Approche clinique des patients porteurs du Virus de l Hépatite C. Nouveautés dans la prise en charge du patient VHC?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Approche clinique des patients porteurs du Virus de l Hépatite C. Nouveautés dans la prise en charge du patient VHC?"

Transcription

1 Approche clinique des patients porteurs du Virus de l Hépatite C - Nouveautés dans la prise en charge du patient VHC? Dr Caroline Jézéquel CCA Service des Maladies du Foie CHU Pontchaillou - Rennes

2 Déclarations liens d intérêts Gilead Janssen MSD Novartis

3 Rapport Dhumeaux - Demandé par le ministère de la santé - Elaboré sous l égide de l ANRS et de l AFEF - Publié en mai 2014

4 VHC - Epidémiologie En France, données INVS de 2004 Faible (0,84%) dans la population générale métropolitaine Elevée dans certaines populations : 44% chez les usagers de drogue (2011) 2 à 10% chez les personnes nées dans des pays de forte endémie 4,8% chez les personnes détenues Co-infections (données 2006/07 centres experts) VHB : 3% des patients VHC + VIH : 7% des patients VHC + Rapport Dhumeaux, mai 2014 Bruggmann et al., J Viral Hepatitis 2015

5 VHC - Epidémiologie Stade clinique au moment de la prise en charge (Données centres expert 2006/07) Maladie avancée pour 15% des patients : o 11% cirrhose non décompensée, o 2% cirrhose décompensée, o 2% carcinome hépatocellulaire Estimation de la mortalité en France : Décès directement imputable au VHC : 4,5/ (2.600 cas) Augmentation de la mortalité des personnes hospitalisées atteintes d hépatite C : 4,6% en 2004 à 10,6% en 2011 (données PMSI) Rapport Dhumeaux, mai 2014

6 VHC - Epidémiologie Estimation de l épidémiologie en 2013 (modélisation) personnes seraient VHC chronique 43% stade de fibrose F0-F1 49% stade de fibrose F2-F4 8% stade de complications : cirrhose décompensée ou carcinome hépatocellulaire < 50% des personnes virémiques ont été dépistées Parmi les personnes virémiques dépistées : naïfs de traitement dont candidats au traitement en échec de traitement dont candidats à un retraitement Rapport Dhumeaux, mai 2014

7 VHC - Histoire naturelle

8 VHC - Histoire naturelle Hépatite chronique virale C : Evolution de la fibrose et Survenue de complications F0 Fibrose Cirrhose Complications 1. Ascite 2. Hémorragie/VO 3. IHC F1 F2 F3 F4 Carcinome hépato-cellulaire

9 VHC - Diagnostic Clinique Asymptomatique même pour formes graves Asthénie (très inconstante) Cirrhose et ses complications Insuffisance hépatique Hypertension portale Carcinome hépato-cellulaire Manifestations extra-hépatiques : cutané (PCT), neuropathie, cryoglobulinémie (Irénale) Biologique Cytolyse modérée (signe l activité inflammatoire) Ac VHC : positif = contact avec virus C ARN VHC (Quantitatif / Qualificatif) Négatif = guérison Positif = hépatite chronique active Génotype (1 à 6)

10 VHC Génotype Messina et al., Hepatology 2015

11 VHC - Evaluation de la fibrose - PBH Biopsie hépatique (PBH) : Examen de référence F1 F2 F3 F4 Mais.. - Examen invasif 0,5% complications - Biais d échantillonnage hétérogénicité de la fibrose - Variabilité intra et inter-observateur Score Métavir Score d activité (A) et de fibrose (F)

12 VHC - Evaluation de la fibrose - Tests non invasifs sanguins Test sanguin Marqueurs APRI Fib-4 FibroTest* ASAT, plaquettes Âge, ASAT, ALAT, plaquettes Âge, sexe, GGT, bilirubine, apolipoprotéine A1, haptoglobine, α-macroglobuline Forns index Fibrospect* Âge, plaquettes, GGT, cholestérol Acide hyaluronique, TIMP-1, α2-macroglobuline ELF Âge, acide hyaluronique, PIIINP, TIMPM-1 FibroMètre* Âge, sexe, ASAT, TP, plaquettes, acide hyaluronique, α2- macroglobuline Hepascore Âge, sexe, GGT, bilirubine, α2-macroglobuline, acide hyaluronique

13 VHC - Evaluation de la fibrose - Tests non invasifs sanguins Fibrotest Fibromètre V

14 VHC - Evaluation de la fibrose - Elastométrie Fibroscan Principe : - Mesure de la vitesse de propagation d une onde sismique par ultrasons - La propagation de l onde est rapide, en cas de foie dur (fibrose) ARFI (Acoustic Radiation Force Imaging)

15 VHC - Evaluation de la fibrose - Tests non invasifs A interpréter en fonction du tableau clinico-biologique VPN > 90 % Lésions faibles ZONE GRISE Valeurs prédictives insuffisantes = autre méthode diagnostique nécessaire VPP > 90 % Lésions sévères Test Seuil Zone grise Seuil FibroTest* 0, % 0,84 FibroMètre* 0,33 0,95 Hepascore 0,13 0,88 FibroScan* (kpa) 5,6 54 % 13,8

16 VHC Traitement

17 VHC Traitement - Objectifs Inhibition de la réplication virale - Diminution rapide et persistante de la charge virale C (ARN) - En cours de traitement Eradication virale Après la fin du traitement ARN VHC indétectable à 12 semaines ou 24 semaines : Réponse Virologique Soutenue (RVS) RVS = GUERISON

18 VHC Traitement - Objectifs Régression de la fibrose et réversibilité de la cirrhose Poynard at al. J Hepatol 2013

19 VHC Traitement - Objectifs Van der Meer et al. JAMA 2012 Diminution de l incidence des complications, du carcinome hépatocellulaire et de la mortalité

20 VHC Traitement Modalités : Bithérapie PR +/- IP1

21 VHC Traitement Modalités : Bithérapie PR +/- IP1 Interferon pégylé 1 injection SC / semaine Ribavirine 800 à 1200mg / jour en 2 prises selon G et poids Anti-protéase 1 ère génération 2 à 3 prises par jour à 8 12 h intervalle ++ avec une collation riche en graisse 24 à 48 semaines

22 VHC Traitement Tolérance : Bithérapie PR Sd pseudo-grippal, asthénie Troubles hématologiques : anémie, thrombopénie, leuconeutropénie Dysthyroïdie Syndrome dépressif EPO, G-CSF Alopécie, sécheresse cutanée, inflammation au point d injection Trithérapie anti-protéase de 1 ère génération Anémie, thrombopénie, leucopénie + importante Lésions cutanées Interactions médicamenteuses +++

23 VHC Traitement Résultats : Bithérapie PR Bithérapie INF-Peg + RBV : Résultats chez patients naïfs PEG-IFN- 2a + ribavirine (Fried et al., 2002) 54% 48% 58% Taux d échec thérapeutique PEG-IFN- 2a + ribavirine (Hadziyannis et al., 2004) 24% PEG-IFN- 2b + ribavirine (Manns et al., 2001) 16% 18% Génotype 1 Génotypes 2/3 Manns et al., Lancet 2001 ; 358 : ; Fried et al., N Engl J Med 2002 ; 347 : ; Hadziyannis et al., Ann Intern Med 2004 ; 140 :

24 VHC Traitement

25 VHC Traitement Modalités : AVD

26 VHC Traitement - Résultats SOFOSBUVIR (SOVALDI ) Génotype 2-3 Etudes phase III : FUSION / VALENCE / FISSION n=210 patients, naïfs de traitement Sofosbuvir + Ribavirine

27 VHC Traitement - Résultats - SOFOSBUVIR (SOVALDI ) Génotype 1 6 Etude phase III : NEUTRINO / LONESTAR 2 n=327 patients naïfs Sofosbuvir + INF-Peg + Ribavirine 12 semaines Lawitz et al., NEJM 2013

28 VHC Traitement - Résultats SOFOSBUVIR (SOVALDI ) Cohorte TARGET (AVD dans la vraie vie) Génotype 2 : SOF + RBV 12 semaines : 235 patients RVS4+ évaluable 187/223 RVS4+ 90 % (168/187) Echappement 0,5 % (1/187) Rechute 8 % (14/187) Non réponse 1,1 % (2/187) Perdu de vue 1,1 % (2/187) RVS4 : Non-cirrhotique : 91 % (116/128) Cirrhotique : 88 % (52/59) Jensen DM, Etats-Unis, AASLD 2014, Abs. 45 actualisé

29 VHC Traitement - Résultats SIMEPREVIR (OLYSIO ) Génotype 1 Etude phase III : QUEST 2-1 Simeprevir + INF-Peg + RBV 12 semaines suivi de 12 ou 36 semaines PR n=391 patients naïfs 27% fibrose avancée SVR12 Jacobson et al., Lancet 2014 Manns et al., Lancet 2014

30 VHC Traitement - Résultats SIMEPREVIR (OLYSIO ) Etude COSMOS : Simeprevir + Sofosbuvir +/- Ribavirine 12 ou 24 semaines Cohort 1 (n=80) : non répondeur F1F2 Cohort 2 (n=87) naïf / non-répondeur nul F3F4 Lawitz et al., Lancet 2014

31 VHC Traitement - Résultats SIMEPREVIR (OLYSIO ) Cohorte TARGET : AVD dans la vraie vie Génotype 1 : SOF + SIM + RBV 12 semaines : 72 patients en échec de trithérapie avec inhibiteurs de protéase de première génération RVS4+ évaluable 54/69 RVS4+ 81 % (44/54) Echappement 0 % (0/54) Rechute 19 % (10/54) Non réponse 0 % (0/54) Perdu de vue 0 % (0/303) RVS4 : Non-cirrhotique : 85 % (17/20) Cirrhotique : 79 % (27/34) Jensen DM, Etats-Unis, AASLD 2014, Abs. 45 actualisé

32 VHC Traitement - Résultats DACLATASVIR (DAKLINZA ) 167 patients G1 (41 en échec trithérapie) 25 cirrhotiques SOF 400mg/j + DCV 60mg/j ± RBV mg/j 14/15 15/15 39/41 38/41 21/21 19/20 G1 naïf G1 en échec IP Sulkowski and al., NEJM 2014

33 VHC Traitement - Résultats DACLATASVIR (DAKLINZA ) ALLY-3 : Etude phase III Sofosbuvir + daclatasvir - 12 semaines 152 patients G3 91/101 11/19 44/51 32/34 Nelson DR, Etats-Unis, AASLD 2014, Abs. LB-3 actualisé

34 VHC Traitement - Résultats - LEDIPASVIR / SOF (HARVONI ) Études de phase III - G1 -Naïfs ION-1 : 865 patients VHC G1 naïfs, cirrhose 16 %, G1a 67 % ION-3 : 647 patients VHC G1 naïfs sans cirrhose, G1a 80 % ION-1 ION-3 211/ / / / / / / semaines 24 semaines 8 semaines 12 semaines EASL D après Kowdley KV et al., abstract OP56 ; Mangia A et al., abstract LB164, actualisés

35 VHC Traitement - Résultats - LEDIPASVIR / SOF (HARVONI ) Étude de phase III - G1 en échec (dont IP) ION 2 : 440 patients VHC G1 en échec (F4 : 20 %) Absence de cirrhose Cirrhose 83/87 19/22 89/89 18/22 86/87 22/22 88/89 22/22 12 semaines 24 semaines EASL D après Afdhal N et al., abstract OP109, actualisé

36 RVS12 (%) VHC Traitement - Résultats OMBITASVIR/PARITAPREVIR/r (VIEKIRAX ) +/- DASABUVIR (EXVIERA ) Turquoise 2 : ABT-450/r/Ombitasvir + Dasabuvir + RBV G1 cirrhotiques ,2 95,9 96, , ,7 95, Naïfs Rechuteurs Répondeurs partiels Répondeurs nuls semaines 24 semaines Fried M, Etats-Unis, AASLD 2014, Abs. 81 actualisé

37 Patients (%) VHC Traitement - Résultats OMBITASVIR/PARITAPREVIR/r (VIEKIRAX ) Génotype 4 Etude de phase II : PEARL I n=135 patients naïfs et en échec, F0-F3 Ombitasvir + Paritaprevir/r +/- RBV - 12 semaines ,7 95,5 93,2 90,9* 97, RVR (sem. 4) Fin de traitement 75 RVS4 RVS ABT-450/r + ombitasvir ABT-450/r + ombitasvir + RBV Pol S, France, AASLD 2014, Abs actualisé

38 VHC Traitement - Tolérance Bonne Peu effets secondaires - Asthénie - Troubles digestifs (nausées, douleurs abdominales) - Céphalées Pas de contre-indication en cas d insuffisance hépatique (cirrhose Child B/C) Interactions médicamenteuses Absence de résistance persistante en cas d échec à un 1er traitement Fev 2015 : Alerte ANSM Cas arythmies cardiaques (bradycardies sinusales ou troubles de la conduction AV) Sofosbuvir + Daclatasvir ou autres associations + Bradycardisants (notamment Amiodarone)

39 VHC Traitement - Réglementaire Lettre d instruction relative à l organisation de la prise en charge de l hépatite C par les nouveaux anti-viraux d action directe (NAAD) - 29/12/2014

40 VHC Traitement - Réglementaire Organisation régionale de l offre de soins pour les traitement des personnes porteuses d infection chronique par le virus de l hépatite C RCP au sein des services experts : 1 fois par mois minimum, Coordonnateur et secrétariat identifiés, traçabilité, référentiels utilisés, Comprenant hépatologue / virologue (interniste) / ETP / pharmacien / travailleur social / ARC Fiche de synthèse du dossier médical avec projet thérapeutique Avis de la RCP (date / proposition ttt / noms participants) Modalités de vente au public par les pharmacies à usage intérieur de ces nouveaux antiviraux Dès l avis de prix de cession publié au JO, PUI pourront rétrocéder Conditions nécessaires à valider avant délivrance du traitement : Prescription hospitalière par HGE, interniste, infectiologue Ttt conditionné par une RCP et pour les indications retenues par l AMM

41 VHC Traitement - Référentiels Avis expert 5 - AFEF - Janv 2015 Libellés des AMM et ATU de cohorte Pangénotypique : G 1 à 6

42 VHC Traitement - Référentiels Avis expert 5 - AFEF - Janv 2015 Libellés des AMM et ATU de cohorte G 1 à 4 G

43 VHC Traitement - Référentiels Evaluation de la sévérité de la maladie hépatique our initier un traitement de l hépatite C Recommandations AFEF Sept 2014

44 VHC Traitement - Référentiels Recommandations AFEF 29/05/2015

45 Conclusion Innovations thérapeutiques majeures dans la prise en charge des patients atteintes d hépatite chronique virale C concernant l efficacité, la tolérance et la durée des traitements. Le choix des molécules est parfois difficile en l absence d études comparatives directes et d effectifs parfois faibles. Les données de «vraie vie» vont être intéressantes. Certaines situations nécessitent une attention toute particulière : les patients en échec d AAD (seul ou en association), les génotypes 3, l utilisation ou non de la ribarivine. Le coût des traitements reste aujourd hui un frein à leur utilisation à large échelle.

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 5 janvier 2015

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 5 janvier 2015 AFEFoie @AFEFoie Association reconnue d utilité publique Traitement des hépatites virales C Avis d experts 5 janvier 2015 M. Bourlière (Marseille) JP. Bronowicki (Nancy) Ch. Hézode (Créteil) D. Larrey

Plus en détail

Hépatite C, les nouveaux traitements

Hépatite C, les nouveaux traitements Hépatite C, les nouveaux traitements Dr Ghassan Riachi CHU de Rouen QDN 2014 Revue de presse p L hépatite C est une maladie curable Peginterferon + DAAs 2011 Standard Interferon 1991 + Ribavirin 1998 2001

Plus en détail

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012

Surveillance des patients VHC non traités. Julia ATTALI 15/12/2012 Surveillance des patients VHC non traités Julia ATTALI 15/12/2012 Patients non traités Absence d indication au traitement: patients F0/F1 Echec traitement Contre-indication au traitement Refus du patient

Plus en détail

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015

L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 L hépatite C pas compliqué! Véronique Lussier, M.D., F.R.C.P.C. Gastroentérologue Hôpital Honoré-Mercier 16 avril 2015 Objectifs de la présentation Décrire l évolution clinique et la prise en charge d

Plus en détail

ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ. Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015

ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ. Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015 ACTUALITÉS SUR LA PRISE EN CHARGE DE L HÉPATITE C CHEZ LE MONOINFECTÉ Dr V.Ozenne Service d hépatogastroentérologie Hôpital Laribosière Le26/01/2015 2014 Janvier Juin Septembre Décembre Sofosbuvir Simeprevir

Plus en détail

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici Un résumé des recommandations éditées par l AFEF le 1 er juin 2015 Les recommandations de l AFEF vont plus loin que celles de l EASL. Le Pr Victor De Lédinghen, du CHU de Bordeaux, et secrétaire général

Plus en détail

Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique

Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique Marseille 25 octobre 2012 Accompagnement du traitement chez les co-infectés VHC-VIH en pratique Dominique Larrey Service d Hépatogastroenterologie et transplantation Hôpital Saint Eloi CHU Montpellier

Plus en détail

Objectifs pédagogiques

Objectifs pédagogiques Conflits d intérêts Roche : Speaker symposium, board BMS : Speaker symposium, board, soutien recherche MSD : speaker symposium, board Gilead : speaker symposium, board Bayer : speaker symposium Janssen

Plus en détail

Les nouveaux traitements de l hépatite C. Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil

Les nouveaux traitements de l hépatite C. Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil Les nouveaux traitements de l hépatite C Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil Perpignan, le 27 Juin 2014 Qui traiter? Pourquoi traiter? La valeur du Fibroscan prédit la survie chez les malades

Plus en détail

Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment?

Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment? Nouvelles thérapeutiques anti-vhc : Pour qui? Quand? Comment? Valérie Canva Hépatologie, CHRU Lille XXII ème Journée d actualisation sur l infection VIH/Sida et les IST 21/05/2105 Lettre d instruction

Plus en détail

Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements?

Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements? Hépatite C : comment traiter en 2015? Quelle est la durée optimale des traitements? Molécules disponibles en France Sofosbuvir Ribavirine PEG interféron Daclatasvir Lédipasvir Siméprévir Indications Sovaldi

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 4 mars 2015 HARVONI 90 mg/400 mg, comprimés pelliculés B/28 (CIP : 34009 300 008 8 5) Laboratoire GILEAD SCIENCES DCI Code ATC (2015) lédipasvir/sofosbuvir (association

Plus en détail

Traitement de l infection par le VHC : nouvelles stratégies, nouveaux enjeux. Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne 26 mars 2014

Traitement de l infection par le VHC : nouvelles stratégies, nouveaux enjeux. Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne 26 mars 2014 Traitement de l infection par le VHC : nouvelles stratégies, nouveaux enjeux Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne 26 mars 2014 L hépatite C Les moyens thérapeutiques: le cycle viral Les moyens

Plus en détail

HEPATITE C : vers un traitement oral? Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil

HEPATITE C : vers un traitement oral? Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil HEPATITE C : vers un traitement oral? Christophe Hézode Hôpital Henri Mondor, Créteil Paris, le 23 Mars 2014 CONFLITS D INTÉRÊT Orateur ou consultant : Abbvie BMS Gllead Janssen MSD Roche Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Comment traiter l hépatite C en

Comment traiter l hépatite C en Comment traiter l hépatite C en 2016 en Algérie BMS Symposium 09 May 2015, Hilton Hotel, Algiers Pr. Saadi Berkane Gastroenterology department, CHU Mustapha, Algiers Prévalence de l hépatite C? Prix des

Plus en détail

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014

Traitement des hépatites virales C. Avis d experts 4 décembre 2014 AFEFoie @AFEFoie Association reconnue d utilité publique Traitement des hépatites virales C Avis d experts 4 décembre 2014 M. Bourlière (Marseille) JP. Bronowicki (Nancy) Ch. Hézode (Créteil) D. Larrey

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 17 décembre 2014 DAKLINZA 30 mg, comprimé pelliculé B/28 (CIP : 3400927941160) B/28 (CIP : 3400927941221) DAKLINZA 60 mg, comprimé pelliculé B/28 (CIP : 3400927941399)

Plus en détail

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin

Best of Hépatologie 2010. Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Best of Hépatologie 2010 Dr Anais VALLET-PICHARD Hépatologie Hôpital Cochin Evaluation de la fibrose Analyse des échecs de l élastométrie impulsionnelle Castera L et al. Hepatology 2010;51 (3): 828-35

Plus en détail

RECOMMANDATION DU COLLÈGE Prise en charge de l hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD)

RECOMMANDATION DU COLLÈGE Prise en charge de l hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD) RECOMMANDATION DU COLLÈGE Prise en charge de l hépatite C par les médicaments anti-viraux à action directe (AAD) Juin 2014 Ce rapport est téléchargeable sur : www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service

Plus en détail

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique C

Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite chronique C Guide du parcours de soins Titre ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite chronique C Juillet 2015 ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE N 6 HÉPATITE CHRONIQUE C Ce document est

Plus en détail

Traitement des hépatites virales

Traitement des hépatites virales Traitement des hépatites virales Philippe Sogni Hépato-gatroentérologie gatroentérologie,, Hôpital Cochin et Faculté de Médecine Paris 5 Sogni 1 Hépatite chronique C Sogni 2 Prévalence en France des Ac..

Plus en détail

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui?

Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? FMC.JFHOD 2010 Fédération Digestive CHU Purpan Toulouse I2MR Rangueil U858 Faut-il évaluer la fibrose : Pourquoi, Comment, Pour qui? Pas de conflit d intérêt Pas de conflit d intérêt Pourquoi évaluer la

Plus en détail

Traitement de l hépatite C: données récentes

Traitement de l hépatite C: données récentes Traitement de l hépatite C: données récentes J.-P. BRONOWICKI (Vandœuvre-lès-Nancy) Tirés à part : Jean-Pierre Bronowicki Service d Hépatogastroentérologie, CHU de Nancy, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy. Le

Plus en détail

Hépatite C une maladie silencieuse..

Hépatite C une maladie silencieuse.. Hépatite C une maladie silencieuse.. F. Bally Centre de Maladies Infectieuses et Epidémiologie Institut Central des Hôpitaux Valaisans Histoire Années 70 Hépatite non-a-non-b = hépatite post-transfusionelle

Plus en détail

Christian TREPO, MD, PhD

Christian TREPO, MD, PhD PEG INTERFERON MONOTHERAPI E Christian TREPO, MD, PhD Unmet medical needs in chronic HBV infection Inhibition of viral replication Normalisation of ALT Improvement in liver necroinflammation Improvement

Plus en détail

Hépatites C: Quel traitement pour quel patient en 2015? François Bailly, Service d hépatologie, Groupement hospitalier Nord, Lyon.

Hépatites C: Quel traitement pour quel patient en 2015? François Bailly, Service d hépatologie, Groupement hospitalier Nord, Lyon. Hépatites C: Quel traitement pour quel patient en 2015? François Bailly, Service d hépatologie, Groupement hospitalier Nord, Lyon. «previr» «asvir» «buvir» NS3-4A PI 1 st gen NS3-4A PI 2 nd gen NS5A-I

Plus en détail

Avis 20 février 2013

Avis 20 février 2013 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 20 février 2013 PEGASYS 135 microgrammes, solution injectable en seringue préremplie Boîte de 1 (CIP 34009 359 958 1 0) Boîte de 4 (CIP 34009 359 959 8 8) PEGASYS 135

Plus en détail

Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach

Hépatite = inflammation du foie. Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach Hépatite = inflammation du foie Pr Bronowicki CHU Nancy - 17.11.2011 Conférence mensuelle - section de Forbach 1 Hépatites virales chroniques 2 Histoire naturelle Hépatite aiguë Guérison Hépatite chronique

Plus en détail

Cas Clinique : Non Répondeur

Cas Clinique : Non Répondeur Cas Clinique : Non Répondeur Badreddine Kilani CHU La Rabta, Tunis, Tunisie Introduction Problème de santé publique La seule infection virale chronique dont on peut guérir Révolution thérapeutique en cours

Plus en détail

Place du médecin généraliste dans la gestion du traitement de l hépatite C C. Buffet*

Place du médecin généraliste dans la gestion du traitement de l hépatite C C. Buffet* Entretiens de Bichat 26 sept. 2013 Salle 352 A 17 h 30 18 h 30 Place du médecin généraliste dans la gestion du traitement de l hépatite C C. Buffet* * Hépatologue, Université Paris XI, Centre de compétence

Plus en détail

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C

GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE. Hépatite Chronique C GUIDE AFFECTION DE LONGUE DURÉE Hépatite Chronique C Mai 2006 Ce guide médecin est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication 2 avenue du Stade de France F 93218

Plus en détail

Journée AFEF-SAHGE Alger 14 décembre 2011. Cas Cliniques. Dr A. NANI

Journée AFEF-SAHGE Alger 14 décembre 2011. Cas Cliniques. Dr A. NANI Journée AFEF-SAHGE Alger 14 décembre 2011 Cas Cliniques Dr A. NANI Cas Clinique 1 Patiente 45 ans découverte fortuite sérologie VHC(+), bilan préopératoire pour lithiase vésiculaire symptomatique. Antécédents:

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

L hépatite chronique C et les infectiologues. Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne DESC Infectiologie 20 janvier 2015

L hépatite chronique C et les infectiologues. Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne DESC Infectiologie 20 janvier 2015 L hépatite chronique C et les infectiologues Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne DESC Infectiologie 20 janvier 2015 Quel est le problème? Quel est le problème en France? InVS 2004: prévalence

Plus en détail

Traitements anti-viraux au cours de l hépatite C autorisés en H. Fontaine, Hépatologie Médicale (Pr S. Pol), Hôpital Cochin

Traitements anti-viraux au cours de l hépatite C autorisés en H. Fontaine, Hépatologie Médicale (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Traitements anti-viraux au cours de l hépatite C autorisés en 2013 H. Fontaine, Hépatologie Médicale (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Qui est concerné par l hépatite C? 367 000 (0,84 %) sérologie + dont 65

Plus en détail

Le Comité Scientifique a traité les questions suivantes : «Association reconnue d utilité publique» - 1 -

Le Comité Scientifique a traité les questions suivantes : «Association reconnue d utilité publique» - 1 - - 1 - Prise de position de l'association Française pour l'etude du Foie (AFEF) sur les trithérapies (Peg-IFN + ribavirine + inhibiteur de protéase) dans la prise en charge des malades atteints d'hépatite

Plus en détail

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011.

AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. AVENEMENT DE LA «TRI-THERAPIE» POUR L HEPATITE C CHRONIQUE GENOTYPE 1 EN JANVIER 2011. MODE D EMPLOI DE L AUTORISATION TEMPORAIRE D UTILISATION (ATU) DE COHORTE A L ATTENTION DES PERSONNES ATTEINTES D

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 10 décembre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. 10 décembre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 10 décembre 2008 VIRAFERONPEG 50 µg/ 0.5 ml, poudre et solvant pour solution injectable B/1 : code CIP 355 189.3 B/4 : code CIP 355 191.8 VIRAFERONPEG, stylo pré-rempli

Plus en détail

Traitement de l hépatite chronique C et de la NAFLD Journées du Trocadéro 1 octobre Types de traitement disponibles

Traitement de l hépatite chronique C et de la NAFLD Journées du Trocadéro 1 octobre Types de traitement disponibles Traitement de l hépatite chronique C et de la NAFLD Journées du Trocadéro 1 octobre 2016 H. Fontaine, Hépatologie (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Types de traitement disponibles Type de molécules Actuellement

Plus en détail

Recommandations AFEF juin 2015 Sélection non objective

Recommandations AFEF juin 2015 Sélection non objective Recommandations AFEF juin 2015 Sélection non objective 1 2 3 < F4 F4 Cirrhose Child B Echecs AVD Naïf Echec PEG-Riba +/- T-B Naïf Echec PEG-Riba +/- T-B Naïf & prétraités Sof-sime 12s (G1b)(A) Sof-sim

Plus en détail

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin

Thérapeutique anti-vhc et travail maritime. O. Farret HIA Bégin Thérapeutique anti-vhc et travail maritime O. Farret HIA Bégin Introduction «L hépatite C est une maladie le plus souvent mineure, mais potentiellement cancérigène, qu on peut ne pas traiter et surveiller

Plus en détail

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies

Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Place des tests non-invasifs de fibrose dans la prise en charge des hépatopathies Victor de Lédinghen CHU Bordeaux Paris 15 Octobre 2010 Intérêt des marqueurs de fibrose Bilan de gravité d une maladie

Plus en détail

Cas clinique non répondeur génotype 3

Cas clinique non répondeur génotype 3 Cas clinique non répondeur génotype 3 Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Homme de 52 ans Diabète de type II HTA Coronaropathie (stent inerte + aspirine)

Plus en détail

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui?

Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Quoi de neuf en 2017? Le traitement de l hépatite C en 2017 : pour qui? Dr H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), GH Broca-Cochin Objectif = éradication virale puis Définition de la guérison = ARN

Plus en détail

Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014

Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014 Traitement de l hépatite C selon le génotype en 2014 Docteur Vincent Leroy Clinique d Hépato- gastroentérologie, Pôle DIGI- DUNE, CHU et INSERM/UJF U823, IAPC, IAB, Grenoble Des progrès spectaculaires

Plus en détail

Les hépatites virales chroniques B et C

Les hépatites virales chroniques B et C Les hépatites virales chroniques B et C www.aqodad.ma Service d hépato-gastroentérologie CHU HASSAN II; Fès 6èmes journées médicales d Al Hoceima; Le 28 09 2013 1 Introduction Problème majeur de santé

Plus en détail

PLACE DES MARQUEURS NON INVASIFS DE FIBROSE ET DE L ELASTOMETRIE

PLACE DES MARQUEURS NON INVASIFS DE FIBROSE ET DE L ELASTOMETRIE PLACE DES MARQUEURS NON INVASIFS DE FIBROSE ET DE L ELASTOMETRIE DANS LA PRISE EN CHARGE DES HEPATITES DOCTEUR LAURENT CASTERA SERVICES D HEPATO-GASTROENTEROLOGIE, C.H.U. BORDEAUX Introduction La quantification

Plus en détail

Marqueurs de Fibrose. Anaïs Vallet-Pichard Pôle Hépatogastroentérologie Inserm U-567 Hôpital Cochin 02/02/2007

Marqueurs de Fibrose. Anaïs Vallet-Pichard Pôle Hépatogastroentérologie Inserm U-567 Hôpital Cochin 02/02/2007 Marqueurs de Fibrose Anaïs Vallet-Pichard Pôle Hépatogastroentérologie Inserm U-567 Hôpital Cochin 02/02/2007 Dynamique de la fibrose hépatique Pourquoi mesurer? Diagnostic de fibrose extensive ou cirrhotique:

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Exploration non invasive de la. fibrose hépatique

Exploration non invasive de la. fibrose hépatique Exploration non invasive de la fibrose hépatique Vincent LEROY Clinique Universitaire d Hépato-Gastroentérologie INSERM U823 CHU de Grenoble Progression vers la cirrhose Hazard Ratio 1.00 0.83 0.67 0.50

Plus en détail

14 Co-infections par le VIH et les virus des hépatites

14 Co-infections par le VIH et les virus des hépatites 14 Co-infections par le VIH et les virus des hépatites Les co-infections VIH-VHC (virus de l hépatite C) et VIH-VHB/VHD (virus de l hépatite B ou delta) sont devenues les premiers facteurs de co-morbidité

Plus en détail

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B

TRAITEMENT DE L HÉPATITE B TRAITEMENT DE L HÉPATITE B P Mathurin Service d Hépatogastroentérologie Pr Paris Hôpital Claude Hurriez CHRU Lille CRITERES VIROLOGIQUES ET HISTOIRE NATURELLE 1 OBJECTIF THERAPEUTIQUE: Séroconversion HBe

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE

PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE PRISE EN CHARGE DE LA CIRRHOSE VHC SÉVÈRE Valérie Canva, CHRU Lille XXIIe Journée Régionale de Pathologie Infectieuse 13/1/215 Liens d intérêts Orateur, participation boards & symposiums, invitations congrès

Plus en détail

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC)

Objet : Changements importants relatifs aux épreuves de détection qualitative et quantitative de l ARN du virus de l hépatite C (VHC) PAR COURRIER ÉLECTRONIQUE Le 29 juillet 203 Aux responsables des laboratoires de microbiologie Aux médecins microbiologistes-infectiologues Aux médecins gastroentérologues et hépatologues Aux assistants-chefs

Plus en détail

Hépatite C Un traitement pour tous?

Hépatite C Un traitement pour tous? Hépatite C Un traitement pour tous? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Histoire naturelle de l hépatite C F0 F1 F2 F3 F4 CTP B CTP C HCC (Adapted from Asselah T,

Plus en détail

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C

Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C Profil d expression des micro ARNs hépatiques associés à la réponse virologique prolongée chez des patients atteints d hépatite chronique C E. Estrabaud 1, I. Bièche 2, M. Lapalus 1, S. de Muynck 1, M.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009

PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 PRISE EN CHARGE DE L HEPATITE CHRONIQUE C EN 2009 CHU BAB EL OUED DR OSMANE DR MAHIOU PR NAKMOUCHE Evolution du traitement de hépatite c Découverte du génome de l HVC 1989 1989 1989 Evolution du traitement

Plus en détail

Méthodes non invasives d'évaluation de la fibrose hépatique chez le malade coinfecté. V de Lédinghen Bordeaux 8 Juin 2006

Méthodes non invasives d'évaluation de la fibrose hépatique chez le malade coinfecté. V de Lédinghen Bordeaux 8 Juin 2006 Méthodes non invasives d'évaluation de la fibrose hépatique chez le malade coinfecté V de Lédinghen Bordeaux 8 Juin 2006 Limites de la PBH 1/50 000 ème de la masse hépatique totale Regev et al. Am J Gastroenterol

Plus en détail

Actualités sur le Virus de l'hépatite C

Actualités sur le Virus de l'hépatite C CBP CHRU Lille Actualités sur le Virus de l'hépatite C 2.0 ANNE GOFFARD UNIVERSITÉ LILLE 2 DROIT ET SANTÉ FACULTÉ DES SCIENCES PHARMACEUTIQUES ET BIOLOGIQUES DE LILLE 2012 Table des matières I - Épidémiologie

Plus en détail

Construire un parcours de soins

Construire un parcours de soins Rapport Hépatites 2014 Construire un parcours de soins Georges-Philippe Pageaux CHU Saint Eloi, Montpellier M. Bonjour, M. Bourlière, N. Boyer, S. Chevaliez, D. Larrey, V. de Lédinghen, P. Marcellin, D.

Plus en détail

HEPATITE C Nouveaux Traitements. Bertrand HANSLIK (Montpellier) Denis OUZAN (Saint Laurent du Var)

HEPATITE C Nouveaux Traitements. Bertrand HANSLIK (Montpellier) Denis OUZAN (Saint Laurent du Var) HEPATITE C Nouveaux Traitements Bertrand HANSLIK (Montpellier) Denis OUZAN (Saint Laurent du Var) Bertrand HANSLIK Déclaration Publique d Intérêts Boards, workshops et invitations à des congrès BMS Gilead

Plus en détail

Traitements de l hépatite B

Traitements de l hépatite B Traitements de l hépatite B S Matheron Service des maladies infectieuses et tropicales A Hôpital Bichat-Claude Bernard Virus de l hépatite B: histoire naturelle Contage Hépatite aigüe 70% asymptomatique

Plus en détail

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba

Hépatites virales. Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques. Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Hépatites virales Dépistage et suivi, à partir de cas cliniques Dr Jean-Dominique Poveda Laboratoire Cerba Journées de Biologie Clinique Necker Institut Pasteur 2010 Mercredi 20 janvier 20 Difficultés

Plus en détail

Education thérapeutique. Quels changements pour les patients au quotidien?

Education thérapeutique. Quels changements pour les patients au quotidien? Education thérapeutique Quels changements pour les patients au quotidien? Victor de Lédinghen Centre Expert Hépatites Virales Aquitaine CHU Bordeaux Rapport Dhumeaux Dépistage Diagnostic Traitement Prévention

Plus en détail

Trithérapie de l hépatite C C. Loussaief 30 Janvier 2013

Trithérapie de l hépatite C C. Loussaief 30 Janvier 2013 Trithérapie de l hépatite C C. Loussaief 30 Janvier 2013 Objectif Décrire la place de la trithérapie dans la prise en charge de l HVC Un virus qui se traite et se guérit La variabilité génétique de ce

Plus en détail

DOSSIER de PRESSE lundi 12 janvier 2015

DOSSIER de PRESSE lundi 12 janvier 2015 DOSSIER de PRESSE lundi 12 janvier 2015 En finir avec l hépatite C et commencer à guérir l hépatite B Dr Marc Bourlière, Hépato-gastro-entérologue, Hôpital Saint Joseph, Marseille Dr Nathalie Boyer, Hépatologue,

Plus en détail

Mme BORGHI Monique Infirmière ETP Mme ALEXIS Françoise Hopital Archet I Infectiologie/Virologie Clinique

Mme BORGHI Monique Infirmière ETP Mme ALEXIS Françoise Hopital Archet I Infectiologie/Virologie Clinique Mme BORGHI Monique Infirmière ETP Mme ALEXIS Françoise Hopital Archet I Infectiologie/Virologie Clinique Une hépatite est une inflammation du foie causée soit par des substances toxiques (médicaments,

Plus en détail

COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS

COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS COMMENT PRENDRE EN CHARGE LES PATIENTS ATTEINTS D HÉPATITE DHÉPATITE C Mr Figo a 45 ans ;il est marié et a deux enfants de 18 et 14ans. Il travaille comme cadre dans une entreprise pétrolière et effectue

Plus en détail

2010 CONFLITS D INTÉRÊT

2010 CONFLITS D INTÉRÊT Journées Francophones d Hépato-gastroentérologie et d Oncologie Digestive 2010 CONFLITS D INTÉRÊT Auteur : Roche Auteur : Schering Plough Auteur : Novartis Auteur : Janssen Auteur : Boehringer Auteur :

Plus en détail

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin

Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Y a-t-il une place pour un vaccin thérapeutique contre l hépatite B? H. Fontaine, Unité d Hépatologie Médicale, Hôpital Cochin Objectifs thérapeutiques Inhibition de la réplication virale Négativation

Plus en détail

Emmanuelle Bondon-Guitton Pas de conflits d intérêt Service de Pharmacologie Médicale et Clinique

Emmanuelle Bondon-Guitton Pas de conflits d intérêt Service de Pharmacologie Médicale et Clinique Pharmacologie Médicale Toulouse Médicaments de l hépatite C Emmanuelle Bondon-Guitton Pas de conflits d intérêt Service de Pharmacologie Médicale et Clinique Centre Midi-Pyrénées de PharmacoVigilance,

Plus en détail

07/01/2009. La cirrhose. Le cirrhotique que faire? Pourquoi le faire? Le cirrhotique pourquoi le faire?

07/01/2009. La cirrhose. Le cirrhotique que faire? Pourquoi le faire? Le cirrhotique pourquoi le faire? Le Fibroscan en Hépatologie La cirrhose. * Définition Dr. R.Brenard Hépato-Gastroentérologie Grand Hôpital de Charleroi St Joseph, Gilly SSMG 10 janvier 2009 Le cirrhotique que faire? Le cirrhotique pourquoi

Plus en détail

EVALUATION NON INVASIVE EN Hélène Fontaine Université Paris Descartes Unité d Hépatologie Hôpital Cochin - Paris

EVALUATION NON INVASIVE EN Hélène Fontaine Université Paris Descartes Unité d Hépatologie Hôpital Cochin - Paris EVALUATION NON INVASIVE EN 2009 Hélène Fontaine Université Paris Descartes Unité d Hépatologie Hôpital Cochin - Paris Qu est-ce qu un marqueur non invasif? Evaluation des lésions du foie : fibrose, inflammation,

Plus en détail

HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI. http://www.infectiologie.org.tn

HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI. http://www.infectiologie.org.tn HVC CHRONIQUE MOYENS THERAPEUTIQUES ET BILAN PRE-THERAPEUTIQUE CHAKIB MARRAKCHI LES MOYENS THERAPEUTIQUES Les interférons La ribavirine Les nouveaux produits INTERFERONS 1957: activité antivirale Interférence

Plus en détail

Ponction Biopsie du Foie. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014

Ponction Biopsie du Foie. Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014 Ponction Biopsie du Foie Armelle Poujol-Robert Hôpital Saint Antoine Mai 2014 Généralités Indications : À visée diagnostique étiologie d anomalies des tests hépatiques, diagnostic de tumeur primitive ou

Plus en détail

XXVI èmes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive

XXVI èmes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive XXVI èmes Journées Nationales d Hépato-Gastroentérologie Et d Endoscopie Digestive EFFETS SECONDAIRES DUS A LA BITHERAPIE PEGYLEE AU COURS DU TRAITEMENT DE L HEPATITE VIRALE C CHEZ LES HEMODIALYSES DR

Plus en détail

Avis 5 mars 2014. PEGASYS 90 microgrammes, solution injectable 1 seringue pré-remplie en verre de 0,5 ml avec aiguille (CIP : 34009 269 805 1 1)

Avis 5 mars 2014. PEGASYS 90 microgrammes, solution injectable 1 seringue pré-remplie en verre de 0,5 ml avec aiguille (CIP : 34009 269 805 1 1) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 mars 2014 PEGASYS 180 microgrammes, solution injectable 1 seringue pré-remplie en verre de 0,5 ml avec aiguille (CIP : 34009 359 960 6 0) 1 stylo pré-rempli de 0,5

Plus en détail

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux

Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux 14 ème forum SOS Hépatites, Lyon Résistance du virus de l hépatite C aux nouveaux traitements anti-viraux Dr. Sylvie LARRAT Laboratoire de Virologie CHU Grenoble Hépatite C chronique 180 millions de porteurs

Plus en détail

Hépatite C La guérison pour tous?

Hépatite C La guérison pour tous? Hépatite C La guérison pour tous? V de Lédinghen CHU Bordeaux 13 octobre 2011 Un malade Génotype Fibrose Durée de contamination Projets familiaux Age Famille et soutien Souhait du patient IL28 Profession

Plus en détail

Traitements de l hépa1te C en 2016 : recommanda1ons de l AFEF et perspec1ves. H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), Hôpital Cochin

Traitements de l hépa1te C en 2016 : recommanda1ons de l AFEF et perspec1ves. H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Traitements de l hépa1te C en 2016 : recommanda1ons de l AFEF et perspec1ves H. Fontaine, Unité d Hépatologie (Pr S. Pol), Hôpital Cochin Introduc1on Sofosbuvir Sovaldi Simeprevir Olysio Daclatasvir Daklinza

Plus en détail

Cas à épisodes de Mr S. Pr Gilles Pialoux DESC Séminaire 4 Thématique N 14 30/1/2017

Cas à épisodes de Mr S. Pr Gilles Pialoux DESC Séminaire 4 Thématique N 14 30/1/2017 Cas à épisodes de Mr S Pr Gilles Pialoux DESC Séminaire 4 Thématique N 14 30/1/2017 Monsieur S. Patient HSH âgé de 55 ans, coinfécté VIH/VHC(Génotype 3a) sur toxicomanie «ancienne» Sur la plan VIH : depuis

Plus en détail

MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ SANTÉ

MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ SANTÉ SANTÉ Santé publique MINISTÈRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins Bureau qualité et sécurité

Plus en détail

73 èmes JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AFEF Actualités hépato-biliaires - Cas cliniques interactifs

73 èmes JOURNEES SCIENTIFIQUES DE L AFEF Actualités hépato-biliaires - Cas cliniques interactifs LE GRAND PALAIS - LILLE - 5 OCTOBRE 2013 79 boulevard du Montparnasse 75006 Paris 4629 - Photo : Maxime Dufour Photographies - Mehdi Zmuda - 09/2013 Maxime Dufour Photographies 73 s JOURNEES SCIENTIFIQUES

Plus en détail

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas

HEPATITES VIRALES 22/09/09. Infectieux. Mme Daumas HEPATITES VIRALES 22/09/09 Mme Daumas Infectieux Introduction I. Hépatite aigu II. Hépatite chronique III. Les différents types d hépatites A. Hépatite A 1. Prévention de la transmission 2. Vaccination

Plus en détail

VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris

VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris VHC : rechuteurs & non-répondeurs Philippe Sogni Université Paris Descartes Unité d Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris Sogni 1 Définitions des échecs thérapeutiques Réponse Nulle (NR) Lente (NR) Echappement

Plus en détail

Liens d intérêt. BMS Gilead Janssen MSD Abbvie

Liens d intérêt. BMS Gilead Janssen MSD Abbvie AVDLIB 1: Utilisation des premiers antiviraux à action directe en secteur libéral, résultat final de la première cohorte de patients traités pour hépatite chronique virale C dans la vraie vie Ouzan D (1);

Plus en détail

Hépatite chronique C. Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567

Hépatite chronique C. Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Hépatite chronique C Vincent Mallet, MD, PhD Université Paris Descartes APHP, Hôpital Cochin, Hépatologie INSERM U.567 Prévalence des Ac. anti-vhc en France Prévalence : 0,84 % 500.000 porteurs Diminution

Plus en détail

Ministère des solidarités et de la santé Ministère de l action et des comptes publics

Ministère des solidarités et de la santé Ministère de l action et des comptes publics Ministère des solidarités et de la santé Ministère de l action et des comptes publics Direction générale de l offre de soins Sous direction du pilotage de la performance des acteurs de l offre de soins

Plus en détail

Virus de l hépatite B

Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B Persistance de l antigène HBs 10% - 90% Virus de l hépatite B Hépatite aiguë B faible ou absente Persistance

Plus en détail

AEHV-LR 5 ans déjà. Dr André-Jean REMY Equipe Mobile Hépatites Centre Catalan des Hépatites Centre Hospitalier de Perpignan

AEHV-LR 5 ans déjà. Dr André-Jean REMY Equipe Mobile Hépatites Centre Catalan des Hépatites Centre Hospitalier de Perpignan AEHV-LR 5 ans déjà Hépatite C en 2014 L éducation thérapeutique Selon le rapport d experts DHUMEAUX Dr André-Jean REMY Equipe Mobile Hépatites Centre Catalan des Hépatites Centre Hospitalier de Perpignan

Plus en détail

À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ personnes meurent chaque année de

À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ personnes meurent chaque année de 1 À l échelle mondiale, 150 millions d individus sont porteurs chroniques de l hépatite C. Environ 500 000 personnes meurent chaque année de pathologies hépatiques liées à l hépatite C. L infection chronique

Plus en détail

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH

Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Place de l interféron dans le traitement de l hépatite B chez le patient co-infecté VIH Lionel PIROTH CHU Dijon, Université de Bourgogne Tours juin 2012 Un problème? VIH-VHB Piroth L et al, J Hepatol,

Plus en détail

Michel Vaubourdolle Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris

Michel Vaubourdolle Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris Michel Vaubourdolle Hôpital Saint-Antoine, AP-HP, Paris Et le groupe de travail «Marqueurs biologiques de fibrose hépatique» de la Société Française de Biologie Clinique (SFBC) et de l Association Française

Plus en détail

Traitement des hépatites virales B et C

Traitement des hépatites virales B et C Traitement des hépatites virales B et C GFMER Yaoundé 26 Novembre 2007 Dr José M Bengoa foie cirrhotique foie normal Vitesse de développement de la fibrose fibrose VHD VHB VHC années Indications au traitement

Plus en détail

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C

Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Traitement des hépatites h chroniques virales B et C Dr Joanna POFELSKI Service d hépatod pato-gastroentérologierologie CH d Annecyd Particularités? Virus hépatotropes / cytopathogènes : lésions hépatiques

Plus en détail

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami

Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique. R. Gérolami Carcinome Hépatocellulaire : Evaluation préthérapeutique R. Gérolami Généralités Epidémiologie Evaluation du foie non tumoral Diagnostic du CHC Bilan d extension Classifications CHC : Epidémiologie 620

Plus en détail

MÉTHODES NON INVASIVES DE MESURE DE

MÉTHODES NON INVASIVES DE MESURE DE MÉTHODES NON INVASIVES DE MESURE DE LA FIBROSE/CIRRHOSE HEPATIQUE Avis sur les actes Classements CCAM ou NABM : non classés - codes : non codés Décembre 2008 Service évaluation des actes professionnels

Plus en détail

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC

Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Co-infection HVB HVC CO-infection VIH HVB et HVC Abdelfattah CHAKIB Faculté de médecine et de pharmacie de Casablanca Service des maladies infectieuses, CHU Ibn Rochd 06 61 42 91 64 afchakib@gmail.com

Plus en détail