Conseil d administration du 4 juin 2008

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Conseil d administration du 4 juin 2008"

Transcription

1 Conseil d administration du 4 juin 2008 Paris, mercredi 4 juin Le conseil d administration de Gaz de France, réuni ce jour sous la présidence de Jean-François Cirelli, a examiné et approuvé le partenariat stratégique entre Gaz de France et SUEZ qui prend la forme d un accord de coopération industrielle et commerciale, et du traité de fusion entre les deux entreprises, sur la base des rapports des Commissaires à la fusion et des rapports émis par les banques. Il a notamment arrêté la parité d'échange de 22 actions SUEZ contre 21 actions Gaz de France après la distribution par SUEZ à ses actionnaires de 65 % du pôle environnement. Le conseil d administration a mandaté le Président, Jean-François Cirelli, pour signer le traité de fusion et l ensemble de la documentation relative à cette opération. Le conseil d administration a décidé de convoquer l assemblée générale mixte des actionnaires le 16 juillet 2008 qui se prononcera sur la fusion. Le conseil s est félicité de l aboutissement de la préparation de la fusion entre Gaz de France et SUEZ, fusion entre deux grandes entreprises fondée sur une base amicale et entre égaux. Il remercie les équipes et le Président de Gaz de France dont le travail et l engagement ont permis de poursuivre ce projet qui ouvre une nouvelle ère dans l histoire de l entreprise. Il a souligné l importance historique de l étape essentielle franchie aujourd hui, qui permet la naissance d une superbe entreprise énergétique. GDF SUEZ aura vocation à être un leader mondial de l énergie dans le gaz, l électricité et les services énergétiques au bénéfice de ses clients, de ses collaborateurs et de ses actionnaires. Contact Presse : Contact Relations Investisseurs : Jérôme Chambin - Tél : Brigitte Roeser Herlin Tél : Profil du Groupe : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro un européen de la distribution de gaz naturel, Gaz de France emploie près de collaborateurs et a réalisé, en 2007, un chiffre d'affaires de 27 milliards d'euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille d environ 14 millions de clients, dont environ 11 millions en France. Coté à la Bourse de Paris, Gaz de France fait partie de l'indice CAC 40 et du Dow Jones Stoxx 600. SERVICE DE PRESSE 23, RUE PHILIBERT DELORME PARIS CEDEX 17

2 Page 2/2 Information importante : Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre pour la vente ou l'échange de titres Suez, Suez Environnement (ou toute société détenant les actions Suez Environnement) ou Gaz de France. Il ne constitue pas plus une offre de vente ou d'échange de titres dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange est illégal ou est soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. Sa diffusion peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui l'obtiendraient doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par les lois et règlementations en vigueur, Gaz de France et Suez déclinent toute forme de responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions Gaz de France qui seraient émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des porteurs d actions Suez (y compris les porteurs d ADS Suez (American Depositary Shares)) ne pourront être offertes ou vendues aux États-Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Les actions Suez Environnement (ou de toute société détenant les actions Suez Environnement) ne sont pas et ne seront pas enregistrées aux États-Unis d Amérique conformément au US Securities Act de 1933 et ne pourront être offertes ou vendues aux États-Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement. Pour les besoins des opérations envisagées, les documents d information nécessaires seront déposés et visés par l Autorité des marchés financiers («AMF»). Gaz de France envisage d enregistrer aux États-Unis d Amérique certaines actions Gaz de France qui seraient émises dans le cadre de l opération de rapprochement, et déposera à cet effet auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) comprenant un prospectus. Il sera fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu ils seront disponibles, ainsi que tout autre document approprié déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que les avenants et les compléments à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. Les exemplaires du document d enregistrement américain, ainsi que des autres documents appropriés déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site web de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par Gaz de France ou par son mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres Suez peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés et visés par l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de Gaz de France (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de Suez (www.suez.com), le cas échéant. Déclarations prospectives : La présente communication contient des informations et des déclarations prospectives. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits ou des services futurs ou les performances futures. Bien que les directions de SUEZ et de Gaz de France estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres SUEZ et Gaz de France sont alertés sur le fait que ces informations et déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de SUEZ et de Gaz de France, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les déclarations et informations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par SUEZ et Gaz de France auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de Risques» du Document de Référence Gaz de France enregistré le 15 mai 2008 sous le numéro R et du document de référence SUEZ déposé auprès de l AMF le 18 mars 2008 sous le numéro D SUEZ et Gaz de France ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables. SERVICE DE PRESSE 23, RUE PHILIBERT DELORME PARIS CEDEX 17

3 COMMUNIQUE DE PRESSE CONJOINT PROJET DE FUSION ENTRE GAZ DE FRANCE ET SUEZ Naissance d un leader mondial de l énergie et de l environnement 64 milliards d euros de chiffre d affaires dans l énergie et l environnement 1 euro de dividende exceptionnel par action Suez soit 1,25 milliard d euros Fusion sur la base de UNE pour UNE 500 millions d euros de synergies par an Paris, le 27 février Le Conseil d Administration de Suez, réuni le 25 février 2006, et le Conseil d Administration de Gaz de France, réuni le 26 février 2006, ont approuvé le projet de fusion amicale entre les deux groupes. Ce rapprochement s inscrit dans le prolongement des coopérations existantes entre les deux groupes et concrétise l aboutissement des discussions engagées il y a quelques mois. La fusion sera précédée du versement par Suez à ses actionnaires d un dividende exceptionnel de 1 euro par action soit 1,25 milliard d euros. La parité proposée post dividende sera de UNE pour UNE. Cette parité fait ressortir pour les actionnaires de Gaz de France une prime de 3,9 % sur la base de la moyenne 3 mois, au 24 février Les modalités de gouvernance du nouvel ensemble, en cours de finalisation, seront communiquées au marché dans les meilleurs délais.

4 Un champion européen de taille mondiale dans l énergie et l environnement Le nouveau groupe, fort d un chiffre d affaires de 64 milliards d euros figurera dans les tous premiers rangs des acteurs européens de l énergie et de l environnement. Cette opération répond pleinement aux ambitions stratégiques des deux groupes, dont elle permet une mise en oeuvre accélérée. Sans équivalent en termes de complémentarité des savoir-faire, des compétences des personnels et des actifs, elle positionne le nouvel ensemble à forte identité franco-belge comme l un des leaders mondiaux de l énergie et de l environnement. Le portefeuille d actifs énergétiques, situé notamment en France et en Belgique, lui permettra de tirer pleinement partie de la convergence gaz-électricité (fourniture de gaz pour la production d électricité ; offre combinée de gaz et d électricité aux clients) et d aborder favorablement l ouverture totale du marché de l énergie au 1 er juillet La fusion des deux entreprises conduira à la formation d un leader européen dans le gaz et le gaz naturel liquéfié (GNL), avec un portefeuille d approvisionnement sécurisé, diversifié et flexible. Dans un contexte d accroissement de la dépendance énergétique européenne, la taille critique du nouveau groupe en fait un partenaire naturel des grands pays producteurs, de nature à favoriser l émergence de projets énergétiques majeurs. Le nouveau groupe poursuivra une politique dynamique de développement de ses activités Exploration-Production. La combinaison des savoir-faire industriels et commerciaux dans les métiers de l énergie et de l environnement permet, sur des marchés pleinement libéralisés, de faire jeu égal, avec les principaux acteurs pour le plus grand bénéfice des consommateurs finaux. Fort de ses positions sur ses marchés domestiques de la France et du Benelux, le nouveau groupe disposera des moyens financiers et humains pour accélérer son développement à l international. Il sera le cinquième producteur d électricité, l opérateur du premier réseau de transport et de distribution de gaz en Europe bénéficiant de capacités de stockage importantes, le leader européen des services à l énergie, et un leader mondial de l eau et de l environnement.

5 Un projet attractif pour l ensemble des actionnaires Le nouveau groupe, avec un poids renforcé dans les indices, s imposera comme un acteur boursier incontournable du secteur des «utilities». Le projet de fusion est porteur de synergies importantes à court et moyen termes. A court terme, il permet de réaliser 500 millions d euros par an de synergies opérationnelles disponibles avant impôts. Une part importante de ces synergies sera issue de la politique d approvisionnement (optimisation du portefeuille, réduction des coûts d approvisionnement, arbitrage étendu en GNL). Le solde proviendra du développement d offres combinées, principalement en France, de l optimisation du portefeuille d activités dans les services et d économies sur les achats hors énergie. Ces synergies seront réalisées par tiers sur trois ans. A plus long terme, le nouveau groupe dispose d un potentiel de synergies complémentaires dont l optimisation du programme d investissements et le développement de synergies de revenus. L imputation des déficits fiscaux existants permettra en outre une économie substantielle. Une opération favorable à l ensemble des partenaires des deux groupes, une opération créatrice d emplois Cette opération équilibrée entre les deux groupes n engendrera aucune destruction d emplois. Elle permettra au groupe de disposer de moyens et d une taille suffisante pour un développement très ambitieux, créateur d emplois. Les obligations de service public de Gaz de France seront assurées. Les statuts des personnels de Gaz de France et ceux de Suez ne seront en rien affectés par cette opération. Ce projet a reçu le soutien des Etats français et belge, partenaires importants des deux entreprises dans les secteurs de l énergie et de l environnement. Les engagements pris par Suez, à l égard du Gouvernement belge à l occasion de l offre sur Electrabel, seront intégralement respectés, en particulier la poursuite du plan de développement du terminal de Zeebrugge. Cette fusion sera soumise, après confirmation de la parité par les commissaires aux apports, à l approbation des Assemblées Générales Extraordinaires des deux sociétés, après validation

6 notamment de la Commission des Participations et des Transferts, et autorisation des autorités de concurrence concernées. Ce projet de fusion sera préalablement présenté aux instances représentatives du personnel. Comme l a annoncé le Premier Ministre, le Gouvernement proposera au Parlement, dans les meilleurs délais possibles, une modification de la loi du 9 août 2004, permettant une modification du seuil de détention de l Etat. L ensemble de ces travaux devrait aboutir à une finalisation de l opération au cours du deuxième semestre SUEZ : Groupe industriel international, SUEZ conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d utilité publique en tant que partenaire des collectivités, des entreprises et des particuliers. Le Groupe se donne pour mission de répondre aux besoins essentiels dans l électricité, le gaz, les services à l énergie, l eau et la propreté. Coté à Bruxelles, Luxembourg, New York, Paris et Zurich, SUEZ est représenté dans l ensemble des principaux indices internationaux : CAC 40, BEL20, DJ STOXX 50, DJ EURO STOXX 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et ASPI Eurozone. Le Groupe compte collaborateurs pour un chiffre d affaires en 2004 de 40,7 milliards d euros, dont 89% est réalisé en Europe et en Amérique du Nord. GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro Un européen de la distribution de gaz naturel, Gaz de France emploie plus de collaborateurs et a réalisé, en 2005, un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille de 13,7 millions de clients, dont 11 millions en France. Coté à la Bourse de Paris en juillet 2005, Gaz de France a intégré l'indice CAC 40 et le Dow Jones Stoxx 600 dès septembre Contacts Presse : Contacts Analystes : SUEZ SUEZ France : +33(0) Arnaud Erbin : +33(0) Belgique : GAZ DE FRANCE Service presse +33(0) Charles L. Ranunkel : +33(0) Ce communiqué est également disponible sur internet : -

7 Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange de titres Suez ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre d achat ou d'échange d'actions Gaz de France. Aucune vente, achat ou échange de ces titres ne devra avoir lieu dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange serait illégal ou serait soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. La diffusion de ce document peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui obtiendraient ce document doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par la règlementation en vigueur, Gaz de France et Suez déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions Gaz de France qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des actionnaires de Suez (y compris celles représentées par des ADS (American Depositary Shares) Suez) ne pourront être offertes ou vendues aux États- Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Pour les besoins de l opération de rapprochement projetée, les documents d information nécessaires seront déposés auprès de l Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où Gaz de France serait dans l obligation ou déciderait d enregistrer au États-Unis d Amérique les actions Gaz de France qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) qui comprendra un prospectus. Il est fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information qui seront déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu ils seront disponibles, le cas échéant, ainsi que tout autre document qui viendrait a être déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que tout avenant ou complément à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d enregistrement aux États-Unis d Amérique, des exemplaires du document d enregistrement américain, du prospectus ainsi que de tout autre document nécessaire déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site internet de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par Gaz de France ou par un mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres Suez peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de Gaz de France (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de Suez (www.suez.com). Déclarations prospectives Ce document contient des informations et des déclarations prospectives concernant Gaz de France, Suez et leurs activités regroupées après réalisation de l opération de rapprochement envisagée. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d autres termes similaires. Bien que les directions de Gaz de France et Suez estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, l attention des investisseurs et des porteurs de titres Gaz de France et Suez est attirée sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à divers risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Gaz de France et de Suez, qui peuvent impliquer que les résultats et développements effectifs diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Gaz de France et Suez auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de risque» du Document de Base de Gaz de France enregistré le 1 er avril 2005 sous le numéro I et du document de référence de Suez et son actualisation enregistrés respectivement le 14 avril 2005 sous le numéro D et le 7 septembre 2005 sous le numéro D A01, de la note d opération de Suez enregistrée le 7 septembre 2005 sous le numéro et de la note d opération de Suez enregistrée le 24 novembre 2005 sous le numéro , ainsi que dans les documents déposés par Suez auprès de la SEC, y compris ceux énumérés sous la section «Risk Factors» du rapport annuel 2004 (Annual Report on Form 20-F) enregistré par la SEC le 29 juin Gaz de France et Suez ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables.

8 Communiqué de Presse Paris, le mercredi 22 novembre Jean-François Cirelli, Président Directeur Général de Gaz de France et Gérard Mestrallet, Président Directeur Général de Suez ont déclaré, à la suite de la décision de la Cour d Appel de Paris : «Nous prenons acte de la décision de la Cour d Appel et nous confirmons l intérêt industriel du projet de fusion pour nos deux entreprises. Le projet entre Gaz de France et Suez reste le plus pertinent pour l avenir de nos entreprises. Nous comptons le mener à bien dans les meilleurs délais et dans le respect de l ensemble des parties prenantes.» *************** Press Release Paris, 22 November Jean-François Cirelli, Chairman and Chief Executive Officer of Gaz de France, and Gérard Mestrallet, Chairman and Chief Executive Officer of Suez, following the decision of the Paris Court of Appeal (Cour d Appel de Paris) declared: We note the decision by the Court of Appeal and we confirm the industrial logic of the proposed merger for both our companies. The merger project between Gaz de France and Suez is the most pertinent for the future of our companies. We plan to implement it in the shortest possible timeframe whilst respecting all stakeholders interest. Contacts Presse : SUEZ Gaz de France France : +33(0) Service Presse : +33(0) Belgique : Page 1 sur 1

9 AVANCEMENT DU PROJET DE FUSION Paris, le 29 mars, 2006 SUEZ et Gaz de France ont achevé la mise en place du dispositif technique pour mettre en œuvre leur projet de fusion. Celui-ci est organisé autour d un comité de pilotage et de chantiers. Le comité de pilotage est coprésidé par Jean-François Cirelli et Gérard Mestrallet. Il se réunit depuis l annonce de la fusion chaque semaine. Il donne les grandes orientations et valide les conclusions des différents chantiers. Les chantiers ont été mis en place et sont répartis autour de deux pôles : l un traitant du processus même de fusion, et l autre celui de l intégration future des deux groupes. Ces chantiers sont organisés par grandes thématiques, sociales, opérationnelles, juridiques et financières. Les travaux de ces chantiers, auxquels oeuvrent les collaborateurs des deux groupes, se font dans le strict respect des règles de la concurrence, de l éthique et des informations confidentielles. Simultanément, les Présidents des deux groupes ont poursuivi leurs rencontres d information. Ils ont été reçus par le Premier ministre belge et par la Commissaire Européenne à la Concurrence. Ils ont été auditionnés par la Commission des Affaires économiques de l Assemblée Nationale. Par ailleurs, la concertation sociale avec les fédérations syndicales se poursuit sous l égide du Ministère de l Economie et des Finances, et l information des instances représentatives du personnel au niveau de chacune des deux entreprises suit son cours. Gérard Mestrallet et Jean-François Cirelli ont souligné l avancement satisfaisant du projet de fusion : «Depuis l annonce de notre projet, la mise en place de notre dispositif se fait de façon continue et régulière. La qualité et l ambition du projet industriel ainsi que les complémentarités évidentes entre les deux groupes sont reconnues. L ensemble du dispositif déployé s inscrit dans le calendrier annoncé, à savoir la convocation des Assemblées Générales Extraordinaires en décembre 2006, pour approuver la fusion des deux groupes.» Page 1 sur 2

10 SUEZ : Groupe industriel international, SUEZ conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d utilité publique en tant que partenaire des collectivités, des entreprises et des particuliers. Le Groupe se donne pour mission de répondre aux besoins essentiels dans l électricité, le gaz, les services à l énergie, l eau et la propreté. Coté à Bruxelles, Luxembourg, New York, Paris et Zurich, SUEZ est représenté dans l ensemble des principaux indices internationaux : CAC 40, BEL20, DJ STOXX 50, DJ EURO STOXX 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et ASPI Eurozone. Le Groupe compte collaborateurs pour un chiffre d affaires en 2005 de 41,5 milliards d euros, dont 89% est réalisé en Europe et en Amérique du Nord. GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro Un européen de la distribution de gaz naturel, GAZ DE FRANCE emploie plus de collaborateurs et a réalisé, en 2005, un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille de 13,8 millions de clients, dont 11 millions en France. Coté à la Bourse de Paris en juillet 2005, Gaz de France a intégré l'indice CAC 40 et le DOW JONES STOXX 600 dès septembre Contacts Presse : Contacts Analystes : SUEZ SUEZ France : +33(0) Relations investisseurs : +33(0) Belgique : GAZ DE FRANCE GAZ DE FRANCE Service presse : +33(0) Relations Investisseurs : +33(0) Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange de titres SUEZ ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre d achat ou d'échange d'actions GAZ DE FRANCE. Aucune vente, achat ou échange de ces titres ne devra avoir lieu dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange serait illégal ou serait soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. La diffusion de ce document peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui obtiendraient ce document doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par la règlementation en vigueur, GAZ DE FRANCE et SUEZ déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des actionnaires de SUEZ (y compris celles représentées par des ADS (American Depositary Shares) SUEZ) ne pourront être offertes ou vendues aux États-Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Pour les besoins de l opération de rapprochement projetée, les documents d information nécessaires seront déposés auprès de l Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où GAZ DE FRANCE serait dans l obligation ou déciderait d enregistrer au États-Unis d Amérique les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) qui comprendra un prospectus. Il est fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information qui seront déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu ils seront disponibles, le cas échéant, ainsi que tout autre document qui viendrait a être déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que tout avenant ou complément à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d enregistrement aux États-Unis d Amérique, des exemplaires du document d enregistrement américain, du prospectus ainsi que de tout autre document nécessaire déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site internet de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par GAZ DE FRANCE ou par un mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres SUEZ peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de GAZ DE FRANCE (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de SUEZ (www.suez.com). Déclarations prospectives Ce document contient des informations et des déclarations prospectives concernant GAZ DE FRANCE, SUEZ et leurs activités regroupées après réalisation de l opération de rapprochement envisagée. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d autres termes similaires. Bien que les directions de GAZ DE FRANCE et SUEZ estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, l attention des investisseurs et des porteurs de titres GAZ DE FRANCE et SUEZ est attirée sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à divers risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de GAZ DE FRANCE et de SUEZ, qui peuvent impliquer que les résultats et développements effectifs diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par GAZ DE FRANCE et SUEZ auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de risque» du Document de Base de GAZ DE FRANCE enregistré le 1 er avril 2005 sous le numéro I et du document de référence de SUEZ et son actualisation enregistrés respectivement le 14 avril 2005 sous le numéro D et le 7 septembre 2005 sous le numéro D A01, de la note d opération de SUEZ enregistrée le 7 septembre 2005 sous le numéro et de la note d opération de SUEZ enregistrée le 24 novembre 2005 sous le numéro , ainsi que dans les documents déposés par SUEZ auprès de la SEC, y compris ceux énumérés sous la section «Risk Factors» du rapport annuel 2004 (Annual Report on Form 20-F) enregistré par la SEC le 29 juin GAZ DE FRANCE et SUEZ ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables. Ce communiqué est également disponible sur internet : et Page 2 sur 2

11 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 15 juin Le président directeur général de Suez, Gérard MESTRALLET, et le président directeur général de Gaz de France, Jean-François CIRELLI, souhaitent réaffirmer de la manière la plus claire que le seul projet qu ils portent ensemble, après de longs mois d expertise, et qui a été approuvé par leurs instances de gouvernance est celui d une fusion totale entre les deux groupes. Ils rappellent que ce projet, dans le contexte extrêmement compétitif qui est celui du secteur de l énergie, est le seul projet désormais réalisable entre les deux entreprises qui permette de préserver leurs enjeux industriels, de maximiser leurs synergies et de défendre à court et moyen terme les intérêts de leurs personnels et de leurs clients. Aucune autre piste évoquée n a de réalité pour les deux entreprises, compte tenu de leur situation et de celle de leur secteur. SUEZ : Groupe industriel international, SUEZ conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d utilité publique en tant que partenaire des collectivités, des entreprises et des particuliers. Le Groupe se donne pour mission de répondre aux besoins essentiels dans l électricité, le gaz, les services à l énergie, l eau et la propreté. Coté à Bruxelles, Luxembourg, New York, Paris et Zurich, SUEZ est représenté dans l ensemble des principaux indices internationaux : CAC 40, BEL20, DJ STOXX 50, DJ EURO STOXX 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et ASPI Eurozone. Le Groupe compte collaborateurs pour un chiffre d affaires en 2005 de 41,5 milliards d euros, dont 89 % est réalisé en Europe et en Amérique du Nord. GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro 1 européen de la distribution de gaz naturel, Gaz de France emploie environ collaborateurs et a réalisé, en 2005, un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros et un résultat net de 1,743 milliard d euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille de 13,8 millions de clients, dont 11,1 millions en France. Coté à la Bourse de Paris en juillet 2005, Gaz de France a intégré l'indice CAC 40 et le DOW JONES STOXX 600 dès septembre Contacts Presse : Contacts Analystes : SUEZ SUEZ France : +33(0) Relations investisseurs : +33(0) Belgique : GAZ DE FRANCE GAZ DE FRANCE Service presse : +33(0) Relations Investisseurs : +33(0) Page 1 sur 2

12 Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange de titres SUEZ ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre d achat ou d'échange d'actions GAZ DE FRANCE. Aucune vente, achat ou échange de ces titres ne devra avoir lieu dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange serait illégal ou serait soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. La diffusion de ce document peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui obtiendraient ce document doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par la règlementation en vigueur, GAZ DE FRANCE et SUEZ déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des actionnaires de SUEZ (y compris les porteurs d ADS SUEZ (American Depositary Shares) ne pourront être offertes ou vendues aux États- Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Pour les besoins de l opération de rapprochement projetée, les documents d information nécessaires seront déposés auprès de l Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où GAZ DE FRANCE serait dans l obligation ou déciderait d enregistrer au États-Unis d Amérique les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) qui comprendra un prospectus. Il est fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information qui seront déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu ils seront disponibles, le cas échéant, ainsi que tout autre document qui viendrait a être déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que tout avenant ou complément à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d enregistrement aux États-Unis d Amérique, des exemplaires du document d enregistrement américain, du prospectus ainsi que de tout autre document nécessaire déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site internet de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par GAZ DE FRANCE ou par un mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres SUEZ peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de GAZ DE FRANCE (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de SUEZ (www.suez.com). Déclarations prospectives Ce document contient des informations et des déclarations prospectives concernant GAZ DE FRANCE, SUEZ et leurs activités regroupées après réalisation de l opération de rapprochement envisagée. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières, des synergies, des économies de coûts et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des attentes, des économies et des avantages liés à l opération envisagée concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d autres termes similaires. Bien que les directions de GAZ DE FRANCE et SUEZ estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, l attention des investisseurs et des porteurs de titres GAZ DE FRANCE et SUEZ est attirée sur le fait que ces déclarations prospectives sont sans garantie de performance future et sont soumises à divers risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de GAZ DE FRANCE et de SUEZ, qui peuvent impliquer que les résultats, les développements effectifs, les synergies, économies et avantages liés à l opération envisagée diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par GAZ DE FRANCE et SUEZ auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de risque» du Document de Base de GAZ DE FRANCE enregistré le 1 er avril 2005 sous le numéro I et du document de référence de SUEZ déposé le 11 avril 2006 sous le numéro D , ainsi que dans les documents déposés par SUEZ auprès de la SEC, y compris ceux énumérés sous la section «Risk Factors» du rapport annuel 2004 (Annual Report on Form 20-F) enregistré par la SEC le 29 juin GAZ DE FRANCE et SUEZ ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables. Ce communiqué est également disponible sur internet : et Page 2 sur 2

13 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 15 juin Le président directeur général de Suez, Gérard MESTRALLET, et le président directeur général de Gaz de France, Jean-François CIRELLI, souhaitent réaffirmer de la manière la plus claire que le seul projet qu ils portent ensemble, après de longs mois d expertise, et qui a été approuvé par leurs instances de gouvernance est celui d une fusion totale entre les deux groupes. Ils rappellent que ce projet, dans le contexte extrêmement compétitif qui est celui du secteur de l énergie, est le seul projet désormais réalisable entre les deux entreprises qui permette de préserver leurs enjeux industriels, de maximiser leurs synergies et de défendre à court et moyen terme les intérêts de leurs personnels et de leurs clients. Aucune autre piste évoquée n a de réalité pour les deux entreprises, compte tenu de leur situation et de celle de leur secteur. SUEZ : Groupe industriel international, SUEZ conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d utilité publique en tant que partenaire des collectivités, des entreprises et des particuliers. Le Groupe se donne pour mission de répondre aux besoins essentiels dans l électricité, le gaz, les services à l énergie, l eau et la propreté. Coté à Bruxelles, Luxembourg, New York, Paris et Zurich, SUEZ est représenté dans l ensemble des principaux indices internationaux : CAC 40, BEL20, DJ STOXX 50, DJ EURO STOXX 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et ASPI Eurozone. Le Groupe compte collaborateurs pour un chiffre d affaires en 2005 de 41,5 milliards d euros, dont 89 % est réalisé en Europe et en Amérique du Nord. GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro 1 européen de la distribution de gaz naturel, Gaz de France emploie environ collaborateurs et a réalisé, en 2005, un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros et un résultat net de 1,743 milliard d euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille de 13,8 millions de clients, dont 11,1 millions en France. Coté à la Bourse de Paris en juillet 2005, Gaz de France a intégré l'indice CAC 40 et le DOW JONES STOXX 600 dès septembre Contacts Presse : Contacts Analystes : SUEZ SUEZ France : +33(0) Relations investisseurs : +33(0) Belgique : GAZ DE FRANCE GAZ DE FRANCE Service presse : +33(0) Relations Investisseurs : +33(0) Page 1 sur 2

14 Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange de titres SUEZ ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre d achat ou d'échange d'actions GAZ DE FRANCE. Aucune vente, achat ou échange de ces titres ne devra avoir lieu dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange serait illégal ou serait soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. La diffusion de ce document peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui obtiendraient ce document doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par la règlementation en vigueur, GAZ DE FRANCE et SUEZ déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des actionnaires de SUEZ (y compris les porteurs d ADS SUEZ (American Depositary Shares) ne pourront être offertes ou vendues aux États- Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Pour les besoins de l opération de rapprochement projetée, les documents d information nécessaires seront déposés auprès de l Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où GAZ DE FRANCE serait dans l obligation ou déciderait d enregistrer au États-Unis d Amérique les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) qui comprendra un prospectus. Il est fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information qui seront déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu ils seront disponibles, le cas échéant, ainsi que tout autre document qui viendrait a être déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que tout avenant ou complément à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d enregistrement aux États-Unis d Amérique, des exemplaires du document d enregistrement américain, du prospectus ainsi que de tout autre document nécessaire déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site internet de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par GAZ DE FRANCE ou par un mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres SUEZ peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de GAZ DE FRANCE (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de SUEZ (www.suez.com). Déclarations prospectives Ce document contient des informations et des déclarations prospectives concernant GAZ DE FRANCE, SUEZ et leurs activités regroupées après réalisation de l opération de rapprochement envisagée. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières, des synergies, des économies de coûts et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des attentes, des économies et des avantages liés à l opération envisagée concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d autres termes similaires. Bien que les directions de GAZ DE FRANCE et SUEZ estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, l attention des investisseurs et des porteurs de titres GAZ DE FRANCE et SUEZ est attirée sur le fait que ces déclarations prospectives sont sans garantie de performance future et sont soumises à divers risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de GAZ DE FRANCE et de SUEZ, qui peuvent impliquer que les résultats, les développements effectifs, les synergies, économies et avantages liés à l opération envisagée diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par GAZ DE FRANCE et SUEZ auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de risque» du Document de Base de GAZ DE FRANCE enregistré le 1 er avril 2005 sous le numéro I et du document de référence de SUEZ déposé le 11 avril 2006 sous le numéro D , ainsi que dans les documents déposés par SUEZ auprès de la SEC, y compris ceux énumérés sous la section «Risk Factors» du rapport annuel 2004 (Annual Report on Form 20-F) enregistré par la SEC le 29 juin GAZ DE FRANCE et SUEZ ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables. Ce communiqué est également disponible sur internet : et Page 2 sur 2

15 COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 19 juin 2006 Gaz de France et SUEZ prennent acte de la décision du Gouvernement de ce jour et s en félicitent. Le projet de fusion engagé par les deux entreprises avance conformément au calendrier annoncé en février. Respectueuses des prérogatives du Parlement, SUEZ et Gaz de France vont mettre à profit ce délai pour poursuivre l explication aux parlementaires des bénéfices de la fusion sur la sécurité d approvisionnement, l emploi et les prix pour les consommateurs français. SUEZ : Groupe industriel international, SUEZ conçoit des solutions durables et innovantes dans la gestion de services d utilité publique en tant que partenaire des collectivités, des entreprises et des particuliers. Le Groupe se donne pour mission de répondre aux besoins essentiels dans l électricité, le gaz, les services à l énergie, l eau et la propreté. Coté à Bruxelles, Luxembourg, New York, Paris et Zurich, SUEZ est représenté dans l ensemble des principaux indices internationaux : CAC 40, BEL20, DJ STOXX 50, DJ EURO STOXX 50, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, MSCI Europe et ASPI Eurozone. Le Groupe compte collaborateurs pour un chiffre d affaires en 2005 de 41,5 milliards d euros, dont 89 % est réalisé en Europe et en Amérique du Nord. GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro 1 européen de la distribution de gaz naturel, Gaz de France emploie environ collaborateurs et a réalisé, en 2005, un chiffre d'affaires de 22,4 milliards d'euros et un résultat net de 1,743 milliard d euros. Le Groupe dispose d'un portefeuille de 13,8 millions de clients, dont 11,1 millions en France. Coté à la Bourse de Paris en juillet 2005, Gaz de France a intégré l'indice CAC 40 et le DOW JONES STOXX 600 dès septembre Contacts Presse : Contacts Analystes : SUEZ SUEZ France : +33(0) Relations investisseurs : +33(0) Belgique : GAZ DE FRANCE GAZ DE FRANCE Service presse : +33(0) Relations Investisseurs : +33(0) Page 1 sur 2

16 Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre de vente ou d'échange de titres SUEZ ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre d achat ou d'échange d'actions GAZ DE FRANCE. Aucune vente, achat ou échange de ces titres ne devra avoir lieu dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange serait illégal ou serait soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. La diffusion de ce document peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui obtiendraient ce document doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par la règlementation en vigueur, GAZ DE FRANCE et SUEZ déclinent toute responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des actionnaires de SUEZ (y compris les porteurs d ADS SUEZ (American Depositary Shares) ne pourront être offertes ou vendues aux États- Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Pour les besoins de l opération de rapprochement projetée, les documents d information nécessaires seront déposés auprès de l Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où GAZ DE FRANCE serait dans l obligation ou déciderait d enregistrer au États-Unis d Amérique les actions GAZ DE FRANCE qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) qui comprendra un prospectus. Il est fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information qui seront déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus lorsqu ils seront disponibles, le cas échéant, ainsi que tout autre document qui viendrait a être déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que tout avenant ou complément à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d enregistrement aux États-Unis d Amérique, des exemplaires du document d enregistrement américain, du prospectus ainsi que de tout autre document nécessaire déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site internet de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par GAZ DE FRANCE ou par un mandataire dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres SUEZ peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de GAZ DE FRANCE (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de SUEZ (www.suez.com). Déclarations prospectives Ce document contient des informations et des déclarations prospectives concernant GAZ DE FRANCE, SUEZ et leurs activités regroupées après réalisation de l opération de rapprochement envisagée. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières, des synergies, des économies de coûts et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs, des attentes, des économies et des avantages liés à l opération envisagée concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d autres termes similaires. Bien que les directions de GAZ DE FRANCE et SUEZ estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, l attention des investisseurs et des porteurs de titres GAZ DE FRANCE et SUEZ est attirée sur le fait que ces déclarations prospectives sont sans garantie de performance future et sont soumises à divers risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de GAZ DE FRANCE et de SUEZ, qui peuvent impliquer que les résultats, les développements effectifs, les synergies, économies et avantages liés à l opération envisagée diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par GAZ DE FRANCE et SUEZ auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de risque» du Document de Base de GAZ DE FRANCE enregistré le 1 er avril 2005 sous le numéro I et du document de référence de SUEZ déposé le 11 avril 2006 sous le numéro D , ainsi que dans les documents déposés par SUEZ auprès de la SEC, y compris ceux énumérés sous la section «Risk Factors» du rapport annuel 2004 (Annual Report on Form 20-F) enregistré par la SEC le 29 juin GAZ DE FRANCE et SUEZ ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables. Ce communiqué est également disponible sur internet : et Page 2 sur 2

17 COMMUNIQUE DE PRESSE Engagements proposés à la Commission Européenne par Suez et Gaz de France Paris, le 20 septembre Gaz de France et Suez ont communiqué, ce jour, leurs propositions destinées à remédier aux griefs identifiés par la Commission Européenne dans le cadre du projet de fusion entre les deux entreprises. Après examen et consultation des acteurs du marché sur ces propositions, la Commission devrait faire connaître sa décision sur l opération d ici la mi-novembre. Comme indiqué dans son communiqué du 19 août dernier, la Commission avait identifié quatre marchés sur lesquels la fusion des deux entreprises pourrait porter atteinte au bon fonctionnement de la concurrence : Les marchés du gaz naturel en Belgique Les marchés de l électricité en Belgique Les marchés du gaz naturel en France Le marché des réseaux de chaleur en France. Les propositions remises par les entreprises comportent les mesures suivantes : 1. Constitution d un nouveau concurrent en Belgique et en France Il sera créé une nouvelle société, ultérieurement cédée à un tiers, à laquelle il sera apporté un ensemble constitué : Du portefeuille des contrats de vente aux clients industriels de Distrigaz en Belgique et en France ainsi que des contrats de vente de gaz conclus par Distrigaz et Gaz de France avec SPE (deuxième opérateur sur le marché belge du gaz et de l électricité). D un approvisionnement en gaz constitué : - d un transfert progressif de contrats d approvisionnement à hauteur de 50 TWh/an (environ 4,5 milliards de m 3 ); - de contrats d approvisionnement supplémentaires de moyen terme entre le groupe fusionné et la nouvelle société. - des moyens techniques nécessaires à l activité de la société tels que des capacités de transport et de stockage. Page 1 sur 4

18 Suez et Gaz de France cèderaient cette nouvelle société au terme d un processus concurrentiel privilégiant un échange d actifs. 2. Gas Release Les parties proposent un programme de «gas release» en France et en Belgique. 3. Cession de SPE Cession de la participation de 25,5 % détenue par Gaz de France dans SPE. 4. Infrastructures en Belgique et en France En complément des nombreux investissements décidés ou engagés en 2006 en France et en Belgique, les entreprises proposent les mesures suivantes : A. Des mesures de gouvernance dans les sociétés en charge des infrastructures en France et en Belgique renforçant les garanties d indépendance des sociétés concernées. Il sera créé, à partir de Fluxys (société détenue à hauteur de 57 % par le groupe Suez, exploitante et propriétaire du réseau de transport de gaz naturel en Belgique), trois structures distinguant l exploitation et la propriété des infrastructures : - Fluxys Asset Owner («FAO») détiendra la propriété de l ensemble des infrastructures de transport/transit et stockage. Le groupe fusionné n en détiendra plus la majorité; - Fluxys International sera propriétaire du terminal GNL de Zeebrugge, d Huberator et des autres actifs hors de Belgique (ex. BBL etc). Le groupe fusionné en détiendra la majorité. - Fluxys System Operator («FSO») sera détenteur des droits sur les capacités et gestionnaire de toutes les infrastructures régulées (transport, transit, stockage, terminal de Zeebrugge). Le Groupe fusionné ne détiendra pas de participation directe et ne le contrôlera pas. B. Principales mesures sur les infrastructures. Mesures facilitant l accès au hub de Zeebruge ; engagement d ouvrir une consultation du marché avant fin 2007 pour la deuxième extension du terminal GNL de Zeebrugge et le renforcement de la capacité de transit nord-sud à travers la Belgique ; nouvelles capacités de stockage ; amélioration des règles de transparence du marché belge ; Page 2 sur 4

19 Transfert de Distrigaz & Co (qui commercialise les capacités de transit sur les axes Troll et RtR) à Fluxys ; application en Belgique du code de bonne conduite aux nouveaux contrats de transit ; Transfert de la participation de Gaz de France (25 %) dans Segeo (Société détentrice d un gazoduc en Belgique reliant la frontière hollandaise à la frontière française) à Fluxys; Mise à disposition par Gaz de France de capacités d acheminement sur Segeo ; Développement important par Gaz de France de capacités additionnelles de stockage en France pour accompagner le développement du marché à venir et accroissement important des capacités de déchargement et de regazéification du terminal de Montoir de Bretagne dont la capacité actuelle de 8 milliards de m 3 sera portée à 12 milliards de m 3 à moyen terme puis à 16 milliards de m 3. Filialisation des activités du gestionnaire de terminaux méthaniers en France, selon le modèle adopté en 2005 pour le réseau de transport (GRTgaz) et prochainement du réseau de distribution (GRD) dans la perspective de l ouverture totale du marché en Gaz de France a par ailleurs déjà procédé à la filialisation du terminal de Fos Cavaou. 5. Réseaux de chaleur Cession des réseaux de chaleur de Cofathec (la filiale Cofathec Coriance assure la gestion des contrats de délégation de service public des réseaux de chaleur auprès des collectivités locales). **** La mise en œuvre des propositions n affecterait pas la logique industrielle de la fusion Le nouveau groupe disposerait des moyens et d une taille suffisante pour un développement ambitieux, créateur d emplois, en conformité avec les engagements pris lors de la présentation du projet de fusion. Contacts Presse : Contacts Analystes : SUEZ SUEZ France : +33(0) Relations investisseurs : +33(0) Belgique : GAZ DE FRANCE GAZ DE FRANCE Service presse : +33(0) Relations Investisseurs : +33(0) Page 3 sur 4

20 Information importante Ce communiqué ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre pour la vente ou l'échange de titres Suez ou une offre de vente ou d'échange, ni une sollicitation d'une offre pour l'acquisition ou l'échange d'actions Gaz de France. Il ne constitue pas plus une offre de vente ou d'échange de titres dans un pays (y compris les États-Unis d'amérique, l'allemagne, l'italie et le Japon) dans lequel une telle offre, sollicitation, vente ou échange est illégal ou est soumis à un enregistrement en vertu du droit applicable dans ledit pays. Sa diffusion peut, dans certains pays, faire l'objet de restrictions légales ou réglementaires. Par conséquent, les personnes qui l'obtiendraient doivent s'informer sur l'existence de telles restrictions et s'y conformer. Dans toute la mesure permise par les lois et règlementations en vigueur, Gaz de France et Suez déclinent toute forme de responsabilité en cas de violation de ces restrictions par toute personne. Les actions Gaz de France qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement au bénéfice des porteurs d actions Suez (y compris les porteurs d ADS Suez (American Depositary Shares)) ne pourront être offertes ou vendues aux États-Unis d Amérique sans avoir fait l objet d un enregistrement ou bénéficié d une exemption à l obligation d enregistrement conformément au US Securities Act de 1933, tel que modifié. Pour les besoins de l opération de rapprochement projetée, les documents d information nécessaires seront déposés auprès de l Autorité des marchés financiers («AMF»). Dans la mesure où Gaz de France serait dans l obligation ou déciderait d enregistrer au États-Unis d Amérique les actions Gaz de France qui seront émises dans le cadre de l opération de rapprochement, elle déposerait auprès de la SEC (United States Securities and Exchange Commission) un document d enregistrement américain (registration statement on Form F-4) comprenant un prospectus. Il sera fortement recommandé aux investisseurs de lire les documents d information déposés auprès de l AMF, le document d'enregistrement américain (registration statement) et le prospectus s ils sont disponibles et lorsqu ils seront disponibles, ainsi que tout autre document approprié déposé auprès de la SEC et/ou de l AMF, ainsi que les avenants et les compléments à ces documents parce que ceux-ci contiendront des informations importantes. En cas d enregistrement aux États-Unis d Amérique, des exemplaires du document d enregistrement américain, du prospectus ainsi que des autres documents appropriés déposés auprès de la SEC, seront disponibles sans frais sur le site web de la SEC (www.sec.gov). Les investisseurs recevront, au moment opportun, des informations sur la manière d obtenir, sans frais, les documents relatifs à l opération par Gaz de France ou par son mandataires dûment désigné. Les investisseurs et les porteurs de titres Suez peuvent obtenir sans frais des exemplaires des documents déposés auprès de l AMF sur le site internet de l AMF (www.amf-france.org) ou directement sur le site internet de Gaz de France (www.gazdefrance.com) ou sur le site internet de Suez (www.suez.com), le cas échéant. Déclarations prospectives Ce communiqué contient des informations et des déclarations prospectives concernant Gaz de France, Suez et leurs activités regroupées après réalisation de l opération de rapprochement envisagée. Ces déclarations ne constituent pas des faits historiques. Ces déclarations comprennent des projections financières et des estimations ainsi que les hypothèses sur lesquelles celles-ci reposent, des déclarations portant sur des projets, des objectifs et des attentes concernant des opérations, des produits et des services futurs ou les performances futures. Ces déclarations prospectives peuvent souvent être identifiées par les mots «s'attendre à», «anticiper», «croire», «planifier» ou «estimer», ainsi que par d autres termes similaires. Bien que les directions de Gaz de France et Suez estiment que ces déclarations prospectives sont raisonnables, les investisseurs et les porteurs de titres Gaz de France et Suez sont alertés sur le fait que ces déclarations prospectives sont soumises à de nombreux risques et incertitudes, difficilement prévisibles et généralement en dehors du contrôle de Gaz de France et de Suez, qui peuvent impliquer que les résultats et développements attendus diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés, induits ou prévus dans les informations et déclarations prospectives. Ces risques comprennent ceux qui sont développés ou identifiés dans les documents publics déposés par Gaz de France et Suez auprès de l AMF, y compris ceux énumérés sous la section «Facteurs de risque» du Document de Référence de Gaz de France enregistré le 5 mai 2006 sous le numéro R et du document de référence de Suez enregistré le 11 avril 2006 sous le numéro D ainsi que dans les documents déposés par Suez auprès de la SEC, y compris ceux énumérés sous la section «Risk Factors» du rapport annuel 2005 (Annual Report on Form 20-F) enregistré par la SEC le 26 juin Gaz de France et Suez ne prennent aucun engagement de mettre à jour les informations et déclarations prospectives, à l exception de ce qui est requis par les lois et règlements applicables. Page 4 sur 4

Communiqué de presse. Projet de fusion entre Gaz de France et SUEZ

Communiqué de presse. Projet de fusion entre Gaz de France et SUEZ Communiqué de presse Projet de fusion entre Gaz de France et SUEZ GDF SUEZ : OBJECTIFS OPERATIONNELS ET FINANCIERS, GOUVERNANCE DU NOUVEAU GROUPE ET CALENDRIER Une stratégie de développement ambitieuse

Plus en détail

Titres participatifs Renault: Offre publique d'achat. 12 mars 2004

Titres participatifs Renault: Offre publique d'achat. 12 mars 2004 Titres participatifs Renault: Offre publique d'achat 12 mars 2004 Avertissement 1 Cette présentation a été préparée à des fins d information uniquement. La présente présentation ne doit pas être reproduite

Plus en détail

Ce communiqué ne doit pas être publié, distribué ou diffusé aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Ce communiqué ne doit pas être publié, distribué ou diffusé aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Communiqué de presse Vincennes, le 15 juin 2006 INTRODUCTION EN BOURSE D HEURTEY PETROCHEM SUR ALTERNEXT D EURONEXT PARIS (visa n 06-200 en date du 14 juin 2006) Suite à l enregistrement par l Autorité

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Accord de principe (Memorandum of Understanding ou MOU ) visant à combiner CEGEDEL, SOTEG et Saar Ferngas ( SFG ) 23 Juillet 2008 Le ministère de l Economie et du Commerce extérieur

Plus en détail

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros

Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros 26 mai 2015 Europcar annonce le lancement d une émission obligataire de 475 millions d euros Europcar Groupe S.A. («Europcar»), société anonyme de droit français, a annoncé aujourd hui le lancement d une

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 19 septembre 2006, AXA ANNONCE LE PRIX DE SOUSCRIPTION DES ACTIONS A EMETTRE DANS LE CADRE DE SON OPERATION D ACTIONNARIAT SALARIE 2006 (SHAREPLAN 2006) Le prix de souscription

Plus en détail

KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET ALTERNEXT PARIS

KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET ALTERNEXT PARIS La référence dans la production innovante et responsable de cacao Communiqué de presse Paris/Bruxelles, le 22 octobre 2015 KKO INTERNATIONAL REALISE SON INTRODUCTION EN BOURSE SUR ALTERNEXT BRUXELLES ET

Plus en détail

S informer sur. Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc.

S informer sur. Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc. S informer sur Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc. Autorité des marchés financiers Les offres publiques d acquisition : OPA, OPE, etc. Sommaire Les principaux acteurs 03 Les différentes

Plus en détail

Émission par CGGVeritas d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE)

Émission par CGGVeritas d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Émission par CGGVeritas d Obligations à Option de Conversion et/ou d Échange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE) Paris, le 13 novembre 2012 CGGVeritas (ISIN: FR0000120164 NYSE: CGV) annonce aujourd

Plus en détail

Pour diffusion immédiate

Pour diffusion immédiate Pour diffusion immédiate Communiqué de presse - Kaufman & Broad met en place le refinancement de sa dette senior - Eléments de performance financière et opérationnelle du 1 er trimestre 2014, estimés Paris,

Plus en détail

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre

Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le 4 octobre Information réglementée* Bruxelles, Paris, 10 octobre 2011 5h30 Les États belge, français et luxembourgeois apportent un soutien fort à Dexia dans la mise en œuvre du plan de restructuration annoncé le

Plus en détail

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France

Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Projet de nouvelle organisation et nominations à Gaz de France Paris, le 3 mai 2007 Gaz de France va mettre en place une nouvelle organisation de ses activités, qui fera prochainement l objet d une consultation

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC.

CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. CHARTE DU COMITÉ DE NOMINATION ET DE GOUVERNANCE D ENTREPRISE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE RESTAURANT BRANDS INTERNATIONAL INC. Adoptée le 11 décembre 2014 La présente charte détaille le but, la composition,

Plus en détail

Création d un leader européen des services informatiques : LogicaCMG et Unilog annoncent leur projet de rapprochement amical

Création d un leader européen des services informatiques : LogicaCMG et Unilog annoncent leur projet de rapprochement amical Le présent communiqué ne doit pas être distribué ou publié aux Etats-Unis, en Australie ou en Afrique du Sud Création d un leader européen des services informatiques : LogicaCMG et Unilog annoncent leur

Plus en détail

AXA ANNONCE LE PRIX DE SOUSCRIPTION DES ACTIONS A EMETTRE DANS LE CADRE DE SON OPERATION D ACTIONNARIAT SALARIE 2009 (SHAREPLAN 2009)

AXA ANNONCE LE PRIX DE SOUSCRIPTION DES ACTIONS A EMETTRE DANS LE CADRE DE SON OPERATION D ACTIONNARIAT SALARIE 2009 (SHAREPLAN 2009) Communiqué de presse 30 octobre 2009 AXA ANNONCE LE PRIX DE SOUSCRIPTION DES ACTIONS A EMETTRE DANS LE CADRE DE SON OPERATION D ACTIONNARIAT SALARIE 2009 (SHAREPLAN 2009) Le prix de souscription des actions

Plus en détail

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE)

Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange en actions nouvelles ou existantes (OCEANE) Communiqué du 6 octobre 2006 NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE, EN GRANDE BRETAGNE OU AU JAPON Emission par Solving International d obligations à option de conversion et/ou d échange

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015

Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Ne pas diffuser, publier ou distribuer, directement ou indirectement, aux États-Unis, au Canada, en Australie ou au Japon Communiqué de presse Paris, 5 mars 2015 Solairedirect enregistre son document de

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Paris, 5 mai 2015 Coface débute l année 2015 avec des résultats solides: chiffre d affaires et rentabilité en hausse pour le T1 Croissance du chiffre d affaires : +5,3% à périmètre et change courants (+2,3%

Plus en détail

visant les actions de la société initiée par la présentée par :

visant les actions de la société initiée par la présentée par : DEPOT D UN PROJET DE NOTE D INFORMATION RELATIVES A L OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE visant les actions de la société initiée par la SOCIETE IMMOBILIERE HAUSSMANN MOGADOR PROVENCE présentée par : Etablissement

Plus en détail

Résumé des principaux termes du rapprochement entre Axalto et Gemplus

Résumé des principaux termes du rapprochement entre Axalto et Gemplus Résumé des principaux termes du rapprochement entre Axalto et Gemplus Un rapprochement entre égaux Axalto Holding N.V. («Axalto») et Gemplus International S.A. («Gemplus») ont signé le 6 décembre 2005

Plus en détail

Bernard Loiseau SA. Place de cotation des actions : Bourse de Paris Eurolist Compartiment C Code SICOVAM : 6696 Code ISIN FR000 0066961

Bernard Loiseau SA. Place de cotation des actions : Bourse de Paris Eurolist Compartiment C Code SICOVAM : 6696 Code ISIN FR000 0066961 Bernard Loiseau SA Saulieu le 24 mai 2011 Place de cotation des actions : Bourse de Paris Eurolist Compartiment C Code SICOVAM : 6696 Code ISIN FR000 0066961 Approbation par l Assemblée générale mixte

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

Cette offre et le projet de note d information en réponse de Hitechpros restent soumis à l examen de l AMF.

Cette offre et le projet de note d information en réponse de Hitechpros restent soumis à l examen de l AMF. Communiqué Paris, 27 mars 2012 Dépôt d un projet de note d information en réponse au projet de note d information de HTP Manager à l occasion de l offre publique d achat simplifiée visant les actions Le

Plus en détail

APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Publicité préalable à la décision de transfert d Euronext Paris sur Alternext APPROBATION PAR L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU TRANSFERT DE LA COTATION DES TITRES DE LA SOCIETE PISCINES DESJOYAUX SA D

Plus en détail

Création d'un leader mondial de l Energie et de l Environnement

Création d'un leader mondial de l Energie et de l Environnement Réunion d'information 28 février 2006 Création d'un leader mondial de l Energie et de l Environnement Avertissement Information importante Ce document ne constitue ni une offre d'achat ou d'échange, ni

Plus en détail

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale

Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Ce document vous est offert par la Banque Carrefour de la sécurité sociale. Il peut être diffusé librement, à condition de mentionner la source et l URL Banque Carrefour de la Sécurité Sociale Chaussée

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

BNP Paribas Conserver l avance

BNP Paribas Conserver l avance BNP Paribas Conserver l avance Augmentation de capital avec DPS et remboursement intégral des actions de préférence 29 septembre 2009 1 Avertissement LES CHIFFRES FIGURANT DANS LES PRESENTES N ONT PAS

Plus en détail

Les indices customisés

Les indices customisés Les indices customisés d IEM Finance Indices boursiers, l expertise spécialisée d IEM Finance 2 Les indices boursiers sont au cœur de l innovation financière car ils sont une synthèse d informations multiples.

Plus en détail

Compte Rendu de l Assemblée Générale Mixte du 17 août 2015

Compte Rendu de l Assemblée Générale Mixte du 17 août 2015 Compte Rendu de l Assemblée Générale Mixte du 17 août 2015 Marseille, le 31 août 2015 - Les actionnaires d Avenir Telecom (cotée sur NYSE Euronext Paris Compartiment C), acteur de référence dans la conception

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

Succès de l'introduction en bourse de Vectrane sur l Eurolist B by Euronext Paris

Succès de l'introduction en bourse de Vectrane sur l Eurolist B by Euronext Paris Communiqué de Presse 13 décembre 2005 Succès de l'introduction en bourse de Vectrane sur l Eurolist B by Euronext Paris Vectrane se félicite du succès rencontré par le placement de ses actions. D un montant

Plus en détail

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014

Communiqué de presse. Le 5 novembre 2014 Communiqué de presse Le 5 novembre 2014 Alstom : niveau record de commandes et amélioration de la profitabilité au premier semestre 2014/15, Etapes clés franchies dans le projet avec General Electric Dans

Plus en détail

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012 Société anonyme avec Conseil d Administration Au capital social de 7 097 879 Siège social : 155 avenue de la Rochelle, 79000 Niort B 025 580 143 RCS Niort RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

Orco Property Group présente son projet de plan de restructuration

Orco Property Group présente son projet de plan de restructuration Communiqué de Presse N EST PAS DESTINE A UNE MISE EN CIRCULATION, PUBLICATION OU DISTRIBUTION AUX ETATS UNIS D AMERIQUE OU DANS TOUT AUTRE JURISDICTION DANS LAQUELLE LA CIRCULATION DU PRESENT COMMUNIQUE

Plus en détail

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011

Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international. 31 janvier 2011 Lagardère SCA a reçu une offre de rachat ferme pour ses activités de magazines à l international 31 janvier 2011 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans ce document ne se rapportent pas à

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE. Société Anonyme au capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S.

UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE. Société Anonyme au capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S. UNION FINANCIERE DE FRANCE BANQUE Société Anonyme capital de 15 465 346,96 Siège Social : 32 avenue d Iéna 75116 PARIS 473 801 330 R.C.S. PARIS Descriptif du programme de rachat d actions torisé par l

Plus en détail

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements

Essentiel. Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Essentiel Commerzbank Partners, vos solutions d investissements Instrument financier garanti en capital à échéance Un objectif de rendement de 8 % par an Une durée d investissement conseillée de 8 ans

Plus en détail

- Le Refus de Genzyme d Engager des Discussions Constructives Conduit Sanofiaventis à Présenter son Offre Directement aux Actionnaires -

- Le Refus de Genzyme d Engager des Discussions Constructives Conduit Sanofiaventis à Présenter son Offre Directement aux Actionnaires - Communiqué de presse de Sanofi-aventis Sanofi-aventis Initie une Offre Publique d Achat en vue d Acquérir l Intégralité des Actions en Circulation de Genzyme pour $69 en Numéraire Par Action - Le Refus

Plus en détail

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue

RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Paris, le 05/03/2015 RESULTATS 2014 Swiss Life France enregistre une bonne progression de son résultat associée à une croissance soutenue Swiss Life France annonce une progression de son résultat opérationnel

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT

COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT COMMUNIQUE DE PRESSE DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT VISANT LES ACTIONS ET OBLIGATIONS REMBOURSABLES EN ACTIONS DE LA SOCIETE INITIÉE PAR CONSEILLÉE PAR PRÉSENTÉE PAR Prix de l Offre : 3,20

Plus en détail

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION 1 TEMBEC INC. MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. INTRODUCTION A. Objet et objectifs Le Conseil d administration (le «Conseil») de la société par actions Tembec Inc. (la «Société») est responsable de

Plus en détail

(1) Les chiffres ne sont pas audités.

(1) Les chiffres ne sont pas audités. Paris, le 27 juillet 2015, 07h00 Systèmes Intelligents de Sûreté Protection en Milieux Nucléaires Projets et Services Industriels Impression 3D À propos de Groupe Gorgé Créé en 1990, Groupe Gorgé est un

Plus en détail

Paris, le 8 février 2016

Paris, le 8 février 2016 Paris, le 8 février 2016 ECOSLOPS lance une émission par placement privé d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) à échéance 19 février

Plus en détail

GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS

GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS GENERALE DE SANTE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 42.320.396,25 EUROS SIEGE SOCIAL : 96, AVENUE D IENA 75116 PARIS N 383 699 048 RCS PARIS ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ANNUELLE DU 6 JUIN 2012 RESULTATS DES

Plus en détail

Émission par GECINA d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE)

Émission par GECINA d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) Paris, le 1 er avril 2010 Communiqué de presse Émission par GECINA d Obligations à option de Remboursement en Numéraire et/ou en Actions Nouvelles et/ou Existantes (ORNANE) Exercice en totalité de l option

Plus en détail

EMISSION PAR VILMORIN D OBLIGATIONS À OPTION DE CONVERSION ET/OU D ECHANGE EN ACTIONS NOUVELLES OU EXISTANTES (OCEANE)

EMISSION PAR VILMORIN D OBLIGATIONS À OPTION DE CONVERSION ET/OU D ECHANGE EN ACTIONS NOUVELLES OU EXISTANTES (OCEANE) Communiqué Ne pas diffuser aux Etats-Unis, en Australie, au Canada ou au Japon Paris, le 4 juin 2008 Société anonyme à Conseil d Administration au capital de 204 225 819,25 euros. Siège social : 4, Quai

Plus en détail

Altergaz, fournisseur de gaz naturel

Altergaz, fournisseur de gaz naturel Altergaz, fournisseur de gaz naturel Notre vision : devenir le premier fournisseur alternatif de gaz naturel en France Altergaz souhaite offrir à ses clients professionnels, entreprises, collectivités

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L OPERATION

INTRODUCTION EN BOURSE PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L OPERATION INTRODUCTION EN BOURSE PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L OPERATION Certains termes et certaines expressions commençant par une majuscule utilisés dans ce descriptif résumé des principales caractéristiques

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada.

Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. Le Groupe Banque TD fera l acquisition du portefeuille de cartes de crédit de la Banque MBNA Canada. La TD devient l une des principales banques émettrices de cartes de crédit au Canada. Il s agit d une

Plus en détail

Ne pas distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Ne pas distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Bernin, le 26 septembre 2013 Communiqué de presse Résultat de la procédure de désintéressement des porteurs d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes à échéance

Plus en détail

SUCCES DE L INTRODUCTION EN BOURSE SUR LE MARCHE ALTERNEXT PARIS

SUCCES DE L INTRODUCTION EN BOURSE SUR LE MARCHE ALTERNEXT PARIS SOLUTIONS RÉSEAUX POUR L INTERNET DES OBJETS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 20 mai 2016 SUCCES DE L INTRODUCTION EN BOURSE SUR LE MARCHE ALTERNEXT PARIS AUGMENTATION DE CAPITAL D ENVIRON 12,8 M PRIX DE

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

AMOEBA annonce l enregistrement de son document de base dans le cadre de son projet d introduction en bourse sur le marché réglementé d Euronext Paris

AMOEBA annonce l enregistrement de son document de base dans le cadre de son projet d introduction en bourse sur le marché réglementé d Euronext Paris COMMUNIQUE DE PRESSE AMOEBA annonce l enregistrement de son document de base dans le cadre de son projet d introduction en bourse sur le marché réglementé d Euronext Paris Le présent communiqué ne doit

Plus en détail

Présentation du guide relatif à la prévention des manquements d initiés imputables aux dirigeants des sociétés cotées

Présentation du guide relatif à la prévention des manquements d initiés imputables aux dirigeants des sociétés cotées Présentation du guide relatif à la prévention des manquements d initiés imputables aux dirigeants des sociétés cotées Bernard Esambert, membre du Collège Benoît de Juvigny, secrétaire général adjoint Conférence

Plus en détail

Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris

Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris Société anonyme au capital de 411 403 467,60 Siège social : 12, place des Etats-Unis 75116 Paris 582 041 943 RCS Paris RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 6 NOVEMBRE 2013

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE NE PAS DIFFUSER AUX ETATS-UNIS D AMERIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 4 juin 2007 LANCE LA SECONDE TITRISATION DE RISQUE D ASSURANCE AUTOMOBILE SUR UN PORTEFEUILLE PANEUROPEEN annonce le lancement de

Plus en détail

Principales caractéristiques de l augmentation de capital en numéraire réservée aux adhérents du Plan d Epargne d Entreprise du Groupe Accor

Principales caractéristiques de l augmentation de capital en numéraire réservée aux adhérents du Plan d Epargne d Entreprise du Groupe Accor Information Règlementée Paris, 29 Mars 2007 Principales caractéristiques de l augmentation de capital en numéraire réservée aux adhérents du Plan d Epargne d Entreprise du Groupe Accor Accor S.A. a décidé

Plus en détail

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire

A. La distinction entre marchés primaire et secondaire. 1. Le marché financier et ses deux compartiments : le marché primaire et le marché secondaire Chap 2 : Le marché financier et son rôle économique Les marchés de capitaux assurent le financement de l économie. Sur ces marchés se confrontent des agents à la recherche de financements et d autres à

Plus en détail

Croissance organique : 2,4 %

Croissance organique : 2,4 % Communiqué de Presse Chiffre d affaires du 1 er trimestre 2015 : 872,0 M Croissance organique : 2,4 % Paris, 28 avril 2015 Sopra Steria Group annonce un chiffre d affaires de 872,0 M au 1 er trimestre

Plus en détail

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION ELECTRICITE DE STRASBOURG Société Anonyme au capital de 71 090 040 Siège social : 26, Boulevard du Président Wilson 67000 STRASBOURG 558 501 912 R.C.S STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 Communiqué de presse Cession par les Managers, Monsieur Gauthier Louette, et le FCPE SPIE Actionnariat 2011 dans le cadre de l introduction en bourse de SPIE Cergy, le 3 octobre 2014 Conformément aux

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur...

Le futur compteur communicant gaz. Tout savoir sur... Le futur compteur communicant gaz Tout savoir sur... Votre distributeur de gaz naturel GrDF, Gaz Réseau Distribution France, est la filiale du groupe GDF SUEZ chargée de la gestion du réseau de distribution

Plus en détail

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014

Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien. Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Objet Restaurant Brands International Inc. Compagnie constituée en vertu du droit canadien Charte du comité de rémunération Adoptée le 11 décembre 2014 Le comité de rémunération est créé par le Conseil

Plus en détail

Ne pas distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon.

Ne pas distribuer directement ou indirectement aux Etats-Unis d Amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Bernin, le 19 septembre 2013 Communiqué de presse Ouverture du 20 septembre 2013 au 26 septembre 2013 de la procédure de désintéressement des porteurs d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange

Plus en détail

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT

PROJET DE LOI. NOR : MAEJ1208094L/Bleue-1 ------ ÉTUDE D IMPACT RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère des affaires étrangères PROJET DE LOI autorisant l approbation de l accord entre le Gouvernement de la République française, le Conseil fédéral suisse et l Organisation européenne

Plus en détail

Présentation de l accord de restructuration des OCEANEs (1) et

Présentation de l accord de restructuration des OCEANEs (1) et Présentation de l accord de restructuration des OCEANEs (1) et de réduction de la dette 29 décembre 2009 (1) Les Obligations Convertibles et/ou Echangeables en Actions Nouvelles ou Existantes ont été émises

Plus en détail

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion

Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion Charte du conseil d administration de La Banque Toronto-Dominion ~ ~ Superviser la gestion de l entreprise et des affaires de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Nous assurons la surveillance nécessaire

Plus en détail

Guide d information sur les OPCVM

Guide d information sur les OPCVM Guide d information sur les OPCVM 1. Les OPCVM : Définition et types. 2. Les Avantages d un placement en OPCVM. 3. L a constitution d un OPCVM. 4. Le fonctionnement d un OPCVM. 5. Les frais de gestion

Plus en détail

Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018

Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018 Bernin, le 12 septembre 2013 Communiqué de presse Emission par Soitec d Obligations à option de Conversion et/ou d Echange en Actions Nouvelles ou Existantes (OCEANE), à échéance 18 septembre 2018 Exercice

Plus en détail

Sommaire. Présentation du groupe GDF-SUEZ Analyse SWOT Recommandations Conclusion

Sommaire. Présentation du groupe GDF-SUEZ Analyse SWOT Recommandations Conclusion Sommaire Présentation du groupe GDF-SUEZ Analyse SWOT Recommandations Conclusion GAZ DE FRANCE : Le Groupe Gaz de France est un acteur majeur de l'énergie en Europe. Numéro Un européen de la distribution

Plus en détail

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine.

Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Les marchés financiers offrent des opportunités à long terme pour rechercher un potentiel de valorisation de votre patrimoine. Afin d en profiter, le Plan d Epargne en Actions (1) (PEA) et le Plan d Epargne

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing

CAHIER DES CHARGES. N 1 : Juin 2013. Consultation d experts en Communication et en Webmarketing CAHIER DES CHARGES Consultation d experts en Communication et en Webmarketing N 1 : Juin 2013 Date de publication : 11/06/2013 Date de clôture des candidatures : 25/06/2013 à 12h00 Le présent cahier des

Plus en détail

OBER Société anonyme au capital de 2 061 509.45 Siège social : 31, route de Bar 55000 Longeville-en-Barrois 382 745 404 R.C.S.

OBER Société anonyme au capital de 2 061 509.45 Siège social : 31, route de Bar 55000 Longeville-en-Barrois 382 745 404 R.C.S. OBER Société anonyme au capital de 2 061 509.45 Siège social : 31, route de Bar 55000 Longeville-en-Barrois 382 745 404 R.C.S. Bar-le-Duc Avis de réunion valant avis de convocation Mesdames et Messieurs

Plus en détail

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1

RESULTATS ANNUELS 2013. IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair 1 Bruxelles, 27 mars 2014 17h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE RESULTATS ANNUELS 2013 IMMOBEL annonce un résultat en léger bénéfice, malgré le report début 2014 de la vente du projet Belair

Plus en détail

Panier Mai 2014 ARKEON

Panier Mai 2014 ARKEON Cette offre ne donne pas lieu à un prospectus visé par l AMF Réduction ISF 2014 Réduction de 50% de l investissement plafonnée à 45 000 en contrepartie d une durée de blocage de 5 ans + année de souscription

Plus en détail

LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA

LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA LES INTERVENANTS DE LA BOURSE DES VALEURS DE CASABLANCA Plan INTRODUCTION 1 / LA SOCIÉTÉ DE BOURSE DE CASABLANCA 2 / L AUTORITE DE SURVEILLANCE (CDVM) 3 / LES SOCIETES DE BOURSE 4 / LES ORGANISMES DE PLACEMENT

Plus en détail

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1

Principaux éléments des comptes 2004 IFRS. Comptes annuels 2004 IFRS Relations Investisseurs 1 Principaux éléments des comptes 2004 IFRS 1 Avertissement Veolia Environnement est une société cotée au NYSE et à Euronext Paris et le présent document contient des «déclarations prospectives» (forward-looking

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE

CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE CREDIT AGRICOLE DE NORMANDIE SEINE Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : Cité de l Agriculture - chemin de la Bretèque - 76230 BOIS-GUILLAUME Siret 433 786 738 00016 - APE

Plus en détail

Texte des résolutions proposées

Texte des résolutions proposées 1 2 3 4 5 6 7 Résolutions de la compétence de l Assemblée Générale Ordinaire Première Résolution (Approbation des comptes sociaux de l exercice 2007) L Assemblée Générale, après avoir pris connaissance

Plus en détail

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION EXPORTATION ET DÉVELOPPEMENT CANADA MANDAT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION DU CONSEIL D ADMINISTRATION I. COMPOSITION ET FONCTIONNEMENT DU COMITÉ DE LA VÉRIFICATION 1. Le Comité de la vérification (le «comité»)

Plus en détail

Ne pas diffuser aux Etats-Unis. COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D UN PROJET DE NOTE D INFORMATION PRESENTE PAR LA SOCIETE

Ne pas diffuser aux Etats-Unis. COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D UN PROJET DE NOTE D INFORMATION PRESENTE PAR LA SOCIETE COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D UN PROJET DE NOTE D INFORMATION PRESENTE PAR LA SOCIETE EN REPONSE AU PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE INITIEE PAR LA SOCIETE PRESENTEE PAR VISANT LES ACTIONS DE

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT Comité d audit 1.1 Membres et quorom Au moins quatre administrateurs, qui seront tous indépendants. Tous les membres du comité d audit doivent posséder des compétences financières

Plus en détail

Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune (ISF)

Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune (ISF) S informer sur Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune (ISF) Octobre 2009 Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune

Plus en détail

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier»

S informer sur. Les SCPI. la «pierre papier» S informer sur Les SCPI la «pierre papier» Janvier 2014 Autorité des marchés financiers Les SCPI / la «pierre papier» Sommaire Les particularités d un placement en SCPI 03 Les différentes catégories de

Plus en détail

Press Release. Nanterre, le 12 septembre 2012

Press Release. Nanterre, le 12 septembre 2012 Ce communiqué ne constitue pas une offre de valeurs mobilières aux Etats-Unis d Amérique ni dans tout autre pays. Les Obligations (et les actions sous-jacentes) ne peuvent être ni offertes ni cédées aux

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Résultats pour le premier semestre 2014 : Croissance et rentabilité en ligne avec les objectifs

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E. Résultats pour le premier semestre 2014 : Croissance et rentabilité en ligne avec les objectifs Paris, 29 juillet 2014 Résultats pour le premier semestre 2014 : Croissance et rentabilité en ligne avec les objectifs Croissance du chiffre d affaires de +1,8% à périmètre et change constants Taux de

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES

COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES Paris, le 28 août 203 COMMUNIQUÉ DE PRESSE BOUYGUES er SEMESTRE 203 BONNE PERFORMANCE COMMERCIALE DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION LES PLANS D ADAPTATION DÉLIVRENT LES RÉSULTATS ATTENDUS AMÉLIORATION DE LA

Plus en détail

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011...

G Annexe. RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011. Résolutions soumises à l Assemblée générale mixte du 24 mai 2011... G Annexe RÉSOLUTIONS SOUMISES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE du 24 mai 2011...514 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2010 EDF 513 G ANNEXE Ordre du jour À TITRE ORDINAIRE : Approbation des rapports et comptes annuels

Plus en détail

Technip lance une émission réplicative de son financement obligataire synthétique

Technip lance une émission réplicative de son financement obligataire synthétique Paris, le 3 mars 2016 Le présent communiqué ne constitue pas une offre de souscription à l attention d une quelconque personne en Afrique du Sud, en Australie, au Canada, aux Etats-Unis d'amérique, au

Plus en détail

Ordre du jour & projets de résolutions Assemblée générale mixte du 31 mai 2013

Ordre du jour & projets de résolutions Assemblée générale mixte du 31 mai 2013 Société ABC arbitrage Société anonyme à conseil d administration au capital de 835 310 euros 59 cents Siège social : 18, rue du Quatre Septembre, 75002 Paris 400 343 182 RCS Paris Ordre du jour & projets

Plus en détail

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre

TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre TOTAL S.A. 2 place Jean Millier La Défense 6 92400 COURBEVOIE 542 051 180 RCS Nanterre Assemblée Générale Mixte du 17 mai 2013 Rapport du Conseil d'administration sur les résolutions présentées à l'assemblée

Plus en détail

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération;

COMITÉ D AUDIT. minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; COMITÉ D AUDIT 1. Composition et quorum minimum de cinq administrateurs nommés par le Conseil, dont obligatoirement le président du Comité des RH et de la rémunération; seuls des administrateurs indépendants,

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers Audit 63, rue de Villiers 61, rue Henri Régnault 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex 92400 Courbevoie

PricewaterhouseCoopers Audit 63, rue de Villiers 61, rue Henri Régnault 92208 Neuilly-sur-Seine Cedex 92400 Courbevoie Rapport spécial des Commissaires aux Comptes sur l émission d actions de préférence avec maintien du droit préférentiel de souscription (Assemblée Générale Extraordinaire du 30 avril 2009 24 ème résolution)

Plus en détail

Base de données économiques et sociales

Base de données économiques et sociales les infos DAS - n 073 4 juin 2015 Base de données économiques et sociales La loi du 14 juin 2013 de sécurisation de l emploi 1 a entériné la création de la base de données économiques et sociales (BDES)

Plus en détail

Rachat par MAUREL & PROM de 16.005.307 OCEANE 2014 au prix unitaire de 16,90 euros (ISIN : FR0010775098)

Rachat par MAUREL & PROM de 16.005.307 OCEANE 2014 au prix unitaire de 16,90 euros (ISIN : FR0010775098) Paris, le 6 juin 2014 Communiqué de presse Rachat par MAUREL & PROM de 16.005.307 OCEANE 2014 au prix unitaire de 16,90 euros (ISIN : FR0010775098) Concomitamment au placement privé d Obligations à option

Plus en détail