Licence Professionnelle Commerce Electronique. MySQL. Michel DUBOIS Michel Dubois : Support de cours SGBD N 1

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Licence Professionnelle Commerce Electronique. MySQL. Michel DUBOIS Michel.Dubois@univ-ubs.fr. Michel Dubois : Support de cours SGBD N 1"

Transcription

1 Licence Professionnelle Commerce Electronique MySQL Michel DUBOIS

2 LE SYSTÈME D INFORMATION

3 LE SYSTÈME D'INFORMATION Le système d'information est l'ensemble des informations circulant dans l'entreprise et des moyens mis en oeuvre pour les gérer. Son rôle : mémoriser, traiter, diffuser l'information. Moyens : moyens humains, matériels et les méthodes.

4 PLAN Problématique : La mémoire du Système d information de l entreprise I Utilisation des bases de données dans l'entreprise A -BD & SGBD B - Offres du marché II Conception d'une base de données A - Modèles de données B - Cycle de vie d'une base de données III Etude du SGBD utilisé cette année A L influence du web sur les SGBD B MySQL 5 chez vous et à l IUT Conclusion : Plan du cours

5 DÉFINITION : BASE DE DONNÉES Ensemble structuré d informations, représentant le monde réel et permettant de répondre à des questions et à faire des calculs. Elles sont mémorisées sur un support permanent. Son organisation est régie par un modèle de données

6 DÉFINITION : SGBD Un logiciel ou un ensemble de logiciels permettant de gérer une base de données.

7 OBJECTIFS D UN SGBD Indépendance physique Indépendance logique Langage de manipulation de données Efficacité des accès Cohérences des informations Partageabilité Sécurité Pannes

8 INDÉPENDANCE PHYSIQUE L organisation physique de la base de données doit rester invisible à l utilisateur. Il ne doit pas subir les changements éventuels de l organisation physique des informations.

9 INDÉPENDANCE LOGIQUE Chaque utilisateur de la base de données doit voir ses propres informations indépendamment de celles des autres utilisateurs. Tout changement de la base du fait d'un autre utilisateur doit être transparent pour lui.

10 LANGAGE DE MANIPULATION DES DONNÉES Le système fournit un langage pour manipuler les données de la base : Structured Query Langage : SQL Query By Example : QBE Langages Hôtes

11 EFFICACITÉ DES ACCÈS Le système fournit des outils pour améliorer les traitements : Optimiseur de requêtes, Création d index.

12 COHÉRENCE DES INFORMATIONS La saisie ou la mise à jour des données est soumise à des contrôles de cohérence appelées contraintes d'intégrité. Ces contraintes d'intégrité contrôlent que les valeurs saisies ou modifiées dans la base de données correspondent à celles attendues et vérifient que les mises à jour ne fassent pas disparaître les liens entre les données. Le système fournit des outils pour contrôler la cohérence de la base de données. Existence des références Trigger

13 PARTAGEABILITÉ Les SGBD doivent pouvoir éviter que deux personnes modifient la même donnée en même temps. Gestion de l accès simultané par plusieurs utilisateurs : transaction verrou

14 SÉCURITÉ Tous les SGBD proposent des dispositifs d'identification des utilisateurs, généralement des dispositifs de mots de passe. L'administrateur de la base de données peut alors prévoir d'autoriser ou interdire l'accès à tout ou partie de la base de données en fonction de l'utilisateur identifié. Protéger les informations contre des accès malveillants ou maladroits: Gestion des groupes d utilisateurs, Passage des droits

15 PANNES Les bases de données manipulent parfois des données cruciales. La perte des informations qu'elles contiennent entraînerait un préjudice important pour leurs utilisateurs. Permettre au système de repartir dans un état cohérent après une panne : journal des opérations sur la base, Sauvegarde de l état de la base, Gestion de doubles copies ou miroirs.

16 LES UTILISATEURS DU SGBD Utilisateur naïf Concepteur et programmeur d applications Utilisateur expert

17 ARCHITECTURE INTERNE D UN SGBD

18 PLAN Problématique : La mémoire du Système d information de l entreprise I Utilisation des bases de données dans l'entreprise A -BD & SGBD B - Offres du marché II Conception d'une base de données A - Modèles de données B - Cycle de vie d'une base de données III Etude du SGBD utilisé cette année A L influence du web sur les SGBD B MySQL 5 chez vous et à l IUT Conclusion : Plan du cours

19 SGBD VERSUS FICHIERS L utilisation direct de fichiers peut soulever de très gros problèmes : lourdeur des accès aux données, redondances des données, manque de sécurité, pas de contrôle de concurrence. L utilisation d un SGBD est de masquer à l utilisateur les détails complexes et fastidieux liés à la gestion de fichiers.

20 UNE AUTRE SOURCE DE DONNÉE : LDAP LDAP : Lightweight Directory Access Protocol 1993 : les débuts

21 DÉFINITION LDAP Un annuaire c est : Un conteneur d informations organisées. Un annuaire électronique c est : - un protocole, - une syntaxe, - un modèle, - une action directe sur les données.

22 AVANTAGES DE L ANNUAIRE PAR RAPPORT À LA BASE DE DONNÉES Diffusion à une plus grande échelle La duplication Meilleures performances en lecture Annuaires plus extensibles

23 LE PROTOCOLE ET LES MODÈLES DE LDAP Le protocole définit : la communication client-serveur, la communication serveur-serveur, les opérations de base, les mécanismes de sécurité.

24 EXEMPLE DE REQUÊTE LDAP Client LDAP Serveur LDAP Connexion et authentification Résultat de l authentification Requête = recherche Réponse = entrée 1, entrée 2 Message de résultat de la requête Déconnexion Déconnexion

25 EXEMPLE D ARBRE LDAP o=iu-vannes ou=etud ou=personnel u=duvin1 u=dutst1 u=dutst2 u=secfc u=secstid su=e1dupont su=e1martin

26 EXEMPLE D ARBRE LDAP AVEC phpldapadmin Serveur OpenLDAP [open source] Client LDAP www (PHP) [open source] phpldapadmin Fichiers ldif basé sur une vieille version de l ENT

27 BASES DE DONNÉES LOCALES Certaines bases de données sont constituées afin de satisfaire un seul utilisateur. Ces bases de données sont exploitées généralement sur microordinateurs. Une excellente ergonomie. Ils utilisent au mieux les capacités des interfaces graphiques modernes. Ils sont puissants mais leurs capacités sont souvent bridées par les possibilités du micro-ordinateur sous-jacent. Ex: ACCESS de Microsoft, Visual DBASE de Borland, PARADOX de Borland repris par l'éditeur Novell, APPROACH de Lotus, 4D de ACI, FILEMAKER PRO de Claris...

28 BASES DE DONNÉES PARTAGÉES Selon la quantité de données à mémoriser Selon le nombre d'utilisateurs qui doivent être connectés simultanément. Sur un serveur, appartenant à la classe des minis ou grands ordinateurs. Cette base de données sera rendue disponible aux utilisateurs par interrogation du serveur par l'intermédiaire d'un réseau informatique ou par connexions téléphoniques.

29 OFFRE DU MARCHÉ DES SGBD PARTAGÉS Les éditeurs de SGBD sur mini et gros systèmes sont principalement ORACLE, IBM (DB2), SYBASE, INFORMIX, COMPUTER ASSOCIATES (CA-INGRES), MICROSOFT (SQL SERVER pour les systèmes sous Windows NT). Il existe également des systèmes universitaires utilisés de par le monde comme UNIVERSITY INGRES, PostgreSQL. D autres projets Open Source : MySQL, Firebird. 3 architectures : architecture centralisée architecture client-serveur classique architecture intranet

30 ARCHITECTURE CENTRALISÉE Les terminaux passifs se contentent de récupérer au clavier les volontés de l'utilisateur pour les transmettre au serveur, puis d'afficher directement les réponses du serveur. Le serveur a donc la charge d'interpréter les commandes de chacun des utilisateurs, d'appliquer ces commandes sur la base de données, de mettre en forme les résultats de ces commandes, puis d'envoyer au terminal passif les pages écran contenant ces résultats. L'architecture centralisée se rencontre dans les grands réseaux de réservation (train, avion, voyages).

31 ARCHITECTURE CLIENT-SERVEUR Elle vise à satisfaire deux objectifs : améliorer la présentation de l'interface utilisateur améliorer les performances du serveur en le déchargeant d'une partie de son travail. Base de données centrale Demande de données absentes de sa base de données locale Données brutes Base de données locale Serveur Mission : Fournir à chaque utilisateur les données brutes qu'il demande Ordinateur de bureau Mission : Fournir l'interface utilisateur pour la requête. Générer la mise en forme de la réponse en associant les données centralisées avec celles de sa base de données locale

32 L'ARCHITECTURE INTRANET L'architecture intranet consiste à permettre un accès aux bases de données depuis n'importe quel ordinateur. Les seules normes qui puissent aujourd'hui fédérer les ordinateurs sont les normes Internet. (HTML, HTTP, TCP/IP) Aussi, entre le serveur de base de données et le client se trouve un serveur HTTP étendu qui va servir de traducteur entre le premier qui ne comprend que le langage SQL et le second qui n'entend que le langage HTML.

33 SGBD DANS UN INTRANET 3 - Requête en SQL 1 -Propose un formulaire de saisie de la requête en HTML Base de données centrale Serveur de base de données Mission : Fournir les données brutes 4 - Données brutes Serveur HTTP étendu Mission : Convertir en langage SQL les demandes du client et en langage HTML les réponses du serveur de base de données. 2 -Données du formulaire rempli Fichier HTML de réponse + fichiers associés (images,...) Ordinateur de bureau Imprimante Mission : Fournir l'interface utilisateur par l'intermédiaire d'un navigateur HTML.

34 PLAN Problématique : La mémoire du Système d information de l entreprise I Utilisation des bases de données dans l'entreprise A -BD & SGBD B - Offres du marché II Conception d'une base de données A - Modèles de données B - Cycle de vie d'une base de données III Etude du SGBD utilisé cette année A L influence du web sur les SGBD B MySQL 5 chez vous et à l IUT Conclusion : Plan du cours

35 DÉFINITION : DONNÉE C est une information quelconque. C est une relation entre des informations. Il y a donc des structures de données.

36 DÉFINITION: MODÈLE DE DONNÉES Ensemble de concepts assortis de règles pour les utiliser visant à définir de manière générique les composant-types d un S.I. Modèle : Langage de définition de données Langage de manipulation de données

37 HISTORIQUE DES MODÈLES DE DONNÉES mi-60 : HIERARCHIQUE IMS (IBM) RESEAU 70 : RELATIONNEL ENTITE-RELATION Fin 80 : ORIENTE-OBJETS RELATIONNEL ETENDU (Relationnel Objet) BD DEDUCTIVES

38 PROCESSUS DE CONCEPTION

39 EXEMPLE DE CONTENU DU SI SUITE À UNE ANALYSE Le fournisseur f1, bornibus de Paris, qui accorde une remise de 5% fournit : le produit p1, en quantité 1, le produit p4, en quantité 1,... Le fournisseur f2, Mercier, de Paris, qui accorde une remise de 7% fournit : le produit p2, en quantité 1, le produit p4, en quantité 1, Le produit p1 est du cassis, de couleur rouge, originaire de Dijon. Le produit p4 est de la moutarde, de couleur jaune, originaire de Dijon

40 EXEMPLE DE MODÈLE DE DONNÉES (SCHÉMA CONCEPTUEL : MERISE) FOURNISSEUR F Nom_F Remise Ville 0,n MAFOURNITURE Qte 0,n PRODUIT P Nom_p Couleur Origine

41 EXEMPLE DE MODÈLE DE DONNÉES (SCHÉMA LOGIQUE) FOURNISSEUR F NOM_F REMISE VILLE MAFOURNITURE P F QTE PRODUIT P NOM_P COULEUR ORIGINE FOURNISSEUR(f, nom_f, remise, ville) PRODUIT(p, nom_p, couleur, origine) MAFOURNITURE(#f,#p,qte)

42 EXEMPLE DE SCHÉMA PHYSIQUE ORACLE DROP TABLE fournisseur CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE fournisseur( f VARCHAR(2) PRIMARY KEY, nom VARCHAR(15), remise NUMBER(6,0) DEFAULT '0', ville VARCHAR(50) ); DROP TABLE mafourniture CASCADE CONSTRAINTS; CREATE TABLE mafourniture( f VARCHAR(2), p VARCHAR(2), qte NUMBER(6,0) DEFAULT '0', CONSTRAINT mafourniture_pkey PRIMARY KEY(f,p), CONSTRAINT mafourniture_ffkey FOREIGN KEY() REFERENCES fournisseur() ON DELETE CASCADE, CONSTRAINT mafourniture_pfkey FOREIGN KEY() REFERENCES produit() ON DELETE CASCADE );

43 EX DE SCHÉMA PHYSIQUE MS ACCESS

44 CYCLE DE VIE D UNE BASE DE DONNEES BASES DE PRODUCTION VS ENTREPÔT DE DONNÉES

45 BASES DE DONNÉES GÉOGRAPHIQUES Une BD géographique est une base de données mixant des types de données classiques et des types géométrique. SGBD objet-relationnel ou SGBD objet Permet de faire des requêtes : factuelles (classique) : Population du Puy de Dôme? Géométriques : Tracer les routes nationales traversant le Puy de Dôme topologiques : Nom et géographie des départements adjacents au département du Cher? Récursives : Plus court chemin de Mivret à Livron?

46 PLAN Problématique : La mémoire du Système d information de l entreprise I Utilisation des bases de données dans l'entreprise A -BD & SGBD B - Offres du marché II Conception d'une base de données A - Modèles de données B - Cycle de vie d'une base de données III Etude du SGBD utilisé cette année A L influence du web sur les SGBD B MySQL 5 chez vous et à l IUT Conclusion : Plan du cours

47 L'INFLUENCE DU WEB SUR LES BASES DE DONNÉES L'influence du Web sur les bases de données peut se résumer ainsi : Le Web revigore les systèmes de bases de données orienté objets (SGBDOO). Le Web tire les systèmes de bases de données relationnels (SGBDR) vers l'objet. Le Web entraîne l apparition de SGBD adhoc (développé avec le web comme cible : MySQL)

48 LES LIMITES DU RELATIONNEL Par son élégance mathématique, le modèle relationnel se prête parfaitement au stockage et à la restitution des données alphanumériques. Le modèle relationnel montre des limites lorsqu il s agit de gérer des données complexes, composites et multimédias. Les fournisseurs de SGBDR ont proposé le stockage des informations complexes dans des champs dédiés appelés blob (Binary Large Object). Mais ceci est insuffisant car le langage SQL ne sait pas exploiter le contenu de ces champs : il se contente de travailler sur les champs de données textuelles qui accompagnent le blob.

49 L'INFLUENCE DU WEB SUR LES SGBDOO Le Web nécessite de gérer des données multimédias et complexes pour la navigation (pages à structure complexe liées par des références). Les SGBDO sont de bons candidats. Mais : Il est nécessaire de coder les fonctions de chaque type d'objet. Les SGBDO sont encore trop liés à leur éditeur pour les outils complémentaires. Les SGBDR sont maîtres des applications traditionnelles de gestion. De plus les SGBDR permettent le transactionnel lourd OLTP.

50 LES DÉCLINAISONS DU SERVEUR UNIVERSEL Les approches du serveur universel sont différentes d un éditeur à l autre. Trois grandes tendances technologiques se dégagent : L évolution interne du moteur : Informix La connexion du moteur relationnel avec des moteurs spécialisés dans certains types de données complexes : Oracle La promotion du middleware comme fédérateur d outils complémentaires : Sybase

51 ORACLE 8.0 L architecture Universal Server est un moteur Oracle Server V7.3 doté de trois modules spécialisés ou cartouches pour la manipulation de texte, vidéo et données géographiques : Le module Context Option est un moteur de recherche en texte intégral. Media Server gère la vidéo. Spatial Data est dédié à la gestion des données géographiques.

