Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul"

Transcription

1 Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le n EL-07 Domaine d application La fonction double service Chauffage + ECS est désomais prise en compte dans la RT 2012 depuis la parution de l arrêté du 5 mars 2013 relatif à l agrément de la demande de titre V. La fiche d aide à la saisie présente la saisie d une PAC gaz naturel à absorption version air/eau assurant des fonctions de chauffage seul. Elle existe en version air/eau (aérothermique) ou eau/eau (géothermique). Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte de la PAC à absorption gaz dans le logiciel d application de la RT 2012 ArchiWIZARD. Pour des raisons économiques, il est souvent recommandé de dimensionner la PAC à absorption à environ 30% de la puissance de dimensionnement de chauffage et d installer une chaudière condensation en appoint. C est ce cas de figure qui est présenté dans cette fiche. La chaudière condensation réalise également la production d ECS via un ballon de stockage. La PAC à absorption gaz aérothermique assurant des fonctions de chauffage et est décrite dans un objet «génération» contenant l élément suivant : Une «PAC gaz non-réversible» décrivant les caractéristiques de la PAC à absorption gaz assurant des fonctions de chauffage. Une «Production stockage ECS sans appoint» décrivant les caractéristiques du ballon de stockage. Une «Source ballon base combustion» décrivant les caractéristiques de la chaudière à condensation. Une «Source amont» décrivant les caractéristiques de la source amont du générateur. La description de «Distribution intergroupe chaud» et «Distribution intergroupe ECS». Les étapes de la saisie du système sont les suivantes : Etape 1 : Création de l objet génération «Génération». Etape 2 : Création du générateur PAC à absorption gaz «PAC gaz non-réversible». Etape 3 : Création de l objet «Source amont». Etape 4 : Création de l objet production stockage ECS sans appoint «Stockage ECS sans appoint». Etape 5 : Création de l objet source ballon base «Chaudière gaz à condensation». Etape 6 : Saisie du «Distribution intergroupe chaud» et «Distribution intergroupe ECS». Etape 7 : Saisie du circulateur au niveau de l objet «Distribution de groupe chaud». Attention : il faut également saisir les objets «émetteurs chaud», «émetteurs ECS» et leurs distributions associées. : Liens à renseigner dans les paramètres des équipements CRIGEN - 1/9

2 Etape 1 : Création de l objet génération «Génération» Un emplacement en volume chauffé permet de réduire les pertes et les consommations de chauffage d environ 5%. La PAC collective est située majoritairement dans un local non chauffé. En fonction du projet : à relier avec l espace tampon dans lequel se trouve la chaufferie. Indiquer «Générateurs en cascade» si présence d un ballon ECS ou de plusieurs générateurs fonctionnant en cascade. Ne concerne que les générateurs ECS instantanés (n intervient pas dans le calcul sinon). Deux types de raccord sont pris en compte, selon la possibilité de condamner un des réseaux de distribution de la génération (raccordement avec isolement) ou non (raccordement permanent). CRIGEN - 2/9

3 Etape 2 : Création du générateur PAC à absorption gaz «PAC gaz non-réversible» Pour les PAC aérothermiques, il existe deux possibilités : Les modèles «air/eau classique» pour les installations de chauffage basse température (PCBT et radiateurs basse température). Les modèles «haute température» sont conçus pour les installations de chauffage haute température (radiateurs ) et/ou pour la production d ECS. Les cas «GAHP eau/eau» et «GAHP eau glycolée / eau» concernent les PAC géothermiques (non traités dans cette fiche). Le ballon tampon servant au chauffage n est pas saisi. Ce paramètre a un fort impact de l ordre de 10% sur les consommations de chauffage. Pour le produit aérothermique GAHP-A S1 LT et HT il existe des valeurs certifiées. Ce champ n apparait que si le statut des données en mode continu est «justifié» ou «certifié». CRIGEN - 3/9

4 La valeur COP et de puissance à intégrer obligatoirement pour la PAC à absorption est celle avec une température de la source amont de 7 C et une température du fluide aval de 45 C. Pour le produit aérothermique GAHP-A S1 LT et HT les données au point 7/45 sont certifiées : GUE = 1.52, Pabs = 25.2 kw et Paux = 0.83 kw Les valeurs par défaut ont peu d impact sur les consommations. Si pas de données, retenir valeurs par défaut. Ce champ n apparait que si le statut des données en mode continu est «justifié» ou «certifié». Pour la PAC aérothermique, saisir 0,5 (valeur certifiée). Si cette donnée n est pas connue, prendre LRcontmin = 0,7 (valeur par défaut de la méthode TH-BCE). Si la PAC fonctionne en mode «tout ou rien», ce champ n est pas à renseigner ; Si la PAC possède un mode de régulation en chaud, ce champ doit être renseigné. Pour la PAC aérothermique Cc plrcontmin = 0,85 (valeur certifiée). La valeur par défaut est C cplrcontmin = 0,9. (Valeur par défaut de la méthode TH-BCE) La plupart des PAC à absorption ROBUR possèdent un échangeur sur les fumées. CRIGEN - 4/9

5 Etape 3 : Création de l objet Création de l objet «Source amont» Les machines aérothermiques ne sont jamais gainées. CRIGEN - 5/9

6 Etape 4 : Création de l objet production stockage ECS sans appoint «Stockage ECS sans appoint» Il s agit d un ballon d accumulation reliée à la chaudière à condensation collective Très faible augmentation (<1%) de la consommation pour une valeur justifiée ou par défaut du type de perte thermique par rapport à une valeur certifiée. Coefficient de pertes thermiques disponible dans les caractéristiques techniques du système. Les pertes thermiques du ballon impactent la consommation d'ecs (10% d augmentation de la valeur initiale induit une augmentation de la consommation d environ 1%). L'hystérésis permet de faire la distinction entre les températures de marche et d arrêt des dispositifs chauffant du ballon. Elle correspond à une «tolérance» autour de la valeur de consigne du ballon. CRIGEN - 6/9

7 Etape 5 : Création de l objet source ballon base «Chaudière gaz à condensation» Toutes les caractéristiques de performances des générateurs sont disponibles sur le site du fabricant, EDIBATEC : et la base de données ATITA : La chaudière gaz à condensation assure des fonctions d ECS et de chauffage d appoint. Les chaudières gaz ont leurs rendements certifiés selon la directive 2009/142/CE concernant les appareils gaz. Une valeur de rendement à 100% Pn justifiée ou déclarée peut entrainer une augmentation de la consommation de 5% à 10% environ (par rapport à une valeur certifiée). Idem pour le rendement à 30% Pn. Attention, toutes les valeurs par défaut proposées correspondent aux valeurs minimales indiquées dans les normes. Elles sont pénalisantes. Indice 1 : base Indice 2 : appoint La chaudière gaz à condensation assure des fonctions d ECS et de chauffage d appoint. Les informations concernant les rendements, les puissances et les pertes proviennent des données des constructeurs. CRIGEN - 7/9

8 Etape 6 : Saisie du «Distribution intergroupe chaud» et «Distribution intergroupe ECS» Les caractéristiques des réseaux de distribution de chauffage et d ECS (longueurs, puissances et vitesse du circulateur.) sont détaillées dans le guide pratique RT2012 de La distribution en chaufferie n est pas à renseigner dans la méthode de calcul RT Les caractéristiques des circulateurs primaires, les longueurs de canalisation du niveau générateur et les ballons tampons ne sont donc pas à saisir. Les caractéristiques des longueurs et du calorifugeage des réseaux de chauffage et d ECS dépendent des projets. Le choix de la gestion du circulateur d ECS (absence de gestion ou arrêt pendant les vacances) n a pas d impact sur les consommations en résidentiel. CRIGEN - 8/9

9 Etape 7 : Saisie du circulateur au niveau de l objet «Distribution de groupe chaud» Dans l onglet «Emetteur chaud» : choisir «Distribution groupe chaud» On indique la présence du circulateur et la puissance de ce dernier. On saisit ici la somme des puissances des circulateurs dédiés au chauffage et situés à l intérieur des logements. Les circulateurs peuvent être soit à vitesse variable soit à vitesse constant avec une ou plusieurs vitesses. Quand le circulateur est à multi vitesses réglables manuellement, la puissance du circulateur à retenir dans le calcul est la moyenne des puissances des différentes vitesses. Pour des circulateurs à vitesse variable, la puissance du circulateur est la moyenne entre la puissance maximale et la puissance minimale. Une vitesse constante du circulateur de distribution peut entrainer une augmentation très importante des consommations par rapport à une vitesse variable. CRIGEN - 9/9

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Pompe à chaleur à absorption gaz naturel aérothermique double service Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.8.0 du 07/10/2013 Logiciel évalué conforme à la RT

Plus en détail

Chaudières gaz à condensation individuelles

Chaudières gaz à condensation individuelles Chaudières gaz à condensation individuelles Présentation Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ArchiWIZARD de RayCREATIS Version 2.7.0 du 05/07/2013 Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le

Plus en détail

Chaudière à condensation collective

Chaudière à condensation collective Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro-cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.26 du 30/07/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage et ECS Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013

CESI Classique. Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 CESI Classique Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte d une chaudière

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne)

Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Micro/minicogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 Présentation Le présent document

Plus en détail

Chaudière à condensation + Kit PV

Chaudière à condensation + Kit PV Chaudière à condensation + Kit PV Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC)

Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC) Chauffe-Eau Solaire Collectif (CESC) Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise en compte

Plus en détail

Chauffe-eau solaire collectif-cesc

Chauffe-eau solaire collectif-cesc Chauffe-eau solaire collectif-cesc Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version du 06/02/2015 Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama

Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Domaine d application Chaudière Hybride Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le n EL-04 La modélisation

Plus en détail

Chaudière à condensation + CESC

Chaudière à condensation + CESC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version du 01/07/2015 Chaudière à condensation + CESC Présentation La présente fiche décrit le principe et la saisie d un chauffe-eau

Plus en détail

Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC

Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC Chaudière HYNEA HYBRID DUO GAZ ATLANTIC Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 29/04/2013 Domaine d application La modélisation de ce système est basée sur

Plus en détail

Poêle à bois + Chaudière gaz à condensation

Poêle à bois + Chaudière gaz à condensation Poêle à bois + Chaudière gaz à condensation Fiche d intégration dans le logiciel RT2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 - Logiciel évalué conforme à la RT 2012 sous le n EL-02 Présentation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Arrêté du 29 octobre 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative à la prise en compte

Plus en détail

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix

Fiche d application du Titre V RT2012 Module Thermique avec ECS accumulée Logix Module Thermique avec ECS accumulée Logix Arrêté ministériel du 27 janvier 2015 Module Thermique d Appartement Logix avec affichage des consommations de chauffage et d eau chaude sanitaire Module de distribution

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC)

Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Les Chauffe-Eau Solaires Collectifs (CESC) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs d une installation solaire collective de production d ECS. Date 1 3/ 12/2012

Plus en détail

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014

Fiche d application du Titre V Système RT2012 «Chauffe-eau thermodynamique Cylia EAU / Xiros EAU» Validé le 1 er décembre 2014 Fiche d application du Titre V Système RT2012 Validé le 1 er décembre 2014 Xiros EAU - 100 L - 150 L Cylia EAU - 200 L - 300 L 1. Le PRINCIPE Les chauffe-eau thermodynamiques Xiros EAU et Cylia EAU, captent

Plus en détail

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI)

Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Les Chauffe-Eau Solaires Individuels (CESI) Cette fiche décrit la façon de renseigner dans Clima-Win les éléments constitutifs de l installation solaire de production d ECS. Date 0 2 / 1 0 /2013 V ersion

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 CHAUDIERE A CONDENSATION A COMBUSTIBLES GAZEUX OU LIQUIDES POUR CHAUFFAGE ET ECS I/ PRINCIPE GENERAL Une chaudière à

Plus en détail

10_ Fiche de synthèse

10_ Fiche de synthèse LUDWIGSWINKEL - ETUDE DES VARIANTES -État initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et

Plus en détail

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http://

2.0. Ballon de stockage : Marque : Modèle : Capacité : L. Lien vers la documentation technique : http:// 2.0. Ballon de stockage : Capacité : L Lien vers la documentation technique : http:// Retrouver les caractéristiques techniques complètes (performances énergétiques et niveau d isolation, recommandation

Plus en détail

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains

Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains 1 Pompes à chaleur gaz : retours de suivis terrains Juliette PROMELLE (GDF SUEZ) 2 ème Congrès Français des Pompes à Chaleur 10 installations instrumentées 2 Objectif : mesurer la performance de pompes

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 SYSTÈMES SOLAIRES COMBINÉS (SSC) I/ PRINCIPE GENERAL Cette fiche d intégration décrit les données d entrées, les paramètres

Plus en détail

Chaudière. collective SOLUTION. Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version du 27/05/2013

Chaudière. collective SOLUTION. Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version du 27/05/2013 Chaudière à condensation collective Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD Version 5.0.20 du 27/05/2013 SOLUTION Présentation La procédure suivante décrit la saisie et la prise

Plus en détail

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques

Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Fiche d application : Saisie des systèmes solaires thermiques Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 10 mars 2008 1 Préambule : Cette fiche d application présente les différents

Plus en détail

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale

Pompes à chaleur. Xinoé E3 & Xinoé Pro INNOVATION 2010. Fiche commerciale Fiche commerciale Pompes à chaleur Xinoé E3 & Xinoé Pro P o m P e s à c h a l e u r à a b s o r P t i o n g a z INNOVATION 010 motralec. 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 953 HERBLAY CEDEX. Tel. : 01.39.97.5.10

Plus en détail

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement.

AICVF PAC Abso. Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. 1 AICVF PAC Abso Une solution innovante pour répondre aux besoins et aux nouvelle exigences du Grenelle de l environnement. Sommaire de la présentation GrDF qui sommes nous? Rappel du contexte règlementaire,

Plus en détail

Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques

Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques RT 01 Fiche d application : Caractérisation des générateurs thermodynamiques électriques Date Modification Version 01 1 4 février 015 Remaniement et compléments sur les PAC hautes températures 1/5 Préambule

Plus en détail

Prise en compte des générateurs hybrides

Prise en compte des générateurs hybrides Fiche d application : Prise en compte des générateurs hybrides Historique des versions : Date Contenu de la mise à jour Version 15 avril 2011 1 Préambule : Cette fiche d application présente la méthode

Plus en détail

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud

Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud Saisie du système Héliopac sur le logiciel règlementaire U22win de Perrenoud SOMMAIRE I. GENERALITES... 2 1. Le système Héliopac... 2 2. Définition... 2 3. Méthodologie... 3 II. SAISIE DANS U22WIN D UN

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES I/ PRINCIPE GENERAL Un chauffe-eau thermodynamique (CET) est un générateur thermodynamique

Plus en détail

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR

CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR CHAUDIÈRES DOMESTIQUES, POÊLES ET POMPES À CHALEUR Sommaire CHAUDIÈRES DOMESTIQUES ET POÊLES VOUS SOUHAITEZ INSTALLER UNE CHAUDIÈRE OU UN POÊLE Choisir,

Plus en détail

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial

9_ Fiche de synthèse HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES. Fiche de synthèse Maison d Hunspach -Etat initial HUNSPACH - ETUDE DES VARIANTES -Etat initial -Variante Chauffage et ECS au gaz -Variante Chauffage et ECS aux pellets de bois -Variante Pompe à chaleur géothermique eau/eau -Variante Chauffage et ECS électriques

Plus en détail

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies RT2012 Méthode Climawin

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies RT2012 Méthode Climawin T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies RT2012 1 Saisie du ventilateur et du réseau de ventilation Type de ventilation : Ventilation mécanique extraction La puissance moyenne pondérée du ventilateur est

Plus en détail

ANNEXE 5 Post traitement pour la prise en compte de l appoint thermodynamique

ANNEXE 5 Post traitement pour la prise en compte de l appoint thermodynamique ANNEXE 5 Post traitement pour la prise en compte de l appoint thermodynamique 1. INTRODUCTION Cette annexe décrit la méthodologie et les calculs considérés dans l outil de posttraitement des appoints thermodynamiques.

Plus en détail

«CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux

«CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux 1 «CHAUDIERES PERFORMANTES (STANDARD HAUT RENDEMENT, BASSE TEMPERATURE, CONDENSATION) AVEC REGULATION PERFORMANTE» Contexte Enjeux Dans le cadre de la réhabilitation d une chaufferie d un bâtiment tertiaire

Plus en détail

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire

PGA 38 - PAC Gaz à Absorption. La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire 1 PGA 38 - PAC Gaz à Absorption La nouvelle solution de chauffage ultra-performante pour le résidentiel collectif et le tertiaire PAC GAZ A ABSORPTION : PGA 38 PGA 38 = Pac Gaz Absorption 38 (kw) Air /

Plus en détail

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance.

de faible capacité (inférieure ou égale à 75 litres) doivent être certifiés et porter la marque NF électricité performance. 9.5. PRODUCTION D EAU CHAUDE sanitaire Les équipements doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité doit être réalisée pour les bâtiments collectifs d habitation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 13 mai 2011 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012

Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Mardi 05 novembre 2013 Les nouveaux équipements intégrés dans la RT2012 Valérie Laplagne, responsable ENR, Uniclima Michèle Mondot, responsable Systèmes Thermodynamiques, CETIAT Laure Mouradian, responsable

Plus en détail

Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude

Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude Tout savoir sur l écoconception et l étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude Uniclima : syndicat d industriels Secteur Résidentiel, Tertiaire et Industrie 86 industriels

Plus en détail

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT

Fiche commerciale. Pompes à chaleur. Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010. bi-bloc MT Fiche commerciale Pompes à chaleur Arcoa duo Arcoa bi-bloc MT pompes a chaleur bi-bloc INNOVATION 2010 bi-bloc MT INNOVATION 2010 Communiqué de presse Arcoa Nouvelle gamme de pompes à chaleur bi-bloc Des

Plus en détail

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES»

FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1 FICHE OX «CHAUDIERES A CONDENSATION EN REHABILITATION DE CHAUFFERIES» 1. Contexte Enjeux La technologie des chaudières à condensation permet une augmentation conséquente des performances des chaudières

Plus en détail

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique

Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Fiche d application : Saisie des chauffe-eau thermodynamiques à compression électrique Date Modification Version 01 décembre 2013 Précisions sur les CET grand volume et sur les CET sur air extrait 2.0

Plus en détail

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15

DOSSIER RESSOURCES. Dossier RESSOURCES. Session 2013. Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 DOSSIER Durée : 4h Coefficient : 3 Page 1 / 15 CCTP : CONSTRUCTION DU NOUVEAU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL Traitement d eau. Fourniture et pose d un traitement d eau destiné à l alimentation d eau froide

Plus en détail

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE

RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE RESIDENCE DINETARD BRICE FEBVRE GRDF JEAN PASCAL AGARD ATMOSPHERE PAC absorption gaz Le site de la Résidence Dinetard à Toulouse SOMMAIRE Le site instrumenté Etudes de dimensionnement : 1, 2 ou 3 PAC??

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE Arrêté

Plus en détail

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option!

P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l. Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Système de Chauffage à 160 % de rendement l EnR n est plus en option! France Air & Robur Technology France Air, en partenariat avec Robur

Plus en détail

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES

GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES Séminaire organisé par les étudiants du master Expertise et Traitement en Environnement GESTION DE L ÉNERGIE DANS L HABITAT : LES ÉNERGIES RENOUVELABLES SYLVAIN DELENCLOS 29 JANVIER 2015 Présentation téléchargeable

Plus en détail

Modes de fonctionnement des pompes à chaleur

Modes de fonctionnement des pompes à chaleur Modes de fonctionnement des pompes à chaleur Pour le d un bâtiment, il existe quatre modes de fonctionnement. Ceux-ci se différencient par le «système» de production de chaleur prévu pour couvrir les besoins

Plus en détail

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

>> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude *** SOLAIRE BOIS POMPES À CHALEUR CONDENSATION FIOUL/GAZ MS CHAUDIÈRE MURALE GAZ CLASSIQUE PROJECT Le confort à budget mini! >> Performante et compacte >> Simple et polyvalente >> Rendement et eau chaude ***

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES PAC A DETENTE DIRECTE I/ PRINCIPE GENERAL Les PAC à détente directe de type sol/eau et sol/sol sont des générateurs

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

Micro/mini cogénération à appoint séparé

Micro/mini cogénération à appoint séparé Micro/mini cogénération à appoint séparé (moteur à combustion interne) Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : ClimaWin de BBS Slama Version 4.1.5.3 du 27/05/2013 SOLUTION Présentation Cette fiche

Plus en détail

HYSAÉ HYBRID 6000 CHAUDIÈRE HYBRIDE MURALE GAZ CONDENSATION ET POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE + ECS. Ultra compact. Solution RT 2012

HYSAÉ HYBRID 6000 CHAUDIÈRE HYBRIDE MURALE GAZ CONDENSATION ET POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE + ECS. Ultra compact. Solution RT 2012 HYSAÉ HYBRID 6000 CHAUDIÈRE HYBRIDE MURALE GAZ CONDENSATION ET POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE + ECS INNOVATION 2013 Ultra compact Solution RT 2012 Performances et économies FAITES CONNAISSANCE AVEC... HYSAÉ

Plus en détail

La cogénération et PAC

La cogénération et PAC Bruxelles Environnement Service du Facilitateur Bâtiment Durable «Remplacement des chaudières dans les immeubles à appartements» La cogénération et PAC Yves LEBBE Spécialiste Cogénération 7 octobre 201

Plus en détail

Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente

Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente Remplacement de chaudières: Ecole Pierre Loubière et Salle polyvalente Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6, avenue de L Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Table des matières

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DU LOGEMENT, DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DE LA RURALITÉ ANNEXE 1 ANNEXE 1 Modalités de prise en compte des systèmes «HPSU Compact», «GCU Compact», «Ballons hors pression» et «Solaris» dans la réglementation thermique 2012. MODALITÉS DE PRISE EN COMPTE DES SYSTÈMES

Plus en détail

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif

La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif La micro-cogénération en France Nouvelles perspectives en résidentiel collectif Charles-Emile HUBERT GDF SUEZ - Direction de la Recherche et de l'innovation - CRIGEN Février 2011 Cogénération, mini-cogénération,

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT

MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE L ÉNERGIE MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Aménagement, nature MINISTÈRE DE L ÉGALITÉ DES TERRITOIRES ET DU LOGEMENT Direction de l habitat, de l urbanisme et des paysages Arrêté du 12 juin 2013 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

T.Flow Hygro + Maison Individuelle Saisies calculs réglementaires RT2012 Général T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales

T.Flow Hygro + Maison Individuelle Saisies calculs réglementaires RT2012 Général T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales T.Flow Hygro+ Maison Individuelle Saisies RT2012 Données générales Version du 29/07/2014 1 1 Saisie de la ventilation Type de ventilation : Ventilation mécanique Simple flux Systèmes de ventilation : choisir

Plus en détail

CHAUDIÈRES COLLECTIVES

CHAUDIÈRES COLLECTIVES CHAUDIÈRES COLLECTIVES 32 ) 01 46 83 60 80 CESC, organisme de formation déclaré sous le n 52 85 01378 85 Cet enregistrement ne vaut pas agrément de l Etat GUIDE DE CHOIX VOUS SOUHAITEZ MAÎTRISER LES ESSENTIELS

Plus en détail

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies calculs réglementaires RT2012 perrenoud T.Flow Hygro+ logement Collectif Saisies RT2012 Perrenoud

T.Flow Hygro+ Logement Collectif Saisies calculs réglementaires RT2012 perrenoud T.Flow Hygro+ logement Collectif Saisies RT2012 Perrenoud T.Flow Hygro+ logement Collectif Saisies RT2012 Perrenoud Version du 29/07/2014 1 1. Saisie de la ventilation 1 2 3 4 5 6 7 1 8 1 Type de ventilation : Ventilation mécanique Simple flux Systèmes de ventilation

Plus en détail

Fiche explicative détaillée #6 Appoints

Fiche explicative détaillée #6 Appoints Fiche explicative détaillée #6 Appoints 1 Objet et limites du document Ce document est intimement lié au CCTP type (cahier des clauses techniques particulières), spécifique aux systèmes de climatisation

Plus en détail

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B

F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B F.I.C. n 2013/AI TH PS 01-B Fiche d interprétation et / ou complément aux référentiels Qualitel et Habitat & Environnement Objet : Rubrique AI Acoustique Intérieure Rubrique TH Niveau de consommation d

Plus en détail

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée.

P est la puissance thermique nominale de la chaudière installée. Certificats d économies d énergie Opération n BAT-TH-102 Chaudière collective haute performance énergétique 1. Secteur d application Locaux du secteur tertiaire existants réservés à une utilisation professionnelle

Plus en détail

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage seul

Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage seul Pompe à chaleur à absorption gaz naturel chauffage seul Fiche d intégration dans le logiciel RT 2012 : U22win de PERRENOUD 26/08/2013 Version 5.0.26 du 30/07/2013 La procédure suivante décrit la saisie

Plus en détail

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée

Performances en mode chauffage. Type de pompe à chaleur Niveau exigé (1) PAC air extérieur/eau. PAC eau glycolée/eau ou PAC eau glycolée/eau glycolée LABEL PROMOTELEC PERFORMANCE LES EXIGENCES TECHNIQUES à RESPECTER PAR POSTE CLé DU BÂTiMENT Spécifications des pompes à chaleur à absorption à chauffage direct au gaz Caractéristiques Les matériels destinés

Plus en détail

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN

Réhabilitation thermique habitat collectif. Bernard CHEMIN Réhabilitation thermique habitat collectif Les mercredi de l info du 22 février 2012 Bernard CHEMIN 1 Un ensemble construit en 1976 composé de 5 bâtiments 2 3 Ponts thermiques Performances initiale Répartitions

Plus en détail

JCE Association ICO Rénovation en copropriété de l audit aux travaux La rénovation de la chaufferie Mise en place d une chaudière à condensation

JCE Association ICO Rénovation en copropriété de l audit aux travaux La rénovation de la chaufferie Mise en place d une chaudière à condensation JCE Association ICO Rénovation en copropriété de l audit aux travaux La rénovation de la chaufferie Mise en place d une chaudière à condensation Hervé SEBASTIA Sommaire 1 Contexte réglementaire : la condensation

Plus en détail

VOTRE PARTENAIRE EN ENERGIES RENOUVELABLES

VOTRE PARTENAIRE EN ENERGIES RENOUVELABLES SOLUTIONS RÉSIDENTIELLES NEUF & RÉNOVATION VOTRE PARTENAIRE EN ENERGIES RENOUVELABLES POMPES À CHALEUR CHAUFFE-EAU CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUES RADIATEURS DYNAMIQUES REVERSIBLES RADIATEURS SÈCHE-SERVIETTES

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté du 4 janvier 2012 relatif à l agrément de la demande de titre V relative

Plus en détail

Confort. intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR. CHAUFFAGE (30/35 C, 40/45 C) www.marque-nf.com

Confort. intégrée (Duo) ou déportée POMPE A CHALEUR. CHAUFFAGE (30/35 C, 40/45 C) www.marque-nf.com POMPE A CHALEUR ALFÉA ALFÉA DUO Pompe à chaleur Air/Eau Split Inverter Confort du chauffage basse température Eau chaude sanitaire intégrée (Duo) ou déportée CHAUFFAGE (0/ C, 0/ C) www.marque-nf.com Faites

Plus en détail

Pompes à chaleur géothermiques TELLUS

Pompes à chaleur géothermiques TELLUS Pompes à chaleur s Pompes à chaleur eau/eau Le meilleur de la Géothermie : - maîtrise d œuvre unique (pompe à chaleur - forage) - captage adapté aux terrains paysagés, même de petite taille - installation

Plus en détail

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants Étude Coénove Objectifs de l étude Le coût pour le consommateur des solutions de chauffage dans les logements existants

Plus en détail

L eau chaude sanitaire dans l air du temps

L eau chaude sanitaire dans l air du temps Magna Aqua 300 /2 Magna Aqua 300 /2 C Chauffe-eau thermodynamique sur air extérieur ou air ambiant L eau chaude sanitaire dans l air du temps Magna Aqua 300 / 2 une solution ECS pour atteindre les objectifs

Plus en détail

POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL

POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL Non VISA Technologies Tél. 027/743.21.29 Route de la Plâtrière 17 Fax. 027/744.28.13 1907 Saxon - mail : vente2@visasaxon.ch POMPES A CHALEUR AU GAZ NATUREL Généralités Une pompe à chaleur transfère la

Plus en détail

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement

Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Direction Recherche & Innovation Centre Recherche et Innovation Gaz & Énergies Nouvelles Les nouvelles solutions gaz naturel : une réponse aux enjeux du Grenelle de l Environnement Quels équipements techniques

Plus en détail

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer!

Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! 04 novembre 08 novembre 2013 Performances et étiquetage des équipements de chauffage et de production d eau chaude sanitaire : ce qui va changer! Intervenants: Valérie Laplagne et Jérôme Maldonado - UNICLIMA

Plus en détail

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020

Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Chauffe-eau thermodynamique Le chauffe-eau thermodynamique à l horizon 2015-2020 Ballon de stockage ( 300 l) chaude M o d e c h a u f f a g e Q k T k Pompe à chaleur Effet utile Pompe à chaleur pour chauffer

Plus en détail

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012

Approvisionnement énergétique du Carréde Soie. Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Approvisionnement énergétique du Carréde Soie Etude sur le secteur TASE Scénarios d approvisionnement Document de rendu du 28 août 2012 Objectifs Détailler les scénarios d approvisionnement en énergie

Plus en détail

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION

FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION FORUM ACTUALITES CONSTRUCTION RT 2012 en maison individuelle : obligation d emploi des énergies renouvelables Jean-Jacques BARREAU Union des Maisons Françaises 10 novembre 2011 Les Énergies renouvelables

Plus en détail

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU

Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible NOUVEAU AW Aérothermie LIAISON HYDRAULIQUE Pompe à chaleur Aérothermique «Compact» Haute température réversible 6 C départ max Unités extérieures Unités intérieures NOUVEAU ans * garantie compresseur 6 C Radiateurs

Plus en détail

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012

Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 Fiche explicative pour la saisie des équipements du génie climatique dans la RT2012 LES UNITES AUTONOMES DE TOITURE (ROOF-TOP) I/ DEFINITION DES UNITES DE TOITURE Une Unité Autonome de Toiture (UAT) ou

Plus en détail

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE

La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE La chaleur qui vient du froid LE SYSTEME INTEGRAL DE CHAUFFAGE L ORIGINE C est dans les pays où il fait froid que l on sait mieux qu ailleurs produire et conserver la chaleur. Depuis plus de vingt ans

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

PAC en mode chauffage: Règles à respecter

PAC en mode chauffage: Règles à respecter PAC en mode chauffage: Règles à respecter GEOTHERMIE AEROTHERMIE Lyon, le 15 février 2011 Organisé par : Chambre de l Ingénierie 1/ Ne pas SURDIMENSIONNER Aérothermie Préconisation La PAC doit être dimensionnée

Plus en détail

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable

Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Nouveaux usages du gaz en résidentiel-tertiaire permettant de répondre aux enjeux du Développement Durable Thomas Muller, Gaz de France Réseau Distribution Le 12 septembre 2007 Bâtiment et développement

Plus en détail

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012»

CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 2012» Gaz Solaire Air Électricité CHAFFOTEAUX LANCE SON GUIDE «SOLUTIONS MAISONS INDIVIDUELLES RT 0» DOSSIER DE PRESSE Septembre 0 UN OUTIL INÉDIT DÉDIÉ AUX CONSTRUCTEURS DE MAISONS INDIVIDUELLES ET BUREAUX

Plus en détail

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés.

Les émetteurs muraux à effet Joule direct (panneau rayonnant, radiateur) intégrant une fonction «indicateur de consommation» sont recommandés. 9.4 CHAUFFAGE ET RAFRAICHÎSSEMENT 9.4.1 ÉMETTEURS DE CHAUFFAGE, RAFRAÎCHISSEMENT ET GESTION D énergie Les émetteurs doivent être dimensionnés au plus juste en fonction du projet et une étude de faisabilité

Plus en détail

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw

ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw ATLAS D Condens Unit Chaudière fioul à condensation 32 kw Chauffage seul ou ECS accumulée Ne choisissez plus entre confort et économies d énergie > Les meilleures performances pour plus d économies > Le

Plus en détail

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE

PROJET. berrand. - Page 1/10 - 87430 VERNEUIL SUR VIENNE. Commentaires divers : Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Logiciel référencé par la marque PROJET berrand 87430 VERNEUIL SUR VIENNE Date de l'étude : Commentaires divers : ARTISAN BERRAND SARL 24/02/2012 perso CLIENT Guy Berrand Thierry BERRAND 6, rue de prasmounier

Plus en détail

Sommaire. Remerciements... 1. Avant-propos... 3

Sommaire. Remerciements... 1. Avant-propos... 3 Bruno Béranger Les pompes à chaleur ON 3e ÉDITI ÊG roupeêe yrolles,ê 2006,Ê 2013Ê pourê laê présenteê édition,ê ISBNÊ :Ê 978-2-212-13656-2 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 3 Un peu d histoire...

Plus en détail

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube

Pré-étude. d un Réseau de Chaleur bois. sur la commune de Luc-la-Primaube Pré-étude d un Réseau de Chaleur bois sur la commune de Luc-la-Primaube Réalisé par : Arnaud Larvol Conseiller énergie Pays Ruthénois 6 avenue de l Europe 12 000 Rodez 05.65.73.61.70 Page 1 sur 12 Table

Plus en détail

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS

Label Promotelec Habitat Neuf PRESCRIPTIONS OBLIGATOIRES, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS 3 Label Promotelec Habitat Neuf, POINTS DE VÉRIFICATION ET RECOMMANDATIONS Production d eau chaude sanitaire Réseaux de communication MARQUAGE QUALITÉ EXIGÉ Tous systèmes de production d'eau chaude sanitaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France»

DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013. Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» DOSSIER DE PRESSE Interclima 2013 Saunier Duval : le n 1 de la condensation propose une offre RT 2012 «Made in France» Novembre 2013 Pour la 3 ème année consécutive, Saunier Duval occupe la place de n

Plus en détail

les solutions systèmes e.l.m. leblanc

les solutions systèmes e.l.m. leblanc les solutions systèmes e.l.m. leblanc à l occasion d Interclima 2013, e.l.m. leblanc présente plusieurs solutions Blueactive multi-énergie pour la construction neuve et la rénovation en habitat résidentiel

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012. Par François TURLAND & Bernard LORIOT LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 Par François TURLAND & Bernard LORIOT Séminaire Technique UMF Malte Nov.2012 CONTETE Les consommations d énergie en France Industrie 21% Autres 5% Transport 31% Bâtiment

Plus en détail