Retour d expérience sur la gestion d une épidémie de gale récidivante Mai 2011 Février 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour d expérience sur la gestion d une épidémie de gale récidivante Mai 2011 Février 2012"

Transcription

1 Retour d expérience sur la gestion d une épidémie de gale récidivante Mai 2011 Février 2012 Dr Rudayna MAARI Service d Hygiène Hospitalière Inter-Etablissements Elisabeth GALY Antenne Régionale Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest Journée Régionale de Veille Sanitaire en Midi-Pyrénées 14 juin Toulouse

2 Ça se passe où? USLD : 2 ème étage/3 4 ailes de 20 résidents 88 professionnels IDE : 16 AS : 28 AS de nuit : 8 ASHQ : 15 Autres : 21 2

3 Le signalement.. Mercredi 11 mai 2011: le gériatre signale un cas isolé de gale chez une patiente, diagnostiqué de manière FORTUITE sur biopsie cutanée EOHH alertée la veille par le cadre du service et une soignante : «on sent des piqûres, ça gratte mais on ne voit pas d insectes.» Vendredi 13 mai : le gériatre signale un diagnostic parasitologique positif chez la voisine de chambre du cas index l épidémie est là! 3

4 Organisation interne Investigation 2 cas certains 23 cas probables (6P + 17S) taux d attaque 15 % Constitution d une cellule de crise pour définition et mise en œuvre d une CAT Signalement externe (CCLIN SO et ARS) 4

5 La stratégie globale de prise en charge Traitements collectifs des soignants symptomatiques et asymptomatiques des résidents symptomatiques et asymptomatiques de l'environnement Arrêts des mouvements Information - communication du personnel des familles des médecins traitant (pour famille des soignants symptomatiques, avec prise en charge des frais) 5

6 La source de contamination? Pas de certitude sur le cas index, un soupçon cependant : Une résidente provenant d un Ehpad, symptomatique à l entrée le 10/09/2010 pourrait être le cas index? (cs dermato, corticothérapie orale et locale, antihistaminiques, dexeryl), hyperéosinophilie, DCD le 10/11/10 Un cas secondaire, cs dermato le 7/01/11 et le 10/02/11 une prise de stromectol prescrite dans le doute, corticoïdes, dexeryl, DCD le 17/03/2011 6

7 Accalmie jusqu au 29 juillet? Apparemment alertes sans suite 17 juin : prurit chez 2 AS, prélevées par un laboratoire externe, examens négatifs, apaisement du stress 27 juin : prurit chez 2 résidents, (ainsi que le cas index), examens négatifs, levée des précautions complémentaires 22 juillet : prurit chez 4 résidents, examens négatifs 7

8 2 ème épisode le 29 juillet : 1 cas certain (parasito + chez Mme A) 11 cas probables (9P + 2S) taux d attaque 7 % l épidémie récidive, POURQUOI? 8

9 Difficultés rencontrées pour objectiver la 2 ème vague Réalité du prurit (peau fragile chez la personne âgée, irritation cutanée liée au traitement, acarophobie, nodule persistant réinfestant, cuir chevelu?..) Difficultés d obtenir un prélèvement de qualité par un opérateur expérimenté Difficultés d objectiver le sarcopte en cas de gale commune Test à l encre : quelle sensibilité? 9

10 Autres difficultés ou questions Le dermatologue (expérience, frais) Le traitement du linge des patients Sortie d un patient? Sous traitance du traitement de l environnement? L approvisionnement des médicaments et désinfectants La communication interne ciblée vers équipes concernées Le Baygon vert : efficacité? La presse Les recommandations CCLIN SO 2004 : limites? 10

11 Analyse des causes de l épidémie Réalisée en période de suivi après le 1 er épisode avec la collaboration de l ARLIN MP Le retard de diagnostic de gale en est à l origine Modification de stratégie Changement de stratégie diagnostique, thérapeutique et de surveillance sur avis des experts service de dermatologie (CHU Toulouse) 11

12 Impact national Interrogation auprès du CCLIN pour CAT Saisine du HCSP par le CCLIN en 2011 (produits disponibles et gestion des traitements) Mise en place d un groupe de travail (HCSP) nouvelles recommandations en

13 3 ème épisode épidémique Date du signalement interne Nombre de cas certains Nombre de cas probables 1 er épisode 2 ème épisode 3 ème épisode 13 mai juillet février (Mme N et Mme F) 1 (Mme A) 0 23 (6P + 17 S) 11 (9P + 2S) 4 (3P + 1S) Taux d attaque 15 % 7 % 2 % Un espacement des épisodes (2,5 mois 7 mois) Une meilleure réactivité au départ de l épidémie critères épidémiologiques primant sur critères parasitologiques meilleure identification des cas probables chez la personne âgée Une charge parasitaire de plus en plus faible dans le service (au vu du nombre de cas) 13

14 Hypothèses de récidive Mme A serait un réservoir (prurit tenace) Non compliance du personnel au traitement collectif Réservoir environnemental Réservoir communautaire 14

15 Visite ARS/ARLIN 21 mars 2012 A la demande de l établissement Analyser les différents épisodes Étayer les hypothèses évoquées Mme A est le réservoir sarcopte résistant? peu probable (INvS, service de parasitologie, CCLIN Sud- Ouest) interférences médicamenteuses? avis correspondant régional de pharmacovigilance interférences entre son traitement habituel (Tégretol, inducteur enzymatique) et le Stromectol 15

16 Visite ARS/ARLIN 21 mars 2012 A la demande de l établissement Non compliance des professionnels au traitement? prise médicamenteuse non contrôlée donnée déclarative vestiaires des personnels en congés insuffisamment traités? traitement des familles dépendant de l adhésion du médecin traitant aux recommandations émises par l établissement

17 Visite ARS/ARLIN 21 mars 2012 A la demande de l établissement Existence d un réservoir environnemental Efficacité du Baygon Vert = A-PAR? Service de parasitologie et dermatologie CHU Toulouse, CCLIN Paris-Nord Avis concordants : pyréthrinoïdes = même efficacité Existence d un réservoir communautaire Difficultés d accès à des données de surveillance épidémiologique dans la communauté 16

18 Trois épisodes et pourtant Bonne acceptabilité des mesures par les professionnels EOH investie Bonne communication de la cellule de crise Travail pluridisciplinaire (en interne et externe) Interface avec les structures d appui 17

19 Perspectives Collaboration prévue avec HAD pour définir stratégie de dépistage, traitement des patients et information des professionnels Fiche REX en cours de validation, prochainement mise en ligne sur le site internet du CCLIN Sud- Ouest Sensibiliser les professionnels du secteur libéral à l importance d une démarche collective Mettre en place un système de recueil des données de surveillance en soins de ville 18

! " #! $ # % & " # # ' ( % $ " $ ( ) * " +, - + ' ) + $$. / & 0 1 & 0 & $ 2

!  #! $ # % &  # # ' ( % $  $ ( ) *  +, - + ' ) + $$. / & 0 1 & 0 & $ 2 ! " #! $ # %&" # # ' ( % $ "$ ( ) * " +, -+ ')+ $$. / &01 &0&$ 2 ," " " $ $ " $ /$ %$ 23 " % $ ) 4 $ " )" $ 5" $ 67'8' /$ " $ " 4 / " "$ " $& 9 $ $ :44 4#4(4*; 9 4 3 & 4$"

Plus en détail

Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison. Anne Brunon REPH 21 février 2013

Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison. Anne Brunon REPH 21 février 2013 Retour d expérience sur une épidémie de gale au CH de Montbrison Anne Brunon REPH 21 février 2013 SSG Le 30/05: EOHH informée d une suspicion de gale en SSG = Mme D (91 ans) prurit depuis +s mois + lésions

Plus en détail

Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe

Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe Quelles mesures à mettre en œuvre pour gérer des cas groupés en EHPAD? Expérience du CH Dieppe : Gestion d une épidémie de grippe Dr Claire AUDINET-BYHET Gériatre Dr Stéphanie ROCHON-EDOUARD Praticien

Plus en détail

Gestion du signalement de GALE et du risque collectif Cas groupés de gale dans un EMS Journée du risque infectieux en EMS en Aquitaine

Gestion du signalement de GALE et du risque collectif Cas groupés de gale dans un EMS Journée du risque infectieux en EMS en Aquitaine Gestion du signalement de GALE et du risque collectif --------- Cas groupés de gale dans un EMS Journée du risque infectieux en EMS en Aquitaine Cellule de Veille Alerte et Gestion sanitaire / VSS Docteur

Plus en détail

Reseau de correspondants

Reseau de correspondants Reseau de correspondants Formation du 17 avril 2014 Objectif Aider à mettre en place une stratégie de gestion d une épidémie de gale et à appliquer les mesures de prévention adaptées à partir de l analyse

Plus en détail

Mesures de prévention et de contrôle

Mesures de prévention et de contrôle Investigations et prise en charge des épidémies de gale en EHPAD Mesures de prévention et de contrôle C. Gautier Antenne régionale aquitaine du CCLIN Sud Ouest Difficultés Diagnostic Disponibilité d un

Plus en détail

ARLIN Pays de Loire le 24 septembre 2015 Dr Catherine Willer Médecin Coordonnateur/Hygiéniste Mme Anne de Thomaz Cadre de santé

ARLIN Pays de Loire le 24 septembre 2015 Dr Catherine Willer Médecin Coordonnateur/Hygiéniste Mme Anne de Thomaz Cadre de santé RETOUR D EXPERIENCE.. Epidémie de gale en EHPAD ARLIN Pays de Loire le 24 septembre 2015 Dr Catherine Willer Médecin Coordonnateur/Hygiéniste Mme Anne de Thomaz Cadre de santé La structure Les Résidences

Plus en détail

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015

Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS CHU DIJON, Isabelle Therme IDE Hygiéniste octobre 2015 Gestion des risques et IAS Plusieurs situations: Prévention au quotidien (1) Plan de lutte défini par le ministère, procédures,

Plus en détail

Prise en charge et gestion d épidémie

Prise en charge et gestion d épidémie LA GALE Prise en charge et gestion d épidémie Prévention des infections associées aux soins en EHPAD Mardi 15 octobre 2013 Amphithéâtre IFSI Brabois- Nancy Contexte Documents de référence disponibles pour

Plus en détail

RETOUR D EXPERIENCE Epidémie de GALE

RETOUR D EXPERIENCE Epidémie de GALE RETOUR D EXPERIENCE Epidémie de GALE EHPAD LE FOULON La Ferté Bernard Patricia LEPROUST Lorène DUGAST Journée SLAE LUTIN 72 du 08 décembre 2017 L EHPAD LE FOULON Accueille 90 résidents répartis sur 5 secteurs

Plus en détail

Prise en charge de cas d ERG en SSR Sandrine AUGUSTE CH Armentières

Prise en charge de cas d ERG en SSR Sandrine AUGUSTE CH Armentières + Prise en charge de cas d ERG en SSR Sandrine AUGUSTE CH Armentières Journée régionale de prévention du risque infectieux en SSR 7 octobre 2014 + Centre Hospitalier d Armentières 2 Hôpital référent de

Plus en détail

La notion «d épidémie»

La notion «d épidémie» Régine CORA Pharmacien hygiéniste Clinique CJAO La notion «d épidémie» sous entend que l on connaisse le niveau de normalité = Augmentation anormale du nombre de cas d un phénomène de santé avec des points

Plus en détail

15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS

15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS 15 / 09 /2015 Dr Michel TIV Dr Jean Louis GROSS 2 Définition (1) Augmentation significative de la fréquence d'une maladie au-delà de ce qui est habituellement observé en un lieu et une période de temps

Plus en détail

Epidémie de Klebsiella pneumoniae productrice de carbapénémase de type OXA-48 au CHU de Nantes

Epidémie de Klebsiella pneumoniae productrice de carbapénémase de type OXA-48 au CHU de Nantes Epidémie de Klebsiella pneumoniae productrice de carbapénémase de type OXA-48 au CHU de Nantes 2013-2014 Didier LEPELLETIER Unité de Gestion du Risque Infectieux Service de Bactériologie Hygiène hospitalière

Plus en détail

Investigation d une épidémie d infections à Streptocoque A dans un Ehpad, Dordogne, Février 2015

