Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011"

Transcription

1 Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

2 Plan de la présentation Partie I Pourquoi le TMB? Partie II Variantes techniques Partie III Conclusions pour le Maroc 2

3 Composition des déchets au Maroc 3

4 Composition des déchets au Maroc 4

5 Standards européens dans la gestion des déchets Exigences de l UE pour la réduction de la fraction organique La législation europénne exige une réduction par étapes de la fraction organique des déchets dans les décharges (Directive europénne 1999/31) Les principales possibilités pour atteindre ces objectifs européens sont Collecte séparée et compostage des déchets organiques Incinération des déchets Traitement mécano-biologique Beaucoup de pays européens favorisent le TMB 5

6 Pourquoi le TMB? Pourquoi le traitement mécano-biologique? Protection des nappes phréatiques (Lixiviats de déchets non traités polluent le sol et l eau souterraine) Protection du climat (Gaz de décharge composé en grande partie de méthane néfaste pour le climat) Réduction des quantités de déchets Réduction des nuisances des décharges (par ex. odeurs, vermines) Valorisation matérielle et énergétique des déchets Déchets ménagers avant MBT Déchets stabilisés après TMB 6

7 Options techniques pour le TMB Il existe différentes technologies de TMB, depuis des techniques relativement simples à des procédés complètement automatisés. En principe, toutes les variantes de TMB comprennent Un traitement mécanique pour préparer les déchets et trier les matériaux recyclables et indésirables Un traitement biologique pour la stabilisation de la fraction organique 7

8 Options techniques pour le TMB Etape 1 Préparation mécanique Avec une faible complexité technique Avec une complexité technique élevée 8

9 Options techniques pour le TMB Etape 2 Traitement biologique Systèmes ouverts comparables aux andains de compost Systèmes complètement automatisés 9

10 Options pour le traitement biologique Procédés de traitement biologique Compostage Séchage biologique et production de combustibles de substitution Fermentation avec gain de biogaz / électricité 10

11 Procédés de traitement biologique Andains statiques ouverts (procédé statique avec aération passive) Air frais Air vicié Filtre biologique Pression atmosphérique ~20 cm ~ 2.5 m Homogenized waste Vent Tuyaux de ventilation Rangées de palettes Base ~ 25 m ~ 60 m Pente approx. 3% 11

12 Procédés de traitement biologique Andains statiques ouverts sur une décharge au Brésil 12

13 Procédés de traitement biologique Séchage biologique avec production de combustibles de substitution Installation de séchage biologique en Allemagne 13

14 Procédés de traitement biologique Procédés de traitement biologique Cuves pour le séchage biologique Traitement de l eau de process et de l air sortant 14

15 Procédés de traitement biologique Séchage biologique Remplissage de la cuve pour le séchage biologique 15

16 Procédés de traitement biologique Usage des combustibles de substitution issus du séchage biologique Revenus du MDP - Cimenteries - Centrales électriques fonctionnant au charbon Centrales électriques pour l approvisionnement énergétique industriel Usages variables des combustibles de substitution 16

17 Procédés de traitement biologique Procédés de TMB avec fermentation (sèche) Installation de fermentation en Allemagne Remplissage de la cuve de fermentation 17

18 Procédés de traitement biologique Procédé de fermentation sèche Fermentation sèche selon le procédé BEKON 18

19 Procédés de traitement biologique - résumé Option Complexité d opération Andains ouverts Séchage biologique Fermentation moyen très élevée très élevée Consommation d eau très élevée 0 faible Surface requise très élevée très faible faible Valorisation énergétique pas prévue oui en partie Economies de décharge 30 % 85 % 40 % faible très élevée très élevée Possibilités limitées de contrôle du procédé et des émissions Dépendant de la commercialisation des combustibles de substitution Opération très complexe pour les déchets ménagers Aspects environnementaux Innovation Coûts Coûts spécifiques ( / tonne) Risques 19

20 Approche pour le choix du procédé de TMB Evaluation des différents procédés de traitement Gasification Composta ge Incinération Cocombustion des déchets à haute valeur calorifique Pyrolyse Production de diesel à partir des déchets organiques Traitement mécanobiologique Autoclave 20

21 Choix du procédé de TMB Evaluation de différents procédés de TMB (et étapes) Séparation des fractions valorisables? Procédés de compostage Séchage biologique Fermentati on 21

22 Choix du procédé de TMB Analyse du marché pour la valorisation des produits du TMB Produits du TMB Matières recyclables Papier Plastique Verre Métal Combustibles de substitution Engrais Biogaz / Electricité 22

23 Signification du TMB pour le Maroc : cas exemplaires pour les d un TMB simple au Brésil, en Thailande et en Syrie Die MBA ist eine bewährte Strategie zur Umsetzung einer umweltfreundlichen und resourcenschonenden Abfallwirtschaft Für die meisten Städte in Marokko ist die MBA kurzfristig aufgrund hoher Kosten nicht empfehlenswert Langfristig werden die Voraussetzungen für die MBA z.b. bei steigenden Energie- und Rohstoffpreisen günstiger und die Rahmenbedingungen für die Implementierung verbessert 23

24 Signification du TMB pour le Maroc Exemple de séchage biologique à Rustenburg, Afrique du Sud Coûts spécifiques / tonne Coûts par ménages / ménage / mois Collecte un transport / nettoyage des rues 50 4 Recyclage et décharge 12 1 Recyclage, TMB et décharge 54 4 Coûts totaux sans TMB 62 5 Coûts totaux avec TMB

25 Développement de la gestion municipale des déchets Phase 1 Phase 2 Phase 3 Collecte et traitement des déchets spéciaux Collecte et élimination non contrôlée Décharge contrôlée Déchets Phase 4 Usage énergétique Traitement et valorisation des déchets Phase 5 Déchets = matìères premières Recyclage communal Valorisation matérielle Coûts / Personne / An > 40 25

26 Signification du TMB pour le Maroc Le TMB est en Europe une stratégie qui a fait ses preuves pour la mise en œuvre d une gestion des déchets respectueuse de l environnement et préservant les ressources Au Maroc on doit évaluer le coût de TMB Les projets TMB doivent être réalisés en coopération avec les spécialistes du secteur privé (Fabricants, Opérateurs et acteurs de valorisation du produit TMB A long terme, les conditions pour le TMB seront plus favorables, par ex. avec la hausse du prix de l énergie et des matières premières, et les conditions pour la mise en œuvre s amélioreront 26

27 Merci pour votre attention

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Session XX: Date 12/04/2011 La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Dr Elhaité Hakima PDG, EAU GLOBE - MAROC Sommaire Aperçu de la situation actuelle; Objectifs;

Plus en détail

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE Oum Azza Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 Gérard PRENANT Directeur Maroc Groupe PIZZORNO Présentation du Centre d Enfouissement Technique d Oum Azza

Plus en détail

Transformez. vos déchets. Traitement des déchets s inscrivant dans la protection du climat et la réduction des émissions de CO 2

Transformez. vos déchets. Traitement des déchets s inscrivant dans la protection du climat et la réduction des émissions de CO 2 Transformez vos déchets Traitement des déchets s inscrivant dans la protection du climat et la réduction des émissions de CO Recyclables Landfill Residues RDF Compost KOMPOFERM est la solution intégrale

Plus en détail

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse Dossier de presse Contact : Alexa BADIN - Responsable communication - Tél : 05 45 05 22 52 - abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82 50 / Fax 05 45 65 82 55 / Numéro vert : 0

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS EN EUROPE THÉORIE ET PRATIQUE

LA GESTION DES DECHETS EN EUROPE THÉORIE ET PRATIQUE LA GESTION DES DECHETS EN EUROPE THÉORIE ET PRATIQUE Système de collecte intégré pour la réduction du volume des déchets résiduels grâce à un tri sélectif des matériaux recyclables EnviroMaroc 2007 24

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Amman, 13-15 mai 2014

Amman, 13-15 mai 2014 Quatrième Forum SWEEP-Net Cout de dégradation de l Environnement et la Gouvernance Locale Amman, 13-15 mai 2014 Exposé présenté Par : Mustapha Benbouya Chef de la Division de l Environnement et de l Amélioration

Plus en détail

Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH. Traitement des déchets ménagères Procédure Aérobie/ Anaérobie

Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH. Traitement des déchets ménagères Procédure Aérobie/ Anaérobie Valorisation des Déchets Ménagers et assimilés Planification d un Projet pilote en Tunisie MYT Contenu: Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH Traitement des déchets ménagères

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail

Performances environnementales et économiques économiques. Description

Performances environnementales et économiques économiques. Description BREF Industries de traitement des déchets - Doc. de synthèse V 1.0-01/12/08 MTD pour des types spécifiques de traitements de déchets TRAITEMENTS BIOLOGIQUES DES DECHETS - METHANISATION Description 65 -

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

Conseil National de l Emballage

Conseil National de l Emballage Conseil National de l Emballage OLFD250909 DES PARTENAIRES POUR UN EMBALLAGE MEILLEUR PRISE EN COMPTE DES EXIGENCES LIEES À L ENVIRONNEMENT DANS LA CONCEPTION ET LA FABRICATION DES EMBALLAGES Mise en conformité

Plus en détail

L HISTOIRE DE. moyenne européenne en termes de déchets et générer cinq fois moins de déchets résiduels?

L HISTOIRE DE. moyenne européenne en termes de déchets et générer cinq fois moins de déchets résiduels? L association Zero Waste Europe a été fondée afin de donner l opportunité à tous de repenser leur relation vis-à-vis des ressources. Dans un nombre de plus en plus important de régions, des groupes locaux

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP)

Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP) REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP) Atelier Régional

Plus en détail

Modernisation de la gestion des déchets urbains

Modernisation de la gestion des déchets urbains Etude de cas Modernisation de la gestion des déchets urbains Manoukra est une ville importante d un pays en transition de la zone méditerranéenne. Peuplée d un million et demi d habitants, cette agglomération

Plus en détail

NOTE. Indicateurs de suivi d'une installation de méthanisation de déchets ménagers. Série Technique DT 59. Octobre 2013

NOTE. Indicateurs de suivi d'une installation de méthanisation de déchets ménagers. Série Technique DT 59. Octobre 2013 NOTE Indicateurs de suivi d'une installation de méthanisation de déchets ménagers Série Technique Réalisé avec le soutien technique et financier de DT 59 Octobre 2013 AMORCE / ADEME DT 59 - Indicateurs

Plus en détail

Gestion des flux de déchets et de matériel.

Gestion des flux de déchets et de matériel. Programme de formation Gestion des flux de déchets et de matériel. Une série de séminaires de TÜV Rheinland Bildung & Consulting en collaboration avec la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

Déchetterie de Treffieux

Déchetterie de Treffieux Déchetterie de Treffieux Activité La déchetterie assure la collecte des déchets apportés et triés par les ménages. Les déchets sont regroupés par catégories de matériaux : déchets vert, gravats, tout venant,

Plus en détail

GEOGRAPHIE Activités économiques CE2 N 5 : Les déchets : réduction et recyclage au Liban et en France

GEOGRAPHIE Activités économiques CE2 N 5 : Les déchets : réduction et recyclage au Liban et en France Suggestions de documents à Repères Vocabulaire à Compétences Idées directrices utiliser géographiques retenir spécifiques Ctrl+clic Dans cette séquence, l élève apprend comment les déchets que produisent

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Sylvain Martel Directeur des approvisionnements en bois Qui sommes

Plus en détail

Le Centre de Stockage du Jura Courlaoux - Les Repôts

Le Centre de Stockage du Jura Courlaoux - Les Repôts Le Centre de Stockage du Jura Courlaoux - Les Repôts VISITE GUIDÉE Embarquez... Le Centre de Stockage du Jura : CSJ, installation de stockage des déchets non dangereux, a été mis en service en 1998. D

Plus en détail

TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE (TMB) DES ORDURES MÉNAGÈRES : PROJET PILOTE LABORATOIRE ÉQUIPE DE TRAVAIL

TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE (TMB) DES ORDURES MÉNAGÈRES : PROJET PILOTE LABORATOIRE ÉQUIPE DE TRAVAIL i TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE (TMB) DES ORDURES MÉNAGÈRES : PROJET PILOTE LABORATOIRE ÉQUIPE DE TRAVAIL Centre de recherche industrielle du Québec (CRIQ) M. Yves Bernard, ing., responsable du projet.

Plus en détail

"Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action"

Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action "Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action" Francis Pizzorno, Président fondateur de PIZZORNO Environnement Depuis sa création

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts

Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts Commission Nationale du Débat Public centre de traitement des déchets ménagers d Ivry/Paris XIII

Plus en détail

LA MAÎTRISE DE NOS ENVIRONNEMENTS

LA MAÎTRISE DE NOS ENVIRONNEMENTS LA MAÎTRISE DE NOS ENVIRONNEMENTS Valorisation énergétique du biogaz produit sur le centre de stockage de déchets ménagers de La Vautubière à La Fare-les-Oliviers (Bouches-du-Rhône) www.sma-environnement.com

Plus en détail

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois «Fabriquer les matières premières du 21 ème siècle» Cette définition résume la philosophie de Paprec Group et son engagement

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons

Plus en détail

Le Centre de traitement des Battées, à Sauvigny-le-Bois

Le Centre de traitement des Battées, à Sauvigny-le-Bois CARTE DE VISITE Le Centre de traitement des Battées, à Sauvigny-le-Bois Contacts SITA Centre Est : Florent MAILLY Directeur de l agence traitement Tél : 06 87 76 29 74 / florent.mailly@sita.fr Nicolas

Plus en détail

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE ONE WORLD FR INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE Conteneur de fermentation extensible de 3 à 10 conteneurs LE CONCEPT RÉGIONAL POUR LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE RÉGIONALE DE DÉCHETS ORGANIQUES Les déchets

Plus en détail

Valorisation du potentiel des déchets ménagers et assimilés et des déchets d activité économique

Valorisation du potentiel des déchets ménagers et assimilés et des déchets d activité économique Valorisation du potentiel des déchets ménagers et assimilés et des déchets d activité économique Séminaire anniversaire Caen, le 22 novembre 2013. Présentée par Dominique Plumail, Hier voués à l élimination,

Plus en détail

Recyclage et valorisation énergétique. Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII

Recyclage et valorisation énergétique. Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII Recyclage et valorisation énergétique Le centre multifilières à Ivry-Paris XIII Plus de 500 kg de déchets ménagers : c est ce que produit chaque année un habitant de la région parisienne! Entre 1993 et

Plus en détail

Ce problème, une fois résolu, sera simple. Thomas A. Edison

Ce problème, une fois résolu, sera simple. Thomas A. Edison Ce problème, une fois résolu, sera simple. Thomas A. Edison L objectif 0% d enfouissement de déchets 1 CONVERTER Certifications: ISO 9001 ISO 14001 RINA 3 Spécialisation Déchets infectés Déchets municipaux

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets

Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets Suppression de deux modulations de la TGAP sur le traitement des déchets En cause : - la modulation de Taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) pour les installations de stockage de déchets exploitées

Plus en détail

Emballages Guide d'éco-conception

Emballages Guide d'éco-conception Nos objectifs sont simples et sincères Emballages Guide d'éco-conception BIC s'engage dans l'éco-conception des emballages. Légers et optimisés. Visant le juste nécessaire. Poursuivons nos actions I UN

Plus en détail

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets

Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Ecoval : Solution économique et écologique pour le traitement de déchets Présentation d Ecoval Maroc 2 Sommaire Présentation d Ecoval Maroc Perception du Marché de déchets Objectifs de la plateforme Ecoval

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement Sophie Taillefer Agente de développement industriel 11 septembre 2014 mission au cœur de l action pour une gestion

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 2011 NOTRE MÉTIER, NOS MISSIONS, NOS ENGAGEMENTS. Tour d horizon de la société LAMESCH

DOSSIER DE PRESSE - 2011 NOTRE MÉTIER, NOS MISSIONS, NOS ENGAGEMENTS. Tour d horizon de la société LAMESCH DOSSIER DE PRESSE - 2011 NOTRE MÉTIER, NOS MISSIONS, NOS ENGAGEMENTS. Tour d horizon de la société LAMESCH 2 SOMMAIRE QUI SOMMES-NOUS? PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ : FAISONS CONNAISSANCE p.4 NOTRE MÉTIER

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011

ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011 ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : EXPERIENCE DE LA VILLE (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011 SOMMAIRE PRESENTATION VILLE CONTEXTE LEGISLATIF

Plus en détail

Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc

Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc Le traitement alternatif des déchets ménagers pour les petites et moyennes communes au Maroc «D une expérience locale de compostage prometteuse à la construction d une offre technique aux multiples avantages

Plus en détail

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets

Syndicat Mixte du Point Fort. Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets Dossier de Presse Pôle environnement : une filière durable de traitement des déchets 16 décembre 2005 CONTACT PRESSE Claire Montémont tél. 02 31 29 16 96 / mobile 06 10 15 04 18 claire.montemont@wanadoo.fr

Plus en détail

DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement

DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement DREAL Midi-Pyrénées Direction Régionale de l Environnement de l Aménagement et du Logement Service des Risques Technologiques et Environnement Industriel Division Prévention des Impacts sur la Santé et

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE

COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT. Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE COLLECTION COMPRENDRE LE CIMENT Quoi de neuf? RÉDUCTION DES ÉMISSIONS DE CO 2 LA CONTRIBUTION DE L INDUSTRIE CIMENTIÈRE Le matériau de construction le plus utilisé au monde Dès 1990, l industrie cimentière

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE Le recyclage des matières premières consiste à reconvertir des déchets de manière à les utiliser en matières secondaires réutilisables dans le processus de

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales

Présentation PROJET METAL. Synthèse du projet à destination des collectivités locales Présentation PROJET METAL Synthèse du projet à destination des collectivités locales SOMMAIRE 1. Mieux recycler l aluminium, une nécessité 2. Pourquoi le projet métal? - Des taux de recyclage de l aluminium

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

SYNDICAT DÉPARTEMENTAL POUR L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS DE LA HAUTE-VIENNE

SYNDICAT DÉPARTEMENTAL POUR L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS DE LA HAUTE-VIENNE SYNDICAT DÉPARTEMENTAL POUR L'ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS DE LA HAUTE-VIENNE 2 La CLIS (Commission Locale d Information et de Suivi) Créée par arrêté préfectoral du 18/10/2005, la CLIS

Plus en détail

INNOVATION. Le 1er sac papier bio sans film certifié OK compost, OK compost HOME, OK biodégradable SOIL*

INNOVATION. Le 1er sac papier bio sans film certifié OK compost, OK compost HOME, OK biodégradable SOIL* En partenariat avec INNOVATION GascoGreen Natura Le 1er sac papier bio sans film certifié OK compost, OK compost HOME, OK biodégradable SOIL* Que faire de ses sacs industriels après usage? Comment réduire

Plus en détail

LA METHANISATION. La méthanisation n est pas une technique marginale :

LA METHANISATION. La méthanisation n est pas une technique marginale : LA METHANISATION La méthanisation n est pas une technique marginale : Amiens était jusqu ici la seule référence en France. Depuis 4 à 5 ans la technique de ce process s est considérablement améliorée.

Plus en détail

Quand les pelures d oignons donnent plein gaz. C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets

Quand les pelures d oignons donnent plein gaz. C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets Quand les pelures d oignons donnent plein gaz C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets EST-CE QUE VOTRE COMMUNE COLLECTE CORRECTEMENT LES BIODÉCHETS? Est-ce

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG. Le compostage des ordures ménagères à Dschang.

POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG. Le compostage des ordures ménagères à Dschang. POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG Le compostage des ordures ménagères à Dschang. Le site de compostage Site de Ngui Le site de compostage PARTENAIRES Equipe de mise en œuvre Encadreurs Dr Emmanuel

Plus en détail

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie

Préserver les ressources naturelles : la valorisation des déchets en cimenterie L industrie cimentière belge L industrie cimentière est constituée de trois sociétés: CBR, CCB et Holcim. Son chiffre d affaires s élève à environ 480 millions d euros et elle dispose d un effectif de

Plus en détail

Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets

Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets Amt für Umwelt AfU Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets Energissima: Forum thématique déchets 15 mars 2013 M. Chardonnens Chef du service de l environnement FR Direction de l aménagement,

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2

La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2 La contribution de l industrie cimentière à la réduction des émissions de CO 2 Photo : J. Van Hevel Membre de Fortea Partenaire d infobeton.be La fabrication des ciments, les matériaux de construction

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte

Menu Méthanisation. L innovation au service de l énergie verte Menu Méthanisation L innovation au service de l énergie verte Avec la méthanisation, véritable voie d avenir, l innovation est au cœur de la production d énergie verte. LA MÉTHANISATION, C EST QUOI? La

Plus en détail

Biogaz et cogénération : un potentiel sous estimé Salon ERA 29/10/13

Biogaz et cogénération : un potentiel sous estimé Salon ERA 29/10/13 Biogaz et cogénération : un potentiel sous estimé Salon ERA 29/10/13 1 SOMMAIRE 1 Introduction 2 Valorisation du gaz de décharge 3 Valorisation du gaz de station d épuration 4 Exemples de réalisation biogaz

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail

Je composte, ça change tout!

Je composte, ça change tout! Je composte, ça change tout! L e compostage est un processus qui permet de décomposer la matière organique par l action de l air, des bactéries et des organismes vivants du sol pour la transformer en une

Plus en détail

Les centres de traitement Mécano- Biologiques (TMB) : des outils flexibles en réponse aux contraintes locales

Les centres de traitement Mécano- Biologiques (TMB) : des outils flexibles en réponse aux contraintes locales Les centres de traitement Mécano- Biologiques (TMB) : des outils flexibles en réponse aux contraintes locales Présentation par pays FNADE et ADEME 14/04/2009 BIPE 2009 Sommaire Périmètre de l étude et

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France SOPAVE Société Anonyme créée en 1986 Filiale du groupe belge UMICORE Deux métiers complémentaires : RECYCLAGEdes films en polyéthylène ET TRANSFORMATION

Plus en détail

Prendre en compte les enjeux de développement durable

Prendre en compte les enjeux de développement durable Contrat de territoire2007 2013 Programme d action pluriannuel Agglomération de Nevers, Pays de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires. Prendre en compte les enjeux de développement durable FICHE ACTION

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

Inauguration d une halle solaire de 1012 m 2 26 mai 2011

Inauguration d une halle solaire de 1012 m 2 26 mai 2011 Inauguration d une halle solaire de 1012 m 2 26 mai 2011 Dossier de presse 1. Serbeco, acteur du développement durable 1.1. Serbeco, une entreprise cleantech depuis 1991 Dirigé par Bernard Girod depuis

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Pierre Olivier Pineau, HEC Montréal Mardi 24 septembre 2013 Sommet sur l énergie Les grandes conférences Les Affaires Hôtel Hyatt Regency,

Plus en détail

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas

Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Pour une éco-construction dans les règles de l art Analyse comparée du cycle de vie des fenêtres bois, aluminium et PVC Etude de cas Mars 2011 www.eti-construction.fr - 1 - RENFORCER L ENVELOPPE chap.

Plus en détail

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires

Energie. Panorama. Flux énergétique simplifié de la Suisse, en 2013. Reste Gaz. Pertes. Force hydraulique. Reste Gaz. Combustibles nucléaires Energie Panorama Flux énergétique Dans la nature, l énergie se présente sous forme de pétrole brut, de gaz naturel, d énergie hydraulique, d uranium, de rayonnement solaire, d énergie éolienne, etc. Avant

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Opportunités pour les entreprises françaises

Opportunités pour les entreprises françaises Réalisé avec le soutien exceptionnel de StrateGEst Europe Consulting, Lyon, France www.strategest.fr / (+33) 04 78 08 97 06 La Roumanie Projets et financements dans l environnement Opportunités pour les

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail