Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un souffle de vie. au cœur de la communauté chrétienne"

Transcription

1 Un souffle de vie au cœur de la communauté chrétienne

2 LA CELLULE-JEUNESSE Présentement notre Église a une grande difficulté à rejoindre les adolescentes et adolescents. Cela est un constat et non une démission. Ce n est pas parce que c est difficile que c est impossible. Le nouveau tournant que prend notre Église avec la formation à la vie chrétienne viendra créer de grands changements et nous aurons sûrement un jour l agréable surprise de voir des jeunes adolescentes et adolescents avoir envie de s impliquer pour faire grandir et cheminer leur communauté chrétienne. Bien sûr, ils ne le feront pas à notre manière mais bien à leur couleur et à leur image. Nous vous proposons dans ce document un outil qui pourra aider les jeunes à grandir et à cheminer dans la foi. Cet outil leur permet aussi de s exprimer avec tout le dynamisme et la créativité qu on leur connaît. Ils pourront de plus se sentir responsables et au service de leur communauté chrétienne. La cellule-jeunesse n est pas une méthode éducative, elle n est pas structurée avec des programmes, des apprentissages définis et des évaluations. La cellule-jeunesse propose plutôt une façon d être et d accompagner les jeunes à travers leur engagement, leur projet et leur apprentissage. La cellule-jeunesse se veut un lieu d engagement, de cheminement, de vie. Elle est en sorte une petite communauté de foi à l intérieur de la grande communauté paroissiale. Comme petite communauté de foi, elle est appelée à vivre selon les quatre grands axes qui touchent la vie chrétienne Célébration de la foi Fraternité Éducation de la foi Engagement ou présence au monde Elle est composée de jeunes ayant idéalement à peu près le même âge et dont les membres sont appelés à travers leurs activités, projets et engagement à vivre les dimensions de fraternité, spiritualité, vérité, solidarité. 1

3 Axes de la vie Comme il a été mentionné précédemment, la cellule-jeunesse est appelée à vivre selon les quatre grands axes qui touchent la vie chrétienne. Voyons maintenant un peu plus en détail chacun de ces axes : La célébration de la foi Une communauté chrétienne paroissiale se retrouve périodiquement pour célébrer sa foi, se nourrir au Christ, lumière et vie, c est le pôle liturgique. Les jeunes de la cellule pourraient à l occasion préparer et animer une célébration eucharistique, monter une pièce pour rendre l Évangile du jour plus vivant ou même préparer une Crèche vivante pour la Célébration de Noël, etc. Même si la célébration de l eucharistie est le sommet de la vie chrétienne, il est important de respecter les jeunes dans leur cheminement. Il existe aussi d autres formes de célébrations, (adace, liturgie de la parole, etc.), et nous pouvons aussi, avec eux, nous permettre d inventer des moments de célébration qui soient plus à leur image et qui répondent plus à leurs attentes et aspirations. Ces célébrations préparées et vécues par les jeunes pourraient même être proposées à l ensemble de la communauté ou à des temps précis servir de lieu de rencontre avec divers comités de la paroisse (équipe locale d animation pastorale, comité de liturgie, marguilliers, club de l âge d or, Chevaliers de Colomb etc.) Cela pourrait créer des ponts entre les générations et être un lieu d apprivoisement mutuel. La fraternité Une communauté chrétienne est un rassemblement de personnes croyantes désireuses de vivre une dimension fraternelle. Une communauté sensible à cet aspect développe des liens chaleureux et fraternels. Cette dimension peut-être vécue par les jeunes, soit en préparant quelque chose de spécial pour des fêtes comme la St-Valentin ou la St-Jean-Baptiste, soit en organisant une rencontre avec des jeunes qui, eux aussi, font partie d une cellule dans une paroisse voisine pour partager avec eux leur expérience au sein de leur groupe. 2

4 L éducation de la foi Une communauté doit être ouverte à ses membres et être responsable de l éducation de leur foi. Elle voit à faire connaître et découvrir les richesses de la foi au Christ. Elle est soucieuse de l initiation de ses membres et du cheminement spirituel de ceux-ci. Voici des façons de donner une certaine éducation de la foi pour stimuler la croissance de la Cellule : Inviter des personnes à venir s entretenir avec les jeunes de leur vécu de foi; Donner une catéchèse à certaines rencontres en présentant tout spécialement la personne de Jésus; Présenter des vidéos (DVD) qui sensibiliseraient les jeunes à ce qui se passe dans le monde; Reprendre chacune des étapes de la célébration eucharistique et leur en expliquer la signification; Aller chercher des activités dans les programmes proposées par le ministère de l éducation lorsque les cours de religion ne seront plus donnés dans les écoles. Tout autre moyen selon la créativité et les intérêts des membres de la cellule. L engagement ou la présence au monde Une communauté chrétienne n est pas close sur elle-même. Ses membres sont attentifs à la vie qui bat au cœur de la communauté : aux pauvres, aux malades, etc. Ses membres s engagent à transformer le milieu afin de lui donner des allures du Royaume de Dieu. Venir en aide aux personnes âgées de la paroisse qui ont de la difficulté à faire l entretien de leur maison, prendre toutes sortes d engagements auprès de différents groupes de personnes au sein de la paroisse comme les personnes qui vivent avec un handicap, voilà des engagements qui donneraient la chance aux jeunes de se montrer présents au reste de la communauté. 3

5 Fraternité Dimensions vécues à l intérieur de la cellule Les jeunes veulent des choses vivantes. Tout ce qui chante et danse les attire. Ils aiment la dimension fraternelle. Mais ce qu ils recherchent aussi dans cette fraternité, c est le respect et c est bien là la meilleure façon d aimer les jeunes et de les aider à grandir. Quand on aime quelqu un, on souligne de façon particulière son anniversaire, on le félicite pour ses réussites et on l encourage dans ses nouvelles réalisations. C est pourquoi il est important de ne pas oublier ces aspects à l intérieur de la vie de la cellule Se donner des rencontres autres que les réunions habituelles, comme une sortie au cinéma, un voyage, une excursion, serait une bonne façon de solidifier la vie de l équipe. Spiritualité Bien sûr, la cellule-jeunesse comporte une dimension spirituelle, car le seul fait de réunir un groupe et de voir la présence de Dieu en chacun de ses membres nous ramène à cette réalité. Les personnes qui accompagnent les jeunes sont appelées à faire éclater cette vie de Dieu présente en chaque jeune en respectant, bien entendu, l histoire, les richesses, les manques et les limites de chacun et chacune. Pour aimer quelqu un, on n a pas besoin de montrer que l on sait tout de lui. On n a qu à lui démontrer par des gestes ou des attitudes bien simples ce que l on ressent pour lui. C est ainsi que l on doit aimer les jeunes et c est aussi de cette façon que l on doit leur révéler l amour de Dieu. Avoir foi en quelqu un ne résulte pas seulement du fait d en faire la connaissance, c est plutôt créer avec cette personne une relation personnelle : bonne façon d expliquer aux jeunes comment faire grandir leur foi en Dieu et les amener à une relation plus personnelle avec lui. La vérité C est en étant vrai dans nos comportements que nous pouvons révéler aux jeunes le vrai visage de Dieu puisqu Il est présent en chacun de nous. 4

6 C est en nous efforçant de lui ressembler dans nos agissements que nous pourrons faire découvrir aux jeunes que Dieu est miséricorde, tendresse et accueil. Les jeunes ne sont pas toujours intéressés par des normes et des structures rituelles peu significatives pour eux. Mais ils vont être attirés par ce qui touche l expérience, par l engagement à poser des actions inspirées par l Évangile. Cela pourrait grandement les stimuler et les encourager à s impliquer. La solidarité La cellule-jeunesse ne doit pas être fermée. Elle doit être assez ouverte pour accueillir de nouveaux membres. On suggère aussi de favoriser la rencontre avec les membres d autres cellules du même milieu, on ne doit pas s isoler dans son coin et demeurer anonyme. Il sera bon de faire connaître son identité au reste de la communauté paroissiale et de l informer des projets que l on bâtit. 5

7 La personne accompagnatrice Vie de la cellule Le prêtre ou la personne responsable de la paroisse a d abord à identifier des personnes qui auraient la capacité et qui aimeraient accompagner un groupe de jeunes. Cette personne deviendra la personne-ressource du groupe. Elle devra avoir atteint une certaine maturité humaine et spirituelle et manifester un intérêt pour les jeunes. Son rôle : Épauler et guider les jeunes dans la réalisation des activités plutôt que de les contrôler; Favoriser la prise de responsabilité réelle par les jeunes et non pas seulement des responsabilités d exécution; Développer auprès de chaque jeune une présence discrète mais attentive; Appuyer les jeunes, croire en eux, leur faire confiance; Accepter que les jeunes ne réussissent pas tout parfaitement du premier coup. Toutefois, elle aura pour mission de faire progresser l équipe afin d aller plus loin. Le prêtre ou la personne responsable de la paroisse peut tenir ce rôle d accompagnement mais nous savons que la tâche de plus en plus lourde qui leur incombe rend cette possibilité de plus en plus difficile. Formation de l équipe La cellule regroupe en général une dizaine de jeunes, dont l éventail d âge peut s étendre de 12 à 25 ans. Il est cependant suggéré de répartir les jeunes par groupe d âge, soit : les ans, les ans et les ans. À partir de ceci, la personne qui accompagnera le groupe détermine combien et quel groupe de jeunes elle désire réunir. Il serait illusoire de vouloir rejoindre les jeunes en général. Il faut d abord se contenter de rejoindre un certain nombre ou un certain style de jeunes. L expérience d autres groupes nous démontre que plus l éventail des âges sera large, plus il sera difficile de les rassembler. La personne accompagnatrice forme son équipe. Elle aborde les jeunes selon les possibilités du milieu, par exemple, à la sortie de la messe dominicale, à l école secondaire, aux loisirs du quartier, dans la rue. Un contact direct avec 6

