Association Planète Chanvre

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Association Planète Chanvre"

Transcription

1 Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Association Planète Chanvre Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Production agricole innovante, organisation et structuration d une filière «éco-materiaux» Résumé : Un collectif d agriculteurs du Nord de la Seine et Marne se sont réunis au sein d une association pour organiser et dynamiser en partenariat avec les élus locaux, la production, la transformation et la commercialisation de produits issus du Chanvre. Mots clefs : Chanvre, filière agricole, filière éco construction, écologie, agriculture, développement local, Collectivité locale, chambre d agriculture, développement durable Pays, région et département : France, Ile de France, Seine et Marne (77) Echelle d intervention : Intercommunale pour la production, régionale pour la commercialisation Cadre institutionnel : Contexte local : Le projet «éco-vallée de la Marne» rassemble deux intercommunalités en vue de favoriser l'émergence et l animation d une filière de l Eco bâtiment et ainsi mener des projets de développement durable dans l attente d un retour économique en termes de création d emplois et de valeur ajoutée sur le territoire. Un regroupement d une dizaine d agriculteurs est particulièrement motivé et impliqué dans ce projet en tant que producteurs de matières premières. Objectifs généraux : - Accompagner le développement de la filière - Contribuer à une dynamique territoriale impliquant une grande diversité de partenaires - Consolidation du revenu agricole par diversification des cultures - Préserver la valeur ajoutée pour les agriculteurs par une transformation et commercialisation locale des produits 1

2 Structure porteuse : Association Planète Chanvre et Planète Chanvre SAS (société par action simplifiée) Partenaires : Chambre d Agriculture 77, Communauté de communes du Pays Fertois et Commauté de communes de Lizy sur Ourcq, DDT, DRIAF, ARENE, Seine et Marne Développement Budget et source de financement : Fonds propres des agriculteurs complétés par des prêts bancaires Cadrage temporel : Résultats obtenus : - Mise en culture de 350 ha de chanvre (65 agriculteurs) - Vente locale de produits issus du chanvre - Transformation locale prévue en 2011 Enseignements majeurs : - La motivation des agriculteurs a été particulièrement motrice. - L investissement en temps est considérable pour un projet d une telle ampleur. - Entre les agriculteurs et les autres acteurs du territoire une véritable synergie peut réellement opérer Contact : Mme Nuyttens / Sites Web : Bibliographie : Documents iconographiques : 2

3 3

4 Partie 2 : Description et analyse du projet Un projet pour quoi faire? Origine : Mobilisation des agriculteurs pour développer une filière innovante Enjeux : Réussir à articuler l activité agricole et le développement territorial Objectifs détaillés : - Diversifier l activité agricole et les équilibres agronomiques - Maîtriser la filière - Travailler sur des productions innovantes (éco-construction) - Consolider le revenu agricole - Initier une dynamique territoriale d action concertée entre les acteurs locaux - répondre à des attentes sociétales en pleine évolution Conditions de réalisation du projet Stratégie et actions mise en œuvre : - Identification d agriculteurs volontaires selon des critères précis (ex. aire géographique ) - Amorcer la commercialisation de produit chanvre avant la transformation locale - Ne pas se départir de la plus value de la transformation - Produire, transformer et commercialiser localement - Appui et conseil par un conseiller de gestion expert-comptable motivé par l aventure du groupe et son projet Chronologie : - 1 ère réflexion de deux agriculteurs en : avancement avec le Plan de Développement Economique Local ciblé (participation de la CA 77) : expérimentation (2 hectares et demi sur 7 parcelles) : expérimentation sur 25ha réparties en 10 parcelles : mise en culture de 350 ha Répartition et gestion des financements : Importance du projet au sein de la structure porteuse : Principaux leviers constatés : - L engagement des agriculteurs et des collectivités dans un projet commun - La motivation et l implication très importante des agriculteurs Problèmes majeurs rencontrés : - Des lourdeurs administratives malgré un soutien manifeste des administrations concernées - Le choix technique entre plusieurs process de transformation - Le manque de terrains d implantation possibles sur le territoire - Des obstacles «quotidiens» liés à la nouveauté de la situation à résoudre 4

5 Causes présumées : - L innovation du projet - L ampleur du projet Solution élaborées : - Travail de groupe - Visites de terrain - Pré calibrage au bénéfice d études Impacts du projet Production et résultats détaillés : Le projet rassemble actuellement 65 agriculteurs sur un territoire ou la culture du chanvre s est implantée et représente prés de 350 hectares. Le projet a également réussi a organiser la vente local de produit de toutes natures (écomatériaux, litières, huiles, etc ) issus de chanvre produit localement. La transformation locale n est pas encore effective mais est prévue courant 2011 Bénéficiaire principaux : - Agriculteurs - Les autres acteurs du territoire Conséquences plus générales sur le territoire : - Intégration de l économie agricole dans la dynamique locale - Reconnaissance du rôle de l agriculture dans l économie locale - Participer à l amélioration locale du bilan carbone Pour aller plus loin Degrés de satisfaction des objectifs : - Rythme d avancement positif - Retour bénéfique de l ouverture de l agriculture sur son territoire (et réciproquement) - Bonne entente avec les partenaires institutionnels - Mobilisation très forte des agriculteurs (liste d attente de producteur) Dimensions innovantes : - Constitution d une filière agricole articulée avec une filière d éco construction - Lien développé avec les autres acteurs du territoire - La commercialisation amorcée avec une demande institutionnelle (EPA) Dimensions politiques : - Soutien fort des collectivités - Coopération entre les collectivités Durabilité : - Constitution d un bassin de production locale - Projet de territoire de la production à la formation aux dimensions sociales, économiques et environnementales. 5

6 Pérennité : Conditions de reproductibilité : - Facteur humain - Convergence de projets (Chambre d Agriculture 77, collectivité locale) et d attentes - Contexte extérieurs (demandes sociétales, cours des matières premières) - Investissement financier - Esprit d entreprenariat Remarques : Métadonnées : Auteur : Loïc Lorenzini, Animateur du réseau rural et périurbain Ile-de-France, EPICEA Développement Date et conditions de réalisation de la fiche : Entretien avec Anne-Marie Nuytens (Vice Présidente Chambre d agri culture 77 / Chargée de communication institutionnelle au sein de Planète Chanvre) le 25 août

Ecovallée de la Marne

Ecovallée de la Marne Fiche de capitalisation d expérience «des projets, des acteurs, un réseau» Ecovallée de la Marne Partie 1 : Présentation synthétique du projet Thématiques : Economie, Ecologie, Agriculture, Ecoconstruction,

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1

Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008. Synthèse de l atelier 1 Séminaires interrégionaux des CDIAE automne 2008 Synthèse de l atelier 1 Comment, dans le cadre du CDIAE, mobiliser les acteurs du territoire pour réaliser un diagnostic, définir les orientations et élaborer

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation

Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Etude sur les garanties d emprunt en faveur du logement social -------------------- Cahier des charges de consultation Décembre 2013 Mission Bassin Minier décembre 2013 Page 2 Préambule Depuis 1982, le

Plus en détail

Convention Agriculture en zones humides

Convention Agriculture en zones humides Convention Agriculture en zones humides Programme d actions territoriaux 07/04/11 Stéphanie GILARD, en charge de l animation de la convention Contexte et objectif Première convention signée entre le MEDDTL

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015

Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris. Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 Intégration du grand cycle de l eau dans le Grand Paris Forum territorial des rivières d Ile-de-France 05 février 2015 A l origine de l étude, un triple constat établi par l AESN, la DRIEE et la DRIEA

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail

Contexte et problématique de départ :

Contexte et problématique de départ : Défi 2 Pour une production et une consommation responsables Objectif 5 Promouvoir une gestion territoriale des emplois et des compétences à l échelle du Pays Action 10 Education permanente au Développement

Plus en détail

Programme Observatoire ESSpace

Programme Observatoire ESSpace Programme Observatoire ESSpace Observatoire ESSpace est un projet interrégional conduit par les 4 Chambres régionales de l économie sociale et solidaire (ESS) des régions de Franche-Comté et Rhône-Alpes

Plus en détail

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015]

SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EXPERIENCES [Année 2014-2015] SEMINAIRE REGARDS CROISES ECHANGES D EPERIENCES [Année 2014-2015] Termes de références Appel à candidatures auprès des membres du FORIM pour l organisation du prochain séminaire Regards croisés portant

Plus en détail

Finances Conseil Méditerranée / ESIA

Finances Conseil Méditerranée / ESIA Finances Conseil Méditerranée / ESIA - Financement des TPE - Financement des entreprises responsables - Dispositif CEDRE 25 avril 2013 QUI EST ESIA? Un outil de développement local créé en 2001 par la

Plus en détail

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION

Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels MISSION Profil de poste détaillé Niveau de qualification Employeurs potentiels Autres intitulés possibles : Chargé-e de projet Accompagnateur-trice des démarches de développement durable Chargé-e d études environnement

Plus en détail

Vers une gestion durable des ressources en eau

Vers une gestion durable des ressources en eau Vers une gestion durable des ressources en eau Carrefours de l innovation agronomique Productions végétales et sécheresse Toulouse - 6 juin 2008 Nelly LE CORRE-GABENS Responsable du Service Agronomie-Environnement

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER

SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER SYNTHESE DE L EVALUATION FINALE DU PROGRAMME LEADER I. BILAN QUANTITATIF A. Evolution de la programmation Un taux de programmation de 73,73%, en progression forte depuis le mi parcours mais à poursuivre

Plus en détail

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009

Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 CAUE de Haute Saône Gestion durable de l espace : quelle animation des territoires franc-comtois? Septembre 2009 Chambres d Agriculture de Franche-Comté CAUE de Franche Comté 1. Contexte : L objectif de

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES»

PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 1 PROJET DE L ASSOCIATION «LES DEUX RIVES» 2 SOMMAIRE. I. Une Histoire...3 II. Les principes fondamentaux...3 III. Les objectifs...4 IV. Les actions...4 Actions envers les jeunes...4 Actions envers les

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité

Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Auteurs : Antoine JAN Blezat Consulting Florence GALLOIS BRIDE OC2 Consultants Février 2014 Etude préalable en vue du soutien et du développement des circuits courts de proximité Synthèse Coordination

Plus en détail

Congrès du gaz. "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001

Congrès du gaz. le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement. Certifié ISO 14001 Congrès du gaz "le biométhane : une énergie renouvelable au cœur des territoires" Valérie BORRONI : Rhônalpénergie-Environnement Agence de l énergie et de l environnement en Rhône-Alpes (association Loi

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009

Références technico économiques sur les points de vente collectifs. INRA Paris, 24 septembre 2009 Références technico économiques sur les points de vente collectifs INRA Paris, 24 septembre 2009 1. Contexte et objectifs CONTEXTE OBJECTIFS Aucune référence existante sur les PVC Une concurrence accrue

Plus en détail

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif :

Fiche emploi-cible REN. Directeur/trice de structure associative d Education à l Environnement. Cette fiche emploi-cible a pour objectif : Fiche emploi-cible REN Réseau Réseau école école et Nature et Nature L éducation à à l environnement pour comprendre pour comprendre le monde, le monde, Réseau école et Nature agir agir et vivre et vivre

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour les personnes âgées FICHE ACTION N 22 Répondre aux

Plus en détail

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù territoire économie formation éducation transport environnement culture & sport tourisme & patrimoine europe Un site Internet pour les Communautés de communes Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Axe 1 : ACCOMPAGNEMENT DE PROJETS COMPLEXES Offre de service : ASSISTANCE POUR LA MISE EN PLACE EQUIPE PROJET Appui méthodologique et expertise sur des projets complexes nécessitant des expertises techniques poussées au regard de l évolution des

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE»

PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» PRESENTATION SYNTHETIQUE DE L ENQUETE «COOPERATION DECENTRALISEE & BIODIVERSITE» L ENQUETE EN LIGNE Lien d accès : https://fr.surveymonkey.com/s/enqueteuicncoopdecbiodiv Mot de passe : enqueteuicn Réponse

Plus en détail

Territoire concerné : Maîtrise d ouvrage : Procédures Territoriales : Contact :

Territoire concerné : Maîtrise d ouvrage : Procédures Territoriales : Contact : RECUEIL D EXPERIENCES : SERVICES AUX POPULATIONS EN MILIEU RURAL «CREATION D UNE EPICERIE SOLIDAIRE INTERCOMMUNALE» INFORMATIONS : Territoire concerné : Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Maîtrise

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA

ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ÉTUDE DE FAISABILITÉ POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN PROGRAMME D ASSURANCE RÉCOLTE DANS LES PAYS DE L UEMOA ATELIER DE VALIDATION DES RÉSULTATS DE LA PHASE II 20 ET 21 JUILLET 2011 . Introduction La BOAD a

Plus en détail

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables

Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Habitants, collectivités, entreprises locales : coopérons pour la production d'énergies renouvelables Comment mobiliser? Quelles formes de gouvernance? Comment regrouper les habitants, les compétences

Plus en détail

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques.

Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. La fiche descriptive d un processus d innovation Une formation capacitaire proposée en réseau : le Certificat Capacitaire Animaux Domestiques. Le projet L origine et description de votre projet Les mots

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES FORMATION

CAHIER DES CHARGES FORMATION CAHIER DES CHARGES FORMATION 1. INTITULE (COMPLETE) DE LA FORMATION : Gestion financière, planification, suivi et évaluation des programmes/projets de 2. CONTEXTE : La stratégie actuelle de l Agence de

Plus en détail

SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE

SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE SAGE ET AMENAGEMENT DU TERRITOIRE : L EXPERIENCE DU BASSIN RHÔNE MEDITERRANEE Marc VEROT (Agence de l eau RMC / Département de la Planification et de la Programmation) Préambule : un SAGE pour quoi faire?

Plus en détail

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION

PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION PLAN BIO MIDI-PYRENEES 2014-2020, UN PLAN SANS AMBITION Pourquoi les élu-es EELV au Conseil Régional ne voteront pas le Plan Bio Midi-Pyrénées 2014-2020 en l état? Plan Bio Midi-Pyrénées, un plan sans

Plus en détail

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale

Structure du dossier de candidature. Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015. Tourisme & Gastronomie locale Structure du dossier de candidature Destinations européennes d Excellence en Wallonie 2015 Tourisme & Gastronomie locale 1. ÉLIGIBILITÉ DANS CE DOSSIER, JE Démontre en quelques lignes au jury que ma destination

Plus en détail

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité

Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Les leviers régionaux de soutien de la structuration de l offre en produits alimentaires de proximité Lycée agricole Edgar Pisani, Montreuil-Bellay (49) 11 octobre 2012 1. La PRI Jules Rieffel 1.1 Les

Plus en détail

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion La fiche descriptive d un processus d innovation AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion Le projet L origine et description de votre projet Les mots clés de votre action

Plus en détail

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM.

LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. LES SERVICES A LA PERSONNE EN ARTOIS COMM. Direction du Développement Economique et Emploi Artois Comm. Le 4 juin 2010 ARTOIS COMM. PRESENTATION D ARTOIS COMM. LES CARACTERISTIQUES DU TERRITOIRE : La Communauté

Plus en détail

FORMATIONS. 2ème Semestre 2014 :

FORMATIONS. 2ème Semestre 2014 : FORMATIONS 2ème Semestre 2014 : Loi d avenir / réforme de la PAC : Comment ces réformes vont influer sur les territoires (2 journées) Dates et lieux : plusieurs dates et lieux de formation (cf. dernière

Plus en détail

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS

Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Séminaire Technique International «Le développement rural en Méditerranée» 4-5 février 2014, Alger RECOMMANDATIONS Le séminaire technique international sur «Le développement rural en Méditerranée», organisé

Plus en détail

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché?

Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? Comment passer efficacement de la recherche technologique au marché? 3 Principaux objectifs de l atelier Partager les ambitions de l axe Innovation technologique, transfert et KET de la SRI SI visant à

Plus en détail

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe

Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Le rôle du conseil agronomique dans la compétitivité du secteur agricole. L exemple de la filière du plant de pomme de terre en Europe Hana Dhiab, Pierre Labarthe, Catherine Laurent Carrefour Innoplant,

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures»

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures» Direction Départementale des Territoires de l'aisne En application du décret du relatif à la mise en œuvre du plan de professionnalisation personnalisé prévus par les articles R 3434 et R 3435 du code

Plus en détail

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2

Evaluateur du projet : Pour l INRP Arielle Compeyron et Laurent Lima Laboratoire des Sciences de l Education Grenoble 2 Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Ajouter ici le logo de la structure évaluatrice Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE

Plus en détail

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION

MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION MAISON DE L EMPLOI ET DE LA FORMATION DU BOULONNAIS APPEL A CONSULTATION Mission d appui à l animation et au développement de la Stratégie Orientation Formation Territoriale (S.O.F.T) sur le Bassin d Emploi

Plus en détail

Proposition de guide d entretien

Proposition de guide d entretien Schéma de Développement Économique 2014 AXE 1 : Soutenir l économie productive, le tissu endogène Action 1 : Mettre en place d un programme prioritaire de visites d entreprises ANNEXE N 2 : Proposition

Plus en détail

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité

Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne. BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable filière des vins de Bourgogne BIVB / Pôle Technique et Qualité Plan d actions développement durable Plan Amplitude 2015 : Etre la référence mondiale des grands vins

Plus en détail

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région

Agenda 21 Île-de-France. Le référentiel de l Eco-Région Agenda 21 Île-de-France Le référentiel de l Eco-Région Un Agenda 21 pour renforcer l'eco-région 2008 Forum de lancement de l Agenda 21 Île-de-France Le choix d un agenda 21 interne : périmètre de l institution

Plus en détail

Le partenaire responsable du projet

Le partenaire responsable du projet FICHE PROJET POUR UN CHARGE DE PROJET Le partenaire responsable du projet 1- Nom et coordonnées de la structure partenaire responsable de la mise en oeuvre du projet sur le terrain et nom et fonction du

Plus en détail

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER

PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER PARTICIPATION DES COLLECTIVITÉS AUX ACTION S DE DÉVELOPPEMENT: EXPÉRIENCE DE LA COOPÉRATION DÉCENTRALISÉE AU NIGER 1. Définition 2. Finalités PLAN 3. La coopération décentralisée au Niger 4. Les actions

Plus en détail

ANNEXE 2. Dossier de candidature. Appel à projet. Assistance technique Régionalisée. Année 2015. Structure :

ANNEXE 2. Dossier de candidature. Appel à projet. Assistance technique Régionalisée. Année 2015. Structure : Préfet de la région Poitou-Charentes Direction Régionale de l Alimentation, de l'agriculture et de la Forêt Région : POITOU-CHARENTES ANNEXE 2 Appel à Assistance technique Régionalisée Structure : Page

Plus en détail

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition

Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green Economie Symbiotique au service des territoires en transition Do Green au service d une nouvelle économie Qu est-ce que l économie symbiotique? Comment mettre en place un projet symbiotique sur

Plus en détail

Profession : Expert-Comptable

Profession : Expert-Comptable Profession : Expert-Comptable La profession d expert comptable : La passion du conseil Le monde de l entreprise évolue, la profession d expert comptable aussi. L expert comptable, le conseiller financier

Plus en détail

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie

Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie Dispositif de soutien aux dynamiques de conversion en agriculture biologique en Picardie 2013 1 1. Contexte et enjeux, d un dispositif complémentaire aux mesures d aide en faveur de l agriculture biologique

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Prestation de formation sur l ENT école

Prestation de formation sur l ENT école Objet de la demande Accompagner et former les utilisateurs de l environnement numérique de travail ouvert pour les écoles de l académie de Montpellier (ENT école). Cette formation ne concerne que les publics

Plus en détail

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION

RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION RENFORCEMENT DES CAPACITES DES ACTEURS EN GESTION COLLABORATIVE DE L INNOVATION 1 CONTEXTE Liens avec d autres initiatives du FIDA: - Projet de développement agricole de Matam (PRODAM), Sénégal - Agrinovia,

Plus en détail

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers

Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan. Proposition commune des associations d usagers 1 Gouvernance et pilotage du Plan Autisme 2013-2016 Suivi de la mise en œuvre du Plan Proposition commune des associations d usagers (document élaboré sur la base de la note publique rédigée par Saïd Acef)

Plus en détail

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type

Cahier des charges. «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Cahier des charges «Diagnostic territorial des actions de Productions Décentralisées d Electricité (PDE)» Document 2/3 : Format type Avertissement : les méthodes et ratios utilisés dans ce cahier des charges

Plus en détail

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes :

Avant de commencer, merci de renseigner les données suivantes : Le questionnaire ci dessous a pour objectif de faire le point sur le RESSOL, sur notre dernière action à savoir le mois de l Economie Sociale et Solidaire et sur nos pistes d évolution. Ce questionnaire

Plus en détail

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises

Méthode d intervention du PPAB en appui aux OP béninoises Méthode d intervention du en appui aux OP béninoises Illustration par quelques expériences en cours Déroulement de la séance 1 Présentation succincte du et de son mode d intervention; 2 Illustration des

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

L EUROPE EN FORMATIONS

L EUROPE EN FORMATIONS L EUROPE EN FORMATIONS > CONSTRUCTION > INSTITUTIONS > CITOYENNETÉ > POLITIQUES > BUDGET 1 Maison de l Europe de Rennes et de Haute-Bretagne La Maison de l Europe - de Rennes et de Haute Bretagne, association

Plus en détail

COMPTE RENDU COMITE PILOTAGE DU 14 DECEMBRE 2012,

COMPTE RENDU COMITE PILOTAGE DU 14 DECEMBRE 2012, COMPTE RENDU COMITE PILOTAGE DU 14 DECEMBRE 2012, DANS LES LOCAUX DU MAAPRAT, AVENUE DU MAINE (PARIS) Réseau Rural Français Sous-groupe Biomasse-Energie Liste des participants M. Chopplet Agrotransfert

Plus en détail

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural

L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural L énergie renouvelable et les économies d énergies au cœur du développement d un territoire rural En Centre Bretagne Un territoire enclavé entre les axes routiers Rennes Brest / Quimper (RN12 et RN 164)

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES

DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES DOSSIER DE CANDIDATURE INITIATIVE GDF SUEZ RASSEMBLEURS D ENERGIES L initiative GDF SUEZ Rassembleurs d Energies est inédite par son mode d intervention. En effet trois leviers d action complémentaires,

Plus en détail

Jardins carrés et Culture d Entreprise

Jardins carrés et Culture d Entreprise Jardins carrés et Culture d Entreprise Un concept innovant pour développer l efficacité collective Le concept Les jardins carrés sont une méthode de jardinage élaborée dans les années 1980 par l américain

Plus en détail

Territoires à énergie positive et entreprises. des bénéfices réciproques

Territoires à énergie positive et entreprises. des bénéfices réciproques Territoires à énergie positive et entreprises des bénéfices réciproques Economie et territoire : 3 piliers Emploi, Démographie Industrie agro alimentaire Mono activité Faible mixité sociale Pression environnementale

Plus en détail

Département Sciences Humaines et Sociales. Spécialisation Agriculture, Territoire, Développement

Département Sciences Humaines et Sociales. Spécialisation Agriculture, Territoire, Développement Département Sciences Humaines et Sociales Spécialisation Agriculture, Territoire, Développement Présentation janvier 2011 Responsable : Danièle CAPT Un constat On assiste aujourd hui à une redéfinition

Plus en détail

Intégration de la problématique des eaux souterraines dans une procédure de contrat de rivière : le cas de l Huveaune

Intégration de la problématique des eaux souterraines dans une procédure de contrat de rivière : le cas de l Huveaune Intégration de la problématique des eaux souterraines dans une procédure de contrat de rivière : le cas de l Huveaune Journée régionale sur les eaux souterraines SIBVH Mardi 8 septembre 2015 Intégration

Plus en détail

TABLEAU DE PRESENTATION DES PROJETS DES GROUPES THEMATIQUES NATIONAUX

TABLEAU DE PRESENTATION DES PROJETS DES GROUPES THEMATIQUES NATIONAUX TABLEAU DE PRESENTATION DES PROJETS DES GROUPES THEMATIQUES NATIONAUX FNCUMA Provence-Alpes-Côted'Azur, Pays de la Loire (sous, Nord-Pasde-Calais (sous L'entrepreneuriat collectif : quelles solutions pour

Plus en détail

Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux

Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux Des centrales villageoises photovoltaïques dans les Parcs Naturels Régionaux Comité de Pilotage n 1-26 octobre 2010 Dominique JACQUES RAEE L expérimentation Objectifs: Mettre en place une démarche reproductible

