Procédure d évaluation des compétences dans le projet EDGE Modèle d épreuve en entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Procédure d évaluation des compétences dans le projet EDGE Modèle d épreuve en entreprise"

Transcription

1 Procédure d évaluation des compétences dans le projet EDGE Modèle d épreuve en entreprise Résultat du groupe de travail des et à Esslingen Le document présente en premier lieu les unités d apprentissage qui ont été sélectionnées pour les deux professions «électronicien en technique d automatisation (ETA)» et «mécatronicien». Axée sur les acquis d apprentissage, la description des unités est exposée dans la première partie. Elle sert de base à la description d actions professionnelles typiques caractéristiques des processus professionnels et commerciaux réels. Les actions professionnelles caractéristiques sont décrites par rapport aux phases de l action complète. Ensuite, des outils d évaluation sont attribués à ces phases. Structure du document 1. Données fondamentales : profession enseignée, unité d apprentissage, acquis d apprentissage Description d une action professionnelle caractéristique Instruments d évaluation... 7 la page 1 de 7

2 1. Données fondamentales : profession enseignée, unité d apprentissage, acquis d apprentissage Profession enseignée Électronicien en technique d automatisation Unité d apprentissage (UA) Unité d apprentissage 6 Titre de l unité d apprentissage Durée de l unité d apprentissage Configuration et mise en service d automates programmables industriels (API) 5 mois Année de formation (AF) 1 et 2 Unité d apprentissage Connaissances Nº 6 Configuration et mise en service d automates programmables industriels (API) Les étudiants sont capables d expliquer les bases et les circuits simples de la technologie numérique, ils peuvent nommer des structures de circuit et des composants, indiquer des sources d erreur et identifier les possibilités de les supprimer. Ils peuvent expliquer l automatisme et l exécution du programme d automates programmables industriels (API), ils comprennent comment les programmes sont utilisés et peuvent l expliquer. Ils sont capables d expliquer des procédures et langages de programmation simples, peuvent citer différents logiciels et matériels et différencier leurs possibilités et conditions d utilisation. Les étudiants peuvent expliquer la configuration et le fonctionnement de réseaux et de systèmes de bus, énumérer les abonnés et leur utilisation et indiquer les causes d erreurs et leurs solutions. Ils peuvent expliquer le déroulement des processus de travail lors de la configuration et de la mise en service d automates programmables industriels, identifier des sources d erreurs et expliquer comment les supprimer. Les étudiants peuvent énumérer le matériel approprié et décrire ses possibilités d utilisation. Ils peuvent présenter les types et modes de fonctionnement de capteurs et actionneurs. Les étudiants sont capables de lire et d interpréter la documentation des programmes et les listes de correspondances et de symboles. la page 2 de 7

3 Aptitudes Les étudiants préparent les outils de travail et le matériel nécessaire à leur tâche professionnelle. Ils trouvent les consignes de travail dans des documentations techniques. Ils élaborent des schémas de circuits. Les étudiants écrivent des programmes simples, maîtrisent différents langages de programmation dans le domaine des commandes API, testent les conditions d utilisation de différents logiciels et matériels, qu ils configurent, installent et adaptent. Ils corrigent en autonomie les erreurs qui surviennent. Ils configurent des circuits simples de la technologie numérique, cherchent les erreurs et les suppriment. Ils configurent des automates programmables industriels, les câblent, assemblent différents composants de système comme des capteurs et des actionneurs et les raccordent. Les étudiants sont capables d établir la documentation des programmes, des listes de correspondances et des listes de symboles. Grâce à leur connaissance des fonctions de base des systèmes de bus, ils peuvent relier d autres abonnés, identifier des sources d erreurs et les supprimer. Ils installent et configurent des réseaux et des systèmes de bus, testent des signaux sur des interfaces et suppriment des erreurs. Ils programment les fonctions de base des commandes API sur du matériel et des logiciels spécifiques à l exploitation et les intègrent dans des systèmes. Compétences Les étudiants peuvent restituer les bases de la technologie numérique. Ils sont capables d effectuer sans aide toutes les étapes nécessaires à la configuration d automates programmables industriels. Les étudiants savent utiliser différents langages et procédures de programmation, installer divers logiciels et juger par eux-mêmes quel matériel ils doivent choisir. Ils n ont pas besoin d aide pour mettre en service des automates programmables industriels et suppriment les erreurs en toute autonomie. Dans leurs activités, les étudiants observent spontanément et avec fiabilité les directives en matière de sécurité et de protection de l environnement. la page 3 de 7

4 Profession enseignée Mécatronicien Unité d apprentissage Unité d apprentissage 7 Titre de l unité d apprentissage Durée de l unité d apprentissage Configuration et mise en service d automates programmables industriels (API) 3 mois Année de formation 1 Unité d apprentissage Nº 7 Configuration et mise en service d automates programmables industriels (API) et de circuits de réglage simples Connaissances Les étudiants peuvent expliquer l automatisme et l exécution du programme d automates programmables industriels (API), ils comprennent comment les programmes sont utilisés et peuvent expliquer les interactions. Ils maîtrisent les procédures de programmation simples, peuvent citer différents logiciels et matériels et expliquer leurs possibilités et conditions d utilisation. Les étudiants peuvent expliquer la configuration et le fonctionnement de réseaux et de systèmes de bus (en 3e année d école professionnelle), énumérer les abonnés et leur utilisation et indiquer les causes d erreurs et leurs solutions. Ils peuvent expliquer le déroulement des processus de travail lors de la configuration et de la mise en service d automates programmables industriels, identifier des sources d erreurs et expliquer comment les supprimer. Ils savent lire et interpréter la documentation des programmes et les listes de correspondances et de symboles. Les étudiants peuvent mettre en service et régler des circuits de réglage avec des régulateurs simples. Aptitudes Les étudiants préparent les outils de travail et le matériel nécessaires à leur tâche professionnelle. Ils trouvent les consignes de travail dans diverses documentations techniques. Ils établissent des schémas de circuit. Les étudiants écrivent des programmes simples, testent les conditions d utilisation de diffé- la page 4 de 7

5 rents logiciels et matériels, qu ils configurent, installent et adaptent. Ils configurent des automates programmables industriels, assemblent différents composants de système et les raccordent. Les étudiants sont capables d établir la documentation des programmes, des listes de correspondances et des listes de symboles. Grâce à leur connaissance des fonctions de base des systèmes de bus, ils peuvent relier d autres abonnés, identifier des sources d erreurs et les supprimer. Ils installent et configurent des réseaux et des systèmes de bus (en 3e année d école professionnelle), testent des signaux sur des interfaces et suppriment des erreurs. Pour ce faire, ils font preuve d autonomie dans l utilisation des instruments de test nécessaires. Ils sont capables de programmer les fonctions de base d automates programmables industriels sur du matériel et des logiciels spécifiques à l exploitation et de les intégrer dans des systèmes mécatroniques. Compétences Les étudiants sont capables d effectuer sans aide toutes les étapes nécessaires à la configuration d automates programmables industriels. Ils appliquent en autonomie les fonctions de base et peuvent juger par eux-mêmes quel matériel ils doivent choisir. Ils n ont pas besoin d aide pour la mise en service et suppriment les erreurs de manière autonome. la page 5 de 7

6 2. Description d une action professionnelle caractéristique Base : action complète Exemple de commande : «Transformation d une commande en logique câblée en automate programmable industriel, et mise en service (documentation incluse)» L examen d électronicien doit avoir été réalisé ou les connaissances doivent être confirmées avant que la commande ne soit acceptée conformément à UVV (normes de prévention des accidents) (BGV A3 (directive des associations professionnelles pour la santé et la sécurité au travail), TRBS 2131 et 1201 (règles techniques de sécurité du travail) et DIN VDE 0105 partie 100 et DIN VDE 1000 partie 1). Phase répartition du temps 1) Information 10 % 2) Planification / décision 20 % 3) Exécution 50 % 4) Assurance qualité 15 % 5) Livraison 5 % Contenus Remanier un schéma pneumatique incomplet Établir un schéma électrique (commande en logique câblée) Planification de l exécution (estimation du temps, évent. estimation des coûts) y compris matériel et outils de travail Câblage et programmation de l API Documentation au moyen des documents couramment utilisés dans l entreprise Test valeurs réelles/de consigne Mise en service Contribuer à l amélioration continue dans le secteur d activité Livraison au client Éléments d évaluation répartition indicative Épreuve écrite, en rapport avec la phase d information et de planification de la commande concernée : 20 % Planification du travail : 10 % Rapport des tests + test par échantillonnage du rapport des tests : 30 % Test de fonctionnement : 20% Entretien de livraison (entretien technique de 5 à 10 minutes) : 20 % la page 6 de 7

7 L action complète devrait, en fonction de l unité d apprentissage concernée, durer entre 180 et 420 minutes au maximum (soit 3 à 7 heures). Les données sont fournies à titre indicatif. Leur répartition au sein de l action complète peut varier d une entreprise à l autre. La durée de chaque phase de l action complète peut varier. Les indications de temps de chacune des phases sont données à titre informatif. L évaluation des compétences est centrée sur une tâche professionnelle pratique (processus de travail). Le déroulement de cette tâche est basé sur le principe de la réalisation d une action complète. L action complète requiert et inclut toutes les compétences professionnelles de l unité d apprentissage concernée (p. ex. compétences en planification avec connaissances techniques et artisanales dans l exécution). 3. Instruments d évaluation Épreuves écrites au cours de la phase d information et de planification (tâches : par. ex. description des critères de l utilisation d API et exécution d une analyse de l utilité): prise en considération de normes minimum (p. ex. exigences du PAL (organisme de conception du matériel didactique et des épreuves d examen) pour la réalisation de la tâche), sur la base d exercices à réponses courtes et de questions ouvertes et/ou fermées. L école professionnelle doit participer à l élaboration des questions et à la correction. Tâche professionnelle pratique: test de fonctionnement (ok, pas ok), rapport des tests (à établir par le candidat), test par échantillonnage du rapport des tests. Documentation au moyen des documents couramment utilisés dans l entreprise (planification du travail, rapports des tests, documents graphiques) Entretien technique sous forme d un «entretien de livraison» (au moins 5 minutes) Hors évaluation: tableau d évaluation des compétences sociales et personnelles (en particulier, prise de responsabilité et autonomie) la page 7 de 7

AGENT COMMERCIAL DE L IMPRIMERIE BREVET FÉDÉRAL

AGENT COMMERCIAL DE L IMPRIMERIE BREVET FÉDÉRAL AGENT COMMERCIAL DE L IMPRIMERIE BREVET FÉDÉRAL Niveaux d exigences / TaxoNomie Objectifs généraux L examen d agent commercial de l imprimerie BF est divisé en cinq objectifs généraux. Les objectifs évaluateurs

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. Cours Arithmétique appliquée aux finances personnelles MAT-P101-4

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE. Cours Arithmétique appliquée aux finances personnelles MAT-P101-4 DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION POUR LA SANCTION ET LA RECONNAISSANCE Cours Arithmétique appliquée aux finances personnelles MAT-P101-4 Programme d études de la formation de base commune Mathématique

Plus en détail

Objectifs didactiques HERMES 5 Foundation et Advanced

Objectifs didactiques HERMES 5 Foundation et Advanced Département fédéral des finances DFF Unité de pilotage informatique de la Confédération Objectifs didactiques HERMES 5 Foundation et Advanced 1.1 Introduction Les objectifs didactiques définissent les

Plus en détail

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique

Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel en BTS Électrotechnique Le projet technique industriel fait partie intégrante de la formation et de l examen du BTS Electrotechnique par apprentissage. Il consiste, en 192

Plus en détail

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale de graphiste CFC Leçons B Resumé par semestre

Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale de graphiste CFC Leçons B Resumé par semestre Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale de graphiste CFC Leçons B Resumé par semestre 21 javier 2010 Legende Le plan de formation règle obligatoirement les objectifs

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards

EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards EEC.11 - Conception de base en mécanique du bâtiment Compétences formulées en objectifs et standards Table des matières Code et titre de compétence Page 01UJ Analyser la fonction de travail...3 AE3A Analyser

Plus en détail

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system»

Catalogue - Formation en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» entre echnologies Avancées Catalogue - en «électropneumatique et systèmes automatisés process control system» 2012-2013 Boulevard du Château 12, 7800 ATH Tél : 068/26.88.80 Fax : 068/26.88.81 E-Mail :

Plus en détail

Banc d essai DOMOTIQUE

Banc d essai DOMOTIQUE Banc d essai DOMOTIQUE 2010 LE CABLAGE DOMOTIQUE Situation de départ : L agence immobilière nous a vendu une maison qui a le pouvoir de s adapter aux besoins de ses propriétaires. Il nous a vanté cette

Plus en détail

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes Les gens Les partenariats Le savoir Compétences en milieu de travail Compétences essentielles Sondage sur le lieu de travail Le présent outil est conçu pour aider les employeurs à cerner les problèmes

Plus en détail

Apprendre un métier et

Apprendre un métier et Technicien en Installation des Equipements Electriques et Electroniques Ref : 0701309 Mon métier : je réalise des installations électriques, je mets en service et assure la maintenance de ces installations.

Plus en détail

Nouveau: KNX Powertool 1.2.3 pour l ETS Le paramétrage n a jamais été aussi rapide

Nouveau: KNX Powertool 1.2.3 pour l ETS Le paramétrage n a jamais été aussi rapide Nouveau: KNX Powertool.. pour l ETS Le paramétrage n a jamais été aussi rapide Configuration aisée Optimisation complète de Powertool pour i-bus KNX d ABB Le succès de KNX repose sur le développement permanent

Plus en détail

Technologie du dessin industriel

Technologie du dessin industriel Technologie du dessin industriel Compétences fondamentales RAG F1 Communication technique : Communiquer les idées et dessins techniques de façon efficace et appropriée. Résultat(s) d apprentissage spécifique(s)

Plus en détail

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC

Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Normes pour la mise en œuvre des objectifs de performances dans l'entreprise d'apprentissage Polybâtisseuse CFC / polybâtisseur CFC Systèmes de protection solaire version décembre 09 Mise en œuvre CFC

Plus en détail

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents

Beamex. Calibration White Paper. www.beamex.com info@beamex.com. Configuration et étalonnage des instruments intelligents Beamex Calibration White Paper info@beamex.com Configuration et étalonnage des instruments intelligents Configuration et étalonnage des instruments intelligents Les instruments intelligents sont de plus

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes éoliens Systèmes éoliens du candidat Établissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve E51 : Maintenance corrective d un bien Durée : 6 heures Coefficient 2 E51c Support

Plus en détail

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique

Profil d études détaillé. Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Section : Informatique et systèmes Finalité : Technologie de l informatique Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle. Préparation de l évaluation des compétences par le candidat CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Préparation de l évaluation des compétences par le candidat Vous souhaitez obtenir le Certificat de Qualification Professionnelle Inter-branches

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales

Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Mécanicien en réfrigération et climatisation commerciales Prénom officiel Initiale du second

Plus en détail

Identification du module

Identification du module Identification du module Numéro de module 168 Titre Assister des processus métier au moyen d outils TIC Compétence Analyser des processus métier d un département de l entreprise et apporter un soutien

Plus en détail

Systèmes de formation pour la robotique. Enseignement simple et compréhensible des thèmes complexes de la robotique à l aide des robots didactiques

Systèmes de formation pour la robotique. Enseignement simple et compréhensible des thèmes complexes de la robotique à l aide des robots didactiques Systèmes de formation pour la robotique Enseignement simple et compréhensible des thèmes complexes de la robotique à l aide des robots didactiques Automatisierungstechnik Automatisme Systèmes de formation

Plus en détail

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante

Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante Réparation des Equipements Electroménagers Formation Qualifiante L Ouvrier Qualifié en Réparation des Equipements Electroménagers est chargé d intervenir sur les appareils tels que : lave-linge, lave-vaisselle,

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 2.0 1/10 Semestre 5 Bases : connaissances spécifiques 5 périodes selon OrFo 2.1 Communication / service à la clientèle (bases étendues) 2.1.3 Anglais technique Expliquer en français les informations

Plus en détail

Une solution logicielle complète et couvrant tous les niveaux d enseignement des techniciens et des ingénieurs

Une solution logicielle complète et couvrant tous les niveaux d enseignement des techniciens et des ingénieurs Si vous enseignez des matières relatives aux technologies hydrauliques, pneumatiques, électriques et de contrôle, l illustration des principes théoriques et du comportement des systèmes sont sans aucun

Plus en détail

Châssis véhicules utilitaires

Châssis véhicules utilitaires Module 10 Châssis véhicules utilitaires Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Les Savoirs Niveau Dossiers d activités Cours ou synthèse

Les Savoirs Niveau Dossiers d activités Cours ou synthèse Les Savoirs Les Savoirs Niveau Dossiers d activités Cours ou synthèse S11 : Description des systèmes de production automatisée S12 : Technologie des systèmes de production S2 : Analyse des systèmes mécaniques,

Plus en détail

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens

Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Critères de la procédure de qualification de la VAE de logisticiens Carte de compétence Compétences du nouveau profil de qualification 1. Approvisionnement 1.1 L importance de la logistique dans l économie

Plus en détail

Le projet technique S9

Le projet technique S9 Le projet technique S9 Définition du projet (annexe IIIc du référentiel) Le projet technique de seconde année a une double finalité: Compléter les acquis dans des situations particulières qui ont intérêt

Plus en détail

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents

C1 S informer. C1.1 Rechercher, Exploiter des documents C1 S informer C1.1 Rechercher, Exploiter des documents Une commande Un besoin exprimé Expliciter le besoin*. Le service rendu, les utilisateurs, les conditions d'utilisation sont listés. Les performances

Plus en détail

BTS Fluides Energies Environnements Option D : Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques

BTS Fluides Energies Environnements Option D : Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques 1 BTS Fluides Energies Environnements Option D : Maintenance et Gestion des Systèmes Fluidiques et Energétiques 1 100 heures DOMAINE GENERAL CULTURE GENERALE 410h 75h Communiquer oralement S informer se

Plus en détail

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc

Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc Solutions de gestion de la sécurité Livre blanc L intégration de la gestion des identités et des accès avec l authentification unique Objectif : Renforcer la politique de sécurité et améliorer la productivité

Plus en détail

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment ventilation CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment ventilation CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Organisation de l'entreprise Expliquer et appliquer les procédures de l'entreprise Objectifs évaluateurs Décrire le plan directeur et l'organigramme de l'entreprise Expliquer et

Plus en détail

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Animateur(trice) d équipe de logistique des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien avec

Plus en détail

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs.

ANNEE 2013-2014. Le tableau ci-dessous présente ces unités d'enseignement ainsi que leurs coefficients et leurs volumes horaires respectifs. ANNEE 2013-2014 PLAN DE FORMATION Licence Professionnelle en Alternance AII-SIAM «AUTOMATIQUE ET INFORMATIQUE INDUSTRIELLE» «SYSTEMES INDUSTRIELS AUTOMATISES ET MAINTENANCE» «PARCOURS AUTOMATISMES» 1 OBJECTIFS

Plus en détail

LES SOLUTIONS MAJORCOM, EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE SONO

LES SOLUTIONS MAJORCOM, EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE SONO LES SOLUTIONS MAJORCOM, EN MATIÈRE DE SYSTÈME DE SONO Systèmes électro-acoustiques MAJORCOM, pour service de secours destiné à l évacuation incendie. Majorcom, constructeur de matériel de sonorisation

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES

BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Identification de l académie Identification de l établissement de formation BREVET PROFESSIONNEL INSTALLATIONS et ÉQUIPEMENTS ÉLECTRIQUES Session. DOSSIER D ÉVALUATION ÉPREUVE E2 DANS LE CADRE DU C.C.F

Plus en détail

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES

LES AUTOMATES PROGRAMMABLES LES AUTOMATES PROGRAMMABLES 1/ Mise en situation L automatisation d un système technique consiste à assurer la commande en adoptant un outil technologique. PC Ordre Compte-rendu PO L ordre est transmis

Plus en détail

Profil B ou profil E? Aide à la décision

Profil B ou profil E? Aide à la décision Employée/Employé de commerce CFC Profil B ou profil E? Aide à la décision Introduction Le présent document sert d aide pour les acteurs qui participent au choix de la voie de formation la plus appropriée

Plus en détail

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques. Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien(ne) de maintenance industrielle des industries chimiques Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des composantes du métier en lien

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012

Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020. De la version 2005 à la version 2012 Évolutions de la norme NF EN ISO/CEI 17020 De la version 2005 à la version 2012 Plan de la présentation L intervention sera structurée suivant les 8 chapitres de la norme. Publiée le 1 er mars 2012, homologuée

Plus en détail

Processus d Informatisation

Processus d Informatisation Processus d Informatisation Cheminement de la naissance d un projet jusqu à son terme, deux grandes étapes : Recherche ou étude de faisabilité (en amont) L utilisateur a une idée (plus ou moins) floue

Plus en détail

Descriptifs des modules

Descriptifs des modules Directive relative au règlement concernant l examen professionnel de Logisticienne/Logisticien Annexe Descriptifs des modules Concept L examen professionnel fédéral de Logisticien(ne) Warehouse garantit

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité de l Ontario

Politique en matière d accessibilité de l Ontario Politique en matière d accessibilité de l Ontario 1. Objectifs et portée La Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées de l Ontario (LAPHO) élabore, met en œuvre et applique les normes

Plus en détail

I1305 - Installation et maintenance électronique

I1305 - Installation et maintenance électronique Appellations (Métiers courants) Electronicien / Electronicienne de maintenance Technicien / Technicienne de maintenance en électronique Technicien / Technicienne en mécatronique Définition Procède à l'installation

Plus en détail

Machines d essais universelles

Machines d essais universelles Il est nécessaire de tester les composants et les matériaux pour permettre une détection efficace des anomalies. Les dommages indirects graves et les interruptions de production onéreuses peuvent être

Plus en détail

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation

Programme détaillé BTS INFORMATIQUE DE GESTION DIPLÔME D ETAT. Objectifs de la formation. Les métiers. Durée de la formation Objectifs de la formation Les inscriptions sont réservées aux élèves de niveau BAC ou plus, et sont ouvertes dans la mesure des places disponibles. Le Brevet de Technicien Supérieur d Informatique de Gestion

Plus en détail

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle

CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle CQP Inter-branches Technicien de Maintenance Industrielle Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification OBSERVATOIRE DES INDUSTRIES CHIMIQUES Désignation du métier ou des composantes

Plus en détail

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise

Plan de formation Projeteur en technique du bâtiment sanitaire CFC Check-list des objectifs de formation en entreprise Objectifs particuliers Organisation de l'entreprise Expliquer et appliquer les procédures de l'entreprise Objectifs évaluateurs Décrire le plan directeur et l'organigramme de l'entreprise Expliquer et

Plus en détail

Evolution Evolution historique :

Evolution Evolution historique : Evolution Evolution historique : Manuel Mécanique Automatismes-Informatisé Non mécanisé : L utilisateur apporte l énergie Automatisé : Système mécanisé dont la gestion est commandée par le système lui-même

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES. EXEMPLE DE SUJET n 1 Exemple de sujet n 1 Page 1/7 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE MATHEMATIQUES EXEMPLE DE SUJET n 1 Ce document comprend : Pour l examinateur : - une fiche descriptive du sujet page 2/7 - une fiche

Plus en détail

Agent/e de maintenance d appareils informatiques. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage

Agent/e de maintenance d appareils informatiques. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage 47103 Agent/e de maintenance d appareils informatiques Geräteinformatiker/Geräteinformatikerin Agente in manutentione di apparecchi informatici A. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage

Plus en détail

Utilisation de dans le cadre des formations initiales

Utilisation de dans le cadre des formations initiales Utilisation de dans le cadre des formations initiales Cet outil pédagogique permet, avec des classes de niveaux différents (Baccalauréats Professionnels, BTS, DUT, Ingénieur, ) de faire découvrir, par

Plus en détail

Profil de qualification pour la profession garnisseuse de meubles CFC / Garnisseur de meubles CFC

Profil de qualification pour la profession garnisseuse de meubles CFC / Garnisseur de meubles CFC Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Bundesamt für Berufsbildung und Technologie BBT Berufsbildung Profil de qualification pour la profession garnisseuse de meubles CFC / Garnisseur de meubles

Plus en détail

Spécialiste en systèmes thermiques

Spécialiste en systèmes thermiques ImmoClimat Suisse Formation Septembre 2013 Spécialiste en systèmes thermiques Spécialisation Technique de combustion Spécialisation Pompes à chaleur 2 Formation Septembre 2013 La formation de spécialiste

Plus en détail

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE

PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE Référentiel de certification du Baccalauréat professionnel GESTION ADMINISTRATION PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL PAR PÔLE 1 Le référentiel de certification du Baccalauréat GESTION ADMINISTRATION Architecture

Plus en détail

ERICC3. Robot industriel vertébral 5 axes. (Système didactisé ouvert)

ERICC3. Robot industriel vertébral 5 axes. (Système didactisé ouvert) ERICC3 Robot industriel vertébral 5 axes (Système didactisé ouvert) Pour votre sécurité, assurez vous que la zone d'évolution du robot est parfaitement dégagée avant d'effectuer tout mouvement. Pour éviter

Plus en détail

AUTOMATE-200 La porte sur le monde de l automatisation

AUTOMATE-200 La porte sur le monde de l automatisation AUTOMATE-200 La porte sur le monde de l automatisation L automatisation industrielle à votre portée Les principes de base de l automatisation de façon facile et intuitive Dans les TECHNOLOGIES suivantes...

Plus en détail

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL

DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL DOCUMENTATION ASSOCIEE A UN PROJET LOGICIEL 31 août 2004 Plate-Forme Opérationnelle de modélisation INRA ACTA ICTA http://www.modelia.org FICHE DU DOCUMENT 10 mai 04 N.Rousse - : Création : version de

Plus en détail

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année

Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Organisation pratique de la partie professionnelle de la deuxième année Rappel sur le stage professionnel... Il se déroule en deux temps et recouvre deux réalités différentes : le stage ouvrier en juin

Plus en détail

Guide méthodique type communication Partie commune / Profil E (dès l été 2006)

Guide méthodique type communication Partie commune / Profil E (dès l été 2006) 1.7 Idée directrice Communiquer consiste à transférer des contenus à des groupes-cibles déterminés dans le but de les inciter à modifier leurs attitudes et/ou de déclencher des actions. La peut revêtir

Plus en détail

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE ASSISTANT / ASSISTANTE DE MAINTENANCE PC - RESEAUX

2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE ASSISTANT / ASSISTANTE DE MAINTENANCE PC - RESEAUX CCPQ Rue A. Lavallée, 1 1080 Bruxelles Tél. : 02 690 85 28 Fax : 02 690 85 78 Email : ccpq@profor.be www.enseignement.be 2. INDUSTRIE 2.10. INFORMATIQUE ASSISTANT / ASSISTANTE DE MAINTENANCE PC - RESEAUX

Plus en détail

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle

Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle Brevet de technicien supérieur Conception et Réalisation en Chaudronnerie Industrielle ACTIVITÉS ET TÂCHES PROFESSIONNELLES Les activités professionnelles décrites ci-après, déclinées à partir des fonctions

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

C) Organisation, répartition et durée des cours interentreprises

C) Organisation, répartition et durée des cours interentreprises Plan de formation relatif à l ordonnance sur la formation professionnelle initiale Opératrice de machines automatisées CFC / Opérateur de machines automatisées CFC (nº : 44726) du 12 décembre 2008 Sommaire

Plus en détail

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A)

Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Examen final «Pratique professionnelle oral» pour les employés de commerce de la branche de formation et d examens Services et administration (S&A) Directive pour les experts aux examens A Extraits de

Plus en détail

Cinématique et optique géométrique

Cinématique et optique géométrique Cinématique et optique géométrique PHY-5061-2 Activité notée 4 Date de remise :... Identification Nom :... Adresse :...... Tél :... Courriel :... Note :... /100 PHY-5061-2 CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE

Plus en détail

Transmission véhicules utilitaires

Transmission véhicules utilitaires Module 12 Transmission véhicules utilitaires Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA,

Plus en détail

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES

PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES LTP DON BOSCO Année Scolaire 2010/2011 78, rue Stanislas Torrents 13006 MARSEILLE Tel : 04-91-14-00-00 Fax : 04-91-81-96-97 PROJET TECHNIQUE INDUSTRIEL : BOULE À VAGUES Entreprise : Projet réalisé par

Plus en détail

Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage

Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage 51002 Maçon/Maçonne 51003 Maurer/Maurerin Muratore/Muratrice A. Règlement d apprentissage et d examen de fin d apprentissage B. Programme d enseignement professionnel Maçon/Maçonne A Règlement d apprentissage

Plus en détail

Les écoles professionnelles offrent aux personnes en formation les cours remplissant les objectifs évaluateurs suivants :

Les écoles professionnelles offrent aux personnes en formation les cours remplissant les objectifs évaluateurs suivants : évaluateurs «Cours facultatifs» Gestionnaire du commerce de détail Offre relative aux branches facultatives pour la 2 e et de la 3 e année de formation Les écoles professionnelles offrent aux personnes

Plus en détail

L automate programmable industriel A.P.I

L automate programmable industriel A.P.I L automate programmable industriel A.P.I Introduction : Dans les chapitres précédents, nous avons vu des schémas de commande parfois très compliqués: c est de la logique câblée. Avantages: Coût économique

Plus en détail

Management. des processus

Management. des processus Management des processus 1 Sommaire Introduction I Cartographie * ISO 9001 : 2000 * Cartographie - définition * Processus - définition * Identification des processus II Processus * Définitions * Objectifs

Plus en détail

Toute reproduction partielle ou totale du présent guide sans autorisation écrite de la société Allen-Bradley est interdite.

Toute reproduction partielle ou totale du présent guide sans autorisation écrite de la société Allen-Bradley est interdite. En raison de la diversité des utilisations des produits décrits dans le présent guide, les personnes qui en sont responsables doivent s assurer que toutes les mesures ont été prises pour que l application

Plus en détail

Programmation d un contrôleur via une liaison téléphonique Note d application

Programmation d un contrôleur via une liaison téléphonique Note d application Programmation d un contrôleur via une liaison téléphonique, Français Version 1.0.0 24/12/02 ii General Copyright 2001 by WAGO Kontakttechnik GmbH Tous droits réservés. WAGO Kontakttechnik GmbH Hansastraße

Plus en détail

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC

I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC Généralités 3 I/ PRESENTATION GENERALE DE LA QUALITE : LES CONCEPTS QUALITE EN DIAGNOSTIC La multiplicité des acceptations de la notion de Qualité est source de bien de malentendus et de réticences associées

Plus en détail

Documentation Matrox Imaging

Documentation Matrox Imaging Sommaire Dans le domaine de la vision industrielle et des systèmes d inspection optique automatisés, les caméras intelligentes obtiennent beaucoup d attention. En fait, elles sont souvent présentées à

Plus en détail

Formation à la prévention des risques électriques

Formation à la prévention des risques électriques Formation à la prévention des risques électriques PRÉSENTATION DU RÉFÉRENTIEL DES TÂCHES PROFESSIONNELLES LIÉES À L HABILITATION ÉLECTRIQUE POUR LA FORMATION DES ÉLÈVES DE LA FILIÈRE GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE

Plus en détail

ISIO 200. Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850

ISIO 200. Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850 ISIO 200 Terminal d entrées / Sorties Binaires (I/O) avec interface GOOSE CEI 61850 Compact et simple ISIO 200 Vos E/S binaires là où vous en avez besoin L ISIO 200 est un terminal d E/S binaires simple

Plus en détail

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques Numériques. CI4 : Installation d un système TP9-DR : Gestion de flux

SECONDE BAC PROFESSIONNEL Systèmes Electroniques Numériques. CI4 : Installation d un système TP9-DR : Gestion de flux CI4 : Installation d un système TP9-DR : Gestion de flux A- CAHIER DES CHARGES Vous devez préparer et installer un système d analyse de fréquentation de magasin dans un commerce d une grande enseigne d

Plus en détail

Maîtrise de l énergie dans l habitat

Maîtrise de l énergie dans l habitat Séquence 1 : Quels sont les postes de consommation d énergie dans une habitation? 2 séances Séance Séquence 2 : Quel est le systéme de chauffage le plus économique? Séance Séquence 3 : Quels éléments composent

Plus en détail

Régulation pneumatique de la pression ambiante. Qualité de réglage maximale pour les salles blanches et les laboratoires de haute sécurité.

Régulation pneumatique de la pression ambiante. Qualité de réglage maximale pour les salles blanches et les laboratoires de haute sécurité. Régulation pneumatique de la pression ambiante Qualité de réglage maximale pour les salles blanches et les laboratoires de haute sécurité. La régulation de la pression ambiante par SAUTER une fiabilité

Plus en détail

Formulaire du dépôt de plan de cours

Formulaire du dépôt de plan de cours Formulaire du dépôt de plan de cours H 2013 H 2014 PROGRAMME : Technologie de l électronique industrielle TITRE : Gestion de projets CODE : 243-374-RA PONDÉRATION : 1-2-1 DISCIPLINE : Génie électrique

Plus en détail

Description de l expérience de travail Électricien industriel

Description de l expérience de travail Électricien industriel Renseignements personnels (Veuillez écrire en caractères d'imprimerie.) Description de l expérience de travail Électricien industriel Prénom officiel Initiale du second prénom Nom de famille officiel Date

Plus en détail

Comment s y retrouver?

Comment s y retrouver? 1 L énorme casse-tête Comment s y retrouver? Quelle est la norme qui s applique? Dans quel Code retrouve t-on l information? Quand un système d alarme incendie est-il requis? Quel type de filage utiliser?

Plus en détail

ESyCQ EUROPEAN CREDIT SYSTEM FOR COMMERCIAL QUALIFIACTIONS SYSTEME EUROPEEN DE CREDIT POUR DES QUALIFICATIONS COMMERCIALES

ESyCQ EUROPEAN CREDIT SYSTEM FOR COMMERCIAL QUALIFIACTIONS SYSTEME EUROPEEN DE CREDIT POUR DES QUALIFICATIONS COMMERCIALES ESyCQ- European Credit System for Commercial Qualifiactions 1 91 177 -LLP-1-201 0-1 -DE-LEONARDO-ECVET ESyCQ EUROPEAN CREDIT SYSTEM FOR COMMERCIAL QUALIFIACTIONS SYSTEME EUROPEEN DE CREDIT POUR DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de

Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de Ordonnance sur la formation professionnelle initiale de médiamaticienne/médiamaticien 1 avec certificat fédéral de capacité (CFC) du 11 novembre 2010 47121 Médiamaticienne CFC/Médiamaticien CFC Mediamatikerin

Plus en détail

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions...

MODULE 3 - Gestion Introduction Résultats visés... Fonctions de gestion. Compétences de gestion. Prendre des décisions... - Introduction 41 Résultats visés... 41 Fonctions de gestion. 42 Compétences de gestion. 43 Prendre des décisions... 44 Rédaction d un CV ou d une biographie. 45 40 Introduction : Le présent module permettra

Plus en détail

Mise en service d un convertisseur RS232 - RS485 avec une borne d interface série RS485 Note d application

Mise en service d un convertisseur RS232 - RS485 avec une borne d interface série RS485 Note d application Mise en service d un convertisseur RS232 - RS485 avec une borne d interface série RS485, Français Version 1.0.0 31/10/02 ii General Copyright 2001 by WAGO Kontakttechnik GmbH Tous droits réservés. WAGO

Plus en détail

Surveillance / controle d accès

Surveillance / controle d accès Surveillance / controle d accès CATALOGUE DES PRODUITS DE ZPAS GROUPE ZPAS-ESTCI 7, rue de l industrie 68360 SOULTZ 03 89 62 56 40 contact@estci.fr Le contrôleur ST-50 est l élément de base du système

Plus en détail

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5

UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 UTILISATION DE PLANS ET DEVIS MODULE 5 Les précisions d éléments de contenu A. Repérer des éléments sur des plans : d installations électriques; d architecture; de climatisation; de plomberie. Les dessins

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION

CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION CHARTE DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION Principales responsabilités ~~ Être responsable de l évaluation du rendement, de la rémunération et de

Plus en détail

C.1. COMMUNIQUER-S INFORMER. Conditions de réalisation

C.1. COMMUNIQUER-S INFORMER. Conditions de réalisation C.1. COMMUNIQUER- INFORMER avoir faire C.1.1. : Communiquer avec le client Écouter le client Questionner le client sur le dysfonctionnement constaté et les conditions d utilisation du véhicule, du sous-ensemble

Plus en détail

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation

Formacode 11.0 Thésaurus de l offre de formation Thésaurus de l offre de formation Champs sémantiques Listes annexes Des types de certifications/diplômes/titres Des pays Des logiciels Des publics Des mots-outils Correspondances Formacode Formacode Présentation

Plus en détail