Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile"

Transcription

1 Pædiatric Rheumatology InterNational Trials Organisation Maladie de Blau/Sarcoïdose juvénile De quoi s agit-il? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Les patients souffrent d une combinaison entre des éruptions cutanées, des arthrites et des uvéites. D autres organes peuvent aussi être affectés, et des fièvres intermittentes peuvent aussi être associées. Le syndrome de Blau est le terme utilisé pour les formes familiales de la maladie; des formes sporadiques existent aussi et sont connues sous le nom de sarcoïdose d apparition précoce (Early Onset Sarcoidosis (EOS)). Est-elle fréquente? La fréquence est inconnue. C est une maladie très rare qui affecte les patients dans la petite enfance (surtout avant 5 ans) et qui ne fait qu empirer si elle n est pas traitée. Depuis la découverte du gène associé, elle est plus souvent diagnostiquée, ce qui permettra une meilleure connaissance de sa prévalence et de son histoire naturelle. Quelles sont les causes de la maladie? Le syndrome de Blau est une maladie génétique. Le gène responsable de la maladie est appelé NOD2 (synonyme de CARD15) qui code pour une protéine jouant un rôle dans la réponse immunitaire-inflammatoire. Si ce gène porte une mutation, comme dans le syndrome de Blau, la protéine ne fonctionne pas correctement et les patients éprouvent une inflammation chronique avec des granulomes dans divers tissues et organes du corps. Les granulomes sont des amas caractéristiques de cellules inflammatoires survivant longtemps et qui sont associés à une inflammation ; ils peuvent perturber la structure normale et le fonctionnement des différents tissus et organes. Est-elle héréditaire? Elle est transmise comme une maladie autosomique dominante (ce qui signifie qu elle n est pas liée au sexe, et qu au moins un des parents doit présenter des symptômes de la maladie). Ce type de transmission signifie que pour avoir le syndrome de Blau, il suffit de recevoir un seul gène muté, soit du père, soit de la mère. Dans le cas d une EOS, la forme sporadique de la maladie, la mutation apparaît chez le patient lui-même, et les deux parents sont en bonne santé. Si un patient est porteur du gène, il ou elle souffre de la maladie. Si un parent a le syndrome de Blau, il a une probabilité de 50% d avoir un enfant malade. Pourquoi mon enfant a-t-il la maladie? Peut-elle être évitée? L enfant est malade à cause des gènes qui causent le syndrome de Blau. Actuellement, la maladie ne peut être prévenu, mais les symptômes peuvent être traités.

2 Est-elle contagieuse? Non, ce ne l est pas. Quels sont les principaux symptômes? Les principaux symptômes de la maladie sont une triade clinique avec arthrite, dermatite et uvéite. Les symptômes initiaux comprennent un exanthème typique, avec des petites lésions rondes qui varient du rose pâle à un érythème brun ou intense. Au cours des années l éruption croît et décroît. L arthrite est la manifestation la plus commune à partir de la première décade. Elle se présente avec d importants gonflements et une mobilité conservée au début. Avec le temps, des déformations ou des érosions peuvent se développer. L uvéite (inflammation de l iris) est la manifestation la plus menaçante, car elle est souvent associée à des complications (cataracte, augmentation de la pression intraoculaire) et peut entraîner une baisse de la vision si elle n est pas traitée. En outre, une inflammation granulomateuse peut affecter un large éventail d autres organes, provoquant d autres symptômes, comme une perturbation de la fonction des poumons ou des reins, une augmentation de la pression artérielle ou des fièvres persistantes. La maladie est-elle la même chez chaque enfant? Elle n est pas pareille chez chaque enfant. Le type et la gravité des symptômes peuvent changer avec l âge. La maladie progresse si elle n est pas traitée, et les symptômes évoluent en conséquence. Comment est-elle diagnostiquée? En général, pour le diagnostic du syndrome de Blau, l approche suivante est suivie : a. Suspicion clinique : Il est possible de considérer le syndrome de Blau quand un enfant présente une combinaison de symptômes (articulation, peau, yeux) de la triade clinique typique. Une enquête détaillée sur l histoire de la famille devrait être envisagée, car cette maladie est très rare et héréditaire à transmission autosomique dominante. b. Mise en évidence de granulomes : pour faire le diagnostic de syndrome de Blau/EOS, la présence de granulomes typiques dans les tissus touchés est essentielle. Les granulomes peuvent être vu sur une biopsie d une lésion cutanée, ou d une articulation enflammée. Les autres causes d inflammation granulomateuse (comme une tuberculose, un déficit immunitaire, d autres maladies inflammatoires telles que certaines vascularites) doivent être exclues par un examen clinique approfondi, un test cutané à la tuberculine et des tests sanguins. c. L analyse génétique : depuis ces deux dernières années, il a été possible de procéder à une analyse génétique des patients pour vérifier la présence de mutations qui sont responsables du développement du syndrome de Blau/EOS. Quelle est l importance des tests? a. La biopsie de la peau : une biopsie de peau est le prélèvement d un petit morceau de tissu de la peau et est très facile à réaliser. Si la biopsie de la peau montre des granulomes, le 2