Investigation d une épidémie d infections à Streptocoque A dans un Ehpad, Dordogne, Février 2015 Investigation d une épidémie d infections à Streptocoque A dans un Ehpad, Dordogne, Février 2015 Gaëlle Gault 1, Virginie Pringault 2 1 Institut de veille sanitaire, Département de coordination des alertes

Plus en détail

REX. Gestion des épidémies en EHPAD Territoire Pyrénées-Ariégeoises ML SOUM 28/03/2017

REX. Gestion des épidémies en EHPAD Territoire Pyrénées-Ariégeoises ML SOUM 28/03/2017 REX Gestion des épidémies en EHPAD Territoire Pyrénées-Ariégeoises ML SOUM 28/03/2017 La gestion des épidémies Le territoire de santé s engage 2001: mise en place du RINA Les directeurs des 5 ETS de l

Plus en détail

ARLIN (Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales) Auvergne

ARLIN (Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales) Auvergne ARLIN (Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales) Auvergne L Arlin est une structure régionale d appui et de conseils pour les établissements de santé, les établissements médico-sociaux

Plus en détail

Les épisodes infectieux en collectivités de personnes âgées : une priorité de santé publique

Les épisodes infectieux en collectivités de personnes âgées : une priorité de santé publique SURVEILLANCE, ALERTE ET GESTION DES EPISODES INFECTIEUX EPIDEMIQUES EN EHPAD dans le Nord-Pas-de-Calais Cellule de l Institut de Veille Sanitaire en Region (Cire) Nord Pas-de-Calais Picardie Dr Sophie

Plus en détail

Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006

Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006 Gestion d une épidemie de gale au 15 aout 2006 Journée de prévention du risque infectieux en psychiatrie jeudi 27 mai 2010 Dr TRIVIER et coll. 1 Alerte du service de gastro Le jeudi 10 aout 2006 appel

Plus en détail

Retour D expérience de l Equipe Mobile d Hygiène de l HPGM sur une «Epidémie de gale» en EHPAD. D.Nsotha IDE EMH et V.Mathé médecin hygiéniste EMH

Retour D expérience de l Equipe Mobile d Hygiène de l HPGM sur une «Epidémie de gale» en EHPAD. D.Nsotha IDE EMH et V.Mathé médecin hygiéniste EMH Retour D expérience de l Equipe Mobile d Hygiène de l HPGM sur une «Epidémie de gale» en EHPAD D.Nsotha IDE EMH et V.Mathé médecin hygiéniste EMH L EMH Projet «pilote» ARS DT 91/Hôpital Gériatrique Les

Plus en détail

Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience. 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique

Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience. 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique Epidémie de gale en 2015 dans un EHPAD de la région retour d expérience 18 novembre 2016 AM GALLERAND ARLIN Martinique Qu est-ce que la gale? (1) Parasitose cutanée due à un parasite le SARCOPTE de la

Plus en détail

EPIDEMIEDE GALE RETOUR D EXPERIENCE. septembre octobre CH Saint Charles de Commercy. Pôle Santé Sud Meusien

EPIDEMIEDE GALE RETOUR D EXPERIENCE. septembre octobre CH Saint Charles de Commercy. Pôle Santé Sud Meusien EPIDEMIEDE GALE RETOUR D EXPERIENCE septembre octobre 2014 CH Saint Charles de Commercy Dr SIMON -Président de CLIN Mme NOEL - IDE hygiéniste Pôle Santé Sud Meusien Dr DELATTE Praticien hygiéniste Mme

Plus en détail

Hygiène Stérilisation

Hygiène Stérilisation Formation des correspondants en hygiène hospitalière Répondre aux exigences de la circulaire DGS/DH n 6454 du 29 décembre 2000 relative à la prévention des infections nosocomiales dans les établissements

Plus en détail

Journée d échange avec les Equipes Mobiles Hygiène en EHPAD 2 décembre 2015

Journée d échange avec les Equipes Mobiles Hygiène en EHPAD 2 décembre 2015 Journée d échange avec les Equipes Mobiles Hygiène en EHPAD 2 décembre 2015 Epidémie d infections invasives à Streptococcus pyogenes dans un EHPAD (septembre 2014 mai 2015) M Brun- M Philippo Equipe mobile

Plus en détail

ARLIN (Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales) Auvergne

ARLIN (Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales) Auvergne ARLIN (Antenne Régionale de Lutte contre les Infections Nosocomiales) Auvergne L Arlin est une structure régionale d appui et de conseils pour les établissements de santé, les établissements médico-sociaux

Plus en détail

Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux

Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux Prévention des infections dans les Etablissements Médico-Sociaux Dr Zoher KADI Responsable ARLIN Picardie Définitions Contamination Colonisation Infection Infection Associée aux Soins Formation des Référents

Plus en détail

Retour d Expérience - Signalement d infections nosocomiales

Retour d Expérience - Signalement d infections nosocomiales Retour d Expérience - Signalement d infections nosocomiales Objectif : A partir d un événement signalé par un établissement de santé (via le dispositif créé par le décret n 2001-671 du 26 juillet 2001),

Plus en détail

Quelques chiffres Département du Val d Oise. Quelques expériences GEA EHPAD «A» L épidémie en EHPAD : du signalement à la gestion

Quelques chiffres Département du Val d Oise. Quelques expériences GEA EHPAD «A» L épidémie en EHPAD : du signalement à la gestion Quelques chiffres Département du Val d Oise L épidémie en EHPAD : du signalement à la gestion Nadia ASKEUR Cellule Départementale de Veille d Alerte et de Gestion Sanitaire du Val d Oise Nombre de signalements

Plus en détail

Cas groupés d infections en EHPAD

Cas groupés d infections en EHPAD Cas groupés d infections en EHPAD bilan des signalements 2010/2011 évaluation de l outil régional d aide à la gestion perspectives Séverine MESSELIER ARS Haute Normandie Arnaud MATHIEU Cire Normandie Denis

Plus en détail

" # $ " % $ &'# $ & % #% ( ) * # +

 # $  % $ &'# $ & % #% ( ) * # + 1 ! " # $ " % $ &'# $ $ ( & % #% ( ) * # +, - + ) + %%./ 0/ / 1 2 % '34! '3' % 2 , % #% #5 #6 7489 % 9 : &% %)"# % % % 7 8 % % % 2, % % )1 ; )< %# # 9 2 # % % # ; =99!> ; 9? ' 9 % # @5! %% A # 2 1%% =$>

Plus en détail

Epidémies de gastro-entérites à norovirus en EHPAD. Cas groupés de GEA. Norovirus. Marc Carpentier & Chantal Fauchier

Epidémies de gastro-entérites à norovirus en EHPAD. Cas groupés de GEA. Norovirus. Marc Carpentier & Chantal Fauchier Epidémies de gastro-entérites à norovirus en EHPAD Marc Carpentier & Chantal Fauchier Journée ARLIN Bretagne 2011, Brest «Le risque infectieux en EHPAD et sa prévention» Cas groupés de GEA Données InVS

Plus en détail

Bilan des signalements de foyers d IRA et de GEA en Ehpad et USLD en Ile-de-France pendant la saison hivernale

Bilan des signalements de foyers d IRA et de GEA en Ehpad et USLD en Ile-de-France pendant la saison hivernale Cire Ile-de-France Champagne Ardenne Bilan des signalements de foyers d IRA et de GEA en Ehpad et USLD en Ile-de-France pendant la saison hivernale 2011-12 E. Daimant, Cellule régionale de veille, alerte

Plus en détail

Olivier Baud ARlin Auvergne Réunion novembre 2014

Olivier Baud ARlin Auvergne Réunion novembre 2014 Olivier Baud ARlin Auvergne Réunion novembre 2014 Bactéries Hautement Résistantes émergentes? 1. bactérie commensale du tube digestif 2. résistante à de nombreux antibiotiques 3. avec des mécanismes de

Plus en détail

Fiches «réflexe» Organisation reposant sur 1 trio. Rappel : méthodologie d élaboration des outils d aide à la gestion des cas groupés en HND

Fiches «réflexe» Organisation reposant sur 1 trio. Rappel : méthodologie d élaboration des outils d aide à la gestion des cas groupés en HND Gestion de cas groupés d infections en EHPAD, expérience de la haute Normandie Rappel : méthodologie d élaboration des outils d aide à la gestion des cas groupés en HND Enquête 2008 : forte attente concernant

Plus en détail

Contexte. Retour d expérience sur la gestion des épidémies d IRA en EHPAD dans la région Nord Pas de Calais en 2012

Contexte. Retour d expérience sur la gestion des épidémies d IRA en EHPAD dans la région Nord Pas de Calais en 2012 Retour d expérience sur la gestion des épidémies d IRA en EHPAD dans la région Nord Pas de Calais en 2012 Dr Karine BLANCKAERT Médecin Coordonateur Antenne Régionale Nord-Pas de Calais de lutte contre

Plus en détail

La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013

La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013 La gale Présentation ARLIN Midi-Pyrénées, juillet 2013 Beaucoup de difficultés à gérer Épidémie insidieuse premiers cas = partie émergée de l iceberg Diagnostic difficile à établir et maladie «honteuse»

Plus en détail

Les infections associées aux soins

Les infections associées aux soins Les infections associées aux soins Définitions, structuration de la lutte contre les IAS en France Dr DENIS Corinne EOH inter hospitalière, CHU St Etienne Contexte Deux types d infections nosocomiale communautaire

Plus en détail

EPIDÉMIE DE GRIPPE EN UNITÉ DE SOIN

EPIDÉMIE DE GRIPPE EN UNITÉ DE SOIN EPIDÉMIE DE GRIPPE EN UNITÉ DE SOIN DE LONGUE DURÉE ET EHPAD : ANALYSE MÉDICO-FINANCIÈRE L. MARI 1-2, V. CHAU 3, L. ADJEMOUT 3, L. FUSTIER 2, O. BELLON 2 EHPAD (1), unité d hygiène (2), unité de long séjour

Plus en détail

Bilan de la surveillance des infections à MERS-Cov

Bilan de la surveillance des infections à MERS-Cov Bilan de la surveillance des infections à MERS-Cov Mise à jour au 25 septembre 2013 Pascal CHAUD Cire Nord Sources Institut de veille sanitaire (InVS) http://www.invs.sante.fr/ European center for diseases

Plus en détail

Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir

Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir Elaboration d un outil d aide à la gestion des cas groupés d infection en EHPAD: détecter pour prévenir Dr Pillet. J EHPAD la pleiade pour le groupe RG2 Présentation du RG2 Réunion de 7 EHPAD de la rive

Plus en détail

Cas clinique 1. Quel diagnostic devez vous évoquer? Quels examens pour en faire la preuve? Quelles mesures de prévention?

Cas clinique 1. Quel diagnostic devez vous évoquer? Quels examens pour en faire la preuve? Quelles mesures de prévention? Cas clinique 1 Mr D, 25 ans, sans antécédent, était en vacances en Grèce, où il a été hospitalisé pour AVP avec volet costal. Après 5 jours de réanimation, il est passé en médecine pendant 2 jours, puis

Plus en détail

Retour d expérience Epidémie de Gastro Entérite Aigue. Centre Hospitalier du Rouvray 04 mai 2017

Retour d expérience Epidémie de Gastro Entérite Aigue. Centre Hospitalier du Rouvray 04 mai 2017 Retour d expérience Epidémie de Gastro Entérite Aigue Centre Hospitalier du Rouvray 04 mai 2017 Présentation de l établissement - 1 Le Centre Hospitalier du Rouvray est un Etablissement Public de Santé

Plus en détail

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD : autoévaluation Évolution 1 re / 2 e itération. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest 28 avril 2015

Maîtrise du risque infectieux en EHPAD : autoévaluation Évolution 1 re / 2 e itération. ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest 28 avril 2015 Maîtrise du risque infectieux en EHPAD : autoévaluation Évolution 1 re / 2 e itération ARLIN Midi-Pyrénées CCLIN Sud-Ouest 28 avril 2015 Participation 1 re itération 147 EHPAD 15 14 10 47 18 16 Participation

Plus en détail

La Gale (La Scabiose)

La Gale (La Scabiose) La Gale (La Scabiose) Dr N. Contet-Audonneau 04/10/2014 1 Définition Dermatose contagieuse due à un acarien Sarcoptes scabiei variété hominis Fréquente Cosmopolite Prurigineuse 04/10/2014 2 La gale 300

Plus en détail

Analyse des causes selon la méthode ORION Campagne de prévention et sensibilisation

Analyse des causes selon la méthode ORION Campagne de prévention et sensibilisation 1 Epidémie de grippe dans un établissement de santé Analyse des causes selon la méthode ORION Campagne de prévention et sensibilisation Chubilleau C. (1,2), Marteau S. (2), Vincent C. (2), Mureau B. (2),

Plus en détail

Epidémie de gale au CH de Chambéry

Epidémie de gale au CH de Chambéry Epidémie de gale au CH de Chambéry Services Service de rééducation FOUGERES : début prurit 26/11/2012 Unité de Soins Continus : début prurit 26/11/2012 Infectiologie B7 : début prurit 17/12/2012 Urgences

Plus en détail

Guide de bonnes pratiques lors de situations épidémiques. Journée 2011 du CCLIN Est Dr O. Chanay,, Centre Hospitalier de l Agglomération de Nevers

Guide de bonnes pratiques lors de situations épidémiques. Journée 2011 du CCLIN Est Dr O. Chanay,, Centre Hospitalier de l Agglomération de Nevers Guide de bonnes pratiques lors de situations épidémiques Journée 2011 du CCLIN Est Dr O. Chanay,, Centre Hospitalier de l Agglomération de Nevers S approprier? Adhésion à une proposition et volonté de

Plus en détail

Gestion d une épidémie à Clostridium difficile au CHIC des ANDAINES

Gestion d une épidémie à Clostridium difficile au CHIC des ANDAINES Gestion d une épidémie à Clostridium difficile au CHIC des ANDAINES 17 e journée Caennaise de prévention des IAS Le mardi 10 octobre 2017 JM de Champs / D Ollivier Le centre Hospitalier Intercommunal des

Plus en détail

CAS CLINIQUES DERMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ. Dr Valérie BABIC Dermatologue CHRU NANCY Séminaire du 15 novembre 2018

CAS CLINIQUES DERMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ. Dr Valérie BABIC Dermatologue CHRU NANCY Séminaire du 15 novembre 2018 CAS CLINIQUES DERMATOLOGIE DU SUJET ÂGÉ Dr Valérie BABIC Dermatologue CHRU NANCY Séminaire du 15 novembre 2018 1 CAS CLINIQUE N 1 Monsieur G, 93 ans ATCD : HTA, IDM, AOMI, EP, troubles cognitifs TTT :

Plus en détail

Cas groupés d hépatite E aigüe parmi le personnel d un centre hospitalier - Investigation, enjeux de gestion

Cas groupés d hépatite E aigüe parmi le personnel d un centre hospitalier - Investigation, enjeux de gestion Cas groupés d hépatite E aigüe parmi le personnel d un centre hospitalier - Investigation, enjeux de gestion Dr Cyril Rousseau, Institut de en région (Cire) Mardi 4 décembre 201 Maison des Etudiants «Aimé

Plus en détail

Grippe : De l épidémie à la maitrise raisonnée

Grippe : De l épidémie à la maitrise raisonnée Grippe : De l épidémie à la maitrise raisonnée 8 ème Rencontre Régionale de la prévention du risque infectieux en secteur médico-social 19 novembre 2015 Elisabeth Millet Lacombe-Pharmacien responsable

Plus en détail

Olivier Baud ARlin Auvergne

Olivier Baud ARlin Auvergne d e l a t h é o r i e à l a p r a t i q u e Olivier Baud ARlin Auvergne Evolution des BMR de 2000 à 2012 SARM EBLSE ERG EPC 2000 2006 2012 Nb de cas K pneumoniae R pénèmes Et après 2013??? 2000 2006 2012

Plus en détail

Bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes (BHRe) Prise en charge à domicile importance du circuit d information

Bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes (BHRe) Prise en charge à domicile importance du circuit d information Bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes (BHRe) Prise en charge à domicile importance du circuit d information «Prévention du risque infectieux en HAD» Journée IR CCLIN-ARLIN Besançon

Plus en détail

Mise en œuvre d un dispositif d auto-surveillance des Ira et GEA en EHPAD Bretagne

Mise en œuvre d un dispositif d auto-surveillance des Ira et GEA en EHPAD Bretagne Mise en œuvre d un dispositif d auto-surveillance des Ira et 28/03/2013 Mise en œuvre d un dispositif d auto-surveillance des Ira et Mise en place d une surveillance pour la saison épidémique 2012-2013

Plus en détail

ANALYSE A POSTERIORI D UNE ÉPIDÉMIE DE GRIPPE EN USLD SELON LA MÉTHODE ALARM. Sandrine MIAS IDE hygiéniste (UPIN)

ANALYSE A POSTERIORI D UNE ÉPIDÉMIE DE GRIPPE EN USLD SELON LA MÉTHODE ALARM. Sandrine MIAS IDE hygiéniste (UPIN) ANALYSE A POSTERIORI D UNE ÉPIDÉMIE DE GRIPPE EN USLD SELON LA MÉTHODE ALARM 1 Sandrine MIAS IDE hygiéniste (UPIN) Hygiène et prévention du risque infectieux en EMS Décembre 2013 LA GRIPPE o Maladie aiguë

Plus en détail

Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX

Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX Cliquez Pistes de ici prévention pour ajouter des un infections sous titre à E. coli BLSE Catherine DUMARTIN CCLIN SUD OUEST, BORDEAUX Prévenir l émergence : usage rationnel moindre usage des antibiotiques

Plus en détail

Infections à streptocoque A en chirurgie plastique

Infections à streptocoque A en chirurgie plastique 2 e Journée régionale de veille sanitaire (JRVS) Artigues-près-Bordeaux, 8/12/11 Infections à streptocoque A en chirurgie plastique C. Gautier 1, R.Dutrech 1, A-G. Venier 2, C. Dumartin 2 1 Antenne Régionale

Plus en détail

Programme d actions du CPIAS Occitanie. ARLIN Midi-Pyrénées ARLIN Languedoc-Roussillon

Programme d actions du CPIAS Occitanie. ARLIN Midi-Pyrénées ARLIN Languedoc-Roussillon Programme d actions du CPIAS Occitanie ARLIN Midi-Pyrénées ARLIN Languedoc-Roussillon S appuie sur Cahier des charges ARS Expériences PA Données de terrain PROPIAS 3 axes principaux L expertise et l appui

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur le dispositif de surveillance et de gestion des IRA et GEA en Ehpad 2015

Résultats préliminaires de l enquête sur le dispositif de surveillance et de gestion des IRA et GEA en Ehpad 2015 Résultats préliminaires de l enquête sur le dispositif de surveillance et de gestion des IRA et GEA en Ehpad 2015 Journée d échange avec les EMH, Rhône-Alpes, 2 décembre 2015 Jean-Loup Chappert Cellule

Plus en détail

POURQUOI, QUAND, COMMENT COMMUNIQUER EN SITUATION DE CRISE?

POURQUOI, QUAND, COMMENT COMMUNIQUER EN SITUATION DE CRISE? POURQUOI, QUAND, COMMENT COMMUNIQUER EN SITUATION DE CRISE? Dr Karine BLANCKAERT MARECHAL, MD Responsable du Centre d appui pour la prévention des infections associées aux Soins Hauts de France CHU de

Plus en détail

Epidémie de Streptocoque A dans un EHPAD, retour d expérience

Epidémie de Streptocoque A dans un EHPAD, retour d expérience Epidémie de Streptocoque A dans un EHPAD, retour d expérience 3 ème Journée régionale de Martinique Prévention du risque infectieux en établissement médico-social Rachel Dutrech Cadre de santé Antenne

Plus en détail

Le risque infectieux en EHPAD Constat

Le risque infectieux en EHPAD Constat Séminaire national sur l organisation de la prévention des infections associées aux soins Paris 24 novembre 2008 Paris Généraliser la prévention des infections associées aux soins à l ensemble des secteurs

Plus en détail

Madame A. ROUX - LAPLAGNE Pharmacien Responsable EOHH. Rencontre des IDE Hygiénistes - ARS Limousin - 23 janvier 2015

Madame A. ROUX - LAPLAGNE Pharmacien Responsable EOHH. Rencontre des IDE Hygiénistes - ARS Limousin - 23 janvier 2015 CAS GROUPES D INFECTIONS A SALMONELLA MONTEVIDEO DANS UNE UNITE PSYCHIATRIQUE MERE-ENFANTENFANT - RETOUR D EXPERIENCE- Equipe Opérationnelle d Hygiène Hospitalière Madame A. ROUX - LAPLAGNE Pharmacien

Plus en détail

Plan local de gestion d une situation épidémique

Plan local de gestion d une situation épidémique Plan local de gestion d une situation épidémique CONTEXTE Le plan stratégique national de prévention des infections associées aux soins 2009-2013 prévoit que les établissements de santé intègrent aux plans

Plus en détail

Prévention de la transmission croisée des BMR et BHRe

Prévention de la transmission croisée des BMR et BHRe Prévention de la transmission croisée des BMR et BHRe BMR : bactéries multirésitantes aux antibiotiques BHRe : bactéries hautement résistantes aux antibiotiques émergentes Dr Jeanne-Marie Germain Arlin

Plus en détail

Gestion d'une épidémie de gale. N. NICOLAS, pharmacien, président du CLIN G. MAUUARY, praticien en hygiène G. BRION, infirmière hygiéniste HPMetz

Gestion d'une épidémie de gale. N. NICOLAS, pharmacien, président du CLIN G. MAUUARY, praticien en hygiène G. BRION, infirmière hygiéniste HPMetz Gestion d'une épidémie de gale N. NICOLAS, pharmacien, président du CLIN G. MAUUARY, praticien en hygiène G. BRION, infirmière hygiéniste HPMetz 1 Présentation de l'établissement Établissement PSPH de

Plus en détail

Expérience pilote de surveillance des épisodes infectieux en EHPAD

Expérience pilote de surveillance des épisodes infectieux en EHPAD Expérience pilote de surveillance des épisodes infectieux en EHPAD dans la région Nord Pas de Calais Prévention du risque infectieux en EHPAD - 2 ème journée de Une priorité de santé publique (1/3) Risque

Plus en détail

Le rôle de l ARLIN dans la gestion des épidémies en EHPAD «Théorie et pratique»

Le rôle de l ARLIN dans la gestion des épidémies en EHPAD «Théorie et pratique» Le rôle de l ARLIN dans la gestion des épidémies en EHPAD «Théorie et pratique» Prévention du risque infectieux en EHPAD 3 e journée inter-régionale de formation et d information - 16 juin 2011 - Rennes

Plus en détail

Le CHU de Nantes. Alerte. Alerte. Episode 1 Mesures de préven3on. Alerte 11/18/14

Le CHU de Nantes. Alerte. Alerte. Episode 1 Mesures de préven3on. Alerte 11/18/14 11/18/14 Le CHU de Nantes Experience and difficul3es to control a large outbreak of OXA48 carbapenemase- producing Klebsiella pneumoniae in a French University Hospital Neuf établissements de santé 3 000

Plus en détail

Stratégie globale de lutte contre les Bactéries Hautement Résistantes émergentes (BHRe) en établissement de santé

Stratégie globale de lutte contre les Bactéries Hautement Résistantes émergentes (BHRe) en établissement de santé Stratégie globale de lutte contre les Bactéries Hautement Résistantes émergentes (BHRe) en établissement de santé 23èmes Journées Régionales d Hygiène de Lorraine Le 18 juin 2015 Domaine de L Asnée Karine

Plus en détail

Projet régional «mise en place d'une organisation pour optimiser le diagnostic précoce de gale»

Projet régional «mise en place d'une organisation pour optimiser le diagnostic précoce de gale» Projet régional «mise en place d'une organisation pour optimiser le diagnostic précoce de gale» Fatima Rachidi-berjamy 1 ère journée de prévention des IAS en EMS Bourgogne Franche-Comté Dole, 18 octobre

Plus en détail

«Actualités» relatives à la maîtrise du risque infectieux en EHPAD. Dr Vincent STOECKEL PH coordonnateur ARLIN

«Actualités» relatives à la maîtrise du risque infectieux en EHPAD. Dr Vincent STOECKEL PH coordonnateur ARLIN «Actualités» relatives à la maîtrise du risque infectieux en EHPAD Dr Vincent STOECKEL PH coordonnateur ARLIN Journée Régionale de Formation et d Information ARLIN Champagne Ardenne Vendredi 18 Avril 2014

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECLARATION DE SIGNES EVOCATEURS DE GRIPPE DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE

CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECLARATION DE SIGNES EVOCATEURS DE GRIPPE DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE CONDUITE A TENIR DEVANT LA DECLARATION DE SIGNES EVOCATEURS DE GRIPPE DANS UN ETABLISSEMENT DE SANTE Responsabilité de chacun et sensibilisation de tous 1 - Tous les professionnels travaillant au contact

Plus en détail

Gale: Précautions Complémentaires en salle d accouchement

Gale: Précautions Complémentaires en salle d accouchement Gale: Précautions Complémentaires en salle d accouchement Journée du réseau mater 10 octobre 2013 Dr F-O.Mallaval CH-Chambéry Contexte du point de vue de l EOH Appel téléphonique du vendredi =>(cadre de

Plus en détail

CAS DE BHRE SUR JEANNE RIVEREAU. 1. Une pièce en 2 actes

CAS DE BHRE SUR JEANNE RIVEREAU. 1. Une pièce en 2 actes CAS DE BHRE SUR JEANNE RIVEREAU 1. Une pièce en 2 actes LE DECOR L EHPAD Françoise d Andigné est un établissement privé associatif réparti sur 2 sites distincts éloignés de 400 m à la Pommeraye Le site

Plus en détail

Prise en charge d un cas de gale à domicile

Prise en charge d un cas de gale à domicile Prise en charge d un cas de gale à domicile Le sarcopte de la gale :généralités Définition Parasite de l ordre des acariens qui vit dans l épiderme humain : Sarcoptes scabiei variété hominis Morphologie

Plus en détail

RésO InfectiO PACA Est

RésO InfectiO PACA Est RésO InfectiO PACA Est Infections à Clostridium difficile quoi de neuf pour notre pratique? Les recommandations d hygiène Dr N.Négrin Service d Hygiène - Infectiologie Pôle Santé Publique Centre Hospitalier

Plus en détail

Dr Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN FELIN Réunion-Mayotte

Dr Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN FELIN Réunion-Mayotte Dr Cécile Mourlan Coordinatrice CCLIN FELIN Réunion-Mayotte Contexte CIRCULAIRE N DGS/DHOS/DGAS/2009/264 du 19 août 2009 relative à la mise en œuvre de mesure du plan stratégique national 2009-2013 de

Plus en détail

PROCÉDURE DE SIGNALEMENT DES ÉVÈNEMENTS INFECTIEUX

PROCÉDURE DE SIGNALEMENT DES ÉVÈNEMENTS INFECTIEUX PROCÉDURE DE SIGNALEMENT DES ÉVÈNEMENTS INFECTIEUX dans les établissements médico-sociaux et établissements d hébergement pour personnes âgées Circuit de fonctionnement Agence Régionale de Santé (ARS)

Plus en détail

Bactéries hautement résistantes émergentes et hygiène. -

Bactéries hautement résistantes émergentes et hygiène. - Bactéries hautement résistantes émergentes et hygiène. - Dr O. BELLON (Centre Hospitalier de Brignoles) et A. LORY (Marseille ARLIN PACA) Marseille Novembre 2014 Aucun conflit d intérêt avec l industrie

Plus en détail

QUI? Présentation de l Ehpad

QUI? Présentation de l Ehpad 18 NOV 2016 Dr Nicole YANG-TING - Médecin coordonnateur Référent médical Hygiène Mme Brigitte ALBANO Cadre de santé/responsable Qualité M. Omer OUAMBA Aide-soignant Correspondant Hygiène 2 QUI? Présentation

Plus en détail

Plan local de gestion d épidémie

Plan local de gestion d épidémie Plan local de gestion d épidémie Test en conditions réelles Dr Isabelle Gindre, présidente CME / CLIN - CH de Toul JRH, 17 mai 2013 Contexte CH St Charles TOUL Etablissement de proximité 108 lits et places

Plus en détail

Dispositif de surveillance des épidémies d IRA et GEA dans les EHPAD des Pays de la Loire

Dispositif de surveillance des épidémies d IRA et GEA dans les EHPAD des Pays de la Loire Dispositif de surveillance des épidémies d IRA et GEA dans les EHPAD des Pays de la Loire Elise CHIRON, Delphine BARATAUD, Bruno HUBERT Cire des Pays de la Loire, Institut de Veille Sanitaire Journée Interrégionale

Plus en détail

Gestion du risque infectieux en EHPAD

Gestion du risque infectieux en EHPAD Gestion du risque infectieux en EHPAD Expérience d un médecin coordonnateur Dr Nadine CHAUVEAU-ALMAYRAC APLEIN ARLIN Nantes 24 mars 2009 Résidence de la Fontaine du jeu 262 résidents dont 15 accueils temporaires

Plus en détail

Surveillance des risques infectieux en EHPAD Région des Pays de la Loire

Surveillance des risques infectieux en EHPAD Région des Pays de la Loire Surveillance des risques infectieux en EHPAD Région des Pays de la Loire Delphine BARATAUD, Bruno HUBERT Cire des Pays de la Loire, Institut de Veille Sanitaire Prévention du risque infectieux en Ehpad

Plus en détail

ORGANISATION ET MISSIONS

ORGANISATION ET MISSIONS ORGANISATION ET MISSIONS DU CPIAS BRETAGNE M. Aupée, JM. Germain Organisation du dispositif de prévention des infections associées aux soins en France 1992-2017 5 CClin (1992) 26 Arlin (2006) Coordination

Plus en détail

Gestion d une épidémie de rougeole

Gestion d une épidémie de rougeole Gestion d une épidémie de rougeole Expérience du CHU de Bordeaux 14 ème journée de rencontre des correspondants en hygiène de Nouvelle-Aquitaine Contexte de la rougeole Extraits Tuto Rougeole CPIAS-NA

Plus en détail

Définitions des IAS. Les acteurs de la PRI. Organisation de la Prévention du Risque Infectieux (PRI) 20/04/2015. IAS : infection associée aux soins

