LES SECRETS DE LA CARTE DE FIDELITE EN 2010 RESEAU OFFICINAL & PARAPHARMACIES LIVRE BLANC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES SECRETS DE LA CARTE DE FIDELITE EN 2010 RESEAU OFFICINAL & PARAPHARMACIES LIVRE BLANC"

Transcription

1 LIVRE BLANC LES SECRETS DE LA CARTE DE FIDELITE EN 2010 RESEAU OFFICINAL & PARAPHARMACIES

2 Sommaire Préambule 2 Notions de CRM 3 Conception & contenu de la carte de fidélité 7 Les mécaniques promotionnelles 13 Types de transmission de l offre 17 Le choix des primes 18 Le type de gestion 21 Conclusion 23 Data Connexion est une agence spécialisée dans le Marketing Direct Multicanal et la Relation Client orientée produits Parapharmaceutiques : bébés, capillaires, diététique, soins & beauté, bio, minceur Notre mission consiste à accompagner les laboratoires dans la conception et la gestion de leur programme de fidélisation afin de les aider à créer une relation durable avec leurs clients. 1

3 Préambule Aujourd hui pour fidéliser ses clients il est primordial de créer ainsi que de développer une relation avec ses consommateurs. Faire le choix d une relation de type gagnant-gagnant va être bénéfique à l ensemble des parties. La mise en place d une stratégie de Marketing Relationnel est très complémentaire avec une stratégie d acquisition de clients. De plus elle génère un retour sur investissement (ROI) très intéressant. Le laboratoire qui fidélise sa base de clientèle va obtenir un bénéfice immédiat, cette action permettra également l optimisation de la valeur à vie de ses clients : leur Life Time Value. Un second aspect important sera la satisfaction client, en effet un client satisfait et qui plus est sur le long terme aura un avis positif sur la marque, il n hésitera pas à la recommander à ses amis, prenant ainsi en charge l évangélisation des nouveaux clients et prospects. La mise en place d un CRM judicieux, va donc apporter au laboratoire la connaissance client nécessaire au développement d une relation durable. Il existe différents outils de marketing pour fidéliser sa clientèle. Dans notre cas nous allons étudier plus précisément la carte de fidélité, une de ses caractéristiques principales est sa faculté à stimuler les ventes. En effet des études ont révélé que les consommateurs qui utilisent une carte de fidélité dépensent généralement plus que ceux qui n en font pas usage. 2

4 Notions de CRM Pourquoi créer une base de données? En se constituant une base de données, le laboratoire met toutes les chances de son coté afin de connaître son client sur les besoins qu'il voudrait combler et même d'envisager ceux qu'il ne soupçonne pas encore. Cette base de données devient un véritable lien avec le client, elle permet d'adapter son offre et ainsi minimiser les échecs. Elle peut être utilisée par une division Marketing afin d'optimiser au mieux la mise en œuvre des campagnes, affiner le ciblage par critères supplémentaires et des scores, automatiser des enchaînements d'étapes dans les campagnes et de mieux analyser les retours. En ayant une base de données enrichie des s, le laboratoire peut communiquer avec ses clients de façon récurrente et économique. La difficulté de la gestion d'une base de données reste son alimentation et sa mise à jour. Il faut avoir conscience de l'importance d'accumuler une information plus fine, mieux structurée, et surtout plus fiable. Une étude du Gartner Group démontre que les nombreux échecs des projets, ayant pour but de favoriser la Relation Client, est dû à la mauvaise qualité des données. Il s agit donc de mettre en place une réelle démarche qualité tout en ayant un regard sur le coût, les moyens de collecte, les moyens de mise à jour ainsi que les prédispositions, de la part des individus, à fournir les informations. Les utilisateurs, les Internautes donc, étant les premiers concernés, il est impératif de respecter leurs intérêts dans le cadre de la collecte et de justifier chacun des champs de saisie. L'enrichissement d'une Base de Données est un élément essentiel de la gestion de la relation client. Il ne s'agit pas ici d'augmenter uniquement ses volumes d'adresses, mais d'améliorer la qualité de chacune par l'adjonction de données signalétiques ou comportementales. En enrichissant une base de données client/prospect, son contenu gagne en valeur ajoutée et permet l'obtention de meilleurs résultats en prospection et en fidélisation. Opt-in/Opt-out La collecte de données personnelles est soumise à réglementation. L inscription ou la désinscription d'un internaute à une liste de diffusion se définit selon deux termes : Optin pour l inscription et Opt-out pour la désinscription. On nomme Opt-in actif l inscription volontaire, d un internaute, via une action comme une case à cocher pour que son adresse soit utilisée ultérieurement à des fins commerciales. Il est à rappeler qu en France, chaque individu a un droit d'accès à ses données personnelles, un droit de rectification, d'opposition et de suppression. A cet effet, chaque publicitaire envoyé doit offrir la possibilité de se désinscrire. 3

5 Collecte des données clients La réussite d une campagne en Marketing tient d abord dans la qualité du fichier d adresses s utilisé. La constitution d un fichier de prospection spécifique est souvent une option incontournable. L affiliation et la corégistration permettent d offrir de véritables opportunités pour le recrutement de prospects qualifiés. Le concept de la corégistration est simple. Lors de l enregistrement à un service (newsletter, création de compte client, etc.) d un site, l internaute a la possibilité de s inscrire à un ou plusieurs services complémentaires. De façon concrète, un internaute qui s abonne à la newsletter d un site d information sur la beauté est certainement motivé pour recevoir régulièrement les offres d un laboratoire. Un échange sous forme de partenariat à moyen ou long terme pourra facilement se mettre en place entre ces intervenants. La collecte d'informations, qualitatives, quantitatives, socio-démographiques, typologiques ou comportementales, est un objectif majeur de l'implantation d'une Base de Données. La part d'internet dans les modes de collecte a connu une forte hausse ces dernières années. Toutefois, la collecte des données sur Internet nécessite un véritable savoir-faire. Syntec EMO a voulu faire le point avec une enquête menée par l'ifop auprès d'un échantillon de 804 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 92% des répondants ayant déjà participé à une enquête disent avoir apprécié l'expérience, 98% avoir donné des réponses sincères et 87 % avoir eu l'impression d'exprimer clairement leur opinion. A noter le score d'adhésion élevé en matière d'études marketing : 72 % des personnes interrogées pensent que les enquêtes et sondages réalisés dans le domaine du Marketing permettent aux entreprises de proposer des produits qui correspondent à leurs attentes. Implantation du Data Marketing Le succès repose sur différents points. Ils sont organisationnels, technologiques et surtout humains. Il faut effectivement analyser les besoins et objectifs de l'entreprise avec tout ce que cela implique en termes de formalisation de processus, de changement d'habitudes et de formation des utilisateurs, du management notamment, et d'intégration technologique. Il faut penser aux objectifs de la base de données et aux processus à mettre en place : quelles utilisations et quels utilisateurs? Enfin, il faut mettre en place les moyens de collecte et de mise à jour de l'information et de ses indicateurs de contrôle. Autant de questions qui appellent autant de réponses qu'il y a de clients et d'utilisateurs. Et pourtant c'est bien dans l'analyse de départ et les questions - plus que dans les réponses - que l'on peut réussir ou échouer dans le processus de création et d'exploitation de sa base de données. Les objectifs sont indispensables pour déterminer les moyens, le contenu et surtout les éléments de contrôle qui permettent d'ajuster. Sans objectif, pas de mesure et donc des difficultés à valider la bonne exploitation de la base de données. 4

6 Connaissance Client Le client est très sollicité et très informé, il doit faire face à de nombreuses offres concurrentes, le succès des campagnes implique donc une parfaite connaissance des prospects. La connaissance client, la finesse du ciblage, la qualité de la segmentation et de la personnalisation des messages sont primordiaux. Le succès de ces étapes-clefs repose sur la capacité à enrichir le SI (Système d information) pour disposer d éléments d analyse pertinents et corrélés sur les destinataires. Ces données sont très utiles pour aider le département de R & D, réalisation de tests produits, reformulations... Une autre utilisation possible peut être par exemple le lancement de ses nouveaux produits auprès de ses meilleurs clients. Fidélisation, Cycle de vie L'analyse de la valeur actualisée des clients est une notion utilisée par certains professionnels du Marketing pour évaluer la valeur de leur portefeuille de clientèle. Celle-ci est basée sur le même principe que l'évaluation d'une société. Au lieu de prendre la somme des bénéfices futurs actualisés à un certain taux, on calcule la somme des revenus futurs produit par un client ou un groupe de clients, représentant ainsi une part importante de la valeur de l entreprise. Il convient de remarquer que cette notion de valeur du client ou d une clientèle a été développée initialement par les spécialistes de la vente à distance. C est en effet dans ce secteur que sont apparues les premières bases de données clientèle permettant de tels calculs. Comme bon nombre d autres concepts en marketing, la Life Time Value ou VAC se définit clairement au travers de sa mesure. En Marketing Direct, on a coutume de définir cette notion comme étant le montant total de profit net qu un consommateur génère durant sa vie active au sein du fichier de l entreprise. Mais cette définition doit être revue d une façon probabiliste : la VAC est la valeur actuelle de l espérance future de profits qu un consommateur est susceptible de générer lors de ses achats ultérieurs. De façon plus fine, on peut remarquer que l'évolution des revenus produits par les clients dépend de deux facteurs principaux : le montant unitaire des achats (principalement lié aux politiques de prix, de gamme...) et le volume de consommation (principalement lié au besoin). Un facteur de fréquence d'achat peut être ajouté. Ces facteurs sont eux-mêmes expliqués par d'autres variables : la position sociale, la situation familiale, le revenu, la position dans le cycle de vie, le niveau d'éducation, mais aussi par certains événements tels que les naissances, le mariage, la séparation, la perte d'emploi... C est ici la notion de cycle de vie du client qui est aujourd hui complexifiée par l interactivité croissante des différents canaux de communication. 5

7 Segmentations comportementales La segmentation consiste à choisir, non pas un marché global, mais une partie du marché, et à y adapter une offre spécifique, tant en ce qui concerne les caractéristiques du produit/service qu en ce qui concerne la politique de prix et la communication. Le découpage d'un portefeuille client en plusieurs groupes offre une vision précise. Le travail en sous-ensembles permet d avoir une stratégie Marketing différenciée, discriminante, et donc plus efficace. Toutefois, la qualité d une segmentation réside dans le choix de ses critères. Pour qu un segment soit exploitable, il doit comporter un nombre de consommateurs suffisant afin de rentabiliser la fabrication, être accessible et clairement identifiable. Il est aussi important de ne pas démultiplier le nombre des segments afin de conserver une pertinence opérationnelle. En effet, la sophistication technologique actuelle nous donne accès à de nombreuses données signalétiques et comportementales. Toutefois, la capacité de synthèse et l'expérience restent des atouts décisifs dans l'analyse des données du Marketing. Anticipation comportementale Au fil du temps et de la relation marchande, le client devient de plus en plus exigeant. Il est donc de plus en plus important de réagir dans les délais les plus courts à ses exigences. La présence de la Base de données constituée en amont va avoir un rôle crucial dans la personnalisation de plus en plus poussée des offres. Une fois les informations accumulées dans la Base de données, le rôle des annonceurs sera d'analyser et d'exploiter minutieusement ces données. L'objectif sera d'anticiper toujours plus les besoins du client. Le prédictif est une notion statistique qui permet de déterminer et d'optimiser la fidélisation des différents segments de clientèle. La solution réside dans l analyse des données historiques du comportement client. Le Prédictif remplace l approche intuitive de prise de décision, trop subjective. Les décisions commerciales, le plan d'action marketing, seront basés sur des informations vérifiées statistiquement. Méthode RFM La Récence est la date du dernier achat ou temps écoulé depuis. La Fréquence est la périodicité moyenne des achats sur la période considérée. Le Montant est la valeur des achats réalisés par ce client sur la période étudiée. Ces trois éléments forment le triptyque des facteurs étudiés dans une segmentation comportementale de type RFM. Cette méthode offre une série d indicateurs qui permettent d anticiper le comportement des clients, notamment ceux en phase de départ ou qui pourraient à terme se désister. Les très bons clients sont ici en oppositions aux clients à réactiver. De façon empirique, ce qu une personne achète habituellement suggère ce qu elle est susceptible d acheter à l avenir. Par la combinaison de ces trois facteurs, il est possible de déterminer la valeur potentielle d'un segment de clientèle, de bâtir un Plan d'action Marketing comportant des offres commerciales spécifiques en fonction de la valeur des clients. 6

8 Conception & contenu de la carte de fidélité L Aspect visuel L esthétique de la carte est un facteur important. Elle a pour objectif d être appropriée par le consommateur. Une bonne présentation et une organisation optimale du contenu faciliteront son adoption. Lors du lancement de sa carte, le respect de la charte graphique du laboratoire ainsi que le choix réfléchi de la police seront les facteurs clés de son bon fonctionnement. Il est important de garder à l esprit la notion de lisibilité. Il existe plusieurs choix de formats possibles à étudier lors de la conception d une carte de fidélité. Parmi ces formats on en distingue 3 principaux, cependant la taille standard reste 8 cm X 10,5 cm. A éviter : une carte trop grande (encombrement, risque d être pliée ou mise de côté) à contrario une forme trop petite peu engendrer des problèmes de lisibilité ou de perte par son utilisateur. En ce qui concerne le sens de la carte, la configuration adaptée et naturelle reste le format vertical. Cependant il est également possible d avoir recours au format horizontal. Cette pratique est moins courante mais peut très bien convenir pour des tailles de cartes plus petites que la taille standard. Ensuite se pose la question du nombre de volets, bien souvent le choix se fera en fonction de la quantité d informations que l on souhaite placer à l intérieur. Dans le cas où l on désire intégrer directement dans la carte des champs de recueil d informations clients ou une présentation de la gamme de la marque, le nombre de volets nécessaires sera plus grand. Un carte basique contiendra 2 à 3 volets, mais une plus sophistiquée peut en contenir jusqu à 4. Enfin selon les préférences de chaque laboratoire et l image associée à la gamme de produits, restera à effectuer le choix du papier : son épaisseur, brillant ou mat Il faut toujours penser au fait que le consommateur sera amené à écrire sur la carte. Le choix d un vernis ou d un papier n acceptant pas l écriture sont donc à éviter. 7

9 Contenu primaire 1) Recto : représentation de la marque et de son univers 2) Les modalités du programme fidélité et les coordonnées du laboratoire Les modalités de fonctionnement de la carte contiennent des informations tel que sa durée de validité (souvent 1an) ainsi que le mode de transmission de la prime. 8

10 3) Les coordonnées clients : civilité, nom, prénom, adresse, code Postal, ville, téléphone, date de naissance, (Opt-in) Astuce : Préférer les râteaux aux pointillés afin de diriger l écriture des personnes. Une perte de jusqu à 80% de la lisibilité peut être constatée, engendrant des dysfonctionnements et des plaintes consommateurs. 4) Les preuves d achats : codes barres, tickets de caisse 9

11 5) Le choix du cadeau (s effectue généralement parmi une liste) 10

12 Contenu facultatif 1) Recueil d informations clients (habitude de consommation, profils ) Ici le but de l opération sera d enrichir les données clients, ainsi que d avoir une vision globale des profils à l aide de statistiques. 2) Présentation de la gamme de produits de la marque La présentation des produits de la même marque aura pour rôle de susciter l intérêt du consommateur pour l ensemble de la gamme. 11

13 3) Adhésion à un club ou à un espace dédié sur Internet Il est possible par l intermédiaire de sa carte de fidélité de proposer l adhésion à un espace privilèges, celui-ci vous permettra ensuite d entretenir une relation plus personnelle avec votre client. Mode d adhésion : directement sur la Carte fidélité Mode d adhésion : par le biais d Internet 12

14 Les mécaniques promotionnelles En fonction du nombre d achats Système à points Par rapport au montant 13

15 En fonction du nombre d achats Exemple : X produits achetés -> 1 produit offert Le nombre de produits nécessaires à l obtention d un cadeau oscille généralement entre 2 et 6. Pour des opérations promotionnelles de courte durée, le nombre de produits requis sera faible et inversement. Le laboratoire peut proposer sur sa carte de fidélité l utilisation de paliers, chacun donnant le droit à un produit à plus forte valeur marchande pour le client. Par exemple, 4 produits achetés (1 produit offert : valeur officine 10 ), 6 produits achetés (1 produit offert : valeur officine 15 ). Fonctionnement classique Choix parmi une liste Fonctionnement par paliers Choix parmi deux listes 14

16 Système à points Exemple : 1 produits achetés -> X points offerts En fonction de la gamme du produit, un ou plusieurs points sont accordés au client. Il pourra ensuite les échanger contre le produit de son choix. Cette pratique permet d attribuer à chacun de ses produits la valeur que l on souhaite. Ce système est celui qui va être perçu comme le plus complexe du point de vue du consommateur. L utilisation de paliers est possible si le système est explicité de façon claire auprès des consommatrices. 15

17 Par rapport au montant Exemple : X dépensés -> 1 produit offert Les montants peuvent être très variés, 30, 50, 90 Les mécaniques promotionnelles de ce type comportent le plus souvent 2 conditions pour que la modalité soit remplie. En effet en plus du montant dépensé, la somme totale doit être atteinte dans un nombre maximum d achats. Exemple : X dépensés en X achats maximum -> 1 produit offert Ce type de système ne permet pas d uniformiser la mécanique relationnelle. De nombreuses disparités empêcheront certaines officines de relayer l opération. L utilisation de paliers est aussi possible ici. 16

18 Types de transmission de l offre Avantages Inconvénients Point de vente Faible coût de diffusion Internet Inpack - Faible coût de diffusion - Création de trafic Travail sur la fidélisation Manque de visibilité de l offre Onpack Bonne visibilité Coût de mise en place Afin d augmenter la présence de son programme de fidélité, il peut s avérer complémentaire d avoir recours à plusieurs réseaux de distribution. Par exemple il est très classique de communiquer à la fois son offre en point de vente et sur internet. 17

19 Le choix des primes Points ex : Galénic Cadeaux : produits se rapportant à l univers de la marque Produits de la marque Avantages Inconvénients Cadeaux Peut vivement intéresser les consommateurs - Peut être déceptif : un cadeau ne pourra pas plaire de façon unanime (obligation de proposer plusieurs cadeaux) - Règlementation sur le coût des primes Produits de la marque Intéresse obligatoirement l acheteur 18

20 Produits de la marque Choix entre 6 produits de la marque Le succès de ce type de prime est fonction de deux éléments principaux. En premier lieu, une diversité importante de choix de produits pour le client. En second lieu un choix judicieux des produits proposés au client. En effet, il est plus opportun de mettre en avant ses produits phares que ceux qui se vendent le moins. 19

21 Il est par ailleurs possible de mélanger produits de la marque et cadeaux. Dans ce cas précis le bénéfice sera pour le client qui aura une plus grande palette de choix. On peut se rendre compte ci-dessous que cette pratique s utilise notamment dans les gammes de produits pour bébés. Cadeaux Produits de la marque 20

22 Le type de gestion Remise en point de vente La remise de la prime sur le point de vente présente les caractéristiques suivantes : Avantages laboratoires Coûts de gestion faible Circuit de distribution similaire au sell in Inconvénients laboratoires Problème au niveau de l'historique achats Risque de plainte client Gestion BDD périlleuse Peu ou pas d'uniformisation du système Connaissance client inexistante Pas de contrôle sur la distribution des primes 21

23 Remise au domicile Pour ce qui concerne la remise de la prime au domicile, ce type de gestion à l avantage de disposer d une gestion centralisée permettant la mise à jour d une BDD Marketing : Recrutement, fidélisation des consommateurs! Avantages laboratoires Une parfaite connaissance de ses clients Uniformisation nationale et contrôle du système de fidélisation Aide à la Recherche & Développement : tests de nouveaux produits, reformulations... Lancer ses nouveaux produits auprès de ses meilleures clientes Permet aux Pharmaciens de rester concentrés sur leur coeur de métier Avantages points de vente Pas de gestion opérationnelle Intervention dans le programme de fidélité limitée à la distribution de cartes par les Pharmaciens et leurs collaborateurs Pas de compte rendu, ni de documents, à transmettre aux laboratoires Avantages consommateurs Recevoir les primes directement chez lui Engager un dialogue direct avec la marque 22

24 Conclusion De nos jours l enjeu majeur pour les laboratoires sera de renforcer la proximité entre leurs marques et leurs consommateurs. Ceci va se traduire par la mise en place d actions marketing qui permettrons d une part le développement de la connaissance client et d autre part du chiffre d affaires grâce à un sell out pérenne. Il est bien connu que fidéliser un client coûte généralement moins cher que d en acquérir un nouveau. Afin d y parvenir il existe une multitude d outils qui ont pour rôle la fidélisation client. Parmi ces outils, la carte de fidélité est l un des plus adapté au secteur officinal et parapharmacie car il permet d obtenir rapidement un ROI significatif. De nouveaux dispositifs apparaissent récemment avec l avènement des nouvelles technologies, ce qui offre une nouvelle panoplie d outils pour aider le laboratoire à la fidélisation de ses clients. On se dirige de plus en plus vers une communication multicanal entre la marque et le client : newsletter électroniques, SMS sans oublier l envoi de courriers et de cadeaux aux consommateurs fidèles. 23

25 Système de fidélisation Réseau officinal & parapharmacies Pour toute information : Data-Connexion BP NIMES Tel :

Cours du Marketing approfondi

Cours du Marketing approfondi Cours du Marketing approfondi Le marketing direct Le marketing direct est un marketing interactif qui utilise un ou plusieurs médias en vue d obtenir une réponse et / ou une transaction. «Le marketing

Plus en détail

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr.

Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. Document mis à disposition par : www.marketing-etudiant.fr Attention : Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos sources

Plus en détail

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Cycle: Licence professionnelle Filière: Technique banques et assurances LE MARKETING RELATIONNEL ET LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Réalisé par: Mlle Asmae AIT RAI Mlle Ghizlane JALIAD Mlle Hafida EL

Plus en détail

ecrm: Attrition clients

ecrm: Attrition clients ecrm: Attrition clients Comment identifier et retenir un client sur le départ? Cabestan Livre Blanc Introduction Les clients, même les plus fidèles, sont parfois incités à mettre fin à leur relation avec

Plus en détail

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet

Introduction. La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Introduction La stratégie «pull» : la stratégie de gain sur Internet Un principe simple mais imparable : «Attirez votre cible vers vos offres» La stratégie «pull», ou stratégie d attraction, consiste à

Plus en détail

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010

«Mieux communiquer. avec internet» Rentrée 2010. Intervenants. Jeudi 16 septembre 2010 Jeudi 16 septembre 2010 Rentrée 2010 «Mieux communiquer avec internet» Intervenants Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication Maître Frédéric Bourguet, Cabinet

Plus en détail

Le Marketing Direct et la relation client

Le Marketing Direct et la relation client Introduction au MD Le Marketing Direct et la relation client Définition du Marketing direct. Il consiste à gérer une offre et une transaction personnalisée à partir de l utilisation d informations individuelles

Plus en détail

La fidélité est contraire à la nature humaine.

La fidélité est contraire à la nature humaine. La fidélité est contraire à la nature humaine. CHARLES FOURIER Philosophe et économiste français. POURQUOI FIDELISER? Un cas de force majeure 20% des investissements en fidélisation représentent 80% du

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

ecrm: Segmentation client

ecrm: Segmentation client ecrm: Segmentation client Un point stratégique pour un marketing multi-canal amélioré Cabestan Livre Blanc Introduction C'est un adage connu de toutes les directions marketing. Proposer un produit sur

Plus en détail

Dataquality Traitement et gestion de bases données, les bonnes pratiques la Data Globale

Dataquality Traitement et gestion de bases données, les bonnes pratiques la Data Globale by Clic et Site #emday2014 Dataquality Traitement et gestion de bases données, les bonnes pratiques la Data Globale Exemple 1 De : SNCF Fidélité - Programme Voyageur web_fidelite@sncf-fidelite.com Exemple

Plus en détail

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France.

Guide d accompagnement. Document réalisé par Softcomputing et Microsoft France. RESSOURCE PME Cahier des charges d un outil de gestion de la relation client (GRC) ou Customer Relationship Management (CRM) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien

Plus en détail

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles?

ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? ecrm : Multiplicité des données clients D où proviennent les informations et quelles sont-elles? Livre Blanc Cabestan Des sources de données disparates Il existe autant d'approches pour reconnaître un

Plus en détail

Personnalisez vos pages web et facebook. Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes

Personnalisez vos pages web et facebook. Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes Personnalisez vos pages web et facebook Boostez votre taux de conversion en personnalisant le parcours d achat des internautes anonymes Sommaire Présentation...3 Le cycle d achat des internautes et des

Plus en détail

Des Canaux Complémentaires & Non Parallèles!

Des Canaux Complémentaires & Non Parallèles! Le Marketing Multicanal : Des Canaux Complémentaires & Non Parallèles! Préambule Une campagne de communication réussie ne se limite plus à s'adresser à la bonne personne, au bon moment, avec le bon message

Plus en détail

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise

La GRC ou comment mettre le client au coeur de l entreprise composantes Relation de la Relation relation 4 Les outils 4 Les 4-1 outils Les de bases la GRC de 4-1 données Les bases de données 4-2 Les logiciels et 5 Les de freins la GRC au La GRC ou comment mettre

Plus en détail

Prospection. Laurent Dorey

Prospection. Laurent Dorey Prospection Laurent Dorey Mercredi 17 Sep 2014 Programme : Appel ca. 05 Concepts abordés Prospection Calcom CI processus commercial données empiriques raisons de fidéliser philosophie types de clients

Plus en détail

" Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication... " Intervenants. Mercredi 16 juin 2010

 Internet : Comment communiquer? Visibilité, Promotion, Communication...  Intervenants. Mercredi 16 juin 2010 Mercredi 16 juin 2010 " Internet : Comment communiquer? Intervenants Visibilité, Promotion, Communication... " Olivier Cartieri, Animateur, Conseil Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies

Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Dossier de presse Avril 2010 Avec TesterTout.com, découvrez vos envies Lancement de TesterTout.com Agence Marketing Editrice du 1 er programme gratuit d envoi de cadeaux pour tous Contact Aurélien Deschodt

Plus en détail

ecrm: Collecter et exploiter les données prospects et clients en toute légalité en France

ecrm: Collecter et exploiter les données prospects et clients en toute légalité en France ecrm: Collecter et exploiter les données prospects et clients en toute légalité en France Cabestan Livre Blanc Introduction La communication comportementale est une source essentielle de revenus pour un

Plus en détail

numérique Votre rendez-vous mensuel Ergonomie et optimisation du taux de conversion du site internet (partie 2/2) Le tunnel d achat

numérique Votre rendez-vous mensuel Ergonomie et optimisation du taux de conversion du site internet (partie 2/2) Le tunnel d achat Performance numérique Votre rendez-vous mensuel Ergonomie et optimisation du taux de conversion du site internet (partie 2/2) Sur Internet, l ergonomie est un savant mélange de deux notions : «l utilité»

Plus en détail

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

GRC chap 1 CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT CHAP 1 : LA GESTION DE LA RELATION CLIENT I. Définition Ensemble des dispositifs ou opérations de marketing et de supports ayant pour but d optimiser la qualité de la relation clients de fidéliser et de

Plus en détail

A. Introduction. B. Un petit rappel législatif

A. Introduction. B. Un petit rappel législatif Chapitre 3 : La base de contacts 71 A. Introduction Chapitre 3 : La base de contacts E-mailing Comme nous l'avons déjà évoqué, la réussite ou non d'une campagne e-mail se fonde sur deux éléments clés :

Plus en détail

En partenariat avec. et sa solution e-mailing

En partenariat avec. et sa solution e-mailing En partenariat avec et sa solution e-mailing A quoi sert une campagne e-mailing? A quoi sert un e-mailing? Faites la distinction entre la communication de masse et la communication ciblée Notoriété Communication

Plus en détail

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur?

Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Les évolutions stratégiques de la Data Quality en 2012 : Comment s adapter aux nouvelles habitudes digitales du consommateur? Un Livre Blanc Experian Marketing Services d après une enquête menée par le

Plus en détail

BASES DE DONNEES EMAILING NOMINATIVES ENTREPRISES UTILISATRICES DE SAP (END USERS SAP)

BASES DE DONNEES EMAILING NOMINATIVES ENTREPRISES UTILISATRICES DE SAP (END USERS SAP) FICHIERS BTOB SAP BASES DE DONNEES EMAILING NOMINATIVES ENTREPRISES UTILISATRICES DE SAP (END USERS SAP) BASE INSTALLEE SAP Périmètre : France Entière Offre de sourcing qualifié de contacts BtoB : location

Plus en détail

Fidéliser ses clients

Fidéliser ses clients Marketing stratégique Fidéliser ses clients Connaître et évaluer sa clientèle (BDD...) Optimiser le service clients CRM et e-crm : les facteurs clés Mardi 20 et mercredi 21 janvier 2009 DE L INFORMATION

Plus en détail

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing

Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING. Le marketing : pour quoi faire? Le diagnostic marketing Présentation : Organisme de Formation Européen Linguistique et Informatique INITIATION AU MARKETING PROGRAMME : INITIATION AU MARKETING (env. 2 jours) Le marketing : pour quoi faire? Le marketing (on utilise

Plus en détail

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters.

Dans une stratégie de fidélisation, l emailing comprend notamment l envoi d emails d informations, d offres spéciales et de newsletters. L email, vers une communication électronique. Que ce soit à la maison ou au travail, presque tous les internautes utilisent l email pour communiquer. Aujourd hui encore, l email reste le seul moyen de

Plus en détail

KDP DATA. Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données,

KDP DATA. Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données, KDP DATA Solutions de marketing direct Location d'adresses e-mail, GSM, postales, téléphoniques, Collecte, qualification, enrichissement de données, Sommaire E-marketing direct & location d adresses Campagne

Plus en détail

Ecosystème Salesforce.com/SFDC

Ecosystème Salesforce.com/SFDC FICHIERS BTOB : Ecosystème Salesforce.com/SFDC BASES DE DONNEES EMAILING NOMINATIVES ENTREPRISES UTILISATRICES DE SFDC (END USERS SALESFORCE.COM) BASE INSTALLEE CLIENTS SALESFORCE.COM/SFDC Périmètre :

Plus en détail

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances

ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances ballester~consulting Etude MD Expo 2007 L'utilisation du marketing direct multicanal État des lieux et tendances Sommaire I. Méthodologie/ échantillon II. La place du marketing direct dans l entreprise

Plus en détail

Mail Tracking V3.0.4 Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple

Mail Tracking V3.0.4 Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple Page 1 Mail Tracking V3.0.4 Logiciel de traçabilité de messages électroniques et de suivi comportemental à usage multiple Mail Tracking est destiné à faire le suivi minutieux et la traçabilité de vos correspondances

Plus en détail

Conseil, Formation, Coaching Communication & Performances Commerciales

Conseil, Formation, Coaching Communication & Performances Commerciales MOBILISATEUR DE RESSOURCES & DE COMPETENCES Communication Conseil, Formation, Coaching Communication & Performances Commerciales COMMUNICATION PERFORMANCES COMMERCIALES FORMATION COACHING LA DEMARCHE:

Plus en détail

La satisfaction client

La satisfaction client Evénement Business La satisfaction client Exploiter à 100 % son capital client Doper ses ventes 12 Juin 2012 La satisfaction client Comment exploiter à 100 % son capital client? Comment doper ses ventes?

Plus en détail

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer

Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer se noyer dans la masse sortir du lot Votre partenaire marketing et communication Il y a l'art et la maniere de se faire remarquer Le monde de la communication a subi d importantes mutations ces dernières

Plus en détail

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP

LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP LES APPLICATIONS DU BIG DATA DANS LE MARKETING RELATIONNEL : RETARGETING ET REMARKETING MULTICANAL, DISPLAY CIBLÉ, DMP 2 ENJEUX MEDIAPOST COMMUNICATION ÊTRE LE LEADER DE L INTELLIGENCE CLIENT À TRAVERS

Plus en détail

Performance Lead acquisition Bases optin Optin partenaires Jeux Concours Co-registration Marketing Viral Newsletters «Rationalisez vos coûts marketing et contrôlez votre ROI» Août 2010 1 SOMMAIRE Performance

Plus en détail

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise?

Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? 4 Créer et gérer une newsletter Comment créer et faire vivre une lettre d information au sein de votre entreprise? à quoi sert une newsletter? Objectifs et atouts Fabriquer sa newsletter Gérer vos envois

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant :

Offre de services. PHPCreation Inc. info@phpcreation.com - www.phpcreation.com. Date : 2015. Présenté à : À l'attention de : Représentant : Date : 2015 Offre de services Présenté à : À l'attention de : Représentant : PHPCreation Inc. T- info@phpcreation.com - www.phpcreation.com Table des matières OFFRE DE SERVICES... 3 SOMMAIRE EXÉCUTIF...

Plus en détail

S422-1-3 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE : APPROCHE STRUCTURELLE

S422-1-3 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE : APPROCHE STRUCTURELLE S422-1-3 LA CLIENTELE DE L UNITE COMMERCIALE : APPROCHE STRUCTURELLE S422 La relation commerciale et son marché S42 La relation commerciale la clientèle de l unité commerciale Définir la notion de zone

Plus en détail

Comment générer du trafic en point de vente à l aide du mobile? 31 mars 2008

Comment générer du trafic en point de vente à l aide du mobile? 31 mars 2008 Comment générer du trafic en point de vente à l aide du mobile? 31 mars 2008 Olivier DE MENDEZ Marionnaud Directeur Communication et Relations Publiques Jean Philippe BRIGUET Apocope Directeur Conseil

Plus en détail

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre

Marketing comportemental. Guide méthodologique de mise en œuvre Marketing comportemental Guide méthodologique de mise en œuvre Sommaire Présentation...3 Les limites du marketing de masse ou du marketing «produit»...5 L idéal marketing : délivrer le bon message au bon

Plus en détail

Solution de. Co-registation. Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque

Solution de. Co-registation. Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Solution de Co-registation Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Qu est que la co-registration C est la mutualisation de la récolte d'adresses e-mail entre différents sites ou partenaires

Plus en détail

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR.

Experian Marketing Services. S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services S appuie sur l analyse des données pour engager les consommateurs où qu ils soient CONNECTER. ENGAGER. INTERAGIR. Experian Marketing Services Attirer et fidéliser les clients

Plus en détail

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44

SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 SYNERGIE Associés Confidentiel Reproduction interdite sans autorisation préalable Page 1 de 44 Le CRM (GRC) est la clef de votre succès Les Principes généraux de la Gestion de la Relation Clients Confidentiel

Plus en détail

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ;

Elle permet de connaître le nombre de messages qui ont été ouverts ; Chap 16 : L élaboration des plans de prospection et de fidélisation I. Le plan de prospection A. Les outils de prospection 1. Le fichier client Le fichier clients est la base de toute prospection réussie.

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Le CRM Simplicité

Plus en détail

Les bases de données

Les bases de données Les bases de données INTRODUCTION Face à la concurrence acharnée et aux produits et services qui se banalisent de jour en jour, les sociétés cherchent plus que jamais à tisser des relations avec leurs

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains!

Sage CRM. La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME. Précision et efficacité à portée de mains! Sage CRM Précision et efficacité à portée de mains! La solution complète de Gestion des Relations Clients pour PME Alliant l innovation pragmatique, la souplesse d utilisation et l efficacité Living Your

Plus en détail

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Livre Blanc Nov 2015 www.maxymiser.fr À l heure où le mobile est devenu monnaie courante et les services

Plus en détail

TD1 Gestion de la relation clientèle

TD1 Gestion de la relation clientèle TD1 Gestion de la relation clientèle Prof. Christophe Sempels Plan des TD TD1 : le mailing et les outils alternatifs TD2 : l ACP et l analyse typologique méthodes d analyses utiles à la segmentation et

Plus en détail

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation

Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente. I. La fidélisation. A. Les enjeux de la fidélisation Chap 14 : La fidélisation de la clientèle et la mercatique après-vente I. La fidélisation A. Les enjeux de la fidélisation B. La mesure de la satisfaction des clients dans les unités commerciales physiques

Plus en détail

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET

LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET LA STRATÉGIE «BIG DATA» DE ROULARTA MEDIA GROUP PREND DE L AMPLEUR GRÂCE À SELLIGENT TARGET Le groupe, véritable machine à idées des médias, tire parti de l analyse comportementale pour optimiser son marketing

Plus en détail

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité?

TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? TPE et PME, construire leur projet d entreprise, luxe ou nécessité? Existe-t-il une relation entre la fragilité économique des TPE et PME françaises et le peu de temps qu elles consacrent à la construction

Plus en détail

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités

BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités ACTIVIS - 1 BANQUE & DIGITAL : Comportement des consommateurs, enjeux et opportunités SOMMAIRE PARTIE 1 : UNE NOUVELLE RELATION À L ARGENT ET À SA BANQUE PARTIE 2 : ENJEUX ET LEVIERS DIGITAUX ET CROSS

Plus en détail

Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM

Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM Annexe #3 Questionnaire # 1 : Responsables du projet CRM Chèr Collègue : 25 Mars 2005 Dans le cadre de sa stratégie CRM, PANALPINA WORLD TRANSPORT, vous propose de participer à une enquête sur le CRM.

Plus en détail

XIII. Préface. Introduction 1. de marketing direct

XIII. Préface. Introduction 1. de marketing direct Préface XIII Introduction 1 PREMIÈRE PARTIE - Intégrer l'e-mail dans votre stratégie de marketing direct CHAPITRE 1 Pourquoi faire de l'e-mail marketing? 7 Le marché de l'e-mail marketing en France et

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

CDC 14 Pack vendre +

CDC 14 Pack vendre + CDC 14 Pack vendre + COMPOSITION DU PACK : Durée : 100 heures, soit 91 heures en collectif et 9 heures en accompagnement individuel. TC 14/1 - Faire connaître son entreprise : 14 heures Objectifs : choisir

Plus en détail

L analyse de la gestion de la clientèle

L analyse de la gestion de la clientèle chapitre 1 - La connaissance du client * Techniques utilisées : observation, recherche documentaire, études de cas, études qualitatives (entretiens de groupes ou individuels, tests projectifs, analyses

Plus en détail

La Renaissance de L emailing à la Performance

La Renaissance de L emailing à la Performance La Renaissance de L emailing à la Performance Eviter l essouflement en revenant aux bonnes pratiques marketing Par Mario Roche, Sales Manager Acxiom France Better connections. Better results. Livre Blanc

Plus en détail

Les Annonceurs et l affiliation en France

Les Annonceurs et l affiliation en France Les Annonceurs et l affiliation en France Publication Mars 2011 Copyright 2011 Collectif des Plateformes d Affiliation Tous droits réservés Reproduction soumise à autorisation Table des matières i. A propos

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel?

Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? Le Spam sonne-t-il le glas du marketing relationnel? «Emailing,done right can be a solution to direct marketing. Done wrong, it can be ruinous!» Rick Bruner,IMT Strategy 1 From B2C Email Marketing In Europe:

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Le choix stratégique des canaux de communication

Le choix stratégique des canaux de communication Le choix stratégique des canaux de communication Une analyse des attitudes des entreprises du domaine Business to Business (B2B) face à différentes combinaisons de médias Introduction La fragmentation

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16

SOMMAIRE. Présentation 3. Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 Présentation 3 Chapitre 1 Le concept de marketing 15 1 Définitions 15 Marketing de l offre 15 Marketing de la demande 16 Marketing de l échange 16 2 Principaux outils du marketing 16 3 Les critiques envers

Plus en détail

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION

LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION LES CRITERES CLES DU SUCCES D'UNE SEGMENTATION Quel que soit le type de segmentation, une segmentation réussie se doit d'être : Opérante : les segments définis sont-ils suffisamment importants pour correspondre

Plus en détail

Bienvenue dans ce deuxième numéro de Novatris News! Bonne lecture à tous! L actualité des études online Numéro 2 Avril 2006

Bienvenue dans ce deuxième numéro de Novatris News! Bonne lecture à tous! L actualité des études online Numéro 2 Avril 2006 L actualité des études online Numéro 2 Avril 2006 Bienvenue dans ce deuxième numéro de Novatris News! Le succès du premier numéro de notre newsletter confirme, s'il en était besoin, l'intérêt grandissant

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver

LE PETIT RELATION CLIENT. Les pratiques clés en 15 fiches. Nathalie Houver LE PETIT 2014 RELATION CLIENT Les pratiques clés en 15 fiches Nathalie Houver Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070826-0 Table des matières LA PRÉPARATION DE LA RELATION COMMERCIALE FICHE 1 Acquérir la

Plus en détail

Définition Veille concurrentielle

Définition Veille concurrentielle Par Badr Benchaal Définition Veille concurrentielle La veille concurrentielle est un état ou dispositif de surveillance continue des actions et produits des concurrents actuels ou potentiels. La veille

Plus en détail

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage,

Les critères de segmentation Critères Variables retenues Description Exemple Pays, région, ville, Chauffage, SYNTHÈSE DU CHAPITRE 11 : LA SEGMENTATION DE LA DEMANDE. La segmentation. La segmentation de la demande consiste à définir des groupes de clients (des segments de clientèle) ayant des comportements homogènes

Plus en détail

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier

INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3. PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier SOMMAIRE INTRODUCTION AU MARKETING DIFFERENTIEL... 3 PRESENTATION DE DIFFERENTIAL MARKETING... 4 Les fondateurs Positionnement Métier TROIS POLES DE COMPETENCES... 5 Innovation Lab Promotion Trade New

Plus en détail

Des données à la connaissance client. A la découverte de la plateforme de connaissance client knowlbox

Des données à la connaissance client. A la découverte de la plateforme de connaissance client knowlbox Des données à la connaissance client A la découverte de la plateforme de connaissance client knowlbox Livre blanc mai 2013 A l heure du Big Data, les entreprises s interrogent davantage sur leurs données.

Plus en détail

Douze règles pour fidéliser la clientèle.

Douze règles pour fidéliser la clientèle. Douze règles pour fidéliser la clientèle. Il n'y a pas de plus puissante arme marketing que le bouche à oreille (BAO). Pour que vos clients deviennent vos apôtres évangélistes, il faut commencer par les

Plus en détail

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement.

Toutefois, elles éprouvent de réelles difficultés à mettre en place. les résultats ne sont pas mesurés systématiquement. Les entreprises sont conscientes de l intérêt du canal web pour leurs campagnes marketing. Elles l utilisent pour différents types d opérations et prévoient de poursuivre leurs investissements sur le marketing

Plus en détail

REGLEMENT DU PROGRAMME DE FIDELITE COFFEA

REGLEMENT DU PROGRAMME DE FIDELITE COFFEA REGLEMENT DU PROGRAMME DE FIDELITE COFFEA 1. Principes de la carte privilège COFFEA 1.1. La carte «Privilège COFFEA» s inscrit dans le programme de fidélité COFFEA, géré par COFFEA, société au capital

Plus en détail

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?»

«COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» «COMMENT PROSPECTER ET FIDÉLISER VOS CLIENTS GRÂCE À LA COMMUNICATION ET AU MARKETING DIRECT?» Sommaire 1. Introduction : les clients, les Médias et la Publicité 2. Construire une Stratégie de Communication

Plus en détail

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes FAQ (Questions = réponses) : - E Mailing : Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes L e mailing est une ressource marketing directe très avantageuse, un

Plus en détail

SAISON 2015 ET SI LE LUXE, C ÉTAIT DE RECEVOIR UN ÉCHANTILLON PERSONNALISÉ

SAISON 2015 ET SI LE LUXE, C ÉTAIT DE RECEVOIR UN ÉCHANTILLON PERSONNALISÉ SAISON 2015 ET SI LE LUXE, C ÉTAIT DE RECEVOIR UN ÉCHANTILLON PERSONNALISÉ L ensemble des données chiffrées présentées dans ce livret sont issues d études menées par Mediapost Publicité avec les instituts

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau

Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Comment assurer une bonne relation commerciale? 17 Avril 2015 CCI Christophe Chéneau Sommaire : Quelques idées reçues à tailler en brèche dès maintenant Le préalable à toute action soignez chaque jour

Plus en détail

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients

Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Un nouveau souffle sur les approches multicanal, les outils d analyse et la segmentation clients Les tendances technologiques dans le secteur de l assurance vie : partie 1. * *La haute performance. Réalisée.

Plus en détail

Des questions en live? @gregguzzo

Des questions en live? @gregguzzo Comment Val Thorens, à travers la mise en place d un écosystème numérique & humain, favorise le service et l expérience client? Des questions en live? @gregguzzo 1 _ CRM, késako? Construire avec ses clients

Plus en détail

Introduction. Nous définirons les termes clefs de notre recherche.

Introduction. Nous définirons les termes clefs de notre recherche. Introduction En cette période de crise et de concurrence exacerbée, les entreprises tentent de conquérir de nouveaux clients mais également de se concentrer et de développer leurs clients les plus rentables.

Plus en détail

Collecter des profils OPT-IN qualifiés

Collecter des profils OPT-IN qualifiés Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque! une solution Collecter des profils OPT-IN qualifiés sans aucun risque Simple, Rapide & Efficace Qu est que la co-abonnement C est la mutualisation

Plus en détail

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2

MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 UNITÉ 2 MODULE 1 LE MARKETING UNITÉ 1 LA VÉRITÉ SUR LE MARKETING: QU EST-CE QUE LE MARKETING? QU EST-CE QUE N EST PAS LE MARKETING? DIX CONSEILS POUR UNE GESTION DE MARQUE EFFICACE UNITÉ 2 LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE

Plus en détail

S421-1-2 LA RELATION COMMERCIALE ET LA GRC

S421-1-2 LA RELATION COMMERCIALE ET LA GRC S421-1-2 LA RELATION COMMERCIALE ET LA GRC S42 La relation commerciale S421 : La relation commerciale et son contexte Définir les notions de relation commerciale et de contact commercial. Présenter la

Plus en détail

CHARTE DE L E-MAILING. Code relatif à l utilisation de coordonnées électroniques à des fins de prospection directe

CHARTE DE L E-MAILING. Code relatif à l utilisation de coordonnées électroniques à des fins de prospection directe Déclaré conforme à la loi Informatique et Libertés par la CNIL, le 30 mars 2005, suivant procédure prévue par l article 11-3 de la loi du 6 janvier 1978. CHARTE DE L E-MAILING Code relatif à l utilisation

Plus en détail

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre.

Cette notice dresse un panorama des différents types de campagnes marketing automatisées et de leur mise en œuvre. A l image de la chaine de montage d une voiture, les actions marketing tendent à s automatiser afin d optimiser le temps et l argent investis. On appelle «automation marketing» ou marketing automatisé,

Plus en détail

OFFRE COMMERCIALE. La régie web française

OFFRE COMMERCIALE. La régie web française OFFRE COMMERCIALE La régie web française La régie du e-commerce!, c est : 17,5 MILLIONS de VU/mois (1) 42 % DE TAUX DE COUVERTURE (1) NOTORIÉTÉ Des sites leaders du e-commerce, devenus incontournables

Plus en détail

autres prestations page 5

autres prestations page 5 Nos prestations e-mailing page 2 La plus économique de toutes les solutions du marketing direct Particulièrement adapté aux mailings de masse pour démarcher une large clientèle. fax-mailing page 3 Un taux

Plus en détail

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur Better connections. Better results. Livre Blanc Acxiom Le Cloud et le Big Data annoncent le retour en grâce de la donnée consommateur

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail