Nos Principes en Action Synthèse Qualité Responsabilité Mutualité Efficacité Liberté. Les Cinq Principes PH

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Nos Principes en Action Synthèse 2012. Qualité Responsabilité Mutualité Efficacité Liberté. Les Cinq Principes PH"

Transcription

1 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Qualité Responsabilité Mutualité Efficacité Liberté Les Cinq Principes PH PH PH PH PH PH

2 Nos Principes en Action - Synthèse 2012 Table des matières Mars Table des matières Mars en Bref...1 Lettre de Paul S. Michaels, Président de Mars Notre approche des affaires Le point de vue de nos partenaires...9 Santé et nutrition Notre chaîne d'approvisionnement Nos usines Nos marques Travailler chez Mars Assurance Guide du lecteur Bienvenue. Cette synthèse 2012 de nos Principes en Action est un exposé de nos principales actions qui visent à concrétiser notre objectif d entreprise : créer une mutualité de bénéfices pour toutes les parties prenantes. Réévaluation des données Nous avons réévalué nos données de référence pour 2007 et les données environnementales de nos opérations pour chaque année suivante (le cas échéant), afin de refléter les changements dans nos activités et les améliorations de nos systèmes de collecte de données. Ces modifications n'ont pas d'incidence notable sur nos performances globales. Les ajustements les plus significatifs sont les suivants : Nous avons inclus les émissions de gaz à effet de serre de notre flotte automobile mondiale dans les émissions de catégorie 1 et non de catégorie 3, comme nous le faisions les années précédentes. Ces émissions ne sont pas prises en compte dans les objectifs de notre programme «Sustainable in a Generation», qui ne concerne que nos usines et nos bureaux. Nous avons rectifié le pourcentage de thé noir acheté auprès de sources certifiées en 2011, qui passe de 18 à 32 %. La nouvelle valeur représente la part de thé certifié par rapport aux seuls achats de thé noir, ce qui correspond à notre objectif, alors que le chiffre précédent représentait la part de thé certifié par rapport à l'ensemble des feuilles de thé achetées. Le pourcentage de nouveaux collaborateurs bénéficiant d'une formation «Essence of Mars» au cours de leurs 12 premiers mois a été révisé pour 2011, en raison d'une erreur de calcul. Cette synthèse décrit les points forts et les défis que nous avons eu à relever en Pour plus de détails sur les efforts que nous déployons dans les domaines de la santé et de la nutrition, du développement durable et en ce qui concerne notre volonté d'être une entreprise où il fait bon travailler, consultez la page aspx. Périmètre et données de reporting La synthèse de nos Principes en Action couvre l'ensemble des activités et des secteurs d'activités de Mars Incorporated : Mars Petcare, Mars Chocolat, Wrigley, Mars Food, Mars Drinks et Mars Symbioscience. Ce document décrit nos performances au cours de l'année civile S'il y a lieu, nous mentionnons ou proposons des liens vers des pages et des études de cas des années précédentes, afin de dresser un tableau plus complet de notre travail. Toutes les données environnementales de nos usines se basent sur les chiffres réels de 2012 bien que, pour la plupart des bureaux, il ne s'agisse encore que d'estimations. Les estimations représentent environ 5 % des données relatives aux matières premières et aux matériaux d'emballage. Nous mesurons tous les volumes en tonnes métriques (1 000 kg), que nous appelons simplement tonnes, dans tout le document. Les valeurs financières sont indiquées en dollars américains (USD), sauf indication contraire Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés.

3 Nos Principes en Action - Synthèse 2012 Mars en bref Mars Mars en bref 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 1

4 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Lettre de Paul S. Michaels Mars Lettre de Paul S. Michaels Président Mars, Incorporated Les défis que notre entreprise partage avec la société exigent des efforts à long terme pour induire un changement à grande échelle. Dans la synthèse des Principes en Action de l année dernière, je décrivais les défis auxquels notre entreprise était confrontée et la réflexion que nous conduisons sur le type d entreprise que nous voulons être. Ces enjeux restent plus préoccupants que jamais - que ce soit la préservation de l environnement pour les générations futures, la quête de la prospérité et de la croissance économique ou la difficulté de nourrir une population mondiale en plein essor, alors qu en parallèle nous assistons à la montée de l obésité. En tant qu'entreprise privée et familiale, nous avons l'avantage de pouvoir adopter une perspective générationnelle, c'est à dire de nous engager sur le long terme et de faire, aujourd'hui, des choix qui porteront leurs fruits plus tard, plutôt qu'à la fin de ce trimestre. Mais, même avec cette liberté, nous savons que nous ne pouvons pas relever seuls les défis que nous partageons avec la société, si nous voulons vraiment faire la différence et insuffler une dynamique d'une ampleur suffisante. Nous sommes convaincus que la collaboration avec les autres fait partie de notre responsabilité envers la société et nos partenaires. Et nous savons que c'est la meilleure façon d'atteindre l'objectif de «fabriquer et distribuer des produits alimentaires de façon à créer une mutualité des bénéfices pour toutes les parties prenantes». Cela fera également de nous une entreprise meilleure, mais aussi plus efficace, qui exercera encore son activité dans une centaine d'années. Notre détermination à faire la différence unit la famille Mars, l'équipe de direction de Mars et plus de associés dans le monde entier. Offrir des possibilités de faire la différence valorise l'expérience de travail chez Mars au-delà d'un simple job. Dans un marché mondial extrêmement concurrentiel, ceci constitue un facteur essentiel pour attirer et fidéliser les talents dont nous avons besoin pour réussir. Dans les Synthèses des Principes en Action des années précédentes, nous avons présenté en détail nos engagements et l étendue de nos activités. Cette année, nous nous concentrerons davantage sur les progrès récemment accomplis et les enjeux auxquels est confrontée notre entreprise. Lutter contre la faim et l'obésité par la santé et la nutrition L'obésité et la faim sont des défis colossaux et complexes à l échelle de la planète, car ils sont multi-factoriels : le mode de vie, de travail et de déplacement, les facteurs sociaux, économiques et culturels, ainsi que la génétique et l'alimentation Nous offrons une large gamme de produits, allant du riz et des sauces aux chocolats, chewing-gums et confiseries. Nous sommes fiers de ces produits et du plaisir qu'ils procurent. Ils peuvent être dégustés dans le cadre d'une alimentation saine et équilibrée, ce que nous favorisons en réduisant les teneurs en sodium et en graisses saturées. Bien sûr, ce n'est qu'un petit pas que nous pouvons effectuer par nous-mêmes. Pour contribuer de manière plus substantielle, nous travaillons avec des partenaires externes, comme la Healthy Weight Commitment Foundation aux États-Unis, pour approfondir notre connaissance des causes de la mauvaise alimentation et promouvoir des styles de vie plus sains. Par ailleurs, notre expertise en sciences végétales contribue à augmenter les rendements des cultures «orphelines» qui, avec suffisamment d'investissements, pourraient fournir, dans le futur, une alimentation adéquate à des millions de personnes en Afrique. Favoriser une chaîne d approvisionnement où la prospérité est partagée Notre entreprise ne peut perdurer que si les agriculteurs qui fournissent nos ingrédients peuvent vivre décemment en cultivant leurs plantes de façon durable. L'année dernière, notre programme «Vision for Change» destiné aux producteurs de cacao en Côte d'ivoire a réalisé d énormes avancées, avec l'ouverture de huit nouveaux centres de développement du cacao (CDC). Ces centres fournissent les outils, les techniques et la formation nécessaires à la culture de variétés à rendement plus élevé, ce qui permet d obtenir de meilleurs revenus. Notre challenge consiste désormais à développer ces projets pilotes réussis pour en faire un cas d école. Mars est à présent le plus important acheteur mondial de cacao issu de sources certifiées, et les agriculteurs ont besoin d'un soutien continu de notre part pour obtenir leur certification, si nous voulons tenir notre objectif de nous approvisionner à 100 % en cacao de provenance certifiée d ici Pour réussir, nous devons comprendre les effets et les conséquences à long terme de nos interventions auprès des communautés productrices d'ingrédients clés, tels que le cacao, le thé, le café et le riz. Nous avons développé une méthodologie pour mesurer les performances des CDC et sommes en train de recueillir les données de référence. Du fait de nos nombreuses collaborations, nous cherchons à déterminer des objectifs réalistes, significatifs et ambitieux pour améliorer les moyens d'existence, la sécurité et le bien-être dans toute notre chaîne de valeur. Faire la différence pour l'environnement Entreprises, communautés et individus, nous sommes tous dépendants des ressources de la planète, si bien que la question de la protection de l'environnement est indiscutable. Chez Mars, nous réduisons nos impacts environnementaux grâce à notre programme «Sustainable in a Generation», mais nous avons progressé plus lentement que nous le souhaitions en vue de l atteinte de nos objectifs en Notre consommation d'énergie et d'eau ainsi que nos émissions de gaz à effet de serre sont restées constantes cette année, au lieu de décroître. Nous devons redoubler d'efforts et garder nos engagements à l esprit. Si nous utilisons tous l'efficacité énergétique, la technologie et les projets d'énergie renouvelable que nous avons planifiés, nos objectifs sont encore réalisables. Pour nous en assurer, cette année, nos 100 dirigeants les plus importants auront dans leur plan à long terme un objectif de réduction des émissions de 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 2

5 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Lettre de Paul S. Michaels gaz à effet de serre dans nos activités. Nous avons également élargi notre approche pour assumer la responsabilité des impacts environnementaux causés par nos chaînes d'approvisionnement agricoles ou affectant celles-ci. Dans la Synthèse de cette année, vous trouverez des données sur les conséquences de notre approvisionnement en matières premières et en emballages sur la consommation d'eau et l'utilisation des terres, en plus des chiffres sur les émissions de gaz à effet de serre mentionnés dans les rapports précédents. Se tourner vers l'avenir Les défis que notre entreprise partage avec la société exigent des efforts à long terme pour induire le changement à grande échelle. Même si nous souhaiterions progresser plus vite dans certains domaines, nous sommes sur la bonne voie, tirons des leçons et nous améliorons chaque année. En initiant des conversations et des collaborations permettant de rassembler des experts dans différents domaines, nous croyons pouvoir surmonter les obstacles qui nous freinent aujourd hui. J'espère que notre Synthèse vous permettra de mieux appréhender nos objectifs, et vous remercie à l'avance de vos commentaires, de votre engagement à nos côtés et de votre aide dans notre démarche d'amélioration continue Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 3

6 Mars Notre approche des affaires Nos Cinq Principes guident notre approche des affaires et unissent nos Associés depuis des générations. En 1947, Forrest E. Mars, Sr. a consigné par écrit son objectif de fonder une entreprise qui fabrique et distribue des produits alimentaires de façon à créer une «mutualité de bénéfices» pour toutes les parties prenantes. Toujours détenue par la famille Mars, l'entreprise reste, à tous les niveaux, attachée à cet objectif. Nous planifions à long terme et prenons, dès à présent, des décisions qui nous aideront à assurer une croissance durable pour les générations à venir. Nos Cinq Principes de Qualité, Responsabilité, Mutualité, Efficacité et Liberté guident notre approche des affaires et unissent nos associés depuis des générations. Nous intégrons ces Principes dans notre stratégie d'entreprise et, puisque nous sommes un groupe privé et familial, nous sommes en mesure de réaliser des investissements à long terme, tout en abordant les enjeux auxquels font face notre entreprise et la planète, notamment le changement climatique et la sécurité alimentaire. Cela implique d'investir dans la recherche pour améliorer les connaissances scientifiques, ainsi que dans la recherche appliquée pour mettre en pratique ces connaissances dans des domaines où notre entreprise est directement concernée. Nous nous engageons également à travailler avec l ensemble des parties prenantes de notre activité, notamment nos clients, nos fournisseurs, les gouvernements, les organisations non gouvernementales, l'industrie, les universités et les centres de recherche, pour aider à créer un avenir prospère pour tous. Pour plus de détails sur notre approche des affaires, consultez le site aspx. Le développement durable chez Mars Nous cherchons à créer des avantages mutuels et durables, pour notre entreprise et toutes les parties prenantes, en amplifiant nos impacts sociaux positifs, en réduisant notre empreinte environnementale et en aidant à créer une prospérité économique. Il est de notre devoir de contribuer à relever les défis que nous partageons avec la société. Nous savons que, sans cela, notre activité ne pourra pas durer sur le long terme. Pour montrer l'exemple, nous cherchons à faire la différence par les performances de notre entreprise. Cela commence par les impacts de nos usines et bureaux (appelés nos «opérations»), sur lesquels nous avons un contrôle direct. Au-delà des portes de l'usine, nous nous efforçons de partager les bénéfices d une croissance durable avec les populations qui nous fournissent nos matières premières. A travers nos marques, nous tenons à soutenir les causes qui nous tiennent à coeur et promouvons les produits les meilleurs pour la population et la planète. Gouvernance Mars est dirigée par un conseil d'administration composé de membres de la famille Mars, qui reçoivent des avis indépendants de quatre conseillers externes. Notre conseil d'administration s'appuie sur des comités, composés de certains de ses membres et de conseillers externes, pour satisfaire aux principaux aspects de son mandat, à savoir l'audit, la rémunération, la technologie, le financement des avantages sociaux et le contrôle des investissements. Les opérations courantes sont menées par l'équipe de direction de Mars, composée de : Paul S. Michaels, Président, Mars, Incorporated Aileen Richards Vice-président exécutif, Personnel et Organisation (Ressources Humaines), Mars Global Services Reuben Gamoran Vice-président et Directeur financier David Kamenetzky Vice-président, Corporate Affairs et Initiatives stratégiques Alberto Mora Vice-président, Secrétaire et Directeur juridique (en retraite en 2013) Richard Ware Vice-président, Supply, Recherche & Développement et Achats Todd Lachman Président, Mars Petcare Frank Mars Président, Symbioscience Martin Radvan Président, Wrigley Grant Reid Président, Mars Chocolat Poul Weihrauch Président, Mars Food Nous disposons également d un groupe, le Mars Global Advisor, qui intervient à titre consultatif uniquement. Ce groupe d experts venus de l extérieur engage les cadres supérieurs dans une série de discussions portant sur les principaux problèmes et tendances géopolitiques, macro-économiques et de politique publique, et comment ceux-ci affectent les stratégies et priorités commerciales Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 4

7 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Notre approche des affaires Gouvernance CINQ PRINCIPES Conseil d administration L équipe internationale de direction de Mars Associés Mars QUALITÉ RESPONSABILITÉ MUTUALITE EFFICACITÉ LIBERTÉ Notre objectif en tant que société est de créer des bénéfices mutuels pour l'ensemble de nos parties prenantes au travers de nos activités. Intégrité commerciale et conformité Nos Cinq Principes favorisent une culture de l'éthique et de l'intégrité qui nous rend fiers de travailler chez Mars. Dans une entreprise qui continue de croître à l échelle mondiale, les Cinq Principes servent souvent de guide dans des endroits où les normes culturelles et juridiques peuvent différer des normes établies par Mars. En offrant à nos Associés la formation et les outils nécessaires pour maintenir des standards supérieurs en matière de déontologie, nous entretenons une culture qui maintient l'éthique et l'intégrité au cœur de notre activité, sur tous les marchés où nous opérons. Pour nourrir notre culture éthique, il est essentiel de nous assurer que tous les Associés comprennent comment intégrer nos Cinq Principes dans le processus de décision. Cela commence par le programme de formation «Essence of Mars» pour les nouveaux Associés, et se poursuit dans tous les programmes de leadership plus avancés. Cette morale d entreprise doit également s'appuyer sur des connaissances juridiques et techniques. Dans le contexte économique actuel, les entreprises doivent faire face à des obligations légales sans cesse actualisées et toujours plus complexes, dans des domaines tels que le droit de la concurrence et la lutte anti-corruption. Nous veillons à ce que nos Associés et les autres personnes impliquées dans nos activités comprennent leurs responsabilités juridiques et éthiques, grâce à des règles, des procédures et des formations adaptées, telles que notre Procédure applicable aux paiements, notre Programme de respect du droit de la concurrence et notre Code de conduite Fournisseurs. Ensemble, ces efforts nous aident à concrétiser notre engagement de mener nos affaires de manière éthique, partout où nous exerçons notre activité. Élaboration des politiques Tous nos segments d'activité mettent en place des stratégies et des ressources afin de gérer leurs impacts spécifiques sur les personnes et la planète ; et contribuent ainsi à des domaines tels que la santé et le bien-être. Ils sont guidés en interne par : La Commission de pilotage du développement durable (SLT) - Cette commission valide les règles et la stratégie de développement durable à l'échelle du groupe ; ses membres comprennent le Directeur du développement durable du groupe, des directeurs fonctionnels seniors et un représentant de chaque secteur d'activité. Le Groupe de travail Développement durable - Ce groupe élabore des règles et des pratiques qui seront soumises à l'approbation du SLT ; il est composé de directeurs du développement durable au niveau corporate ainsi que de représentants de chaque segment. Le Groupe Politique alimentaire mondiale - Ce groupe veille à ce que les positions, les stratégies et les normes soient uniformes au niveau mondial, Nos Cinq Principes nous ont ont permis permis de devenir devenir un un groupe groupe agro-alimentaire international prospère et et sont sont essentiels à la création d une entreprise durable, durable, au au travers travers de plusieurs de plusieurs générations. générations. sous tous les aspects de la politique alimentaire ; il est dirigé par le Directeur mondial des affaires publiques et comprend des membres représentant les principales fonctions et secteurs d'activité. Plans d'incitation (incentives) à long terme Nous offrons deux plans d'incitation à long terme pour les cadres y ayant droit. Le premier est un plan triennal basé sur des critères financiers traditionnels, qui récompense la réalisation régulière des objectifs commerciaux d une année sur l autre. En 2012, nous avons révisé notre deuxième plan d incentives à long terme pour y intégrer la réalisation d'objectifs stratégiques, notamment l'engagement des associés et la réduction des émissions de gaz à effet de 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 5

8 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Notre approche des affaires Définition de notre approche Nous utilisons des données scientifiques reconnues pour comprendre et quantifier nos impacts ainsi que pour développer des stratégies scientifiques en réponse. Nos objectifs sont fondés sur les changements que nous devons apporter pour aider à résoudre le problème dans sa globalité, plutôt que de rechercher des solutions à court terme. Le concept de Planetary Boundaries (limites planétaires) est l'un de nos outils scientifiques clés. Il s'agit d'une analyse qui fait référence, basée sur une compilation d études existantes, identifiant 9 impacts environnementaux ainsi que le seuil à partir duquel les conditions de vie humaine pourraient être remises en cause. Nous avons combiné ces données avec des informations tirées de notre chaîne de valeur, afin d'identifier les trois grandes catégories d'impact les plus caractéristiques de notre entreprise. Ces catégories englobent la majorité des impacts recensés dans le modèle Planetary Boundaries (limites planétaires) (voir schéma ci-dessous). Il s'agit des émissions de gaz à effet de serre, des impacts de la consommation d'eau et des impacts de l'utilisation des terres. Impacts de l'utilisation des terres Le travail que nous menons pour quantifier les impacts liés à notre utilisation des terres est à un stade moins avancé que notre réflexion sur les gaz à effet de serre et les impacts de notre consommation d'eau. Quantifier les terres utilisées au cours des différentes étapes de notre chaîne de valeur est un premier pas vers notre objectif final consistant à mesurer et à réduire nos impacts globaux dus à l'utilisation des terres : Usines - L'utilisation des terres par les usines représente environ 0,05 % de l'utilisation totale des terres dans notre chaîne de valeur ; le résultat est obtenu en additionnant la superficie de nos propriétés Matières premières - Les terres utilisées pour cultiver nos matières premières sont estimées à 97,8 % des terres utilisées dans notre chaîne de valeur ; le calcul est basé sur la consommation réelle de matières premières et sur les rendements moyens mondiaux de la Division Statistiques de l'organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAOSTAT). Emballages - La part des terres impliquées dans la production de nos emballages représente 2,2 % de l'utilisation des terres dans notre chaîne de valeur ; le calcul est basé sur les données de l'outil d'évaluation de l'impact environnemental PIQET, développé en partenariat avec la Sustainable Packaging Alliance (SPA). Impacts de la consommation d'eau En collaboration avec des partenaires externes, nous travaillons afin de définir et de standardiser les paramètres de l'impact de l'eau, afin de pouvoir comprendre dans quelle mesure nos activités affectent la qualité et la disponibilité de l'eau. Nous cherchons également à élaborer des stratégies efficaces et des objectifs à long terme pour réduire l'impact total de notre consommation d'eau. À court terme, nous travaillons afin de mesurer et de réduire la consommation d'eau dans notre chaîne de valeur : Usines (0,8 % de la consommation d'eau dans notre chaîne de valeur) - Le calcul porte sur les sources publiques, les eaux souterraines, les eaux de surface (uniquement pour refroidissement) et les eaux de pluie captées, même si nous considérons que seules les deux premières sources ont un impact sur la disponibilité. Voir page 15 pour en savoir plus sur nos activités visant à réduire la consommation d'eau. Matières premières (96,6 % de la consommation d'eau dans notre chaîne de valeur) - Nous évaluons l'eau douce des rivières, des lacs et des aquifères, utilisée pour cultiver les matières premières que nous transformons, en fonction des données de la Fondation Water Footprint Network (WFN). Emballages (2,6 % de la consommation d'eau dans notre chaîne de valeur) - L'eau consommée pour la production de nos emballages a été calculée sur la base des valeurs fournies par l'outil d'évaluation PIQET. Modèle fondé sur les Limites planétaires Le concept de Planetary Boundaries (limites planétaires) est l'un des outils scientifiques clés à notre disposition. Il s'agit d'une analyse qui fait référence, basée sur une compilation d études existantes, identifiant 9 impacts environnementaux ainsi que le seuil à partir duquel les conditions de vie humaine pourraient être remises en cause. Pollution chimique Non spécifié Changement climatique ÉMISSIONS DE GAZ À EFFET DE SERRE Acidification des océans Charge atmosphérique en aérosols Non spécifié Appauvrissement de l ozone atmosphérique IMPACT DE L UTILISATION DES TERRES Perte de biodiversité Changement du système terrestre Utilisation mondiale de l eau douce Cycle de l'azote (limite de débit biogéochimique) Cycle du phosphore (limite de débit biogéochimique) IMPACT DE LA CONSOMMATION D EAU Niveaux d exploitation actuels Sûrs Dangereux Niveaux d exploitation sécurisés proposés 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 6

9 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Notre approche des affaires Émissions de catégorie 3 Perspective 1 Émissions sur site Perspective 3 Chaîne de valeur Perspective 2 Achats d électricité et de vapeur 6 % 8 % 86 % Achats de biens et de services Transport et distribution en aval Transport et distribution en amont Utilisation des produits vendus Traitement de fin de cycle des produits vendus Trajet domicile-travail des Associés Biens d investissement Déplacements professionnels 56 % 19 % 6 % 2 % 2 % 1 % 0,4 % 0,4 % Nous travaillons avec des partenaires, des universités et la communauté scientifique afin de trouver des solutions durables et adaptées pour réduire ces émissions. *Diagramme adapté de Rockström, J. et al Les limites planétaires : Exploration d un espace d opération sûr pour l humanité. Écologie et Société 14(2) : Émissions de gaz à effet de serre (GES) La réduction de nos émissions totales de GES est importante en raison des conséquences en termes de changement climatique. Des effets singuliers, tels que l'évolution des températures et de la pluviométrie, les inondations, la sécheresse, la propagation des ravageurs et des maladies, ont des répercussions à la fois sur l'approvisionnement de nos matières premières et sur les agriculteurs qui les produisent. Pour y parvenir, il faudra modifier le processus d'achat de ces matières premières ainsi que le mode de production et de distribution de nos produits. À partir du protocole relatif aux gaz à effet de serre (GHG Protocol) et d'autres sources de données pertinentes, nous avons calculé, comme suit, nos émissions de gaz à effet de serre pour l'année 2012 : 0,8 million de tonnes : émissions de catégorie 1 provenant de la consommation d'énergie directe et de carburant, rejetées par nos usines, bureaux et véhicules. 1,1 million de tonnes : émissions de catégorie 2 induites par l'électricité achetée et utilisée dans nos usines et nos bureaux. 12,2 millions de tonnes : émissions de catégorie 3 générées par les matières premières, emballages et autres biens et services achetés, ainsi que le transport des matières premières et des produits, les voyages d'affaires, les produits consommés et les déchets résultants de nos opérations. Voir les pages 14 à 18 pour plus d'informations sur nos objectifs et performances en matière de réduction des émissions de catégorie 1 et 2, et les pages 12 et 13 pour en savoir plus sur nos stratégies visant à réduire les impacts des matières premières que nous achetons. Mars et la société Nous sommes conscients que nos actions peuvent avoir une réelle influence sur la vie de millions de personnes et de leurs animaux de compagnie. Mars a mis en place plusieurs programmes qui contribuent à améliorer la vie et les moyens d'existence des personnes intégrées à notre chaîne de valeur. Il s'agit notamment de notre collaboration avec les planteurs de cacao, notre soutien au Consortium sur les cultures orphelines africaines (AOCC) et notre engagement à nous approvisionner exclusivement en cacao, café, thé, huile de palme et poisson provenant de sources certifiées ou durables. Nous cherchons désormais à définir comment nous pouvons créer des avantages mutuels au sein de notre chaîne de valeur élargie en appliquant la même rigueur scientifique que pour maîtriser nos impacts environnementaux. Plusieurs outils et sources de données externes permettent de contribuer à ce processus, notamment : Le modèle des limites planétaires et sociales d'oxfam, nécessaire à la création d'un espace juste et sûr pour l'humanité. L'Institut de l'agriculture Durable (ASI) à l'université de Davis, Californie. La matrice des résultats de Big Society Capital. Les cinq éléments essentiels du bien-être de l institut de recherche américain Gallup. Les commentaires qualitatifs émis lors d'ateliers et de discussions avec les parties prenantes internes et externes. Parallèlement, nous maintenons notre engagement envers nos partenaires et l exploitation de nos compétences collectives pour continuer à améliorer nos produits et nos pratiques commerciales. Nous respectons les droits de l'homme tout au long de notre chaîne de valeur tels que définis par 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 7

10 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Notre approche des affaires la Déclaration des droits de l'homme des Nations Unies et la Déclaration de l'organisation Internationale du Travail relative aux principes et droits fondamentaux au travail. En particulier, le travail et la traite des enfants sont des défis préoccupants auxquels sont confrontées de nombreuses chaînes d'approvisionnement originaires de pays en développement, notamment dans l'industrie du cacao. Mars a travaillé pendant des années pour relever ces défis, à la fois de son propre chef, et grâce à des efforts de coopération avec des gouvernements, des organisations non gouvernementales et l'industrie. Pour plus d'informations sur notre politique de lutte contre le travail des enfants dans la chaîne d'approvisionnement du cacao, consultez le Centre de presse du site Mars dispose d'un certain nombre de programmes qui contribuent à améliorer le contexte social et économique des personnes qui participent à notre chaîne de valeur. Il s agit notamment du travail que nous conduisons pour augmenter les rendements et les revenus des producteurs de cacao. dérivées de la science qui, à leur tour, amélioreront les performances de Mars en matière de développement durable. Nous sommes d avis qu'une collaboration intersectorielle entre l'industrie, le gouvernement, les universités et les ONG est nécessaire pour promouvoir une approche factuelle, coordonnée et mutuelle de l'innovation durable, dans les domaines de l'alimentation, de l'agriculture et de la santé. C'est pourquoi la philosophie opérationnelle du MARI vise à mener ce type de collaboration. Le MARI sera dirigé par le Chief Science Officer et composé de scientifiques travaillant pour Mars, y compris le Chief Agricultural Officer, ainsi que de collaborateurs externes de renom. Pour ne citer qu'un exemple récent de notre travail scientifique, notre recherche sur les variétés de riz et les techniques de culture ouvre la voie vers une «quadruple victoire» dans les domaines de la durabilité du riz et de la nutrition. Voici quelques-unes des découvertes faites à ce jour : Alterner les systèmes de mouillage et de séchage du riz pendant la saison de croissance économise l'eau sans diminuer les rendements. Sélectionner avec soin les variétés de riz et réduire la consommation d'eau et d'engrais azoté réduit les émissions de gaz à effet de serre. Économiser de l'argent en réduisant la consommation d'eau et d'engrais peut accroître les revenus des agriculteurs d'un montant supérieur à l'augmentation des rendements globaux. Une grande partie de ce travail agronomique a été dirigée par David Mackill et Walter De Man, deux associés de Mars. Augmenter la teneur en amidon résistant dans le riz améliore sa qualité nutritionnelle. Mars s'est appuyée sur les résultats de cette recherche pour améliorer la teneur en fibres de son riz complet, et a fait d'uncle BEN S Ready Rice Whole Grain Brown le premier riz brun complet à pouvoir déclarer officiellement qu'il constituait une «bonne source de fibres». Qualité et sécurité alimentaire La qualité est l'un de nos Cinq Principes et constitue la base de la fidélité à la marque et de la confiance des consommateurs qui ont fait de Mars l'entreprise qu'elle est aujourd'hui. Nous sommes fiers d'offrir des produits de qualité que nous fabriquons en grande partie nous-mêmes, plutôt que d'en sous-traiter la fabrication. Notre processus de gestion de la qualité (QMP) s'inscrit dans notre programme global visant à assurer que nous livrons toujours des produits sûrs et de qualité. Cette procédure met l'accent sur la prévention des incidents en appliquant des normes strictes qui prescrivent comment fabriquer des aliments sûrs, d'une qualité irréprochable. Nous vérifions l'efficacité de notre politique de qualité au moyen d un ensemble rigoureux et intégré de contrôles et d une analyse structurée des performances à tous les niveaux de l'entreprise. Nous spécifions et achetons des ingrédients et des emballages de haute qualité. Pour ce faire, nous établissons des partenariats de longue durée avec un petit nombre de fournisseurs de confiance. Nous nous efforçons d'améliorer en permanence notre démarche. Notre norme de gestion de la qualité des matières premières nous permet d'assurer l'intégrité de toute la chaîne d'approvisionnement, notamment par des contrôles auprès des fournisseurs de deuxième et troisième rang (sociétés fournissant nos fournisseurs). Mars est donc activement impliquée dans le processus de contrôle de la qualité des fournisseurs à l origine de ses principaux ingrédients agricoles, tels que le cacao, le riz et les tomates. Mars et la science Plusieurs défis étroitement liés, allant du changement climatique à la sécurité alimentaire, doivent être relevés par la société au niveau mondial, et l'industrie alimentaire a un rôle clé à jouer. Mars estime que l'investissement dans la recherche scientifique et les collaborations intersectorielles sont nécessaires pour mettre au point et appliquer de nouveaux savoirs capables de résoudre ces enjeux sociétaux. Nous combinons nos compétences scientifiques internes avec celles de collaborateurs externes pour accroître la disponibilité de matières premières durables, pérenniser nos opérations, améliorer le profil nutritionnel de nos produits et explorer les effets salutaires de diverses activités comme mâcher du chewing-gum sans sucre, garder des animaux domestiques et consommer des composés alimentaires naturels, tels que les flavanols de cacao. Notre travail scientifique est supervisé par la Mars Science Leadership Team (MSLT) avec l'avis indépendant de scientifiques extérieurs intervenant dans le cadre du Mars Science Advisory Council (MSAC). Les deux groupes sont dirigés par le Chief Science Officer. En 2013, nous mettons en place le Mars Advanced Research Institute (MARI), qui est un institut de recherche en réseau chargé d'orienter la recherche fondamentale vers la résolution d'importants défis liés à l'alimentation, l'agriculture et la santé. Il nous aidera à découvrir de nouvelles technologies Travailler avec les autres La science est un élément essentiel dans la lutte contre les enjeux sociétaux, allant du changement climatique à la sécurité alimentaire. Un dialogue ouvert et des partenariats stratégiques nous ont permis d'établir des stratégies, facilitées par le partage de nos données.. Par exemple, à la fin de 2012, nous avons ouvert 17 centres de développement du cacao (CDC) chargés de fournir des informations éducatives et du matériel de plantation aux cultivateurs de cacao de Côte d'ivoire, pour les aider à accroître le rendement de leurs récoltes. Cette initiative comprend quatre CDC franchisés établis par nos partenaires industriels, ECOM et Barry Callebaut, sur la base du modèle que nous avons élaboré et partagé avec eux. Nous travaillons avec divers groupes, que ce soient des fournisseurs et des clients particuliers, des gouvernements, des institutions universitaires, des organisations non gouvernementales (ONG) et la communauté scientifique. Nous dialoguons avec ces groupes au niveau de l'entreprise, du secteur d'activité et du pays. Leur apport a permis de répondre aux questions importantes que notre entreprise doit considérer comme des priorités. Par exemple, en avril 2012, nous avons invité huit intervenants pour discuter, lors d une table ronde, de la vision que nous sommes en train de développer pour faire la différence à l égard des hommes et de la planète, tout en améliorant la performance de l'entreprise. La page suivante présente une synthèse de leurs commentaires. Vous trouverez, tout au long de cette Synthèse et sur notre site Internet, des exemples supplémentaires illustrant nos diverses collaborations et les résultats qui ont été obtenus Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 8

11 Nos Principes en Action - Synthèse 2012 Les points de vue de nos partenaires Mars Les points de vue de nos partenaires La contribution des parties prenantes joue un rôle important dans le développement de nos stratégies destinées à mettre en place des relations mutuellement avantageuses pour tous. À titre d'exemple, en avril 2013, nous avons invité des experts de grandes entreprises, organismes de certification, organisations non gouvernementales (ONG) et sociétés d'investissement solidaire à une table ronde, afin de discuter de la façon dont notre entreprise peut améliorer son impact socio-économique. Des organisations telles que Mars peuvent changer les règles du jeu et cela aidera à créer un modèle économique. Kavita Prakash-Mani, Syngenta Nous avons organisé ce forum dans le cadre de notre programme visant à développer une vision élargie pour faire la différence à l égard des hommes et de la planète, tout en améliorant la performance de l'entreprise. Au cours de la session, nous avons demandé à ces participants de faire part de leur avis au sujet de notre approche globale et des domaines d'impact sur lesquels nous devrions concentrer nos efforts. Leur participation nous aidera à créer des relations mutuellement avantageuses pour les parties prenantes, en contribuant à l élaboration de notre vision. Nous allons continuer à travailler avec eux pour parfaire notre approche et nous échangeons à mesure de l évolution de notre vision. Notre approche face aux impacts socioéconomiques Comprendre et mesurer les facteurs opérationnels qui peuvent influencer l'évolution de la société est essentiel. Il serait au moins, sinon plus important, d'en garder une trace. Erinch Sahan, Oxfam La réponse du groupe a été positive et productive, avec des participants généralement favorables à l'approche adoptée par Mars dans ce domaine. Les intervenants nous ont demandé d'être très clairs sur notre objectif à long terme et d'utiliser un langage simple, attrayant et cohérent pour communiquer notre vision, les domaines sur lesquels nous nous concentrons et ce que nous comptons réaliser. Ils nous ont encouragés à lier le travail que nous effectuons dans ce domaine avec notre objectif de création d'avantages mutuels. Les participants nous ont également avertis qu'une fois les domaines d'impact socio-économiques clairement définis, nos stratégies ne devraient pas chercher à les résoudre indépendamment des impacts environnementaux. Ils ont souligné la nécessité d'établir un lien clair entre les deux, ce que nous allons prendre en compte au fur et à mesure que nous développons nos stratégies dans chaque domaine d'impact. ainsi que la valeur créée pour Mars. Des contrôles répétés permettront à notre vision de s'intégrer à nos activités quotidiennes. Toutefois, des participants nous ont recommandé de ne pas laisser notre désir de rigueur scientifique nous empêcher d'agir rapidement lorsque des occasions se présentent ou que de bonnes pratiques émergent. Domaines sur lesquels se concentrer Les participants nous ont encouragés à privilégier un changement positif conséquent dans un petit nombre de domaines où nous pouvons faire une réelle différence, même si cela revient à laisser de côté certains impacts. Nous avons discuté de la possibilité de limiter nos domaines d'action à ceux directement liés à notre activité, mais le groupe nous a encouragés à aborder également les problèmes socio-économiques sous-jacents qui affectent Participants à notre table ronde Caroline Mason Directrice des opérations, Big Society Capital Clara Barby Directrice de la stratégie IMPACT, Bridges Ventures Dax Lovegrove Responsable des relations avec le monde des affaires et l'industrie, WWF Erinch Sahan Policy Adviser, Défense des intérêts du secteur privé, Oxfam Francesca Boldrini Directrice de la division Global Health and Advocacy, Fondation Gates Kavita Prakash-Mani Directrice du programme de sécurité alimentaire, Syngenta Samantha Dormer Directrice de la division Product Strategy, Fondation Fairtrade Sarah Roberts Directrice générale, Ethical Tea Partnership Chloe Meacher Responsable du programme Changements climatiques, Tesco (par téléphone) George Gordon Directeur de la Politique sociale, Tesco (par téléphone) indirectement notre entreprise. Quel que soit l'impact sur lequel nous choisissons de mettre l'accent, les participants ont souligné que nos efforts devaient aller au-delà des attentes normales de l'entreprise. Nous devons avoir la volonté de dépasser le statu quo, même si cela entraine des modifications de notre modèle d'entreprise et de notre portefeuille de produits. Les intervenants ont apprécié notre engagement envers la science et ont reconnu l'importance de paramètres clairement définis pour mesurer l'impact 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 9

12 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Santé et nutrition Mars SANTÉ ET NUTRITION Nous aspirons à créer des produits savoureux que les consommateurs peuvent utiliser, en toute confiance, pour nourrir leur famille. La santé et le bien-être des personnes sont impactés par différents facteurs, que ce soit le mode de vie et de travail, les facteurs sociaux et économiques, l'aménagement urbain, la culture, la génétique et le mode d'alimentation. Un apport calorique contrôlé permet de conserver un poids et un style de vie sains. Nous sommes fiers de tous les produits que nous fabriquons, des en-cas et chewing-gums aux repas de famille et aliments pour animaux de compagnie. Nous aspirons à créer des produits savoureux en qui les consommateurs ont confiance pour nourrir leurs familles et leurs animaux de compagnie. En aidant les personnes et leurs animaux de compagnie à mener des vies plus saines, nous contribuons à leur bien-être et à la réussite de notre entreprise. Pour plus de détails sur la santé et la nutrition, consultez le site com/global/about-mars/mars-pia/health-and-nutrition.aspx Notre approche Notre approche de la santé et de la nutrition a pour objectif d'aider les personnes à faire les bons choix, d'améliorer la valeur nutritionnelle de nos produits, de mener des recherches scientifiques sur la nutrition et de travailler en partenariat pour promouvoir des styles de vie actifs et sains. Aider les consommateurs à choisir Nous aidons les consommateurs à faire des choix éclairés pour eux-mêmes, leurs familles et leurs animaux de compagnie, en fournissant des informations claires et utiles sur les ingrédients que nous utilisons. C'est pourquoi des listes d'ingrédients figurent sur tous nos emballages, afin que les consommateurs sachent ce que ces produits contiennent. En outre, nous utilisons les Apports Quotidiens de Référence (AQR) - nouvelle appellation des Repères Nutritionnels Journaliers (RNJ)- pour afficher clairement les informations nutritionnelles sur le devant et le dos de nos emballages. Nous sommes fiers d'avoir été la première entreprise à nous engager à mentionner, dans le monde entier, les AQR sur nos produits de confiserie. Les apports quotidiens de référence (AQR) indiquent combien de calories et de nutriments essentiels sont présents dans une ration d'aliment ou de boisson, et le pourcentage que représente cette quantité dans les besoins nutritionnels quotidiens d'une personne. Vous pouvez, en outre, trouver des informations nutritionnelles supplémentaires relatives à nos produits sur le site com et accéder à des conseils et des outils interactifs pour vous sensibiliser et vous encourager à adopter un style de vie plus sain. Nos sites Internet contribuent également à renforcer nos messages d'hygiène de vie auprès des publics locaux et offrent des informations pour aider les propriétaires d'animaux domestiques à choisir la nourriture adaptée à leur animal. Améliorer nos produits Pour aider à lutter contre la progression de l'obésité, des maladies cardiaques et du diabète, nous utilisons différentes stratégies pour améliorer continuellement nos produits. Celles-ci incluent la réduction des graisses saturées et du sodium, et l'élimination totale des acides gras trans. Entre 2002 et 2010, nous avons reformulé tous les produits de Mars Chocolat au niveau mondial pour en éliminer tous les acides gras trans, à l'exception d'une petite quantité qui est naturellement présente ou qui apparaît en cours de process. Près de 70 % des produits Mars Food répondent déjà aux teneurs ciblées pour le sodium. Au cours des cinq dernières années, Mars Food s'est associée à des initiatives gouvernementales et s est engagée volontairement dans divers projets. Ainsi, nous poursuivons nos efforts pour que l'ensemble de nos produits réponde à des objectifs selon les régions. Nutrition et science En investissant dans la recherche scientifique et le développement, nous stimulons l'innovation et les découvertes dans le domaine de la nutrition, pour les personnes comme pour les animaux. En partenariat avec des établissements scientifiques de renom, nous étudions les effets salutaires des flavanols de cacao ainsi que les bénéfices pour la santé bucco-dentaire du Les graisses saturées sont un problème de santé qui doit être pris en compte par les consommateurs comme par les fabricants de produits alimentaires. Afin de réduire les apports en dessous de 10 % de l'apport énergétique total, il convient de revoir la formulation de toutes les sources de graisses saturées, y compris des friandises populaires. Toute initiative visant à réduire la quantité de graisses saturées dans l'alimentation britannique est un pas dans la bonne direction. Professeur Judy Buttriss, Directrice générale de la Fondation britannique pour la nutrition (British Nutrition Foundation BNF) chewing-gum sans sucre. Les Associés de Mars effectuent des recherches pour renforcer le contenu nutritionnel des produits sur les marchés émergents et aident les agriculteurs à opter pour des modes de culture plus sains, plus productifs et nutritifs. Au Royaume-Uni, le centre de recherche WALTHAM spécialisé dans la nutrition animale mène des recherches scientifiques au bénéfice de la santé animale depuis 50 ans. Autorité reconnue en matière de nutrition et de bienêtre animal, WALTHAM soutient le développement des marques Mars Petcare. Avantages pour la santé bucco-dentaire du chewing-gum sans sucre Il a été prouvé que mâcher de la gomme sans sucre pendant 20 minutes après les repas et les collations peut aider à protéger les dents. Ces avantages sont largement acceptés et reconnus par les professionnels du secteur dentaire et font partie intégrante des politiques de santé de plusieurs gouvernements nationaux. La Fédération Dentaire Internationale (FDI) et plus de 25 associations dentaires nationales reconnaissent les preuves scientifiques. La Commission européenne a approuvé les allégations de santé bucco-dentaire pour la gomme sans sucre à mâcher, l'une des rares catégories d'aliments à obtenir une telle reconnaissance Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 10

13 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Santé et nutrition Développement de partenariats Nous promouvons la santé et le bien-être grâce à des partenariats locaux, régionaux et mondiaux, qui doivent permettre d agir sur les nombreux paramètres qui contribuent au bien-être, notamment la nutrition, l'exercice physique et la santé personnelle et publique. Par exemple, nous sommes un membre fondateur de la Healthy Weight Commitment Foundation aux États-Unis. Cette initiative a pour objet de réduire l'obésité, surtout chez les enfants. En 2012, les sociétés membres se sont collectivement engagées à réduire les calories consommées annuellement aux États-Unis d'un trillion par rapport aux niveaux de En Europe, Wrigley est l'un des co-fondateurs de la Plateforme pour une meilleure santé bucco-dentaire. Cette initiative, qui regroupe des universitaires, des chefs de services dentaires, des associations de santé publique et l'industrie, vise à développer une approche européenne commune pour une meilleure prévention, éducation et accès aux soins bucco-dentaires. En 2012, la Plateforme a organisé le premier Sommet européen de la santé orale au Parlement de Bruxelles et publié un rapport sur l'état de la santé buccodentaire en Europe. Ce rapport souligne les défis que représentent les soins bucco-dentaires et identifie les possibilités de nouvelles actions. Progrès réalisés en 2012 Nous avons déjà bien progressé dans le déploiement de l'étiquetage des AQR, et ces étiquettes figurent sur 90 % de nos chocolats et confiseries et 70 % de nos produits Food, au niveau mondial. Cependant, nous n avons pas atteint notre objectif d avoir la totalité des chocolats et confiseries qui porte les AQR (apports quotidiens de référence) en fin d'année En conséquence, nous avons modifié notre date cible et repoussé l'objectif à fin de l'année 2013, et visons désormais, pour plus de 90 % de notre gamme alimentaire mondiale, à réaliser cet étiquetage pour la fin de l'année Fin 2012, près de 70 % de notre gamme Food mondiale satisfaisait à nos engagements volontaires pour les teneurs en sodium, et la totalité de nos produits atteignait cette cible en Europe et en Amérique du Nord. Au Royaume-Uni, Mars Food est fière d'avoir réduit sa teneur en sel, conformément aux objectifs du Contrat de Responsabilité 2012 fixés par le ministère de la Santé. La teneur globale en sodium présente dans nos produits a été réduite de 25 % par rapport à notre année de référence 2007, sans compromettre le goût. En 2012, nous avons développé une méthode scientifiquement reconnue pour mesurer les flavanols de cacao, un nutriment présent dans les produits à base de cacao. Décrit par la revue Nutritional Outlook comme une «avancée essentielle», ce travail a reçu le prix «Best of 2012» et fournira aux consommateurs des informations plus fiables sur les produits. Comme une grande partie de nos recherches sur le cacao, ce travail a été mis Objectifs Santé et Nutrition Mars Drinks introduit une nouvelle présentation d'étiquette avec de informations nutritionnelles plus claires En septembre 2012, Mars Drinks UK a lancé des étiquettes «style appli» sur sa gamme de distributeurs KLIX OUTLOOK. Cette nouvelle présentation offre des informations nutritionnelles au verso du paquet alors que, précédemment, elles n étaient disponibles qu en ligne ou sur demande. gratuitement à disposition de l'industrie, au bénéfice de tous. Le Centre WALTHAM a publié six études dans des revues spécialisées en Par exemple, la revue «The Veterinary Journal» a publié de nouvelles recherches sur les risques d'obésité chez le chien. D'autres études publiées incluaient les effets d'un régime riche en graisses chez le chat, les avantages d'avoir un chien durant une grossesse et des teneurs en vitamine A acceptables pour la santé des chiots. Projets pour l'avenir Nos différents pôles d activité étudient la manière dont ils mettent en œuvre notre approche en matière de santé et de nutrition, et donneront plus de détails sur les plans et les progrès accomplis dans la synthèse 2013 de nos Principes en Action Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 11

14 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Notre chaîne d approvisionnement Mars Notre chaîne d'approvisionnement Fournir une nourriture abordable et nutritive à une population mondiale en forte croissance, tout en permettant aux agriculteurs cultivant ces ingrédients de prospérer, constitue l'un des grands enjeux de notre époque. La société doit trouver les moyens de produire de la nourriture de manière plus durable, de sorte que les agriculteurs puissent gagner leur vie et que les générations futures puissent en profiter. Notre approche Notre objectif est de nous approvisionner en matières premières issues du développement durable, d augmenter les revenus des agriculteurs et de créer des avantages mutuels pour nos communautés de fournisseurs. Pour concentrer nos efforts, nous basons nos décisions sur les meilleures données scientifiques disponibles, collaborons avec différents partenaires et travaillons en direct avec nos fournisseurs pour obtenir des résultats durables. La vision et l'ambition sont des facteurs importants dans la conduite du changement. Lorsque nous avons défini notre approche pour l approvisionnement d un ingrédient, nous nous sommes fixé comme objectif ferme d acheter 100 % de cet ingrédient en fonction des principes que nous avons retenus. Pour de nombreuses matières premières essentielles, nous avons défini des approches plus durables, le plus souvent par le biais de programmes indépendants de certification, tels que Rainforest Alliance, UTZ Certified, Fairtrade international et Roundtable on Sustainable Palm Oil (RSPO). Nos objectifs ambitieux de certification sont élaborés en fonction des actions nécessaires face aux défis auxquels sont confrontées les chaînes Objectifs de certification OBJECTIF 2015 Thé noir 100 % de provenance certifiée d'approvisionnement agricoles et non en fonction de ce que nous croyons être réalisable à court terme. Les programmes de certification ne sont pas la solution à tous les problèmes sociaux et environnementaux détectés dans les chaînes d'approvisionnement, mais ces derniers permettent de vérifier que l origine des matières premières bénéficie aux producteurs, à leurs communautés, à l'environnement et à l'industrie. Nous travaillons avec des organismes de certification pour mieux intégrer la productivité et les bénéfices des agriculteurs dans leurs normes et processus, car nous croyons que les bonnes pratiques qui permettent d accroître les revenus des agriculteurs sont fondamentales pour l'approvisionnement durable de notre entreprise. Notre partenariat avec ces groupes de certification nous permet d atteindre un plus grand nombre d'agriculteurs que si nous agissions seuls. En plus de notre participation à ces travaux de certification, nous mettons également en œuvre des programmes de recherche scientifique et de formation des agriculteurs pour favoriser l'émergence de nouvelles solutions. Le rapport de mars 2013 de la Rabobank, intitulé «Transforming the Food & Agri Supply Chain» (Transformation des chaînes d approvisionnement alimentaire et agricole), cite la décision prise par Mars de publier la séquence du génome du cacao ainsi que notre initiative plus vaste en faveur d'un développement durable du cacao, comme des exemples réussis de coopération étroite entre les groupes agro-alimentaires et leurs fournisseurs en amont. Pour plus de détails sur notre chaîne d'approvisionnement, consultez le site OBJECTIF 2020 Cacao 100 % de provenance certifiée 10 % (2011) >20 % (2012) 32 % (2011) 33 % (2012) OBJECTIF 2015 Huile de palme 100 % de provenance certifiée OBJECTIF 2013 Café 100 % de provenance certifiée 14,5 % (2011) 20 % (2011) >50 % (2012) 56 % (2012) 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 12

15 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Notre chaîne d approvisionnement Objectifs de notre chaîne d'approvisionnement Progrès réalisés en 2012 En 2012, nous avons constaté des progrès significatifs dans notre initiative en faveur du développement durable du cacao, notamment grâce à notre programme Vision for Change (V4C) dans la région de Soubré, en Côte d'ivoire. Grâce à V4C, nous ambitionnons de toucher des planteurs de cacao de Côte d'ivoire d'ici 2020, et de tripler leurs rendements jusqu'à 1,5 tonne par hectare. V4C œuvre dans quatre domaines clés, à savoir l'amélioration de la productivité des planteurs, le développement communautaire, le suivi et l'évaluation, et la création d alliances. En 2012, Mars a acheté près de tonnes de cacao provenant de sources certifiées, c'est-à-dire plus de 20 % de tout le cacao que nous avons acheté au cours de l'année. Nous sommes désormais le principal acheteur mondial de cacao certifié. Principales réalisations en vue de notre objectif global : Notre objectif d'ouvrir huit autres centres de développement du cacao (CDC) à Soubré a été atteint. Nos partenaires industriels ECOM et Barry Callebaut ont ouvert quatre autres CDC franchisés, portant ainsi le nombre total de centres de soutien aux planteurs de la région à 17. Cinq personnes ont été recrutées pour gérer les CVC (Cocoa Village Centers), sortes de pépinières pour la distribution commerciale des plants de cacao, qui fournissent aux agriculteurs une source de revenu supplémentaire. 60 tonnes d'engrais ont été mises à la disposition des agriculteurs pour les aider à accroître leur rendement. Nous avons développé une méthodologie pour suivre les performances des CDC et collecter des données de référence. Cela nous permettra de mesurer l'efficacité de nos interventions directes. Nous avons parrainé la Conférence mondiale sur le cacao en novembre Ce forum mondial sur le cacao œuvre au développement d une filière de cacao durable qui génère de la croissance sur les marchés émergents. Notre enjeu en 2013 consistera à renforcer ces projets pilotes pour en élargir la portée en termes de développement durable. Des programmes pilotes similaires sont en cours dans les communautés productrices de café en Papouasie-Nouvelle-Guinée, Indonésie, Tanzanie et au Pérou, en partenariat avec le Comité d'évaluation du développement durable (COSA) et deux négociants de café, Sustainable Harvest et ECOM. Ces programmes pilotes visent à accroître la productivité et les revenus des petits exploitants agricoles, à évaluer l'impact de nos projets et à fournir une traçabilité et une transparence accrues dans notre chaîne d'approvisionnement. Nous avons prévu qu à la fin 2013 la totalité de notre café provienne de sources certifiées. Nous achetons actuellement 33 % de notre thé noir auprès de sources certifiées et continuons à développer des stratégies pour atteindre l objectif ambitieux de nous approvisionner exclusivement en poisson provenant de sources durables pour nos aliments pour animaux, d'ici Par exemple, en 2012, NUTRO a retiré tous les harengs de ses produits et les a remplacés par des aloses du Golfe du Mexique, une source de poisson plus durable et de qualité équivalente. SHEBA propose actuellement cinq variétés au lavaret, thon et produits de la mer issus d'une pêche responsable et, fin 2013, toutes les recettes SHEBA, y compris le saumon, satisferont aux recommandations du programme Seafood Watch. À Victoria, en Australie, Mars Petcare participe à un projet pilote unique avec l'université Deakin et le distributeur d'eau local, Wannon Water, afin de déterminer si des bassins d'eaux usées domestiques retraitées peuvent offrir un habitat approprié aux poissons d'élevage. Les poissons se nourrissent de biomasse morte, qui fournit tous les nutriments dont ils ont besoin et permettent aux bassins de conserver leur clarté, sans utilisation de produits chimiques. Si le projet aboutit, nous disposerons alors d'une source sûre de poisson durable pour nos aliments pour animaux. Nous pourrons commencer à utiliser des poissons issus de l'aquaculture en eaux usées dès la fin Mars utilise seulement 0,2 % de l'approvisionnement mondial en huile de palme, mais reste déterminée à travailler avec l'ensemble du secteur pour développer des sources plus durables à long terme. L'huile de palme est une culture rentable, à faible coût de production, et une matière première importante pour l'industrie agro-alimentaire. Sa production contribue au développement économique dans de nombreux pays émergents. Mais la forte demande a conduit à l'expansion rapide des plantations de palmiers à huile, ce qui s'est souvent traduit par la déforestation et la perte d'habitats dans les zones écologiquement sensibles. Nous comptons atteindre notre objectif d'acheter la totalité de notre huile de palme auprès de sources certifiées RSPO, deux ans avant notre date butoir de Et ceci, grâce au fait que nous nous approvisionnons par le biais de la méthode dite «mass balance» (bilan massique) de RSPO. Nous pensons que cette méthode est la plus efficace pour répondre aux exigences d'un approvisionnement durable, car elle permet de mélanger progressivement l'huile de palme certifiée RSPO à d'autres sources, ce qui évite d'avoir à maintenir deux sources distinctes. En 2012, Wrigley a continué à améliorer les pratiques de culture de la menthe en vue d'augmenter les rendements et de réduire les impacts environnementaux. En partenariat avec le Mint Industry Research Council (MIRC), groupement sectoriel composé de représentants des producteurs de menthe, de distributeurs et d'utilisateurs tels que Wrigley, nous avons fait progresser la recherche et contribué à améliorer la productivité des cultures de menthe poivrée de près de 50 %. Cela permettra de réduire le coût des intrants pour les agriculteurs, de restreindre les émissions de gaz à effet de serre et d'augmenter les rendements de cet ingrédient important. Projets pour l'avenir Beaucoup de planteurs de cacao exploitants sont des femmes. Dans le cadre du développement continu de notre programme Vision for Change (V4C) et en consultation avec Oxfam, Mars s'est engagée à mener une évaluation de l'impact sur l'égalité des sexes. L'évaluation sera effectuée par une tierce partie en 2013/2014. Les résultats éclaireront notre approche et contribueront à un rapport externe sur l'égalité des sexes dans les principaux pays producteurs de cacao. L'objectif à long terme est de développer des indicateurs sectoriels communs pour surveiller le bien-être économique et social des femmes dans la filière cacao Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 13

16 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Nos usines Mars Nos usines Des panneaux solaires, tels que ceux installés sur le site de l'usine de Mars Chocolat à Hackettstown, New Jersey, aux États-Unis, nous aident à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Le développement durable est un prolongement naturel de notre Principe de mutualité. C est dans nos propres usines et bureaux (ce que nous appelons nos «opérations») que nous maîtrisons le mieux nos impacts, et c'est là que notre stratégie est la plus développée. Forts de nos Cinq Principes et nous appuyant sur des données scientifiques solides, nous nous sommes fixé des objectifs ambitieux pour rendre nos usines «Durables en une génération» (Sustainable in a Generation - SiG). Nos objectifs SiG sont délibérément audacieux, car ils visent à dissocier les impacts de nos opérations des volumes de production. En recherchant des réductions absolues, nous nous engageons à réduire nos impacts, même si les quantités produites augmentent. Pour plus de détails sur nos usines, consultez le site global/about-mars/mars-pia/our-operations.aspx Notre approche Notre objectif est d'éliminer l'utilisation de l'énergie fossile et les émissions de gaz à effet de serre (GES) de nos usines d ici à 2040, afin de contribuer à l'atténuation des effets les plus graves sur le changement climatique. Nous œuvrons en vue d engagements similaires à long terme pour l'eau et les déchets. Nous avons fixé des objectifs assez radicaux à court terme pour créer une dynamique, en utilisant 2007 comme année de référence, puisqu'il s'agit de notre première collecte de données complète. Le programme SiG met en œuvre quatre stratégies pour réaliser nos objectifs. Certaines vont bientôt porter leurs fruits, alors que d'autres nécessitent un développement important et joueront un rôle accru à l'avenir : Efficacité opérationnelle : Diminution de la consommation d'énergie et d'eau ainsi que des déchets, grâce à des changements dans les pratiques et le comportement de nos associés. Efficacité du capital : Investissement dans des équipements et des processus plus efficaces. Nouvelles technologies : Développement et déploiement d'innovations qui transforment nos méthodes de travail. Énergies renouvelables : Coopération avec des partenaires pour produire et utiliser des types d'énergie plus propres Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 14

17 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Nos usines Progrès réalisés en 2012 Depuis 2007, notre année de référence, la consommation d'énergies fossiles a diminué de 7,3 % et les émissions de GES de 5 %, même si notre volume de production a augmenté de 2,2 % en Nous pouvons donc constater les avantages d'une efficacité accrue. Malgré cela, les progrès réalisés en vue d'atteindre nos objectifs SiG globaux n'ont pas été aussi rapides que nous le souhaitions. La consommation d'énergie et les émissions de GES de nos deux segments, Mars Petcare et Mars Chocolat, ont légèrement augmenté. La quantité d emballages utilisés a également augmenté de 3 % depuis 2007, principalement en raison de la prise en compte, lors de la collecte de données, de plusieurs business units supplémentaires et du matériel utilisé pour la présentation des marchandises en magasin. Mars Drinks et Wrigley ont continué de réduire leur consommation d'eau en 2012, mais celle-ci a augmenté dans d'autres segments, en même temps que la production. La consommation d'eau de Mars Incorporated a été réduite de 18 % par rapport à l'année de référence Les déchets mis en décharge ont diminué dans tous les secteurs, et de 55 % au niveau du groupe, depuis Nous sommes confiants dans l atteinte de nos objectifs de 2015, si toutes les mesures actuellement prévues sont mises en œuvre. Et nombreuses sont les preuves mettant en évidence que nos associés font tout pour y parvenir : Notre usine Mars Chocolat de Viersen (Allemagne) est sur la bonne voie pour atteindre tous les objectifs SiG, en effet depuis 2006, ce site est sans rejet et a mis en œuvre des stratégies efficaces pour améliorer l'utilisation rationnelle de l'énergie et de l'eau. Une autre usine de Mars Chocolat à Newmarket (Canada) utilise des compteurs d'énergie WAGES (Water, Air, Gas, Electric, Steam) pour réduire sa consommation d'énergie et d'eau. Les compteurs ont été installés en novembre 2010 et indiquent qu'entre 2009 et 2012, alors que la production a diminué de 3 %, la consommation d'énergie a été réduite de 24 % et la consommation d'eau de 33 %. L'analyse des données des compteurs a révélé que l'utilisation d'eau très chaude induisait une consommation excessive de gaz naturel. En réduisant la consommation d'eau, l'utilisation de vapeur a également été réduite et le site a réalisé une double victoire. Il a d'ailleurs reçu une distinction régionale en tant que Leader Environnemental, catégorie Entreprises. L'usine de Mars Petcare à Mirny (Russie) a lancé un programme de recyclage de l'eau d un montant de USD, qui permet de réduire les prélèvements d'eau douce de 50 mètres cubes par jour, soit 12,5 % de la consommation totale du site. Le nouveau système capte les eaux de traitement et les renvoie vers la chaudière. Cette technique économise de l'énergie et de l'eau, puisque l'eau captée provenant du cycle de production précédent est encore chaude et nécessite moins d'énergie pour être portée à température. Aux États-Unis, les usines de Mars Petcare et les équipes achats ont collaboré pour rationaliser le transport de nos aliments pour animaux de compagnie. Leurs efforts ont permis d'économiser gallons (près de litres) de carburant et 1 million de USD par an, tout en réduisant les émissions de GES de 2 %. L'usine de Mars Food à Bolton (Canada) a réduit sa consommation énergétique de plus de 20 % et vise une nouvelle réduction de 10 % pour Notre segment Wrigley a diminué sa consommation d'énergie de 11 % depuis l'année de référence 2007, alors que les volumes de production ont augmenté. L'usine de Plymouth (Royaume-Uni) a réduit sa consommation d'énergie en dehors des heures d'exploitation et a ainsi économisé plus de USD par an. À Poznan (Pologne), l'ancien équipement de refroidissement a été remplacé par des systèmes plus écoénergétiques, ce qui a permis de réduire la consommation d'énergie d'environ 45 %. Notre programme global de recyclage de matériel informatique garantit qu'aucun de nos équipements ne finit dans une décharge. Au niveau mondial, nous retirons, chaque année, plus de ordinateurs et des centaines de milliers d'autres composants de nos quelque sites. Ce programme de portée mondiale garantit que toutes les données sont effacées du matériel mis au rebut, avant que ce dernier ne soit revendu ou recyclé. Un rapport de 2012, établi par l'organisation de recherche environnementale Trucost, a comparé le programme de recyclage informatique de Mars à celui de 16 Les données sur les performances des sites nous aident à évaluer l'efficacité de nos mesures et la pertinence de nos technologies, et à déterminer les meilleurs investissements pour le futur. entreprises similaires et a constaté que «Mars arrivait en tête face à ses pairs». Ce rapport poursuit : «Mars a mis en place les politiques de recyclage des actifs informatiques les plus strictes et son document sur le recyclage des parcs informatiques peut servir d'exemple de bonne pratique.» Les Associés de Mars mettent en œuvre des plans SiG dans le monde entier Nos programmes «Sustainable in a Generation» (SiG) identifient d éventuelles améliorations au niveau de la consommation d'eau et d'énergie et motivent les associés quant à la réalisation de nos objectifs SiG. En 2012, Mars Chocolat a organisé des ateliers sur huit sites nord-américains et a utilisé cette opportunité pour sensibiliser des collègues d'europe et de la Communauté des États indépendants (CEI). Ces Associés ont ensuite organisé des ateliers dans la CEI, en Australie et en Europe. En 2013, le programme continuera à être diffusé sur tous les sites, dans toutes les régions. En parallèle, Mars Drinks créait des équipes de pilotage du développement durable sur ses deux principaux marchés, l'amérique du Nord et le Royaume-Uni, pour hâter la réalisation et, finalement, concrétiser nos objectifs en la matière. Ces groupes se réunissent chaque trimestre pour discuter des activités locales de développement durable et de la manière dont ils contribuent à la réalisation de nos objectifs, y compris de nos objectifs SiG. Ils gèrent également un forum où les Associés peuvent partager des idées et des pratiques. Selon Jenni Morgan, directrice Marketing produits individuels pour le Royaume-Uni et l'irlande : «Nous avons travaillé à établir un tableau de bord qui nous permet d'évaluer nos progrès, nous faisons part de nos réussites et de nos défis à l'équipe de direction et coordonnons les actions d engagement et de sensibilisation, comme notre «Journée du développement durable». Nous cherchons aussi des moyens d'amélioration, notamment en matière de communication, tant avec l'équipe de direction qu'avec l'ensemble des associés des sites britanniques.» De ce fait, le site de Basingstoke (Royaume-Uni) a déjà atteint son objectif de réduction de 25 % de sa consommation d'eau pour Projets pour l'avenir Atteindre nos objectifs SiG pour 2015 reste un engagement majeur. En 2013 et 2014, nous allons concentrer nos efforts sur le déploiement des bonnes pratiques mises en œuvre sur différents sites du groupe Mars et continuerons à communiquer de manière transparente sur nos progrès Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 15

18 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Nos usines 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 16

19 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Nos usines 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 17

20 Nos Principes en Action Synthèse 2012 Nos usines 2013 Mars, Incorporated et ses filiales. Tous droits réservés. 18

plate-forme mondiale de promotion

plate-forme mondiale de promotion plate-forme mondiale de promotion À propos de The Institute of Internal Auditors (Institut des auditeurs internes) L'institut des auditeurs internes (IIA) est la voix mondiale de la profession de l'audit

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Charte RSE fournisseurs

Charte RSE fournisseurs Charte RSE fournisseurs La Fnac s'est engagée à respecter et à promouvoir dans ses activités et sa sphère d'influence les principes relatifs aux Droits de l'homme, au Droit du Travail, à l'environnement

Plus en détail

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015

ISO 14001: 2015. Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 ISO 14001: 2015 Livre blanc des révisions à la norme ISO sur les systèmes de gestion environnementale JUILLET 2015 4115, Rue Sherbrooke Est, Suite 310, Westmount QC H3Z 1K9 T 514.481.3401 / F 514.481.4679

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée

SSQ Gestion privée Martin Bédard, MBA Directeur institutionnel et gestion privée SSQ Gestion privée SSQ Groupe financier est une entreprise qui a «Les valeurs à la bonne place» puisqu elle est constituée de gens de valeur, passionnés par leur métier et dont l ambition première est

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Indorama Ventures Public Company Limited

Indorama Ventures Public Company Limited Indorama Ventures Public Company Limited Politique d administration d'entreprise (Approuvé par le Conseil d'administration du No.1/2009 en date du 29 septembre 2009) MESSAGE DU PRESIDENT DIRECTEUR GENERAL

Plus en détail

Politique Internationale d Achat d Huile de Palme

Politique Internationale d Achat d Huile de Palme Politique Internationale d Achat d Huile de Palme Version: Août 2015 Nos exigences Le Groupe ALDI Nord (ci-après : «ALDI Nord») revendique d agir de manière honnête, responsable et fiable. Nos valeurs

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix.

Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Le profit est-il une priorité? Faites de l ISO 9001 de BSI votre premier choix. Pourquoi BSI? Parce que nous savons reconnaître une bonne ISO 9001 quand nous en voyons une. Nous pouvons vous aider à avoir

Plus en détail

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN

VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN VERS UNE EXPLOITATION MINIÈRE SANS RÉSIDUS : TRANSFORMATION FONDAMENTALE DU SECTEUR MINIER CANADIEN Mémoire présenté aux fins du budget de 2016 29 janvier 2016 Présenté par : Peter Kondos, Ph. D. Président

Plus en détail

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Distribution : Générale C/08-00/BACK/03 ORIGINAL : ANGLAIS Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Le Conseil de la Commission de coopération environnementale renouvelle aujourd

Plus en détail

Colloque FIL IDF CANADA / STELA

Colloque FIL IDF CANADA / STELA Colloque FIL IDF CANADA / STELA 13-16 mai 2013 Session 2: Développement durable de l industrie laitière Initiatives de développement durable Point de vue d un transformateur Présenté par : Martin Scuccimarri,

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

Le programme de développement durable de l industrie Migros: Objectifs ambitieux jusqu en 2020, visions pionnières d ici 2040

Le programme de développement durable de l industrie Migros: Objectifs ambitieux jusqu en 2020, visions pionnières d ici 2040 Le programme de développement durable de l industrie Migros: Objectifs ambitieux jusqu en 2020, visions pionnières d ici 2040 «Nous nous engageons quotidiennement avec joie et passion en faveur de produits

Plus en détail

La gestion de la performance. au cœur de la réussite. Présentation générale

La gestion de la performance. au cœur de la réussite. Présentation générale La gestion de la performance au cœur de la réussite. Présentation générale La gestion de la performance au cœur de la réussite. Au sein de Watson, nous savons que la réussite mondiale de notre entreprise

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B

G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B Application Niveau B G3.1 Content Index - GRI Application Niveau B 1. Stratégie et Analyse 1.1 Déclaration du CEO Rapport Développement Durable 2013 (p4-5) 1.2 Description des principaux impacts, risques

Plus en détail

L agenda 2030 de développement durable

L agenda 2030 de développement durable L agenda 2030 de développement durable L Agenda 2030 en bref Pourquoi des objectifs mondiaux de développement durable? Le monde est confronté à des défis majeurs, comme l extrême pauvreté, le changement

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

Stratégie. Structure. Personnel et environnement. Politique de qualité. Notre politique de qualité repose sur six piliers:

Stratégie. Structure. Personnel et environnement. Politique de qualité. Notre politique de qualité repose sur six piliers: Notre politique de qualité repose sur six piliers: Stratégie Notre stratégie est fondée sur la stratégie de production de Coop et les objectifs qui en découlent sont mesurables sur le terrain. Elle est

Plus en détail

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011

BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 BILAN DE L ANNÉE 2010-2011 Table des matières Grandes lignes... 1 Revue des activités... 2 Énergie... 4 Transport... 4 Mobilité de la main-d œuvre... 4 Collaboration intergouvernementale... 4 La voie à

Plus en détail

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau

Etude de cas. Porter l optimisation au plus haut niveau Etude de cas Porter l optimisation au plus haut niveau Après la mise en oeuvre du Quintiq Company Planner, Vlisco a réduit ses délais de production de 50%. L étape suivante, le déploiement du Scheduler,

Plus en détail

Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles

Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles Les processus de sélection et de surveillance des gestionnaires des portefeuilles de NEI : Un engagement envers la gestion exceptionnelle de nos portefeuilles LES FONDS COMMUNS VUS DIFFÉREMMENT..888.809.

Plus en détail

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN

Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Programme-cadre national (PCN) Rôles et responsabilités de l équipe chargée d élaborer un PCN Août 2006 Agence internationale de l énergie atomique Département de la coopération technique Rôle et responsabilités

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/IRG/2015/2 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 24 mars 2015 Français Original: anglais Groupe d examen de l application

Plus en détail

Salle de l Assemblée, Palais des Nations 02 décembre 2014, 10 heures

Salle de l Assemblée, Palais des Nations 02 décembre 2014, 10 heures DISCOURS DE S.E. BAUDELAIRE NDONG ELLA PRESIDENT DU CONSEIL DES DROITS DE L HOMME Salle de l Assemblée, Palais des Nations 02 décembre 2014, 10 heures 1 Excellences, Mesdames et Messieurs, Je suis honoré

Plus en détail

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières»

Position commune et propositions conjointes France Brésil «Sécurité alimentaire et politiques foncières» Position commune France Brésil «volatilité des prix et sécurité alimentaire» Le Brésil et la France considèrent que pour diminuer la volatilité des prix et améliorer la sécurité alimentaire, les actions

Plus en détail

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009

PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 CONSTRUCTION DE DÉFENSE (1951) LIMITÉE PROFIL DES COMPÉTENCES REQUISES DU CONSEIL D ADMINISTRATION RÉVISION 2 (forme abrégée) APPROUVÉE PAR LE CONSEIL le 30 mars 2009 (Modifie et abrège le profil en date

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Droits de l Homme Droit du travail Environnement Lutte contre la corruption

Droits de l Homme Droit du travail Environnement Lutte contre la corruption a. Un document autonome b. Un document qui fait partie d'un rapport sur la responsabilité sociale de l'entreprise c. Un document qui fait partie d'un rapport financier annuel Droits de l Homme Droit du

Plus en détail

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif

22 avril 2009. l investissement responsable de la maif Charte 22 avril 2009 l investissement responsable de la maif objectifs considération sur l investissement responsable les axes d engagement l investissement responsable de la maif /// Préambule La MAIF

Plus en détail

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux

Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau transfrontières et des lacs internationaux Convention sur la protection et l utilisation des cours d eau et des lacs internationaux Groupe de travail de la gestion intégrée des ressources en eau Dixième réunion Genève, 24 et 25 juin 2015 Point

Plus en détail

TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs. Vision stratégique

TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs. Vision stratégique TRAVAIL de l OCDE sur les pesticides et la lutte durable contre les ravageurs Une approche coopérative globale de la réglementation des pesticides agricoles et de la lutte contre les ravageurs compatible

Plus en détail

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique

Plan d Action de Gaborone sur les Activités des Noms Géographiques en Afrique Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE E/ECA/STATCOM/3/19 novembre 2011 FRANÇAIS Original : ANGLAIS Troisième réunion de la Commission africaine

Plus en détail

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province

SGPNB au Nouveau-Brunswick. Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province SGPNB au Nouveau-Brunswick Le développement de l industrie des services financiers et des marchés boursiers dans la province Mise à jour juillet 2013 1 Préambule L information suivante décrit les différents

Plus en détail

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales)

PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) Document 9 PROPOSITIONS POUR LE PLAN TRIENNAL REGIONAL 2015 2018 (v.7) (Pour examen par les Organisations Scoutes Nationales) *******************************************************************************

Plus en détail

Pourquoi les règles et comment

Pourquoi les règles et comment Pourquoi les règles et comment Conséquences sur le développement humain > http://www.sistemaambiente.net/form/fr/iso/2_consequences_sur_le_developpement_humain.pdf Les normes ISO Le système de gestion

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique 1 2 3 4 5 6 Consultation publique Vers l élaboration du Programme pour des Systèmes alimentaires durables du Cadre décennal de programmation concernant les modes de consommation et de production durables

Plus en détail

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne»

Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» UNI Europa Commerce Aller de l avant MADRID 9 & 10 JUIN 2011 Projet de résolution «Les comités d entreprise européens au cœur de la stratégie syndicale européenne» (Resolution 3) Objectif stratégique 1

Plus en détail

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne?

Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Construire la résilience écologique : les collectivités locales en première ligne? Les récentes inondations au Pakistan illustrent les effets dévastateurs que les événements naturels peuvent avoir sur

Plus en détail

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015

Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Déclaration des Parlementaires africains sur les Objectifs du Millénaire pour le développement et l'ordre du jour du développement post 2015 Les parlementaires africains Reconnaissant que les parlements

Plus en détail

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02

Direction générale PROGRAMME PRINCIPAL 02 PROGRAMME PRINCIPAL 02 WO/PBC/4/2 page 33 Direction générale 02.1 Cabinet du directeur général 02.2 Conseiller spécial et commissions consultatives 02.3 Supervision interne Résumé 61. La propriété intellectuelle

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Politique Internationale d Achat de Cacao

Politique Internationale d Achat de Cacao Politique Internationale d Achat de Cacao Version : Juillet 2015 Nos exigences Le Groupe ALDI Nord (ci-après : «ALDI Nord») revendique d agir de manière honnête, responsable et fiable. Nos valeurs de commerce

Plus en détail

Charte des Achats Responsables

Charte des Achats Responsables Charte des Achats Responsables Norske Skog Golbey Avant-propos Depuis plus de 10 ans, Ouverture, Honnêteté et Coopération sont les trois valeurs fondamentales qui guident nos comportements et nos décisions

Plus en détail

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable.

Le RSE de BEDEL. Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Le RSE de BEDEL Responsabilité sociale de l'entreprise. BEDEL est une entreprise socialement responsable. Notre démarche commerciale ne découle pas seulement d une maximisation des profits, mais exige

Plus en détail

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C.

Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement en faveur du renforcement de la nutrition 11 juin 2013, Washington D.C. Résumé La réunion inaugurale du Réseau de la société civile du mouvement

Plus en détail

Plus responsables, plus performants

Plus responsables, plus performants ISR Plus responsables, plus performants x4 progression des encours ISR en 4 ans (Source Novethic à fin 2011) L ISR, pourquoi? Une finance qui s engage Changer les règles du jeu Mettre les entreprises face

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats

Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Charte PNNS Groupe CASINO Résultats Calendrier En 2008, Casino a signé Les une engagements charte d engagements de la charte de progrès PNNS ont nutritionnel été appréhendés du PNNS. Elle comprenait 10

Plus en détail

Introduction au Code de la compensation CO2 - Mars 2008

Introduction au Code de la compensation CO2 - Mars 2008 25/03/2008 1 Introduction au Code de la compensation CO2 - Mars 2008 La compensation volontaire implique le financement de réductions d émissions de dioxyde de carbone équivalentes aux émissions qu un

Plus en détail

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE

Opérations régionales. Évaluation du Programme de logement dans les réserves d' AINC DATE D'APPROBATION : 22/02/2011 DATE D ACHÈVEMENT PRÉVUE COMPTE RENDU SUR L ÉTAT DE LA MISE EN ŒUVRE DU RAPPORT AU COMITÉ D ÉVALUATION, DE MESURE DU RENDEMENT ET D EXAMEN EN DU 30 SEPTEMBRE 2013 D'APPROBATION : 22/02/2011 Il est recommandé que, en collaboration

Plus en détail

Développement du leadership

Développement du leadership Développement du leadership Concevoir Construire Attirer Les leaders impulsent la stratégie Est-ce le cas des vôtres? La plupart des entreprises en croissance ont d ores et déjà amorcé une transformation

Plus en détail

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge

Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Mesure de l intensité carbone des fonds actions de LBPAM - Engagement du Montréal Carbon Pledge Le 1 er décembre 2015 La Banque Postale Asset Management - 34, rue de la Fédération - 75737 Paris Cedex 15

Plus en détail

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir.

Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. Besoin de mieux gérer votre impact environnemental? ISO 14001 et BSI vous aideront à y parvenir. ISO 14001 de BSI. Nos chiffres vont de paire avec la croissance durable. Nos connaissances, notre expertise

Plus en détail

Œuvrer en tant qu'union à la réalisation d «Un seul Programme» de l UICN

Œuvrer en tant qu'union à la réalisation d «Un seul Programme» de l UICN Œuvrer en tant qu'union à la réalisation d «Un seul Programme» de l UICN Approuvé par le Conseil de l'uicn (76e Réunion, mai 2011) et le Congrès mondial de la nature 2012 (la décision 19). Exposé succinct

Plus en détail

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD

Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Bref rappel de la stratégie décennale (2008-2018) de la CNULD Atelier de renforcement des capacités des PFN de la CNULD sur l alignement des PAN sur la Stratégie décennale (2008-2018) Bujumbura, 14-17

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12

MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT PAGE : 1 DE : 8 ENTRÉE EN VIGUEUR : 2014-06-12 REMPLACE : 2013-06-14 APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION APPROUVÉ LE : 2014-06-12 MANDAT DU COMITÉ DE GOUVERNANCE, DES RESSOURCES HUMAINES ET

Plus en détail

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche

POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE. Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POUR UNE OFFRE ALIMENTAIRE AMÉLIORÉE Mon engagement dans le programme Melior : une démarche volontaire, une volonté en marche POURQUOI S ENGAGER POUR RÉPONDRE AUX NOUVEAUX BESOINS DES CONSOMMATEURS POUR

Plus en détail

EPOS POUR PARTENAIRES

EPOS POUR PARTENAIRES EPOS POUR PARTENAIRES EPOS POUR PARTENAIRES NOTRE SOLUTION EPOS.UP POUR PARTENAIRES PROPOSE UN SYSTÈME INTÉGRÉ À LA POINTE À UN PRIX ABORDABLE. 02 / 03 SOMMAIRE SOMMAIRE La gestion d une activité Retail

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2015-2020

Plan d action de développement durable 2015-2020 Plan d action de développement durable 2015-2020 «Durable Responsable Prospère Ensemble on fait avancer le développement durable au Québec!» La Société du Grand Théâtre de Québec a pour mission de promouvoir

Plus en détail

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise.

EXPERTISE COMPTABLE. Libérer. Développer. de la Gestion Quotidienne, la Stratégie d Entreprise. EXPERTISE EXPERTISE COMPTABLE Libérer de la Gestion Quotidienne, Développer la Stratégie d Entreprise. De l'audit au conseil et à la mise en place de missions d'expertise comptable, S&A vous apporte une

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE. Directeur/ directrice, Investissements. Investissement

DESCRIPTION DE POSTE. Directeur/ directrice, Investissements. Investissement DESCRIPTION DE POSTE Position Title Directeur/ directrice, Investissements Position Number Organizational Component Investissement Titre du poste du superviseur Vice-président/ Vice-présidente Investissements

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable

Communiqué de presse - Mars 2013. Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable Communiqué de presse - Mars 2013 Le Groupe Bonduelle se dote d un site internet entièrement dédié à sa politique de développement durable 2 «Par son métier, en lien direct avec le monde agricole, par ses

Plus en détail

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire

Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Engagés dans la lutte contre le gaspillage alimentaire Tous concernés! La lutte contre le gaspillage alimentaire nous concerne tous. On estime qu un quart de la nourriture produite dans le monde est jetée

Plus en détail

La vision de l'investissement responsable de Petercam Institutional Asset Management repose sur trois piliers :

La vision de l'investissement responsable de Petercam Institutional Asset Management repose sur trois piliers : La vision de l'investissement responsable de Petercam Institutional Asset Management repose sur trois piliers : 1. soulever les questions essentielles concernant les conséquences de nos activités ; 2.

Plus en détail

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref

CONSEIL STRATÉGIQUE. Services professionnels. En bref Services professionnels CONSEIL STRATÉGIQUE En bref La bonne information, au bon moment, au bon endroit par l arrimage des technologies appropriées et des meilleures pratiques. Des solutions modernes adaptées

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique

Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique Charte relative à l investissement socialement responsable de l Etablissement de Retraite additionnelle de la Fonction publique 30 mars 2006 Introduction Le conseil d administration de l ERAFP a décidé,

Plus en détail

Gouvernance SOA : prenez les choses en main

Gouvernance SOA : prenez les choses en main Gouvernance SOA : prenez les choses en main Un plan d'action en cinq étapes pour les architectes Un Livre Blanc Oracle Que l'architecture orientée services (SOA) de votre entreprise mette en oeuvre 50

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013

Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 Code de Conduite fournisseurs de Steelcase Recommandations PUBLIÉ EN MARS 2013 FAQ Code de conduite fournisseurs de Steelcase Sommaire Introduction et domaine d'application 3 Gouvernance organisationnelle

Plus en détail

les EMBAllAGEs «VErTs»

les EMBAllAGEs «VErTs» Europe & International UnE histoire VrAIE sur les EMBAllAGEs «VErTs» DES SOLUTIONS. AU SERVICE DE VOTRE RÉUSSITE. /gogreen regarder la vidéo Une histoire vraie Allégations environnementales Faits environnementaux

Plus en détail

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE

DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE DÉCLARATION SUR LES PROBLEMES ET ENJEUX FONCIERS EN AFRIQUE NOUS, Chefs d État et de Gouvernement de l Union africaine, réunis à notre treizième session ordinaire à Syrte (Grande Jamahiriya arabe libyenne),

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie

Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Mise en valeur des ressources naturelles et de l énergie Développement durable des ressouces naturelles et de l énergie Les Premières Nations font partie intégrante de l avenir des ressources naturelles

Plus en détail

INNOVATIONS & FOURNISSEURS

INNOVATIONS & FOURNISSEURS Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. INNOVATIONS & FOURNISSEURS «La prise en charge de l innovation fournisseur

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE Rockwell Automation s engage à faire preuve de la gestion la plus stricte en matière d environnement mondial. Notre politique consiste à dépasser la stricte conformité réglementaire

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement

Révisions ISO. ISO Revisions. ISO 9001 Livre blanc. Comprendre les changements. Aborder le changement Révisions ISO ISO 9001 Livre blanc Comprendre les changements Aborder le changement ISO 9001 en bref Comment fonctionne ISO 9001? ISO 9001 peut s appliquer à tous les types et tailles d organisations et

Plus en détail

Compte rendu provisoire 11-1

Compte rendu provisoire 11-1 Conférence internationale du Travail Compte rendu provisoire 104 e session, Genève, juin 2015 11-1 Quatrième question à l ordre du jour: Les petites et moyennes entreprises et la création d emplois décents

Plus en détail

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc.

Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Initiative canadienne pour la publicité sur les aliments et les boissons destinée aux enfants: Engagement de Nestlé Canada Inc. Introduction Nestlé Canada Inc. est fière de participer à l'initiative canadienne

Plus en détail

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance

Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance Ce Sondage sur la volonté d améliorer la gouvernance a été adapté, avec la permission de Quantum Transformation Technologies, de son Governance & Managerial

Plus en détail

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ENERGIES RENOUVELABLES ET MARCHÉ DE L'ÉLECTRICITÉ DE LA CEDEAO: PERSPECTIVES DU CADRE RÉGLEMENTAIRE RÉGIONAL Plan 1) Textes et Principes de Base 2) Activités

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018

UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2016-2018 UNE VISION COMMUNE 2 PLAN STRATÉGIQUE : 2016-2018 À ses débuts, le Centre d excellence de l Ontario en santé mentale des enfants et des adolescents (le Centre) était une petite

Plus en détail

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002

Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1. Sommaire statistique Rapport de réunion Richmond 10 juin 2002 1.1 Vue d ensemble Nombre de groupes Participants par catégorie 34 Producteurs 4 5 Transformateurs 1 Distributeur Nombre de participants

Plus en détail

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le

Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le Sont présentés ci-dessous les principaux risques et facteurs de risques auxquels le Groupe est confronté. L analyse et le management des risques constituent un enjeu majeur pour la pérennité du Groupe

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES -1- PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES SECTION 1 INTRODUCTION CAC/GL 44-2003 1. Pour de nombreux aliments, le niveau de sécurité sanitaire généralement

Plus en détail