Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf. Ventilation Biological treatment Thermal desorption...

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf. Ventilation Biological treatment Thermal desorption..."

Transcription

1 Water movements in frozen soils Gilles Lefebvre Samir Kaced Saïd Makhlouf 1.On site treatment 2. Out site treatment Physical Chemical Biological In situ treatment Excavation Ventilation Biological treatment Thermal desorption... 1/

2 Slow freezing Moving freezing front Displacement of impurities, polluants Concentration of polluants, impurities in reduced soil volumes Polluants Frozen soil Non frozen soil 2/

3 Context Proposal Problem Model Heat and mass transfer : a complex problem Coupling between heat, dry air, vapor, water and ice Non linear equations Conservation Transport Huge number of state variables and equations (pde!) There is liquid water at temperature lower than 0 C Bad knowledge of the microscopical phenomena Many parameters value required (direct measurement not always possible or easy) 3/

4 Model hyp Hypothesis Local thermal, physical and chemical species and phases equilibrium Pores are spherical and are homogeneously filled by the ice The behaviour of the frozen porous media is the one of a usual porous media whose porosity and permeabilities depend on the ice content Air and water vapor are perfect gas Transport is diffusive (Darcy, Fick) Non deformable porous dry soil 4/

5 Model struct. Model structure : three fluids and two solids model 5 species: Liquid water Water vapor Ice Solid dry soil Dry air State variables Liquid and gases: pressure, density, temperature Ratio of frozen water... 5/

6 Equations 1 Mass conservation for reach i t + div specie w i i = a i Water conservation a el + a es + a eg = 0 Energy conservation Energy balance U t + div h aw a + h eg w eg + h el w el + q = 0 U = r a u a + r el u el + r eg u eg + r es u es + r m u m v el = w el Liquid water flow (Darcy) = k ρ l grad p el el Water vapor and air flows (Darcy+Fick) v i = w i = k ρ g grad p g i p g p i Dfgrad p i p g Conductive heat flux (Fourier) q = λgradt 6/

7 Equations 2 Air and water vapor are perfect gases p i = ρ irt M i p eg p sat eg T Thermodynamical gas-liquid p el = equilibrium RT p atm + ρ (Clapeyron) el ln M e Mechanical gas-liquid equilibrium (Kelvin-Laplace S l = exp αχβ + empirical) p c = p g p el = 2σ T χ Liquid water concentration in soils Ice content versus temperature (empirical) siθ < 0alorsω = ae θ c siθ > 0alorsω = b + 1 b 1 e θ d oùθ = T 273,15 W (%) silt clay sand ( C) 7/

8 Equations 3 Water superficial stress σ = 0, T 1, ,625 1 T T = T T c T c = 647,096K Liquid and gas permeabilities k l = kk rl μ l k g = kk rg μ g k rl = S l 1 1 S l 1 m m 2 1 m 2m k rg = S l 1 S l Water vapor partial pressure lnp sat eg T = 68, ,64 6,2973lnT T Equivalent conductivity λ = λ 1 Φ m λ es Φ Φ Φ S λ l Φ S g el λg + closing equation 8/

9 Numerical Control volume method Scilab implementation N 1 N 2 N 3 N 4 N n Figure (2) maillage uniforme 9/

10 Numerical Homogeneous soil : clay Figure (3) Evolution de la température imposée en surface du sol 10/

11 Soil temperature evolution Top (node 1) 0.2m (node 3) 0.4m (node 5) 0.6m (node 7) 0.8m (node 9) 1 m (node 11) Results Liquid water apparent density ev θ ( C) time (days) ρ wl (W.m -3 ) time (days) 11/

12 Velocity (m/s) Apparent liquid water velocity evolution Depth Top (node 1) 0.2m (node 3) 0.4m (node 5) 0.6m (node 7) 0.8m (node 9) 1 m (node 11) Results time (days) = Bottom-up velocity m/s Water flow (m Every day (m Every 5 days (m 12/

13 Top freezing Top thawing Results frozen cryosuccion not frozen 13/

DE LA SIMULATION NUMERIQUE EN VOLCANOLOGIE

DE LA SIMULATION NUMERIQUE EN VOLCANOLOGIE DE LA SIMULATION NUMERIQUE EN VOLCANOLOGIE Alain Burgisser CNRS Institut des Sciences de la Terre d Orld Orléans ECOULEMENT DE CONDUIT PERMEABILITE DU MAGMA MODELISER LA CHIMIE DU DEGAZAGE CONVECTION MAGMATIQUE

Plus en détail

1. Conductivité thermique effective

1. Conductivité thermique effective La mesure de conductivité thermique (à travers l exemple des super-isolants de type aérogels) Arnaud RIGACCI Ecole des Mines de Paris Centre Energétique et Procédés (CEP) Equipe «Energétique, Matériaux

Plus en détail

METROLOGIE THERMIQUE ADAPTEE AUX ISOLANTS ET SUPER-ISOLANTS LEGERS: APPLICATION A LA THERMO-POROSIMETRIE

METROLOGIE THERMIQUE ADAPTEE AUX ISOLANTS ET SUPER-ISOLANTS LEGERS: APPLICATION A LA THERMO-POROSIMETRIE METROLOGIE THERMIQUE ADAPTEE AUX ISOLANTS ET SUPER-ISOLANTS LEGERS: APPLICATION A LA THERMO-POROSIMETRIE Alain DEGIOVANNI Yves JANNOT 1 PLAN DE LA PRESENTATION 1. LES PRINCIPALES MÉTHODES DE MESURE DE

Plus en détail

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles

Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles ème Congrès Français de Mécanique Bordeaux, 6 au 3 août 3 Etude de l écoulement d un fluide entre deux plans parallèles munis d obstacles. BODIF, F. DNNE,.K. BENKL niversité des Sciences et de la Technologie

Plus en détail

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer Promold study Consulting Services Customer Reduce weight of material with the simulation By Dr. LUYE jean- François (Imug Presentation) www.promold.fr 1 Goal Reduce cost of material Minimal weight =? Initial

Plus en détail

Shear bands: are foams liquid or solid?

Shear bands: are foams liquid or solid? Shear bands: are foams liquid or solid? Localized deformation Non homogeneous velocity profile Cyprien Gay Matière et Systèmes complexes UMR 7057 CNRS Université Paris Diderot Shear bands in complex fluids

Plus en détail

INTERACTION GAZ-SURFACES (FROIDES):

INTERACTION GAZ-SURFACES (FROIDES): INTERACTION GAZ-SURFACES (FROIDES): 1) DÉSORPTION THERMIQUE: EFFET DE COUVERTURE IMPORTANCE ASTRO?! 2) DÉSORPTION CHIMIQUE ATELIER LERMA - PARIS - F. DULIEU - 3 NOVEMBRE 2014 DÉSORPTION- ADSORPTION ET

Plus en détail

Experimental study of flow separation

Experimental study of flow separation Experimental study of flow separation Fawzi FADLA TEMPO Laboratory (DF2T Team) - Valenciennes Outline Introduction & Background Motivations & Methodology 2D-Bump separation (adverse pressure gradient)

Plus en détail

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM

CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH 2015 - Présentation des Besoins de SAIPEM CITEPH CITEPH 20/01/15 14/03/11 Présentation des des besoins besoins des des Sponsors Sponsors CITEPH 20/01/15 Présentation des besoins des Sponsors 2 CITEPH

Plus en détail

Nombre de jours non conformes par zone Number of non-conforming days per zone

Nombre de jours non conformes par zone Number of non-conforming days per zone FR Qualité des mesures provisoires de quantité de gaz livrée aux PITD transmises aux GRD pour le calcul des allocations provisoires Nombre de jours non conformes par zone d équilibrage et par mois. Un

Plus en détail

Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement

Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement Document à remplir par le fournisseur du VIM en précisant ce qui est compris et ce qu il est possible de réaliser dans l équipement Document to be filled by VIM supplier, with precision on what is included

Plus en détail

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada

SOIL MOISTURE AND RADON GAS. Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada SOIL MOISTURE AND RADON GAS Bliss L. Tracy Radiation Protection Bureau Health Canada CGEO Workshop on Soil Moisture Saskatoon SK 19-20 June 2007 Outline What is radon? Where does it come from? Why is it

Plus en détail

LOIS DE PERMEABILITE AU GAZ POUR LES DECHETS NON DANGEREUX SOUS COMPRESSION

LOIS DE PERMEABILITE AU GAZ POUR LES DECHETS NON DANGEREUX SOUS COMPRESSION LOIS DE PERMEABILITE AU GAZ POUR LES DECHETS NON DANGEREUX SOUS COMPRESSION GAS PERMEABILITY LAWS FOR MUNICIPAL SOLID WASTE UNDER COMPRESSION Guillaume STOLTZ 1,2, Jean-Pierre GOURC 1, Laurent OXARANGO

Plus en détail

Projection plasma de précurseurs liquides:

Projection plasma de précurseurs liquides: Projection plasma de précurseurs liquides: Une introduction à la modélisation du traitement du matériau liquide Cécile Marchand, Gilles Mariaux, Christophe Chazelas Michel Vardelle, Armelle Vardelle Plan

Plus en détail

Degradation modeling of concrete submitted to biogenic acid attack

Degradation modeling of concrete submitted to biogenic acid attack THÈSE Présentée pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS EST Domaine : Génie Civil Présentée par : Haifeng Yuan Sujet de la thèse : Degradation modeling of concrete submitted to biogenic

Plus en détail

ENE6953A A brief Serpent tutorial

ENE6953A A brief Serpent tutorial 1 ENE6953A A brief Serpent tutorial 2 Serpent tutorial 3D Monte Carlo code specially designed for lattice physics calculations Homogenization Burnup calculation Similar in some aspects to many Monte Carlo

Plus en détail

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg

Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Konstantin Avrachenkov, Urtzi Ayesta, Patrick Brown and Eeva Nyberg Le présent document contient des informations qui sont la propriété de France Télécom. L'acceptation de ce document par son destinataire

Plus en détail

Influence des propriétés thermoéléctro-mécaniques des alliages à haute teneur en cuivre sur les paramètres des connecteurs d'automobiles électriques

Influence des propriétés thermoéléctro-mécaniques des alliages à haute teneur en cuivre sur les paramètres des connecteurs d'automobiles électriques République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Centre universitaire Ain Témouchent Institut des Sciences et de la Technologie Influence

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy

Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de l agriculture OFAG Agro-environmental Monitoring: a Tool for Evaluation and Support of Decision-making in Swiss Agricultural Policy, Federal Office

Plus en détail

Détection, identification et localisation de matières dangereuses

Détection, identification et localisation de matières dangereuses SYSTEMES ET LOGICIELS POUR LES NTIC DANS LE TRANSPORT Détection, identification et localisation de matières dangereuses Dominique de LAPPARENT SAFEVISION Séminaire du 14 décembre 2006, CNAM SECURITE ET

Plus en détail

DICAM. Università di Bologna Bujumbura, 24 Fevrier 2015

DICAM. Università di Bologna Bujumbura, 24 Fevrier 2015 DICAM Università di Bologna Bujumbura, 24 Fevrier 2015 Universitè de Bologne Les ècoles School of Engineering Une longue tradition pour la construction des bâtiments Une longue tradition pour la construction

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Imagerie Confocale Chromatique

Imagerie Confocale Chromatique Imagerie Confocale Chromatique L imagerie confocale chromatique (Brevet STIL) ) a été inventée en 1995 et est reconnue mondialement comme une technique précise et fiable pour la mesure d épaisseur et de

Plus en détail

إ( سمحت ثا لا بمعرفة مدى إدمصاص الملوث MBT على مختلف الاجسام المازة الخمسة. CAPV1 (CAPV1-CAPA) في النتاي ج لحذف الملوث. الا دمصاص كان تلقاي ي حسن الملوث لا نبعاث الشعاع الشمسي... MBT بالتي ي MBT ط ) ا

Plus en détail

AFFICHAGE - PROFESSEUR À TEMPS PARTIEL POSTING - PART TIME ACADEMIC STAFF

AFFICHAGE - PROFESSEUR À TEMPS PARTIEL POSTING - PART TIME ACADEMIC STAFF Cours: / Course: CHG 4361 Thermal Conversion Processes for Energy Production Description du cours: / Course Description: This course will aim to provide an overall understanding of combustion processes,

Plus en détail

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3

MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 MODÉLISATION ET DÉVELOPPEMENT D UN CODE DE CALCUL POUR LA SIMULATION DE CONVERTISSEURS SO 2 /SO 3 Belkacem Abdous, Lhachmi Kamar, Omari Lhoussaine Direction de Recherche et Développement, OCP S.A. SOMMAIRE

Plus en détail

FORMATEUR EN INFORMATIQUE CFA PHARMACIE TOULOUSE EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

FORMATEUR EN INFORMATIQUE CFA PHARMACIE TOULOUSE EXPERIENCES PROFESSIONNELLES François-Xavier CAMMAS Le Maine Né le 03 août 1971 à ALBI (Tarn - 81) 104 Avenue de Lespinet 31400 TOULOUSE Tél. / Fax : 05.61.25.65.97 E-mail : fxc@iname.com FORMATEUR EN INFORMATIQUE CFA PHARMACIE TOULOUSE

Plus en détail

Caractérisation thermophysique du bois de palmier dattier en vue de son utilisation en isolation thermique dans l habitat

Caractérisation thermophysique du bois de palmier dattier en vue de son utilisation en isolation thermique dans l habitat Caractérisation thermophysique du bois de palmier dattier en vue de son utilisation en isolation thermique dans l habitat Boudjemaa AGOUDJIL 1, Adel BENCHABANE 2, Abderrahim BOUDENNE 3, Laurent IBOS 3,*,

Plus en détail

Applications des modules à effet Peltier. d électricité. Pr. Lingai LUO LOCIE - Polytech Savoie

Applications des modules à effet Peltier. d électricité. Pr. Lingai LUO LOCIE - Polytech Savoie Applications des modules à effet Peltier en réfrigr frigération ration et en génération g d électricité Pr. Lingai LUO LOCIE - Polytech Savoie 1 p n p n jonctions p-n jonctions n-p e - + - Pompe à chaleur

Plus en détail

Revision of hen1317-5: Technical improvements

Revision of hen1317-5: Technical improvements Revision of hen1317-5: Technical improvements Luca Felappi Franz M. Müller Project Leader Road Safety Consultant AC&CS-CRM Group GDTech S.A., Liège Science Park, rue des Chasseurs-Ardennais, 7, B-4031

Plus en détail

Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques

Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques Décembre 2012 Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques 1 Pharmacologie générale: 8. Applications pharmacocinétiques Paul M. Tulkens, Dr Med. Lic. Sc. Biomed. Faculté de pharmacie et sciences

Plus en détail

Interaction milieu fibreux / fluide ; mesures de tenseurs de perméabilités

Interaction milieu fibreux / fluide ; mesures de tenseurs de perméabilités Pierre-Jacques Liotier, Julien Bruchon, Nicolas Moulin, Sylvain Drapier. Interaction milieu fibreux / fluide ; mesures de tenseurs de perméabilités Laboratoire George Friedel UMR 5307 Plan Contexte - Applications

Plus en détail

Exemple PLS avec SAS

Exemple PLS avec SAS Exemple PLS avec SAS This example, from Umetrics (1995), demonstrates different ways to examine a PLS model. The data come from the field of drug discovery. New drugs are developed from chemicals that

Plus en détail

Cours de physique du sol

Cours de physique du sol Logo optimisé par J.-D.Bonjour, SI-DGR 13.4.93 ÉCOLE POLYTECHNIQUE FÉDÉRALE DE LAUSANNE Cours de physique du sol DYNAMIQUE DE L EAU DU SOL Copie des transparents Version provisoire Prof. A. Mermoud Janvier

Plus en détail

Sujet de TPE PROPOSITION

Sujet de TPE PROPOSITION Single photon source made of single nanodiamonds This project will consist in studying nanodiamonds as single photon sources. The student will study the emission properties of such systems and will show

Plus en détail

Assessing the performance of different methods for detecting Differential Item Functioning (DIF) Eric Frenette Pierre Valois Marie-Hélène Hébert

Assessing the performance of different methods for detecting Differential Item Functioning (DIF) Eric Frenette Pierre Valois Marie-Hélène Hébert Assessing the performance of different methods for detecting Differential Item Functioning (DIF) Eric Frenette Pierre Valois Marie-Hélène Hébert Atelier sur la Presented question at des the workshop langues

Plus en détail

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA

TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA TABLE EXPLORATION PROGRAM CLASS CRITERIA (Exploration Program Class Criteria Table replaced by O.I.C. 2005/190) Column 1 Column 2 Column 3 Column 4 Item Class 1 Class 2 Class 3 Activity Criteria Criteria

Plus en détail

Modeling of the silicone injection

Modeling of the silicone injection Modeling of the silicone injection Presented by Dr. LUYE Jean François (PROMOLD) Sylvain Châtel (1), Dr. Jean François LUYE (2), Dr. Gilles Régnier (3) (1) EADS- CRC-F, 12 rue Pasteur BP76, 92152 Suresnes

Plus en détail

The Upper-Rheinvalley

The Upper-Rheinvalley The Upper-Rheinvalley 0 50 100 km Frankfurt Speyer Strasbourg Electricity generation from Enhanced Geothermal systems Rekuperator Turbine und Generator Filtration Kondensation Fernwärme Injektionspumpe

Plus en détail

Thyroid Scan. To Prepare

Thyroid Scan. To Prepare Thyroid Scan A thyroid scan checks your thyroid gland for problems. The thyroid gland is located in your neck. It speeds up or slows down most body functions. You will be asked to swallow a pill that contains

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

1. Boîte noire électrique : Capteur capacitif de déplacement

1. Boîte noire électrique : Capteur capacitif de déplacement Problem 1 Page 1 of 9 1. Boîte noire électrique : Capteur capacitif de déplacement Pour un condensateur de capacité C qui est un composant d'un oscillateur à relaxation dont la fréquence d'oscillation

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME

MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DOSSIER TECHNIQUE SYSTÈME DE TRANSMISSION VIDÉO PAR FAISCEAU LASER Comporte les documents suivants : Documentation cellule de Pockels : Page 2 à 3 Documentation alimentation VLA30 : Page 4 Extrait caractéristique

Plus en détail

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique Cas pratiques de calcul thermique Thermal transfer in via holes On Printed Circuit Boards, thermal path is usually made through via holes. 1 Component cooling example One component dissipates 2 W The footprint

Plus en détail

Changements de dimension

Changements de dimension Changements de dimension Le béton peut être soumis à des changements de dimension les causes principales pour ces changements sont: CHARGE MÉCANIQUE FLUAGE VARIATION D HUMIDITÉ SECHAGE VARIATION DE TEMPERATURE

Plus en détail

Définition du modèle : Il s agit de réaliser un modèle magnétique par éléments finis d un électro-aimant. r3 r2 r1

Définition du modèle : Il s agit de réaliser un modèle magnétique par éléments finis d un électro-aimant. r3 r2 r1 ELEC 2311 - Projet Tutoriel pour modèle magnétique par éléments finis Dest.: Etudiants 16-10-08 v.0 Auteur : VK Introduction: La méthode des éléments finis permet, en discrétisant un système continu de

Plus en détail

UTILISATION DES SOLS TRAITES A LA CHAUX ET AU CIMENT POUR LE RENFORCEMENT DES SOLS AVEC INCLUSIONS RIGIDES

UTILISATION DES SOLS TRAITES A LA CHAUX ET AU CIMENT POUR LE RENFORCEMENT DES SOLS AVEC INCLUSIONS RIGIDES Paris, le 08/04/2013 UTILISATION DES SOLS TRAITES A LA CHAUX ET AU CIMENT POUR LE RENFORCEMENT DES SOLS AVEC INCLUSIONS RIGIDES Présenté par Umur Salih OKYAY 2 Institut pour la recherche appliquée et l'expérimentation

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

BESOINS ET TENDANCES POUR L ANALYSE EN LIGNE FOCUS SUR L ANALYSE DE GAZ INNOVAL : UN PROJET INNOVANT POUR LE DEVELOPPEMENT DES MICRO-TECHNOLOGIES

BESOINS ET TENDANCES POUR L ANALYSE EN LIGNE FOCUS SUR L ANALYSE DE GAZ INNOVAL : UN PROJET INNOVANT POUR LE DEVELOPPEMENT DES MICRO-TECHNOLOGIES Renewable energies Eco-friendly production Innovative transport Eco-efficient processes Sustainable resources BESOINS ET TENDANCES POUR L ANALYSE EN LIGNE FOCUS SUR L ANALYSE DE GAZ INNOVAL : UN PROJET

Plus en détail

Project PROBA. Working Group Belgian Grid. 18.11.2013 Vanessa De Wilde

Project PROBA. Working Group Belgian Grid. 18.11.2013 Vanessa De Wilde Project PROBA Working Group Belgian Grid 18.11.2013 Vanessa De Wilde Agenda Problématique Etat de l art Projet PROBA Overview de la méthodologie Curtailment assessment Probabilistic assessment Risk indices

Plus en détail

Estimation des propriétés thermiques du sol à partir des mesures du réseau SMOSMANIA

Estimation des propriétés thermiques du sol à partir des mesures du réseau SMOSMANIA Estimation des propriétés thermiques du sol à partir des mesures du réseau SMOSMANIA Jean-Christophe Calvet AMA, Toulouse, 19 janvier 2015 2 Conductivité thermique des sols Introduction Capacité thermique

Plus en détail

Estimation des pertes de charges dans des fibres creuses : Production d'eau potable par ultrafiltration

Estimation des pertes de charges dans des fibres creuses : Production d'eau potable par ultrafiltration Estimation des pertes de charges dans des fibres creuses : Production d'eau potable par ultrafiltration Rémy Ghidossi a, Damien Veyret a et Philippe Moulin b a) POLYTECH Marseille, (CNRS-UMR 6595) Technopôle

Plus en détail

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions

PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions PANDORA database: a compilation of indoor air pollutant emissions Marc O. Abadie and Patrice Blondeau LEPTIAB University of La Rochelle, France Corresponding email: mabadie@univ-lr.fr 1 Scope Context Modeling

Plus en détail

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014)

C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28. (Assented to June 12, 2014) (Date de sanction : 12 juin 2014) C H A P T E R 28 C H A P I T R E 28 THE CONSUMER PROTECTION AMENDMENT ACT (CONTRACTS FOR DISTANCE COMMUNICATION SERVICES) LOI MODIFIANT LA LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (CONTRATS DE SERVICES DE

Plus en détail

Etude numérique de la distribution de la température dans les contacts glissants en régime transitoire

Etude numérique de la distribution de la température dans les contacts glissants en régime transitoire Etude numérique de la distribution de la température dans les contacts glissants en régime transitoire Nadia ADERGHAL, Tahar LOULOU Ali BOUCHOUCHA, Philippe ROGEON Laboratoire de d Ingénierie des Matériaux

Plus en détail

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS)

The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) The evolution and consequences of the EU Emissions Trading System (EU ETS) Jon Birger Skjærseth Montreal 27.10.08 reproduction doivent être acheminées à Copibec (reproduction papier) Introduction What

Plus en détail

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien)

Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Finance des matières premières (6b) De la formation des prix sur les marchés financiers à la possibilité d un équilibre (non walrasien) Alain Bretto & Joël Priolon - 25 mars 2013 Question Dans un équilibre

Plus en détail

What sensors development to favor in order to reach the goals regarding monitoring of the quality?

What sensors development to favor in order to reach the goals regarding monitoring of the quality? What sensors development to favor in order to reach the goals regarding monitoring of the quality? SALMON Jean-Michel Research Director INRA UE Pech Rouge (Gruissan - 11430) jmsalmon@supagro.inra.fr The

Plus en détail

3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera

3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera 3D scene reconstruction using a Time-Of-Flight camera 1 Titre de la présentation Le Fonds européen de développement régional et la Région wallonne investissent dans votre avenir Outline Introduction Camera

Plus en détail

Air quality management in Lyon

Air quality management in Lyon Air quality management in Lyon Monitoring, modelling, informing Comité de Coordination pour la Contrôle de la pollution Atmosphérique dans la Région Lyonnaise 3, allée des Sorbiers 69500 BRON Tél: 04 72

Plus en détail

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes):

I. Programmation I. 1 Ecrire un programme en Scilab traduisant l organigramme montré ci-après (on pourra utiliser les annexes): Master Chimie Fondamentale et Appliquée : spécialité «Ingénierie Chimique» Examen «Programmation, Simulation des procédés» avril 2008a Nom : Prénom : groupe TD : I. Programmation I. 1 Ecrire un programme

Plus en détail

Simulation du transport de polluant dans les nappes par un modèle à faible diffusion numérique

Simulation du transport de polluant dans les nappes par un modèle à faible diffusion numérique Relation of Groundwater Quantity and Quality (Proceedings of the Hamburg Symposium, August 1983). IAHS Publ. no. 146. INTRODUCTION Simulation du transport de polluant dans les nappes par un modèle à faible

Plus en détail

Simulation Numérique de la Convection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux)

Simulation Numérique de la Convection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux) Re. Energ. Ren. : Valorisation (999) 4-45 Simulation Numérique de la Conection Naturelle en Régime Laminaire Transitoire dans une Serre Tunnel Chauffée par le Bas (Flux) B. Draoui, M. Benyamine, Y. Touhami

Plus en détail

DOSIMETRY: Present researches and future challenges

DOSIMETRY: Present researches and future challenges DOSIMETRY: Present researches and future challenges Joe Wiart & Man Fai Wong Orange Labs "Il faut de l'imagination pour se représenter la réalitr alité" Giuseppe Pontiggia recherche & développement Outline

Plus en détail

ANSYS Certification Program:

ANSYS Certification Program: ANSYS Certification Program: Formations Certifiantes en ANSYS Mechanical et ANSYS CFD CADFEM vous forme, ANSYS vous certifie! Objectif Vous n avez jamais travaillé avec ANSYS, ou vous utilisez déjà ANSYS

Plus en détail

GCH-2006: Calcul des réacteurs chimiques. - Cours # 18 - Alain Garnier, génie chimique, H13

GCH-2006: Calcul des réacteurs chimiques. - Cours # 18 - Alain Garnier, génie chimique, H13 GCH-2006: Calcul des réacteurs chimiques - Cours # 18 - Alain Garnier, génie chimique, H13 Plan Chapitre 9, régimes transitoires: Bilans molaires (chapitre 4) Bilans d énergie transitoires Histoire de

Plus en détail

QUELQUES ASPECTS ALGORITHMIQUES ET QUALITATIFS DES MODELES DE GESTION DE STOCKS DE TYPE AHM

QUELQUES ASPECTS ALGORITHMIQUES ET QUALITATIFS DES MODELES DE GESTION DE STOCKS DE TYPE AHM QUELQUES ASPECTS ALGORITHMIQUES ET QUALITATIFS DES MODELES DE GESTION DE STOCKS DE TYPE AHM THESE No 1121 (1993) PRESENTEE AU DEPARTEMENT DE MATHEMATIQUES ECOLE POLYTECHNIQUE FEDERALE DE LAUSANNE POUR

Plus en détail

Dans ce matériau, la mobilité des porteurs en fonction de la température est donnée par les expressions suivantes où T 0.

Dans ce matériau, la mobilité des porteurs en fonction de la température est donnée par les expressions suivantes où T 0. 1 EXERCICE 1 : RESISTIVITE DU GERMANIUM PUR On considère un barreau de germanium pur dont les propriétés essentielles sont données dans le tableau suivant : Masse molaire Masse volumique Hauteur de bande

Plus en détail

Méthodes Level Set/Ghost Fluid pour la Simulation Numérique Directe d écoulements diphasiques

Méthodes Level Set/Ghost Fluid pour la Simulation Numérique Directe d écoulements diphasiques Méthodes Level Set/Ghost Fluid pour la Simulation Numérique Directe d écoulements diphasiques Sébastien Tanguy, Institut de Mécanique des Fluides de Toulouse 1. Contexte de l étude (2001 au CORIA à Rouen)

Plus en détail

FORMATION CONTINUE en Français Langue Étrangère

FORMATION CONTINUE en Français Langue Étrangère Francés y inglés / Francese e inglese / Französisch und englischem FORMATION CONTINUE en Français Langue Étrangère L EFI, située au cœur de Paris, dans le Marais, est à proximité des principales lignes

Plus en détail

Détermination des propriétés énergétiques d une solution binaire par DSC : Approche inverse basée sur un modèle réduit

Détermination des propriétés énergétiques d une solution binaire par DSC : Approche inverse basée sur un modèle réduit Détermination des propriétés énergétiques d une solution binaire par DSC : Approche inverse basée sur un modèle réduit Erwin FRANQUET 1, Stéphane GIBOUT 1, William MARÉCHAL 1, Didier HAILLOT 1, Jean-Pierre

Plus en détail

Transition de phase et métastabilité

Transition de phase et métastabilité Transition de phase et métastabilité F. James, H. Mathis Laboratoire de Mathématiques Jean Leray, Université de Nantes 8-9 septembre 2014 MODTERCOM Hélène Mathis (LMJL, Université de Nantes) Transition

Plus en détail

L adaptation de la route au changement climatique : quelles options et quelles techniques?

L adaptation de la route au changement climatique : quelles options et quelles techniques? L adaptation de la route au changement climatique : quelles options et quelles techniques? NOS PARTENAIRES : Martial Chevreuil SOMMAIRE UN CONSTAT PROJETS ROUTE ET CHANGEMENT CLIMATIQUE LE PROJET ROADAPT

Plus en détail

Organic Spintronics with phthalocyanines as model systems

Organic Spintronics with phthalocyanines as model systems Organic Spintronics with phthalocyanines as model systems S. Boukari Teams involved : P. Seneor, UMP CNRS/Thales : nanoindentation M. Alouani, IPCMS : calculations E. Beaurepaire, IPCMS : fabrication,

Plus en détail

Comportement thermo hydrique des murs en rondins de douglas écorcés

Comportement thermo hydrique des murs en rondins de douglas écorcés Comportement thermo hydrique des murs en rondins de douglas écorcés Frédéric Dubois, Laurent Ulmet, Seddik Merakeb, Sauvat Nicolas Laboratoire de Mécanique et Modélisation des Matériaux et Structures du

Plus en détail

2003 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2003

2003 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2003 200 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 200 1. When a father distributes a number of candies among his children, each child receives 15 candies and there is one left

Plus en détail

Localization in Saturated Porous Media with Hydro-Mechanical Coupling

Localization in Saturated Porous Media with Hydro-Mechanical Coupling Laboratoire 3S Sols, Solides, Structures Université de Grenoble - CNRS Équipe GDR Géomatériaux, Déformation et Rupture Géomécanique Localization in Saturated Porous Media with Hydro-Mechanical Coupling

Plus en détail

DREIF Pôle RST. Laboratoire Régional de l Est Parisien LREP. Is Europe in Harmony. The French National Approach Jean-Luc Delorme

DREIF Pôle RST. Laboratoire Régional de l Est Parisien LREP. Is Europe in Harmony. The French National Approach Jean-Luc Delorme Is Europe in Harmony The French National Approach Jean-Luc Delorme The French National Approach Tests Main products NFP NF EN Guidance documents Contracts Conclusion Tests used in France: Principle Type

Plus en détail

L évolution des pratiques d observation. de l outil Servist pour mesurer le potentiel

L évolution des pratiques d observation. de l outil Servist pour mesurer le potentiel Séminaire EuroLIO 2010 «Les indicateurs d innovation localisés» L évolution des pratiques d observation avec les pôles de compétitivité : l apport de l outil Servist pour mesurer le potentiel scientifique

Plus en détail

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables

GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables GREDOR Gestion des Réseaux Electriques de Distribution Ouverts aux Renouvelables Can operational planning decrease distribution costs? - La gestion prévisionnelle pour diminuer les coûts de distribution?

Plus en détail

Example towards a nze Hotel: the step-by-step deep retrofitting approach

Example towards a nze Hotel: the step-by-step deep retrofitting approach Thank you for your attention SUSTAINABLE AND COMPETITIVE HOTELS THROUGH ENERGY INNOVATION - NEZEH 2015 24 Juin 2015 Nice ACROPOLIS Example towards a nze Hotel: the step-by-step deep retrofitting approach

Plus en détail

1st AIAA Sonic Boom Prediction Workshop

1st AIAA Sonic Boom Prediction Workshop 1st AIAA Sonic Boom Prediction Workshop January 11, 2014 National Harbor, Maryland Franck DAGRAU Summary of cases analyzed Body Of Revolution 69 degrees delta wing body Lockheed Martin 1021 Test cases

Plus en détail

EVALUATION OF SOlL MANAGEMENT PRACTICES THROUGH EXPERIMENTS AND SOlL WATER SIMULATION. APPLICATION TO THE XlONGXlAN AREA (CHINA)

EVALUATION OF SOlL MANAGEMENT PRACTICES THROUGH EXPERIMENTS AND SOlL WATER SIMULATION. APPLICATION TO THE XlONGXlAN AREA (CHINA) EVALUATION OF SOlL MANAGEMENT PRACTICES THROUGH EXPERIMENTS AND SOlL WATER SIMULATION. APPLICATION TO THE XlONGXlAN AREA (CHINA) POUR L'OBTENTION DU GRADE DE DOCTEUR ES SCIENCES TECHNIQUES PAR Di XU Master

Plus en détail

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002

2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 2002 Maritime Mathematics Competition Concours de Mathématiques des Maritimes 2002 Instructions: Directives : 1 Provide the information requested below Veuillez fournir les renseignements demandés ci-dessous

Plus en détail

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM)

Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Analyse et Commande de Microscope à Effet Tunnel (STM) Présenté par: Irfan Ahmad (Doctorant en 2 éme année) Encadré par: Alina Voda & Gildas Besançon GIPSA-lab, Département Automatique Grenoble, France

Plus en détail

Les isolants thermiques aux basses températures

Les isolants thermiques aux basses températures Les isolants thermiques aux basses températures G. Antonini, J.P. Pain To cite this version: G. Antonini, J.P. Pain. Les isolants thermiques aux basses températures. Revue de Physique Appliquee, 1988,

Plus en détail

AGROnomie et BATiment : Incidence des toitures végétalisées sur la performance énergétique des bâtiments selon une approche pluridisciplinaire

AGROnomie et BATiment : Incidence des toitures végétalisées sur la performance énergétique des bâtiments selon une approche pluridisciplinaire AGROnomie et BATiment : Incidence des toitures végétalisées sur la performance énergétique des bâtiments selon une approche pluridisciplinaire Rafik BELARBI, Salah-Eddine OULDBOUKHITINE Laboratoire des

Plus en détail

Influence de l Evolution de l Etat de Surface sur la Modèlisation du Séchage de Milieux Poreux

Influence de l Evolution de l Etat de Surface sur la Modèlisation du Séchage de Milieux Poreux Rev. Energ. Ren. Vol. 1 (1998) 29-35 Influence de l Evolution de l Etat de Surface sur la Modèlisation du Séchage de Milieux Poreux A. Belhamri (1) et J. P. Fohr (2) (1) Institut de Génie Civil, Université

Plus en détail

Service for Fluid Modelling and Studies Born in 2001

Service for Fluid Modelling and Studies Born in 2001 Service for Fluid Modelling and Studies Born in 2001 D. Caruge : Head of Service (daniel.caruge@cea.fr) J. Segré : Scientific Assistant (jacques.segre@cea.fr) 11 SFME : 70 engineers researchers 5 Laboratories

Plus en détail

Module HVAC - fonctionnalités

Module HVAC - fonctionnalités Module HVAC - fonctionnalités Modèle de radiation : DO = Discrete Ordinates On peut considérer l échauffement de solides semi transparents causé par le rayonnement absorbé par le solide. On peut également

Plus en détail

Electricité Electromagnétisme. Electricity Electromagnetism. Transformateur et bobines Transformer and coils. Ref : Français p 1.

Electricité Electromagnétisme. Electricity Electromagnetism. Transformateur et bobines Transformer and coils. Ref : Français p 1. Electricité Electromagnétisme Electricity Electromagnetism Français p 1 English p 5 Transformateur et bobines Transformer and coils Version : 9003 Electricité Transformateur et bobines 1 But Montrer l'absence

Plus en détail

Etude de l évolution de l humidité et de la température lors du séchage d un milieu poreux: le bois

Etude de l évolution de l humidité et de la température lors du séchage d un milieu poreux: le bois Revue des Energies Renouvelables CISM 08 Oum El Bouaghi (008) 1 1 Etude de l évolution de l humidité et de la température lors du séchage d un milieu poreux: le bois L. Aissani 1*, N. Attaf et E. Mezaache

Plus en détail

Introduction historique à la physique expérimentale

Introduction historique à la physique expérimentale Introduction historique à la physique expérimentale Pourquoi est-il intéressant et important de faire des mesures? Trois types d expériences: a) Nouvelles observations qui ont produit des développements

Plus en détail

La perméabilité à la vapeur d eau : définitions, méthodes de mesure, normes et valeurs

La perméabilité à la vapeur d eau : définitions, méthodes de mesure, normes et valeurs La perméabilité à la vapeur d eau : définitions, méthodes de mesure, normes et valeurs Club Matériaux ISITV le 15/10/2004 Olivier LACOUR Groupe Mesure Acoustique définition La coefficient de perméabilité

Plus en détail

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date

Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant. Présentateur Date Guide de SolidWorks Flow Simulation pour l enseignant Présentateur Date 1 Qu'est-ce que SolidWorks Flow Simulation? SolidWorks Flow Simulation est un logiciel d'analyse des écoulements de fluide et du

Plus en détail

Le traitement des déchets

Le traitement des déchets Le traitement des déchets Toute activité génère des déchets, aucun domaine auquel touche l'homme n'échappe à cette règle. Classés par ordre d'importance en France, les déchets se partagent en trois catégories:

Plus en détail

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178

physicien diplômé EPFZ originaire de France présentée acceptée sur proposition Thèse no. 7178 Thèse no. 7178 PROBLEMES D'OPTIMISATION DANS LES SYSTEMES DE CHAUFFAGE A DISTANCE présentée à l'ecole POLYTECHNIQUE FEDERALE DE ZURICH pour l'obtention du titre de Docteur es sciences naturelles par Alain

Plus en détail