52 ORACLE 8I Oracle8i veut simplifier le développement des applications Web. Pour cela : Une Java Virtual Machine optimisée pour l'exécution du code Java est implantée dans le moteur. Oracle8i permet de construire de véritables applications Java : Enterprise JavaBeans, des services Java Corba, les procédures stockées en JAVA, les interfaces d'accès SQL : JDBC et SQLJ. Un outil de développement pour tout cela : JDeveloper

53 LES DIFFÉRENTES MANIÈRES DE PROGRAMMER LE SGBDRO ORACLE 8I

54 Très utilisé pour le Web SGBD multi-moteurs de stockages : Moteurs de tables non transactionnelles MyIsam, Merge Moteurs de tables transactionnelles InnoDB, DBD, soliddb, falcon (developpement interne) MySQL 5.0 Forte croissance due à la rapidité, à des benchmarks favorables, à sa double licence. Techniquement, rentre dans le rang des SGBDR Quelques déboires récents : Problème de licence avec PHP SQLite privilégié par PHP Rachat de InnoBase par Oracle falcon(mysql 6.0) Achat de MySQL AB par SUN pour 1milliard de $. Un bien?

55 Les moteurs de stockage Vaut mieux choisir InnoDB que MyIsam si on veut gérer les transactions. Autres transactionnels : soliddb, falcon, BDB Michel Dubois

56 MySQL pour le commerce électronique Le moteur de stockage myisam (développé en interne) a de très bonnes performances pour la lecture. Il est basé sur un noyau très performant mais minimaliste. Puis on ajoute des facilité de requétage si ces dernières ne ralentissent pas trop. A part les clé primaires, il n y a pas de contraintes d intégrités qui sont à la charge des applications. L écriture n est pas transactionnelle. Les sites de commerce électronique doivent être transactionnels. Ceci exclu son utilisation. Le nouveau moteur falcon est développé en interne (MySQL 6)

57 UN SGBD POUR ÉTUDIER CHEZ SOI Oracle 10g car leader (OLTP, OLAP) mais propriétaire. L édition expresse est gratuite. Elle offre les technologies SQL, PLSQL, l objet-relationnel. Les options OLAP et JAVA ne sont pas présente. MS Access car intégré à la bureautique mais propriétaire et trop spécifique et limité. MS SQL Server Express Edition est gratuite. PostgreSQL Open Source, équivalent à Oracle 8 : bonnes capacités d interrogation et en mise à jour. Bon pour l OLTP Firebird Open Source, bonne capacité en interrogation mais problème pour la mise à jour. MySQL Open Source, bonnes capacité en mise à jour mais interrogations limitées (de moins en moins) mais performantes pour le web voire pour l OLAP.

58 DES BASES & DES TP POUR ÉTUDIER CHEZ SOI La création des bases : Des scripts sql Oracle Des fichiers MS Access. Des scripts sql PostgreSQL Des scripts sql Firebird et des fichiers de bases firebird Des scripts sql MySQL. Un dictionnaire de données Oracle (USER_VIEWS, USER_TABLES, USER_TAB_COLUMNS, USER_TAB_COMMENTS, USER_COL_COMMENTS) Des vues pour PostgreSQL/Firebird Des vues et une table pour MS ACCESS Des vues pour MySQL 5.0 (sinon tables avec MySQL 4.0)

59 FOAD.UNIV-UBS.FR Le cours d initiation aux SGBD Pour les compléments Les sujets de TD/TP Les corrections Les descriptions des SGBD Open Source Les bases de données

60 WAMP5 pour Windows Apache Web Server 2 + MySQL 5 + PHP 5 Récupérer et installer les fichiers : wamp5_1.7.3.exe, mysql_admin_add-on_172.exe, et PHP4.4.7_add-on_172.exe

61 WAMP5 pour Windows Apache Web Server 2 + MySQL 5 + PHP 5 Ligne de commande du client mysql (uniquement mode texte) : mysql -h host -P port_num -u user p password db_name mysql db_name < sql_filename mysql db_name < sql_filename > output.log Commandes disponibles dans le client mysql : USE db_name; WAMP5 : source sql_filename; Quand la console \. sql_filename; demande le mot de SHOW TABLES; passe, ne rien mettre DESCRIBE table_name; pour l utilisateur root \q

62 Installation automatique des bases de données dans WAMP Décompresser MD_WAMP_MYSQL.zip dans le répertoire d installation de WAMP5 (c:\wamp). Double-cliquez sur MD_WAMP_MYSQL.bat dans ce répertoire. Il y a appel automatique à mysql.exe paramétré pour exécuter les scripts my_*.sql. Se contenter d appuyer sur la touche entrée lorsque l on demande un mot de passe pour l utilisateur root.

63 WAMP5 pour Windows Apache Web Server 2 + MySQL 5 + PHP 5 MySQL QUERY BROWSER Interface native Windows d interrogation

64 WAMP5 pour Windows Apache Web Server 2 + MySQL 5 + PHP 5 PHPMyAdmin Interface web d interrogation et d administration

65 WAMP Server 2 pour Windows Apache Web Server 2 + MySQL 5 + PHP 5 Pour cette année

66 WAMP Server 2 pour Windows Apache Web Server 2 + MySQL 5 + PHP 5 sans mysql_admin_add-on.exe Il faut télécharger sur le site mysql.com les fichiers mysql-gui-tools-5.0-xxx-win32.msi et mysql-workbench-oss-5.0.xxx-win32.msi Et les installer (ouvrir).

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr Bases de données Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr 1 Système d information et bases de données Une formation sur 3 ans! Système d information Analyse, conception Bases de données structuration,

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES

INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES INTRODUCTION AUX BASES de DONNEES Équipe Bases de Données LRI-Université Paris XI, Orsay Université Paris Sud Année 2003 2004 1 SGBD : Fonctionnalités et Principes Qu est qu une base de données? Un Système

Plus en détail

Bases de données relationnelles : Introduction

Bases de données relationnelles : Introduction Bases de données relationnelles : Introduction historique et principes V. Benzaken Département d informatique LRI UMR 8623 CNRS Université Paris Sud veronique.benzaken@u-psud.fr https://www.lri.fr/ benzaken/

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition.

1.1/Architecture des SGBD Les architectures physiques de SGBD sont très liées au mode de répartition. LP Informatique(DA2I), F7 : Administration Système, Réseaux et Base de données 15/11/2007, Enseignant : M. Nakechbnadi, mail : nakech@free.fr Première parie : Administration d une BD Chapitre 1 : Architecture

Plus en détail

Mercredi 15 Janvier 2014

Mercredi 15 Janvier 2014 De la conception au site web Mercredi 15 Janvier 2014 Loïc THOMAS Géo-Hyd Responsable Informatique & Ingénierie des Systèmes d'information loic.thomas@anteagroup.com 02 38 64 26 41 Architecture Il est

Plus en détail

Système de base de données

Système de base de données Système de base de données 1. INTRODUCTION Un système de base de données est un système informatique dont le but est de maintenir les informations et de les rendre disponibles à la demande. Les informations

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Introduction aux bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

La problématique de la Préservation des Bases de Données. Olivier ROUCHON CINES Groupe PIN Jeudi 7 Octobre

La problématique de la Préservation des Bases de Données. Olivier ROUCHON CINES Groupe PIN Jeudi 7 Octobre La problématique de la Préservation des Bases de Données Olivier ROUCHON CINES Groupe PIN Jeudi 7 Octobre Définition des bases de données Terme du langage courant base de données Utilisé pour désigner

Plus en détail

CESI Bases de données

CESI Bases de données CESI Bases de données Introduction septembre 2006 Bertrand LIAUDET EPF - BASE DE DONNÉES - septembre 2005 - page 1 PRÉSENTATION GÉNÉRALE 1. Objectifs généraux L objectif de ce document est de faire comprendre

Plus en détail

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer

BD réparties. Bases de Données Réparties. SGBD réparti. Paramètres à considérer Bases de Données Réparties Définition Architectures Outils d interface SGBD Réplication SGBD répartis hétérogènes BD réparties Principe : BD locales, accès locaux rapides accès aux autres SGBD du réseau

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1

Introduction aux Bases de Données Relationnelles Conclusion - 1 Pratique d un : MySQL Objectifs des bases de données Où en sommes nous? Finalement, qu est-ce qu un? Modèle relationnel Algèbre relationnelle Conclusion SQL Conception et rétro-conception Protection de

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Administration bases de données ////////////////////// Administration bases de données / INTRODUCTION Système d informations Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnel, données

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données

Introduction - 1. Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données Structure en mémoire centrale (MC) Fichiers Bases de données 2 Principes Stockage des données dans la mémoire volatile d un ordinateur Problèmes Stockage temporaire «Petits» volumes de données Langages

Plus en détail

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique

Les formations. Développeur Logiciel. ENI Ecole Informatique page 1/5 Titre professionnel : Reconnu par l Etat de niveau III (Bac), inscrit au RNCP (arrêté du 12/10/07, J.O. n 246 du 23/10/07) (32 semaines) Unité 1 : Structurer une application 6 semaines Module

Plus en détail

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr

Bases de données. Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Bases de données Faîçal Felhi felhi_fayssal@yahoo.fr Plan de cours Chapitre 1: Introduction aux bases de données Chapitre 2: Modèle Entité/Association Chapitre 3: Le Modèle Relationnel Chapitre 4: Dépendances

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Compte rendu d activité Fiche n 1

Compte rendu d activité Fiche n 1 Compte rendu d activité Fiche n 1 Alexandre K. (http://ploufix.free.fr) Nature de l activité Création d une base de connaissances avec PostgreSQL Contexte : Le responsable technique souhaite la mise en

Plus en détail

Pratique et administration des systèmes

Pratique et administration des systèmes Université Louis Pasteur Licence Informatique (L2) UFR de Mathématiques et Informatique Année 2007/2008 1 But du TP Pratique et administration des systèmes TP10 : Technologie LAMP Le but de ce TP est de

Plus en détail

Cours Bases de données

Cours Bases de données Informations sur le cours Cours Bases de données 9 (10) séances de 3h Polycopié (Cours + TD/TP) 3 année (MISI) Antoine Cornuéjols www.lri.fr/~antoine antoine.cornuejols@agroparistech.fr Transparents Disponibles

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7

et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11747-7 OEM Console Java OEM Console HTTP OEM Database Control Oracle Net Manager 6 Module 6 : Oracle Enterprise Manager Objectifs Contenu A la fin de ce module,

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1

TP1 POSTG. Géomatique. Session TP1. p. 1 Certificatt Universitaire en Urbanisme et Développementt Durable Session Géomatique et Systèmes d Informations Géographique P POSTG GRESQL PO INSTALLATION OSTGIS QUANTUMGIS p. 1 Session Géomatique et Systèmes

Plus en détail

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron

Le langage SQL (première partie) c Olivier Caron Le langage SQL (première partie) 1 Plan Le S.G.B.D. postgres Le langage SQL Langage de manipulation de données Langage de requêtes 2 Quelques mots sur Postgres (1/2) Travaux de Stonebraker (Univ. Berkeley)

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données. Introduction

Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données. Introduction Principes d'utilisation des systèmes de gestion de bases de données Introduction quoi? qui? quand? pourquoi? comment? etc. (1/2) «Principes d'utilisation des SGBD» SGBD : qu'est ce que c'est? utilisation

Plus en détail

Bases de données relationnelles

Bases de données relationnelles Module B210 Bases de données relationnelles Travaux pratiques TP avec Oracle XE TP avec MySQL Gérard-Michel Cochard Travaux Pratiques avec Oracle XE Contenu : 1 - Installation et prise en main 2 - Un exemple

Plus en détail

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles)

SGBDR. Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) SGBDR Systèmes de Gestion de Bases de Données (Relationnelles) Plan Approches Les tâches du SGBD Les transactions Approche 1 Systèmes traditionnels basés sur des fichiers Application 1 Gestion clients

Plus en détail

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes

Langage SQL (1) 4 septembre 2007. IUT Orléans. Introduction Le langage SQL : données Le langage SQL : requêtes Langage SQL (1) Sébastien Limet Denys Duchier IUT Orléans 4 septembre 2007 Notions de base qu est-ce qu une base de données? SGBD différents type de bases de données quelques systèmes existants Définition

Plus en détail

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION :

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION : TP1 : Microsoft Access INITITIATION A ACCESS ET CREATION DE TABLES INTRODUCTION Une base de données est un conteneur servant à stocker des données: des renseignements bruts tels que des chiffres, des dates

Plus en détail

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition)

MySQL 5 (versions 5.1 à 5.6) Guide de référence du développeur (Nouvelle édition) Avant-propos 1. Les objectifs de ce livre 13 2. Les principaux sujets qu'aborde ce livre 13 3. À qui s adresse ce livre? 14 4. Les pré-requis 14 Introduction à MySQL 1. Introduction aux bases de données

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web.

Le langage PHP permet donc de construire des sites web dynamiques, contrairement au langage HTML, qui donnera toujours la même page web. Document 1 : client et serveur Les ordinateurs sur lesquels sont stockés les sites web sont appelés des serveurs. Ce sont des machines qui sont dédiées à cet effet : elles sont souvent sans écran et sans

Plus en détail

Le modèle client-serveur

Le modèle client-serveur Le modèle client-serveur Olivier Aubert 1/24 Sources http://www.info.uqam.ca/~obaid/inf4481/a01/plan.htm 2/24 Historique architecture centralisée terminaux passifs (un seul OS, systèmes propriétaires)

Plus en détail

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Najib TOUNSI Cours à l'usage des premières années informatique Najib TOUNSI - 1 - SOMMAIRE Concepts de Bases Base de Données Système Gestion de Bases de Données Niveau

Plus en détail

Le "tout fichier" Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique

Le tout fichier Le besoin de centraliser les traitements des fichiers. Maitriser les bases de données. Historique Introduction à l informatique : Information automatisée Le premier ordinateur Définition disque dure, mémoire, carte mémoire, carte mère etc Architecture d un ordinateur Les constructeurs leader du marché

Plus en détail

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP)

Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Magasins et entrepôts de données (Datamart, data warehouse) Approche relationnelle pour l'analyse des données en ligne (ROLAP) Définition (G. Gardarin) Entrepôt : ensemble de données historisées variant

Plus en détail

Annuaires LDAP et méta-annuaires

Annuaires LDAP et méta-annuaires Annuaires LDAP et méta-annuaires Laurent Mynard Yphise 6 rue Beaubourg - 75004 PARIS yphise@yphise.com - http://yphise.fr T 01 44 59 93 00 F 01 44 59 93 09 LDAP020314-1 Agenda A propos d Yphise Les annuaires

Plus en détail

Vulnérabilités logicielles Injection SQL

Vulnérabilités logicielles Injection SQL MGR850 Hiver 2014 Vulnérabilités logicielles Injection SQL Hakima Ould-Slimane Chargée de cours École de technologie supérieure (ÉTS) Département de génie électrique 1 Plan SQL Injection SQL Injections

Plus en détail

Bases de données et SGBDR

Bases de données et SGBDR Bases de données et SGBDR A. Zemmari zemmari@labri.fr 1 Bibliographie Bases de données relationnelles (Les systèmes et leurs langages). G. Gardarin Eyrolles Bases de données et systèmes relationnels. C.

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Une unité organisationnelle (Staff) comporte une centaine d'utilisateur dans Active Directory.

Une unité organisationnelle (Staff) comporte une centaine d'utilisateur dans Active Directory. Migration de Active Directory vers OpenLDAP Préambule Nous souhaitons mettre en place une gestion centralisée des services réseaux, des ordinateurs, des utilisateurs, des groupes et des droits dans un

Plus en détail

Atelier 1. Portails documentaires : BioLib et Cemadoc

Atelier 1. Portails documentaires : BioLib et Cemadoc Atelier 1 Portails documentaires : BioLib et Cemadoc Intervenants Emmanuelle Jannes-Ober, responsable de la médiathèque - Institut Pasteur Odile Hologne, chef du service de l infomation scientifique et

Plus en détail

TP 2 : Conception de base de données

TP 2 : Conception de base de données TP 2 : Conception de base de données La modélisation conceptuelle résulte en un schéma conceptuel qu il importe de rendre opérationnel à l aide d une représentation logique dont le formalisme dépend du

Plus en détail

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces

http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation, Tutoriels, Astuces Maryem Rhanoui 2013 Alfresco Liens utiles Le site Alfresco : http://www.alfresco.com/fr/ Le Portail Content Community http://www.alfresco.com/fr/community/register/?source=docs Extensions, Documentation,

Plus en détail

Cours: Administration d'une Base de Données

Cours: Administration d'une Base de Données Bases de Données Avancées Module A IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Cours: Administration d'une Base de Données Table of Contents Principes...1 Structure d'un Base de Données...1 Architecture...1

Plus en détail

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed

Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen. Rapport de projet. Spécialité Informatique 2 e année. SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed 6, bd maréchal Juin F-14050 Caen cedex 4 Spécialité Informatique 2 e année Rapport de projet Gestion du parc informatique matériel et logiciel de l Ensicaen SAKHI Taoufik SIFAOUI Mohammed Suivi ENSICAEN

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel

Java pour le Web. Cours Java - F. Michel Java pour le Web Cours Java - F. Michel Introduction à JEE 6 (ex J2EE) Historique Qu'est-ce que JEE JEE : Java Entreprise Edition (ex J2EE) 1. Une technologie outils liés au langage Java + des spécifications

Plus en détail

Centralisation des sites web d ELTA & Mise en place d un serveur NAS

Centralisation des sites web d ELTA & Mise en place d un serveur NAS Soutenance de Stage Centralisation des sites web d ELTA & Mise en place d un serveur NAS Gautier SCANDELLA R&T 2 A l attention de Mme Cabanis 2008/2009 Plan de la soutenance I. ELTA 1. Présentation générale

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription

Formation en Logiciels Libres. Fiche d inscription République Tunisienne Ministère de l'industrie et la Technologie - Secrétariat d'état de la Technologie Unité des Logiciels Libres Formation en Logiciels Libres Fiche d inscription (Une fiche par candidat)

Plus en détail

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION

ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION ALCOMP CATALOGUE DE FORMATION 1 N Alcomp transfert de compétences vers nos clients» «Le 2 A : Formations ORACLE A1 : Fondamentaux : Sommaire A2 : Cursus développement : A3 : Cursus Administration : B1

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

JEE - Cours et TP. Mickaël Montassier. 15 février 2007. Institut Universitaire de Technologie Département Informatique

JEE - Cours et TP. Mickaël Montassier. 15 février 2007. Institut Universitaire de Technologie Département Informatique et TP Institut Universitaire de Technologie Département Informatique 15 février 2007 J2EE? J2EE : Java 2 Enterprise Edition Norme prosposée par SUN visant à définir un standard de développement d applications

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Mise à jour : Octobre 2011

Mise à jour : Octobre 2011 FICHE TECHNIQUE Architecture VIGILENS Mise à jour : Octobre 2011 VIGILENS SARL 53, rue Vauban F 69006 LYON www.vigilens.net Sommaire 1. Intégration de VIGILENS dans l architecture de l entreprise... 3

Plus en détail

LINUX ET LES ARCHITECTURES À BASE DE CLIENTS LÉGERS

LINUX ET LES ARCHITECTURES À BASE DE CLIENTS LÉGERS 193 À BASE DE CLIENTS LÉGERS Stéfane FERMIGIER Nous présentons les principales architectures à base de clients légers ainsi que leur rapport avec le système d'exploitation libre Linux. 1. INTRODUCTION

Plus en détail

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE

L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Champs sur Marne ENSG/CERSIG Le 19-nove.-02 L INFORMATION GEOGRAPHIQUE Archivage Le Système d information géographique rassemble de l information afin de permettre son utilisation dans des applications

Plus en détail

ARTICLE : élément de «base» contenant texte et ressources diverses. Peut avoir plusieurs statuts (visible ou non publiquement, entre autres),

ARTICLE : élément de «base» contenant texte et ressources diverses. Peut avoir plusieurs statuts (visible ou non publiquement, entre autres), Terminologie ARTICLE : élément de «base» contenant texte et ressources diverses. Peut avoir plusieurs statuts (visible ou non publiquement, entre autres), RUBRIQUE : contenant d'articles et/ou de rubriques

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5?

Quel ENT pour Paris 5? Quel ENT pour Paris 5? Objectifs et Enjeux Contexte et ob jectifs du projet Objectifs Mettre à disposition des usagers de l établissement (étudiants, personnels, partenaires, contacts, internautes) : un

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR

ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT / SERVEUR ARCHITECTURE CLIENT/SERVEUR Définition : L'architecture client serveur s'appuie sur un poste central, le serveur, qui envoit des données aux machines clientes. Des programmes

Plus en détail

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 20/10/2014. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger

CHAPITRE 1 ARCHITECTURE BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 20/10/2014. Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Université des sciences et de la Technologie Houari Boumediene USTHB Alger Département d Informatique BASES DE DONNÉES AVANCÉES 2014-2015 RESPONSABLES M. KAMEL BOUKHALFA (SII CHAPITRE 1 ARCHITECTURE 1

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base) Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base) 1. Généralités sur l'information et sur sa Représentation 1.1 Informations et données : a. Au sen de la vie : C

Plus en détail

Comment stocke-t-on des données sur un site web?

Comment stocke-t-on des données sur un site web? Comment stocke-t-on des données sur un site web? Sommaire I. Introduction aux bases de données II. III. Structure d une base de données Administrer la base avec PHPMyadmin IV. Le langage SQL Pourquoi stocker

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007

Une plate-forme interopérable. 4 décembre 2007 1 Une plate-forme interopérable 4 décembre 2007 Plan 2 Vers une nouvelle plate-forme: GeOxygene L expérience des plates-formes au COGIT. Architecture de GeOxygene Organisation générale de la plate-forme

Plus en détail

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique.

Il est nécessaire de connaître au moins un système d'exploitation de type graphique. GBD-030 Oracle Prise en main Saint-Denis à 9h30 5 jours Objectifs : Une formation Oracle complète pour découvrir tous les concepts du système et les différentes façons de les utiliser concrètement tout

Plus en détail

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS

TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS TP 1 : DECOUVRIR ORACLE ET SQL*PLUS OBJECTIFS : Familiarisation avec SGBD et son environnement de travail SQL*Plus d Oracle) Ecriture des requêtes SQL simples sur une BD préétablie HR d Oracle) Partie

Plus en détail

Bases de données réparties

Bases de données réparties Bases de données réparties J. Akoka - I. Wattiau 1 Contexte Technologique : des solutions de communication efficace entre les machines des SGBD assurent la transparence des données réparties standardisation

Plus en détail

Windows 2000 Server Active Directory

Windows 2000 Server Active Directory ACTION PROFESIONNELLE N 2 Fabien SALAMONE BTS INFORMATIQUE DE GESTION Option Administrateur de Réseaux Session 2003 Windows 2000 Server Active Directory Compétences : C 21 C 23 C 27 C 31 C 33 C 36 Installer

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO

DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO DOSSIER TECHNIQUE INSTALLATION PASEO TABLE DES MATIERES 1 Description des produits installés... 3 2 Descriptif des processus d installation produits... 4 2.1 Sql server 2000... 4 2.2 Sql server 2000 service

Plus en détail

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0

MySQL 5. Guide de l'administrateur et du développeur. Michael Kofler. Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 MySQL 5 Guide de l'administrateur et du développeur Michael Kofler Groupe Eyrolles, 2005 pour l édition française, ISBN : 2-212-11633-0 Table des matières Avant-propos..............................................

Plus en détail

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com

E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com - 5, rue Soutrane - 06560 Valbonne Sophia-Antipolis E-mail : contact@nqicorp.com - Web : http://www.nqicorp.com NQI Orchestra 3.3 - Guide d'installation Linux....................................................................

Plus en détail

CONDUITE & GESTION DE PROJET

CONDUITE & GESTION DE PROJET LES THEMES DU PROGRAMME PEDAGOGIQUE CONDUITE & GESTION DE PROJET Techniques de gestion de projets Connaître le rôle d un chef de projet dans la conduite de projet. Les méthodes, les techniques et les outils

Plus en détail

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour

Architecture serveur de pages (2) Bilan architecture serveur de pages. Architecture multi-serveur. Pertes de mise à jour Introduction Chapitre 5. Implémentation des SGBDO 1 architectures client/serveur 2 concurrence, pannes 3 Quelques SGBDRO 4 Quelques SGBDOO années 80 : serveur : BD client : applications et langages appel

Plus en détail

INSIA Bases de données ING 1 MySQL Cours et TP 0 Introduction et Installation de MySQL sur PC

INSIA Bases de données ING 1 MySQL Cours et TP 0 Introduction et Installation de MySQL sur PC INSIA Bases de données ING 1 MySQL Cours et TP 0 Introduction et Installation de MySQL sur PC Site officiel MySql : http://www-fr.mysql.com/ Documentation MySQL : http://mysql.org/ La Base de Données Open

Plus en détail

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES

Faculté des sciences de gestion et sciences économiques BASE DE DONNEES BASE DE DONNEES La plupart des entreprises possèdent des bases de données informatiques contenant des informations essentielles à leur fonctionnement. Ces informations concernent ses clients, ses produits,

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

Téléchargement d OCS Inventory Serveur et Agent. Sommaire

Téléchargement d OCS Inventory Serveur et Agent. Sommaire Téléchargement d OCS Inventory Serveur et Agent Tout d abord, Connectez-vous sur le site suivant : http://www.ocsinventory-ng.org/ Sélectionner le langage Français en cliquant sur le drapeau France Cliquer

Plus en détail

Modélisation et bases de données

Modélisation et bases de données Ce tutoriel vous indique comment modéliser et générer une base de données Access puis MySQL avec le logiciel. Un tableau de correspondance des principaux types de donnée est présenté à la fin du support.

Plus en détail