Définitions des IAS. Les acteurs de la PRI. Organisation de la Prévention du Risque Infectieux (PRI) 20/04/2015. IAS : infection associée aux soins Centre de coordination Sud-Est de la lutte contre les infections nosocomiales & associées aux soins Organisation de la Prévention du Risque Infectieux (PRI) Elisabeth Laprugne-Garcia CClin Sud-Est 29/04/2015

Plus en détail

Epidémie d entérobactéries productrices de carbapénémases au CHU d Angers

Epidémie d entérobactéries productrices de carbapénémases au CHU d Angers Epidémie d entérobactéries productrices de carbapénémases au CHU d Angers Journées inter réseaux Poitou-Charentes Dr Clément LEGEAY CHU d Angers Université d Angers Unité de Prévention et de Lutte contre

Plus en détail

Conduite à tenir devant une épidémie

Conduite à tenir devant une épidémie Conduite à tenir devant une épidémie Dr Olivier Baud Médecin coordonnateur ARLIN Auvergne Conduite d une enquête épidémique 1. Confirmer le diagnostic de l infection 2. Confirmer l épidémie 3. Mettre en

Plus en détail

Réunion régionale EOH Strasbourg 06 septembre A. BETTINGER T.LAVIGNE Animateurs Réseau BHRe

Réunion régionale EOH Strasbourg 06 septembre A. BETTINGER T.LAVIGNE Animateurs Réseau BHRe Réunion régionale EOH Strasbourg 06 septembre 2013 A. BETTINGER T.LAVIGNE Animateurs Réseau BHRe Adopté en conseil excécutif le 10/07/13 Parution le 29/08/13 A. BETTINGER- T. LAVIGNE / réunion régionale

Plus en détail

BHRe: Une épidémie en EHPAD. Dr Batailler EMH Grenoble RIPIN 15 juin 2017

BHRe: Une épidémie en EHPAD. Dr Batailler EMH Grenoble RIPIN 15 juin 2017 BHRe: Une épidémie en EHPAD Dr Batailler EMH Grenoble RIPIN 15 juin 2017 Présentation de l établissement EHPAD de 93 Lits Sur 4 étages dont une UPG (RDC) Situé à Grenoble (proximité CHU) Adhésion à l EMH

Plus en détail

Retour d expérience Équipe mobile d hygiène : C. MIQUEL H. BAFFOU 16/11/2017. Journée EHPAD Est Occitanie

Retour d expérience Équipe mobile d hygiène : C. MIQUEL H. BAFFOU 16/11/2017. Journée EHPAD Est Occitanie Retour d expérience Équipe mobile d hygiène : C. MIQUEL H. BAFFOU 16/11/2017 Journée EHPAD Est Occitanie 1 Présentation de l EMH du CH PERPIGNAN Composition : 0,8 ETP praticien hygiéniste, 1 IDE hygiéniste

Plus en détail

ACCUEIL DES PATIENTS PORTEURS DE BHR EN SSR : RETOUR D EXPÉRIENCE

ACCUEIL DES PATIENTS PORTEURS DE BHR EN SSR : RETOUR D EXPÉRIENCE ACCUEIL DES PATIENTS PORTEURS DE BHR EN SSR : RETOUR D EXPÉRIENCE Dr Rémi MAYAN, maladies infectieuses / CM LANDOUZY VILLA JEANNE - CAMBO LES BAINS Réunion du Réseau des Hygiénistes d Aquitaine le 26.11.2015

Plus en détail

BHR et parcours de soins

BHR et parcours de soins BHR et parcours de soins Philippe Carenco Marie-France Texier EOH Hyères et EMH Var Ouest www.sf2h.net DÉCLARATION DE LIENS D'INTÉRÊTS Philippe Carenco : aucun lien d intérêt Marie-France Texier : aucun

Plus en détail

La gale: Etat de la question. Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur

La gale: Etat de la question. Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur La gale: Etat de la question Dr Claire Dachelet, Dr Stéphanie Olivier Dermatologie CHU Dinant Godinne / UCL Namur La gale : le «grand» retour et beaucoup de questions Quand y penser? Comment poser le diagnostic?

Plus en détail

QUESTIONNAIRES SUR LES INFECTIONS DU POST-PARTUM À STREPTOCOCCUS PYOGENES (STREPTOCOQUE DU GROUPE A BÉTA HÉMOLYTIQUE) DANS L INTER-RÉGION OUEST

QUESTIONNAIRES SUR LES INFECTIONS DU POST-PARTUM À STREPTOCOCCUS PYOGENES (STREPTOCOQUE DU GROUPE A BÉTA HÉMOLYTIQUE) DANS L INTER-RÉGION OUEST Basse-Normandie Bretagne Centre Pays de la Loire St Pierre et Miquelon QUESTIONNAIRES SUR LES INFECTIONS DU POST-PARTUM À STREPTOCOCCUS PYOGENES (STREPTOCOQUE DU GROUPE A BÉTA HÉMOLYTIQUE) DANS L INTER-RÉGION

Plus en détail

Prévention et prise en charge des épisodes épidémiques de gastroentérites

Prévention et prise en charge des épisodes épidémiques de gastroentérites Prévention et prise en charge des épisodes épidémiques de gastroentérites aiguës en EHPAD Dr F. Bureau Chalot EOH CHU de Reims Journée régionale de formation ARLIN Champagne Ardenne le 18/04/14 1 Le cadre

Plus en détail

Plan d actions pour le contrôle des infections à Clostridium difficile

Plan d actions pour le contrôle des infections à Clostridium difficile Plan d actions pour le contrôle des infections à Clostridium difficile Décembre 2006 Clostridium difficile est une bactérie responsable de diarrhées survenant après traitements antibiotiques. Elle est

Plus en détail

Les épidémies hivernales en région: épidémiologie, conduite à tenir, prévention

Les épidémies hivernales en région: épidémiologie, conduite à tenir, prévention Les épidémies hivernales en région: épidémiologie, conduite à tenir, prévention Journée régionale de formation du CEPIAS Centre-Val de Loire 4/12/2018 Dr. Durandin Florence: responsable CVAGS Introduction:

Plus en détail