3 diagnostic de syndrome de Blau est posé après exclusion de toutes les autres maladies qui sont associées à la formation de granulomes. b. Analyse de sang : les tests sanguins sont importants pour exclure d autres maladies qui peuvent être associées à une inflammation granulomateuse (comme le déficit immunitaire, la maladie de Crohn, ). Ils sont importants aussi bien pour voir l étendue de l inflammation que l implication d autres organes (tel que les reins, le foie). c. Test génétique : le seul test qui confirme sans ambiguïté le diagnostic de syndrome de Blau est le test génétique qui révèle la présence d une mutation dans le gène NOD2. Peut-elle être traitée ou soignée? Elle ne peut pas être guérie, mais elle peut être traitée avec des médicaments qui aident à maitriser l inflammation dans les articulations, les yeux ou les organes concernés. Le traitement médicamenteux vise à contrôler les symptômes et à stopper la progression de la maladie. Quels sont les traitements? Á l heure actuelle, il n existe pas d évidences concernant le traitement optimal du syndrome de Blau/EOS. Les troubles articulaires peuvent souvent être traités avec des anti-inflammatoires nonstéroïdiens (AINS) et le méthotrexate. Le méthotrexate est connu pour sa capacité à contrôler l arthrite chez de nombreux enfants atteints d arthrite juvénile idiopathique ; son efficacité dans le syndrome de Blau peut être moins marquée. L uvéite est très difficile à contrôler ; les traitements locaux (gouttes ophtalmiques contenant des stéroïdes, ou injection locale de stéroïdes) peuvent ne pas être suffisants pour de nombreux patients. L efficacité du méthotrexate pour contrôler l uvéite n est pas toujours suffisante, et les patients peuvent avoir besoin de prendre des corticostéroïdes par voie orale afin de contrôler une inflammation oculaire grave. Chez les patients présentant une inflammation des yeux ou des articulations difficile à contrôler, et chez les patients avec participation des organes internes, l utilisation des inhibiteurs de cytokines, comme les anti-tnf-α (Infliximab, Adalimumab), peut être efficace. Quels sont les effets secondaires du traitement médicamenteux? Les effets indésirables les plus fréquemment observés avec le méthotrexate sont des nausées et des douleurs abdominales le jour de la prise du médicament. Des tests sanguins sont nécessaires pour contrôler la fonction hépatique et le nombre de globules blancs. Les corticostéroïdes sont associés à de possibles effets secondaires tels que la prise de poids, le gonflement du visage, l acné et les sautes d humeur. Si les stéroïdes sont prescrits pour une période prolongée, ils peuvent provoquer un retard de croissance et une ostéoporose. Les anti-tnf-α sont des médicaments récents, ils peuvent être associés à un risque accru d infections, l activation de la tuberculose, et le développement possible de troubles neurologiques ou d autres maladies immunitaires. Un risque potentiel de développer des tumeurs malignes a été discuté ; à l heure actuelle il n existe pas de données statistiques prouvant un risque accru de tumeurs malignes avec ces médicaments. Combien de temps devrait durer le traitement? 3

4 Il n existe pas de données à l heure actuelle qui permettent de décider de la durée optimale du traitement. Il est essentiel de contrôler et de continuer à contrôler l inflammation, afin de prévenir les lésions articulaires, la perte de la vision ou des dommages à d autres organes. Qu en est-il est traitements non-conventionnels ou complémentaires? Il n existe pas de tels traitements. Quel genre de vérifications périodiques est nécessaire? Les enfants doivent être vus régulièrement (au moins 3 fois par an) par leur rhumatologue pédiatre pour évaluer le contrôle de la maladie et ajuster le traitement médical. Il est important d avoir des visites régulières chez l ophtalmologue avec une fréquence en fonction de la gravité et l évolution de l inflammation des yeux. Les patients sous traitement doivent faire des tests de sang et d urine au moins 2 fois par an. Combien de temps la maladie dure-t-elle? C est une maladie à vie. Cependant, l activité de la maladie peut fluctuer dans le temps. Quel est le pronostic à long-terme (évolution prévisible et décours) de la maladie? Il existe très peu de données sur le pronostic à long-terme. Certains enfants on été suivis pendant plus de 20 ans et ont eu une croissance à peu près normale, un développement psychomoteur normal, et une bonne qualité de vie avec un traitement médical bien adapté. Est-il possible de récupérer complètement? Non, parce que c est une maladie génétique. Toutefois un bon suivi médical et le traitement donneront à la majorité des patients une bonne qualité de vie. Il existe des différences dans la sévérité et la progression de la maladie chez les patients atteints du syndrome de Blau, mais en ce moment il est impossible de prédire l évolution de la maladie pour le patient. Vie quotidienne Comment la maladie peut-elle affecter la vie quotidienne de l enfant et de la famille? L enfant et la famille peuvent rencontrer divers problèmes avant que la maladie ne soit diagnostiquée. Une fois le diagnostic posé, ils doivent amener régulièrement l enfant chez le médecin (rhumatologue pédiatre et ophtalmologue) pour suivre l activité de la maladie et ajuster le traitement médical. Les enfants ayant une maladie articulaire sévère peuvent avoir besoin de physiothérapie. Il faut aussi citer le fardeau psychologique dû à une maladie qui persiste à vie et à un traitement à long-terme. Qu en est-il de l école? L activité de la maladie au niveau articulaire et oculaire nécessite des visites régulières chez le médecin qui peuvent causer des problèmes de fréquentation scolaire. Les enseignants doivent être informé au sujet de la maladie et de ses effets sur l enfant. 4

5 Qu en est-il du sport? Les patients atteints du syndrome de Blau peuvent faire le sport qu ils souhaitent si la maladie est bien contrôlée. Qu en est-il de l alimentation? Il n y a pas de régime spécifique. Le climat peut-il influencer l évolution de la maladie? Non, il n a pas d influence. L enfant peut-il être vacciné? L enfant peut recevoir toutes les vaccinations sauf les vaccins vivants lorsque l enfant est traité par Méthotrexate ou anti-tnf. Qu en est-il de la vie sexuelle, la grossesse et la contraception? Les patients atteints du syndrome de Blau n ont pas de problèmes de fertilité avant traitement, mais le méthotrexate est un médicament avec des effets secondaires tératogènes. Il n y a pas de données de sécurité quant à la prise d anti-tnf et la grossesse. Les patientes doivent donc arrêter le traitement d anti-tnf si elles veulent être enceintes. 5

La Maladie de Blau/La Sarcoïdose Juvénile

La Maladie de Blau/La Sarcoïdose Juvénile www.printo.it/pediatric-rheumatology/fr/intro La Maladie de Blau/La Sarcoïdose Juvénile Version de 2016 1. LA MALADIE DE BLAU/LA SARCOÏDOSE JUVÉNILE 1.1 Qu'est-ce que c'est? Le syndrome de Blau est une

Plus en détail

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1)

Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Steinert (ou dystrophie myotonique de type 1) Lisez attentivement ce document et conservez-le

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite!

Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Il n y a pas d âge pour souffrir d arthrite! Dr. Sarah Campillo Rhumatologue pédiatrique, Hôpital de Montréal pour enfants Juvenile rheumatoid arthritis: growth retardation Savez-vous que L arthrite touche

Plus en détail

Les manifestations la grippe

Les manifestations la grippe Les manifestations la grippe Les manifestations de la grippe sont assez caractéristiques: Un début souvent brutal Le début de la grippe est le plus souvent brutal, apparaissent ainsi: Courbatures, Douleurs

Plus en détail

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer

Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic de cancer Information importante pour les personnes atteintes d un cancer du poumon non à petites cellules de stade avancé Les renseignements suivants sont destinés uniquement aux personnes qui ont reçu un diagnostic

Plus en détail

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux

VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux 1 VPH Virus du Papilloma Humain Condylomes génitaux DESCRIPTION Le Virus du Papilloma Humain (VPH) existe sous plus de 150 souches différentes. Seul une quarantaine est responsable des condylomes génitaux

Plus en détail

Angiœdème héréditaire (AOH)

Angiœdème héréditaire (AOH) Ministère de la Santé de la Jeunesse et des Sports Direction Générale de la Santé Informations et conseils Angiœdème héréditaire (AOH) Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec

Plus en détail

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS

GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS GRIPPE SAISONNIÈRE - FOIRE AUX QUESTIONS 1. Qu est-ce que la grippe? 2. Comment se transmet la grippe? 3. Combien de temps une personne infectée est-elle contagieuse? 4. Quels sont les symptômes de la

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

(ah SPARE ah gin aze)

(ah SPARE ah gin aze) Fiche d'information sur les médicaments asparaginase (ah SPARE ah gin aze) Ce document fournit des renseignements généraux à propos de votre médicament. Il ne remplace pas les conseils de votre équipe

Plus en détail

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF

Psoriasis chez l enfant. u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant u Dr. Daphné Delplace u Service de Dermatologie CHU St-Pierre/Brugmann/HUDERF Psoriasis chez l enfant Page 2 u Epidémiologie u Physiopathologie u Présentations Cliniques u Traitements

Plus en détail

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis

Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Les médicaments de la grippe Ahmed Ghoubontini Service de Maladies Infectieuses CHU La Rabta Tunis Introduction Les virus de la grippe sont des virus «instables». Les virus actuellement en circulation

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 décembre 2004 VOGALENE 5 mg, suppositoire sécable (Boîte de 10) Laboratoires SCHWARZ PHARMA métopimazine Liste II Date de l AMM initiale chez

Plus en détail

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM.

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Retrouvez dans ce rabat : votre suivi biologique NSM. 14/09/2015 15:44 Ce

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École primaire Laurentia Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de L ÉCOLE PRIMAIRE LAURENTIA Date : Le 16 novembre 2009 Objet : Expéditrice : Transport des élèves vers les centres

Plus en détail

Qu est-ce qu un test génétique?

Qu est-ce qu un test génétique? 8 Vous pouvez rechercher les laboratoires de diagnostic dans votre pays par nom de maladie ou de gène à l'adresse suivante: Qu est-ce qu un test génétique? http://www.orpha.net/consor/cgi-bin/clinicallabs.php?lng=fr

Plus en détail

1.1.2 : Indiquer la voie de pénétration du microorganisme

1.1.2 : Indiquer la voie de pénétration du microorganisme Situation n 2 : EN QUOI L EPIDEMIE DE CHIKUNGUNYA APPORTE T- ELLE DES CHANGEMENTS DANS NOTRE VIE QUOTIDIENNE? Séance n 1 : Le chikungunya Objectif : Prévenir le risque infectieux Tout d un coup, Adeline

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

I Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.) : II Eléments à attester par un médecin spécialiste en rhumatologie :

I Identification du bénéficiaire (nom, prénom, N d affiliation à l O.A.) : II Eléments à attester par un médecin spécialiste en rhumatologie : ANNEXE A : Formulaire de première demande Formulaire de première demande de remboursement de la spécialité HUMIRA pour une spondylarthrite axiale sévère sans signes radiographiques de spondylarthrite ankylosante

Plus en détail

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse

Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Tout ce que les hommes doivent savoir sur la grossesse Partenaires pour la santé, partenaires pour la vie! «Il faut accompagner ta femme à l hôpital! Si tu le fais, c est bien pour la santé de vos enfants,

Plus en détail

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES

LE VACCIN L HÉPATITE A LES EFFETS SECONDAIRES HÉPATITE A L HÉPATITE A L hépatite A est une infection du foie causée par un virus. Il s agit d une maladie sérieuse qui peut nécessiter une hospitalisation. Elle est plus grave chez les personnes plus

Plus en détail

Parents Note H1N1 : n o 3

Parents Note H1N1 : n o 3 École secondaire Rosemère et écoles primaires McCaig et Pierre Elliott Trudeau Parents Note H1N1 : n o 3 Destinataires : Tous les parents de l école secondaire Rosemère et des écoles primaires McCaig et

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par

DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE. Commercialisé au Canada par DEMANDEZ À VOTRE MÉDECIN COMMENT UNE NOUVELLE TECHNOLOGIE POUR LE TRAITEMENT DU GLAUCOME POURRAIS CHANGER VOTRE VIE Commercialisé au Canada par LA TECHNOLOGIE La technologie a toujours joué un rôle important

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012

Assurance Maladie Obligatoire. Commission de la Transparence des médicaments. Avis 4 20 Novembre 2012 Assurance Maladie Obligatoire Commission de la Transparence des médicaments Avis 4 20 Novembre 2012 Titre I : Nom du médicament, DCI, forme pharmaceutique, dosage, présentation - ACTEMRA, TOCILIZUMAB,

Plus en détail

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA

Guide posologique destiné au médecin pour le traitement de la Polyarthrite Rhumatoïde (PR) par RoACTEMRA Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament RoACTEMRA de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique et au Grand-Duché

Plus en détail

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde

La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre polyarthrite rhumatoïde Vivre avec une polyarthrite rhumatoïde Décembre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Moi ou mon enfant sous cortisone

Moi ou mon enfant sous cortisone Moi ou mon enfant sous cortisone Quelles conséquences? Isabelle Koné-Paut Pédiatrie Générale, Rhumatologie CHU de Bicêtre 94270 Le Kremlin-Bicêtre La cortisone, une hormone H H Organe 1 Organe 2 H Sang

Plus en détail

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires.

Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Le carcinome mammaire chez l'homme est exceptionnel, représentant environ 1 % de l'ensemble des cancers mammaires. Environ 300 hommes par an sont diagnostiqués comme ayant un cancer du sein. L'âge moyen

Plus en détail

La maladie de Still de l adulte

La maladie de Still de l adulte La maladie de Still de l adulte Syndrome de Wissler-Fanconi La maladie Le diagnostic Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur Cette fiche est destinée

Plus en détail

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1

VIH et sida. Mots clés. Quel est le problème? Données statistiques 1 VIH et sida Mots clés VIH : virus de l immunodéficience humaine. Virus qui provoque une infection incurable transmis par les relations sexuelles, les seringues, le sang contaminé ou de la mère à l enfant,

Plus en détail

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière

Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Les vaccins contre le H1N1 et la grippe saisonnière Ce que vous devez savoir sur les vaccins antigrippaux offerts cette année L influenza, qu on appelle communément la grippe, est une infection respiratoire

Plus en détail

Livret imagé de la SEP

Livret imagé de la SEP Les Cahiers Pratisep Collection Livret imagé de la SEP P r Thibault Moreau service de neurologie, chu de dijon Livret imagé de la SEP P r Thibault Moreau service de neurologie, chu de dijon SOMMAIRE Qui

Plus en détail

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète

Programmes de dépistage. Maladies oculaires liées au diabète (French) Programmes de dépistage Maladies oculaires liées au diabète Suivi plus régulier et traitement de la rétinopathie diabétique Closer monitoring and treatment for diabetic retinopathy Informations

Plus en détail

BeneFit PLUS Modèle médecin de famille

BeneFit PLUS Modèle médecin de famille BeneFit PLUS Modèle médecin de famille Fonctionnement de BeneFit PLUS, modèle médecin de famille: procéder correctement en cas de problèmes de santé En cas de maladie ou d accident Consultation chez le

Plus en détail

Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse

Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse DU maladies inflammatoires et systémiques Vendredi 29 mars 2013 Syndromes auto-inflammatoires et Fertilité/Grossesse Dr Katia Stankovic Stojanovic Service de Médecine Interne Centre de référence des amyloses

Plus en détail

Santé. Les analyses sanguines et votre animal

Santé. Les analyses sanguines et votre animal Santé Les analyses sanguines et votre animal Les analyses de sang, c est important! Les analyses sanguines permettent fréquemment de détecter des maladies avant que votre chien ou votre chat ne montre

Plus en détail

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN

Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires RÉPONSES AUX QUESTIONS QUE SE POSENT LES PERSONNES EN ATTENTE D UNE GREFFE DE REIN Vous vous posez beaucoup de questions. Le Registre

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

Maladie de Willebrand. Informations et conseils

Maladie de Willebrand. Informations et conseils Ministère de la Santé et des Solidarités Direction Générale de la Santé Informations et conseils Maladie de Willebrand Lisez attentivement ce document et conservez-le soigneusement avec la carte de soins.

Plus en détail

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète

LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Un peu de physiopathologie Quels sont les symptômes d une hyperglycémie? Le traitement du diabète LE DIABETE Qu est ce que c est? Définition Le diabète est une pathologie chronique, c'est-à-dire dont on ne guéri pas, qui se définit comme une hyperglycémie constante. Cela veut dire que le taux de sucre

Plus en détail

1. Critères d exclusion généraux. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe

1. Critères d exclusion généraux. 2. Réintégration de l enfant dans le groupe Ce guide a été conçu afin de mieux cerner les interventions à réaliser lorsqu un enfant est malade. Il nous permet d avoir un cadre à suivre précis qui soit le même pour tous les enfants, tout en favorisant

Plus en détail

SYNDROME D HYPER-IgM

SYNDROME D HYPER-IgM SYNDROME D HYPER-IgM Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible : AGAMMAGLOBULINÉMIE

Plus en détail

Quel est votre diagnostic?

Quel est votre diagnostic? Quel est votre diagnostic? Simon Nigen, MD, FRP, Université de Montréal as n 1 e patient se plaint d un prurit occasionnel empiré lorsqu il se gratte. e patient souffre de dermographisme. ette condition

Plus en détail

Solution pour injection

Solution pour injection Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament Eylea de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique et au Luxembourg,

Plus en détail

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte

Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Cataracte & Chirurgie de la Cataracte Qu est ce que la Cataracte? On trouve à l intérieur de l œil de tous les animaux une lentille appelée cristallin. Il s agit d une structure volumineuse, disposée au

Plus en détail

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe

1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents. 2/ Renseignements sur la grippe 1/ Grippe saisonnière et grippe H1N1 2009 : Un guide à l intention des parents 2/ Renseignements sur la grippe Qu est-ce que la grippe? La grippe (influenza) est une infection du nez, de la gorge et des

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie

LE GLAUCOME. Questions et réponses en vue d une chirurgie. Pour vous, pour la vie LE GLAUCOME Questions et réponses en vue d une chirurgie Pour vous, pour la vie Cette brochure contient des informations générales sur la chirurgie que vous devrez subir. Votre chirurgien pourra vous donner

Plus en détail

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic Médecine prédictive Introduction à la médecine Prédictive Définition : la médecine prédictive a pour objet l'identification d un marqueur de prédisposition à une maladie et pour but le dépistage et/ou

Plus en détail

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS

Les vaccinations. Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Prévention POUR ÊTRE A JOUR DANS SES VACCINS Les vaccinations Même si, heureusement, les épidémies sont rares de nos jours en France, les vaccins sont utiles car ils permettent de prévenir un ensemble

Plus en détail

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins?

Le VIH et vos reins. Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Où sont mes reins? Comment fonctionnent mes reins? Que font mes reins? Le VIH et vos reins Le VIH et vos reins Que dois-je savoir au sujet de mes reins? Le VIH peut affecter vos reins et peut parfois causer une maladie rénale. Certains médicaments peuvent être dangereux pour

Plus en détail

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE

DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE DÉFICITS IMMUNITAIRE COMMUN VARIABLE Le présent livret a été rédigé à l attention des patients et de leurs familles. Il ne doit pas remplacer les conseils d un spécialiste en immunologie. 1 Egalement Disponible

Plus en détail

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS

LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS LES EXAMENS BIOLOGIQUES EXPLIQUÉS On vient de vous diagnostiquer une leucémie myéloïde chronique (LMC). Il se peut que vous ayez eu une analyse sanguine de routine demandée par votre médecin traitant ou

Plus en détail

Qu est-ce que l hémophilie?

Qu est-ce que l hémophilie? Qu est-ce que l hémophilie? 1425 boul. René-Lévesque Ouest, bureau 1010 Montréal (Québec) H3G 1T7 Canada Qu est-ce que l hémophilie? L hémophilie est un trouble de saignement. Les personnes atteintes

Plus en détail

La Neurofibromatose en 20 questions

La Neurofibromatose en 20 questions CNN la NF en 20 questions Responsable : Pr Jean-Francois Stalder Clinique Dermatologique CHU Nantes Contact : Blandine Legeay Tel :02-40-08-31-23 blandine.legeay@chu-nantes.fr La Neurofibromatose en 20

Plus en détail

Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 %

Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 % DOULEUR AUX GENOUX? Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 % La douleur articulaire est souvent reliée à l arthrose L arthrose ne touche pas

Plus en détail

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE

VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE 23 VACCINATION OFFERTE EN HÉMODIALYSE Informations générales Pour vous, pour la vie Madame, Monsieur, La vaccination demeure la mesure de santé publique la plus efficace et sécuritaire dans la prévention

Plus en détail

chez les patients atteints de la forme sévère et active de la maladie, qui n ont pas été traités au préalable avec le méthotrexate;

chez les patients atteints de la forme sévère et active de la maladie, qui n ont pas été traités au préalable avec le méthotrexate; EMA/502328/2014 EMEA/H/C/000955 Résumé EPAR à l intention du public tocilizumab Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

Service de conseil-santé par téléphone

Service de conseil-santé par téléphone Service de conseil-santé par téléphone BeneFit PLUS Une aide médicale pour vous, en tout temps Fonctionnement de BeneFit PLUS: procéder correctement en cas de problèmes de santé BeneFit PLUS avec service

Plus en détail

Grossesse, Poids et Nutrition

Grossesse, Poids et Nutrition Service de Gynécologie Obstétrique et service de Nutrition Hôpital de la Pitié-Salpêtrière Grossesse, Poids et Nutrition Si vous avez un problème de poids, voici des conseils pour la préparation et le

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 15 mars 2006 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 15 mars 2006 GLUCOPHAGE 500 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP : 352 816-7 GLUCOPHAGE 850 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 comprimés - code CIP

Plus en détail

Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s)

Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s) Stratégie pour le traitement de l hydrocéphalie Adaptation pour les pays en voie de développement - (Dr Warf s) 1. Qu est-ce que l Hydrocéphalie? Au centre du cerveau se trouvent des cavités remplies de

Plus en détail

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché

Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Annexe I Conclusion scientifiques et motifs de la modification des termes des autorisations de mise sur le marché Conclusions scientifiques Compte tenu du rapport d évaluation du PRAC sur les PSUR concernant

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 20 juillet 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 juillet 2005 1 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 767-8 3 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 768-4 12 flacon(s) en verre de 0,5 ml : 557 769-0 6 flacon(s) en verre

Plus en détail

Foire aux questions concernant l hépatite C

Foire aux questions concernant l hépatite C Foire aux questions concernant l hépatite C???? Qu est-ce que l hépatite C? L hépatite C est un virus qui peut endommager le foie. 1 Comment se transmet l hépatite C? Le virus de l hépatite C se transmet

Plus en détail

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH)

Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Infection par le Virus de l Immunodéficience Humaine (VIH) Le virus de l immunodéficience humaine, le VIH, est responsable du syndrome de l'immunodéficience acquise, le sida. Une personne est séropositive

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr?

Comment s est passée cette deuxième saison de GrippeNet.fr? Le site a reçu 139 646 visites, soit une moyenne de 1 visite par minute pendant toute la saison! Chers participants à GrippeNet.fr, Vous avez été 6 068 à participer à la seconde saison de GrippeNet.fr,

Plus en détail

L infection tuberculeuse latente

L infection tuberculeuse latente Colloque Meditest 8 juin 2011 L infection tuberculeuse latente Jean-Pierre Zellweger Stades du développement de la tuberculose Les mycobactéries émises dans l air par un malade atteint de TB pulmonaire

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 mars 2005 MOVICOL ENFANT, poudre pour solution buvable en sachet-dose de 6,9 g (Boîtes de 20) Laboratoire NORGINE PHARMA macrogol Date de l'amm

Plus en détail

Vestibulodynie et grossesse

Vestibulodynie et grossesse Vestibulodynie et grossesse existe-t-il un traitement? Dre Chantal Rivard, MD Le syndrome de douleur vulvaire A nciennement nommée «vestibulite», la vestibulodynie est un syndrome de douleur vulvaire,

Plus en détail

une maladie contagieuse qui se soigne!

une maladie contagieuse qui se soigne! une maladie contagieuse qui se soigne! CENTRES DE LUTTE ANTITUBERCULEUSe (CLAT) LUTTE contre La TUBERCULOSE Le Conseil général des Bouches-du-Rhône met à votre disposition des Centres de Lutte Antituberculeuse

Plus en détail

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses

Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Ce qu il faut savoir sur le virus du papillome humain (VPH) : Questions et réponses Qu est-ce que le VPH? Qu est-ce que le VPH? Quels sont les signes et les symptômes d une infection à VPH? Le VPH cause-t-il

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie

Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie Ce que vous devez savoir au sujet de la pré-éclampsie La pré-eclampsie est beaucoup plus courante que ce que la plupart des gens ne pensent en fait, c est la plus courante des complications graves de la

Plus en détail

La maladie de Lyme mars 2014

La maladie de Lyme mars 2014 La maladie de Lyme mars 2014 Il y a sur l internet beaucoup d information erronée et soi disant scientifique concernant la maladie de Lyme. Efforcons nous de mettre les choses au clair. Résumé La maladie

Plus en détail

Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur

Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur Trop chaud! Les maladies liées à la chaleur Les sports et les loisirs apportent de nombreux avantages aux enfants et peuvent être une manière amusante et agréable de faire de l activité physique. Cependant,

Plus en détail

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES

HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES HERPÈS INFORMATIONS GÉNÉRALES Définition L herpès est une infection systémique qui se manifeste surtout par des lésions muco-cutanées causées par le virus herpès simplex des types 1 et 2. Ne sera abordé

Plus en détail

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins.

de troubles de la vision dus à un œdème maculaire associé à un diabète ayant endommagé les vaisseaux sanguins. EMA/92475/2015 EMEA/H/C/002392 Résumé EPAR à l intention du public aflibercept Le présent document est un résumé du rapport européen public d'évaluation (EPAR) relatif à. Il explique de quelle manière

Plus en détail

LA GRIPPE SAISONNIÈRE

LA GRIPPE SAISONNIÈRE LA GRIPPE SAISONNIÈRE Pourquoi vous devez vous faire vacciner La grippe. Protégez-vous et protégez les autres. LA GRIPPE SAISONNIÈRE : POURQUOI VOUS DEVEZ VOUS FAIRE VACCINER Ces derniers temps, vous avez

Plus en détail

Le diabète : une véritable épidémie

Le diabète : une véritable épidémie Le diabète : une véritable épidémie Le diabète frappe 150 millions de gens dans le monde. Deux millions sont canadiens. Ils seront deux fois plus nombreux dans 20 ans. Ceux qui en souffrent voient leur

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI

MISES EN GARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI 1 MISES EN ARDE ET PRECAUTIONS PARTICULIERES D'EMPLOI Mises en garde Ce médicament est TERATOENE. Une contraception efficace est obligatoire chez les femmes en âge de procréer. Ce médicament est soumis

Plus en détail

Les tumeurs osseuses

Les tumeurs osseuses Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Les tumeurs osseuses LE SARCOME D EWING Auteurs L OSTEOSARCOME Dr Perrine MAREC-BERARD Tous droits réservés. Reproduction interdite.

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué

Le test de dépistage qui a été pratiqué élever CommenT UN enfant ayant une hypothyroïdie Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité a conduit au diagnostic d hypothyroïdie chez votre bébé. Aujourd hui, votre enfant va bien mais

Plus en détail

Avis de la Commission. 15 septembre 2004

Avis de la Commission. 15 septembre 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE Avis de la Commission 15 septembre 2004 HUMIRA 40 mg, solution injectable en seringue pré-remplie (Boîte de 2 seringues) Laboratoires ABBOTT FRANCE Liste

Plus en détail

l hépatite b Une maladie qui peut être grave.

l hépatite b Une maladie qui peut être grave. l hépatite b Une maladie qui peut être grave. Sommaire Qu est-ce que l hépatite B? L hépatite B est-elle fréquente? Comment attrape-t-on l hépatite B? Comment savoir si l on est atteint d une hépatite

Plus en détail

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous?

Dossier. Question 1 Quel est le diagnostic le plus probable? Question 2 Quel bilan clinique effectuez-vous? Dossier 1 Monsieur P, 40 ans, consulte pour une baisse d acuité visuelle bilatérale, prédominant à gauche. Dans les antécédents médicochirurgicaux du patient, on note une greffe bipulmonaire il y a 2 ans,

Plus en détail

CANCER DU FOIE ET TUMEURS

CANCER DU FOIE ET TUMEURS CANCER DU FOIE ET TUMEURS CANCER DU FOIE ET TUMEURS Foie en santé Foie cirrhotique Tumeur Quelle est la cause du cancer du foie? Plusieurs facteurs jouent un rôle dans le développement du cancer. Comme

Plus en détail

Le diabète MODY 5 chez l enfant

Le diabète MODY 5 chez l enfant Le diabète MODY 5 chez l enfant Jacques Beltrand Endocrinologie et diabétologie pédiatrique, Hôpital Necker Enfants Malades, Paris Le diabète Symptômes + glycémie 2 g/l (moment au hasard) ou Glycémie à

Plus en détail

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons.

Traitements topiques. Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames. Soulagent les démangeaisons. SANS ORDONNANCE Solutions pour le bain et la douche : Huiles Farine d avoine Sels d Epsom Sels de al Mer Morte Utiliser conformément aux instructions figurant sur l emballage. Aident à éliminer les squames.

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1

AVIS DE LA COMMISSION. 22 décembre 2004. HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 22 décembre 2004 HYALGAN 20 mg/2 ml, solution injectable par voie intra-articulaire en seringue pré-remplie B/1 Laboratoires EXPANSCIENCE

Plus en détail

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options

Transfusion sanguine UHN. Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options Transfusion sanguine Blood Transfusion - French Information destinée aux patients sur les avantages, les risques et les autres options UHN Quels sont les avantages d'une transfusion sanguine? La transfusion

Plus en détail

Les clés de la maladie de Verneuil

Les clés de la maladie de Verneuil Adresses utiles pour plus d informations : Association Française pour la Recherche sur l Hidrosadénite (AFRH) 772 avenue du Professeur Louis Ravas 34080 Montpellier http://www.afrh.fr - http://ados.afrh.fr

Plus en détail

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger

Pour en savoir plus sur la douleur chronique. Nicole Brunet Aline Boulanger Pour en savoir plus sur la douleur chronique Nicole Brunet Aline Boulanger Jeu-questionnaire Vrai ou faux La cause de la douleur chronique est toujours connue Jeu-questionnaire Vrai ou faux Le stress et

Plus en détail