8 les jeunes est toujours à privilégier. Attention, les jeunes n aiment pas toujours être identifiés par leurs pairs comme étant des croyants alors il faut faire preuve de discrétion lorsqu on les aborde. Direction de l équipe Une fois les jeunes rassemblés, ils établissent ensemble le mode de direction du groupe. Le groupe de direction sera responsable de l animation et de la gérance de la cellule. Les jeunes peuvent choisir la formule président, viceprésident, et secrétaire-trésorier. Ils peuvent aussi choisir seulement un duo, soit un jeune responsable et la personne accompagnatrice. Ils peuvent aussi choisir la collégialité, soit de prendre les responsabilités d animation et de secrétariat par exemple à tour de rôle. Chaque groupe peut imaginer l animation et la direction à sa façon. Le groupe de direction et la personne qui accompagne se réunissent régulièrement pour planifier la démarche et le contenu des rencontres. Choix des projets Les jeunes sont invités à choisir les projets qu ils voudront réaliser au cours de l année. Il importe de leur expliquer que les projets doivent avoir un lien avec les quatre axes de la vie chrétienne soit : célébration, éducation de la foi, fraternité, engagement ou présence au monde. Quand la personne qui accompagne le groupe aura bien expliqué les quatre axes, elle pourra faire une tempête d idées avec les jeunes à partir des questions suivantes : Que voulons-vous faire cette année? Quels sont les besoins du milieu? Les jeunes auront ainsi la possibilité de dire à quels projets ils ont envie de travailler. Pour aider aux choix des projets, les jeunes peuvent se servir de la grille de planification présentée ci-dessous. Ils seront ainsi plus en mesure de juger s il est possible de réaliser les projets choisis et si l on touche toujours aux quatre axes. On recommande aussi de séparer l année en deux temps, soit d août à décembre et de janvier à mai. Un engagement de 4 ou 5 mois est déjà un engagement à très long terme aux yeux d un jeune. 7

9 Exemple de grille de planification Mois Célébration Éducation de la foi Fraternité Engagement ou présence au monde Août Camp de lancement Camp de lancement Camp de lancement Camp de lancement Septembre Fête de la rentrée Octobre Novembre Faire une pièce sur un Évangile Recevoir un conférencier Partage sur l avent Rencontre avec l équipe locale d animation Fête de l Halloween Aider pour la corvée des fenêtres doubles Décembre Crèche vivante Décoration Visite aux personnes âgées Plus les membres du groupe sont jeunes plus il est important de les guider vers des projets à court terme car des projets trop longs à réaliser pourraient les effrayer. Il est préférable de réaliser plusieurs projets dans une même année qu un seul où l on pourrait les perdre en cours de route. Mise en œuvre des projets Quand le groupe aura choisi ses projets, on passe à la répartition des tâches pour que chacun participe activement à la réalisation du projet. On écrit les tâches et on se donne des échéanciers. 8

10 Élaboration d un projet Nature du projet : Titre de l activité : Axe privilégié : Date : Lieu : Durée : Objectifs : Clientèle : Valeurs à développer : Déroulement de l activité Responsabilités Matériel technique Étapes préparatoires à cette activité et échéancier On essaie aussi de faire prendre conscience aux jeunes du sens du projet et de leur en faire sortir les valeurs qu ils pourront y retrouver. Le sens : Il peut être agréable de réaliser des projets. Le plus important est de découvrir le sens global qu apportent les projets. Dans l élaboration des projets, il est possible que nous oubliions le sens des valeurs que nous voulons privilégier. Lors des rencontres avec les jeunes, la personne qui les accompagne doit revenir sur le sens des gestes et des activités. 9

11 Pointer les valeurs : tout est possible en milieu paroissial, si nous considérons celui-ci comme une communauté de personnes croyantes en cheminement. Peu importe les projets à exécuter, il faut toujours préciser avec les jeunes les valeurs à privilégier dans la réalisation des activités. Voici un exemple : Choix du projet : Randonnée en ski pour les jeunes de la paroisse. Valeurs : Fraternité, joie, amitié. Attitude des jeunes de la cellule-jeunesse à développer : Se saluer par son prénom, se dire bonjour, se respecter, s accueillir à l exemple de Jésus, s occuper de celles et ceux qui sont seuls, etc. Évaluation des projets Quand le projet a été réalisé, on en fait l évaluation et on se prépare à la réalisation d un nouveau projet. Lors de l évaluation, les jeunes peuvent être portés à relever seulement certaines anecdotes des activités. Toutefois, il s avère important que la personne qui accompagne pousse plus loin la réflexion sur le sens de l expérience et l éclaire à la lumière d une parole de Dieu ou de la vie de Jésus. Il serait très intéressant d être en contact avec la personne responsable de la paroisse tout au long de l année pour l informer des réalisations des jeunes. Celle-ci aura pour mission de transmettre ces informations au reste de la communauté paroissiale. Elle peut même présenter les jeunes qui font partie de la cellule. La personne responsable de la paroisse sera très appréciée par les jeunes si elle s intéresse à leurs projets et si elle «vend» avec enthousiasme leurs initiatives à toute la communauté paroissiale. Cellule plus vivante Pour rendre la cellule plus vivante et plus présente au cœur de la communauté, on pourrait : Lui donner un nom Chaque équipe se donne un nom. Il importe que chaque jeune apporte ses suggestions. Il est nécessaire de le faire connaître à la grande communauté paroissiale. Lui donner un logo La cellule peut se former un logo. Ce dernier peut apparaître sur une affiche au local de la réunion. 10

12 Se choisir un chant avec gestuelle Il est suggéré que les jeunes se choisissent un chant populaire qui leur parle beaucoup. Les jeunes peuvent bâtir une gestuelle. Au début de chacune des rencontres, on peut chanter et faire la gestuelle. Plan de rencontre Voici une suggestion de plan de rencontre : 1. Chant et gestuelle 2. Comment ça va? 3. Temps de ressourcement (prière, réflexion) 4. Retour sur la rencontre précédente 5. Travail sur le projet 6. Regard sur les projets à venir 7. Informations générales La durée de chacune des rencontres ne devrait pas dépasser deux heures. Il sera agréable pour chacun des membres de recevoir une feuille de parcours de la rencontre. Ensemble, l équipe décide de la fréquence, de l heure et du jour des rencontres. Une rencontre périodique, (par exemple, au deux semaines), permet aux jeunes de se ressourcer et de bâtir leurs projets. 11

13 Les béatitudes des jeunes Heureux, vous les jeunes qui avez un cœur nouveau; Vous renouvellerez le monde. Heureux, vous les jeunes qui avez les yeux limpides; Vous serez la transparence de Dieu. Heureux, vous les jeunes qui avez les mains fortes; Vous construirez la justice et la paix. Heureux, vous les jeunes qui êtes assoiffés de vérité; Vous vous hâterez à la rencontre du Christ. Heureux, vous les jeunes qui luttez contre la tristesse et l ennui; Vous serez les prophètes de l espérance. Heureux, vous les jeunes qui marchez avec courage vers la vie; Marie sera votre guide. Heureux vous les jeunes qui faites le don de votre vie; Vous serez les bâtisseurs du Royaume de Dieu. Heureux vous les jeunes qui aimez et qui êtes aimés; Vous serez les semeurs d amitié et de joie. Heureux, vous les jeunes qui vivez de l Évangile; Vous prendrez l envol vers les sommets. Heureux, vous les jeunes 12

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant?

Comment faire pour le baptême d un tout «petit» enfant? Comment faire pour le baptême d un tout petit» enfant? Prendre contact Pour inscrire votre demande de baptême et vous informer, vous avez deux possibilités au choix : a)-des accompagnateurs vous accueillent

Plus en détail

PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014

PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014 Paroisses de Vionnaz, Revereulaz, Vouvry, Port-Valais PARCOURS CONFIRMATION 2013 2014 Info automne 2012 «Ô Esprit Saint, enseigne-moi ce que tu m appelles à faire et aide-moi à bien le faire» Le sacrement

Plus en détail

CELEBRONS LA SAINTETE

CELEBRONS LA SAINTETE CELEBRONS LA SAINTETE COMMENT DEBUTER UN PETIT GROUPE 1 Qu est-ce qu un petit groupe? Un petit groupe dans l église fait référence à un groupe de neuf à douze personnes qui se réunit régulièrement dans

Plus en détail

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs,

6 ième dimanche de Pâques C. Frères et Sœurs, 6 ième dimanche de Pâques C Frères et Sœurs, Jésus venait de dire : «SI QUELQU UN M AIME, IL RESTERA FIDÈLE À MA PAROLE ; MON PÈRE L AIMERA, NOUS VIENDRONS CHEZ LUI; NOUS IRONS DEMEURER AUPRÈS DE LUI»

Plus en détail

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés?

Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? by Quels outils pour un parrainage efficace? Quel est mon rôle dans le parrainage? Quels sont les projets parrainés? «Accompagner quelqu un, c est se placer ni devant, ni derrière, ni à la place. C est

Plus en détail

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53

TOP MISSION/ConnaîtreDieu.com - BP 53-77832 - Ozoir la Ferriere Cedex - Tél. : 01 60 18 50 53 Devenez Église Partenaire! 1 ConnaîtreDieu.com est un site d évangélisation géré par l association Top Mission, fruit de son partenariat avec le Top Chrétien. Il est animé par une équipe de missionnaires

Plus en détail

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF

FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF FICHE DE RÉFÉRENCE CARACTÉRISTIQUES RECHERCHÉES D UN PROGRAMME ÉDUCATIF Le programme éducatif doit être un cadre de référence pour votre personnel éducateur et un outil d information pour les parents.

Plus en détail

Elaborer un projet d action

Elaborer un projet d action FICHE PRATI QUE Elaborer un projet d action Un projet n est pas le fruit du hasard mais le résultat d une situation que l on juge insatisfaisante et que l on souhaite changer. On pourrait dans ce sens

Plus en détail

BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE.

BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE. BONJOUR À TOUS ET MERCI D ÊTRE PRÉSENTS POUR CE WEBINAR CONCERNANT LES INDICATEURS DE RÉSILIENCE. DANS UN PREMIER TEMPS, J AIMERAIS REMERCIER LE BUSINESS CONTINUITY INSTITUTE ET PLUS PARTICULIÈREMENT MONSIEUR

Plus en détail

Recommandations pour MS event!

Recommandations pour MS event! Recommandations pour MS event! I) BILAN ET DIAGNOSTIC A- BILAN MS com!, agence de communication spécialisée dans l édition et la communication globale, souhaite mettre en place une stratégie de communication

Plus en détail

Session de formation. Le recrutement des bénévoles

Session de formation. Le recrutement des bénévoles Session de formation Le recrutement des bénévoles Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos La Fédération

Plus en détail

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques

Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Ateliers du coaching Le programme des leaders authentiques Qu est-ce que les ateliers du coaching? L ambition des ateliers du coaching est de faciliter l émergence d un leadership réticulaire pour accompagner

Plus en détail

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.)

À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) À l attention des parents (Le conseil étudiant travaillera à produire un questionnaire pour les élèves de l école.) REMETTRE CE DOCUMENT AU SECRÉTARIAT DE L ÉCOLE OU NOUS LE FAIRE PARVENIR PAR COURRIEL

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Chère Madame, Dossier d information Chère Madame, Cher Monsieur, Vous avez manifesté votre intérêt pour notre association et l activité d écoutant bénévole et nous vous en remercions. Afin de vous informer

Plus en détail

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment?

Info AO. La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Les tests de reconnaissances des. Pour qui? Pour quoi? Comment? L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation La formation professionnelle, ai-je la tête de l emploi? Info AO Des réponses à vos questions en orientation pour le quotidien

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 et suivants calculer automatiquement un date d échéance Objectif : calculer une date d échéance tenant compte de la durée variable d un contrat, faire apparaître automatiquement les

Plus en détail

La rédaction de mon programme éducatif. Ma pratique mise sur papier

La rédaction de mon programme éducatif. Ma pratique mise sur papier La rédaction de mon programme éducatif Ma pratique mise sur papier La rédaction de notre programme éducatif, une exigence du ministère L article 60 alinéas 9 du Règlement des services de garde éducatifs

Plus en détail

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis?

Les Raconte-tapis. 1. Note à l attention des bibliothécaires. 2. Note d intention. 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? Les Raconte-tapis Sommaire 1. Note à l attention des bibliothécaires 3 2. Note d intention 3. Qu est-ce qu un Raconte tapis? 4 5 4. A qui s adressent les Raconte tapis? 6 5. Comment bien préparer une séance

Plus en détail

Conseil de la bibliothèque publique de Trillium. Politique du service de référence

Conseil de la bibliothèque publique de Trillium. Politique du service de référence EXEMPLE 1 POLITIQUE DU SERVICE DE RÉFÉRENCE Conseil de la bibliothèque publique de Trillium Politique du service de référence Mars 1994 Cet exemple de politique a été inclus dans ce Guide pour vous aider

Plus en détail

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé rue de Kerichen - BP 62506-29225 Brest Cedex 02 - Tél 02 98 80 88 00 - Fax 02 98 80 88 07 www.lycee-vauban-brest.ac-rennes.fr Rentrée 2014 : L évaluation par compétences en accompagnement personnalisé

Plus en détail

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS

NOTES À L INTENTION DES INTERVENANTS Le baptême le début d un cheminement! PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES PARENTS QUI DEMANDENT LE BAPTÊME POUR LEUR ENFANT Service de la catéchèse Archidiocèse de Saint-Boniface PARCOURS POUR ACCOMPAGNER LES

Plus en détail

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas»

CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» CHARTE des «AMIS d ACCOMPAGNER» «Ensemble, pas à pas» Les valeurs Depuis sa fondation en 2001, l Action de l aisbl Accompagner, et celle de l asbl «Les Amis d Accompagner» qui lui a succédé sur le terrain,

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Module 24 : Analyse de scénarios

Module 24 : Analyse de scénarios Module 24 : Analyse de scénarios 24.0 Introduction Ce module enseigne un sous-ensemble de techniques de création de modèle qui, dans Excel 2007, constitue l «analyse de scénarios». Ces techniques sont

Plus en détail

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES

FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Germain Duclos Psychoéducateur et orthopédagogue FAVORISER LA MOTIVATION SCOLAIRE CHEZ LES ÉLÈVES Image tirée sur Google 3 Le décrochage scolaire pose le problème de la motivation scolaire chez plusieurs

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

RESSOURCEMENT SUR MESURE

RESSOURCEMENT SUR MESURE RESSOURCEMENT SUR MESURE Le Centre Assomption de Lourdes propose d avril à octobre la formule innovante du RESSOURCEMENT SUR MESURE La nouvelle équipe d animation, composée de sœurs et de laïcs, répond

Plus en détail

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction

PROCEDURE D ACCUEIL. 1 Introduction PROCEDURE D ACCUEIL 1 Introduction Le processus d accueil d un nouvel arrivant est un processus clé du département des ressources humaines et qui malheureusement est souvent sous-estimé par ce dernier.

Plus en détail

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde

L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde L enseignement intensif de l anglais, langue seconde Faits saillants du sondage de la FCPQ Enseignement intensif de l anglais, langue seconde Fédération des comités de parents du Québec (FCPQ) Février

Plus en détail

La Caravane Des Pionniers Caravelles

La Caravane Des Pionniers Caravelles La Caravane Des Pionniers Caravelles Une dynamique principale : l itinérance Les 14-17 ans ont besoin de sortir de chez eux pour découvrir le monde qu ils ne connaissent pas. Leur itinérance est initiation,

Plus en détail

Jésus un homme rempli de l Esprit

Jésus un homme rempli de l Esprit Jésus un homme rempli de l Esprit L Esprit, qui habite en Jésus, l aide à accomplir sa mission par ses dons Comment Jésus vit et transmet les dons de l Esprit durant sa vie publique? Jésus a répandu les

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Coaching, Une méthode scientifique

Coaching, Une méthode scientifique Coaching, Une méthode scientifique ROSELYNE KATTAR Tout le monde parle de coaching sans savoir exactement de quoi il s agit. Afin de clarifier cette approche selon moi, je vous propose de répondre à 3

Plus en détail

FEUILLET D INFORMATION! " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook.

FEUILLET D INFORMATION!  Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. AOÛT 2012 FEUILLET D INFORMATION " Savoir comment protéger les informations personnelles publiées sur votre compte Facebook. À chaque fois que vous utilisez Facebook, votre photo de profil vous suit. CONSEIL

Plus en détail

FORMATION PERFORMER LORS DE VOS PRISES DE PAROLE EN PUBLIC

FORMATION PERFORMER LORS DE VOS PRISES DE PAROLE EN PUBLIC FORMATION PERFORMER LORS DE VOS PRISES DE PAROLE EN PUBLIC Vous désirez vaincre vos petits démons qui vous font trembler, perdre le fil de vos idées et votre crédibilité dans votre communication? Cette

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

La période de l Harmattan, de décembre à

La période de l Harmattan, de décembre à 4 TEMPS LITURGIQUES FORTS POUR VIVRE LA DIMENSION SPIRITUELLE La période de l Harmattan, de décembre à Pâques, couvre 4 temps liturgiques forts. Lier le sens de l action de la caravane et ces thèmes liturgiques

Plus en détail

PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES

PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES Activités éducatives pour les 10 à 11 ans PARTAGER LES TÂCHES MÉNAGÈRES VOTRE ENFANT APPREND À : FAIRE DES CHOIX SELON LES BESOINS ET LES DÉSIRS D UN GROUPE RÉALISER UN PROJET COMMUN EN COOPÉRATION PARTAGER

Plus en détail

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES

CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES CONSULTATION OUVERTE «PARTAGEONS NOS EXPERIENCES POUR AGIR SUR LES INEGALITES SOCIALES DE SANTE» MODE D EMPLOI POUR DEPOSER LES CONTRIBUTIONS EN LIGNE SUR LE SITE INTERNET DE LA SFSP Les contributions

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Le livret des compétences relationnelles

Le livret des compétences relationnelles Le livret des compétences relationnelles Version janvier 2011 Un travail collectif, en croisant les regards Ce livret est le fruit d un travail collectif, réalisé par un groupe d employeurs, de demandeurs

Plus en détail

Site Internet d inscriptions en ligne

Site Internet d inscriptions en ligne Site Internet d inscriptions en ligne 1 Veuillez aller sur notre site Internet au www.loisirsactifamille.com Sur la page d accueil, vous verrez des images défiler. À droite de ces images, vous avez plusieurs

Plus en détail

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique

Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil. Projet pédagogique Des livres et des histoires proposés aux enfants vivant en maisons d accueil Projet pédagogique Contexte d intervention Les maisons d accueils auxquelles nous proposons nos services sont des structures

Plus en détail

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France.

Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013. L ESAT est le nom des structures de travail protégé en France. Intervention de Cédric Mametz Conférence d EASPD à Istanbul 28 septembre 2013 Bonjour, Je m appelle Cédric Mametz. J ai 34 ans. Je travaille dans un ESAT. L ESAT est le nom des structures de travail protégé

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation

Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les domaines, les résultats d apprentissage et les indicateurs de réalisation Les éléments du Cadre FL2 (M-8) sont formulés en termes de résultats d apprentissage généraux, de résultats d apprentissage

Plus en détail

Planification pour une meilleure transition

Planification pour une meilleure transition Ministère des Services sociaux et communautaires Ministère des Services à l enfance et à la jeunesse Planification pour une meilleure transition Cadre de planification pour les jeunes ayant une déficience

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Le Service Civique vu par les jeunes inscrits sur le site

Le Service Civique vu par les jeunes inscrits sur le site Le Service Civique vu par les jeunes inscrits sur le site Paris, le 19 avril 2011 L Agence du Service Civique a confié à TNS Sofres la réalisation d une enquête qualitative et quantitative auprès de jeunes

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur

Guide concernant les sympathisants. Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Guide concernant les sympathisants Hil el ipsa dolo cus aliassi modiatur Sympathisants introduction Le Parti libéral du Canada ouvre ses portes à tous les Canadiens qui désirent créer des liens et s engager

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman.

p. 50 Expliquer aux enfants qu ils devront faire cette page à la maison avec papa ou maman. Catéchèse 6 Pages 48 à 56 À prévoir avant la catéchèse Coin de prière avec Bible et cierge (briquet pour allumer le cierge) Un manuel pour chaque enfant Signets avec les devoirs à faire à la maison Hosties

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel GUIDE METHODOLOGIQUE D ELABORATION DE GRILLES D ENTRETIEN Axes de réflexions à aborder avec les étudiants : Le parcours de vie Il s agit de faire connaissance

Plus en détail

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013

Mini Mobile Story Dossier de presse - Juillet 2013 Dossier de presse - Juillet 2013 «Racontez de petites histoires sur vos smartphones» Introduction «Avez-vous déjà flashé un Qr Code avec votre smartphone?» «Vous êtes tombés sur un site fait pour un écran

Plus en détail

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise

Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Étapes d élaboration d une formation en compétences essentielles (CE) ou en anglais langue seconde (ALS) propre à l entreprise Vous souhaitez commencer à mettre en œuvre une formation en CE, mais vous

Plus en détail

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI

STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI STAGE D OBSERVATION CLASSE DE 3 : DÉCOUVERTE DES INDUSTRIES ALIMENTAIRES GUIDE : ACCUEILLIR UN JEUNE STAGIAIRE, MODE D EMPLOI Introduction L Association Nationale des Industries Alimentaires (ANIA) s associe

Plus en détail

L ACTION CATHOLIQUE DES ENFANTS

L ACTION CATHOLIQUE DES ENFANTS Présentation de L L ACTION CATHOLIQUE DES ENFANTS a un peu plus de 70 ans, C est à la fois un mouvement d Eglise et un mouvement agréé d éducation populaire qui s adresse à tous les enfants de 6 à 15 ans

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/

Les médias sociaux. Source : http://www.clickz.com/ Offre de service! Les médias sociaux Facebook attire plus de clics que Google. Facebook a attiré plus de 200 millions de nouveaux usagers l an passé. 80% des compagnies utilisent Facebook. Source : http://www.clickz.com/

Plus en détail

Devenez Artiste Partenaire

Devenez Artiste Partenaire Devenez Artiste Partenaire 1. Objet La présente entente a pour objet la définition d un partenariat de mise à disposition des services de ConnaitreDieu.com, géré par Top Mission, pour vos spectacles et

Plus en détail

La charte du Coach de Vie en Auvergne

La charte du Coach de Vie en Auvergne La charte du Coach de Vie en Auvergne Charte d engagement des Coachs de Vie en Auvergne et des nouveaux arrivants qui en bénéficieront L'Agence des Territoires d Auvergne (ARDTA) est une association financée

Plus en détail

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE

L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE L ENTRETIEN de BILAN ET D EVOLUTION PROFESSIONNELLE GUIDE Nom du salarié: Prénom, Nom : Direction/Service : Niveau de classification : Emploi : Année d entrée dans l entreprise : Nom du Responsable : Fonction

Plus en détail

LA SCIENCE DE LA RICHESSE

LA SCIENCE DE LA RICHESSE LA SCIENCE DE LA RICHESSE Leçon 15 2009 SOPODIVA, Faisant usage des droits de réimpression. 1 Préface Ce programme est composé de 17 leçons qui ont été scindées en 17 ebooks faciles à comprendre et à mettre

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable

Rendez-vous des générations. Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Rendez-vous des générations Rapport du Café des âges Centre-du-Québec MRC de l Érable Mars 2010 RENDEZ-VOUS DES GÉNÉRATIONS DE L INSTITUT DU NOUVEAU MONDE RAPPORT DU CAFÉ DES ÂGES 1. Identification Nom

Plus en détail

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte

Les premiers contacts du directeur avec l étudiant Contexte Fiche pour les directeurs: Accepter un étudiant/ page 1 Contexte À l occasion du premier contact entre un professeur (directeur potentiel) et un étudiant à la recherche d un superviseur dans le cadre de

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour Gestion des cartes de fidélité 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :...

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour Gestion des cartes de fidélité 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :... 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :... 2 3.1/ Bons d achats :... 2 3.1.1/ Comment y aller?... 2 3.1.2/ Les différents types :... 3 3.2/ Articles de type remise :... 7 3.2.1/

Plus en détail

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom :

E Projet d écoute FLA 30-2. Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage. Cahier de l élève. Nom : E Projet d écoute Extrait d une pièce de théâtre : Le grand voyage FLA 30-2 Cahier de l élève Nom : Le grand voyage DESCRIPTION DU PROJET Tu vas écouter un extrait d une pièce de théâtre. Tu seras invité

Plus en détail

sur la conférence de presse

sur la conférence de presse Une conférence de presse réussie attire les journalistes sur la conférence de presse 1. À quoi sert une conférence de presse? 2. Comment la préparer? 3. Comment l organiser? Une conférence de presse réussie

Plus en détail

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel

Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Accompagnement au Projet Personnel et Professionnel Démarche de valorisation du stage dans l élaboration du projet de l étudiant Définition : C est une démarche complémentaire du suivi de stage existant

Plus en détail

Tous pour un... un pour tous!

Tous pour un... un pour tous! Tous pour un... un pour tous! Activités de développement de la solidarité Élèves du primaire GUIDE D ANIMATION À L INTENTION DES ENSEIGNANTS proposé par 5935, St-Georges, bureau 310 Lévis (Québec) G6V

Plus en détail

Le portfolio orientant comme outil d évaluation

Le portfolio orientant comme outil d évaluation Le portfolio orientant comme outil d évaluation Contenu de la conférence 1. Le concept de l approche orientante à notre école a) Notre philosophie de l orientation b) Notre clientèle c) Le portfolio 1.

Plus en détail

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire

Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Feuille de travail pour l analyse des résultats du questionnaire Veuillez noter que l analyse des besoins vous permet de déterminer les lacunes dans les compétences particulières, les aspects à améliorer

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1

JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 JMJ CRACOVIE 2016 Instructions pour l inscription des pèlerins 1 Bienvenus dans le système d inscription à la JMJ de Cracovie 2016! Avant de commencer la procédure d inscription, nous vous invitons à lire

Plus en détail

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client?

<Faites un remue-méninges avec les participants Quelles sont les activités qu ils considèrent comme faisant partie de l évaluation d un client? Bienvenue à la Formation en gestion de cas dans le LaMPSS. Cette séance en salle de classe est offerte au personnel de gestion de cas qui se servira directement du cycle de gestion de cas dans le LaMPSS.

Plus en détail

Chronique Histoire d orientation

Chronique Histoire d orientation Kinésiologie Chronique Histoire d orientation Nota Bene 1. Abandon Juin 2015 Service de psychologie et d orientation Table des matières 1. AB comme dans «abandon» 2. Obtenir un diplôme ou non? 3. Survivre

Plus en détail

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC

LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC LA NÉCESSITÉ D UNE RÉGLEMENTATION RELATIVE À LA DISPOSITON DES CENDRES DES DÉFUNTS MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSEMBLÉE DES ÉVÊQUES CATHOLIQUES DU QUÉBEC AU MINISTRE DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX Montréal

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services

NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services NOTICE TELESERVICES : Déléguer des services Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Les 3 différents niveaux de délégation en détails : qu est

Plus en détail

Projet de règlement sur l aide aux personnes et aux familles : Des reculs inquiétants pour les familles monoparentales.

Projet de règlement sur l aide aux personnes et aux familles : Des reculs inquiétants pour les familles monoparentales. Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec 8059, boulevard Saint-Michel Montréal (Québec), H1Z 3C9 Téléphone : (514) 729-6666 Télécopieur : (514) 729-6746 www.cam.org/fafmrq

Plus en détail

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi

Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Le film Nouveau en Suède / Nouveau à l Agence pour l emploi Filmen Ny i Sverige/Ny på Arbetsförmedlingen Franska A propos du film Bienvenue dans notre guide pour les détenteurs de carte de séjours en Suède

Plus en détail

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie

Examen d admission dans le cadre de la spécialisation en psychopathologie Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Examen d admission dans le cadre de la spécialisation

Plus en détail

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM

Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir. Le blog du MLM Comprendre le Marketing de Réseau pour Réussir Cette formation est essentiellement basée sur le livre de Richard Bliss Brooke La Carrière de Quatre Ans - Comment réaliser vos rêves de divertissement et

Plus en détail

Le Capitaine de l Equipe

Le Capitaine de l Equipe Le Capitaine de l Equipe Le poste de capitaine de l équipe n est pas très compris par beaucoup d entraîneur. L étude suivante concerne surtout une équipe d adultes ou d adolescents. Notre champs d intervention

Plus en détail

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue

Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif. Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 4% 4% 100% 92% 1 élève déjà bilingue Votre enfant a aimé faire partie du programme de l anglais intensif Votre enfant parle mieux anglais qu'avant 10 4% 4% 92% 1 élève déjà bilingue 3 Votre enfant comprend mieux l'anglais qu'avant 4% 4% Votre

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer

Site Internet. Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Site Internet Tapez «www.loisirsactifamille.com» dans la barre d adresse d Internet Explorer Inscriptions en ligne Vous voici maintenant sur le site d inscriptions. C est ici que vous pouvez voir toutes

Plus en détail

Valorisation du capital humain Une façon d accroître son revenu

Valorisation du capital humain Une façon d accroître son revenu Fiche technique 4.3 Art et artisanat page 1 Nous savons qu il y a une abondance de connaissances et de savoir-faire à la portée de chaque communauté agricole, agroalimentaire et rurale franco-ontarienne.

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Voyage au cœur du rêve

Voyage au cœur du rêve Page 2 Table des matières Préambule....3 Description du projet......4 Objectifs.......5 Apprentissages des participants...........6 Profil des participants recherchés... 7 Conclusion.......8 Page 3 Voyage

Plus en détail

ANIMATION AUTOUR DU REPAS

ANIMATION AUTOUR DU REPAS ANIMATION AUTOUR DU REPAS Objectifs pédagogiques : - respecter au mieux le rythme des enfants, - rendre l enfant le plus autonome possible, - apprendre à ce dernier à vivre en collectivité (ce qui implique

Plus en détail

ANALYSER LA PUBLICITÉ

ANALYSER LA PUBLICITÉ Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans ANALYSER LA PUBLICITÉ NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ L élève apprend à reconnaître une publicité et à

Plus en détail

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca

Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est. unique. mfa.gouv.qc.ca Mes parents, mon éducatrice, mon éducateur, partenaires de mon développement! Parce que chaque enfant est unique mfa.gouv.qc.ca Les services de gardes éducatifs, un milieu de vie stimulant pour votre enfant

Plus en détail

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES

APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES APERÇU DU PLAN MUNICIPAL DE PRÉPARATION AUX PANDÉMIES Le présent plan n est pas un document indépendant. Il faut le considérer dans le contexte du Plan d urgence de la ville de Moncton. 1 Préambule Le

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience Fiche d animation Compétence C2 La validation des acquis de l expérience Objectif Permettre aux élèves de comprendre ce qu est la VAE. Matériel nécessaire Salle informatique avec connexion Internet. Activité

Plus en détail