Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura"

Transcription

1 Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE Nature des prestations Descriptif des bâtiments Descriptif des installations Entretien du matériel Maintenance OBLIGATIONS DU TITULAIRE Définition des prestations OBLIGATIONS DE L ETABLISSEMENT Accès aux installations Fourniture à la charge de l établissement CONTROLES. RESULTATS. MOYENS Contrôles légaux et réglementaires Garantie de résultats Introduction Moyens mis en place par le titulaire Personnel mis à disposition Moyens techniques Interventions Astreinte DIVERS Suivi de la bonne exécution du marché Nettoyage et entretien des locaux techniques

2 1. OBJET ET ÉTENDUE 1.1 Nature des prestations Le présent document définit les conditions techniques particulières imposées au titulaire par l Etablissement pour l entretien du matériel décrit dans l article 1.2, d un ensemble de bâtiments délégué par le Pays de Montbéliard Agglomération, à la SEM NUMERICA, à Montbéliard, située dans la ZAC des Portes du Jura Descriptif des bâtiments Numerica I Le bâtiment héberge plusieurs activités entre autres : des bureaux universitaires, un hôtel d entreprises, une branche de l incubateur de Franche- Comté et des locaux à usage partagé. Le bâtiment se compose : d un rez-de-jardin regroupant des locaux techniques et d entreprises autour d un patio central. Des blocs sanitaires sont aménagés près des locaux techniques. Les locaux techniques comprennent : un local TGBT un placard technique avec coffret pied de colonne 1A/2D des placards techniques électricité dans le bureau 1 et plateau 1 un local GTB où se trouve un système de gestion technique centralisée une salle de serveurs avec contrôle d accès et intrusion une sous-station eau chaude un local technique ventilation un local tableau général basse tension un local onduleur un local arrivée eau froide un local poubelle d un rez-de-chaussée regroupant un hall d entrée principal sur terre-plein, un ensemble de bureaux et de locaux communs (salle de réunion, cafétéria, plate-forme). Des blocs sanitaires sont aménagés sur les deux ailes de bâtiment ainsi qu une kitchenette pour la cafétéria. de deux étages regroupant un ensemble de bureaux. Des blocs sanitaires sont aménagés sur les deux ailes du bâtiment à chaque étage. Une zone technique est aménagée sur la toiture de l aile EST. 2

3 Numérica II Le site Numerica II se compose de trois corps de bâtiments (A, B et C) avec un rez-de-jardin communiquant. Il héberge les activités suivantes à savoir : - Des studios de production audio visuels - Un ensemble de bureaux - Un espace scénique avec atelier attenant Le bâtiment se compose : d un rez-de-jardin regroupant : des locaux techniques des locaux dédiés aux applications numériques pour le bâtiment C, avec un espace scénique un garage sous le bâtiment C. une galerie de liaison enterrée au rez-de-jardin du bâtiment A vers Numérica I des blocs sanitaires sont aménagés pour les bâtiments A, B et C. Les locaux techniques comprennent : un local TGBT un local «placards techniques» électricité courants forts et courants faibles un local onduleur un local baie de brassage un local sous station chauffage eau chaude un local technique «centrale de traitement d air» une salle serveurs Le rez-de-chaussée des locaux à usage d entreprises bâtiment A des locaux baie de brassage pour les bâtiments A et B, une régie, un local baie de brassage pour le bâtiment C un logement de fonction avec cuisine et sanitaires un local central double flux des blocs sanitaires sont aménagés pour les bâtiments A et B. Le 1 er étage un ensemble de bureaux pour le bâtiment A, un ensemble de bureaux et un espace repos pour le bâtiment B, un balcon technique pour le bâtiment C l étage du logement de fonction une passerelle de liaison du 1er étage du bâtiment A vers Numérica I des blocs sanitaires sont aménagés pour les bâtiments A et B. Le 2ème étage un ensemble de bureaux pour le bâtiment A, un local gradateur pour le bâtiment C. des blocs sanitaires sont aménagés pour le bâtiment A. 3

4 Alarme incendie 1.2 Descriptif des installations La centrale de détection incendie de type 1 catégorie A marque ATSE est installée dans le bureau accueil secrétariat au rez-de-chaussée du bâtiment Numérica I. Cette centrale est commune à Numérica I et II. Cette centrale est équipée de : - boucles de détection - boucles d alarme - boucles d asservissement pour ouvrants DAS - boucles d asservissement pour portes de recoupement - le contrôle de position des portes des locaux ménage, onduleur et circulation n 2 au rez de chaussée du bâtiment Numérica I. - les commandes d ouverture des portes d entrée automatique et d arrêt général de la ventilation. + des extincteurs Alarme anti-intrusion Le système anti-intrusion et le système de contrôle d accès sont séparés de façon à garantir une continuité optimale de service. L installation prévue constitue un système de détection d intrusion. Un système de contrôle anti-intrusion général aux 2 bâtiments assure la protection péri métrique des locaux grâce à des radars balayant les surfaces vitrées de façade de ce bâtiment, de contacts magnétiques et de contacts de fond de gâche placés sur les portes principales d accès des bâtiments. o la surveillance de la fermeture des portes d accès vers l extérieur. Numérica I & II : Lorsqu un utilisateur passe son badge dans le lecteur de badge placé sur sa porte d accès principale, il peut pénétrer dans le bâtiment et inhiber les zones sous surveillance auquel il a accès. Ces zones sont protégées par différents modes de sélection : o o o la surveillance par contact de fenêtre et infrarouge dans les zones du rez-de-chaussée la surveillance infrarouge des circulations du rez-de-jardin, 1 er et 2 ème étage la surveillance de la fermeture des portes d accès vers l extérieur et de compartimentage dans les circulations Contrôle d accès Les différentes entrées dans le bâtiment sont gérées par un système de contrôle d accès réalisé par badges et des lecteurs de proximité raccordés par liaison bus à une centrale implantée dans une salle serveurs de Numérica I au rez-de-jardin. 4

5 1.2.3 Supervision de sécurité Le bâtiment est équipé d un superviseur de sécurité permettant la gestion des équipements de sécurité. Ce logiciel permet la reprise des éléments suivants : o Alarme anti-intrusion o Contrôle d accès Interphonie A contrôler, à entretenir et à changer éventuellement : 5 platines (à la barrière, porte d entrée Numerica 1, Porte d entrée de Numerica 2, bâtiments A, B, C), Système d interphonie digital via un réseau téléphonique RTC. Ce système permet par programmation d appeler directement les numéros téléphoniques des sociétés hébergées. La gestion est centralisée sur un poste de l accueil situé à Numérica 1 à l aide du logiciel PLATEL Bouton poussoir 3 Boutons poussoirs situés aux sorties de Numerica 2 bâtiments A,B,C permettent de sortir sans badge de 8H à 18H Alarme anti-intrusion Système anti-intrusion spécifique pour la scène et les studios de montage situés à Numerica 2. Ce système n est pas relié au système central de Numerica, il fonctionne par code d accès. La mise en alarme ou hors alarme est réalisée par le clavier situé, à droite de la porte d entrée, dans le hall de Numerica 2 bâtiment C. Pour chacune de ces deux zones, un voyant lumineux signale l état de l alarme Alarme incendie 1.3 Entretien du matériel Tableau de signalisation incendie et centralisateur de mise en sécurité incendie Vérification d aspect : Nettoyage, contrôle des fixations, serrage des bornes, contrôle des étiquettes (estampille NF) et vérification ou leds. Contrôle des sources électriques et de la communication : Isolement, continuité du conducteur de protection caractéristique des protections contre les contacts indirects et les surintensités. Source secondaire d alimentation : Protection, connexions contrôle des signalisations, coupure de la source principale, vérifications et réglages de tensions et courants de charge. Source d auxiliaire par bouton d essai Vérification en fonctionnement : Signalisations lumineuses et sonores. Vérification de l ensemble des extincteurs. 5

6 Périphériques du tableau de signalisation incendie Vérification du bon fonctionnement : De chaque détecteur, indicateur d action, déclencheur manuel et des signalisations visuelles et sonores correspondantes au tableau de signalisation incendie. Essai fonctionnel des boucles sur la source secondaire. Vérification par boucle : - Du maintien sur la boucle concernée du signal lumineux - De la réapparition du signal sonore lorsqu un détecteur d une autre boucle est sollicité en alarme - De l apparition de l alarme feu sur une boucle de détecteur, alors qu une autre boucle a été mise en dérangement - De l apparition d un dérangement par court-circuit ou coupure de ligne. Dépose d un détecteur - Du fonctionnement des signalisations lumineuses et sonores correspondantes Périphériques du centralisateur de mise en sécurité incendie DAS : Dispositifs Actionnés de Sécurité - Essais réalisés à partir de mise en alarme de boucles de détection à l aide de l appareil vérificateur propre à la marque du type de détecteur. - Contrôle des commandes électriques et mécaniques des dispositifs actionnés de sécurité. - Vérification des signaux de commande en sortie du centralisateur de mise en sécurité incendie. - Vérification du bon fonctionnement des signalisations visuelles et sonores correspondantes au centralisateur de mise en sécurité incendie. - Remise à l état de veille du tableau de signalisation incendie et du centralisateur de mise en sécurité incendie Opérations de vérification générale Ces opérations de vérification ont pour objectif de s assurer de la conformité du système de sécurité incendie au dossier d identité. Cela suppose que les opérations de vérification telles que prévues cidessus viennent d être réalisées. Elles comprennent les examens et constats suivants : - examen de l adéquation du dossier d identité en regard des exigences de sécurité applicables au bâtiment ou à l établissement - examen de la conformité du système de sécurité incendie ou dossier d identité - vérification de réalité des actions de maintenance par l examen de leur enregistrement et par la réalisation des essais de fonctionnement - examen des conditions d exploitation. Signature du registre de sécurité de l établissement et remise du procès verbal de vérification. Les anomalies constatées seront annotées sur le procès verbal de vérification. 6

7 1.3.2 Anti-intrusion Equipements Contrôle des différentes sources d alimentation : - contrôle des tensions - courants - serrage des connexions Contrôle de la centrale de signalisation : - vérification du paramétrage - édition de l historique système - sauvegarde du système Contrôle des organes de commande (commutateurs à clés ou à codes) Vérification du bon fonctionnement des alarmes sonores et visuelles Contrôle des dispositifs de transmission des alarmes, prises de service, mises hors service à la centrale de télésurveillance Essai des enregistreurs Vérification des détecteurs : - contrôle des sorties - serrage des connexions - réglage de la portée si nécessaire Essai de masquage, de détection Nettoyage général Examen des documents d exploitation - notice d utilisation et d exploitation - carnet de contrôle du système de sécurité - plan d installation - organisation des alarmes et des commandes - base de données ayant servi à la programmation Inspection visuelle de l installation Contrôle de la conformité de l installation, avec les documents d exploitation et de son adéquation aux risques Contrôle d accès Equipements Contrôle des différentes sources d alimentation - contrôle des tensions courants - serrage des connexions 7

8 Unités locales : - vérification de la programmation locale - nettoyage des cartes, fonds de panier et contacts - vérification scrutation correcte des cartes de communication - essai en mode dégradé - essai de téléchargement depuis l unité centrale Les lecteurs : - essai du bouton poussoir de sortie - vérification de l état de la porte et de son dispositif de verrouillage (réglage si nécessaire des fermeportes et gâches). - essai du dispositif de gestion du temps d ouverture de la porte - nettoyage des têtes de lecture - test de la distance de lecture - réglage de la portée si nécessaire Les terminaux : - vérification de la scrutation et de l ensemble de la boucle - essai des points d alarme et vérification de leur remontée à l unité centrale - vérification des télécommandes manuelles, horodatées ou déclenchées sur alarme - ajustement de la résistance des lignes si besoin - nettoyage général 1.4 Maintenance Alarme incendie Maintenance préventive (1 fois par an contrôle et tests) Conformément aux exigences du règlement de sécurité contre l incendie relatif aux établissements recevant du public, article MS73, comprenant : - la vérification de l ensemble des points de détection incendie (tableau détection incendie, détecteurs, déclencheurs manuels, etc) - la vérification de la mise en sécurité de notre établissement (portes coupe-feu, diffuseurs sonores, désenfumage, extincteurs, etc) - la remise à l état de veille de l installation - la mise à jour des logiciels sur les tableaux de détection incendie et centralisateurs de mise en sécurité en fonction de l évolution des matériels - l analyse des risques et de l adéquation des matériels installés en fonction du ou des bâtiments - l établissement d un rapport en fin de visite - la rédaction du registre de sécurité de l établissement Maintenance curative Un nombre d interventions illimité comprenant : - La prise en charge de l ensemble des prestations de fourniture pièces y compris remplacement des détecteurs défectueux dans la limite ou leur vétuste n excède pas 4 années, main d œuvre, déplacements (hors exclusions aux conditions générales : remplacement batteries et prestations (pièces, main d œuvre et déplacements) pour dégâts occasionnés par des causes extérieures (orage, dégâts des eaux, malveillance) ainsi que matériels déportés DAS (Dispositifs Actionnés de Sécurité). 8

9 - Intervention et remise en état réalisées sous 48 heures maximum sauf cas de force majeure à l aide de pièces ou de sous-ensembles de produits d origine constructeur certifiés NF - Etablissement des devis pour dégâts liés à des causes extérieures sur la base de tarif national - Recherche de pannes sur la partie installation filaire - Toute demande ponctuelle de petites modifications de logiciels, ex : modifications d intitulés de points adressables, paramétrages de zones ou de mise en sécurité Anti-intrusion, contrôle d accès et supervision La maintenance devra pouvoir garantir la pérennité de l installation. Il devra comprendre les prestations suivantes : - visites de maintenance préventive 2 visites par an - remplacement des éléments de sécurité - batteries d accumulateurs tous les 4 ans - piles tous les ans - maintenance corrective totale pièces, main d œuvre et déplacements - délai d intervention 24h/24, 7j/7, sous 4 heures - intervention week-end et jours fériés entre 8 heures et 18 heures Les actions de maintenance préventive sont à réaliser suivant ch OBLIGATIONS DU TITULAIRE 2.1 Définition des prestations Le titulaire sera responsable de l ensemble des prestations de conduite et de maintenance des installations visées à l article 1 du présent document. Le titulaire aura, par ailleurs, l exclusivité de ces prestations et devra ainsi : - Souscrire un contrat de maintenance auprès de l installateur. - Garantir le bon fonctionnement du système de sécurité incendie, des systèmes de contrôle et surveillance des accès et leur superviseur - Assurer la maintenance nécessaire à la prévention des défaillances et ainsi en limiter le nombre. - Intervenir dans un délai d une heure pour toute panne interrompant le fonctionnement des installations L ensemble de ces prestations sera réalisé dans le respect des spécifications et consignes techniques, des règles de l art, des règles de sécurité et de la législation en vigueur. La liste des principales prestations et leur périodicité, nécessaire à la conduite et la maintenance des installations, voir article 1.2. et 1.3. Cette liste n est qu indicative, le titulaire étant seul responsable de l obtention du résultat, il sera à même de compléter et modifier cette liste. Il devra cependant assurer les moyens minimums définis. 9

10 Le titulaire soumettra un planning d intervention qu il propose à l aide d un tableau à joindre dans son offre. 3. OBLIGATIONS DE L ETABLISSEMENT 3.1 Accès aux installations L établissement laissera libre accès au personnel titulaire à toutes les installations dont il assure l exploitation. L établissement se réserve le droit d interdire l accès de ses locaux à un membre du personnel du titulaire. Cette décision sera formulée par tous les moyens que l établissement jugera bons. Cette décision, sans appel, sera applicable sous 24 heures. L établissement établira avec le titulaire une procédure permettant au personnel de celui-ci, d accéder à toutes les informations disponibles et toutes les opérations réalisables grâce à la gestion technique centralisée mise en place par l établissement. 3.2 Fourniture à la charge de l établissement L établissement assurera la fourniture de la chaleur et de l électricité nécessaire au fonctionnement des installations. 4. CONTROLES. RESULTATS. MOYENS 4.1 Contrôles légaux et réglementaires Le titulaire est chargé de préparer et faire réaliser par un organisme agréé, tous les contrôles et visites légales et réglementaires en vigueur à la date de passation du marché. Lors de la publication de nouveaux textes, le titulaire devra informer l établissement de cette parution et définir en collaboration avec celui-ci les conditions d application. 4.2 Garantie de résultats Le titulaire devra garantir un fonctionnement optimal des installations Introduction Le titulaire devra maintenir un fonctionnement optimal de l ensemble des installations permettant de protéger les biens et les personnes contre les risques d incendie et de vol ainsi que de leur superviseur. 4.3 Moyens mis en place par le titulaire Personnel mis à disposition En fonction des prestations dues, le titulaire affectera le personnel technique nécessaire. Le titulaire veillera à ce que le nombre et la qualification des intervenants soient adaptés à l importance des interventions et dans les délais impartis. Le titulaire remettra et tiendra à jour la liste du personnel intervenant. Celui-ci portera une marque distinctive permettant d identifier son appartenance au titulaire. 10

11 Moyens techniques Le titulaire fournira, à son personnel, l ensemble des outillages classiques et spécifiques nécessaires tels qu outillage, matériel d essai de mesure et contrôle Interventions Le personnel technique du titulaire devra organiser ses interventions en fonction des différentes opérations de conduite et de maintenance et, tiendra compte des contraintes particulières de l activité du centre. En cas de panne ou défaillance et quelle que soit la source de l information (client ou téléalarme), le personnel technique du titulaire devra : - Intervenir immédiatement sur les installations défaillantes, s il est présent dans l établissement. - Intervenir dans un délai d une heure après l appel du client ou du transmetteur télésurveillance. Le titulaire sera responsable de ses moyens de communication, seule l heure d émission de l appel sera contractuelle. Le technicien devra, dans tous les cas, valider sa présence sur la GTC ou la permanence d accueil qui servira de consignateur dans ce cas. Si le défaut ne demande pas de déplacement sur site, cette validation de «présence» pourra être faite à distance Astreinte Le titulaire fournira à l attributaire du marché un numéro de téléphone d astreinte permettant de le joindre 24h/24h ; 7j/7j. Si nécessaire une intervention pourra se faire pendant cette astreinte. 5. DIVERS 5.1. Suivi de la bonne exécution du marché Le titulaire consignera l ensemble de ses interventions sur des cahiers de maintenance, registre de sécurité ou équivalents. Il sera fait mention des travaux effectués, des incidents ou difficultés rencontrés. Les cahiers de maintenance resteront sur place dans le local accueil au rez-de-chaussée Nettoyage et entretien des locaux techniques Le titulaire maintiendra en constante propreté, par un nettoyage périodique, les locaux abritant les installations confiées à ses soins. Il ne pourra les utiliser à d autres fins que celles auxquelles ils sont destinés. 11

12 Je soussigné... agissant au nom et pour le compte de.... déclare avoir pris connaissance du présent C.C.T.P., et en approuver les clauses. A..., le... Signature. A Montbéliard le, Pour la SEM Numerica, Le Directeur Général Michel STENTA 12

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura

Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Entretien et maintenance des installations techniques Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Alarme intrusionalarme incendie et contrôle d accès Sommaire 1 OBJET ET ETENDUE... 02 1.1.

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura. Prestations Menuiseries intérieures.

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura. Prestations Menuiseries intérieures. Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Menuiseries intérieures Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations... 2 1.1.1

Plus en détail

Prestations Menuiseries intérieures

Prestations Menuiseries intérieures Entretien et maintenance des installations techniques de l Hôtel tertiaire Numerica ZAC des Portes du Jura Prestations Menuiseries intérieures Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations...

Plus en détail

MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION

MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION CUFR JF CHAMPOLLION Place de Verdun 81000 ALBI CAHIER DES CHARGES MARCHE SUR LA MAINTENANCE DU SYSTEME D INCENDIE, INTRUSION N 103-2011 Place de Verdun, 81000 ALBI 1/12 SOMMAIRE 1-OBJET DU MARCHE.. 2-LIEU

Plus en détail

REGLES APSAD R81 DETECTION INTRUSION

REGLES APSAD R81 DETECTION INTRUSION REGLES APSAD R81 DETECTION INTRUSION La règle s applique à tous types de sites ou bâtiments quels qu en soit la surface totale et l usage. L avantage d un unique document est d harmoniser les méthodes

Plus en détail

OUVERTURE D UN COMMERCE

OUVERTURE D UN COMMERCE OUVERTURE D UN COMMERCE Les règles de sécurité d un ERP : Etablissement Recevant du Public Création de la boutique Installation des systèmes de sécurité Ouverture du commerce Photo : La fausse boutique,

Plus en détail

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre.

Il est nécessaire de mettre en place un système de sécurité incendie (SSI) permettant de détecter le plus rapidement possible un début de sinistre. PAGE : 1 Situation : Les établissements doivent être protégés contre les incendies. Suivant leur catégorie, les systèmes de sécurité incendie (SSI) à mettre en place sont plus ou moins complexes. A l issue

Plus en détail

EQUIPEMENT ANTI-INTRUSION

EQUIPEMENT ANTI-INTRUSION Le présent additif au CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES - C.C.T.P. - concerne l équipement anti-intrusion à prévoir pour la Médiathèque, la mise à jour de la légende des luminaires et de 2 types

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN

CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN CAHIER DES CHARGES MAINTENANCE DU SYSTEME DES ALARMES INTRUSION ET TECHNIQUES DU LYCEE SCHUMAN Date de prise d effet du contrat : 1 er juillet 2015 Durée du contrat : un an reconductible cinq fois MP 15/03

Plus en détail

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression.

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression. L'ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? 1. DÉFINITIONS : La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

Informations sur la NFS 61-933

Informations sur la NFS 61-933 Les évolutions apportées par la nouvelle norme NFS 61-933 relative à l exploitation et la maintenance des systèmes de sécurité incendie. Intervention Olivier BUFFET Ingénieur sécurité CHU ANGERS Sommaire

Plus en détail

Gamme de systèmes multimédia anti-intrusion Sintony certifiée NF&A2P

Gamme de systèmes multimédia anti-intrusion Sintony certifiée NF&A2P Gamme de systèmes multimédia anti-intrusion Sintony certifiée NF&A2P Système d alarme multimédia avec transmetteur RTC Technologies filaire + audio + vidéo Transmission vocale et numérique Télépilotage

Plus en détail

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash

Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Tableau d Alarme Incendie Type 3 type marche/arrêt avec ou sans flash Références commerciales: TA31300 / TA31301 TA31300 (sans flash) TA31301 (avec flash) Table des matières Présentation... 2 Caractéristiques

Plus en détail

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR

DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Département du Var C O M M U N E D E G R I M A U D DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE Bordereau de prix MARCHE PUBLIC N 13-042-00-MR Objet : ENTRETIEN et MAINTENANCE des ALARMES INCENDIE / VOL

Plus en détail

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS

EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS EQUIPEMENTS DE SECURITE DANS LES BATIMENTS La réglementation : C est la loi Les supports réglementairesr Le règlement de sécurité : C est l ensemble des textes relatifs à la sécurité applicables aux Établissements

Plus en détail

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse)

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse) L ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? Définitions La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les protections

Plus en détail

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE. Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) MARCHÉ PUBLIC À PROCÉDURE ADAPTÉE N 2015 07 Ville de Bergues Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Pouvoir adjudicateur Ville de Bergues, Hôtel de ville - Place de la République 59380

Plus en détail

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges

Mesure tension arrivée EDF. Mesure tension point le plus éloigné. Plans armoires. Contrôle des serrages armoires. Mise en services des horloges COURANTS FORTS Mesure terre principale ( indiquer valeur) Contrôle des laisons équipotentielles et continuité de terre Contôles ou mesure isolement (indiquer la valeur) Mesure tension arrivée EDF Mesure

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

R41 REGLE DE PRESCRIPTION. Télésécurité. Habitations Risques «standard» Edition 12.2000.0 (décembre 2000)

R41 REGLE DE PRESCRIPTION. Télésécurité. Habitations Risques «standard» Edition 12.2000.0 (décembre 2000) R41 REGLE DE PRESCRIPTION Télésécurité Habitations Risques «standard» Edition 12.2000.0 (décembre 2000) Fédération Française des Sociétés d'assurances Cette règle a été élaborée au sein des instances de

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Du diagnostic à la pose, en passant par le choix le mieux adapté à la situation, les auteurs nous montrent clairement quels

Plus en détail

2012 > LES SYSTÈMES FILAIRES

2012 > LES SYSTÈMES FILAIRES 2012 > LES SYSTÈMES FILAIRES FILAIRE F > LES SYSTÈMES FILAIRES I-ON160 pour toutes les installations Un système pour toutes vos installations I-on160 est un système Bus destiné à la protection de sites

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Contrôle d accès «Contrôle d accès» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Date et heure limites de remise des offres : Observatoire

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie. ERP et IGH de Type O Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 31/01/2012 N : 04.12 Le règlement de Sécurité contre les risques d incendie ERP et IGH de Type O L arrêté du 25 octobre 2011 portant

Plus en détail

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES N 10/2009 MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION Art 1 : Organisme qui passe le marché: lycée de l Atlantique Service gestion- marchés publics

Plus en détail

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation

NUGELEC. NOTICE D'UTILISATION DU B.A.A.S. du type Ma - STI / MaME - STI. pages. 1 introduction 2. 2 encombrement 3 fixation NOTICE D'UTILISATION DU du type Ma - / MaME - pages 1 introduction 2 2 encombrement 3 fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 fonctionnement 5 à 6 contrôle, essai 5 caractéristiques 7 techniques 6

Plus en détail

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE R Notice Utilisateur EKZ 0904 00C DOMONIAL CRT 500 HF D EF A U T M EM O IR E C O NT R O LE AUTOPROTECTION PILE SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE LIAISON RADIO MARCHE PRESENCE SECTEUR

Plus en détail

Tableaux d alarme sonores

Tableaux d alarme sonores Tableaux d alarme sonores Type T4 CT 1 boucle NiMh Réf. : 320 020 Type T4 CT 2 boucles Réf. : 320 019 FEU BOUCLE 1 FEU TEST BOUCLE 2 DEFAUT BATTERIE SOUS TENSION SECTEUR ABSENT Contenu de l emballage -

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières L ONDE Régie Personnalisée pour la Gestion de l Espace Culturel de Vélizy-Villacoublay Marché public n 22 : maintenance et entretien des t rois ascenseurs et du monte-charge de l Onde Régie personnalisée

Plus en détail

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat

Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Remplacement du système de contrôle d accès de l Enssat Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Dossier 0955 W ENSSAT 17 juin 2009 Page 1/8 Table des matières I. Présentation de l environnement...

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.)

Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) SÉCURISATION DE DEUX BÂTIMENTS A USAGE SPORTIF: COSEC - CHEMIN SOUS LE FORT SALLE MARCEL RAMILLIER RUE ANDRE GELAS Marché n 14.025T LOT 2 : DISPOSITIF

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil

Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Notice de sécurité Etablissement Recevant du Public (ERP) de 5 ème catégorie avec locaux à sommeil Cette notice a été établie à l'attention des exploitants d Etablissements Recevant du Public (ERP), afin

Plus en détail

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62

Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 Tableaux d alarme incendie de type 4-230V~ - 1 boucle / 2 boucles 405 61/62 R Présentation Tableau de type 4 secteur 1 boucle Réf. : 405 61 Tableau de type 4 secteur 2 boucles Réf. : 405 62 Contenu de

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants

Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Baccalauréat Professionnel Électrotechnique, Énergie, Équipements Communicants Fiche de travaux liés à des activités d : Étude et réalisation. Titre : Alarme intrusion CONRAD filaire Lieu d activité :

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

OCF / KAF 01.06.2011

OCF / KAF 01.06.2011 01.06.2011 Détecteurs Lampe témoin Centrale, tableau de rappel Feu flash Signal acoustique Dispositif manuel de déclanchement Arrêt du signal acoustique et activation de la 2ème temporisation Détection

Plus en détail

StANLEY SAFE tm. SOluTION CONNECTéE de PROTECTION du domicile. PERFORMANCE IN ACTION tm (1)

StANLEY SAFE tm. SOluTION CONNECTéE de PROTECTION du domicile. PERFORMANCE IN ACTION tm (1) StANLEY SAFE tm SOluTION CONNECTéE de PROTECTION du domicile (1) PERFORMANCE IN ACTION tm En cumulant des fonctionnalités avancées de sécurité et de domotique pilotables directement depuis un smartphone

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P

DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P DETECTION ET ALARME INCENDIE DANS LES E.R.P Le système d'alarme incendie doit permettre de signaler un sinistre et de le localiser. Il fonctionne sur une source autonome en l'absence de courant. L'action

Plus en détail

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI

Mise en sécurité. Choisissez votre système de mise en sécurité. Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Catégorie d'un SMSI Mise en sécurité Choisissez votre système de mise en sécurité Qu'est-ce qu'un système de mise en securité? Les systèmes de mise en sécurité (SMSI) sont des automates qui ont pour finalité de protéger les

Plus en détail

Les Alarmes. Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme. Différents types d alarme. technologies. d alarme. Des Des informations

Les Alarmes. Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme. Différents types d alarme. technologies. d alarme. Des Des informations Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme Les Les deux technologies d alarme Les Alarmes Différents types d alarme Des Des informations sur sur l alarme intrusion Les Les différents éléments

Plus en détail

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01

Dossier maintenance. Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE. Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 Dossier maintenance Équipement d'alarme incendie SOMMAIRE Contrat d'abonnement maintenance Fiche d'intervention maintenance NT 65 146/01 CONTRAT D'ABONNEMENT MAINTENANCE Contrat n : Du : Société prestataire

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

MEMENTO SECURITE INCENDIE

MEMENTO SECURITE INCENDIE ETABLISSEMENT MEMENTO SECURITE INCENDIE La commission de sécurité vous a prescrit la réalisation d un mémento sécurité Ce document est un modèle pour tout type d établissements en dehors des U et J Il

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC3 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Guide. Prévention Habitat. libea.fr

Guide. Prévention Habitat. libea.fr libea.fr Guide Prévention Habitat libea.fr LIBEA - Société anonyme au capital de 0 000 000 - Entreprise régie par le code des assurances - Siège social : Cours du Triangle - 0 rue de Valmy - 9800 Puteaux

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

ANNEXE au CCP NETTOYAGE DES LOCAUX LISTE DES PRESTATIONS DE NETTOYAGE A REALISER DANS LE CADRE DU CONTRAT

ANNEXE au CCP NETTOYAGE DES LOCAUX LISTE DES PRESTATIONS DE NETTOYAGE A REALISER DANS LE CADRE DU CONTRAT ANNEXE au CCP NETTOYAGE DES LOCAUX LISTE DES PRESTATIONS DE NETTOYAGE A REALISER DANS LE CADRE DU CONTRAT CCP - Consultation Nettoyage des Locaux SEM Numerica Août 2011 Page 1 sur 12 Article 1. Prestations

Plus en détail

Le système de détection d intrusion

Le système de détection d intrusion .com Le système de détection d intrusion Protégez vos proches Sécurisez vos biens Gardez un oeil sur votre habitation La solution de sécurisation... pour votre habitat Une installation réalisée par un

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty. serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

Blocs Autonomes d Alarme Sonore

Blocs Autonomes d Alarme Sonore Blocs Autonomes d Alarme Sonore Type MA ISD Réf. 320 003 Type MA VIGIE ISD Réf. 320 004 Type MAME VIGIE ISD Réf. 320 005 Type MA VIGIE flash Réf. 320 014 Type MAME VIGIE ISD flash Réf. 320 015 LE03049/AA

Plus en détail

Un système d alarme se compose de différentes parties : Que nous allons analyser séparément.

Un système d alarme se compose de différentes parties : Que nous allons analyser séparément. L installation Définition d un système d alarme Un système d alarme se compose de différentes parties : La détection La commande La centrale La signalisation La transmission. Que nous allons analyser séparément.

Plus en détail

MAPA. Extension du contrôle d accès et gestion d alarme et sa maintenance pour les bâtiments municipaux de la ville de Chambly.

MAPA. Extension du contrôle d accès et gestion d alarme et sa maintenance pour les bâtiments municipaux de la ville de Chambly. MAPA Extension du contrôle d accès et gestion d alarme et sa maintenance pour les bâtiments municipaux de la ville de Chambly. Cahier des clauses techniques particulières (C.C.T.P.) Page 1 sur 42 SOMMAIRE

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l intérieur, de l outre-mer, des collectivités territoriales et de l immigration NOR :IOCE ARRÊTÉ DU portant approbation de diverses dispositions complétant et modifiant

Plus en détail

Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004

Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004 Un poste central de sécurité, pour quoi faire? XVII e rencontres nationales du GP Sup Clermont-Ferrand - 24 et 25 juin 2004 Présentation du site Rénovation d un site industriel de la Manufacture des Tabacs

Plus en détail

StANLEY SAFE tm. SOluTION CONNECTéE de PROTECTION des locaux PROFESSIONNElS. PERFORMANCE IN ACTION tm (1)

StANLEY SAFE tm. SOluTION CONNECTéE de PROTECTION des locaux PROFESSIONNElS. PERFORMANCE IN ACTION tm (1) StANLEY SAFE tm SOluTION CONNECTéE de PROTECTION des locaux PROFESSIONNElS (1) PERFORMANCE IN ACTION tm En cumulant des fonctionnalités avancées de sécurité et de domotique pilotables directement depuis

Plus en détail

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY

HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY HEBERGEMENT DANS LE DATACENTER GDC2 DE VELIZY Présentation des infrastructures Date: 30/08/2013 Version : 1.0 Toute utilisation ou reproduction même partielle est interdite. Page 1 Sommaire 1. PRESENTATION

Plus en détail

Travaillez l esprit tranquille Nous veillons sur vos locaux!

Travaillez l esprit tranquille Nous veillons sur vos locaux! Assurances professionnelles Travaillez l esprit tranquille Nous veillons sur vos locaux! Alarme et Télésurveillance PROTECTION 24 Bureaux, entrepôts, magasins, professions libérales, commerçants, artisans

Plus en détail

La sécurité partagée. I-ON40 est un système d alarme destiné à la protection des sites résidentiels et tertiaires.

La sécurité partagée. I-ON40 est un système d alarme destiné à la protection des sites résidentiels et tertiaires. I-ON40 : la sécurité partagée La sécurité partagée I-ON40 est un système d alarme destiné à la protection des sites résidentiels et tertiaires. Le système gère de manière transparente 16 zones filaires

Plus en détail

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1

COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 COUR DE JUSTICE DE L'UNION EUROPEENNE APPEL D'OFFRES CJ 04/2014 ASSURANCE TOUS RISQUES ELECTRONIQUE CLARIFICATION Q&A #1 Référence: CJ-04-2014-Q&A-1 Page 1/5 Q 1 Concernant le marché dont question en rubrique

Plus en détail

Pour votre sécurité : Sintony système d alarme multimédia professionnel.

Pour votre sécurité : Sintony système d alarme multimédia professionnel. Pour votre sécurité : Sintony système d alarme multimédia professionnel. Sintony, un système sans équivalent sur le marché Quelle que soit votre profession, votre style de vie, vous êtes confrontés aux

Plus en détail

Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure

Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure Intrusion Intrunet /SI220 Pour une sécurité sur mesure Building Technologies Une sécurité optimale pour chaque besoin Les centrales Intrunet et SI220 (ex-sintony 120 et 220) sont l aboutissement de décennies

Plus en détail

Fiable et évolutif, il s adapte à tout moment àla croissance et aux nouveaux besoins des entreprises.

Fiable et évolutif, il s adapte à tout moment àla croissance et aux nouveaux besoins des entreprises. DESCRIPTION est un système de contrôle d accès multifonctions souple et économique, répondant à lʹensemble des besoins en matière de sécurité pour garantir une protection optimale des accès piétons et

Plus en détail

GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL

GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL GUIDE DE PROGRAMMATION COMPLÉMENTAIRE DU SYSTÈME D ALARME DIAGRAL DIAG90AGF/DIAG90AGK DIAG20AVK ou DIAG21AVK DIAG30APK ou DIAG31APK DIAG41ACK ou DIAG42ACK DIAG45ACK Avant propos IMPORTANT La centrale dispose

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UN ATELIER INDUSTRIEL POUR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SUR DIVES (14170)

CONSTRUCTION D'UN ATELIER INDUSTRIEL POUR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SUR DIVES (14170) Octobre 2013 Maître d'ouvrage Communauté de Communes des Trois Rivières Rue Pasteur BP10 14170 SAINT PIERRE SR DIVES CONSTRCTION D'N ATELIER INDSTRIEL POR LA SOCIÉTÉ CMBA À SAINT PIERRE SR DIVES (14170)

Plus en détail

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT

CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT CHAMBRE DES METIERS ET DE L ARTISANAT ------------------------------------------- Cahier des Charges Particulières MARCHE DE SERVICES ------------------------------------------- NETTOYAGE ET ENTRETIEN

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX

CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX CHAMBRE D AGRICULTURE DE LA SEINE-MARITIME Chemin de la Bretèque BP59 76 232 Bois-Guillaume - Bihorel Cedex NETTOYAGE ET ENTRETIEN DES LOCAUX Règlement de consultation Date limite de réception des offres

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières COMMUNE DE CHATEAUFORT Marché de services pour le suivi de l environnement Informatique Systèmes et Réseaux Procédure adaptée en vertu des dispositions de l article 28 du Code des Marchés Publics Cahier

Plus en détail

HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ

HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ HA863RK CENTRALE ALARME 3 ZONES + INTERRUPTEUR À CLÉ Merci d'avoir choisi ce produit EUROPSONIC. Avant toute utilisation, veuillez lire attentivement la notice. Ce produit a été testé et emballé correctement

Plus en détail

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LES SYSTEMES DE CONTROLE D ACCES ELECTRONIQUES. (résidentiel, tertiaire / industriel) Guide réalisé par IGNES, GPMSE, SVDI

GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LES SYSTEMES DE CONTROLE D ACCES ELECTRONIQUES. (résidentiel, tertiaire / industriel) Guide réalisé par IGNES, GPMSE, SVDI GUIDE METHODOLOGIQUE POUR LES SYSTEMES DE CONTROLE D ACCES ELECTRONIQUES (résidentiel, tertiaire / industriel) Guide réalisé par IGNES, GPMSE, SVDI Ce guide donne les bonnes pratiques, définit les règles

Plus en détail

OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER

OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER COORDINATION DES SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE OPERATION DE REMPLACEMENT DU SSI FMSH MAISON SUGER 75006 PARIS MAITRE D'OUVRAGE Maître d Ouvrage F.M.S.H. CS 71345 190 avenue de France 75648 PARIS CEDEX

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

Electricité Générale - Courants Faibles - Climatisation - Maintenance QUALIFELEC - E2-2 / TH1

Electricité Générale - Courants Faibles - Climatisation - Maintenance QUALIFELEC - E2-2 / TH1 ARTICLE 1 - OBJET DU CONTRAT La maintenance des équipements d'éclairage des parties communes Le présent contrat a pour objet de définir les obligations de SARL EG : - La périodicité des visites des installations

Plus en détail

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM EXAPROBE-ECS Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM NOTRE MISSION La Technologie au service de la performance de votre entreprise 2 DU CONSEIL À L INTÉGRATION ET MAINTENANCE Partenaire de confiance

Plus en détail

NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT

NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT NOTICE D'UTILISATION DU TABLEAU D ALARMES TECHNIQUES SAT pages 1 introduction 1 encombrement fixation 3 installation 3 à 5 raccordement 4 descriptif des 6 touches et des voyants 5 fonctionnement 7 contrôle,

Plus en détail

Centrale d alarme DA996

Centrale d alarme DA996 Centrale d alarme DA996 Référence : 7827 La DA-996 est une centrale d alarme pour 6 circuits indépendants les uns des autres, avec ou sans temporisation, fonctions 24 heures, sirène, alerte et incendie.

Plus en détail

INSTALLATION ET RACCORDEMENT DE LA CENTRALE HCEN12G

INSTALLATION ET RACCORDEMENT DE LA CENTRALE HCEN12G INSTALLATION ET RACCORDEMENT DE LA CENTRALE HCEN12G GENERALITES Cette centrale (réf : HCEN12G) permet de gérer l ensemble des produits Intratone tels que les platines Audio et Visio, les lecteurs de proximité,

Plus en détail

Département du Var VILLE DE GRIMAUD 1) PARKING DU VILLAGE 2) PARKING «LES TERRASSES DE PORT GRIMAUD» SYSTEME DE GESTION DES DEUX PARKINGS

Département du Var VILLE DE GRIMAUD 1) PARKING DU VILLAGE 2) PARKING «LES TERRASSES DE PORT GRIMAUD» SYSTEME DE GESTION DES DEUX PARKINGS Département du Var VILLE DE GRIMAUD 1) PARKING DU VILLAGE 2) PARKING «LES TERRASSES DE PORT GRIMAUD» SYSTEME DE GESTION DES DEUX PARKINGS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Chapitre 1 Description

Plus en détail

Alarme anti-intrusion

Alarme anti-intrusion A quoi ça sert? Alarme anti-intrusion Comment ça marche? 1 A B C R A + # B + # C + # D + # # # N N BOUCLE Libellé BOUCLE Libellé NF A ALARME VOL A quoi sa sert? Les alarmes anti-intrusion ont pour fonction

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE

NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE MODELE N 2 Document disponible sur http://www.auvergne.pref.gouv.fr/protection_civile/etablissements _recevant_public/sec_incendie_erp/procedure.php NOTICE TECHNIQUE DE SECURITE Etablissement Recevant

Plus en détail

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS

Travaux en cours. Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Travaux en cours Diaporama réalisé par Thierry MARBEHAN Avec la collaboration de la société SIEMENS CERBERUS Triangle du feu Que ce soit un feu controlé ou un incendie, la combustion est une réaction chimique

Plus en détail

Centrale d Alarme 32 zones sans fils

Centrale d Alarme 32 zones sans fils Centrale d Alarme 32 zones sans fils Ultra facile à installer et à programmer Sans fil : Aucune connexion nécessaire!!! Nombreux capteurs différents disponibles : permet de détecter une intrusion par infrarouge,

Plus en détail

Intrusion. Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure. Answers for infrastructure. 1

Intrusion. Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure. Answers for infrastructure. 1 Intrusion Intrunet SI120/SI220 Pour une sécurité sur mesure Answers for infrastructure. 1 Une sécurité optimale pour chaque besoin Les centrales Intrunet SI120 et SI220 sont l aboutissement de décennies

Plus en détail

Sécurité incendie, législation du travail

Sécurité incendie, législation du travail GUIDE PRATIQUE Hôteliers Quelles sont vos obligations? Guide des bonnes pratiques pour les hôteliers Sécurité incendie, législation du travail DOCUMENT DE TRAVAIL Novembre 2012 1 Sommaire p. 3 p. 3 p.

Plus en détail

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE

your Creative agency MountainCloud CLUSTER HBI INOTEP - Pôle d Excellence BTP Nord-Pas de Calais 73 rue Raoul Briquet - 62700 BRUAY-LA-BUISSIERE MountainCloud your Creative agency info@ info@ MountainCloud your Creative agency classes objectifs apports moyens A+ Gestion A Gestion active coopérative Le bâtiment intelligent a la capacité d auto-adaptation

Plus en détail

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * *

PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PROGRAMME D INVESTISSEMENT * * * PALAIS ACROPOLIS 1 PRESENTATION DU PROGRAMME Généralités : Le programme d investissement concerne la réalisation de travaux permettant de garantir la pérennité des ouvrages,

Plus en détail

Cahier des Charges Techniques Particulières

Cahier des Charges Techniques Particulières Cahier des Charges Techniques Particulières Entretien et maintenance des onduleurs ORIGINAL SOMMAIRE 1. OBJET DU CCTP 1 2. NATURE DES INSTALLATIONS 1 3. NATURE DES PRESTATIONS 1 3.1. Details des prestations

Plus en détail

TVD 03 GSM - Transmetteur Téléphonique Vocal

TVD 03 GSM - Transmetteur Téléphonique Vocal Transmetteur téléphonique vocal GSM TVD 03 - GSM Version 1.0-A ZI Sud Est Tel : 02.99.85.28.28 15 Rue des Veyettes Fax : 02.99.85.28.29 CS 76326 35063 RENNES CEDEX E.mail:info@sodis-france.fr TVD 03 GSM

Plus en détail

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003

CELTIC-BAAS-Sa BAAT3003 Notice technique 01_BASSA_NT001 rév A3 Bloc autonome d alarme sonore type Satellite avec ou sans flash BAAT3003 -F BAAT3017. 52, rue Paul Lescop 92000 NANTERRE t. +33 (0)1 41 37 91 91 f. +33 (0)1 41 37

Plus en détail

Sûr, Simple, Mhouse! GSM + RTC. Alarme Mhouse : la solution d alarme sans fil à installer soi même.

Sûr, Simple, Mhouse! GSM + RTC. Alarme Mhouse : la solution d alarme sans fil à installer soi même. Sûr, Simple, Mhouse! Alarme Mhouse : la solution d alarme sans fil à installer soi même. Un seul système pour protéger votre maison, commander vos automatismes ou vos éclairages! GSM + RTC Sûr Liberté

Plus en détail

17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS. Le Quai Sécurité Sûreté 16/03/2015. Tél: 02.44.01.22.00. Version 2

17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS. Le Quai Sécurité Sûreté 16/03/2015. Tél: 02.44.01.22.00. Version 2 LE QUAI 17, rue de la Tannerie 49101 ANGERS MARCHE DE PRESTATIONS DE SECURITE / SURETE Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Dossier Marché 17 rue de la Tannerie 49101 Angers CEDEX 02

Plus en détail

CONSTRUCTION D'UNE CANTINE SCOLAIRE + ESPACE GARDERIE PERISCOLAIRE DCE

CONSTRUCTION D'UNE CANTINE SCOLAIRE + ESPACE GARDERIE PERISCOLAIRE DCE Communauté de Communes Entre Thue et Mue 8 avenue de la Stèle 14740 Bretteville l'orgueilleuse CONSTRCTION D'NE CANTINE SCOLAIRE + ESPACE GARDERIE PERISCOLAIRE Commune de Saint-Manvieu-Norrey DCE Octobre

Plus en détail