Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis"

Transcription

1 Campagnes des moyens navals de l'ums N/O Alis VAHINE 1 : du 9 janvier au jeudi 8 février (31 jours) Chef de mission : Sophie BONNET (IRD) Thème : Suivre le devenir de l azote nouvellement fixé par les diazotrophes dans la chaine alimentaire océanique et dans une masse d eau isolée en déployant un grand mésocosme de litres pendant un bloom de Trichodesmium. Travaux : déploiement de mésocosmes en mer (plongée), profils CTD rosette, profils pompe Teflon, échantillonnage, marquages isotopiques (stables), incubation à bord et in situ sur ligne de production, déploiement pièges dérivants. Carte du lagon de Nouméa présentant les 2 sites potentiels de déploiement du mésocosme. SPOT 1 : du 9 au 14 février (6 jours) SPOT 2 : du 25 juillet au 30 juillet (6 jours) SPOT 3 : du 8 au 13 octobre (6 jours) SPOT 4 : du 3 au 8 décembre (6 jours) Chef de mission : Jérôme Aucan (IRD) Thème : Mise en place d une station marine d observation hauturière et multidisciplinaire «SPOT» (South Pacific Ocean Time series) qui aura pour objectif de constituer de longues séries temporelles de paramètres de base sur l hydrologie, la biogéochimie et la biodiversité. Observation de manière récurrente des caractéristiques physiques et biogéochimiques de la colonne d eau sur un site fixe et mise en œuvre de deux mouillages instrumentés. 1

2 Travaux : échantillonnage d eau par la bathysonde, filtrage et flaconnage des échantillons, incubations, pose et récupération de mouillages. Zone de travail AUST 2012 : du 6 mars au 10 avril (36 jours) Chef de mission : Cécile Debitus (IRD) Thème : Campagne d exploration des iles Australes s. Compléter l échantillonnage d organismes du benthos entrepris en 2009 et 2011 dans le cadre du programme Biodiversité et substances marines de Polynésie française, en particulier des spongiaires. Travaux : Description d'habitat et inventaire de benthos en plongée sous marine autonomes. Zone de travail 2

3 TAHITI ITI : du 12 au lundi 23 avril (12 jours) Chef de mission : Cécile Debitus (IRD) Thème : Inventorier les spongiaires de Polynésie française, en étudier la chimiodiversité et décrire leurs habitats. Les observations et échantillonnages sont réalisés en plongée autonome, sur les pentes externes ou dans les lagons, les stations étant choisies en fonction du profil relevé au multifaisceaux (pente externe) et/ou de leur exposition. Travaux : Observations et description des milieux, récoltes d'organismes en plongée autonome. Zone de Tahiti restant à prospecter. POLYPERL : du 24 avril au 28 mai (35 jours) Chef de mission : Serge Andréfouet (IRD) Thème : Etude des lagons perlicoles de l'atoll de Ahe, dans les Tuamotu de l'ouest, à 500 km au nord de Tahiti, en Polynésie française. Travaux: Travail en lagon d'atoll (atoll de Ahe) et autour de l'atoll. Atoll disposant d'une passe. Les travaux sont organises en 4 volets: 1/ 2 semaines de travaux sur l'hydrodynamique du lagon (immersion d'instruments pendant 2 jours, puis mesures quotidiennes). 3

4 Position de Ahe (A), et en B, vue de la bathymétrie en nids d abeille, profonds, de l atoll (mesure mono-faisceau et interpolation en 2008) et position des stations effectuées dans la cadre du projet FED PRISTINE 1 : du 4 au 17 juin (14 jours) PRISTINE 2 : du 2 juillet au 15 juillet (14 jours) Chef de mission : Laurent VIGLIOLA (IRD) Thème : Redéfinir les conditions de référence pour les écosystèmes coralliens du pacifique sud : exploration de sites quasi-vierge et comparaison avec les réserves marines. Echantillonner les assemblages de poissons, d invertébrés et leurs habitats coralliens pour au moins un site Pristine dans 3 pays du Pacifique. Travaux: Comptages poisson, invertébrés, habitat en plongée, prélèvements échantillons, déploiement de caméras vidéo appâtées 4

5 CALICO : du 14 au 27 octobre (14 jours) Chef de mission : Pascal LE ROY (Université de Bretagne occidentale) Thème : Réaliser une série de prélèvements par carottages pour contraindre les donnés existantes et à acquérir de nouvelles données bathymétriques et sismiques en Nouvelle Calédonie. Travaux : Carottage Kullenberg et vibrocarottage, sismique sparker THR et bathymétrie, multifaisceaux EM1002 Localisation (en vert) des profils de sismique réflexion et de bathymétrie multifaisceaux acquis durant la campagne Calgon (2004) dans le lagon SW Calédonien. En Rouge : localisation des trois transects prévisionnels de carottages dans les zone de DumbéaBoulari. et Corne Sud. LOSS : du mardi 29 octobre au jeudi 7 novembre (10 jours) Chef de mission : Frédéric Marin (IRD) 5

6 Thème : Déterminer le rôle du Pacifique Sud Ouest sur la variabilité climatique du Pacifique Equatorial. LOSS se focalise sur la veine de courant de bord le long de la côte Est de la Nouvelle Calédonie. Cette veine de courant est particulièrement importante puisqu elle assure environ un tiers du transport en mer de Corail. Travaux: Hydrologie, courantométrie COBELO : du 8 au 19 novembre (12 jours) Chef de mission : Cécile Fauvelot (IRD) Thème : Cette campagne permettra l'échantillonnage des trois espèces de Pocillopora étudiées dans ce projet, le projet ConPocInPa assurant le financement des analyses génétiques. L échantillonnage le long de la côte Ouest permettra d'estimer l étendue des échanges larvaires de ces 3 espèces dans tout l'archipel de la Nouvelle-Calédonie. Travaux : Plongée autonome hyperbare: Inventaire faunistique et floristique par transects; photographies sous-marines; prélèvements pour analyses génétiques Mise à l eau de caméras appâtées. 6

7 Localisation des différents sites visites pendant les campagnes COBELO. GEODEVA 6 : du 20 novembre au 2 décembre Chef de mission : Valérie Ballu (IPGP) Thème : Relève et le redéploiement de trois marégraphes situés à l ouest des côtes des îles de Santo et Mallicolo, dans le centre du Vanuatu Travaux : Plongées, GPS de surface, mesures GPS à terre Zone de travail 7

Campagnes des moyens navals de l UMS Flotte océanographique française/ums-2012-d

Campagnes des moyens navals de l UMS Flotte océanographique française/ums-2012-d Campagnes des moyens navals de l UMS Flotte océanographique française/ums-2012-d N/O Alis IBANOE-1 mardi 31 janvier 2012 (Nouméa) - vendredi 10 février 2012 (Nouméa) Anne LORRAIN - IRD Thème : Le projet

Plus en détail

Programme de recherche PRISTINE Polynésie française

Programme de recherche PRISTINE Polynésie française Avec le soutien de Juin 2013 Programme de recherche PRISTINE Polynésie française Responsables de projet Laurent Vigliola (IRD COREUS Nouméa) & David Mouillot (UM2 ECOSYM Montpellier) Objectif Redéfinir

Plus en détail

Objectif. Première mission. Atoll de Beautemps Beaupré et récifs de l Astrolabe, du 17 au 28 septembre Equipe scientifique

Objectif. Première mission. Atoll de Beautemps Beaupré et récifs de l Astrolabe, du 17 au 28 septembre Equipe scientifique Avec le soutien de Programme de recherche PRISTINE. Objectif Redéfinir les conditions de référence des écosystèmes coralliens du Pacifique Sud par la comparaison de sites quasi vierges, «pristine» en anglais,

Plus en détail

Présentation des premiers essais en mer du ROV Hybride Ariane

Présentation des premiers essais en mer du ROV Hybride Ariane 3 ème Colloque de la Flotte Océanographique Française, 11-12 Juin 2015 Présentation des premiers essais en mer du ROV Hybride Ariane Ewen RAUGEL,Ifremer Le ROV Hybride Ariane HROV = Véhicule à batterie

Plus en détail

La richesse des fonds sous-marin de Tikehau est surprenante, le commandant J-Y COUSTEAU l'a estimé "l'atoll le plus poissonneux du monde".

La richesse des fonds sous-marin de Tikehau est surprenante, le commandant J-Y COUSTEAU l'a estimé l'atoll le plus poissonneux du monde. TIKEHAU Plongée est un nouveau Centre de plongée installé au Village de Tikehau dans la Pension Hotu. TIKEHAU Plongée fait partie du groupement Te Moana DIVING PASS L'archipel des Tuamotu est l'un des

Plus en détail

VARIABILITÉ DES IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES OUTRE-MER FRANÇAIS DES OCÉANS INDIEN ET PACIFIQUE

VARIABILITÉ DES IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES OUTRE-MER FRANÇAIS DES OCÉANS INDIEN ET PACIFIQUE VARIABILITÉ DES IMPACTS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE DANS LES OUTRE-MER FRANÇAIS DES OCÉANS INDIEN ET PACIFIQUE Virginie DUVAT Professeure, université de la Rochelle, Membre du GIEC, auteure du chapitre «Small

Plus en détail

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations

La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations La gestion intégrée des zones côtières pour une meilleure gestion de l environnement au bénéfice des populations Exemple du développement d un mode de gestion des risques côtiers adaptés à Ouvéa, îles

Plus en détail

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation.

Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation. Recherches sur la biodiversité des zones antarctiques et subantarctiques, implications en termes de gestion et conservation Marc Lebouvier La ZATA s appuie sur neuf programmes de recherche soutenus par

Plus en détail

UMS Flotte Océanographique Française

UMS Flotte Océanographique Française UMS Flotte Océanographique Française PREMIER APPEL D OFFRES SCIENTIFIQUE RELATIF AUX NAVIRES DE FACADE POUR L ANNEE 2015 1. PRÉAMBULE Le présent appel d offres concerne l année 2015 pour l ensemble de

Plus en détail

Atelier marin. - Vers un suivi optimal des lagons et récifs -

Atelier marin. - Vers un suivi optimal des lagons et récifs - Observatoire de l environnement en Nouvelle-Calédonie Atelier marin - Vers un suivi optimal des lagons et récifs - Bases de données de la CPS pour les pêches récifales: Objectifs, réalisations et retour

Plus en détail

LE PARC NATUREL DE LA MER DE CORAIL Rapport d activité 2014

LE PARC NATUREL DE LA MER DE CORAIL Rapport d activité 2014 LE PARC NATUREL DE LA MER DE CORAIL Rapport d activité 2014 Le parc naturel de la mer de corail a été créé par un arrêté du gouvernement le 22 avril 2014. Il englobe la totalité de l espace maritime de

Plus en détail

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE

TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE TAHITI ET LA POLYNESIE FRANCAISE 1. Présentation La Polynésie française est un ensemble de 5 archipels français, situé dans le sud de l'océan Pacifique, à environ 6 000 km à l est de l Australie. Elle

Plus en détail

Les systèmes sous-marins de l existant au nouvel HROV Ariane

Les systèmes sous-marins de l existant au nouvel HROV Ariane Les systèmes sous-marins de l existant au nouvel HROV Ariane Jan Opderbecke A.G. Allais, M.E. Bouhier, V. Ciausu, P. Jaussaud, A. Peuch, E.Raugel, P. Simeoni Unité des Systèmes sous-marins Quel engin pour

Plus en détail

MISSION MEDICALE A RIMATARA TUHAA PAE POLYNESIE FRANCAISE 10 14 Février 2014 Docteur Serge Billard-Baltyde

MISSION MEDICALE A RIMATARA TUHAA PAE POLYNESIE FRANCAISE 10 14 Février 2014 Docteur Serge Billard-Baltyde MISSION MEDICALE A RIMATARA TUHAA PAE POLYNESIE FRANCAISE 10 14 Février 2014 Docteur Serge Billard-Baltyde Dans le cadre d une meilleure connaissance du terrain, le médecin de Tubuai est missionné au dispensaire

Plus en détail

Des actions pour protéger les mares

Des actions pour protéger les mares Des actions pour protéger les mares L intérêt porté aux mares temporaires est récent et résulte d une prise de conscience provoquée par leur destruction accélérée aux cours des dernières décennies. Celle-ci

Plus en détail

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES

INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES INTERACTIONS TROPHIQUES MULTISPECIFIQUES DANS LES ÉCOSYSTÈMES INSULAIRES TROPICAUX : APPLICATIONS POUR LA RÉHABILITATION DES ÎLES TROPICALES FRANÇAISES DE L OUEST DE L OCÉAN INDIEN Pr. Matthieu Le Corre

Plus en détail

Ecosystèmes et environnement NOUVELLE-CALEDONIE

Ecosystèmes et environnement NOUVELLE-CALEDONIE CORAIL VIVANT Réalisation d une banque d informations. - 18/02/2002 1/7 Réalisation d une Base d Informations Géographiques Ecosystèmes et environnement NOUVELLE-CALEDONIE CORAIL VIVANT Réalisation d une

Plus en détail

«PAKAIHI I TE MOANA» 1 Une campagne océanographique aux Marquises 25 octobre 2011-24 février 2012

«PAKAIHI I TE MOANA» 1 Une campagne océanographique aux Marquises 25 octobre 2011-24 février 2012 Dossier de presse 12 octobre 2011, Papeete, Polynésie Française «PAKAIHI I TE MOANA» 1 Une campagne océanographique aux Marquises 25 octobre 2011-24 février 2012 D octobre 2011 à février 2012, une quarantaine

Plus en détail

CAMPAGNE ROMANCHE 3 Le Noroit

CAMPAGNE ROMANCHE 3 Le Noroit Laboratoire de Physique des Océans IFREMER / CNRS / UNIVERSITE DE BRETAGNE OCCIDENTALE CAMPAGNE ROMANCHE 3 Le Noroit (27 octobre - 15 novembre 1994) Mouillages de courantométrie Données CTD Courantométrie

Plus en détail

TE RAU MATA ARAI Naissance du Réseau de prévention, de surveillance et de lutte contre les espèces envahissantes de Polynésie française

TE RAU MATA ARAI Naissance du Réseau de prévention, de surveillance et de lutte contre les espèces envahissantes de Polynésie française TE RAU MATA ARAI Naissance du Réseau de prévention, de surveillance et de lutte contre les espèces envahissantes de Polynésie française Marie Fourdrigniez Coordinatrice du programme espèces envahissantes

Plus en détail

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015

Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Département des conservateurs Formation permanente Un littoral, des littoraux Le patrimoine naturel et culturel du littoral Du 7 au 9 octobre 2015 Crédit photographique : Laurent Mignaux / MEDDE-MLETR

Plus en détail

«Expression de la demande scientifique» BIOGEOCHIMIE MARINE. T. Moutin, G. Sarthou, S. Blain et la communauté scientifique

«Expression de la demande scientifique» BIOGEOCHIMIE MARINE. T. Moutin, G. Sarthou, S. Blain et la communauté scientifique «Expression de la demande scientifique» BIOGEOCHIMIE MARINE T. Moutin, G. Sarthou, S. Blain et la communauté scientifique Techno Flotte 2015, 11-12 mai 2015, Paris 1. Le contexte scientifique La BIOGEOCHIMIE

Plus en détail

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve»

Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Gorges de la Loire Dossier pédagogique collège : Module 4 - La biodiversité Atelier «Méthode de suivi de la biodiversité de la réserve» Yv es T hon néri eux : asar ine cou ché e, h ê trai e- Mic ka ël

Plus en détail

OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON

OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON OFFRE PEDAGOGIQUE DU PARC ZOOLOGIQUE ET FORESTIER MICHEL CORBASSON Visites autonomes (libres) Le parc zoologique et forestier Michel Corbassonde la province Sud offre un large panel pédagogique multi-niveaux

Plus en détail

Mission «Isotope», atoll de Mururoa, 22 Juin au 5 Juillet 2006

Mission «Isotope», atoll de Mururoa, 22 Juin au 5 Juillet 2006 C E N T R E d e B I O L O G I E e t d ' E C O L O G I E T R O P I C A L E e t M E D I T E R R A N E E N N E ECOLE PRATIQUE des HAUTES ETUDES FRE CNRS 2935 "Ecosystèmes coralliens" (Dir. R. GALZIN) Laboratoire

Plus en détail

Techno Flotte 2015 Workshop de prospective technologique pour les équipements scientifiques de la Flotte 11 & 12 mai 2015 à Paris

Techno Flotte 2015 Workshop de prospective technologique pour les équipements scientifiques de la Flotte 11 & 12 mai 2015 à Paris Workshop de prospective technologique pour les équipements scientifiques de la Flotte 11 & 12 mai 2015 à Paris Session 1 «Etat des lieux des équipements et services autour de la Flotte» Lundi 11 mai, 10

Plus en détail

Combien d'espèces recensées sur la planète?

