Il se pourrait que le mystère le plus étonnant de la vie porte sur les moyens utilisés pour créer tant de diversité à partir d aussi peu de matière.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Il se pourrait que le mystère le plus étonnant de la vie porte sur les moyens utilisés pour créer tant de diversité à partir d aussi peu de matière."

Transcription

1 Il se pourrait que le mystère le plus étonnant de la vie porte sur les moyens utilisés pour créer tant de diversité à partir d aussi peu de matière. Edward Wilson

2 NIVEAU A3 APNEE ENVIRONNEMENT

3 L ENVIRONNEMENT Le décor Eco-gestes Bibliographie

4 LE DECOR Des lieux de vie Prairies Tombants Sable Pleine eau Eboulis, amas rocheux Grottes Vase Ce sont les MILIEUX

5 Le décor Ces milieux présentent des caractéristiques biophysiques ; * Type de substrat * Pression * Température * Luminosité * Courant * Salinité,..

6 Le décor Un milieu + ses caractéristiques = Un biotope Le Biotope: lieu de vie des espèces qui le peuplent. Formes du milieu Caractéristiques bio-physiques Pleine eau Température Tombant Luminosité Sable Courant Corraligène Pression Eboulis Salinité

7 Le décor Les biotopes c est bien, mais qui les peuplent? * Ces lieux de vie sont peuplés par de très nombreuses espèces, tant animales que végétales C est espèces forment : La biocénose

8 Le décor De quoi se compose cette biocénose?

9 ORGANISATION des êtres vivants? Définition d une espèce ; Une espèce est un ensemble de d êtres vivants dont les individus peuvent se reproduire entre eux et engendrer une descendance viable et féconde

10 des êtres vivants Plusieurs possibilités ; - Selon les couleurs - Selon la taille - Leur morphologie - Selon leur longévité On va simplement utiliser les critères de ressemblance tant anatomique que physiologiques

11

12

13 Possède un squelette intérieur avec colonne vertébrale Clé de détermination des animaux Squelette d os Squelette de cartilage Quatre membres, munis de doigts Nageoires à rayons Peau couverte Peau nue, 4 doigts à la main Pas de carapace Carapace sur le dos et le ventre Pas de plumes Plumes Poils, production de lait Ecailles sur tout le corps Mammifères Lézards Oiseaux Tortues Amphibiens Poissons à squelette osseux Poissons à squelette cartilagineux Cet animal 2 paires d antennes Crustacés Pattes articulées Antennes 1 paire d antennes 3 paires de pattes Insectes Myriapodes Ne possède pas de squelette intérieur avec colonne vertébrale Pas de pattes articulées Pas d antennes, 4 paires de pattes Symétrie bilatérale (a une droite et une gauche) Pas de symétrie bilatérale Corps mou avec coquille (externe ou interne) Nombreuses paires de pattes Coquille visible Coquille cachée Corps mou sans coquille, avec des anneaux Corps portant souvent des piquants Corps mou avec des tentacules urticants En 1 partie En 2 parties Arachnides Gastéropodes Bivalves Céphalopodes Annélides Echinodermes Cnidaires

14 les plantes à fleurs Les Végétaux Posidonie Zostère

15 les algues Les Végétaux Fucus denté Peyssonnelia Codium Sargasse Vertes Rouges Brunes

16 Les spongiaires = éponges Axinelle Clione Clathrine Eponge encroûtante orange Ce sont des animaux

17 Les cnidaires Anémone verte Physalie Ce sont des Gorgonne Corail rouge animaux qui piquent

18 Les vers Salmacine Planaire Spirographe Bi spire Sédentaires ou errants

19 Les bryozoaires Dentèle de Neptune Faux corail Membranipore Rose de mer Les animaux mousse

20 Tourteau Araignée Crevette bouquet Homard - Une carapace - Pattes articulées - Croissance par mue

21 Les mollusques Grande nacre Buccin Nudibranche : Anthiopelle Seche - Un corps mou - Un pied - Une coquille et une langue râpeuse souvent

22 Oursin violet Ophiure fragile Holoturie Comatule

23 Ascidie blanche Fraise de mer Botylle étoilé Claveline Nos plus proches cousins!!! Possèdent une Chorde (structure embryologique cartilagineuse)

24 Les poissons cartilagineux Raie torpille Raie pastenague Requin pélerin Petite roussette Un squelette formé de cartilages

