TÂCHE COMPLEXE Un paysage ancien : Salins-les-Bains au Mésozoïque (période du Trias)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TÂCHE COMPLEXE Un paysage ancien : Salins-les-Bains au Mésozoïque (période du Trias)"

Transcription

1 TÂCHE COMPLEXE Un paysage ancien : Salins-les-Bains au Mésozoïque (période du Trias) La présence de certaines roches dans le sous-sol peut permettre de reconstituer le milieu dans lequel celles-ci se sont formées, il y a souvent des millions d années. En effet, les roches portent suffisamment d indices pour que l on puisse imaginer dans quelles conditions elles se sont formées et ainsi nous renseigner sur les climats et paysages anciens, les conditions de vie de l époque La ville de Salins-les-Bains, dans le Jura (France), doit son nom et sa réputation à la présence de sel fossile dans son sous-sol. Ce sel fossile est en fait une roche sédimentaire, dite «!évaporite!» ou encore «!sel gemme!», dont la présence n est pas le fruit du hasard. Comment reconstituer le paysage et l environnement de la ville de Salins-les-Bains au Trias à partir de l étude des conditions actuelles de formation de cette roche!? Doc. 1!: Produire du sel aujourd hui, par l action de l Homme À Aigues-Mortes (sud de la France), de vastes étendues d eau salée de faible profondeur et séparées de la mer (appelées «!marais salants!»), sont aménagées et exploitées pour récolter le sel de mer. Là-bas, les conditions sont donc requises pour produire du sel.

2 Doc. 2!: Produire du sel en classe de façon très simple à partir d eau salée Verser de l eau salée (eau de mer ou saumure en provenance de Salins-les-Bains) dans une coupelle. Placer cette coupelle sur une source d eau chaude jusqu à évaporation de l eau. Observer le contenu de la coupelle. Doc. 3!: Produire du sel aujourd hui, dans un milieu naturel sans l Homme Sur Terre, de nombreux endroits sont connus pour présenter des dépôts de sel considérables, comme la mer Morte au Porche-Orient, la mer d Aral en Asie centrale ou bien le Grand Lac Salé à l Ouest des Etats-Unis (cf. photographie ci-dessous). Ces sites remarquables ont le point commun de ne pas communiquer avec l océan (étendues d eau dites «!fermées!») et de se trouver à des latitudes favorables. Consigne En utilisant les trois documents et vos connaissances, reconstituez le paysage et les conditions climatiques de la ville de Salins-les- Bains au Trias, il y a environ 210 millions d années, au moment des dépôts de sels qui caractérisent son sous-sol.

3 Notes pour l enseignant Cette activité peut être utilisée en cinquième comme ressource dans le cadre de la partie C du programme!: «!Géologie externe!: évolution des paysages!». Quelques clés pour comprendre!: La géologie d une région s explique par son histoire qui, d une manière générale, peut suivre la chronologie suivante!: - Une phase de sédimentation, au cours de laquelle se forment et s empilent les strates. Si la roche est de nature magmatique, cette phase n a pas lieu d être, elle est remplacée par une phase de genèse et d évolution des magmas. - Une phase liée à la géodynamique interne!: mouvements de compression, de divergence, jeu des failles, plissements - Une phase liée à la géodynamique externe!: érosion des structures mises en place lors de la première phase, en lien avec les possibilités offertes par la seconde phase. La région de Salins-les-Bains ne déroge pas à la règle et les couches de sel gemme puis de saumure trouvent bien leur origine dans ces trois phases. 1. La sédimentation L essentiel de cette phase remonte au Trias supérieur (le Keuper, il y a environ 215 millions d années). Le sel gemme est une roche sédimentaire de type évaporite, dont les conditions de formation sont très spécifiques et même rares naturellement. Par la méthode de l actualisme, on peut, à partir d un exemple actuel où l on sait qu il se forme du sel, comme les lagunes Maracaïdo au Venezuela, retrouver les conditions nécessaires à la formation de ce type de roches!: milieu marin riche en sels (NaCl, KCl, Ca, SO4 ), milieu confiné, colonne d eau peu profonde, températures assez chaudes Ainsi, on peut reconstituer des éléments paléogéographiques qui nous permettent d imaginer le paysage qui existait dans le Jura au Keuper!: il s agissait d un océan de type lagunaire, épicontinental, subissant une forte influence du continent en particulier au niveau de la nature des sédiments. À l époque, La Pangée, supercontinent, était bordée à l Est par la mer Téthys, et le Jura se trouvait à la jonction entre ces deux structures. La Pangée allait ensuite se fracturer et générer petit à petit la distribution actuelle des continents et océans grâce à un ensemble de mouvements tectoniques!: c est la dérive des continents.

4 V. Bichet, M. Campy, Montagnes du Jura Géologie et paysages, Néo-Edition, 2008

5 Il s est ainsi empilé au Trias supérieur quelques mille mètres de couches salifères dans la partie centrale du Jura, les courbes isopaques montrant une épaisseur plus proche de 500m dans le sous-sol salinois plus en périphérie. Ces couches de sel sont très rarement pures, elles alternent et/ou sont mélangées avec des marnes dont la nature et l abondance dépendent de l apport en sédiments continentaux drainés par les fleuves qui se jetaient dans l océan lagunaire. Ces marnes, de nature argileuse, sont la signature d une érosion des roches de la croûte continentale qui était donc très proche de l océan à l époque. L empilement d une telle épaisseur de sédiments a aussi été rendue possible par des phénomènes tectoniques de subsidence (distension du fond du bassin sédimentaire qui ainsi s enfonce davantage sous le poids des couches sus-jacentes) permettant d accumuler d importantes couches de sédiments. On peut aussi pratiquer une analyse sédimentologique pour reconstituer l histoire de la formation du sel dans la région. Des données paléontologiques viennent compléter d autres données minéralogiques, pétrologiques et géostructurales. On a en effet retrouvé des ossements d un grand reptile de type dinosaure, le Platéosaurus, et en particulier une griffe du côté du ravin de Boisset proche de Salins. La période et les conditions de vie de l animal sont communément admises car connues dans d autres sites!: elles confirment un milieu lagunaire, de bordure de continent, remontant au Trias supérieur. Des végétaux classés chez les Ptéridophytes (grandes fougères) viennent compléter les informations paléontologiques qui sont relativement pauvres, le milieu lagunaire étant relativement abiotique d après ses caractéristiques physico-chimiques. 2. La géodynamique interne Le Jura s inscrit dans une structure globale dont l orientation (SW/NE), l âge et la nature sont indissociables de la formation des Alpes (orogénèse alpine), liée au rapprochement des plaques européenne et africaine et donc à la fermeture de l océan alpin. La chaîne de montagne est donc issue d un mouvement tectonique de compression ou de convergence amorcé au Crétacé (fin de l ère secondaire) et accéléré au début de l ère tertiaire, il y a environ 70 millions d années avec un paroxysme il y a 10 millions d années (au Miocène). Dans ce type de mouvement, des failles inverses générées par la cassure des roches entraînent leur chevauchement ce qui va générer du relief. Lorsque les roches ne cassent pas trop, à l échelle de l affleurement, on obtient des plis de plus ou moins grande envergure et l on retrouve dans les paysages des anticlinaux et synclinaux. Au moment de cette compression, les couches de sel ont joué un rôle considérable, se comportant comme du savon sur lequel d autres couches ont pu se déplacer. Le sel est en effet une roche plastique dont le comportement a pu être à l origine de gondolements, de plissements et de discordances comme celle qui a généré le Mont Poupet!: à cet endroit, du Jurassique moyen se retrouve sur du Jurassique supérieur. C est un contact anormal. Les mouvements tectoniques expliquent donc les reliefs jurassiens et leur distribution actuelle.

6 3. La géodynamique externe Après une phase orogénique au cours de laquelle les couches sédimentaires sont émergées, fracturées et mises à nu, fait suite une phase d érosion amorcée déjà pendant le soulèvement. L eau, principal agent d érosion, assure une action chimique et mécanique sur les roches. Par dissolution, elle arrache et puis transporte des particules aux roches qui rejoignent souvent le réseau hydrographique (ici la Furieuse). Cette action tend à niveler et façonner les reliefs néoformés!: des vallées se creusent comme à Salins, des strates disparaissent partiellement ou entièrement, de l eau s infiltre par les fissures et les diaclases, générant un réseau karstique important dans la région. D autres éléments présents dans les paysages témoignent aussi d une érosion intense, comme les argiles de décalcification présents au niveau de nombreux affleurements calcaires qui jalonnent la vallée salinoise ainsi que les écroulements rocheux qui peuvent leur être associés. Les eaux météoriques ont aussi pu, par une lente infiltration, rejoindre les couches salifères du Trias et créer ainsi de la saumure exploitée par l Homme à Salins. Les mouvement tectoniques et l érosion expliquent donc que des couches âgées de 200 millions d années puissent affleurer ou être proches de la surface actuelle.

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction

TP SVT: H1 : Le scénario suivant présente la formation d un océan qui a ensuite disparu par subduction Chiadmi Hamid Sami Cherradi TP SVT: Intro : Les chaines de montagne sont des lieux de convergence lithosphériques. Ces zones d affrontement entre deux lithosphères renferment des informations qui permettent

Plus en détail

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes

I. L évolution des caractéristiques des chaînes de montagnes T H E M E 1 : L A T E R R E D A N S L U N I V E R S, L A V I E, L E V O L U T I O N D U V I V A N T P A R T I E 2 : G E O D Y N A M I Q U E D U D O M A I N E C O N T I N E N T A L C H A P I T R E 11 :

Plus en détail

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G.

LES ROCHES. 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. LES ROCHES 1. Introduction : a) Les roches dans la nature : Cours de géographie 3 ème artistique de transition et qualification G. Cuvelier page 1 b) Les roches, matériaux de construction : Cours de géographie

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Chapitre 7 : l évolution des paysages

Chapitre 7 : l évolution des paysages Chapitre 7 : l évolution des paysages Où que l on soit sur Terre, sous le sol, se trouvent des roches du sous-sol. DEFINITION : Erosion = dégradation, usure des roches. Qu est-ce qui peut éroder les roches

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Chapitre IV La disparition des reliefs

Chapitre IV La disparition des reliefs Chapitre IV La disparition des reliefs Vestiges d anciennes chaînes de montagnes datant de plusieurs centaines de millions d années observables sur tous les continents. Quels sont les processus responsables

Plus en détail

Tectonique des plaques et création de reliefs

Tectonique des plaques et création de reliefs PREPARATION AGREGATION INTERNE SVT TOULOUSE 27 Novembre 2013 Composition à partir d'un dossier Durée : 5 heures L'usage de tout ouvrage de référence, de tout dictionnaire et de tout matériel électronique

Plus en détail

PARTIE 1 GEOLOGIE EXTERNE : EVOLUTION DES PAYSAGES

PARTIE 1 GEOLOGIE EXTERNE : EVOLUTION DES PAYSAGES PARTIE 1 GEOLOGIE EXTERNE : EVOLUTION DES PAYSAGES Leçon I. LES PAYSAGES ACTUELS Connaître le sens et utiliser les termes (connaissances) : Modelé d un paysage : aspect que l érosion donne au relief. Érosion

Plus en détail

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS LES 11 ET 12 AVRIL 2007 Sortie de terrain en Ardèche 1 ère S : objectifs Déterminer les grandes catégories

Plus en détail

Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation

Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : Un combustible fossile : le pétrole classe : 2nde durée : 1h20 Capacités Recenser, extraire et organiser

Plus en détail

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre

Fig. 2 : Structure en couches de la Terre Cours de Tectonique globale/fb/module M12/ S3 de licence "STU/ Figures/ ------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

document 1 : diagramme pression/température

document 1 : diagramme pression/température THEME 4 : LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS Leçon 2 : convergence et collision QCM QCM 1 : Les géologues étudient des roches récoltées à l'affleurement, dans les régions du Chenaillet (gabbro)

Plus en détail

Col du Granon. Ere primaire = CARBONIFERE

Col du Granon. Ere primaire = CARBONIFERE Sortie géologie Col du Granon Ere primaire = CARBONIFERE Description de la roche : Couleur, dureté (échelle de Mohs), effervescence à l acide. Le matériel d origine : Famille de roches Le contexte environnemental

Plus en détail

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE Géosciences Aux débuts de la prospection en Pennsylvanie en 1860, les méthodes étaient "hautement scientifiques". (À l ombre des derricks, Morris, éditions Dupuis, 1997) Depuis, la consommation de pétrole

Plus en détail

Thème 2 : Enjeux planétaires contemporains

Thème 2 : Enjeux planétaires contemporains Thème 2 : Enjeux planétaires contemporains 2 sous parties : Tectonique des plaques et géologie appliquée Nourrir l humanité Une exemple de tâche complexe Rappel : «La tâche complexe est une tâche mobilisant

Plus en détail

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 7. Le rôle de l eau dans la transformation des roches A. L EAU DANS L ALTÉRATION ET L ÉROSION Quelle que soit la nature des roches à la surface du globe, elles subissent les actions conjuguées des fluides

Plus en détail

Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 1

Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 1 Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 1 Renouvellement et disparition des fonds océaniques Fabiola Fabiola ARNAUD, ARNAUD TS3 Géosciences; Lycée Victor Schœlcher 2 Mécanismes à l origine de nouveaux matériaux

Plus en détail

Géologie simplifiée des garrigues

Géologie simplifiée des garrigues Géologie simplifiée des garrigues La mer de l ère secondaire Durant l ère secondaire (-200 à -60 millions d années), la région est recouverte par la mer. Durant les périodes du jurassique et du crétacé,

Plus en détail

Fiche ressource n 1b : à la découverte des roches calcaires et des roches granitiques

Fiche ressource n 1b : à la découverte des roches calcaires et des roches granitiques Fiche ressource n 1b : à la découverte des roches calcaires et des roches granitiques Les roches calcaires : Les calcaires sont des roches sédimentaires, facilement solubles dans l eau. Lorsque la roche

Plus en détail

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE

CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE 1 CHAPITRE 6 : LE RENFORCEMENT DU MODELE PAR SON EFFICACITE PREDICTIVE Quels sont les arguments qui permettent de renforcer le modèle? 2 3 I. UNE CONFIRMATION DE L EXPANSION DU PLANCHER OCÉANIQUE A.LES

Plus en détail

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE

LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Thèmes 4 et 5 1ère PARTIE : Mobilisation des connaissances (8 points). LE DOMAINE CONTINENTAL ET SA DYNAMIQUE Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui aboutit à la

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 Les roches sédimentaires sont des témoins de leur époque de formation. Tu as vu que les produits érodés peuvent rester sur place ou être transportés par différents agents, ce

Plus en détail

Histoire géologique du massif central.

Histoire géologique du massif central. Histoire géologique du massif central. 500 millions d années : Phénomène de distension fractionne un vaste continent en deux domaines au sud (l Afrique) et au nord (l Europe du nord actuelle). Entre les

Plus en détail

INTRODUCTION - RAPPELS

INTRODUCTION - RAPPELS Thème 1B Chapitre 3 Les caractéristiques de la lithosphère continentale TermS 2012-2013 INTRODUCTION - RAPPELS L'étude de la propagation des ondes sismiques a permis d'élaborer un modèle de structure interne

Plus en détail

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés

Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Chapitre 3 - Divergence et phénomènes liés Le chapitre précédent a montré la réalité de la tectonique des plaques et notamment la création permanente de lithosphère nouvelle dans l axe des dorsales océaniques.

Plus en détail

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points)

Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation. Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) Partie II : Pratique du raisonnement scientifique et argumentation Exercice 2 : Histoire de la théorie de la tectonique des plaques (5 points) L Inde et l Asie sont actuellement en contact. Diverses méthodes

Plus en détail

Projet Sciences : Le volcanisme

Projet Sciences : Le volcanisme Projet Sciences : Le volcanisme Sources : http://www.ac-bordeaux.fr/ia64/index.php?id=1547 et http://cenicienta.eklablog.com Niveau : Cycle 3 Pilier n 3 : Les principaux éléments de la culture scientifique

Plus en détail

Dent de Morcles et les Martinets De Demècre à Pont de Nant De la mer aux montagnes plissées, puis érodées

Dent de Morcles et les Martinets De Demècre à Pont de Nant De la mer aux montagnes plissées, puis érodées 7 8 Dent de Morcles et les Martinets De Demècre à De la mer aux montagnes plissées, puis érodées Photo J. Masson La Petite Dent de Morcles (2936 m), comme beaucoup de paysages alpins, cette montagne raconte

Plus en détail

Le voyage géologique de la classe de T S au massif des Alpes

Le voyage géologique de la classe de T S au massif des Alpes Le voyage géologique de la classe de T S au massif des Alpes 1 er JOUR Le départ en car 1 E Arrêt 1 E Arrêt Nous méthodes pour interpréter les roches -La 1 er : Connaître les roches qui constituent le

Plus en détail

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale?

TP 8. Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? TP 8 Comment distinguer la croûte océanique de la croûte continentale? Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 La démarche du géologue Quelle est cette pierre? Les enveloppes abordées directement par

Plus en détail

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque

Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Magmatisme (6) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte intraplaque Il existe un certain nombre de volcans qui ne se trouvent pas en limite de plaque : on dit qu ils sont en contexte

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES

1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES 1ère partie de l épreuve Dossier. LES MARGES PASSIVES LES MARGES PASSIVES Niveau : 1 ère S, Terminale S Extrait du programme : «Marges passives des continents : elles sont structurées par des failles normales

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50)

Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) Terminales S2 Correction du Devoir Surveillé de SVT n 1 02/10/2012 Le domaine continental et sa dynamique (durée 1h50) N. Pidancier Exercice 1 : Introduction Le relief au niveau de la Terre se répartit

Plus en détail

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION

LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION LA CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SES EFFETS 1 : CONVERGENCE ET COLLISION I- DES TEMOINS D UN ANCIEN OCEAN AU NIVEAU DES ALPES FRANCO-ITALIENNES. a- RAPPELS. A- LES TEMOINS D UNE ANCIENNE MARGE PASSIVE

Plus en détail

Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles.

Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles. Bilan TP11 : La formation des combustibles fossiles. Atelier 1 : La formation d'un gisement de charbon L'origine biologique du charbon est montrée par la présence de fossiles de végétaux dans les roches

Plus en détail

L'évolution des reliefs

L'évolution des reliefs L'évolution des reliefs Table des matières Introduction 3 I - Retracer l'histoire des Alpes 4 II - TP : l'évolution des reliefs 5 1. Chaînes de montagnes anciennes et récentes... 5 2. Exercice : altitude

Plus en détail

Chapitre 2 : Un paysage change au cours du temps. I- Le paysage change sous l action de l homme

Chapitre 2 : Un paysage change au cours du temps. I- Le paysage change sous l action de l homme Chapitre 2 : Un paysage change au cours du temps I- Le paysage change sous l action de l homme Enquête: quelques ressources minérales exploitées par l homme dans le monde Pétrole Bauxite http://www.7sur7.be

Plus en détail

Le gaz de schistes : sa genèse Une vieille histoire géologique

Le gaz de schistes : sa genèse Une vieille histoire géologique Le gaz de schistes : sa genèse Une vieille histoire géologique La genèse du gaz de schistes se confond avec la genèse du pétrole, du gaz naturel et du charbon. Dans tous ce cas, ces matériaux se sont formés

Plus en détail

CORRIGE partie I sur 8 points : le réflexe myotatique. Outil de détermination de note. 1 Synthèse réussie Synthèse maladroite Pas de synthèse

CORRIGE partie I sur 8 points : le réflexe myotatique. Outil de détermination de note. 1 Synthèse réussie Synthèse maladroite Pas de synthèse CORRIGE partie I sur 8 points : le réflexe myotatique Cas général Outil de détermination de note 1 Synthèse réussie Synthèse maladroite Pas de synthèse 2 Eléments scientifiques suffisants Eléments scientifiques

Plus en détail

Dents blanches Dents du Midi Du Col de Cou au Col de Susanfe Les roches racontent une histoire à l envers

Dents blanches Dents du Midi Du Col de Cou au Col de Susanfe Les roches racontent une histoire à l envers 2a 1 2b Dents blanches Dents du Midi Du Col de Cou au Les roches racontent une histoire à l envers Pictures / Photos Dents du Midi, vue depuis le Col de Cou. Photo de M. Schlup Panorama géologique des

Plus en détail

3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches

3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches 3 De la pluie aux inondations Le rôle des roches Cette fiche permet à l élèves de développer plusieurs connaissances et compétences du socle commun au palier 3. Parmi celles-ci, les principales sont :

Plus en détail

Erosion, corrosion, transport et sédimentation

Erosion, corrosion, transport et sédimentation Erosion, corrosion, transport et sédimentation par Johan et Lionel BARRIQUAND ARPA, UFR des Sciences de la terre, Université Claude Bernard, Lyon I, Villeurbanne, France Sommaire 1. Dossier de documentation

Plus en détail

LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU

LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU LES ALPES : A LA RECHERCHE DE L OCEAN PERDU NB : Le fichier du DM (version couleur) est présent sur le site http://m.pourcher.free.fr INTRODUCTION : PRESENTATION DE LA CHAINE ALPINE Les Alpes sont une

Plus en détail

Géologie Chapitre 4 Richard Maillot UNTL Table des matières. Chapitre 4 La tectonique géologie structurale

Géologie Chapitre 4 Richard Maillot UNTL Table des matières. Chapitre 4 La tectonique géologie structurale Table des matières La tectonique géologie structurale... 1 Les plissements... 2 Structure tabulaire... 6 Différentes formes de plis... 6 Chevauchements... 8 Transgression, Discordance... 8 Les failles...

Plus en détail

Volcanisme et tectonique des plaques

Volcanisme et tectonique des plaques Volcanisme et tectonique des plaques Le volcanisme Le volcanisme est un phénomène naturel menaçant, mais il peut être aussi fascinant. Pour certaine civilisation, l attraction des volcans est grande. Elle

Plus en détail

Une mer Fossile. Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. Du bassin vocontien aux Baronnies

Une mer Fossile. Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. Du bassin vocontien aux Baronnies Fin du Jurassique (Kimméridgien). -146 / 144 M. années OCÉAN TÉTHYS Le Bassin Vocontien Carte paléogéographique simplifiée. État approximatif il y a -145 Millions d années 1 Ichtyosaure, silhouette et

Plus en détail

1 ère partie : Les chaînes de collision

1 ère partie : Les chaînes de collision 1 ère partie : Les chaînes de collision Les chaînes de collision actuelles (Tertiaire - Quaternaire) Les Alpes L Himalaya Le Zagros Les Alpes Les chaînes de collision actuelles (Tertiaire - Quaternaire)

Plus en détail

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) :

Bilan TP7 : géothermie. 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Bilan TP7 : géothermie Activité 1 : Mesures de la conduction et de la convection 1- Modélisation de la conduction (transfert d énergie thermique sans transfert de matière, de proche en proche) : Montage

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES

OLYMPIADES DES GEOSCIENCES SESSION 2009 OLYMPIADES DES GEOSCIENCES ACADEMIES DE CRETEIL, LILLE, ORLEANS-TOURS, PARIS & VERSAILLES Proposition de corrigé et barème. Exercice : Hydrates de méthane Saisie d informations Interprétations

Plus en détail

54. Le Mercantour et les massifs cristallins

54. Le Mercantour et les massifs cristallins 54. Le Mercantour et les massifs cristallins Le Gélas 3143 mètres. Le Gélas est un massif cristallin métamorphique formé de migmatites. Il est fracturé en 2 parties par une mylonite. 54. Le Mercantour

Plus en détail

La Méditerranée, un désert de sel. Eléments de correction

La Méditerranée, un désert de sel. Eléments de correction La Méditerranée, un désert de sel Eléments de correction - Qualité de la démarche Démarche)cohérente) Démarche)maladroite) Pas)de)démarche)ou)démarche) incohérente) - Eléments scientifiques exploite les

Plus en détail

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques.

La tectonique des plaques. Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. Chapitre 3 : La tectonique des plaques Problème : Quel lien peut-on faire entre séismes, volcans et plaques? I- L'enveloppe de la Terre est découpée en plaques. A- Localisation des plaques Activité : Observation

Plus en détail

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6 Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE Chapitre 6 En 1ère S, ce sont les caractéristiques de la lithosphère océanique qui ont été étudiées. En TS, ce sont les caractéristiques de la lithosphère continentale

Plus en détail

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau.

- La péridotite est quant à elle un cas particulier, difficile à classer. C est la roche du manteau. Rappels de géologie de 1S. Rappel bref de la structure du globe. http://geologie-alpe-huez.1001photos.com/roches/terre.php La lithosphère est constituée de la croûte (continentale ou océanique) et de la

Plus en détail

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE

OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE SESSION 20 OLYMPIADES ACADEMIQUES DES GEOSCIENCES ACADEMIES D AIX- MARSEILLE, BORDEAUX, CORSE, NICE, POITIERS, TOULOUSE Proposition de corrigé et barème. Olympiades académiques de géosciences 20 Page Propositions

Plus en détail

Cours de géologie. I. Notion de chronologie

Cours de géologie. I. Notion de chronologie Cours de géologie 1 L âge relatif des couches 1, 2 et 3 est fourni par le principe de superposition. Les intrusions 4, 5 et 6 sont plus jeunes que les couches sédimentaires horizontales dans lesquelles

Plus en détail

Correction de la géothermie

Correction de la géothermie Correction de la géothermie Les ondes issues d un séisme survenu en Alsace sont enregistrées dans différentes stations (Doc. 1). On dispose ainsi du temps de parcours des ondes P réfléchies sur le Moho

Plus en détail

Activité 1 : Recherche d hydrocarbures : exemple du champ pétrolifère de Malongo, au Gabon

Activité 1 : Recherche d hydrocarbures : exemple du champ pétrolifère de Malongo, au Gabon Activité 1 : Recherche d hydrocarbures : exemple du champ pétrolifère de Malongo, au Gabon Situation-problème : Une compagnie pétrolière, installée au Gabon, voudraient agrandir le champ pétrolifère (=

Plus en détail

Le front de chevauchement pennique à l affleurement (1)

Le front de chevauchement pennique à l affleurement (1) Le front de chevauchement pennique à l affleurement (1) Zone Sub-Briançonnaise Front de chevauchement Pennique au niveau du lac de Serre-Ponçon (extrait du cours de P. Lecroart) Le front de chevauchement

Plus en détail

Chap II/ Convergence lithosphérique et formation des chaines de montagne

Chap II/ Convergence lithosphérique et formation des chaines de montagne Nous avons vu qu une chaîne de montagne porte les traces d une collision continentale. Comment et où se forment les chaines de montagne? Chap II/ Convergence lithosphérique et formation des chaines de

Plus en détail

STRATIGRAPHIE ET TECHTONIQUE. Stratigraphie = étude des couches de roches sédimentaires qui ont pris naissance dans un bassin sédimentaire.

STRATIGRAPHIE ET TECHTONIQUE. Stratigraphie = étude des couches de roches sédimentaires qui ont pris naissance dans un bassin sédimentaire. STRATIGRAPHIE ET TECHTONIQUE I : Définition 1- Définition Stratigraphie = étude des couches de roches sédimentaires qui ont pris naissance dans un bassin sédimentaire. Transgression = avancée de la mer

Plus en détail

EXPLOITATION DES CARTES ET COUPES GEOLOGIQUES : PALEOGEOGRAPHIE ET HISTOIRE GEOLOGIQUE D UNE REGION

EXPLOITATION DES CARTES ET COUPES GEOLOGIQUES : PALEOGEOGRAPHIE ET HISTOIRE GEOLOGIQUE D UNE REGION EXPLOITATION DES CARTES ET COUPES GEOLOGIQUES : PALEOGEOGRAPHIE ET HISTOIRE GEOLOGIQUE D UNE REGION 1- NOTION DE CARTE GEOLOGIQUE : La carte géologique est une carte topographique bâtie selon une échelle

Plus en détail

LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES

LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES RÉSUMÉ DU STAGE GÉOLOGIE DES 6, 7 & 8 Mai 2006 à BOULOURIS 83 EFFECTUÉ PAR JEAN- LOUIS ROQUEIROL DU CLUB CAMINA LE VOLCANISME LES ROCHES MAGMATIQUES LES ROCHES METAMORPHIQUES LES ROCHES ET PAYSAGES SEDIMENTAIRES

Plus en détail

Source : www.almohandiss.com INTRODUCTION ET GENERALITES

Source : www.almohandiss.com INTRODUCTION ET GENERALITES INTRODUCTION ET GENERALITES I. INTRODUCTION La décomposition du titre de cette matière laisse deviner qu il doit s agir de l étude du mouvement de l eau dans le sol : - Hydraulique : Etude des écoulements

Plus en détail

ÉNONCÉ DU BAC S SVT MÉTROPOLE SESSION 2013 SEPTEMBRE

ÉNONCÉ DU BAC S SVT MÉTROPOLE SESSION 2013 SEPTEMBRE ÉNONCÉ DU BAC S SVT MÉTROPOLE SESSION 2013 SEPTEMBRE SUJET ET CORRIGÉ DU BAC SVT SÉRIE S MÉTROPOLE 2013 SEPTEMBRE http://www.intellego.fr/soutien-scolaire-terminale-s/aide-scolaire-svt/enonce-du-bac-svt-serie-s-septembre-2013-

Plus en détail

La théorie de la dérive des continents

La théorie de la dérive des continents Géo / Fiche 16 La tectonique des plaques La théorie de la dérive des continents Jusqu'à la fin du XIX è siècle, les scientifiques pensaient que les continents n'avaient pas bougé les uns par rapport aux

Plus en détail

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés?

Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? Variations climatiques et atmosphériques à l échelle des temps géologiques (sur de grandes durées) Ou comment reconstituer les climats passés? On a pu reconstituer la température terrestre depuis 600 MA

Plus en détail

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens.

LES PAYSAGES EVOLUENT. Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. LES PAYSAGES EVOLUENT Les roches sédimentaires sont des archives permettant de reconstituer les paysages anciens. 1 - De nouvelles roches se forment à partir des matériaux de l'érosion 1 - De nouvelles

Plus en détail

La datation relative

La datation relative La datation relative Pour reconstituer l histoire géologique de la Terre, on peut établir une chronologie des évènements, c'est-à-dire rétablir l ordre selon lequel les formations géologiques se sont mises

Plus en détail

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay

PRO 2011-05. Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay PRO 2011-05 Édition : Joanne Nadeau, ing. Graphisme : André Tremblay www.mrnf.gouv.qc.ca/produits-services/mines.jsp Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2011 Gouvernement du Québec,

Plus en détail

Les plis partie 2 Plis concentriques, plis semblables

Les plis partie 2 Plis concentriques, plis semblables Les plis partie 2 Plis concentriques, plis semblables Sommaire 1. Plis concentriques et plis semblables : définitions 2. Plis concentriques et plis semblables : exemples 3. Plis concentriques : propriétés

Plus en détail

Les roches des Pyrénées Sébastien Zaragosi Université de Bordeaux

Les roches des Pyrénées Sébastien Zaragosi Université de Bordeaux Les roches des Pyrénées Sébastien Zaragosi Université de Bordeaux http://www.zaragosi.fr 1 Les roches des Pyrénées Bibliographie 2 Les roches des Pyrénées Bibliographie 3 Les roches des Pyrénées Bibliographie

Plus en détail

Reliefs et climats du monde

Reliefs et climats du monde Reliefs et climats du monde Matière : Géographie Domaine : Regard sur le Monde Séance 1 Quels sont les reliefs mondiaux? CM2! Objectif(s) de la séance :! Connaître les caractéristiques des reliefs du monde

Plus en détail

On cherche à déterminer si la superposition des roches de l ophiolite du Chenaillet correspond à celle d une lithosphère océanique.

On cherche à déterminer si la superposition des roches de l ophiolite du Chenaillet correspond à celle d une lithosphère océanique. TP n 14 Les traces de l ancien océan Alpin et de sa subduction Thème 1-B-2 La formation d une chaîne de montagne est associée au préalable à l existence d un océan qui séparait les deux masses continentales

Plus en détail

Prospection géophysique

Prospection géophysique Prospection géophysique Projet Géothermie 2020 François Martin Michel Meyer Mobile: +41 76 569 17 07 Mobile : +41 76 532 26 28 www.geo2x.com www.sig-ge.ch www.geothermie2020.ch - 1 - Qu est-ce que la géothermie?

Plus en détail

Les volcans vus du ciel.

Les volcans vus du ciel. 24 février 2015 Les volcans vus du ciel. Par Charles Frankel Géologue Sommaire Les volcans vus du ciel.... 1 I. L Etna :... 1 II. Le Stromboli :... 2 III. Volcanisme terrestre :... 2 IV. Le Santorin :...

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

disparition des reliefs

disparition des reliefs @ Correction FA6 La http://scolawebtv.crdp-versailles.fr/player.php?id=1418 disparition des reliefs Des vestiges d anciennes chaînes de montagne datant de plusieurs centaines millions d années sont observables

Plus en détail

Quel est le lien entre toutes ces énergies????

Quel est le lien entre toutes ces énergies???? Quel est le lien entre toutes ces énergies???? Comment l Homme utilise l énergie lumineuse? A. Une inégale répartition de l énergie solaire en fonction de la latitude Manuel Nathan seconde Répartition

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution II - Le fonctionnement global de la Terre Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction

Plus en détail

La boucle de l Oise à Cergy. Source : Musée départemental de l éducation : «Géographie du Val d Oise».

La boucle de l Oise à Cergy. Source : Musée départemental de l éducation : «Géographie du Val d Oise». La boucle de l Oise à Cergy. Source : Musée départemental de l éducation : «Géographie du Val d Oise». 4 Intégration du Val d Oise dans la région Situé au nord-ouest de la région Ile de France, le Val

Plus en détail

La gestion de l eau en Afrique subsaharienne : exemple du bassin de la Volta

La gestion de l eau en Afrique subsaharienne : exemple du bassin de la Volta La gestion de l eau en Afrique subsaharienne : exemple du bassin de la Volta L ensemble des documents, sauf mention contraire, est issu de l IRD (Institut pour la Recherche et le Développement) Doc. 1

Plus en détail

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 Particularités du sel Abondance géologique Faible porosité (étanche) = 1%, K=10-21 m 2 Grande solubilité (lessivage)

Plus en détail

Balades hydrogéologiques en Aquitaine

Balades hydrogéologiques en Aquitaine Balades hydrogéologiques en Aquitaine Formations secondaires, tertiaires et quaternaires de la Côte Basque (commune de Saint-Jean-de-Luz) Carte de localisation de la balade en région Aquitaine Formations

Plus en détail

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande»

Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Commentaire de documents : Sujet : «Tectonique et société : le cas de l'islande» Consignes : - travail individuel ; - rédiger intégralement introduction et conclusion ; - noter les titres des grandes parties

Plus en détail

Indices tectoniques Photo correspondante Schéma interprétatif Caractéristiques Les failles de type. sont un indice de déformation

Indices tectoniques Photo correspondante Schéma interprétatif Caractéristiques Les failles de type. sont un indice de déformation TP 12 : L épaississement crustale 1 Lors de la convergence lithosphérique, les terrains se déforment et forment des chaînes de montagnes, comme les Alpes. Dans ces chaînes de montages, la croûte continentale

Plus en détail

La formation des chaînes de montagne.

La formation des chaînes de montagne. La formation des chaînes de montagne. Comment se mettent en place les chaînes de montagne? Quelles sont les structures reconnaissables et indices permettant d identifier les étapes de la formation d une

Plus en détail

Cette couche est mince sous les océans, épaisse sous les continents. C est dans cette couche qu on trouve les courants de convection.

Cette couche est mince sous les océans, épaisse sous les continents. C est dans cette couche qu on trouve les courants de convection. Sciences Humaines 9 Jeu de Jeopardy Réponse: Cette couche est mince sous les océans, épaisse sous les continents. Question: Qu est-ce que c est la croûte terrestre? C est dans cette couche qu on trouve

Plus en détail

I) LES ZONES ACTIVES DELIMITENT DES PLAQUES

I) LES ZONES ACTIVES DELIMITENT DES PLAQUES LA STRUCTURE SUPERFICIELLE DE LA TERRE Activité 1 A l aide de http://www.biologieenflash.net/animation.php?ref=geo-0024-1 situez les zones sismiques et volcaniques. I) LES ZONES ACTIVES DELIMITENT DES

Plus en détail

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER

La convergence lithosphérique et ses effets. Conception Christine BOULIER La convergence lithosphérique et ses effets Conception Christine BULIER Filiation des gabbros de la lithosphère océanique Gabbro de dorsale océanique Gabbro hydraté zone d accrétion Gabbros zone de subduction

Plus en détail

Eaux usées Centre de traitement

Eaux usées Centre de traitement EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Centre de traitement Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eaux qui ont été utilisées pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau

Plus en détail

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons Atomes Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons et d électrons. Leur taille est de l ordre d un dixième de milliardième de mètre. Calcaire Roche sédimentaire

Plus en détail

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps.

Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Les changements climatiques aux plus grandes échelles de temps. Hypothèse : Grâce à l application du principe d actualisme, on peut essayer de connaître les conséquences actuelles des climats sur la formation

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail