À propos du Programme d évaluation international des compétences des adultes, le PEICA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À propos du Programme d évaluation international des compétences des adultes, le PEICA"

Transcription

1 Automne 2013 À propos du Programme d évaluation international des compétences des adultes, le PEICA Par Giselle Boisvert, conseillère pédagogique, Commission scolaire de Montréal Les données de la troisième enquête internationale menée par l'organisation de coopération et de développement (OCDE) pour évaluer les compétences des adultes sont depuis peu disponibles. À l instar des autres enquêtes, le Programme d évaluation international des compétences des adultes 2013 (PEICA) a été mené dans les pays membres de l OCDE pour prendre la mesure des compétences reliées à l alphabétisme et, par le fait même, comprendre et évaluer l efficacité des systèmes et programmes d éducation. Ces enquêtes internationales visent à aider les gouvernements des pays participants dans l élaboration de politiques et programmes en éducation en ce qui a trait au développement des compétences chez les adultes. Le PEICA s est déroulé dans 24 pays. Le Canada a été un participant très actif avec un échantillon d environ personnes, dont personnes pour le Québec. La première enquête, l Enquête internationale sur l alphabétisation des adultes (EIAA) a créé une onde de choc en Elle mettait à jour qu une grande partie de la population adulte dans les pays développés éprouvait des difficultés importantes avec l écrit, et ce, malgré un taux de scolarisation de quasi 100 %. En 2003, la deuxième enquête, «Enquête international sur l alphabétisation et les compétences des adultes» (EIACA) confirmait les mêmes résultats. Elle fournissait en même temps une quantité importante de données sur les déterminants des résultats et sur ce qu il importe de considérer comme des compétences importantes en fonction de l évolution des besoins de la société. Le PEICA se base sur les données des précédentes et sur une analyse des besoins actuels pour définir sa recherche. L analyse des deux autres enquêtes a mis en lumière le fait qu elles n apportaient pas d information détaillée sur les personnes situées dans les bas niveaux. On ne faisait que constater que les personnes se retrouvaient au niveau 1 ou 2 lorsqu elles ne répondaient qu à très peu de questions. Or, comme on veut aider les pays à élaborer des programmes et des mesures pour vraiment aider les personnes à évoluer, on a jugé utile de situer les personnes des bas niveaux dans leur évolution quant à ces habiletés de base en lecture. Automne

2 LES DIFFÉRENCES APPORTÉES AU PEICA Dans les années 1990 et 2000, l OCDE est partie d une analyse des compétences. Il y avait à cette époque un grand intérêt pour ce qu on a appelé les compétences génériques, ou les compétences qui peuvent être réinvesties dans la vie et dans le travail après la fin d une formation. On visait un large éventail de ces compétences. Ainsi, la littératie faisait l objet de deux échelles de mesure séparées pour la compréhension de textes suivis et la compréhension de textes schématiques. Deux autres échelles mesuraient la numératie et la résolution de problèmes. Pour la présente enquête, la littératie regroupe la compétence à lire les deux types de textes et la numératie a fait l objet d une définition plus resserrée. La résolution de problèmes est rattachée à l utilisation de l information et des communications (TIC). Une bonne partie de l évaluation se fait directement au moyen d un ordinateur puisqu on mesure la capacité à utiliser ces outils. Le principal intérêt des pays participants est de mesurer l impact de la littératie sur la vie personnelle et sociale. Le PEICA a donc accordé une plus grande importance au questionnaire de contexte pour établir des liens entre la progression de la littératie et l emploi, le revenu, la santé, la participation citoyenne et la participation à d autres activités de formation. Cette dimension de contexte prend plus de place que dans les enquêtes précédentes pour outiller les pays dans la mise en place de mesures ciblant différentes dimensions de la vie en société où l écrit est utilisé. Une autre différence importante est que le PEICA a développé un outil supplémentaire pour expliquer avec plus de détails les compétences en lecture des personnes qui se situent aux bas échelons. Les enquêtes précédentes offraient peu d explications sur ces dernières outre le fait qu elles ne répondaient qu à très peu de questions. Cet outil porte sur les bases de la lecture et on y dirige les personnes à partir d un test de triage préalable à la passation des autres outils. UNE NOUVELLE DÉFINITION DE LA LITTÉRATIE Depuis le début des enquêtes internationales, on voulait éviter de présenter la littératie comme une habileté que l on possède ou pas : lettré ou analphabète? Cependant, il a été difficile d éviter la perception du niveau 3 comme le seuil de l alphabétisation. Le PEICA change cette perception en mettant de l avant une définition de la littératie comme un continuum qui se développe autant sur le plan personnel que social en fonction des besoins de la société. Le PEICA redéfinit donc la littératie comme : «l intérêt, l attitude et la capacité des individus à utiliser les outils socioculturels incluant les technologies d information et de communication pour accéder, gérer, intégrer et évaluer l information, pour construire des nouveaux savoirs et pour communiquer avec les autres afin de participer de façon efficace à la vie en société» Il s agit donc de mesurer «littératie à l âge de l information». Automne

3 On parle de l intérêt et de l attitude pour souligner le fait que la capacité seule ne suffit pas pour que la littératie se développe. Cet aspect est mesuré par le questionnaire de contexte puisqu on associe la quantité et la variété d expériences avec l écrit et le développement de la littératie. Plus on est lettré, plus on interagit avec l écrit mais également plus on interagit avec l écrit, plus la littératie se développe. On parle d utiliser des outils socioculturels incluant les TIC pour mettre l accent sur l utilisation de la littératie dans différents contextes. Cette dimension est mesurée directement par le questionnaire qui demande l utilisation d outils informatiques pour résoudre des problèmes de la vie de tous les jours ou reliés au monde du travail, plutôt que sur un ensemble donné d habiletés spécifiques aux technologies elles-mêmes. La liste de verbes rattachés à l information (accéder, gérer, intégrer et évaluer) met l accent sur les actions que la littératie permet sur l information et le savoir. On mesure cette dimension au moyen de tâches ou la lecture incluant des données numériques permettent de résoudre des problèmes de la vie quotidienne. On retrouve ainsi trois dimensions de la littératie dans l évaluation du PEICA : la lecture, la numératie, et la capacité de résoudre des problèmes dans un environnement de technologies de la communication. Une partie des questions des deux premières dimensions sont répondues à l ordinateur ainsi que la totalité de la troisième dimension LA LITTÉRATIE EN TROIS DIMENSIONS : LA LECTURE, LA NUMÉRATIE ET LA RÉSOLUTION DE PROBLÈMES 1) La lecture La lecture est le moyen privilégié de mesurer toutes les dimensions de la littératie. On ne mesure donc pas des habiletés de lecture en soi, mais leur utilisation dans différents domaines de vie et pour résoudre différents problèmes. Le cadre de référence de la littératie précise les composantes de cette compétence et les caractéristiques des textes et des tâches prises en compte dans le questionnaire. Chaque aspect ne génère pas une question ou une tâche spécifique, mais l ensemble de l outil doit permettre de toucher à toutes les dimensions. Automne

4 Le tableau suivant présente les différentes caractéristiques de la lecture. TEXTES DESCRIPTION EXEMPLES Suivi types : description, narration, explication, argumentation, consignes, liste pour mémoire articles livre, manuel page web Non suivi matrices : listes et tableaux liste de tâches, boîte de courriel, formulaires, horaires, tableaux à double entrée graphiques localisation tableaux avec entrées Mixte (suivi et non suivi) à bandes, pointes de tartes cartes et plans tableau où il faut ajouter des données, formulaires carte avec légende article incluant des graphiques brochure avec texte et tableau (horaire) Digitaux hypertexte interactif pages web CONTEXTES TÂCHE DIFFICULTÉ 1. Vie quotidienne 2. Travail 3. Société 4. Apprentissage 1. Identifier / repérer 2. Interpréter problème / solution cause / effet catégorie / exemple comparaison / contraste partie / tout 3. Évaluer juger de la pertinence / crédibilité / véracité intention de l auteur 1. Transparence de l information 2. Complexité a. syntaxique b. sémantique c. information superflue d. information préalable nécessaire LES HABILETÉS DE BASE EN LECTURE Un nouvel outil de mesure vise à évaluer ces habiletés de base, celles qui doivent être maîtrisées pour pouvoir apprendre au moyen de la lecture. Le PEICA les identifie comme : la reconnaissance de mots et le vocabulaire écrit, la lecture de phrase et la compréhension d un passage. Automne

5 La reconnaissance de mots au moyen des correspondances graphème phonèmes ou par automatisme pour les mots fréquents n a pas été incluse dans l évaluation de l outil international parce que cette habileté est trop relié à chaque langue, à son alphabet, à son orthographe et à l utilisation des mots écrits. Le vocabulaire écrit Le PEICA vérifiait la compréhension du vocabulaire de la vie de tous les jours qui peut être le même d un pays à l autre puisqu on vise un outil international. Les tâches portent sur la signification de mots écrits mais les processus d identification de mots sont nécessaires pour lire ces mots. Les tâches consistent à associer des mots à des illustrations. On choisit des mots représentant des objets présents dans toutes les cultures : chaise, livre, chat plutôt que raton-laveur ou magnétoscope La lecture de la phrase La compréhension de la phrase est reconnue comme une étape dans la maîtrise des habiletés de base en lecture. Le PEICA veut mesurer la maîtrise de la grammaire et de la syntaxe de l écrit. La tâche est de juger si la phrase lue a du sens en fonction de connaissances de la vie de tous les jours ou de connaissances sur la logique en lien avec la structure de la phrase. La fluidité et la compréhension La fluidité et la compréhension de court passage constitue l étape la plus avancée dans la construction des habiletés de base. On a choisi de mesurer ces dimensions au moyen de lecture silencieuse en prenant pour acquis qu une faible fluidité ralentirait le travail et entrainerait ainsi une baisse de compréhension. De plus, pour des raisons de comparaisons internationales, on ne mesurera pas la vitesse de lecture, mais le temps moyen pour compléter les tâches. Les tâches consistent à compléter de courts paragraphes en choisissant un mot parmi deux. On précise que les leurres sont faux de façon évidente, soit grammaticalement ou sémantiquement. 2) La numératie On définit la numératie, à partir du contenu mathématique. Un comité d experts en numératie a identifié quatre domaines : les nombres, les mesures, les rapports et la statistique. Les tâches se divisent en : simple identification qui consiste à lire des données; utilisation, soit mettre en relation et effectuer des opérations; jugement qui demande une mise en relation de relations. Automne

6 CONTENU MATHÉMATIQUE TÂCHES EXEMPLE Quantité et nombres 1. Identifier / localiser / accéder 2. Utiliser : Formes et dimensions (géométrie / mesure) Relations et rapports Statistiques ordonner, compter, estimer, calculer 3. Interpréter / évaluer : mesurer, modéliser Lire la température sur un thermomètre Lire une quantité en grammes sur une étiquette (tableau de valeurs alimentaires) Estimer une distance sur une carte à partir d une échelle Comparer des nombres associés avec des mois (tableau de revenu par mois) Comparer des quantités sur un graphique CONTEXTES 1. Vie quotidienne 2. Travail 3. Société 4. Apprentissage 3) La résolution de problèmes On définit un problème comme une tâche qu on ne peut pas accomplir de façon mécanique ou en appliquant une procédure toute faite. Le problème fait référence à une situation qui n est pas explicitement définie, il faut donc d abord le définir pour le résoudre. Il faut aussi utiliser une variété de connaissances et de procédures, il faut se faire un plan, préciser des objectifs, pour arriver à le résoudre. Les problèmes du PEICA sont élaborés dans les mêmes contextes que les autres dimensions de l évaluation : la vie quotidienne, l emploi et la vie sociale. LE PROGRAMME D ÉVALUATION INTERNATIONALE DES COMPÉTENCES DES ADULTES ET LE CDEACF Le Centre de documentation sur l éducation des adultes et la condition féminine (CDEACF) a préparé un dossier complet sur le Programme d évaluation international des compétences des adultes. Le CDEACF en a même produit une affiche synthèse. Pour consulter le dossier ou commander une affiche, cliquez ici. Automne

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Sites web éducatifs et ressources en français

Sites web éducatifs et ressources en français Sites web éducatifs et ressources en français Exercices en ligne pour le primaire Écriture Exercices sur les majuscules : http://grammaire.reverso.net/test.asp?q=test_majuscules Exercice de vocabulaire

Plus en détail

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines

Un livre illustré. Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Un livre illustré Cycle: fin du 1 er cycle du primaire Durée de l activité: plusieurs semaines Résumé de la tâche Domaines généraux de formation Compétences transversales Domaines d apprentissage et compétences

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Description des cours TBU

Description des cours TBU des cours TBU 201-213-RO - Mathématiques appliquées au travail de bureau Le cours Mathématiques appliquées au travail de bureau (201-213-RO) permet de développer les habiletés requises pour résoudre des

Plus en détail

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session.

Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1. Session. Contrôle en Cours de Formation Diplôme préparé Baccalauréat Professionnel : Séquence 1 - Semestre 1 LP Nelson Mandela 8 rue Julien Pranville BP 168 91154 Etampes Cedex Session. Nom :.. Prénom :.. Note

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur

Normes et modalités d évaluation. École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur Normes et modalités d évaluation École secondaire Jean-Baptiste-Meilleur MAI 2015 PRÉAMBULE L article 96.15 de la Loi sur l Instruction publique et la Politique d évaluation des apprentissages obligent

Plus en détail

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007)

MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) MAITRISE DU LANGAGE ET DE LA LANGUE FRANCAISE au cycle 2 (programmes 2007) Ces tableaux reprennent les compétences des programmes 2007. Ils servent de référentiel commun à tous les enseignants du cycle

Plus en détail

Organisation et gestion de données cycle 3

Organisation et gestion de données cycle 3 Organisation et gestion de données cycle 3 Clarifier les enjeux de cet enseignement Formation d enseignants de cycle 3 Circonscription de Grenoble 2 Positionnement de la pratique. En classe, comment travaillez-

Plus en détail

Tous les exercices des analyses d aptitudes Multicheck Junior

Tous les exercices des analyses d aptitudes Multicheck Junior Capacité de mémorisation: Mémorisation des pictogrammes/images/ vêtements/objets/personnes Capacité de mémorisation: Se souvenir d un texte Capacité de mémorisation: Mémoriser les personnes 1 Français:

Plus en détail

CRÉER UN COURS EN LIGNE

CRÉER UN COURS EN LIGNE Anne DELABY CRÉER UN COURS EN LIGNE Deuxième édition, 2006, 2008 ISBN : 978-2-212-54153-3 2 Que recouvre le concept d interactivité? Dans une perspective de cours en ligne, une activité interactive est

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e

I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e I n t r o d u c t i o n Les étapes de la recherche à l a r e c h e r c h e Les objectifs pédagogiques Savoir délimiter les trois phases distinctes de la recherche Savoir identifier, pour chacune des trois

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air

BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air 1 BTS FED Option : Froid et Conditionnement d Air Programme de formation Durée : 2 ans 1100 heures Alternance : 2 semaines en centre 3 semaines en entreprise Lieu : Lyon 7 e Type de contrat : Professionnalisation

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS :

Master Métiers de l enseignement scolaire. Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : IUFM de Bonneville Année universitaire 2012-2013 Master Métiers de l enseignement scolaire Mémoire professionnel de deuxième année UTILISER ET COMPRENDRE L ORDINATEUR EN MÊME TEMPS : L apprentissage dans

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES COMMUNICATIONNELLES ET LANGAGIÈRES STRUCTURE DU RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES Activité langagière en situation de RÉCEPTION (1) la mise en œuvre et à l'adaptation de

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

Ressources pour l école élémentaire

Ressources pour l école élémentaire Ressources pour l école élémentaire Français éduscol Progressions pour le cours préparatoire et le cours élémentaire première année Ces documents peuvent être utilisés et modifiés librement dans le cadre

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Présenté à la ministre de l Éducation et du Développement de la petite enfance par le Comité d examen des bulletins scolaires de

Plus en détail

Projet 8INF206 (3cr) Guide

Projet 8INF206 (3cr) Guide Module d informatique et de mathématique Projet 8INF206 (3cr) Guide Version avril 2012 Université du Québec à Chicoutimi Département d'informatique et de mathématique TABLE DES MATIÈRES INFORMATION GÉNÉRALE...

Plus en détail

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi

et la communication dans les Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Les compétences de base et la communication dans les Secteurs du Tourisme et des Loisirs Document de présentation Guide et mallette pédagogique Les savoirs de base pour l emploi Formation aux savoirs de

Plus en détail

Évaluation des compétences des adultes

Évaluation des compétences des adultes Évaluation des compétences des adultes Éclairages sur les enquêtes PIAAC et IVQ Jonas Nicolas DG Insee, Division Emploi 2013 Introduction Deux enquêtes comparables Information et Vie Quotidienne (IVQ)

Plus en détail

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle

ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle ÉPREUVE UNIQUE Enseignement secondaire, 2 e cycle Document d information - Juin 2015 - Août 2015 - Janvier 2016 Français, langue d enseignement 5 e année du secondaire Écriture 132-520 Gouvernement du

Plus en détail

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière

Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire. présentant une déficience langagière Service de soutien aux élèves du primaire et du secondaire présentant une déficience langagière Document d information et critères d admissibilité du service Document révisé : Juin 2014 1. Présentation

Plus en détail

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»?

Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «Élèves en difficulté»? Guide 3 en 1 en difficulté Cycle 2 Cycle 3 Mode d emploi Comment utiliser au mieux le fichier 3 en 1 «en difficulté»? L ouvrage Votre ouvrage est découpé en 6 parties séparées par un intercalaire. 1 partie

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Informatique de base INF-B101-2. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Informatique de base INF-B101-2. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Informatique de base INF-B101-2 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

Annexe B. Liste des tableaux disponibles en ligne. L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185

Annexe B. Liste des tableaux disponibles en ligne. L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185 Annexe B Liste des tableaux disponibles en ligne L égalité des sexes dans l éducation : Aptitudes, comportement et confiance OCDE 2015 185 Annexe B : Liste des tableaux disponibles en ligne Annexe B Liste

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines

GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines PERSONNEL DE SOUTIEN TECHNIQUE ET ADMINISTRATIF GUIDE DES TESTS Service des ressources humaines À propos des examens Le Service des ressources humaines vous offre ce résumé des différents examens de qualifications

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois

Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois Collège Claude Debussy 18150 La Guerche sur l Aubois «Réaliser un dépliant touristique des Enfers» Angélique Voisin (Lettres Modernes) Jean-Pierre Carrel (Histoire) I Caractéristiques de l'activité Disciplines

Plus en détail

Tests de rendement provinciaux de l Alberta. Points saillants sur l évaluation 2012 2013. année. Études sociales

Tests de rendement provinciaux de l Alberta. Points saillants sur l évaluation 2012 2013. année. Études sociales Études sociales Points saillants sur l évaluation 2012 2013 6 e année Tests de rendement provinciaux de l Alberta Ce document présente les points saillants du test de rendement d Études sociales de 6e

Plus en détail

Scénario pédagogique :

Scénario pédagogique : Scénario pédagogique : Titre du scénario : Lecture découverte au CP Domaine des programmes : Lire Objectifs pédagogiques : favoriser la découverte de textes en autonomie en privilégiant la différenciation;

Plus en détail

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE

PARTIE I : ÉCRIRE POUR APPRENDRE Table des matières Introduction! L écriture à travers le curriculum! Motiver les élèves à écrire! Le processus d écriture! L enseignement de l écriture! Comment utiliser cet ouvrage! Déterminer les objectifs

Plus en détail

Conseils pour utiliser efficacement PowerPoint lors d une présentation

Conseils pour utiliser efficacement PowerPoint lors d une présentation Fiche_ConseilsPresentationPowerPoint.pdf 1 Conseils pour utiliser efficacement PowerPoint lors d une présentation 1. Le contenu de la présentation Incorporez des images graphiques à vos diapositives, soit,

Plus en détail

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO

Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Feuille couverture de tâche du cadre du CLAO Titre de la tâche : Trouver de l information nutritionnelle en ligne Nom de la personne apprenante : Date de début : Date de fin : Réussite : Oui Non Voie :

Plus en détail

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS

Catalogue des SERVICES & FORMATIONS Catalogue des SERVICES & FORMATIONS 06.14.22.42.80 - carolegaugain@orange.fr Site web: www.coach-perso-pro.fr «Pour savoir précisément où on en est... Avant de décider...» (s ) EVALUER BILAN D EVALUATION

Plus en détail

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF

Les mathématiques en maternelle. Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Les mathématiques en maternelle Circonscription de St Julien - Christophe Licitri CPAIEN Martine Montellier PEMF Questionnement Quels sont les champs d'application des mathématiques en maternelle? Quels

Plus en détail

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012

Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 Note de service n 2012-034 du 6 mars 2012 (modifiée par la note de service n 2012-100 du 29 j uin 2012 et par la note de service n 2012-179 du 20 novembre 2012) (Education nationale : bureau DGESCO A2-1)

Plus en détail

Tests de rendement provinciaux de l Alberta. Mathématiques. année. Connaissances et employabilité. Points saillants sur l évaluation 2014-2015

Tests de rendement provinciaux de l Alberta. Mathématiques. année. Connaissances et employabilité. Points saillants sur l évaluation 2014-2015 Points saillants sur l évaluation 2014-2015 Connaissances et employabilité 9 e année Tests de rendement provinciaux de l Alberta Mathématiques Ce document est principalement destiné au(x) : Élèves Enseignants

Plus en détail

Cours Découverte du monde de l écrit Français de base 1 FRA-B121-4. Alphabétisation

Cours Découverte du monde de l écrit Français de base 1 FRA-B121-4. Alphabétisation Cours Découverte du monde de l écrit Français de base 1 FRA-B121-4 Alphabétisation «De nos jours, il est difficile d obtenir une reconnaissance sociale complète si on ne possède pas une connaissance au

Plus en détail

Mathématiques 11 Plan de communication Enseignant : M. Alain Gamache B. Sc. École secondaire du Sommet Automne 2014. 1 er septembre 2014

Mathématiques 11 Plan de communication Enseignant : M. Alain Gamache B. Sc. École secondaire du Sommet Automne 2014. 1 er septembre 2014 Mathématiques 11 Plan de communication Enseignant : M. Alain Gamache B. Sc. École secondaire du Sommet Automne 2014 1 er septembre 2014 1 2 1. Aperçu du programme d enseignement Le programme Ce cours porte

Plus en détail

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT

PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT PROGRAMME DES ÉPREUVES EXAMEN BTS NOTARIAT www.imnrennes.fr ÉPREUVE E1 - CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION Coefficient 3 L objectif visé est de vérifier l aptitude des candidats à communiquer avec efficacité

Plus en détail

Compréhension de la langue

Compréhension de la langue Compréhension de la langue Les petits guides Démarche Compréhension de la langue (CP) permet aux élèves de s interroger sur le sens d un texte, en développant l écoute, la prise de parole et la justification.

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE?

COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? COMMENT LIRE L AFFICHAGE DES RÉSULTATS D UN EXERCICE D ÉQUITÉ SALARIALE? Information à l intention des personnes salariées travaillant dans une entreprise de 10 à 49 personnes salariées La Loi sur l équité

Plus en détail

Anglais 604 102 MQ : Langue anglaise et culture Cours de formation générale commune : langue seconde (Niveau III)

Anglais 604 102 MQ : Langue anglaise et culture Cours de formation générale commune : langue seconde (Niveau III) Département de Langues modernes Anglais 604 102 MQ : Langue anglaise et culture Cours de formation générale commune : langue seconde (Niveau III) Durée : 45 heures (2-1-3) 2 unités. Préalable : ce cours

Plus en détail

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7

Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005 05-00037 ISBN 2-550-44268-7 Dépôt légal Bibliothèque nationale du Québec, 2005 TABLE DES MATIÈRES Présentation... 1 1 Conséquences

Plus en détail

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre

Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic. Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Pourquoi investir dans la formation? Autodiagnostic Gérer vous-même la formation de votre main-d œuvre Développer les compétences de votre main-d œuvre avec l aide d Emploi-Québec LA FORMATION FAIT DÉJÀ

Plus en détail

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca

www.marquecanadabrand.agr.gc.ca www.mangezcanadien.ca La recherche antérieure a montré que la majorité des consommateurs canadiens affichent une préférence marquée pour l achat de produits alimentaires canadiens par rapport aux produits d importation. Est-ce

Plus en détail

Scénario TUIC. Titre du scénario

Scénario TUIC. Titre du scénario Titre du scénario Approche du nombre et des quantités C1-C2 Objectifs pédagogiques : Compétence attendue à la fin de l'école maternelle : - associer le nom des nombres connus avec leur écriture chiffrée

Plus en détail

La Collection Tirelire

La Collection Tirelire La Collection Tirelire Les logiciels de la Collection Tirelire sont des logiciels pédagogiques pour l entrée dans l écrit des adultes non-lecteurs et non-scripteurs. Ils sont destinés à être utilisés par

Plus en détail

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1

C. DAVID, C. PAITRAULT, B. LEVOIVENEL, R.E NOTO L'Analyse de la Pratique 1 de la Pratique 1 1. Objectifs Sensibiliser l étudiant à l intérêt et aux objectifs de l APP Structurer la rédaction de l APP : pertinence du choix de la situation et de sa description, pertinence du questionnement

Plus en détail

Guide préparatoire aux examens de préqualification (Version 2010 de Microsoft Office)

Guide préparatoire aux examens de préqualification (Version 2010 de Microsoft Office) Guide préparatoire aux examens de préqualification (Version 2010 de Microsoft Office) Mise à jour Mars 2013 TABLE DES MATIERES 1. Vitesse au clavier... 1 2. Environnement Windows... 2 3. Excel de base...

Plus en détail

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration

PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration PROGRAMME DE CRÉATION ET INNOVATION TECHNOLOGIQUES EN CLASSE DE SECONDE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE Enseignement d exploration Préambule La société doit faire face à de nouveaux défis pour satisfaire les

Plus en détail

EDU 1030. présentation du cours

EDU 1030. présentation du cours Design pédagogique en formation d adultes présentation du cours PRÉSENTATION DU COURS Introduction Le cours est une introduction au design pédagogique en formation d adultes. C est par la mise en pratique

Plus en détail

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet Projet : La découverte du ver à soie Résumé du projet Exploration des différentes étapes de la vie du ver à soie, de la chenille au papillon, en finissant avec la ponte des oeufs (cycle de vie complet).

Plus en détail

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3

LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 LIVRET D EVALUATION CYCLE 3 NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE : INFORMATIONS OBJECTIFS GENERAUX DU CYCLE 3 L e cycle 3 est le cycles des approfondissements. Ce cycle présente une spécificité affirmée. Il

Plus en détail

Pour jouer ce rôle, le Conseil du patronat veut, par cette politique :

Pour jouer ce rôle, le Conseil du patronat veut, par cette politique : POLITIQUE DU CONSEIL DU PATRONAT DU QUÉBEC EN MATIÈRE DE NOMINATION, DE FORMATION ET DE RECONDUCTION DES MEMBRES ISSUS DES ASSOCIATIONS D EMPLOYEURS À LA COMMISSION DES LÉSIONS PROFESSIONNELLES (CLP) RÔLE

Plus en détail

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité

Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité Union Professionnelle des Professeurs, Cadres et Techniciens du Secrétariat et de la Comptabilité 21 r ue Cr ou le bar be 7 50 13 P ARI S 01 4 3 3 7 6 1 3 0 01 4 3 3 1 6 6 8 2 accueil@union-prof.asso.fr

Plus en détail

DOCUMENT D'INFORMATION

DOCUMENT D'INFORMATION DOCUMENT D'INFORMATION ÉPREUVES UNIQUES Mathématique 436 068-436 de quatrième année du secondaire Mathématique 514 068-514 de cinquième année du secondaire Juin 2003 Août 2003 Janvier 2004 Ce document

Plus en détail

CPC Mauriac Avril 2012. Cycle 3

CPC Mauriac Avril 2012. Cycle 3 CPC Mauriac Avril 2012 Cycle 3 La dictée, cet exercice scolaire qui reste indubitablement en mémoire de tous, peut-elle rendre les élèves plus autonomes et développer leur capacité de raisonnement? I -

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS DOCUMENT À CONSERVER TROISIÈME SECONDAIRE Les informations contenues dans ce document vous aideront à comprendre les résultats du bulletin

Plus en détail

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

PHYSIQUE. 5 e secondaire. Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Quebec PHYSIQUE 5 e secondaire Optique PHY-5041-2 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MAI 1999 Direction de la formation générale

Plus en détail

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer

Projet Informa TIC. Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Projet Informa TIC Un espace numérique réel (matériel informatique) et virtuel (site internet) pour diffuser, échanger, construire, imaginer Informa TIC Technologies de l information et de la communication

Plus en détail

Typologie des programmes d apprentissage et des certifications

Typologie des programmes d apprentissage et des certifications QU EST - CE QUE LE CADRE EUROPÉEN COMMUN DE RÉFÉRENCE? - Il offre une base commune pour l élaboration de programmes de langues vivantes, de référentiels, d examens, de manuels - Il décrit ce que les apprenants

Plus en détail

Alphabétisation Contenu de la formation

Alphabétisation Contenu de la formation vers l emploi Contenu de la formation Répartie en cinq modules, la formation comprend : Des ateliers de groupe 25 ateliers (de 3 h chacun) 75 heures 7 ateliers Révision et suivi (de 3 h chacun) 21 heures

Plus en détail

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés.

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés. Trimestre 1 X a fait énormément de progrès tout au long du trimestre et je ne peux que la féliciter. Il/elle s investit beaucoup en classe en participant activement. Les résultats en français/maths ont

Plus en détail

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés

Français: langue d enseignement Compétences: Écrire des textes variés L élève le fait lui-même à la fin de la deuxième année. En orthographe: Connaitre l orthographe d environ 500 mots Identifier les différents signes: accents: aigu, grave, circonflexe, tréma, cédille, trait

Plus en détail

Test de niveau Manuel de l utilisateur pour les participants aux projets de mobilité

Test de niveau Manuel de l utilisateur pour les participants aux projets de mobilité Test de niveau Manuel de l utilisateur pour les participants aux projets de mobilité Apprenez les langues grâce à Erasmus+ OLS allemand - anglais - espagnol français - italien - néerlandais Copyright 2014

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006

GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 GRILLE D ÉVALUATION DES PROJETS Volet Entrepreneuriat étudiant Édition 2005-2006 La grille d évaluation des projets en Entrepreneuriat étudiant est développée pour faciliter l évaluation des projets déposés

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles

S3CP. Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles S3CP Socle commun de connaissances et de compétences professionnelles Référentiel Le présent socle décrit un ensemble de connaissances et compétences devant être apprécié dans un contexte professionnel.

Plus en détail

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES

L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES L ÉVALUATION DES COMPÉTENCES DISCIPLINAIRES ET LA PLACE DES CONNAISSANCES Questions et éléments de réponse Principales références dans les encadrements ministériels Questions Éléments de réponse 1) L

Plus en détail

Représentation graphique en Excel

Représentation graphique en Excel Représentation graphique en Excel L outil «Assistant graphique» : c est un boîte de dialogue qui guide la construction du graphique. Etape 1 : sélection de la série de données pour laquelle on veut construire

Plus en détail

14 Adopter une attitude professionnelle

14 Adopter une attitude professionnelle 14 Adopter une attitude professionnelle Pour mener à bien votre projet et instaurer des relations constructives le groupe doit adopter une attitude professionnelle et se montrer : 1. Mobilisé tous les

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014

CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs. Septembre 2014 CRÉDITS DE DÉVELOPPEMENT PERSONNEL Renseignements à l intention des élèves et des parents/tuteurs Septembre 2014 0 Les élèves du secondaire qui ont répondu aux exigences pour l obtention de crédits de

Plus en détail

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2

Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Jocatop : Lecthème lecture cycle 2 Logiciel de français permettant de différencier les parcours. PRESENTATION DE L OUTIL http://www.jocatop.fr Logiciel commercial : Prix 188 Configuration requise : Fonctionne

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques

Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Evaluer des élèves de Seconde par compétences en Sciences Physiques Introduction Depuis quelques années, le terme de «compétences» s installe peu à peu dans notre quotidien ; aussi bien dans la vie de

Plus en détail

COMPTABILITÉ DEP 5231

COMPTABILITÉ DEP 5231 COMPTABILITÉ DEP 5231 Le Diplôme d études professionnelles D.E.P. en comptabilité a une durée totale de 1350 heures à temps plein, comprenant un stage de 120 heures dans une entreprise. Le programme permet

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz

Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français. Caroline Mraz Séminaire de formation Démarches FOS et FOU pour un apprentissage ciblé du français Caroline Mraz Qu est-ce que le FOU? Le concept de Français sur objectif universitaire (FOU) a émergé en tant que nouvelle

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

Évaluer au CE1. auquotidien

Évaluer au CE1. auquotidien Évaluer au CE1 au quotidien Français - Mathématiques François Daniel Françoise Grégoire Catherine Moulet Brigitte Rouaud auquotidien collection dirigée par Françoise Pétreault Évaluer au CE1 au quotidien

Plus en détail