1 er. Chiffres clés. de l économie landaise. Édition 2013 CCI LANDES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1 er. Chiffres clés. de l économie landaise. Édition 2013 CCI LANDES"

Transcription

1 er Chiffres clés de l économie landaise Édition 2013 CCI LANDES

2 Le mot du Président L attractivité de l économie landaise Philippe Jacquemain, Président "Malgré l ensemble des contraintes conjoncturelles les performances de l économie landaise sont réelles. Aux abords des plages et de la forêt se développent des entreprises leaders sur leurs marchés, avec des dirigeants et des équipes particulièrement dynamiques. Notre territoire bénéficie d une attractivité renforcée avec un atout authentique, l espace, doublé désormais d un réseau moderne d infrastructures de communication sur l axe numéro un des échanges Nord-Sud européen. Cette nouvelle édition des Chiffres Clés de l économie souhaite faire partager ces données statistiques et a pour ambition de contribuer au rayonnement des Landes. Des versions en anglais, allemand et espagnol de ce document sont éditées afin de convaincre de nouvelles entreprises de s implanter. Les Landes ont un véritable avenir et vous comprendrez ici que les entrepreneurs contribuent à le bâtir". La situation et les infrastuctures p 3 Le transport et la logistique p 4 La population p 6 Les conditions de vie p 7 L emploi p 10 La formation p 12 Les entreprises p 13 Le chiffre d affaires p 14 L industrie p 16 Le bâtiment et les travaux publics p 17 Le commerce p 18 Le tourisme p 20 Le thermalisme p 21 Les services p 22 L artisanat p 23 L agriculture p 24 L environnement et l énergie p 25 L international p 26

3 Situation et infrastuctures Espace et accessibilité LGV Gares TGV Aéroports Autoroutes Villes landaises Projet de la LGV Sud Europe Atlantique Rivières et fleuves Villes hors département des Landes Autoroute en construction Routes Port de plaisance Port de commerce Les Landes bénéficient d un atout unique : l espace. Avec km² de superficie, elles se classent au 2 e rang des départements français. Ce territoire est doté d un réseau d infrastructures routières particulièrement performant. La récente autoroute A65 reliant Bordeaux, Mont-de-Marsan et Pau est venue renforcer la diagonale autoroutière frontière espagnole, Dax, Mont-de-Marsan vers Agen. L élargissement à 2x3 voies de l A63 reliant le Nord de l Europe à la Péninsule ibérique et l Afrique du Nord par les Landes complète utilement ce réseau. Le prolongement au sud de Bordeaux de la ligne TGV Sud Europe Atlantique vers l Espagne mobilise aujourd hui l ensemble des acteurs et ouvre une formidable opportunité d une voie à très grande vitesse pour les Landes, desservies par deux nouvelles gares TGV. 3

4 Transport et logistique Un territoire statégique Source : Observatoire des trafics franco-espagnols dans les Pyrénées À la fois frontalières avec l Espagne et maritimes, les Landes sont situées sur le corridor que constitue l axe principal d échanges entre le Nord et le Sud de l Europe. En moyenne, ce sont véhicules poids lourds et véhicules légers, qui traversent la frontière franco-espagnole chaque jour, dont 37% côté Atlantique. 211 millions de tonnes de marchandises sont échangées entre la Péninsule Ibérique et le reste de l Europe dont 47% par la route. Ce trafic a augmenté de 60% depuis La façade atlantique représente 53% du trafic marchandises dont la moitié transite par la route (contre 33% en 2001). Une croissance des d échanges Entre 2006 et 2011, la valeur des échanges internationaux transitant par les Landes a plus que doublée. Elle atteint aujourd hui 4,64 milliards d euros. Le transport avec l Espagne et le Portugal représente à lui seul plus du tiers de ces échanges. Un quart concerne l Allemagne, les Pays Bas, le Luxembourg, l Italie, la Suisse et l Autriche. La route constitue le mode privilégié de transport, 67,2% dela valeur totale, devant la mer et l air avec 16,4% chacun. Espagne Portugal (98,8% route) 36,5% Plus de la moitié du trafic de marchandises s effectue avec la péninsule ibérique et le BENELUX. Allemagne Benelux (94,8% route) 16,6% Italie Suisse Autriche (92,9% route) 7,8% Royaume Uni Irlande (65,2% mer) 7% Asie (61,3% air) Amérique du Nord (53,8% air) 6,9% 6,6% Russie Europe de l Est (87,6% route) Autres Pays 15,8% 2,8% Source : base SitraM, Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie,

5 La route toujours privilégiée Flux intra Landes 13,2 Mt -30% Flux nationaux entrants 5,1 Mt (dont 70% des Dpts limitrophes) -28% Même si depuis cinq ans les volumes de marchandises transportés par la route ont diminué de 22%, ce mode reste celui qui est privilégié autant pour les flux de marchandises intérieurs aux Landes, que pour les flux nationaux qui regroupent plus de 9/10 e des 28 millions de tonnes transportées. 48% 18,7% 23,9% 9,4% Flux nationaux sortants 6,5 Mt (dont 64% vers les Dpts limitrophes) +4% Flux internationaux 2,6 Mt -13% Sources : DREAL en millions de tonnes en 2011, évolution par rapport à 2006 Le nombre de véhicules par jour sur la majorité des grands axes a progressé en moyenne de près de 3% depuis Sur l autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne, plus du tiers de ces véhicules sont des poids lourds. Entre 2011 et 2012 date de son ouverture, le trafic sur l autoroute A65 a progressé de 4,5%. Nbre V/jour en moyenne Évolution /2005 % Poids Lourds St-Geours-de-Maremne/St-Jean-de-Luz (A63) ,7% 35,2% St-Geours-de-Maremne/Ondres (RN10) ,5% 5,9% Le Muret/St-Geours-de-Maremne (RN10) ,2% 33,5% St-Geours-de-Maremne/Dax/Mont-de-Marsan ,3% 11,2% Langon/Mont-de-Marsan/Aire-sur-l Adour ,2% 17,1% Castets/Dax/Orthez ,7% 7,7% Mont-de-Marsan/St-Sever/Hagetmau ,2% 10,4% Saugnac-et-Muret/Mont-de-Marsan ,8% 14,6% Bordeaux/Mont-de-Marsan/Pau (A65) ,9% Source : Conseil général des Landes, 2011 trafic moyen Le succès des TER Le trafic des Trains Express Régionaux progresse plus rapidement dans les Landes que sur la moyenne régionale TER Bordeaux Dax - Hendaye 79 millions de voyageurs +27,2% TER Bordeaux Dax - Pau - Tarbes 32,8 millions de voyageurs +47,7% TER Bordeaux Mont-de-Marsan 39 millions de voyageurs +19,3% TGV Aquitaine - Paris 4,6 millions de voyageurs 1,5% Sources : SNCF, Conseil régional d Aquitaine, Trafic 2011, évolution/2007 Avec passagers, le trafic en gare de Dax retrouve son niveau de 2004, alors que la fréquentation des gares de Montde-Marsan ( passagers) et de Morcenx ( passagers) est en augmentation sensible par rapport à 2004, avec respectivement +14,3% et +39,9%. 5

6 Population Un boom démographique Les Landes comptent habitants, soit 12% de la population aquitaine. Le rythme de croissance démographique reste largement supérieur aux moyennes régionale et nationale. Le taux de croissance de la population de +1,48% par an, depuis 2006, est trois fois supérieur à la moyenne nationale. Ce taux place les Landes au premier rang des départements aquitains et à la 5 e place en France landais 2012 Évolution /2006 Landes ,63% Gironde ,24% Lot et Garonne ,27% Pyrénées-Atlantiques ,98% Dordogne ,58% Aquitaine ,45% France ,80% Ce dynamisme est exclusivement porté par un solde migratoire largement positif (+1,2% en moyenne annuelle, contre +0,9% en Aquitaine et +0,5% en France) dû en particulier à l arrivée de jeunes adultes actifs. Ce phénomène récent fait des Landes le deuxième département les plus attractifs de France, proportionnellement à sa population, avec ceux de la Corse, du Gers et de l Aude. Sur les trois dernières années, la population landaise s accroît en moyenne de habitants par an, contre entre 2006 et Source : INSEE 2013 Variation moyenne annuelle en% due au solde migratoire. 1. Corse-du-Sud +1,3% 2. Landes +1,2% 3. Gers +1,2% 4. Haute-Corse +1,1% 5. Aude +1,1% Source : INSEE 2012 Tous les territoires profitent du dynamisme démographique La croissance de la population landaise profite à un très grand nombre de communes, quelles que soient leur taille et leur situation géographique. Taux de croissance moyen annuel 2006/2012 < à 0% De 0 à 1,45% De 1,45% à 3,5% De 3,5% à 5,7% De 5,7% à 8% > à 8 % 6

7 Conditions de vie Bien vivre dans les Landes Les ménages landais sont en moyenne composés de 2,24 personnes (Aquitaine : 2,19, France : 2,28). Deux caractéristiques sont à souligner : 16,7% des ménages landais comptent quatre personnes et plus, contre 18,9% en France, tandis que 30,9% seulement sont des mono-ménages (34% en France). La perçée des technologies Plus de sept ménages landais sur dix possèdent un ordinateur et 91% possèdent aujourd hui un téléphone portable. Entre 2003 et 2012, la part des ménages disposant d un accès internet à domicile est passée de 28 à 68%. Les Landes sont à la pointe du développement des usages liés aux TIC dans le domaine de l éducation des jeunes. L environnement professionnel, en particulier dans le tourisme et les services, bénéficie d un développement des technologies de l information. Entre 2008 et 2011, l indicateur de pénétration des usages des technologies numériques dans les PME a progressé de 19%. En Aquitaine, ce sont les PME des Landes qui ont connu la plus forte augmentation (+24%). Landes Aquitaine France Ménages disposant d un ordinateur 74% 75% 76% Ménages disposant d un accès internet à domicile Ménages disposant d un accès internet haut débit à domicile 68% 68% 71% 64% 65% 70% Personnes mobinautes 20% 28% 32% Source : AEC, 2012 Médiamétrie Des logements avant tout individuels En 2010, plus de logements constituent le parc landais. Comparés aux ménages français et aquitains, les landais sont plus fréquemment propriétaires de leur logement. Le logement landais est plus grand qu en moyenne : 40,5% d entre eux disposent de plus de 5 pièces, contre 36,5% en Aquitaine et 33% en France. Depuis 2010, le nombre de logements mis en chantier s est ralenti. Plus de logements contre en 2000, soit +23,8% en 10 ans (France : +12,4%, Aquitaine : +17,4%) 72,4% de résidences principales, +14,3% en 10 ans (France : 83,6%, Aquitaine : 81,5%) 32,3% de locataires, +23,5% en 10 ans (France : 39,7% Aquitaine : 36,7%) 71,6% de maisons individuelles, +10,2% en 10 ans (France : 56,3%, Aquitaine : 67,1%) Source : INSEE ,1% de propriétaires, +29,7% en 10 ans (France : 57,6%, Aquitaine : 60,4%) 7

8 Un revenu en progression Les ménages landais déclarent un revenu quasi identique à ceux des moyennes d Aquitaine et de France, hors région parisienne. Le revenu médian de place les Landes au 35 e rang des départements français et sa progression est, en deux ans, plus rapide que la moyenne française soit +3,7% contre +3,5%. Dans les Landes, les disparités de revenus sont moins marquées qu ailleurs. Le niveau de vie des plus aisés y est plus modéré ( par an contre en France hors région parisienne) alors que le niveau de vie des plus modestes est le moins bas d'aquitaine (8 217 ) et supérieur à la moyenne française (6 785 ). La part des revenus agricoles, industriels et commerciaux est supérieure dans les Landes avec 7% contre 6,4% en Aquitaine et 5,7% en France, tout comme celle des pensions et retraites. Le salaire annuel moyen est de annuels contre en Aquitaine et en France hors Paris, reflétant la sous-représentation des cadres (4,6% contre 6,5% en Aquitaine). 7% 6,4% 5,7% 6,2% 6,4% 6,1% Revenu fiscal médian LANDES % 28,3% 24,6% AQUITAINE France hors région parisienne France métropolitaine Source : Direction générale des impôts et INSEE ,9% 59% 63,5% Landes Aquitaine France Bénéfices agricoles, industriels et commerciaux Autres revenus immobiliers et financiers Pensions et retraites Traitements et salaires Une consommation plus faible qu en moyenne Le potentiel de consommation de commerces et services est aujourd'hui évalué à plus de 3,77 milliards d euros pour les résidents, conforté par l apport des résidents secondaires, touristes et curistes, pour environ 647 millions d euros. Malgré une uniformisation des modes de consomma- tion, les indices de consommation restent inférieurs de 2,5 points à la moyenne nationale (97,5 contre 100). Les indices de consommation les plus faibles sont observés au centre des deux principales agglomérations Mont-de- Marsan et Dax. Automobiles Santé Equipement de la maison 102,6 101,9 125,7 Culture, loisirs, jardinerie Alimentaire Equipement de la personne Restauration extérieure Moyenne 8 99,2 98,3 95,6 86,8 97,5 Les indices les plus élevés : automobiles (125,7), puériculture (124,8), jardinage (120,7). Les indices les moins élevés : accessoires habillement (74,6), jeux et jouets (75,5), livres (80,3). Source : IDC CECOD 2012

9 Des ménages bien équipés Plus de neuf ménages landais sur dix possèdent au moins une voiture (86% en Aquitaine et 80% en France) et 45,5% au moins deux voitures. Au 1 er janvier 2011, le parc de voitures particulières et commerciales dans les Landes était de , en progression de 8% par rapport à 2005 (+5% en Aquitaine et +3% en France). Les 2/3 de ce parc sont constitués de voitures roulant au gasoil, contre 44,1% en Seulement 1700 véhicules roulent au biocarburant, à l électricité ou au gaz. Source : INSEE 2011 Des déplacements pour travailler Dans les Landes, plus de six actifs sur dix (dont près de 3/4 de salariés du secteur tertiaire) se déplacent hors de leur agglomération de résidence pour travailler (presque 9 fois sur 10 en voiture). Cette proportion est plus faible qu en Aquitaine (64,8%), ainsi qu en France (66,4%). Pour les cadres et les professions intermédiaires, cette proportion atteint 69% et est supérieure à ce qui est observée en France. En 10 ans, le nombre d actifs se déplaçant pour se rendre sur son lieu de travail a progressé de 30%. Parmi eux, près de personnes (13,5% des actifs) travaillent en dehors du département des Landes et se déplacent principalement vers l agglomération Bayonne/Anglet/Biarritz (45%), la Gironde (20%), l agglomération de Pau (16%), mais aussi vers le Gers et la région parisienne (5%). Source : INSEE 2010 Un système de soins adapté Depuis 2007, le nombre de professionnels de santé (5 784) a augmenté de 12,5%. Les Landes comptent 628 médecins généralistes, 488 spécialistes, 245 dentistes, infirmiers et 591 kinésithérapeutes. À ces professionnels se rajoutent 140 pharmacies et 29 établissements de santé : quatre centres hospitaliers et 24 autres établissements privés (cliniques, hospitalisation à domicile et centres de soins, de rééducation et de réadaptation). L ensemble de ces activités représente près de emplois. Landes /2007 Aquitaine France Médecins généralistes 628 6,6% 4,4% -2,3% Densité Médecins spécialistes ,4% 3,9% 5,6% Densité Ensemble des médecins ,7% 4,1% 1,7% Chirurgiens dentistes 245 5,6% 0,1% -3,9% Densité Sages femmes 91 33,8% 6,0% 6,4% Infirmiers ,8% 15,8% 14,4% Densité Masseurs kinésithérapeutes ,4% 24,3% 16,4% Densité Pharmaciens 404 3,9% 5,6% 1% Autres professionnels 524 TOTAL ,5% 13,1% 10,7% Nombre de pharmacies 140 0% -3,2% -4,7% Nbre laboratoires d analyses médicales privés 27 0% 0,8% 1,2% Source : DREES, Statiss Densité pour habitants. 9

10 Emploi Plus de emplois Avec emplois, dont 86,1% de salariés, les Landes représentent 10,7% de l emploi régional. Depuis 2006, l emploi total dans les Landes a progressé de 2% contre 0,8% en France. Cette progression place les Landes au 16 e rang des départements français. L année 2012 marque une rupture dans cette évolution, puisque c est la première fois que l emploi total, selon l INSEE, n a pas progressé dans les Landes ( 469 emplois sur un total de en 2011). La part des emplois industriels (15,5%) reste largement supérieure à la moyenne régionale (11,7%) et nationale (12,9%) ; celle des emplois agricoles (5,4%) est deux fois plus élevée qu en France, celle du BTP est d un point supérieur (7,9%). Avec 39,1% des emplois, la part des secteurs du tertiaire marchand (Commerce et Services vendus), demeure inférieure de cinq points à la moyenne régionale et de huit points à ce qui est observé en France. L emploi salarié évolue De 2006 à 2011, l emploi salarié total dans les Landes a progressé de +4,98% à un rythme supérieur à la moyenne régionale (+4,14%) et trois fois plus qu en France (+1,52%). Ce solde positif de emplois est dû en grande partie aux secteurs des Services mais aussi à ceux de la Construction, de l Industrie alimentaire ainsi qu aux activités liées à l Énergie et l Environnement. Emplois salariés Landes Aquitaine France Agriculture, sylviculture et pêche ,96% 12,31% 12,73% Industries extractives, énergie, eau et environnement Source : INSEE ,42% 0,63% 1,40% Industrie agro-alimentaire ,44% 0,88% 3,82% Fabrication de produits industriels ,54% 8,12% 14,23% Construction ,44% 6,57% 5,64% Commerce ,19% 1,28% 0,27% Transports et entreposage ,17% 0,84% 1,50% Hébergement et restauration ,87% 12,89% 7,03% Information et communication 659 6,26% 10,67% 6,87% Activités financières et d assurance ,09% 3,20% 3,90% Activités immobilières 923 0,65% 1,89% 5,12% Activités scientifiques, techniques, administratives et de soutien aux entreprises Administration publique, enseignement, santé et action sociale Évolution depuis ,70% 10,02% 5,97% ,55% 6,31% 3,65% Autres activités de services ,20% 15,19% 12,65% Total ,98% 4,14% 1,52% Avec salariés, l emploi salarié privé (sources UNEDIC) continuait, en 2011, de progresser dans les Landes (+5,3%, soit emplois depuis 2006) à un rythme très supérieur à celui observé en France(+2,4%). Depuis 2006, les effectifs de l industrie landaise sont stables (+0,3%), contre 11,7% en France. Les secteurs du Commerce ont vu leurs effectifs augmenter à un rythme plus rapide que celui de la moyenne nationale (+3,8% contre +0,8%), ceux de la Construction progressent au même rythme (+7,2%) ainsi que ceux des Services (+8,2%). 10

11 Évolution depuis 2006 Emplois non salariés Landes Aquitaine France Agriculture ,3% -17,5% -14,9% Industrie 968 3,3% 4,5% -2,1% Construction ,5% 21,6% 12,0% Tertiaire marchand ,2% 4,2% 4,8% Tertiaire non marchand ,5% 14,3% 17,9% Total ,8% 2,1% 2,9% Source : INSEE 2011 L emploi non salarié recule... Fort d un tissu de commerçants, d artisans et d agriculteurs dense, l emploi non salarié occupe, traditionnellement dans les Landes, une place plus importante dans le total de l emploi (12,7%) qu en Aquitaine (11,7%) et qu en France (9,1%). 700 emplois non salariés ont toutefois été perdus depuis 2006 principalement dans l Agriculture mais aussi dans le tertiaire marchand. Les Landes figurent ainsi parmi les quinze départements qui ont le plus perdu d emplois non salariés en France.... et les professions libérales se développent Le nombre de professions libérales (5 424) a quasiment doublé en dix ans. Plus de la moitié de ces professions concernent les métiers de la santé. Mais aussi d autres métiers réglementés (avocats, architectes, experts-comptables, ainsi que des activités de conseils (assurances, communication, cadre de vie...). Un taux d emploi supérieur à la moyenne Dans les Landes, le taux d emploi (rapport entre les actifs occupés et la population en âge de travailler) s élève à 63,9%. Il est un peu plus élevé que la moyenne nationale (63,3%). Cela, malgré un taux d'emploi plus faible pour les 55 à 64 ans (32,9% contre 38,4% en France 38,4%). Fin 2012, personnes sont à la recherche d un emploi ce qui équivaut à un taux de chômage de 9,4% en 2012 (9,9% en Aquitaine comme en France). Les Landes, sont l un des vingt départements français ou ce taux a le plus augmenté depuis 2006 (+1,4 point) salariés dans le secteur public Etablissement de santé Fonction publique d Etat Collectivités territoriales Défense Les associations, quant à elles, representent emplois fin Sources : DGFP, INSEE, Ministère de la Défense, Gendarmerie Nationale et CCI 11

12 Formation Faire progresser les savoirs Plus de jeunes sont scolarisés dans les Landes. Parmi eux, plus de suivent un enseignement général ou professionnel dans les lycées. Les Landes comptent également étudiants dans des cycles d enseignement supérieurs. En 2011, la part des diplômés au sein de la population des ans non inscrite en établissement scolaire, est plus forte que la moyenne dans les Landes (88,4% contre 84,7% en France). Ce taux place les Landes parmi les quinze premiers départements français. Près de collégiens et lycéens Effectifs 1 er cycle Collèges e cycle Lycées Dont filière professionnelle Dont cycle général Total second degré Les effectifs dans les collèges et les lycées ont progressé de +14,8% en trois ans. Avec un taux de réussite au baccalauréat général de 93,2% en 2012, les Landes obtiennent de meilleurs résultats que la moyenne française (89,6%), alors que l Académie de Bordeaux se situe à 90,3%. Pour répondre à la montée des effectifs, de nouveaux collèges sont construits. Après l ouverture en 2011 d un second collège à Saint-Paul-lès-Dax, 2012 a vu la construction du collège de Saint-Geoursde-Maremne (ci-dessus) d une capacité de 450 élèves apprentis Ces apprentis sont répartis dans 8 CFA et 5 lycées professionnels. L effectif de l apprentissage dans les Landes est en baisse de 12,5% par rapport à 2009, contre 10,5% sur l Académie de Bordeaux. Plus de étudiants Effectifs Brevets de Techniciens Supérieurs et Sections de Techniciens Supérieurs 972 IUT de Mont-de-Marsan (Université de Pau et des Pays de l Adour) 258 Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Mont-de-Marsan 81 Université de Pau et des Pays de l Adour et Université de Bordeaux II dont Institut du Thermalisme à Dax 219 Ecole Supérieure de Design et Ecole Supérieure de Management 110 Écoles d infirmières et de kinés 589 TOTAL 2229 Sources : Inspection Académique des Landes, CCI

13 Entreprises établissements Avec établissements privés ou public, contre en 2008, les Landes présentent un tissu économique particulièrement dense et diversifié. Il est composé notamment de exploitations agricoles, autant de commerces, entreprises industrielles, du bâtiment et des travaux publics, établissements de services à l entreprise, de tourisme et de services aux particuliers. Deux bases militaires et un établissement de la Direction Générale des Armées sont des employeurs importants avec plus de postes. À l instar de l Aquitaine, l essentiel des entreprises (94,8%) est constitué de PME employant moins de 10 salariés. 365 établissements emploient plus de 50 salariés créations et reprises d entreprises Les Landes restent, en termes de taux de création d entreprises, parmi le premier tiers des départements français. S il est supérieur à celui de l Aquitaine et de la France, ce taux (16,6%) a baissé de près de cinq points entre 2008 et Le nombre de créations et de reprises d entreprises (1 578) est dans les Landes sen- siblement identique à celui déjà observé en 2006, alors il s'est réduit de 2,1% en Aquitaine et de 3,2% en France. Plus du quart de ces créations et reprises s effectue au sein des agglomérations de Mont-de-Marsan et de Dax. Services aux particuliers 12,1% Services à l entreprise 11,8% 27,5% BTP Industrie et énergie 10,8% Autres services 10,6% 8,9% 4,2% 5% Loisirs 1,4% Services financiers 2,3% Informatique et TIC 2,7%Textile habillement 2,8% Transport Commerce En 2011, 322 entreprises ont été placées en redressement ou liquidation judicaires, selon la COFACE. La moitié de ces Agro-alimentaire défaillances concerne les secteurs du Bâtiment et des Travaux Publics ainsi que les activités de Services aux particuliers Créations Cessations Défaillances Sources : Coface et Insee 2011, auto-entrepreneurs inclus. 13

14 Chiffre d affaires Plus de 15 milliards d L économie landaise génère un chiffre d affaires de 15,35 milliards d euros en Le Commerce avec 5,21 milliards et l'industrie avec 4,82 milliards réalisent les 2/3 du chiffre d'affaires. Viennent ensuite les activités liées aux Services avec 2,32 milliards, la Construction 1,57 milliards et enfin les activités agricoles et sylvicoles (1,43 milliards). Commerce et industrie : 2/3 du chiffre d'affaires Industrie et Energie 4,82 Mds 31,4% 10,2% Construction 1,57 Mds 45% Agriculture, sylviculture, pêche 1,43 Mds 9,3% 15,1% 33,9% Commerce 5,21 Mds Services 2,32 Mds Source : Direction Générale des Impôts 2012 Le chiffre d'affaires des activités tertiaires progresse à un rythme deux fois plus faible que les autres activités depuis Depuis 2006, les plus fortes dynamiques de chiffre d'affaires concernent les activités liées au Bâtiment et aux Travaux Publics (+54%), au Transport (+33%) mais aussi l Industrie (+24%). En revanche, le chiffre d affaires des secteurs de l Agriculture, du Commerce et des Services n'a progressé respectivement que de 3%, 7% et 9% durant la même période. 130,7 113,1 112,5 139,6 130,1 120,6 118 Construction Industrie Services Commerce

15 L industrie Biens intermédiaires 45% Biens d équipements 7% 9% 3% Autres 36% Industries Agroalimentaires Biens de consommations Le CA total des activités industrielles a progressé de +23,8% depuis Entre 2006 et 2012, celui des biens d équipement a augmente de 30%, celui des IAA de 32% alors que ceux des biens intermédiaires et de consommation ont reculé. Le commerce Entre 2006 et 2012, le chiffre d affaires du secteur a progressé de 9% grâce en grande partie au Commerce de Gros +15,3% contre +9,6% pour le Commerce de détail. 39% Commerce de détail 12% Commerce automobiles et réparations 49% Commerce de gros Les services Services aux entreprises 26% Activités immobilières 14% 25% 5% Activités financières Services aux particuliers 7% 2% 21% Education, santé, social Services administratifs Transports Entre 2006 et 2012, les Services auront vu leur chiffre d affaires progresser de 7,8%. La plus forte progression concerne les activités Immobilières et Financières ainsi que le Transport (+32%). Le CA a augmenté de +15% pour les Services à l entreprise et de +19% pour les Services à la personne, grâce exclusivement au Tourisme. Des bases fiscales professionnelles en augmentation Avec 578,1 millions d euros pour 2010, les bases fiscales professionnelles, indicateur de la richesse économique d un territoire, ont progressé dans les Landes de 33% depuis Dans le même temps, celles de l Aquitaine ont augmenté de 26% et les bases nationales seulement de 10%. + 25,9% 4 120,8 M + 33,6% 578,1 M + 9,7% ,8 M Source : Direction Générale des Impôts. France Aquitaine Landes 15

16 Industrie 1 er département industriel d Aquitaine Avec 24,8%, les Landes sont le premier département industriel d Aquitaine, proportionnellement au nombre de salariés employés. L industrie landaise ( emplois au total) est structurée autour de quatre grands secteurs : les activités liées au bois-papier, l agro-industrie, la chimie-plastique-emballage et l aéronautique-mécanique. L industrie du surfwear, de la métallurgie et de la construction métallique complètent les activités industrielles landaises. 24,8% Part des salariés travaillant dans l industrie 21,6% DORDOGNE 13,8% GIRONDE LANDES 20,5% LOT-ET-GARONNE 18,4% PYRÉNÉES-ATLANTIQUES 17,3% AQUITAINE 18,2% FRANCE Sources : ASSEDIC UNEDIC 01/01/ emplois privés. Plus de salariés Huit activités représentent plus de 2/3 de l emploi salarié industriel : les activités de transformation de viandes (12,1%), les activités de transformation et de préparation de poissons (11,3%), la chimie (9,7%), l aéronautique et l armement (9,6%), le travail des métaux (7,4%), les panneaux bois (5,8%), le sciage et le rabotage (5,1%), l énergie et l environnement (5%). Le CA total des activités industrielles a progressé de +23,8% depuis 2006 grâce aux biens d équipement (+30%) et à l agro-alimentaire (+32%). Le CA des biens intermédiaires et des biens de consommation a reculé pendant la même période. Les principaux employeurs sont les groupes Maïsadour, Gascogne et les Ets Turboméca, Egger, Labeyrie, DRT. Activités 16 Landes Landes Evol AQUITAINE Evol FRANCE Evol Industries Agro-alimentaires ,1% 4,4% -1,8% Bois, papier, meuble et imprimerie ,7% -12,3% -17,9% Chimie, emballages ,9% -5,9% -11,9% Aéronautique ,9% -3,4% -12,5% Métallurgie et travail des métaux 991-2,2% -4,9% -12,6% Energie et environnement ,4% 7,8% 7,8% Habillement ,9% -23,6% -29,1% Machines et équipements 368-0,5% 1,3% -16,4% Electronique ,9% -24,1% -16,5% Autres industries ,1% -15,3% -14,6% Total ,31% -5,72% -11,69% Source : INSEE 2011.

17 Bâtiment et Travaux publics Deux secteurs d activités clefs Les activités du bâtiment et des travaux publics concentrent plus de entreprises employant salariés et générant 1,57 milliard d euros de chiffre d affaires, en progression de 10% depuis Démolition, terrassement, forage 60 entreprises 403 salariés Génie civil 55 entreprises salariés 4,7% 11,6% 8,3% Promotion immobilière et construction de bâtiment 115 entreprises 721 salariés 27,3% Autres travaux (couverture, structure, maçonnerie,...) 472 entreprises salariés Travaux d installation (électricité, eau, gaz, 20,9% chauffage, climatisation) 338 entreprises salariés 27,3% Sources : FRB et UNEDIC 2011 Travaux de finition (plâtrerie, sols, murs, menuiseries) 523 entreprises salariés Plus de entreprises et plus de salariés Depuis 2006 le nombre de salariés à progressé de 6,44%, contre 5,64% en France. 1 à 9 salariés 10 à 19 salariés entreprises salariés 140 entreprises salariés +de 20 salariés 63 entreprises salariés Le secteur du BTP induit le développement d autres activités de biens intermédiaires tels que les industries de produits miné- Les marchés du bâtiment raux (tuilerie, granulat, béton...) et de construction mécanique, qui au total emploient plus de personnes. Logements 2012 Évolution /2010 Locaux 2012 Évolution /2010 Permis de construire ,4% ,3% Mises en chantier ,3% ,5% Source : Ministère du développement durable 2010 en nombre de logements et en m 2 pour les locaux En 2011, selon la CEBATRAMA, les dépenses de BTP des collectivités territoiriales s élèvent dans les Landes à 272 milllions d euros, soit 23% du chiffre d af- faires du secteur contre en 33% en France. Ces dépenses représentent à 717 /hbt dans les Landes contre 661 en moyenne en France et 663 en Aquitaine. 17

18 Commerce Des activités centrales Entre 2006 et 2012, le chiffre d affaires des activités du Commerce (5,21 Milliards d euros) a progressé de 9,3%, à un rythme inférieur à celui de la moyenne de l économie landaise (+16,1%). Cette progression est portée par la croissance du chiffre d affaires dans le Commerce de Gros (+11,9%), alors que celle du Commerce de détail ralentit depuis 3 ans. Les activités des 5879 établissements du commerce concernent près de emplois salariés en progression de 4,1% depuis 2006, auxquels s ajoutent commerçants indépendants. L emploi salarié : +4% depuis 2006 Emplois salariés Commerce automobile et réparations Landes 2011 Landes Evol Aquitaine Evol France Evol ,2% -2,6% -3,3% Commerce de gros ,2% -2,8% -2,5% Commerce de détail ,4% +5,0% +3,4% Total ,1% 1,8% 1,2% Depuis 2006, 765 emplois salariés ont été créé dans le commerce de gros et de détail. Source : INSEE Le commerce électronique progresse Les pratiques de commerce électronique continuent de progresser. Alors que moins de 10% des internautes landais achetaient en ligne en Dix ans plus tard, ils sont 45% à avoir recours à la voie électronique pour effectuer leurs achats, contre 41% en moyenne en Aquitaine. Les sites de vente par correspondance devancent les sites des ventes à prix sacrifiés. Au delà des voyages et notamment des billets de transport, tous les produits sont concernés par le e-commerce. 45% des internautes landais achètent en ligne Les produits les plus achetés sur internet Landes 45,4% Gironde 44,4% Pyrénées-Atlantiques 40,9% Dordogne 34,6% Lot-et-Garonne 32,9% Aquitaine 41,0% France hors région parisienne 44,0% Produits culturels (CD, livres, spectacles..) 49% Habillement 44% Produits techniques (Hi-fi, vidéo, téléphonie ) 35% Maison et décoration 24% Beauté, santé, hygiène 23% Jeux, jouets 18% Electroménager 17% Articles et matériels de sports 13% Sources : Aquitaine Europe Communication et FEVAD en pourcentage des internaute Source : baromètre Fevad Médiamétrie/NetRatings 2012 en pourcentage des achats des internautes 18

19 m² de plancher commercial existants* Le nombre de commerces est réparti sur le territoire à proportion des résidents et des clients de passage. 750 Grandes et Moyennes Surfaces, employant près de salariés, occupent plus de m² de surfaces commerciales, sans compter le commerce automobile ( m²). La densité commerciale est supérieure de 25% à la moyenne nationale (1 330 m²/1 000 hab corrigés de l effet touristique), avec une emprise particulière des grandes surfaces généralistes de cinq points supérieure au niveau moyen. On note également une forte densité dans le domaine de l équipement de la maison (758 m 2 contre 455 m 2 /1 000 hab en France). *Exception faite des m² (26,5% du total du plancher actuel) récemment autorisés mais non encore totalement construits. Jardinage 15,26% Bricolage 20,26% Sport et loisirs 3,2% 1,22% Jouets et puériculture 1,07% Culture 6,01% Habillement Maison 12,25% 9,21% Autres secteurs 1,55% Autres alimentaires 11,99% 17,99% Hypermarchés Supermarchés Sources : LSA, CCI et DGCCRF mars Peu d évasion commerciale En 2013, 85% des dépenses des habitants du territoire restaient sur le département. La proportion d évasion (15%) est globalement limitée, variable géographiquement et directement liée à la dissociation des lieux de travail et de résidence. En valeur, les évasions commerciales représentent 335 millions d euros. 18 M 17 M 23 M 14 M 74 M 81 M Gers (zone d Airesur-l Adour) Orthez et Pau (Sud-Est des Landes) Bordeaux Arcachon (Nord-Ouest des Landes) Espagne (tabac et alcool) BAB (effet de frange sur le Sud des Landes, fortement lié au lieu de travail). Vente à distance Sources : INSEE, CECOD Traitement PIVADIS Conseils

20 Tourisme 1 ère destination touristique d Aquitaine Les Landes bénéficient d un environnement naturel exceptionnel et ont une forte vocation touristique. Chaque année, près de deux millions de personnes profitent de la qualité du littoral, de la forêt, de la richesse patrimoniale et gastronomique. Le thermo-ludisme, les activités sportives avec le surf, le golf, la voile concourent à l attractivité des Landes et font de la côte landaise la première destination d Aquitaine (27,6% des nuitées en 2012), devant le Périgord Noir et le Pays Basque. Une fréquentation de nuitées En 2011 plus de 60% des nuitées sont réalisées durant la période juillet-août. La fréquentation totale a progressé de 4,1% entre 2008 et Les Landes ont ainsi renforcé leur place sur le marché touristique français en passant du 18 e au 13 e rang national. La dépense touristique est évaluée à un milliard d euros pour l année Plus de la moitié de la capacité touristique landaise (53%) relève du domaine marchand. Elle est concentrée à 85% sur le littoral. Une offre majoritairement marchande Campings 28,6% Hôtels 2,5% Meublés 5,2% 3,5% Résidences Hébergements non marchands (Résidences secondaires, amis...) 47,2% 12% Locatif 1,1% Chambres hôtes Source : CDT Landes et INSEE 2011 et 2012 Une hôtellerie de qualité Avec 1,1 million de nuitées, l hôtellerie landaise occupe 13,5% du marché aquitain. Les 204 hôtels landais représentent chambres. 1/3 d entres-elles se trouve sur le littoral et 47% sur la zone thermale. Le secteur emploie emplois permanents et 773 saisonniers pour un chiffre d affaires de 104 millions d euros. Le camping excelle Les 153 campings landais offrent emplacements, dont près de 40% de 4 étoiles. Les Landes se placent au 5 e rang national et au premier régional avec 5,5 millions de nuitées, dont un quart est réalisé avec une clientèle étrangère. Le chiffre d affaires approche les 130 millions d euros et le secteur emploie personnes. L atout de la restauration Fort d une tradition gastronomique, ce secteur regroupe des grands noms de la cuisine française qui contribuent à la notoriété et à l attractivité des Landes. Avec plus de 600 établissements employant salariés, les Landes représentent 10% des restaurants aquitains. 20

La fréquentation touristique en Gironde

La fréquentation touristique en Gironde La fréquentation touristique en Gironde Données de cadrage actualisées DONNÉES SOURCES : BASE DE DONNÉES RÉGIONALE CRT AQUITAINE - 2010 Avril 2012 SOMMAIRE Méthodologie Les caractéristiques des séjours

Plus en détail

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX

FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX FREQUENTATION HOTELIERE ET TOURISME D AFFAIRES EN AQUITAINE ET DANS L AGGLOMERATION DE BORDEAUX Analyse de l environnement concurrentiel français de l hôtellerie bordelaise SOMMAIRE pages CE QU IL FAUT

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains

La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains La traduction des sites internet touristiques en langues étrangères comme outil de valorisation et de promotion des territoires aquitains Alexandre Bertin NOTE STRATEGIQUE Note stratégique réalisée par

Plus en détail

DAX Tourisme d affaires. Congrès Conventions Séminaires Réunions Voyages Incentives

DAX Tourisme d affaires. Congrès Conventions Séminaires Réunions Voyages Incentives DAX Tourisme d affaires Congrès Conventions Séminaires Réunions Voyages Incentives Ambiance Sud-Ouest Dax est au cœur du 1 er bassin de vie du département des Landes avec 60 378 habitants pour l agglomération

Plus en détail

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.

Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps. Arrondissementt de Waremme Pour toute information complémentaire sur les données et les métadonnées, merci de consulter le site www.iweps.be Des informations communales sont également disponibles sur le

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth

Atlas du commerce. Analyse du pôle commercial NOGENT. Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Atlas du commerce Image 2014 DigitalGlobe - Google earth Analyse du pôle commercial NOGENT Edition 2014 Présentation du pôle de Nogent A proximité de Chaumont et Langres, la ville de Nogent est la 4 ème

Plus en détail

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan)

Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Vue aérienne de la zone sud (hôtel d'entreprises, restaurant inter entreprises au dernier plan, usine Turboméca au premier plan) Le site AEROPOLIS : L'objectif d'aeropolis est de mettre à disposition du

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006

Eléments. de diagnostic territorial. en Midi-Pyrénées. Zone d emploi. Toulouse. Décembre 2006 Eléments de diagnostic territorial en Zone d emploi Décembre 2006 Contrat de plan Etat-Région 2000-2006 Eléments de diagnostic territorial : zone d emploi de La zone d emploi de TOULOUSE La zone d emploi

Plus en détail

Tableau de bord du tourisme

Tableau de bord du tourisme Tableau de bord du tourisme février 2013 T O U R I S M E Directeur de la publication : Pascal Faure Direction éditoriale : François Magnien Auteurs : Séverine Francastel, Abdel Khiati, Jean-Christophe

Plus en détail

Le marché du travail en Belgique en 2012

Le marché du travail en Belgique en 2012 1 Le marché du travail en Belgique en 2012 Le marché du travail en Belgique en 2012 1. Le statut sur le marché du travail de la population de 15 ans et plus Un peu moins de la moitié de la population de

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous?

L INSEE EN BREF. L Insee en bref. Le recensement de la population. À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? L INSEE EN BREF L Insee en bref Le recensement de la population À quoi sert le recensement de la population? Combien sommes nous? Qui sommes nous? La population des 36 680 communes françaises Quelles régions

Plus en détail

La création d entreprise en milieu rural

La création d entreprise en milieu rural La création d entreprise en milieu rural Une définition du milieu rural Définir le monde rural à partir de la taille des communes nous paraît insuffisant. En effet, il est important de prendre en compte

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population

Description des variables de la base de données. a. Attractivité démographique pour les différents types de population Description des variables de la base de données a. Attractivité démographique pour les différents types de population Sources : Recensements de 1962 à 2006 et Clap 2007 - a01_popmoy62, a01_popmoy68, a01_popmoy75,

Plus en détail

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi

Bas Saint-Laurent. Fiche régionale. Portrait régional de l emploi Portrait régional de l emploi (*) (*) (en milliers) Bas Saint-Laurent 200 756 habitants % du Québec 2,6 % Agriculture 3,1 Services publics 0,0 Construction 4,9 Emploi par groupe d âge (*) Bas Saint-Laurent

Plus en détail

régionale. politique Garonne

régionale. politique Garonne Enquêtes de fréquentation : le pourquoi du comment Observer, développer, promouvoir La première mission du Comité Régional de Tourisme d Aquitaine (CRTA)) consiste à promouvoir la région en France et à

Plus en détail

Les visiteurs étrangers en France

Les visiteurs étrangers en France Les visiteurs étrangers en France Marie Antczak et Marie-Anne Le Garrec* Le tourisme constitue un apport essentiel pour les échanges extérieurs de la France puisque depuis 1999, il représente le premier

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques

La Région Poitou-Charentes, Repères économiques La Région Poitou-Charentes, Repères économiques Décembre 2006 Poitou-Charentes en France et en Europe 26 000 km² (4,7 % de la superficie française) 1,69 millions d habitants (2,8 % de la population française)

Plus en détail

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal

FICHE SIGNALETIQUE. Cœur de Flandre. 1. Profil Territoire. 2 Profil Fiscal FICHE SIGNALETIQUE Pays Cœur de Flandre Consultable sur www.sigale.nordpasdecalais.fr Le pays a été reconnu le 9 mars 2004 et le premier contrat a été signé le 15 décembre 2004. Il comporte 45 communes

Plus en détail

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives)

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) Taux de majoration et contingent des s supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) La mention «taux légal» renvoie aux conditions de majoration des s supplémentaires fixées

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal.

Santé et secteur social Lettres, sciences humaines et arts Sciences sociales, commerce et droit. Nouvelle-Zélande. Danemark. Portugal. Indicateur Quels sont les domaines d études les plus attractifs pour les étudiants? Les femmes sont majoritaires dans l effectif d étudiants et de diplômés dans la quasi-totalité des pays de l OCDE, et

Plus en détail

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France

Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Les touristes français et internationaux de la destination Paris Ile-de-France Résultats annuels 2014 des dispositifs permanents d enquêtes dans les aéroports, dans les trains et sur les aires d autoroutes

Plus en détail

Parc et statut d occupation

Parc et statut d occupation Parc et statut d occupation Commissariat général au développement durable Service de l observation et des statistiques 7 1.1 - PARC DE LOGEMENTS Le parc de logement est constitué de 33,5 millions de logements

Plus en détail

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014

oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE CHIFFRES CLÉS MAI 2014 oobservatoire du numérique USAGES DES TIC - ENTREPRISES ÉQUIPEMENT NUMÉRIQUE Utilisation des TIC en 2013 des entreprises France

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES

BMO 2015 REPÈRES & ANALYSES AVRIL 2015 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE EN LORRAINE REPÈRES & ANALYSES AVRIL 215 PÔLE EMPLOI LORRAINE, ÉTUDES ET STATISTIQUES BMO LORRAINE / 215 2 BMO 215 ENQUÊTE SUR LES BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE

Plus en détail

2014-2015 AUBE CCI CHAMPAGNE ARDENNE

2014-2015 AUBE CCI CHAMPAGNE ARDENNE 2014-2015 CCI CHAMPAGNE ARDENNE TERRITOIRE ET POPULATION Aube Superficie totale : 6 004 km², soit 23,4 % de l espace régional Superficie agricole utilisée : 372 211 ha Superficie bois et forêts : 148 821

Plus en détail

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques

L information économique pour comprendre et décider. Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques L information économique pour comprendre et décider Bruno BOUTERIN CCI de Montpellier Direction Action Territoriale et Etudes Economiques S informer et mesurer le potentiel d un territoire pour décider

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises

Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Des TIC de plus en plus diversifiées dans les entreprises Sonia Besnard, Pascale Chevalier, Patrice Victor, Insee Pays de la Loire Danièle Guillemot, Yusuf Kocoglu, Centre d études de l emploi En France,

Plus en détail

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux

Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Le commerce de détail en Europe : la diversité des tissus commerciaux Claire de Kermadec* Les habitudes culturelles, la taille et la dynamique des marchés modèlent le paysage du commerce de détail en Europe.

Plus en détail

Visuel du 21 au 25 avril

Visuel du 21 au 25 avril Visuel du 21 au 25 avril Antiquités et Design Art Contemporain Livres de Collection Situé au milieu des vacances de Pâques de la zone C (Académies Paris et Bordeaux) Situé durant la semaine Sainte Situé

Plus en détail

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014

Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Agreste Conjoncture Industries agroalimentaires octobre 2014 octobre 2014 Industries agroalimentaires Tableau de bord Légère progression de la production des IAA en juillet 2014 Sommaire Production en

Plus en détail

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques

Synthèse territoriale Emploi Formation. Zone d emploi Montpellier. Dynamiques socio-démographiques Edition juillet 2014 Synthèse territoriale Emploi Formation Méthodologie : ce portrait met en avant les traits saillants de la zone au regard de l ensemble régional et hiérarchise ainsi les zones les unes

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Les diplômes. Session 2008

Les diplômes. Session 2008 note d informationdécembre 09.28 À la session 2008, 444 0 diplômes de l enseignement professionnel des niveaux IV et V ont été délivrés en France par le ministère de l Éducation nationale. Ce nombre atteint

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS D ÉNERGIE RENOUVELABLE...

Plus en détail

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015

Point d actualité. Conseil Economique, Social & Environnemental Régional. Séance plénière 2 février 2015 Conseil Economique, Social & Environnemental Régional Point d actualité Séance plénière 2 février 2015 Rapporteur général : Jean-Jacques FRANCOIS, au nom du Comité de Conjoncture CONTEXTE GÉNÉRAL A la

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat

Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat Dossier de Presse pour la signature de la convention de partenariat entre RFF et la Safer Aquitaine Atlantique le 29 janvier 2013 à Saint Pierre du Mont entre RFF et la Safer Garonne Périgord le 8 mars

Plus en détail

Montvalezan La Rosière

Montvalezan La Rosière Montvalezan La Rosière Elaboration du Plan Local d Urbanisme Réunion publique n 2 Synthèse du diagnostic Février 2015 1 Déroulement 1. Rappel de la démarche 2. Les enjeux identifiés par thématique 3. Synthèse

Plus en détail

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation.

Épreuve composée. II sera tenu compte, dans la notation, de la clarté de l'expression et du soin apporté à la présentation. Épreuve composée Cette épreuve comprend trois parties. 1. Pour la partie 1 (Mobilisation des connaissances), il est demandé au candidat de répondre aux questions en faisant appel à ses connaissances personnelles

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

AGRICULTURE Les métiers de l agriculture. AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP

AGRICULTURE Les métiers de l agriculture. AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP AGRICULTURE Les métiers de l agriculture AGROALIMENTAIRE ANIMAUX (travailler avec les animaux) Les métiers auprès des animaux -parcours ONISEP ARCHITECTURE-URBANISME-PAYSAGE Architecture, Urbanisme et

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Un impact fort, mais contrasté

Un impact fort, mais contrasté 6 TOURISME Le tourisme en chiffres Un impact fort, mais contrasté 13,6 milliards de chiffre d affaires, 2,7 milliards de valeur ajoutée. Il est toujours difficile de mesurer le poids économique de l activité

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com

Observatoire Régional du Tourisme. Les Chiffres Clés. du Tourisme. Édition 2013. www.ort-poitou-charentes.com Observatoire Régional du Tourisme Les Chiffres Clés du Tourisme Édition 2013 www.ort-poitou-charentes.com Carte d identité du Poitou-Charentes Population : 1 770 363 habitants (INSEE 2010) Superficie :

Plus en détail

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère

Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère des sites touristiques : un chantier à lancer Campings : inadéquation entre traduction et clientèle étrangère Sur les 537 sites d hôtellerie de plein air relevés, 4 ne proposent aucune traduction, soit

Plus en détail

Les salariés du transport et de la logistique

Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du transport et de la logistique Les salariés du secteur Transport-Logistique sont essentiellement des hommes (82%), exerçant un métier d ouvrier (68%), qualifié pour la plupart. Globalement,

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone

FAITS ESSENTIELS. L intensité du savoir croissante des économies de la zone FAITS ESSENTIELS La présente édition du Tableau de bord de la science, de la technologie et de l industrie indique que l intensité du savoir des économies de la zone OCDE a poursuivi sa progression ces

Plus en détail

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION

INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES ET DE CLIMATISATION... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'INSTALLATION D ÉQUIPEMENTS THERMIQUES

Plus en détail

COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION

COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DE DÉTAIL DE BIENS D OCCASION... 5 L'ACTIVITÉ DU COMMERCE DE DÉTAIL

Plus en détail

Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine

Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine LICENCE PRO Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la cuisine Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Spécialité Santé, bien-être et plaisir par l alimentation et la

Plus en détail

Les Grands Projets du Sud Ouest

Les Grands Projets du Sud Ouest Les Grands du Sud PARTIE 2 : L ÉTAPE 1 DES GPSO L étape 1 des Grands du Sud- a conduit à : - Choisir le programme fonctionnel restant à définir à l issue des débats publics : dessertes des agglomérations,

Plus en détail

Index alphabétique. Liste des mots clés du FORMACODE (nomenclature du Centre INFFO) utilisés pour décrire les domaines de formation.

Index alphabétique. Liste des mots clés du FORMACODE (nomenclature du Centre INFFO) utilisés pour décrire les domaines de formation. Index alphabétique Commission permanente du 09/09/2005 Index alphabétique Liste des mots clés du FORMACODE (nomenclature du Centre INFFO) utilisés pour décrire les domaines de formation. Accompagnement

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais

ARTISANAT. 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais CPRDFP Document d orientation État 1/5 ARTISANAT 1 Résumé de l étude Insee sur les marges de progression pour l artisanat en Nord-Pas-de-Calais 1.1 Panorama des métiers de l artisanat Les coiffeurs, les

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE

RELEVÉ DES TRANSACTIONS ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE RELEVÉ DES S ÉCONOMIQUES AVEC DES NON-RÉSIDENTS RTE Nomenclature générale des codes de transactions à produire par les Déclarants Directs Généraux Pour application à compter du 1 er juillet 2012 15 décembre

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007

UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 UNE PUBLICATION PARTENARIALE N 2 - MARS 2007 sommaire 02 sommaire 03 données de cadrage l origine géographique des clientèles françaises 04 l origine géographique des clientèles étrangères le profil de

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009

Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 Indice des prix à la consommation Bilan de l année 2009 indice des prix à la consommation diminue de 0,8 en 2009, après une année de forte inflation en 2008 (+3,4 ). Les évolutions sont contrastées en

Plus en détail

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010

Performance économique et financière des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque. Septembre 2010 des entreprises du secteur agro-alimentaire du Pays Basque Septembre 2010 INTRODUCTION Au Pays Basque, le secteur agro-alimentaire regroupe une centaine d entreprises industrielles et compte avec l agriculture

Plus en détail

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie

Région Haute-Normandie. Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Région Haute-Normandie Plan régional pour l internationalisation des entreprises en Haute-Normandie Novembre 2013 ! "# $"% &%'' $ (')#!*+,*'-#&+,./ 0 $1&/2+,(.'1&/2+,(.'' 3,/,// 4 (553 5#+' 2 '+ 0 6 #

Plus en détail

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements

Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Île-de- Les Franciliens consacrent 1 h 20 par jour à leurs déplacements Yann Caenen, Insee Île-de- Christine Couderc, Dreif Jérémy Courel, IAU île-de- Christelle Paulo et Thierry Siméon, Stif Avec 3,4

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013

Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés. 27 juin 2013 1 Etude sur les besoins logistiques des industriels du bassin de Lacq et des conditions de transport associés 27 juin 2013 1 2 CHEMPARC Nouvelle Stratégie Industrielle pour le Bassin de Lacq adoptée en

Plus en détail

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

LOCATION DE VOITURES. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 LOCATION DE VOITURES SOMMAIRE LE MARCHÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 2 LA RÉGLEMENTATION DE LA LOCATION DE VOITURES... 4 L'ACTIVITÉ DE LA LOCATION DE VOITURES... 6 LES POINTS DE VIGILANCE DE LA LOCATION

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

Management des centres de remise en forme et de bien-être par l eau

Management des centres de remise en forme et de bien-être par l eau LICENCE PRO Management des centres de remise en forme et de bien-être par l eau Carte d identité de la formation Diplôme Licence professionnelle Spécialité Management des centres de remise en forme et

Plus en détail

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009.

Le tableau de bord. Ré g i o n Ce n t r e. de l observatoire régional de l habitat et du foncier de la région Centre. Édition octobre 2009. O bservatoire R H F égional abitat oncier Ré g i o n Ce n t r e Cher - Eure-et-Loir - Indre Indre-et-Loire - Loir-et-Cher - Loiret Le tableau de bord de l observatoire régional de l habitat et du foncier

Plus en détail

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28

Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 194/2014-15 décembre 2014 Premières estimations pour 2014 Le revenu agricole réel par actif en baisse de 1,7% dans l UE28 Par rapport à 2013, le revenu agricole réel par actif 1 a diminué de 1,7% dans

Plus en détail

DÉMÉNAGEUR SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1

DÉMÉNAGEUR SOMMAIRE. Création et diffusion Tous droits réservés, reproduction interdite sans autorisation de l auteur Mise à jour : 15/09/2014 1 DÉMÉNAGEUR SOMMAIRE LE MARCHÉ DU DÉMÉNAGEUR... 2 LA RÉGLEMENTATION DU DÉMÉNAGEUR... 5 L'ACTIVITÉ DU DÉMÉNAGEUR... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DU DÉMÉNAGEUR... 10 EN SAVOIR PLUS SUR CE SECTEUR... 12 1 LE

Plus en détail

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi

Le taux de création et de survie des entreprises par zone d emploi Thème : Société de la connaissance et développement socio-économique Orientation : S adapter aux changements structurels de l économie et répondre aux défis de la mondialisation Le taux de création et

Plus en détail

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS

Dares. Analyses L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS Dares Analyses SEPTEMBRE 2011 N 066 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L ÉVOLUTION DES MÉTIERS EN FRANCE DEPUIS VINGT-CINQ ANS En vingt-cinq ans,

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2012 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE Le Tourisme en Dordogne L hôtellerie de plein-air L hôtellerie SOMMAIRE Les sites et monuments Le Service Loisirs Accueil Les Gîtes de France

Plus en détail

La clientèle d affaires

La clientèle d affaires La clientèle d affaires venue en avion, en train et par la route Résultats 2014 Méthodologie d enquête aéroports, Soit trains et 15,2 32,6% millions de touristes d affaires à Paris Île-de-France. de l

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL

GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL GUIDE SIMPLIFIÉ D UTILISATION D ODIL Copyright Insee, Octobre 2009 1 Préambule Le but de ce document est de vous aider à prendre en main l'application ODIL (Outil d'aide au Diagnostic d'implantation Locale).

Plus en détail

Avec près des deux tiers des

Avec près des deux tiers des Les Dossiers de l Observatoire Régional du Tourisme n 42 - mars 2012 Le poids économique de l hôtellerie de plein air en Pays de la Loire Plus de 600 campings Un chiffre d affaires annuel de 230 millions

Plus en détail