Plus en détail

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE

APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE NOTRE MISSION APPUYER LE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES PORTEUSES DE VALEUR AJOUTÉE ÉCONOMIQUE, SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE Accompagner dans la durée les entreprises dans leur développement Attirer en Île-de-France

Plus en détail

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime

Contrat de ville 2015-2020 - Métropole Rouen Normandie - Contribution écrite de la Caisse d Allocations familiales de Seine martitime Contribution écrite de la Caisse d Allocations Familiales de Seine Maritime La loi n 2014-173 du 21 février 2014 de programmation pour la ville et la cohésion urbaine fixe les principes de la nouvelle

Plus en détail

Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012

Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012 Groupe thématique «Biomasse-énergie» Comité de pilotage du 14 décembre 2012 Ordre du jour Présentation des travaux de transfert actions 2011-2012 Validation des livrables - actions 2012 : fiches méthodes

Plus en détail

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine

Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine Exemples concrets d animation territoriale des CRPF CRPF Aquitaine 1 er octobre 2014 Colloque Mobilisons-nous, mobilisons mieux! MOVAPRO Expérimentation Aquitaine Limousin Normandie MObiliser du bois supplémentaire

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles

Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité des exploitations agricoles 10ème COLLOQUE International de SIFFE «Évaluation environnementale et développement d une agriculture durable» Angers, 20-24 juin 2005 Évaluation des actions agri-environnementales et de la durabilité

Plus en détail

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE

Dossier de presse. Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et. Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Dossier de presse Signature d une charte de partenariat entre le Plan Bâtiment Durable et la Fondation Bâtiment-Énergie Mardi 21 juillet 2015 SOMMAIRE Le Plan Bâtiment Durable... 2 La Fondation Bâtiment-Énergie...

Plus en détail

AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE.

AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. AVEC OZACT, PILOTEZ ET ANIMEZ LE DÉPLOIEMENT DE VOTRE STRATÉGIE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE. POUR OBTENIR DES RÉSULTATS MASSIFS, LA MOBILISATION ET L ANIMATION PÉRENNES DE TOUS LES SALARIÉS CONSTITUENT AUJOURD

Plus en détail

Mutualité Française Ile-de-France

Mutualité Française Ile-de-France Mutualité Française Ile-de-France Représentation régionale de la Fédération Nationale de la Mutualité Française Acteur de l économie sociale et solidaire 280 mutuelles adhérentes 5.5 millions de personnes

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Contrat de territoire 2007 2013 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour l organisation des territoires FICHE ACTION N 17-3

Plus en détail

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires?

Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Économie et développement durable : Quelles stratégies pour les territoires? Atelier de l Observatoire, 24 et 25 septembre 2009, Créteil Le développement durable appelle les territoires à préserver et

Plus en détail

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE

QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE QUATRIEME SESSION PLENIERE DE LA PLATEFORME DE PARTENARIAT PUBLIC-PARTENARIAT 30 mars - 1 er avril 2015 ESPACE LATRILLE EVENTS, ABIDJAN RAPPORT DE SYNTHESE DE LA SESSION PLENIERE La 4 ème session plénière

Plus en détail

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes

La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes La politique de développement rural 2015-2020 en Rhône-Alpes Quels enjeux pour l agriculture du Sud Isère? Assemblée générale de SITADEL 14 avril 2015 Saint-Jean d Hérans JM Noury, Suaci Montagn Alpes

Plus en détail

MAAF - DGPAAT. Evaluation du PRDAR de Provence-Alpes-Côte d Azur. Synthèse du rapport d évaluation

MAAF - DGPAAT. Evaluation du PRDAR de Provence-Alpes-Côte d Azur. Synthèse du rapport d évaluation MAAF - DGPAAT Evaluation du PRDAR de Provence-Alpes-Côte d Azur Synthèse du rapport d évaluation Octobre 2013 L évaluation d un programme régional de développement agricole et rural financé par le CASDAR

Plus en détail

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES

PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES Centre de Recherche-action pour l Environnement et le Développement Intégré CREDI PROJET DE MANAGEMENT DE CONNAISSANCES BP : 80450 Lomé TOGO Tél. /Fax (228) 22.25.37.60 Email : credi@laposte.tg Site web:

Plus en détail