CP CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE. Article 1 :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CP 12-304 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE. Article 1 :"

Transcription

1

2 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP Article 1 : Décide de participer financièrement au fonctionnement des missions d animation et de développement des pôles touristiques régionaux suivants pour le premier semestre 2012, par l attribution de subventions d un montant maximum de répartis comme suit : Mission d animation et de développement du pôle «Sud Seine-et-Loing» (77) Subvention régionale, au taux de 50 % : Bénéficiaire : Seine-et-Marne Tourisme - Mission d animation et de développement du pôle «Provinois Bassée Montois» (77) Subvention régionale, au taux de 50 % : Bénéficiaire : Seine-et-Marne Tourisme - Mission d animation et de développement du pôle touristique régional du Sud Essonne (91) Subvention régionale au taux de 50 % : Bénéficiaire : CDT 91 - Mission d animation et de développement du pôle touristique régional de Seine- Saint-Denis (93) Subvention régionale au taux de 50 % : Bénéficiaire : CDT 93 - Mission d animation et de développement du pôle touristique régional des Boucles de la Marne (94) Subvention régionale au taux de 50 % : Bénéficiaire : CDT 94 - Mission d animation et de développement du pôle touristique régional d Auvers-sur- Oise (95) Subvention régionale au taux de 50 % : Bénéficiaire : Office du tourisme d Auvers-sur-Oise Subordonne le versement de ces subventions à la signature, avec leurs bénéficiaires, des conventions, jointes en annexe 2 de la présente délibération, et autorise le Président du conseil régional d Ile-de-France à les signer. Affecte une autorisation d engagement de disponible sur le chapitre 939 "Action économique " code fonctionnel 95 " tourisme et thermalisme " programme HP (195001) " dispositifs régionaux en faveur du développement touristique " action "pôles touristiques " du budget /03/12 10:03:00

3 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP Article 2 : Décide de participer au titre du dispositif de soutien aux pôles touristiques régionaux en fonctionnement au financement du projet détaillé en annexe n 3 de la présente délibération par l attribution de subventions d un montant maximum de Subordonne le versement de cette subvention supérieure à à la signature, avec leurs bénéficiaires, de conventions conformes à la convention-type approuvée par la délibération n CP du 10 mars 2011 et autorise le Président du Conseil régional d Ile-de- France à la signer. Affecte une autorisation d engagement de disponible sur le chapitre 939 "Action économique " code fonctionnel 95 " tourisme et thermalisme " programme HP (195001) " dispositifs régionaux en faveur du développement touristique " action "pôles touristiques " du budget Article 3 : Décide de participer au titre du dispositif de soutien aux pôles touristiques régionaux au financement en investissement du projet détaillé en annexe n 4 de la présente délibération par l attribution de subventions d un montant maximum de Subordonne le versement de cette subvention à la signature, avec son bénéficiaire, de la convention, jointe en annexe 5 de la présente délibération, et autorise le Président du conseil régional d Ile-de-France à la signer Affecte une autorisation de programme de disponible sur le chapitre 909 "Action économique " code fonctionnel 95 " tourisme et thermalisme " programme HP (195001) " dispositifs régionaux en faveur du développement touristique " action "pôles touristiques " du budget Article 4 : Décide de participer au titre du dispositif du tourisme fluvial au financement du projet détaillé en annexe 6 de la présente par l attribution d une subvention d un montant maximal de Subordonne le versement de cette subvention supérieure à à la signature, avec son bénéficiaire, d une convention conforme à la convention-type approuvée par la délibération n CP du 10 mars 2011 et autorise le Président du Conseil régional d Ile-de-France à la signer. 13/03/12 10:03:00

4

5 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 CP ANNEXES A LA DELIBERATION 13/03/12 10:03:00

6 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 6 CP ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF 13/03/12 10:03:00

7 7

8 8

9 9

10 10

11 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 11 CP ANNEXE 2 Six conventions de pôles touristiques régionaux 13/03/12 10:03:00

12 12 CONVENTION RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DU POLE TOURISTIQUE REGIONAL PROVINOIS BASSEE MONTOIS 2012 Entre : La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil régional, dont le siège est situé 33, rue Barbet-de-Jouy Paris, ci-après dénommée «la Région», en vertu de la délibération n CP du, Le Département de Seine-et-Marne, représenté par le Président du Conseil général dont le siège est situé, Hôtel du Département, 12 Rue des Saint Pères, Melun cedex, ciaprès dénommé «le Département» en vertu de la délibération n, Seine-et-Marne Tourisme représenté par le Président de Seine-et-Marne Tourisme, dont le siège est situé 11 Rue Royale, Fontainebleau, ci-après désigné par les termes «SMT». Il a été convenu ce qui suit : PRÉAMBULE Le 16 novembre 2011, la Région a adopté à l unanimité la Stratégie régionale de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) pour la période Le 29 mai 2009, le Département de Seine-et-Marne a approuvé son nouveau schéma départemental du Tourisme, pour la période Conduire un développement touristique territorial ambitieux et équilibré, constitue une orientation prioritaire de la SRDTL. En ce sens, la création du Fonds régional de développement touristique des territoires (FRD2T) sera l outil régional privilégié de mise en œuvre d une politique d investissement. Dans l attente de la création de ce Fonds, prévue en juin 2012, il est nécessaire, pendant cette période intermédiaire entre deux politiques territoriales, d accompagner en fonctionnement la fin de la précédente politique des pôles touristiques régionaux pour le premier semestre Il est donc proposé une nouvelle convention portant exclusivement sur le cofinancement Région-Département pour le premier semestre 2012 du salaire, ainsi que les charges afférentes, attribué au chargé de développement à ce jour employé par Seine-et-Marne Tourisme.

13 13 ARTICLE 1- OBJET DE LA CONVENTION La convention a pour objet de fixer les engagements de chaque signataire pour le financement de la mission d animation et de développement du pôle touristique régional. Ce soutien financier a pour objet de financer le poste du chargé de développement dans le cadre de sa mission de suivi des dernières actions initiées au titre du pôle Provinois Bassée Montois. ARTICLE 2 ENGAGEMENT DES SIGNATAIRES Les signataires s engagent à soutenir la mission d animation et de développement qui est confiée à «SMT». A ce titre, le coût global forfaitaire semestriel de la mission s élève à selon la répartition suivante : Région : 50% soit Département : 50% soit Le coût de cette mission comporte la rémunération, toutes charges comprises, du chargé de développement et de son assistanat. Ce volet inclut également l ensemble des frais de fonctionnement liés au poste : frais professionnels, formation professionnelle, amortissement du matériel et du mobilier, frais de secrétariat. ARTICLE 3 MODALITÉS DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS Le versement des subventions relatif à l accomplissement de la mission d animation à «SMT» est effectué sur présentation d un appel de subvention. Pour le fonctionnement de la mission La Région effectuera le versement de la subvention sur appel de fonds par acomptes (fixés au nombre de 2 maximum) sur justification des dépenses réalisées dans les conditions prévues par le règlement budgétaire et financier régional. Le dernier versement (solde) est effectué après l agrément du compte rendu d exécution ainsi que du compte rendu financier complet en dépenses et en recettes de la mission subventionnée. Une avance peut être versée si SMT justifie ne pas disposer d une trésorerie suffisante pour le démarrage de la mission et dans la limite de 30 % de la subvention accordée. La subvention constitue un plafond. Dans le cas où le montant des dépenses subventionnables supportées par l organisme s avère inférieur au montant initialement prévu, la subvention régionale attribuée peut être révisée en proportion du niveau d exécution effectivement justifié par application du taux de subvention indiqué ci-dessus (article 2).

14 14 Le Département versera ses subventions dans le cadre du budget global de fonctionnement alloué à «SMT», inscrit au Budget primitif 2012, et selon l échéancier inscrit dans la convention de partenariat votée le 27 janvier Les actions réalisées bénéficiant de subventions, feront l objet de conventions particulières à chaque opération retenue qui fixeront les modalités de financement et les engagements particuliers des partenaires. Une copie de ces conventions sera transmise à «SMT». ARTICLE 4 OBLIGATIONS DE SEINE-ET-MARNE TOURISME En tant que responsable de la mission de développement, «SMT» s engage à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour la réalisation des missions décrites dans le cadre de la présente convention et de l ensemble des actions prévues et à : 1/ Adopter un cadre budgétaire et comptable conforme au plan comptable général en vigueur et au règlement n du 16 février 1999 du comité de la réglementation comptable relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations et fondations ainsi qu une comptabilité analytique permettant de connaître ou de prévoir le coût des actions menées ou à mener 2/ Fournir avant le 1 er juin de l année de référence : Les comptes annuels du dernier exercice certifiés par un commissaire aux comptes inscrit sur la liste prévue à l article L du Code du Commerce Le rapport d activité annuel. Ce rapport devra présenter l état d avancement des actions. Il devra ainsi indiquer les versements de subventions effectués par les financeurs au cours de l année écoulée. Il devra enfin préciser les subventions des partenaires restant à verser. 3/ Désigner en qualité de commissaire aux comptes un expert comptable ou un comptable agréé, dont l organisme fera connaître le nom aux signataires dans les trois mois suivant la signature de la présente convention. 4/ Porter à la connaissance des signataires toute modification concernant : Les statuts Le trésorier Le président de l association Le commissaire aux comptes La composition du bureau 5/ Faciliter le contrôle par les signataires de la réalisation des actions et de l emploi des fonds notamment par l accès aux documents administratifs et comptables, ainsi qu à toutes pièces justificatives. 6/ Conserver l ensemble des pièces justificatives de l emploi des fonds pendant dix ans. 7/ Respecter les dispositions du décret n du 30 décembre 2005 fixant les règles applicables aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs mentionnés à l article 3 de l ordonnance n du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics, dans le cas où «SMT» assurerait une maîtrise d ouvrage.

15 15 ARTICLE 5 SUBVENTION RESTITUTION EVENTUELLE Au terme de la présente convention ou dans le cas de sa résiliation prévue à l article 8, l intégralité des sommes imputées non utilisées après arrêt définitif des comptes et certification de ces derniers par le Commissaire aux comptes, conformément à l article 4, seront impérativement réservées aux trésoriers payeurs des signataires selon la clé de répartition définie en commun pour chacune des années visées par la présente convention. Avant toute demande de restitution de tout ou partie de la subvention, le bénéficiaire est invité à présenter ses observations écrites sur les conditions d exécution du projet subventionné et le cas échéant, sur sa demande, ses observations orales dans un délai de quinze jours Les sommes qui n ont pas été utilisées conformément aux dispositions de la présente convention seront restituées. Dans ce cas, il sera procédé à la résiliation de la convention dans les conditions prévues à l article 8 ci-dessous. ARTICLE 6 MODIFICATION DE LA CONVENTION Toute modification des conditions ou modalités d exécution de la présente convention, définie entre les signataires, fait l objet d un avenant. Celui-ci précise les éléments modifiés de la convention, sans que ceux-ci ne puissent conduire à remettre en cause ses objectifs généraux et son économie. ARTICLE 7 DATE D EFFET ET DURÉE DE LA CONVENTION La présente convention prend effet à compter de sa signature par tous les signataires. Elle expirera le 31 décembre ARTICLE 8 RÉSILIATION DE LA CONVENTION La Région ou le Département peut prononcer la résiliation de la présente convention pour motif d intérêt général, cette résiliation prenant effet au terme d un délai, qui ne peut être inférieur à quinze jours, indiqué par la décision notifiée par courrier envoyé en recommandé avec demande d avis de réception postal par la Région ou le Département. La Région ou le Département peut en outre prononcer la résiliation en cas d inexécution d une ou plusieurs de ses obligations par le bénéficiaire de l aide régionale ou départementale. Dans ce cas la Région ou le Département adresse au bénéficiaire une mise en demeure de remplir les obligations inexécutées dans un délai fixé. Si, au terme de ce délai, les obligations mentionnées dans la mise en demeure restent en tout ou partie inexécutées, la Région ou le Département adresse au bénéficiaire la décision de résiliation. Cette décision prend effet à la date de réception de la lettre recommandée avec avis de réception notifiant la décision, sauf s il en est disposé autrement par cette décision.

16 16 Dans tous les cas, les parties sont tenues d exécuter les obligations résultant de la présente convention jusqu à la date de prise d effet de la résiliation. A cette date, il est procédé par la Région et le Département à un arrêté définitif des comptes et, s il y a lieu, à reversement, total ou partiel, de la subvention. La résiliation prononcée en application du présent article n ouvre droit à aucune indemnisation du bénéficiaire par la Région ou le Département. Fait à Paris, en 3 exemplaires originaux, le Pour la Région Le Président du Conseil régional d Ile-de-France Pour le Département Le Président du Conseil général de Seine-et-Marne Jean-Paul HUCHON Vincent EBLE Pour Seine-et-Marne Tourisme Le Président Lionel WALKER

17 17 CONVENTION RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DU POLE TOURISTIQUE REGIONAL SEINE ET LOING 2012 Entre : La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil régional, dont le siège est situé 33, rue Barbet-de-Jouy Paris, ci-après dénommée «la Région», en vertu de la délibération n CP du, Le Département de Seine-et-Marne, représenté par le Président du Conseil général dont le siège est situé, Hôtel du Département, 12 Rue des Saint Pères, Melun cedex, ciaprès dénommé «le Département» en vertu de la délibération n, Seine-et-Marne Tourisme représenté par le Président de Seine-et-Marne Tourisme, dont le siège est situé 11 Rue Royale, Fontainebleau, ci-après désigné par les termes «SMT». Il a été convenu ce qui suit : PRÉAMBULE Le 16 novembre 2011, la Région a adopté à l unanimité la Stratégie régionale de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) pour la période Le 29 mai 2009, le Département de Seine-et-Marne a approuvé son nouveau schéma départemental du Tourisme, pour la période Conduire un développement touristique territorial ambitieux et équilibré, constitue une orientation prioritaire de la SRDTL. En ce sens, la création du Fonds régional de développement touristique des territoires (FRD2T) sera l outil régional privilégié de mise en œuvre d une politique d investissement. Dans l attente de la création de ce Fonds, prévue en juin 2012, il est nécessaire, pendant cette période intermédiaire entre deux politiques territoriales, d accompagner en fonctionnement la fin de la précédente politique des pôles touristiques régionaux pour le premier semestre Il est donc proposé une nouvelle convention portant exclusivement sur le cofinancement Région-Département pour le premier semestre 2012 du salaire, ainsi que les charges afférentes, attribué au chargé de développement à ce jour employé par Seine-et-Marne Tourisme.

18 18 ARTICLE 1- OBJET DE LA CONVENTION La convention a pour objet de fixer les engagements de chaque signataire pour le financement de la mission d animation et de développement du pôle touristique régional. Ce soutien financier a pour objet de financer le poste du chargé de développement dans le cadre de sa mission de suivi des dernières actions initiées au titre du pôle Seine-et-Loing. ARTICLE 2 ENGAGEMENT DES SIGNATAIRES Les signataires s engagent à soutenir la mission d animation et de développement qui est confiée à «SMT». A ce titre, le coût global forfaitaire semestriel de la mission s élève à selon la répartition suivante : Région : 50% soit Département : 50% soit Le coût de cette mission comporte la rémunération, toutes charges comprises, du chargé de développement et de son assistanat. Ce volet inclut également l ensemble des frais de fonctionnement liés au poste : frais professionnels, formation professionnelle, amortissement du matériel et du mobilier, frais de secrétariat. ARTICLE 3 MODALITÉS DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS Le versement des subventions relatif à l accomplissement de la mission d animation à «SMT» est effectué sur présentation d un appel de subvention. Pour le fonctionnement de la mission La Région effectuera le versement de la subvention sur appel de fonds par acomptes (fixés au nombre de 2 maximum) sur justification des dépenses réalisées dans les conditions prévues par le règlement budgétaire et financier régional. Le dernier versement (solde) est effectué après l agrément du compte rendu d exécution ainsi que du compte rendu financier complet en dépenses et en recettes de la mission subventionnée. Une avance peut être versée si SMT justifie ne pas disposer d une trésorerie suffisante pour le démarrage de la mission et dans la limite de 30 % de la subvention accordée. La subvention constitue un plafond. Dans le cas où le montant des dépenses subventionnables supportées par l organisme s avère inférieur au montant initialement prévu, la subvention régionale attribuée peut être révisée en proportion du niveau d exécution effectivement justifié par application du taux de subvention indiqué ci-dessus (article 2). Le Département versera ses subventions dans le cadre du budget global de fonctionnement alloué à «SMT», inscrit au Budget primitif 2012, et selon l échéancier inscrit dans la convention de partenariat votée le 27 janvier 2012.

19 19 Les actions réalisées bénéficiant de subventions, feront l objet de conventions particulières à chaque opération retenue qui fixeront les modalités de financement et les engagements particuliers des partenaires. Une copie de ces conventions sera transmise à «SMT». ARTICLE 4 OBLIGATIONS DE SEINE-ET-MARNE TOURISME En tant que responsable de la mission de développement, «SMT» s engage à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour la réalisation des missions décrites dans le cadre de la présente convention et de l ensemble des actions prévues et à : 1/ Adopter un cadre budgétaire et comptable conforme au plan comptable général en vigueur et au règlement n du 16 février 1999 du comité de la réglementation comptable relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations et fondations ainsi qu une comptabilité analytique permettant de connaître ou de prévoir le coût des actions menées ou à mener 2/ Fournir avant le 1 er juin de l année de référence : Les comptes annuels du dernier exercice certifiés par un commissaire aux comptes inscrit sur la liste prévue à l article L du Code du Commerce Le rapport d activité annuel. Ce rapport devra présenter l état d avancement des actions. Il devra ainsi indiquer les versements de subventions effectués par les financeurs au cours de l année écoulée. Il devra enfin préciser les subventions des partenaires restant à verser. 3/ Désigner en qualité de commissaire aux comptes un expert comptable ou un comptable agréé, dont l organisme fera connaître le nom aux signataires dans les trois mois suivant la signature de la présente convention. 4/ Porter à la connaissance des signataires toute modification concernant : Les statuts Le trésorier Le président de l association Le commissaire aux comptes La composition du bureau 5/ Faciliter le contrôle par les signataires de la réalisation des actions et de l emploi des fonds notamment par l accès aux documents administratifs et comptables, ainsi qu à toutes pièces justificatives. 6/ Conserver l ensemble des pièces justificatives de l emploi des fonds pendant dix ans. 7/ Respecter les dispositions du décret n du 30 décembre 2005 fixant les règles applicables aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs mentionnés à l article 3 de l ordonnance n du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics, dans le cas où «SMT» assurerait une maîtrise d ouvrage.

20 20 ARTICLE 5 SUBVENTION RESTITUTION EVENTUELLE Au terme de la présente convention ou dans le cas de sa résiliation prévue à l article 8, l intégralité des sommes imputées non utilisées après arrêt définitif des comptes et certification de ces derniers par le Commissaire aux comptes, conformément à l article 4, seront impérativement réservées aux trésoriers payeurs des signataires selon la clé de répartition définie en commun pour chacune des années visées par la présente convention. Avant toute demande de restitution de tout ou partie de la subvention, le bénéficiaire est invité à présenter ses observations écrites sur les conditions d exécution du projet subventionné et le cas échéant, sur sa demande, ses observations orales dans un délai de quinze jours Les sommes qui n ont pas été utilisées conformément aux dispositions de la présente convention seront restituées. Dans ce cas, il sera procédé à la résiliation de la convention dans les conditions prévues à l article 8 ci-dessous. ARTICLE 6 MODIFICATION DE LA CONVENTION Toute modification des conditions ou modalités d exécution de la présente convention, définie entre les signataires, fait l objet d un avenant. Celui-ci précise les éléments modifiés de la convention, sans que ceux-ci ne puissent conduire à remettre en cause ses objectifs généraux et son économie. ARTICLE 7 DATE D EFFET ET DURÉE DE LA CONVENTION La présente convention prend effet à compter de sa signature par tous les signataires. Elle expirera le 31 décembre ARTICLE 8 RÉSILIATION DE LA CONVENTION La Région ou le Département peut prononcer la résiliation de la présente convention pour motif d intérêt général, cette résiliation prenant effet au terme d un délai, qui ne peut être inférieur à quinze jours, indiqué par la décision notifiée par courrier envoyé en recommandé avec demande d avis de réception postal par la Région ou le Département. La Région ou le Département peut en outre prononcer la résiliation en cas d inexécution d une ou plusieurs de ses obligations par le bénéficiaire de l aide régionale ou départementale. Dans ce cas la Région ou le Département adresse au bénéficiaire une mise en demeure de remplir les obligations inexécutées dans un délai fixé. Si, au terme de ce délai, les obligations mentionnées dans la mise en demeure restent en tout ou partie inexécutées, la Région ou le Département adresse au bénéficiaire la décision de résiliation. Cette décision prend effet à la date de réception de la lettre recommandée avec avis de réception notifiant la décision, sauf s il en est disposé autrement par cette décision.

21 21 Dans tous les cas, les parties sont tenues d exécuter les obligations résultant de la présente convention jusqu à la date de prise d effet de la résiliation. A cette date, il est procédé par la Région et le Département à un arrêté définitif des comptes et, s il y a lieu, à reversement, total ou partiel, de la subvention. La résiliation prononcée en application du présent article n ouvre droit à aucune indemnisation du bénéficiaire par la Région ou le Département. Fait à Paris, en 3 exemplaires originaux, le Pour la Région Le Président du Conseil régional d Ile-de-France Pour le Département Le Président du Conseil général de Seine-et-Marne Jean-Paul HUCHON Vincent EBLE Pour Seine-et-Marne Tourisme Le Président Lionel WALKER

22 22 CONVENTION RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DU POLE TOURISTIQUE REGIONAL DU SUD-ESSONNE 2012 Entre : La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil régional, dont le siège est situé 33, rue Barbet-de-Jouy Paris, ci-après dénommée «la Région», en vertu de la délibération n CP du, Le Département de l Essonne, représenté par le Président du Conseil général dont le siège est situé, Hôtel du Département, Boulevard de France, Evry Cedex, ci-après dénommé «le Département» en vertu de la délibération n, Le Comité départemental du tourisme de l Essonne représenté par le Président du Comité départemental du tourisme, dont le siège est situé 19 Rue de Mazières, Evry, ci-après désigné par les termes «le CDT». Il a été convenu ce qui suit : PRÉAMBULE Le 16 novembre 2011, la Région a adopté à l unanimité la Stratégie régionale de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) pour la période Conduire un développement touristique territorial ambitieux et équilibré, constitue une orientation prioritaire de la SRDTL. En ce sens, la création du Fonds régional de développement touristique des territoires (FRD2T) sera l outil régional privilégié de mise en œuvre d une politique d investissement. Dans l attente de la création de ce Fonds, prévue en juin 2012, il est nécessaire, pendant cette période intermédiaire entre deux politiques territoriales, d accompagner en fonctionnement la fin de la précédente politique des pôles touristiques régionaux pour le premier semestre Il est donc proposé une nouvelle convention portant sur le cofinancement Région- Département pour le premier semestre 2012 du salaire, ainsi que les charges afférentes, attribué au chargé de développement à ce jour employé par le Comité départemental du tourisme de l Essonne. ARTICLE 1- OBJET DE LA CONVENTION La convention a pour objet de fixer les engagements de chaque signataire pour le financement de la mission d animation et de développement du pôle touristique régional. Ce soutien financier a pour objet d accompagner le chargé de développement dans sa mission de suivi des dernières actions initiées au titre du pôle du Sud-Essonne.

23 23 ARTICLE 2 ENGAGEMENT DES SIGNATAIRES Les signataires s engagent à soutenir la mission d animation et de développement qui est confiée au Comité départemental du tourisme de l Essonne. A ce titre, le coût global forfaitaire semestriel de la mission s élève à selon la répartition suivante : Région : 50%, soit Département : 50%, soit Le coût de cette mission comporte la rémunération, toutes charges comprises, du chargé de développement et de son assistanat. Ce volet inclut également l ensemble des frais de fonctionnement liés au poste : frais professionnels, formation professionnelle, amortissement du matériel et du mobilier, frais de secrétariat. ARTICLE 3 MODALITÉS DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS Le versement des subventions relatif à l accomplissement de la mission d animation au Comité départemental du tourisme est effectué sur présentation d un appel de subvention. Pour le fonctionnement de la mission La Région effectuera le versement de la subvention sur appel de fonds par acomptes (fixés au nombre de 2 maximum) sur justification des dépenses réalisées dans les conditions prévues par règlement budgétaire et financier. Le dernier versement (solde) est effectué après l agrément du compte rendu d exécution ainsi que du compte rendu financier complet en dépenses et en recettes de la mission subventionnée. Une avance peut être versée si le CDT justifie ne pas disposer d une trésorerie suffisante pour le démarrage de la mission et dans la limite de 30% de la subvention accordée. La subvention constitue un plafond. Dans le cas où le montant des dépenses subventionnables supportées par l organisme s avère inférieur au montant initialement prévu, la subvention régionale attribuée peut être révisée en proportion du niveau d exécution effectivement justifié par application du taux de subvention indiqué ci-dessus (article 2). Le Département versera ses subventions en deux temps, 50% au vote du budget et 50% au premier octobre de l année en cours. Il sera demandé au CDT de justifier les dépenses déjà engagées au moment du deuxième versement (avancée du compte-rendu d exécution). Le Département versera ses subventions, à partir d un budget spécifiquement dédié à l action en faveur du pôle touristique régional du Sud-Essonne.

24 24 Les actions réalisées bénéficiant de subventions, feront l objet de conventions particulières à chaque opération retenue qui fixeront les modalités de financement et les engagements particuliers des partenaires. Une copie de ces conventions sera transmise au CDT. ARTICLE 4 OBLIGATIONS DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE L ESSONNE En tant que responsable de la mission de développement, le Comité départemental du tourisme de l Essonne s engage à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour la réalisation des missions décrites dans le cadre de la présente convention et de l ensemble des actions prévues et à : 1/ Adopter un cadre budgétaire et comptable conforme au plan comptable général en vigueur et au règlement n du 16 février 1999 du comité de la réglementation comptable relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations et fondations ainsi qu une comptabilité analytique permettant de connaître ou de prévoir le coût des actions menées ou à mener 2/ Fournir avant le 1 er juin de l année de référence : Les comptes annuels du dernier exercice certifiés par un commissaire aux comptes inscrit sur la liste prévue à l article L du Code du Commerce Le rapport d activité annuel. Ce rapport devra présenter l état d avancement des actions. Il devra ainsi indiquer les versements de subventions effectués par les financeurs au cours de l année écoulée. Il devra enfin préciser les subventions des partenaires restant à verser. 3/ Désigner en qualité de commissaire aux comptes un expert comptable ou un comptable agréé, dont l organisme fera connaître le nom aux signataires dans les trois mois suivant la signature de la présente convention. 4/ Porter à la connaissance des signataires toute modification concernant : Les statuts Le trésorier Le président de l association Le commissaire aux comptes La composition du bureau 5/ Faciliter le contrôle par les signataires de la réalisation des actions et de l emploi des fonds notamment par l accès aux documents administratifs et comptables, ainsi qu à toutes pièces justificatives. 6/ Conserver l ensemble des pièces justificatives de l emploi des fonds pendant dix ans. 7/ Respecter les dispositions du décret n du 30 décembre 2005 fixant les règles applicables aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs mentionnés à l article 3 de l ordonnance n du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics, dans le cas où le CDT assurerait une maîtrise d ouvrage.

25 25 ARTICLE 5 SUBVENTION RESTITUTION EVENTUELLE Au terme de la présente convention ou dans le cas de sa résiliation prévue à l article 8, l intégralité des sommes imputées non utilisées après arrêt définitif des comptes et certification de ces derniers par le Commissaire aux comptes, conformément à l article 4, seront impérativement réservées aux trésoriers payeurs des signataires selon la clé de répartition définie en commun pour chacune des années visées par la présente convention. Avant toute demande de restitution de tout ou partie de la subvention, le bénéficiaire est invité à présenter ses observations écrites sur les conditions d exécution du projet subventionné et le cas échéant, sur sa demande, ses observations orales dans un délai de quinze jours Les sommes qui n ont pas été utilisées conformément aux dispositions de la présente convention seront restituées. Dans ce cas, il sera procédé à la résiliation de la convention dans les conditions prévues à l article 8 ci-dessous. ARTICLE 6 MODIFICATION DE LA CONVENTION Toute modification des conditions ou modalités d exécution de la présente convention, définie entre les signataires, fait l objet d un avenant. Celui-ci précise les éléments modifiés de la convention, sans que ceux-ci ne puissent conduire à remettre en cause ses objectifs généraux et son économie. ARTICLE 7 DATE D EFFET ET DURÉE DE LA CONVENTION La présente convention prend effet à compter de sa signature par tous les signataires. Elle expire le 31 décembre ARTICLE 8 RÉSILIATION DE LA CONVENTION La Région ou le Département peut prononcer la résiliation de la présente convention pour motif d intérêt général, cette résiliation prenant effet au terme d un délai, qui ne peut être inférieur à quinze jours, indiqué par la décision notifiée par courrier envoyé en recommandé avec demande d avis de réception postal par la Région ou le Département. La Région ou le Département peut en outre prononcer la résiliation en cas d inexécution d une ou plusieurs de ses obligations par le bénéficiaire de l aide régionale ou départementale. Dans ce cas la Région ou le Département adresse au bénéficiaire une mise en demeure de remplir les obligations inexécutées dans un délai fixé. Si, au terme de ce délai, les obligations mentionnées dans la mise en demeure restent en tout ou partie inexécutées, la Région ou le Département adresse au bénéficiaire la décision de résiliation. Cette décision prend effet à la date de réception de la lettre recommandée avec avis de réception notifiant la décision, sauf s il en est disposé autrement par cette décision.

26 26 Dans tous les cas, les parties sont tenues d exécuter les obligations résultant de la présente convention jusqu à la date de prise d effet de la résiliation. A cette date, il est procédé par la Région et le Département à un arrêté définitif des comptes et, s il y a lieu, à reversement, total ou partiel, de la subvention. La résiliation prononcée en application du présent article n ouvre droit à aucune indemnisation du bénéficiaire par la Région ou le Département. Fait à Paris, en 3 exemplaires originaux, le Pour la Région Le Président du Conseil régional d Ile-de-France Pour le Département Le Président du Conseil général de l Essonne Jean-Paul HUCHON Jérôme GUEDJ Pour le Comité départemental du tourisme de l Essonne Le Président Paul da SILVA

27 27 CONVENTION RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DU POLE TOURISTIQUE REGIONAL DE SEINE-SAINT-DENIS 2012 Entre : La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil régional, dont le siège est situé 33, rue Barbet-de-Jouy Paris, ci-après dénommée «la Région», en vertu de la délibération n CP du, Le Département de Seine-Saint-Denis, représenté par le Président du Conseil général dont le siège est situé, Hôtel du Département, Esplanade Jean Moulin, Bobigny Cedex, ci-après dénommé «le Département» en vertu de la délibération n, Le Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis représenté par le Président du Comité départemental du tourisme, dont le siège est situé 140 Avenue Jean Lolive, Pantin Cedex, ci-après désigné par les termes «le CDT». Il a été convenu ce qui suit : PRÉAMBULE Le 16 novembre 2011, la Région a adopté à l unanimité la Stratégie régionale de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) pour la période Conduire un développement touristique territorial ambitieux et équilibré, constitue une orientation prioritaire de la SRDTL. En ce sens, la création du Fonds régional de développement touristique des territoires (FRD2T) sera l outil régional privilégié de mise en œuvre d une politique d investissement. Dans l attente de la création de ce Fonds, prévue en juin 2012, il est nécessaire, pendant cette période intermédiaire entre deux politiques territoriales, d accompagner en fonctionnement la fin de la précédente politique des pôles touristiques régionaux pour le premier semestre Il est donc proposé une nouvelle convention portant sur le cofinancement Région- Département pour le premier semestre 2012 du salaire, ainsi que les charges afférentes, attribué au chargé de développement à ce jour employé par le Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis. ARTICLE 1- OBJET DE LA CONVENTION La convention a pour objet de fixer les engagements de chaque signataire pour le financement de la mission d animation et de développement du pôle touristique régional. Ce soutien financier a pour objet d accompagner le chargé de développement dans sa mission de suivi des dernières actions initiées au titre du pôle de Seine-Saint-Denis.

28 28 ARTICLE 2 ENGAGEMENT DES SIGNATAIRES Les signataires s engagent à soutenir la mission d animation et de développement qui est confiée au Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis. A ce titre, le coût global forfaitaire semestriel de la mission s élève à selon la répartition suivante : Région : 50%, soit Département : 50%, soit Le coût de cette mission comporte la rémunération, toutes charges comprises, du chargé de développement. Ce volet inclut également l ensemble des frais de fonctionnement liés au poste : frais professionnels, formation professionnelle, amortissement du matériel et du mobilier, frais de secrétariat. ARTICLE 3 MODALITÉS DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS Le versement des subventions relatif à l accomplissement de la mission d animation au Comité départemental du tourisme est effectué sur présentation d un appel de subvention. Pour le fonctionnement de la mission La Région effectuera le versement de la subvention sur appel de fonds par acomptes (fixés au nombre de 2 maximum) sur justification des dépenses réalisées dans les conditions prévues par règlement budgétaire et financier. Le dernier versement (solde) est effectué après l agrément du compte rendu d exécution ainsi que du compte rendu financier complet en dépenses et en recettes de la mission subventionnée. Une avance peut être versée si le CDT justifie ne pas disposer d une trésorerie suffisante pour le démarrage de la mission et dans la limite de 30% de la subvention accordée. La subvention constitue un plafond. Dans le cas où le montant des dépenses subventionnables supportées par l organisme s avère inférieur au montant initialement prévu, la subvention régionale attribuée peut être révisée en proportion du niveau d exécution effectivement justifié par application du taux de subvention indiqué à l article 2. Le Département versera ses subventions en deux temps, 50% au vote du budget et 50% au premier octobre de l année en cours. Il sera demandé au CDT de justifier les dépenses déjà engagées au moment du deuxième versement (avancée du compte-rendu d exécution). Le Département versera ses subventions, à partir d un budget spécifiquement dédié à l action en faveur du pôle touristique régional de Seine-Saint-Denis. Les actions réalisées bénéficiant de subventions, feront l objet de conventions particulières à chaque opération retenue qui fixeront les modalités de financement et les engagements particuliers des partenaires. Une copie de ces conventions sera transmise au CDT.

29 29 ARTICLE 4 OBLIGATIONS DU COMITE DEPARTEMENTAL DU TOURISME DE SEINE- SAINT-DENIS En tant que responsable de la mission de développement, le Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis s engage à mettre en œuvre les moyens nécessaires pour la réalisation des missions décrites dans le cadre de la présente convention et de l ensemble des actions prévues et à : 1/ Adopter un cadre budgétaire et comptable conforme au plan comptable général en vigueur et au règlement n du 16 février 1999 du comité de la réglementation comptable relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations et fondations ainsi qu une comptabilité analytique permettant de connaître ou de prévoir le coût des actions menées ou à mener. 2/ Fournir avant le 1 er juin de l année de référence : Les comptes annuels du dernier exercice certifiés par un commissaire aux comptes inscrit sur la liste prévue à l article L du Code du Commerce Le rapport d activité annuel. Ce rapport devra présenter l état d avancement des actions. Il devra ainsi indiquer les versements de subventions effectués par les financeurs au cours de l année écoulée. Il devra enfin préciser les subventions des partenaires restant à verser. 3/ Désigner en qualité de commissaire aux comptes un expert comptable ou un comptable agréé, dont l organisme fera connaître le nom aux signataires dans les trois mois suivant la signature de la présente convention. 4/ Porter à la connaissance des signataires toute modification concernant : Les statuts Le trésorier Le président de l association Le commissaire aux comptes La composition du bureau 5/ Faciliter le contrôle par les signataires de la réalisation des actions et de l emploi des fonds notamment par l accès aux documents administratifs et comptables, ainsi qu à toutes pièces justificatives. 6/ Conserver l ensemble des pièces justificatives de l emploi des fonds pendant dix ans. 7/ Respecter les dispositions du décret n du 30 décembre 2005 fixant les règles applicables aux marchés passés par les pouvoirs adjudicateurs mentionnés à l article 3 de l ordonnance n du 6 juin 2005 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics, dans le cas où le CDT assurerait une maîtrise d ouvrage.

30 30 ARTICLE 5 SUBVENTION RESTITUTION EVENTUELLE Au terme de la présente convention ou dans le cas de sa résiliation prévue à l article 8, l intégralité des sommes imputées non utilisées après arrêt définitif des comptes et certification de ces derniers par le Commissaire aux comptes, conformément à l article 4, seront impérativement réservées aux trésoriers payeurs des signataires selon la clé de répartition définie en commun pour chacune des années visées par la présente convention. Avant toute demande de restitution de tout ou partie de la subvention, le bénéficiaire est invité à présenter ses observations écrites sur les conditions d exécution du projet subventionné et le cas échéant, sur sa demande, ses observations orales dans un délai de quinze jours Les sommes qui n ont pas été utilisées conformément aux dispositions de la présente convention seront restituées. Dans ce cas, il sera procédé à la résiliation de la convention dans les conditions prévues à l article 8 ci-dessous. ARTICLE 6 MODIFICATION DE LA CONVENTION Toute modification des conditions ou modalités d exécution de la présente convention, définie entre les signataires, fait l objet d un avenant. Celui-ci précise les éléments modifiés de la convention, sans que ceux-ci ne puissent conduire à remettre en cause ses objectifs généraux et son économie. ARTICLE 7 DATE D EFFET ET DURÉE DE LA CONVENTION La présente convention prend effet à compter de sa signature par tous les signataires. Elle expire le 31 décembre ARTICLE 8 RÉSILIATION DE LA CONVENTION La Région ou le Département peut prononcer la résiliation de la présente convention pour motif d intérêt général, cette résiliation prenant effet au terme d un délai, qui ne peut être inférieur à quinze jours, indiqué par la décision notifiée par courrier envoyé en recommandé avec demande d avis de réception postal par la Région ou le Département. La Région ou le Département peut en outre prononcer la résiliation en cas d inexécution d une ou plusieurs de ses obligations par le bénéficiaire de l aide régionale ou départementale. Dans ce cas la Région ou le Département adresse au bénéficiaire une mise en demeure de remplir les obligations inexécutées dans un délai fixé. Si, au terme de ce délai, les obligations mentionnées dans la mise en demeure restent en tout ou partie inexécutées, la Région ou le Département adresse au bénéficiaire la décision de résiliation. Cette décision prend effet à la date de réception de la lettre recommandée avec avis de réception notifiant la décision, sauf s il en est disposé autrement par cette décision.

31 31 Dans tous les cas, les parties sont tenues d exécuter les obligations résultant de la présente convention jusqu à la date de prise d effet de la résiliation. A cette date, il est procédé par la Région et le Département à un arrêté définitif des comptes et, s il y a lieu, à reversement, total ou partiel, de la subvention. La résiliation prononcée en application du présent article n ouvre droit à aucune indemnisation du bénéficiaire par la Région ou le Département. Fait à Paris, en 3 exemplaires originaux, le Pour la Région Le Président du Conseil régional d Ile-de-France Pour le Département Le Président du Conseil général de Seine- Saint-Denis Jean-Paul HUCHON Claude BARTOLONE Pour le Comité départemental du tourisme de Seine-Saint-Denis Le Président Hervé BRAMY

32 32 CONVENTION RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DU POLE TOURISTIQUE REGIONAL DES BOUCLES DE LA MARNE 2012 Entre : La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil régional, dont le siège est situé 33, rue Barbet-de-Jouy Paris, ci-après dénommée «la Région», en vertu de la délibération n CP du, Le Département du Val-de-Marne, représenté par le Président du Conseil général dont le siège est situé, Hôtel du Département avenue du Général-de-Gaulle Créteil, ci-après dénommé «le Département» en vertu de la délibération n, Le Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne représenté par le Président du Comité départemental du tourisme, dont le siège est situé Hôtel du Département, avenue du Général-de-Gaulle Créteil, ci-après désigné par les termes «le CDT». Il a été convenu ce qui suit : PRÉAMBULE Le 16 novembre 2011, la Région a adopté à l unanimité la Stratégie régionale de développement du tourisme et des loisirs (SRDTL) pour la période Conduire un développement touristique territorial ambitieux et équilibré, constitue une orientation prioritaire de la SRDTL. En ce sens, la création du Fonds régional de développement touristique des territoires (FRD2T) sera l outil régional privilégié de mise en œuvre d une politique d investissement. Dans l attente de la création de ce Fonds, prévue en juin 2012, il est nécessaire, pendant cette période intermédiaire entre deux politiques territoriales, d accompagner en fonctionnement la fin de la précédente politique des pôles touristiques régionaux pour le premier semestre Il est donc proposé une nouvelle convention portant sur le cofinancement Région- Département pour le premier semestre 2012 du salaire, ainsi que les charges afférentes, attribué au chargé de développement à ce jour employé par le Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne. ARTICLE 1- OBJET DE LA CONVENTION La convention a pour objet de fixer les engagements de chaque signataire pour le financement de la mission d animation et de développement du pôle touristique régional. Ce soutien financier a pour objet d accompagner le chargé de développement dans sa mission de suivi des dernières actions initiées au titre du pôle des Boucles de la Marne.

33 33 ARTICLE 2 ENGAGEMENT DES SIGNATAIRES Les signataires s engagent à soutenir la mission d animation et de développement qui est confiée au Comité départemental du tourisme du Val-de-Marne. A ce titre, le coût global forfaitaire semestriel de la mission s élève à Il sera financé selon la répartition suivante : Région : 50%, soit Département : 50%, soit Le coût de cette mission comporte La rémunération, toutes charges comprises, du chargé de développement Ce volet inclut également l ensemble des frais de fonctionnement liés au poste : frais professionnels, formation professionnelle, amortissement du matériel et du mobilier, frais de secrétariat. ARTICLE 3 MODALITÉS DE VERSEMENT DES SUBVENTIONS Le versement des subventions relatif à l accomplissement de la mission d animation au Comité départemental du tourisme est effectué sur présentation d un appel de subvention. Pour le fonctionnement de la mission La Région effectuera le versement de la subvention sur appel de fonds par acomptes (fixés au nombre de 2 maximum) sur justification des dépenses réalisées dans les conditions prévues par règlement budgétaire et financier. Le dernier versement (solde) est effectué après l agrément du compte rendu d exécution ainsi que du compte rendu financier complet en dépenses et en recettes de la mission subventionnée. Une avance peut être versée si le CDT justifie ne pas disposer d une trésorerie suffisante pour le démarrage de la mission et dans la limite de 30% de la subvention accordée. La subvention constitue un plafond. Dans le cas où le montant des dépenses subventionnables supportées par l organisme s avère inférieur au montant initialement prévu, la subvention régionale attribuée peut être révisée en proportion du niveau d exécution effectivement justifié par application du taux de subvention indiqué ci-dessus (article 2). Le Département versera ses subventions en deux temps, 50% au vote du budget et 50% au premier octobre de l année en cours. Il sera demandé au CDT de justifier les dépenses déjà engagées au moment du deuxième versement (avancée du compte-rendu d exécution). Le Département versera ses subventions, à partir d un budget spécifiquement dédié à l action en faveur du pôle touristique régional des boucles de la Marne. Les actions réalisées bénéficiant de subventions, feront l objet de conventions particulières à chaque opération retenue qui fixeront les modalités de financement et les engagements particuliers des partenaires. Une copie de ces conventions sera transmise au CDT.

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés :

Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants. Entre les soussignés : Contrat régional d exercice sanitaire Appui aux étudiants Entre les soussignés : 92768502 La Région Ile-de-France, représentée par le Président du Conseil Acte Régional Certifié exécutoire agissant en

Plus en détail

CONVENTION N. Entre ARTICLE 1 : OBJET DE LA CONVENTION

CONVENTION N. Entre ARTICLE 1 : OBJET DE LA CONVENTION 3 CP 11-430 CONVENTION N Entre La Région Ile de France dont le siège est situé au 33, rue Barbet de Jouy, 75007 Paris, représentée par son Président, Monsieur Jean-Paul HUCHON, En vertu de la délibération

Plus en détail

Université Paris Ouest Nanterre la Défense Construction d une maison de l étudiant. Financement du premier équipement

Université Paris Ouest Nanterre la Défense Construction d une maison de l étudiant. Financement du premier équipement CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP 10-326 Université Paris Ouest Nanterre la Défense Construction d une maison de l étudiant Financement du premier équipement Chapitre budgétaire : 902 «Enseignement»

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CP 11-152 ANNEXES A LA DELIBERATION

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CP 11-152 ANNEXES A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CP 11-152 ANNEXES A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 4 RAPPORT N CP 11-152 CONVENTION RELATIVE A LA PARTICIPATION DE LA REGION AU FINANCEMENT

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CP 11-152 ANNEXES A LA DELIBERATION

CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CP 11-152 ANNEXES A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 RAPPORT N CP 11-152 ANNEXES A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 4 RAPPORT N CP 11-152 CONVENTION RELATIVE A LA PARTICIPATION DE LA REGION AU FINANCEMENT

Plus en détail

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00 MISE EN ŒUVRE D UN DISPOSITIF REGIONAL D AIDE AU PORTAGE FONCIER ET IMMOBILIER DESTINÉ À DES OPERATIONS DE LOGEMENT SOCIAL EN POITOU-CHARENTES CONVENTION AVEC LE BÉNÉFICIAIRE CONVENTION N 08/RPC-LG-PF-00

Plus en détail

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité.

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité. 2MODELE DE CONVENTION GENERALE ENTRE UNE COLLECTIVITE ET UNE ASSOCIATION (Convention obligatoire lorsque le montant de la subvention dépasse 23 000 ) (Suivant la nature du cosignataire de la convention,

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005. relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0005 relative à l attribution d une subvention du Département à l association Progecat ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers Cedex,

Plus en détail

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT :

Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. IL A D ABORD ÉTÉ EXPOSÉ CE QUI SUIT : 1 Annexe 8 CONTRAT EN FAVEUR DU TRES HAUT NIVEAU SPORTIF SEINE-ET-MARNAIS DU CLUB... DISCIPLINE.. EVOLUANT EN. ENTRE ET - LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE Domicilié à l Hôtel du Département 77010 MELUN

Plus en détail

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006

Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006 Annexe 3 Convention n 2015-C-DGAS-DHV-0006 relative à l attribution d une subvention du Département à la Congrégation «La Province de France des Sœurs des Sacrés Cœurs et de l Adoration» ENTRE Le Département

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france

Rapport pour la commission permanente du conseil régional. Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france Rapport pour la commission permanente du conseil régional OCTOBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SUBVENTIONS EN FAVEUR : - de l Association

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION

ANNEXE A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 12-382 ANNEXE A LA DELIBERATION - CONVENTION relative au soutien de la Région Ile-de-France à l AMIF - État récapitulatif des subventions proposées au vote @BCL@20043A05.doc

Plus en détail

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI

Département du Doubs PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE AMI Département du Doubs APPEL A MANIFESTATION D INTERET POUR LA MISE EN ŒUVRE D UN CPOM MANDATEMENT POUR LES SERVICES D AIDE ET D ACCOMPAGNEMENT A DOMICILE DU DOUBS PROJET DE CONTRAT D APPLICATION ANNUELLE

Plus en détail

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8930 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8930 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention d'investissement

Plus en détail

CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE

CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE CONTRAT DE GESTION DURABLE DE LA ZONE de CHARTRETTES PASSÉ ENTRE LE DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE ET LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE SEINE ENTRE, D UNE PART Le Département de Seine-et-Marne représenté

Plus en détail

Rapport pour la commission Permanente du conseil régional

Rapport pour la commission Permanente du conseil régional CP 11-889 Rapport pour la commission Permanente du conseil régional NOVEMBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional D Ile-de-France FINANCEMENT DES CENTRES

Plus en détail

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012

CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 POLE DEVELOPPEMENT DURABLE ET RAYONNEMENT METROPOLITAIN DIRECTION ENTREPRISES ET ATTRACTIVITES SERVICE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE CONVENTION L ATELIER REMUMENAGE 2012 Entre : L Association Atelier Remuménage

Plus en détail

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ;

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; CONVENTION-TYPE Entre le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; et le Titulaire «Dénomination sociale» «Forme juridique»

Plus en détail

LA MEMOIRE DE BORDEAUX - PROJET DE BUDGET 2013 -

LA MEMOIRE DE BORDEAUX - PROJET DE BUDGET 2013 - LA MEMOIRE DE BORDEAUX - PROJET DE BUDGET 2013 - DEPENSES RECETTES Comptes nature prévision 2012 prévisions 2013 Comptes nature prévision 2012 prévisions 2013 2183000 investissement 7010000 ventes et publications

Plus en détail

2008/8914 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008

2008/8914 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 2008/8914 Direction de l'enfance PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 FEVRIER 2008 Commission Education - Petite Enfance du 31 janvier 2008 Objet : Attribution d'une subvention de fonctionnement

Plus en détail

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE

PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Annexe Conv GDXX/15 PROJET DE CONVENTION D APPORT AVEC DROIT DE REPRISE Entre, La Communauté d Agglomération du Grand Dole Dont le siège est fixé Place de L Europe 39100 DOLE Représentée par son Président

Plus en détail

COOPERATION DECENTRALISEE ET RESEAU FRANÇAIS DU TRESOR PUBLIC

COOPERATION DECENTRALISEE ET RESEAU FRANÇAIS DU TRESOR PUBLIC Service de Coopération et d Action Culturelle AMBASSADE DE FRANCE AU SENEGAL -------- Pôle de la Coopération Non Gouvernementale COOPERATION DECENTRALISEE ET RESEAU FRANÇAIS DU TRESOR PUBLIC A L ATTENTION

Plus en détail

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES :

C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : C O N V E N T I O N ENTRE LES SOUSSIGNES : La Ville de Nantes, représentée par Madame Fabienne PADOVANI, Adjointe au Maire, agissant en cette qualité en vertu d une délibération du Conseil Municipal en

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS. MAISON DE L EMPLOI DE (Nom )

CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS. MAISON DE L EMPLOI DE (Nom ) Ministère de l emploi, de la cohésion sociale et du logement République française CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS MAISON DE L EMPLOI DE (Nom ) Président : Adresse : N de convention : Date de signature

Plus en détail

L'entreprise d'insertion XX (n SIRET : ) représentée par M., Directeur, dont le siège social est situé,

L'entreprise d'insertion XX (n SIRET : ) représentée par M., Directeur, dont le siège social est situé, Convention-type relative à la mise en œuvre d'une compensation dans le cadre d'un service d intérêt économique général (SIEG) - Entreprise d Insertion - ANNEXE Modèle ENTRE Le Département des Deux-Sèvres,

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CONVENTION RELATIVE A LA REPARTITION DES CHARGES DE CHAUFFAGE

Plus en détail

CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS

CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS CONVENTION PLURIANNUELLE D OBJECTIFS Annexe 2 Entre : Le Département de la Vienne, dont le siège social est situé : place Aristide Briand, BP 319, 86008 Poitiers cedex, représenté par le Président du Conseil

Plus en détail

CONVENTION relative à la gestion de la Délégation Lorraine Champagne Ardenne à Bruxelles pour 2012

CONVENTION relative à la gestion de la Délégation Lorraine Champagne Ardenne à Bruxelles pour 2012 CONVENTION relative à la gestion de la Délégation Lorraine Champagne Ardenne à Bruxelles pour 2012 la loi n 82-219 du 2 mars 1982 modifiée relative aux droits et libertés des communes, des départements

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE À LA GESTION LOCATIVE ADAPTÉE ENTRE LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ET L ASSOCIATION «UN TOIT EN GATINE» 2013-2015

CONVENTION RELATIVE À LA GESTION LOCATIVE ADAPTÉE ENTRE LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ET L ASSOCIATION «UN TOIT EN GATINE» 2013-2015 Annexe 1 PROJET CONVENTION RELATIVE À LA GESTION LOCATIVE ADAPTÉE ENTRE LE DÉPARTEMENT DES DEUX-SÈVRES ET L ASSOCIATION «UN TOIT EN GATINE» 2013-2015 ENTRE Le Département des Deux-Sèvres, représenté par

Plus en détail

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE-

AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- AIDE A L IMMOBILIER D ENTREPRISE Convention n 20..-C-DGAD-DEE- ENTRE Le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, BP 319, 86008 POITIERS Cedex, représenté par le Président du Conseil Général, Monsieur..,

Plus en détail

Entre : - Le Professionnel (raison sociale) [ ] numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation numéro d agrément

Entre : - Le Professionnel (raison sociale) [ ] numéro SIREN adresse du siège social numéro d habilitation numéro d agrément MINISTERE DE L'INTÉRIEUR MINISTÈRE DE L'ÉCONOMIE ET DES FINANCES CONVENTION D AGRÉMENT EN VUE DE LA PERCEPTION DES TAXES ET DE LA REDEVANCE DUES SUR LES CERTIFICATS D IMMATRICULATION DES VÉHICULES À MOTEUR

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 25 JUILLET 2014 DELIBERATION N CR-14/06.430 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et des

Plus en détail

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013

CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 CREATION D UN PLAN SPORT EMPLOI CONVENTION DE FINANCEMENT RELATIVE A UN PROJET ASSOCIATIF DANS LE DOMAINE SPORTIF AU TITRE DE L ANNEE 2013 Vu le code du sport ; Vu la loi n 2000-321 du 12 avril 2000 relative

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 10-730 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION Convention de financement du premier équipement @BCL@6C0D839C 08/09/10 15:09:00 4 Université de Versailles Saint-Quentin en Yvelines

Plus en détail

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2013

Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2013 Rapport pour le conseil régional NOVEMBRE 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france PROROGATION DU CONTRAT DE PROJETS ETAT-REGION 2007-2013 ET DES CONTRATS PARTICULIERS

Plus en détail

Fonds de financement de la transition énergétique

Fonds de financement de la transition énergétique Fonds de financement de la transition énergétique Convention particulière de mise en œuvre de l appui financier au projet «Territoire à énergie positive pour la croissance verte» Entre La ministre de l

Plus en détail

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER TYPE DE DEMANDE DE SUBVENTION Volet territorial CPER 2015-2020 INTITULE DU PROJET (détaillé en annexe) : COÛT TOTAL DU PROJET : MONTANT DE SUBVENTION SOLLICITE : TOTAL DES AUTRES AIDES PUBLIQUES

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 12-426 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : ETAT RECAPITULATIF @BCL@880B0A78.doc 07/06/2012 4 CP 12-426 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 5 CP 12-426 ANNEXE 2 A LA DELIBERATION

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2011

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2011 Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france SOUTIEN AU PROJET DE RECONSTRUCTION DE LOCAUX ADAPTES

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 ANNEXE 1 Convention Région Ile-de-France /Aéroports de Paris du 20 novembre 2008, relative au dispositif des espaces tourisme sur les aéroports de Paris-Charles-de-Gaulle

Plus en détail

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE

C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE C O N V E N T I O N POUR L AIDE A DOMICILE Entre les soussignées, La CAISSE D'ASSURANCE RETRAITE ET DE LA SANTE AU TRAVAIL MIDI-PYRENEES ci-dessous dénommée la «Caisse», dont le siège est actuellement

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE 3/03 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE ET MARNE Séance du 26 Mars 2010 Commission n 3 Transports, Déplacements et Voirie Commission n 7 Finances DIRECTION DES TRANSPORTS RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 Convention

ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 Convention 3 ANNEXE A LA DELIBERATION N 1 Convention 4 CONVENTION RELATIVE A LA PARTICIPATION AU FINANCEMENT D UNE ETUDE RELATIVE A L AMENAGEMENT NUMERIQUE Entre LA REGION D'ILE-DE-FRANCE et LE DEPARTEMENT DU VAL-DE-MARNE

Plus en détail

Rapport pour la commission Permanente du conseil régional

Rapport pour la commission Permanente du conseil régional CP 12-293 Rapport pour la commission Permanente du conseil régional MARS 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional D Ile-de-France MARCHE N 120009- REPRISE DE

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%>

Rapport pour la commission permanente du conseil régional <%moiscx%> Rapport pour la commission permanente du conseil régional Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES EN SITUION DE

Plus en détail

ANNEXE A LA DELIBERATION

ANNEXE A LA DELIBERATION 2 ANNEXE A LA DELIBERATION 3 Convention entre la Ville de Choisy-le-Roi (94) et la Région d Ile-de-France pour la participation financière de la ville aux travaux de mise en conformité de la sécurité incendie

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 3 CP 13-389 ANNEXES A LA DELIBERATION @BCL@2411CCF2.doc 25/04/13 17:04:00 4 CP 13-389 FICHE PROJET DU DOSSIER N 13007459 Commission Permanente du 30 mai 2013 Objet : LABORATOIRE

Plus en détail

GARANTIE D EMPRUNTS DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PRIVÉS

GARANTIE D EMPRUNTS DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PRIVÉS CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibération n 15.12.272 DELIBERATION DE LA COMMISSION PERMANENTE DU CONSEIL REGIONAL GARANTIE D EMPRUNTS DES ETABLISSEMENTS DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PRIVÉS La commission

Plus en détail

MARCHE DE SERVICES CREATION D UN SITE WEB POUR LA ZAC GARE LA VALLEE A AMIENS. Cahier des Clauses Administratives Particulières

MARCHE DE SERVICES CREATION D UN SITE WEB POUR LA ZAC GARE LA VALLEE A AMIENS. Cahier des Clauses Administratives Particulières MARCHE DE SERVICES CREATION D UN SITE WEB POUR LA ZAC GARE LA VALLEE A AMIENS Cahier des Clauses Administratives Particulières Procédure passée en application de l article 10 du décret n 2005-1742 du 30

Plus en détail

CONVENTION N 2015-C-DGAE-DAC-17 RELATIVE A L OPERATION D AIDE A L ACHAT D INSTRUMENTS DE MUSIQUE Année 2015

CONVENTION N 2015-C-DGAE-DAC-17 RELATIVE A L OPERATION D AIDE A L ACHAT D INSTRUMENTS DE MUSIQUE Année 2015 CONVENTION N 2015-C-DGAE-DAC-17 RELATIVE A L OPERATION D AIDE A L ACHAT D INSTRUMENTS DE MUSIQUE Année 2015 ENTRE le Département de la Vienne, Place Aristide Briand, 86008 Poitiers représenté par Monsieur

Plus en détail

Annexe à la délibération n 3/01

Annexe à la délibération n 3/01 Annexe à la délibération n 3/01 Convention de financement relative aux études de transports à réaliser sur le secteur 4 de Marne-la-Vallée dans le cadre de l avenant n 8 à la convention de 1987 portant

Plus en détail

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI.

C O N V E N T I O N. ET La Croix Rouge, 98 rue DIDOT, Paris 14, représentée par le Président de la Croix-Rouge française, Jean-François MATTEI. C O N V E N T I O N RELATIVE A L AFFECTATION D UN INTERNE DE MEDECINE GENERALE DANS LES MISSIONS HUMANITAIRES DE LA CROIX-ROUGE FRANÇAISE ENTRE : LE CENTRE HOSPITALIER ET UNIVERSITAIRE De, représenté par

Plus en détail

Convention entre le Conseil général de l Isère et le Centre de Prévention des Alpes

Convention entre le Conseil général de l Isère et le Centre de Prévention des Alpes Convention entre le Conseil général de l Isère et le Centre de Prévention des Alpes Entre Le Département de l'isère, représenté par Monsieur André Vallini, Président du Conseil général, dûment habilité

Plus en détail

NOR: PMEA0420017D. Version consolidée au 5 août 2011. Sur le rapport du ministre d Etat, ministre de l économie, des finances et de l industrie,

NOR: PMEA0420017D. Version consolidée au 5 août 2011. Sur le rapport du ministre d Etat, ministre de l économie, des finances et de l industrie, Le 5 août 2011 DECRET Décret n 2004-1165 du 2 novembre 2004 relatif aux c onseils de la formation institués auprès des chambres de métiers et de l artisanat de région, des chambres régionales de métiers

Plus en détail

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX

MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX Centre de gestion de la fonction publique territoriale des Landes - juillet 2013 MODELE DE CONVENTION A TITRE ONEREUX CONVENTION DE PRESTATION DE SERVICES RELATIVE A LA MISE EN ŒUVRE D ACTIVITES PERISCOLAIRES

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN

MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU TARN Chambre de Métiers et de l Artisanat du Tarn Cunac - 112 Route des templiers CS22340 81020 ALBI CEDEX 09 MARCHÉ PUBLIC DE SERVICES MARCHÉ A PROCÉDURE ADAPTÉE DÉSIGNATION D UN COMMISSAIRE AUX COMPTES À

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE. «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Expert en automobile rattaché à une convention cadre» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de - Le Professionnel (raison

Plus en détail

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME MARCHES PUBLICS D ETUDES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DE L INFORMATIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS 43, rue de la République B.P. 32615-80026 AMIENS Cedex 1 : 03 22 71 82 02 : 03 22 71 82 19 Marché

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3255 Convention collective nationale IDCC : 1619. CABINETS DENTAIRES ACCORD DU 16 MARS 2007 RELATIF

Plus en détail

CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL

CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL CENTRE SOCIAL CONVENTION FINANCIERE 1 er TRIMESTRE 2005 PREAMBULE TITRE I OBLIGATIONS DE LA COMMUNE TITRE II OBLIGATIONS DU CENTRE SOCIAL TITRE III DISPOSITIONS DIVERSES 1/9 ENTRE LES SOUSSIGNES - La Ville

Plus en détail

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL

ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL ACTE CONSTITUTIF POUR LA CREATION D UN GROUPEMENT DE COMMANDE FOURNITURE DE GAZ NATUREL PREAMBULE Depuis le 1er juillet 2004, le marché du gaz naturel est ouvert à la concurrence. Cette ouverture, d abord

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE :

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE : Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2014 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france POLITIQUE REGIONALE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT NUMERIQUE

Plus en détail

21 ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D HISTOIRE

21 ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D HISTOIRE POLE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE Direction Projets Economiques Centre politiques partenariales et données économiques CONVENTION 2010 21 ème FESTIVAL INTERNATIONAL DU FILM D HISTOIRE Entre : - L Association

Plus en détail

Convention N FSL/2014 / relative à la participation d Electricité De France (EDF) au Fonds de Solidarité pour le Logement

Convention N FSL/2014 / relative à la participation d Electricité De France (EDF) au Fonds de Solidarité pour le Logement Convention N FSL/2014 / relative à la participation d Electricité De France (EDF) au Fonds de Solidarité pour le Logement Accusé de réception Ministère de l intérieur Entre d une part, le Département des

Plus en détail

28 2006 5 2008 G I E AG R I C A G E S T I O N

28 2006 5 2008 G I E AG R I C A G E S T I O N RÈGLEMENT INTÉRIEUR Approuvé par l Assemblée Générale Extraordinaire AGRICA du 28 juin 2006 Modifié par le Conseil d administration du 5 décembre 2008 GIE AGRIC A GESTION SOMMAIRE ART. 1 OBJET 3 ART. 2

Plus en détail

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE.

C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE. Bénéficiaire / Auditeur. Convention Bénéficiaire / Auditeur» AUDIT ENERGETIQUE. C O N V E N T I O N D AUDIT ENERGETIQUE Bénéficiaire / Auditeur Convention Bénéficiaire / Auditeur» S O M M A I R E Page Article 1. OBJET DE LA CONVENTION...3 Article 2. DOCUMENTS CONTRACTUELS.3 Article

Plus en détail

CONVENTION REGISSANT LES RELATIONS ENTRE LE DÉPARTEMENT DE L'ISERE ET LA GRANDE TRAVERSÉE DES ALPES

CONVENTION REGISSANT LES RELATIONS ENTRE LE DÉPARTEMENT DE L'ISERE ET LA GRANDE TRAVERSÉE DES ALPES CONVENTION REGISSANT LES RELATIONS ENTRE LE DÉPARTEMENT DE L'ISERE ET LA GRANDE TRAVERSÉE DES ALPES ENTRE Le DEPARTEMENT DE L'ISERE représenté par le Président du Conseil départemental de l'isère, agissant

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ CONVENTION DE PARTENARIAT PACK 15-30 PASS COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Le Président du Conseil régional des Pays de la Loire le code général des collectivités territoriales et notamment les articles L 4211-1 et

Plus en détail

Contrat relatif à la Déclinaison Régionale de la réglementation relative à la réalisation d'étude d'incidence au titre de Natura 2000

Contrat relatif à la Déclinaison Régionale de la réglementation relative à la réalisation d'étude d'incidence au titre de Natura 2000 Imputation budgétaire : BOP 113, action 7, Sous-action 712 Contrat relatif à la Déclinaison Régionale de la réglementation relative à la réalisation d'étude d'incidence au titre de Natura 2000 N de marché

Plus en détail

LES CONDITIONS GENERALES

LES CONDITIONS GENERALES LES CONDITIONS GENERALES Plan de Rénovation équipement d accueil de jeunes enfants Décembre 2013 1/8 2/8 L objet de la convention La présente convention définit et encadre les modalités d intervention

Plus en détail

Montant maximum de la subvention Projets d entreprises innovantes 600 000 Dit «éco-filières» 150 000

Montant maximum de la subvention Projets d entreprises innovantes 600 000 Dit «éco-filières» 150 000 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 2 CP 11-444 Fonds de prêts d honneur Montant maximum de la subvention Projets d entreprises innovantes 600 000 Dit «éco-filières» 150 000 Subordonne le versement de la

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE A L ANIMATION DE L ESPACE NATUREL SENSIBLE

CONVENTION RELATIVE A L ANIMATION DE L ESPACE NATUREL SENSIBLE CONVENTION RELATIVE A L ANIMATION DE L ESPACE NATUREL SENSIBLE DEPARTEMENTAL LE CHEMIN DES ROSES A SERVON, BRIE-COMTE-ROBERT, GRISY-SUINES, COUBERT, SOIGNOLLES, SOLERS ET YEBLES ENTRE Le Département de

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2012 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 14 AVRIL 2011 DELIBERATION N CR-11/18.257 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DES RESSOURCES HUMAINES Stratégie régionale d'appropriation d'une identité collective spécifique Convention

Plus en détail

CONVENTION D OBJECTIFS

CONVENTION D OBJECTIFS CONVENTION D OBJECTIFS Conformément à la loi n 2000-321 du 12 avril 2000, et au décret n 2001-495 du 6 juin 2001, il y a lieu d établir une convention, afin de régir les relations entre la Ville et l Association

Plus en détail

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL

PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL PREAMBULE AU CONTRAT DE SOUTIEN ET D AIDE PAR LE TRAVAIL Les établissements de soutien et d aide par le travail sont des établissements et services médico-sociaux (article L312-1 du Code de l action sociale

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE

CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE 7/02 1 CONSEIL GENERAL DE SEINE-ET-MARNE Séance du 20 Novembre 2009 Commission n 7 Finances DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT DU PRESIDENT DU CONSEIL GENERAL N 7/02 OBJET : Convention

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICES

MARCHE PUBLIC DE SERVICES MARCHE PUBLIC DE SERVICES Prestation de service pour la collecte, la remise et l affranchissement du courrier de certains sites du Département de la Somme (Marché passé selon la procédure adaptée définie

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE

CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE CP 10-312 Habilitation du Président à signer l avenant de transfert du marché n 08S0236 relatif à la gestion et à l exploitation du restaurant d entreprise et

Plus en détail

AVENANT N (XX) A L ACCORD DE PARTICIPATION

AVENANT N (XX) A L ACCORD DE PARTICIPATION AVENANT N (XX) A L ACCORD DE PARTICIPATION Ce document est fourni à titre indicatif et doit être soumis à votre conseiller juridique habituel qui le complètera de toutes les spécificités propres à votre

Plus en détail

DELIBERATION N CP 14-236

DELIBERATION N CP 14-236 CONSEIL REGIONAL D ILE DE FRANCE 1 CP 14-236 DELIBERATION N CP 14-236 DU 10 AVRIL 2014 GAMME REGIONALE DE FINANCEMENT : ATTRIBUTIONS DE SUBVENTIONS DANS LE CADRE DES POLITIQUES REGIONALES DE SOUTIEN AUX

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE AEROPORT CHATEAUROUX - CENTRE 36130 - DEOLS Tél. : 02.54.60.53.53 - Fax : 02.54.60.53.54 MARCHE PUBLIC DE SERVICE MAINTENANCE BALISAGE LUMINEUX DE LA PISTE, DES TAXIWAYS ET PARKING DE L AEROPORT CHÂTEAUROUX-CENTRE

Plus en détail

Effectif de la Société à la date de dépôt du dossier complet de demande d aide :

Effectif de la Société à la date de dépôt du dossier complet de demande d aide : AIDE A L INVESTISSEMENT DES PME CONVENTION ENTRE LE CONSEIL GENERAL DES YVELINES ET LA SOCIETE XXX EN APPLICATION DE L ARTICLE L1511-5 DU CODE GENERAL DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Date de réception

Plus en détail

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique

DELIBERATION relative aux bureaux d information touristique République Française ASSEMBLEE SECRETARIAT GENERAL N 32 2005/APS Du 1 er décembre 2005 AMPLIATIONS HC 1 Com Del 1 Gouvernement 1 Congrès 1 APS 40 SGPS 2 Trésorier 1 Directions 11 JONC 1 DELIBERATION relative

Plus en détail

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER

AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 CHAPITRE I ER MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE AVENANT N 2 DU 25 OCTOBRE 2011 À L ACCORD DU 24 NOVEMBRE 2005 RELATIF AUX FRAIS DE SOINS DE

Plus en détail

demande de subvention

demande de subvention compétence Cadre réservé à l administration document à retourner au Service Subventions Toulon Provence Méditerranée 107, boulevard Henri Fabre CS 30536 83041 Toulon cedex 9 demande de subvention Politique

Plus en détail

CONVENTION DE PARTICIPATION PROJET

CONVENTION DE PARTICIPATION PROJET PROCEDURE DE MISE EN CONCURRENCE (Application du décret n 2011-1474 du 8 novembre 2011) CONVENTION DE PARTICIPATION PROJET Objet de la consultation : CONCLUSION D'UNE CONVENTION DE PARTICIPATION AU FINANCEMENT

Plus en détail

DELEGATION DE Madame Anne BREZILLON

DELEGATION DE Madame Anne BREZILLON DELEGATION DE Madame Anne BREZILLON 193 Séance du lundi 26 janvier 2015 D-2015/17 Attribution d'aides en faveur des associations. Subventions. Adoption. Autorisation. Madame Anne BREZILLON, Adjoint au

Plus en détail

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUVENTIONS REGIONALES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS

REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUVENTIONS REGIONALES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS REGLEMENT D ATTRIBUTION DES SUVENTIONS REGIONALES POUR LES PROPRIETAIRES PARTICULIERS Article 1 : Attributaires de subventions régionales Peuvent être attributaires de subventions régionales les maîtres

Plus en détail

Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine

Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine NEU NOUVEAU NUOVO NOVO 12.03.2009 Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine Entré en vigueur le 1er avril 2009 Titre I er Dispositions générales Article 1er - Objet

Plus en détail

ANNEXES A LA DELIBERATION

ANNEXES A LA DELIBERATION 3 ANNEXES A LA DELIBERATION 4 5 6 2. ANNEXE 2 : Convention entre la Région Île-de-France et la Fédération des Industries du Cinéma, de l Audiovisuel et du Multimédia Soutien à la réalisation d une plateforme

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013

Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013 Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2013 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france LA POLITIQUE REGIONALE POUR LES PERSONNES EN SITUION

Plus en détail

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile»

CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» CONVENTION D HABILITATION INDIVIDUELLE «Professionnel de l automobile» Les parties à la convention - Le Ministre de l intérieur représenté par le Préfet de l'aube Préambule - Le Professionnel de l automobile

Plus en détail

Modèle de contrat de collaboration libérale

Modèle de contrat de collaboration libérale variante 1 Modèle de contrat de collaboration libérale ENTRE Inscrit(e) au tableau de l Ordre des architectes de Sous le numéro Adresse Architecte Téléphone Télécopie e-mail Ou Société d architecture Inscrite

Plus en détail

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER Vu le Code de l'éducation Vu les statuts de l'université de Montpellier Vu le Règlement Intérieur de l'université de Montpellier PREAMBULE

Plus en détail

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE)

CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) CONVENTION DE VERSEMENT DE SUBVENTION (CODAH / BATIROC NORMANDIE / SCI JACATHOCHA / PLS FRANCE) Entre les soussignés, La Communauté de l Agglomération Havraise (CODAH), représentée par son Président, habilité

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDES ACQUISITION D UN PROGICIEL POUR LA GESTION DEMATERIALISEE DES DELIBERATIONS ET DES ACTES ADMINISTRATIFS PREALABLEMENT, IL EST EXPOSE QUE : COMPTE TENU

Plus en détail

COMMUNE DE BESSIERES. Marché Public 2015-10. Refonte du site internet de la ville de Bessières. Acte d Engagement. Dénomination exacte :.. Adresse :..

COMMUNE DE BESSIERES. Marché Public 2015-10. Refonte du site internet de la ville de Bessières. Acte d Engagement. Dénomination exacte :.. Adresse :.. Marché Public 2015-10 Refonte du site internet de la ville de Bessières Acte d Engagement CANDIDAT Dénomination exacte :.. Adresse :.. Tel : Fax :. Mail :. PARTIE RESERVEE AU POUVOIR ADJUDICATEUR Cet acte

Plus en détail

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : PROJET DE CONVENTION AVEC L UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE

ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : PROJET DE CONVENTION AVEC L UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE 3 ANNEXE 1 A LA DELIBERATION : PROJET DE CONVENTION AVEC L UNIVERSITE PARIS 1 PANTHEON SORBONNE 4 Convention de financement n 10BIBLIORIF04 La Région Ile-de-France, dont le siège est situé au 33, rue Barbet

Plus en détail