Journées de la Consultation sur la Copropriété Comité consultatif sur la Copropriété. Montréal, le 3 avril Madame, Monsieur,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Journées de la Consultation sur la Copropriété Comité consultatif sur la Copropriété. Montréal, le 3 avril 2012. Madame, Monsieur,"

Transcription

1 Title Insurance Industry Association of Canada Association canadienne des compagnies d assurance titres JournéesdelaConsultationsurlaCopropriété ComitéconsultatifsurlaCopropriété Montréal,le3avril2012 Madame,Monsieur, Nous remercions les membres du Comité consultatif sur la copropriété de nous donner la chance de s exprimer sur un enjeu de taille qu est la protection du public en matière de copropriété.c estdoncavecgrandintérêtquenousavonsprisconnaissancedurapportrendu parlegroupedetravailsurlacopropriétéenmars2011. L AssociationCanadiennedesCompagniesdʹAssuranceTitres(ACCAT)estuneassociationde l industrie regroupant des compagnies d assurance titres de réglementation fédérale. 1 Le Bureau du surintendant des institutions financières (BSIF) réglemente les activités des compagnies d assurance membres de l association au niveau fédéral, et son équivalent provincial, l Autorité des marchés financiers (AMF), réglemente nos activités au Québec. L ACCATpoursuitlesobjectifsetlesbutssuivants: 1. Promouvoir les préoccupations et les intérêts propres au secteur de l assurance titres au Canada. 2. Fourniràsesmembresetaupublicdelʹinformationetpermettresasensibilisation. 3. Favoriserlesprogrèsdusecteurdel assurancetitres. 4. Assurerlerespectdesnormesetdel éthiqueprofessionnelledanslesecteurdelʹassurancetitres aucanada. L ACCATjugeimportantdeprofiterdel occasionpourpartageraveclegroupedetravailsur la copropriété (le«groupe») sur la façon dont l assurance titres peut être d une utilité sans contestedanslaprotectiondupublicenmatièredecopropriété.ilestreconnuquel assurance titresapporteunevaleurajoutéedanslestransactionsimmobilièrespourlesassurés,aussibien pour les prêteurs que pour les propriétaires, car elle permet la résolution d éventuels problèmes,facilitelaconclusionrapidedestransactions,procureunesécuritéaccrueàtoutesles 1Lesmembresfondateursdel ACCATsontlaCompagnied assurancetitreschicago,lasociétéservices detitresfct,lalawyersprofessionalindemnitycompanyetlacompagnietravelersgarantiedu Canada.Lesmembresréguliersetparconséquentlesmembresfondateurssontassureurstitulairesd une licencefédérale. 1

2 partiesetfavoriseunemeilleureprotectiondesprêtshypothécairesconsentisparlesinstitutions financières. Nous comprenons les inquiétudes des acheteurs d unités de copropriété et le besoin d un meilleurencadrementetd unemeilleureprotection. Avant de se pencher sur les pistes de réflexions proposées par le Groupe, nous proposons d exposer les avantages que procure l assurance titres en général aux propriétaires, les couverturesoffertesetfinalement,lescouverturesspécifiquesenmatièredecopropriété. 1. Quelssontlesavantagesoffertsparl assurancetitres? A) Avantagespourlepropriétaire L assurancetitresindemnisel assurédelaperteencouruedanslacorrectiondesvicesdetitres ou de tout autre vice qui serait révélé par un document pertinent à jour: certificat de localisation, rapport de titres, rapport de zonage ou certificat de conformité. L ajout de l assurance titres protège le propriétaire et l investissement du prêteur contre une éventuelle fraudeimmobilièreouunecontestationdetitrequiéchapperaitaucontrôledunotaire. Plusprécisément,l assurancetitres: élimine le besoin d effectuer certaines recherches complémentaires coûteuses et fastidieuses; éliminedanslaplupartdescaslebesoind uncertificatdelocalisation; garantituneconclusiondelatransactionrapideetmoinscoûteuse; réduitlesrisques; simplifieleprocessusdeconclusiondelatransaction; souscritetassurecontredenombreuxvicesconnus; encouragelacorrectiondesvicesdetitresparlesclients,cequicontribueàlapérennité destitresimmobiliers; procure au propriétaire et au prêteur une protection juridique supplémentaire, qui complètelesopinionsdesjuristes. B) Lescouverturesgénéralesd assurancetitres Les couvertures générales offertes aux propriétaires sont nombreuses et ajoute un confort additionnel aux services offerts par les différents intervenants à un dossier d achat d unité de copropriété. Dans tous les cas et pour toutes les polices d assurance titres, l assureur a une obligation de défense. Le devoir de défense de l assuré est une importante composante des polices 2

3 d assurance titres émises. L assureur titres est responsable de tous les frais et de tous les honoraireslégauxengagésdansladéfensed unrisqueassuré,ycomprislestitreseux mêmes. Par ailleurs, la couverture offerte est sans égard à la faute. Nul besoin de prouver la faute de quiconque pour être indemnisé. La seule preuve d une perte réelle suffit pour présenter une réclamationvalable. Les détenteurs de polices d assurance titres bénéficieront, notamment, des protections suivantes: Obligationdedéfensedutitredepropriétédel assurédansl éventualitéoùunlitigeest intentéparuntiers. Protectioncontrelafraudeimmobilière. Protectioncontreleshypothèqueslégalesenfaveurdespersonnesquiontparticipéàla constructiondel immeublepourlestravauxeffectuésavantladated achatdel unité. Protection contre les empiètements sur les propriétés voisines ou dans l assiette d une servitude. Protectioncontretoutcequiseraitdévoilédansuncertificatdelocalisationàjour,dans lamesureoùtelcertificatn estpasobtenuaumomentdelatransaction. Protectionrelativementàlaconformitédel immeubleàlaréglementationmunicipalede zonageapplicable. C) Lescouverturesd assurancetitresspécifiquesàlacopropriété Le dernier point soulevé est une excellente entrée en matière pour introduire les couvertures spécifiques à la copropriété. Dans la majorité des cas, les couvertures spécifiques à la copropriétésontcontenuesàunavenantquiestannexéàlapoliced assurancetitres. Sans prétendre en faire une analyse exhaustive, voici un résumé des couvertures qui sont offertes aux acheteurs d unité de copropriété dans le cadre d une police d assurance titres propriétaire. Le défaut du syndicat des copropriétaires de dévoiler les arrérages dans l état des chargescommunes. Le défaut de la copropriété de se conformer aux règlements de construction et de zonage. Ledéfautdel unitédefairepartied unecopropriétédivisetelquestipuléaucodecivil duquébec. LedéfautdeladéclarationdecopropriétédeseconformerauxrèglesduCodeCivildu Québec. 3

4 Combinéesauxcouverturesgénéralesdelapoliced assurancetitrespropriétaire,lesacheteurs d unitésdecopropriétébénéficientd uneprotectionaccruequantàleurinvestissement. 2. LespistesderéflexionsproposéesparleGroupedetravailsurlacopropriété A) L informationdesacheteursetl accèsauxregistresdusyndicatparlesacheteurs La note d information aux nouveaux acheteurs d unités de copropriété est primordiale et devrait, selon nous, être accessible tant pour les nouvelles constructions que pour les copropriétés existantes. Les suggestions proposées quant aux questions que le syndicat devrait adresser dans la note d information sont très pertinentes et apporteraient au nouvel acheteurl informationnécessaireàlaprised unedécisionéclairée. Par ailleurs, une brochure d information destinée aux acheteurs d une copropriété et aux copropriétaires sur l achat d une unité et la vie en copropriété apporterait de l information supplémentaireetstandardiséequantauxélémentspropresàlacopropriété. Tel que mentionné précédemment, l assurance titres offre une protection à l acheteur d une unité de copropriété quant à certains éléments qui devraient se retrouver dans la note d information,parexemplequantàl étatdeschargescommunes.uncopropriétairequin apas obtenul informationadéquatequantauxchargescommunespourraitvalidementprésenterune réclamationauprèsdel assureurtitresafindesefaireindemniser.danslamesureoùlecode Civil du Québec est amendé afin d uniformiser la terminologie dans les articles relatifs à la copropriété,lesassureurstitresenferaientautant. L assurancetitresvientdonccompléterlaprotectiond unacheteurd uneunitédecopropriété quant aux renseignements disponibles et quant aux erreurs qui pourraient se glisser dans les renseignementsfournisparlesyndicat. Les agents et courtiers immobiliers sont souvent aux premiers rangs des personnes qu un acheteurvarencontrerdanslecadred unetransactiond achatd uneunitédecopropriété.il estprimordial,selonnous,quecesintervenantssoientenmesuredefournirdesrenseignements lepluscompletpossiblesurlesélémentsquisontpropresàlacopropriété. De plus, nous croyons qu il est également impératif pour les acheteurs d une unité de copropriété d obtenir de l information quant aux couvertures offertes par une police d assurance titres. L acheteur devrait avoir en main les informations quant aux produits disponiblespourprotégerleplusimportantinvestissementdeleurvie. 4

5 B) Leplandecadastre Danslapossibilitéoùunemesureestmiseenplaceafind accélérerlamiseenvigueurdesplans decadastre,l assurancetitresdemeurepertinenteetsouhaitableenfaveurdel acheteurd une unité de copropriété nouvellement construite, notamment quant à la protection offerte pour toutcequiseraitdévoiléàuncertificatdelocalisationàjourmaiségalementquantàlavalidité delacopropriétéquantauxrèglesédictéesaucodecivilduquébec. Dans la mesure où une erreur dans le plan de cadastre entraine une perte réelle pour un copropriétaire,l assureurprendrafaitetcausepoursonassuréetverraàl indemniserpourla pertesubie. C) Lecertificatdelocalisation La couverture pour tout ce qui serait dévoilé à un certificat de localisation à jour est offerte systématiquement dans toutes les polices prêts hypothécaires et propriétaires en matière résidentielle. Lecertificatdelocalisationdemeureunoutiltrèsimportantdanslatransactionimmobilièreafin de déterminer l emplacement et la conformité d un projet de copropriété et des unités qui le compose. Danslamesureoùuncertificatdelocalisationaétépréparépourl ensembledelacopropriétéet pour les unités privatives au moment de la vente des unités nouvellement construites, les ventes subséquentes, dans la mesure où l assurance titres est proposée aux acheteurs, pourraients effectueravecunepoliced assurancetitresquioffreuneprotectionadéquateàun acheteurd uneunitédecopropriétéquiadéjàfaitl objetd uncertificatdelocalisation. Lapoliced assurancetitresneremplacepasunpland arpentageouuncertificatdelocalisation. Cependant, elle peut s avérer un outil efficace qui protège pleinement l acheteur et son créancierhypothécairelorsdel achatd uneunité decopropriété,permettantainsiuneclôture delatransactionplusrapideetmoinscoûteuse. 3. Leshypothèqueslégalesdelaconstruction Ilestimportantdesouleverlaprotectionofferteparlespolicesd assurancetitresrésidentielles quantauxhypothèqueslégalesdelaconstruction. 5

6 L achat d une nouvelle construction est bien souvent une source de stress intense pour un acheteur. Nous avons tous eu connaissance d histoires d horreur en matière de nouvelles constructionsdecopropriété. Nonseulementlapoliced assurancetitresprotègel acheteuretsoncréancierhypothécairelors de l achat d une unité nouvellement construite mais également lors de la rénovation ou de la conversiond unimmeubleencopropriétédivise. Cette protection est complémentaire à la protection offerte par les plans de garanties offertes danslesprojetsdenouvellesconstructionsetlasurveillancedestravauxparunprofessionnel pendantlaconstructiond unimmeuble. Conclusion Nous tenions à présenter un mémoire dans le cadre des consultations publiques sur la copropriétéafindedémontrerquel assurancetitresestunesolutionpeucoûteuserelativement aux pertes considérables qui sont susceptibles d êtres encourues par les acheteurs d unité de copropriété. La protection contre la fraude immobilière, les hypothèques légales de la construction et les dispositions spécifiques contenues à la police propriétaire et prêt hypothécaire contribue largementàdiminuerlesrisquesdepertesmonétairesimportantespourl acheteur. La protection du public est un élément primordial pour les compagnies d assurance titres membres de l ACCAT et nous croyons fermement que l assurance titres contribue à mieux protégerlesintérêtsdespropriétairesd unitésdecopropriété. Nousvousremercionssincèrementdel intérêtquevousporterezànotremémoireetespérons avoirleplaisirdevousenprésenterlespointssaillantslorsd unedessessionsdeconsultation publique. Veuillezagréer,Madame,Monsieur,l expressiondenossalutationslespluscordiales. BrigitteLemieux Beauchesne,notaire LaurentNadeau ReprésentantsduQuébecpourl AssociationCanadiennedesCompagniesd AssuranceTitres 6

L assurance titres au service de vos transactions résidentielles et commerciales

L assurance titres au service de vos transactions résidentielles et commerciales L assurance titres au service de vos transactions résidentielles et commerciales Les couvertures résidentielles Acquéreur - Principales couvertures 1. Quelqu un détenant un droit dans le titre de propriété

Plus en détail

Offre d achat propriété résidentielle*

Offre d achat propriété résidentielle* Offre d achat propriété résidentielle* (unifamiliale, copropriété ou terrain) 1. IDENTIFICATION DES PARTIES ACHETEUR 1 : Téléphone (jour) : ACHETEUR 2 : VENDEUR 1 : Téléphone (jour): Téléphone (jour):

Plus en détail

Admissibilité. Renseignements sur le notaire/l avocat. Renseignements de base. Renseignements sur la propriété

Admissibilité. Renseignements sur le notaire/l avocat. Renseignements de base. Renseignements sur la propriété Police d assurance-achat TitrePLUS MD Formulaire de demande pour le Québec Veuillez remplir le formulaire et l envoyer par télécopie à notre représentant d assurances : HUB International Québec Limitée

Plus en détail

InfoMaison No.01 DOCUMENTS À PRODUIRE OU À COMPLÉTER

InfoMaison No.01 DOCUMENTS À PRODUIRE OU À COMPLÉTER InfoMaison No.01 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

IMMOBILIER. Immobilier

IMMOBILIER. Immobilier Immobilier 55 IMMOBILIER Régimes d enregistrement foncier Chaque province canadienne a son propre régime d enregistrement des droits immobiliers puisque la législation à cet égard est, selon la Constitution,

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31. Achat d un condo...

Table des matières. Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31. Achat d un condo... Table des matières Remerciements... 25 Avant-propos... 27 Introduction... 31 La vie en copropriété, est-ce pour moi?... 31 partie I Achat d un condo... 35 1. J amorce ma réflexion sur l achat d un condo,

Plus en détail

Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux. Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014

Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux. Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014 Avantages de l assurance titres pour les locataires commerciaux Conférence sur la location immobilière de Montréal Mai 2014 Contenu de la présentation Composantes essentielles o Caractéristiques fondamentales

Plus en détail

InfoMaison No.00-3 LES ÉLÉMENTS RELATIFS À LA VENTE OU À L ACHAT D UNE PROPRIÉTÉ

InfoMaison No.00-3 LES ÉLÉMENTS RELATIFS À LA VENTE OU À L ACHAT D UNE PROPRIÉTÉ InfoMaison No.00-3 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements.

Activité auxiliaire Activité réputée appuyer ou assurer la prestation d un service pour faciliter les opérations d assurance ou les placements. SECTION III Généralités Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur/la société à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés

Plus en détail

Chronique L assurance titre, une valeur ajoutée nécessaire au Québec?

Chronique L assurance titre, une valeur ajoutée nécessaire au Québec? Chronique L assurance titre, une valeur ajoutée nécessaire au Québec? * Raymond G. Leclair est vice-président, Affaires publiques (intérimaire) pour Assurance LAWPRO, http://titreplus.ca, un assureur licencié

Plus en détail

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable

Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable Page 1 de 5 Annexe des dispositions additionnelles Prêt hypothécaire à taux variable La présente annexe est une annexe à l acte de prêt hypothécaire intervenu en date du devant M e (l «Acte») entre : (l

Plus en détail

InfoMaison No.49 LE CERTIFICAT DE LOCALISATION

InfoMaison No.49 LE CERTIFICAT DE LOCALISATION InfoMaison No.49 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires

Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Information et sensibilisation des consommateurs à l égard des risques importants liés aux produits hypothécaires Le Conseil canadien des autorités de réglementation des courtiers hypothécaires (CCARCH)

Plus en détail

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec

Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Stratégie de développement et de gestion des établissements d hébergement touristique du Vieux-Québec Division de la Gestion du territoire - Juillet 2008 Plan de la présentation Mise en contexte Portrait

Plus en détail

IMMOBILIER. Par Godyne Sibay, Valérie Mac-Seing, Paul Galbraith et Douglas Cannon

IMMOBILIER. Par Godyne Sibay, Valérie Mac-Seing, Paul Galbraith et Douglas Cannon Régimes d enregistrement foncier 75 Lois sur l aménagement du territoire 76 Opinions sur les titres de propriété et assurance du droit de propriété 77 Évaluations environnementales 78 Propriété par des

Plus en détail

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi.

Acte de vente : Document juridique qui transmet le titre de propriété de l'immeuble du vendeur à l'acheteur et en fait foi. Glossaire des prêts Acompte : Montant en espèces que l'acheteur doit verser au vendeur pour prouver sa bonne foi. Si l'offre est acceptée, l'acompte est affecté à la mise de fonds. Si l'offre est subséquemment

Plus en détail

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien

Les investissements étrangers dans l immobilier canadien Les investissements étrangers dans l immobilier canadien La compréhension des principaux enjeux sous-jacents à l acquisition, à la location, au financement ou à l aménagement d un immeuble au Canada permettra

Plus en détail

Charte des prêteurs hypothécaires confirmés Québec. Banque CS Alterna

Charte des prêteurs hypothécaires confirmés Québec. Banque CS Alterna Banque CS Alterna Exceptions standards approuvées pour l Annexe «A». Restrictions ou engagements contractuels enregistrés attachés à la propriété, s il n existe aucune non-conformité en instance ;. Servitudes

Plus en détail

Que faire quand on embauche un entrepreneur?

Que faire quand on embauche un entrepreneur? Que faire quand on embauche un entrepreneur? De nombreux entrepreneurs expérimentés et fiables travaillent dans votre région, des professionnels hautement qualifiés, qui font des affaires selon les règles.

Plus en détail

Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la criminalité financière Commentaires présentés à l Autorité des marchés financiers

Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la criminalité financière Commentaires présentés à l Autorité des marchés financiers Ligne directrice sur la gestion des risques liés à la criminalité financière Commentaires présentés à l Autorité des marchés financiers par le Bureau d assurance du Canada Le 20 janvier 2012 Le Bureau

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Résumé-synthèse de l assurance titre

Résumé-synthèse de l assurance titre Résumé-synthèse de l assurance titre Ce document n a pour objectif que de fournir des renseignements généraux aux notaires. Ce matériel est donc fourni à titre informatif seulement et ne saurait remplacer

Plus en détail

Le 6 novembre 2014. Assureurs hypothécaires fédéraux (AHF)

Le 6 novembre 2014. Assureurs hypothécaires fédéraux (AHF) Référence : Ligne directrice pour les SAM Le 6 novembre 2014 Destinataires : Objet : Assureurs hypothécaires fédéraux (AHF) Version définitive de la ligne directrice B-21, Pratiques et procédures de souscription

Plus en détail

Modifications apportées à la saisie à la source v.17

Modifications apportées à la saisie à la source v.17 23 Septembre 2013 Modifications apportées à la saisie à la source v.17 Tel qu il a été mentionné précédemment, les modifications apportées à la Saisie à la source visent à faciliter la saisie des nouveaux

Plus en détail

En quoi un AGENT IMMOBILIER peut-il m être utile?

En quoi un AGENT IMMOBILIER peut-il m être utile? En quoi un AGENT IMMOBILIER peut-il m être utile? Pourquoi a-t-on dressé cette liste? Les sondages indiquent que de nombreux propriétaires et acheteurs ne connaissent pas la contribution réelle apportée

Plus en détail

ACHETEUR 2 / PAR VENDEUR 2 / PAR. L acheteur promet d acheter, aux prix et conditions ci-dessous décrites, l immeuble du vendeur suivant :

ACHETEUR 2 / PAR VENDEUR 2 / PAR. L acheteur promet d acheter, aux prix et conditions ci-dessous décrites, l immeuble du vendeur suivant : OFFRE D ACHAT - IMMEUBLE UNIFAMILIAL 1 / PAR 2 / PAR nom, adresse, téléphone et courriel de l acheteur 1 nom, adresse, téléphone et courriel de l acheteur 2 ci-dessous collectivement nommés «acheteur»

Plus en détail

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie

22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7. Sujets traités. La copropriété divise, un mode de vie 22553_le_condo.qxp 9/6/06 2:22 PM Page 7 La copropriété divise, un mode de vie Un choix personnel........................ 15 La proximité du voisinage................... 16 Les limites à observer......................

Plus en détail

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006

GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 1211122 GENWORTH FINANCIAL CANADA PROPOSITION PRÉBUDGETAIRE OCTOBRE 2006 RAPPORT SOMMAIRE Cette proposition présente les recommandations de Genworth Financial Canada («Genworth») au Comité permanent des

Plus en détail

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride?

Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? Q- Pourquoi investir dans l immobilier en Floride? R- L achat immobilier en Floride est une belle opportunité d investissement. Que ce soit pour diversifier vos actifs, créer une plus-value, profiter de

Plus en détail

L Assurance Titres Privée Sommaire

L Assurance Titres Privée Sommaire Téléphone: 204-945-2896 Courriel: mail@manitobalawreform.ca Site web: www.manitobalawreform.ca L Assurance Titres Privée Sommaire A. Introduction En mai 2002, le ministre de la Justice et procureur général

Plus en détail

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs...

Table des matières. Préface... Instructions aux lecteurs... Table des matières Préface... Instructions aux lecteurs... vii ix SECTION I La copropriété... 1 1010 La définition du contexte juridique de la copropriété... 1 1038 La naissance de la copropriété : publication

Plus en détail

Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi modifiant la Loi sur les véhicules hors route

Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi modifiant la Loi sur les véhicules hors route Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi modifiant la Loi sur les véhicules hors route Présenté à la : Commission des transports et de L Environnement Juin 2001 Mémoire relatif au projet de loi 13 Loi

Plus en détail

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007

MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 222 MÉMOIRE DE GENWORTH FINANCIAL CANADA AU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES SUR LE PROJET DE LOI C-37 FÉVRIER 2007 RÉSUMÉ Ce mémoire présente les observations de Genworth Financial Canada («Genworth») au

Plus en détail

Inutilisable. une transaction. Spécimen D UNE SOCIÉTÉ) D UNE SOCIÉTÉ)

Inutilisable. une transaction. Spécimen D UNE SOCIÉTÉ) D UNE SOCIÉTÉ) FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ DIVISE Inutilisable FRACTION pour D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ DIVISE NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le

Plus en détail

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT. options de paiements ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT options de paiements À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs,

Plus en détail

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts

Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts Recueil des formulaires et des instructions à l'intention des institutions de dépôts RELEVÉ DES MODIFICATIONS hypothécaires en souffrance Numéro de la modification Date d établissement du rapport Numéro

Plus en détail

Assurance. Mieux comprendre les assurances

Assurance. Mieux comprendre les assurances Assurance Mieux comprendre les assurances À propos de l ACFC À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs, l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) fournit

Plus en détail

1. OPÉRATIONS D ARPENTAGE 2.DÉSIGNATION DU BIEN-FONDS 4. TITRE DE PROPRIÉTÉ 5. HISTORIQUE CADASTRAL

1. OPÉRATIONS D ARPENTAGE 2.DÉSIGNATION DU BIEN-FONDS 4. TITRE DE PROPRIÉTÉ 5. HISTORIQUE CADASTRAL CANADA PROVINCE DE QUÉBEC CIRCONSCRIPTION FONCIÈRE DE MONTRÉAL CADASTRE DU QUÉBEC LOTS : 4 240 113 (PARTIE PRIVATIVE) 4 240 109 (PARTIE COMMUNE) CERTIFICAT DE LOCALISATION Dossier S-35 191-6 Je, soussigné,

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION À propos de l enquête La SCHL est heureuse de publier les constatations de son Enquête auprès

Plus en détail

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014

Procès-verbal du Conseil d administration. Domaine Bel-Air. Le jeudi 17 juillet 2014 Procès-verbal du Conseil d administration Domaine Bel-Air Le jeudi 17 juillet 2014 Rédigé par Mélanie Turgeon le 17 juillet 2014 Étaient présents : Mesdames Holly Fortier Mélanie Turgeon Messieurs Daniel

Plus en détail

LES TAUX D INTÉRÊT MAJ - DÉCEMBRE 2014. Le Taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec.

LES TAUX D INTÉRÊT MAJ - DÉCEMBRE 2014. Le Taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec. MAJ - DÉCEMBRE 2014 LES TAUX D INTÉRÊT IP#01 Le Taux directeur de la Banque du Canada et le marché de la revente au Québec. Banque du Canada, de par les décisions qu elle prend sur l évolution du taux

Plus en détail

InfoMaison No.03 ACHETER VOTRE PREMIÈRE MAISON C EST POSSIBLE ET C EST FACILE.

InfoMaison No.03 ACHETER VOTRE PREMIÈRE MAISON C EST POSSIBLE ET C EST FACILE. InfoMaison No.03 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

LE NOUVEAU RÉGIME QUÉBÉCOIS DES SÛRETÉS SUR DES VALEURS MOBILIÈRES 22 janvier 2009 Michel Deschamps

LE NOUVEAU RÉGIME QUÉBÉCOIS DES SÛRETÉS SUR DES VALEURS MOBILIÈRES 22 janvier 2009 Michel Deschamps LE NOUVEAU RÉGIME QUÉBÉCOIS DES SÛRETÉS SUR DES VALEURS MOBILIÈRES 22 janvier 2009 Michel Deschamps Le 1 er janvier 2009 entrait en vigueur la Loi sur le transfert de valeurs mobilières et l obtention

Plus en détail

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch

hypotheque24.ch, Financement Hypothécaire Votre propre logement Le prix du rêve Constituer vos fonds propres www.hypotheque24.ch hypotheque24.ch, hypotheque24.ch membre du groupe PréviaConsult, CP 185, 1630 Bulle Edition 2013 Votre propre logement Vous avez trouvé le logement de vos rêves? Ou peut- être ne songez- vous que depuis

Plus en détail

Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE

Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE Ministère des Richesses naturelles Ontario Objet CESSIONS DE POUVOIR DE VENDRE Rédigé par - Direction Terres et Eaux Remplace la directive intitulée Défaut de paiement hypothécaire Enregistrement d actes

Plus en détail

Version finale de la ligne directrice E-15, Actuaire désigné : Dispositions législatives, qualifications et examen par des pairs

Version finale de la ligne directrice E-15, Actuaire désigné : Dispositions législatives, qualifications et examen par des pairs Référence : Ligne directrice à l intention des SAV et SM Le 11 septembre 2012 Destinataires : Sociétés d assurances fédérales et succursales canadiennes de sociétés d assurances étrangères, y compris les

Plus en détail

Emprunter sur la valeur nette d une maison

Emprunter sur la valeur nette d une maison Série L ABC des prêts hypothécaires Emprunter sur la valeur nette d une maison Comment prendre de bonnes décisions en matière d hypothèques Table des matières Aperçu 1 Quelles sont les différentes options?

Plus en détail

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION

Obtenir le titre de prêteur. agréé. La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Obtenir le titre de prêteur agréé La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION La SCHL aide les Canadiens à répondre à leurs besoins en matière de logement. En tant qu autorité en matière

Plus en détail

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE À L OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BÂTI

LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE À L OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BÂTI LE DOSSIER DE DIAGNOSTIC TECHNIQUE (DDT) IMMOBILIER OBLIGATOIRE À L OCCASION DE LA VENTE D IMMEUBLE BÂTI L article L271-4 du code de la construction et de l habitation prévoit qu en «cas de vente de tout

Plus en détail

Comité consultatif sur la copropriété Chambre des notaires du Québec 1801, avenue McGill College, bureau 600 Montréal (Québec) H3A 0A7

Comité consultatif sur la copropriété Chambre des notaires du Québec 1801, avenue McGill College, bureau 600 Montréal (Québec) H3A 0A7 Comité consultatif sur la copropriété Chambre des notaires du Québec 1801, avenue McGill College, bureau 600 Montréal (Québec) H3A 0A7 Mémoire de l OAQ Mai 2012 INTRODUCTION Présentation de l Ordre des

Plus en détail

Le processus de vente résidentielle

Le processus de vente résidentielle Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus de vente résidentielle Cette brochure vous aidera à comprendre le processus de vente immobilière

Plus en détail

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION

L INSPECTION PRÉACHAT DANS LE DOMAINE IMMOBILIER ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION POUR UNE MEILLEURE PROTECTION POUR LA QUALITÉ PANS LÀ CONSTRUCTION ÀSSOIÀTION PES CONSOMMATEURS DES ACHETEURS ET DES VENDEURS POUR UNE MEILLEURE PROTECTION IMMOBILIER DANS LE DOMAINE PRÉACHAT L INSPECTION L INSPECTION PRÉACHAT DANS

Plus en détail

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 3.8. Autres décisions. .. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182

Bulletin de l'autorité des marchés financiers 3.8. Autres décisions. .. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182 3.8 Autres décisions.. 15 mai 2014 - Vol. 11, n 19 182 3.8 AUTRES DÉCISIONS 3.8.1 Dispenses DÉCISION N : 2014-SACD-10009062 Le 7 février 2014 DANS L AFFAIRE DE LA LÉGISLATION EN VALEURS MOBILIÈRES DU QUÉBEC

Plus en détail

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT OPTIONS DE PAIEMENTS

ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT OPTIONS DE PAIEMENTS ASSURANCE- SOLDE DE CARTE DE CRÉDIT OPTIONS DE PAIEMENTS À propos de l Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) À l aide de ses ressources éducatives et de ses outils interactifs,

Plus en détail

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété.

Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. Recommandation n 18 relative sur le contrat d assurance dommage ouvrage relatif à un immeuble en copropriété. La commission, Considérant : que l article L. 242-1 du Code des assurances dispose que : «Toute

Plus en détail

Avoir accès à la justice ou s exposer à l endettement

Avoir accès à la justice ou s exposer à l endettement Avoir accès à la justice ou s exposer à l endettement Comprendre qu il s agit d un choix difficile pour les Canadiens Aider les courtiers d assurance et les sociétés d assurance à mieux comprendre les

Plus en détail

ÉTUDE JLR 20 AVRIL 2015. Les hypothèques légales. www.jlr.ca

ÉTUDE JLR 20 AVRIL 2015. Les hypothèques légales. www.jlr.ca ÉTUDE JLR 20 AVRIL 2015 Les hypothèques légales www.jlr.ca LES HYPOTHÈQUES LÉGALES Afin d observer les variations dans les mauvaises créances immobilières, les préavis d exercice et les délaissements sont

Plus en détail

C11 : Principes et pratique de l assurance

C11 : Principes et pratique de l assurance Spécimen de questionnaire d examen C11 : Principes et pratique de l assurance IMPORTANT : Vous disposez de 3 heures pour passer cet examen. Total : 200 points Lorsque vous quittez la salle d examen, vous

Plus en détail

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants

ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT ASSOUPLISSEMENTS RELATIFS AUX LOGEMENTS ABORDABLES Assurance prêt hypothécaire pour propriétaires-occupants À titre d organisme national responsable de l

Plus en détail

FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION

FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION FORMULAIRE OBLIGATOIRE PROMESSE D ACHAT COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION PART D UN IMMEUBLE PRINCIPALEMENT RÉSIDENTIEL DÉTENU EN COPROPRIÉTÉ PAR INDIVISION NOTE Le présent formulaire ne constitue pas le contrat

Plus en détail

Dépenses/Énergie (annuelles) Évaluation (municipale) Taxes (annuelles) Pièce(s) et Espace(s) additionnel(s) No Centris. 25071017 (En vigueur)

Dépenses/Énergie (annuelles) Évaluation (municipale) Taxes (annuelles) Pièce(s) et Espace(s) additionnel(s) No Centris. 25071017 (En vigueur) Manon Garceau, Courtier immobilier GROUPE SUTTON IMMOBILIA INC. Agence immobilière 1435, Graham Mont-Royal (QC) H3P 3M9 http://www.suttonquebec.com 514-830-6593 / 514-733-1210 Télécopieur : 514-733-0802

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Le Grand Livre de la Copropriété

Le Grand Livre de la Copropriété Le Grand Livre de la Copropriété Table des matières Section 1 Chapitre 1 L Achat d une copropriété A- Choisir l emplacement de son condo B- Achat, neuf ou usagé? C- Quoi vérifier et que demander avant

Plus en détail

RAPPORT SUR L'ASSURANCE TITRES

RAPPORT SUR L'ASSURANCE TITRES RAPPORT SUR L'ASSURANCE TITRES Commission des services financiers de l'ontario Direction de la surveillance des pratiques de l'industrie Novembre 2008 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...3 CHAMP D EXAMEN...3

Plus en détail

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments

Devenir un employeur de choix. Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Devenir un employeur de choix Utilisation du régime de pension agréé collectif pour attirer et fidéliser les meilleurs éléments Les propriétaires de petites et moyennes entreprises ont tout intérêt à mettre

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL

RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL RÈGLEMENT NUMÉRO 169-11 SUR LES USAGES CONDITIONNELS DE LA VILLE DE CAUSAPSCAL MODIFIÉ PAR : Règlement numéro 192-13 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 LES DISPOSITIONS DÉCLARATOIRES ET INTERPRÉTATIVES 1.1

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. Règlement n 263-2014

PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET. Règlement n 263-2014 PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE NICOLET Règlement n 263-2014 Règlement établissant un programme de revitalisation pour les secteurs commercial, institutionnel religieux et pour la conversion de bâtiments de

Plus en détail

Annexe A.4 Sociétés de secours mutuel Entités admissibles

Annexe A.4 Sociétés de secours mutuel Entités admissibles les règlements pertinents. Notes : 1. Dans la présente annexe, RDRP signifie Règlement sur la dispense des restrictions en matière de placements; société de secours désigne une société de secours mutuel.

Plus en détail

Le processus d achat résidentiel

Le processus d achat résidentiel Ce guide a été produit grâce à la généreuse contribution de l Alberta Real Estate Foundation Le processus d achat résidentiel Cette brochure vous aidera à comprendre le processus d achat immobilier résidentiel.

Plus en détail

AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE

AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE AVIS AUX PARTIES TITULAIRES DE RENTES D INDEMNISATION DE LA STANDARD LIFE 14 avril 2007 Vous êtes partie à une entente d indemnisation en vertu de laquelle la Compagnie d assurance Standard Life (aujourd

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»?

FOIRE AUX QUESTIONS. Que veut dire «étalement»? Que veut dire «valeur au rôle»? Que veut dire «valeur uniformisée»? Que veut dire «valeur ajustée»? Que veut dire «étalement»? FOIRE AUX QUESTIONS Lorsque l augmentation de la valeur foncière de la propriété depuis la dernière mise à jour du rôle peut être répartie sur plus d une année, on dit qu elle

Plus en détail

InfoMaison No.84 LES 3 PRINCIPALLES RAISONS QUI PEUVENT FAIRE FOIRER UNE VENTE COMMENT LES ÉVITER

InfoMaison No.84 LES 3 PRINCIPALLES RAISONS QUI PEUVENT FAIRE FOIRER UNE VENTE COMMENT LES ÉVITER InfoMaison No.84 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

Évaluation des terrains contaminés et des milieux humides par Me Luc Villiard

Évaluation des terrains contaminés et des milieux humides par Me Luc Villiard PRÉSENTÉ AU CONGRÈS DE L ASSOCIATION DES ÉVALUATEURS MUNICIPAUX DU QUÉBEC, LE 28 MAI 2011 Évaluation des terrains contaminés et des milieux humides par Me Luc Villiard Terrains contaminés 2 Terrains contaminés

Plus en détail

InfoMaison No. 45 LES 12 SITUATIONS VULNÉRABLES DE TOUS LES VENDEURS

InfoMaison No. 45 LES 12 SITUATIONS VULNÉRABLES DE TOUS LES VENDEURS InfoMaison No. 45 Est un dossier préparé pour Info-Immobilier-Rive-Nord (IIRN) à l intention de toutes les personnes intéressées par l immobilier et l immobilier résidentiel de la Rive-Nord du Grand Montréal

Plus en détail

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés.

SECTION III. Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. SECTION III Des définitions sont ajoutées aux instructions afin d aider l assureur à produire ses relevés. Ces définitions ne constituent pas une liste exhaustive des termes utilisés en assurance et en

Plus en détail

CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE.

CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE. PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE BLAINVILLE RÈGLEMENT 1442 CONCERNANT LES VENTES DE GARAGE ET LES BAZARS SUR LE TERRITOIRE DE LA VILLE DE BLAINVILLE. Séance ordinaire du conseil municipal de la ville de Blainville,

Plus en détail

Contenu de la présentation

Contenu de la présentation Contenu de la présentation Objectifs Méthodologie Constats préliminaires Principaux résultats Conclusion 2 Objectifs En apprendre davantage sur la situation des copropriétés au Québec : Portrait des immeubles

Plus en détail

LA LETTRE MULTITRAVAUX

LA LETTRE MULTITRAVAUX LA LETTRE MULTITRAVAUX ASSURANCES CONSTRUCTION POUR LES PROFESSIONNELS DE L IMMOBILIER OCTOBRE 2014 ÉDITO Desserrons le carcan! L univers de la construction et de l assurance construction est enserré dans

Plus en détail

L achat de votre première maison au Canada. Guide à l intention des nouveaux arrivants

L achat de votre première maison au Canada. Guide à l intention des nouveaux arrivants L achat de votre première maison au Canada Guide à l intention des nouveaux arrivants UN NOUVEAU PAYS, UN NOUVEAU CHEZ SOI. Le Canada est devenu votre nouveau pays et vous cherchez maintenant une maison

Plus en détail

Projet de terminal méthanier Rabaska POLITIQUE DE COMPENSATION À L ÉGARD DES PROPRIÉTAIRES DE RÉSIDENCES VOISINES DU SITE DU TERMINAL MÉTHANIER

Projet de terminal méthanier Rabaska POLITIQUE DE COMPENSATION À L ÉGARD DES PROPRIÉTAIRES DE RÉSIDENCES VOISINES DU SITE DU TERMINAL MÉTHANIER Projet de terminal méthanier Rabaska POLITIQUE DE COMPENSATION À L ÉGARD DES PROPRIÉTAIRES DE RÉSIDENCES VOISINES DU SITE DU TERMINAL MÉTHANIER Octobre 2006 ZONE VISÉE PAR LA POLITIQUE DE COMPENSATION

Plus en détail

ÉTAT ANNUEL À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS

ÉTAT ANNUEL À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Société de fiducie Société d épargne NEQ 052 Numéro d entreprise du Québec : 054 À L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS Pour l exercice du : 058 (AAAAMMJJ) au : 059 (AAAAMMJJ) Autres provinces ou territoires

Plus en détail

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010

MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 RÈGLEMENT NO 29-10 PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE CACOUNA ADOPTION D UN PROGRAMME DE REVITALISATION À L ÉGARD DE SECTEURS PARTICULIERS 2010 Résolution 2010-03-88.2 ATTENDU que la Municipalité de Cacouna

Plus en détail

Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Intérêts de groupe financier - Banques et sociétés de portefeuille bancaires

Catégorie : Réglementaire et législatif AVIS* Intérêts de groupe financier - Banques et sociétés de portefeuille bancaires Bureau du surintendant des institutions financiers Canada Office of the Superintendent of Financial Institutions Canada 255, rue Albert 255 Albert Street Ottawa, Canada Ottawa, Canada K1A 0H2 K1A 0H2 www.osfi-bsif.gc.ca

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Évaluation (municipale)

Évaluation (municipale) André Riendeau, Courtier immobilier agréé IMMOBILIER RIEN D'AUTRE I.C.I. INC. Agence immobilière 22, rue Mignonne Saint-Jean-sur-Richelieu (QC) J2X 2S4 514-994-9455 / 514-994-9455 ici@immobilier-riendautre.com

Plus en détail

Registre du Syndicat de copropriété

Registre du Syndicat de copropriété Registre du Syndicat de copropriété - Fiset Legal Registre du Syndicat de copropriété LE REGISTRE DU SYNDICAT DE COPROPRIÉTÉ Contacter l auteur : s.fiset@fisetlegal.com Depuis 1994, une des principales

Plus en détail

Cambridge (Ontario) Le 2 mai 2013. Pour obtenir de plus amples renseignements :

Cambridge (Ontario) Le 2 mai 2013. Pour obtenir de plus amples renseignements : Allocution de Julie Dickson, surintendante des institutions financières Bureau du surintendant des institutions financières Canada (BSIF) à l occasion du Forum sur invitation concernant les services financiers

Plus en détail

Avis de consultation sur l indemnisation des consommateurs de produits et services financiers

Avis de consultation sur l indemnisation des consommateurs de produits et services financiers Rozanne E. Reszel, FCA, MBA, CFA, ICD.D President & Chief Executive Officer T 416 643 7105 E rreszel@cipf.ca Le 22 mars 2012 Madame Anne-Marie Beaudoin 800, square Victoria, 22 e étage C.P. 246, tour de

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Plan de la présentation Les facteurs fondamentaux Les prévisions pour 2014 Les intentions à moyen terme Les principaux risques Vers un autre resserrement hypothécaire? Plan de la présentation Les facteurs

Plus en détail

Message Informations d ordre réglementaire et de conformité

Message Informations d ordre réglementaire et de conformité Voir sous forme de page web English Message Informations d ordre réglementaire et de conformité. B2B Banque s engage à se conformer à toutes les exigences réglementaires applicables au secteur financier,

Plus en détail

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ

RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ RÉSULTATS DE L ENQUÊTE AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ La clé qui ouvre nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À LA PROPRIÉTÉ ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES ACCÉDANTS À

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7

Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Guide de prêt SMART Votre parcours vers la liberté financière commence ici! Page 2 de 7 Réalisez votre rêve de liberté financière Félicitations! Vous avez franchi le premier pas vers votre liberté financière.

Plus en détail

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011

É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 É T A T S F I N A N C I E RS du RÉGIME D ASSURANCE COLLECTIVE DES EMPLOYÉS DES FNP pour l année prenant fin le 31 MARS 2011 RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Au conseil des Biens non publics Nous avons vérifié

Plus en détail

Normes de capital provisoires des sociétés d assurance hypothécaire

Normes de capital provisoires des sociétés d assurance hypothécaire Préavis Objet : des sociétés d assurance hypothécaire Catégorie : Capital Date : 1 er janvier 2015 I. Introduction Le présent préavis énonce les normes de capital réglementaire auxquelles doivent souscrire

Plus en détail

QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER?

QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER? CONFÉRENCE QU EST-CE QUI SE PASSE DANS LE MARCHÉ IMMOBILIER? MANUEL DU PARTICIPANT Par : Michel Beauséjour, FCA, Chef de la direction de la Chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) et de la Fédération

Plus en détail

L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE

L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE L ASSURANCE PRÊT HYPOTHÉCAIRE POUR FACILITER LA PRODUCTION D ENSEMBLES DE LOGEMENTS LOCATIFS À COÛT ABORDABLE Ligne de conduite de la SCHL en matière d assurance prêt hypothécaire pour les ensembles de

Plus en détail