Combien d'espèces recensées sur la planète? Combien d'espèces recensées sur la planète? Planche 33 Groupes Nombre d'espèces recensées en 2008 Bactéries 4 000 Champignons 72 000 Végétaux 310 000 Arthropodes 1 000 000 Mollusques 70 000 Poissons 28

Plus en détail

Techno Flotte 2015. Workshop de prospective technologique pour les équipements scientifiques de la Flotte 11 & 12 mai 2015 à Paris

Techno Flotte 2015. Workshop de prospective technologique pour les équipements scientifiques de la Flotte 11 & 12 mai 2015 à Paris Workshop de prospective technologique pour les équipements scientifiques de la Flotte 11 & 12 mai 2015 à Paris Session 1 «Etat des lieux des équipements et services autour de la Flotte» Lundi 11 mai, 10

Plus en détail

Réseau de surveillance Polynesia Mana

Réseau de surveillance Polynesia Mana Réseau de surveillance Polynesia Mana Le Réseau de surveillance des récifs coralliens «Polynesia Mana» a été crée en 1992 par Clive Wilkinson et Bernard Salvat et fait partie du Réseau Mondial de Surveillance

Plus en détail

Analyse des systèmes : Alistar (Centrale MP 11)

Analyse des systèmes : Alistar (Centrale MP 11) Analyse des systèmes : Alistar (Centrale MP 11) ALISTAR Engin sous-marin autonome d inspection Les installations d exploitation (plate-forme, tête de puits, pipeline,...) des champs pétrolifères Offshore

Plus en détail

UMS FLOTTE OCEANOGRAPHIQUE FRANCAISE APPEL D OFFRES SCIENTIFIQUES NAVIRES COTIER POUR 2015

UMS FLOTTE OCEANOGRAPHIQUE FRANCAISE APPEL D OFFRES SCIENTIFIQUES NAVIRES COTIER POUR 2015 31 janvier 2014 UMS FLOTTE OCEANOGRAPHIQUE FRANCAISE APPEL D OFFRES SCIENTIFIQUES NAVIRES COTIER POUR 2015 1. PREAMBULE Cet appel d offres concerne l année 2015 pour l ensemble de la flotte des navires

Plus en détail

CLE Groupe «Biodiversité»

CLE Groupe «Biodiversité» CLE Groupe «Biodiversité» AUTEUR/ÉMETTEUR COMPTE RENDU DE RÉUNION DATE DE LA RÉUNION Mission Développement Durable 17/01/2011 PARTICIPANTS Ville d Angers/ Angers Loire Métropole/ groupe projet (en interne)

Plus en détail

La formation des opérateurs en mesure hydrobiologique

La formation des opérateurs en mesure hydrobiologique La formation des opérateurs en mesure hydrobiologique besoins, stratégie et référentiels Nina Dagens, Christian Chauvin Irstea Centre de Bordeaux " Amélioration de la qualité des données de surveillance

Plus en détail

Localisation des sites Natura 2000 du lot 10

Localisation des sites Natura 2000 du lot 10 Localisation des sites Natura 2000 du lot 10 Techniques de prospection mises en œuvre Traitement des données existantes Géomatisation des cartographies existantes Traitement des données bathymétriques

Plus en détail

L INNOVATION DANS LES ARCHIPELS ÉLOIGNÉS: ENJEUX ET IMPACTS

L INNOVATION DANS LES ARCHIPELS ÉLOIGNÉS: ENJEUX ET IMPACTS L INNOVATION DANS LES ARCHIPELS ÉLOIGNÉS: ENJEUX ET IMPACTS L invention c est une idée. L innovation c est sa mise en œuvre. La Polynésie Française La stratégie territoriale de l innovation, le contexte

Plus en détail

PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011

PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011 Prof référente: Mme Omiecinski Effectif : 3 étudiants Cours septembre 2010 Jeudi 16 Vendredi 17 Cours octobre 2010 Lundi 18 Mardi 19 PLANNING BTS CI1 ALTERNANCE 2010 / 2011 ATELIER RECHERCHE STAGE PRESENTATION

Plus en détail

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS)

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS) 1s_cntsvt_2012_03_28.doc 1/6 CLASSE DE 1ère S - DURÉE 3H00 DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CALCULATRICES INTERDITES 1) RESTITUTION ORGANISÉE DES CONNAISSANCES (5 PTS) La théorie de la dérive des

Plus en détail

EXPLORER, APPRENDRE, PROTÉGER

EXPLORER, APPRENDRE, PROTÉGER EXPLORER, APPRENDRE, PROTÉGER VISITES SCOLAIRES 2015-2016 Embarquez pour un voyage sous-marin fascinant à moins d une heure de votre école! Lors de votre visite à l aquarium SEA LIFE Paris Val d Europe,

Plus en détail

Stratégie pour la biodiversité de Polynésie française 2006

Stratégie pour la biodiversité de Polynésie française 2006 I. LE CONTEXTE GENERAL DE LA POLYNESIE FRANÇAISE...3 A. UN ISOLEMENT GEOGRAPHIQUE FORT...3 B. UNE CONSTELLATION D ILES DISPERSEES SUR UNE SURFACE OCEANIQUE GRANDE COMME L EUROPE...3 C. UNE BIODIVERSITE

Plus en détail

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2

Projet de développement du module de gestion de PPEAO, version 2 Gestion et mise à jour d une base de données sur les Peuplements de poissons et la Pêche artisanale des Ecosystèmes estuariens, lagunaires ou continentaux d Afrique de l Ouest Projet de développement ECOUTIN

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $

janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $ Prévisions annuelles janvier VENTES BRUT ANNÉE PASSÉE: $ DÉPENSES RÉCURRENTES ÉVÈNEMENTS PRÉVUS DATE DESCRIPTION COÛTS JE VISE: REVENUS PRÉVUS janvier PRÉVISION REVENU BRUT: $ ATTEINT? OUI NON NOTES: $

Plus en détail

POUMON : Dispositif de charge

POUMON : Dispositif de charge POUMON : Dispositif de charge d un véhicule en R134a SODEREL Plus de 30 ans à votre service Version 07/2007 Présentation Le poumon : Ce dispositif est constitué de deux chambres à volume variable, le volume

Plus en détail

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau La Directive cadre européenne Eau Méthode de qualification Les besoins de références Organisation

Plus en détail

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH 4 e Rencontres de l eau 20 mars 2015, UNIL Nathalie Menétrey Hydrobiologiste Bureau d étude aquatique et

Plus en détail

Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs

Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs Du suivi des fous de Bassan à la définition d IBAs David Grémillet & Amélie Lescroël CEFE-CNRS Pascal Provost Réserve Naturelle Nationale des Sept-Iles Amélie Boué LPO Paris, 20 février 2013 LEAD PARTNER:

Plus en détail

Préambule : Sous le patronage de :

Préambule : Sous le patronage de : Sous le patronage de : Association reconnue d utilité publique Université Paris VI Laboratoire d Anatomie comparée 2 place Jussieu 75005 PARIS http://www.societeherpetologiquedefrance.com Préambule : L

Plus en détail

Les effets des MAREES VERTES sur le fonc6onnement des PLAGES en Bretagne

Les effets des MAREES VERTES sur le fonc6onnement des PLAGES en Bretagne Rencontre inter- établissements ECOFLUX 13/02/2014 Les effets des MAREES VERTES sur le fonc6onnement des PLAGES en Bretagne Nolwenn Quillien Thèse en cotutelle UBO (France) & ÅAU (Finlande) 2012 2015 Encadrement

Plus en détail

Institut Méditerranéen d Océanologie (MIO) juin 2013

Institut Méditerranéen d Océanologie (MIO) juin 2013 Institut Méditerranéen d Océanologie (MIO) Implications en Province Nord 18-21 juin 2013 Poindimié Compréhension du fonctionnement des zones côtières et littorales de la Province Nord pour une gestion

Plus en détail

OPERATION «RADE PROPRE 2012» DU 2 AU 6 AVRIL

OPERATION «RADE PROPRE 2012» DU 2 AU 6 AVRIL OPERATION «RADE PROPRE 2012» DU 2 AU 6 AVRIL POINT PRESSE Opération «Rade Propre 2012» Lundi 2 avril 2012 Sommaire Fiche 1 Communique de Presse Fiche 2 Présentation Fiche 3 Programme de la semaine du 2

Plus en détail

PROMOTION 2015 Plan de formation M1 2015/16 M2 2016/17

PROMOTION 2015 Plan de formation M1 2015/16 M2 2016/17 PROMOTION 2015 Plan de formation M1 2015/16 M2 2016/17 PROMOTION 2014 Plan de formation M2 2015/16 Pour bien vous familiariser avec le dispositif du Master Comptabilité, Contrôle, Audit en alternance proposé

Plus en détail

L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER. Par Aline Tribollet (IRD)

L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER. Par Aline Tribollet (IRD) L ETAT DE SANTE DES RECIFS CORALLIENS: UN EQUILIBRE FRAGILE A PRESERVER Par Aline Tribollet (IRD) INTRODUCTION GENERALE: Fonctionnement des récifs coralliens INTRODUCTION GENERALE Les récifs coralliens

Plus en détail

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur

Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur perception et leur attachement à la mer, sur ACTIVITES ECONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Les Français et la mer : perceptions et attachements Analyse socio-économique générale A RETENIR Les Français sont interrogés depuis plusieurs années sur leur

Plus en détail

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain

Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Les communautés de nématodes en tant que bioindicateurs potentiels de la santé des sols urbain Rochat Guy* *Laboratoires Biologie du sol et Sol & végétation, Institut de Biologie, Université de Neuchâtel

Plus en détail

WP1: Contribution à la

WP1: Contribution à la WP1: Contribution à la mission globale Argo Sylvie Pouliquen/Ifremer 3 eme meeting annuel NAOS, Brest, 16 Juin 2014 Contribution Française à Argo via Argo-France Rôle : coordonne dans la cadre de la TGIR

Plus en détail

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis

SEMAINE L INNOVATION. Devenez partenaire. Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis DE L INNOVATION Du 23 au 27 novembre 2015 sur le campus de Télécom Ecole de Management et Télécom SudParis Devenez partenaire 300 étudiants à challenger Dans un contexte où l innovation digitale fonde

Plus en détail

EduCarte - Prise en main

EduCarte - Prise en main EduCarte - Prise en main Objectifs : > Découvrir EduCarte, un Système d Information Géographique dédié à la sismologie > Cartographier la localisation d épicentres de séismes locaux > Cartographier la

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Exposition sur le thème de l eau au Centre aquatique du Clermontais. du 16 mai au 16 juin Salle de l étage Entrée Gratuite

COMMUNIQUE DE PRESSE. Exposition sur le thème de l eau au Centre aquatique du Clermontais. du 16 mai au 16 juin Salle de l étage Entrée Gratuite Le 14 mai 2013 De : Magali BOUCHEZ, chargée de communication CCC Pour : Information et diffusion COMMUNIQUE DE PRESSE Exposition sur le thème de l eau au Centre aquatique du Clermontais du 16 mai au 16

Plus en détail

NOUVEL AVION, NOUVELLE LIVRÉE, AIRCALIN S HABILLE AUX COULEURS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE!

NOUVEL AVION, NOUVELLE LIVRÉE, AIRCALIN S HABILLE AUX COULEURS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE! I N F O R M A T I O N P R E S S E Nouméa, le 1 er juillet 2014 NOUVEL AVION, NOUVELLE LIVRÉE, AIRCALIN S HABILLE AUX COULEURS DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE! 0 Dans le cadre du développement de son réseau régional,

Plus en détail

POLYNESIE FRANÇAISE ÉVALUATION DES RESSOURCES FORESTIÈRES MONDIALES 2005 ÉTUDE THEMATIQUE SUR LES MANGROVES PROFIL NATIONAL

POLYNESIE FRANÇAISE ÉVALUATION DES RESSOURCES FORESTIÈRES MONDIALES 2005 ÉTUDE THEMATIQUE SUR LES MANGROVES PROFIL NATIONAL Département des forêts Organisation des Nations Unies pour l alimentation et l agriculture ÉVALUATION DES RESSOURCES FORESTIÈRES MONDIALES 2005 ÉTUDE THEMATIQUE SUR LES MANGROVES POLYNESIE FRANÇAISE PROFIL

Plus en détail

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques -

Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - www.seine-aval.fr Cédric Fisson cfisson@seine-aval.fr Qualité de l eau de l estuaire de la Seine - transfert des connaissances vers les partenaires techniques - 1 Séminaire Seine-Aval, Rouen 26-27 novembre

Plus en détail

Les SIG outils d aide à la décision et de suivi des masses d eaux

Les SIG outils d aide à la décision et de suivi des masses d eaux Les SIG outils d aide à la décision et de suivi des masses d eaux Les SIG comme outils d aide à la décision Présentation succincte du bassin versant Historique de la mise en place de l observatoire Cas

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014

RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 RAPPORT D ACTIVITE 2013/2014 1 Table des matières 1. LA GESTION DE L OBSERVATOIRE LORS DE CETTE PREMIERE ANNEE 2013/2014 :...3 1.1 ANIMATION...3 1.2 COMMUNICATION...4 2. LES TRAVAUX DE L OBSERVATOIRE :

Plus en détail

Exposition photographique de l Ifremer

Exposition photographique de l Ifremer Exposition photographique de l Ifremer SCIENCES BLEUES, COULEURS OUTRE-MER Composition de l exposition 1. Liste des photographies 34 photographies : 24 photos de dimension 5 photos de dimensions 30x40

Plus en détail

APTITUDE DE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE À DÉTECTER LES FISSURES ET NIDS D ABIELLE DANS LE BÉTON

APTITUDE DE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE À DÉTECTER LES FISSURES ET NIDS D ABIELLE DANS LE BÉTON APTITUDE DE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE À DÉTECTER LES FISSURES ET NIDS D ABIELLE DANS LE BÉTON J. RHAZI, S. NAAR Groupe de Recherche sur l Auscultation et l Instrumentation Département de génie civil

Plus en détail

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016)

La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) CENTRE TECHNIQUE HORTICOLE DE TAMATAVE La fructification des litchis dans la province de Tamatave (Situation au 28 septembre 2015) ****** (Campagne 2015 2016) Centre Technique Horticole de Tamatave Tél.

Plus en détail

Pour une gestion durable du trait de côte

Pour une gestion durable du trait de côte MEEDDM Direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature Pour une gestion durable du trait de côte Frédéric RAOUT DGALN Bureau du littoral et du DPM naturel Ministère de l'écologie, de l'énergie,

Plus en détail

* fermeture le lendemain

* fermeture le lendemain MOIS DE JANVIER 2011 Samedi 1 01h35 08h43 14h09 21h14 Dimanche 2 02h41 09h42 15h15 22h09 Lundi 3 03h38 10h32 16h10 22h56 Mardi 4 04h26 11h15 16h57 23h37 Mercredi 5 05h07 11h54 17h37 *00h14 Jeudi 6 05h45

Plus en détail

Patrimoine mondial. Indonésie. Nouvelle-Calédonie

Patrimoine mondial. Indonésie. Nouvelle-Calédonie Patrimoine mondial Indonésie Nouvelle-Calédonie Présente en Calédonie depuis 40 ans Répartie sur 3 sites Centre IRD de Nouméa Laboratoire d Etude des Micro Algues Station Aquacole de Saint Vincent 37 personnes

Plus en détail

Avis T&P en vigueur de la série K : Océan Pacifique Ouest Polynésie Française

Avis T&P en vigueur de la série K : Océan Pacifique Ouest Polynésie Française Avis T&P en vigueur de la série K : Océan Pacifique Ouest Polynésie Française A JOUR AU GAN 21/16 Liste : 10 04-T-10 POLYNÉSIE FRANÇAISE 11 01-T-07 POLYNÉSIE FRANÇAISE 11 05-T-11 POLYNÉSIE FRANÇAISE. 11

Plus en détail

La Planète Revisitée en Nouvelle-Calédonie

La Planète Revisitée en Nouvelle-Calédonie DOSSIER DE PRESSE 25 octobre 2016 La Planète Revisitée en Nouvelle-Calédonie 2016-2017 Après les expéditions au Vanuatu (2006), au Mozambique (2008-2009), à Madagascar (2009-2010), en Papouasie Nouvelle-Guinée

Plus en détail

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière

Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Mieux produire et préserver : Quelles approches pour les forêts au sein des territoires? Apport du LiDAR pour l'estimation de la ressource et la desserte forestière Pour mieux affirmer ses missions, le

Plus en détail

PHYT AIR Règles d usages des produits

PHYT AIR Règles d usages des produits PHYT AIR Règles d usages des produits phytosanitaires en milieux ruraux et urbains, transfert aérien et impact sur les services écosystémiques fournis par les insectes pollinisateurs Centre Etudes Techniques

Plus en détail

PROGRAMMATION MAGIES DE LA POLYNESIE 15 JOURS / 12 NUITS

PROGRAMMATION MAGIES DE LA POLYNESIE 15 JOURS / 12 NUITS PROGRAMMATION MAGIES DE LA POLYNESIE 15 JOURS / 12 NUITS SAISON 2016 Combiné Moorea Raiatea Huahine - Bora Bora - Tahiti 15 jours / 12 nuits Saison 2016 Jour 1, samedi : PARIS TAHITI Rendez-vous à l aéroport

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN ROUTE DE VOTRE RESEAU TELEPHONIQUE

GUIDE DE MISE EN ROUTE DE VOTRE RESEAU TELEPHONIQUE GUIDE DE MISE EN ROUTE DE VOTRE RESEAU TELEPHONIQUE Avant-propos Ce guide a pour but de vous familiariser avec la mise en place d une nouvelle installation téléphonique. Il ne peut en aucun cas se substituer

Plus en détail

Guide des bonnes pratiques. des plaisanciers de la Lagune de Thau

Guide des bonnes pratiques. des plaisanciers de la Lagune de Thau Guide des bonnes pratiques des plaisanciers de la Lagune de Thau 2013 Vous entrez dans la Lagune de Thau... Respectez sa richesse Le territoire de Thau représente un patrimoine environnemental, un potentiel

Plus en détail

Rapport du programme : Prospection aérienne de concentration de reproducteurs (ICCAT/GBYP Phase 2-2011) Zone Malte Bloc 3CM

Rapport du programme : Prospection aérienne de concentration de reproducteurs (ICCAT/GBYP Phase 2-2011) Zone Malte Bloc 3CM Rapport du programme : Prospection aérienne de concentration de reproducteurs (ICCAT/GBYP Phase 2-2011) Zone Malte Bloc 3CM Juillet 2011 Sébastien Stradal Damien Grima Table des matières TABLE DES MATIERES...

Plus en détail

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une

La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une Nouvelle Calédonie La Nouvelle-Calédonie va-t-elle devenir un état indépendant? Si oui, à quelle échéance? Si non, pourquoi? Pourquoi la France conserverait-elle une souveraineté sur un territoire si loin

Plus en détail

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork)

EBONE. Réseau Européen d Observation de la Biodiversité. (European Biodiversity Observation NEtwork) EBONE Réseau Européen d Observation de la Biodiversité (European Biodiversity Observation NEtwork) Vers un système de surveillance de la biodiversité intégré dans l espace et dans le temps FP7 Projet Collaboratif

Plus en détail

A PROPOS LE CONCEPT TARIFS CITY VIEW VISITE VIRTUELLE

A PROPOS LE CONCEPT TARIFS CITY VIEW VISITE VIRTUELLE A PROPOS LE CONCEPT TARIFS CITY VIEW VISITE VIRTUELLE TABLE DES MATIÈRES CATEGORIE TITRE PAGE A PROPOS LA SOCIÉTÉ 4 L ÉQUIPE SYNERGIE IT 5 DÉCOUVREZ LA NOUVELLE-CALÉDONIE À 360 LE CONCEPT CONTACT LE PRODUIT

Plus en détail

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre

Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1a Wasmannia auropunctata (Ouvrière), morphologie. 1 millimètre Figure 1b Wasmannia auropunctata Taille relative et diversité morphologique (Reine et ouvrière) Figure 2 Wasmannia auropunctata (mâle

Plus en détail

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie

L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie L expertise scientifique au service des territoires littoraux et de l océanographie 2 Aménagement et environnement littoral et marin Le développement des zones côtières connaît une expansion à travers

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Nouméa, le 23 avril 2015. Les nouvelles offres Internet Mobile de l OPT-NC validées en séance du gouvernement mardi

COMMUNIQUE DE PRESSE Nouméa, le 23 avril 2015. Les nouvelles offres Internet Mobile de l OPT-NC validées en séance du gouvernement mardi COMMUNIQUE DE PRESSE Nouméa, le 23 avril 2015 Les nouvelles offres Internet Mobile de l OPT-NC validées en séance du gouvernement mardi Le gouvernement a validé mardi en séance hebdomadaire les nouvelles

Plus en détail

EDITION 2012. Votre agence de voyages : Plusieurs itinéraires possibles pour sillonner les eaux de l océan Pacifique.

EDITION 2012. Votre agence de voyages : Plusieurs itinéraires possibles pour sillonner les eaux de l océan Pacifique. EDITION 2012 Votre agence de voyages : MAJ : Mars 2012 Plusieurs itinéraires possibles pour sillonner les eaux de l océan Pacifique Croisière en catamaran Les points clés... A bord d'un catamaran à voiles

Plus en détail

Inventaire et suivi des reptiles

Inventaire et suivi des reptiles Inventaire et suivi des reptiles Ils sont réalisés par Simon Birckel de l Office national des forêts. Point bibliographique Documents de référence Les documents de référence sont : le dossier d enquête

Plus en détail

Observation des fonds océaniques. Utilisation des campages océanologiques du submersible Alvin et du ROV Jason

Observation des fonds océaniques. Utilisation des campages océanologiques du submersible Alvin et du ROV Jason Observation des fonds océaniques Utilisation des campages océanologiques du submersible Alvin et du ROV Jason il s agit d utiliser les photographies des campagnes d exploration océanique du submersible

Plus en détail

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques

Module P1 Code Descriptif Type d activités Niveaux. La diversité des insectes aquatiques Module P1 Co Descriptif Type d activités Niveaux P1 Le Module P1 est composé 2 ateliers: La diversité s insectes aquatiques Par la Société Entomologique France Association s Coléoptéristes Français A l'ai

Plus en détail

Visite guidée du sentier sous-marin des îlets du François Comité d entreprise, associations, groupe de particuliers, etc.

Visite guidée du sentier sous-marin des îlets du François Comité d entreprise, associations, groupe de particuliers, etc. Visite guidée du sentier sous-marin des îlets du François Comité d entreprise, associations, groupe de particuliers, etc. L OBJECTIF DU SENTIER SOUS-MARIN : L équilibre écologique des récifs coralliens

Plus en détail

Rapa Rapa iti (ty) Rapa sur la carte des Australes. Géographie. Administration. Démographie. Autres informations. abs.org/geohack/geohack.php?

Rapa Rapa iti (ty) Rapa sur la carte des Australes. Géographie. Administration. Démographie. Autres informations. abs.org/geohack/geohack.php? Rapa (île) Rapa Rapa iti (ty) Rapa sur la carte des Australes Géographie /tools.wmflabs.org/geohack/geohack.php? 8%C3%AEle%29&params=27.466667_S_144.333333_W_type:isle_scale:300000)27 28 00 S abs.org/geohack/geohack.php?

Plus en détail

Annexe Thon en conserve de marque privée

Annexe Thon en conserve de marque privée Annexe Thon en conserve de marque privée En accord avec sa politique de pêche durable, les principes, les critères principaux et les engagements de celle ci s'appliquent aussi aux produits en conserve

Plus en détail

Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques

Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques Sources des données et méthodes pour l'indicateur de la qualité des zones de croissance des mollusques décembre 2011 Cat.# : En4-144/31-2011F-PDF ISBN : 978-1-100-98402-5 1 Introduction L indicateur de

Plus en détail

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel

Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Organisation du travail en équipe autour d un plan de gestion d un espace naturel Exemple de la Réserve Naturelle des îlet de Petite Terre Formation «structuration de la gestion des sites du conservatoire

Plus en détail

La Ville de Marseille organise le 3ème Congrès Mondial des Aires Marines Protégées en octobre 2013

La Ville de Marseille organise le 3ème Congrès Mondial des Aires Marines Protégées en octobre 2013 Lundi 6 juin 2011 La Ville de Marseille organise le 3ème Congrès Mondial des Aires Marines Protégées en octobre 2013 Historique du Congrès : Après l Australie (Geelong, octobre 2005) et les USA (Washington,

Plus en détail

Enseignement. 2- Enseignements en biologie marine et océanographie.

Enseignement. 2- Enseignements en biologie marine et océanographie. Enseignement, Marseille Utilisation des moyens nautiques de l'insu pour l'enseignement sur la façade méditerranéenne. 1- Enseignements en Géosciences. 2- Enseignements en biologie marine et océanographie.

Plus en détail

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I

LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE. Hervé LETHIER, EMC2I LE MONITORING DE LA BIODIVERSITE EN SUISSE Hervé LETHIER, EMC2I INTRODUCTION OBJECTIFS L INSTRUMENT LES INDICATEURS UN PREMIER BILAN INTRODUCTION OBJECTIF De simples inventaires spécialisés et ciblés Combler

Plus en détail

Exploitation de bases de données scientifiques en ligne : utilisation des données des forages océaniques profonds (DSDP, ODP, IODP)

Exploitation de bases de données scientifiques en ligne : utilisation des données des forages océaniques profonds (DSDP, ODP, IODP) Exploitation de bases de données scientifiques en ligne : utilisation des données des forages océaniques profonds (DSDP, ODP, IODP) Les premières campagnes de forages océaniques profonds (1968) avaient

Plus en détail

Solliciter et préparer une campagne océanographique. Sylvie Van Iseghem UMS Flotte Océanographique Française

Solliciter et préparer une campagne océanographique. Sylvie Van Iseghem UMS Flotte Océanographique Française Solliciter et préparer une campagne océanographique Sylvie Van Iseghem UMS Flotte Océanographique Française L UMS flotte Océanographique Française : Vers une gouvernance centralisée pour la flotte Mars

Plus en détail