FINOANA SY FAHAZAVANA FOI ET LUMIERE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FINOANA SY FAHAZAVANA FOI ET LUMIERE"

Transcription

1 FINOANA SY FAHAZAVANA FOI ET LUMIERE BELGIQUE-BELGIE P.P 5060 SAMBREVILLE 6/69330 Gazety avoakan ny Mpiaramivavaka Kristianina Malagasy eto Bénélux (M.K.M.B.) Bulletin de liaison et d information de la Communauté Chrétienne Malgache au Bénélux 40 Boulevard Bischoffscheim Bruxelles MENSUEL Editeur Responsable : Taona faha 6 Laharana 06 Febroary 2003 rue A.Chif, CHATELINEAU. V eillée de prière oecuménique, culte oecuménique, manifestation oecuménique... Les chrétiens de Madagascar y sont habitués, notamment ceux issus de la FFKM (Fédération des Eglises Chrétiennes à Madagascar : FJKM Réformée, Katolika Romana, FLM Luthérienne, EEM Anglican). Et ces Eglises chrétiennes jouent un grand rôle dans l histoire du pays depuis près de 185 ans. Plusieurs observateurs internationaux et /ou politologues sont convaincus par exemple, que l oecuménisme à Madagascar a beaucoup contribué à l accession du tenant du pouvoir actuel. A noter que l actuel Président de la République est un des vice-présidents de la FJKM (Eglise Reformée). Espérons seulement qu il n oublie pas qu une République est laïque. «Le peuple Malagasy constitue une Nation organisée en état souverain et laïc... (Constitution de la République, Titre premier, Article premier.)». Aussi, les chrétiens malagasy ne représentent à peine que la moitié de la population de l Ile : ils ont du pain sur la planche au point de vue évangélisation!... Mais il y a une chose que j aimerai partager avec vous concernant l oecuménisme au pays : on parle rarement de dialogue inter-églises. Même au sein de la FFKM, le dialogue qui toucherait le fond de notre théologie existe-til réellement? J espère que mon inquiétude n est pas fondée. Il me semble que l oecuménisme doit d abord passer par l étude, l analyse de la base et/ou du fondement de l autre, en toute sincérité. Prier ensemble, bien sûr, est indispensable; mais partager la Parole, échanger, dialoguer, ECOUTER l Autre, c est aussi nécessaire. Nos théologies sont différentes. A ma connaissance, le dialogue existe chez les responsables d Eglises Malagasy; mais est nouveau (ou inconnu) chez les simples chrétiens de base. Nouveau et pourtant à l évidence, incontournable car la pluralité est une dimension essentielle de notre réalité quotidienne surtout pour nous chrétiens résidant en Europe. L Evangile met au premier plan l Amour du prochain, voir de l ennemi. A ce titre, tout Etre humain mérite mon respect et est digne d être écouté. Précisément le dialogue me paraît être la rencontre respectueuse de l autre et donc, lorsque c est le cas, de la foi qui fonde et structure sa vie. Mais pour entrer en dialogue nul besoin d abandonner ses convictions, au contraire! Nous allons avec les nôtres à la rencontre de l autre, avec les siennes et nous essaierons de nous comporter à son égard, dans l écoute attentive et bienveillante, comme nous souhaitons qu il se comporte avec nous. Ainsi seulement l échange peut être vrai et fructueux. Il n y a aujourd hui de témoignage audible que dans le dialogue et il n y a de dialogue vrai qu entre des personnes qui attestent leurs convictions. Unification : Non; Unité dans la diversité : Oui. Dans la sincérité d un tel partage chacun se risque à l écoute de l autre et s expose sous le regard de DIEU au témoignage de l Autre. Il me semble qu il s agit là d une attitude conforme à l Evangile qui nous rappelle d aimer le prochain rencontré. Et voilà la base de l oecuménisme : aimer l Autre, son prochain. TSAROVY- TSAROVY!!! ALAHADY 23 FEBROARY 2003 FANOMPOAMPIVAVAHANA sy FANDRAISANA FIVORIAMBE ARA-DALANA TONGAVA -TONGAVA : amin ny TELO ORA TSY DISO (15h) Misy mpiandry zaza. DIMANCHE 23 FEVRIER 2003 CULTE avec CENE ASSEMBLEE GENERALE A 15h en L Eglise de Bruxelles-Botanique (métro botanique) Garderie : de 15h à 18h. Calendrier MKMB 2003 : 5 euros T-shirt MKMB : 9 euros Bics MKMB : 1,25 euros Souhaitez-vous en commander d avance? Il suffit de sonner au 0477/ Pejy 1

2 Ry havana, Amin ny fifaliana tokoa no iarahabana ny zanaky ny FJKM rehetra aty ampitan ny Ranomasina amin izao fahatrarana ny Taona Vaovao izao, dia ny taona «Arahaba ry ilay nohasoavina, ny Tompo momba anao (Lioka.1/28). Raha mitodika ny lasa ka mamisavisa ny zavanitranga teo amin ny fiainan ny Firenena sy ny Fiangonana isika, dia tsaroana ary azo tsapain-tanana ny tàna-maherin Andriamanitra. Raha nananontanona ny ady an-trano sy ny fivakisana, raha nirongatra ny fankahalàna ara-poko sy ara-pihaviana ka nahafatesana olona maro sy faharavam-pananana teto amin ny firenena dia nahagaga sy nampiaiky volana ny maro ny fitantanan Andriamanitra sy ny fitondrany. Izany indrindra no maha-marina mandrakariva ny soratr i Paoly Apostoly manao hoe: Raha Andriamanitra no momba antsika, iza no hahatohitra antsika» (Rom.8/31). Tsaroana tokoa ny fiarovan Andriamanitra tamin ireny olana goavana teto amin ny firenena ireny. Tsapa ary azo notsapain-tànana ny fombany ny olony na dia tao anatin ny memy mirehitra afo aza. Ankehitriny ary dia mibanjina ny ho avy indray isika noho izao taona vaovao izao. Mibanjina ny ho avy ka mirary soa ho anareo rehetra aty am-pielezana. Mirary anareo hijoro tsara amin ny finoana an i Jesoa Kristy eo am-pamakivakiana ity taona vaovao ity. Izy no ho lohalàlana sy vodilàlana ka ho andri-rahona raha antoandro hitari-dàlana azy ary andri-afo nony alina ho fahazavana ho azy, handehanany andro aman alina (Eks.13/21). Raha miorina tokoa ao amin ny Tompo isika dia afaka mandroso andro aman alina, na hainandro bena amin ny ririnina mamirifiry, na ny fanenjehana na ny sakana maro samihafa dia tsy hampihemotra antsika ireny rehetra ireny. Ho tratra avokoa ny tanjona kendrena, ho tontosa ny vinavina nokasaina. Eny raha miorina marina ao amin ny Tompo Jesoa isika dia azo antoka ny ho avy ka tsy hierikerika foana na hatahotra eo am-pamakivakiana indray ity taona ity. Ary satria làlana mbola tsy fantatra akory izao làlana hizorantsika izao, làlan-davitra tsy ahita-mitsinjo, mety misy longoa mitoto-bozaka sy fandrika isankarazany, dia mba ho to amintsika anie ny tsodranon i Apostoly Joda manao hoe: Ary ho an Izay maharo anareo mba tsy ho tafintohina, ary hametraka anareo tsy hanantsiny eo anoloan ny voninahiny amin ny firavoravoana, ho an Andriamanitra tokana, Mpamonjy antsika, amin ny alalan i Jesoa Kristy Tompontsika anie, ny voninahitra sy ny fahalehibeazana, ny fanjakana sy ny fahefana hatramin ny taloha indrindra sy ankehitriny ary mandrakizay. Amen (Jod.24, 25). Ho aminareo rehetra anie ny Fiadanan ny Tompo. Razafimahefa Edmond, Mpitandrina Filohan ny FJKM Pejy 2!"#"$"%& ' #""$()$*+"*," #""+ C est dès la création - donc avant la chute - que l homme et la femme furent créés et associés. Le sexe n est pas le résultat de la première faute; mais il la précède; aussi bien la fonction sexuelle, étant voulue par Dieu, n est pas péché. L union des corps est légitime, mais en même temps, nous devons apprendre les privilèges et les conditions attachées à cette union. Par le sexe, Dieu nous a fait procréateurs et qu en cela, pour une part, réside l image de Dieu qui est en nous. Ainsi, il nous est donné d être pères et mères de nouvelles vies; mais cette création n est bénie que si la fonction sexuelle s accomplit dans le mariage et la fidélité. C est donc à la lumière de ce que doit être l union matrimoniale qu on doit comprendre les phénomènes qui nous étonnent ou nous éprouvent. C est parce qu un tel but nous sera offert que nous pourrons admettre la nécessaire maîtrise de soi dans la vie solitaire comme dans l union. Avant de posséder un autre être, il faut se posséder et se dominer. Ainsi, on saisira toute la spiritualité qui pourra illuminer la rencontre qu on doit espérer. Cette voie acheminera vers la plénitude de l amour humain. Celui-ci ne peut être réduit, comme le veulent certains moralistes, à des relations intellectuelles ou affectives, ni comme le prétendent certains jouisseurs, à de simples relations physiques; mais la plénitude de l amour humain réside dans le fait que deux êtres dans leur totalité (pensée, sentiment, instinct et corps) constituent une extraordinaire et subite harmonie. Un tel programme envisage l éducation sexuelle comme un élément dépendant de l ensemble des notions et des conditions qui feront d un homme et de la femme un(e) croyant(e) dont toute l existence est dominée par la vision de son destin spirituel. La prostitution est condamnable à ce sujet parce qu en elle il n y a pas d amour vrai et total, et parce qu elle est infidélité au plan divin, elle est une dispersion de l homme à travers des sensations et des expériences diverses. Les choses ont beaucoup évolué en ce qui concerne les relations entre les hommes et les femmes. Loin de nous de porter un regard tout à fait négatif à la «morale chrétienne» qui prévalait du temps de nos parents ou de nos grand-parents. Le véritable problème est, à mon avis, la méconnaissance de ce qu est l amour. La langue française n a en effet qu un mot pour le désigner, là où le grec en a trois : - l un exprime (disons, faute de mieux) l amour charnel, c est l éros (duquel dérive notre adjectif érotique); - l autre exprime l amour intellectuel, mais peut aller jusqu à une passion irréfléchie, c est le philia (duquel dérive le mot philosophie, ou les déviations passionnelles

3 comme la pédophilie, etc...); - le troisième exprime ce que nous pouvons appeler l amour spirituel, l amour désintéressé, amour sacrifice, peut être : on aime parce qu on aime sans attendre d être payé en retour, c est l agape. Les hommes de tous les temps ne prennent en considération du grec qu un double détermination d un sentiment capital dans la vie humaine; faisant d Eros leur idole et accordant à Agapé le titre de vertu. Aimer une femme, pensent quelquefois les hommes, c est bien la désirer et désirer la posséder. Et nous dirons qu ainsi Eros mène le jeu. Il y a aussi une autre puissance, plus subtile et plus rare, qui tient plus la tête que le coeur; plus le corps ou l instinctif égoïsme n est point mêlé, qui est pétrie de compassion, d abnégation, et qu on appelle amour, mais qu on ferait mieux de nommer charité. Les deux ne sont pas toutefois du vrai amour. L amour vrai est une grâce, par conséquent quelque chose que notre raison humaine ne pourra jamais complètement cerner, enclore et définir. Il y a, dans cet amour, autre chose que la jouissance et le plaisir; autre chose que ne saisit ni la physiologie, ni la psychologie. Autre chose, qui convie, non pas au dédain de tout ce que l on vient de citer, mais bien à le situer dans son ordre, à sa place qui est seconde. Cette autre chose, c est réellement un don qui nous vient d ailleurs, une grâce qui, dans cette rencontre de deux destinées d abord autonomes puis liées, conjointes, unies, nous est accordée. Ce n est pas un amour idéalisé comme peuvent le penser certaines personnes. A la différence de ce qu ont vécu nos aînés, les jeunes d aujourd hui sont libres de se rencontrer, être ensemble, partager des activités communes. Mais il faut bien se rendre compte que la liberté implique l endurance du réel, l acceptation de ce qu est l autre réellement, dans le dépouillement des apparences. Endurer signifie laisser le temps révéler peu à peu la vérité du désir qui nous habite, par lequel une vérité plus profonde se dit au creux du quotidien. Cette liberté est le contraire de ce qu on appelle d ordinaire «la libération sexuelle». La force créatrice du désir peut s exprimer par le jeu érotique. Mais elle peut aussi se pervertir en violence. Si la morale chrétienne s est toujours méfiée du plaisir, c est qu il peut en effet n être cherché que pour affirmer contre autrui, nié comme personne et objectivé comme instrument de plaisir. L amour n est pas seulement un sentiment intime, mais un commandement, c est-à-dire une exigence de service et une responsabilité. Je termine en citant pour vous le fameux passage du livre de l Ecclésiaste : «Jeune homme (femme), réjouis-toi dans ta jeunesse, livre ton coeur à la joie pendant les jours de la jeunesse, marche dans les voies de ton coeur et selon les regards de tes yeux; mais sache que pour tout cela Dieu t appellera en jugement. Bannis de ton coeur le chagrin, et éloigne le mal de ton corps; car la jeunesse et l aurore sont vanité» (Ecclésiaste 12,1-2). LE PROTESTANTISME MALGACHE Fin A la suite de ces faits historiques, stipulés en guise d une partie préambulaire, nous sommes, à présent, amenés à Pejy 3 considérer la légalisation internationale et nationale de la mission chrétienne. Il faut dire que l événement qui avait dans l histoire, au début de l année 1885, le retentissement le plus prolongé, était cette conférence africaine où les destinées ultérieures du continent Noir sont étudiées et réglées. On peut dès lors conclure que l heure des Missions a sonné. L acte général qui doit conclure ladite Conférence avait été signé le 26 Février 1885 à Berlin par les plénipotentiaires des quatorze principales nations de l hémisphère Nord qui siégeaient dans la capitale du Reich depuis le 15 Novembre Point n est besoin de souligner qu à l époque M. Alferd BOEGNER n ignore rien des circonstances qui ont conduit le Chancelier Allemand,Otto von Bismark et le président du Conseil Français, Jules FERRY, à convoquer conjointement cette conférence.en quoi un tel rendez-vous politique entre nations peut-il également marquer le temps de la Mission? Bismark a des idées sur la question qu il développe dans son discours d ouverture de la Conférence : En conviant à la conférence, le gouvernement impérial a été guidé par la conviction que tous les gouvernements invités partagent le désir d associer les indigènes de l Afrique à la civilisation, en ouvrant l intérieur de continent au commerce, en fournissant à ses habitants les moyens de s instruire, en encourageant les Missions et les Entreprises de nature à propager les connaissances utiles, et en préparant la suppression de l esclavage, surtout la traite des noirs, dont l abolition fut proclamée au Congrès de Vienne comme un devoir sacré de toutes les puissances. Les débats de la Conférence ne remettent nullement en cause les orientations de ses initiateurs, puisque l acte général réunit en un même document les décisions d ordre humanitaire et celles d ordre colonial, les deux allant de pair dans l esprit de l époque. L Acte général de la Conférence Africaine de Berlin est bien, comme l a souligné ultérieurement Marc BOEGNER, le premier instrument diplomatique de reconnaissance des Missions qui consacre l avènement d un droit international des Missions. Ajoutons que c est également le premier instrument diplomatique de reconnaissance d un droit international à la colonisation. On ne trouve pas trace, dans les déclarations de la Mission de Paris faites dans la foulée de la signature de l acte, de même en question de l association, dans un même document officiel, des termes mission et colonisation. Sans doute cette association n est-elle pas perçue comme de nos jours, comme une compromission lourde de conséquences, mais comme une chance réciproque : une ouverture est ménagée à la mission par la colonisation et une âme est insufflée à la colonisation par la mission Quelques années plus tard (1885), l indépendance positive entre mission et colonisation paraît encore possible.à condition que le nationalisme qui conduit à la conquête coloniale ne compromette pas l universalisme qui inspire la mission. Il était dit dans une réunion publique à Paris par la Mission de Paris ( cf : œuvre de la mission de Paris 29/11/1883) : En prenant une couleur particulariste, l œuvre missionnaire perdrait son vrai caractère, c est-à-dire ce large universalisme que l Apôtre Paul a défini par cette grande parole : «En Christ, il n y a plus,ni grec, ni barbare,ni scythe, ni esclave, ni libre : tous sont un en Christ».

4 Voici donc la mission chrétienne reconnue au plan internationale. Quand à la reconnaissance publique de la mission protestante, elle est loin d être acquise en France. Les affaires anciennes de Tahiti et de Nouvelle Calédonie, et récentes de Madagascar et du Gabon, qui ont mis aux prises le Gouvernement avec les Missions protestantes étrangères n ont-elles pas popularisé le redoutable slogan : qui dit protestant dit anglais, qui dit catholique dit français? Comment donc montrer aux Eglises et à la nation Française que la Mission constitue une tâche historique du protestantisme français? Il se trouve qu en 1885, on commémore le bicentenaire de la Révocation de l Edit de Nantes. C est l occasion pour le Comité de la Mission de Paris, d essayer de montrer au protestantisme de langue française que la mission mondiale peut s inscrire dans sa propre tradition historique. Deux des signataires de cet appel, les Pasteurs Eugène BERSIER et Edmond de PRESSENSE, secrétaires du Comité, seront parmi les orateurs de la cérémonie de commémoration du bicentenaire de la Révocation en l Eglise de l Oratoire du Louvre à Paris. Les discours se complètent : BERSIER ouvre la séance, de PRESSENSE la conclut. Le premier évoque l ère de long abaissement pour la France qu ouvrit la Révocation de l Edit de Nantes parce qu elle fit perdre à la nation ses meilleurs citoyens et ses meilleurs croyants. Et pour que cet anniversaire ne soit pas inutile, il invite les protestants de France, débris d une grande race, à en recueillir l esprit et s efforcer de faire l œuvre des pères en s inspirant de leur foi Il n en dit pas plus. C est de PRESSENSE qui explicite ce que pourrait signifier aujourd hui donner l Evangile à la France. C est combattre l irréligion par un large et ardent apostolat qui comprendra la Mission du dehors comme celle du dedans. C est la seule allusion à la mission extérieure faite au cours de cette importante cérémonie. Remise dans son contexte, elle vise essentiellement la libre-pensée et l athéisme en France, et pas directement le paganisme dans le monde qui intéresse la Mission de Paris. Est-ce à dire qu il est difficile de présenter au protestantisme français une apologie de la mission mondiale à partir de sa propre histoire? Probablement. Ni le temps de la Réforme ni, a fortiori, celui de la persécution n ont été porteurs de perspectives missionnaires mondiales. Du fait de sa situation minoritaire endémique, le protestantisme français d alors s identifie plus aisément à la figure du martyre, évoquant le temps du repli, qu à celle de l apôtre tournée vers les conquêtes et l avenir. Ce nouveau système de références est-il mieux à même de provoquer la mobilisation missionnaire des Eglises Protestantes de langue française que celui de l histoire huguenote? Il a l avantage d être plus récent, mais l inconvénient de ne donner aucune référence propre à la culture protestante et francophone. Ces références n existent-elles pas cependant et si tel est le cas peuventelles contribuer à la constitution d une mémoire missionnaire propre au peuple protestant francophone? ( à suivre ) Joseph RAKOTOARIMANANA A Pejy 4 DINIKA min izao fiandohan ny taona izao, dia amin-kafaliana no andraisantsika ny Mpitandrina Lala RASENDRAHASINA ary misaotra azy namaly ny fanontaniana. Hery RASOAMANANA : Miarahaba anao pastora, Inona moa no andraikitrao ato amin ny FJKM? Lala RASENDRAHASINA: Tonian ny Departemantan ny Fiangonana no anaran ny andraikitra tanako ato amin ny Birao Foibe FJKM. Io Departemantan ny Fiangonana io dia ahitana ny: Toeram-panomanana Mpitandrina (Faculté, Kolejy Teolojika), ny Mpitandrina, ny Prezida Synodaly, ny Synodamparitany, ny Sampana rehetra, ny Sampanasa ary ny Asa. Raha fintinina ny asako dia ny mandrindra sy manara-maso ny asan ireo voatanisa rehetra ireo. Miaramiasa amin ny Komitin izy ireo tsirairay avy moa aho amin izany ary misy ny Tonia Mpanampy (adjoint) ahy. H.R: Manana ny toerany amin ny fampandrosoana ny firenena sy ny fanabeazana ny vahoaka va ny FJKM? L.R.: Ny FJKM hatramin izay naha-fjkm azy dia mandray andraikitra hatrany eo amin ny fiainam-pirenena. Na tamin ny Repoblika voalohany na tamin ny faharoa ka hatramin izao fahatelo izao dia niezaka hatrany ny FJKM amin ny maha-fiangonana azy nijoro ho vavolombelon ny Filazantsara teo anivon ny fiaraha-monina. Anisan ny ezaka ataon ny FJKM ihany koa ny fitaizana ny Kristiana mba ho fahazavana eo anivon ny fiaraha-monina misy azy ka hijoro amin ny fahamarinana. Efa taona maro no nijoro sy niasa ny Komitin ny Fiainam-pirenena FJKM (mitovitovy amin ny Justice et Paix an ny Havana Katolika Romana). Ny Synoda Lehibe faha-14- tamin ny taona 2000 dia vao mainka nanamafy ny andraikitry ny Fiangonana hiady amin ny kolikoly sy ny tsifahamarinana. Ny zava-nisy teto amin ny firenena nanomboka tamin ny faramparan ny taona 2001 sy ny tamin ny taona 2002 amin ny firenena. Ny tsifahamarinana teo amin ny vokatry ny fanisam-bato tamin ny fifidianana izay ho Filohan ny Repoblika no nahatonga ny Kristiana sy ny mpitondra fivavahana hirotsaka an-dalambe haneho ny fijoroany ho vavolombelon Ilay Marina. Raha ny lafiny fampandrosoana no resahina dia efa taona maro ihany koa no nanapahan ny FJKM hevitra handray anjara amin izany amin ny alalan ny Sampan Asa momba ny Fampandrosoana (SAF). Vao mainka manana andraikitra lehiba ny FJKM amin izao fotoana izao noho ny fanapahan-kevitry ny Fanjakana Malagasy hiasa miaraka amin ny Fiangonana eo amin ny fampandrosoana haingana ny firenena. H.R.: Azonao fintinina fohy ve ny saha ahitana ny FJKM? ny isan ny kristiana ets.? L.R.: Mitombo isa hatrany ny Kristiana FJKM satria amin izao fotoana izao dia misy efa ho 3,5 tapitrisa izany. Miparitaka manerana ny toeram-pivavahana 4000 ireo Kristiana ireo ary mitambatra ho Synodamparitany 35. Ny manahirana anefa dia ny tsi-fahampian ny isan ny Mpitandrina izay eo amin ny 950 eo fotsiny. Araka ny efa

5 voalazako tetsy aloha dia mitana toerana lehibe ny FJKM eo anivon ny fiaraha-monina amin ny maha-mpitaiza azy. Miankina be dia be amin ny fisian ny mpitarika anefa izany. Izany no mahatonga ny FJKM tsy hianona fotsiny amin ny fanomanana Mpitandrina fa manomana Kristiana tsotra ihany koa mba ho tonga mpiara-miasa amin ny Mpitandrina eo amin ny fitaizana na ao amin ny Fiangonana na eny ivelan ny Fiangonana. Mihamiroborobo ny Tafika masina ataon ny FJKM amin ny alalan ny isaky ny fiangonana (fitandremanan= paroasy). H.R.: Ary inona no hafatra tianao apetraka amin ny kristianina aty BENELUX? L.R.: Maro ny asa tokony hataon ny FJKM eto Madagasikara kanefa voafetra ihany ny azo atao noho ny tsy fahampian ny fahafahana manao. Misy noho izany ny asa na tetik asa voatery ajanona na ahena. Koa manentana antsika Kristiana FJKM aty BENELUX sy ampitandranomasina mba hiray hina ka hahatsiaro ny havanareo aty Madagasikara. Mampirisika anareo ihany koa mba hivavaka tsy tapaka ho an ny Fiangonana sy ny firenentsika. Miraisa hina sy saina mba ho saina iray sy vava iray no hankalazanareo an Andriamanitra sy Jesoa Kristy. Ho an Andriamanitra anie ny voninahitra. VALINY RARIN-TENY N 3 A B D E F G H I 1 M A L A G A S I 2 E A N O L A 3 N A R D N A I R 4 A T O R Y M I 5 B A O L I V 6 E N O Y A T O Findramana boky Izay mba nindràna boky dia aza adino fa iray volana ihany no fetra-findramana. Koa miangavy antsika hamerina ny boky raha sendra hadino. Liliane Ralaivoavy Chers amis, C est bien pour nous de recevoir Foi et Lumière par e- mail. Merci Hilde Vlaminckx et Lisbeth Roaas Ce petit mot pour vous remercier pour la revue que vous nous faites parvenir. Les articles sont souvent fort intéressants ; parfois un peu trop intellectuels ou politiquement engagés, bien que nous partagions souvent votre point de vue. Ravaoarisolo L.L. Je tiens à vous féliciter pour le dernier mensuel ; il était vraiment très intéressant et je l ai dévoré! Et puis, je suis très sensible à la mission de servir l autre. Nous avions basé la messe de notre mariage sur l Autre, aussi. Faire passer le message du respect de l autre. C est très important, selon moi. Bénédicte Vivier et Henri N hésitez pas à nous interpeller! Vos critiques sont les bienvenues. Seulement, soyons sincères, signez-les s il vous plaît! mm.labreche iliane.ralaivoavy caramail.com Continuons de les aider Donnons un peu d espoir Venez nombreux LE 26 AVRIL 2003 A PARTIR DE 19H00 Salle Emile Lacroix Place Communale - AUVELAIS Fihirana sy hira fanampiny : tsy ampy Raha sendra nindrana fihirana ianao na koa mety nitondra any an-trano anaovanao fanompoampivavahana manokana, dia aza adino ny mitondra izany rehefa Alalahady satria tao ho ao dia tsapan ny tompon andraikitra fa mihena ny isan ny fihiranantsika sy ny hira fanampiny. Raha 80 ny isany tany am-boalohany dia 42 sisa ankehitriny. Azo atao tsara ny mitondra any an-tokantrano, saingy aoka kosa tsy hadinoina ny mamerina izany rehefa vita ny ilanao azy. ADULTE MENU A 15 Euros ADULTE MENU B 15 Euros ENFANT MENU C 8 Euros ENFANT MENU D 8 Euros Terrine gourmande Poulet malgache Dessert - Café Terrine gourmande Porc poivre vert Dessert - Café Poulet malgache Dessert Porc poivre vert Dessert Réservation : 071/ Jean-Paul, Nicole De Smedt 081/ Elisabeth Goffioul 071/ Anne Etienne Patricia Pinon Confirmation : par virement pour le 15 avril 2003 en utilisant les codes A-B-C-D Pejy 5

6 * Gouvernement SYLLA IV. (Tribune ) Ce gouvernement comporte 22 ministres contre 32 précédemment. 15 sont remerciés, tandis que 5 font leur entrée. Parmi les 22, 2 sont issus de l AVI; aucun MFM ni RPSD, le reste : des techniciens de la formation TIM (parti du Président ). * Grand Culte oecuménique le 19 janvier à Mahamasina (L express ) L initiative en revient au Conseil Oecuménique des Eglises. Le thème retenu est tiré de II Corinthien 4.7. La cérémonie était dirigée par le pasteur Razafimahefa E., président de la FJKM (Eglise Réformée), entouré par le Cardinal Razafindratandra G. (Eglise Catholique Romaine), Mgr Rabenirina (Eglise Anglicane) et le Pasteur Rabenorolahy (Eglise Luhérienne). «Pour notre pays, selon les dires du Cardinal Razafindratandra, ce culte revêt une signification particulière. Il y a un an, le pays était plongé dans la crise. Personne ne s attendait à ce qu elle se dénoue miraculeusement... Qui a cru que Toamasina allait tomber sans de violents combats?» Et le Cardinal d ajouter : «Pour nous, Dieu a exaucé nos prières». * Jean Lahiniriko : nouveau Président de l assemblée nationale. (Tribune ) Ancien ministre des Travaux Publics sous le gouvernement Sylla III, élu député TIM-Betioky Sud. Score sur 146 Députés présents : 113 oui, 25 blancs et 8 nuls. * Antananarivo : inondation imminente de la plaine : plus de sinistrés. (Midi ). Le problème majeur réside de l écoulement insuffisant des eaux vers le seuil de Bevomanga et Ifarahantsana, ce qui entraîne le refoulement des eaux dans la plaine, même si toutes les vannes de la plaine de Tana ont été fermées sinistrés sont déclarés à l échelle de la capitale. A Avaradrano, la digue de Belanitra s est rompue, faisant jusqu à maintenant sinistrés. * Travailleurs malgaches à Maurice : victimes de traitement inégalitaire (Tribune ) Près de 700 à 1000 ouvriers malagasy travaillent actuellement à l Ile Maurice, mais leur sort laisse à désirer d après les témoignages de certains d entre eux. Bien informées de la pratique salariale dans les entreprises franches à Madagascar, celles de l Ile Maurice ont appliqué le même taux. Alors que les ressortissants des autres pays perçoivent beaucoup plus et bénéficient d avantages énormes. A titre d exemple, un ouvrier stagiaire d origine malgache a comme salaire de base 2100 roupies ( FMG) alors qu un mauricien de même catégorie perçoit 3000 roupies ( FMG). En outre, les autres nationalités ont droit au logement, nourriture et gaz contrairement aux Malgaches. Pire, les ouvriers Malgaches s entassent dans une petite chambre de 8m² pour 4 à 5 personnes. Lors du passage du Président Ravalomanana dans cette île, bon nombre des travailleurs malagasy ont manifesté leur joie et ont présenté leurs doléances. A signaler que les ressortissants malgaches travaillant à Seychelles subissent le même sort c est-à-dire la différence de traitement (secteur pêche). Que dira le gouvernement actuel? Pejy 6 * Akamasoa : 1992 logements construits jusqu en 2002 (Midi ) Si, en 2001, l association Akamasoa (Père Pedro) avait construit 1277 logements en dur et 905 maisons en bois, elle a détruit 272 maisons en bois et bâti 82 en dur en 2002, ce qui fait un total de 1395 logements en dur et 633 logements en bois, dans lesquels les personnes prises en charge par l association sont réparties. L association estime que l heure n est plus aux discours ni aux promesses, mais aux actes concrets. Outre les personnes logées par Akamasoa, personnes des villages voisins des centres bénéficient des soins médicaux et de l éducation, et 5547 personnes ont été secourues pendant les six mois de crises, de janvier à août * Ravalomanana en Suisse et en Allemagne (L Express ) Le Président, en tournée européenne pour des visites officielles en Suisse et en Allemagne, a rassuré l opinion internationale que la page est maintenant tournée avec les résultats des élections législatives et la mise en place de toutes les institutions, dans une vraie ambiance démocratique. Le voyage en Suisse est une occasion de participer aux manifestations économiques comme EMA INVEST (voir MUBA et à l ouverture de l Espace Masoala en collaboration avec le Zoo de Munich. «Ce sont des opportunités pour la recherche de partenariat avec les investisseurs étrangers» a déclaré le président Ravalomanana Marc. Accueilli par la Communauté Protestante de Genève, dirigé par le pasteur Stroudinsky ( ), le président Ravalomanana a reçu la Croix de la Pentecôte en sa qualité de viceprésident de l Eglise FJKM (réformée). * La RFA annule 140 milliards de FMG de nos dettes.(midi ) Le moment fort de la première visite officielle du Président de la République Marc Ravalomanana a été sans conteste la journée ( ) où il a été reçu par Johannes Rau, Président de la RFA, au château de Bellevue, à Berlin. L entretien a débouché sur la signature de 2 accords entre les deux pays et dont le premier, d un montant de 20,250 millions d Euros, est relatif à l annulation d une partie de dettes de Madagascar vis-à-vis de la RFA. Le deuxième accord porte sur un nouveau financement de projets relatifs à l environnement d un montant de 10 millions d Euros. COMPTE N Vous pouvez adresser vos articles et correspondances avant la fin de chaque mois soit - au 40, bd Bischoffscheim 1000 Bruxelles - sur Internet : Pour d autres renseignements, appeler au 071/ Secrétaire de rédaction L. Ralaivoavy Collaborateurs Pasteur J.Rakotoarimanana -E. Barijaona - Noro Ranohavimanana Comité de rédaction Ralalasoa M-T. - Ralaivoavy L. Rasoamanana H. - Ravoson J. - Razafimandimby C. Andrianaivo F.F. Razafimbola

FIVORIAMBE. FOTOANA: Alakamisy 12 Febroary 2015, tamin ny 9 ora sy 55 minitra, maraina.

FIVORIAMBE. FOTOANA: Alakamisy 12 Febroary 2015, tamin ny 9 ora sy 55 minitra, maraina. 1 FIVORIAMBE FILOHA: RAKOTOMAMONJY Jean Max MPITANTSORATRA: Andriamatoa isany - HELSON Brisson Erafa - LIAHOSOA Malement FOTOANA: Alakamisy 12 Febroary 2015, tamin ny 9 ora sy 55 minitra, maraina. FANDAHARAM-POTOANA:

Plus en détail

Augustin Andriamananoro, dans son bureau ministériel, ce 26 mai 2010

Augustin Andriamananoro, dans son bureau ministériel, ce 26 mai 2010 Augustin Andriamananoro, dans son bureau ministériel, ce 26 mai 2010 Qu est-ce qu on ne raconte pas sur certains ministres qui n ont plus été reconduits au sein du gouvernement Vital II. Cela n a qu une

Plus en détail

Décret n 76-132 du 31 mars 1976. Didim-panjakana n 76-132. tamin ny 31 marsa 1976. portant réglementation des hauts emplois

Décret n 76-132 du 31 mars 1976. Didim-panjakana n 76-132. tamin ny 31 marsa 1976. portant réglementation des hauts emplois Décret n 76-132 du 31 mars 1976 portant réglementation des hauts emplois de l'etat (J.O. n 1129 du 05.06.76, p. 1333) Didim-panjakana n 76-132 tamin ny 31 marsa 1976 anoritana ny fitsipika mifehy ny asampanjakana

Plus en détail

Flash. Prix de l entrepreneur Social. Du nouveau pour l adresse e-mail de Orange. Sommaire. gratuit

Flash. Prix de l entrepreneur Social. Du nouveau pour l adresse e-mail de Orange. Sommaire. gratuit masolavitra mensuel d informations régionales 10è édition - Septembre 2011 gratuit Flash Prix de l entrepreneur Social Nouvelle date pour déposer son dossier Suite à de nombreuses demandes reçues de candidats

Plus en détail

mensuel d informations régionales 9è édition - Août 2011

mensuel d informations régionales 9è édition - Août 2011 masolavitra mensuel d informations régionales 9è édition - Août 2011 gratuit Sommaire page 2-3 : Prix de l Entrepreneur Social page 4 : Pour le développement de la région Haute-Matsiatra [Idees Vozama]

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION «ROHI» (RessOurces Humaines Informatisées)

MANUEL D UTILISATION «ROHI» (RessOurces Humaines Informatisées) MANUEL D UTILISATION «ROHI» (RessOurces Humaines Informatisées) Mai 2015 CONTEXTE De nos jours, l'etat ne peut plus affirmer l'effectif exact des fonctionnaires du fait de traitement manuel des opérations

Plus en détail

Démocratie et justice sociale SOMMAIRE

Démocratie et justice sociale SOMMAIRE Démocratie et justice sociale N 03-1 er trimestre 2010 SOMMAIRE La démocratie malgache : entre farce et sérieux La démocratie malgache P - 2 Créons tout simplement! P - 2 Tableau de Science Politique P

Plus en détail

fifandraisantsika andraikitra, eo amin ny tsirairay, eo amin ny voary rehetra manan aina ary koa, eo amin ireo taranaka hoavy mandimby.

fifandraisantsika andraikitra, eo amin ny tsirairay, eo amin ny voary rehetra manan aina ary koa, eo amin ireo taranaka hoavy mandimby. S AT A M O M B A NY TANY SAVARANONANDO Tonga eo amin ny kihon-dàlan dàlanan ny tantaran ny tany isika, izao tokoa mantsy no fotoana hanapahan ny zanak olombelona hevitra amin izay mety hoaviny. Eto amin

Plus en détail

MAMPIANARA ANAY HIVAVAKA

MAMPIANARA ANAY HIVAVAKA MAMPIANARA ANAY HIVAVAKA Folo Andro Manova Fiainana Ao Amin ny Vavaky Ny Tompo Tonga soa amin ny Folo Androm-bavaka 2014! Andriamanitra dia naneho fahagagana an arivony tamin ny alalan ny fandaharana Folo

