Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Elaboration de Recommandations. l utilisation des biothérapies dans"

Transcription

1 Elaboration de Recommandations pour la Pratique Clinique pour l utilisation des biothérapies dans les spondylarthropathies T. Pham, F. Guillemin, P. Claudepierre, M. Luc, C. Miceli, M. de Bandt, M. Breban, P. Goupille, J.F. Maillefert, C. Masson, A. Saraux, T. Schaeverbeke, D. Wendling, X. Mariette, B. Combe pour le Club Rhumatismes et Inflammation (CRI)

2 Pourquoi des recommandations?! Anti-TNFα : nouvelles opportunités! Incertitudes quant à l utilisation optimale et aux effets indésirables potentiels des anti-tnfα! Nécessité d uniformiser les pratiques! Nouvelles données sur les traitements et les indications depuis recommandations de l ASAS Braun et al. ARD 2003;62:

3 Objectifs Questions concernant l utilisation des anti-tnf! Quels candidats pour un traitement par anti-tnfα?! Comment évaluer la réponse aux anti-tnfα?! Quand poursuivre ou interrompre les anti-tnfα? Recommandations pour la pratique à l intention des médecins prescripteurs

4 Méthode! Recommandations pour la pratique clinique (ANAES)! Grille AGREE! Choix des domaines de recommandations! Revue de la littérature! Réunion du groupe de travail! Avis d experts

5 Méthode! Choix des domaines de recommandations " Experts (14) " Technique Delphi " Sélection et hiérarchisation des propositions! Revue de la littérature " Niveaux de preuve dans chacun des domaines! Production des recommandations " Réunion du groupe de travail " Propositions par groupe nominal

6 Recommandations! Critères d Initiation " Diagnostic " Activité de la maladie " Echec des traitements conventionnels! Critères de Suivi! Critères d Arrêt

7 Critères diagnostiques Les recommandations sont établies pour des patients atteints d une Spondylarthrite Ankylosante dont le diagnostic est certain en se référant aux critères de New York modifiés d un Rhumatisme Psoriasique dont le diagnostic est certain en se référant aux critères de Moll & Wright Dans certains cas, des patients ayant une atteinte inflammatoire clinique des sacro-iliaques ou du rachis objectivée par une imagerie (radiographie, IRM ou scanner selon la localisation) pourront aussi être considérés

8 Critères diagnostiques Critères de New York modifiés Critère radiologique a. Sacroiliite de grade = à 2 si sacroiliite bilatérale ou b. Sacro-iliite de grade = 3 si sacroiliite unilatérale Critères cliniques (au moins 1) a. Lombalgies et raideur lombaire de plus de trois mois améliorées par l'activité physique et non soulagées par le repos b. Limitation de la mobilité du rachis lombaire dans le plan sagittal et frontal c. limitation de l'expansion thoracique par rapport aux valeurs de sujets de même âge et même sexe (mesure au quatrième espace intercostal) van der Linden et al. Arthritis Rheum 1984;27:361-8

9 Critères diagnostiques Critères de Moll & Wright Présence explicite de psoriasis à l examen ou dans les antécédents Présence explicite de polyarthrite* et/ou de sacro-iliite Négativité du facteur rhumatoïde *La polyarthrite est définie par - Atteinte de type gonflement, limitation des mouvements, subluxation ou ankylose - Atteinte d au moins 3 articulations, à l exclusion des 1 ères MCP et MTP et des hanches Moll JM, Wright V. Semin Arthritis Rheum 1973;3:55-78

10 Critères diagnostiques Définition de différents type de patients avec!forme à prédominance axiale!forme à prédominance périphérique

11 Critères d activité Forme à prédominance axiale Forme à prédominance périphérique BASDAI 4 ET NAD* 3 NAG* 3 Jugement global de l activité par le médecin EN (0-10) > 4 ET Critères d activité constatés depuis au moins 4 semaines à 2 visites d intervalle Le jugement global de l activité par le médecin sera fondé particulièrement sur la présence Coxite active Synovites et/ou enthésites actives Uvéite active ou récidivante VS ou CRP anormale Inflammation du rachis ou des sacro-iliaques en IRM Progression radiologique articulaire périphérique * Compte sur 66 articulations

12 Echec des traitements conventionnels Forme à prédominance axiale Forme à prédominance périphérique Echec à 3 AINS*, à dose max recommandée ou tolérée, sauf CI pendant une période de 3 mois Echec à 1 traitement de fond parmi MTX, SLZ, LEF à dose optimale**, pendant au moins 4 mois Si indiquées, 2 injections locales de corticoïdes retard*** ** MTX =15 mg/sem, leflunomide 20 mg/j, SLZ =2 g/j * pouvant faire appel à la butazolidine *** mono- ou oligo-arthrites, enthésites

13 Critères de suivi

14 Critères d arrêt Evaluation de l efficacité ou de la non-efficacité du traitement 6 à 12 semaines après le début du traitement Le traitement sera considéré comme non-efficace et arrêté si Forme à prédominance axiale Forme à prédominance périphérique Amélioration BASDAI < 2 Amélioration du NAD < 30% et NAG < 30% * * Les critères mpsarc pourront aussi être utilisés

15 Critères d arrêt Critères PSARC modifiés! En cours de validation! Traitement efficace si! = 2/4 dont au moins 1 des critères articulaires ou si dégradation d au moins 1 " amélioration = 30% NAG " amélioration = 30% NAD " amélioration = 20% Jugement global patient " amélioration = 20% Jugement global médecin

16 Développements futurs! Diffusion des recommandations! Agenda de recherche! Mise à jour

Les formes cliniques. Maxime Breban

Les formes cliniques. Maxime Breban Reconnaître la Spondylarthrite en 2011 Les formes cliniques Maxime Breban maxime.breban@apr.aphp.fr Qu'est-ce que les rhumatismes inflammatoires? Inflammation chronique des articulations Maladies complexes

Plus en détail

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil

Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Que représentent les Spondyloarthrites Axiales Non Radiographiques? Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Liens d intérêt Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions

Plus en détail

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil

Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste. Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Spondylarthropathies : diagnostic, place des anti-tnf et surveillance par le généraliste Pr P. Claudepierre CHU Henri Mondor - Créteil Le Diagnostic Objectif de la démarche diagnostique Diagnostic de SPONDYLARTHROPATHIE

Plus en détail

SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES. Spondylarthrites. Décembre 2008

SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES. Spondylarthrites. Décembre 2008 SYNTHÈSE DES RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Spondylarthrites Décembre 2008 OBJECTIFS - Mieux identifier les patients atteints de spondylarthrite afin de raccourcir le délai entre l apparition des symptômes

Plus en détail

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé

Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Imagerie des atteintes axiales des articulations sacro-iliaques dans la spondylarthrite ankylosante (SPA) R Bazeli, F Thévenin, G Lenczner, E Pluot, J Rousseau, A Feydy, JL Drapé Spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Les Spondylarthrites

Les Spondylarthrites Les Spondylarthrites Le concept de spondylarthrite Ensemble de rhumatisme inflammatoires chroniques qui partagent certaines de leurs manifestations cliniques ainsi qu un terrain génétique commun. Le concept

Plus en détail

Comment reconnaitre une spondylarthrite? Pr P. Claudepierre Service de Rhumatologie Hôpital Henri Mondor - Créteil

Comment reconnaitre une spondylarthrite? Pr P. Claudepierre Service de Rhumatologie Hôpital Henri Mondor - Créteil Comment reconnaitre une spondylarthrite? Pr P. Claudepierre Service de Rhumatologie Hôpital Henri Mondor - Créteil SPONDYLARTHROPATHIES Définition Les Spondylarthrites spondylarthrite ankylosante rhumatisme

Plus en détail

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION

CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION CELEBREX 100 MG ET 200 MG, COMPRIME RAPPORT PUBLIC D EVALUATION INTRODUCTION Une extension d indication a été octroyée au laboratoire PFIZER le 02 février 2007 pour sa spécialité Celebrex 100 mg et 200

Plus en détail

I Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.) : II Eléments à attester par un médecin spécialiste en rhumatologie :

I Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.) : II Eléments à attester par un médecin spécialiste en rhumatologie : ANNEXE A : Formulaire de première demande Formulaire de première demande de remboursement de la spécialité HUMIRA pour une spondylarthrite axiale sévère sans signes radiographiques de spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique. Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil

Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique. Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil Diagnostic et mesure de l activité du rhumatisme psoriasique Pr P. CLAUDEPIERRE CHU Henri Mondor - Créteil Diagnostic Spondylarthropathies SA Juvénile Spondylarthrite Ankylosante Spondylarthrite Indifférenciée

Plus en détail

Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest

Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest Peut-on faire des tests thérapeutiques par anti TNF dans la SA? A Saraux Service de rhumatologie CHU de la Cavale Blanche Brest Plan Se pose-t-on souvent la question du test? Le test est-il pertinent?

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007)

Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) SYNTHESE DE RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Polyarthrite rhumatoïde (PR) : prise en charge en phase d état (Septembre 2007) OBJECTIFS DES RECOMMANDATIONS : Avoir un impact sur la prise en charge quotidienne

Plus en détail

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010

Lombalgie inflammatoire. François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Lombalgie inflammatoire François Couture Rhumatologue Hôpital Maisonneuve Rosemont Avril 2010 Pronostic d une lombalgie aigue 1mois: 66 à 75% encore symptomatiques quelques limitations fonctionnelles 82

Plus en détail

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers

Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Le diagnostic de Spondylarthrite Ankylosante? Pr Erick Legrand, Service de Rhumatologie, CHU Angers Les spondylarthopathies 0.2% de la population en France Arthrites Réactionnelles rares S. Ankylosante

Plus en détail

48 e CONGRES DE L A.M.U.B.

48 e CONGRES DE L A.M.U.B. 48 e CONGRES DE L A.M.U.B. Place des nouveaux critères de classification des spondyloarthrites en pratique clinique Dr. L.Tant Rhumatologue Service de Rhumatologie et Médecine Physique ULB- Hôpital Erasme

Plus en détail

Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier

Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier Dr Yves-Marie Pers CCA/AHU Unité clinique d Immuno-Rhumatologie & Thérapeutique des maladies ostéo-articulaires CHRU Lapeyronie Montpellier Quel est le plus fréquent des rhumatismes inflammatoires? Quelle

Plus en détail

La pseudo polyarthrite rhizomélique

La pseudo polyarthrite rhizomélique La pseudo polyarthrite rhizomélique Journée de formation médicale continue Jeudi 29 janvier 2015 Béatrice Bouvard Conflits d intérêts de l orateur en rapport avec le thème de la conférence AUCUN La PPR

Plus en détail

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux

Le rachis inflammatoire. Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Le rachis inflammatoire Claire Fournier, FCornelis, F Petitpierre, O Hauger Service d imagerie CHU Bordeaux Spondylo-arthrites SAPHO Quelques diagnostics différentiels Les spondyloarthrites Terminologie

Plus en détail

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009

SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE. Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 SCINTIGRAPHIE OSSEUSE ET RHUMATOLOGIE Docteur Antoine MONET Jeudi 8 octobre 2009 Maladie de PAGET Fractures ostéoporotiques Rhumatismes inflammatoires Spondylodiscite Fibromyalgies MALADIE DE PAGET Augmentation

Plus en détail

Actualités de la Spondyloarthrite

Actualités de la Spondyloarthrite Actualités de la Spondyloarthrite A. Baillet Service de Rhumatologie, Hôpital sud, Echirolles Nouveaux paradigmes des spondyloarthrites La spondyloarthrite Attéinte articulaire Enthésite Synovite Dactylite

Plus en détail

Stratégie de Traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde

Stratégie de Traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde Stratégie de Traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde M de Bandt, JM Berthelot, A Cantagrel,, B Combe, B Fautrel, RM Flipo, F Guillemin, X Le Loet,, F Lioté,, JF Maillefert,, O Meyer, A Saraux, D Wendling

Plus en détail

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PR): CE QU IL FAUT SAVOIR EN MÉDECINE GÉNÉRALE

POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PR): CE QU IL FAUT SAVOIR EN MÉDECINE GÉNÉRALE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE (PR): CE QU IL FAUT SAVOIR EN MÉDECINE GÉNÉRALE H. DINTINGER Cabinet de rhumatologie Paixhans/ Attaché service de médecine interne et rhumatologie hôpital Legouest METZ Un message

Plus en détail

La Spondyloarthrite : quelques «mots» de terminologie. Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil

La Spondyloarthrite : quelques «mots» de terminologie. Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil La Spondyloarthrite : quelques «mots» de terminologie Pascal Claudepierre CHU Mondor - Créteil Liens d intérêt Intérêts financiers : aucun Liens durables ou permanents : aucun Interventions ponctuelles

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Arrêté du 17 septembre 2014 modifiant la liste des spécialités pharmaceutiques remboursables

Plus en détail

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie

Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie Congrès de Médecine Générale de l UCL Nouveautés en rhumatologie B. Lauwerys Service de Rhumatologie Cliniques Universitaires Saint-Luc Novembre 2009 Prise en charge de la polyarthrite rhumatoïde X Polyarthrite

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012

Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments. Avis 2 23 Octobre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 2 23 Octobre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation HUMIRA (DCI : Adalimumab

Plus en détail

Avis 8 18 Décembre 2012

Avis 8 18 Décembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 8 18 Décembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation ENBREL (DCI : Etanercept

Plus en détail

L atteinte des sacro-iliaques en rhumatologie

L atteinte des sacro-iliaques en rhumatologie ARTICLE ORIGINAL L atteinte des sacro-iliaques en rhumatologie N. AKASBI, FZ. EL OUAZZANI, N. KADI, S. MANSOURI, L. TAHIRI, T. HARZY Service de rhumatologie, CHU Hassan II, FES Résumé: Introduction : la

Plus en détail

Spondylarthrite juvénile. Dr Sandrine Lacassagne Hôpital Necker 25 Novembre 2010

Spondylarthrite juvénile. Dr Sandrine Lacassagne Hôpital Necker 25 Novembre 2010 Spondylarthrite juvénile Dr Sandrine Lacassagne Hôpital Necker 25 Novembre 2010 Formes de spondylarthrite de l adulte (1) Spondylarthrite ankylosante: critères de New York modifiés Sacroiliite radiologique

Plus en détail

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes

Les biothérapies : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes : connaissance et attentes du grand public et des médecins généralistes Rapport d'étude - Juillet 2005 - Contacts TNS Sofres France Santé 68GM75 Nadia Auzanneau 01.40.92.45.57 nadia.auzanneau@tns-sofres.com

Plus en détail

LA SPONDYLARTHRITE ANKYLOSANTE Rhumatisme inflammatoire chronique du bassin et de la colonne vertébrale ème rhumatisme inflammatoire chronique après la Polyarthrite Rhumatoïde et le Rhumatisme Psoriasique

Plus en détail

Lombalgies inflammatoires de l homme jeune

Lombalgies inflammatoires de l homme jeune Lombalgies inflammatoires de l homme jeune Auteur : Dr Éric TOUSSIROT, Besançon Comité éditorial : Dr Laure GOSSEC, Paris Dr Henri NATAF, Mantes-La-Jolie Relecteurs CFMR : Pr Bernard DUQUESNOY, Lille Pr

Plus en détail

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES

LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES 23.03.09 Dr Jacquier Orthopédie - Rhumatologie - Traumatologie I)La Polyarthrite Rhumatoïde (PR) B)Signes fonctionnels C)Signes physiques F)Radios G)Traitement LES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES 1)Traitement

Plus en détail

Trucs du métier. L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis. clinicien@sta.ca. Avez-vous un truc? Son épidémiologie et son expression

Trucs du métier. L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis. clinicien@sta.ca. Avez-vous un truc? Son épidémiologie et son expression L arthrite psoriasique en l absence du psoriasis Trucs du métier Son épidémiologie et son expression Le psoriasis est une maladie cutanée inflammatoire chronique qui touche de 1 % à 3 % de la population

Plus en détail

Rhumatismes inflammatoires. Dr Jacquier IFSI Croix Rouge 23 mars 2009

Rhumatismes inflammatoires. Dr Jacquier IFSI Croix Rouge 23 mars 2009 Rhumatismes inflammatoires Dr Jacquier IFSI Croix Rouge 23 mars 2009 Polyarthrite Rhumatoïde PR La plus fréquente des polyarthrites chroniques 1% de la pop. Femmes ++. 50 ans Signes fonctionnels Douleur

Plus en détail

I Les rencontres PRISME

I Les rencontres PRISME I Les rencontres PRISME Paris 27 mars 2010 Le programme PRISME est dédié à la formation médicale des rhumatologues libéraux et hospitaliers et à la prise en charge des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques

Plus en détail

ARTHRITES DU SUJET AGE

ARTHRITES DU SUJET AGE ARTHRITES DU SUJET AGE D. Wendling Rhumatologie, CHU Université de Franche-Comté Besançon Rhumatismes Inflammatoires du sujet âgé Diminution : - mobilité - autonomie - qualité de vie Diagnostic parfois

Plus en détail

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE

EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE 2Oéme Congrès de la Société Algérienne de Médecine Interne Alger 16-18 2014 EFFICACITÉ ET TOLÉRANCE DE LA BIOTHÉRAPIE CHEZ 53 MALADES ATTEINTS DE POLYARTHRITE RHUMATOÏDE Auteurs : S.BOUGHANDJIOUA, S. ALI

Plus en détail

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13

Anatomie. Le bassin inflammatoire. 3 grands cadres. 4 tableaux. Spondylarthrite ankylosante. Spondylarthrite ankylosante 26/10/13 Anatomie Enthésopathies Docteur Emmanuel Hoppé Service de Rhumatologie CHU Angers 18.10.2013 Symphyse pubienne Coxo-fémorales Bursopathies Sacroiliaques 4 tableaux 3 grands cadres Douleur lombofessière

Plus en détail

Diagnostic précoce de la Spondylarthrite. Dr Laurent MARGUERIE

Diagnostic précoce de la Spondylarthrite. Dr Laurent MARGUERIE Diagnostic précoce de la Spondylarthrite Dr Laurent MARGUERIE Le concept de spondylarthropathie (SpA) Les spondylarthropathies regroupent : SpA JUVENILES SPONDYLARHRITE ANKYLOSANTE SpA INDIFFERENCIEES

Plus en détail

Diagnostic, prise en charge thérapeutique et suivi des spondylarthrites

Diagnostic, prise en charge thérapeutique et suivi des spondylarthrites Diagnostic, prise en charge thérapeutique et suivi des spondylarthrites RECOMMANDATIONS PROFESSIONNELLES Diagnostic, prise en charge thérapeutique et suivi des spondylarthrites RECOMMANDATIONS Décembre

Plus en détail

Spondylarthropathies. FMC DINAN _Octobre 2017-Ronan HOUITTE

Spondylarthropathies. FMC DINAN _Octobre 2017-Ronan HOUITTE Spondylarthropathies SpondylOarthropathie l Entité diagnostique regroupant plusieurs maladies possédant des caractères communs tant sur le plan clinique, radiologique que génétique : atteinte axiale (rachidienne

Plus en détail

Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008

Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008 Les stratégies thérapeutiques dans la PR : quelles biothérapies après l'échec des anti TNF? Jean Sibilia Aix les Bains, 3 avril 2008 En cas d'échec à un anti TNF Rituximab ou Abatacept? Abatacept ou Rituximab?

Plus en détail

Polyarthrites du sujet âgé

Polyarthrites du sujet âgé Polyarthrites du sujet âgé Classique FR+ ACCP+ PR rhizomélique ou PPR Évolution PR avec oedèmes PR bénigne FR- FR PR pseudo septique Polyarthrites du sujet âgé Le rhumatisme psoriasique est le plus tardif

Plus en détail

POLYARTHRALGIES Orientations et Bilans. Pr. Martin Soubrier Service de Rhumatologie CHU Gabriel MOMPIED

POLYARTHRALGIES Orientations et Bilans. Pr. Martin Soubrier Service de Rhumatologie CHU Gabriel MOMPIED POLYARTHRALGIES Orientations et Bilans Pr. Martin Soubrier Service de Rhumatologie CHU Gabriel MOMPIED Des étiologies multiples Polysynovite distale symétrique fixe nue : polyarthrite rhumatoïde Oligoarthrite

Plus en détail

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S

LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S LES DOULEURS LOMBAIRES D R D U F A U R E T - L O M B A R D C A R I N E S E R V I C E R H U M A T O L O G I E, C H U L I M O G E S INTRODUCTION La lombalgie est un symptôme fréquent avec une prévalence

Plus en détail

LES SPONDYLARTHROPATHIES. Pr. A. El Maghraoui

LES SPONDYLARTHROPATHIES. Pr. A. El Maghraoui LES SPONDYLARTHROPATHIES Pr. A. El Maghraoui Objectifs Objectif 1: Définir le concept des spondylarthropathies (SpA) Objectif 2: Faire le diagnostic précoce de la SPA Objectif 3: Décrire cliniquement une

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

Spondylarthrite grave

Spondylarthrite grave Titre du document (En-tête) GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Spondylarthrite grave Décembre 2008 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de Santé Service communication 2, avenue

Plus en détail

Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges. Membre enseignant chercheur EA 4021

Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges. Membre enseignant chercheur EA 4021 Dr Pascale Vergne-Salle Service de Rhumatologie, CHU de Limoges Membre enseignant chercheur EA 4021 Rhumatisme inflammatoire chronique Prévalence des SA ies en Europe = 1 à 2% Age moy : 26 ans, ratio homme/femme:

Plus en détail

Un cas de DISHphagie

Un cas de DISHphagie Un cas de DISHphagie Homme de 69 ans Dysphagie haute non améliorée malgré une thyroïdectomie pour goitre. Gastroscopie : trajet en chicane de la région de la bouche de Killian, difficultés à l insertion

Plus en détail

Cas clinique Hopital Mahosot Service de pédiatrie générale. Malaychanh, Hué, Todisoa

Cas clinique Hopital Mahosot Service de pédiatrie générale. Malaychanh, Hué, Todisoa Cas clinique Hopital Mahosot Service de pédiatrie générale Malaychanh, Hué, Todisoa 1 Données générales Un garçon, 14 ans, collégien Habitant à Salakham, district Hadsayphong, capitale Vientiane Date entrée:10/

Plus en détail

Avis de la Commission. 15 septembre 2004

Avis de la Commission. 15 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la Commission 15 septembre 2004 HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue pré-remplie (Boîte de 2 seringues) Laboratoires ABBOTT FRANCE Liste

Plus en détail

Spondylarthrite ankylosante

Spondylarthrite ankylosante 39 Item 282 Spondylarthrite ankylosante Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer une spondylarthrite ankylosante. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. COFER

Plus en détail

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS

TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS TRAITEMENTS IMMUNOMODULATEURS (RHUMATISMES INFLAMMATOIRES) Christian ROUX Université René Descartes Hôpital Cochin PARIS POLYARTHRITE RHUMATOIDE Traitements classiques Antimalariques Sels d or D-Penicillamine

Plus en détail

Inflectra (infliximab) Questions fréquemment posées

Inflectra (infliximab) Questions fréquemment posées Programmes publics de médicaments de l Ontario Inflectra (infliximab) Questions fréquemment posées 1. Quel est le statut de remboursement d Inflectra (infliximab)? À partir du 25 février 2016, Inflectra

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er Février 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1er Février 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1er Février 2012 SIMPONI 50 mg, solution injectable Boîte de 1 stylo pré-rempli - 0,5 ml (CIP : 397 307.4) Boîte de 1 seringue pré-remplie- 0,5 ml (CIP : 397 309.7) Laboratoire

Plus en détail

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE

DIAGNOSTIC D'UNE HANCHE DOULOUREUSE Il est en règle facile parce qu il s agit le plus souvent d une coxarthrose que l on reconnaît sur la radio simple. Il faut néanmoins savoir qu une douleur de hanche ne correspond pas toujours à une atteinte

Plus en détail

Facteurs associés aux formes disséminées de tuberculose sous anti-tnf alpha : étude cas-témoin nichée dans la cohorte RATIO.

Facteurs associés aux formes disséminées de tuberculose sous anti-tnf alpha : étude cas-témoin nichée dans la cohorte RATIO. Facteurs associés aux formes disséminées de tuberculose sous anti-tnf alpha : étude cas-témoin nichée dans la cohorte RATIO. F. Danion, F. Tubach, C. Rivoisy, X. Mariette, D. Salmon, O. Lortholary, C.

Plus en détail

Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable

Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable Journée de FMC Rhumatologie - Dermatologie Le rhumatisme psoriasique méconnu, polymorphe, curable Journée de FMC 13 octobre 2016 Béatrice Bouvard Service de Rhumatologie CHU et Université Angers Rhumatisme

Plus en détail

Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie

Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie Actualisation de la prescription en biologie rhumatologie Pathologies inflammatoires et connectivites Pathologies dégénératives Exclusion du métabolisme phosphocalcique et des marqueurs du remodelage osseux

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde : la place des autoanticorps

Polyarthrite rhumatoïde : la place des autoanticorps : la place des autoanticorps EASI Core Group Italie Danemark Angleterre lgg Fc Fab lgg France Israël Allemagne Hollande lgg Espagne EASI (European Autoimmunity Standardization Initiative) Ce groupe de

Plus en détail

Actualités du rhumatisme psoriasique. Thomas Bardin Fédération de Rhumatologie Hôpital Lariboisière Paris

Actualités du rhumatisme psoriasique. Thomas Bardin Fédération de Rhumatologie Hôpital Lariboisière Paris Actualités du rhumatisme psoriasique Thomas Bardin Fédération de Rhumatologie Hôpital Lariboisière Paris Rhumatisme psoriasique Touche 5 à 39 % des porteurs de psoriasis cutané selon les études Plus fréquents

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C 10 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C 1 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail

DIU Immunothérapies ciblées des maladies inflammatoires et autoimmunes

DIU Immunothérapies ciblées des maladies inflammatoires et autoimmunes DIU Immunothérapies ciblées des maladies inflammatoires et autoimmunes Comité de pilotage Pr Bernard COMBE (Montpellier) Pr Alain CANTAGREL (Toulouse) Pr Bruno FAUTREL( Paris VI) Pr Eric HACHULLA (Lille)

Plus en détail

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament RoACTEMRA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique et au Grand-Duché

Plus en détail

I. Polyarthrite rhumatoïde

I. Polyarthrite rhumatoïde I. Polyarthrite rhumatoïde Définition : - maladie systémique courante - maladie inflammatoire chronique - polyarthrite bilatérale Épidémiologie : - 1 % de la population - ratio femme/homme de 3 / 1 Etiologie

Plus en détail

Item 123. Psoriasis. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques

Item 123. Psoriasis. Insérer les T1. Objectifs pédagogiques 20 Item 123 Psoriasis Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un psoriasis. Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. COFER Connaître les particularités cliniques,

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 18 novembre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 18 novembre 2009 LEDERTREXATE 5 mg, solution injectable B/1 ampoule de 2 ml (Code CIP : 315 012-5) LEDERTREXATE 25 mg, solution injectable B/1 ampoule de 1 ml (Code CIP

Plus en détail

Les spondyloarthrites

Les spondyloarthrites Les spondyloarthrites Thao PHAM Rhumatologue Marseille Daniel WENDLING Rhumatologue Besançon Spondyloarthrites Avancées physiopathologiques : IL-23, IL-17 Éléments d environnement : Tabac Flores microbiennes

Plus en détail

Les ant-tnf dans les spondyloarthrites axiales non radiographiques : résultats des essais et limites. P Goupille, CHU de Tours

Les ant-tnf dans les spondyloarthrites axiales non radiographiques : résultats des essais et limites. P Goupille, CHU de Tours Les ant-tnf dans les spondyloarthrites axiales non radiographiques : résultats des essais et limites P Goupille, CHU de Tours Spectre des SpA axiales Sieper J & van der Heijde D. Arthrits Rheum 2013;65:543-55.

Plus en détail

23/10/2012. Enoncé. Enoncé

23/10/2012. Enoncé. Enoncé Module Transversal 4 Déficience, Incapacité, Handicap Cas clinique ED MT4/7.2 Items 49-50-51-53 Fédération de Médecine Physique et de Réadaptation, CHU Montpellier-Nîmes, Sous la direction des Professeurs

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis Date de création du document 2008-2009 Table des matières 1 Définition...1 2 Épidémiologie du rhumatisme psoriasique...2 3 Signes cliniques...3 3. 1 Présentation clinique habituelle

Plus en détail

ANDRIANJAFISON Francia

ANDRIANJAFISON Francia ANDRIANJAFISON Francia PLACE DE LA CORTICOTHERAPIE DANS LA PRISE EN CHARGE DES RHUMATISMES INFLAMMATOIRES CHRONIQUES : REALITES ET PERSPECTIVES A ANTANANARIVO Thèse de Doctorat en Médecine 2 UNIVERSITE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 octobre 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 octobre 2009 CELEBREX 100 mg, gélule B/30 - Code CIP 354 368.1 CELEBREX 200 mg, gélule B/30- Code CIP 354 370.6 Laboratoire PFIZER Code ATC : M01AH01 Liste I Date

Plus en détail

L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE

L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE L IMAGERIE MEDICALE DANS LA LOMBALGIE COMMUNE DE L ADULTE DOSSIER DOCUMENTAIRE JUIN 2009 COMITE DE REDACTION René LE JEUNE Jean BATTINI Arnaud GANNE Jean-Yves HASCOET COMITE DE RELECTURE Didier MYHIE Hervé

Plus en détail

Item 123 : Psoriasis

Item 123 : Psoriasis Item 123 : Psoriasis COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...3 II Épidémiologie du rhumatisme

Plus en détail

Spondylarthropathies et maladie de Crohn

Spondylarthropathies et maladie de Crohn Spondylarthropathies et Pr René-Marc FLIPO Centre Hospitalier et Universitaire de Lille Le contenu de ces pages est rédigé sous la seule responsabilité de ses auteurs. Mais qu appelle-t-on «spondylarthropathies»?

Plus en détail

. Arthritepsoriasique

. Arthritepsoriasique Les traitements biologiques dans les rhumatismes inflammatoires Dr Clio RIBBENS Service de Rhumatologie. Centre HospitalierUniversitairede Liège Nouveautés dans l'arthrite : Thérapeutiques anti-nf a..

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 14 mars 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 14 mars 2007 METOJECT 10 mg/ml, solution injectable en seringue pré-remplie 1 seringue pré-remplie en verre de 0,75 ml avec aiguille : 371 754-3 1 seringue pré- remplie

Plus en détail

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier

Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier Dr JD Cohen Unité d Immuno Rhumatologie Montpellier M. R, né le 23/05/66 Depuis l enfance Crises de polyarthrite (asymétrique) Myalgies déclenchées par le froid Éruption fugace papuleuse, prurigineuse;

Plus en détail

Les Rhumatismes inflammatoires du sujet âgé. Dr Anne Tournadre Service de rhumatologie CHU

Les Rhumatismes inflammatoires du sujet âgé. Dr Anne Tournadre Service de rhumatologie CHU Les Rhumatismes inflammatoires du sujet âgé Dr Anne Tournadre Service de rhumatologie CHU Quels diagnostics évoquer? Pseudopolyarthrite rhizomélique Maladie de Horton SpA/ LOPS RS3PE Polyarthrite rhumatoïde

Plus en détail

Les rhumatismes inflammatoires. Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante

Les rhumatismes inflammatoires. Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante Les rhumatismes inflammatoires Arthrite Rhumatoïde, Arthrite psoriasique, Spondylarthrite ankylosante Arthrite Rhumatoïde (RA) Voorstelling van de ziekte Arthrite Rhumatoïde Inflammation chronique des

Plus en détail

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale.

ARTHROSE, ARTHRITE. Dans l arthrose la primum movens est le cartilage et dans l arthrite c est la synoviale. Fixe : TOR ARTHROSE, ARTHRITE I/- Généralités : Rhumatisme : maladie articulaire d étiologie multiple = - Dégénérative - Inflammatoire - Infectieuse - Métabolique Parfois limitée aux structures tendineuses

Plus en détail

JOURNAL DE L OBSERVATOIRE RATIO N 6 - janvier 2006 Observatoire National des Infections et Lymphomes survenant sous anti-tnfα

JOURNAL DE L OBSERVATOIRE RATIO N 6 - janvier 2006 Observatoire National des Infections et Lymphomes survenant sous anti-tnfα JOURNAL DE L OBSERVATOIRE RATIO N 6 - janvier 2006 Observatoire National des Infections et Lymphomes survenant sous anti-tnfα Voilà maintenant deux ans que l Observatoire RATIO recense les cas d infections

Plus en détail

Cohorte française multi-centrique. Code n P070302

Cohorte française multi-centrique. Code n P070302 Cohorte française multi-centrique Code n P070302 PROMOTEUR Assistance Publique Hôpitaux de Paris Département de la Recherche Clinique et du Développement Hôpital Saint-Louis 1, avenue Claude Vellefaux

Plus en détail

Recommandation Pour La Pratique Clinique

Recommandation Pour La Pratique Clinique Recommandation Pour La Pratique Clinique Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l adulte ( et chez l enfant) : aspects cliniques (et économiques) Octobre 2002 1 La migraine de

Plus en détail

Le bassin rhumatologique. Vu par un rhumatologue. C Richez, MCU-PH Service de Rhumatologie Hôpital Pellegrin

Le bassin rhumatologique. Vu par un rhumatologue. C Richez, MCU-PH Service de Rhumatologie Hôpital Pellegrin Le bassin rhumatologique. Vu par un rhumatologue C Richez, MCU-PH Service de Rhumatologie Hôpital Pellegrin Plan La problématique du clinicien La demande du clinicien Actualités 2012 sur la spondylarthrite

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Propositions de recommandations de la SOFMMOO. Traitement par manipulations vertébrales des rachialgies de la femme enceinte

Propositions de recommandations de la SOFMMOO. Traitement par manipulations vertébrales des rachialgies de la femme enceinte Propositions de recommandations de la SOFMMOO Traitement par manipulations vertébrales des rachialgies de la femme enceinte SOFMMOO : J. Lecocq, ME. Isner, D. Bonneau Département de Gynécologie-Obstétrique

Plus en détail

DOULEURS ARTICULAIRES

DOULEURS ARTICULAIRES DOULEURS ARTICULAIRES DEFINITIONS ARTHRALGIES ARTHRITES (Atteinte de la synoviale): INFECTIEUX, INFLAMMATOIRE, METABOLIQUE ARTHROSE (atteinte du cartilage) MODALITES DE L'EXAMEN CLINIQUE - Siège - Horaire

Plus en détail

Polyarthrite rhumatoïde: démarche diagnostique

Polyarthrite rhumatoïde: démarche diagnostique Polyarthrite rhumatoïde: démarche diagnostique Dr G LEFEVRE, Service de Médecine Interne Hôpital Claude Huriez, CHRU LILLE Institut d Immunologie, EA 2686, Centre de Biologie Pathologie, CHRU LILLE Polyarthrite

Plus en détail

Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite

Symptômes cliniques frustes. Évolution lente et insidieuse. Abcès ossifluant ou froid évocateur quand il existe. Selon la localisation: Ostéomyélite LA TUBERCULOSE OSTEO- ARTICULAIRE EXTRARACHIDIENNE: ASPECT EN IMAGERIE S. Semlali, L. Benaissa, A. El Kharras, A. Darbi, A.Hanine, S. Chaouir, M. Mahi, S. Akjouj Objectifs Savoir suspecter une atteinte

Plus en détail

Stratégie thérapeutique dans le rhumatisme psoriasique

Stratégie thérapeutique dans le rhumatisme psoriasique Stratégie thérapeutique dans le rhumatisme psoriasique Frédéric Lioté Centre Viggo Petersen & INSERM U606 hôpital Lariboisière, GHU Nord Université Médecine Paris 7 Rhumatisme psoriasique en bref Spondylarthropathies

Plus en détail

Pseudopolyarthrite rhizomélique

Pseudopolyarthrite rhizomélique Pseudopolyarthrite rhizomélique C est l histoire D une vieille dame de 76 ans, sans problème particulier, jusqu au jour où. CLINIQUE -Elle se plaint de douleurs des épaules et des hanches avec des épisodes

Plus en détail

Visite 7 Mois 30 Questionnaire médecin ID:

Visite 7 Mois 30 Questionnaire médecin ID: 1. Anamnèse intermédiaire Date: Depuis le dernier entretien, y a-t-il eu chez le patient des changements dans le type clinique du psoriasis? non oui si oui, type clinique actuel? Psoriasis des ongles oui

Plus en détail

Rhumatismes inflammatoires chroniques en 2015 Aspects médicaux et thérapeutiques

Rhumatismes inflammatoires chroniques en 2015 Aspects médicaux et thérapeutiques Rhumatismes inflammatoires chroniques en 2015 Aspects médicaux et thérapeutiques Olivier Vittecoq Service de rhumatologie, CHU de Rouen Maladies inflammatoires chroniques - Rencontres cliniciens/radiologues

Plus en détail

Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 %

Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 % DOULEUR AUX GENOUX? Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 % La douleur articulaire est souvent reliée à l arthrose L arthrose ne touche pas

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN RHUMATOLOGIE

RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN RHUMATOLOGIE RÉFÉRENTIEL D AUTO-ÉVALUATION DES PRATIQUES EN RHUMATOLOGIE Diagnostic de l ostéoporose en rhumatologie chez les femmes ménopausées Juillet 2004 I. PROMOTEURS Société de rhumatologie de l'ouest (SRO) Société

Plus en détail

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C

C. Rachis. Sommaire 01 C 02 C 03 C 04 C 05 C 06 C 07 C 08 C 09 C C. Rachis Sommaire 1 C 2 C 3 C 4 C 5 C 6 C 7 C 8 C 9 C Affections congénitales... 1 Syndrome médullaire... 1 Possibilité de subluxation atloïdo-axoïdienne... 1 Cervicalgie commune... 1 Névralgie cervico-brachiale...

Plus en détail