25 Les poissons osseux Blénie Petit barracuda Un squelette osseux Saint pierre Sar tambour

26 Orque Baleine à bosse Otarie Homme Des poils, vivipare, 4 membres et produit du lait

27 Les chéloniens Tortue verte Une carapace externe et 4 membres.

28 BIOTOPE + BIOCENOSE = ECOSYSTEME

29 Comment vit un écosystème? - IL PEUT ÊTRE STABLE, MAIS C EST RARE - EN GÉNÉRAL, IL ÉVOLUE : Evolution naturelle vers son état d équilibre Dégradation par modification des biocénose et biotopes - EN GÉNÉRAL L HOMME = CAUSE DE CETTE DÉGRADATION

30 Biotope+ Biocénoses = écosystème Écosystème Biotope (conditions physiques et chimiques) Biocénose (peuplements, populations, espèces)

31 Les éco-gestes Les ECO-GESTE Comment éviter ces dégradations

32 Les éco-gestes

33 Les éco-gestes Interactions de l apnéiste avec le milieu AVANT LA PLONGÉE - Choix du site de plongée adapté aux pratiquants - Mouillage : ancre sur fonds sableux de préférence, éviter les zones de posidonie, de gorgones Amarrage à des bouées si possible - Privilégier les prestataires de plongée respectant l environnement) - Arrêter le moteur du bateau au mouillage - Comportement responsables dans la vie de tous les jours (gestion des déchets, limitation des emballages, habitudes de consommation )

34 Les éco-gestes

35 Les éco-gestes Interactions de l apnéiste avec le milieu PENDANT LA PLONGÉE - Eviter les contacts avec le substrat (attention aux palmes longues, régler sa flottabilité pour être neutre), gorgones - Ne par harceler la faune, éviter le contact, privilégier l observation, ne pas nourrir,.. - Ne rien remonter du fond, par principe, sauf les déchets (sacs plastiques ) Chasse : respecter les tailles éthiques de captures, se renseigner sur les aires et espèces protégées, les dates de restriction de pêche pour certaines espèces. L apnée sur câbles ou en pleine eau présente peu de risques

36 Les éco-gestes

37 Les éco-gestes

38 Les éco-gestes Interactions de l apnéiste avec le milieu APRÈS LA PLONGÉE - Précautions pour relever l ancre : à l aplomb de l ancre, utilisation d un orin (Câble qui tient par un bout à l ancre, et par l autre à une bouée). - Rinçage du matériel parcimonieux, en fin de week-end, utilisation de bacs de rinçage - Savons biodégradables

39 Les éco-gestes

40 Les éco-gestes La vie des déchets en mer

41 Les éco-gestes Conclusion - LE MILIEU AQUATIQUE EST FRAGILE - MIEUX LE CONNAITRE, MIEUX LE PRÉSERVER C EST POUVOIR EN PROFITER ENCORE LONGTEMPS - C EST DES GESTES QUOTIDIENS SOUVENT SIMPLES ET DE BON SENS QUI PERMETTENT D Y ARRIVER - CE COURS NE DONNE QUE QUELQUES NOTIONS DE BASE.

42 Les éco-gestes Bibliographie Ce diaporama a été réalisé sur la base d une présentation de Olivier BOROT FB3. Cours de différents encadrants du CDEBS 94 : Joël GOUHIER, Danièle HERBART, Michael MAGAR, M.P. PENCALET, Olivier BOROT Cours de Stéphane FAVRE (GUC plongée section apnée) Texte fédéraux wikipedia

43 Les éco-gestes

>Si j ai réussi, je suis capable de

>Si j ai réussi, je suis capable de Fiche 10 Rechercher des informations sur Internet La plupart des informations disponibles sur Internet sont gratuites à la consultation. Elles sont présentées par des personnes ou des organisations qui

Plus en détail

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus

Niveau CEl CE2. Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus Niveau CEl CE2 Le grand dauphin ou dauphin souffleur Tursiops truncatus INTRODUCTION: non un poisson. Le dauphin souffleur ou grand dauphin est un mammifère marin, et Comme tous les mammifères il suivantes

Plus en détail

CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE

CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE CHARTE INTERNATIONALE DU PLONGEUR RESPONSABLE Entrez dans l aventure! Soyez responsables. Devenez les Ambassadeurs de la plongée du 3ème millénaire... Albert Falco : Ancien chef plongeur et capitaine de

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés

Les vers marins. Deux embranchements représentent les vers marins de nos côtes littorales: les vers plats (plathelminthes) et les vers segmentés Les vers marins A partir des vers marins, les animaux se complexifient dans l organisation de leur tissus. Nous avons vu qu avec les coraux, les organismes possédaient deux feuillets séparés d une gelée.

Plus en détail

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers

Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo. Les Vers Antony Subaquatique Commission Bio Vidéo Les Vers C est quoi un vers? La notion de vers est dénuée de sens pour les puristes de la classification des espèces. Mais pour nous, plongeurs, on range dans ce

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve.

Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve. Etat des lieux octobre 2006: 2006-2007 Classe à PAC : Etude de l écosystème «mare» avec les élèves de 6 ème Mauve. Cette année 2006-2007 les élèves de 6 ème Mauve bénéficient de la classe à PAC sur le

Plus en détail

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge

La microfaune aquatique de la vallée de l'orge La microfaune aquatique de la vallée de l'orge Sources : "la hulotte" - Guide des insectes, les Compagnons du Naturaliste Les Batraciens Grenouilles et têtards La grenouille passe beaucoup de temps dans

Plus en détail

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo.

Inventez votre visite. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au zoo. Valise pédagogique Inventez votre visite Partez à la rencontre de nos incroyables animaux et surprenez les élèves grâce à la valise pédagogique. Gratuite, elle vous sera prêtée lors de votre arrivée au

Plus en détail

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II

Formation Niveau 2. Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II Formation Niveau 2 Réglementation concernant la protection du milieu, le matériel, les prérogatives et responsabilités du Niveau II SIUAPS - Piscine Universitaire - 38400 SAINT-MARTIN-D'HERES 1 Plan Rappels

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Classer le vivant. Module de formation pour les professeurs des écoles

Classer le vivant. Module de formation pour les professeurs des écoles Classer le vivant Module de formation pour les professeurs des écoles L'objectif de cette formation est de permettre aux stagiaires de construire les connaissances et les méthodes permettant de classer

Plus en détail

Thème 3. LA GESTION DES RECIFS ARTIFICIELS : CAS DU PARC MARIN DE LA COTE BLEUE

Thème 3. LA GESTION DES RECIFS ARTIFICIELS : CAS DU PARC MARIN DE LA COTE BLEUE Séminaire récifs artificiels en Languedoc : bilan et perspectives. 20 novembre 2008 Sète Thème 3. LA GESTION DES RECIFS ARTIFICIELS : CAS DU PARC MARIN DE LA COTE BLEUE Frédéric BACHET & Eric CHARBONNEL,

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards

La grenouille vit à côté d'un petit coin d'eau, par exemple : mare, étang, lac, ruisseau. Les têtards Carte d'identité : Description Que mange-t-elle? Taille La grenouille mesure entre 4 et 5 cm. La grenouille avale ses proies. La grenouille a la peau nue. Elle possède quatre pattes. La grenouille nage

Plus en détail

LES MASSAGES POUR BÉBÉ

LES MASSAGES POUR BÉBÉ LES MASSAGES POUR BÉBÉ La philosophie et les engagements du LABORATOIRE HÉVÉA Des produits 100% naturels élaborés exclusivement à partir de plantes en provenance des cinq continents et récoltées dans le

Plus en détail

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur

Jeu de l ingénierie écologique. mémo du joueur Jeu de l ingénierie écologique mémo du joueur Contexte Qu est-ce que l ingénierie écologique? L ingénierie écologique peut être définie par une action par et/ou pour le vivant. Plus précisément, le vivant

Plus en détail

LA MARE : APPORTS THEORIQUES

LA MARE : APPORTS THEORIQUES LA MARE : APPORTS THEORIQUES LES ETRES VIVANTS DE LA MARE 1 - LES ANIMAUX Vertébrés et des invertébrés peuplent les mares de la Guadeloupe. Les plus faciles à rencontrer et à reconnaître sont les suivants.

Plus en détail

Céphalothorax. Doigt mobile Pinces = 1 ière paire thoracique Pinces (1 ière paire thoracique) Abdomen replié. Abdomen replié

Céphalothorax. Doigt mobile Pinces = 1 ière paire thoracique Pinces (1 ière paire thoracique) Abdomen replié. Abdomen replié ÉCLAIRAGE 6 : QUELQUES ASPECTS DE LA BIOLOGIE DES CRUSTACÉS Les crustacés constituent avec les Insectes ou Hexapodes, le groupe des Pancrustacés qui est défini sur la base de caractères génétiques donc

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

LES PRINCIPES DU PORTAGE PHYSIOLOGIQUE

LES PRINCIPES DU PORTAGE PHYSIOLOGIQUE LES PRINCIPES DU PORTAGE PHYSIOLOGIQUE Avez-vous déjà entendu parler de portage physiologique, de portebébés physiologiques C est un terme qui revient souvent lorsqu on aborde la thématique du portage

Plus en détail

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION

CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION CAMPAGNE NATIONALE DE SENSIBILISATION POUR LA PROTECTION DE NOTRE PATRIMOINE MARITIME & TERRESTRE DOSSIER DE PRESENTATION LES STANDS DES PARTENAIRES DE FAMILLES DE FRANCE Les partenaires de Familles de

Plus en détail

Les jours de la semaine

Les jours de la semaine Les jours de la semaine Les jours de la semaine S enfilent un à un Comme les billes d un grand collier Dans un ordre, ils se suivent Chaque jour se ressemble Chaque jour est différent Mais on ne peut les

Plus en détail

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires

- Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants - Lecture de textes documentaires Titre de l atelier : Les vers de terre Domaines d activité Les êtres vivants dans leur environnement, rôle et place des êtres vivants Lecture de textes documentaires Motsclés Vers de terre Vie du sol Compétences

Plus en détail

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS.

C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. C ÉTAIT IL Y A TRÈS LONGTEMPS QUAND LE COCHON D INDE N AVAIT PAS ENCORE SES POILS. MAIS UN JOUR IL PARTIT PLUS AU NORD POUR DÉCOUVRIR LE MONDE. IL MARCHAIT, MARCHAIT, MARCHAIT SANS S ARRÊTER.IL COMMENÇA

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Claude Karger Anne Sophie Kesseler

Claude Karger Anne Sophie Kesseler Claude Karger Anne Sophie Kesseler Docteur, j ai mal au dos!! Faites de la natation, ça va passer Mythe ou réalité? Les poissons souffrent-ils du dos? A priori, non. Pourquoi? Ne sont pas soumis à la pesanteur!!

Plus en détail

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE

F.M.A.S. COMITE TECHNIQUE NATIONAL MANUEL du MONITEUR PLONGEUR 1 ETOILE PLONGEUR 1 ETOILE ORGANISATION GENERALE - Les sessions de plongeur 1 étoile sont organisées à l échelon du club, en formation continue ou sous forme d un examen ponctuel. - L acquisition de chacune des

Plus en détail

Chapitre 3 La biodiversité, résultat et étape de l évolution

Chapitre 3 La biodiversité, résultat et étape de l évolution Chapitre 3 La biodiversité, résultat et étape de l évolution Introduction 1- La diversité des milieux et des écosystèmes 2- La diversité des espèces 3- La diversité des gènes 4- L évolution de la biodiversité

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Qui mange quoi? Filtrer avec des fanons

Qui mange quoi? Filtrer avec des fanons Filtrer avec des fanons Malgré leur taille gigantesque, les baleines se nourrissent de petites proies : du krill ou des petits poissons qu elles piègent à travers leurs fanons. Ces «peignes» peuvent faire

Plus en détail

3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES

3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES 3 48 Sud / 55 40 Est SEYCHELLES Denis Private Island s inscrit dans une démarche de tourisme durable et de la préservation de l environnement. Tout a été pensé dans cette optique : la plupart des meubles

Plus en détail

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires.

Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Qui mange qui? Objectif : Prendre conscience des nombreuses relations qui existent entre les êtres vivants et notamment les relations alimentaires. Tous les êtres vivants ont besoin d énergie pour vivre,

Plus en détail

Surligne les phrases si elles sont justes :

Surligne les phrases si elles sont justes : 1) L escargot a besoin de chaleur. Entoure : L escargot est un : 2) Il sort de sa coquille quand l atmosphère est sèche. VERTEBRE - INVERTEBRE 3) Sans coquille, l escargot meurt. OISEAU REPTILE - MOLLUSQUE

Plus en détail

Exposition photographique de l Ifremer

Exposition photographique de l Ifremer Exposition photographique de l Ifremer SCIENCES BLEUES, COULEURS OUTRE-MER Composition de l exposition 1. Liste des photographies 34 photographies : 24 photos de dimension 5 photos de dimensions 30x40

Plus en détail

Héron. branché NOUVEAUTÉ CET AUTOMNE! 22 octobre au 2 novembre

Héron. branché NOUVEAUTÉ CET AUTOMNE! 22 octobre au 2 novembre Le petit Héron branché Infolettre pour les professionnels de l éducation www.heritagestbernard.qc.ca Volume 3 Numéro 3 AUTOMNE 2012 NOUVEAUTÉ CET AUTOMNE! 22 octobre au 2 novembre Le À lire dans cette

Plus en détail

Séquence 6. Mais ces espèces pour autant ne sont pas identiques et parfois d ailleurs ne se ressemblent pas vraiment.

Séquence 6. Mais ces espèces pour autant ne sont pas identiques et parfois d ailleurs ne se ressemblent pas vraiment. Sommaire Séquence 6 Nous avons vu dans les séances précédentes qu au cours des temps géologiques des espèces différentes se sont succédé, leur apparition et leur disparition étant le résultat de modifications

Plus en détail

Classe verte à Hollenfels

Classe verte à Hollenfels Classe verte à Hollenfels Du lundi 10 mai au mercredi 12 mai 2010 C.E.1 de Madame Lanneluc SOMMAIRE 1. Personnel d encadrement 2. Transport 3. Hébergement 4. Projet pédagogique 5. Budget 6. Annexes : -

Plus en détail

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH

Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH Les macroinvertébrés: des bioindicateurs incontournables pour le monitoring des cours d eau en CH 4 e Rencontres de l eau 20 mars 2015, UNIL Nathalie Menétrey Hydrobiologiste Bureau d étude aquatique et

Plus en détail

La reconnaissez- vous?

La reconnaissez- vous? La reconnaissez- vous? Qu est ce qu une puce? C est un insecte piqueur sans ailes de couleur brune mesurant quelques millimètres et ayant la capacité de sauter 30 fois sa longueur. L espèce Cténocephalidès

Plus en détail

Organisation AFS - Association loi 1901 www.expo-animo.fr

Organisation AFS - Association loi 1901 www.expo-animo.fr Organisation AFS - Association loi 1901 www.expo-animo.fr Sommaire Présentation Anîm'O Page 3 Stand linéaire Page 4 Fiche d'inscription Page 5 Bon de commande et réservation Page 6 Conditions générales

Plus en détail

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer

ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer NIVEAU DISCIPLINE CAPACITÉ COMPÉTENCE MOTS CLÉS ÉCOLE : cycle 3 (CM2) Sciences de la vie et de la Terre S INFORMER : organiser l information Classer, trier, assembler, grouper, distinguer 1. TITRE : TRIER

Plus en détail

Voile à l école : développer le sens marin

Voile à l école : développer le sens marin Voile à l école : développer le sens marin Météo Activités possibles Sujets d étude Compétences visées Dans le centre nautique Pour et à l école Température Nuages Bulletin météo Différencier la température

Plus en détail

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau

Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Découvrir et agir : l eau, c est la vie! La malle Cantal Eau Syndicat des Cramades La malle Cantal'Eau - Découvrir et agir l'eau c'est la vie! - Grand public Agence de l eau Adour Garonne 1 Le Syndicat

Plus en détail

Conditions Générales pour l achat de biens et services

Conditions Générales pour l achat de biens et services Conditions Générales pour l achat de biens et services 1 Champ d application 1.1 Les conditions générales règlent la conclusion, le contenu et l exécution des accords d achat de biens et services. 1.2

Plus en détail

Muséum-Aquarium de Nancy 34, rue Sainte Catherine 54000 Nancy Tél : 03 83 32 99 97 Fax : 03 83 32 30 16 www.man.uhp-nancy.fr

Muséum-Aquarium de Nancy 34, rue Sainte Catherine 54000 Nancy Tél : 03 83 32 99 97 Fax : 03 83 32 30 16 www.man.uhp-nancy.fr INSECTOPIE Muséum-Aquarium de Nancy 34, rue Sainte Catherine 54000 Nancy Tél : 03 83 32 99 97 Fax : 03 83 32 30 16 www.man.uhp-nancy.fr 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 1 DES INSECTES EN GENERAL... 2 Morphologie...

Plus en détail

Nicolas DEPRUGNEY Julien CARTON 1 SA TPE 1 S. Les Phéromones de la Fourmi

Nicolas DEPRUGNEY Julien CARTON 1 SA TPE 1 S. Les Phéromones de la Fourmi Nicolas DEPRUGNEY Julien CARTON 1 SA TPE 1 S Les Phéromones de la Fourmi 1 Introduction... p.3 Comment les fourmis communiquent-elles entre elles? I. Mise en évidence des phéromones p.4 Expérience avec

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE

FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE FORMATION OBLIGATOIRE A L HYGIENE ALIMENTAIRE REFERENTIEL DE CAPACITE DE L OPERATEUR EN RESTAURATION COMMERCIALE (annexe II de l arrêté du 5 octobre 2011) Conseils d utilisation: Vous pouvez suivre la

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour l environnement

Programme des Nations Unies pour l environnement EP Programme des Nations Unies pour l environnement UNEP(DEC)/MED WG.268/3 11 mai 2005 FRANCAIS PLAN D ACTION POUR LA MEDITERRANEE Septième Réunion des Points Focaux Nationaux pour les ASP Séville, 31

Plus en détail

Sept singes aveugles trouvent un dinosaure dans la forêt. Mardi, le deuxième singe touche la queue du dinosaure.

Sept singes aveugles trouvent un dinosaure dans la forêt. Mardi, le deuxième singe touche la queue du dinosaure. 7 singes dans le noir Sept singes aveugles trouvent un dinosaure dans la forêt. Lundi, le premier singe touche les dents du dinosaure. Il dit : " C'est une étoile" Mardi, le deuxième singe touche la queue

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

L ombre commun dans le canton de Vaud

L ombre commun dans le canton de Vaud Centre de conservation de la faune et de la nature Inspection de la pêche Chemin du Marquisat 1 1025 St-Sulpice Service des forêts, de la faune et de la nature www.dse.vd. vd.ch T 021 557 86 30 F 021 557

Plus en détail

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015

PREVENTION ASV. Partie réalisée par Aurélys ANTOINE. Le 09/05/2015 PREVENTION ASV Partie réalisée par Le 09/05/2015 Atelier n 2 : Parasites et intoxication Principaux parasites de l été: - Les puces : c est quoi? - Les tiques : c est quoi? - Les aoutats : c est quoi?

Plus en détail

«Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat».

«Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat». «Poursuivre au-delà de BEEST : une approche fonctionnelle basée sur les traits de vie des espèces en relation avec l habitat». Philippe USSEGLIO-POLATERA Université Paul Verlaine Metz UMR-CNRS 746 - LIEBE

Plus en détail

Entretenez votre bonheur

Entretenez votre bonheur GUIDE D ENTRETIEN Entretenez votre bonheur Commencez avec vos meubles en bois et terrasse Rectavit PROTECTION TOTALE contre le vieillissement, la décoloration et les saletés Légende Vos meubles en bois

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

Les géants africains. éléphant

Les géants africains. éléphant A table! Les animaux ne mangent pas tous la même chose. Certains, comme les antilopes, sont strictement herbivores (ils ne mangent que de l herbe ou des feuilles). D'autres sont carnivores (le tigre par

Plus en détail

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses richesses. Du massif Vosgien aux plateaux du Jura, en passant

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Les petites betes de la classe...

Les petites betes de la classe... Les petites betes Ou comment faire pour connaltre et clcsser les petites betes de 10 cour et les respecter Seance 1 Recherche des petites betes, observation, langage Releve des betes de la cour : - Observation

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière

Séquence 9. Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Séquence 9 Consignes de travail Étudiez le chapitre 11 de physique des «Notions fondamentales» : Physique : Dispersion de la lumière Travaillez les cours d application de physique. Travaillez les exercices

Plus en détail

Séverine Chevalier RECLUSES. Écorce / noir

Séverine Chevalier RECLUSES. Écorce / noir 2 Séverine Chevalier RECLUSES Écorce / noir 3 Éditions Écorce, 2011 4 5 6 7 Je suis le monstre Sniffez-moi 8 C est joli. C est clair c est propre. C est certain. Le poissonnier a une tête de poissonnier,

Plus en détail

817.024.1. Ordonnance du DFI sur l hygiène. (OHyg) Dispositions générales. du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014)

817.024.1. Ordonnance du DFI sur l hygiène. (OHyg) Dispositions générales. du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014) Ordonnance du DFI sur l hygiène (OHyg) du 23 novembre 2005 (Etat le 1 er janvier 2014) Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu l art. 48, al. 1, let. a à d, de l ordonnance du 23 novembre 2005

Plus en détail

Références et partenaires :

Références et partenaires : Eric RIPERT, 49 ans, Formateur - Consultant depuis 1995 dans les domaines HYGIENE SECURITE ENVIRONNEMENT. (H.S.E) Formateur et coordinateur de pôle en 2010 dans un centre de formation de premier plan sur

Plus en détail

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009

Les îles Éparses. A bord du navire océanographique Marion Dufresne. du 16 avril au 15 mai 2009 Les îles Éparses A bord du navire océanographique Marion Dufresne du 16 avril au 15 mai 2009 Mer et Voyages 9 rue notre Dame des Victoire 75002 Paris T : 01 49 26 93 33 F : 01 42 96 29 39 info@mer-et-voyages.com

Plus en détail

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers)

Consigne : je remplis le tableau en tenant compte des informations de la ligne supérieure et de la colonne de gauche (droite pour les gauchers) Découverte du monde : traiter deux informations Compétence : Savoir utiliser un tableau à double entrée. Matériel : - un plateau de jeu quadrillé : cinq lignes et cinq colonnes, - quatre pièces "couleur",

Plus en détail

Quel athlète ce squelette!

Quel athlète ce squelette! Quel athlète ce squelette! Situation d apprentissage sur le squelette humain Durée : 4 à 8 périodes Deuxième cycle du primaire 68 - Deuxième cycle du primaire Quel athlète ce squelette! Liens avec le Programme

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

CATALOGUE DE COSTUMES CPA Terrebonne

CATALOGUE DE COSTUMES CPA Terrebonne CATALOGUE DE COSTUMES CPA Terrebonne POUR INFORMATION CONTACTEZ Chantal Pépin au (450) 961-1162 ou 514-591-0201 ou COURRIEL chantal.pepin7@videotron.ca Novembre 2014 /1 3 Camisoles 6 ans 10 Shorts noirs

Plus en détail

Médiathèque de La Cité de la Mer. Sélection de livres pour les enfants à partir de 3 ans. Atelier : LES ANIMAUX DEVINETTES

Médiathèque de La Cité de la Mer. Sélection de livres pour les enfants à partir de 3 ans. Atelier : LES ANIMAUX DEVINETTES Médiathèque de La Cité de la Mer Sélection de livres pour les enfants à partir de 3 ans Atelier : LES ANIMAUX DEVINETTES Les animaux devinettes : Poisson vache Poisson clown Poisson cheval de mer Poisson

Plus en détail

» Le passeport des Baleines «

» Le passeport des Baleines « » Le passeport des Baleines «Documentation destinée aux enseignants, aux parents et leurs enfants Baleines en danger! Les baleines sont vraiment des animaux particuliers, comprenant un grand nombre d espèces

Plus en détail

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE

BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE BASES DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE EN PLONGEE І) INTRODUCTION II) BASES PHYSIOLOGIQUES III) PRINCIPES GENERAUX DE L ENTRAINEMENT PHYSIQUE IV) ENTRAINEMENT DANS LES DIFFERENTES FILIERES V) LA PLANIFICATION

Plus en détail

Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé

Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé Afin de parfaire la présentation «Initiation à la biodiversité à destination du secteur privé»,

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

2. Les auxiliaires de culture

2. Les auxiliaires de culture III- Maîtriser les ravageurs et les adventices 2. Les auxiliaires de culture Insectes Le principe de la lutte biologique est la régulation des populations de ravageurs de culture par l utilisation de leurs

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Avant propos. Cherchez la p tite bête! Livret de visite

Avant propos. Cherchez la p tite bête! Livret de visite Avant propos L exposition produite par la Maison écocitoyenne, en partenariat avec des entomologistes passionnés de photographie et le Muséum d Histoire Naturelle de Bordeaux, offre un regard attractif

Plus en détail

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage?

Unité 4 : En forme? Comment est ton visage? Unité 4 : En forme? Leçon 1 Comment est ton visage? 53 Écoute, relie et colorie. 1. un œil vert 2. un nez rouge 3. des cheveux noirs 4. des yeux bleus 5. des oreilles roses 6. une bouche violette Lis et

Plus en détail

Granulés anti-limaces : pas sans risques!

Granulés anti-limaces : pas sans risques! Granulés anti-limaces : pas sans risques! Conseils pratiques pour une utilisation et un stockage corrects et sans danger pour vos animaux domestiques Comment utiliser et stocker sans danger les granulés

Plus en détail

Pourquoi les pandas ont-ils une fourrure?

Pourquoi les pandas ont-ils une fourrure? Pourquoi les pandas ont-ils une fourrure? Il y a très longtemps de cela, le panda n avait pas de fourrure. Le panda était gros et ne mangeait que du bambou. Il était ami avec l ours qui avait beaucoup

Plus en détail

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015

ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 ANNEE 2015 Centre de Découverte du Monde Marin Juillet Août 2015 SOMMAIRE BIBLIOMER, UNE BIBLIOTHEQUE ITINERANTE 2 LES OBJECTIFS LE MODE DE FONCTIONNEMENT LE CONTENU PEDAGOGIQUE UNE COMMUNICATION IMPORTANTE

Plus en détail

Le Singe et les Puces

Le Singe et les Puces Il faut autant qu on peut obliger tout le monde, On a souvent besoin d un plus petit que soi. De cette vérité, nos fables feront foi, Tant la chose en preuves abonde. Le Singe et les Puces Rude journée

Plus en détail

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE

GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE GUIDE DE LA PRÉSERVATION DES DOCUMENTS ESSENTIELS LORS D UNE URGENCE OU D UN SINISTRE LE PRÉSENT GUIDE CONTIENT CE QUI SUIT : 1. PLAN DE PRÉVENTION Étapes à suivre pour amoindrir les possibilités de pertes

Plus en détail

Les oiseaux migrateurs en recherche

Les oiseaux migrateurs en recherche Les oiseaux migrateurs en recherche Formation des utilisateurs d animaux Dernière mise à jour : Avril 2008 Objectifs du module Fournir une introduction aux considérations juridiques, éthiques et de sécurité

Plus en détail

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite

Cahier d enquête. Suspect N 5. Reproduction interdite Cahier d enquête Suspect N 5 Reproduction interdite 1ère étape : dé découvrez votre suspect Le Gypaè Gypaète barbu À l aide du plan, trouvez le Gypaète barbu dans les expositions. Le Gypaète barbu est

Plus en détail

Clé de détermination des invertébrés d eau douce

Clé de détermination des invertébrés d eau douce Clé de détermination des invertébrés d eau douce Cette clé permet d identifier les invertébrés d eau douce les plus répandus, en particulier ceux vivant dans les eaux stagnantes (mares et étangs). Les

Plus en détail

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine.

2. Indique le type de chacune de ces contraintes. a) L objet doit avoir des couleurs neutres. Contrainte humaine. ACTIVITÉS 1. Avant d entreprendre un projet technologique, il est important de prendre connaissance de son cahier des charges. Quelle est l utilité d un cahier des charges? Un cahier des charges définit

Plus en détail

Liste des matières enseignées

Liste des matières enseignées Liste des matières enseignées Domaine : Sciences de la Nature et de la Vie Filière : Biologie Parcours : Tronc Commun Semestre1 VHG Coefficient Cours TD/TP Crédits/s. unité crédits U.E fondamental : 13

Plus en détail

Le toucher. Pistes d activités pour la Moyenne Section REALISER UN ALBUM A TOUCHER (UN PAR GROUPE) Le thème des animaux : intérêts et limites.

Le toucher. Pistes d activités pour la Moyenne Section REALISER UN ALBUM A TOUCHER (UN PAR GROUPE) Le thème des animaux : intérêts et limites. Le toucher Pistes d activités pour la Moyenne Section REALISER UN ALBUM A TOUCHER (UN PAR GROUPE) Les albums à toucher présents en classe ou en bibliothèque plaisent aux enfants. C est pourquoi on leur

Plus en détail

A 'ORIGINE T Eric H. Davidson, Kevin J. Peterson

A 'ORIGINE T Eric H. Davidson, Kevin J. Peterson A 'ORIGINE T Eric H. Davidson, Kevin J. Peterson ~ R. Andrew Cameron DES GRANDS ANIMAUX UN PETIT VER TOUT Nu Ce que nous disent les genes de l'embryon sur l'origine des formes animales ERIC H. DAVIDSON

Plus en détail

un chapeau claque en soie noire de Maison G. Benoist à Nantes présenté dans sa boîte d origine A 2 un sac à main en croco marron 40/50

un chapeau claque en soie noire de Maison G. Benoist à Nantes présenté dans sa boîte d origine A 2 un sac à main en croco marron 40/50 VENTE DROUOT SALLE 21 MAI 2010 A 1 un chapeau claque en soie noire de Maison G. Benoist à Nantes présenté dans sa boîte d origine 40/60 A 2 un sac à main en croco marron 40/50 A 3 un sac à main en croco

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail