Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011"

Transcription

1 Le traitement mécano-biologique des déchets Important pour le Maroc? Casablanca, 23 Mars 2011

2 Plan de la présentation Partie I Pourquoi le TMB? Partie II Variantes techniques Partie III Conclusions pour le Maroc 2

3 Composition des déchets au Maroc 3

4 Composition des déchets au Maroc 4

5 Standards européens dans la gestion des déchets Exigences de l UE pour la réduction de la fraction organique La législation europénne exige une réduction par étapes de la fraction organique des déchets dans les décharges (Directive europénne 1999/31) Les principales possibilités pour atteindre ces objectifs européens sont Collecte séparée et compostage des déchets organiques Incinération des déchets Traitement mécano-biologique Beaucoup de pays européens favorisent le TMB 5

6 Pourquoi le TMB? Pourquoi le traitement mécano-biologique? Protection des nappes phréatiques (Lixiviats de déchets non traités polluent le sol et l eau souterraine) Protection du climat (Gaz de décharge composé en grande partie de méthane néfaste pour le climat) Réduction des quantités de déchets Réduction des nuisances des décharges (par ex. odeurs, vermines) Valorisation matérielle et énergétique des déchets Déchets ménagers avant MBT Déchets stabilisés après TMB 6

7 Options techniques pour le TMB Il existe différentes technologies de TMB, depuis des techniques relativement simples à des procédés complètement automatisés. En principe, toutes les variantes de TMB comprennent Un traitement mécanique pour préparer les déchets et trier les matériaux recyclables et indésirables Un traitement biologique pour la stabilisation de la fraction organique 7

8 Options techniques pour le TMB Etape 1 Préparation mécanique Avec une faible complexité technique Avec une complexité technique élevée 8

9 Options techniques pour le TMB Etape 2 Traitement biologique Systèmes ouverts comparables aux andains de compost Systèmes complètement automatisés 9

10 Options pour le traitement biologique Procédés de traitement biologique Compostage Séchage biologique et production de combustibles de substitution Fermentation avec gain de biogaz / électricité 10

11 Procédés de traitement biologique Andains statiques ouverts (procédé statique avec aération passive) Air frais Air vicié Filtre biologique Pression atmosphérique ~20 cm ~ 2.5 m Homogenized waste Vent Tuyaux de ventilation Rangées de palettes Base ~ 25 m ~ 60 m Pente approx. 3% 11

12 Procédés de traitement biologique Andains statiques ouverts sur une décharge au Brésil 12

13 Procédés de traitement biologique Séchage biologique avec production de combustibles de substitution Installation de séchage biologique en Allemagne 13

14 Procédés de traitement biologique Procédés de traitement biologique Cuves pour le séchage biologique Traitement de l eau de process et de l air sortant 14

15 Procédés de traitement biologique Séchage biologique Remplissage de la cuve pour le séchage biologique 15

16 Procédés de traitement biologique Usage des combustibles de substitution issus du séchage biologique Revenus du MDP - Cimenteries - Centrales électriques fonctionnant au charbon Centrales électriques pour l approvisionnement énergétique industriel Usages variables des combustibles de substitution 16

17 Procédés de traitement biologique Procédés de TMB avec fermentation (sèche) Installation de fermentation en Allemagne Remplissage de la cuve de fermentation 17

18 Procédés de traitement biologique Procédé de fermentation sèche Fermentation sèche selon le procédé BEKON 18

19 Procédés de traitement biologique - résumé Option Complexité d opération Andains ouverts Séchage biologique Fermentation moyen très élevée très élevée Consommation d eau très élevée 0 faible Surface requise très élevée très faible faible Valorisation énergétique pas prévue oui en partie Economies de décharge 30 % 85 % 40 % faible très élevée très élevée Possibilités limitées de contrôle du procédé et des émissions Dépendant de la commercialisation des combustibles de substitution Opération très complexe pour les déchets ménagers Aspects environnementaux Innovation Coûts Coûts spécifiques ( / tonne) Risques 19

20 Approche pour le choix du procédé de TMB Evaluation des différents procédés de traitement Gasification Composta ge Incinération Cocombustion des déchets à haute valeur calorifique Pyrolyse Production de diesel à partir des déchets organiques Traitement mécanobiologique Autoclave 20

21 Choix du procédé de TMB Evaluation de différents procédés de TMB (et étapes) Séparation des fractions valorisables? Procédés de compostage Séchage biologique Fermentati on 21

22 Choix du procédé de TMB Analyse du marché pour la valorisation des produits du TMB Produits du TMB Matières recyclables Papier Plastique Verre Métal Combustibles de substitution Engrais Biogaz / Electricité 22

23 Signification du TMB pour le Maroc : cas exemplaires pour les d un TMB simple au Brésil, en Thailande et en Syrie Die MBA ist eine bewährte Strategie zur Umsetzung einer umweltfreundlichen und resourcenschonenden Abfallwirtschaft Für die meisten Städte in Marokko ist die MBA kurzfristig aufgrund hoher Kosten nicht empfehlenswert Langfristig werden die Voraussetzungen für die MBA z.b. bei steigenden Energie- und Rohstoffpreisen günstiger und die Rahmenbedingungen für die Implementierung verbessert 23

24 Signification du TMB pour le Maroc Exemple de séchage biologique à Rustenburg, Afrique du Sud Coûts spécifiques / tonne Coûts par ménages / ménage / mois Collecte un transport / nettoyage des rues 50 4 Recyclage et décharge 12 1 Recyclage, TMB et décharge 54 4 Coûts totaux sans TMB 62 5 Coûts totaux avec TMB

25 Développement de la gestion municipale des déchets Phase 1 Phase 2 Phase 3 Collecte et traitement des déchets spéciaux Collecte et élimination non contrôlée Décharge contrôlée Déchets Phase 4 Usage énergétique Traitement et valorisation des déchets Phase 5 Déchets = matìères premières Recyclage communal Valorisation matérielle Coûts / Personne / An > 40 25

26 Signification du TMB pour le Maroc Le TMB est en Europe une stratégie qui a fait ses preuves pour la mise en œuvre d une gestion des déchets respectueuse de l environnement et préservant les ressources Au Maroc on doit évaluer le coût de TMB Les projets TMB doivent être réalisés en coopération avec les spécialistes du secteur privé (Fabricants, Opérateurs et acteurs de valorisation du produit TMB A long terme, les conditions pour le TMB seront plus favorables, par ex. avec la hausse du prix de l énergie et des matières premières, et les conditions pour la mise en œuvre s amélioreront 26

27 Merci pour votre attention

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement

La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Session XX: Date 12/04/2011 La gestion durable des déchets, Quelles solutions pour les pays en développement Dr Elhaité Hakima PDG, EAU GLOBE - MAROC Sommaire Aperçu de la situation actuelle; Objectifs;

Plus en détail

LA GESTION DES DECHETS EN EUROPE THÉORIE ET PRATIQUE

LA GESTION DES DECHETS EN EUROPE THÉORIE ET PRATIQUE LA GESTION DES DECHETS EN EUROPE THÉORIE ET PRATIQUE Système de collecte intégré pour la réduction du volume des déchets résiduels grâce à un tri sélectif des matériaux recyclables EnviroMaroc 2007 24

Plus en détail

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105

Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 CENTRE D ENFOUISSEMENT TECHNIQUE Oum Azza Régional Workshop Casablanca Mardi 29 septembre 2105 Gérard PRENANT Directeur Maroc Groupe PIZZORNO Présentation du Centre d Enfouissement Technique d Oum Azza

Plus en détail

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais

NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Saint-Étienne, le 17 juillet 2012 NOTE TECHNIQUE Choix de la future filière de traitement des déchets ménagers et assimilés résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Préambule Le SYDEMER, SYndicat mixte

Plus en détail

Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH. Traitement des déchets ménagères Procédure Aérobie/ Anaérobie

Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH. Traitement des déchets ménagères Procédure Aérobie/ Anaérobie Valorisation des Déchets Ménagers et assimilés Planification d un Projet pilote en Tunisie MYT Contenu: Présentation de la société ECOTI & de la société WEHRLE Umwelt GmbH Traitement des déchets ménagères

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois

Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Économie du recyclage et valorisation des matières résiduelles : comment passer du déchet à la ressource? Récupération et recyclage du bois Sylvain Martel Directeur des approvisionnements en bois Qui sommes

Plus en détail

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal

Maximum Yield Technology. Maximum Yield Technolog technologie à rendement maximal MYT Business Unit Zweckverband Abfallbehandlung Kahlenberg (ZAK) Bergwerkstraße 1 D-77975 Ringsheim Téléphone : +49 (0)7822 8946-0 Télécopie : +49 (0)7822 8946-46 E-mail : info@zak-ringsheim.de www.zak-ringsheim.de

Plus en détail

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE Panorama général des différents types de traitements des déchets par Michel PIERRE 1 OMR 2 Panorama des traitements en Europe + 3 OMR Les traitements en France En décharge Incinérables Recyclables Fermentescibles

Plus en détail

Transformez. vos déchets. Traitement des déchets s inscrivant dans la protection du climat et la réduction des émissions de CO 2

Transformez. vos déchets. Traitement des déchets s inscrivant dans la protection du climat et la réduction des émissions de CO 2 Transformez vos déchets Traitement des déchets s inscrivant dans la protection du climat et la réduction des émissions de CO Recyclables Landfill Residues RDF Compost KOMPOFERM est la solution intégrale

Plus en détail

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse

Les déchets de Ste-Sévère produisent de l énergie. Dossier de presse Dossier de presse Contact : Alexa BADIN - Responsable communication - Tél : 05 45 05 22 52 - abadin@calitom.com ZE La Braconne - 16600 MORNAC / Tel 05 45 65 82 50 / Fax 05 45 65 82 55 / Numéro vert : 0

Plus en détail

Performances environnementales et économiques économiques. Description

Performances environnementales et économiques économiques. Description BREF Industries de traitement des déchets - Doc. de synthèse V 1.0-01/12/08 MTD pour des types spécifiques de traitements de déchets TRAITEMENTS BIOLOGIQUES DES DECHETS - METHANISATION Description 65 -

Plus en détail

Amman, 13-15 mai 2014

Amman, 13-15 mai 2014 Quatrième Forum SWEEP-Net Cout de dégradation de l Environnement et la Gouvernance Locale Amman, 13-15 mai 2014 Exposé présenté Par : Mustapha Benbouya Chef de la Division de l Environnement et de l Amélioration

Plus en détail

"Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action"

Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action "Notre plus belle réussite, construire un groupe de dimension internationale qui place l homme au cœur de son action" Francis Pizzorno, Président fondateur de PIZZORNO Environnement Depuis sa création

Plus en détail

Le recyclage des emballages au Luxembourg

Le recyclage des emballages au Luxembourg Le recyclage des emballages au Luxembourg Sommaire La responsabilité des producteurs page 4 VALORLUX, organisme agréé page 6 Le Point Vert page 9 La prévention des déchets d emballages page 10 La responsabilité

Plus en détail

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques

Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Critères de choix et enjeux Collecte et compostage des matières organiques Françoise Forcier, ing., agr., M.Ing. fforcier@solinov.com 450.348.5693 Rencontre AOMGMR 7 décembre 2007 PLAN DE LA PRÉSENTATION

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

Valorisation du potentiel des déchets ménagers et assimilés et des déchets d activité économique

Valorisation du potentiel des déchets ménagers et assimilés et des déchets d activité économique Valorisation du potentiel des déchets ménagers et assimilés et des déchets d activité économique Séminaire anniversaire Caen, le 22 novembre 2013. Présentée par Dominique Plumail, Hier voués à l élimination,

Plus en détail

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone

Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone. Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Programme Action Carbone Présentation des projets de compensation carbone Fondation GoodPlanet Mettre l écologie au cœur des consciences Fondée en juillet 2005 par Yann Arthus-Bertrand

Plus en détail

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011

www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 www.sindra.org Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes en 2011 Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en 2012

Plus en détail

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons

Plus en détail

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES

UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES MISE EN DÉCHARGE, RECYCLAGE, TECHNIQUE INCINÉRATION- DES DÉCHETS ÉPURATION DES EAUX USÉES UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT Une entreprise de Bayer et LANXESS UN RÉSEAU AU SERVICE DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats

Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal inauguration de la station de traitement des Lixiviats porté par la communauté de communes du pays de Saint- Flour, le 6 juin

Plus en détail

Modernisation de la gestion des déchets urbains

Modernisation de la gestion des déchets urbains Etude de cas Modernisation de la gestion des déchets urbains Manoukra est une ville importante d un pays en transition de la zone méditerranéenne. Peuplée d un million et demi d habitants, cette agglomération

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens

www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens www.xylowatt.com Présentation du procédé XYLOWATT et analyse de la rentabilité sur les principaux marchés européens COLLOQUE atee - CIBE du 18 et 19 septembre 2007 XYLOWATT, la société XYLOWATT a été crée

Plus en détail

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse?

Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? 1 Face au défi énergétique, quel est l intérêt de la biomasse? Ce support a été réalisé avec le soutien financier du Compte d'affectation spéciale "Développement Agricole et Rural" du Ministère de l'alimentation,

Plus en détail

Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets

Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets Amt für Umwelt AfU Les cantons face à la stratégie fédérale pour les déchets Energissima: Forum thématique déchets 15 mars 2013 M. Chardonnens Chef du service de l environnement FR Direction de l aménagement,

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc»

Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» Formation «Planification, construction, exploitation et fermeture des décharges contrôlées au Maroc» un projet du Programme de Gestion et de Protection de l Environnement en Maroc (PGPE) en coopération

Plus en détail

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource

Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques. Faire du déchet une ressource Valorisation et recyclage : impact sur les chaînes logistiques Faire du déchet une ressource Le groupe Veolia Environnement 271.000 collaborateurs dans 64 pays travaillent pour Veolia Environnement, le

Plus en détail

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie

Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie. Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Combustibles alternatifs : perspectives pour Lafarge Ciment Moldavie 1 Louis de Sambucy, DG Lafarge Ciment Moldavie Leader mondial des matériaux de construction 16 milliards de CA en 2009 78 000 collaborateurs

Plus en détail

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets

Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets Des solutions économiques et innovantes pour vos déchets rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. e n v i r o n n e m e n t IKOS Environnement, faire du déchet d aujourd hui l énergie et la

Plus en détail

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois

Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois Votre partenaire pour le traitement, le recyclage et la valorisation du bois «Fabriquer les matières premières du 21 ème siècle» Cette définition résume la philosophie de Paprec Group et son engagement

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

Ce problème, une fois résolu, sera simple. Thomas A. Edison

Ce problème, une fois résolu, sera simple. Thomas A. Edison Ce problème, une fois résolu, sera simple. Thomas A. Edison L objectif 0% d enfouissement de déchets 1 CONVERTER Certifications: ISO 9001 ISO 14001 RINA 3 Spécialisation Déchets infectés Déchets municipaux

Plus en détail

Si le compte est bon...

Si le compte est bon... la gestion des déchets ménagers: Si le compte est bon... 577 Chaque français produit en moyenne de déchets par an d ordures ménagères résiduelles de verre de recyclables de biodéchets & déchets verts d

Plus en détail

Introduction générale Les Principes d une construction durable. Éco-conception du bâtiment

Introduction générale Les Principes d une construction durable. Éco-conception du bâtiment Introduction générale Les Principes d une construction durable Éco-conception du bâtiment Gerd Schablitzki, Agence fédérale d environnement, Dessau, Allemagne Jumelage Éco-Construction Atelier du 19 au

Plus en détail

Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique?

Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique? Imaginez un Québec sans déchets enfouis; la solution passe-t-elle par la valorisation énergétique? 5 e rencontre municipale de l énergie Association québécoise de la maîtrise de l énergie Gérard Gosselin,

Plus en détail

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I

(Mém. A - 94 du 9 novembre 1998, p. 2348; dir. 94/62) Texte coordonné au 4 novembre 2013 Version applicable à partir du 8 novembre 2013 ANNEXE I DÉCHETS 1. Dispositions générales 1 Règlement grand-ducal du 31 octobre 1998 portant application de la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages

Plus en détail

Présentation de l usine de La Loyère

Présentation de l usine de La Loyère Présentation de l usine de La Loyère Présentation du groupe Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1994 et est toujours dirigé par Jean-Luc Petithuguenin.

Plus en détail

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets

Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Principales conclusions de l Analyse du Cycle de Vie du sac à déchets Introduction Investi depuis de nombreuses années dans la réduction de l impact environnemental de ses activités, le groupe SPhere développe

Plus en détail

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION

VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION 1 VERS DE NOUVELLES FILIÈRES DE VALORISATION DE DÉCHETS A DESTINATION DE LA CONSTRUCTION Partenaires Centre technologique Construction et Aménagement Durable Centre technologique Industrie Energie Process

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe

Sommaire. Les fondamentaux de l éco-conception des emballages. L accompagnement proposé par Adelphe Sommaire Le dispositif Point Vert et vous Les fondamentaux de l éco-conception des emballages L accompagnement proposé par Adelphe Les pistes d actions et les expériences des entreprises Sommaire Le dispositif

Plus en détail

Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts

Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts Commission Nationale du Débat Public centre de traitement des déchets ménagers d Ivry/Paris XIII

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES

LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES. Jonathan DECOTTIGNIES LE CYCLE DE VIE DU VERRE D EMBALLAGES ISSUS DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES Jonathan DECOTTIGNIES Le Cercle National du Recyclage La nature association loi 1901 née en juin 1995 Paul DEFFONTAINE (Vice

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain

Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Mieux intégrer le Québec aux marchés de l énergie Nord Américain Pierre Olivier Pineau, HEC Montréal Mardi 24 septembre 2013 Sommet sur l énergie Les grandes conférences Les Affaires Hôtel Hyatt Regency,

Plus en détail

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers

GESTION DES DECHETS. Des déchets d activités aux déchets ménagers GESTION DES DECHETS Des déchets d activités aux déchets ménagers Un déchet Qu est-ce que c est? Tout résidu d un processus de production, de transformation ou d utilisation; toute substance, matériau,

Plus en détail

La carte «Biomethane»

La carte «Biomethane» Dans la semaine du développement durable: "jouons cartes sur tables " Atelier-Débat sur «l énergie à la carte» La carte «Biomethane» Arancha BODEN, Directeur Territoriale Régional Aquitaine Cadaujac, Mercredi

Plus en détail

Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP)

Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP) REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE Ministère de l Aménagement du Territoire de l Environnement et du Tourisme Centre National des Technologies de Production Plus propre (CNTPP) Atelier Régional

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars

Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Forum Territorial PCET de l U.C.C.S.A Session du 23 mars Agriculture et industrie Consommations d énergie finale et émissions de GES Industrie : ¼ des consommations d énergie Plus de 30% si l on cumule

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

Gestion des flux de déchets et de matériel.

Gestion des flux de déchets et de matériel. Programme de formation Gestion des flux de déchets et de matériel. Une série de séminaires de TÜV Rheinland Bildung & Consulting en collaboration avec la Deutsche Gesellschaft für Technische Zusammenarbeit

Plus en détail

NOTE. Indicateurs de suivi d'une installation de méthanisation de déchets ménagers. Série Technique DT 59. Octobre 2013

NOTE. Indicateurs de suivi d'une installation de méthanisation de déchets ménagers. Série Technique DT 59. Octobre 2013 NOTE Indicateurs de suivi d'une installation de méthanisation de déchets ménagers Série Technique Réalisé avec le soutien technique et financier de DT 59 Octobre 2013 AMORCE / ADEME DT 59 - Indicateurs

Plus en détail

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation SOMMAIRE 1 Introduction et présentation generale... 3 2 Presentation technique... 4 2.1

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Écoconception d une PLV Fiche pratique

Écoconception d une PLV Fiche pratique Lorsqu une Mise en place PLV d un outil est de veille conçue, basé sur des les mots différents clés à sélectionner acteurs Eco-conception du : circuit doivent prendre en compte Rédaction plusieurs de recommandations

Plus en détail

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux

Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Les matières plastiques, recyclabilité et écoconception Point sur le recyclage des composites thermodurcissables Nouveaux matériaux : les composites thermoplastiques structuraux Frédéric Ruch- Cetim-Cermat

Plus en détail

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES

ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES ÉCO-CONCEPTION : RÉCONCILIER L ENVIRONNEMENT & L EMBALLAGE ISLEM YEZZA DIRECTEUR MARKETING DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES 2 EMBALLAGE: ENTRE MYTHE & VÉRITÉ 1. L emballage : Est-il le fléau de notre société

Plus en détail

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE

LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE LA VALORISATION DES DECHETS COMPOSITES EN CIMENTERIE Jean-Pierre de LARY (Délégué Général du GPIC) Bellignat, le 10 Octobre 2013 GPIC Organisation Professionnelle des transformateurs français de matériaux

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable

d eau TRI énergie Alimentation déplacements responsable des déchets Consommation d Consommation les fiches pratiques du développement durable les fiches pratiques du développement durable Petites infos et bons conseils pour mieux consommer et mieux vivre ensemble Consommation d eau Consommation d énergie Alimentation responsable déplacements

Plus en détail

L UNITÉ DE PRÉ-TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE DU SMAV À SAINT-LAURENT-BLANGY

L UNITÉ DE PRÉ-TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE DU SMAV À SAINT-LAURENT-BLANGY www.sita.fr L UNITÉ DE PRÉ-TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE DU SMAV À SAINT-LAURENT-BLANGY MAI 2014 DOSSIERDEPRESSE contact PRESSE SITA NORD EST Valentine RONDELEZ Directrice de la Communication Mobile : +33

Plus en détail

Mission Biométhanisation Allemagne par Dominic Lapointe, Ph.D. Directeur du développement Réseau d expertise et de développement en biométhanisation

Mission Biométhanisation Allemagne par Dominic Lapointe, Ph.D. Directeur du développement Réseau d expertise et de développement en biométhanisation Mission Biométhanisation Allemagne par Dominic Lapointe, Ph.D. Directeur du développement Réseau d expertise et de développement en biométhanisation Plan de la présentation Objectifs de la mission La biométhanisation

Plus en détail

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie

CO-CONSTRUIRE. Le territoire de demain. Consortium Equiénergie CO-CONSTRUIRE Le territoire de demain Consortium Equiénergie Une Implantation Industrielle Issue de La recherche 2 Produire une énergie propre A partir de la biomasse Le granulé de bois, aussi connu sous

Plus en détail

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX

4.5. INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX INDICATEURS EXTRA-FINANCIERS.5. Le volet environnemental de notre Protocole de reporting, référentiel en matière de reporting extra-financier pour les entités du groupe, a été entièrement revu. Ainsi,

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

L HISTOIRE DE. moyenne européenne en termes de déchets et générer cinq fois moins de déchets résiduels?

L HISTOIRE DE. moyenne européenne en termes de déchets et générer cinq fois moins de déchets résiduels? L association Zero Waste Europe a été fondée afin de donner l opportunité à tous de repenser leur relation vis-à-vis des ressources. Dans un nombre de plus en plus important de régions, des groupes locaux

Plus en détail

Biogaz et cogénération : un potentiel sous estimé Salon ERA 29/10/13

Biogaz et cogénération : un potentiel sous estimé Salon ERA 29/10/13 Biogaz et cogénération : un potentiel sous estimé Salon ERA 29/10/13 1 SOMMAIRE 1 Introduction 2 Valorisation du gaz de décharge 3 Valorisation du gaz de station d épuration 4 Exemples de réalisation biogaz

Plus en détail

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE

INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE ONE WORLD FR INSTALLATION BIOGAZ MOBILE ET MODULAIRE Conteneur de fermentation extensible de 3 à 10 conteneurs LE CONCEPT RÉGIONAL POUR LA VALORISATION ÉNERGÉTIQUE RÉGIONALE DE DÉCHETS ORGANIQUES Les déchets

Plus en détail

Développement de l outil

Développement de l outil Développement de l outil d empreinte carbone de DALKIA 19/10/2010 ) Marie Laure GUILBERT M2 Gestion de l Environnement Sommaire 1. Présentation de la mission 1.1 Contexte 1.2 Objectifs et caractéristiques

Plus en détail

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013

Bâtiment et rapport à l énergie. Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 Bâtiment et rapport à l énergie Pierre Radanne Dakar 12 novembre 2013 La perception culturelle de l énergie Dans l histoire humaine, la compréhension de l énergie provient de l expérience du froid Les

Plus en détail

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission

mission 2014-10-24 Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement mission Les matières organiques: État de situation, arguments économiqueset sources de financement Sophie Taillefer Agente de développement industriel 11 septembre 2014 mission au cœur de l action pour une gestion

Plus en détail

L ÉCOPÔLE DE GUELTAS UN OUTIL INDUSTRIEL DE POINTE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS

L ÉCOPÔLE DE GUELTAS UN OUTIL INDUSTRIEL DE POINTE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS www.sita.fr L ÉCOPÔLE DE GUELTAS UN OUTIL INDUSTRIEL DE POINTE POUR LA VALORISATION DES DÉCHETS SITA, LEADER DE LA VALORISATION DES DÉCHETS JUIN 2014 DOSSIERDEPRESSE contact PRESSE Caroline QUILLERE Communication

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

Chauffage au bois déchiqueté POLEYMIEUX BATIMENTS PUBLICS Chaufferie de 150 kw Le bois : une énergie renouvelable? Cycle du bois (Doc AGEDEN) 3 Le bois : une spécificité Française? Consommations bois-énergie

Plus en détail

Capsule «Les déchets encombrants»

Capsule «Les déchets encombrants» Capsule «Les déchets encombrants» Vous sentez-vous encombrés par vos vieux objets périmés ou brisés? Les jeter aux ordures n est pas la solution. Appareils électriques, électroniques et mobilier de maison

Plus en détail

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France

Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France Le Recyclage du POLYETHYLENE BASSE DENSITE en France SOPAVE Société Anonyme créée en 1986 Filiale du groupe belge UMICORE Deux métiers complémentaires : RECYCLAGEdes films en polyéthylène ET TRANSFORMATION

Plus en détail

ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011

ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011 ATELIER SUR LE TRAITEMENT ET LA VALORISATION DES DÉCHETS : EXPERIENCE DE LA VILLE (CAMEROUN) Carole TANKEU (Environnementaliste) Ouagadougou 22 Février 2011 SOMMAIRE PRESENTATION VILLE CONTEXTE LEGISLATIF

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Trier préserve l environnement et crée de l emploi

Trier préserve l environnement et crée de l emploi Proposition d articles (3 ème trimestre 2011) Trier préserve l environnement et crée de l emploi Chaque jour, grâce au tri et au recyclage des emballages ménagers, nous participons à la protection de l

Plus en détail

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage

Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage Conférence de presse Mardi 25 novembre 2008 «EDELWAY» SUEZ ENVIRONNEMENT, une entreprise de services aux collectivités, s engage SOMMAIRE EDELWAY : SUEZ ENVIRONNEMENT s engage aux côtés des collectivités

Plus en détail

>I En savoir plus I Développement durable

>I En savoir plus I Développement durable g Qu est ce que c est? 1987 Rapport Brundtland Commission des Nations Unies sur l Environnement et le Développement «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans

Plus en détail

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent!

Recycler mes lampes? Une idée lumineuse. En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Recycler mes lampes? Une idée lumineuse En plus d être économiques, les lampes basse consommation se recyclent! Prévu par deux règlements européens relatifs à l éco-conception des lampes, le retrait progressif

Plus en détail

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire

DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire DERRIERE cette porte DECOUVREZ UN SYSTEME revolutionnaire Vos avantages en un simple regard 5 ans* DE GARANTIE PAR LE FABRICANT *Sur le fonctionnement de la céramique avancée Réduction considérable de

Plus en détail

Le gobelet et l environnement

Le gobelet et l environnement Le gobelet et l environnement Types de gobelets utilisés Gobelets en plastique Gobelet en plastique obtenu à partir de sous-produits pétroliers résiduels résultant de second raffinage 2 types : - Gobelet

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2

FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION CLASSE 2 INFORMATIONS GENERALES Page 1 / 14 1. INFORMATIONS GENERALES N du dossier : Art. 7.7.b «La nature et l emplacement de l établissement, l objet de l exploitation, les installations et procédés à mettre

Plus en détail

Quel rôle l industrie du recyclage tient-elle dans la relance de l économie française et européenne?

Quel rôle l industrie du recyclage tient-elle dans la relance de l économie française et européenne? Quel rôle l industrie du recyclage tient-elle dans la relance de l économie française et européenne? Mr Bruno MAILLARD Directeur Général Adjoint Direction du Pôle Développement Sommaire 1. Le Recyclage

Plus en détail

Quand les pelures d oignons donnent plein gaz. C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets

Quand les pelures d oignons donnent plein gaz. C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets Quand les pelures d oignons donnent plein gaz C est ainsi que des communes développent de manière ciblée la collecte des biodéchets EST-CE QUE VOTRE COMMUNE COLLECTE CORRECTEMENT LES BIODÉCHETS? Est-ce

Plus en détail

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada

Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Perspective d un producteur laitier sur les projets d atténuation des gaz à effet de serre Ron Maynard Producteurs laitiers du Canada Congrès et atelier de la FIL Canada sur le développement durable du

Plus en détail

CORE BUSINESS TO CREATE NEW VALUE CHAINS OF DOWNSTREAM USERS OF THERMOPLASTICS

CORE BUSINESS TO CREATE NEW VALUE CHAINS OF DOWNSTREAM USERS OF THERMOPLASTICS CORE BUSINESS TO CREATE NEW VALUE CHAINS OF DOWNSTREAM USERS OF THERMOPLASTICS Projet d approche ciblée dans le cadre de la Nouvelle Politique Industrielle - Usine du Futur concernant le recyclage et la

Plus en détail