Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction. Étapes préalables: 6 phases. Consignes. Plan du mémoire. Conventions de formes. Conventions de structures"

Transcription

1 SAMEDI 16 FEVRIER 2013 METHODOLOGIE DE RECHERCHE Mme. ZinebEl Hammoumi

2 SOMMAIRE Introduction Étapes préalables: 6 phases Consignes Plan du mémoire Conventions de formes Conventions de structures 2

3 INTRODUCTION Le travail du mémoire implique un investissement en temps, et donc une capacité à vivre une période plus ou moins longue avec son sujet. Il s agit d un engagement sur une durée qui va au-delà du travail classique des cours et qui implique par conséquent de s y consacrer pleinement, ce qui peut occasionner des alternances de phases de grande satisfaction, mais aussi de découragement. 3

4 INTRODUCTION A partir du moment où la décision est prise d engager une recherche, le temps est compté! Il est donc impératif, dès le départ, d adopter un calendrier et de s y tenir. Le temps passe toujours plus vite qu on le pense, et peut être amputé par des circonstances imprévues (maladie, rédaction plus longue que prévue, temps de frappe sous-estimé, panne d ordinateur... cela arrive toutes les années!). 4

5 INTRODUCTION Rédiger un mémoire est un acte de langage : il s'agit de produire un effet, si possible favorable ;), sur un public (le jury). Cet effet dépend du degré auquel votre travail rencontrera les attentes des membres du jury. Le mémoire a pour but de contribuer à la connaissance : description, compréhension ou explication des phénomènes relatifs au sujet étudié. La question de recherche, les hypothèses que vous explorez, et les méthodes utilisées doivent clairement apparaître. 5

6 Étape 1 : choix du sujet ETAPES PREALABLES Sa détermination dépend de plusieurs éléments : Centres d intérêt de l étudiant (le sujet doit vous plaire, il doit être SMART ) Lectures antérieures Objectifs professionnels (poursuite de vos études, vie professionnelle ) Discussions avec les enseignants 6

7 Choix du sujet ETAPES PREALABLES Management Economie Marketing Création d entreprise Communication Thème RH Health Finance NTIC Production 7

8 ETAPES PREALABLES Phase de réflexion préalable conduisant au choix d'un sujet précis Le problème essentiel de cette phase consiste à passer progressivement d'un thème de caractère assez général qui vous intéresse à un véritable sujet donnant naissance à une problématique et donc à un projet, c'est-à-dire à une perspective opérationnelle de recherche dans un domaine délimité. 8

9 ETAPES PREALABLES Étape 2 : la préparation préalable Faire appel aux membres de votre organisme ou à ses dirigeants afin de sonder leur opinion sur le sujet en leur faisant parvenir soit le sujet ou un résumé du contenu que vous souhaitez présenter ; effectuer une recherche de données et de statistiques qui vous permettront d'appuyer vos arguments. Il est ainsi indispensable de prendre clairement position sur les points suivants : Délimitation du domaine étudié, de la "matière" et de l'objet de la recherche ; 9

10 ETAPES PREALABLES Délimitation de l'unité de temps et de l'espace sur lesquels porte l'investigation : un terrain d investigation donc ; Mise en perspective de la spécificité du sujet, de son intérêt propre et de ce qui permet d'envisager son traitement comme un apport au domaine auquel il se rattache ; par là, l'étudiant vient à préciser son apport personnel et évite de faire une simple compilation. Perspective globale et rapide sur la documentation disponible ; cette démarche est indispensable pour pouvoir, dès la première phase, être en mesure de préciser : les études disponibles portant déjà sur le sujet les données et la documentation disponibles, ou à constituer, pour réaliser l'étude. 10

11 ETAPES PREALABLES A la fin de cette première phase, on doit aboutir à une conception opérationnelle d'un sujet précis, des possibilités de le traiter, et de la manière dont il sera abordé. Cette phase doit donc se terminer par une première note-bilan constituant le point de départ, répondant au moins à l'ensemble des questions soulevées et permettant de savoir d'où l'on part et où on va. 11

12 ETAPES PREALABLES Étape 3: Phase de formulation de l'hypothèse problématique et logique de la démonstration Le travail exploratoire de la phase précédente doit conduire à l'une des étapes décisives de toute recherche : le choix et la définition d'une hypothèse problématique centrale dans le champ préalablement délimité. Cette hypothèse ne peut être "abstraite" ni donnée a priori par le terrain ou les acteurs eux-mêmes. C est forcément une construction de l étudiant et le résultat d'une première réflexion qui permet un va-et-vient entre les premiers éléments de terrain et le travail intellectuel de lecture qui a commencé à être entrepris. 12

13 ETAPES PREALABLES Cette hypothèse problématique fondamentale doit être explicitée dès le début. Elle doit permettre de tracer un fil conducteur, un schéma de démonstration, une progression du raisonnement. Avec cette hypothèse, il faut également préciser les conditions nécessaires à sa «vérification» grâce à un processus d exemplification via le terrain empirique ou théorique qui a été choisi pour l étude. 13

14 ETAPES PREALABLES Une fois le sujet choisi, il faut être capable de le préciser en formulant une QUESTION CENTRALE UNIQUE résumant toute la problématique du travail! Il faut être précis. Eviter les sujets vagues. La formulation de la question de recherche est une étape décisive. 14

15 ETAPES PREALABLES Étape 4: Phase de documentation approfondie L étudiant doit d abord bien cerner le problème qui l occupe. S interroger sur ce que vous voulez faire, montrer et prouver. En d autres termes, il faut clarifier son esprit de manière à bien formuler la question posée et les objectifs à atteindre. Se documenter: c est rassembler l information disponible sur le sujet de façon à avoir un maximum d éléments en main. 15

16 Comment se fait la recherche? ETAPES PREALABLES Consulter les personnes compétentes dans le domaine en question et facilement atteignables; Partir de quelques articles récents et bien ciblés: on obtient généralement de bonnes références additionnelles dans la bibliographie citée. On construit alors un bon réseaux d articles autour du sujet; Pour ne pas être débordé par les informations, vous devez faire une sélection selon les critères liés aux objectifs du mémoire. 16

17 ETAPES PREALABLES Quelques règles générales doivent être ici respectées : Toujours inscrire les références très précises des documents utilisés ; Ordonner et classer la documentation collectée ; Multiplier les "explorations" des sources de première main possibles (bibliothèques et dépôts d archives publics et privés, entretiens, observations directes, questionnaires,...) ; 17 Ne pas manquer les références fondamentales sur la question, celles qui font date et fournissent un bilan de départ (parfois un bref article joue ainsi un rôle "pionnier" et de très nombreuses études en découlent, il faut donc le lire à fond) ;

18 ETAPES PREALABLES A partir de là, on peut lire très vite un nombre élevé de documents en recherchant ce qu'ils apportent de nouveau par rapport aux lectures de base ; il est très important de savoir distinguer la source fondamentale de la simple source de complément : c'est l'un des aspects de l'apprentissage de la recherche ; Périodiquement, faire un bilan de ce que l'on a acquis comme information, et de ce qui manque par rapport à la thèse à soutenir, à l'hypothèse à démontrer ; 18

19 ETAPES PREALABLES Étape 5: Phase de vérification de l'hypothèse par traitement des données et sources de l enquête Il s'agit de la phase critique de toute recherche, celle de l'utilisation des données et des sources collectées et rassemblées pour procéder à la vérification de l'hypothèse. Elle implique : un classement des données ; une hiérarchisation par ordre d'importance ; 19

20 ETAPES PREALABLES une réflexion sur la méthodologie, à travers notamment la constitution du corpus de sources et son exploitation (ne pas oublier de se poser la question des éventuels biais et limites de ces sources et des conditions de collecte des données) ; un traitement quantitatif (statistique) et/ou qualitatif ; une analyse de résultat. La démonstration permet-elle de vérifier l'hypothèse de départ? Quelles sont les lacunes, mais aussi quels sont les points forts? A ce stade, on a donc tous les éléments de la démonstration. On peut en principe adopter un plan (quasi définitif) qui sera utilisé pour la rédaction. 20

21 ETAPES PREALABLES Étape 6: Phase de synthèse du travail, de rédaction et de mise au point Ne pas sous-estimer le temps nécessaire à cette phase. Il est toujours plus long qu'on ne le pense, et tout à fait fondamental pour valoriser la recherche entreprise (songer à la soutenance et à une future candidature professionnelle ou à une recherche doctorale). Concevez votre mémoire comme s il devait «servir» un lecteur imaginaire : ce lecteur a besoin d informations sur le sujet précis que vous traitez, et c est pour cela qu il a pris votre mémoire en main. Imaginez que votre lecteur, a trouvé beaucoup de sources potentielles qui pourraient l intéresser. 21

22 ETAPES PREALABLES En effet, ce merveilleux univers de la connaissance auquel vous allez contribuer est riche de millions de documents et de milliers et milliers d auteurs. Donc, en lisant votre mémoire, votre lecteur cherche des informations concises et apprécie de pouvoir apprendre de manière efficace sur votre sujet. 22

23 Vous avez alors tout intérêt à: ETAPES PREALABLES toujours rester dans l objectivité et rester prudent dans les conclusions; faire l effort de la plus grande clarté possible; être concis. Evitez le baratin; fournir une documentation complète de vos sources. Tout cela ne vous empêchera pas d employer une plume élégante et un 23 style qui donnent envie de vous lire ;)

24 CONSIGNES Ce travail INDIVIDUEL fait appel entre autres à vos capacités d analyse, de créativité et de force de proposition originale. A partir d un fond de théorie, et en s appuyant surtout sur du vécu et l expérience pris au sein des entreprises (et/ou de toutes autres sources), il s agit de faire un travail de recherche, afin de répondre concrètement à la problématique du sujet que vous avez choisie. 24

25 CONSIGNES Ce travail sera restitué sur un document écrit entre 40 et 90 pages maximum (recto uniquement) + les annexes (ATTENTION, au volume des annexes - éviter de doubler le nombre de pages par rapport à la partie principale - vérifier leur pertinence, elles doivent apporter une valeur ajoutée..., il faut donc trier et prioriser). Il est souhaité une rédaction claire, concise et précise (le plus factuel possible)... et cela dans un style dynamique. 25

26 CONSIGNES Vous avez la latitude de rédiger et présenter le document final comme vous le souhaitez, notamment dans l utilisation de polices de caractères. Pour ce qui concerne la présentation, elle se doit d'être soignée et classique : Remerciement, Sommaire, Avant-propos (éventuel), Résumé, Introduction, Corps du texte, Conclusion, Glossaire, Bibliographie, Annexes. 26

27 CONSIGNES Pensez à mettre des images (schéma, graphique, tableau, illustration) sans en abuser. Mais aussi à présenter dans le mémoire, une table des figures, tableaux, photos etc. (ce qui suppose que dans le texte, il y a une référence, un titre et une légende si nécessaire pour chaque figure utilisée - mettre en évidence votre propre travail. En résumé, le rapport doit être impeccable dans sa présentation, dans son style et dans son orthographe. En clair, pensez à l'intérêt des lecteurs et aux membres du jury. 27

28 PLAN Page titre Indiquer le nom du jury ou du comité spécial à qui s'adresse le mémoire ; le nom de la personne qui présente le mémoire ; la date à laquelle le mémoire est présenté ; l établissement et la ville où le mémoire est présenté. Remerciements Remercier le jury d'avoir accepté de vous recevoir et principalement les gens qui vous ont aidés, vos collègues, encadrants, professeurs en les nommant. 28

29 PLAN Page titre (1 ère de couverture) / page blanche / page de titre répétée Remerciements Sommaire Résumé Introduction Développement Conclusion Glossaire Bibliographie Annexes Page blanche - Quatrième de couverture 29

30 PLAN Sommaire C est la table des matières. Il reprend le plan détaillé du mémoire, c està-dire la liste des parties, sous parties avec les pages exactes correspondantes. Résumé En une page (voire deux), vous devez résumer votre mémoire en allant aux idées essentielles. Il permet à toute personne «étrangère» de comprendre votre problématique et argumentation. 30

31 PLAN Introduction Résumer l'essence de votre message dans cette section L'introduction situe le problème, l expose, insiste sur son importance et indique la manière dont il est envisagé. Elle doit être soignée puisqu elle constitue un «appât». En particulier, elle doit susciter des questions ou faire apparaître un paradoxe qui justifie la suite de l écrit. 31

32 PLAN Il peut être profitable de compléter l introduction après le développement et la conclusion, c est-à-dire, une fois que vous maîtrisez mieux le sujet et que son raisonnement a été explicitement exposé. L introduction comporte une seule partie (pas de sous-chapitre) et se structure en entonnoir : elle doit guider progressivement le lecteur vers le fond du sujet (il faut débuter en des termes assez généraux pour petit à petit cerner le sujet de façon de plus en plus détaillée). 32

33 PLAN Elle comprend en général les points suivants : un préambule qui amène le sujet et le replace dans son contexte général (s appuyer sur quelques documents de référence et indiquer les principaux résultats et modèles explicatifs déjà énoncés dans ce domaine, faire le point sur l avancement des recherches dans le domaine); La problématique de l étude qui doit aboutir à la question centrale de la recherche; 33

34 PLAN l originalité, l intérêt de la recherche (expliquer le point précis auquel il vous semble que l ensemble des études effectuées avant vous n a pas répondu) les objectifs poursuivis par la recherche l hypothèse centrale 34

35 Présentation de l'organisme PLAN Donner un bref aperçu de l organisme que vous allez étudié (où vous étiez en stage ou qui servira d exemple précis de votre mémoire) en indiquant sa création et énumérer quelques-uns de ses accomplissements. 35

36 PLAN Développement Bâtissez votre réflexion idée après idée. Un bon plan fait gagner beaucoup de temps. Vous êtes amenés à prendre position, émettre de nouvelles idées ou hypothèses. C est le corps de l écrit, et demande le plus long de travail et l effort de réflexion le plus intense avant d aboutir à la conclusion. Vous devez trier les faits et résultats obtenus pour montrer leur signification. 36

37 PLAN Les parties devront s'enchaîner logiquement avec des transitions et des annonces de plan qui permettent au lecteur de se repérer dans la structure globale du propos. Par conséquent, il faut mettre des transitions appropriées (mots charnières), c'est-à-dire des phrases d'introduction et de conclusion des différentes parties qui permettent au lecteur de savoir à tout instant pourquoi il doit lire ce qu'il est en train de lire, puis pourquoi il devra lire ce qui vient. 37

38 PLAN Conclusion C est l'essence même de l'argumentation et du message que vous voulez que les membres du jury retiennent. Elle récapitule brièvement le cheminement de la pensée, en particulier les conclusions intermédiaires décrites dans la discussion. Elle énumère les propositions que vous avez déduit, constituant ainsi le terme de la démonstration. 38

39 PLAN Elle doit être formulée clairement et s ouvrir sur l action. Elle donne la dernière impression au lecteur du mémoire, l'image finale qui influencera "fortement" le jury dans son évaluation. En aucun cas, elle ne devra laisser le lecteur sur une impression d inachevé! 39

40 PLAN Glossaire: c est le dictionnaire de mots techniques ou mal connus placé à la fin de votre mémoire. Bibliographie Toutes les sources que vous citez doivent être répertoriées dans la bibliographie: sources, livres, revues, ouvrages cités et qui ont servis comme exemples tout au long de l étude. Soigner le bibliographie en la classant alphabétiquement et en citant intégralement les références (auteur, année, titre, revue, collection, édition, nombre de pages, édition et le numéro de tirage s il y en a plusieurs. ) ; on veillera à ne citer que les ouvrages effectivement lus et/ou utilisés ; 40

41 PLAN Par exemple : F. Delivré (2010) «Le métier de coach», Eyrolles, Edition Organisation, 2 ème édition, P Les références peuvent être regroupées en trois parties distinctes : les ouvrages les articles les sites internet Les références sont alors présentées par ordre alphabétique en fonction du nom de famille du premier auteur (et, pour un auteur, par ordre chronologique des dates de parution). 41

42 PLAN La qualité d une bibliographie s apprécie non tant à sa quantité qu à sa diversité, sa présentation et à son utilité. Elle s adresse autant au spécialiste qu au non-initié. Elle permettra de compléter la connaissance de l un, ou au contraire, d initier l autre. N oubliez pas que pour construire votre mémoire vous avez utilisé les bibliographies des autres et pu apprécier celles qui étaient bien faites. 42

43 PLAN Annexes Tous types de documents: graphiques, schémas, calculs, tableaux etc ). Réfléchir à la pertinence et l utilité des annexes. Les annexes doivent être précédées d un plan des annexes. Elles font l objet d une pagination à part et doivent être numérotées en chiffres romains en majuscule (I, II, III, IV, ). 43

44 PLAN Il ne doit y avoir que les informations pertinentes et ciblées. Attention cependant, les annexes ne vous dispensent en rien d être complet dans le corps du texte. En aucun cas, votre lecteur ne se sentira obligé de se reporter aux annexes pour comprendre votre raisonnement. Autres sources : Entretien : le nom de l interlocuteur, le lieu, la date. Page internet : l URL complète. 44

45 Convention de forme CONVENTION DE FORME Le mémoire doit être impérativement relié et dactylographié. Les paragraphes devraient être justifiés et le texte suffisamment aéré pour une lecture agréable. La taille des caractères est variable selon les besoins. Si l'on prend comme base avec un papier au format A4 avec des marges de 2,5cm sur chaque côté, un interlignage simple et une police Times 12 points, compter entre 50 pages et 70 pages. Il est néanmoins possible de dépasser cette taille si le travail le justifie 45

46 CONVENTION DE FORME Il est aussi possible de placer certains résultats ou parties moins importantes en annexe. La taille des annexes n'est pas limitée. Les subdivisions doivent être nombreuses, clairement indiquées, hiérarchisées selon une structure logique : numérotation décimale (1.1 ; 1.2 ; ; ; ; 1.2.2) ou traditionnelle (I - A a) ; Avant l'introduction, avant chaque partie, avant la conclusion, etc., insérer une page ordinaire, de couleur blanche, comportant exclusivement le titre de la rubrique (le numéro de page n'apparaît pas mais la page compte dans la pagination globale). 46

47 CONVENTION DE STRUCTURE Introduction de termes nouveaux Il se peut que le sujet de votre mémoire soit très spécifique et que vous ayez à utiliser un jargon technique abondant et que l'on ne peut pas toujours supposé être préalablement connus des interlocuteurs. La première fois qu'on cite un terme il faut le signaler : le mettre entre guillemets ou en italique (et garder toujours la même convention pour ça au long du texte). Ex : Nous appellerons "subjectivation" le processus par lequel 47

48 CONVENTION DE STRUCTURE Présentation des figures et schémas Toute figure doit être accompagnée d'une légende qui doit impérativement référencer la figure. Cette légende peut être placée en dessous ou en dessus de l'image mais l'important est de garder toujours la même convention dans le texte. La légende doit être dans le texte et non dans l'image elle-même. Toute figure doit être citée dans le texte. On met généralement une majuscule aux références des tableaux et figures; Exemple : Selon le modèle de Kandel (Tableau 1; Figure 1) 48

49 CONVENTION DE STRUCTURE Références dans le corps du texte Il y a deux cas différents ici : le cas habituel, où l'on ne fait que citer les noms des auteurs et l'année de publication, et le cas d'une citation littérale, où l'on indique en plus le numéro de la page où se trouve la citation. Dans tous les cas nous considérerons séparément le cas où la référence est citée dans le texte et celui où seule la date est citée entre parenthèses. 49

50 CONVENTION DE STRUCTURE Les références doivent être clairement indiquées. Pour cela, faire figurer en note de bas de page, toutes les références des sources d'information ou des ouvrages auxquels sont empruntées les citations. Faire figurer également d autres citations (dont il faut fournir les références précises qui peuvent venir renforcer le texte (elles sont alors précédées de l abréviation cf. ou Cf., du latin confer : comparer) ; des renvois à d autres passages du mémoire ; des illustrations, des exemples, des précisions ou des détails qui n ont pas leur place dans le corps du texte ; 50

51 Un seul auteur: CONVENTION DE STRUCTURE Ex. 1 : Dans un célèbre article, Miller (1956) Ex. 2 : Dans un célèbre article (Miller, 1956) Deux auteurs: le principe est le même qu'à un auteur mais il faut en plus une conjonction, laquelle diffère selon que l'on est dans le texte "et" ou dans une parenthèse "&" Ex. 1 : Dans un célèbre article, Kahneman et Tversky (1973) Ex. 2 : Dans un célèbre article (Kahneman & Tversky, 1973) 51

52 Citation littérale CONVENTION DE STRUCTURE La citation doit être placée entre guillemets si elle fait partie d'un paragraphe. Lorsque l'on fait une citation littérale, il faut aussi indiquer le numéro de la page où est prise la citation. Plusieurs options sont possibles : Ex 1 : car " les oiseaux volent la nuit" (Duplantin, 1912, p. 125). Ex 2 : car, comme l'a dit Duplantin "les oiseaux volent la nuit" (1912, p. 125). 52 Ex 3 : car, comme l'a dit Duplantin en 1912, "les oiseaux volent la nuit" (p. 125).

53 CONVENTION DE STRUCTURE Noms des auteurs et année. Quel que soit le type de support, la référence commence par la liste des auteurs. On met dans l'ordre : le nom de l'auteur, suivi d'une virgule, son ou ses initiales suivies chacune d'un point, une virgule, l'année de publication entre parenthèse, un point. Lorsqu'il y a plusieurs auteurs, mettre une esperluette "&" avant le nom du dernier auteur de la liste. Ex : McKoon, G., & Ratcliff, R. (1992). 53

54 Article de revue CONVENTION DE STRUCTURE Le titre de l'article, un point, le nom de la revue en italiques, une virgule, le numéro de volume en italiques, la première page de l'article, un tiret, la dernière page de l'article, un point. McKoon, G., & Ratcliff, R. (1992). Spreading activation versus compound-cue accounts of priming: mediated priming revisited. Journal of Experimental Psychology: Learning, Memory, and Cognition, 18,,

55 QUELQUES CONSEILS Faîtes des copies de sauvegarde régulièrement, sur votre ordinateur, disque dur externe, clé usb. Attention, tout ce qui a été écrit doit pouvoir être expliqué par l étudiant. Eviter donc de reprendre des formules toutes faites prises de la bibliographie sans en avoir cerner/compris tous les fondements. Attention à l orthographe! L utilisation du dictionnaire n est pas un luxe! Faites également relire votre document par une tierce personne, la correction sera d autant plus objective. Veiller à la concordance des temps au sein du mémoire. 55

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015

Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 Université de Lorraine Licence AES LIVRET DE STAGE LICENCE 2014-2015 1 LA REDACTION DU RAPPORT DE STAGE Le mémoire ne doit pas consister à reprendre tels quels des documents internes de l entreprise ou

Plus en détail

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE»

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE» MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE L ADULTE» Consignes pour la rédaction du mémoire UFR de Lettres et Sciences Humaines Mention de Master de Psychologie Spécialité

Plus en détail

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs!

CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE. Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! CONSEILS POUR LA REDACTION DU RAPPORT DE RECHERCHE Information importante : Ces conseils ne sont pas exhaustifs! Conseils généraux : Entre 25 et 60 pages (hormis références, annexes, résumé) Format d un

Plus en détail

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION

UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS. MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE MBA OPTION MIS MIAGe METHODES INFORMATIQUES APPLIQUEES A LA GESTION SPECIALITE SYSTEMES D'INFORMATION DES ENTREPRISES GUIDE POUR LA REDACTION

Plus en détail

Nom de l application

Nom de l application Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Direction Générale des Etudes Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Gafsa Département Technologies de l Informatique

Plus en détail

Eléments de méthodologie pour la préparation et la rédaction d un mémoire axé sur une perspective de recherche

Eléments de méthodologie pour la préparation et la rédaction d un mémoire axé sur une perspective de recherche Eléments de méthodologie pour la préparation et la rédaction d un mémoire axé sur une perspective de recherche L'expérience accumulée en matière de rapports et mémoires présentés par les étudiants révèle

Plus en détail

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil)

STAGE D INITIATION RAPPORT DE. Elaboré par. Prénom NOM. Encadré par : Mr Prénom NOM (Société) Société d accueil :. (Sigle de la société d accueil) (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE

GUIDE DES TRAVAUX DES ÉLEVES MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE MODULE D INITIATION À LA RECHERCHE : LE MÉMOIRE DE RECHERCHE ET D APPLICATION PROFESSIONNELLE Afin de valider leur formation, les élèves doivent rendre à la fin de leur cursus, un mémoire de recherche

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015

GUIDE METHODOLOGIQUE ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE MONTHEY. pour le travail de maturité spécialisée, Édition 2014-2015 Département de la formation et de la sécurité Service de l enseignement ECCG Monthey Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für Unterrichtswesen HFMS Monthey GUIDE METHODOLOGIQUE pour le travail

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE

LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE LE PROBLÈME DE RECHERCHE ET LA PROBLÉMATIQUE Un problème de recherche est l écart qui existe entre ce que nous savons et ce que nous voudrions savoir à propos d un phénomène donné. Tout problème de recherche

Plus en détail

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage

Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Manuel de mise en page de l intérieur de votre ouvrage Merci de suivre strictement les recommandations de ce manuel qui a pour but de vous aider à préparer un livre dont la qualité de mise en page est

Plus en détail

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents?

Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Normes de rédaction : Comment faire référence aux documents? Renato Scariati et Cristina Del Biaggio Département de géographie Université de Genève Version : 02 février 2010 Normes de rédaction 1 Table

Plus en détail

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE?

COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? COMMENT REDIGER UN RAPPORT TECHNIQUE? Christiaens Sébastien Université de Liège Département PROMETHEE Institut de Mécanique et de Génie Civil, Bât. B52 Chemin des Chevreuils, 1 B-4000 Liège, Belgique Janvier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION

CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION CAHIER DES CHARGES POUR L ÉLABORATION D UN TRAVAIL DE MASTER CHAIRE RESSOURCES HUMAINES ET ORGANISATION Il est demandé aux étudiants qui souhaitent déposer un master à la chaire RHO de prendre connaissance

Plus en détail

Méthode du commentaire de document en Histoire

Méthode du commentaire de document en Histoire Méthode du commentaire de document en Histoire I. Qu est-ce qu un commentaire de document? En quelques mots, le commentaire de texte est un exercice de critique historique, fondé sur la démarche analytique.

Plus en détail

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web

Rédiger pour le web. Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Rédiger pour le web Objet : Quelques conseils pour faciliter la rédaction de contenu à diffusion web Sommaire 1. Rédiger des contenus... 2 Lire à l écran : une lecture contraignante... 2 Ecrire des phrases

Plus en détail

Quelques conseils pour la rédaction d'un mémoire de maîtrise. Par Eric Raufaste

Quelques conseils pour la rédaction d'un mémoire de maîtrise. Par Eric Raufaste Quelques conseils pour la rédaction d'un mémoire de maîtrise Par Eric Raufaste Conseils pour la rédaction d'un mémoire de maîtrise par Eric Raufaste Page 2 / 16 1 Table des matières 1 Table des matières...

Plus en détail

Site Internet de la Ville de Marssac. Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1

Site Internet de la Ville de Marssac. Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1 Site Internet de la Ville de Marssac Comment ouvrir un compte et devenir contributeur PAGE 1 Etape 1 : Créer un compte et devenir contributeur 1 / Vous êtes une association et vous n'avez pas encore de

Plus en détail

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire)

Directives pour le travail de fin d études août 2009. b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES. (Mémoire) b) DIRECTIVES POUR LE TRAVAIL DE FIN D ETUDES (Mémoire) 17 I Définition L art 8.1 du Règlement d études (ci-après RE) précise que le travail de fin d études est composé du mémoire et de sa soutenance.

Plus en détail

Les documents primaires / Les documents secondaires

Les documents primaires / Les documents secondaires Les documents primaires / Les documents secondaires L information est la «matière première». Il existe plusieurs catégories pour décrire les canaux d information (les documents) : - Les documents primaires

Plus en détail

Comment rédiger correctement le courrier électronique?

Comment rédiger correctement le courrier électronique? Comment rédiger correctement le courrier électronique? Courriel, Mail, Mél Quel terme employer? Si tous ces termes vous sont connus, la commission de Terminologie (qui fixe les termes que l administration

Plus en détail

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR

Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR Structure et contenu d un mémoire de master pour les étudiants du M2 spécialité ASR E. Angel, F. Pommereau Université d Évry-Val d Essonne Sommaire 1 Le travail de mémoire d un étudiant en M2 ASR..................................

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 2014 2015 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du 02/02/2015 au 06/02/2015 Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom

Plus en détail

Rapport de stage d initiation

Rapport de stage d initiation Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

Organisation de la fin d année du Master 2 de stratégie de communication globale

Organisation de la fin d année du Master 2 de stratégie de communication globale Organisation de la fin d année du Master 2 de stratégie de communication globale Dossiers de suivi de stage - Rapport intermédiaire de Mission A rendre courant février (date précisée sur le site et sur

Plus en détail

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE

GUIDE DU STAGIAIRE 2014-2015 LICENCE FONDAMENTALE Ministère de l Enseignement Supérieur Et de la Recherche Scientifique Université de Tunis Institut Supérieur de Gestion La Direction des Stages www.isg.rnu.tn GUIDE DU STAGIAIRE Téléchargeable sur le site

Plus en détail

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre

Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Consignes pour les travaux d actualité Premier quadrimestre Principes de base Durant le premier semestre, vous serez amenés à remettre un travail effectué en groupe. Le but de celui-ci est de s intéresser

Plus en détail

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE

LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE LA RECHERCHE DOCUMENTAIRE Introduction I. Les étapes de la recherche d'information II. Méthodologie spécifique 2.1 Bibliothèque 2.2 Internet Conclusion INTRODUCTION Lorsque on débute une réflexion sur

Plus en détail

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé

Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé Guide du/de la candidat/e pour l élaboration du dossier ciblé en vue de l obtention du titre de "Conseiller ère diplômé e en orientation professionnelle, universitaire et de carrière" par la validation

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D)

GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) GFM 296 UNIVERSITE LA SAGESSE FACULTÉ DE GESTION ET DE FINANCE GUIDE POUR LA REDACTION DU MEMOIRE DE MASTER MBA (FORMULAIRE D) Introduction Ce guide a été préparé pour assister l étudiant dans la rédaction

Plus en détail

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES

MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 2012 Année universitaire 2011 MASTERS IUFM SECOND DEGRE LE MEMOIRE PROFESSIONNEL (S4) CAHIER DES CHARGES 1 - DEFINITION ET ENJEUX Cet UE prolonge l initiation à la recherche, commencée en M1 à travers

Plus en détail

Directives relatives au travail de maturité

Directives relatives au travail de maturité Directives relatives au travail de maturité Afin de permettre une meilleure lecture, seule la forme masculine est utilisée ci-après. 1. Dispositions légales Les textes suivants constituent la base légale

Plus en détail

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!

Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD! Réaliser la fiche de lecture du document distribué en suivant les différentes étapes de la méthodologie (consulter le support du TD!) 1. Réaliser la note sur l auteur (bien lire le document, utiliser Internet)

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web

Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques. Projet WebCSL : Guide de rédaction web Cégep de Saint Laurent Direction des communications et Direction des ressources technologiques Projet WebCSL : Laurence Clément, conseillère en communication édimestre Marc Olivier Ouellet, webmestre analyste

Plus en détail

1/ Présentation générale

1/ Présentation générale LE RAPPORT DE STAGE Le Présent document s adresse aux étudiants inscrits en deuxième année de la formation Théorie et Pratique des arts, parcours Master Professionnel Les métiers du film documentaire.

Plus en détail

LA REDACTION D UN MEMOIRE

LA REDACTION D UN MEMOIRE LA REDACTION D UN MEMOIRE -Guide pratique pour l étudiante- Ce petit guide pratique n a pas la prétention de présenter la recette parfaite assurant la réussite du travail de mémoire, mais a pour objectif

Plus en détail

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER

PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER PRÉPARATION DU STAGE A L ÉTRANGER Vous êtes chargés d effectuer un stage à l étranger en vue de réaliser principalement des missions commerciales dans un pays étranger : vers un autre pays ; vers la France

Plus en détail

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant

Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Voici un extrait du guide de rédaction. Le guide complet est téléchargeable sur le lien suivant Guide de rédaction d un BUSINESS PLAN dans la restauration Auteur : Amandine Prat Conseils en création et

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment RÉDIGER. une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment RÉDIGER une lettre de MOTIVATION JE RECHERCHE DES OFFRES D EMPLOI ET J Y RÉPONDS Avec le soutien du Fonds social européen A quoi sert une lettre de motivation? Lorsque vous faites

Plus en détail

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13

Travail de Maturité. Guide de travail 2014-2015. 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Travail de Maturité Guide de travail 2014-2015 16/07/2014 Guide du travail de maturité (réf 1/09) 1/13 Tables des matières 1. Qu est-ce que le travail de maturité? 2. Planification générale du travail

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 3 ème année de Licence Économie-Gestion Parcours Gestion Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 4 semaines à temps plein

Plus en détail

Méthodologie pour la rédaction de votre Travail de Fin d'année (TFE)

Méthodologie pour la rédaction de votre Travail de Fin d'année (TFE) Dispositif «Entrain Jeunes». Méthodologie pour la rédaction de votre Travail de Fin d'année (TFE) Centre de Verviers Année scolaire 2012-2013 Didier Crahay Table des matières Travaux préparatoires à la

Plus en détail

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal

Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Rapport de stage Nom de l entreprise. Date du stage. Nom du professeur principal RAPPORT DE STAGE 3 ème Quels conseils méthodologiques pour la réalisation de votre rapport Voilà des conseils et des questions pour vous aider dans la réalisation de votre rapport. Ils vous sont proposés

Plus en détail

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013)

Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Guide francophone d analyse systématique des articles scientifiques (GFASAS) S. Tétreault 1, E. Sorita, A. Ryan & A. Ledoux (2013) Considérant le nombre d articles scientifiques disponibles, il est essentiel

Plus en détail

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE

ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE ESPE DE L ACADEMIE DE GRENOBLE Guide de rédaction Mémoire de master MEEF Année universitaire 2014-2015 Sommaire 1 Informations générales à suivre impérativement... 2 1.1 Volume, pagination... 2 1.2 Orthographe

Plus en détail

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation.

Hiver 2011 Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. Guide de présentation des travaux écrits du programme de Sciences humaines du cégep de Lévis-Lauzon. Normes de présentation. 1 Disposition générale La pagination Compter toutes les pages du texte, de la

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur.

Le chiffre est le signe, le nombre est la valeur. Extrait de cours de maths de 6e Chapitre 1 : Les nombres et les opérations I) Chiffre et nombre 1.1 La numération décimale En mathématique, un chiffre est un signe utilisé pour l'écriture des nombres.

Plus en détail

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS

NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Les Presses de l Université du Québec NORMES DE PRÉSENTATION DES MANUSCRITS Le manuscrit, en version complète et définitive, doit être présenté de la manière la plus simple et uniforme possible, afin de

Plus en détail

Projet de Fin d Etudes

Projet de Fin d Etudes République Tunisienne Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique ---- *** ---- Ecole Supérieure Privée de d Ingénierie, Sciences et Technologies de Sousse (SupTech Sousse) Projet

Plus en détail

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Département Licence Sciences & Technologies 480 Avenue Centrale B.P. 53 38041 GRENOBLE CEDEX 9 Téléphone : +33 (0)4.76.51.49.29 - Fax : +33 (0)4.76.51.42.68 GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Année Universitaire

Plus en détail

Manuel de recherche en sciences sociales

Manuel de recherche en sciences sociales Résumé de QUIVY R; VAN CAMPENHOUDT L. 95, "Manuel de recherches en sciences sociales", Dunod Cours de TC5 du DEA GSI de l intergroupe des écoles Centrales 11/2002 Manuel de recherche en sciences sociales

Plus en détail

Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance

Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance سيدي ثابت Sidi Thabet Université de La Manouba Institut Supérieur de biotechnologie de Sidi Thabet Guide de préparation du mémoire de projet personnalisé et de la soutenance 1- Introduction Dans le cadre

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum

Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises. Vade-mecum Collège Sainte-Gertrude de Nivelles 7 ème Gestionnaire de Très Petites Entreprises Vade-mecum Guide de l étudiant pour la réalisation d un travail de qualification Table des matières Fiche 1 : OBJECTIF