Plus en détail

Matoandahatsoratra Hery Rasoamanana

Matoandahatsoratra Hery Rasoamanana BELGIQUE-BELGIE P.P 5060 SAMBREVILLE 6/69330 destinataire 40, Boulevard Bischoffscheim, 1000 Bruxelles. Taona faha 10, Laharana 01 Septambra 2006 Matoandahatsoratra Hery Rasoamanana AINA VAOVAO Mensuel

Plus en détail

Octobre 2015. Latrines mini-septiques Tamatave-Fokontany Dépôt Analakininina 2015

Octobre 2015. Latrines mini-septiques Tamatave-Fokontany Dépôt Analakininina 2015 Octobre 2015 Latrines mini-septiques Tamatave-Fokontany Dépôt Analakininina 2015 Tamatave, une ville côtière de 270.000 habitants 1 12 personnes partagent une latrine 8000 personnes ne sont pas encore

Plus en détail

REPOBLIKAN i MADAGASIKARA

REPOBLIKAN i MADAGASIKARA REPOBLIKAN i MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana --------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE LOI N 2007-038 DU 14 JANVIER 2008 modifiant et complétant certaines dispositions du Code

Plus en détail

LOI N 2010-001 DU 22 DECEMBRE 2010 PORTANT LOI DE FINANCES POUR 2011

LOI N 2010-001 DU 22 DECEMBRE 2010 PORTANT LOI DE FINANCES POUR 2011 LOI N 2010-001 DU 22 DECEMBRE 2010 PORTANT LOI DE FINANCES POUR 2011 IMPRIMERIE NATIONALE 2010 PRESIDENCE DE LA HAUTE AUTORITE DE LA TRANSITION LOI N 2010-001 DU 22 DECEMBRE 2010 PORTANT LOI DE FINANCES

Plus en détail

masolavitra Sommaire gratuit P 2-3 : News de nos partenaires P 4-5 : Témoignages de nos partenaires

masolavitra Sommaire gratuit P 2-3 : News de nos partenaires P 4-5 : Témoignages de nos partenaires masolavitra mensuel d informations régionales Numéro15 - Février 2012 gratuit Bonjour! Nous partageons avec vous dans cette édition, quelques unes des nouvelles qui nous parviennent des organisations que

Plus en détail

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERAN NY ANGOVO SY NY HARENA ANKIBON NY TANY

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERAN NY ANGOVO SY NY HARENA ANKIBON NY TANY REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana MINISTERAN NY ANGOVO SY NY HARENA ANKIBON NY TANY DIDIM-PANJAKANA LAHARANA FAHA-2006-910 mamaritra ny fepetra ampiharana ny Lalàna laharana

Plus en détail

BOKY TOROLALANA FIANGONAN NY NAZAREANA 2005-2009

BOKY TOROLALANA FIANGONAN NY NAZAREANA 2005-2009 BOKY TOROLALANA FIANGONAN NY NAZAREANA 2005-2009 BOKY TOROLALANA FIANGONAN NY NAZAREANA 2005-2009 TANTARA LALAM-PANORENANA FITONDRANA FOMBA AMAM-PANAO TRANO FAMOAHAM-BOKY NAZAREANA Kansas City, Missouri

Plus en détail

Nouvelle usine, dernière ligne droite

Nouvelle usine, dernière ligne droite ANNEE 2 NUMERO 4 GRATUIT AVRIL 2014 Nouvelle usine, dernière ligne droite Connaissance sur l HACCP NY FISONDROTAN FISONDROTAN--TOERANA ANATINY AMELIORER LE PRESENT PREPARER L AVENIR L édito T aorian ny

Plus en détail

FTTAIYANA AI{':NSORAIRA NT trryorua}ibe TIONALE REPOBLIKA FAHAEFATRA FEPOTOANA FANAOVAN.DALANA VOALOHANY FOTOAM-PIVORIANA MANOKANA TAONA 2014

FTTAIYANA AI{':NSORAIRA NT trryorua}ibe TIONALE REPOBLIKA FAHAEFATRA FEPOTOANA FANAOVAN.DALANA VOALOHANY FOTOAM-PIVORIANA MANOKANA TAONA 2014 TIONALE REPOBLIKA FAHAEFATRA FEPOTOANA FANAOVAN.DALANA VOALOHANY FOTOAM-PIVORIANA MANOKANA TAONA 2014 DIRECTION DE LA LEGISLATION SERVICE DES PROCES-VERBAUX EÏ DES COMPTES-RENDUS ANALYTIQUES FTTAIYANA

Plus en détail

LE LABORATOIRE UN SERVICE INDEPENDANT. Fanovana amin ny tsara kokoa. Road Show avec Rajao. Une usine en amélioration constante.

LE LABORATOIRE UN SERVICE INDEPENDANT. Fanovana amin ny tsara kokoa. Road Show avec Rajao. Une usine en amélioration constante. ANNEE 1 NUMERO 2 GRATUIT SEPTEMBRE 2013 Fanovana amin ny tsara kokoa Road Show avec Rajao L usine Socolait Une usine en amélioration constante LE LABORATOIRE UN SERVICE INDEPENDANT L édito Mety hanaitra

Plus en détail

Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana. Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana --------- LOI N 2003-038 du 03 septembre 2004. sur le fonds de commerce

Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana. Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana --------- LOI N 2003-038 du 03 septembre 2004. sur le fonds de commerce LOI N 2003-038 du 03 septembre 2004 sur le fonds de commerce (J.O. n 2939 du 08.11.04, p. 4259) REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana --------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPOBLIKAN

Plus en détail

REPOBLIKAN i MADAGASIKARA

REPOBLIKAN i MADAGASIKARA REPOBLIKAN i MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana --------------------- PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE LOI N 2007-036 DU 14 JANVIER 2008 sur les Investissements à Madagascar EXPOSE DES MOTIFS

Plus en détail

TATITRA KOMITY PARITANY FAHA ROA

TATITRA KOMITY PARITANY FAHA ROA TATITRA KOMITY PARITANY FAHA ROA 0 Septambra 20 TOURS - FANOKAFANA : Fiarahabana sy Fanompoam-pivavahana :Pst Rasoanirina Raharinoro Salamo 9: 45-52 Hira : 2 Vavaka Teny sitrapon'andriamanitra Vavaka Fifonana

Plus en détail

EDITORIAL. Un bon projet ALAHADY 26 SEPTAMBRA 2010. Fanompoampivavahana voalohany amin ny taona 2010-2011.

EDITORIAL. Un bon projet ALAHADY 26 SEPTAMBRA 2010. Fanompoampivavahana voalohany amin ny taona 2010-2011. BELGIQUE-BELGE P.P 5060 SAMBREVILLE 6/69330 Destinataire: 40, Boulevard Bischoffscheim, 1000 Bruxelles. Taona faha 14, Laharana 1 - Septembre 2010 EDITORIAL Un bon projet Mensuel - Editeur Responsable:

Plus en détail

UNIVERSITE D ANTANANARIVO CENTRE DE RECHERCHE EN COMMUNICATION FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES

UNIVERSITE D ANTANANARIVO CENTRE DE RECHERCHE EN COMMUNICATION FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES UNIVERSITE D ANTANANARIVO CENTRE DE RECHERCHE EN COMMUNICATION FACULTE DES LETTRES ET SCIENCES HUMAINES DEPARTEMENT INTERDISCIPLINAIRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE COMMUNICATION ET DYNAMIQUE LOCALE RAPPORT

Plus en détail

Fampianarana sy Fianarana ny Filazantsara

Fampianarana sy Fianarana ny Filazantsara Fampianarana sy Fianarana ny Filazantsara Boky Torolalana ho an ireo Mpampianatra sy Mpitarika ao amin ny Seminera sy Institiota fianarana ny Filazantsara Fampianarana sy Fianarana ny Filazantsara Boky

Plus en détail

Aza miandry JOURNEE SPECIALE DE LA MKMB

Aza miandry JOURNEE SPECIALE DE LA MKMB BELGIQUE-BELGE P.P 5060 SAMBREVILLE 6/69330 Destinataire: 40, Boulevard Bischoffscheim, 1000 Bruxelles. Taona faha 14, Laharana 5 -Octobre 2010 FANOLORANANA Aza miandry Mensuel - Editeur Responsable: Hery

Plus en détail

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana ------------ MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT, DES EAUX ET FORETS DECRET MECIE

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana ------------ MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT, DES EAUX ET FORETS DECRET MECIE REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana ------------ MINISTERE DE L'ENVIRONNEMENT, DES EAUX ET FORETS DECRET MECIE Didim-panjakana laharana faha 99-954 tamin'ny 15 desambra 1999

Plus en détail

FANABEAZANA OLOM-PIRENENA RECUEIL DES TEXTES SUR LA RECHERCHE DE CONSENSUS A MADAGASCAR (VOL. I)

FANABEAZANA OLOM-PIRENENA RECUEIL DES TEXTES SUR LA RECHERCHE DE CONSENSUS A MADAGASCAR (VOL. I) FANABEAZANA OLOM-PIRENENA RECUEIL DES TEXTES SUR LA RECHERCHE DE CONSENSUS A MADAGASCAR (VOL. I) Réseau des Jeunes pour la Démocratie et la Politique RECUEIL DE TEXTES SUR LA RECHERCHE DE CONSENSUS A MADAGASCAR

Plus en détail

UN VECTEUR D AVENIR LE LAIT VITA NY FANAVAOZANA SY NY FANATSARANA LA CHARTE INFORMATIQUE INTERVIEW RAMANANTSOA EPI PLUS BESARETY

UN VECTEUR D AVENIR LE LAIT VITA NY FANAVAOZANA SY NY FANATSARANA LA CHARTE INFORMATIQUE INTERVIEW RAMANANTSOA EPI PLUS BESARETY ANNEE 2 NUMERO 5 GRATUIT JUIN 2014 VITA NY FANAVAOZANA SY NY FANATSARANA LA CHARTE INFORMATIQUE INTERVIEW RAMANANTSOA EPI PLUS BESARETY LE LAIT UN VECTEUR D AVENIR L édito Ny ronono, tsilo mpitondra amin

Plus en détail

Ny Vaovao Mahafaly. La Bonne Nouvelle

Ny Vaovao Mahafaly. La Bonne Nouvelle Ny Vaovao Mahafaly La Bonne Nouvelle Ary tamin ny fahenim-bolana dia nirahin Andriamanitra ny anjely Gabriela ho any an-tanàna anankiray any Galilia atao hoe Nazareta, ho any amin ny virijina anankiray,

Plus en détail

Conversations en ligne : descriptions, perspectives. Louise Ouvrard

Conversations en ligne : descriptions, perspectives. Louise Ouvrard Conversations en ligne : descriptions, perspectives Eléments théoriques La variation Quelques caractéristiques du discours électronique La langue malgache Le corpus Présentation Analyse Quels apports à

Plus en détail

De la ferme à l usine

De la ferme à l usine ANNEE 1 NUMERO 1 GRATUIT JUIN 2013 Vers la certification HACCP : un facteur clé pour le succès de SOCOLAIT Ny soatoavina maha SOCOLAIT Socolait mamorona hatrany De nouveaux produits arrivent De la ferme

Plus en détail

Kabarin Andriamatoa Praiminisitra RAVELONARIVO Jean FANDAHARANASA HO FANATANTERAHANA NY POLITIKA ANKAPOBEN NY FANJAKANA. Tsimbazaza : 11 febroary 2015

Kabarin Andriamatoa Praiminisitra RAVELONARIVO Jean FANDAHARANASA HO FANATANTERAHANA NY POLITIKA ANKAPOBEN NY FANJAKANA. Tsimbazaza : 11 febroary 2015 Kabarin Andriamatoa Praiminisitra RAVELONARIVO Jean FANDAHARANASA HO FANATANTERAHANA NY POLITIKA ANKAPOBEN NY FANJAKANA Tsimbazaza : 11 febroary 2015 TENY FAMPIDIRANA 1 / 25 Andriamatoa Filoha, Andriamatoa

Plus en détail

ANNEE 2 NUMERO 7 GRATUIT DECEMBRE 2014 SOCOLAIT 1ÈRE CERTIFIÉE À MADAGASCAR

ANNEE 2 NUMERO 7 GRATUIT DECEMBRE 2014 SOCOLAIT 1ÈRE CERTIFIÉE À MADAGASCAR ANNEE 2 NUMERO 7 GRATUIT DECEMBRE 2014 1ÈRE SOCOLAIT ÈRE INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE LAITIÈRE CERTIFIÉE À MADAGASCAR L édito Io lohateny io, nohon ny nahazoan ny orinasa ireo marimpakasitrahana, izay vokatra

Plus en détail

Tehindrazanarivelo Liva; Mamy Aimanantsoa; Toky Rabemanantsoa; Alex Objet:

Tehindrazanarivelo Liva; Mamy Aimanantsoa; Toky Rabemanantsoa; Alex Objet: Randriamiharisoa Alex De: randriamihaja josefa [r_josefa@yahoo.fr] Envoyé: jeudi, 1. octobre 2009 16:03 À: AZ Cc: Tehindrazanarivelo Liva; Mamy Aimanantsoa; Toky Rabemanantsoa; Alex Objet: Tr : DEVIS ET

Plus en détail

1 of 29 15/12/2008 08:43

1 of 29 15/12/2008 08:43 1 of 29 15/12/2008 08:43 Loi n 94-029 du 25 août 1995 portant Code du traail (J.O. n 2324 du 25.9.95, p.2564) TITRE PREMIER DISPOSITIONS GENERALES Article premier - La présente loi est applicable à tous

Plus en détail

VIH/SIDA: Un nouveau défi pour la gestion des Aires Protégées à Madagascar

VIH/SIDA: Un nouveau défi pour la gestion des Aires Protégées à Madagascar HUMBOLDT-UNIVERSITÄT ZU BERLIN Landwirtschaftlich-Gärtnerische Fakultät Schriftenreihe des Seminars für Ländliche Entwicklung VIH/SIDA: Un nouveau défi pour la gestion des Aires Protégées à Madagascar

Plus en détail

PRESIDENCE DE LA TRANSITION

PRESIDENCE DE LA TRANSITION PRESIDENCE DE LA TRANSITION LOI N 2012-021 PORTANT LOI DE FINANCES POUR 2013 IMPRIMERIE NATIONALE 2012 1 LOI N 2012-021 DU 17 DECEMBRE 2012 PORTANT LOI DE FINANCES POUR 2013 2 PRESIDENCE DE LA TRANSITION

Plus en détail

1000 TEXTES mis à jour au 31 décembre 2001

1000 TEXTES mis à jour au 31 décembre 2001 REPUBLIQUE DE MADAGASCAR TANINDRAZANA FAHAFAHANA FANDROSOANA MINISTERE DE LA JUSTICE 1 Code du travail 1000 TEXTES mis à jour au 31 décembre 2001 DROIT DU TRAVAIL 2 Textes législatifs et réglementaires

Plus en détail

Les idées et positions exprimées dans cette publication ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Friedrich-Ebert-Stiftung.

Les idées et positions exprimées dans cette publication ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Friedrich-Ebert-Stiftung. Les idées et positions exprimées dans cette publication ne reflètent pas nécessairement les opinions de la Friedrich-Ebert-Stiftung. LOHARANON ANGOVO MAHARITRA ho an ny isan-tokan-trano, ny vondrombahoakam-paritra

Plus en détail

Ô paysans, ne soyez pas difficiles Retenez les conseils Suivez les et vous verrez Votre revenu s éterniser

Ô paysans, ne soyez pas difficiles Retenez les conseils Suivez les et vous verrez Votre revenu s éterniser TARATASIN NY MPAMAKY NY FEON NY MPIOMPY TRONDRO R. Mode Fédération Koloharena Ialamarina COURRIERS DES LECTEURS La Voix Des Pisciculteurs R. Mode Fédération Koloharena Ialamarina n 11 Isaky ny telo volana

Plus en détail

AMBATONAKANGA SY NY MISIONERA ;

AMBATONAKANGA SY NY MISIONERA ; AMBATONAKANGA SY NY MISIONERA ; Raha miteny hoe Ambatonakanga isika protestanta amin izao andro ankehitriny izao dia ny trano fiangonana vita amin ny vato no tonga ao an-tsaintsika voalohany ary vitsy

Plus en détail

ATRIKA Le journal de l ASMF

ATRIKA Le journal de l ASMF Association des Anciens du Collège St-Michel en France ATRIKA Le journal de l ASMF OCTOBRE 2010 ÉDITION : Octobre 2010, NUMÉRO 12 Éditorial 2010 ASMF bureau 2009/2010 Joël Rambatomanga(1990) Président

Plus en détail

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC

Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Ministères Personnels École du Sabbat FÉDÉRATION DU QUÉBEC Vaillant Youte Directeur UNE ÉGLISE CRÉÉE POUR LA MISSION DIVINE LA MISSION DIVINE A DONNÉ L EXISTENCE À L ÉGLISE DE JÉSUS- CHRIST. Matthieu 28:

Plus en détail

Charte des laïcs de l Assomption de Québec

Charte des laïcs de l Assomption de Québec Charte des laïcs de l Assomption de Québec, version au 12 juin 2009, page 1/5 Charte des laïcs de l Assomption de Québec Chapitre 1 er : Notre Esprit 1. Avènement du Règne de Dieu en nous et autour de

Plus en détail

DISPOSITIONS COMMUNES

DISPOSITIONS COMMUNES ORDONNANCE N 62-074 du 29 SEPTEMBRE 19 62 relative au jugement des comptes et au contrôle des collectivités publiques et établissements publics. ( J.O. n 248 du 12.10.62 p. 2248 ) modifiée et complétée

Plus en détail

MpANAMORY RAdO RABARILALA

MpANAMORY RAdO RABARILALA ENIM-BOLANA TSY TAFATSANGANA FANJAITRA MIISA 21 NO NESORINA TAO AN-KIBON i LALAINA P.06 N 3190 L u n d i 2 9 j u i n 2 0 1 5 PRIX : Ar 400 zatovolahy NANGALATRA volamena P.06 TENY AM-pASANA : NANONOFY

Plus en détail

Serment des Apothicaires

Serment des Apothicaires ORDRE DES PHARMACIENS DE MADAGASCAR CODE DE DEONTOLOGIE DES PHARMACIENS JANVIER 2010 Serment des Apothicaires Je jure en présence de Maîtres de la Faculté des Conseillers de l Ordre des Pharmaciens et

Plus en détail

46 Ordonnance n 62-074 du 29 septembre 1962

46 Ordonnance n 62-074 du 29 septembre 1962 Ordonnance n 62-074 du 29 septembre 1962 relative au jugement des comptes et au contrôle des collectivités publiques et établissements publics (J.O. n 248 du 12.10.62, p. 2248), modifiée et complétée par

Plus en détail

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez.

Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Quelle est votre mission? 2010.global Être inspiré. Participez. Le 6 juin 2010 offre une occasion unique à tous les chrétiens du monde entier de célébrer l appel de Dieu à la mission. Ce jour est dédié

Plus en détail

~m II11 E 7 7 C - Date Printed: 02/05/2009. JTS Box Number:. IFES 46. Tab Number: 34. Document Title: Document Date: 1992.

~m II11 E 7 7 C - Date Printed: 02/05/2009. JTS Box Number:. IFES 46. Tab Number: 34. Document Title: Document Date: 1992. Date Printed: 02/05/2009 JTS Box Number:. IFES 46 Tab Number: 34 Document Title: LAW ON CONSTITUTIONAL REFERENDUM Document Date: 1992 Document Country: Document Language: IFES ID: MLA-FRE EL00634 ~m II11

Plus en détail

Analyse de quelques occurrences issues d un corpus oral (dialecte betsileo) Quelques pistes pour l apprenant

Analyse de quelques occurrences issues d un corpus oral (dialecte betsileo) Quelques pistes pour l apprenant Ao Analyse de quelques occurrences issues d un corpus oral (dialecte betsileo) Quelques pistes pour l apprenant Préambule Locutrice non native du malgache Présentations traditionnelles de ao Sens et le

Plus en détail

Que fait l Église pour le monde?

Que fait l Église pour le monde? Leçon 7 Que fait l Église pour le monde? Dans notre dernière leçon, nous avons vu que les croyants ont des responsabilités vis-à-vis des autres croyants. Tous font partie de la famille de Dieu. Les chrétiens

Plus en détail

Life and faces of the Alaotra lake, Madagascar

Life and faces of the Alaotra lake, Madagascar http://bop-photolab.org/2015/06/life-and-faces-of-the-alaotra-lake-madagascar/ Life and faces of the Alaotra lake, Madagascar by Arnaud De Grave, June 13th, 2015 Published in Exhibitions, Reportage Life

Plus en détail

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi

Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Chapitre 71 Notre devoir envers ceux de la Maison de la Foi Il y a deux catégories de pauvres que nous aurons toujours parmi nous: ceux qui se ruinent eux-mêmes en faisant leur propre volonté et qui persévèrent

Plus en détail

LANY TAMINGANA ETO AMINTSIKA

LANY TAMINGANA ETO AMINTSIKA cyan magenta jaune noir GTT-FRANCE UN PUTSCH EN VUE Un projet de coup d Etat contre GRATUIT VOAHARY KARAZANY MARO NO AHIANA HO LANY TAMINGANA ETO AMINTSIKA L accès sans peine à l information QUOTIDIEN

Plus en détail

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie,

Monsieur l Adjoint délégué à la Culture et à la Tauromachie, Prise de Parole de Monsieur Jean-Paul FOURNIER Sénateur du Gard - Maire de Nîmes - Président de Nîmes Métropole Inauguration d une plaque dans le cadre du 450 ème anniversaire de la création de l Eglise

Plus en détail

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles

Célébrer le deuil. À l attention des familles et des proches. Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Célébrer le deuil À l attention des familles et des proches Une initiative de l'église catholique de Bruxelles Quel est le sens des funérailles chrétiennes? à Lors de ses funérailles, le défunt est entouré

Plus en détail

Module 13 Fiofanana 5S eo amin ny sehatry ny Fahasalamana Modules de la formation pour le Personnel d appui (module en Malgache)

Module 13 Fiofanana 5S eo amin ny sehatry ny Fahasalamana Modules de la formation pour le Personnel d appui (module en Malgache) Module 13 Fiofanana 5S eo amin ny sehatry ny Fahasalamana Modules de la formation pour le Personnel d appui (module en Malgache) Ministère de la santé publique à Madagascar Mars 2015 Appui par JICA Madagascar

Plus en détail

Sortie des YLTPiens 6ème promotion

Sortie des YLTPiens 6ème promotion Démocratie et justice sociale N 05-4 ème trimestre 2010 Sortie des YLTPiens 6ème promotion SOMMAIRE Débat sur la démocratie P - 2 Fa endrika fiaraha-miasa toa inona no ilaina? P - 2 Autre point de vue

Plus en détail

LE MALGACHE, LE FRANÇAIS ET LE VARIAMINANANA. PRATIQUES PLURILINGUES ET REPRESENTATIONS LINGUISTIQUES A MADAGASCAR

LE MALGACHE, LE FRANÇAIS ET LE VARIAMINANANA. PRATIQUES PLURILINGUES ET REPRESENTATIONS LINGUISTIQUES A MADAGASCAR LE MALGACHE, LE FRANÇAIS ET LE VARIAMINANANA. PRATIQUES PLURILINGUES ET REPRESENTATIONS LINGUISTIQUES A MADAGASCAR Dominique Tiana Razafindratsimba Département d Etudes Françaises - Université d Antananarivo

Plus en détail

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23.

«Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. «Si quelqu un veut venir après moi qu il renonce à lui-même, qu il se charge chaque jour de sa croix et qu il me suive» Luc 9 : 23. Pour faire suite au récit des disciples sur le chemin d Emmaüs et pour

Plus en détail

Prendre soin des enfants nécessiteux

Prendre soin des enfants nécessiteux Chapitre 25 Prendre soin des enfants nécessiteux Les orphelins Plus d un père qui est mort dans la foi, confiant en l éternelle promesse de Dieu, a quitté ses bien-aimés pleinement assuré que le Seigneur

Plus en détail

EXPOSE DES MOTIFS. Uniformisation du taux du Droit de Douane sur les machines et appareils ;

EXPOSE DES MOTIFS. Uniformisation du taux du Droit de Douane sur les machines et appareils ; A- SUR LE CODE DES DOUANES EXPOSE DES MOTIFS Dans le cadre des réformes législatives initiées pour la Loi des Finances 11, l Administration des douanes a déterminé deux axes stratégiques pour faire face

Plus en détail

FIOFANANA NATAO HO AN'IREO TOMPON'ANDRAIKITRA AO AMIN'NY FIKAMBANAN'NY MPAMPIASA RANO NANAOVANA FAMINDRAM-PINTANTANANA ETO AMIN'NY PADANE TAONA 2004

FIOFANANA NATAO HO AN'IREO TOMPON'ANDRAIKITRA AO AMIN'NY FIKAMBANAN'NY MPAMPIASA RANO NANAOVANA FAMINDRAM-PINTANTANANA ETO AMIN'NY PADANE TAONA 2004 REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana Fahafahana Fandrosoana MNSISTERE DE L'AGRICULTURE DE L'ELEVAGE ET DE LA PECHE SECRETARIAT GENERAL PROJET D'AMELIORATION ET DE DEVELOPPEMENT AGRICOLE DANS LE NORD

Plus en détail

LE LIBERAL «ETRE UN LEADER N EST PAS UN REVE, C EST UN COMBAT!»

LE LIBERAL «ETRE UN LEADER N EST PAS UN REVE, C EST UN COMBAT!» LE LIBERAL «ETRE UN LEADER N EST PAS UN REVE, C EST UN COMBAT!» Etat malgache VERS L ANNI- HILATION? Bimensuel n 06, vendredi 29 juin 2012 A USAGE UNIQUE DU PARTI LEADER FANILO. NE PEUT ETRE VENDU. Consultable

Plus en détail

NY FIOMPIANA KARPA AN-TANIMBARY

NY FIOMPIANA KARPA AN-TANIMBARY NY FIOMPIANA KARPA AN-TANIMBARY Financé par Union européenne Connaissez-vous un moyen simple et efficace de produire du poisson sans investissement couteux? Il s agit de la pisciculture en rizière, appelée

Plus en détail

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer

Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Pour un Québec Famille Ouvrons nos portes! Nos amours de famille nous ouvrent à quelque chose d IMMENSE, quelque chose qu on ne peut même pas imaginer Semaine Québécoise des Familles Célébration du 9 mai

Plus en détail

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET

GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET GUIDE POUR LA SÉQUENCE D ANIMATION SUR L ÉCRITURE DU PROJET «Horizon 2013: Expérimentons ensemble de nouveaux chemins pour l ACI» RAPPEL DES ENJEUX L enjeu de ce temps de travail est multiple Grâce au

Plus en détail

Retour au menu MinJustice

Retour au menu MinJustice Retour au menu MinJustice TABLE DES MATIERES Pages LIVRE I : LES ARTISANS I.1. LOI N 95-004 du 21 juin 1995 4 relative à l artisanat I.2. DECRET N 98-166 du 19 février 1998 8 portant organisation de l

Plus en détail

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile»

PÈLERINAGE INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES DES SÉMINAIRES DE FRANCE. «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» LOURDES 8-10 NOVEMBRE 2014 PÈLERINAGE DES SÉMINAIRES DE FRANCE «Avec Marie, Reine des Apôtres. Appelés à annoncer l Évangile» INVITATION DES ÉVÊQUES DE FRANCE AUX SÉMINARISTES Chers amis séminaristes,

Plus en détail

FANILO MIAMPITA. TÉLÉPHONIE FIXE La honte. Encore sous le monopole Après le drame libanais, voilà que resurgit

FANILO MIAMPITA. TÉLÉPHONIE FIXE La honte. Encore sous le monopole Après le drame libanais, voilà que resurgit cyan magenta jaune noir PROGRAMME P.7 L accès sans peine à l information QUOTIDIEN D INFORMATION GRATUIT N 080 DU Vendredi 18 Juin 2010 AFFAIRE LILA FANILO MIAMPITA TÉLÉPHONIE FIXE La honte TONGA NY ORA

Plus en détail

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu

Je peux participer à l Ïuvre de Dieu Leçon 4 Je peux participer à l Ïuvre de Dieu A présent, Chang en sait davantage sur l Eglise et les différents ministères que Dieu a accordés à chacun de ses membres. Ceux-ci, il s en aperçoit bientôt,

Plus en détail

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu.

Mais revenons à ces deux textes du sermon sur la montagne dans l évangile de Matthieu. «AIMER SES ENNEMIS» «Qui veut prendre ta tunique, laisse lui aussi ton manteau». Si quelqu un te force à faire mille pas, fais-en deux mille avec lui». «Aimez vos ennemis et priez pour ceux qui vous persécutent»

Plus en détail

Éditorial. La rentrée sous le signe de l engagement U ne belle dynamique se profile déjà pour cette 37e édition. www.rns-cen.com.

Éditorial. La rentrée sous le signe de l engagement U ne belle dynamique se profile déjà pour cette 37e édition. www.rns-cen.com. www.rns-cen.com 2011 Le logo de la RNS 2012 Dans ce numéro : Éditorial L@ tribune des organisateurs Histoire de la RNS Adhérer au CEN Le concours de logo RNS 2012 Lauréat du concours logo Kouzins Normandie

Plus en détail

Le mariage en 27 questions

Le mariage en 27 questions Le mariage en 27 questions 1. Combien de temps faut-il pour préparer un mariage? L Église catholique demande aux fiancés de se présenter dans leur paroisse au moins un an avant la date souhaitée. Ceci

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Le malgache. L exemple d une langue sans test

Le malgache. L exemple d une langue sans test Le malgache L exemple d une langue sans test 1. Pourquoi n existe t il pas de cer:fica:on? Peu d échanges commerciaux avec l extérieur Pas d immigra:on importante de «cols blancs» Peu d étudiants étrangers

Plus en détail

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14

SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT. Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 SCELLÉS DU SAINT-ESPRIT Lecture : Éphésiens 1:3-14 Texte : Éphésiens 1:13-14 Peuple du Seigneur, L Esprit de Dieu est présent partout, il est en action partout dans la création, mais il agit de manière

Plus en détail

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais»

«J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» 1 Solennité du Christ Roi 1 ère Messe du Chanoine Bergerot Libreville, le 30 octobre 2011 «J ai déposé les clés, à l endroit où tu sais» Cher Monsieur le Chanoine, Chers Séminaristes, Très Chers Fidèles,

Plus en détail

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS

LIVRET DE BAPTEME. Baptême de Le 26 Décembre 2004 à 11 H 15. Pierre REMERCIEMENTS LIVRET DE BAPTEME REMERCIEMENTS Nous vous remercions tous chaleureusement, d avoir été présents pour partager notre joie en ce jour inoubliable et de fête : parrain, marraine, parents, grands-parents,

Plus en détail

Poésie Ando 1 Les poètes malgaches d'expression française 1 Le bouddhisme malgache (ou la civilisation malgache) 1

Poésie Ando 1 Les poètes malgaches d'expression française 1 Le bouddhisme malgache (ou la civilisation malgache) 1 Documents disponibles au Centre de Ressources en Malagasy Genre Titre Nb d'exemplaires BD Aventures dans l'océan Indien 6 L'axe lourd 1 La ballade africaine 1 Madabulles 2004 2 Madabulles 2005 2 Contes

Plus en détail

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana -------------

REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------- REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana ------------- MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET --------- ARRETE N 12590/06- MEFB/SG/DGT/DOF/ASS portant application du Décret

Plus en détail

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE

CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CULTE DOMINICAL 3 AVEC BAPTEME D ENFANT SANS CELEBRATION DE LA CENE CE CULTE EST CONSTRUIT AUTOUR D UN BAPTEME D ENFANT. L ORDRE LITURGIQUE A ETE LEGEREMENT MODIFIE. ATTENTION A LA PLACE DES SPONTANES.

Plus en détail

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA

ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ALLOCUTION DE S.E.M. SIDIKI KABA GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE DE LA REPUBLIQUE DU SENEGAL REUNION DU BUREAU DE L ASSEMBLEE DES ETATS PARTIES AU

Plus en détail

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6

Table des matières. Annexe La bénédiction 11. Le baptême: un sacrement 4. Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 Le baptême Table des matières Le baptême: un sacrement 4 Le baptême des enfants: à l origine, plus qu un rituel 6 L acte du baptême: plus que des mots 7 Le baptême de votre enfant: plus qu une vieille

Plus en détail

Vers toi Tim Project 2007

Vers toi Tim Project 2007 Vers toi Tu me sondes et me connaît, Tu sais tout de moi, non rien ne t est caché Chaque jour tu éclaires ma vie Tu gardes mes pas, tu me conduis Je veux te louer C est vers toi que je me tourne, Tu m

Plus en détail

PROJET DE LOI N 027/2007

PROJET DE LOI N 027/2007 REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Tanindrazana-Fahafahana-Fandrosoana PROJET DE LOI N 027/2007 DU 25 OCTOBRE 2007 PORTANT LOI DE FINANCES POUR 2008 IMPRIMERIE NATIONALE 2007 - 2 - PROJET DE LOI N 027/2007 PORTANT

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

voly vary maro anaka système de riziculture intensive

voly vary maro anaka système de riziculture intensive voly vary maro anaka système de riziculture intensive tantara an-tsary ny voka-pikarohana lehibe sady mahagaga malagasy histoire toute simple d une très grande découverte malgache Henri de Laulanie de

Plus en détail

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin

Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin N. 0311 Lunedì 27.04.2015 Visita ad limina Apostolorum dei Presuli della Conferenza Episcopale del Benin Il Santo Padre Francesco ha ricevuto questa mattina in Udienza i Vescovi della Conferenza Episcopale

Plus en détail

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme»

«Le développement n a de sens que parce qu il permet à un plus grand nombre de jeunes de vivre l aventure du scoutisme» Créer et Animer des Réseaux de développement Pour les Responsables Locaux Développement et Réseaux/les coordinateur Développement et Réseaux des Pôles Développement «Le développement n a de sens que parce

Plus en détail

Ecole Hôtelière LA RIZIERE Collège Saint François- Xavier B.P. 1032 - Antady, Fianarantsoa (301) Tél. 020.75.502 15 info@lariziere.

Ecole Hôtelière LA RIZIERE Collège Saint François- Xavier B.P. 1032 - Antady, Fianarantsoa (301) Tél. 020.75.502 15 info@lariziere. Ecole Hôtelière LA RIZIERE Collège Saint François- Xavier B.P. 1032 - Antady, Fianarantsoa (301) Tél. 020.75.502 15 info@lariziere.org TAOM- PIANARANA 2015/2017 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Plus en détail

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone

Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone St Thomas d Aquin Solennité de MARIE, Mère de Dieu Journée mondiale de la paix Paroisse catholique francophone 1 er janvier 2014 Entrée Peuple louez Marie Ref/ Peuple louez Marie (Ave Marie) la mère au

Plus en détail

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique»

Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» Thème diocésain 2013-2014 Fiche «Je crois en l Eglise une, sainte, catholique et apostolique» En préambule, un peu d histoire L Église a à sa disposition deux credo qu elle professe lors de la liturgie

Plus en détail

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI

Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI Le Saint-Siège VISITE À LA PAROISSE ROMAINE «SAN PATRIZIO AL COLLE PRENESTINO» HOMÉLIE DU PAPE BENOÎT XVI IIIe dimanche de l'avent «Gaudete», 16 décembre 2012 [Vidéo] Galerie photographique Chers frères

Plus en détail

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE. Le mariage selon la bible SOMMAIRE

FEDERATION DES MINISTERES ET ŒUVRES DE NAZARETH INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL NEHEMIE. Le mariage selon la bible SOMMAIRE Page : 1 / 6 SOMMAIRE Chapitre I) Chapitre II) Définition Institutionnalisation du mariage 1) Le contact 2) La demande en mariage ou les fiançailles 3) L offrande des présents ou la dot 4) Les privilèges

Plus en détail

PRIORITES REGIONALES DE L AFRIQUE

PRIORITES REGIONALES DE L AFRIQUE PRIORITES REGIONALES DE L AFRIQUE 1 ère partie : INTRODUCTION Préface: Il y a quatre ans, en 2006, le Dr. Eugenio Duarte a initié un processus qui a amené l Afrique à parler de son futur. Ces échanges

Plus en détail

Canoë express. Mot du président, Pasteur Jonathan Dylgat, CPA, CGA. Juillet Septembre 2013. Dans ce bulletin: Chers amis,

Canoë express. Mot du président, Pasteur Jonathan Dylgat, CPA, CGA. Juillet Septembre 2013. Dans ce bulletin: Chers amis, Juillet Septembre 2013 Canoë express Mot du président, Pasteur Jonathan Dylgat, CPA, CGA Chers amis, J aimerais vous remercier et vous exprimer ma joie de tout le support que vous avez été pour l organisme

Plus en détail