Photographie d une biopsie nerveuse Service de Neurologie Coordonnateur : Pr

Plus en détail

Foire aux questions. Veuillez cliquer sur l une des questions ci-dessous pour accéder à la réponse.

Foire aux questions. Veuillez cliquer sur l une des questions ci-dessous pour accéder à la réponse. Foire aux questions Veuillez cliquer sur l une des questions ci-dessous pour accéder à la réponse. Quels genres d échantillons biologiques sont disponibles à la Biobanque Genizon? Quelle est la procédure

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie APPEL A CANDIDATURES 2011 Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie Action 1.2 Date limite de soumission en ligne du dossier : 06 décembre 2010 http://www.e-cancer.fr/aap/for2011

Plus en détail

Les Recherches Non Interventionnelles: des questions spécifiques

Les Recherches Non Interventionnelles: des questions spécifiques 4eme Journée Interrégionale du GIRCI Grand Ouest Les Recherches Non Interventionnelles: des questions spécifiques Sabrina Le Bouter Coordinatrice Cellule RNI Direction de la Recherche CENTRE HOSPITALIER

Plus en détail

D.E.S Spécialités Médicales

D.E.S Spécialités Médicales D.E.S Spécialités Médicales Anatomie et cytologie pathologiques. A) Sept semestres dans des services agréés pour le diplôme d études spécialisées d anatomie et cytologie pathologiques, dont au moins cinq

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Ministère de l Enseignement supérieur et de la recherche Commissariat général à l Investissement COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 25 janvier 2011 Investissements d avenir : 200 millions d euros pour les

Plus en détail

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative

La maladie d Alzheimer est une maladie neurodégénérative CENTRE HOSPITALIER BÉZIERS dossier de presse janvier 2014 le dispositif alzheimer au centre hospitalier de béziers Contacts presse Françoise PERIDONT Directrice Communication Anne-Claire ITIé Chargée de

Plus en détail

La biologie clinique : un cas particulier de la nomenclature. Dr J. Legrand INAMI Service des soins de santé 14 octobre 2015

La biologie clinique : un cas particulier de la nomenclature. Dr J. Legrand INAMI Service des soins de santé 14 octobre 2015 La biologie clinique : un cas particulier de la nomenclature. Dr J. Legrand INAMI Service des soins de santé 14 octobre 2015 1 Résumé Remboursement des prestations de biologie clinique : 25 % «à l acte»

Plus en détail

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009

Le GELARC. Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique. Biotuesday 8 septembre 2009 Le GELARC Groupe d Etude des Lymphomes de l Adulte Recherche Clinique Biotuesday 8 septembre 2009 Pascal Deschaseaux Médecin, MBA Depuis 1990 dans les industrie de santé Pierre Fabre: Directeur Médical

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012

Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 6038 du 12/04/2012 Principaux points des décrets publiés au Bulletin officiel 608 du 1/0/01 Décret n -1-95 modifiant le décret n -99-69 du 6 octobre 1999 relatif à la protection et à l'indemnisation de certaines catégories

Plus en détail

CHARTE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE L ICM

CHARTE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE L ICM CHARTE DU CENTRE DE RESSOURCES BIOLOGIQUES DE L ICM Page : 1/14 SOMMAIRE... 1 1. PREAMBULE... 2 1.1 Enjeux du CRB-ICM... 2 1.2 Objectifs généraux du CRB-ICM... 2 1.3 Objectifs de la charte... 2 2. MISSIONS

Plus en détail

Journée DES Santé Publique 15.12.2014

Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Journée DES Santé Publique 15.12.2014 Sommaire 1. Pathologies concernées par le plan des MND 2. Plan Alzheimer 2008-2012 1. Présentation 2. Évaluation 3. Retour d expérience 3. Plan Maladies Neuro-Dégénératives

Plus en détail

Institut de référence en bioanalytique

Institut de référence en bioanalytique Institut de référence en bioanalytique (Referenzinstitut für Bioanalytik) Contrôle-qualité externe au plus haut niveau Institut de référance en bioanalytique - analyses interlaboratoires pour contrôle

Plus en détail

Priorisation et promotion d essais par l EMRC

Priorisation et promotion d essais par l EMRC par l EMRC Pr Claude Linassier Journée du Réseau Matinée de l EMRC : la recherche clinique en réseau Château royal de Blois 5 décembre 2013 Les missions de l EMRC Répondre aux besoins des investigateurs

Plus en détail

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013

GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 dvvxcvcxvdfvcs GLOBAL CARE Initiative : un lancement international réussi lors de BIO-Europe 2013 Le projet GLOBAL CARE Initiative (The Global Partnering Research Initiative of the Carnot Human Health

Plus en détail

Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine

Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine Ordonnance sur la transplantation d organes, de tissus et de cellules d origine humaine (Ordonnance sur la transplantation) Modification du 10 septembre 2008 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance

Plus en détail

Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris

Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris Dossier de presse 2012 Après-midi «Voir le cancer» Samedi 13 octobre 2012 à Paris Contact presse Tél : 01 48 03 72 47 Charlotte RICHARD Courriel : communication@canceropole-idf.fr VOIR LE CANCER : une

Plus en détail

L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL

L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DU CENTRE DE MÉDECINE FŒTALE ET DU LABORATOIRE DE BIOLOGIE MOLÉCULAIRE FOETO-MATERNELLE HÔPITAL NORD VENDREDI

Plus en détail

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie.

Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Le don de sang de cordon est un geste indolore, solidaire et gratuit qui sauve des vies. Le sang de cordon, un lien pour la vie. Qu est ce que le sang de cordon? Le sang de cordon (ou sang placentaire)

Plus en détail

2014 : un nouveau référentiel (ISO/NF) pour les Plateformes Technologiques de Recherche. Marie-Pierre DUBRULLE GIS IBiSA

2014 : un nouveau référentiel (ISO/NF) pour les Plateformes Technologiques de Recherche. Marie-Pierre DUBRULLE GIS IBiSA 2014 : un nouveau référentiel (ISO/NF) pour les Plateformes Technologiques de Recherche Marie-Pierre DUBRULLE GIS IBiSA Encore un nouveau référentiel!! Quand il y a déjà : 19 500 normes ISO plus de 30

Plus en détail

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions

Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie. Allocations 2015. Guide d instructions Soutien pour la formation à la recherche translationnelle en cancérologie 1. Contexte Allocations 2015 Guide d instructions La Fédération Hospitalo-Universitaire «Cancer, Microenvironnement et Innovation»

Plus en détail

Obtention de données génétiques à grande échelle

Obtention de données génétiques à grande échelle Obtention de données génétiques à grande échelle Stéphanie FERREIRA Ph.D. Campus de l Institut Pasteur de Lille 1, rue du Professeur Calmette 59000 LILLE Tel : 03 20 87 71 53 Fax : 03 20 87 72 64 contact@genoscreen.fr

Plus en détail

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS

RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS RESEAUX EN ONCOLOGIE THORACIQUE : EXEMPLES CONCRETS Pr. Arnaud SCHERPEREEL Pneumologie et Oncologie Thoracique Hôpital Calmette - CHRU de Lille et Unité INSERM 1019 Institut Pasteur de Lille Francophones

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Procédure. Acquérir et Valider les ressources biologiques

Procédure. Acquérir et Valider les ressources biologiques Page 1 sur 7 Contenu 1 Objet... 2 2 Domaine d application... 2 3 Documents de référence... 2 4 Définitions et abréviations... 2 5 Contenu de la procédure... 3 6 Liste de diffusion... 7 7 Historique des

Plus en détail

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006

ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 ossier e presse Mardi 11 Juillet 2006 1. OU EN EST LE CENTRE HOSPITALIER DE LOURDES? En dépit du contexte difficile que connaît le milieu de la santé, le Centre Hospitalier de Lourdes poursuit sa progression.

Plus en détail

PATHROS : Paris Thrombosis Study - Etude cas-témoins sur les patients de médecine vasculaire au sein des hôpitaux universitaires de Paris

PATHROS : Paris Thrombosis Study - Etude cas-témoins sur les patients de médecine vasculaire au sein des hôpitaux universitaires de Paris PATHROS : Paris Thrombosis Study - Etude cas-témoins sur les patients de médecine vasculaire au sein des hôpitaux universitaires de Paris Responsable(s) : Emmerich Joseph, Department of Medicines used

Plus en détail