Plus en détail

Nota Bene module Professeur version 11. pour Windows 98 et supérieur. Manuel d utilisation. Edition du 18-04-06

Nota Bene module Professeur version 11. pour Windows 98 et supérieur. Manuel d utilisation. Edition du 18-04-06 Nota Bene module Professeur version 11 pour Windows 98 et supérieur Manuel d utilisation Edition du 18-04-06 Table des matières Chapitre 1 Nota Bene module Professeur...4 I. Installation de Nota Bene module

Plus en détail

REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE

REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE Service documentation 2011/2012 REDIGER UNE BIBLIOGRAPHIE 1. Présentation 2. La bibliographie 2.1 Règles de présentation pour les documents imprimés 2.2 Règles de présentation pour les documents électroniques

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE

ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE ÉCOLE SECONDAIRE PÈRE-RENÉ-DE-GALINÉE FRANÇAIS 12 e année Date: mars-juin 2015 Course Code: FRA 4U Enseignante: Mme L. Campagna et Mme Ducatel NOM DE L ÉLÈVE : Projet : Projet autonome Durée de l unité

Plus en détail

Introduction à la méthodologie de la recherche

Introduction à la méthodologie de la recherche MASTER DE RECHERCHE Relations Économiques Internationales 2006-2007 Introduction à la méthodologie de la recherche geraldine.kutas@sciences-po.org Les Etapes de la Recherche Les étapes de la démarche Etape

Plus en détail

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français

Le travail de maturité (TM) au Gymnase français Plan d'études Gymnase français de Bienne 9 Le (TM) au Gymnase français 2. Objectifs 3. Dispositif 3. Cadre du 3.. Choix du domaine et du sujet du 3..2 Organisation du 3..3 Déroulement du 3..4 Forme du

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Nota Bene module Professeur version 2011 pour Windows 2000 et supérieur. Manuel d utilisation Nota Bene Module Professeur

Nota Bene module Professeur version 2011 pour Windows 2000 et supérieur. Manuel d utilisation Nota Bene Module Professeur Nota Bene module Professeur version 2011 pour Windows 2000 et supérieur Manuel d utilisation Nota Bene Module Professeur Edition du 28/06/2011 1 Table des matières I. Préambule... 4 II. Chapitre 1 Nota

Plus en détail

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production

B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production Toutes les actions sont à réaliser obligatoirement B.T.S. MAINTENANCE DES SYSTЀMES Systèmes de production du candidat Etablissement de formation / Ville Académie Épreuve E5 : Activités de maintenance Sous-épreuve

Plus en détail

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC

Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Guide de l évaluateur pour les bourses de recherche des IRSC Juin 2015 Table des matières INTRODUCTION... 3 ÉVALUATION PAR LES PAIRS AUX IRSC... 3 RÉSUMÉ DU PROCESSUS D ÉVALUATION PAR LES PAIRS... 3 PHASE

Plus en détail

Conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation Conseils pour votre recherche de stage Planning à suivre

Conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation Conseils pour votre recherche de stage Planning à suivre Conseils pour rédiger votre CV et lettre de motivation Conseils pour votre recherche de stage Planning à suivre La recherche d un stage est un travail, cela demande du sérieux et du temps. Les CV et les

Plus en détail

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur :

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur : Tenir les comptes de la coopérative scolaire sur le fichier «tableur» «OCCE Comptes Coop» TUTORIEL Avant-propos L Association Départementale O.C.C.E vous propose un fichier «tableur» qui permet de tenir

Plus en détail

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études

Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Guide d élaboration d un Projet de Fin d études Partie 1 : Guide d orientation pour le choix d un PFE Partie 2 : Guide de rédaction du rapport de PFE Partie 3 : Guide d évaluation d un PFE Département

Plus en détail

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY

CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC PARTIE 1 : LA STRUCTURE DU BUSINESS PLAN POUR LA GSVC SELON BERKELEY CONSTRUIRE VOTRE BUSINESS PLAN SOCIAL AU FORMAT GSVC Selon les critères de la GSVC établis par la Haas School of Business de Berkeley, à la différence d un business plan classique, un business plan social

Plus en détail

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive.

Il y a trois types principaux d analyse des résultats : l analyse descriptive, l analyse explicative et l analyse compréhensive. L ANALYSE ET L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS Une fois les résultats d une investigation recueillis, on doit les mettre en perspective en les reliant au problème étudié et à l hypothèse formulée au départ:

Plus en détail

ÉLABORATION DES MÉMOIRES DE MASTER. CONSEILS DE MÉTHODE réunis par le Pr Gilles J. GUGLIELMI

ÉLABORATION DES MÉMOIRES DE MASTER. CONSEILS DE MÉTHODE réunis par le Pr Gilles J. GUGLIELMI ÉLABORATION DES MÉMOIRES DE MASTER CONSEILS DE MÉTHODE réunis par le Pr Gilles J. GUGLIELMI FICHE n 1 : Réflexion FICHE n 2 : Élaboration du plan FICHE n 3 : Rédaction et présentation FICHE n 4 : Soutenance

Plus en détail

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus) Année Universitaire 2014/2015 Master MEEF mention «premier degré» Guide technique des écrits/dossiers à produire dans le cadre des UE3 et UE4/UE5 Éléments de cadrage général (toutes UE et semestres confondus)

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL

PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL Validation de la scolarité des professeurs et CPE stagiaires des premier et second degrés Année 2007-2008 PRÉSENTATION DU MÉMOIRE PROFESSIONNEL I. SUPPORT Chaque stagiaire devra rendre son mémoire sur

Plus en détail

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom

Ouvrir ce texte avec Word ou open office- Enregistrez-le dans un format portable sous le nom DM_votreNom STAGE DOCTORAL INFORMATIQUE POUR LA RECHERCHE Objectif général : BUREAUTIQUE TRAITEMENT DE TEXTE Il s agit de mettre en forme un document libre de droit (le discours de la méthode), de procéder à un certain

Plus en détail

Découverte de Moodle

Découverte de Moodle Découverte de Moodle Formation TICE V3 Université de la Réunion - Aurélie Casties 10/02/2013 Table des matières Objectifs 5 Introduction 7 I - Découvrir Moodle 9 A.Présentation de Moodle...9 II - Découverte

Plus en détail

PRÉSENTATION GÉNÉRALE

PRÉSENTATION GÉNÉRALE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Cadrage institutionnel : Arrêté du 27 août 2013 fixant le cadre national des formations dispensées au sein des masters «métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»

Plus en détail

Climat Scolaire - Manuel utilisateur - Chapitre 2 : «Créer, Editer et suivi d un texte»

Climat Scolaire - Manuel utilisateur - Chapitre 2 : «Créer, Editer et suivi d un texte» Climat Scolaire - Manuel utilisateur - Chapitre 2 : «Créer, Editer et suivi d un texte» Espace collaboratif Co-Ment Date : 01/12/2013 Référence du Projet : Chef de Projet : www.cndp.fr/climatscolaire Caroline

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment identifier ses. SAVOIR-FAIRE et. ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment identifier ses SAVOIR-FAIRE et ses QUALITÉS J ORGANISE MA RECHERCHE Avec le soutien du Fonds social européen Identifier ses savoir-faire et ses qualités, pour quoi faire? Vous ne

Plus en détail

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique

Types de REA produites dans le cadre de la séquence pédagogique Scénario pédagogique APPRENDRE À ENSEIGNER AUTREMENT Description générale du scénario Titre Les bases de données relationnelles Résumé Dans le cadre d'un cours à distance, la visioconférence est une REA

Plus en détail

PROPOSITION DE GUIDES POUR LA PREPARATION DES TRAVAUX ACADEMQUES LMD

PROPOSITION DE GUIDES POUR LA PREPARATION DES TRAVAUX ACADEMQUES LMD République Tunisienne Ministère de l Enseignement Supérieur de la Recherche Scientifique Université de Carthage INSTITUT DES HAUTES ETUDES COMMERCIALES PROPOSITION DE GUIDES POUR LA PREPARATION DES TRAVAUX

Plus en détail

Épreuve orale de TIPE

Épreuve orale de TIPE Banque Agro Veto. Session 2012 Rapport sur les concours A TB Épreuve orale de TIPE Concours Nb cand. Moyenne Ecart type TB ENSA- ENITA Note la plus basse Note la plus haute 65 11,98 3,09 5 20 TB ENV 28

Plus en détail

Guide du mémoire de fin d études

Guide du mémoire de fin d études Guide du mémoire de fin d études à destination des enseignants et des étudiants Septembre 2011 AVERTISSEMENT Ce document rassemble les dispositions réglementaires d une part, le cadre des dispositions

Plus en détail

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée

EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée EMSp MOUTIER Ecole de Maturité Spécialisée Maturité spécialisée Directives sur le travail de maturité 1. Bases légales 2. Objectifs et contenus 3. Forme et structure du travail de certificat 4. Calendrier

Plus en détail

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART

Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Élaborer des objectifs d apprentissage SMART Introduction Ce guide vous aidera à élaborer et à rédiger des objectifs d apprentissage «SMART». Un objectif d apprentissage énonce ce que vous souhaitez apprendre

Plus en détail

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES

ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES référence pour les langues ACTIVITÉS DE COMMUNICATION LANGAGIÈRE ET STRATÉGIES Activités de production et stratégies PRODUCTION ORALE GÉNÉRALE MONOLOGUE SUIVI : décrire l'expérience MONOLOGUE SUIVI : argumenter

Plus en détail

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus

Ecrire pour le web. Rédiger : simple, concis, structuré. Faire (plus) court. L essentiel d abord. Alléger le style. Varier les types de contenus Ecrire pour le web Un texte web de lecture aisée pour l internaute, l est aussi pour les moteurs de recherche ; l écriture peut ainsi être mise au service du référencement naturel. De façon complémentaire,

Plus en détail

Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste. I - Processus/ étapes/ déroulement

Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste. I - Processus/ étapes/ déroulement Mémoire en vue de l obtention du Certificat de Capacité d Orthophoniste (Propositions de l Union Nationale pour le Développement de la Recherche et de l Evaluation en Orthophonie pour une harmonisation

Plus en détail

Commerce International. à référentiel commun européen

Commerce International. à référentiel commun européen Brevet de technicien supérieur Commerce International à référentiel commun européen Référentiel de formation SEPTEMBRE 2011 RÉFÉRENTIEL DE FORMATION Unités de formation UF1 Culture Générale et Expression

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 4 2 GUIDE D UTILISATION ET TUTORIAUX VIDEOS EN LIGNE 4 3 CONTACTER VOTRE SUPPORT 4 4 RACCOURCIS CLAVIER 5

SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 4 2 GUIDE D UTILISATION ET TUTORIAUX VIDEOS EN LIGNE 4 3 CONTACTER VOTRE SUPPORT 4 4 RACCOURCIS CLAVIER 5 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION 4 2 GUIDE D UTILISATION ET TUTORIAUX VIDEOS EN LIGNE 4 3 CONTACTER VOTRE SUPPORT 4 4 RACCOURCIS CLAVIER 5 5 ADMINISTRER SON SITE WEBGAZELLE CMS 2.0 5 5.1 Configuration minimale

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014

Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Programme de bourses de recherche de l UEFA Edition 2014 Règlement Règlement du Programme de bourses de recherche de l UEFA 1. Conditions de participation Tout candidat à ce programme doit: posséder un

Plus en détail

L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES

L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES Les enjeux : L ETUDE DE GESTION et LES PRATIQUES COLLABORATIVES La réalisation de l étude de gestion va se faire dans le cadre d un travail collaboratif et va vous amener à découvrir ce qu est le travail

Plus en détail

Méthodologie du mémoire

Méthodologie du mémoire Méthodologiedumémoire UFRCultureetcommunication LicenceInformationetcommunication Lesenjeuxdumémoire Un enjeu pédagogique: la préprofessionnalisation suppose de la part de l étudiant des facultésd adaptationenmilieuprofessionnel,etuncertainreculquidoitluipermettre,audelà

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

REGLES DE PRESENTATION D UNE

REGLES DE PRESENTATION D UNE REGLES DE PRESENTATION D UNE BIBLIOGRAPHIE 1.INTRODUCTION La bibliographie d un ouvrage est un outil qui permet - au lecteur de disposer des mêmes sources que celles utilisées par l auteur pour la rédaction

Plus en détail