EDITORIAL ECOLE DE L INITIATION EN LA LANGUE MATERNE, A LA CULTURE, A LA TRADITION ET AUX COUTUMES BAPA

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EDITORIAL ECOLE DE L INITIATION EN LA LANGUE MATERNE, A LA CULTURE, A LA TRADITION ET AUX COUTUMES BAPA"

Transcription

1 EDITORIAL ECOLE DE L INITIATION EN LA LANGUE MATERNE, A LA CULTURE, A LA TRADITION ET AUX COUTUMES BAPA A Bapa, nous avons déjà réalisé plusieurs projets fondateurs et déterminants pour notre village à savoir : la lutte et l acquisition de l indépendance, l électrification, l adduction d eau, la connexion aux lignes téléphoniques et au net, la construction du marché, l acquisition de deux écoles primaires, d un lycée, d un centre d enseignement technique, d une paroisse catholique avec un prêtre résidant, un pasteur pour l Eglise évangélique, et tout récemment notre route bitumée etc. Mais l Ecole de l Initiation en la Langue Maternelle Bapa (ndyé tchi zè ghom à pa) est un nouveau défi pour tout le peuple Bapa. C est un challenge à relevé avec le concours de tous et de chacun. Un pari à gagner par toutes les familles Bapa, du village, de nos citées et de la diaspora. Ce projet de la mise sur pieds d une l Ecole de l Initiation en la Langue Maternelle Bapa, est un projet créateur de notre être car il touche notre véritable identité et vise la renaissance ou mieux la vulgarisation de ce qui constitue la quintessence de notre essence Bapa : notre langue. Les autres projets réalisés contribuent à notre mieux être ou mieux à notre mieux vivre mais celui concerne notre survie, notre pérennité, notre équilibre, notre unicité, notre homogénéité et notre cohésion culturelle ou traditionnelle ; c est ce noble projet prioritaire au cœur de l Etre Bapa et de son essence ; c est la véritable semence de notre identité. Il en va de notre fidélité à nos ancêtres qui nous ont légués un héritage à transmettre à leur descendance. C est un devoir d état pour chaque fils et fille Bapa de transmettre ou d enseigner ce qu il ou qu elle a reçu. Sans la connaissance de notre langue maternelle, de notre culture, de notre tradition et de nos coutumes, nous perdrons notre identité de Bapa, et nous deviendrons des hybrides, des égarés, des phagocytés, des brebis perdues à la merci de toutes les autres langues colonisatrices qui terrassent nos circuits linguistiques à la recherche de l espace à conquérir pour s imposer et dominer. Nous ferons la honte de nos ancêtres, de les avoir trahi, pour n avoir pas pu transmettre leur héritage à leur progéniture. Après eux, nous nous sommes préoccupés de notre avoir, de notre ventre, de l accessoire oubliant l essentiel qui vient avant : l Etre Bapa, l entretien, et la protection de notre identité.. Au

2 sujet de nos ancêtres, notre histoire est jonchée d évènements ambiguës qu il faut identifier et réparer ; que nos consacrés, nos prêtres, nos pasteurs, nos prophètes traditionnels réfléchissent, méditent et pourquoi pas nous proposer les moyens de purification de notre histoire pour mieux préparer l avenir, l aborder avec assurance et avec espérance. C est pourquoi, comme un seul homme, levons-nous et allons à la conquête et à la reconquête de notre héritage. Revenons à la source de notre naissance puiser les valeurs traditionnelles, culturelles et coutumières de nos ancêtres Bapa. Dès lors nous pourrions nous mettre débout avant de nous ouvrir aux autres afin de progresser vers la mondialisation sans nous égarer ni nous perdre. Luttons et battons- nous, tous ensemble pour acquérir, ressusciter revaloriser puis entretenir notre identité culturelle. Que la mystique nos ancêtres nous booste, crée un choc électrique en notre être profond afin que se déclenche en nous un sursaut d orgueil, une prise de conscience et une décision ou une résolution ferme de nous engager vers la conquête de notre identité en perte de vitesse. Ne disons pas qu après nous le déluge mais tous et toutes ensemble, main dans la main, mettons nous au travail sans perdre de temps. Mobilisons-nous et organisons les journées culturelles dans nos citées et surtout dans notre village. Nous avons pris un retard considérable par rapport à d autres peuples de la région de l Ouest sur ce projet, mais ne dit-on pas souvent : mieux vaut tard que jamais. Et si nous travaillons d arrache pieds, nous pourrons rattraper le temps perdu et même surclasser certains. Il suffit de prendre conscience de son importance urgente et d y orienter ou d y focaliser toutes nos forces, tous nos regards, toute notre attention chacun personne à son niveau. Nous aurons beau développé notre village mais nous perdons notre identité, nous serons comme de l huile rouge sur l eau au lieu d être de l huile rouge dans le légume au couscous. (djap san) Nous devons mettre sur pieds toute nos stratégies à travers tout notre Etre et tout notre avoir pour réussir notre mission linguistique et de transmission de nos valeurs culturelles, traditionnelles et coutumières. Notre action doit être à la fois individuelle et communautaire. Individuellement chacun et chacune de nous est dans l obligation de

3 rechercher et de connaître la signification étymologique de son propre nom. Quand tu te présente, désormais il faut expliquer en quelques mots ou en détail la signification de ton nom. Que signifie ton nom? Qui es-tu? Qu as-tu déjà fais pour Bapa pour lui dire merci de t avoir accueilli dès ta naissance sur ses terres? De t avoir nourrit des produits et des fruits de ses entrailles? N oublie pas que la terre de Bapa t accueillera également à ta mort. S il te plait, afin que la terre de Bapa t accueille à ta mort où tu souhaite reposer en paix, il est encore temps pour toi de lubrifier ta sainte relation avec Bapa. Tout fils ou toute fille Bapa ayant un diplôme de Baccalauréat doit écrire un livre en langue Bapa sur n importe quel sujet. Oui, c est une reconnaissance vis-à-vis de l héritage reçu et des bienfaits de notre village natal. C est une dette morale et identitaire. Tous les professeurs ou enseignants Bapa surtout de littérature devraient cesser de se cacher. Il est temps, et le voici, l heure est arrivée de présenter nos diplômes à notre cher village Bapa en écrivant un livre pour lui dire merci pour tous ses bienfaits. L heure est venue de rompre avec l égoïsme, celui de tout donner pour soi-même, sa progéniture et sa famille. L heure est venue de penser à mon village et de contribuer à la sauvegarde de son identité. Le premier terrain de l enseignement de notre langue maternelle Bapa c est en Famille. Les premiers enseignants de la langue maternelle Bapa c est le père (Mba a) et la mère (Mè). (Mba a peu Mè). Chaque père de famille doit transmettre ses acquis à ses enfants surtout à ses fils, vous trouverez dans ce site web un programme d initiation en la langue maternelle Bapa proposé aux pères de famille. Chaque mère de famille doit transmettre à sa descendance et surtout à ses filles, tous ses acquis. Nous avons également proposé dans ce site web, un programme d initiation en la langue maternelle Bapa proposé aux mères de famille. Le second lieu de l initiation en la langue maternelle Bapa c est dans nos associations : nous citons en premiers L AJEPA. Chaque chef de famille dans nos citées doit y déléguer quelques parents chaque dimanche qui devront y aller de façon rotative avec un programme d initiation bien précis et bien élaboré. En suite, dans nos foyers dans chaque citée, en chaque congé de Noël, de pâques et les grandes vacances. Nous devons organiser la grande messe de l Ecole de l Initiation en la Langue Maternelle Bapa pendant le congrès des jeunes au village. En ce sens, tout le monde doit envoyer ses enfants au village

4 pendant le congrès pour faire d une pierre trois coups au lieu de deux coups à savoir : faire participer mes enfants au congrès, initier les garçons au rite de la danse KA AN, et les faire participer à l école de l initiation en la langue maternelle Bapa. Mettons aussi sur pieds, une commission d étude des projets de nos jeunes pour les aider à créer des entreprises dans notre village et ailleurs. Chaque chef de famille Bapa dans sa citée doit se mobiliser avec son équipe pour mettre sur pieds un comité de langue et surtout une école de l initiation en la langue maternelle Bapa. Les présidents et les chefs de quartiers doivent y penser au point qu en allant aux réunions chaque dimanche, les parents y emmènent leurs enfants, le temps pour eux de faire leur cotisation, qu il y ait dans une salle à côté prévue et bien aménagée pour l initiation en la langue Bapa au moins un à deux dimanches par mois. Le lycée de Bapa, le Centre d enseignement Technique et nos écoles primaires devront être des lieux privilégiés d initiation à la langue Maternelle Bapa. En votant un bureau dans nos associations et dans nos structures de direction ou d administration, n oublions pas désormais d y créer un poste spécial pour le responsable de l initiation en la langue maternelle Bapa. Vous trouverez dans notre site web plusieurs thèmes développés sur la culture, les coutumes et la tradition Bapa. Notre objectif dans cette esquisse est de susciter en vous, l esprit de rechercher, de déclencher en vous l étincèle ou la flamme qui incitera dans votre fort intérieur un attrait, une curiosité pour l Etre de vos ancêtres Bapa. Ce qui vous permettra d essayer de connaître et de comprendre leur déploiement dans l histoire. Vous n y trouverez pas dans ces thèmes une vérité exhaustive, ni même une connaissance complète. C est le fruit de notre expérience personnelle et de nos petites recherches. Notre site web est un carrefour du donner et du recevoir, un lieu d échanges et de débat d idées. C est également un lieu de partage des nouvelles de notre village. Des projets de développement de notre village, de nos quartiers et de nos associations. Le lieu de nos annonces. Un centre de formation et d informations. Vos suggestions sont attendues pour construire notre site.

5 Nous devons également retenir ce principe : je ne dois pas avoir honte de parler ma langue maternelle Bapa en privée ou en publique. Apprendre ou assimiler nos proverbes afin de les utiliser pendant nos interventions ou nos débats ou nos causeries. Puisse notre étincèle devenir une flamme qui suscite dans nos cœurs, dans notre conscience un engagement réel pour la réussite de notre cher projet, j ai nommé : l implantation de l école de la langue maternelle Bapa dans notre Etre et dans notre fort intérieur Bapa. Amen PAR L ANIMATEUR, JOSEPH TEFANG

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

22 Nous Reconnaissons la force du pardon

22 Nous Reconnaissons la force du pardon 22 Nous Reconnaissons la force du pardon 23 Par le rite pénitentiel, les chrétiens se tournent vers Dieu pour lui demander son pardon. Dieu nous reçoit tels que nous sommes et nous pardonne pour que nous

Plus en détail

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L

ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L ALLOCUTION DE LA 2 ème PROMOTION MBA-IP / SENEGAL «SOUMAÏLA CISSE, PRESIDENT DE LA COMMISSION DE L UNION ECONOMIQUE MONETAIRE OUEST AFRICAINE» A L OCCASION DE LA CEREMONIE DE REMISE DE DIPLÔMES Dakar,

Plus en détail

La carte de mon réseau social

La carte de mon réseau social La carte de mon réseau social Avant de commencer Un réseau social, c est quoi? Dans ta vie, tu es entouré de plusieurs personnes. Certaines personnes sont très proches de toi, d autres le sont moins. Toutes

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN

RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN RITUEL POUR ATTIRER L ATTENTION DE QUELQU UN KIT RITUELLIQUE N 4 DISPOSITION DES BOUGIES BOUGIE BLANCHE 1 BOUGIE NOIRE 2 BOUGIE ROUGE 3 BOUGIE MARRON 4 BOUGIE BLEUE MARINE 5 BOUGIE CELESTE 6 GRANDES BOUGIES

Plus en détail

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1

Campagne DENIER 2015. Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Campagne DENIER 2015 Campagne Denier 2015 Diocèse de Fréjus-Toulon Page 1 Edition janvier 2015 Sommaire Page 3 - Denier de l Eglise Bilan 2014/Campagne 2015 Page 4 - Evolutions de la collecte du Denier

Plus en détail

Le Baptême de notre enfant

Le Baptême de notre enfant Le Baptême de notre enfant Baptême de notre enfant : Le à l église de Ce même jour, ils ont également reçu le baptême 1 Chers parents, Déroulement de la célébration (p 3-8) 1. Accueil et entrée dans l

Plus en détail

Vive le jour de Pâques

Vive le jour de Pâques Voici le joyeux temps du Carême, 40 jours où les chrétiens élargissent leurs cœurs, se tournent vers leurs frères et sont invités à vivre à la manière de Jésus-Christ. Chaque semaine ce livret t aidera

Plus en détail

III. Le temps de travail :

III. Le temps de travail : III. Le temps de travail : III.1. L Organisation, l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail (OARTT). Un accord national (l OARTT «national») est négocié entre la Direction Générale et les Organisations

Plus en détail

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays!

Guide. du citoyen. L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Guide du citoyen L état-civil ça nous protège et c est bon pour notre pays! Sommaire p 4 p 5 p 8 p 12 p 16 p 20 p 24 p 28 Préambule Nos noms dans la République Les grands moments de l existence Acte de

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

Vivre seul : quelques détails pratiques!

Vivre seul : quelques détails pratiques! Réf : février 2012 Vivre seul : quelques détails A partir de quand peux tu vivre seul? Tu dois savoir que si tu es mineur, tu ne peux pas quitter le domicile de tes parents sans leur autorisation. Si effectivement

Plus en détail

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère

NEWSLETTER. Point agenda. L Edito. LEON SEXTIUS Chef d Etablissement coordinateur. Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère NEWSLETTER Point agenda Du 18 au 20 juin 2014 : Epreuves anticipées de 1 ère Du 17 au 23 juin 2014 : Epreuves écrites du baccalauréat Du 24 au 30 juin 2014 : Oraux de Français pour les 1 ères sur le site

Plus en détail

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE

ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE ENQUÊTE À PROPOS DU SENTIMENT DE SECURITE DE L ENFANT, SUR LE CHEMIN DE SON ECOLE Bonjour. Voici un questionnaire anonyme pour lequel nous demandons la participation des élèves de 6 ème primaire, 1 ère,

Plus en détail

BTP sur le téléphone portable

BTP sur le téléphone portable BTP sur le téléphone portable Pourquoi? «Dieu a voulu cette terre pour nous, mais non pour que nous puissions La transformer en sol désertique.» Pape François, exhortation apostolique La Joie de l Evangile

Plus en détail

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE

Dans le noir, je l entends qui m appelle RENCONTRE PRÉPARATOIRE Complément à la rencontre préparatoire GUIDE Dans le noir, je l entends qui m appelle ÉTAPE Qu est-ce que je vise dans cette rencontre? Permettre aux enfants d avoir une impression positive par rapport

Plus en détail

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

METHODOLOGIE LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS METHODOLOGIE I. Comment travailler et organiser son travail en histoire-géographie LE CAHIER EST UN OUTIL DE TRAVAIL, MIEUX IL SERA TENU, PLUS TU AURAS DE PLAISIR A L OUVRIR POUR RETRAVAILLER LE COURS

Plus en détail

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction

Camus l a joliment formulé : le seul. introduction introduction Camus l a joliment formulé : le seul choix qui s offre à nous, aujourd hui, est d être soit un pessimiste qui rit, soit un optimiste qui pleure. L optimiste croit que tout va bien. Dans La

Plus en détail

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA

GRAND. faire partie de quelque chose de. l essentiel RESTE à FAIRE. faire autr ment QUESTION L EMOTION. de valeurs. Travailler chez IKEA l essentiel RESTE à FAIRE Inter IKEA Systems B.V.2013. Imprimé sur papier FSC. Composition: 40% de fibres de papier recyclé et 60% de cellulose. Travailler chez IKEA faire autr ment faire partie de quelque

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit

J ai droit, tu as droit, il/elle a droit J ai droit, tu as droit, il/elle a droit Une introduction aux droits de l enfant Toutes les personnes ont des droits. Fille ou garçon de moins de 18 ans, tu possèdes, en plus, certains droits spécifiques.

Plus en détail

à quoi sert de cartographier votre réseau?

à quoi sert de cartographier votre réseau? Orange Campus module 4 cette fiche méthode vous propose une démarche concrète pour construire et cultiver votre réseau. avant-propos contrairement à beaucoup d idées reçues, le networking basé sur des

Plus en détail

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs

Le Leadership. Atelier 1. Guide du formateur. Atelier 1 : Le Leadership. Objectifs Guide du formateur Atelier 1 Objectifs Obtenir un premier contact avec le groupe; présenter la formation Jeune Leader; transmettre des connaissances de base en leadership; définir le modèle de leader du

Plus en détail

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand

LBE Ordinateurs et Internet Programme 8. Auteur: Richard Lough Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand LBE Ordinateurs et Internet Programme 8 Auteur: Rédaction: Maja Dreyer Traduction : Yann Durand Personnages: Beatrice (fille adolescente), John (garçon adolescent), Ordinateur (voix électronique off) Clips

Plus en détail

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son

Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations et de son Ecole privée Saint Joseph La butte 85700 Les Châtelliers Châteaumur ecolepriveelabutte@wanadoo.fr Chers Parents, Vous avez librement choisi cet établissement. Ce choix entraîne le respect de ses orientations

Plus en détail

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família

Préparation de la visite. Visite symbolique et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e (collège) Visites éducatives de la Sagrada Família Visites éducatives de la Sagrada Família Préparation de la visite. Visite et spirituelle Groupes: 6 e, 5 e, 4 e et 3 e () 1 0. À la découverte de l église La Sagrada Família ouvre ses portes au regard

Plus en détail

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc)

Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Pâques 5 (B) : 6 mai 2012 Cinquième Dimanche de Pâques : 6 mai 2012 Titre : «Ce n est pas parce que je suis un vieux pommier que je donne des vieilles pommes» (Félix Leclerc) Référence Biblique : 1 ère

Plus en détail

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus

Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Homélie Fête Patronale du séminaire Sainte Thérèse de l'enfant Jésus Chers fidèles du Christ, Chers séminaristes, La fête de Sainte Thérèse de l Enfant Jésus, patronne de votre séminaire, permet chaque

Plus en détail

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE

APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE 1 APPEL A LA RECONNAISSANCE DU PATRIMOINE CULTUREL IMMATÉRIEL EN BRETAGNE Nous, signataires, acteurs culturels en Bretagne, individuels et associations, demandons aux élus et institutionnels de soutenir

Plus en détail

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Mon mémento Page 3. 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4. 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4. 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5 «STAJ PRATIC BAFA» KIT PEDAGOGIQUE «STAJ PRATIC BAFA» MEMENTO ANIMATEUR Sommaire : Mon mémento Page 3 1/ Pourquoi ce mémento? Page 4 2/ Pourquoi s évaluer? Page 4 3/ Comment utiliser ce mémento? Page 5

Plus en détail

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences

Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Je viens vous préparer à cet évènement : L illumination des consciences Cette révélation est donnée en français à Sulema, une femme née en 1954 au Salvador. Depuis plus de 30 ans, elle vit au Canada avec

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015

MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015 Hossegor, Lundi 10 août 2015 Chers Parents, L entraînement et l Ecole de Golf vont reprendre leurs activités le : MERCREDI 16 SEPTEMBRE 2015 Vous trouverez ci-joint la charte de notre Ecole de Golf. Nous

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE FORMATION CONTINUE DOSSIER DE CANDIDATURE MBA Management International Cadre réservé à l administration Nom : Prénom : Dossier reçu le : Date d entretien le : PUBLIC CIBLE Le

Plus en détail

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives.

Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. 8 ième année science humaines Les élèves, ta tache aujourd hui est de travailler sur ton projet de sciences humaines. J envoie de nouveau les directives. Si tu n as pas ton information avec toi, tu peux

Plus en détail

Compte-rendu Conseil d'ecole

Compte-rendu Conseil d'ecole Compte-rendu Conseil d'ecole Date Jeudi 04 12 2014 Lieu Ecole Privée «Le Dauphin» : classe CE1-CE2 Durée 18h 20h Rapporteur Madame Marion BRUN Enseignants Parents délégués Elèves délégués Personnel OGEC

Plus en détail

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS

GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH) QUESTIONNAIRE POUR LES ENFANTS ET LES JEUNES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS Strasbourg, 17 février 2010 [cdcj/cdcj et comités subordonnés/ documents de travail/cj-s-ch (2010) 4F final] CJ-S-CH (2010) 4F FINAL GROUPE DE SPECIALISTES SUR UNE JUSTICE ADAPTEE AUX ENFANTS (CJ-S-CH)

Plus en détail

Le livret des réponses

Le livret des réponses Le livret des réponses Achat 1 Avant de dépenser tout ton argent, il faut réfléchir aux conséquences de cet achat. Auras-tu besoin d argent pour faire d autres activités dans les semaines qui viennent,

Plus en détail

Assemblée communautaire #2

Assemblée communautaire #2 Assemblée communautaire #2 Activité 9 Niveau : 6 e année Matières scolaires : sciences, français Objectifs de l ERE : la prise de conscience, les connaissances, l état d esprit. Objectifs : Comprendre

Plus en détail

NARCOTIQUES ANONYMES GUIDE UTILITAIRE DU SECRÉTAIRE

NARCOTIQUES ANONYMES GUIDE UTILITAIRE DU SECRÉTAIRE NARCOTIQUES ANONYMES GUIDE UTILITAIRE DU SECRÉTAIRE Révisé : avril 2009 Sommaire Déroulement de la Formation...... Le CSL.... Les Sous-comités..... La Région.... Le Secrétaire.... Ses responsabilités...

Plus en détail

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne?

Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Trouver sa façon de flotter : quelle est la mienne? Le bain flottant est un espace libre de toute stimulation et contrainte au corps et à l esprit. À l intérieur, il n y a que vous sans les distractions

Plus en détail

La BOULANGERIE. Rapport de mission n 1. Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) Adresse : HAÏTI

La BOULANGERIE. Rapport de mission n 1. Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) Adresse : HAÏTI Georges Gestionnaire Fondation Haïtienne pour le Relèvement et le Développement (FHRD) 91 boulevard Auguste Blanqui 75013 Paris - France Tél.: +33 (0)1 58 10 74 80 Courriel : contact@fidesco.fr www.fidesco-international.org

Plus en détail

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en!

Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon. Parlons-en! Donner, léguer... pour la vie et les projets de l Église Réformée à Lyon Parlons-en! 2 Les dons dons classiques dons «ISF» L unique ressource financière de l Église, c est le don. Dans un monde qui a tendance

Plus en détail

Info AO 2011-2012. L info AO se veut un moyen de fournir. des outils pratiques en orientation. pour le quotidien des enseignants et. des élèves.

Info AO 2011-2012. L info AO se veut un moyen de fournir. des outils pratiques en orientation. pour le quotidien des enseignants et. des élèves. L info AO se veut un moyen de fournir des outils pratiques en orientation Aide financière aux études 2011-2012 Info AO Des réponses à vos question en orientation pour le quotidien des enseignants et des

Plus en détail

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte»

Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» Guide d utilisation des fichiers bonus accompagnant le guide «L Argent est une science exacte» - Fichier «Gestion main de fer» Cet outil, à utiliser chaque semaine, permet de réaliser une synthèse de l

Plus en détail

LA CAPACITE DU MINEUR Ai-je le droit d agir seul en tant que mineur?

LA CAPACITE DU MINEUR Ai-je le droit d agir seul en tant que mineur? Droit civil LA CAPACITE DU MINEUR Ai-je le droit d agir seul en tant que mineur? Peux-tu effectuer des achats dans un magasin ou ailleurs? Peux-tu ouvrir un compte bancaire et en retirer de l argent? Pourras-tu

Plus en détail

Niramon et Ratree "aident" à la cuisine

Niramon et Ratree aident à la cuisine Bonjour à tous! Début Septembre, j ai passé 2 semaines d immersion dans mon centre de Maetho à suivre le rythme des sœurs et des enfants. Pendant que les jeunes étaient à l école, je les y retrouvais et

Plus en détail

Au pays du non voyant

Au pays du non voyant Olivier Guiryanan Au pays du non voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook est protégé par les

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême

Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan. Album de baptême Paroisses réformées de la Prévôté - Tramelan Album de baptême L'album de mon baptême Cet album est celui de:... Né(e) le:... à:... 1 Quoi de neuf? Il est tout petit, mais... il a déjà sa personnalité,

Plus en détail

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève

www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève www.cliquezpourmoi.qc.ca Cahier de l élève Nom : Groupe : 1 Qu est-ce que Cliquez pour moi? Cliquez pour moi! est un concours sous forme d'élections virtuelles où tu es amené, en tant que candidat, à faire

Plus en détail

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25%

French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% French 3200 Public Examination SECTION A TOTAL VALUE: 25% Tâche 1 5 Vous allez entendre deux fois une série d annonces. Examinez les séries d images cidessous, puis, écoutez bien. Choisissez l image de

Plus en détail

COLOC' JP (25-35 ANS)

COLOC' JP (25-35 ANS) COLOC' JP (25-35 ANS) CHARTE 228 rue Nicolas Parent 73000 CHAMBERY JUILLET 2015 1 Sommaire I. Présentation de la colocation... 3 Naissance d'un projet... 3 Pourquoi? Comment? Avec Qui?... 3 II. CHARTE...

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

L Annonciation Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Catéchèse 1 Apprendre que Dieu parle au fond de notre cœur Découvrir le récit de l Annonciation 1 Accueil et chant Encore un peu de temps de Christiane Gaud et Jean Humenry Activité de bricolage «Comment

Plus en détail

Si j étais né ailleurs, seraisje différent?

Si j étais né ailleurs, seraisje différent? Si j étais né ailleurs, seraisje différent? Compétence ou problématique abordée : Identifier ce qui m a conditionné, ce qui m a construit : - au plan éducatif - au plan social - au plan culturel Concepts

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

Ouvrages de références et objectifs

Ouvrages de références et objectifs Valise pédagogique Ouvrages de références et objectifs MESSAGE IMPORTANT: Prendre le temps de bien lire les histoires et d explorer la valise, ses activités et ce guide. Ouvrages de références Activités

Plus en détail

Enregistrer un camp sur l intranet

Enregistrer un camp sur l intranet Enregistrer un camp sur l intranet Ce document à pour but de reprendre les principales étapes pour enregistrer ton dossier de camp sur l intranet des Scouts et Guides de France. Les préliminaires : * Où

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

L Intégrale de l Humour ***

L Intégrale de l Humour *** Un enfant va dans une épicerie pour acheter des bonbons. Comme l épicier n en vend généralement pas beaucoup, il les range tout en haut d une étagère très haute. Le garçon demande : 1 euro de bonbons s

Plus en détail

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5

Tapori France ATD Quart Monde 2014 1/5 1/5 Les enfants, acteurs essentiels du combat contre les idées reçues. Prendre en compte leur parole et les actes concrets qu ils posent. Réfléchir et débattre ensemble PROPOSER UN DEBAT PHILO Il s'agit

Plus en détail

SOMMAIRE. Dossier : Aide au suivi du stagiaire

SOMMAIRE. Dossier : Aide au suivi du stagiaire Lycée Français de Valence Stage en entreprise SOMMAIRE Dossier : Aide au suivi du stagiaire Annexes : 1 - Les questions 2 - Évaluation du stagiaire 3 - Critères d évaluation du dossier 4 - Critères d évaluation

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

Sommaire de la séquence 9

Sommaire de la séquence 9 Sommaire de la séquence 9 Éducation civique Séance 1........................................................................................................... Une commune, comment ça marche?........................................................................................

Plus en détail

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité

Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Jour 3 Ce que tu écris est le reflet de ta personnalité Avant d envoyer un message par courriel, utilise la liste de vérification cidessous pour t assurer de produire la meilleure impression possible.

Plus en détail

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice

J ai cinq sens JE FAIS LE POINT. Exercice C est mon corps J ai cinq sens 4 5 6 > Comment es-tu renseigné sur ce qui t entoure? Que peux-tu répondre à cette question? Dessine ou note tes réponses sur ton cahier de sciences. > Comment donner la

Plus en détail

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE

LES MAGASINS. cnpc.fr. 10h. St-Pierre-en-Faucigny. Moûtiers. Tarbes. Grenoble 05 OCTOBRE 09 OCTOBRE 06 OCTOBRE 07 OCTOBRE LES MAGASINS DE SPORT en montagne RECRUTENT À partir de 10h St-Pierre-en-Faucigny 05 OCTOBRE Grenoble 07 OCTOBRE Alpes Nouveau Moûtiers 09 OCTOBRE Tarbes 06 OCTOBRE Pyrénées L ÉCOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

Ecrire le règlement de la classe, de l école

Ecrire le règlement de la classe, de l école Ecrire le règlement de la classe, de l école Objectifs : - prendre part à l élaboration collective des règles de vie de la classe et de l école. - participer activement à la vie de la classe et de l école

Plus en détail

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté

COMMUNIQUÉ LE PETIT LIVRET. pour dire STOP. aux idées fausses sur. la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ STOP aux idées fausses sur la pauvreté LE PETIT LIVRET pour dire COMMUNIQUÉ As-tu déjà entendu dire : «On est chômeur parce qu on ne veut pas travailler»? C est une

Plus en détail

Archivistes en herbe!

Archivistes en herbe! Les archives c est quoi? Un archiviste travaille avec des archives. Oui, mais les archives c est quoi? As-tu déjà entendu ce mot? D après toi, qu est-ce qu une archive? 1. Les archives ce sont des documents

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Mylène a besoin d aide!

Mylène a besoin d aide! ER ER Cahier de l élève Mylène a besoin d aide! Enseignement religieux 5 e année Nom de l élève 5 e année 1 Mylène a besoin d aide Description de tâche Dans cette tâche, tu examineras la situation de Mylène

Plus en détail

Le Baptême des petits enfants en 25 questions

Le Baptême des petits enfants en 25 questions Le Baptême des petits enfants en 25 questions 1. Les parents doivent-ils être baptisés pour demander le baptême de leur Non, puisque c est la personne qui va recevoir le baptême qui est concernée. Tous

Plus en détail

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires.

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Vendre PANdOre INTRODUCTION But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Historique de la relation client-fournisseur : 1955-1965 : le fournisseur

Plus en détail

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004

MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 MEILLEURS AMIS... PEUT-ÊTRE? Producent Gabriella Thinsz Sändningsdatum: 23/11 2004 Salut! Est-ce que tu as un bon copain? Un meilleur ami? Est-ce que tu peux parler avec lui ou avec elle de tout? Est-ce

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

Quelques exemples de croyants célibataires

Quelques exemples de croyants célibataires Périodique de matière biblique pour les jeunes - Août 2013 - Numéro 16 Quelques exemples de croyants célibataires La situation du chrétien En 1 Corinthiens 7, Paul aborde le sujet du chrétien célibataire.

Plus en détail

NOM : Lieu de naissance : PRENOM : Date de naissance : Nationalité :

NOM : Lieu de naissance : PRENOM : Date de naissance : Nationalité : Service Social Demande d aide à la mobilité étudiante - Bourses européennes (Erasmus-Fame) Année académique 2013/2014 Inscription payée le NOM : Lieu de naissance : PRENOM : Date de naissance : Nationalité

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

contes licencieux des provinces de france

contes licencieux des provinces de france Jean Quatorze-Coups Tout près d ici, vivait il y a déjà longtemps une veuve dont le fils était chasse-marée, autrement dit, domestique dans un moulin. Jean c était le nom du jeune homme avait vingt-quatre

Plus en détail

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC

1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC 1738 2013 275 e ANNIVERSAIRE DE LA PAROISSE DE LA-VISITATION-DE-LA-SAINTE-VIERGE DE POINTE-DU-LAC HOMMAGE AU COUPLE BOLDUC-ROUETTE Mariette Bolduc Rouette. Mariette est aussi issue d une vieille famille

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

Une école au Togo, épisode 1/4

Une école au Togo, épisode 1/4 Une école au Togo, épisode 1/4 Thèmes Éducation, formation Concept Ce documentaire présente la situation de l école primaire au Togo. Contenu Pour visionner le documentaire Une école au Togo, allez sur

Plus en détail

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres

UR présente : Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres BISES LEO 3 Sändningsdatum : 2005-02-08 Producent : Gabriella Thinsz UR présente : Bises, Léo - Une histoire d amour Episode 3: Je ne sais pas si je t ai écrit 35 ou 55 lettres Léo. Je ne sais pas si je

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Plan de communication

Plan de communication Groupe Xérès immobilier Plan de communication Projet national de réorganisation des relations intersalariales Plan de communication sollicité par le comité de direction mis en place par le département

Plus en détail

GUIDE. Guide du bon. usagedu. La rareté ne réside plus dans la recherche d informations, mais dans la capacité à la traiter Cabinet d études Gartner.

GUIDE. Guide du bon. usagedu. La rareté ne réside plus dans la recherche d informations, mais dans la capacité à la traiter Cabinet d études Gartner. GUIDE usagedu Guide du MAIL bon La rareté ne réside plus dans la recherche d informations, mais dans la capacité à la traiter Cabinet d études Gartner. Un guide pour limiter la perte de temps éviter la

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Stratégies favorisant ma réussite au cégep

Stratégies favorisant ma réussite au cégep Source de l image :daphneestmagnifique.blogspot.ca Stratégies favorisant ma réussite au cégep par Services adaptés du Cégep de Sainte-Foy Table des matières UN GUIDE POUR TOI!... 2 STRATÉGIES DE GESTION

Plus en détail

Bonsoir, Mesdames et Messieurs,

Bonsoir, Mesdames et Messieurs, Bonsoir, Mesdames et Messieurs, Tout d abord je souhaiterais remercier les organisateurs de ce symposium, la Division de la Population des Nations Unies et la Fondation Roselli, pour leur invitation de

Plus en détail

Formulaire de demande de renouvellement au Tableau des membres

Formulaire de demande de renouvellement au Tableau des membres Formulaire de demande de renouvellement au Tableau des membres Identification et renseignements personnels Nom : Prénom : Adresse du domicile (n o d immeuble, rue, appartement) : Ville, province, pays

Plus en détail