Standards Joint Commission International pour l'accréditation des hôpitaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Standards Joint Commission International pour l'accréditation des hôpitaux"

Transcription

1 En vigueur le 1er avril 2014 Standards Joint Commission International pour l'accréditation des hôpitaux French Contient les standards JCI pour les hôpitaux universitaires 5e édition

2 Joint Commission International Une division de Joint Commission Resources, Inc. La mission de Joint Commission International (JCI) est d améliorer la sécurité et la qualité des soins au sein de la communauté internationale en fournissant des services de formation, publications, conseil et évaluation. Les programmes de formation et les publications de Joint Commission Resources complètent, mais sont distincts, des activités d accréditation de Joint Commission International. Participer aux programmes de formation et acheter les publications de Joint Commission Resources ne donne pas lieu à des traitements privilégiés ou à l accès à des informations confidentielles sur le processus d accréditation Joint Commission International Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être reproduite, sous quelque forme que ce soit et par aucun procédé, sans l autorisation écrite préalable de l éditeur. Imprimé aux États-Unis Toute demande d autorisation, en vue d'effectuer des copies complètes ou partielles de ce manuel, doit être envoyée à Permissions Editor Department of Publications Joint Commission Resources One Renaissance Boulevard Oakbrook Terrace, Illinois États-Unis ISBN : Pour plus d informations sur Joint Commission Resources, visitez le site Pour plus d informations sur Joint Commission International, visitez le site

3 Sommaire Préface... v Panel consultatif pour les standards... vii Introduction... 1 Critères généraux d'éligibilité... 7 Section I : Conditions de participation à l'accréditation... 9 Conditions de participation à l accréditation (APR) Section II : Standards centrés sur le patient Objectifs internationaux pour la sécurité du patient (IPSG) Accès aux soins et continuité de soins (ACC) Droits du patient et des familles (PFR) Évaluation des patients (AOP) Soins des patients (COP) Anesthésie et soins chirurgicaux (ASC) Gestion et utilisation des médicaments (MMU) Formation du patient et des familles (PFE) Section III : Standards de gestion de l établissement de soins Amélioration de la qualité et sécurité du patient (QPS) Prévention et lutte contre les infections (PCI) Gouvernance, leadership et direction (GLD) Gestion et sécurité des infrastructures (FMS) Qualifications et formation du personnel (SQE) Gestion des informations (MOI) Section IV : Standards pour les hôpitaux universitaires Formation professionnelle médicale (MPE) Programmes de recherche sur des sujets humains (HRP) iii

4 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION Résumé des principales politiques d'accréditation Lexique Index iv

5 Préface C est avec un grand plaisir que Joint Commission International (JCI) présente cette cinquième édition des standards internationaux pour les hôpitaux. Nos clients nous ont indiqué clairement et à maintes reprises qu'ils souhaitent que les standards soient ambitieux, réalisables et axés sur la sécurité et la qualité des soins dispensés aux patients. Nous les avons écoutés et pensons que les présents standards dépassent leurs attentes. Dans la présente édition, nous publions moins de standards et d'exigences par rapport à ce qui s'est fait depuis notre deuxième série de standards publiée en Nous avons regroupé les exigences similaires, en avons éliminé d'autres qui ne nous semblaient pas essentielles en vue d'atteindre de meilleurs résultats pour les patients, et avons réorganisé de nombreux chapitres du sommaire afin de garantir que le déroulé des exigences soit de meilleur qualité et plus logique. Nous fournissons plus d'exemples de ce que constitue la conformité concernant les intentions liées aux standards, afin de garantir la clarté de nos exigences. Nous avons également inclus deux chapitres de standards pour les hôpitaux universitaires, et ainsi procédé à la refonte de tous nos critères concernant nos clients-hôpitaux afin qu'ils figurent désormais en un seul endroit. Notre estimé panel consultatif pour les standards a procédé à des travaux d'analyse et de documentation, nous guidant également tout au long du développement de ces standards ; nous le remercions pour sa contribution et pour les commentaires qu'il nous a transmis. Nous sommes également reconnaissants à nos clients qui ont répondu en très grand nombre à notre révision sur le terrain, confirmant que nous prenions la bonne direction avec les standards proposés et nous amenant à réfléchir plus profondément et plus longuement à d'autres exigences ; tout cela nous ayant incité à toujours mieux faire notre travail tout en nous focalisant toujours plus sur les patients. Nous espérons que vous apprécierez les efforts mis en œuvre pour cette édition des standards. Comme toujours, n'hésitez pas à nous faire part de vos réflexions ce texte découle tout autant de votre travail que du nôtre. Paula Wilson Présidente et directrice générale Joint Commission International et Joint Commission Resources v

6 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION vi

7 Panel consultatif pour les standards Dana Alexander, RN, MBA, MSN, FHIMSS, FAAN Colorado Springs, Colorado, États-Unis Heleno Costa Jr., RN Rio de Janeiro, Brésil Brigit Devolder, MS Louvain, Belgique Samer Ellahham, MD, FACP, FACC, FAHA, FCCP, ASHCSH Abou Dhabi, E.A.U. Hossam E.M. Ghoneim, MB, BCh, MSc, MD, FRCOG, HMD Jeddah, Royaume d'arabie Saoudite Paul B. Hofmann, DrPH, FACHE Moraga, Californie, États-Unis Annette Jolly Kilkenny, Irlande Stanley S. Kent, MS, RPh, FASHP Evanston, Illinois, États-Unis Tamra Minnier, RN, MSN, FACHE (Présidente) Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis Kim Montague, AIA, EDAC, LEED BD+C, NCARB Novi, Michigan, États-Unis Angela Norton, MA, PGCE, RHV, RM, RN Cheshire, Angleterre, Royaume-Uni Voo Yau Onn, MBBS, MMed(PH), FAMS Singapour Chung-Liang Shih, MD, PhD Taipei, Taïwan Paula Vallejo, PhD Madrid, Espagne Jorge Augusto Vasco Varanda Lisbonne, Portugal Joint Commission International remercie également Ana Tereza Cavalcanti de Miranda, MD, PhD, MBA, Rio de Janeiro, Brésil, pour sa contribution au panel consultatif pour les standards. vii

8 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION viii

9 Introduction Cette cinquième édition des standards Joint Commission International pour l accréditation des hôpitaux contient les standards, les intentions, les éléments mesurables (EM), un résumé des principales modifications apportées à la présente édition des standards Joint Commission International (JCI) pour les hôpitaux, un résumé des principales politiques et procédures d'accréditation, un lexique de termes clefs, ainsi qu'un index. Cette introduction est destinée à vous fournir des informations sur les thèmes suivants : L'origine de ces standards Comment les standards sont organisés Comment utiliser ce manuel des standards Les nouveautés de cette édition du manuel Si, après avoir lu cet ouvrage, vous avez des questions à poser concernant les standards ou le processus d accréditation, veuillez contacter JCI : Comment les standards ont-ils été développés et perfectionnés pour cette cinquième édition? Un panel consultatif pour les standards, composé de 13 membres parmi lesquels figurent des médecins, des infirmières et des administrateurs chevronnés ainsi que des experts en politique publique, a guidé le processus de développement et de révision des standards d accréditation JCI. Les membres du panel proviennent de la plupart des principales régions du monde. Le travail du panel est perfectionné grâce à : des groupes ciblés composés de responsables d'établissements accrédités par JCI et d'autres experts en matière de soins, établis dans 16 pays ; une révision internationale sur le terrain des standards ; des commentaires fournis par des experts et d autres personnes compétentes en la matière ; des recherches documentaires permanentes concernant les principales pratiques de soins. Comment sont organisés les standards? Les standards sont organisés autour des fonctions importantes communes à tous les établissements de soins. L organisation fonctionnelle des standards est à présent la plus largement utilisée dans le monde et a été validée par des études scientifiques, des tests et des applications. Les standards sont regroupés par fonctions relatives à l'administration de soins aux patients : celles relatives à la sécurité, à l efficacité et à la bonne gestion de l établissement ; et, pour les hôpitaux universitaires uniquement, celles relatives à la formation professionnelle médicale et aux programmes de recherche sur des sujets humains. Ces standards s appliquent à l établissement dans sa globalité ainsi qu à chaque département, unité ou service au sein de l établissement. Le processus d inspection rassemble les informations relatives à la conformité aux standards dans la globalité de l établissement, et la décision d accréditation se base sur le niveau global de conformité constaté dans l établissement tout entier. 1

10 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION En quoi consistent les standards liés à la formation professionnelle médicale et aux programmes de recherche sur des sujets humains, et s'appliquentils à mon établissement? Les standards liés à la formation professionnelle médicale (MPE) et aux programmes de recherche sur des sujets humains (HRP) pour les hôpitaux universitaires ont été développés et publiés pour la première fois en 2012, afin que soit reconnue la ressource unique que constituent ces hôpitaux en matière de formation professionnelle médicale et de recherche sur des sujets humains, au sein de leur communauté et de leur pays. Ces standards présentent également un cadre permettant d'inclure la formation médicale et la recherche sur des sujets humains aux activités concernant la qualité et la sécurité des patients au sein des hôpitaux universitaires. À moins qu'elles ne soient délibérément incluses dans le cadre de la qualité, les activités de formation et de recherche font souvent figure de parents pauvres en matière de contrôle et d'amélioration de la qualité des soins prodigués aux patients. Les standards sont divisés en deux chapitres, car la formation médicale et la recherche clinique sont la plupart du temps organisées et administrées séparément au sein des hôpitaux universitaires. Pour tous les hôpitaux répondant aux critères d'éligibilité, la conformité avec les conditions édictées dans ces deux chapitres, en plus des autres conditions détaillées dans cette cinquième édition du manuel, aboutira à ce qu'un établissement soit dûment accrédité conformément aux standards JCI pour les hôpitaux universitaires. Pour toute question concernant leur éligibilité à l'accréditation pour les hôpitaux universitaires, les établissements doivent contacter le bureau central de JCI Accreditation par courrier électronique : Les standards sont-ils disponibles en vue d'une utilisation par la communauté internationale? Oui. Ces standards sont disponibles dans le domaine public international afin d'être utilisés par des établissements de soins et des agences publiques dans le but d améliorer la qualité des soins prodigués aux patients. Les standards peuvent être téléchargés, gratuitement, uniquement depuis le site internet de JCI afin d envisager s'ils peuvent être adaptés aux besoins de certains pays. La traduction et l utilisation des standards tels que publiés par JCI ne sont possibles qu'avec une autorisation écrite de JCI. Lorsqu il existe des législations nationales ou locales relatives à un standard, quel texte s'applique? Lorsque la conformité d un standard est liée à une législation ou une réglementation, le texte édictant l exigence la plus élevée ou la plus stricte prévaut. Par exemple, si un standard JCI concernant l'enregistrement des prestations dans le dossier du patient est plus contraignant que le standard national d'un hôpital, alors le standard JCI s'applique. Comment utiliser ce manuel des standards? Ce manuel des standards internationaux peut être utilisé pour : 2 se guider dans la gestion efficace et effective d un établissement de soins ; se guider dans l organisation et la fourniture des services de soins au patient, et les efforts à accomplir pour améliorer la qualité et l efficacité de ces services ; analyser les fonctions importantes d un établissement de soins ;

11 INTRODUCTION prendre connaissance des standards que doivent respecter tous les établissements pour être accrédités par JCI ; analyser les attentes en matière de conformité des standards et les exigences supplémentaires contenues dans les intentions associées ; prendre connaissance des politiques et des procédures d accréditation, ainsi que du processus d accréditation ; se familiariser avec la terminologie utilisée dans le présent manuel. Les exigences JCI par catégorie sont décrites en détail ci-après. Les politiques et les procédures JCI sont également récapitulées dans ce manuel. Il est à noter que ces récapitulatifs ne constituent en aucun cas la liste exhaustive des politiques et ne contiennent pas le détail de chaque politique. Les politiques actuelles de JCI sont publiées sur le site internet de JCI : Un lexique des termes importants et un index détaillé figurent à la suite des chapitres consacrés aux standards. Catégories des exigences JCI Les exigences JCI entrent dans les catégories suivantes : Conditions de participation à l accréditation (APR) Standards Intentions Éléments mesurables (EM) Conditions de participation à l accréditation (APR) La section «Conditions de participation à l accréditation (APR)», qui constitue une nouveauté pour JCI dans cette édition, définit les exigences spécifiques relatives à la participation au processus d accréditation et à la conservation d une accréditation. Les hôpitaux doivent satisfaire aux exigences définies dans cette section en toutes circonstances pendant le processus d accréditation. Néanmoins, les APR ne sont pas évaluées comme les standards lors de l inspection sur site ; les hôpitaux sont considérés comme satisfaisant ou ne satisfaisant pas aux APR. Lorsqu un hôpital ne satisfait pas à une APR donnée, il lui sera demandé d y satisfaire, au risque de perdre son accréditation. Standards Les standards JCI définissent les attentes en termes de performances, les structures ou les fonctions à mettre en place pour qu un hôpital soit accrédité par JCI. Les objectifs internationaux pour la sécurité du patient de JCI sont considérés comme des standards et sont évalués comme les standards lors de l inspection sur site. Intentions L intention d un standard permet d expliquer la signification complète de ce standard. L intention décrit l objectif et la logique du standard en expliquant comment le standard s intègre dans l ensemble du programme, définit les paramètres de la ou des exigence(s), voire «brosse le tableau» des exigences et objectifs. Éléments mesurables (EM) Les éléments mesurables (EM) d un standard indiquent ce qui est évalué et noté lors de l inspection sur site. Les EM de chaque standard identifient les exigences qui permettent d être en conformité totale avec le standard. Les EM ont pour but de clarifier les standards, de permettre à l établissement de comprendre parfaitement les exigences à satisfaire, de l aider à former ses responsables et son personnel soignant aux standards et de le guider dans sa préparation à l accréditation. 3

12 STANDARDS JOINT COMMISSION INTERNATIONAL POUR L'ACCREDITATION DES HOPITAUX, 5E EDITION Quelles sont les nouveautés dans cette cinquième édition du manuel? De nombreuses modifications ont été apportées à cette cinquième édition du manuel pour les hôpitaux. Il convient donc de la lire attentivement. En général, toutes les modifications significatives celles qui, du point de vue de JCI, des experts et des clients qui ont participé au développement des standards, «placent la barre plus haut» concernant les attentes en matière de conformité sont répertoriées dans un tableau au début du chapitre dans lequel figurent ces standards. En plus de ces modifications concernant les exigences, JCI a retouché quasiment tout le texte de la quatrième édition pour plus de clarté ; il est donc crucial que les utilisateurs comparent soigneusement le présent texte avec celui de la quatrième édition pour s'assurer de bien comprendre les nouvelles exigences. Les personnes ayant participé à la révision sur le terrain ont demandé que seules soient conservées les exigences essentielles en matière d'accréditation ; JCI a donc réduit le nombre total de standards de plus de 10 % et les EM de plus de 5 % dans la présente édition. Parmi les autres modifications apportées, on trouve : Au début de chaque chapitre, un tableau détaillant les principales modifications apportées à ce chapitre dans cette édition (comparaison avec les standards de la quatrième édition). Si l'un des standards ne figure pas dans le tableau, c'est qu'il n'a pas été modifié par rapport aux standards de la quatrième édition. Les modifications sont classées selon quatre catégories : o Aucune modification notable : la formulation a été changée pour plus de clarté, mais les exigences du standard n'ont pas été modifiées. o Nouvelle numérotation : le standard figure à un autre endroit dans le même chapitre ou provient d'un autre chapitre ; il a donc changé de numéro. o Exigence modifiée : modification(s) d'un ou plusieurs EM ; la façon dont un établissement est évalué va donc changer. o Nouveau standard : désigne une exigence qui ne figurait pas dans les standards de la quatrième édition. Les nouveaux standards et les standards existants jugés par le terrain comme plus difficiles à respecter, sont étayés par des références bibliographiques factuelles. Grâce à cette nouvelle fonctionnalité, JCI commence à mettre en place pour ses standards une base de preuves qui, tout à la fois, fait référence à un grand nombre de preuves cliniques et apporte une aide à la mise en conformité. Des références de diverses catégories allant de la recherche clinique à des recommandations d'ordre pratique sont citées dans le texte des intentions du standard et répertoriées à la fin du chapitre concernant le standard applicable. Une nouvelle section «Conditions de participation à l'accréditation» (APR). Voir Catégories d'exigences JCI, pour en savoir plus. certains standards impliquent que l'hôpital dispose d'une politique ou d'une procédure écrite pour des processus précis. Ces standards sont indiqués par l'icône placée après le texte du standard. Dans les précédentes éditions, chaque politique ou procédure nécessaire était indiquée dans le cadre de son propre EM. Dans la présente édition, toutes les politiques et procédures seront évaluées ensemble aux rubriques MOI.9 et MOI.9.1. Dans la plupart des intentions des standards, figurent des exemples permettant de mieux illustrer la conformité. Afin que ces exemples apparaissent plus clairement à l'utilisateur, le terme par exemple est imprimé en caractères gras. Les politiques et procédures JCI ont été récapitulées et déplacées du début du manuel à leur emplacement actuel. Cette modification reflète les commentaires des clients en vertu desquels les politiques et procédures, bien qu'importantes, sont secondaires par rapport aux standards, intentions et EM JCI. Depuis la fin 2013, les politiques JCI sont publiées sur le site internet de JCI sur 4

13 INTRODUCTION Les standards concernant la formation professionnelle médicale (MPE) et les programmes de recherche sur des sujets humains (HRP) pour les hôpitaux universitaires, sont désormais inclus dans ce manuel. En plus des exigences concernant la MRP et les HRP, les hôpitaux universitaires sont évalués par rapport à l'ensemble des exigences JCI pour les hôpitaux. Les hôpitaux qui ne font pas l'objet d'une inspection concernant l'accréditation des hôpitaux universitaires n'ont pas à se conformer aux exigences concernant la MRP et les HRP. Le chapitre intitulé «Gestion des informations» (MCI) dans la précédente édition, devient, dans la présente édition «Gestion de la communication et des informations» (MOI). De nombreuses exigences liées à la communication ont été regroupées avec des exigences similaires dans les chapitres «Accès aux soins et continuité de soins» (ACC), «Gouvernance, leadership et direction» (GLD) et «Amélioration de la qualité et sécurité du patient» (QPS). Des définitions de termes clefs utilisés tout au long du présent manuel ont été créées ou mises à jour, et le texte incluant ces termes a été réévalué et revu afin de garantir une terminologie correcte et claire. De nombreux termes sont définis dans les intentions ; ces termes apparaissent en italique (par exemple, leadership). Tous les termes clefs sont définis dans le lexique figurant à la fin de cette édition. Les présentations abrégées des chapitres, présentes pour chaque chapitre dans les éditions précédentes, ne figurent désormais que si nécessaire plus précisément, dans cette édition, dans la section APR et dans le chapitre GLD. La formulation du texte a fait l'objet de modifications à grande échelle ; ainsi, le terme programme remplace bien souvent plan ou processus. Dans les précédentes éditions, les exigences JCI impliquaient que les hôpitaux disposent d'un plan ou d'un processus pour de nombreux problèmes ou sujets d'ordre clinique. Au cours du développement de ces standards, les clients nous ont fait part d'une certaine confusion concernant les définitions des termes plan et processus, mais le terme programme a été considéré comme plus précis et plus clair. À quelle fréquence les standards sont-ils mis à jour? Les informations et les expériences concernant les standards seront rassemblées de façon continue. Si un standard ne reflète plus la pratique de soins contemporaine, la technologie communément disponible, les pratiques de gestion de la qualité, etc., il sera révisé ou supprimé. En règle générale, les standards sont révisés et publiés environ tous les trois ans. Que signifie la date «d entrée en vigueur» figurant sur la couverture de cette cinquième édition du manuel des standards? La date «d entrée en vigueur» qui figure sur la couverture peut signifier deux choses : Pour les hôpitaux déjà accrédités selon la quatrième édition des standards, il s agit de la date avant laquelle ils doivent déjà être totalement conformes à tous les standards de la cinquième édition. Les standards sont publiés au moins six mois avant la date d entrée en vigueur afin de laisser le temps aux établissements de se conformer entièrement aux standards révisés avant leur date d entrée en vigueur. Pour les hôpitaux demandant à être accrédités pour la première fois, la date d entrée en vigueur indique la date après laquelle toutes les inspections et décisions d accréditation seront basées sur les standards de la cinquième édition. Toutes les inspections et décisions d accréditation survenant avant la date d entrée en vigueur seront basées sur les standards de la quatrième édition. 5

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc

1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc 1. Compte rendu de l'enquête effectuée auprès des utilisateurs du site Web de l'omc L'équipe Web de l'omc remercie les personnes qui ont rempli le questionnaire destiné aux utilisateurs. Les renseignements

Plus en détail

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière

Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière Les pages qui suivent constituent les Déclarations européennes de la pharmacie hospitalière. Elles représentent l expression consensuelle de ce que

Plus en détail

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence)

Objet : Commentaires relatifs à l exposé-sondage IES 6, Évaluation de la compétence professionnelle (Assessment of Professional Competence) Le 27 juillet 2011 Affiché sur le site Web : http://www.ifac.org/ Monsieur David McPeak Directeur technique Conseil des normes internationales de la formation comptable International Accounting Education

Plus en détail

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel

Exemple 360. Questionnaire Leadership Thomas. Personnel & Confidentiel Feed-back 360 Exemple 360 Questionnaire Leadership Thomas Personnel & Confidentiel Introduction Comment lire votre rapport Feed-back 360? Moyenne par compétence Représentation graphique des 5 meilleures

Plus en détail

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus

Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Listes de références et rapports de synthèse des résumés des examens rapides Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans

Plus en détail

Toutes les agences sont tenues de renouveler leur accréditation chaque année.

Toutes les agences sont tenues de renouveler leur accréditation chaque année. OBJET: ACCRÉDITATION ET PROGRAMME DE CRÉDIT DE L'ACJ Nous vous remercions de votre demande concernant l'accréditation auprès de l'association canadienne des journaux. Nous vous retournons ci-joint un formulaire

Plus en détail

Comité sectoriel du Registre national. Avis RN n 01/2013 du 11 décembre 2013

Comité sectoriel du Registre national. Avis RN n 01/2013 du 11 décembre 2013 1/9 Comité sectoriel du Registre national Avis RN n 01/2013 du 11 décembre 2013 Objet : demande d'avis relatif au projet d'arrêté royal autorisant la Banque Nationale de Belgique et les établissements

Plus en détail

OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques.

OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques. RECOMMANDATION N 01 / 1999 du 23 juin 1999 N. Réf. : 10 / IP / 1998 / 389 / 27 / ACL OBJET : Utilisation des données contenues dans les annuaires téléphoniques. La Commission de la protection de la vie

Plus en détail

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape

Format d Évaluation et Dossier Type. Évaluation des Propositions de Première Étape Format d Évaluation et Dossier Type Évaluation des Propositions de Première Étape Édition d Essai Septembre 2011 PRÉFACE Le présent Format d'évaluation et le dossier type ont été préparés par la Banque

Plus en détail

Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series

Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series Guide de configuration des messages d'alerte et des destinations de numérisation X500 Series www.lexmark.com juillet 2007 Lexmark et Lexmark accompagné du logo en forme de diamant sont des marques de Lexmark

Plus en détail

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R

Méthodologie d Ouverture, de Dépouillement et d Evaluation des Offres Relatives à la Consultation 09 S V.E.De.R Programme Projet Instrument Européen de Voisinage et de Partenariat - Coopération Transfrontalière Italie- "Valorisation Energétique des Résidus V.E.De.R PS2.3/02" Composante.2 Communication et Diffusion

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

Le processus de certification BOMA BESt :

Le processus de certification BOMA BESt : Le processus de certification BOMA BESt : De l'inscription à la certification GUIDE D'ACCOMPAGNEMENT Version 2 du programme BOMA BESt (révision Juillet 2013) Page 8 Le processus de certification BOMA BESt

Plus en détail

7 S'abonner aux notifications des nouveaux appels

7 S'abonner aux notifications des nouveaux appels 7 S'abonner aux notifications des nouveaux appels Vous pouvez vous abonner pour recevoir une notification par courrier électronique de tout nouvel appel publié dans le domaine qui vous intéresse, sur la

Plus en détail

Retek Data Warehouse Web 3.0 Notes de publication

Retek Data Warehouse Web 3.0 Notes de publication Retek Data Warehouse Web 3.0 Notes de publication AIDER LA DISTRIBUTION A CREER, GERER ET SATISFAIRE LA DEMANDE DE SES CLIENTS Retek Data Warehouse Le logiciel décrit dans cette documentation est fourni

Plus en détail

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus

Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Synthèse accompagnée d une évaluation critique Processus Mise à jour : avril, 2015 Version 1.0 HISTORIQUE DES RÉVISIONS Le présent document sera régulièrement révisé dans le cadre des activités d amélioration

Plus en détail

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC

PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC BELAC 3-01 Rev 4 2011 PROCEDURE DE GESTION DES DOCUMENTS DU SYSTEME DE MANAGEMENT DE BELAC Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site internet de BELAC

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER

REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER REJOIGNEZ LES MEILLEURS COIFFEURS D'EUROPE SANS PLUS TARDER 10 décembre 2012 Chère Madame/Cher Monsieur, Chaque pays européen a son propre système national d'enseignement

Plus en détail

Lignes directrices de la soumission publique pour la mise à jour

Lignes directrices de la soumission publique pour la mise à jour Lignes directrices de la soumission publique pour la mise à jour de Preliminary la CIM-10-CA Provincial and et Territorial CCI Government Health Expenditure Estimates 1974 1975 to 2004 2005 Le contenu

Plus en détail

AssetCenter Notes de version

AssetCenter Notes de version Peregrine AssetCenter Notes de version PART NUMBER AC-4.1.0-FRE-01015-00189 AssetCenter Copyright 2002 Peregrine Systems, Inc. Tous droits réservés. Les informations contenues dans ce document sont la

Plus en détail

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

IP Office IP Office Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée

IP Office IP Office Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée Manuel de l'utilisateur de la messagerie vocale intégrée 15-604067 Version 11a - (29/04/2011) 2011 AVAYA Tous droits réservés. Note Bien que tous les efforts nécessaires aient été mis en œuvre en vue de

Plus en détail

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique

Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Processus informatiques de l'administration fédérale Organisation fonctionnelle de l'informatique Unité de stratégie informatique de la Confédération USIC Friedheimweg 14, 3003 Berne Téléphone 031 32 245

Plus en détail

Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331. Appel de manifestations d'intérêt

Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331. Appel de manifestations d'intérêt 1/5 Cet avis sur le site TED: http://ted.europa.eu/udl?uri=ted:notice:98331-2014:text:fr:html Luxembourg-Luxembourg: Services de traduction AMI14/AR-RU 2014/S 059-098331 Appel de manifestations d'intérêt

Plus en détail

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 138/5 Logiciels

COMMISSION DES NORMES COMPTABLES. Avis CNC 138/5 Logiciels COMMISSION DES NORMES COMPTABLES Avis CNC 138/5 Logiciels Introduction La Commission a consacré une étude approfondie au traitement comptable de la création ou de l acquisition d un logiciel par une entreprise,

Plus en détail

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION I. OBJET La corruption est interdite par le droit de presque tous les pays et territoires de la planète. Danaher Corporation («Danaher»)

Plus en détail

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données

Impartition réussie du soutien d entrepôts de données La force de l engagement MD POINT DE VUE Impartition réussie du soutien d entrepôts de données Adopter une approche globale pour la gestion des TI, accroître la valeur commerciale et réduire le coût des

Plus en détail

McAfee Security-as-a-Service

McAfee Security-as-a-Service Guide Solutions de dépannage McAfee Security-as-a-Service Pour epolicy Orchestrator 4.6.0 Ce guide fournit des informations supplémentaires concernant l'installation et l'utilisation de l'extension McAfee

Plus en détail

Le référencement gratuit sur internet grâce aux nouveaux outils

Le référencement gratuit sur internet grâce aux nouveaux outils Le référencement gratuit sur internet grâce aux nouveaux outils Le site internet n est plus la seule solution pour être visible sur le web. Il existe une multitude d outils qui communiquent entre eux et

Plus en détail

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE

LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE LIGNE DIRECTRICE N 6 LIGNE DIRECTRICE RELATIVE AUX PRATIQUES PRUDENTES DE PLACEMENT DES REGIMES DE RETRAITE Le 15 novembre 2011 TABLE DES MATIÈRES CONTEXTE DE LA LIGNE DIRECTRICE... 3 Pratiques prudentes

Plus en détail

Orientations pour la gestion documentaire des courriels au gouvernement du Québec

Orientations pour la gestion documentaire des courriels au gouvernement du Québec Orientations pour la gestion documentaire des courriels au gouvernement du Québec Janvier 2009 Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2010 ISBN : 978-2-550-59635-6 Table des matières

Plus en détail

Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel

Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel Ligne directrice de l'icm Ligne directrice pour une collaboration éthique en matière de recherche entre des communautés internationales et diverses sur le plan culturel Préambule Cette ligne directrice

Plus en détail

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition

Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition 09-0749 1 WHO/EMP/MAR/2009.3 Utilisation des médicaments au niveau des soins primaires dans les pays en développement et en transition Synthèse des résultats des études publiées entre 1990 et 2006 Organisation

Plus en détail

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat

Un engagement profond envers l apprentissage continu. Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Un engagement profond envers l apprentissage continu Le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada Guide sommaire du Maintien du certificat Table des matières Message du Bureau des affaires professionnelles...3

Plus en détail

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques

Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Bases de données nationales en matière de valeur comme outil d'évaluation des risques Parlons-en... Les directives Directives concernant l'élaboration et l'utilisation des bases de données nationales en

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

CHAPITRE 4. APPLICATION DE LA NOTION D ETABLISSEMENT STABLE

CHAPITRE 4. APPLICATION DE LA NOTION D ETABLISSEMENT STABLE COMMERCE ELECTRONIQUE ET IMPOTS @ OCDE CLARIFICATION POUR L APPLICATION DE LA DÉFINITION D ÉTABLISSEMENT STABLE DANS LE CADRE DU COMMERCE ÉLECTRONIQUE : MODIFICATIONS DES COMMENTAIRES SUR L ARTICLE 5 22

Plus en détail

GUIDE DE L AUTO-ÉVALUATION DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE POUR LES PROGRAMMES D ÉDUCATION MÉDICALE EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME EN MÉDECINE (MD)

GUIDE DE L AUTO-ÉVALUATION DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE POUR LES PROGRAMMES D ÉDUCATION MÉDICALE EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME EN MÉDECINE (MD) GUIDE DE L AUTO-ÉVALUATION DE LA FACULTÉ DE MÉDECINE POUR LES PROGRAMMES D ÉDUCATION MÉDICALE EN VUE DE L OBTENTION D UN DIPLÔME EN MÉDECINE (MD) OCTOBRE 2014 POUR LES VISITES D AGRÉMENT COMPLÈTES PRÉVUES

Plus en détail

Énoncés des politiques et des procédures de placement (EPPP) pour les régimes à cotisations déterminées accompagnés de choix

Énoncés des politiques et des procédures de placement (EPPP) pour les régimes à cotisations déterminées accompagnés de choix Financial Services Commission of Ontario Commission des services financiers de l Ontario SECTION : INDEX N O : TITRE : APPROUVÉ PAR : PUBLICATION : DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR : Notes d'orientation sur les

Plus en détail

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux

La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Canadian Council on Animal Care Conseil canadien de protection des animaux La certification des programmes de soin et d utilisation des animaux Cette politique regroupe et remplace la Politique du CCPA

Plus en détail

Avril 2014 FC 153/6. Cent cinquante-troisième Session. Rome, 12-14 mai 2014. Rapport annuel du Comité d'audit

Avril 2014 FC 153/6. Cent cinquante-troisième Session. Rome, 12-14 mai 2014. Rapport annuel du Comité d'audit Avril 2014 FC 153/6 F COMITE FINANCIER Cent cinquante-troisième Session Rome, 12-14 mai 2014 Rapport annuel du Comité d'audit Pour toute question relative au contenu du présent document, prière de s'adresser

Plus en détail

Exposer ses photos sur Internet

Exposer ses photos sur Internet Exposer ses photos sur Internet Vous souhaitez montrer vos photos à votre famille ou vos amis? Pour cela, il existe de nombreuses solutions : vous pouvez effectuer un envoi groupé par email, créer un site

Plus en détail

Choix de chambre. conditions financières

Choix de chambre. conditions financières Déclaration d admission Modèle Hôpital général AR du 28/3/2014 modifiant l AR du 17/6/2014 Choix de chambre & conditions financières Etiquette d identification du patient hospitalisé N INAMI : 7/10/412/16

Plus en détail

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ

MESURE DE CORRECTION URGENTE SUR LES DISPOSITIFS MÉDICAUX NOTIFICATION IMPORTANTE DE SÉCURITÉ Objet : Appellation commerciale du produit concerné : Version(s) / Lot(s) concernés : Référence / Identifiant FSCA : Date de notification : Type d action : Détails sur les dispositifs concernés : Cessation

Plus en détail

CONDITIONS GÉNERALES DU CONTRAT SCAN & LINK UTILISATEUR

CONDITIONS GÉNERALES DU CONTRAT SCAN & LINK UTILISATEUR CONDITIONS GÉNERALES DU CONTRAT SCAN & LINK UTILISATEUR Veuillez lire attentivement les présentes Conditions générales du Contrat du logiciel SCAN & LINK UTILISATEUR. Ces Conditions générales sont disponibles

Plus en détail

Manuel d utilisation email NETexcom

Manuel d utilisation email NETexcom Manuel d utilisation email NETexcom Table des matières Vos emails avec NETexcom... 3 Présentation... 3 GroupWare... 3 WebMail emails sur internet... 4 Se connecter au Webmail... 4 Menu principal... 5 La

Plus en détail

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs

Sondage sur le climat. scolaire. Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs Sondage sur le climat scolaire Guide d utilisation à l attention des administratrices et des administrateurs SONDAGE EN LIGNE Table des matières Introduction...2 Instructions étape par étape à l intention

Plus en détail

Alerte audit et certification

Alerte audit et certification Alerte audit et certification NCSC OCTOBRE 2014 Nouvelle NCSC 4460, Rapports sur les autres éléments relevés dans le cadre d une mission d audit ou d examen : êtes-vous prêts? Le présent bulletin Alerte

Plus en détail

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours

Formation. Module WEB 4.1. Support de cours Formation Module WEB 4.1 Support de cours Rédacteur Date de rédaction F.CHEA 08/02/2012 Les informations contenues dans ce document pourront faire l'objet de modifications sans préavis Sauf mention contraire,

Plus en détail

EMC SourceOne TM for Microsoft SharePoint Recherche dans les archives Carte de référence rapide version 7.2

EMC SourceOne TM for Microsoft SharePoint Recherche dans les archives Carte de référence rapide version 7.2 Utilisez la fonctionnalité pour rechercher et restaurer du contenu SharePoint archivé dans EMC SourceOne La fonctionnalité de SharePoint est destinée aux administrateurs et utilisateurs de SharePoint.

Plus en détail

Avis de consultation

Avis de consultation Avis de consultation Introduction Conformément aux traités de l UE, les décisions relatives à la politique commerciale sont prises au niveau de l UE. Les représentants des gouvernements des États membres

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire L application de cette politique est sous la responsabilité du cadre de direction qui remplit les fonctions de secrétaire général Adopté par le conseil d administration

Plus en détail

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES

ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES MM2.inf (F) ARRANGEMENT ET PROTOCOLE DE MADRID CONCERNANT L ENREGISTREMENT INTERNATIONAL DES MARQUES NOTES EXPLICATIVES CONCERNANT LE FORMULAIRE OFFICIEL DE DEMANDE MM2 DEMANDE D ENREGISTREMENT INTERNATIONAL

Plus en détail

L'entretien préalable avec le magistrat instructeur a eu lieu le 6 août 2003.

L'entretien préalable avec le magistrat instructeur a eu lieu le 6 août 2003. CHAMBRE REGIONALE DES COMPTES DE HAUTE-NORMANDIE RAPPORT D'OBSERVATIONS DEFINITIVES DU 31 MARS 2004 SUR LA GESTION DE L'HOPITAL LOCAL DE BRETEUIL-SUR-ITON (Exercices 1997 et suivants) I - RAPPEL DE LA

Plus en détail

Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur D. 16-06-2006 M.B.

Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur D. 16-06-2006 M.B. Lois 30746 p.1 Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur D. 16-06-2006 M.B. 06-07-2006 modifications : D. 25-05-07 (M.B. 01-06-07) D. 09-05-08

Plus en détail

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation

Logiciel de gestion de cours Manuel d'utilisation Logiciel de gestion de cours 08.11.2009 bonobo@mvsi.ch Table des matières 1. Préambule 1 2. Fichiers 2.1 Texte par défaut 1 2.2 Langues 1 2.3 Base de données 1 2.4 Quitter 1 3. Participants Page 3.1 Liste

Plus en détail

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0

Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Industrie des cartes de paiement (PCI) Norme de sécurité des données d application de paiement Récapitulatif des modifications entre les versions 2.0 et 3.0 Novembre 2013 Introduction Ce document apporte

Plus en détail

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES APPEL D OFFRES 100000494 RELATIF À L ENTRETIEN COURANT : LOT SERRURERIE- MÉTALLERIE

ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES APPEL D OFFRES 100000494 RELATIF À L ENTRETIEN COURANT : LOT SERRURERIE- MÉTALLERIE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES APPEL D OFFRES 100000494 RELATIF À L ENTRETIEN COURANT : LOT SERRURERIE- MÉTALLERIE Date limite de réception des offres : vendredi 19 juillet

Plus en détail

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié

Exonération des primes d assurance-vie. Guide du salarié Exonération des primes d assurance-vie Guide du salarié Garantie d exonération des primes d assurance-vie collective Le présent guide contient les formulaires à remplir pour demander le maintien de votre

Plus en détail

Série sur les Principes de Bonnes Pratiques de Laboratoire et Vérification du Respect de ces Principes Numéro 4 (version révisée)

Série sur les Principes de Bonnes Pratiques de Laboratoire et Vérification du Respect de ces Principes Numéro 4 (version révisée) Non classifié ENV/JM/MONO(99)20 ENV/JM/MONO(99)20 Or. Ang. Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Economiques OLIS : 22-Oct-1999 Organisation for Economic Co-operation and Development

Plus en détail

Vous allez être. hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir -

Vous allez être. hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir - Vous allez être hospitalisé(e) - Tout ce qu il faut savoir - Vous êtes hospitalisé(e) suite à un accident ou une maladie? > Voici le récapitulatif de la marche à suivre, des frais et remboursements possibles

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 PROCÉDURES A METTRE EN ŒUVRE PAR L'AUDITEUR EN FONCTION DE SON ÉVALUATION DES RISQUES

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 PROCÉDURES A METTRE EN ŒUVRE PAR L'AUDITEUR EN FONCTION DE SON ÉVALUATION DES RISQUES NORME INTERNATIONALE D AUDIT 330 PROCÉDURES A METTRE EN ŒUVRE PAR L'AUDITEUR EN FONCTION DE SON ÉVALUATION DES RISQUES SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-3 Réponses globales... 4-6 Procédures d'audit

Plus en détail

FILIERE DE LICENCE PROFESSIONNELLE

FILIERE DE LICENCE PROFESSIONNELLE ROYAUME DU MAROC Ministère de l Education nationale, de l Enseignement Supérieur, de la Formation des Cadres et de la Recherche Scientifique Département de l Enseignement Supérieur, de la Formation des

Plus en détail

Retek Invoice Matching 11.0 Notes de mise à jour

Retek Invoice Matching 11.0 Notes de mise à jour Retek Invoice Matching 11.0 Notes de mise à jour Siège social : Retek Inc. Retek on the Mall 950 Nicollet Mall Minneapolis, MN 55403 Etats-Unis 888.61.RETEK (numéro vert aux Etats-Unis) Standard : +1

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE

COMMISSION EUROPÉENNE 2.8.2013 Journal officiel de l Union européenne C 223/1 (Communications) COMMUNICATIONS PROVENANT DES INSTITUTIONS, ORGANES ET ORGANISMES DE L'UNION EUROPÉENNE COMMISSION EUROPÉENNE Lignes directrices

Plus en détail

Hosted Exchange 2010 Conditions Spécifiques

Hosted Exchange 2010 Conditions Spécifiques Hosted Exchange 2010 Conditions Spécifiques L utilisateur doit se conformer aux Conditions Spécifiques ( CS ) en vigueur, tel qu amendé, modifié ou mise à jour au fur et à mesure par M.I.T., et autres

Plus en détail

Explications concernant la déclaration d'admission

Explications concernant la déclaration d'admission Explications concernant la déclaration d'admission En tant que patient, vous pouvez faire certains choix qui ont une influence considérable sur le prix final de votre séjour à l hôpital. Ces choix, c est

Plus en détail

Les problèmes de mise en œuvre d un SIH

Les problèmes de mise en œuvre d un SIH Les problèmes de mise en œuvre d un SIH N.Qarmiche 1*, K.Amzian 2, M.Berraho 1, Z.Srhier 1, K.El Rhazi 1, S.El Fakir 1, N.Tachfouti 1, C.Nejjari 1 1 Laboratoire d Epidémiologie et Santé Publique, Faculté

Plus en détail

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT

MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT ANNEXE VI MODIFICATIONS DES PRINCIPES DIRECTEURS CONCERNANT LA RÉDACTION DES DÉFINITIONS RELATIVES AU CLASSEMENT RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES Les utilisateurs s attendent à trouver dans les définitions des

Plus en détail

Fonds communs de placement de la HSBC

Fonds communs de placement de la HSBC Aucune autorité en valeurs mobilières ne s est prononcée sur la qualité des parts décrites dans le prospectus simplifié et toute personne qui donne à entendre le contraire commet une infraction. Les parts

Plus en détail

v7.1 SP2 Guide des Nouveautés

v7.1 SP2 Guide des Nouveautés v7.1 SP2 Guide des Nouveautés Copyright 2012 Sage Technologies Limited, éditeur de ce produit. Tous droits réservés. Il est interdit de copier, photocopier, reproduire, traduire, copier sur microfilm,

Plus en détail

Politique de gestion documentaire

Politique de gestion documentaire Politique de gestion documentaire Responsabilité de gestion : Secrétariat général Date d approbation : 24 avril 1979 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 24 avril 1995 Date

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION Incidences du passage aux IFRS sur la comptabilité du secteur public PAR JIM KEATES, DIRECTEUR DE PROJETS, CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC, L INSTITUT CANADIEN DES COMPTABLES AGRÉÉS

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

Une protection antivirus pour des applications destinées aux dispositifs médicaux

Une protection antivirus pour des applications destinées aux dispositifs médicaux Une protection antivirus pour des applications destinées aux dispositifs médicaux ID de nexus est idéale pour les environnements cliniques où la qualité et la sécurité des patients sont essentielles. Les

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Les présentes conditions générales de vente (ci-après «Conditions de Vente») s appliquent à l offre de vente et la vente de produits (ci-après les «Produits») sur le site

Plus en détail

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable

Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux. Autorisation préalable Information sur les programmes d autorisation préalable, de pharmacie désignée et de gestion des dossiers médicaux La présente feuille de renseignements vise à fournir de l information sur le processus

Plus en détail

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital

Vente de la ferme et l exonération des gains en capital Vente de la ferme et l exonération des gains en capital RBC Banque Royale Vente de la ferme et l exonération des gains en capital 2 L article suivant a été écrit par Services de gestion de patrimoine RBC.

Plus en détail

Demande de règlement d invalidité de longue durée

Demande de règlement d invalidité de longue durée Régime d assurance pour les cadres de gestion de la Fonction publique Demande de règlement d invalidité de longue durée Industrielle Alliance, Assurance et services financiers inc. Police collective n

Plus en détail

GESTION DES BONS DE COMMANDE

GESTION DES BONS DE COMMANDE GESTION DES BONS DE COMMANDE P1 P2 Table des Matières LA GESTION DES BONS DE COMMANDE 4 PREMIERE EXECUTION DU LOGICIEL 5 DEFINITION DES PARAMETRES 8 Services 9 Comptes Utilisateurs 10 Adresse de livraison

Plus en détail

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction

Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction Outil de documentation sur la réduction D : Système d archivage de l analyse de la réduction A : Analyse des émissions sectorielles clés B : Dispositions institutionnelles pour les activités de réduction

Plus en détail

Payment Card Industry (PCI) Data Security Standard Questionnaire d'auto-évaluation D et attestation de conformité

Payment Card Industry (PCI) Data Security Standard Questionnaire d'auto-évaluation D et attestation de conformité Payment Card Industry (PCI) Data Security Standard Questionnaire d'auto-évaluation D et attestation de conformité Toutes les fonctions de données de titulaires de carte sous-traitées. Aucun stockage, traitement

Plus en détail

Démarche qualité en formation professionnelle. François GALINOU Vice Président ICPF & PSI Directeur Associé Pedagogic Agency

Démarche qualité en formation professionnelle. François GALINOU Vice Président ICPF & PSI Directeur Associé Pedagogic Agency Démarche qualité en formation professionnelle François GALINOU Vice Président ICPF & PSI Directeur Associé Pedagogic Agency Version 4 Novembre 2011 Qui suis-je? Membre de la Commission Française de Normalisation

Plus en détail

Lignes directrices européennes (1998)

Lignes directrices européennes (1998) Lignes directrices européennes (1998) Légende: Lignes directrices européennes, présentées en 1998, concernant l'application des normes de contrôle de l'organisation internationale des institutions supérieures

Plus en détail

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT

Compagnie d'assurance Everest du Canada INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT INSTRUCTIONS CONCERNANT LE FORMULAIRE DE RÉCLAMATION EN CAS D ACCIDENT La Compagnie d'assurance Everest du Canada doit recevoir votre formulaire de réclamation dûment rempli dans les trente (30) jours

Plus en détail

Politique de Cookies

Politique de Cookies Politique de Cookies Date d entrée en vigueur : 3 décembre 2013 Mention légale: Veuillez noter que ce document est une traduction de la version anglaise qui prévaut en cas de conflit. Politique de cookies

Plus en détail

Loi n 9-88 relative aux obligations comptables des commerçants

Loi n 9-88 relative aux obligations comptables des commerçants Loi n 9-88 relative aux obligations comptables des commerçants Dahir n 1-92-138 (30 joumada II 1413) portant promulgation de la loi n 9-88 relative aux obligations comptables des commerçants (B.O. 30 décembre

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.)

Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100 Règlement spécifique des examens des Diplômes Européens de Compétences Professionnelles (D.E.C.P.) 5100.01 Titre I : Dispositions générales Art. 1 - Le Diplôme Européen de Compétences Professionnelles

Plus en détail

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé

Etablissement et dépôt des comptes consolidés et du rapport de gestion consolidé Département Informations micro-économiques Service Centrale des bilans boulevard de Berlaimont 14 - BE-1000 Bruxelles tél. 02 221 30 01 - fax 02 221 32 66 e-mail: centraledesbilans@nbb.be - site Internet:

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement

GUIDE ADMINISTRATIF. Classification et rémunération du personnel d encadrement GUIDE ADMINISTRATIF Classification et rémunération du personnel d encadrement En vigueur du 1 er avril 2007 au 31 mars 2010 Contenu et rédaction Association québécoise des centres de la petite enfance

Plus en détail

Le Candidat paramédical Test d aptitude physique. Trousse d information. Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par

Le Candidat paramédical Test d aptitude physique. Trousse d information. Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par Le Candidat paramédical Test d aptitude physique Trousse d information Élaboré et administré pour Ambulance Nouveau-Brunswick par Le Candidat paramédical Test d aptitude physique Un partenariat entre LifeMark

Plus en détail

Politique globale concernant. les interactions avec les professionnels de la santé

Politique globale concernant. les interactions avec les professionnels de la santé Politique globale concernant p les interactions avec les professionnels de la santé Politique globale concernant les interactions avec les professionnels de la santé P fizer est résolu à collaborer avec

Plus en détail

Guide de démarrage rapide de Windchill

Guide de démarrage rapide de Windchill Guide de démarrage rapide de Windchill OPTIMISEZ VOTRE EXPÉRIENCE UTILISATEUR Table des matières Utilisation du navigateur Le navigateur facilite la navigation... 3 Recherches dans Windchill La partie

Plus en détail

Plug-in Verizon Collaboration pour Microsoft Outlook Guide de l utilisateur

Plug-in Verizon Collaboration pour Microsoft Outlook Guide de l utilisateur Plug-in Verizon Collaboration pour Microsoft Outlook Guide de l utilisateur Version 4.11 Dernière mise à jour : Juillet 2011 2011 Verizon. Tous droits réservés. Les noms et logos Verizon et Verizon Business,

Plus en détail