Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau"

Transcription

1 Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable Carquefou - 9 janvier 2014

2 Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) 9 collectivités membres, dont la Ville de Rennes, habitants, dont à Rennes, Compétences : Production d eau potable, Protection des ressources, Assistance technique auprès de ses membres sur la compétence distribution d eau, dont la Ville de Rennes Une équipe de 18 permanents, Un service de production délégué à Veolia Eau jusqu au 31 mars 2015 confié à la SPL Eau du Bassin Rennais ensuite

3 Le service de distribution de Rennes Un service actuellement délégué à Veolia Eau (1 er janvier décembre 2014) puis confié à la SPL Eau du Bassin Rennais en cours de création Nombre d abonnés : (en hausse régulière) Consommation par abonné domestique : 114 m³/an Consommation domestique par habitant : 109 l/jour Volume consommé annuel : 9,6 millions de m³ Longueur de canalisations : 484 km Nombre de branchements : Nombre de compteurs :

4 Prix de l eau à Rennes (1 er janvier 2013) Eau potable : 2,06 TTC / m 3 dont Veolia Eau : 1,37 dont affecté à l achat d eau : 0,55 /m 3 dont affecté aux travaux de renouvellement du patrimoine de distribution : 0,30 /m 3 dont AELB : 0,36 dont SMG 35 : 0,16 dont État : 0,10 dont Ville de Rennes : 0,07 Assainissement : 1,30 TTC / m 3 TOTAL : 3,36 TTC / m 3 4

5 Origine de l eau (39 % des volumes) La Noé Vau Rezé Usine de traitement et captages souterrains (2 % des volumes) (10 % des volumes) Champ Fleury Usine de traitement et captages souterrains (4 % des volumes) Production annuelle : 21,7 millions de m 3 Prix de vente : 0,62 / m 3

6 Les performances du réseau Indice Linéaire de Pertes : 5,66 m³/j/an Rendement réglementaire : 94,7 % Rendement hors ventes en gros : 90 % Taux moyen de renouvellement du réseau : 0,97 % Age moyen pondéré du réseau : + /- 32 ans 6

7 Rendement et ILC du réseau de Rennes Rennes

8 Connaissance patrimoniale des réseaux (1) Au-delà des obligations réglementaires récentes, c est : Un élément central du fonctionnement des services d eau potable et de maîtrise du prix de l eau dans le temps, Un élément déterminant pour un bon fonctionnement de la concurrence lors des procédures de renouvellement de contrat. Avant 2005 : Numérisation des plans papier et construction de la base de données par le délégataire sortant dans le cadre d avenants au contrat de DSP (fiches casses avant 2004 par exemple) Depuis 2005 : L actualisation du SIG réseau et branchements, et des bases de données associées, est confiée au délégataire, Le détail technique de la mise à jour des données est intégré au contrat de DSP, Un export annuel est transmis à la collectivité délégante dans le cadre du suivi contrôle de DSP : contrôle de cohérence, compatibilité des formats d exports, L amélioration des bases est intégrée par voie d avenant : géolocalisation et données attributaire des compteurs abonnés par exemple (avenant 6). Deux bases sont utilisées à Rennes : 1 /1000 et 1/200

9 Connaissance patrimoniale des réseaux (2) Un SIG au 1/1000 : Outil de gestion car précision insuffisante pour les études opérationnelles Continuité géographique des tronçons afin de pouvoir mettre en place une modélisation hydraulique du réseau, Intégration de tous les équipements présents sur le réseau : vannes, appareil de fontainerie, regards de comptage, postes de chloration Géolocalisation des compteurs abonnés depuis fin 2013 en lien avec la base clientèle, Précision attendue de ± 2 ml La base «tronçons» intègre les paramètres suivants : Identifiant / Noeud amont / Noeud aval Longueur / Matériau / Diamètre / Année de pose / Nature des joints Service de distribution (haut ou bas) / Numéro de la zone de sectorisation (12) D autres bases sont associées au SIG Historique des plaintes clientèles, localisées par leur adresse, Base branchements (postérieurs à 2005), Fichier «casses» : identifiant du tronçon, date de la casse, cause (depuis les années 90 mais exhaustive depuis 2005).

10 Connaissance patrimoniale des réseaux (3) Dans le cadre des études préalables au choix du mode de gestion (2012), un audit de la base SIG a été confié au Cabinet Bourgois : Base tronçon bien renseignée vis à vis des matériaux et de l âge des conduites : 2,3 % des tronçons sont de matériaux inconnus, 5,5 % des tronçons sont d âge indéterminé. 18 % des tronçons ont une nature des joints indéterminée. La prestation de Veolia Eau est conforme : aux obligations du contrat de DSP, aux nouvelles obligations en matière d établissement d un descriptif détaillé des infrastructures de distribution d eau potable (décret d application du grenelle II du 27 janvier 2012). Défaut principal de la base : non conservation de l historique des casses pour les tronçons renouvelés

11 Détermination du programme de renouvellement (1) Travaux confiés au délégataire au sein du contrat de DSP selon un programme contractuel : établi à partir d un inventaire du patrimoine réalisé par SAFEGE en 2003 prenant en compte la durée de survie par type de canalisations (renouvellement anticipé des fontes frises par exemple) et adapté durant les négociations de passation de la DSP, adapté via trois avenants : arrêt de la réhabilitation de canalisation en 2009 et réattribution de la dotation associée à d autres travaux, Scission du contrat suite au transfert de compétence production, adaptation des objectifs techniques à l amélioration de la connaissance patrimoniale (nombre de branchements plomb en particulier) Une dotation annuelle de travaux : / an en 2013 Des objectifs techniques fixés sur 10 ans : 51,7 km de canalisations taux moyen annuel de renouvellement de 0,97 % compteurs, branchements, Un programme de renouvellement actualisé chaque année par VEOLIA et les services du SMPBR à partir du programme contractuel

12 Détermination du programme de renouvellement (2) Critères pris en compte pour adapter annuellement le programme de renouvellement : nombre de casses depuis 1992 : renouvellement au-delà de 3, nombre de plaintes clients depuis 1992 : renouvellement au-delà de 5, mauvais résultat à l Aquadiag de 2007, rues avec problèmes d'exploitation (eau sale, manque de pression...) rues avec des canalisations en fonte d'un diamètre inférieur à 80 mm qui sont partiellement obstruées, rues avec branchements en plomb, rues avec doubles canalisations : suppression de l'une des conduites afin de diminuer l'âge de l'eau Matériau : fonte grise et PVC antérieur à 1980 projet de renforcement, Cette liste est confrontée avec le programme annuel de rénovation des voiries, Grâce au taux de renouvellement élevé et à la gestion patrimoniale, le linéaire de conduites renouvelé dans le cadre des rénovations de voiries diminue : moins de 50 % aujourd hui (contre plus de 80 % auparavant).

13 Quelques évolutions récentes

14 Et demain Dès 2014 : Intégration du critère supplémentaire «rendement par zone sectorisée» A compter de 2015 : Mise en œuvre d un logiciel «prédictif» (*) afin d optimiser (?) la programmation des travaux de renouvellement en : Croisant des données de la base SIG locale et des bases de données nationales, Calculant la probabilité de défaillance par tronçon, Ajoutant une note de criticité à la casse afin d intégrer le volet risque (nombre d usagers concernés,..) Mais inefficace sur les canalisations de diamètre > 300 mm et sur les branchements, Mais certains critères actuels resteront déterminants (plaintes, casses récurrentes, diamètres insuffisants,..) (*) Logiciels CASSE développé par le CEMAGREF et utilisé par SAUR ; PREVOIR développé par Lyonnaise des Eaux ; MOSARE développé par Veolia Eau.

15 Et demain Intégration des réseaux sous voies privées dans le programme de renouvellement : Le taux de casse y est de 0,77 au km, contre 0,147 pour le réseau global Lancement d un diagnostic spécifique sur les adductions, notamment des BONNA âme tôle (1960 à 1993) : méthode non définie à ce jour, Finalisation de la base «branchements» afin d engager une gestion patrimoniale adaptée à ce patrimoine ; le renouvellement des branchements plomb étant achevé.

16 Merci de votre attention David Clausse Directeur du Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais

17 Indicateurs de suivi du renouvellement et de la performance du réseau à Rennes

18 Travaux de renouvellement réalisés par le délégataire Extraits du RPQS 2012 Montant des travaux de renouvellement réalisés en 2012 par Veolia Eau : 3,7 millions d euros HT Total des travaux de renouvellement réalisés par Veolia Eau depuis 2005 : 28 millions d euros HT Écart cumulé entre la «dotation prévue au contrat» et les dépenses réalisées : «d avance» Taux moyen de renouvellement des canalisations : 0,97 % Bilan technique 2012 : o o o 5,5 km de canalisations, 545 branchements, dont 386 plomb compteurs abonnés Fin 2012, il restait 510 branchements plomb dont le renouvellement est programmé avant la fin

19 Connaissance patrimoniale des réseaux (4) SIG réseau à l échelle 1 / 200 : Nécessite un référentiel cartographique fiable au 1/200 (issu de levers topographiques), Intégration des saisies à fouille ouverte des nouveaux réseaux en trois dimensions (x / y / z), Numérisation des plans anciens, Précision attendue de ± 5 cm en planimétrie et de ± 2 cm en altimétrie, Volonté de la Ville de Rennes d y intégrer les branchements, Géré par Veolia Eau sous microstation, avec export annuel sous Map-Info pour intégration de le SIG de Rennes Métropole autour de TOP-STATION.

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE Groupe de travail : Gestion patrimoniale Evènement : Web conférence Date : novembre 2014 www.astee.org Les maitres d œuvre

Plus en détail

Programme d économies d eau 2009-2012

Programme d économies d eau 2009-2012 Programme d économies d eau 2009-2012 Ville de Rennes L eau potable sur le bassin rennais Le Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais (SMPBR) a les compétences suivantes : Production

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France programme de renouvellement Journée SIG Eau Sommaire Le Contexte Présentation générale du SEDIF Le SIG au SEDIF Renouvellement

Plus en détail

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable présenté par Sébastien Coudert, G2C environnement G2C environnement Ingénierie et conseil aux collectivités Vision systémique et complémentaire

Plus en détail

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014

Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 Rapport 2015 sur le Prix et la Qualité du Service Distribution de l Eau potable En 2014 1 Sommaire Préambule :...4 1. Caractérisation technique du service :... 5 2 Présentation du territoire desservi :...

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France. 23 octobre 2012 Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l eau en Ile-de-France 23 octobre 2012 Sommaire Le contexte Présentation générale du SEDIF Historique du SIG du SEDIF Le SIG et le contrat de

Plus en détail

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Cycle de rencontres techniques : Gestion patrimoniale AEP Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante 26 Mai 2011 Besançon 1 Déroulement de la rencontre

Plus en détail

Journée «Eau et Assainissement

Journée «Eau et Assainissement Journée «Eau et Assainissement Enjeux et qualité de l eau sur le territoire du SAGE ATG Véronique GONZALEZ 23/01/2014 2 Agence Régionale de Santé Bretagne Origine des ARS : créées par l article 118 de

Plus en détail

> Les engagements. des entreprises

> Les engagements. des entreprises Charte du Syndicat professionnel des entreprises de services d eau et d assainissement pour la gestion du patrimoine Les engagements des entreprises Sommaire 1 Les signataires de la Charte 2 Les enjeux

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable au ULIS en 2010. Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable au ULIS en 2010 Pierre GUINET Lyonnaise des Eaux La gestion déléguée La ville des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses habitants Elle a confié

Plus en détail

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00

Unité territoriale Dordogne 94, rue du Grand Prat - 19600 Saint-Pantaléon-de-Larche Tél : 05 55 88 02 00 Date d ouverture de l appel à projet : 1er octobre 2015 Date limite d envoi des dossiers de candidatures : 31 janvier 2016 Pour toutes questions : Délégation du bassin Atlantique-Dordogne Unité territoriale

Plus en détail

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux

La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012. Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux La distribution de l eau potable aux ULIS en 2012 Pierre GUINET - Audrey GUERN Lyonnaise des Eaux Contrat de gestion déléguée La commune des Ulis est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Achat, distribution d eau potable, gestion clientele Note pour une mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour l étude des modes de gestion du service

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Assainissement

Principales missions opérationnelles : Assainissement Mètres cubes produits par jour : 15 690 m3 Origine : eaux de surface (captage en ruisseaux et étangs) Mode de production : affermage Mode de distribution : affermage Mode d intervention : affermage + régie

Plus en détail

Gestion patrimoniale des réseaux r sur le bassin Loire Bretagne Aides

Gestion patrimoniale des réseaux r sur le bassin Loire Bretagne Aides Gestion patrimoniale des réseaux r AEP sur le bassin Loire Bretagne Contexte Stratégies mises en œuvre Aides CEMAGREF Emmanuel PICHON et Jean Pierre FORGET Agence de l eau l Loire - Bretagne ZOOM DICI

Plus en détail

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l

Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Réseau International des Centres de formations aux métiers de l Eau Assemblée Constitutive du Réseau Paris 19-21 novembre 2008 Expérience de l Algérienne des Eaux en matière de formation ZAIER Hocine Sommaire

Plus en détail

Les origines du SDAEP

Les origines du SDAEP Les origines du SDAEP Syndicat créé en 1983 avec 2 vocations : Eviter la disparité des prix de l eau Un prix unique de vente d eau aux abonnés pour toutes les collectivités adhérentes (collège distribution)

Plus en détail

Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable

Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable Gestion patrimoniale des réseaux et redevance eau potable Objectifs : Lutter contre le gaspillage d eau traitée Diminuer le surcoût d exploitation du service Limiter les prélèvements Les réseaux AEP :

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes

Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement. l dans les villes Les SIG et le développement durable de l eau et de l assainissement l dans les villes Jean-Lucien Seligmann Int l utilities GIS consultant jlseligmann@cegetel.net 115 Rue Brancas - 92310 Sevres France

Plus en détail

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP

Réduction des pertes en eau. Sectorisation et supervision. 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Réduction des pertes en eau Sectorisation et supervision 09/01/2014 AELB La gestion patrimoniale des réseaux AEP Localisation du SMAEP des Eaux de Loire Région Pays de la Loire Département Maine et Loire

Plus en détail

Gestion patrimoniale AEP

Gestion patrimoniale AEP Gestion patrimoniale des réseaux AEP Stratégies mises en œuvre sur le bassin Loire Bretagne IRSTEA ZOOM DICI Emmanuel PICHON / AELB - Direction des Politiques d Intervention - Orléans Châtillon en Bazois,

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU VAL D ORGE RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE PUBLIC D ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEE 2014 Table des matières 1. Introduction...3 2. Les chiffres clés

Plus en détail

GESTION PATRIMONIALE POLLUTEC 2014 F.S.T.T. réseaux d AEP MERLIN. Gestion patrimoniale des. France Sans Tranchée Technologies.

GESTION PATRIMONIALE POLLUTEC 2014 F.S.T.T. réseaux d AEP MERLIN. Gestion patrimoniale des. France Sans Tranchée Technologies. Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes POLLUTEC 2014 GESTION PATRIMONIALE F.S.T.T. France Sans Tranchée Technologies Gestion patrimoniale des réseaux d AEP Indépendance - Expériences

Plus en détail

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT guide pratique NOVEMBRE 2012 article 161 de la Loi n 2010-788 du L 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, dite Loi Grenelle

Plus en détail

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE

Rapport annuel. Commune de CESSON-SEVIGNE Commune de CESSON-SEVIGNE Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5 du code général des collectivités territoriales.

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses»

Les outils de la gestion patrimoniale Le logiciel «Casses» Les outils de la gestion patrimoniale des réseaux r d eau. d Le logiciel «Casses» Eddy RENAUD Périgueux le 3 septembre 2008 L équipe «Réseaux» du Cemagref CEMAGREF Groupement de Bordeaux Unité «Réseaux,

Plus en détail

Appel à projets 2016

Appel à projets 2016 Appel à projets 2016 Réduction des fuites dans les réseaux d eau potable Agence de l Eau Artois Picardie RÉGLEMENT Date de lancement de l appel à projets : 15 Mars 2016 Date limite de réception des candidatures

Plus en détail

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX

REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX REDUIRE LES FUITES D EAU POTABLE SUR LES RESEAUX EN MILIEUX RURAUX S.I.A.E.P.A. de Pannecière - NIEVRE Clermont Ferrand - 24 septembre 2013 1 SITUATION Département de la Nièvre Parc du Morvan 10 Communes

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable La gestion patrimoniale des réseaux d'alimentation en eau potable Jean-Christophe de MASSIAC G2C environnement Cernons le problème Journée technique La dégradation du patrimoine des réseaux d eau potable,

Plus en détail

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE

SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE SECTORISATION ET PRELOCALISATION ACOUSTIQUE A LA ROCHELLE Régie Municipale de l eau Ville de La Rochelle Missions dédiées à ce service : Maîtrise d ouvrage déléguée Maîtrise d œuvre Exploitation: Production

Plus en détail

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS

Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Rapport Annuel 2014 sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE D'OPOUL-PÉRILLOS Caractéristiques techniques du service d'eau potable Le service d'eau

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres

OPTIMISATION D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE. Ville de Thouars. Deux Sèvres OPTIMISATION DU RESEAU D ADDUCTION DDUCTION D EAU POTABLE Ville de Thouars Deux Sèvres La Régie R de l Eaul Crée e fin 2001 ( reprise en Régie R suite à fin d un d contrat d affermage d ) Petite structure

Plus en détail

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E»

ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» ANR - Villes Durables Programme de recherche «Eau et 3E» Synthèse et analyse sur la gestion patrimoniale des services d eau des grandes agglomérations Intervenants : Guillem Canneva (AgroParisTech), Guillaume

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités

DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011. Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités DOSSIER DE PRESSE 21 Novembre 2011 Les prix de l eau sur le bassin Adour-Garonne : Composantes et disparités Contacts presse : Agence de l eau Adour-Garonne Catherine Belaval- 05 61 36 36 44- catherine.belaval@eau-adour-garonne.fr

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE RAPPORT ANNUEL 2012 Page 2 RAPPORT 2012 Caractérisation technique du service Organisation administrative

Plus en détail

Présentation du Pôle Cartographie

Présentation du Pôle Cartographie SAUR Direction Régionale Exploitation Sud Centre de Pilotage Opérationnel Sud-Ouest - Toulouse Présentation du Pôle Cartographie 1. Organisation et moyens 2. Chiffres clés 3. Missions du service 4. Nos

Plus en détail

Délégations de service public de l eau et de l assainissement

Délégations de service public de l eau et de l assainissement Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Délégations de service public de l eau et de l assainissement Le contrôle des délégataires, gouvernance et transparence *1,2 million d habitants alimentés

Plus en détail

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5

RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 RESUME DES OBLIGATIONS... 2 SANCTIONS... 3 CONTEXTE REGLEMENTAIRE... 3 PRECISION... 5 Document réalisé en avril 2010 mise à jour février 2013 Sources : sites http://www.legifrance.gouv.fr/ http://carrefourlocal.senat.fr

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d eau potable et d assainissement. Connaître, gérer, renouveler

La gestion patrimoniale des réseaux d eau potable et d assainissement. Connaître, gérer, renouveler La gestion patrimoniale des réseaux d eau potable et d assainissement Connaître, gérer, renouveler CANALISATEURS DE FRANCE le deuxième syndicat de spécialités de la Fédération Nationale des Travaux Publics

Plus en détail

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique

Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT. guide pratique Inventaire DES RÉSEAUX D'EAU ET D'ASSAINISSEMENT guide pratique NOVEMBRE 2013 article 161 de la Loi n 2010-788 du L 12 juillet 2010 portant engagement national pour l'environnement, dite Loi Grenelle

Plus en détail

Les enjeux de la gestion de l eau à la communauté urbaine de Lyon

Les enjeux de la gestion de l eau à la communauté urbaine de Lyon Les enjeux de la gestion de l eau à la communauté urbaine de Lyon Gilles CHUZEVILLE gchuzeville@grandlyon.org La direction de l eau est certifiée Sommaire Enjeux de l'eau Enjeux de la gestion de l eau

Plus en détail

Groupe d échanges n 2

Groupe d échanges n 2 Réseau régional des collectivités à compétence Eau Potable Groupe d échanges n 2 13 octobre 2015, Besançon 1 Déroulement de la rencontre 1. Accueil et tour de table 2. Réhabilitation des réseaux d alimentation

Plus en détail

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE

INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE ACCUEIL CLIENTÈLE «L EAU DE MA VILLE» DOSSIER DE PRESSE 24 NOVEMBRE 2014 INAUGURATION DE L ACCUEIL CLIENTÈLE D ORANGE «L EAU DE MA VILLE» CONTACT PRESSE LYONNAISE DES EAUX PROVENCE SDEI Yaëlle BEGNATBORDE

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable COMMUNAUTE DE COMMUNES EURE MADRIE SEINE Rapport annuel sur le prix et la qualité du service de l eau potable SERVICE GAILLON, SAINT-AUBIN-SUR-GAILLON, COURCELLES-SUR-SEINE Année 2011 SOMMAIRE I. CARACTERISATION

Plus en détail

Rapport annuel du délégataire. Services publics de l eau potable et de l assainissement de Sénart

Rapport annuel du délégataire. Services publics de l eau potable et de l assainissement de Sénart Rapport annuel du délégataire Services publics de l eau potable et de l assainissement de Sénart 2009 Services publics de l eau et de l assainissement Services confiés à Lyonnaise des Eaux, par contrat

Plus en détail

Service public d eau d

Service public d eau d Service public d eau d potable Syndicat Mixte du Canton de Saint Peray Présentation RAD année 2013 Comité Syndical Mercredi 10 décembre 2014 Les chiffres clés s 2013 Les chiffres clés des services d Eau

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie

Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Le prix de l eau en Haute-Savoie en 2011 Direction départementale des Territoires de la Haute-Savoie Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère de l Alimentation, de l

Plus en détail

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO

LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO Carcassonne Agglo 1, rue Pierre Germain 11980 Carcassonne Cedex 9 LE RAPPORT ANNUEL 2012 SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU SUR L ENSEMBLE DES COMMUNES DE CARCASSONNE AGGLO 1 NOTE LIMINAIRE

Plus en détail

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement

MERLIN GESTION PATRIMONIALE. Groupe GESTION PATRIMONIALE. Définition d un programme de renouvellement Groupe MERLIN Une tradition d innovations au service des hommes GESTION PATRIMONIALE GESTION PATRIMONIALE Définition d un programme de renouvellement Indépendance - Expériences - Expertises - Proximité

Plus en détail

Détail Quantitatif Estimatif

Détail Quantitatif Estimatif MARCHES PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Commune de LOUVEMONT Mairie 4 Rue du Grand Puits 52130 LOUVEMONT ETUDE DIAGNOSTIQUE DU RESEAU D EAU POTABLE N de marché Détail Quantitatif Estimatif 1/5 Détail

Plus en détail

La gestion patrimoniale des réseaux d eau. Magali ROYER _ Lionel BERTIN

La gestion patrimoniale des réseaux d eau. Magali ROYER _ Lionel BERTIN La gestion patrimoniale des réseaux d eau Magali ROYER _ Lionel BERTIN Le contexte Le RESEAU en quelques chiffres 850 000 km = réseau EAU en France >85 milliards d = patrimoine enterré X 20 Constitution

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHÉS PUBLICS DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES ASSISTANCE JURIDIQUE, TECHNIQUE ET FINANCIÈRE EN VUE DU CHOIX ET DE LA MISE EN PLACE DU MODE DE GESTION DU SERVICE D ASSAINISSEMENT Cahier des Clauses Techniques

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT de LOIR-ET-CHER SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU POTABLE (SIAEP) DU PLESSIS ETUDES DE CONNAISSANCE ET DE GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D EAU POTABLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Syndicat Départemental d Alimentation en Eau Potable

Syndicat Départemental d Alimentation en Eau Potable Direction départementale des territoires et de la mer Côtes-d'Armor Syndicat Départemental d Alimentation en Eau Potable et Direction départementale des territoires et de la mer Côtes-d'Armor DDTM des

Plus en détail

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable

JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT. Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable JEAN-RAPHAËL BERT CONSULTANT Audit du contrat d affermage et prospective pour la gestion de l eau potable Présentation du 6 novembre 2013 PLAN 1. Présentation de l audit du contrat actuel Aspects juridiques

Plus en détail

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre!

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Fournir à chaque abonné de l'eau en quantité suffisante et en qualité irréprochable : c'est

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Pierre-Yves Senghor, Directeur Marketing m2ocity 6 mars 2012 1. La société m2ocity : 1 er opérateur

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de BEAUFIN Mairie 38970 BEAUFIN 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d améliorations Mémoire explicatif

Plus en détail

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES

BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME. 6 a. Commune de. APPROBATION Vu pour être annexé à la délibération en date du : NOTICE SANITAIRE URBA-SERVICES URBA-SERVICES CABINET DE CONSEILS EN URBANISME 83, rue de Tilloy, BP 401-60004 BEAUVAIS CEDEX Téléphone : 03.44.45.17.57 Fax : 03.44.45.04.25 Commune de BEAUCHAMP PLAN LOCAL D URBANISME APPROBATION Vu

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY. Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement

Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY. Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement Le cycle de l eau potable sur la commune d ORSAY Pierre GUINET - Audrey GUERN Suez Environnement Contrat de gestion déléguée La commune d Orsay est responsable de la distribution de l eau potable à ses

Plus en détail

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation

5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation 5 CARTOGRAPHIE 5.1 Responsabilités du Centre de traitement des demandes de localisation Le Centre de traitement des demandes de localisation exploite un système d information utilisant des bases de données

Plus en détail

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ALIMENTATION EN EAU ET D ASSAINISSEMENT DE CRIQUETOT-L ESNEVAL

RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ALIMENTATION EN EAU ET D ASSAINISSEMENT DE CRIQUETOT-L ESNEVAL RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES SUR LA GESTION DU SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ALIMENTATION EN EAU ET D ASSAINISSEMENT DE CRIQUETOT-L ESNEVAL I - PROCEDURE L examen de la gestion du syndicat intercommunal

Plus en détail

Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès

Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Najib Lahlou- Mimi Directeur Général NRW reduction in urban water utilities Center for Mediteranean Integration Marseille January 22-23,

Plus en détail

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation...

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation... Exercice 2012 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public de l Eau potable Eau du robinet : source de minéraux Des contrôles pour une eau sûre L exigence de qualité Syndicat des Eaux de

Plus en détail

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Département de la Savoie Commune de Saint FRANC PHASE 2 : MODELISATION Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable CY00618 Siège social : 2, rue des Glénans - ZA du Pontay 35760 ST GRÉGOIRE (RENNES)

Plus en détail

Enquête. Inventaire des réseaux d eau. suivez le guide!

Enquête. Inventaire des réseaux d eau. suivez le guide! Enquête Inventaire des réseaux d eau suivez le guide! La loi Grenelle II et son décret d application du 27 janvier 2012 obligent les collectivités locales à réaliser un descriptif détaillé des ouvrages

Plus en détail

performance des réseaux d eau

performance des réseaux d eau Les avancées technologiques dans la gestion de la performance des réseaux d eau Forum Eco-cités de la Méditerranée 11 et 12 Octobre 2011, Marseille Christian Laplaud Christian Laplaud Président-fondateur

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE

RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE 2014 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE Communauté d'agglomération Beaune Cote et Sud (Saint-Aubin) Une année de performance et de gestion durable de votre service public de l eau (Conforme au décret 2005-236

Plus en détail

TARIFS de l EAU, de l ASSAINISSEMENT et des INTERVENTIONS SUR RESEAUX - Applicables au 1 er Juillet 2015

TARIFS de l EAU, de l ASSAINISSEMENT et des INTERVENTIONS SUR RESEAUX - Applicables au 1 er Juillet 2015 TARIFS DE L EAU : Tarifs H.T. en Montant de l abonnement semestriel selon le diamètre du compteur de l abonné (mm) : de 15 à 30 37,34 de 40 à 65 113,97 Supérieur à 65 190,61 A partir du deuxième compteur

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la mise en place d'une délégation du service d'assainissement de la commune de LA BRUFFIERE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D EAU POTABLE ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

2013 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE. Commune de Biviers. «Une année de performance et de gestion durable de votre service public de l eau»

2013 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE. Commune de Biviers. «Une année de performance et de gestion durable de votre service public de l eau» 2013 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE Commune de Biviers «Une année de performance et de gestion durable de votre service public de l eau» Conforme au décret 2005-236 du 14 mars 2005 Document Créé par Elodie

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l eau potable Récolte de Miscanthus Décret n 95-636 du 6 mai 1995 Exercice 2013 SIAEP 2, rue de l école 68210 AMMERTZWILLER Tél 03 89 25 34

Plus en détail

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Charente

Synthèse sur les services d assainissement collectif du département de la Charente Rapport annuel PREFECTURE DE LA CHARENTE Direction Départementale des Territoires de la Charente Synthèse sur les d assainissement collectif du département de la Charente Copyright 1996-2 Diadème Ingénierie

Plus en détail

ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES RURAUX MOTORISES

ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES RURAUX MOTORISES Ministère de l'hydraulique et de l Assainissement DIERCTION DE L EXPLOITATION ET DE LA MAINTENANCE ATELIER D INFORMATION DU SECTEUR PRIVE SUR DELEGATION DE LA MAINTENANCE ET DE LA PRODUCTION DES FORAGES

Plus en détail

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon

Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE. commune de Tarascon Rapport annuel ARLES CRAU CAMARGUE MONTAGNETTE commune de Tarascon Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d'eau potable pour l'exercice 2012 présenté conformément à l article L.2224-5

Plus en détail

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Bienvenue Sommaire Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Choix d un fonctionnement Au travers du P1 des marchés

Plus en détail

OBSERVATOIRE de la qualité du service

OBSERVATOIRE de la qualité du service OBSERVATOIRE de la qualité du service public de l eau Principaux enseignements 2013 Éditorial Pour être encore mieux à l écoute de ses quatre millions de consommateurs, le SEDIF a mis en place depuis 2002

Plus en détail

A.R.P.E Midi-Pyrénées. lundi 27 avril 2009. 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées

A.R.P.E Midi-Pyrénées. lundi 27 avril 2009. 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées A.R.P.E Midi-Pyrénées lundi 27 avril 2009 1 - A.R.P.E Midi-Pyrénées Rendement de réseau - Détermination Ces 1.2 Mds m 3 perdus sont un défi pour le développement durable : V comptabilisé Le rendement +

Plus en détail

Guide de gestion des actifs en immobilisations

Guide de gestion des actifs en immobilisations Guide de gestion des actifs en immobilisations Claude Bruxelle, ing., Ph.D. CLAUDE BRUXELLE CONSULTANT Plan de la présentation Introduction Mise en contexte Démarche de gestion des actifs en immobilisations

Plus en détail

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat

Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réhabilitation de l installation d assainissement non collectif SIANC du Pilat Réunion publique d information Sommaire le diagnostic et l obligation de mise en conformité les financements possibles les

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2010 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france EVOLUTIONS DU LOGICIEL FINANCIER CORIOLIS

Plus en détail

Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne. Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER

Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne. Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER Qualité de pose des réseaux d assainissement et financements de l agence de l eau Adour Garonne Journée FSTT du 5 novembre 2015 Sophie OLIVIER 10 ème programme d intervention Une politique au service de

Plus en détail

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REUNION D INFORMATION ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF COMMUNE DE ROCHE 17 février 2014 Objectif de la réunion Expliquer les raisons de la mise en place d un service public pour l assainissement non collectif

Plus en détail

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT

CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT CRITERES DE JUGEMENT DU BON ENTRETIEN DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT Le point au 6 septembre 2010 Le contrat de délégation du service public de l assainissement indique un taux de colmatage, ou une débitance,

Plus en détail

Québec, le 6 novembre 2012

Québec, le 6 novembre 2012 Québec, le 6 novembre 2012 1 L'aquaresponsabilité municipale Une approche intégrée Englobe toutes les actions réalisées par une ville Pour garantir : la gestion responsable de la ressource eau sur son

Plus en détail

Présentation de l organisation du partenariat CIGAS 26/05/2014

Présentation de l organisation du partenariat CIGAS 26/05/2014 Présentation de l organisation du partenariat CIGAS 26/05/2014 Sommaire 1. Constitution du partenariat 2. Les données topographiques 3. Fonctionnement du partenariat 2 1. Constitution du partenariat Origine

Plus en détail

Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau

Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau Fuites dans les réseaux d eau potable : Enjeux, obligations règlementaires et aides de l Agence de l eau Agence de l eau Rhin-Meuse Julie CORDIER Les fuites dans les réseaux d eau potable Quels enjeux?

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail