LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE?"

Transcription

1 LA TABLETTE TACTILE DANS LES ÉCOLES DE LA FRANCOPHONIE : QUELS DÉFIS POUR LES ENSEIGNANTS DE LA BELGIQUE, DU CANADA ET DE LA FRANCE? UNESCO Mobile Learning Week 2014 Aurélien Fievez et Thierry Karsenti Université de Montréal

2 PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Introduction 2. Cadre conceptuel 3. Contexte et méthodologie 4. Résultats 5. Discussion 6. Conclusion et recommandations

3 INTRODUCTION Quelle place prend la tablette tactile dans les salles de classe? Quelles sont les réalités? Quels sont les défis? Varient-ils selon les contextes?

4 CONTEXTE Les technologies mobiles sont utilisées par 2 milliards d utilisateurs (OCDE, 2013). La tablette tactile représente à elle seule plus de 30 % des parts de marché (IDC, 2013). Implantation massive de l ipad dans les salles de classe (Futuresource Consulting, 2012 ; Khaddage, 2013). 5,3 millions d ipad dans les écoles aux États-Unis (Etherington, 2013) et en augmentation croissante en Europe et en Amérique du Nord (Vu, 2013).

5 CONTEXTE Des questionnements sur les usages, avantages et défis de l utilisation de l ipad en salle de classe. Des questionnements sur l intégration de l ipad en contexte scolaire (Du Roy, 2012; Rouzé, 2012; Cubelic et Larwin, 2014). Des recherches en cours dans divers pays afin d analyser un outil en évolution.

6 La recherche menée au niveau global ipad à l école : quels usages? Quels impacts? Échantillon global : 6057 élèves et 302 enseignants du Québec. 352 élèves et 84 enseignants de Belgique et de France. Objectifs de la recherche : déterminer les usages et les effets (avantages et défis) de l utilisation de l ipad en contexte scolaire (K-12). Usages et défis de l utilisation de l ipad en classe Conception et planification des séquences de cours Perspectives pédagogiques futures

7 LA RECHERCHE MENÉE AU NIVEAU GLOBAL

8 OBJECTIFS DE CETTE PRÉSENTATION 1. Déterminer les défis rencontrés par les enseignants lors de l utilisation de l ipad en salle de classe. 2. Identifier les évolutions, similitudes et disparités en comparant trois pays francophones. 3. Présenter des recommandations afin d améliorer l intégration de l ipad en salle de classe.

9 REVUE DE LA LITTÉRATURE RELATIVE AUX DÉFIS LIÉS À L UTILISATION DE L IPAD EN CONTEXTE ÉDUCATIF (POUR L ENSEIGNANT) Transforme le rôle de l enseignant au sein de la classe (Hubert, 2012). La gestion de classe et l organisation de l apprentissage (Churchill et al., 2011); Facilite l accès, l édition et le partage de l information (voir Babnik et al. 2013; Fri-Tic, 2012; Hahn et Bussell, 2012; Martin, Berland, Benton et Smith, 2013) ; Favorise le développement des compétences informatiques de l enseignant (Huber, 2012); Améliore la qualité visuelle des supports pédagogiques (Murray, 2011); Facilite la différenciation pédagogique (Killilea, 2012 ; Murray, 2011);

10 REVUE DE LA LITTÉRATURE RELATIVE AUX DÉFIS LIÉS À L UTILISATION DE L IPAD EN CONTEXTE ÉDUCATIF (POUR L ENSEIGNANT) Manque de communication et de processus réfléchis pour soutenir une intégration pédagogique efficace auprès des élèves (Jacobsen, 2012). Besoin de formation complémentaire des enseignants (Khaddage, 2013). Lorsque les enseignants se basent sur l outil technologique et non sur les objectifs afin de concevoir une séquence d apprentissage, des effets négatifs sur la motivation des élèves sont notés (pour les mathématiques, sciences et technologies) (Attard et Northcote, 2011). Peu d enseignants travaillent dans le domaine des TIC ou utilisent les nouvelles technologies (Attard et Northcote, 2011).

11 MÉTHODOLOGIE 1. Collecte des données : Questionnaires pour les enseignants Entrevues de groupe semi-dirigées Entrevues individuelles semi-dirigées Données qualitatives et quantitatives 2. Analyse des données : Méthode mixte. Triangulation entre les données des questionnaires et des entrevues. Logiciel d analyse : QDA Miner et SPSS

12 RÉSULTATS Quels sont les défis rencontrés par les enseignants lors de l utilisation de l ipad en salle de classe? Comparaison Belgique-Canada-France

13 ÉCHANTILLON Genre des enseignants interrogés 47,7 52,3 Homme Femme

14 ÉCHANTILLON Nombre d années de carrière pour les enseignants interrogés 0,6% 22,0% 25,4% 22,0% 10,2% 19,8% moins d un an de 1 à 5 ans 6 à 9 ans 10 à 14 ans 15 à 19 ans 20 ans et plus

15 ÉCHANTILLON Matières enseignées par les enseignants interrogés Langue seconde 7,2% Arts 6,5% Sciences et technologie 18,7% physique 3,4% Français 22,1% Univers social 27,2% 14,9%

16 DÉFIS PERÇUS PAR LES ENSEIGNANTS: COMPARAISON Augmente/ facilite Sans effet Diminue/ complexifie 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 Canada France Belgique

17 DÉFIS PERÇUS PAR LES ENSEIGNANTS POUR LES APPRENANTS: COMPARAISON Augmente/ facilite Sans effet Diminue/ complexifie 1,00 2,00 3,00 4,00 5,00 6,00 Canada France Belgique

18 LES AVANTAGES PERÇUS PAR LES ENSEIGNANTS Pour leur propre pratique Pour les élèves des 27,9% Recherche Accessibilité 17,3% 30,8% Portabilité 23,3% Faciliter la Lecture numérique 11,3% 9,8% des présences 18,6% Diversité des approches 8,3% 6,8% Facilité 18,6% Rapidité 6,0% 3,8% des projets 11,6% 3,0% 3,0%

19 LES DÉFIS PERÇUS PAR LES ENSEIGNANTS AU NIVEAU DES APPRENANTS Pour leur propre pratique Pour les élèves des cours 25,9% 22,2% de jeux, réseaux sociaux 22,1% 41,3% de classe (technique, pédagogique) 18,5% des élèves 8,1% 5,8% Temps de travail 18,5% Prise de notes 5,2% Recherche des 14,8% livres numériques 1,7%

20 RECOMMANDATIONS DES ENSEIGNANTS POUR UNE UTILISATION EFFICIENTE DE LA TABLETTE EN SALLE DE CLASSE des enseignants 24,22% Liberer du temps 11,80% financiers Communauté de technique élèves Plateforme de partage Limiter l'accès en général Liste 8,10% 7,50% 6,80% 6,20% 6,20% 5,60% 5,00% 3,10%

21 RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES DE LA SECONDE PASSATION (GLOBAL 2014) Évolution entre l année 1 (9 mois d utilisation) et l année 2 (16 mois d utilisation). Perceptions des enseignants quant aux effets sur les élèves : 5,00 Augmente/ facilite Sans effet 4,50 4,00 3,50 3,00 Diminue/ complexifie 2,50 2,00 1,50 1,

22 RÉSULTATS PRÉLIMINAIRES DE LA SECONDE PASSATION (GLOBAL 2014) Évolution entre l année 1 (9 mois d utilisation) et l année 2 (16 mois d utilisation). Niveau de satisfaction des enseignants quant au projet ,5% 22,7% 26,5% 18,1% 47,8% 55,4% peu sa9sfait ou insa9sfait extrêmement ou très sa9sfait moyennement sa9sfait peu sa9sfait ou insa9sfait extrêmement ou très sa9sfait moyennement sa9sfait

23 DISCUSSION Comparaison des effets de l utilisation de la tablette tactile en salle de classe dans trois pays de la francophonie (Belgique, Canada, France). Quels sont les avantages? Quels sont les défis?

24 DISCUSSION : QUELS EFFETS? Les avantages 1. Motivation accrue des élèves ; 2. Accès à l information ; 3. Portabilité de l outil ; 4. Annotation de documents PDF facilitée ; 5. Organisation du travail plus aisée ; 6. Qualité des présentations réalisées par les élèves et les enseignants ; 7. Collaboration accrue entre les élèves et entre les élèves et l enseignant ; 8. Variété des ressources présentées (images, vidéos, applications, etc.) ; 9. Possibilité d aller à son rythme pour les élèves ; 10. Développement de compétences informatiques chez les élèves et les enseignants ; 11. Expérience de lecture bonifiée ; 12. Économie de papier pour les enseignants.

25 DISCUSSION : QUELS EFFETS? Les défis Distraction ; L écriture de textes avec la tablette tactile ; L apprentissage de l écriture ; Manuels scolaires mal adaptés ; Planification de leurs cours plus difficile; Gestion des travaux ; Méconnaissance des ressources ; Sous-usage des livres électroniques ; Distraction, nuisant à la réussite scolaire.

26 CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS Comparaison des effets de l utilisation de l ipad en salle de classe dans trois pays de la francophonie (Belgique, Canada, France). Quelles perspectives?

27 CONCLUSION Nous pouvons mettre en évidence : L ipad est vu comme un outil complémentaire d enseignement et d apprentissage. La conception de séquences de cours à l aide de l ipad nécessite un processus réflexif quant à l utilisation efficiente de l outil. Bien que la recherche ait identifié de nombreuses utilisations intéressantes de l ipad en contexte scolaire, il reste néanmoins des défis à surmonter pour permettre aux enseignants d en exploiter toutes les potentialités. Enfin, en comparant les 3 régions, les résultats varient en partie selon les éléments contextuels (la formation initiale ou continue) mais surtout par les pratiques pédagogiques mobilisées par les enseignants et les différents acteurs.

28 CONCLUSION ET RECOMMANDATIONS 1. Formation et réseautage des enseignants ; 2. Gestion de classe et modification des pratiques enseignantes ; 3. Responsabilisation et formation des élèves ; 4. Amener les élèves à lire des livres avec l Ipad ; 5. Des manuels scolaires adaptés et accessibles en tout temps ; 6. Conception des applications éducatives ; 7. Sensibiliser et intégrer les parents au projet ; 8. Combiner recherche et pratique de terrain ; 9. Utiliser l Ipad pour apprendre à écrire ; 10. Une vision cohérente et plus précise de l utilisation de l ipad afin de participer à la mission de l école.

29 REPORT OF KEY FINDINGS karsenti.ca/ipad The ipad in education: uses, benefits, and challenges A survey of 6,057 students and 302 teachers in Quebec, Canada Preliminary Report of Key Findings Thierry KARSENTI Aurélien FIEVEZ With the collaboration of: Simon COLLIN Stéphanie SIMARD Gabriel DUMOUCHEL Patrick GIROUX Aziz RASMY Maxim MORIN Ariane DUPUIS Andrée BOILY Normand ROY December 9, 2013

30 RAPPORT DES PRINCIPAUX RÉSULTATS karsenti.ca/ipad L ipad à l école : usages, avantages et défis Résultats d une enquête auprès de 6057 élèves et 302 enseignants du Québec (Canada) Rapport préliminaire des principaux résultats Thierry KARSENTI Aurélien FIEVEZ Avec la collaboration de : Simon COLLIN Stéphanie SIMARD Gabriel DUMOUCHEL Patrick GIROUX Aziz RASMY Maxim MORIN Ariane DUPUIS Andrée BOILY Normand ROY 9 décembre 2013

L IPAD À L ÉCOLE : AVANTAGES, DÉFIS ET NOUVELLES RÉALITÉS PÉDAGOGIQUES. Apple Camp 2014 Aurélien Fievez Université de Montréal

L IPAD À L ÉCOLE : AVANTAGES, DÉFIS ET NOUVELLES RÉALITÉS PÉDAGOGIQUES. Apple Camp 2014 Aurélien Fievez Université de Montréal L IPAD À L ÉCOLE : AVANTAGES, DÉFIS ET NOUVELLES RÉALITÉS PÉDAGOGIQUES Apple Camp 2014 Aurélien Fievez Université de Montréal PLAN DE LA PRÉSENTATION 1. Introduction 2. Recherche menée Contexte et méthodologie

Plus en détail

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants

Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Colloque CTIE du 27 août 2013 à l Université de Berne Les tablettes numériques à l école : pratiques et perceptions des enseignants Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice

Plus en détail

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan?

Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Compétences informationnelles des étudiants du Québec face au Web : quel bilan? Gabriel Dumouchel, doctorant, Université de Montréal Thierry Karsenti, professeur titulaire, Université de Montréal Plan

Plus en détail

Outils numériques personnels

Outils numériques personnels Outils numériques personnels Netbooks, APN, Smartphones, Tablettes Sylvain DENIS Pedago-TIC 03 février 2014 Sylvain DENIS (Pedago-TIC) Outils numériques personnels 03 février 2014 1 / 19 Plan 1 Outils

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE

LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Développer des compétences en promotion de la santé LE DÉVELOPPEMENT DES COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES DE LA THÉORIE À LA PRATIQUE Brahimi Cora, Ph. D. Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Plus en détail

Bianca Tremblay, enseignanteressource; Mathieu Tremblay, directeur des services pédagogiques; Grant Baergen, directeur général.

Bianca Tremblay, enseignanteressource; Mathieu Tremblay, directeur des services pédagogiques; Grant Baergen, directeur général. L INTÉGRATION DE LA TABLETTE ÉLECTRONIQUE AU SECONDAIRE SOMMET DE L IPAD EN ÉDUCATION MONTRÉAL, QC, 2014-05-01 Bianca Tremblay, enseignanteressource; Mathieu Tremblay, directeur des services pédagogiques;

Plus en détail

Rédacteur invité Frédéric Guay

Rédacteur invité Frédéric Guay AQEP Vivre le primaire, volume 26, numéro4, automne 2013 Dossier spécial Motivation et apprentissage Rédacteur invité Frédéric Guay poste publication contrat numéro 40010582 12 $ est conforme aux rectifications

Plus en détail

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education

Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education CENTRES REGIONAUX DES METIERS DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION Module des Technologies de l'information et de la Communication en Education Unité Centrale de la Formation des Cadres Juillet 2012 Introduction

Plus en détail

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif

L école éloignée en réseau. Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement. Au plan administratif L école éloignée en réseau Organisation pour les commissions scolaires Des conditions pour faciliter le changement Au plan administratif La gestion et l organisation d un projet ÉÉR dans une commission

Plus en détail

Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises

Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises Petit bilan sur les TBI et tablettes dans les écoles québécoises Simon Collin Département de didactique des langues*, UQAM Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante

Plus en détail

Les services de la SOFAD

Les services de la SOFAD Les services de la SOFAD Un volet essentiel de sa mission Marcelle Parr, conseillère recherche et développement 1946: Création des cours par correspondance (DGFD) 1972: Création de la Télé-Université 1988:

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire?

Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire? Journée RomandTIC 2013, HEP-BEJUNE, Bienne RPNtab, une tablette pour quoi faire? Stéphanie Boéchat-Heer, Responsable de projets de recherche et coordinatrice de l unité «Innovation et Technologie de l

Plus en détail

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants

Éducation Manitoba. Services aux élèves. aveugles ou malvoyants Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants Données de catalogage avant publication Éducation Manitoba Services aux élèves aveugles ou malvoyants [ressource électronique] ISBN: 978-0-7711-4982-5

Plus en détail

L ipad à l école : usages, avantages et défis

L ipad à l école : usages, avantages et défis L ipad à l école : usages, avantages et défis Résultats d une enquête auprès de 6057 élèves et 302 enseignants du Québec (Canada) Rapport préliminaire des principaux résultats Thierry KARSENTI Aurélien

Plus en détail

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques

Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Espaces numériques de formation Tableau de présentation synthétique des usages pédagogiques Le dispositif Présentiel «animé» utilise l'espace numérique pour projeter un support de cours, de la même manière

Plus en détail

Le Tableau Numérique Interactif, une valeur ajoutée pour l enseignement?

Le Tableau Numérique Interactif, une valeur ajoutée pour l enseignement? Journée national du CUME 2013 Le Tableau Numérique Interactif, une valeur ajoutée pour l enseignement? Lydie Rollin - Responsable du pôle d ingénierie pédagogique à COMETE (Centre Optimisé de MEdiatisation

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004

Actions pédagogiques. Sous convention avec le Grand Lyon. Acoucité, le 29 Octobre 2004 Education à l Environnement Actions pédagogiques Sous convention avec le Grand Lyon Acoucité, le 29 Octobre 2004 I -Présentation de l association Les nuisances sonores représentent une préoccupation de

Plus en détail

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

90 ans au service de l'excellence en éducation!

90 ans au service de l'excellence en éducation! Genève, le 19 janvier 2015 Original : anglais 90 ans au service de l'excellence en éducation! SOIXANTE-QUATRIÈME SESSION DU CONSEIL DU BUREAU INTERNATIONAL D ÉDUCATION Genève, 28 30 janvier 2015 VISIBILITÉ

Plus en détail

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre :

Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Les technologies de l'information et de la communication (TIC) dans les écoles d'afrique de l'ouest et du Centre : Phase II Recherche action sur la formation des enseignants aux usages pédagogiques des

Plus en détail

Le Mobile Learning en action

Le Mobile Learning en action Le Mobile Learning en action Journée SWISSMEM 2015 30 janvier 2015 Léonard Ecuyer Head Suisse Romande CYP smart education Rue du Simplon 6 1006 Lausanne +41 21 612 61 80 www.cyp.ch @cyponair_fr 1 Contenu

Plus en détail

Apports et usages de la tablette en classe de FLE/FLS EIAH 2015

Apports et usages de la tablette en classe de FLE/FLS EIAH 2015 Apports et usages de la tablette en classe de FLE/FLS EIAH 2015 Laurent Carlier Enseignant / Consultant-Formateur numérique pédagogique inovateach lt.carlier@gmail.com Résumé. L enseignant à l ère du numérique

Plus en détail

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux

Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Un outil de communication et de Formation Agricole au service des jeunes ruraux Tablette Verte Plan Contexte Présentation de la Tablette Verte Objectifs Consistance Avantages Contexte Une forte affluence

Plus en détail

Ecrire avec une tablette tactile à l école primaire

Ecrire avec une tablette tactile à l école primaire Ecrire avec une tablette tactile à l école primaire Analyse de l activité des élèves SANDRA NOG RY, L ABORATOIRE PARAGRAPHE, UNIVERSITÉ CERGY - PONTOISE CAROLINE BEAUVAIS, L A B ORATOIRE PA R A G R A PHE,

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives

La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives La plateforme de MOOC FUN : bilan et perspectives Forum UNESCO Online, Open and Flexible Higher Education for the future we want, 9-11 juin 2015, Paris Catherine Mongenet, Chargée de mission FUN, MENESR

Plus en détail

Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques

Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques Espace collaboratif «L école s active en mode nutrition» : collaborer pour faire évoluer nos pratiques Julia Gaudreault-Perron, chargée de projet 19 février 2013, Montréal 1 Objectifs de la présentation

Plus en détail

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme

Rapport d audit. Processus Type N Libellé Norme Rapport d audit Date de l audit : lundi 2 décembre 2013 concerné(s) : Direction ; réalisation et maintenir les sous processus traiter les confirmations métrologiques. Référentiel(s) : ISO 9001 : 2008 Objectif

Plus en détail

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité?

Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? 1 Synthèse des résultats de l enquête Mindjet La collaboration au sein de l entreprise: moteur ou frein pour la productivité? Février 2013 2 INTRODUCTION: Perception et tendances du travail collaboratif

Plus en détail

PROGRAMMATION 2014 du CREFECO

PROGRAMMATION 2014 du CREFECO PROGRAMMATION du CREFECO NoIntitulé Objectifs Public Dates et lieu de formation VOLET RÉGIONAL I. FORMATIONS RÉGIONALES au CREFECO ET PROJETS RÉGIONAUX 1. Activités ludiques et activités orales : français

Plus en détail

Accroître les usages des TIC dans des parcours de formation et d'éducation populaire

Accroître les usages des TIC dans des parcours de formation et d'éducation populaire Accroître les usages des TIC dans des parcours de formation et d'éducation populaire Plateforme de formation à distance de l Injep www.formation.injep.fr Contact : Dominique DIAMAND MARTIN (diamandmartin@injep.fr)

Plus en détail

Quelques exemples de services web en IST au Cemagref : portail, RSS, outils collaboratifs

Quelques exemples de services web en IST au Cemagref : portail, RSS, outils collaboratifs Quelques exemples de services web en IST au Cemagref : portail, RSS, outils collaboratifs Colette Cadiou (Clermont-Ferrand) 24èmes rencontres OMER, Lyon, 29-30 mars 2007 Plan de la présentation Le web

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

#EcoleNumerique aujourd hui et demain

#EcoleNumerique aujourd hui et demain Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Journée de restitution des résultats Synthèse du thème 4 7/05/2015 Quels moyens mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique? Quelles sont

Plus en détail

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie

Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie Les compétences de l apprenant en formation à distance : les outils d aide à l autonomie S t é p h a n i e M a i l l e s - V i a r d M e t z M a î t r e d e C o n f é r e n c e s e n p s y c h o l o g

Plus en détail

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int.

STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. STRATÉGIE RÉGIONALE D EXAMEN Présentation à la Société canadienne d évaluation Charlottetown, 5 juin 2006 Daniel Gagnon, Gestionnaire int. planification et examen Plan de la présentation Introduction Contexte

Plus en détail

Contenu disciplinaire (CK)

Contenu disciplinaire (CK) Compilation des suggestions apportées par les participants aux ateliers du Rendez-vous des conseillers pédagogiques Colloque de l AQPC 2013 Application technologique Trouver les causes, la biologie derrière

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Michel Beaudoin, UQO michel.beaudoin @uqo.ca

Michel Beaudoin, UQO michel.beaudoin @uqo.ca michel.beaudoin @uqo.ca Remerciements Coreper Groupe Conseil en Mathématique, Science et Technologie de l Outaouais Mme Paule Bellehumeur Enseignants des Cs de l Outaouais Mme Bouchra Zerhouni, assistante

Plus en détail

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone

Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Conférence régionale du Forum d Action pour la gouvernance Locale en Afrique Francophone Hôtel Teranga, Saly, Sénégal, du 18-19 Octobre 2011 Note de cadrage Contexte et justification L importance que revêt

Plus en détail

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D.

La prévention, un travail d éd. équipe. Le programme PEC, une intervention multimodale. et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. La prévention, un travail d éd équipe : Le programme PEC, une intervention multimodale auprès s d adolescents d en difficulté de comportement et de leurs parents. Martin Gendron, Ph.D. Université du Québec

Plus en détail

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/

MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ MÉDIAS SOCIAUX DU WEB 2.0 ET FAD : LES ÉTUDIANTS SONT-ILS PRÊTS? Image tirée de http://developpements.org/web-2-0/ Présentation, Bruno Poellhuber (Université de Montréal) CLIFAD 8 avril 2011 Taux de réponse

Plus en détail

Moodle - Mahara - Elgg une trilogie opensource, cœur applica6f du SI pédagogique

Moodle - Mahara - Elgg une trilogie opensource, cœur applica6f du SI pédagogique Moodle - Mahara - Elgg une trilogie opensource, cœur applica6f du SI pédagogique Bruno Bouret Yann Sallou Thierry Koscielniak Valéry Frémaux 7 juin 2013 Stop aux développements spécifiques isolés! Photo

Plus en détail

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin ARTICLE DE VULGARISATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE Documenter le quotidien d un groupe d enfants Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au

Plus en détail

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine?

Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? La Conférence Maghrébine de l'appren)ssage Numérique et l'innova)on dans l'educa)on 08-10 Décembre 2014 Quelle évolu)on du e- learning à l Université Marocaine? Pr. Rachida AJHOUN r.ajhoun@um5s.net.ma

Plus en détail

Quelques conseils pour le choix des indicateurs

Quelques conseils pour le choix des indicateurs IDENTIFIER LES INDICATEURS ET LES CIBLES Pourquoi se doter d indicateurs de suivi Étant donné l aspect dynamique du contexte dans lequel s inscrit votre projet, il est important de mesurer de façon continue

Plus en détail

GUIDE ACCESSIBILITÉ WEB

GUIDE ACCESSIBILITÉ WEB GUIDE ACCESSIBILITÉ WEB APPRENEZ À OBSERVER LES PRATIQUES D ACCESSIBILITÉ DANS LA TECHNOLOGIE QUI VOUS ENTOURE Ce document vous est présenté par : 2 QU EST-CE QUE L ACCESSIBILITÉ? L accessibilité est la

Plus en détail

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique

Outils permettant la diffusion de l information. Un point sur le droit numérique Technologies de l Information et de la Communication Introduction aux NTE/TICE Présentation des UNR UNT Outils permettant la diffusion de l information L apprentissage à partir de ces technologies numériques

Plus en détail

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015

STAGES PÉDAGOGIQUES D ÉTÉ juillet & août 2015 Formation Continue Les stages pédagogiques s adressent à tous les professeurs de Français Langue Etrangère souhaitant approfondir leur formation, actualiser leurs connaissances et renouveler leurs méthodes

Plus en détail

Résultats préliminaires de l enquête sur la dématérialisation du processus d achat public

Résultats préliminaires de l enquête sur la dématérialisation du processus d achat public Résultats préliminaires de l enquête sur la dématérialisation du processus d achat public Juillet 2008 Dans le cadre d une recherche doctorale en Management des systèmes d information Institut de recherche

Plus en détail

Maquette de Master 1 à 300h hors stage

Maquette de Master 1 à 300h hors stage Maquette de Master 1 à 300h hors stage Semestre/U E ECT S Contenu des enseignements Horaires Semestre 1 UE 1 VPMIF11 6 Modèles théoriques et culture professionnelle Conseil pédagogique et trajectoires

Plus en détail

Les Petits Débrouillards présentent

Les Petits Débrouillards présentent Les Petits Débrouillards présentent Un programme éducatif pour développer et accompagner la pratique d activités scientifiques et techniques sur les territoires. Soutenu par les investissements d avenir

Plus en détail

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique

Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Le rôle des entreprises dans les dynamiques de «ville durable et intelligente» en Belgique Auteurs Anne-Marie André & Nathalie Crutzen Smart City Institute HEC-Ecole de Gestion de l Université de Liège

Plus en détail

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée

Pédagogie inversée 35. Pédagogie inversée Pédagogie inversée 35 Pédagogie inversée 36 Pédagogie inversée «Le numérique nous recentre sur les apprentissages.» Ces derniers temps, on voit (re)fleurir la pédagogie inversée ou Flip Classroom, une

Plus en détail

Implantation d un programme d activité physique quotidien dans un établissement scolaire pour favoriser la réussite scolaire

Implantation d un programme d activité physique quotidien dans un établissement scolaire pour favoriser la réussite scolaire Implantation d un programme d activité physique quotidien dans un établissement scolaire pour favoriser la réussite scolaire USherbrooke.ca/feps/ecoleactive Équipe recherche Sylvain Turcotte, Ph.D. Sylvie

Plus en détail

Consolider les apprentissages avec un wiki

Consolider les apprentissages avec un wiki Consolider les apprentissages avec un wiki Par: Danielle Duchesneau, Marie-Paule Lachaîne et Michel Vincent Juin 2009 Problèmes identifiés: Chez l élève: Contextualisation des connaissances Résolution

Plus en détail

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS

Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Les communautés virtuelles de pratiques au CESS Stéphane Dubuc Centre d'expertise en santé de Sherbrooke (CESS) www.expertise-sante.com Février 2014 Le concept de distance Distance géographique Distance

Plus en détail

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance

Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Contribuer à la formation des géomètres francophones par la formation à distance Annick Jaton Université Laval Québec, Canada Séminaire d évaluation des besoins en formation des géomètres en Afrique de

Plus en détail

Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies

Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies Conditions pour un apprentissage en profondeur dans un dispositif médiatisé par les technologies Congrès IP3S, Session SIFEM, Marrakech Le 3 novembre 2008 Dr. Nathalie Deschryver nathalie.deschryver@unige.ch

Plus en détail

Programme d alphabétisation des jeunes filles et des femmes

Programme d alphabétisation des jeunes filles et des femmes Programme d alphabétisation des jeunes filles et des femmes PAJEF DIRECTION DE L ALPHABETISATION ET DES LANGUES NATIONALES EN PARTENARIAT AVEC L UNESCO BREDA I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION 771 millions d

Plus en détail

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES

LA BIBLIOTHÈQUE PUBLIQUE DU XXI E SIÈCLE : AU-DELÀ DU PRÊT DE LIVRES PLAN DE LA PRÉSENTATION Bref historique des bibliothèques publiques québécoises Quelques comparaisons au fil du temps La bibliothèque du XXIe siècle Le troisième lieu Le Learning Center Le FabLab LA BIBLIOTHÈQUE

Plus en détail

Compte- rendu de l atelier 1 :

Compte- rendu de l atelier 1 : Journée des ressources numériques et des actions pédagogiques - 19 mai 2014 Compte- rendu de l atelier 1 : De quelles ressources numériques ont besoin les enseignants? Echanges à partir d un bilan de l

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation

Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation Chapitre 3.2 Les outils pédagogiques numériques, de la conception à la réalisation de la formation A. Introduction.......................................................... 171 B. La diffusion des modules

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1

P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1 P A R : D A N I E L L E D U C H E S N E A U, M A R I E - P A U L E L A C H A Î N E C O L L O Q U E D E L A E E S I C Q J U I N 2 0 1 1 PROBLÈMES IDENTIFIÉS: Chez l élève: Contextualisation des connaissances

Plus en détail

Un pour tous. tous pour un!

Un pour tous. tous pour un! La contribution d une communauté virtuelle d apprentissage et de pratique au développement de la pratique professionnelle des infirmières dans les groupes de médecine de famille (GMF) au Québec Un pour

Plus en détail

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER

Plan de formation 2nd degré 2015 2016 CREER, INNOVER Plan de formation 2nd degré 2015 2016 La carte heuristique, un outil au service des apprentissages PN009406 Les cartes heuristiques sont un réel outil pour apprendre à apprendre, et s avèrent un atout

Plus en détail

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» :

Synthèse. Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : Synthèse Quatre sujets ont été présentés au cours de l atelier «Méthodes d observation» : 1. Les études d acceptabilité : exemple du tableau blanc interactif (TBI) par Philippe WOLF. 2. Etwinning, une

Plus en détail

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Participer à l activité en ligne d un groupe. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Participer à l activité en ligne d un groupe Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Coopération et collaboration Travail coopératif : la tâche est divisée

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs :

Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : 2. Qu est-ce qu un projet commun? Avant de parler de projet commun, il est important de rappeler ce qu est un projet à travers quelques indicateurs : le projet a un début et une fin et se structure en

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Postes en technologie de l information

Postes en technologie de l information Mutation 2013 Postes en technologie de l information Consultez les témoignages de nos ambassadeurs Suzanne Samson Gestionnaire en technologies de l information Simon Barriault Analyste en informatique

Plus en détail

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif

De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif De la conception à l évaluation d un jeu vidéo éducatif Application à l enseignement du jazz avec le jeu Pads n Swing guillaume.denis@ensmp.fr Centre de recherche en informatique Ecole des mines de Paris

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

Environnement de conception de Learning Games

Environnement de conception de Learning Games Environnement de conception de Learning Games Journée de travail sur la conception des jeux sérieux, 5 octobre 2011, Paris UMR 5205 Introduction Journée de travail sur la conception des jeux sérieux, 5

Plus en détail

Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec

Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec CONDENSÉ DÉCISIONNEL Étude sur les efforts requis pour gérer les offices d habitation de moins de 100 logements Société d habitation du Québec Le 11 avril 2014 d habitation de moins de 100 logements Condensé

Plus en détail

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population

Dans ce numéro. La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti. Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population Juin 2014 Volume 13, numéro 4 La programmation 2014-2015 de la Section des Amériques en Haïti Dans ce numéro Activités avec le Ministère de la Santé Publique et de la Population - Mise en œuvre de la Politique

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE

LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE LES ENTREPRISES SECTEUR D ACTIVITÉ/TAILLE Une enquête conduite sur un panel de 300 entreprises entre avril et juin 2014 Secteur Public 14% Plus de 5000 personnes 34,2% Services Commerce 50% Industrie 36%

Plus en détail

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin

Seul on va plus vite ensemble on va plus loin Nancy Côté, MSS, TS Conseillère clinicienne en travail social Une collaboration émergente dans la formation initiale et continue des travailleurs sociaux: ENJEUX ET DÉFIS Martine Duperré, Ph.D., TS. Professeure

Plus en détail

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français

Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Les pratiques de consommation de jeux vidéo des Français Le 18 novembre 2014 Combien de joueurs? Enquête en ligne, réalisée par TNS Sofres, entre le 13 et le 25 septembre 2014, auprès d un échantillon

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication

Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication Termes de référence pour le recrutement d un consultant en communication A. Contexte La Conférence des Ministres de l Éducation des États et gouvernements de la Francophonie (CONFEMEN) est une organisation

Plus en détail

RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES. Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle

RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES. Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle RÉSEAU MONDIAL DES ÉCOLES INTELLIGENTES Alphabétisation & lettrisme numérique suivant des modules d insertion professionnelle 1 L internet de l éducation : Nouvelle réalité mondiale et Africaine. Changement

Plus en détail

Objectif de la présentation

Objectif de la présentation Faculté d éducation 5 e Congrès de l AMSE, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc, 2-6 juin 2008 Communication présentée dans le cadre du colloque Le rapport aux ressources de l Internet dans le processus

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 Information document Document INF/8-F 31 August 2012 French SOURCE: TITLE: Centre National de la Statistique

Plus en détail

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride

Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride Contribuer à la professionnalisation des étudiants dans un dispositif de formation hybride 1 retour d expérience sur le dispositif de formation hybride à l institut de formation en soins infirmiers de

Plus en détail

STAGE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE SUR LES TECHNIQUES DOCUMENTAIRES ET LA GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS. Organisé par

STAGE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE SUR LES TECHNIQUES DOCUMENTAIRES ET LA GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS. Organisé par NOM DE VOTRE INSTITUTION (Logo de l institution) STAGE DE FORMATION ET DE RECYCLAGE SUR LES TECHNIQUES DOCUMENTAIRES ET LA GESTION ELECTRONIQUE DES DOCUMENTS Organisé par L Association Francophone des

Plus en détail

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition

Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Fondements et étapes du processus de recherche, 3 e édition Nouveauté Méthodes quantitatives et qualitatives Prix : 81,95 $ Auteurs : Marie-Fabienne Fortin, Johanne Gagnon ISBN13 : 9782765050063 Nombre

Plus en détail

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge?

Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Des stratégies de distanciation au travail différentes selon l'âge? Par: Nancy Côté, Romaine Malenfant & Andrée LaRue Avec la collaboration de Janic Allard, Véronique Paradis et Marie-Michèle Racine La

Plus en détail

EDU 1030. présentation du cours

EDU 1030. présentation du cours Design pédagogique en formation d adultes présentation du cours PRÉSENTATION DU COURS Introduction Le cours est une introduction au design pédagogique en formation d adultes. C est par la mise en pratique

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail