Les poissons de l herbier de Posidonie : comportements et critères d identifications Photo : A. Cheminée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les poissons de l herbier de Posidonie : comportements et critères d identifications Photo : A. Cheminée"

Transcription

1 Les poissons de l herbier de Posidonie : comportements et critères d identifications Photo : A. Cheminée Adrien CHEMINEE Contribution aux photos et extraits de diaporamas : Jérémy PASTOR, Pascaline BODILIS

2 1. Introduction : quelques concepts Étagement en milieu benthique : Périophtalme mangroves Schéma: J. Pastor

3 1. Introduction : quelques concepts Étagement en milieu benthique : X X Méditerranée Infra et circalittoral Périophtalme mangroves Schéma: J. Pastor

4 1. Introduction : quelques concepts Étagement en milieu benthique : X X Périophtalme mangroves Sarpa salpa Photo : A. Cheminée

5 1. Introduction : quelques concepts Zone superficielle de l Infralittoral extrêmement importante pour le déroulement du cycle de vie des poissons

6 1. Introduction : quelques concepts Zone superficielle de l infralittoral extrêmement importante pour le déroulement du cycle de vie des poissons Installation des juvéniles dediplodusspp. dans certains micro-habitats des côtes rocheuses méditerranéennes (d après Harmelin-Vivien et al., 1995)

7 1. Introduction : quelques concepts Succession et changement de zone de vie durant le cycle de vie chez les poissons côtiers : - Limiter la compétition intra-spécifique - Changement de régime alimentaire - Assurer la connectivité Diapo: J. Pastor

8 1. Introduction : quelques concepts Succession et changement de zone de vie durant le cycle de vie chez les poissons côtiers : - Limiter la compétition intra-spécifique - Changement de régime alimentaire - Assurer la connectivité La connectivité entre populations : Les échanges d individus parmi des sous populations géographiquement séparées que comprennent une métapopulation (Cowen et al., 2007). Diapo: J. Pastor

9 1. Introduction : quelques concepts Succession et changement de zone de vie durant le cycle de vie chez les poissons côtiers : - Limiter la compétition intra-spécifique - Changement de régime alimentaire - Assurer la connectivité La connectivité entre populations : Les échanges d individus parmi des sous populations géographiquement séparées que comprennent une métapopulation (Cowen et al., 2007). Une métapopulation : Un ensemble de populations locales séparées géographiquement, ayant chacune une certaine probabilité d extinction et de recolonisation (Levins, 1969). Hanski (1999) extinctions ne sont pas obligatoires. fluctuations au sein de ces populations plus probable que des extinctions. Diapo: J. Pastor

10 1. Introduction : quelques concepts Notion de micro-habitat Caractéristiques biotiques et abiotiques (substrat, pente, hydrodynamisme, etc.) qui caractérisent des sous-ensembles au sein des habitats de l Infralittoral Petits fonds rocheux Photo : A. Cheminée Pente douce, galets et blocs de 10 à 50 cm, profondeur d environ 1.5 m

11 1. Introduction : quelques concepts Notion de micro-habitat Caractéristiques biotiques et abiotiques (substrat, pente, hydrodynamisme, etc.) qui caractérisent des sous-ensembles au sein des habitats de l Infralittoral Photo : A. Cheminée Pente douce, galets et blocs de 10 à 50 cm, profondeur d environ 1.5 m Importance fonctionnelle de certains micro-habitats

12 1. Introduction : quelques concepts Rôle de nurseries de certains micro-habitats de la zone superficielle de l Infralittoral Exemple : les 5 espèces de sars méditerranéens : Diplodus vulgaris Diplodus sargus Diplodus cervinus Diplodus annularis Diplodus puntazzo Partition dans l espace et décalage dans le temps de la phase d installation diminuer la compétition inter-spécifique Photos : J. Pastor

13 1. Introduction : quelques concepts Partition dans l espace et décalage dans le temps de la phase d installation diminuer la compétition inter-spécifique Petits fonds rocheux Photo: J.G. Harmelin Diplodus puntazzo (40 mm LT) De novembre à avril Photo : B. Mérigot Diplodus vulgaris De janvier à juin Diplodus sargus De mai à aout Photo : B. Mérigot

14 1. Introduction : quelques concepts Partition dans l espace et décalage dans le temps de la phase d installation diminuer la compétition inter-spécifique Herbiers Photo : A. Cheminée Diplodus annularis (25 mm LT) De avril à juillet Photo : A. Cheminée Spondyliosoma cantharus De avril à juillet

15 1. Introduction : quelques concepts Ecotone? - Pagrus pagrus - Diplodus annularis - Spondyliosoma cantharus Photo : A. Cheminée Pagruspagrus (juin 2009, 35 mm LT) Photo : A. Cheminée

16 1. Introduction : quelques concepts Ecotone? - Coris julis (tâche de sables, inter matte) Expansion horizontale et verticale du home range Photo : A. Cheminée Inter-matte Photo : A. Cheminée

17 1. Introduction : quelques concepts Diplodus annularis, Coris julis (tâche de sables, inter matte) Expansion horizontale et verticale du home range

18 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Infralittoral moyen et profond regroupement des poissons adultes en 6 groupes (d après Harmelin, 1987) Espèces à fort déplacement vertical Espèces de pleine eau Espèces à fort déplacement horizontal Espèces à déplacement horizontal limité 6a: Espèces à déplacement limité (roche) 6b : Espèces vivant dans anfractuosités Espèces à déplacement limité (substrat meuble)

19 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements verticaux Chromis chromis(linnaeus, 1758) La castagnole Famille : Pomacentridae Taille : 8-10 cm Photo : J. Pastor Juvéniles (< 3cm)

20 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements verticaux Oblada melanura(linnaeus, 1758) L oblade Famille : Sparidae Taille : cm Ventre aussi bombé que le dos Ocelle cerclée de blanc Photo : J. Pastor

21 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Photo : A. Cheminée Diplodus annularis (Linnaeus, 1758) Le sparaillon Famille : Sparidae Taille : cm Juvéniles (35 mm LT) N. pelviennes et début de la N. anale jaunes Tache sombre en anneau Adulte (14 cm LT)

22 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Diplodus annularis (Linnaeus, 1758) Le sparaillon Famille : Sparidae Taille : cm

23 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Diplodus annularis (Linnaeus, 1758) Le sparaillon Famille : Sparidae Taille : cm Fiches de la FAO

24 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Photo : P. Francour Diplodus puntazzo (Cetti, 1777) Diplodus vulgaris(geoffroy Saint-Hilaire, 1817) Photo : P. Bodilis Diplodus sargus(linnaeus, 1758) Diplodus cervinus

25 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Herbier fréquenté surtout par les juvéniles Spondyliosoma cantharus (Linnaeus, 1758) Le canthare Famille : Sparidae Taille : cm Sub-adulte, 10 cm TL Photo : A. Cheminée Juvénile, 30 mm TL De avril à juillet Adulte, 23 cm TL Photo : P. Bodilis

26 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Spondyliosoma cantharus Juvénile, 30 mm TL Diplodus annularis (25 mm LT) Photo : A. Cheminée Caractères distinctifs : ( ) Nageoire dorsale à 11 épines et 11 à 13 rayons mous; anale à 3 épines et9à11rayonsmous.ecaillesdelalignelatérale:66à75( ) Photo : P. Francour

27 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Fines lignes longitudinales jaunes Sarpa salpa(linnaeus, 1758) La saupe Famille : Sparidae Taille : cm Photo : A. Cheminée Photo : A. Cheminée Sub-adultes (~6 cm TL)

28 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à forts déplacements horizontaux Pagrus pagrus (Linnaeus, 1758) Le pagre commun Famille : Spridae Taille : cm Pointes de n. caudale blanches Zones plus sombres sur le front et verticalement sous l œil Front busqué au niveau de l œil Photo : A. Cheminée Photo : P. Bodilis Juvénile(35 mm LT)

29 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Symphodus ocellatus (Forsskål, 1775) Le crénilabre ocellé Famille : Labridae Taille : 8-10 cm Ocelle sombre à vert clair sur l opercule Ligne sombre surmontée d une ligne claire (nacrée) Petite tache noire au milieu du pédoncule caudal Adulte(livrée terminale = mâle, hermaphrodisme séquentiel protogyne) Photo : A. Cheminée Juvéniles(30-40 mm LT)

30 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Symphodus ocellatus (Forsskål, 1775) Le crénilabre ocellé Famille : Labridae Taille : 8-10 cm Juvénile(30-40 mm LT) Photo : J. Pastor Livrée sur l herbier

31 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Symphodus mediterraneus (Linnaeus, 1758) Le crénilabre méditerranéen Famille : Labridae Taille : cm Photo : P. Bodilis (mâle)

32 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Symphodus tinca (Linnaeus, 1758) Le crénilabre tanche Famille : Labridae Taille : cm Photo : P. Bodilis Adulte(femelle)

33 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Symphodus rostratus (Bloch, 1791) Le sublet Famille : Labridae Taille : 8-10 cm Museau pointu et nettement concave Plusieurs livrées Photo : J. Pastor Photo : A. Cheminée

34 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Labrus merula (Linnaeus, 1758) Le labre merle Famille : Labridae Taille : cm Photo : P. Bodilis

35 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Labrus viridis (Linnaeus, 1758) Le labre vert Famille : Labridae Taille : cm Photo : P. Bodilis Livrée caractéristique du jeune, inféodé à l herbier Front droit Bout du museau busqué, lèvres peu développées

36 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Coris julis (Linnaeus, 1758) La girelle Famille : Labridae Taille : cm Juvénile (29 mm TL) Photo : A. Cheminée Photo : P. Bodilis Photo : P. Bodilis Photo : J. Pastor Coris julis Femelle Male (parade)

37 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Serranus cabrilla (Linnaeus, 1758) Le serran-chevrette Famille : Serranidae Taille : cm Photo : J. Pastor Ligne longitudinale claire 2 3 barres obliques brun-rouge sur la joue Photo : P. Bodilis

38 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements horizontaux limités Syngnathus typhle rondeleti (De la Roche, 1809) Le siphonostome de Méditerranée Famille : Syngnathidae Taille : cm Photo : J. Pastor

39 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements limités (substrat meuble) Mullus surmuletus Linnaeus, 1758 Le rouget barbet de roche Famille : Mullidae Taille : cm Photo : A. Cheminée Photo : J. Pastor

40 2. Organisation spatiale de l ichtyofaune Espèces à déplacements limités (substrat rocheux) Scorpaena porcus Linnaeus, 1758 La rascasse brune Famille : Scorpaenidae Taille : cm Photo : A. Cheminée

41 3. Références Liste (non exhaustive) d espèces fréquentant l herbier Sparidae Diplodusannularis (Le sparaillon) Sarpasalpa(La saupe) Spondyliosomacantharus (Le canthare) Pagruspagrus(Le pagre commun) Diplodus vulgaris (La sar à tête noire, La vérade) Diplodus sargus(le sar commun) Diplodus puntazzo (Le sar à museau pointu) Diplodus cervinus(le sar à grosses lèvres) Oblada melanura (L oblade) Sparus aurata (La dorade royale) Dentex dentex (Le denti) Boops boops(linnaeus, 1758) Serranidae Serranus scriba(le serran écriture) Scorpaenidae Scorpaena porcus(la rascasse brune) Scorpaena notata (La rascasse rouge) Autres: Syngnathus typhle(le siphonostome, Syngnathidae) Muraena helena(la murène, Muraenidae) Chromis chromis(le castagnole, Pomacentridae) Spicara spp. (Centracanthidae) Labridae Labrusmerula(Le labre merle) Labrus viridis(le labre vert) Coris julis(la girelle) Symphodusrostratus(Le sublet) Symphodus ocellatus(le crénilabre ocellé) Symphodus tinca (Le crénilabre tanche) Symphodus cinereus(bonnaterre, 1788) Symphodus doderleini Jordan, 1890 Symphodus mediterraneus(linnaeus, 1758) Symphodus melanocercus(risso, 1810) Symphodus roissali(risso, 1810)

42 3. Références Fischer, W., M.-L. Bauchot et M. Schneider (rédacteurs), Fiches FAO d identification des espèces pour les besoins de la pêche. (Révision 1). Méditerranée et mer Noire. Zone de pêche 37. Volume II. Vertébrés. P u b l i c a t i o n préparée p a r l a F A O, résultat d un accord entre la FAO et la Commission des Communautés Européennes (Projet GCP/INT/422/EEC) financée conjointement par ces deux organisations. Rome, FAO, Vo1.2:

43

44

45

46

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810)

click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) click for previous page - 1149 - Symphodus (Crenilabrus) roissali (Risso, 1810) Autres noms scientifiques encore en usage : Symphodus (Crenilabrus) quinquemaculatus : Risso, 1826 Noms vernaculaires : FAO:

Plus en détail

Guide des espèces étudiées

Guide des espèces étudiées Guide des espèces étudiées ZIPHIUS Rorqual de Minke GRANDE PORCELAINE Dalmatien Dorade royale Denti TORTUE LUTH BARRACUDA Gorgonocéphale GRAND DAUPHIN MostelleSPIROGRAPHE Globicéphale noir Poissonlune

Plus en détail

Les Poissons. Anatomie

Les Poissons. Anatomie Les Poissons Anatomie Sommaire 1. Classification 2. Anatomie externe 3. La respiration 4. Les nageoires 5. La dentition 6. L oreille interne 7. Les écailles 8. La coloration 9. La reproduction 10. Identification

Plus en détail

419.9 ± 126.8 44.4 ± 27.9

419.9 ± 126.8 44.4 ± 27.9 Îles Medes (NE Espagne) : 1 site très exploité (LFD: low fish density; rond rouge); 2 sites moins exploités (IFD: Intermediate fish density; HFD: High fish density; ronds bleu) Biomasse en kg PH/ha (moyenne

Plus en détail

Les Poissons. Identification des espèces Où les rencontre-t-on? Comment vivent-ils ils? PREMIERE PARTIE

Les Poissons. Identification des espèces Où les rencontre-t-on? Comment vivent-ils ils? PREMIERE PARTIE Les Poissons Identification des espèces Où les rencontre-t-on? Comment vivent-ils ils? PREMIERE PARTIE Les habitats La plein eau La roche L herbier Les fond mixtes Le sable Le sédiment Les mode de nutrition

Plus en détail

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1

- 1000 - Castagnoles. Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 click for previous page - 1000 - BRAMIDAE BRAM Castagnoles Une seule espèce dans la zone Brama brama (Bonnaterre, 1788) BRAM Bram 1 Autres noms scientifiques encore en usage : Brama raji Bloch & Schneider,

Plus en détail

- 1320 - Cordonniers, sigans

- 1320 - Cordonniers, sigans click for previous page - 1320 - Cordonniers, sigans Corps ovale, très comprimé latéralement et couvert de petites écailles. Bouche petite, avec une seule rangée serrée de petites dents incisiformes. Nageoire

Plus en détail

Newsletter Novembre 2013. «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine»

Newsletter Novembre 2013. «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine» Newsletter Novembre 2013 «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine» 2 Sommaire Pêches du mois d Août p.3 EDITO Newsletter Novembre 2013 (LL - Cefrem) Pêches de Sept & Oct p.4 La période

Plus en détail

Les Poissons un groupe systématique hétérogène

Les Poissons un groupe systématique hétérogène Les Poissons un groupe systématique hétérogène Adri en Chemi née doctorant (adrien.cheminee@unice.fr) Professeur Patri ce Francour (francour@unice.fr) E.A. 4228 ECOMERS. Université de Nice-Sophia Antipolis.

Plus en détail

Les Poissons. Identification des espèces Où les rencontre-t-on? Comment vivent-ils ils? DEUXIEME PARTIE

Les Poissons. Identification des espèces Où les rencontre-t-on? Comment vivent-ils ils? DEUXIEME PARTIE Les Poissons Identification des espèces Où les rencontre-t-on? Comment vivent-ils ils? DEUXIEME PARTIE Le Corb? 60 cm Presque disparu La pierre de l oreille L effet de réserve Le Serran cabrille Hermaphrodite

Plus en détail

- 1031 - CENTRACANTHIDAE. Picarels

- 1031 - CENTRACANTHIDAE. Picarels click for previous page - 1031 - CENTRACANTHIDAE Picarels Corps oblong, légèrement comprimé ou subcylindrique. Mâchoire supérieure (prémaxillaire) très protractile; pas de supramaxillaire; maxillaire recouvert

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE CONCEPTION - REALISATION

MARCHE PUBLIC DE CONCEPTION - REALISATION MARCHE PUBLIC DE CONCEPTION - REALISATION EXPERIMENTATION DE DISPOSITIFS DE NURSERIES ARTIFICIELLES DANS UNE RESERVE MARINE : ETUDE DE CONCEPTION, FABRICATION, IMPLANTATION, BILAN ET PROTECTION. CAHIER

Plus en détail

Newsletter Septembre 2012. «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine»

Newsletter Septembre 2012. «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine» Newsletter Septembre 2012 «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine» Sommaire Pêches de Juillet p.3 EDITO Pêches d Août Guide d identification des post-larves de Méditerranée 36th Annual

Plus en détail

7 ème Championnat d Europe de Pêche au Flotteur de Bord de Mer Seniors 2013

7 ème Championnat d Europe de Pêche au Flotteur de Bord de Mer Seniors 2013 7 ème Championnat d Europe de Pêche au Flotteur de Bord de Mer Seniors 2013 Le Championnat d Europe de Pêche au Flotteur, de Bord de Mer Seniors 2013 est organisé par la Fédération Internationale de Pêche

Plus en détail

90 Poissons de méditerranée

90 Poissons de méditerranée 90 Poissons de méditerranée Faunes...3 Orphies:...7 Blade...7 Bogue...7 Castagnole...8 Dorade Royale... 8 Chapon, ou Grosse Rascasse...9 Girelles...9 Girelle Royale... 10 Girelle Paon... 10 Gobie à grosse

Plus en détail

Newsletter Février 2015

Newsletter Février 2015 Newsletter Février 2015 «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine» 2 Sommaire Bilan des relâchés Focus Communication autour du Projet p.3-5 p.6 p.7-9 EDITO Newsletter Février 2015 Nous

Plus en détail

Hippo-ATLAS / Hippo-HABITAT Identifier les syngnathes. Syngnathes des côtes d Europe et Méditerranée

Hippo-ATLAS / Hippo-HABITAT Identifier les syngnathes. Syngnathes des côtes d Europe et Méditerranée Syngnathes des côtes d Europe et Méditerranée Quatorze espèces de syngnathes (au moins) sont connues le long des côtes d Europe et de Méditerranée. Ils appartiennent à la même famille que les hippocampes,

Plus en détail

Présentation du requin citron Negaprion acutidens et du requin-tigre Galeocerdo cuvier.

Présentation du requin citron Negaprion acutidens et du requin-tigre Galeocerdo cuvier. Présentation du requin citron Negaprion acutidens et du requin-tigre Galeocerdo cuvier. Pour mieux situer ces requins parmi les quelques 510 espèces existantes de nos jours, nous commencerons par établir

Plus en détail

BORD DE MER DAMES. Bienvenue du Président de la Fédération Espagnole de Pêche et Casting

BORD DE MER DAMES. Bienvenue du Président de la Fédération Espagnole de Pêche et Casting XXX ÈME CHAMPIONNAT DU MONDE DE PÊCHE BORD DE MER SENIORS(HOMMES) XXI ÈME CHAMPIONNAT DU MONDE DE PÊCHE BORD DE MER DAMES Bienvenue du Président de la Fédération Espagnole de Pêche et Casting Chers athlètes,

Plus en détail

Les nurseries de deux espèces de Sparidae (Diplodus spp.) de la côte des calanques (Marseille, France, Méditerranée NO)

Les nurseries de deux espèces de Sparidae (Diplodus spp.) de la côte des calanques (Marseille, France, Méditerranée NO) Les nurseries de deux espèces de Sparidae (Diplodus spp.) de la côte des calanques (Marseille, France, Méditerranée NO) *CHEMINÉE Adrien (1,2,3), FRANCOUR Patrice (2) & HARMELIN-VIVIEN Mireille (1) *adrien.cheminee@unice.fr

Plus en détail

Caractérisation des prises accessoires dans la pêcherie au chalut de fond dans le Golfe de Gabès (Tunisie) et suggestions pour sa réduction

Caractérisation des prises accessoires dans la pêcherie au chalut de fond dans le Golfe de Gabès (Tunisie) et suggestions pour sa réduction Caractérisation des prises accessoires dans la pêcherie au chalut de fond dans le Golfe de Gabès (Tunisie) et suggestions pour sa réduction Préparation de ce document Ce document a été préparé par des

Plus en détail

Le Plateau de Rochebonne

Le Plateau de Rochebonne Le Plateau de Rochebonne Niveau 2/3 Niveau difficulté : 6/10 Intérêt du site : 9/10 Profondeur Mini : 5 m Profondeur Maxi : 60 m Situation: Au large à l Ouest de l'ile de Ré, à 57 milles nautiques du port

Plus en détail

l en courbe abrupte l

l en courbe abrupte l click for previous page - 1134 - LABRIDAE LABR Labres, crénilabres, cténolabres, acantholabres, girelles, rasons Poissons de taille, de forme et de couleur assez variées, au corps légèrement à nettement

Plus en détail

Le génie écologique appliqué à l éco-conception des aménagements maritimes

Le génie écologique appliqué à l éco-conception des aménagements maritimes Le génie écologique appliqué à l éco-conception des aménagements maritimes Pourquoi et comment favoriser la biodiversité dans les aménagements maritimes? La lutte contre l érosion de l habitat est l un

Plus en détail

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes

- 807 - SCYLIORHINIDAE. Chiens, roussettes click for previous page - 807 - SCYLIORHINIDAE Chiens, roussettes Petits requins au corps élancé et allongé à modérément épais. Cinq fentes branchiales, les deux dernières en arrière de l origine des pectorales;

Plus en détail

Mycteroperca rubra (Bloch, 1793)

Mycteroperca rubra (Bloch, 1793) click for previous page - 1314 - Mycteroperca rubra (Bloch, 1793) Autres noms scientifiques encore en usage : Parepinephelus acutirostris Valenciennes, 1828 Noms vernaculaires : FAO: An - Comb grouper;

Plus en détail

PLAN DE GESTION DE LA COMPOSANTE MARINE DU PARC NATIONAL D'AL HOCEIMA

PLAN DE GESTION DE LA COMPOSANTE MARINE DU PARC NATIONAL D'AL HOCEIMA ICRAM CAR/ASP Projet Régional pour le Développement d Aires Protégées Marines et Côtières dans la Région Méditerranéenne (Projet MedMPA) PLAN DE GESTION DE LA COMPOSANTE MARINE DU PARC NATIONAL D'AL HOCEIMA

Plus en détail

Utu - Aprion verdâtre - Green Jobfish - Aprion virescens

Utu - Aprion verdâtre - Green Jobfish - Aprion virescens Lutjanidae - Vivaneaux - Snappers Paru iihi randall - Vivaneau de Randall - Randall's snapper - Randallichthys filamentosus Son corps est allongé, l'œil est assez gros, le museau est court et la mâchoire

Plus en détail

RAPPORT DE LA PREMIÈRE MISSION DE PROSPECTION ( 12-19 OCTOBRE 2002)

RAPPORT DE LA PREMIÈRE MISSION DE PROSPECTION ( 12-19 OCTOBRE 2002) Programme des Nations Unies pour l environnement Plan d Action pour la Méditerranée Centre d Activités Régionales pour les Aires Spécialement Protégées (CAR/ASP) PROJET RÉGIONAL POUR LE DÉVELOPPEMENT D

Plus en détail

Direction : des pêches maritimes et de l aquaculture. Sous-direction : des pêches maritimes. CIRCULAIRE DPMA/SDPM/C2004-9602 Date : 27 FEVRIER 2004

Direction : des pêches maritimes et de l aquaculture. Sous-direction : des pêches maritimes. CIRCULAIRE DPMA/SDPM/C2004-9602 Date : 27 FEVRIER 2004 Direction : des pêches maritimes et de l aquaculture Sous-direction : des pêches maritimes Bureau : des produits de la mer Adresse : 3, place de Fontenoy 75007 PARIS CIRCULAIRE DPMA/SDPM/C2004-9602 Date

Plus en détail

Association Terroir et Nature en Yvelines

Association Terroir et Nature en Yvelines Association Terroir et Nature en Yvelines Hors Série Le bulletin des adhérents Les Batraciens ou Amphibiens sont des vertébrés tétrapodes (4 membres) à la peau nue (absence d écailles, de poils ou de plumes

Plus en détail

Aiguillats, laimargues, pailonas, sagres, squales-chagrin, squales-liches

Aiguillats, laimargues, pailonas, sagres, squales-chagrin, squales-liches click for previous page - 818 - Aiguillats, laimargues, pailonas, sagres, squales-chagrin, squales-liches Requins de taille petite à moyenne, à corps cylindrique ou légèrement comprimé, sans crêtes entre

Plus en détail

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES

GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES GUIDE CONSO-CITOYEN : LES ESPÈCES PROFONDES CRIME EN EAUX PROFONDES LE MOBILE DU CRIME ET LE COMPLICE Parce qu on pêche trop, trop loin, trop profond, nos océans sont en train de mourir, tout spécialement

Plus en détail

Diplodus cervinus cervinus (Lowe, 1838)

Diplodus cervinus cervinus (Lowe, 1838) click for previous page - 1360 - Diplodus cervinus cervinus (Lowe, 1838) Autres noms scientifiques encore en usage : Diplodus trifasciatus sensu Lozano Rey, 1952 et Dieuzeide et al., 1955 Noms vernaculaires:

Plus en détail

Rougets-barbets

Rougets-barbets click for previous page - 1195 - Rougets-barbets Poissons de petite taille. Corps légèrement comprimé, face ventrale de la tête et du ventre plate. Oeil situé près du profil dorsal, proportions relatives

Plus en détail

Synthèse de l article :

Synthèse de l article : Les connectivités longitudinale et latérale des cours d eau sont souvent évoquées comme élément important de la fonctionnalité des cours d eau. Par contre la connectivité verticale avec la nappe d eau

Plus en détail

click for previous page Pagellus bellottii bellottii Steindachner, 1882

click for previous page Pagellus bellottii bellottii Steindachner, 1882 click for previous page - 1367 - Pagellus bellottii bellottii Steindachner, 1882 Autres noms scientifiques encore en usage : Pagellus coupei Dieuzeide, 1960 0 5 cm Noms vernaculaires : FAO: An - Red pandora;

Plus en détail

Poisson-lait Chanos chanos

Poisson-lait Chanos chanos Bassin versant La FOA EMBOUCHURE, COURS INFÉRIEUR DE RIVIÈRE Poisson-lait Chanos chanos Longueur moyenne de 1 m Les nageoires sont de couleur pâle ou jaunâtre avec les bords foncés Poisson-lait Chanos

Plus en détail

1. Le commerce mondial d anchois

1. Le commerce mondial d anchois 1 1. Le commerce mondial d anchois 1.1 Introduction La famille des engraulidés (anchois) comprend un seul genre (Engraulis) et sept espèces de petits poissons pélagiques. Ces poissons se rencontrent dans

Plus en détail

LES LABRIDES DES COTES DE BRETAGNE

LES LABRIDES DES COTES DE BRETAGNE LES LABRIDES DES COTES DE BRETAGNE par J.-P. QUlGNARD Poursuivant mes recherches sur les Labridés, j'ai pu récolter et examiner, sur place ou grâce aux envois qui m'ont été faits, un grand nombre de spécimens

Plus en détail

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation

Répertoire. pour l. Evaluation Qualité. des. Produits de la Pêche. et la. Normalisation Criée. Grilles de Cotation Répertoire pour l Evaluation Qualité des Produits de la Pêche et la Normalisation Criée Grilles de Cotation GRILLES DE COTATION DES PRINCIPALES ESPECES DE BASSE-NORMANDIE Présentation générale Ce document

Plus en détail

Ancrages écologiques permanents

Ancrages écologiques permanents DR Guide d aide à la gestion des Aires Marines Protégées en Méditerranée Ancrages écologiques permanents Comment citer cet ouvrage : Francour P., Magréau J.F., Mannoni P.A., Cottalorda J.M., Gratiot J.

Plus en détail

Rencontre avec les gestionnaires et pêcheurs professionnels de la Réserve Naturelle de Scandola, en Corse

Rencontre avec les gestionnaires et pêcheurs professionnels de la Réserve Naturelle de Scandola, en Corse DOSSIER DE PRESSE Rencontre avec les gestionnaires et pêcheurs professionnels de la Réserve Naturelle de Scandola, en Corse Un évènement presse organisé en partenariat entre le GIP des Calanques et la

Plus en détail

TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier)

TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier) Standard F.C.I. N 327 / 29.09.1983 / F ORIGINE : Russie TERRIER NOIR RUSSE (Tchiorny Terrier) TRADUCTION : Pr R.Triquet, avec la collaboration de Mme Annie Allain, maître assistant de russe à l Université

Plus en détail

PROJET REGIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT D AIRES PROTEGEES MARINES ET COTIERES DANS LA REGION MEDITERRANEENNE (PROJET MedMPA)

PROJET REGIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT D AIRES PROTEGEES MARINES ET COTIERES DANS LA REGION MEDITERRANEENNE (PROJET MedMPA) CAR/ASP PROJET REGIONAL POUR LE DEVELOPPEMENT D AIRES PROTEGEES MARINES ET COTIERES DANS LA REGION MEDITERRANEENNE (PROJET MedMPA) ACTIVITE MP1: ELABORATION DU PLAN DE GESTION DE LA PARTIE MARINE DU PARC

Plus en détail

Biologie Subaquatique 3

Biologie Subaquatique 3 Biologie Subaquatique 3 Pour les petits fours, c est toujours Jérôme et les bouteilles pour l apéro? Ca ne change pas. Logistique = Jérôme Prochains RV du Mardi 20h Aujourd hui On parle de onds Rocheux

Plus en détail

La pêche et les Energies Marines Renouvelables : entre partage de l espace et vigilance

La pêche et les Energies Marines Renouvelables : entre partage de l espace et vigilance La pêche et les Energies Marines Renouvelables : entre partage de l espace et vigilance José Jouneau, Président du COREPEM Sébastien Arnaud, Patron pêcheur, Armement Bad Boy, Yeu Sylvain Gallais, Patron

Plus en détail

L identification des poissons. Par Jean-François Desroches 28 mai 2014

L identification des poissons. Par Jean-François Desroches 28 mai 2014 L identification des poissons Par Jean-François Desroches 28 mai 2014 Aperçu de la présentation Survol de la faune ichtyenne d eau douce du Québec Critères d identification principaux Poissons à connaître

Plus en détail

Raccordement téléphonique

Raccordement téléphonique Le câble téléphonique Les données vocales du téléphone passent par une paire de fils de cuivre. La tension au repos entre ces deux câbles est d environ 48 Volts. Le câble téléphonique qui arrive chez l

Plus en détail

L2 STE : TD Chaînes Trophiques

L2 STE : TD Chaînes Trophiques L2 STE : TD Chaînes Trophiques Pr Patrice Francour francour@unice.fr (04 92 07 68 32) La Posidonie, Posidonia oceanica, est une phanérogame marine (plante à fleur terrestre retournée dans un habitat aquatique).

Plus en détail

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens

Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Aide à la détermination des espèces indigènes d amphibiens Silvia Zumbach Feb 2011 Photos: Kurt Grossenbacher Signes distinctifs de la grenouille rousse - Silhouette massive - Peau lisse - Pattes plutôt

Plus en détail

Les poissons de méditerranée. Description Fonction vitale Critères de reconnaissance Quelques exemples

Les poissons de méditerranée. Description Fonction vitale Critères de reconnaissance Quelques exemples Les poissons de méditerranée Description Fonction vitale Critères de reconnaissance Quelques exemples Les poissons de Méditerranée Poissons: deutérostomiens, symétrie bilatérale, vertébrés, ostéichtyens

Plus en détail

Collection : poissons La murène verte

Collection : poissons La murène verte La murène verte La murène verte peut atteindre plus de 2 mètres de long, et se rencontre dans les zones tropicales des océans Atlantique et Pacifique, entre 5 et 30m de profondeur. Elle a une dentition

Plus en détail

Plan de gestion pour la pêche professionnelle à la senne de plage en mer Méditerranée par les navires battant pavillon français

Plan de gestion pour la pêche professionnelle à la senne de plage en mer Méditerranée par les navires battant pavillon français Plan de gestion pour la pêche professionnelle à la senne de plage en mer Méditerranée par les navires battant pavillon français Mise en œuvre du règlement (CE) n 1967/2006 du Conseil du 21 décembre 2006

Plus en détail

- 1186 - Bars. Poissons Perciformes argentés, au corps élancé. Opercule avec 2 épines plates; bouche terminale, lllllllllllllll

- 1186 - Bars. Poissons Perciformes argentés, au corps élancé. Opercule avec 2 épines plates; bouche terminale, lllllllllllllll click for previous page - 1186 - Bars Poissons Perciformes argentés, au corps élancé. Opercule avec 2 épines plates; bouche terminale, modérément protractile; - lllllllllllllll extrémité postérieure du

Plus en détail

Site d étude. Figure 1 : localisation de la masse d eau et de la station pour les macroalgues intertidales. Ar Gall et Le Duff Ar Gall et Le Duff

Site d étude. Figure 1 : localisation de la masse d eau et de la station pour les macroalgues intertidales. Ar Gall et Le Duff Ar Gall et Le Duff Avec la collaboration de l Université de Bretagne Occidentale, (Institut Universitaire Européen de la Mer, Laboratoire d'ecophysiologie et de Biotechnologie des Halophytes et Algues Marines) Site d étude

Plus en détail

Comment mesurer la Biodiversité?

Comment mesurer la Biodiversité? Comment mesurer la Biodiversité? Pr Francour Patrice francour@unice.fr La Biodiversité Quelle biodiversité? : génétique, spécifique, écosystémique (habitat, fonctions) Si biodiversité = diversité en espèce,

Plus en détail

L impact des activités anthropiques sur les poissons des herbiers de posidonies est abordé ici par le biais du couplage des analyses des isotopes

L impact des activités anthropiques sur les poissons des herbiers de posidonies est abordé ici par le biais du couplage des analyses des isotopes Influence des apports anthropiques sur les flux de carbone et de contaminants dans les réseaux trophiques des poissons de l écosystème herbier de posidonie Mélanie Ourgaud, Sandrine Ruitton et Mireille

Plus en détail

Guide des espèces debarquées par la pêche artisanale à Dikky (Maroc)

Guide des espèces debarquées par la pêche artisanale à Dikky (Maroc) Guide des espèces debarquées par la pêche artisanale à Dikky (Maroc) Guide des espèces debarquées par la pêche artisanale à Dikky (Maroc) FAO, ORGANISATION DES NATIONS UNIES POUR L ALIMENTATION ET L AGRICULTURE,

Plus en détail

La raie bouclée ( Raja clavata) est la plus courante. Elle arbore une robe brun verdâtre avec de nombreuses taches plus claires.

La raie bouclée ( Raja clavata) est la plus courante. Elle arbore une robe brun verdâtre avec de nombreuses taches plus claires. R RAIES : Les raies sont des poissons cartilagineux dont les pectorales très développées forment les «ailes». Comme tous les autres squales leur bouche se situe sur la face ventrale de leurs corps plat.

Plus en détail

POISSONS OSSEUX. TERMES TECHNIQUES Principales mensurations utilisées (la plus courte distance entre les points marqués ) longueur totale

POISSONS OSSEUX. TERMES TECHNIQUES Principales mensurations utilisées (la plus courte distance entre les points marqués ) longueur totale Page Précédente 1 TERMES TECHNIQUES Principales mensurations utilisées (la plus courte distance entre les points marqués ) longueur standard longueur totale espace interdorsal longueur à la fourche longueur

Plus en détail

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES

VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES VII RÉUNION DES MINISTRES DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM DÉCLARATIONS FINALES 1. L agriculture et la pêche sont des secteurs essentiels pour le développement social et économique

Plus en détail

IVARA 2017 CLASSEMENT

IVARA 2017 CLASSEMENT IVARA 17 Zone: Organisé le 15/4/17, par: LRMP CLASSEMENT Place Dossard Points Equipiers & Details NvellFam FamComp Nb prises Points 1 18 58 AURELIEN BOUZON(HCM13) - STEPHANE BUISSON(LAN) MOSTELLE 1 98

Plus en détail

OBSERVATIONS ICHTYOLOGIQUES EFFECTUEES EN 2008

OBSERVATIONS ICHTYOLOGIQUES EFFECTUEES EN 2008 OBSERVATIONS ICHTYOLOGIQUES EFFECTUEES EN 2008 Par Jean-Claude QUERO (1), Jérôme SPITZ (2,3), Jean-Jacques VAYNE (4), Isabelle AUBY (5), Marie Noël de CASAMAJOR (6), Jean-Pierre LEAUTE (4), Franck MARIE

Plus en détail

Nom : Anémone. Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles.

Nom : Anémone. Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles. Nom : Anémone Habitat : Elle vit fixée sur les rochers, ou les coquilles. Comportement : Elle reste immobile sur les roches. Ses tentacules ondulent dans le courant. Morphologie : Son pied est fixé à l

Plus en détail

La structure de la base de données et l utilisation de PAST. Musée Royal de l Afrique Centrale (MRAC Tervuren)

La structure de la base de données et l utilisation de PAST. Musée Royal de l Afrique Centrale (MRAC Tervuren) La structure de la base de données et l utilisation de PAST La structure de la base de données données originales SPÉCIMENS Code des spécimens: Identification des spécimens individuels. Dépend du but de

Plus en détail

DES ESPECES CONVOITEES EN CHASSE SOUS MARINE DANS LES EAUX MEDITERRANEENES

DES ESPECES CONVOITEES EN CHASSE SOUS MARINE DANS LES EAUX MEDITERRANEENES MAILLES BIOLOGIQUES DES ESPECES CONVOITEES EN CHASSE SOUS MARINE DANS LES EAUX MEDITERRANEENES I. Poissons Espèce + Lien Internet de l espèce sur FishBase Xiphiidae Espadon (Xiphias gladius) http://www.fishbase.org/summary/speciessummary.php?id=226

Plus en détail

La Grande Motte. La Nature. La Grande Motte bien plus grande que vous ne l imaginez

La Grande Motte. La Nature. La Grande Motte bien plus grande que vous ne l imaginez La Grande Motte La Nature La Grande Motte bien plus grande que vous ne l imaginez Sommaire A architecture unique, environnement exceptionnel.... 3 1 Une ville jardin.... 4 2 Un modèle de ville et de tourisme

Plus en détail

Papillon ou Pavillon tacheté Scatophagus argus

Papillon ou Pavillon tacheté Scatophagus argus Papillon ou Pavillon tacheté Scatophagus argus Bassin versant La FOA EMBOUCHURE, COURS INFÉRIEUR DE RIVIÈRE Courbure concave chez le mâle 10-11 Epines de la nageoire dorsale et 16-18 rayons mous Longueur

Plus en détail

Newsletter Février 2014

Newsletter Février 2014 Newsletter Février 2014 «Analyser, suivre et réduire la perte de biodiversité marine» Sommaire Pêches de Novembre Pêches de Déc-Jan Communication autour du Projet Communication autour du Projet 2 (RC -

Plus en détail

Identification des grands goélands adultes de l ESEM

Identification des grands goélands adultes de l ESEM Identification des grands goélands adultes de l ESEM Préambule par Fanny Ellis et Philippe Deflorenne La reconnaissance des différentes espèces de goélands est souvent un casse-tête pour n importe quel

Plus en détail

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus).

Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Données sur l état des populations du thon rouge de l atlantique (Thunnus thynnus). Généralités : L exploitation du thon rouge de l Atlantique dans la Mer Méditerranée remonte au premier millénaire avant

Plus en détail

click for previous page Arnoglossus imperialis (Rafinesque, 1810) BOTH Arno 3 Autres noms scientifiques encore en usage : Aucun.

click for previous page Arnoglossus imperialis (Rafinesque, 1810) BOTH Arno 3 Autres noms scientifiques encore en usage : Aucun. click for previous page - 995 - Arnoglossus imperialis (Rafinesque, 1810) BOTH Arno 3 0 3 cm Noms vernaculaires : FAO: An - Imperial scaldfish; Es - Peluda imperial; Fr - Arnoglosse impérial. Nationaux:

Plus en détail

COMPTE RENDU CAMPAGNE D INVENTAIRE DES POPULATIONS DE MEROUS ET DE CORBS DANS LES ILES MARSEILLAISES Octobre 2010

COMPTE RENDU CAMPAGNE D INVENTAIRE DES POPULATIONS DE MEROUS ET DE CORBS DANS LES ILES MARSEILLAISES Octobre 2010 COMPTE RENDU CAMPAGNE D INVENTAIRE DES POPULATIONS DE MEROUS ET DE CORBS DANS LES ILES MARSEILLAISES Octobre 2010 1. INTRODUCTION ET OBJECTIFS Cette septième mission d inventaire a été suscitée par le

Plus en détail

Gestion marine Ph Robert Avril 2005

Gestion marine Ph Robert Avril 2005 PARC NATIONAL DE PORT-CROS Gestion marine Ph Robert Avril 2005 RESUME Le Parc national de Port-Cros est chargé de la gestion de l'île et des îlots de Port-Cros, et d'une bande marine de 600 m de large,

Plus en détail

Impact des changements globaux sur les populations démersales : La croissance comme outil de comparaison

Impact des changements globaux sur les populations démersales : La croissance comme outil de comparaison Impact des changements globaux sur les populations démersales : La croissance comme outil de comparaison Cécile Persohn, Pascal Lorance, Verena Trenkel IFREMER, Département Ecologie et Modèle pour l Halieutique

Plus en détail

Espèces communes de. Méditerranée. Marseille Parc des Calanques

Espèces communes de. Méditerranée. Marseille Parc des Calanques Espèces communes de Méditerranée Marseille Parc des Calanques QuickTime et un décompresseur TIFF (non compressé) sont requis pour visionner cette image. Posidonie /Posidonia oceanica Taille Max 120 cm

Plus en détail

Bulles à la Une. Stage apnée. Agenda. Directeurs de bassin. Fosse. Bulle info n 29 - février 2016 L'actu ACBB Plongée: agenda, news, bon plans, etc.

Bulles à la Une. Stage apnée. Agenda. Directeurs de bassin. Fosse. Bulle info n 29 - février 2016 L'actu ACBB Plongée: agenda, news, bon plans, etc. Bulle info n 29 - février 2016 L'actu ACBB Plongée: agenda, news, bon plans, etc. Tout est sur notre site : www.acbb-plongee.org Des questions, des infos? info@acbb-plongee.org Agenda Directeurs de bassin

Plus en détail

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau

Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau Les besoins d états de référence de l environnement littoral demandés par la Directive Cadre sur l Eau La Directive cadre européenne Eau Méthode de qualification Les besoins de références Organisation

Plus en détail

Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification

Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification Les Reptiles de la Loire Guide rapide d identification Emmanuel Véricel. LPO Loire Les tortues Une seule espèce dans la Loire : la Tortue à tempes rouges (Tortue de Floride) Cistude d Europe. Photo : Marie-Agnès

Plus en détail

Grondeurs, gorets, diagrammes

Grondeurs, gorets, diagrammes click for previous page - 1115 - Grondeurs, gorets, diagrammes Corps oblong et modérément comprimé. Profil de la tête plus ou moins convexe; bouche petite ou moyenne, Ièvres épaisses; menton avec 2 à 6

Plus en détail

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec

CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC. Clé d identification des oiseaux de proie du Québec Faucon-Éduc/Falcon-Ed C. P. 81, Ste-Anne-de-Bellevue, QC H9X 3L4 Tél : (450) 458-1333, Télec : (450) 458-7262 info@faucon.biz CLÉ D IDENTIFICATION DES OISEAUX DE PROIE DU QUÉBEC Qu est-ce qu une clé d

Plus en détail

La baleine à bec de Cuvier (Ziphius cavirostris, Cuvier 1823)

La baleine à bec de Cuvier (Ziphius cavirostris, Cuvier 1823) La baleine à bec de Cuvier (Ziphius cavirostris, Cuvier 1823) Odontocète de 6 à 7 mètres de long. Pigmentation : gris moyen pouvant paraître marron, avec une tache claire à blanche, de la tête à l aileron

Plus en détail

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances

J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances J. Localisation des zones d activité de la pêcherie artisanale marocaine sud Atlantique à partir d une base de connaissances Abdellah Belkhaouad, INRH - Casablanca (Maroc) Marc Taconet, FAO Rome (Italie)

Plus en détail

À PROTÉGER LES REQUINS DE MÉDITERRANÉE. «Les requins sont en danger, ensemble préservons - les!»

À PROTÉGER LES REQUINS DE MÉDITERRANÉE. «Les requins sont en danger, ensemble préservons - les!» FICHES D IDENTIFICATION LES REQUINS DE MÉDITERRANÉE À PROTÉGER PROGRAMME REQUIN BLANC & GRANDS REQUINS DE MÉDITERRANÉE LONGITUDE 181-2015 COMMENT RECONNAÎTRE UN REQUIN? NOTEZ L ALLURE GÉNÉRALE DU REQUIN

Plus en détail

Suivi de l herbier à Posidonie. Site NATURA 2000 «Posidonies de la côte palavasienne».

Suivi de l herbier à Posidonie. Site NATURA 2000 «Posidonies de la côte palavasienne». Suivi de l herbier à Posidonie Site NATURA 2000 «Posidonies de la côte palavasienne». COPIL - 28 janvier 2014 Gwénaëlle Delaruelle Andromède Océanologie Hervé Violette Voile de Neptune Superficie : Profondeur

Plus en détail

Article téléchargé depuis le site Aqua.passion28

Article téléchargé depuis le site Aqua.passion28 Article téléchargé depuis le site Aqua.passion28 Melanochromis Johannii «gome» J ai choisi d écrire sur Melanochromis Johannii et en particulier sur la variété de «gome» qui est l une des plus exportées

Plus en détail

GLOSSAIRE 01 Accessibilité universelle : Adaptation : Alcôve : Applique murale : Avant-toit : Braille abrégé : Braille intégral : Concept de base :

GLOSSAIRE 01 Accessibilité universelle : Adaptation : Alcôve : Applique murale : Avant-toit : Braille abrégé : Braille intégral : Concept de base : Accessibilité universelle : L accessibilité universelle se présente sous quatre axes principaux, soit l accessibilité des bâtiments, l accessibilité de l environnement, l accessibilité aux programmes et

Plus en détail

REVUE DE LA REGLEMENTATION RELATIVE À LA PECHE MARITIME ET AUX AIRES PROTEGEES DANS LES PAYS PARTICIPANTS AU PROJET COPEMED

REVUE DE LA REGLEMENTATION RELATIVE À LA PECHE MARITIME ET AUX AIRES PROTEGEES DANS LES PAYS PARTICIPANTS AU PROJET COPEMED FAO: Département des Pêches Division des Ressources Halieutiques Projet FAO COPEMED CGP/REM/057/SPA Agencia Española de Cooperación Internacional REVUE DE LA REGLEMENTATION RELATIVE À LA PECHE MARITIME

Plus en détail

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire

L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire L Indice de Biodiversité Potentielle (IBP) : un outil pour évaluer la biodiversité ordinaire Atelier de reflexion «La biodiversité, un plus au service des éleveurs et des forestiers» Le Caylar - 09 Juin

Plus en détail

CEFREM Centre de Formation et de Recherche sur les Ecosystèmes Méditerranéens. Période prévue pour le travail de terrain!: 21 juillet - 2 août 2011

CEFREM Centre de Formation et de Recherche sur les Ecosystèmes Méditerranéens. Période prévue pour le travail de terrain!: 21 juillet - 2 août 2011 CEFREM Centre de Formation et de Recherche sur les Ecosystèmes Méditerranéens Projet d étude!: Approche de l effet Réserve sur les poissons et de son évolution à long terme dans la Réserve Marine de Cerbère-Banyuls!:

Plus en détail

5.0 Mensuration et pesée des poissons à nageoires. NB : Le genre masculin est utilisé comme générique à seule fin d'alléger le texte.

5.0 Mensuration et pesée des poissons à nageoires. NB : Le genre masculin est utilisé comme générique à seule fin d'alléger le texte. 5.0 Mensuration et pesée des poissons à nageoires NB : Le genre masculin est utilisé comme générique à seule fin d'alléger le texte. 5.1 Introduction Ce modèle est destiné aux personnes chargées de former

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique - Lit

Plus en détail

Poissons. de Méditerranée. Jean-Georges HARMELIN Sandrine RUITTON

Poissons. de Méditerranée. Jean-Georges HARMELIN Sandrine RUITTON Jean-Georges HARMELIN Sandrine RUITTON Dans la même collection : Poissons de Méditerranée nature au sud Les poissons nous offrent l image la plus éclatante de la richesse du monde marin, que l on soit

Plus en détail

BENTHOS et DCE Le suivi institutionnel des peuplements benthiques Le REBENT

BENTHOS et DCE Le suivi institutionnel des peuplements benthiques Le REBENT BENTHOS et DCE Le suivi institutionnel des peuplements benthiques Le REBENT Patrick Le Mao Chronologie des actions Rebent et programmes en interaction 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 Rebent «Pilote

Plus en détail

Industrie propre. Industrie salissante

Industrie propre. Industrie salissante Construction à monter épaisseur 7/10. Porte épaisseur 7/10, articulée sur pivots invisibles, indégondable en position ouverte et fermée, renforcée par un oméga. Existe en colonne départ et colonne suivante.

Plus en détail

biodiversité face aux invasions d Écrevisse de Louisiane»

biodiversité face aux invasions d Écrevisse de Louisiane» Écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii) Expérimentations de méthodes de contrôle des stocks d Écrevisse de Louisiane par piégeage et prédation naturelle dans le parc naturel régional de Brière Parc

Plus en détail

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe

ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe ÉTUDE MORPHOLOGIQUE ET ANATOMIQUE DE LA SOURIS (MUS MUSCULUS) I. Morphologie externe - Corps en 3 parties : tête, tronc, queue Caractéristique des Vertébrés - Corps couvert de poils Caractéristique des

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique - Filtre à sable vertical non drainé: Cette filière a été

Plus en détail

Identifier les Cétacés en Méditerranée

Identifier les Cétacés en Méditerranée Identifier les Cétacés en Méditerranée Observer les cétacés Comment les voir? Les cétacés (baleines et dauphins) sont des animaux discrets et la mer est vaste. Mais la chance de les voir sera considérablement

Plus en détail