La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La toxoplasmose congénitale. Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon"

Transcription

1 La toxoplasmose congénitale Pr. F.Peyron Hôpital de la Croix Rousse Lyon

2 La toxoplasmose Protozoose cosmopolite très fréquente (45% population en France) Gravité variable selon le terrain Contamination par voie orale

3 3 maladies pour un même parasite Toxoplasmose acquise: infra clinique Toxoplasmose congénitale: gravité variable, affection chronique (lésions rétiniennes) Toxoplasmose de l immunodéprimé: maladie opportuniste

4

5 Physiopathologie Immunité Immunité protectrice mais non stérilisante

6 Immunité

7 Incidence de la toxoplamose congénitale Estimations toxoplasmoses congénitales 6 avortements, 5 pertes foetales 7 enfants infectés s présentaient une forme sévère

8 Infection congénitale

9 infection congénitale : évolution imprévisible Syndrome malformatif très rare en France (rôle du traitement ante natal?) Pourquoi certaines infections restent infracliniques( la majorité)? Alors que d autres provoquent lésions oculaires récidivantes Toxoplasmose congénitale = maladie ophtalmologique chronique

10 Virulence age de la grossesse au moment de l infection Facteurs parasitaires (origine géographique) Quantité de l inoculum Réponse immunitaire

11 Risque de passage ( ) et gravité de l atteinte fœtale ( ) en fonction de l age de la grossesse Mort foetale 80% 40% Infection Infra clinique 5% conception 1er trimestre 2eme trimestre accouchement

12 Contamination maternelle confirmée Traitement : Spiramycine (efficacité non démontrée) Diagnostic ante natal:- Amniocentèse - Échographie de morphologie foetale

13 Diagnostic ante natal PCR sur liquide amniotique Échographie IRM

14 Interruption de grossesse Uniquement si Échographie pathologique

15 L enfant à la naissance Contamination en cours de grossesse à la naissance L enfant est il contaminé? Bilan périnatal

16 L enfant est il contaminé? Oui, si - Diagnostic anténatal positif et/ou Syndromes malformatifs très rares actuellement en France détectés avant la naissance

17 L enfant est il contaminé? Oui, si Bilan paraclinique positif Très rare à la naissance actuellement en France

18 L enfant est il contaminé? Oui, si - Diagnostic sérologique positif (I) Le mieux à J3 (sang de cordon contaminé par sang maternel, si tests positifs, les refaire sur sang périphérique) - IgG non significatives (passent le placenta) - Présence d IgM et/ou IgA : 73 % de sensibilité

19 L enfant est il contaminé? Oui, si - Diagnostic sérologique positif(ii) Bilan comparatif Mère /enfant - Charge en anticorps (IgG) peu sensible à la naissance - Western Blot comparatif : sensible mais cher parfois interprétation difficile

20

21 Si diagnostic sérologique négatif Situation la plus fréquente Attention Ne pas écarter une toxoplasmose congénitale IgM et IgA : négatives (73 % de sensibilité) - IgG non significatives (passent le placenta) Suivi sérologique

22 Taux Évolution des IgG spécifiques Mère Enfant non contaminé Enfant contaminé Négativation avant 1 an Naissance 2 mois 1 an

23

24

25 L enfant à la naissance Si bilan périnatal et diagnostic anténatal négatifs - Ne pas traiter - Surveiller (négativation des sérologies < 1 an)

26 L enfant à la naissance Si bilan périnatal et diagnostic anténatal positifs traiter dés les premiers jours Suivi ophtalmologique/3 mois

27 Traiter en continu pendant 12 mois selon l un des trois protocoles suivants : 1. Malocide Adiazine Pyriméthamine Sulfadiazine 1 mg / kg / jour en 1 prise pendant 2 mois puis 0.5 mg/kg / jour 100 mg / kg / jour en 2 prises ou 2. Folinoral Acide folinique 1 gélule à 25 mg 2 fois par semaine en 25 débutant le jour du traitement Fansidar Pyriméthamine Sulfadoxine 1,25 mg / kg tous les 10 jours 25 mg / kg tous les 10 jours Folinoral 25 Acide folinique 2 gélules à 25 mg tous les 7 jours ou 3. Malocide et Adiazine pendant deux mois, pour tester la susceptibilité individuelle, puis Fansidar +Folinoral pendant 10 mois

28 Traitement de l enfant Pendant 1 an (Efficacité non démontrée, 2 ans pour certaines équipes) PHRC national 2010 : étude Toscane Comparaison: Traitement post natal 3 mois/12mois

29 Suivi de l enfant Risque de lésions rétiniennes Survenue imprévisible

30

31 Risque de lésions rétiniennes difficile à diagnostiquer -peut récidiver (toute la vie) - gravité variable (localisation/macula)

32 Age au moment du diagnostic de la première lésion rétinienne age 50 % 58 % 76 % (années) 95% Importance du suivi

33 Dans la même cohorte Lésions oculaires : Après 6 ans de suivi: 24% des enfants Après 11 ans de suivi; 32% des enfants Importance du suivi

34 Cohorte Lyon : 327enfants Nouveaux événements 23 enfants Nouvelle lésion oculaire :19 Réactivation d une ancienne lésion :1 Réactivation et nouvelle lésion :3

35

36 Etude qualité de vie 102 adultes atteints de T.congénitale PGWBI ; excellents résultats Maladie interfère peu sur vie Situation au moment du questionnaire influe sur score VF14 Lésions maculaires ; très peu d impact sur vision

37 Conclusions I Bonnes pratiques médicales Dans tous les cas et quelque soit le bilan antenatal Bilan paraclinique : ETF, FO (stop PL) et Bilan sérologique comparatif mère /enfant à J3 IgG, IgM, IgA, Western blot Si positif : traiter Si négatif : suivre sérologies jusqu à négativation (1 an)

38 Dans tous les cas Informer et rassurer les parents 70% des cas : pas de contamination Enfants contaminés: 76% asymptomatiques

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE SEROCONVERSION TOXOPLASMIQUE PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE SEROCONVERSION TOXOPLASMIQUE PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Email : cpav@wanadoo.fr/cpav@medical78.com Web: www.nat78.com

Plus en détail

TOXOPLASMOSE HUMAINE INTERPRETATION DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE

TOXOPLASMOSE HUMAINE INTERPRETATION DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE TOXOPLASMOSE HUMAINE INTERPRETATION DES RESULTATS DU DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE Dr Fatma Saghrouni Laboratoire de Parasitologie CHU F. Hached Sousse INTRODUCTION Toxoplasmose: Contamination post-natale = toxoplasmose

Plus en détail

Diagnostic et prise en charge de la toxoplasmose pendant la grossesse

Diagnostic et prise en charge de la toxoplasmose pendant la grossesse Diagnostic et prise en charge de la toxoplasmose pendant la grossesse Pr Ag Rym Ben Abdallah Laboratoire Parasitologie-Mycologie Institut Pasteur Tunis Rappel théorique INTRODUCTION - Zoonose - Due à un

Plus en détail

15 - Toxoplasmose congénitale

15 - Toxoplasmose congénitale 15 - Toxoplasmose congénitale 1 Généralités L'infection maternelle est généralement très discrète chez le sujet immunocompétent. Dans 90% des cas, elle est asymptomatique et passe inaperçue. 1.1 Actualités

Plus en détail

Définition et objectif - Indication des bilans et traitements chez les enfants dont la mère a présenté une séroconversion toxoplasmique

Définition et objectif - Indication des bilans et traitements chez les enfants dont la mère a présenté une séroconversion toxoplasmique Mots-clés : Toxoplasmose congénitale Nom Fonction Date Signature Rédaction André LOCQUET Hop Saint Vincent 11/05/07 Véronique ROULAND Hop Jeanne de Flandre 11/05/07 Chantal SAMAILLE CH. Roubaix 11/05/07

Plus en détail

1ère partie. Conduite à tenir pendant la grossesse

1ère partie. Conduite à tenir pendant la grossesse Toxoplasmose maternelle et congénitale : conduite diagnostique et thérapeutique Protocole du groupe de travail sur la toxoplasmose congénitale : Hôpitaux de Lyon (1), Hôpitaux de Marseille (2), Hôpitaux

Plus en détail

Cas Clinique. Rencontres en Infectiologie 5-6/02/2016. Karim FOURATI/Dr Imène BEN ABDA/Dr Imène AYEDI Pr Ag Rym BEN ABDALLAH/Pr Ag Emira BEN HAMIDA

Cas Clinique. Rencontres en Infectiologie 5-6/02/2016. Karim FOURATI/Dr Imène BEN ABDA/Dr Imène AYEDI Pr Ag Rym BEN ABDALLAH/Pr Ag Emira BEN HAMIDA Rencontres en Infectiologie 5-6/02/2016 Cas Clinique Karim FOURATI/Dr Imène BEN ABDA/Dr Imène AYEDI Pr Ag Rym BEN ABDALLAH/Pr Ag Emira BEN HAMIDA Service de Parasitologie, Institut Pasteur de Tunis Service

Plus en détail

La toxoplasmose. Zoonose Chat, herbivores. Gravité chez le fœtus chez les sujets immunodéprimés

La toxoplasmose. Zoonose Chat, herbivores. Gravité chez le fœtus chez les sujets immunodéprimés Toxoplasmose La toxoplasmose Toxoplasma gondii Protozoaire Apicomplexa Intracellulaire strict parasite tout type de cellule Métamorphose/cycle tachyzoïte bradyzoïte/enkystement/latence Zoonose Chat, herbivores

Plus en détail

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION)

Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 Copyright CMIT ITEM N 20 : PREVENTION DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) Module 7 - Edition 2008 - Item 20 page 1 ITEM N 20 : DES RISQUES FŒTAUX : INFECTION, (MEDICAMENTS, TOXIQUES, IRRADIATION) OBJECTIFS TERMINAUX I. Expliquer les éléments de prévention vis-à-vis des infections

Plus en détail

AIH Toxoplasmose. 24/03/2014 AIH - Pr. L Ollivier Coralie Hespert Emilie L2 Relecteur 2 16 pages Toxoplasmose. Plan : A.

AIH Toxoplasmose. 24/03/2014 AIH - Pr. L Ollivier Coralie Hespert Emilie L2 Relecteur 2 16 pages Toxoplasmose. Plan : A. 24/03/2014 AIH - Pr. L Ollivier Coralie Hespert Emilie L2 Relecteur 2 16 pages Toxoplasmose Plan : A. Généralités B. Toxoplasmose et grossesse I. Cycle parasitaire II. Epidémiologie III. Clinique IV. Physiopathologie

Plus en détail

Recommandations pour prise en charge du nouveauné de mère ayant présenté une infection toxoplasmique en cours de grossesse

Recommandations pour prise en charge du nouveauné de mère ayant présenté une infection toxoplasmique en cours de grossesse Protocole régional de néonatologie Recommandations pour prise en charge du nouveauné de mère ayant présenté une infection toxoplasmique en cours de grossesse Version validée par la commission de travail

Plus en détail

Toxoplasmose : diagnostic et prise en charge. Pr H. Pelloux Parasitologie-Mycologie CHU Grenoble, UMR CNRS-UJF 5163

Toxoplasmose : diagnostic et prise en charge. Pr H. Pelloux Parasitologie-Mycologie CHU Grenoble, UMR CNRS-UJF 5163 Toxoplasmose : diagnostic et prise en charge Pr H. Pelloux Parasitologie-Mycologie CHU Grenoble, UMR CNRS-UJF 5163 Interconversion Maubon et al, Trends Parasitol. 2008 Toxoplasmose congénitale : diagnostic

Plus en détail

Dr Laurence Lachaud, laurence.lachaud@univ montp1.fr MIE, année 2012 2013

Dr Laurence Lachaud, laurence.lachaud@univ montp1.fr MIE, année 2012 2013 MIE 20. Diagnostic et suivi des infections per placentaires (pathologie congénitale) et du per partum (infection néonatale): le bon usage des examens biologiques. I. OBJECTIFS Items ENC concernés : Item

Plus en détail

Toxo congénitale. Fréquence

Toxo congénitale. Fréquence Toxo congénitale. La toxoplasmose est une maladie causée par un parasite, Toxoplasma gondii, que l on contracte essentiellement par ingestion de viande, de légumes ou de fruits contaminés, ou au contact

Plus en détail

Le dépistage des risques en cours de la grossesse

Le dépistage des risques en cours de la grossesse Le dépistage des risques en cours de la grossesse DR : BOUCHOUCHA-H Le plan du cours Introduction Les risques à dépistés et les moyens de dépistage L échographie : Conclusion -iso-immunisation : GR-RH

Plus en détail

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004

Collège des Enseignants d Endocrinologie, Diabète et Maladies Métaboliques. Mise à jour décembre 2004 ITEM 17 : DIABETE ET GROSSESSE Objectifs pédagogiques terminaux : «diagnostiquer et reconnaître les principes de prévention et de prise en charge des principales complications de la grossesse : ( ) diabète

Plus en détail

A. BASE DE LA SURVEILLANCE SEROLOGIQUE PRECONCEPTIONNELLE ET PENDANT LA GROSSESSE B. MESURES DE PREVENTION PRIMAIRE DE LA TOXOPLASMOSE AFSSA 2005

A. BASE DE LA SURVEILLANCE SEROLOGIQUE PRECONCEPTIONNELLE ET PENDANT LA GROSSESSE B. MESURES DE PREVENTION PRIMAIRE DE LA TOXOPLASMOSE AFSSA 2005 A. BASE DE LA SURVEILLANCE SEROLOGIQUE PRECONCEPTIONNELLE ET PENDANT LA GROSSESSE Schéma de suivi sérologique (HAS octobre 2009) : - Déterminer le statut immunitaire vis-à-vis de la toxoplasmose au cours

Plus en détail

UE «De l agent infectieux à l hôte» Toxoplasmose. Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP

UE «De l agent infectieux à l hôte» Toxoplasmose. Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP UE «De l agent infectieux à l hôte» Toxoplasmose Pr P. Vincendeau UMR 177 INTERTRYP TOXOPLASMOSE 1.Introduction Protozoose Toxoplama gondii responsable de toxoplasmose acquise toxoplasmose congénitale

Plus en détail

12/ Infections chez la femme enceinte

12/ Infections chez la femme enceinte SEMESTRE 3 UE 2.5.S3 Processus inflammatoires et infectieux 12/ Infections chez la femme enceinte Mêmes infections que dans population non obstétricale Bactériennes: infections urinaires, syphilis, streptocoque

Plus en détail

La maladie de Lyme chronique existe-t-elle? D. Christmann

La maladie de Lyme chronique existe-t-elle? D. Christmann La maladie de Lyme chronique existe-t-elle? D. Christmann Borréliose de Lyme Borrelia burgdorferi stricto sensu, B. afzelii, B. garinii, B. spielmanii, B. valaisiana Eléments de physiopathologie inoculation

Plus en détail

Sérologie Maladie de Lyme

Sérologie Maladie de Lyme MÉMENTO DU Sérologie Maladie de Lyme DEFINITION BIOLOGISTE La maladie de Lyme est une anthropozoonose, transmise par piqûre de tiques femelles du genre Ixodes, due à un spirochète, Borrelia burgdorferi.

Plus en détail

Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse

Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse RECOMMANDATIONS EN SANTE PUBLIQUE Surveillance sérologique et prévention de la toxoplasmose et de la rubéole au cours de la grossesse SYNTHÈSE Octobre 2009 1 Les recommandations et synthèse de cette évaluation

Plus en détail

Poursuite de la diminution de la séroprévalence. séroconversions maternelles de toxoplasmose : quoi de neuf? Évolution épidémiologique

Poursuite de la diminution de la séroprévalence. séroconversions maternelles de toxoplasmose : quoi de neuf? Évolution épidémiologique séroconversions maternelles de toxoplasmose : quoi de neuf? Poursuite de la diminution de la séroprévalence ENP : 54% des femmes venant d accoucher étaient immunisées en 1995 ; 43,8% en 2003 ; 36,7% en

Plus en détail

Définition. Anthropozoonose (homme, animaux) Cosmopolite, Protozoaire intracellulaire Toxoplasma gondii

Définition. Anthropozoonose (homme, animaux) Cosmopolite, Protozoaire intracellulaire Toxoplasma gondii Dr. SAADNI F. Définition Anthropozoonose (homme, animaux) Cosmopolite, Protozoaire intracellulaire Toxoplasma gondii Découvert en 1908 par Nicolle et Manceau chez un rongeur au sud tunisien «le gondi»

Plus en détail

Varicelle et grossesse

Varicelle et grossesse CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Varicelle et grossesse Atelier Siemens, Mai 2013 L. Grangeot-Keros, Centre National des Infections rubéoleuses materno-fœtales Hôpital Paul Brousse, Villejuif

Plus en détail

Infections materno-fœtales Interprétation des sérologies maternelles CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales

Infections materno-fœtales Interprétation des sérologies maternelles CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Infections materno-fœtales Interprétation des sérologies maternelles CNR Infections Rubéoleuses Materno-fœtales Christelle VAULOUP-FELLOUS Service de Virologie, Hôpitaux Universitaires Paris-Sud Faculté

Plus en détail

Les infections materno-foetales

Les infections materno-foetales Les infections materno-foetales Les Apicomplexes Les Apicomplexes Caractères généraux et classification Embranchement des Apicomplexa Parasites intra-cellulaires la plupart du temps Reproduction Toxoplasmose

Plus en détail

Item 20 : Prévention des risques fœtaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation

Item 20 : Prévention des risques fœtaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation Item 20 : Prévention des risques fœtaux : infection, médicaments, toxiques, irradiation Date de création du document 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Toxoplasmose (Chap. 124, Chap. 108,

Plus en détail

Toxoplasmose : Toxoplasma Gondii

Toxoplasmose : Toxoplasma Gondii Toxoplasmose : Toxoplasma Gondii Parasite Sporozoaires tissulaires. Coccidie : pénètre dans cellule par l intermédiaire d un complexe apical de pénétration. Epidémiologie Séroprévalence en France est de

Plus en détail

TOXOPLASMOSE. Protozoaire de classe coccidie.

TOXOPLASMOSE. Protozoaire de classe coccidie. TOXOPLASMOSE Protozoaire de classe coccidie. I) Généralités Habituellement benigne voir innaparente Elle peut etre acquise, congenitale, reactivées chez l immunodeprimé II) Le Parasite Il existe sous 3

Plus en détail

Toxoplasmose : diagnostic et prise en charge. Pr H. Pelloux Parasitologie-Mycologie CHU Grenoble, UMR CNRS-UJF 5163

Toxoplasmose : diagnostic et prise en charge. Pr H. Pelloux Parasitologie-Mycologie CHU Grenoble, UMR CNRS-UJF 5163 Toxoplasmose : diagnostic et prise en charge Pr H. Pelloux Parasitologie-Mycologie CHU Grenoble, UMR CNRS-UJF 5163 1 Interconversion 2 Toxoplasmose congénitale : diagnostic et prise en charge Introduction

Plus en détail

Infections virales materno-foetales. Infections congénitales

Infections virales materno-foetales. Infections congénitales Infections virales materno-foetales Infections congénitales Le virus de la rubéole Famille : Togaviridae Genre : Rubivirus Espèce : Rubella virus Génome ARNsb(+) Capside icosaédrique 60-70 nm Virus enveloppé

Plus en détail

Borréliose de Lyme : démarches diagnostiques, thérapeutiques et préventives. Paris, 13 décembre 2006

Borréliose de Lyme : démarches diagnostiques, thérapeutiques et préventives. Paris, 13 décembre 2006 Borréliose de Lyme : démarches diagnostiques, thérapeutiques et préventives Paris, 13 décembre 2006 Quatre questions Question 1 - Sur quels éléments cliniques et épidémiologiques faut-il évoquer le diagnostic

Plus en détail

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic

Médecine prédictive. Objectif Eviter la naissance d un enfant atteint d une maladie grave et incurable au moment du diagnostic Médecine prédictive Introduction à la médecine Prédictive Définition : la médecine prédictive a pour objet l'identification d un marqueur de prédisposition à une maladie et pour but le dépistage et/ou

Plus en détail

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose Fiche technique n 17 2 ème édition Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose La toxoplasmose est causée par un parasite qui se multiplie dans l intestin des félidés et dans de nombreuses cellules

Plus en détail

DATATION de la GROSSESSE

DATATION de la GROSSESSE DATATION de la GROSSESSE Julia BEGLER-FONNIER Maternité CHU CAREMEAU Intérêts Améliorer le pronostic de la grossesse: Déterminer la date d accouchement; Évaluer la croissance fœtale Pouvoir interpréter

Plus en détail

Toxoplasmose et grossesse

Toxoplasmose et grossesse 25/03/15 LEVERRIER Floriane L2 (CR : Hamza Berguigua) AIH C. L'OLLIVIER 8 pages Plan A. Généralités B. Toxoplasmose et femme enceinte I. Epidémiologie II. Clinique chez la femme enceinte III. Clinique

Plus en détail

Maladies infectieuses. La toxoplasmose en France chez la femme enceinte en 2003 : séroprévalence et facteurs associés

Maladies infectieuses. La toxoplasmose en France chez la femme enceinte en 2003 : séroprévalence et facteurs associés Maladies infectieuses La toxoplasmose en France chez la femme enceinte en 2003 : séroprévalence et facteurs associés Sommaire Abréviations 2 1. Introduction 3 1.1 Rappel épidémiologique 3 1.1.1 Agent pathogène

Plus en détail

Toxo KO: Un vaccin recombinant vivant pour la prévention de la toxoplasmose congénitale de la brebis

Toxo KO: Un vaccin recombinant vivant pour la prévention de la toxoplasmose congénitale de la brebis Toxo KO: Un vaccin recombinant vivant pour la prévention de la toxoplasmose congénitale de la brebis UMR INRA-Université 0483, Immunologie Parasitaire et Vaccinologie, Biothérapies Anti-infectieuses, 37200

Plus en détail

Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac

Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac Aspects microbiologiques de la borréliose de Lyme B. Jaulhac Laboratoire associé au Centre National de Référence des Borrelia Laboratoire de Bactériologie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Diagnostic

Plus en détail

La consultation prénatale du premier trimestre

La consultation prénatale du premier trimestre La consultation prénatale du premier trimestre Le plan du cours Introduction DR : BOUCHOUCHA-H La consultation du premier trimestre Étape clinique Étape biologique Examen échographique du premier trimestre

Plus en détail

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM

DIABETE GESTATIONNEL. Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque. Dr. GUENDOUZE MERIEM DIABETE GESTATIONNEL Cliquez pour modifier le style des sous-titres du masque Dr. GUENDOUZE MERIEM Définition OMS Trouble de la tolérance glucidique de gravité variable Survenant ou diagnostiqué pour la

Plus en détail

Table des matières. - Présentation du cas 3. - La patiente 4. - Exercice 5. - Exercice 6. - Exercice : Concernant la contamination : 7.

Table des matières. - Présentation du cas 3. - La patiente 4. - Exercice 5. - Exercice 6. - Exercice : Concernant la contamination : 7. Toxoplasmose Table des matières - Présentation du cas 3 - La patiente 4 - Exercice 5 - Exercice 6 - Exercice : Concernant la contamination : 7 - Exercice 8 - Suite de la grossesse : 9 - Exercice 10 - Exercice

Plus en détail

Toxoplasmose du parasite au diagnostic

Toxoplasmose du parasite au diagnostic D1 2010 Toxoplasmose du parasite au diagnostic Marie Machouart, Service de Parasitologie - Mycologie, CHU Brabois Toxoplasma gondii Protozoaire classe des coccidies, apicomplexe Parasite des animaux à

Plus en détail

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine

Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine 23 Dépistage prénatal 11 e -14 e semaine Brochure d information Pour vous, pour la vie Quelques faits. La grande majorité des bébés naissent normaux ;. Toutes les femmes, quelque soit leur âge, présentent

Plus en détail

Accouchement gémellaire

Accouchement gémellaire Sommaire Introduction Accouchement gémellaire 1 - Physiopathologie des dystocies gémellaires 2 - Conditions générales pour l'accouchement 3 - Déroulement de l'accouchement, partition à quatre temps 4 -

Plus en détail

DIAGNOSTIC NÉONATAL DE LA TOXOPLASMOSE CONGENITALE. Dr Rym Ben Abdallah Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, LR 05-SP03, Institut Pasteur de Tunis

DIAGNOSTIC NÉONATAL DE LA TOXOPLASMOSE CONGENITALE. Dr Rym Ben Abdallah Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, LR 05-SP03, Institut Pasteur de Tunis DIAGNOSTIC NÉONATAL DE LA TOXOPLASMOSE CONGENITALE Dr Rym Ben Aballah Laboratoire e Parasitologie-Mycologie, LR 05-SP03, Institut Pasteur e Tunis Le épistage néonatal e la toxoplasmose congénitale s aresse

Plus en détail

La rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France en 1996 :les données du réseau RENARUB

La rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France en 1996 :les données du réseau RENARUB Retour au sommaire des BEH de 1998 La rubéole chez la femme enceinte et le nouveau-né en France en 1996 :les données du réseau RENARUB V. Cerase*, I. Rebière* et les biologistes du réseau RENARUB *Réseau

Plus en détail

Mes liens d intérêts

Mes liens d intérêts Mes liens d intérêts 1 Spécialiste en médecine générale en activité Membre des commissions de bonnes pratiques, et de parcours de soins et maladies chroniques de la HAS Je déclare n avoir aucun lien, direct

Plus en détail

Rythme cardiaque fœtal pendant le travail

Rythme cardiaque fœtal pendant le travail Rythme cardiaque fœtal pendant le travail Définitions et Interprétation Alain Martin d après les RPC «Surveillance fœtale pendant le travail» Dirigés par JP Schaal et M Dreyfus Rythme cardiaque fœtal de

Plus en détail

Purpura thrombopénique idiopathique

Purpura thrombopénique idiopathique Purpura thrombopénique idiopathique I. Définition Le purpura thrombopénique idiopathique (PTI) ou purpura thrombopénique auto-immun est caractérisé par une diminution du chiffre des plaquettes circulantes

Plus en détail

Hépatite B et Grossesse

Hépatite B et Grossesse Hépatite B et Grossesse Najet Bel Hadj CHU Mongi Slim La Marsa Tunis Chez la femme enceinte, l infection virale B est dominée par le risque de transmission mère enfant qui reste une cause majeure du maintien

Plus en détail

HERPES : GROSSESSE ET NOUVEAU-NE

HERPES : GROSSESSE ET NOUVEAU-NE Page 1 sur 7 Mots-clés : Herpès ; nouveau-né ; grossesse Nom Fonction Date Signature Rédaction E BOEZ PH CH Roubaix Avril 08 Validation GEN NPDC PENDANT LA GROSSESSE A) DIAGNOSTIC Le diagnostic repose

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

La grossesse, une situation à risque de varicelle grave. Quelle stratégie préventive? Le point de vue de l infectiologue

La grossesse, une situation à risque de varicelle grave. Quelle stratégie préventive? Le point de vue de l infectiologue La grossesse, une situation à risque de varicelle grave. Quelle stratégie préventive? Le point de vue de l infectiologue Caroline Charlier-Woerther 25 Mars 2010 Varicelle et grossesse : une infection relativement

Plus en détail

La consultation de déclaration de grossesse

La consultation de déclaration de grossesse La consultation de déclaration de grossesse Dr Muriel Doret Maître de conférence universitaire - Praticien hospitalier Gynécologie Obstétrique Hôpital Femme-Mère-Enfant Les Jeudi de l Europe 38ième Forum

Plus en détail

DIAGNOSTIC PRÉNATAL TABLE DES MATIÈRES. Qu est ce qu un diagnostic prénatal?... 1. Qu est-ce qu une malformation congénitale?... 1

DIAGNOSTIC PRÉNATAL TABLE DES MATIÈRES. Qu est ce qu un diagnostic prénatal?... 1. Qu est-ce qu une malformation congénitale?... 1 DIAGNOSTIC PRÉNATAL TABLE DES MATIÈRES Qu est ce qu un diagnostic prénatal?... 1 Qu est-ce qu une malformation congénitale?... 1 Diagnostic prénatal pour les risques maternels liés à l âge... 3 Tests diagnostics

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT FANSD500CP AMM : 29/06/05 1/6 1. DENOMINATION FANSIDAR, comprimé quadrisécable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE SULFADOXINE... 500,0 mg PYRIMETHAMINE...

Plus en détail

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B

Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Anomalies observées avant la naissance associées aux mutations HNF1B Laurence Heidet Centre de Référence des Maladies Rénales Héréditaires de l Enfant et de l Adulte. Service de Néphrologie Pédiatrique

Plus en détail

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge

Le diabète gestationel. Dépistage et prise en charge Le diabète gestationel Dépistage et prise en charge Définition! trouble de la tolérance glucidique de gravité variable, survenant ou diagnostiqué pour la première fois au cours de la grossesse, quelque

Plus en détail

MALI MEDICAL Prise en charge de Ia toxoplasmose maternelle et...

MALI MEDICAL Prise en charge de Ia toxoplasmose maternelle et... MALI MEDICAL Article original Prise en charge de Ia toxoplasmose maternelle et... DEPISTAGE ET PRISE EN CHARGE DE LA TOXOPLASMOSE MATERNELLE ET CONGENITALE A BOBO-DOULASSO, BURKINA FASO Screening and management

Plus en détail

Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline

Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline Fiche technique n 22 Infection par Tritrichomonas fœtus, la tritrichomonose féline Tritrichomonas foetus est l agent responsable de la tritrichomonose, maladie difficile à maîtriser en élevage félin. Les

Plus en détail

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire

Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Utilisation des outils de mesure de la performance des analyses de laboratoire Christiane Claessens Laboratoire de santé publique du Québec 24 octobre 2006 Surprise! Un test de laboratoire 100% précis

Plus en détail

Marie-Françoise Hurtaud-Roux. Service d Hématologie Biologique Hôpital Robert Debré - APHP. Nouméa, le 22 octobre 2009

Marie-Françoise Hurtaud-Roux. Service d Hématologie Biologique Hôpital Robert Debré - APHP. Nouméa, le 22 octobre 2009 Thrombopénies néonatalesn Marie-Françoise Hurtaud-Roux Service d Hématologie Biologique Hôpital Robert Debré - APHP Nouméa, le 22 octobre 2009 Plaquettes et vie foetale Evolution de la numération plaquettaire

Plus en détail

HTA et diabète en cours de grossesse

HTA et diabète en cours de grossesse cardiologie-pratique.com http://www.cardiologie-pratique.com/journal/article/0013642-hta-et-diabete-en-cours-de-grossesse HTA et diabète en cours de grossesse F. LANSE, S. BRUN, H. MADAR, A. NITHART, M.-A.

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

Prévention de la coqueluche. Journée du réseau, 15 mai 2009 Camille GROSSE

Prévention de la coqueluche. Journée du réseau, 15 mai 2009 Camille GROSSE Prévention de la coqueluche Journée du réseau, 15 mai 2009 Camille GROSSE La coqueluche : question d actualité? Epidémiologie Nouvelles recommandations vaccinales et leur application Rôle des professionnels

Plus en détail

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané

Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané Énoncés Unité d enseignement 4 : Perception/système nerveux/revêtement cutané N 109 Dermatoses faciales : acné, rosacée, dermatite séborrhéique Diagnostiquer l acné, la rosacée, la dermatite séborrhéique.

Plus en détail

Toxoplasmose : comment traiter?

Toxoplasmose : comment traiter? Séminaire Premup, le 19 juin 2014 Toxoplasmose : comment traiter? Pr Laurent Mandelbrot Service de Gynécologie-Obstétrique Hôpital Louis Mourier, Colombes Université Paris 7 Diderot Je soussigné, Laurent

Plus en détail

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM.

Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Ce document est diffusé par les laboratoires commercialisant des médicaments à base d Isotrétinoïne, sous l autorité de l ANSM. Retrouvez dans ce rabat : votre suivi biologique NSM. 14/09/2015 15:44 Ce

Plus en détail

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004

SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SUIVI PRENATAL ET INTRAPARTUM PROF. ROBERT J.I. LEKE MAI 2004 SOINS PRENATAUX (1) Soins prénataux constituent une avance significative dans les soins obstétricaux. Soins prénataux sont une pratique universelle.

Plus en détail

Toxoplasmose (Evaluations)

Toxoplasmose (Evaluations) Toxoplasmose (Evaluations) Date de création du document 2008-2009 QCM QUESTION 1/4 : Parmi les propositions suivantes concernant la toxoplasmose, la ou lesquelles sont vraies? A - La présence d'igm spécifiques

Plus en détail

Le traitement in utero a-t-il un intérêt? Recommandation de la HAS. Alain BERREBI. Toulouse

Le traitement in utero a-t-il un intérêt? Recommandation de la HAS. Alain BERREBI. Toulouse Toxoplasmose et grossesse Le traitement in utero a-t-il un intérêt? Recommandation de la HAS Alain BERREBI CHU Paule de Viguier Toulouse 1 Introduction (1) Primo infection : incidence 1/1000-2000 30% en

Plus en détail

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008

Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme: un problème dans mon troupeau? David Francoz, DMV, MSc, ACVIM Faculté de médecine vétérinaire Saint-Hyacinthe CSTL - 9 décembre 2008 Le mycoplasme, qu est ce que c est? Une des plus petites

Plus en détail

2. Epidémiologie 1. Agent causal : Toxoplasma gondii (TG) existe dans la nature sous 3 formes :

2. Epidémiologie 1. Agent causal : Toxoplasma gondii (TG) existe dans la nature sous 3 formes : La Toxoplasmose Présenté par le Dr BOUHABEL Maamar Maître assistant en Maladies infectieuses / HMRU Constantine 1. Généralités Parasitose, très fréquente, due à un protozoaire, toxoplasma gondii (TG).

Plus en détail

LUPUS et GROSSESSE. Dr Nadine Champel CH THIERS nov 2012

LUPUS et GROSSESSE. Dr Nadine Champel CH THIERS nov 2012 LUPUS et GROSSESSE Dr Nadine Champel CH THIERS nov 2012 Lupus et grossesse : pathogénie Facteurs immunogénétiques Facteurs environnementaux Facteurs immunohormonaux Ovulations fluctuent avec les poussées

Plus en détail

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte

2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte PRÉVENTION DE LA TRANSMISSION MÈRE-ENFANT 2-1- Modalités de la trithérapie antirétrovirale chez la femme enceinte 2-1-1- Objectif du traitement L objectif du traitement antirétroviral est l obtention d

Plus en détail

Transplantation d Organe Solide et Planning Familial

Transplantation d Organe Solide et Planning Familial Dr. Yvan Vial, PD MER Médecin-chef Service d Obstétrique CHUV, Lausanne Dr. Karine Hadaya Service de Néphrologie Service de Transplantation Hôpitaux Universitaires de Genève Transplantation d Organe Solide

Plus en détail

Utilisation des tests virologiques pour le diagnostic, le pronostic et la surveillance des infections congénitales à CMV

Utilisation des tests virologiques pour le diagnostic, le pronostic et la surveillance des infections congénitales à CMV Utilisation des tests virologiques pour le diagnostic, le pronostic et la surveillance des infections congénitales à CMV Centre National de Référence du Cytomégalovirus Marianne Leruez-Ville Laboratoire

Plus en détail

Recommandations pour la prévention et la prise en charge de la toxoplasmose per-gravidique et post-natale

Recommandations pour la prévention et la prise en charge de la toxoplasmose per-gravidique et post-natale Commission obstétricale Commission du diagnostic anté-natal Recommandations pour la prévention et la prise en charge de la toxoplasmose per-gravidique et post-natale Version du 28 décembre 2006 Groupe

Plus en détail

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie

Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014. Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Journées Parisiennes de Pédiatrie 2014 Facteurs de risque de l infection néonatale bactérienne précoce à l ère de l antibioprophylaxie Laurence Foix-L Hélias Pédiatre - Epidémiologiste Service de Néonatologie

Plus en détail

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions.

Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Streptocoque B :apports des tests en fin de grossesse, nouvelles propositions. Exemple d une étude prospective sur la place d un test de détection rapide du SGB. HONORAT Raphaële 1, ASSOULINE Corinne 1,

Plus en détail

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques?

GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? GINGIVO-STOMATITES HERPETIQUES: Quels prélèvements et quelles techniques? Dr C. ZANDOTTI Laboratoire de Virologie du Pr D. Raoult CHU Timone, Marseille. Virus herpes simplex (HSV) Virus strictement humain,

Plus en détail

TOXOCAROSE OCULAIRE. DU d imagerie rétinienne et traitements maculaires 2002. Dr C. Lemaître-Labilloy Pitié-Salpétrière Paris

TOXOCAROSE OCULAIRE. DU d imagerie rétinienne et traitements maculaires 2002. Dr C. Lemaître-Labilloy Pitié-Salpétrière Paris TOXOCAROSE OCULAIRE DU d imagerie rétinienne et traitements maculaires 2002 Dr C. Lemaître-Labilloy Pitié-Salpétrière Paris Epidémiologie Syndrome de larva migrans : impasse parasitaire chez l homme de

Plus en détail

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie

Compte rendu d hospitalisation hépatite C. À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie Compte rendu d hospitalisation hépatite C À partir de la IIème année MG, IIIème années MD et Pharmacie ASSISTANCE PUBLIQUE HOPITAUX DE PARIS HOPITAL DU BON SECOURS Service d HEPATHOLOGIE du Professeur

Plus en détail

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin

Vaccins et grossesse Vaccins et immunité. Dr Odile Launay. Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Vaccins et grossesse Vaccins et immunité Dr Odile Launay Centre d Investigation Clinique de vaccinologie Cochin-Pasteur, Hôpital Cochin Atelier Vaccins, GERES, 18 mai 2011 COCHIN SAINT-VINCENT DE PAUL

Plus en détail

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales

Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Société Tunisienne Biologie Clinique Diagnostic des infections materno-fœtales virales Elargoubi Aida 15/04/2016 Virus et Grossesse Passage transpalcentaire Conséquences sur la maman et le bébé VIRUS

Plus en détail

L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL

L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL L HÔPITAL NORD, PÔLE D EXCELLENCE DANS LE DIAGNOSTIC PRÉNATAL DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DU CENTRE DE MÉDECINE FŒTALE ET DU LABORATOIRE DE BIOLOGIE MOLÉCULAIRE FOETO-MATERNELLE HÔPITAL NORD VENDREDI

Plus en détail

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE

CONDUITE A TENIR DEVANT UNE PATIENTE antigène HBs + PENDANT LA GROSSESSE Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles 78150 Le Chesnay Tel : 01 39 43 12 04 Web : www.nat78.com email: cpav@medical78.com CONDUITE

Plus en détail

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG)

LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) LE DIABETE GESTATIONNEL (DG) 4 ANS APRES LES RECOMMANDATIONS ETAT DES LIEUX DANS LE DIAGNOSTIC ET LA PRISE EN CHARGE L EXPERIENCE DU GHICL Dr F. DELECOURT ENDOCRINOLOGIE-DIABETOLOGIE GHICL CH ST PHILIBERT

Plus en détail

RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE

RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE RUBIVIRUS virus de la RUBEOLE... 1 1 GENERALITES... 2 1.1 AGENT PATHOGENE, RESERVOIR, SOURCE... 2 1.2 EPIDEMIOLOGIE GENERALE... 2 1.3 VIABILITE, RESISTANCE PHYSICO-CHIMIQUE...

Plus en détail

Toxoplasmose congénitale en Tunisie: résultats de. Pr. Ag Rym Ben Abdallah Laboratoire Parasitologie-Mycologie Institut Pasteur de Tunis

Toxoplasmose congénitale en Tunisie: résultats de. Pr. Ag Rym Ben Abdallah Laboratoire Parasitologie-Mycologie Institut Pasteur de Tunis Toxoplasmose congénitale en Tunisie: résultats de l étude ultice t i ue Pr. Ag Rym Ben Abdallah Laboratoire Parasitologie-Mycologie Institut Pasteur de Tunis Pourquoi? En Tunisie, peu de données : -Diagnostic

Plus en détail

Première partie : Accueillir une femme enceinte

Première partie : Accueillir une femme enceinte ab ledesma tières T a bl e d e s m at i è r e s Première partie : Accueillir une femme enceinte Chapitre 1 : Comment se présente un service de maternité?...3 1. Qu est-ce qu un service de maternité?...

Plus en détail

PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES

PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES Laboratoire Vétérinaire et Alimentaire Départemental 54 PROTOCOLE AVORTEMENTS EN SERIES Principe : Démarche de diagnostic différentiel des avortements de bovins selon un protocole commun Meuse - Moselle

Plus en détail

Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale

Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale Lyon Neuroscience Research Center Dépistage / Diagnostic de la trisomie 21 en période prénatale Damien Sanlaville Journée mondiale de la trisomie 21 Lyon, le 22 mars 2014 Un point crucial Bien comprendre

Plus en détail

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données.

Recommandations du Comité de lutte contre la grippe du 6 août 2009 susceptibles d actualisation en fonction de l évolution des données. FICHE PRATIQUE D UTILISATION DES ANTIVIRAUX EN EXTRAHOSPITALIER ET EN PERIODE PANDEMIQUE A. TRAITEMENT ANTIVIRAL CURATIF 1 1. Adultes et enfants de plus d un an La prescription d un traitement antiviral

Plus en détail

FOETOPATHIES INFECTIEUSES

FOETOPATHIES INFECTIEUSES FOETOPATHIES INFECTIEUSES SIGNES ECHOGRAPHIQUES S. Kessler DIU 2011/2012 INTRODUCTION Effets de la grossesse sur la maladie Effets de l agent infectieux sur la grossesse Conséquences éventuelles pour l

Plus en détail

Département de l Ain, de la Loire, et de la Haute-Savoie

Département de l Ain, de la Loire, et de la Haute-Savoie SURVEILLANCE DE LA MALADIE DE LYME Département de l Ain, de la Loire, et de la Haute-Savoie Bulletin d'information n 1 Période de surveillance du 1 er avril au 31 août 2006 Avril à août 2006 Le réseau

Plus en détail

RUBEOLE ET GROSSESSE

RUBEOLE ET GROSSESSE RUBEOLE ET GROSSESSE diminution de l incidence grâce à la vaccination En 2006: moins de 20 cas séroconversions /an pdt la grossesse 0 cas de rubéole malformative en 2006 en France (vaccination /IMG des

Plus en détail

TOXOPLASMA. Toxoplasma gondii, agent de la toxoplasmose

TOXOPLASMA. Toxoplasma gondii, agent de la toxoplasmose TOXOPLASMA Toxoplasma gondii, agent de la toxoplasmose 1. Le parasite 1.1. Historique En 1908, à l Institut Pasteur de Tunis, Nicolle et Manceaux découvrent chez un Rongeur, le Gondi, Ctenodactylus gondii,

Plus en détail