Standards Joint Commission International pour l'accréditation des hôpitaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Standards Joint Commission International pour l'accréditation des hôpitaux"

Transcription

1 En vigueur le 1er avril 2014 Standards Joint Commission International pour l'accréditation des hôpitaux French Contient les standards JCI pour les hôpitaux universitaires 5e édition

2 Joint Commission International Une division de Joint Commission Resources, Inc. La mission de Joint Commission International (JCI) est d améliorer la sécurité et la qualité des soins au sein de la communauté internationale en fournissant des services de formation, publications, conseil et évaluation. Les programmes de formation et les publications de Joint Commission Resources complètent, mais sont distincts, des activités d accréditation de Joint Commission International. Participer aux programmes de formation et acheter les publications de Joint Commission Resources ne donne pas lieu à des traitements privilégiés ou à l accès à des informations confidentielles sur le processus d accréditation Joint Commission International Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, sans l autorisation écrite préalable de l éditeur. Imprimé aux États-Unis Toute demande d autorisation, en vue d'effectuer des copies complètes ou partielles de ce manuel, doit être envoyée à Permissions Editor Department of Publications Joint Commission Resources One Renaissance Boulevard Oakbrook Terrace, Illinois États-Unis ISBN : Pour plus d informations sur Joint Commission Resources, visitez le site Pour plus d informations sur Joint Commission International, visitez le site

3 Sommaire Préface... v Panel consultatif pour les standards... vii Introduction... 1 Critères généraux d'éligibilité... 7 Section I : Conditions de participation à l'accréditation... 9 Conditions de participation à l accréditation (APR) Section II : Standards centrés sur le patient Objectifs internationaux pour la sécurité du patient (IPSG) Accès aux soins et continuité de soins (ACC) Droits du patient et des familles (PFR) Évaluation des patients (AOP) Soins des patients (COP) Anesthésie et soins chirurgicaux (ASC) Gestion et utilisation des médicaments (MMU) Formation du patient et des familles (PFE) Section III : Standards de gestion de l établissement de soins Amélioration de la qualité et sécurité du patient (QPS) Prévention et lutte contre les infections (PCI) Gouvernance, leadership et direction (GLD) Gestion et sécurité des infrastructures (FMS) Qualifications et formation du personnel (SQE) Gestion des informations (MOI) Section IV : Standards pour les hôpitaux universitaires Formation professionnelle médicale (MPE) Programmes de recherche sur des sujets humains (HRP) iii

4 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION Résumé des principales politiques d'accréditation Lexique Index iv

5 Préface C est avec un grand plaisir que Joint Commission International (JCI) présente cette cinquième édition des standards internationaux pour les hôpitaux. Nos clients nous ont indiqué clairement et à maintes reprises qu'ils souhaitent que les standards soient ambitieux, réalisables et axés sur la sécurité et la qualité des soins dispensés aux patients. Nous les avons écoutés et pensons que les présents standards dépassent leurs attentes. Dans la présente édition, nous publions moins de standards et d'exigences par rapport à ce qui s'est fait depuis notre deuxième série de standards publiée en Nous avons regroupé les exigences similaires, en avons éliminé d'autres qui ne nous semblaient pas essentielles en vue d'atteindre de meilleurs résultats pour les patients, et avons réorganisé de nombreux chapitres du sommaire afin de garantir que le déroulé des exigences soit de meilleur qualité et plus logique. Nous fournissons plus d'exemples de ce que constitue la conformité concernant les intentions liées aux standards, afin de garantir la clarté de nos exigences. Nous avons également inclus deux chapitres de standards pour les hôpitaux universitaires, et ainsi procédé à la refonte de tous nos critères concernant nos clients-hôpitaux afin qu'ils figurent désormais en un seul endroit. Notre estimé panel consultatif pour les standards a procédé à des travaux d'analyse et de documentation, nous guidant également tout au long du développement de ces standards ; nous le remercions pour sa contribution et pour les commentaires qu'il nous a transmis. Nous sommes également reconnaissants à nos clients qui ont répondu en très grand nombre à notre révision sur le terrain, confirmant que nous prenions la bonne direction avec les standards proposés et nous amenant à réfléchir plus profondément et plus longuement à d'autres exigences ; tout cela nous ayant incité à toujours mieux faire notre travail tout en nous focalisant toujours plus sur les patients. Nous espérons que vous apprécierez les efforts mis en œuvre pour cette édition des standards. Comme toujours, n'hésitez pas à nous faire part de vos réflexions ce texte découle tout autant de votre travail que du nôtre. Paula Wilson Présidente et directrice générale Joint Commission International et Joint Commission Resources v

6 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION vi

7 Panel consultatif pour les standards Dana Alexander, RN, MBA, MSN, FHIMSS, FAAN Colorado Springs, Colorado, États-Unis Heleno Costa Jr., RN Rio de Janeiro, Brésil Brigit Devolder, MS Louvain, Belgique Samer Ellahham, MD, FACP, FACC, FAHA, FCCP, ASHCSH Abou Dhabi, E.A.U. Hossam E.M. Ghoneim, MB, BCh, MSc, MD, FRCOG, HMD Jeddah, Royaume d'arabie Saoudite Paul B. Hofmann, DrPH, FACHE Moraga, Californie, États-Unis Annette Jolly Kilkenny, Irlande Stanley S. Kent, MS, RPh, FASHP Evanston, Illinois, États-Unis Tamra Minnier, RN, MSN, FACHE (Présidente) Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis Kim Montague, AIA, EDAC, LEED BD+C, NCARB Novi, Michigan, États-Unis Angela Norton, MA, PGCE, RHV, RM, RN Cheshire, Angleterre, Royaume-Uni Voo Yau Onn, MBBS, MMed(PH), FAMS Singapour Chung-Liang Shih, MD, PhD Taipei, Taïwan Paula Vallejo, PhD Madrid, Espagne Jorge Augusto Vasco Varanda Lisbonne, Portugal Joint Commission International remercie également Ana Tereza Cavalcanti de Miranda, MD, PhD, MBA, Rio de Janeiro, Brésil, pour sa contribution au panel consultatif pour les standards. vii

8 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION viii

9 Introduction Cette cinquième édition des standards Joint Commission International pour l accréditation des hôpitaux contient les standards, les intentions, les éléments mesurables (EM), un résumé des principales modifications apportées à la présente édition des standards Joint Commission International (JCI) pour les hôpitaux, un résumé des principales politiques et procédures d'accréditation, un lexique de termes clefs, ainsi qu'un index. Cette introduction est destinée à vous fournir des informations sur les thèmes suivants : L'origine de ces standards Comment les standards sont organisés Comment utiliser ce manuel des standards Les nouveautés de cette édition du manuel Si, après avoir lu cet ouvrage, vous avez des questions à poser concernant les standards ou le processus d accréditation, veuillez contacter JCI : Comment les standards ont-ils été développés et perfectionnés pour cette cinquième édition? Un panel consultatif pour les standards, composé de 13 membres parmi lesquels figurent des médecins, des infirmières et des administrateurs chevronnés ainsi que des experts en politique publique, a guidé le processus de développement et de révision des standards d accréditation JCI. Les membres du panel proviennent de la plupart des principales régions du monde. Le travail du panel est perfectionné grâce à : des groupes ciblés composés de responsables d'établissements accrédités par JCI et d'autres experts en matière de soins, établis dans 16 pays ; une révision internationale sur le terrain des standards ; des commentaires fournis par des experts et d autres personnes compétentes en la matière ; des recherches documentaires permanentes concernant les principales pratiques de soins. Comment sont organisés les standards? Les standards sont organisés autour des fonctions importantes communes à tous les établissements de soins. L organisation fonctionnelle des standards est à présent la plus largement utilisée dans le monde et a été validée par des études scientifiques, des tests et des applications. Les standards sont regroupés par fonctions relatives à l'administration de soins aux patients : celles relatives à la sécurité, à l efficacité et à la bonne gestion de l établissement ; et, pour les hôpitaux universitaires uniquement, celles relatives à la formation professionnelle médicale et aux programmes de recherche sur des sujets humains. Ces standards s appliquent à l établissement dans sa globalité ainsi qu à chaque département, unité ou service au sein de l établissement. Le processus d inspection rassemble les informations relatives à la conformité aux standards dans la globalité de l établissement, et la décision d accréditation se base sur le niveau global de conformité constaté dans l établissement tout entier. 1

10 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION En quoi consistent les standards liés à la formation professionnelle médicale et aux programmes de recherche sur des sujets humains, et s'appliquentils à mon établissement? Les standards liés à la formation professionnelle médicale (MPE) et aux programmes de recherche sur des sujets humains (HRP) pour les hôpitaux universitaires ont été développés et publiés pour la première fois en 2012, afin que soit reconnue la ressource unique que constituent ces hôpitaux en matière de formation professionnelle médicale et de recherche sur des sujets humains, au sein de leur communauté et de leur pays. Ces standards présentent également un cadre permettant d'inclure la formation médicale et la recherche sur des sujets humains aux activités concernant la qualité et la sécurité des patients au sein des hôpitaux universitaires. À moins qu'elles ne soient délibérément incluses dans le cadre de la qualité, les activités de formation et de recherche font souvent figure de parents pauvres en matière de contrôle et d'amélioration de la qualité des soins prodigués aux patients. Les standards sont divisés en deux chapitres, car la formation médicale et la recherche clinique sont la plupart du temps organisées et administrées séparément au sein des hôpitaux universitaires. Pour tous les hôpitaux répondant aux critères d'éligibilité, la conformité avec les conditions édictées dans ces deux chapitres, en plus des autres conditions détaillées dans cette cinquième édition du manuel, aboutira à ce qu'un établissement soit dûment accrédité conformément aux standards JCI pour les hôpitaux universitaires. Pour toute question concernant leur éligibilité à l'accréditation pour les hôpitaux universitaires, les établissements doivent contacter le bureau central de JCI Accreditation par courrier électronique : Les standards sont-ils disponibles en vue d'une utilisation par la communauté internationale? Oui. Ces standards sont disponibles dans le domaine public international afin d'être utilisés par des établissements de soins et des agences publiques dans le but d améliorer la qualité des soins prodigués aux patients. Les standards peuvent être téléchargés, gratuitement, uniquement depuis le site internet de JCI afin d envisager s'ils peuvent être adaptés aux besoins de certains pays. La traduction et l utilisation des standards tels que publiés par JCI ne sont possibles qu'avec une autorisation écrite de JCI. Lorsqu il existe des législations nationales ou locales relatives à un standard, quel texte s'applique? Lorsque la conformité d un standard est liée à une législation ou une réglementation, le texte édictant l exigence la plus élevée ou la plus stricte prévaut. Par exemple, si un standard JCI concernant l'enregistrement des prestations dans le dossier du patient est plus contraignant que le standard national d'un hôpital, alors le standard JCI s'applique. Comment utiliser ce manuel des standards? Ce manuel des standards internationaux peut être utilisé pour : 2 se guider dans la gestion efficace et effective d un établissement de soins ; se guider dans l organisation et la fourniture des services de soins au patient, et les efforts à accomplir pour améliorer la qualité et l efficacité de ces services ; analyser les fonctions importantes d un établissement de soins ;

11 INTRODUCTION prendre connaissance des standards que doivent respecter tous les établissements pour être accrédités par JCI ; analyser les attentes en matière de conformité des standards et les exigences supplémentaires contenues dans les intentions associées ; prendre connaissance des politiques et des procédures d accréditation, ainsi que du processus d accréditation ; se familiariser avec la terminologie utilisée dans le présent manuel. Les exigences JCI par catégorie sont décrites en détail ci-après. Les politiques et les procédures JCI sont également récapitulées dans ce manuel. Il est à noter que ces récapitulatifs ne constituent en aucun cas la liste exhaustive des politiques et ne contiennent pas le détail de chaque politique. Les politiques actuelles de JCI sont publiées sur le site internet de JCI : Un lexique des termes importants et un index détaillé figurent à la suite des chapitres consacrés aux standards. Catégories des exigences JCI Les exigences JCI entrent dans les catégories suivantes : Conditions de participation à l accréditation (APR) Standards Intentions Éléments mesurables (EM) Conditions de participation à l accréditation (APR) La section «Conditions de participation à l accréditation (APR)», qui constitue une nouveauté pour JCI dans cette édition, définit les exigences spécifiques relatives à la participation au processus d accréditation et à la conservation d une accréditation. Les hôpitaux doivent satisfaire aux exigences définies dans cette section en toutes circonstances pendant le processus d accréditation. Néanmoins, les APR ne sont pas évaluées comme les standards lors de l inspection sur site ; les hôpitaux sont considérés comme satisfaisant ou ne satisfaisant pas aux APR. Lorsqu un hôpital ne satisfait pas à une APR donnée, il lui sera demandé d y satisfaire, au risque de perdre son accréditation. Standards Les standards JCI définissent les attentes en termes de performances, les structures ou les fonctions à mettre en place pour qu un hôpital soit accrédité par JCI. Les objectifs internationaux pour la sécurité du patient de JCI sont considérés comme des standards et sont évalués comme les standards lors de l inspection sur site. Intentions L intention d un standard permet d expliquer la signification complète de ce standard. L intention décrit l objectif et la logique du standard en expliquant comment le standard s intègre dans l ensemble du programme, définit les paramètres de la ou des exigence(s), voire «brosse le tableau» des exigences et objectifs. Éléments mesurables (EM) Les éléments mesurables (EM) d un standard indiquent ce qui est évalué et noté lors de l inspection sur site. Les EM de chaque standard identifient les exigences qui permettent d être en conformité totale avec le standard. Les EM ont pour but de clarifier les standards, de permettre à l établissement de comprendre parfaitement les exigences à satisfaire, de l aider à former ses responsables et son personnel soignant aux standards et de le guider dans sa préparation à l accréditation. 3

12 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION Quelles sont les nouveautés dans cette cinquième édition du manuel? De nombreuses modifications ont été apportées à cette cinquième édition du manuel pour les hôpitaux. Il convient donc de la lire attentivement. En général, toutes les modifications significatives celles qui, du point de vue de JCI, des experts et des clients qui ont participé au développement des standards, «placent la barre plus haut» concernant les attentes en matière de conformité sont répertoriées dans un tableau au début du chapitre dans lequel figurent ces standards. En plus de ces modifications concernant les exigences, JCI a retouché quasiment tout le texte de la quatrième édition pour plus de clarté ; il est donc crucial que les utilisateurs comparent soigneusement le présent texte avec celui de la quatrième édition pour s'assurer de bien comprendre les nouvelles exigences. Les personnes ayant participé à la révision sur le terrain ont demandé que seules soient conservées les exigences essentielles en matière d'accréditation ; JCI a donc réduit le nombre total de standards de plus de 10 % et les EM de plus de 5 % dans la présente édition. Parmi les autres modifications apportées, on trouve : Au début de chaque chapitre, un tableau détaillant les principales modifications apportées à ce chapitre dans cette édition (comparaison avec les standards de la quatrième édition). Si l'un des standards ne figure pas dans le tableau, c'est qu'il n'a pas été modifié par rapport aux standards de la quatrième édition. Les modifications sont classées selon quatre catégories : o Aucune modification notable : la formulation a été changée pour plus de clarté, mais les exigences du standard n'ont pas été modifiées. o Nouvelle numérotation : le standard figure à un autre endroit dans le même chapitre ou provient d'un autre chapitre ; il a donc changé de numéro. o Exigence modifiée : modification(s) d'un ou plusieurs EM ; la façon dont un établissement est évalué va donc changer. o Nouveau standard : désigne une exigence qui ne figurait pas dans les standards de la quatrième édition. Les nouveaux standards et les standards existants jugés par le terrain comme plus difficiles à respecter, sont étayés par des références bibliographiques factuelles. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, JCI commence à mettre en place pour ses standards une base de preuves qui, tout à la fois, fait référence à un grand nombre de preuves cliniques et apporte une aide à la mise en conformité. Des références de diverses catégories allant de la recherche clinique à des recommandations d'ordre pratique sont citées dans le texte des intentions du standard et répertoriées à la fin du chapitre concernant le standard applicable. Une nouvelle section «Conditions de participation à l'accréditation» (APR). Voir Catégories d'exigences JCI, pour en savoir plus. certains standards impliquent que l'hôpital dispose d'une politique ou d'une procédure écrite pour des processus précis. Ces standards sont indiqués par l'icône placée après le texte du standard. Dans les précédentes éditions, chaque politique ou procédure nécessaire était indiquée dans le cadre de son propre EM. Dans la présente édition, toutes les politiques et procédures seront évaluées ensemble aux rubriques MOI.9 et MOI.9.1. Dans la plupart des intentions des standards, figurent des exemples permettant de mieux illustrer la conformité. Afin que ces exemples apparaissent plus clairement à l'utilisateur, le terme par exemple est imprimé en caractères gras. Les politiques et procédures JCI ont été récapitulées et déplacées du début du manuel à leur emplacement actuel. Cette modification reflète les commentaires des clients en vertu desquels les politiques et procédures, bien qu'importantes, sont secondaires par rapport aux standards, intentions et EM JCI. Depuis la fin 2013, les politiques JCI sont publiées sur le site internet de JCI sur 4

13 INTRODUCTION Les standards concernant la formation professionnelle médicale (MPE) et les programmes de recherche sur des sujets humains (HRP) pour les hôpitaux universitaires, sont désormais inclus dans ce manuel. En plus des exigences concernant la MRP et les HRP, les hôpitaux universitaires sont évalués par rapport à l'ensemble des exigences JCI pour les hôpitaux. Les hôpitaux qui ne font pas l'objet d'une inspection concernant l'accréditation des hôpitaux universitaires n'ont pas à se conformer aux exigences concernant la MRP et les HRP. Le chapitre intitulé «Gestion des informations» (MCI) dans la précédente édition, devient, dans la présente édition «Gestion de la communication et des informations» (MOI). De nombreuses exigences liées à la communication ont été regroupées avec des exigences similaires dans les chapitres «Accès aux soins et continuité de soins» (ACC), «Gouvernance, leadership et direction» (GLD) et «Amélioration de la qualité et sécurité du patient» (QPS). Des définitions de termes clefs utilisés tout au long du présent manuel ont été créées ou mises à jour, et le texte incluant ces termes a été réévalué et revu afin de garantir une terminologie correcte et claire. De nombreux termes sont définis dans les intentions ; ces termes apparaissent en italique (par exemple, leadership). Tous les termes clefs sont définis dans le lexique figurant à la fin de cette édition. Les présentations abrégées des chapitres, présentes pour chaque chapitre dans les éditions précédentes, ne figurent désormais que si nécessaire plus précisément, dans cette édition, dans la section APR et dans le chapitre GLD. La formulation du texte a fait l'objet de modifications à grande échelle ; ainsi, le terme programme remplace bien souvent plan ou processus. Dans les précédentes éditions, les exigences JCI impliquaient que les hôpitaux disposent d'un plan ou d'un processus pour de nombreux problèmes ou sujets d'ordre clinique. Au cours du développement de ces standards, les clients nous ont fait part d'une certaine confusion concernant les définitions des termes plan et processus, mais le terme programme a été considéré comme plus précis et plus clair. À quelle fréquence les standards sont-ils mis à jour? Les informations et les expériences concernant les standards seront rassemblées de façon continue. Si un standard ne reflète plus la pratique de soins contemporaine, la technologie communément disponible, les pratiques de gestion de la qualité, etc., il sera révisé ou supprimé. En règle générale, les standards sont révisés et publiés environ tous les trois ans. Que signifie la date «d entrée en vigueur» figurant sur la couverture de cette cinquième édition du manuel des standards? La date «d entrée en vigueur» qui figure sur la couverture peut signifier deux choses : Pour les hôpitaux déjà accrédités selon la quatrième édition des standards, il s agit de la date avant laquelle ils doivent déjà être totalement conformes à tous les standards de la cinquième édition. Les standards sont publiés au moins six mois avant la date d entrée en vigueur afin de laisser le temps aux établissements de se conformer entièrement aux standards révisés avant leur date d entrée en vigueur. Pour les hôpitaux demandant à être accrédités pour la première fois, la date d entrée en vigueur indique la date après laquelle toutes les inspections et décisions d accréditation seront basées sur les standards de la cinquième édition. Toutes les inspections et décisions d accréditation survenant avant la date d entrée en vigueur seront basées sur les standards de la quatrième édition. 5

Guide du processus d'inspection Joint Commission International pour les hôpitaux

Guide du processus d'inspection Joint Commission International pour les hôpitaux En vigueur le 1er avril 2014 Guide du processus d'inspection Joint Commission International pour les hôpitaux French Contient les standards JCI pour les hôpitaux universitaires 5e édition Joint Commission

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans

Plus en détail

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC BELAC 3-01 Rev 4 2011 PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Procédure d habilitation Procédure d habilitation Version 1.1 Page 1/12 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.0 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

Guide d utilisation du journal de stage

Guide d utilisation du journal de stage Guide d utilisation du journal de stage À l intention des candidats à l exercice de la profession Table des matières Présentation du journal de stage 2 Aperçu des étapes à suivre 2 Étape 1 - Commencer

Plus en détail

Introduction Les architectes Les utilisateurs expérimentés Les créateurs de contenu Les chefs de projet Les documentalistes

Introduction Les architectes Les utilisateurs expérimentés Les créateurs de contenu Les chefs de projet Les documentalistes Introduction Bienvenue dans le Kit d administration Microsoft Office SharePoint Server 2007! Si vous lisez cette introduction, il y a de grandes chances pour que vous soyez intéressé par l administration

Plus en détail

Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel. Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage

Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel. Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage Juin 2007 Loi de 2005 sur les collèges privés d'enseignement professionnel Questions et réponses supplémentaires sur la formation au pilotage 1. Quelles sont les exigences de la Loi de 2005 sur les collèges

Plus en détail

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion

Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion Évaluation de Reading, de la lecture et des notions de calcul des élèves de 3 e année et évaluation de la lecture des élèves de 4 e année d immersion française É VALUATION DE R EADING, DE LA LECTURE ET

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE. Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE LA LIRONDE Saint-Clément-de-Rivière 34980 Saint-Gély-du-Fesc Avril 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/22/20 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 8 JUILLET 2014 Comité du programme et budget Vingt-deuxième session Genève, 1 er 5 septembre 2014 RAPPORT DU CORPS COMMUN D INSPECTION INTITULE EXAMEN DE LA GESTION

Plus en détail

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec

Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Résumé Soutenir l amélioration continue de la qualité des soins donnés aux personnes souffrant de maladies chroniques au Québec Des indicateurs de qualité à l intention des professionnels et des gestionnaires

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

Guide Accréditation de stages de formation structurés Sapeur-pompier professionnel / Sapeur-pompier professionnelle

Guide Accréditation de stages de formation structurés Sapeur-pompier professionnel / Sapeur-pompier professionnelle Organisation der Arbeitswelt Feuerwehr ( OdAFW ) Organisation du Monde du Travail des Sapeurs-Pompiers ( OMTSP ) Organizzazione del Mondo del Lavoro Pompieri ( OdMLP ) Guide Accréditation de stages de

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE Haute Ecole Paul-Henri SPAAK INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE BRUXELLES Enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire CONSEIL DE CATEGORIE ISIB-CC-DR-04,

Plus en détail

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II

Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Améliorations 2014 des Normes comptables pour les entreprises à capital fermé Historique et fondement des conclusions Manuel de CPA Canada Comptabilité, Partie II Avant-propos En octobre 2014, le Conseil

Plus en détail

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier?

Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? DISPOSITIFS MEDICAUX Révision des descriptions génériques Comment monter un dossier? Guide pour le dossier déposé par les fabricants/distributeurs Adopté en séance de la CEPP* le 13 juillet 2005 *CEPP

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES

CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES CHARTE DU COMITÉ DE GESTION DES RISQUES MANDAT Le Comité de gestion des risques (le «Comité») du Conseil d administration (le «Conseil») a pour mandat d assister le Conseil de la Société canadienne d hypothèques

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD. 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA POLYCLINIQUE CÔTE BASQUE SUD 7 rue Léonce Goyetche 64500 SAINT JEAN DE LUZ Novembre 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C

Relier l apprentissage à la pratique Comment faire un exercice de réflexion sur la pratique pour obtenir des crédits MAINPRO-C Lien à la version électronique de le formulaire l Apprentissage à la Pratique : https://www.formrouter.net/forms@cfpc/mainpro_linking_learning_practice_fr.html Relier l apprentissage à la pratique Comment

Plus en détail

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE)

Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) Plan pluriannuel d accessibilité de l Office de la qualité et de la responsabilité en éducation (OQRE) 1 Table des matières Introduction... 3 À propos du Plan pluriannuel d accessibilité de l OQRE... 3

Plus en détail

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance

Bureau du vérificateur général du Canada. Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Bureau du vérificateur général du Canada Rapport sur la revue des pratiques d audit de performance Revues des pratiques effectuées au cours de l exercice 2011-2012 Juillet 2012 Revue des pratiques et audit

Plus en détail

Le Grand Conseil du canton de Fribourg

Le Grand Conseil du canton de Fribourg 8.. Loi du mars 999 sur l Hôpital cantonal Le Grand Conseil du canton de Fribourg Vu le message du Conseil d Etat du er décembre 998 ; Sur la proposition de cette autorité, Décrète : CHAPITRE PREMIER Dispositions

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/MP.PP/WG.1/2010/8 Distr. générale 17 mai 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Réunion des Parties à la Convention sur l accès

Plus en détail

Équipes mobiles de formation au maintien de la paix

Équipes mobiles de formation au maintien de la paix Organisation des Nations Unies Département des opérations de maintien de la paix Département de l appui aux missions Réf. 2009.23 Procédures opérationnelles permaenentes Équipes mobiles de formation au

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité

Comment passer un contrat avec les agents de commercialisation du gaz naturel et les détaillants d électricité Ontario Energy Commission de l énergie Board de l Ontario P.O. Box 2319 C.P. 2319 2300 Yonge Street 2300, rue Yonge 26th. Floor 26 e étage Toronto ON M4P 1E4 Toronto ON M4P 1E4 Telephone: (416) 481-1967

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS. 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DU LOGIS DES FRANCS 17, rue des Francs 79410 CHERVEUX Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION DE L ETABLISSEMENT DE SANTE...

Plus en détail

Lecture critique et pratique de la médecine

Lecture critique et pratique de la médecine 1-00.qxp 24/04/2006 11:23 Page 13 Lecture critique appliquée à la médecine vasculaireecture critique et pratique de la médecine Lecture critique et pratique de la médecine Introduction Si la médecine ne

Plus en détail

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e

La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e La prise en charge d e v o t r e a f f e c t i o n d e l o n g u e d u r é e Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous

Plus en détail

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit

Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Méthode de présentation des demandes de règlement en vertu de l assurance-crédit Notre objectif est de veiller à ce que vous receviez le meilleur service et toute l attention désirée durant le processus

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur Webshop Werner Kuster SA

Manuel de l'utilisateur Webshop Werner Kuster SA Manuel de l'utilisateur Webshop Werner Kuster SA Werner Kuster SA Parkstrasse 6 CH-4402 Frenkendorf Tél 061 906 14 14 Fax 061 906 14 44 www.wernerkuster.ch Élaboré le 19/01/2012 Dernière modification le:

Plus en détail

ISO/CEI 17065 NORME INTERNATIONALE. Évaluation de la conformité Exigences pour les organismes certifiant les produits, les procédés et les services

ISO/CEI 17065 NORME INTERNATIONALE. Évaluation de la conformité Exigences pour les organismes certifiant les produits, les procédés et les services NORME INTERNATIONALE ISO/CEI 17065 Première édition 2012-09-15 Évaluation de la conformité Exigences pour les organismes certifiant les produits, les procédés et les services Conformity assessment Requirements

Plus en détail

Manuel d utilisateur BilanKine Version 1.5

Manuel d utilisateur BilanKine Version 1.5 Manuel d utilisateur BilanKine Version 1.5 Manuel d utilisateur BilanKine 2 Table des matières 1 Introduction 3 2 Installation 3 2.1 Sous Windows................................... 3 2.2 Sous Macintosh..................................

Plus en détail

SRP-2.01-SP-11NNNN-012

SRP-2.01-SP-11NNNN-012 APPROUVÉ POUR UTILISATION INTERNE Rév. 000 Dossier n o 2.01 E-Docs n o 3407156 PROCÉDURES D EXAMEN POUR LE PERSONNEL : Demande de permis de préparation de l emplacement pour une nouvelle centrale nucléaire

Plus en détail

PROPOSITION DE LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLABORATION DES COURS OFFERTS EN LIGNE ET SUR LA RÉVISION ENTRE COLLÈGUES

PROPOSITION DE LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLABORATION DES COURS OFFERTS EN LIGNE ET SUR LA RÉVISION ENTRE COLLÈGUES PROPOSITION DE LIGNES DIRECTRICES SUR L ÉLABORATION DES COURS OFFERTS EN LIGNE ET SUR LA RÉVISION ENTRE COLLÈGUES Supplément à L enseignement à distance : manuel de politique à l intention des écoles,

Plus en détail

La prise en charge. de votre affection de longue durée

La prise en charge. de votre affection de longue durée La prise en charge de votre affection de longue durée Comment fonctionne la prise en charge à 100 %? Quels sont les avantages pour vous? À quoi vous engagez-vous? Comment êtes-vous remboursé? Votre médecin

Plus en détail

7 S'abonner aux notifications des nouveaux appels

7 S'abonner aux notifications des nouveaux appels 7 S'abonner aux notifications des nouveaux appels Vous pouvez vous abonner pour recevoir une notification par courrier électronique de tout nouvel appel publié dans le domaine qui vous intéresse, sur la

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DE L ESSONNE

COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DE L ESSONNE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE LA CLINIQUE DE L ESSONNE Boulevard des Champs-Élysées 91024 ÉVRY Mars 2004 Agence nationale d accréditation et d évaluation en santé SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU

Plus en détail

Bienvenue dans le Kit de ressources Windows Vista! Les six parties de ce livre traitent des sujets suivants :

Bienvenue dans le Kit de ressources Windows Vista! Les six parties de ce livre traitent des sujets suivants : Bienvenue dans le Kit de ressources Windows Vista! Le Kit de ressources Windows Vista est un ensemble complet de ressources techniques consacré au déploiement, à la maintenance et au dépannage de Microsoft

Plus en détail

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019

Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario. Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Agence de promotion et de recrutement de ProfessionsSantéOntario Plan pluriannuel d accessibilité 2014-2019 Le 21 août 2014 Table des matières Message de Roz Smith, directrice générale 2 Première section

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU

GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU GUIDE D UTILISATION DU CENTRE DE DONNÉES DE L ISU Table des matières Page I. DÉMARRER... 4 1. Comment accéder au Centre de données de l ISU?... 4 2. Quels sont les types de tableaux statistiques disponibles

Plus en détail

Révision de 2011 des Normes SIG

Révision de 2011 des Normes SIG 17 mars 2011 Révision de 2011 des Normes SIG L aperçu qui suit souligne les principales révisions apportées aux Normes SIG qui entreront en vigueur le 1er avril 2011. Pour consulter un sommaire détaillé

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/MP.PP/2005/2/Add.4 8 juin 2005 Original: ANGLAIS, FRANÇAIS, RUSSE COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE Réunion des Parties à la Convention

Plus en détail

Indications : Quelques éléments de définition:

Indications : Quelques éléments de définition: ENQUETE NATIONALE DE L ALLIANCE MALADIES RARES RELATIVE A LA PRISE EN CHARGE DES FRAIS DE TRANSPORT POUR LES PERSONNES ATTEINTES DE MALADIES RARES JANVIER- FEVRIER 2013 Indications : Pour chaque question,

Plus en détail

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE

PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE PROMOUVOIR L ACCESSIBILITÉ DE L INFORMATION POUR L APPRENTISSAGE TOUT AU LONG DE LA VIE L accès à l information est un droit fondamental de tout apprenant, présentant ou non un handicap et/ou un besoin

Plus en détail

Réformes dans la Fonction Publique

Réformes dans la Fonction Publique Réformes dans la Fonction Publique Précisions et propositions supplémentaires I.- Les avancements automatiques Il est précisé que le Gouvernement, en utilisant les termes «peut» ou «peuvent» dans les textes

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation

Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Fiche Contenu 9-1 : Vue d ensemble sur l évaluation Rôle dans le système de gestion de la qualité Qu est ce que l évaluation? Pourquoi réaliser une L évaluation est un élément important des 12 points essentiels.

Plus en détail

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1

Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 6 Schéma canadien d évaluation et de certification selon les Critères communs (SCCC) Guide-SCCC-006 Version 1.1 Contrôle technique de la continuité de l assurance d une TOE certifiée Août 2005 ii Version

Plus en détail

ISO/IEC 25051. Deuxième édition 2014-02-15. Numéro de référence ISO/IEC 25051:2014(F) ISO/IEC 2014

ISO/IEC 25051. Deuxième édition 2014-02-15. Numéro de référence ISO/IEC 25051:2014(F) ISO/IEC 2014 NORME INTERNATIONALE ISO/IEC 25051 Deuxième édition 2014-02-15 Ingénierie du logiciel Exigences de qualité pour le logiciel et son évaluation (SQuaRE) Exigences de qualité pour les progiciels et instructions

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Intégration du Système d information de laboratoire de l Ontario et de ConnexionRGT

Intégration du Système d information de laboratoire de l Ontario et de ConnexionRGT Intégration du Système d information de laboratoire de l Ontario et de ConnexionRGT Sommaire de l évaluation de l impact sur la protection de la vie privée delta Avis de droit d auteur Copyright 2012,

Plus en détail

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013

Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Grille «Safe Surgery» pour l auto-évaluation dans le cadre du contrat 2013 Les questions sont rés en différentes rubriques se rapportant au thème Safe. Il est prévu que les différents partenaires de l

Plus en détail

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel

Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Politique en matière d accessibilité et plan d accessibilité pluriannuel Conformément au Règlement de l Ontario 191/11 pris en application de la Loi de 2005 sur l accessibilité pour les personnes handicapées

Plus en détail

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données d application de paiement Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte

Plus en détail

Clauses de Protection de la Vie Privée du Site Internet. Informations fournies volontairement par un utilisateur du site

Clauses de Protection de la Vie Privée du Site Internet. Informations fournies volontairement par un utilisateur du site Politique générale Vippass de Protection de la Vie privée et des données personnelles sur Internet Vippass respecte votre droit à la vie privée. Le présent documentent vise à identifier quels types de

Plus en détail

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans le cadre des activités d amélioration

Plus en détail

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international

Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES. Note du Bureau international Réf. : Normes : ST.10/C page : 3.10.3.1 NORME ST.10/C PRÉSENTATION DES ÉLÉMENTS DE DONNÉES BIBLIOGRAPHIQUES Note du Bureau international Le Comité des normes de l OMPI (CWS) a adopté les nouveaux textes

Plus en détail

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance

Instruction. relative à la procédure d habilitation des organismes qui procèdent à la qualification des prestataires de services de confiance PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale Agence nationale de la sécurité des systèmes d information Paris, le 8 avril 2011 N 1001/ANSSI/SR NOR : PRM D 1 2 0 1 2 9

Plus en détail

Recommandations. Thèses relatives à l accréditation

Recommandations. Thèses relatives à l accréditation Recommandations Thèses relatives à l accréditation Berne, le 17 décembre 2003 Seite 2 Recommandations aux hautes écoles spécialisées suisse 1. Accréditation et processus de Bologne Dans la Déclaration

Plus en détail

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005

MISSION. Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick, 2005 MISSION L Association des infirmières et infirmiers du Nouveau-Brunswick est un organisme de réglementation professionnel voué à la protection du public et au soutien de la profession infirmière. Elle

Plus en détail

ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE. 04250 TURRIERS Juin 2005

ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE. 04250 TURRIERS Juin 2005 COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION DE CENTRE DE RÉÉDUCATION ET DE RÉADAPTATION FONCTIONNELLE DE HAUTE-PROVENCE L EAU-VIVE Le Village 04250 TURRIERS Juin 2005 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCRÉDITATION»...p.3

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs

Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca. Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs L UNION FAIT LA FORCE Le système de caisse enregistreuse (SCE) dans l horeca Information destinée aux producteurs, importateurs et distributeurs www.systemedecaisseenregistreuse.be - 2014 - Service Public

Plus en détail

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction A : Analyse des émissions sectorielles clés B : Dispositions institutionnelles pour les activités de réduction

Plus en détail

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes -

Refonte du Formulaire Statistique. - Guide d utilisation pour Organismes - Refonte du Formulaire Statistique - Guide d utilisation pour Organismes - Sommaire 1. Nouveautés conviviales du Formulaire statistique en ligne de CADAC 1.1 Rationalisation des données selon le type d

Plus en détail

Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331. Appel de manifestations d'intérêt

Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331. Appel de manifestations d'intérêt 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:98331-2014:text:fr:html Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331 Appel de manifestations d'intérêt

Plus en détail

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports

Subventions de partenariat stratégique pour les projets. Concours de 2015. La demande, les critères d évaluation, et les rapports Subventions de partenariat stratégique pour les projets Concours de 2015 La demande, les critères d évaluation, et les rapports La demande, les critères d évaluation, et les rapports Partenariats de recherche

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013

Direction de l audit de Ressources naturelles Canada. Rapport sur l inspection des pratiques. Le 5 décembre 2013 Direction de l audit de Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques Le 5 décembre 2013 Ressources naturelles Canada Rapport sur l inspection des pratiques BUT Le présent document

Plus en détail

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Josette Roussel, inf. M.Sc.,M.Éd Infirmière-conseillère principale Association des infirmières et infirmiers du Canada

Plus en détail

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ Objet : Appellation commerciale du produit concerné : Version(s) / Lot(s) concernés : Référence / Identifiant FSCA : Date de notification : Type d action : Détails sur les dispositifs concernés : Cessation

Plus en détail

CLOUT Recueil de jurisprudence

CLOUT Recueil de jurisprudence CNUDCI Commission des Nations Unies pour le droit commercial international Présentation de CLOUT Recueil de jurisprudence concernant les textes de la CNUDCI Une base de données juridiques sur les décisions

Plus en détail

PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE

PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE Formulaire des gestionnaires Janvier 2013 Guide du participant Page 1 Page 2 Rédaction d une évaluation du rendement Table des matières Introduction... 5

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

Saisine : Ministre de la Santé (11 juillet 2012) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

Saisine : Ministre de la Santé (11 juillet 2012) AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 23 juillet 2012 Objet : Avant-projet de règlement grand-ducal modifiant le règlement grand-ducal modifié du 15 décembre 1992 relatif à la mise sur le marché des médicaments et le règlement

Plus en détail

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe

Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe Un nouveau régime de qualifications professionnelles pour l Europe L UE pour la croissance et l emploi Marché intérieur et services Michel Barnier Membre de la Commission européenne en charge du marché

Plus en détail

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité

Témoignage client. Optimisation de la performance et gains de productivité Témoignage client Optimisation de la performance et gains de productivité performances Faciliter les revues de La réputation d Imec repose sur la qualité du travail de ses scientifiques, chercheurs, ingénieurs

Plus en détail

Démarche qualité. Responsabilité individuelle

Démarche qualité. Responsabilité individuelle Démarche qualité Réussite collective Basée sur la Responsabilité individuelle Les prophètes Taylor (1919) L inspection doit garantir la conformité 2 Les prophètes W. A. Shewhart (1931) Le contrôle statistique

Plus en détail

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne

La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses. Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne La démarche qualité appliquée aux CNR pathologies infectieuses Nathalie Fonsale CHRU de Saint-Etienne Atout majeur : Votre expertise L évaluateur n évalue pas votre expertise Dossier de validation de méthode

Plus en détail

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape Format d Évaluation et Dossier Type Évaluation des Propositions de Première Étape Édition d Essai Septembre 2011 PRÉFACE Le présent Format d'évaluation et le dossier type ont été préparés par la Banque

Plus en détail

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi?

En quoi le chapitre 1591 est-il important pour moi? Alerte info financière NCECF MAI 2015 Chapitre 1591, «Filiales» En septembre 2014, le Conseil des normes comptables (CNC) a publié le chapitre 1591, «Filiales», de la Partie II (Normes comptables pour

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

SEJOURS LINGUISTIQUES ADULTES NOTRE ACTE D'ENGAGEMENT EN 10 ACTIONS

SEJOURS LINGUISTIQUES ADULTES NOTRE ACTE D'ENGAGEMENT EN 10 ACTIONS 1 SEJOURS LINGUISTIQUES ADULTES NOTRE ACTE D'ENGAGEMENT EN 10 ACTIONS PREAMBULE Tous les organisateurs de séjours linguistiques adultes agréés par l sont impliqués de longue date dans une démarche qualité

Plus en détail

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels

Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Sfax le 26/03/2014 Demande de manifestation d intérêt auprès de consultants individuels Objet : Formation d administrateurs en audit qualité interne Pièces jointes : Termes de références de la formation.

Plus en détail

Évaluation du retard de développement. Lignes directrices

Évaluation du retard de développement. Lignes directrices Évaluation du retard de développement Lignes directrices Aucun instrument de mesure n est légalement réservé à un professionnel ou à un autre. Par contre, dans ce domaine, des règles de compétence s appliquent,

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL MISSIONS DE COMPILATION TABLE DES MATIÈRES. Page INTRODUCTION

RÉFÉRENTIEL MISSIONS DE COMPILATION TABLE DES MATIÈRES. Page INTRODUCTION INTRODUCTION 1 Le référentiel... 1 2 Structure du Manuel de l ICCA Certification... 2 3 Structure et contenu de la section Autres normes canadiennes (ANC) applicable aux missions de compilation... 5 4

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006

Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Le rapport d audit Modifications apportées par la version révisée de la norme ISA 700 applicable à partir du 31/12/2006 Introduction : Dans le but d accroître la transparence et la comparabilité des rapports

Plus en détail

AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE FR AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 8 décembre 2008 sollicité par le ministère français de l Économie, de l Industrie et de l Emploi sur un projet d ordonnance relative aux instruments financiers

Plus en détail

1 Pourquoi modifier l ISO 9001?

1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1 Pourquoi modifier l ISO 9001? 1.1 L examen systématique de la norme ISO 9001:2000 Chaque norme internationale fait l objet d un examen systématique en vue de déterminer s il convient de la confirmer,

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

Rechercher un organisme accrédité mode d emploi Easy Search

Rechercher un organisme accrédité mode d emploi Easy Search Rechercher un organisme accrédité mode d emploi Easy Search Guide d utilisation du nouvel outil de recherche Easy Search sur le site internet du Cofrac. Sommaire Préambule Recherche rapide Exemples de

Plus en détail

Guide d auto-évaluation

Guide d auto-évaluation REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE ----------- Autorité nationale d Assurance Qualité de l Enseignement supérieur ANAQ-Sup Guide d auto-évaluation

Plus en détail

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc 1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc L'équipe Web de l'omc remercie les personnes qui ont rempli le questionnaire destiné aux utilisateurs. Les renseignements

Plus en détail