Dossier. Créations d entreprises et d emplois à la clé LES SOCIÉTÉS DE SERVICES. N 111 OCTOBRE 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier. Créations d entreprises et d emplois à la clé LES SOCIÉTÉS DE SERVICES. www.montauban.cci.fr N 111 OCTOBRE 2014"

Transcription

1 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE N 111 OCTOBRE 2014 LES ENJEUX DES SOCIÉTÉS DE SERVICES LIRE PAGE ACTUALITÉS Contrat de génération : l aide aux entreprises peut atteindre 8000 ILS OSENT Victory Skateshop, faubourg Lacapelle à Montauban et sur Internet 16 QUI SONT LES SOCIÉTÉS DE SERVICES? LIRE PAGE PRATIQUE Bien anticiper la fin des tarifs historiques de gaz et d électricité FORMATION EGC : La création d entreprise, un vrai challenge! 32 LES FILIÈRES D AVENIR? LIRE PAGE 19 Dossier LES SOCIÉTÉS DE SERVICES Créations d entreprises et d emplois à la clé

2 Muriel Correia Expert Comptable - Commissaire aux comptes Sandra Bentayou Expert Comptable Cécile Fernbach Expert Comptable Artisans, commerçants, chefs d entreprise... une mutuelle s engage à vos côtés Spécialiste de la protection sociale des travailleurs indépendants Des solutions sur mesure pour vous et votre entreprise Pour en savoir plus Notre agence locale et son espace optique 10, rue Notre-Dame (à côté de la Cathédrale) MONTAUBAN Régime obligatoire : Organisme conventionné du RSI. Mutuelle santé: Des garanties au choix pour vous et vos salariés. Garantie prévoyance : Une protection contre les aléas de la vie. Épargne retraite: La constitution d un capital en toute liberté. Vous protéger c est naturel! HVA Conseil Crédits photo : Fotolia, PhotoAlto Mutuelle Prévifrance soumise aux dispositions du livre II du code de la mutualité SIREN N

3 ÉDITORIAL SOMMAIRE N 111 OCTOBRE 2014 ACTUALITÉS L Interconsulaire en marche Commerçants : adhérez au dispositif de prévention «Alerte commerces» Innovation et compétitivité : le Tarn-et-Garonne au salon ICS Club Export 82 : partager son expérience pour aller ensemble à l international Contrat de génération : l aide aux entreprises peut atteindre 8000 CCI Infos Revue trimestrielle de la Chambre de Commerce et d Industrie 22 allées de Mortarieu, BP 527, Montauban Cedex. Tél. : Fax : Site Internet : Directeur de la publication : Jean-Louis Marty Rédaction : Corinne Laval-Duboul Éditeur : ATC. Tél. : Régie publicitaire : ATC, Cédric Jonquières. Tél. : Rédaction graphique : Pixel Image Photos : CCI82, Fotolia.com Couverture : Fotolia. com ISSN : Impression : Groupe Socosprint imprimeurs, Épinal. Certifiée PEFC CTP/ ILS OSENT Jérémy Grousset, Victory Skateshop, faubourg Lacapelle à Montauban et sur Internet DOSSIER Les sociétés de services : créations d entreprises et d emplois à la clé PRATIQUE Bien anticiper la fin des tarifs historiques de gaz et d électricité FORMATION EGC : La création d entreprise, un vrai challenge! Rencontre avec Dylan Zago Sociétés de services : essor et vitalité du secteur! Les services représentent 50 % des entreprises et de l emploi de Midi-Pyrénées et plus de 33 % des entreprises de Tarn-et-Garonne (soit établissements). C est le secteur le plus créateur d emplois ces cinq dernières années. Difficiles à appréhender car très diffus, les services regroupent aussi bien les sociétés de nettoyage que d ingénierie, de communication, d espaces verts, de transport ou de BTP, en passant par les services à la personne, les services financiers Mais toutes ces entreprises ont en commun les enjeux du prix, de la qualité, de l innovation, de la relation client et la nécessité parfois de plus en plus forte de centraliser et de mutualiser leurs forces en se regroupant. Leviers incontournables pour se développer dans le contexte économique et concurrentiel actuel, marques et labels de reconnaissance des compétences métiers, sont souvent la clé de la réussite commerciale. Pour permettre aux entreprises d évaluer leurs marchés, d anticiper et à minima de réagir vite pour s adapter aux nombreux défis auxquels elles doivent faire face, une vision de long terme est indispensable à leur pérennité et à leur vitalité. La CCI 82 accompagne ce secteur pour l aider dans son développement (marchés, enjeux financiers, sociaux, environnementaux) et met à l honneur dans ce dossier spécial CCI INFOS, des entreprises de services de Tarn-et-Garonne qui témoignent de performance et de vitalité. Jean-François LAVERDURE, membre élu de la CCI Horaires d'ouverture de la CCI ACCUEIL GÉNÉRAL Du lundi au jeudi, de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 18 h. Le vendredi, de 8 h 30 à 12 h et de 14 h à 17 h 30. CENTRE DE FORMATION Du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30. CENTRE DE FORMALITÉS DES ENTREPRISES (CFE) Du lundi au vendredi, de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 16 h. Fermé le jeudi après-midi. CFE AUTO- ENTREPRENEUR Du lundi au vendredi, de 9 h à 11 h 30 INFORMATION ÉCONOMIQUE Du lundi au vendredi, de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Fermé mercredi après-midi Tél. : ESPACE ENTREPRENDRE Première information, création-reprise, apprentissagealternance du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h à 17h30 Les informations données dans ces pages ne peuvent en aucun cas se substituer à une recommandation personnalisée. Les textes publiés sont indicatifs et ne sauraient engager la responsabilité de l éditeur, ni celles des experts cités. N 111 OCTOBRE

4 ACTUALITÉS INDICATEURS ÉCONOMIQUES Indices du Coût à la Construction ICC, de référence des loyers IRL, des loyers commerciaux ILC, loyers des activités tertiaires ILAT 1 er trimestre (+0,12) (+0,60) 108,50 (-0.03) - 107,38 (-0,27) 4 e trimestre (-1,46) - 124,83 (+0,69) 108,46 (+0,11) - 107,26 (0,50) 3 e trimestre (-2,18) - 124,66 (+0,90) 108,47 (+0,28) - 107,16 (0,66) 2 e trimestre (-1,74) - 124,44 (+1,20) 108,50 (+0,79) - 107,18 (1,11) 1 er trimestre (+1,79) - 124,25 (+1,54) 108,53 (+1,42) - 107,09 (1,69) * Les évolutions mentionnées sont sur un an. Depuis le 1 er septembre 2014, l indice du coût de la construction (ICC) ne fait plus partie des indices proposés comme indice de référence pour un bail commercial ou professionnel. Selon l activité concernée, l indice des loyers commerciaux (ILC) et l indice des loyers des activités tertiaires (ILAT) pourront servir de référence pour la révision ou la conclusion des baux commerciaux. (Articles L du code de commerce) PLUS D INFORMATIONS SUR : ICC / Base 100 au 4 e trimestre 1953 IRL / Base 100 au 4 e trimestre 1998 ILC / Base 100 au 1 er trimestre 2008 ILAT / Base 100 au 1 er trimestre 2010 Indice mensuel des prix à la consommation (ensemble des ménages avec tabac) Base 100 en 1998 Juin ,14 (variation sur un an : + 0,5 %) Mai ,19 Avril ,15 Mars ,20 Février ,63 Janvier ,93 Valeur du SMIC au 1 er janvier 2014 Horaire brut 9,53 Mensuel brut pour 151,67 h (35 heures) 1 445,38 Plafond Sécurité Sociale au 1 er janvier 2014 Mensuel Annuel MISE EN GARDE Sur Internet, restez vigilants La Banque de France alerte le public sur la recrudescence des tentatives d usurpation d identité et de vol de données visant les entreprises et les particuliers. La Banque de France alerte le public sur la recrudescence des tentatives d usurpation d identité et de vol de données visant entreprises et particuliers, sous les prétextes les plus divers (migration SEPA, interdiction bancaire, déblocage de crédit, lettre du Président ). Bruno Bernier La Banque de France voit en effet son nom et son logo utilisés dans un courrier électronique prétendument envoyé depuis une fr dans lequel il est souvent demandé au destinataire de cliquer sur un lien renvoyant vers un faux site de la Banque de France, ainsi qu un formulaire de saisie de données invitant l internaute à communiquer ses coordonnées bancaires. La Banque de France appelle à la plus grande vigilance. Aucun crédit ne doit être accordé à ce courrier électronique, qui relève d une usurpation d identité visant à piéger les internautes (tentative d hameçonnage ou phishing). La Banque de France rappelle à cet égard qu elle ne demande jamais que lui soient communiquées des coordonnées bancaires, que ce soit par courrier électronique ou par téléphone. La Banque de France rappelle enfin que les pouvoirs publics ont mis en place un site permettant de signaler les escroqueries et contenus illicites sur Internet. PLUS D INFOS SUR : Rentrée économique de la CCI À l occasion de la rentrée économique, le 15 septembre dernier, Jean-Louis Marty, président de la CCI, a reçu une cinquantaine de maires et d élus territoriaux de Tarn-et-Garonne pour leur présenter les outils de la CCI mis à leur disposition pour favoriser le développement économique local et la dynamique des territoires. Une présentation d actions concrètes menées par la CCI sur les territoires a permis de voir comment transmettre son entreprise, comment créer des synergies entre entreprises, ou former ses salariés. Chacun a pu découvrir les services de la CCI autour des problématiques du commerce, de l industrie, des services, de l accompagnement proposé par la CCI en création/reprise d entreprise, de l information économique produite par la CCI mise à disposition des élus, et plus généralement du développement des entreprises souhaitant s implanter en Tarn-et-Garonne DigiClack 4 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

5

6 ACTUALITÉS CHIFFRES CLÉS L Interconsulaire en marche L association interconsulaire réunit les trois chambres du département : Chambre d Agriculture, Chambre de Métiers et de l Artisanat et Chambre de Commerce et d Industrie. de cette association est de nous permettre de travailler ensemble, de parta- «L intérêt ger. Bien que nos secteurs d activités soient différents, certaines problématiques demeurent transversales, notamment celles relatives à la compétitivité des entreprises. On est uni par les contraintes administratives mais aussi par le territoire puisque notre champ de compétences s étend sur l ensemble du Tarn-et-Garonne!», explique Jean-Paul Rivière Président de l Interconsulaire. «Il existe des liens entre les différentes activités et des connexions entre nos ressortissants. La notion de filière est très importante, notamment sur notre département. On a donc besoin de liaisons et d échanges entre nos trois chambres pour être plus efficaces dans notre action au service des entreprises», souligne-t-il. C est dans ce cadre qu une des premières actions a été de mettre en place «les chiffres clés interconsulaires», véritable base d un futur observatoire économique. D un point de vue méthodologique, les trois établissements consulaires ont fusionné les informations de leur registre des entreprises afin d obtenir des données uniques sur le tissu économique composé par les secteurs majeurs que sont l agriculture, l artisanat, le commerce, l industrie et les Jean-Paul Rivière Président de l Interconsulaire et Président de la Chambre d Agriculture services. Ainsi, une base recense enfin l ensemble des données disponibles sur les établissements. Une analyse par territoires, filières, grands secteurs est également possible à la carte. «La volonté des Présidents des trois chambres a été de rendre visible ce qui ne l était pas et d illustrer concrètement notre collaboration», ajoute Jean-Paul Rivière «et nous sommes fiers de voir que cette association fonctionne ; je tiens par ailleurs à souligner que ces «chiffres clés», tels quels, sont une première au niveau régional». Début 2014, l Interconsulaire, c est établissements et salariés 6 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

7 274_68p roll up 800x2000 institu vec.indd 1 25/09/12 14:44 une banque qui appartient À SeS CLIenTS, ça Change TouT. Le CRÉDIT MuTueL, banque MuTuaLISTe, appartient À SeS 7,4 MILLIonS De CLIenTS-SoCIÉTaIReS. montauban - 8 allée de l empereur montauban villenouvelle - 66 rue léon cladel montauban jean moulin avenue jean moulin montauban pont de chaume rue françois mauriac CRED_MUT_190x130_0313.indd :55:06 Innovation that excites : Innover autrement. JUSQU AU 31/12/2014 NISSAN NV200 1,5 dci 90ch OPTIMA JUSQU AU 31/12/2014 NOUVEAU NISSAN E-NV % ÉLECTRIQUE JUSQU AU 31/12/2014 NISSAN NV400 L1H1 2,8t 2,3 dci 110ch OPTIMA JUSQU AU 31/12/2014 NISSAN NAVARA King Cab 2.5 dci 190ch SE à partir de HT * EN ACHAT à partir de HT * BONUS ÉCOLOGIQUE INCLUS à partir de HT * EN ACHAT à partir de HT * EN ACHAT > Climatisation manuelle > Régulateur / limiteur de vitesse > Radio CD MP3 avec connectivité Bluetooth > Phares antibrouillard > Accès main-libre I-key > Câble de recharge pour prise domestique 220 V > Chargeur 3.6 Kw > Climatisation manuelle > Radio CD MP3 avec connectivité Bluetooth > Régulateur / limiteur de vitesse > Caméra de recul > Régulateur / limiteur de vitesse > Climatisation automatique bi-zone > Sièges avant chauffants et rétroviseurs extérieurs dégivrants > Radio CD RDS MP3 connectivité Bluetooth * Prix du NISSAN NV200 1,5 dci 90ch OPTIMA neuf, au prix remisé de ,08 HT soit une remise de 5 809,92 HT (incluant une aide à la reprise de 800 euros HT), par rapport au prix tarif conseillé N du 01/07/2014 de HT. Offre non cumulable réservée aux artisans, commerçants, sociétés (hors loueurs, administrations, clients sous protocoles nationaux ou régionaux), valable du 1er septembre au 31 décembre 2014 dans les points de vente NISSAN participants, intermédiaires non exclusifs. Ce message a été adressé à l aide des informations du Fichier Central des Automobiles, autorisé par l arrêté du 11/10/83 (J.O. du 25/11/83), que les marques automobiles peuvent utiliser pour vous informer sur leurs produits et services. Si vous ne souhaitez pas être destinataire de ces documents ou si vous souhaitez accéder aux informations vous concernant, il vous suffit de l exprimer par écrit auprès de l Association Auxiliaire de l Automobile, 2 rue de Presbourg Paris, en retournant le présent message et en précisant le numéro d immatriculation de votre (vos) véhicule(s). * Prix hors location batterie déduction faite d'une remise de HT pour toute commande d un Nouveau NISSAN e-nv200 VISIA FLEX neuf et déduction faite du bonus écologique de (applicable sous réserve de modification de la réglementation et d éligibilité à ce bonus). Exemple de location de batterie sur e-nv200 Fourgon FLEX : À partir de 73 HT / mois sur 36 mois et limité à km. Location de la batterie par DIAC LOCATION. Offre réservée aux artisans, commerçants, sociétés (hors loueurs, administrations, clients sous protocoles nationaux ou régionaux) et non cumulable avec d autres offres en cours, du 1er septembre au 31 décembre 2014 chez les concessionnaires participants. Ce message a été adressé à l aide des informations du Fichier Central des Automobiles, autorisé par l arrêté du 11/10/83 (J.O. du 25/11/83), que les marques automobiles peuvent utiliser pour vous informer sur leurs produits et services. Si vous ne souhaitez pas être destinataire de ces documents ou si vous souhaitez accéder aux informations vous concernant, il vous suffit de l exprimer par écrit auprès de l Association Auxiliaire de l Automobile, 2 rue de Presbourg Paris, en retournant le présent message et en précisant le numéro d immatriculation de votre (vos) véhicule(s). * Prix du NISSAN NV400 L1H1 2,8t 2,3 dci 110ch OPTIMA 2015 neuf, au prix remisé de ,07 HT soit une remise de 8 809,92 HT (incluant une aide à la reprise de 1500 euros HT) par rapport au prix tarif conseillé N du 01/07/2014 de HT. Offre non cumulable réservée aux artisans, commerçants, sociétés (hors loueurs, administrations, clients sous protocoles nationaux ou régionaux), valable du 1er septembre au 31 décembre 2014 dans les points de vente NISSAN participants, intermédiaires non exclusifs. Ce message a été adressé à l aide des informations du Fichier Central des Automobiles, autorisé par l arrêté du 11/10/83 (J.O. du 25/11/83), que les marques automobiles peuvent utiliser pour vous informer sur leurs produits et services. Si vous ne souhaitez pas être destinataire de ces documents ou si vous souhaitez accéder aux informations vous concernant, il vous suffit de l exprimer par écrit auprès de l Association Auxiliaire de l Automobile, 2 rue de Presbourg Paris, en retournant le présent message et en précisant le numéro d immatriculation de votre (vos) véhicule(s). LAUDIS AUTOMOBILES ZAC Albasud MONTAUBAN Tél * Modèle présenté : NISSAN NAVARA King Cab 2.5 dci 190ch LE, au prix remisé de ,71 HT soit une remise de 4 968,29 HT. Prix du NISSAN NAVARA King Cab 2.5 dci 190ch SE neuf, au prix remisé de ,03 HT soit une remise de 4 968,29 HT, par rapport au prix tarif du 01/07/2014 de ,33 HT. Offre réservée aux artisans, commerçants, sociétés (hors loueurs, administrations, clients sous protocoles nationaux ou régionaux), valable du 1er septembre au 31 décembre 2014 dans les points de vente NISSAN participants, intermédiaires non exclusifs. Ce message a été adressé à l aide des informations du Fichier Central des Automobiles, autorisé par l arrêté du 11/10/83 (J.O. du 25/11/83), que les marques automobiles peuvent utiliser pour vous informer sur leurs produits et services. Si vous ne souhaitez pas être destinataire de ces documents ou si vous souhaitez accéder aux informations vous concernant, il vous suffit de l exprimer par écrit auprès de l Association Auxiliaire de l Automobile, 2 rue de Presbourg Paris, en retournant le présent message et en précisant le numéro d immatriculation de votre (vos) véhicule(s). N 111 OCTOBRE

8 ACTUALITÉS SÉCURITÉ Commerçants : adhérez au dispositif de prévention «Alerte commerces» Afin de répondre aux préoccupations des commerçants face aux actes de délinquance, la Chambre de Commerce et d Industrie et la préfecture de Tarn-et-Garonne ont mis en place le dispositif ALERTE COMMERCES, en partenariat avec la Police et la Gendarmerie nationales et la Fédération Départementale des Associations de Commerçants de Tarn-et-Garonne. activités commerciales et/ou de prestations de service sont «Les confrontées à une insécurité et/ou délinquance croissante. Les commerçants sont désormais devenus des «cibles» pour des personnes mal intentionnées (vols à main armée ou avec violence, vols à l étalage commis en bande et escroqueries ). Face à ce fléau, le dispositif de prévention ALERTE COM- MERCES permet à la police et à la gendarmerie de prévenir très vite les commerçants en cas de délits venant d être commis sur le territoire, via un SMS envoyé sur leur téléphone portable. Comment fonctionne le dispositif? Le commerçant victime de vol à main armée, de faux moyens de paiement, de vols à l étalage ou d escroqueries alerte les services de Gendarmerie ou de Police en composant le 17 et décrit succinctement les faits constatés et le lieu de commission. L alerte auprès des commerces adhérents est alors lancée sous forme d un SMS à l entête ALERTE COMMERCES par le centre opérationnel de la police ou de la gendarmerie dans un délai n excédant généralement pas 30 minutes. Ceci permet d activer la vigilance des commerçants qui peuvent prendre des mesures de précaution et anticiper pour ne pas être victimes, à leur tour, d un acte similaire. «Ce dispositif, gratuit pour les commerçants (il est financé à 100 % par la CCI) a déjà fait ses preuves dans 45 départements français. Il est important que tous les commerçants adhérent pour que son efficacité soit optimale», confirme Jean-Louis Marty, Président de la CCI. POUR ADHÉRER, COMPLÉTEZ le coupon-réponse ci-contre. Témoignage de Jean-Louis VOLEMBINI Président de la chambre syndicale des débitants de tabac de Tarn-et-Garonne. «Suite à plusieurs braquages à mains armées sur la même période et même zone géographique, nous avons sollicité divers partenaires publics pour évoquer la mise en place de moyens de sécurité renforcés auprès des commerces. Le dispositif Alerte Commerce nous a été proposé par la CCI avec le soutien de la préfecture et des forces de l ordre. Il faut absolument qu un maximum de débitants de tabac et de commerçants adhèrent à ce dispositif collectif. Plus on sera nombreux plus ce sera efficace. C est gratuit pour nous commerçants et cela aide à prévenir les risques et à lutter contre la criminalité. Je tiens à saluer la réactivité de la Préfecture, des forces de l ordre, de la CCI et des associations de commerçants qui prouvent que la sécurité c est l affaire de tous!». 8 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

9 ACTUALITÉS Agenda CCI Le 17 octobre 2014 Fête de l Association des Restaurateurs et des Vins de Tarn-et-Garonne Le 17 novembre de 9 h à 12 heures à Montauban Les ateliers Internet de la CCI «Se lancer dans le e-commerce» Au Centre de formation Guy Pécou, 61 av. Gambetta Inscription CCI : Le 20 novembre à 18 heures à Monteils Soirée «Transmission d entreprise» Transmission et Régime Social des Indépendants (RSI) : droits à la retraite, cumul emploi retraite Transmettre une entreprise : que vend-on? L évaluation du prix de l entreprise Comment trouver un repreneur? Témoignage de cédant Avec la présence du RSI pour répondre aux questions sociales. Le 24 novembre à 18 heures à Montauban Présentation des résultats de «l Enquête sur la consommation» Au centre de formation Guy Pécou Stauke COUPON À RENVOYER À Chambre de Commerce et d Industrie de Montauban et de Tarn et Garonne 22 Allée Mortarieu BP MONTAUBAN Cedex par fax au ou par mail : Adhésion dispositif «Alerte Commerces» Je soussigné(e)... Commerce... Adresse... Mail... Numéro de téléphone portable... autorise la Gendarmerie Nationale ou la Police Nationale à utiliser ce numéro dans le cadre du réseau d alerte «par SMS» destiné à me prévenir (le jour ou la nuit) en cas de vols à main armée ou avec violence, aux vols à l étalage commis en bande et aux escroqueries Si vous n avez pas de téléphone portable, possibilité de recevoir une alerte sur le fixe :... Fait à......, Cachet et signature le N.B. : Les informations enregistrées sont réservées à l usage indiqué ci-dessus et ne peuvent être communiquées qu aux destinataires suivants : Gendarmerie Nationale et Police Nationale. Conformément aux articles 39 et suivants de la loi n du 6 janvier 1978 modifiée en 2004 relative à l informatique, aux fichiers et aux libertés, toute personne peut obtenir communication et, le cas échéant, rectification ou suppression des informations la concernant, en s adressant à la Chambre de Commerce et d Industrie de Montauban et de Tarn et Garonne. N 111 OCTOBRE

10 ACTUALITÉS LE TARN-ET-GARONNE AU SALON ICS Innovation et compétitivité À l occasion du Salon International de l Innovation et de la Compétitivité, «ICS», Innovation Connecting Show, organisé à Toulouse du 16 au 18 septembre dernier, 8 sociétés tarn-et-garonnaises ont présenté leurs nouvelles technologies destinées aux entreprises et aux acteurs publics. Un événement de la technopole française qui a permis aux PME de rencontrer de nouveaux partenaires et de promouvoir leurs savoir-faire aux côtés de start-up françaises et étrangères. De nombreux thèmes d actualité ont été abordés sur les forums Innovation : L innovation collaborative Financement de l innovation Le numérique de demain L évolution de la filière santé L Homme au cœur de l innovation sociétale Société Startengo Consulting Marketing stratégique et opérationnel Novalia à Montauban Vincent Olivier «La variété des exposants français et internationaux présents sur le salon est une vraie ouverture et devrait générer des synergies possibles. On a pris de bons contacts sur le salon. Pour Startengo c était intéressant de pouvoir parler d innovation technique avec des spécialistes qui confirment qu il ne suffit plus de sortir un nouveau produit pour le vendre. Il faut faire appel à des professionnels du marketing pour mieux vendre. Il faut valoriser le produit et se différencier en apportant de la valeur ajoutée. Savoir promouvoir l innovation pour mieux vendre un produit : c est le métier de Startengo que nous avons pu valoriser en proposant nos solutions marketing innovantes adaptées aux problématiques des entreprises modernes.» Sté Overlab Novalia à Montauban Jean-Loïc Ray «Overlab est une jeune entreprise spécialisée en analyses, traitement de l air (COV, Odeurs, Particules) et recherche et développement en chimie verte. Nous sommes présents au salon Pollutec et désormais au salon international ICS de Toulouse! Sur ce salon, spécialisé en technologies innovantes, j ai pu nouer quelques contacts potentiels. C est toujours intéressant de se rencontrer et d échanger pour mieux se connaître. ICS est un concentré de rencontres entre professionnels et le brassage des activités crée des liens et peut-être des synergies possibles. Une chose est sûre : ICS facilite la prise de contacts et c est déjà beaucoup.» 10 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

11 GRAND SUD AUTOMOBILES 20 Av. de l Europe Zl Albasud-MONTAUBAN Commercial : Atelier : Magasin : Distributeur agréé

12 ACTUALITÉS CLUB EXPORT 82 Partager son expérience pour aller ensemble à l international Le Club Export 82 a organisé, avec la CCI de Montauban et de Tarn-et-Garonne, une grande soirée export le 8 juillet dernier au centre de formation consulaire à Montauban. Trente entreprises ont pu : découvrir les opportunités d affaire au Maghreb en échangeant sur les bonnes pratiques avec la Banque Courtois et avec l entreprise BOREL SA implantée à Montauban ; apprendre à se protéger en découvrant l intérêt de réaliser des contrats d affaire export et/ou des contrats de partenariat ; présenter et faire découvrir leur savoir-faire à l ensemble des entreprises présentes ; développer des synergies à l international dans le cadre de la soirée festive sur le thème du Maghreb qui a clôturé cet événement. POUR PLUS D INFORMATION SUR LE CLUB EXPORT : Contact CCI : ou Président du Club Export 82, Alain Boderiou, Sté ELAUL à Montauban. Reconnaissances La société Lab eau obtient l accréditation COFRAC (analyses de l air). La société Rabes certifiée ISO 9001 et Visitez le site internet de l Association des Restaurateurs Création du Club des hôteliers du Grand Montauban. Agnès TIMBRE, Vice-Présidente de la CCI, s est vu décerner le 24 septembre au soir, le Prix de la «Manageure» de l année d Objectif News et de La Tribune, en présence de Carole DELGA, Secrétaire d État chargée du Commerce, de la Consommation et de l Économie sociale et solidaire. 17 femmes étaient nominées dans 8 catégories. Ce prix récompense une femme qui dirige son entreprise et qui contribue chaque jour par son management, sa stratégie et ses résultats à montrer qu une femme dans l industrie, c est possible. Encore bravo! 12 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

13 Expert-Comptable Par tenaire de vos compétitions N EST PAS EXPERT QUI VEUT SEULE L INSCRIPTION AU TABLEAU DE L ORDRE DONNE LE DROIT D EXERCER LA PROFESSION D EXPERT-COMPTABLE Entreprenez l esprit libre w w w.ectoulouse.com

14 ACTUALITÉS PRESTATION CCI Contrat de génération : l aide aux entreprises peut atteindre Pour toute information sur l accompagnement proposé aux entreprises par la CCI en matière de gestion des risques et des ressources humaines, contactez votre interlocutrice à la CCI : Ingrid FOLTRAN au Créé pour favoriser l embauche des jeunes de moins de 26 ans* en CDI et le maintien dans l emploi d un salarié de 57 ans dans les entreprises de moins de 300 salariés, tout en assurant la transmission des compétences, le contrat de génération permet de bénéficier d une aide de par an. L aide aux entreprises qui recruteront simultanément un jeune de moins de 26 ans et un senior d au moins 55 ans a été portée à euros, selon un décret publié le 14 septembre dernier. «Lorsque la date d embauche du jeune intervient au plus tard six mois après celle du salarié âgé, le montant de l aide est de huit mille euros, à hauteur de quatre mille euros au titre de l embauche du jeune et de quatre mille euros au titre de l embauche du salarié âgé», précise le décret. Le contrat de génération : outil pour anticiper la transmission de votre entreprise Vous êtes un senior âgé de 57 ans ou plus? Vous n êtes peut-être pas pressé de prendre votre retraite mais, avez-vous réfléchi au devenir de votre entreprise? De très nombreuses activités, notamment commerciales et artisanales, ferment chaque année faute de repreneur. Avec le contrat de génération, vous pouvez être aidé pour anticiper cette transmission. Il vous suffit de recruter un jeune âgé de moins de 30 ans. Pendant trois ans, vous pouvez le former et lui transmettre vos compétences en bénéficiant de l aide de par an. À l issue, vous n avez pas d obligation de lui transmettre votre entreprise. Vous pouvez attendre si vous ne souhaitez pas partir immédiatement ou que vous jugez qu il n est pas encore prêt, ou bien choisir finalement un autre repreneur. Votre chambre consulaire, votre organisation professionnelle ou votre comptable peuvent également vous aider pour préparer la transmission de votre entreprise. * Moins de 30 ans en cas de handicap. MODERN IRRIGATION 82 À MONTAUBAN 6 SALARIÉS CONSEIL, ÉTUDE, VENTE, POSE, RÉPARATION ET PILOTAGE DES SYSTÈMES D IRRIGATION FRÉDÉRIC HONORÉ «La transmission du savoir-faire est un véritable investissement» «Dans notre activité technique très spécifique où le savoir-faire et l expérience s acquièrent au fil des années, il était important pour nous d anticiper le départ à la retraite de l un de nos salariés. Nous avons donc recruté un salarié qui est en doublon sur le même poste pendant 2 ans. Les deux salariés vont à deux sur les chantiers où une seule personne suffirait. C est très lourd financièrement pour une petite entreprise. L aide financière apportée par le contrat de génération a le mérite d exister mais n est pas décisive. Le coût direct et indirect d une embauche dans une petite entreprise reste toujours très élevé. Avec toutes les charges que cela représente, cumuler deux postes en un pendant un ou deux ans juste pour former un salarié en espérant qu il puisse être autonome sur les chantiers, est un investissement énorme mais c est un pari que nous devions faire sur l avenir. La transmission du savoir-faire est un véritable investissement et ne s apprend que sur les chantiers» 14 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

15 ACTUALITÉS TOURISME EN TARN-ET-GARONNE Une saison estivale globalement correcte Si le soleil a été plutôt capricieux en juillet et au début du mois d août, tous les professionnels du tourisme n ont pas souffert de cette météo aléatoire. Ainsi, 60 % des Offices de tourisme / Syndicats d initiative ayant répondu à l enquête de conjoncture sont satisfaits de leur activité du mois d août, et ils sont encore plus de 42 % à estimer la fréquentation de leur office supérieure à celle du mois d août Mais cela ne rattrape pas le déficit du mois de juillet. Pour les sites et monuments, c est le mois de juillet qui a été bon, 69 % des répondants jugeant leur fréquentation supérieure en 2014 à celle de Le mois de juillet est apparu également favorable aux hôteliers, si l on en juge par les chiffres provisoires de l INSEE- DGCIS qui constate une hausse de 7 % entre juillet 2014 et juillet Mais cela fait suite à une fréquentation orientée à la baisse depuis le début de l année. Enfin, si 63, 6 % des campings estiment leur fréquentation équivalente à l an dernier pour le mois d août, elle a été jugée inférieure par 37,5 % des professionnels en juillet et 36,6 % en août. Un point marquant reste le succès de l itinérance et des modes de déplacement doux, avec notamment de bons chiffres de fréquentation de la Vélo Voie Verte, exception faite des jours de météo maussade en juillet. Ce même déficit de soleil a entraîné une baisse de fréquentation sensible des piscines et des bases de loisirs, malgré les efforts d animation telle «Plage 82». Pour les bases de loisirs, entre 2013 et 2014, le nombre des entrées comptabilisées est passé de à , soit une baisse de 44,7 %. Au global, la fréquentation de la clientèle étrangère est équivalente à celle de l été dernier, avec une forte présence des Espagnols en août dans les OT/SI, et des Anglais dans certains hôtels en juillet. Côté dépenses, la majorité de ces mêmes professionnels constate une baisse de leur volume d affaires, particulièrement pour la restauration. Sources : Agence de Développement Touristique, bilan de l enquête de conjoncture - taux de réponse de 45 % -, et résultats de la centrale de réservation Loisirs Accueil. ADT82 Monnaies - Lingots Vieux bijoux - Bijoux cassés ********** DEPUIS 1989 Monnaies anciennes Billets de banque démonétisés transaction soumise à obligation fiscale pour le vendeur - Auto liquidation - Interdit aux moins de 18 ans - Paiement en espèces non autorisé N 111 OCTOBRE

16 ILS OSENT COMMERCE ET E-COMMERCE Jérémy Grousset, VICTORY SKATE SHOP, faubourg Lacapelle à Montauban et sur Internet Située au centre-ville de Montauban et sur Internet, la boutique VICTORY SKATE SHOP, spécialisée dans les vêtements «street wear», vend dans toute la France, grâce à son site Internet E-commerce créé 1 an après l ouverture de la boutique. À 20 ans, Jérémy Grousset, ex-champion de France de skate toujours sponsorisé par les grandes marques, habille les hommes et les femmes de 15 à 75 ans de la tête aux pieds, avec ou sans skate! Il nous livre sa vision du commerce et du E-commerce. la création de mon commerce, j avais planifié un budget consa- «Dès cré à la création de ma boutique en ligne sur Internet. Car je sais que mon magasin, même très bien situé, n aura jamais le potentiel de visites que peut avoir la même boutique sur Internet. En un seul clic, je peux contacter des milliers de clients potentiels de la France entière. Internet est aujourd hui incontournable pour le commerce de proximité et facilite l envie d acheter. La diversité de l offre sur le net est presque irréelle. Donc il faut y être, bien sûr! Il est pour moi impensable d être aujourd hui commerçant et de se limiter à une clientèle locale, alors qu Internet et les réseaux sociaux permettent de cibler mille fois plus de contacts en un seul clic et gratuitement! J avoue que dès le lancement du site E-commerce, l activité s est développée. Et cette tendance ne fait que se confirmer chaque année ; Internet est devenu une façon «normale» de consommer aujourd hui. Comment voyez-vous l évolution du E-commerce et du commerce de proximité? Les commerçants de proximité doivent être lucides : Internet est incontournable et c est un complément à la vente en boutique. Alors qu en 2006, acheter sur Internet était encore assez peu développé, aujourd hui, c est presque la règle! Les chiffres sont éloquents : le e-commerce connaît un taux de croissance de plus de 10 % par an et 77 % des Français reconnaissent effectuer leurs achats par Internet. Les produits les plus achetés relèveraient des secteurs habillement, tourisme, voyages, beauté, santé, produits culturels... autant de secteurs largement représentés dans les boutiques du centre-ville. Quand les clients arrivent au magasin, bien souvent ils sont déjà allés sur Internet et savent exactement ce qu ils veulent. À nous, commerçants, d adapter notre offre à la tendance en essayant d être toujours en amont des besoins. Le E-commerce permet aux clients de la France entière de venir acheter à Montauban en deux minutes pourquoi s en priver? La plupart des franchises se sont déjà mises au e-commerce et envoient régulièrement des s à tous nos clients ou contacts. Internet permet de bénéficier d une deuxième Les ateliers Internet de la CCI Lundi 17/11 de 9 h à 12 heures au Centre de formation Guy Pécou 61 av. Gambetta à Montauban «Se lancer dans le e-commerce» Inscription CCI : vitrine (une vitrine virtuelle visible dans le monde entier) et de mutualiser des contacts clients avec d autres commerçants. Quel est l enjeu des sites Internet portails pour le commerce de centre-ville? C est un enjeu économique pour les centres-villes, un outil de communication très porteur pour doper la vitalité et la visibilité de l offre commerciale globale et l attractivité commerciale d une ville. Une seule condition : que le site Internet soit vivant et mis à jour régulièrement avec des offres commerciales. Internet permet de simplifier et de compléter le parcours d achat du client. 16 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

17 dossier dossier RAWPIXEL LES SOCIÉTÉS DE SERVICES Créations d entreprises et d emplois à la clé «La demande du client consiste à produire de plus en plus de services» Parce que l essor des entreprises de services est important sur notre territoire (33 % des créations d entreprises en 2013, 39 % des entreprises inscrites au registre du Commerce et des Sociétés et 29 % de l emploi salarié de Tarn-et-Garonne), CCI Infos consacre un dossier spécial en mettant ce secteur d activité à l honneur. Les fortes mutations des entreprises de services, les questions liées aux nouveaux usages et nouveaux modes de paiement, à la concurrence, à l utilisation généralisée d Internet autorisent les remises en question de l existant. Des entreprises, petites ou grandes, se remodèlent (partenariats, fusions, rachats), sur la base de modèles économiques innovants et robustes. À quoi ressembleront les modèles économiques de nos entreprises dans cinq ans? Cette perspective invite à revoir nos offres et transformer nos entreprises mais aussi à inventer, produire et déployer de nouveaux modèles économiques compétitifs et adaptés à la concurrence. Pour se développer, les sociétés de services doivent relever plusieurs défis dont : les technologies de l information, la qualité et l innovation. La CCI les accompagne. Le secteur, structuré en 10 filières, a été mis en avant en juillet dernier à Toulouse au salon SERVICIZ dédié à la promotion des sociétés de services. N 111 OCTOBRE

18 dossier Les sociétés de services Qui sont les sociétés de services? J. EICHINGER Les sociétés de services proposent des prestations de «mise à disposition d une capacité technique ou intellectuelle» ou de «fourniture d un travail directement utile pour l usager, sans transformation de matière». On en recense en Tarn-et- Garonne inscrites au Registre du Commerce et des Sociétés. L effectif moyen est de 3 salariés. En Tarn-et-Garonne, les grandes filières des services sont le transport, l entretien d espaces verts et de bâtiments, les services à la personne et bien-être, les services financiers, l assurance, la communication, le tourisme, les loisirs Par «services», nous entendons le terme générique qui dépasse la notion de secteur d activités. Il concerne aujourd hui toutes les entreprises, qu elles soient d origine industrielle, du service ou issues du monde de la distribution. De plus en plus d entreprises utilisent des services externalisés et l expertise d un tiers, comme elles le faisaient déjà pour la plupart avec leurs conseils, cabinets d avocats ou experts-comptables. Les entreprises ont compris l utilité de confier certaines tâches à des sociétés de services spécialisées : entretien des locaux, gestion de la flotte automobile, transports, logistique, formation, services informatiques, etc. Cette externalisation permet avant tout à l entreprise de se concentrer sur son cœur de métier et d accroître ses chances de réussite, car celles-ci sont tenues à un résultat. Elles ont d ailleurs fortement évolué, en intégrant des démarches : qualité, environnementale et/ou sociale. Parallèlement, leur implication sur des fonctions parfois hautement stratégiques se développe : ingénierie, export, communication, marketing, contrôle qualité sont autant de secteurs qui se sont développés ces dernières années. La CCI peut ainsi vous faciliter ces embauches (recherche de candidats et de financements, structuration du projet ). Il ne s agit plus uniquement de fonctions purement externalisées, mais de véritables collaborations entre l entreprise cliente et son prestataire. Les dix filières de services PRESTATIONS AGRICOLES GESTION IMMOBILIÈRE, BÂTIMENT, ENTRETIEN PAYSAGER COMMERCE DE GROS, LOCATION, RÉPARATION TRANSPORT DE BIENS ET DE PERSONNES, LOGISTIQUE CONSEIL, GESTION, FINANCES, ASSURANCES TOURISME ET VOYAGES MARKETING, COMMUNICATION, SERVICES INFORMATIQUES 18 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE SANTÉ, SOCIAL LOISIRS, CULTURE, ACTIVITÉS CRÉATIVES SERVICES PERSONNELS, BIEN ÊTRE

19 dossier Quels sont les enjeux pour les sociétés de services? ENJEUX DES SOCIÉTÉS DE SERVICES : INNOVATION RELATION CLIENT INTERNET! La concurrence et la crise ont accéléré dans les entreprises de services la remise en cause de pratiques traditionnelles de Relation Client : adaptation des offres aux nouveaux besoins et aux nouveaux modes de consommation ; transformation de la Relation Client avec l usage d Internet et des réseaux sociaux ; course à la sur-qualité et aux labels de performance ; nécessité de retravailler les notions de prix et de bénéfice ; nécessité de trouver de nouveaux modèles économiques pour un meilleur accès aux marchés (regroupements, fusions, croissance externe, partenariats ). AMATHIEU Le client veut comprendre et n accepte pas qu on lui donne des informations incomplètes. La compréhension et la transparence vis-à-vis du client sont capitales car il est de mieux en mieux et de plus en plus informé grâce à Internet et il compare tout. Le client attend une certaine reconnaissance au travers de la fidélisation. La différence ne se joue donc, certes, sur la qualité de service mais également sur la capacité d expliquer au client la différence entre deux offres, en termes de bénéfices pour lui. L enjeu consiste dès lors à définir et expliciter de façon simple les bénéfices client : le discours des équipes en contact avec les clients doit donc évoluer. Un autre enjeu majeur pour les services est de ne pas perdre le contact avec le client. Internet permet d être Recrutements et filières d avenir? Dans le département de Tarn-et-Garonne, 32 % des projets de recrutement concernent les services aux particuliers et aux entreprises (25 % à Castelsarrasin, 38 % à Montauban et 60 % en Midi-Pyrénées). Les enjeux du développement durable et de la protection de la nature suscitent l émergence de nouveaux métiers. Le vieillissement de la population favorise la création de services à la personne. L avènement de la société de loisirs conforte les activités récréatives et culturelles. Tous ces paramètres influencent les métiers de demain. De plus en plus dématérialisée, via Internet, la demande du client consiste à produire de plus en plus des services et des idées. Il faut s attendre à une montée en gamme permanente des qualifications, avec un bond des postes qualifiés. D ici à 2020, emplois par an devraient être créés en France pour combler les nouveaux besoins, tandis que personnes actuellement en activité devraient partir chaque année à la retraite. en permanence connecté avec les demandes des clients, en temps réel avec les avantages et les inconvénients que cela comporte. La première source d imagination et d invention est désormais le client! La révolution est de penser l entreprise «chez le client». Zoom sur le salon SERVICIZ Les entreprises de Tarn-et-Garonne présentes au 1 er salon dédié aux services Pour sa 1 re édition, le salon Serviciz organisé par la CCI de Toulouse les 2 et 3 juillet a réuni 137 entreprises exposantes sur 700 m² de stands aménagés et visiteurs. Le Tarn-et-Garonne était représenté par les sté Balère, Komis, Kreactiv et Lab eau. Les principaux secteurs d avenir : Santé, aide sociale, énergie renouvelable : des besoins croissants. Les services à l entreprise (maintenance, second œuvre bâtiment ) et à la personne (santé social, bien-être, entretien ). Réseaux sociaux, e-marchandising, R&D, communication. N 111 OCTOBRE

20 dossier Les sociétés de services GARAGE OLIVIER À ALBIAS ET MONTAUBAN 17 SALARIÉS «Investir pour plus de services et de proximité client» Depuis sa création en 1999 à Réalville, puis son implantation à Albias en 2009, le Garage Olivier poursuit son développement à Montauban au travers d une nouvelle implantation et d une diversification de prestations de services aux entreprises et aux particuliers : atelier de mécanique, dépannage route et autoroute, vente de véhicules, transport de marchandises et montage de pneus à domicile avec l acquisition d un camion électrique «ALLO PNEUS.COM» pour être toujours plus présent et visible sur le terrain mais sans faire de bruit! Olivier Belaygue témoigne «J investis en créant un deuxième site dans l optique de développer à la fois de nouvelles prestations de services mais également de renforcer notre présence sur le territoire par un ancrage fort à Montauban. L entreprise doit toujours investir et se positionner pour rester dans la course. Il faut aussi pouvoir se démarquer, proposer toujours plus de services et être présent le plus possible au plus près des clients. L offre de services «à domicile» suscite de plus en plus la demande du client et le fait de proposer de nouveaux services entretient la dynamique de l entreprise et des équipes. Le but est de faciliter la vie du client en allant davantage vers lui. D autres développements et axes de diversification sont à l étude pour assurer la croissance de l entreprise positionnée sur un secteur d activités diversifiées et complémentaires. Nous misons à la fois sur la qualité de service et sur le respect de l environnement au-delà parfois des normes imposées, notamment avec le suivi de nos dossiers par un conseiller spécialisé de la CCI». 20 LE JOURNAL DE LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE MONTAUBAN ET DE TARN-ET-GARONNE

Dossier de presse ALERTE COMMERCES. Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance

Dossier de presse ALERTE COMMERCES. Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance ALERTE COMMERCES Des SMS pour prévenir rapidement les commerçants en cas de fait de délinquance I PRESENTATION DU DISPOSITIF «ALERTE COMMERCES» : Afin de répondre aux préoccupations des commerçants face

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228*

Le réseau national. Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France. Initiative Vendée Bocage est l une des 228* RAPPORT D ACTIVITE Année 2014 Le réseau national Initiative Vendée Bocage, membre du réseau Initiative France Initiative Vendée Bocage est l une des 228* plateformes qui constituent Initiative France,

Plus en détail

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre

bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre l auto entrepreneur bilan d étape après 6 mois de mise en œuvre Hervé NOVELLI Secrétaire d Etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services et de

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux

Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Communication Opérationnelle Franchises et Réseaux Matérialiser votre concept CONSTRUCTION DE L IMAGE ET DE LA COMMUNICATION Traduire votre concept en véritable projet d entreprise >> Confirmer votre offre

Plus en détail

ATELIER 1: Tourisme et territoires

ATELIER 1: Tourisme et territoires COMMERCE ET TERRITOIRES ATELIER 1: Tourisme et territoires Quels leviers d action pour développer, maintenir et ensuite maîtriser le développement touristique d un territoire? 16 octobre 2014 Animation

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble!

Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! Le Livret d accueil du Repreneur Reprendre une entreprise. Nous allons faire un bout de chemin ensemble! 2 3. Sommaire Le CRA Ce livret a pour vocation de vous aider à utiliser d une manière optimale l

Plus en détail

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement

Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Innover pour un tourisme durable en Picardie Appel à projets 2012 Règlement Préambule A l horizon 2015, la Région Picardie souhaite dynamiser son offre touristique pour permettre aux acteurs régionaux

Plus en détail

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès

Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports. Service des Sports Bâtiment Pyrène 1, place Jean Jaurès Nom de l association Sigle Numéro SIRET APE DEMANDE DE SUBVENTION ORDINAIRE ANNEE 2016 Dossier à renvoyer à : Ou à déposer à : Mairie de Tarbes Service des Sports Service des Sports Bâtiment Pyrène 1,

Plus en détail

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES ENTREPRISES Avec les entreprises, le Conseil Général fait bouger les Vosges! Création Développement Reprise d entreprise CONSEIL GENERAL DES VOSGES 1 8 rue

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon

Appel à projets Oenotourisme. co-financé par le FEADER. Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon Appel à projets Oenotourisme co-financé par le FEADER Document Régional de Développement Rural du Languedoc-Roussillon 5 mars au 11 mai 2012 Sommaire Sommaire.... 2 1- Le contexte et les objectifs de l

Plus en détail

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr

Regard sur une Mutuelle. de proximité. www.mutuellebleue.fr Regard sur une Mutuelle de proximité www.mutuellebleue.fr Ensem Christian Guichard Président Répondre aux attentes de nos adhérents tout en développant l accès à une protection sociale de qualité auprès

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels

présente un plan d'action pour une croissance équilibrée du commerce en ligne respectueuse du consommateur et des professionnels Frédéric LEFEBVRE secrétaire d'etat chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et moyennes entreprises, du Tourisme, des Services, des Professions libérales et de la Consommation présente un plan

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2014 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé Date

Plus en détail

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER

VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER VACANCES VERTES EN LOIR ET CHER Nous vous remercions de l intérêt que vous portez au label Gîtes de France Nous avons le plaisir de vous adresser les informations utiles pour vous accompagner dans votre

Plus en détail

Appel à projet 2010. Axe 1 : anticipation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques

Appel à projet 2010. Axe 1 : anticipation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques Appel à projet 2010 Axe 1 : anticipation des travailleurs et des entreprises aux mutations économiques Mesure 13 : Création d activité et esprit d entreprise Sous mesure 131 : Accompagnement des créateurs

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

L assurance de. Protection Juridique. Pour tous les litiges de la vie quotidienne, nos juristes sont là pour défendre vos clients.

L assurance de. Protection Juridique. Pour tous les litiges de la vie quotidienne, nos juristes sont là pour défendre vos clients. L assurance de Protection Juridique Un atout dans votre stratégie de développement 100 % Clients 100 % Innovant 100 % Simple www.allianz.fr Pour tous les litiges de la vie quotidienne, nos juristes sont

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou à déposer avant le 08 septembre 2015 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr nweiser@cm-alsace.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession

Plus en détail

Les aides régionales pour les ENTREPRISES

Les aides régionales pour les ENTREPRISES Les aides régionales pour les ENTREPRISES Regroupement Développement Financement Immobilier Embauche Conseil Difficulté Export Reprise Cession Création Accompagner l entreprise dans les différentes phases

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne 2015 Dossier présenté par Mme/M. :. Entreprise :.. Activité principale :.. Commune d implantation : Création Reprise Date de

Plus en détail

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS

L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS L incubateur des métiers de création PROGRAMME DES FORMATIONS SEPTEMBRE-DÉCEMBRE 2011 L ACCUEIL AUX ATELIERS DE PARIS Les Ateliers de Paris, un service de la ville de Paris dédié aux porteurs de projet

Plus en détail

Guide de l adhérent 2015. Developper. Recueillir. Promouvoir. Animer Coordonner. Conseiller. Informer. Creer

Guide de l adhérent 2015. Developper. Recueillir. Promouvoir. Animer Coordonner. Conseiller. Informer. Creer Guide de l adhérent 2015 Developper Promouvoir Recueillir Accueillir Analyser Valoriser Communiquer Animer Coordonner Conseiller Informer Creer Bienvenue à l Office de Tourisme Val d Amboise Nos missions

Plus en détail

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER

EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER EOVI ENTREPRISES TOUT POUR ORCHESTRER LA PROTECTION sociale de vos salariés SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle EOVI MUTUELLE, UN EXPERT DE CONFIANCE Des chiffres et des Hommes

Plus en détail

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne

Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Dossier de candidature Prix de la création / reprise d entreprise en Auvergne Concours 2013 Dossier présenté par : Entreprise : Activité principale : Lieu d implantation : Création Reprise En projet Réalisé

Plus en détail

FABRE COURTAGE ASSURANCES. Créateurs en solutions d assurances

FABRE COURTAGE ASSURANCES. Créateurs en solutions d assurances FABRE COURTAGE ASSURANCES Créateurs en solutions d assurances S O M M A I R E PRESENTATION DU GROUPE FCA Quelques chiffres P2 Structures P2 Nos Atouts et Nos Valeurs P3 Notre Engagement P3 L équipe FCA

Plus en détail

Livret «Spécial jeunes»

Livret «Spécial jeunes» Jeunes travailleurs & Apprentis avantages Livret Action sociale «Spécial jeunes» Découvrez les prestations réservées aux jeunes et aux apprentis SANTÉ I PRÉVOYANCE I ÉPARGNE I RETRAITE I ACTION SOCIALE

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre

Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Nouveaux dispositifs des aides aux entreprises de la région Centre Accès facilité aux dispositifs et renforcement de la communication, Valorisation et reconnaissance des pratiques des entreprises régionales

Plus en détail

Livre Blanc Virtua 2012

Livre Blanc Virtua 2012 Livre Blanc Virtua 2012 LES SECRETS D UNE CAMPAGNE DIGITALE DE NOËL RÉUSSIE Suivez-nous sur Twitter Virtua 021 544 28 00 info@virtua.ch Stratégies et créations digitales 2 Table des matières Préparez votre

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

COURTIER ET AGENT D ASSURANCE

COURTIER ET AGENT D ASSURANCE COURTIER ET AGENT D ASSURANCE SOMMAIRE LE MARCHÉ DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 2 LA RÉGLEMENTATION DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 4 L'ACTIVITÉ DU COURTIER ET AGENT D ASSURANCE... 7 LES POINTS

Plus en détail

ADMINISTRATEUR DE BIENS

ADMINISTRATEUR DE BIENS ADMINISTRATEUR DE BIENS SOMMAIRE LE MARCHÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 2 LA RÉGLEMENTATION DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 5 L'ACTIVITÉ DE L'ADMINISTRATEUR DE BIENS... 7 LES POINTS DE VIGILANCE DE

Plus en détail

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet»

30/10/2014. Thématique 2 «Je finance mon projet» 1 Thématique 2 «Je finance mon projet» 3 2 Thématique 2 «Je finance mon projet» Le réseau Créo Vaucluse c est qui c est quoi? 30 structures spécialistes de l accompagnement des entrepreneurs (création,

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur

Plus en détail

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION

CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CREAGIR 33 12.05.2015 AIDE A LA CREATION CCIB 12.05.2015 Les services sur le territoire CREATION REPRISE TRANSMISSION D ENTREPRISE MAZERES 12/05/15 Sébastien CHENOT CREATION REPRISE accompagnement des

Plus en détail

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES

LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES LFP Opportunité Immo RISQUES ASSOCIES Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine. La durée de placement

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014

Nord-Pas de Calais. 19 % des entreprises envisagent de recruter en 2014 Nord-Pas de Calais N 180 JUILLET 2014 Sommaire 02 Le recrutement 03 La gestion des ressources humaines 04 Le recours à la formation continue 07 L alternance La place des RESSOURCES HUMAINES et les pratiques

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau

RECRUTEMENT. IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé. Courtier de proximité en réseau RECRUTEMENT IMMOFINANCES.NET est un réseau spécialisé Courtier de proximité en réseau en crédit immobilier, assurance de prêt, rachat de crédit, crédit pro et réméré immobilier Vous avez envie d entreprendre?

Plus en détail

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme?

1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? 1 - Pourquoi devenir partenaire de l Office de Tourisme? L'équipe de l'office de Tourisme de Tulle et de Corrèze a souhaité repenser les services et tarifs des packs afin de vous apporter davantage de

Plus en détail

GALLILEO. Business Consulting. Etude stratégique marketing sur les produits feuillus. Assemblée Générale du 19 décembre 2013 DECEMBRE 2013

GALLILEO. Business Consulting. Etude stratégique marketing sur les produits feuillus. Assemblée Générale du 19 décembre 2013 DECEMBRE 2013 GALLILEO Business Consulting DECEMBRE 2013 Etude stratégique marketing sur les produits feuillus Assemblée Générale du 19 décembre 2013 Avec le soutien de : GALLILEO BUSINESS CONSULTING 29 rue Jean-Jacques

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR TABLEAU DE COMPARAISON ENTRE L EIRL, LA MICRO-ENTREPRISE ET LE REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR Source : site Internet de l agence pour la création d entreprise (APCE) : http://www.apce.com/ SOMMAIRE : 1.

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE -2014

DOSSIER DE PRESSE -2014 RESEAU DE CONSEILLERS EN IMMOBILIER INDEPENDANTS Compétences des conseillers - Sécurité absolue des transactions DOSSIER DE PRESSE -2014 Pour en savoir plus : www.optimhome.com Contact presse Agence Shan

Plus en détail

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com

... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce. www.achat-loire.com ... tu me trouves! mon site web pour être plus visible sur internet et créer du trafic dans mon commerce www.achatloire.com PourQuoi communiquer sur internet? les chiffres clés du ecommerce en France ÉVOLUTION

Plus en détail

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous

Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82. La communication : un outil de vente ouvert à tous Route d Illins 38200 Luzinay Vienne 04.74.57.05.01 06.89.23.26.82 La communication : un outil de vente ouvert à tous jeudi 6 mars 2008 Go Between - Christian Fabre Plan de la présentation Pourquoi communiquer?

Plus en détail

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs

Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider la démarche de tourisme durable au travers d'un réseau d'ambassadeurs CAHIER DES CHARGES ANNEE 2014 PROGRAMME LOCAL DE FORMATION INTERFILIERES Pays Adour Landes Océanes Axe 1 : Le Tourisme Durable positionnement marketing du territoire Module 1 (PALO.1) : Animer et consolider

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne

Les Fiches thématiques Jur@tic. ecommerce. Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@tic ecommerce Bien préparer son projet de site de vente en ligne Les Fiches thématiques Jur@TIC? 1. Pourquoi passer le cap du e-commerce? (e-commerce signifiant commerce électronique)

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité?

ATELIER DE LA PROFESSION. Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? ATELIER DE LA PROFESSION Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa compétitivité? Comment optimiser la politique de rémunération de l entreprise pour augmenter sa

Plus en détail

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE

CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Page CRÉER ET DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE Les conseils de l expert-comptable Salon de la création de l entreprises 18/10/2008 Page Intervenants Agnès Bricard Expert-comptable, Commissaire aux comptes Page

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail

A. Secteur des services aux entreprises

A. Secteur des services aux entreprises A. Secteur des services aux entreprises 1 Services Aux Entreprises I. Diagnostic sectoriel Services Aux Entreprises 1. Contexte des entreprises Démographie des entreprises 382 417 499 286 1845 1838 1271

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011

Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 Réunion d information : «L auto-entrepreneur : C est quoi? Comment ça marche? C est pour qui?» Version du 28 janvier 2011 Mise à jour du 9 juin 2011 1 Intervenante: Marion BRIOUDES Centre de Formalités

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise

Les Rencontres de la création et de la reprise d entreprise DOSSIER DE PRESSE La 6 e édition des Rencontres de la création et de la reprise d entreprise se tiendra le jeudi 12 février 2009 au Zénith de Limoges, de 8h30 à 18h. L accès est gratuit et ouvert à tous,

Plus en détail

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR

Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Le régime MICRO-ENTREPRENEUR Françoise HARRIAGUE Pôle Guichet Unique Janvier 2015 Devient le MICRO-ENTREPRENEUR La loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Du 18 juin 2014

Plus en détail

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE

STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE STATUTS GRAND PARIS SEINE OUEST ENERGIE, AGENCE LOCALE DE L ENERGIE Article 1 - Constitution La présente association est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901.

Plus en détail

Position de l ADI sur le projet de loi Pinel relatif à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises

Position de l ADI sur le projet de loi Pinel relatif à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises Position de l ADI sur le projet de loi Pinel relatif à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises A l occasion de l examen du projet de loi Pinel sur l artisanat, le commerce et les très

Plus en détail

Le nouveau classement

Le nouveau classement Le nouveau classement des hébergements touristiques marchands Comment décrocher les nouvelles étoiles? Edito Un an après la publication de la loi de développement et de modernisation des services touristiques,

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Objet : Mesures en faveur du commerce de proximité dans la loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises du 18 juin 2014

Objet : Mesures en faveur du commerce de proximité dans la loi relative à l artisanat, au commerce et aux très petites entreprises du 18 juin 2014 SECRETARIAT D ETAT AU COMMERCE, A L ARTISANAT, A LA CONSOMMATION ET A L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE LA CHARGEE DE MISSION, MELANIE PAULI-GEYSSE Paris, le 6 mai 2015 Objet : Mesures en faveur du commerce

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance

ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL. Partageons plus que l assurance ASSURANCES ET MANAGEMENT DES RISQUES / SANTé, social ET MéDICO-SOCIAL Partageons plus que l assurance Partageons plus que l assurance Plus d accompagnement Les établissements de santé sont aujourd hui

Plus en détail

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise

La SEM Régionale des Pays de la Loire, outil essentiel contre la crise La SEM Régionale des, outil essentiel contre la crise Dossier de presse Conférence de presse La Roche-sur-Yon, 8 juin 2009 Sommaire : Communiqué de synthèse En annexe : - Fiches SEM - Note de conjoncture

Plus en détail

SOMMAIRE. Définition du portage salarial. Les différents statuts pour devenir indépendant. Présentation du portage salarial. Les services RH Solutions

SOMMAIRE. Définition du portage salarial. Les différents statuts pour devenir indépendant. Présentation du portage salarial. Les services RH Solutions Présentation SOMMAIRE Définition du portage salarial Les différents statuts pour devenir indépendant Présentation du portage salarial Les services RH Solutions A vos questions Permet à toute Le portage

Plus en détail

JE SUIS CHEF D ENTREPRISE, ET APRÈS?

JE SUIS CHEF D ENTREPRISE, ET APRÈS? JE SUIS CHEF D ENTREPRISE, 57 nyul - Fotolia.com Étape 10 > Mes obligations administratives, comptables, fiscales, sociales > Je recrute > Je me forme > Je renforce la pérennité et la compétitivité de

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC?

QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? QUEL EST LE JOUR D ENVOI LE PLUS PERFORMANT EN EMAIL MARKETING EN BtoC? Evolution des principaux indicateurs par secteur d activité 1 ère édition V1.0 - Septembre 2008 Cabestan 4-6 rue Gambetta 93583 Saint-Ouen

Plus en détail

dossier saison 2011/2012

dossier saison 2011/2012 dossier saison 2011/2012 GENÈSE DU PROJET L industrie du ski s inscrit dans un univers plus large, le secteur très courtisé des loisirs où interviennent de nombreux opérateurs du monde du voyage, de l

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

Projet de programme d actions 2014

Projet de programme d actions 2014 Plan marketing 2014 Projet de programme d actions 2014 OBJECTIFS STRATÉGIQUES Trois objectifs prioritaires ont été proposés dans le cadre du Schéma 2009-2013 : 1- Développer l attractivité du Tarn-et-Garonne

Plus en détail

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié

VOTRE. PARTENAIRE SANTé. privilégié VOTRE PARTENAIRE SANTé privilégié QUI SOMMES-NOUS? JUST EN FAMILLE, née en 2010, réunit sous la même entité les valeurs communes de deux mutuelles, Just ensemble et En Famille, et apporte à tous ses adhérents

Plus en détail

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique

Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants. A. Les conditions d accès à la fonction publique Chap 3 : Les autres régimes : fonctionnaires et indépendants En France, l Administration emploie plus de cinq millions de personnes, réparties dans les trois grandes fonctions publiques : la fonction publique

Plus en détail

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...»

Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Bienvenue! Pour vous, Que signifie «monter un projet web?...» Intro / qqs chiffres 1 000 milliard de pages recensées sur le web en 2008 250 Millions de recherches sur Google par Jour (Google, Sept. 2006)

Plus en détail

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire

11 114 annexe 1. Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire Appel à projets «Circuits alimentaires de proximité et de qualité» de la Région des Pays de la Loire 1. Contexte et objectifs visés par l appel à projets Menée dans le cadre du Schéma Régional de l Economie

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE Prêt PRCTA Prêt à 0% du Programme Régional à la Création et à la Transmission en Agriculture Date de remise des manifestations

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail