MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Département de l Information et de la Communication. Cahier des clauses techniques particulières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Département de l Information et de la Communication. Cahier des clauses techniques particulières"

Transcription

1 MINISTERE DE LA CULTURE ET DE LA COMMUNICATION Département de l Information et de la Communication Cahier des clauses techniques particulières Marché de : Conception, réalisation et hébergement du site internet de la Haute Autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (Hadopi). Appel d offres ouvert Personne publique contractante Ministère de la Culture et de la Communication Département de l Information et de la Communication (DIC) Pouvoir adjudicateur Paul Rechter, Le chef du département de l Information et de la Communication Objet de la consultation Conception, réalisation et hébergement du site internet de la Haute autorité pour la diffusion des œuvres et la protection des droits sur internet (HADOPI). Modalités de la consultation Appel d'offres ouvert en application des articles 57 à 59 et 77 du code des marchés publics Interlocuteur Pascale Bailly Secrétaire générale Département de l Information et de la Communication ministère de la Culture et de la Communication 3, rue de Valois, Paris 1

2 1 / Objet de la prestation La prestation consiste à développer le site web d'information de l'hadopi à l héberger et à en assurer la maintenance pendant la durée du marché qui est fixée à un an. Le titulaire devra définir l'architecture technique et fonctionnelle de la solution informatique pour qu'elle soit adaptée à la destination du site, au volume des visites et aux contraintes fortes de sécurité vis-à-vis notamment d'attaques externes ; il aura ensuite à développer cette solution et à en assurer l'hébergement. Il devra également former les utilisateurs à la mise à jour des contenus et fournir les éléments permettant une évolution, une réinstallation et une prise en main ultérieure de l'application par un tiers. 2 / Déroulement de la réalisation 2.1 / Conditions d'exécution de la prestation / Lieu de réalisation Le marché s exécutera dans les locaux du titulaire. Les réunions auront lieu au 3, rue de Valois Paris ou dans les locaux de l'hadopi à Paris, à compter de la date de son installation / Organisation du projet Le projet sera mené par un groupe restreint cumulant les fonctions de groupe projet et de comité de pilotage. Il se réunira au lancement du projet et enchaînera sur un premier atelier fonctionnel. Il se réunira ensuite selon le planning prévisionnel décidé à l'initialisation du projet, à la demande expresse du titulaire, du ministère ou de l'hadopi. Les réunions téléphoniques, les maquettes électroniques, l'échange de courriers seront privilégiés. Un référent de la maîtrise d'ouvrage (MOA) dédié au projet sera nommé comme interlocuteur permanent du titulaire. 3 / Définition et conditions de réception et d'admission des prestations forfaitaires du marché Cette partie se découpe de la manière suivante : étape 1 : Initialisation du projet étape 2 : Spécifications détaillées et maquettage graphique étape 3 : Réalisation et installation de la solution étape 4 : Installation du site étape 5 : Formation des contributeurs/testeurs étape 6 : Vérification d'aptitude fonctionnelle et début de l hébergement étape 7 : Vérification de Service Régulier étape 8 : Plan de qualité et exigences de fonctionnement étape 9 : Hébergement étape 10 : Maintenance corrective et curative Les prestations sont soumises à des vérifications destinées à constater qu'elles répondent aux stipulations contractuelles. 2

3 Par dérogation à l'article 32 du cahier des clauses administratives générales/prestations intellectuelles, le titulaire est dispensé de l'écrit par lequel il avise la personne responsable du marché de la date à laquelle les prestations seront présentées en vue des vérifications. Prestations donnant lieu à fourniture de documents ou de rapports Lorsque les livrables sont des rapports, dossiers, bilans ou documents de consigne, ils sont fournis sous format papier et dématérialisé (support magnétique) au format Open Office, en fonction des normes de l'administration. Ils doivent avoir été remis à l'administration au moins 2 jours avant une présentation orale de manière à permettre un dialogue avec l'administration. 3.1 / Etape 1 : Initialisation du projet Cette étape a pour but de permettre au titulaire de prendre connaissance du projet et d en organiser le bon déroulement. Résultats attendus et livrables : Plan de Management de Projet (PMP) validé par le comité de pilotage, comprenant notamment le planning prévisionnel de la prestation, le calendrier des réunions de travail, le plan de charge prévisionnel pour la maîtrise d'ouvrage, les délais de corrections des anomalies durant les différentes étapes du projet. 3.2 / Etape 2 : Spécifications détaillées et maquettage graphique Cette étape a pour but de définir précisément le contenu du futur site / Résultats attendus et livrables Dossier de spécifications détaillées Dossier de sécurité Dossier d'architecture technique Maquettes / Validation Le dossier de spécifications détaillées est soumis à validation après une durée maximale de 7 jours ouvrés à compter de la livraison. La maquette pourra être présentée au maximum 3 fois par le prestataire avant sa validation. En cas de non validation, une décision sera prise par le comité de pilotage. 3.3 / Etape 3 : Réalisation et installation de la solution Cette étape a pour but de réaliser la solution répondant au cahier des charges joint et aux spécifications fonctionnelles. Le titulaire implémentera toutes les fonctionnalités décrites. Le titulaire assurera la logistique nécessaire au développement de l'application et réalisera les tests unitaires / Résultats attendus et livrables Ensemble des éléments composant la solution : programmes sources et exécutables, contenus graphiques, bases de données... Documentation technique La documentation technique : dossier d'architecture technique, manuel d installation et 3

4 manuel d exploitation et de paramétrage seront rédigés par le titulaire. La MOA pourra s'appuyer sur des compétences externes ( ANSSI, DSI) pour évaluer la pertinence prévisible de la solution sur les axes suivants : Accessibilité Sécurité Montée en charge et disponibilité / Validation Ces livrables seront soumis à validation dans un délai de 10 jours ouvrés. 3.4 / Etape 4 : Installation du site Ces opérations sont effectuées sous l'entière responsabilité du titulaire. Le titulaire insérera dans l'applicatif un premier jeu de données fourni par la MOA / Résultats attendus Bilan des tests de vérification d'aptitude techniques passés par le titulaire sur la plate forme de production. Procès verbal de la VAT / Validation Cette étape est soumise à signature du procès verbal par le MCC. Cette signature se fait sur la base des informations transmises par le titulaire et sur lesquelles celui-ci s'engage. 3.5 / Etape 5 : Formation des contributeurs / testeurs Cette étape consiste en la formation des utilisateur/testeurs. Résultats attendus : livraison du livret de formation contributeur, utilisateurs opérationnels sur le système. 3.6 / Etape 6 : VAF et début de l'hébergement Conditions générales de la VAF Il appartient au titulaire de s assurer au préalable du bon fonctionnement des éléments livrés et ceci dans le contexte technique cible du MCC. Les recettes internes préciseront : Le contexte technique dans lequel a eu lieu le test (configuration matérielle et logicielle du serveur, poste de test, versions de solution technique ) Les jeux de tests et étapes suivies par le test Les résultats obtenus avec les délais d obtention Le titulaire transmettra au préalable les cahiers de recette pour la recette interne. Les cahiers de recette et les jeux d essais pourront être modifiés ou complétés par le ministère dans un délai de 4 jours ouvrés à partir de leur mise à disposition par le titulaire. Le critère d achèvement d une recette interne est l absence d anomalies bloquantes ou majeures suite au déroulement du cahier de recette et du jeu d essai retenus par le MCC. 4

5 Vérification d aptitude La VA a pour but de vérifier que le site livré est conforme aux spécifications et aux besoins exprimés : cadre fonctionnel, cadre technique et de sécurité, cadre d utilisation, définis par le CCTP et le cahier des charges fonctionnels. Cette phase demande la participation : Des représentants de la maîtrise d'œuvre pour : Interpréter le résultat des tests et le diagnostic des anomalies et dysfonctionnements et failles de sécurité signalés par la MOA, Planifier le plan de correction/adaptation/évolution, Intervenir sur les éléments sous la responsabilité de la maîtrise d'œuvre pour corriger / adapter la solution technique, Intégrer le résultat dans la configuration de test puis dans la configuration de production, Signaler à la maîtrise d ouvrage les fonctions, composants, éléments prêts à être testés et les conditions /contraintes pour effectuer les tests, Apporter les éléments et composants nécessaires à une simulation de charge et de montée en charge dans la configuration de test, en conformité avec les exigences de résistance à la charge décrites dans le CCTP. Des représentants de la maîtrise d ouvrage pour : Evaluer les résultats des tests et signaler les anomalies, les dysfonctionnements et failles de sécurité, Evaluer le niveau d anomalie, Valider le plan de correction/évolution/adaptation proposé par la MOE, Tester les éléments logiciels dans l environnement de test, et s assurer de leur conformité au regard des besoins et attentes formulées dans le CCTP, Mettre tout en œuvre pour réaliser dans le périmètre du MCC la phase de test, en intervenant sur les dispositifs matériels et logiciels sous la responsabilité du MCC, dispositifs nécessaires pour préparer et effectuer les tests des éléments logiciels apportés par la MOE. Ces représentants seront sollicités tous les jours ouvrés pendant la phase de VA. Il est préconisé d effectuer les travaux selon la démarche quotidienne suivante : Au jour J : Bilan des travaux de tests réalisés à J-1 Validation du diagnostic MOE Actualisation et validation du plan de correction/adaptation/évolution Actualisation du plan des éléments à tester à J, J+1, J+2 Validation du plan des éléments à tester. Autres points à traiter par la MOE Autres points à traiter par la MOA Il est préconisé d être sur les lieux de la configuration de test et de production pour effectuer tous ces travaux. Les travaux pourront éventuellement s effectuer à distance moyennant la mise à disposition de dispositifs de visioconférence et/ou de travail à distance, tout en respectant une fréquence de réunion quotidienne. 5

6 Les critères d achèvement sont les suivants : Aucune anomalie bloquante. Aucune faille de sécurité détectée. Pour les anomalies majeures, un nombre maximum d anomalies non-corrigées pourra être accepté. Ce nombre pourra être établi dans le cadre du bilan quotidien entre Maîtrise d ouvrage et maîtrise d oeuvre, dans le cadre de l actualisation du plan de test. Dans tous les cas, les anomalies non-corrigées devront avoir un plan de résolution spécifique associé. Pour les anomalies mineures : elles seront intégrées dans le cadre d un lotissement décidé entre le prestataire et le MCC. A l issue de la vérification d aptitude, le prestataire devra : Livrer à nouveau le code source des éléments logiciels (incluant tous les correctifs livrés en phase de VA) des éléments logiciels sous sa responsabilité, ainsi que les dossiers de documentation Installer l application issue de la VA dans l environnement de production. Les comptes-rendus et plans de test prévus et actualisés, seront inclus dans l ensemble des documents contractuels prévus pour les règles de validation et de recette. Terminologie : Anomalie : une anomalie correspond : à un fonctionnement qui ne respecte pas les périmètres et contenu fonctionnel ou technique du site web, tels que formalisés dans le CCTP, d'une part, et complétés d'autre part par les précisions apportées par la maîtrise d'ouvrage dans le cadre des demandes d'interventions formulées au cours de l'exécution du marché, ou par les résultats des prestations du présent marché ; à un dysfonctionnement détecté par le ministère de la culture et de la communication dans l'utilisation du site web ou sa disponibilité. Anomalie bloquante : anomalie qui affecte la disponibilité, la conformité, ou l'intégrité du site web ou de ses sous-sites et des données qu'il gère. C'est une anomalie qui, notamment : provoque l'arrêt complet du site web ou son indisponibilité vue des usagers, de l'une de ses composantes techniques, ou de l'indisponibilité de certaines rubriques ; ou rend indisponible des fonctionnalités importantes du système, ou produit une gestion erronée de la personnalisation des accès aux fonctions pour les utilisateurs ; ou produit un résultat erroné pour au moins une des fonctions importantes du système. Anomalie majeure : anomalie qui n'est pas bloquante mais qui affecte la conformité, l'intégrité ou la confidentialité du site web ou de ses sous-sites ou des données qu'il gère. C'est une anomalie qui, notamment : restitue des données erronées ; ou affecte l'utilisation de fonctionnalités du site web, vu du client, sur des composantes autres qu'ergonomique, graphique ou éditorial ; ou produit un résultat fonctionnel erroné ; ou rend une fonctionnalité indisponible pour l'utilisateur. 6

7 Anomalie mineure : anomalie qui n'entre pas dans l'une des deux catégories ci-dessus et qui affecte la conformité du site web dans ses composantes mineures. C'est une anomalie qui, notamment : produit un fonctionnement dégradé sur des aspects purement ergonomiques, graphiques ou éditoriaux, dits de «conforts» pour l'utilisateur ; n'entache pas de façon significative le bon fonctionnement d'une fonctionnalité / Pré-conditions: La vérification d aptitude fonctionnelle démarre lorsque l'application est rendue disponible pour la MOA. La durée de cette phase est de 1 mois Les utilisateurs émettront des fiches d anomalie qui seront saisies dans un outil Web mis à disposition par le titulaire (de préférence MANTIS). Le titulaire devra apporter toutes les corrections conformément au plan qualité défini à l initialisation du projet / Résultats attendus: Plate-forme applicative opérationnelle Bilan des tests fonctionnels / Validation Cette étape se termine à l'issue des tests avec le prononcé de la VA, avec ou sans réserves ou le rejet de la solution livrée. Si la VA est prononcée avec réserve, le titulaire s'engage à corriger les anomalies correspondantes pendant la période de VSR. La VAF est prononcée lorsque toutes les anomalies bloquantes et majeures sont corrigées. Le pouvoir adjudicateur se réserve la possibilité de prononcer la VA avant la fin de cette période d'un mois, dès lors qu'il a constaté l'absence d'anomalie bloquante ou majeure. Le prononcé de la VA entraîne l'ouverture du site aux internautes. 3.7 / Etape 7 : VSR Cette étape a pour but de s assurer que les problèmes qui pourraient survenir en production soient réglés très rapidement en mobilisant immédiatement les ressources qui ont permis de réaliser le projet. Le titulaire devra apporter toutes les corrections conformément au plan qualité défini à l'article 3.8 ci-après. La MOA procèdera à la vérification de service régulier dans les 2 mois suivant la date d'ouverture du site aux internautes / Pré-conditions La vérification d'aptitude fonctionnelle (VAF) est prononcée avec la mention "acceptée" ou la mention "acceptée sous réserve" / Résultats attendus Application livrée sur support électronique. Fournir tous les éléments permettant une 7

8 réinstallation et prise en main ultérieure de l'application par un tiers (codes sources, architecture technique et composants, paramétrage...) Plate-forme applicative opérationnelle / Validation Cette phase se termine avec le prononcé de la VSR avec ou sans réserve. A défaut d'acceptation, le titulaire est tenu de procéder aux corrections nécessaires. Une nouvelle période de 3 semaines commence à courir à compter de la fin de la période d'observation de service régulier précédente, dans les mêmes conditions que la précédente. A l'issue de cette période et en cas d'insatisfaction selon les critères définis au marché, le pouvoir adjudicateur met le titulaire en demeure de corriger les défauts constatés dans les 10 jours calendaires. A l'issue de ce délai, si la mise en demeure est restée infructueuse, le pouvoir adjudicateur se réserve la possibilité de procéder à la résiliation du marché. 3.8 / Plan qualité et exigences de fonctionnement / Qualité de service et indicateurs / Indicateurs de qualité de service Les seuils des indicateurs de qualité de service présentés dans le présent chapitre doivent être respectés par le titulaire tout au long de la durée du marché. Le soumissionnaire précisera dans sa réponse s il peut proposer à la MOA un accès temps réel, via un navigateur, à l ensemble des indicateurs disponibles (indicateurs de qualité de service mais également indicateurs de fonctionnement). Le soumissionnaire indiquera comment il peut prendre en compte ce besoin. Le titulaire fournit mensuellement la valeur, justifiée, de chaque indicateur de qualité de service défini ci-après. Disponibilité la MOA souhaite une disponibilité 24h/24 7j/7 de la plate-forme, Le taux mensuel de disponibilité dépend de la criticité des applications hébergées : pour les applications dites «critiques», ce taux doit être systématiquement supérieur à 99,9% avec 2 indisponibilités au maximum par site et par an, pour les applications dites «non critiques», ce taux doit être systématiquement supérieur à 99,5% avec 5 indisponibilités au maximum par site et par an. Le soumissionnaire précisera dans sa réponse le taux de disponibilité sur lequel il s engage. Le niveau de criticité de chacune des applications hébergées devra être redéfini tous les mois lors d un comité de pilotage. Temps de réponse Dans tous les cas, les temps de réponse ne devront pas être supérieurs à 50 ms pour une page HTML de test de 50 Ko mesurés au niveau du réseau du titulaire. De plus, les temps de réponse pour chaque serveur physique 1, en sortie du réseau du 1 même lorsque plusieurs serveurs hébergent un seul site 8

9 titulaire, ne devront pas présenter une dérive supérieure à 25% d'un temps de référence établi pour une page de test statique et une page de test dynamique (avec requête à la base de données s il y a lieu). Ce temps de référence sera mesuré sur le serveur sans charge au moment de sa mise en service. Le soumissionnaire pourra également proposer une solution tierce afin de mesurer les temps de réponse. la MOA souhaite recevoir toutes les alertes majeures (tentative réussie d intrusion ou arrêt du service). Le soumissionnaire confirmera cette possibilité et proposera le(s) moyen(s) de communication qu il préconise (courriel, SMS, etc.). Le soumissionnaire précisera dans sa réponse si ces informations seront ou non archivées et disponibles via un portail web / Indicateurs de fonctionnement Le soumissionnaire fournira des indicateurs de fonctionnement concernant les systèmes, les réseaux et la sécurité. Le soumissionnaire indiquera les indicateurs qu'il pourra fournir notamment par rapport à la liste ci-dessous. Le soumissionnaire précisera les moyens mis en œuvre pour mesurer chacun de ces indicateurs. Indicateurs systèmes Les indicateurs système suivants sont notamment souhaités : CPU moyen et pics pour chaque machine dédiée, consommation mémoire physique moyenne et pics pour chaque machine dédiée, consommation mémoire swap moyenne et pics pour chaque machine dédiée, espace disque utilisé. Indicateurs réseaux Les indicateurs réseau suivants sont notamment souhaités : taux d utilisation de la bande passante entre Internet et chacun des sous-réseaux créés dans le cadre du présent marché, taux d utilisation de la bande passante de chacun des sous-réseaux créés dans le cadre du présent marché. Indicateurs sécurité Les indicateurs sécurité suivants sont notamment souhaités : activité virale, nombre d alertes sécurité (hors virus), nombre de mises à jour prenant en compte un correctif sécurité, délai d'application des correctifs programmés, délai d'application des correctifs urgents, analyse des traces, Le soumissionnaire indiquera s il peut proposer des traces générées par les outils de scellement / Gestion des incidents Le nombre mensuel d incidents sur l ensemble des services doit toujours être inférieur ou égal à quatre. 9

10 Pour tout incident concernant des équipements situés dans les locaux du titulaire, le temps de rétablissement du service (visibilité du site sur Internet) doit toujours être inférieur à 4 heures, 24h/24h et 7j/7j. La durée de l interruption ne doit pas faire baisser le taux de disponibilité en deçà de la valeur garantie. Un service d assistance doit être à disposition pour tout incident détecté par l'hadopi. Si l incident est détecté par le titulaire, la nature de cet incident est signalée à l'hadopi sous 4 heures, ainsi que les mesures prises pour y remédier. Un rapport d incident devra être transmis à l'hadopi dans les 24 heures suivants la résolution du problème. Le soumissionnaire présentera par ailleurs l outil qu il propose pour assurer la gestion et le suivi des incidents / Interventions planifiées Les interventions qui ne découlent pas d un incident, mais d un processus de maintenance et d exploitation, et qui sont susceptibles de nécessiter le redémarrage d un équipement ou qui risquent d interrompre le service, font l objet d une information préalable de minimum 5 jours ouvrés. Ces interventions doivent avoir lieu dans les plages horaires qui perturbent le moins le service du site concerné, à savoir aux horaires creux de consultation ou en horaire non ouvré / Disponibilité / Gestion de la disponibilité Tous les matériels et logiciels utilisés par le titulaire doivent faire l objet d un contrat de maintenance. Le soumissionnaire en précisera les caractéristiques et en assumera la responsabilité ; Le soumissionnaire précisera sa politique vis-à-vis de ses fournisseurs tant de matériels que de logiciels : contrat de maintenance systématique, délai maximum d intervention en cas d incident, délai maximal d approvisionnement en cas de défaillance matériel de l un des équipements, ou en cas d ajout le matériel sur la plate-forme, etc. Le soumissionnaire mettra en oeuvre des mécanismes de sécurité afin d'assurer une défense contre les attaques classiques sur IP et les protocoles associés, en particulier par rapport aux attaques en déni de service réseau. Le soumissionnaire mettra en oeuvre des mécanismes de sécurité visant à assurer la résilience : de l'infrastructure réseau et des serveurs hébergés ; des services connexes à la plate-forme, dont le titulaire a la responsabilité et dont la disponibilité serait un prérequis à celle de la plate-forme (DNS, principalement). Le soumissionnaire détaillera les solutions qu'il propose afin de lutter contre les attaques en déni de service (distribuées ou non, par épuisement de bande passante, de ressources système, etc.), notamment en termes de : procédure de bascule, vers un site secondaire localisé en France, procédure de filtrage, possibilité de fonctionnement dégradé en mode France. Le soumissionnaire décrira les solutions qu'il met en oeuvre pour éviter ou détecter, le cas échéant, les attaques et intrusions sur ses systèmes d'information. 10

11 / Gestion des incidents de sécurité Tous les incidents ou les comportements anormaux pouvant avoir un impact sur la sécurité du service devront être traités et notifiés à l'hadopi dans un délai de 4 heures, 24h/24 7j/7. Ils devront systématiquement faire l objet d une alerte et d'un compte-rendu écrit. Une procédure de gestion des incidents devra être spécifiquement prévue. Le soumissionnaire présentera les moyens prévus pour la détection, le traitement et la notification des incidents, ainsi que leurs modalités de gestion (y compris les procédures d escalade). En cas d'incident rendant indisponible, momentanément ou non, tout ou partie du service dû à l'hadopi, le titulaire devra s'interdire toute communication vis-à-vis de l'extérieur et en particulier de la presse tant qu'un communiqué commun n'aura pas été rédigé. En l'absence d'un communiqué commun, l'hadopi ou le MCC seront seuls habilités à communiquer sur cet incident / Evolutivité L'Hadopi veut pouvoir changer de charte graphique rapidement et pour un coût restreint. Les développements devront être faits dans cette optique. 3.9 / Hébergement Le prestataire assurera l hébergement de la solution à compter du début de la période de vérification d'aptitude jusqu'à la fin du marché, et effectuera des tests de charge sur l environnement de production. Le prestataire établira la stratégie de test et fournira à l Hadopi un cahier de résultat des tests. Une sauvegarde des données du site sera envoyée à l'hadopi toutes les deux semaines / Maintenance corrective et curative Cette maintenance est forfaitaire et sera chiffrée pour une durée courant du prononcé de la VSR jusqu'à la fin du marché.. Le caractère forfaitaire s applique à l ensemble de la solution : coeur et spécifiques. Les spécifiques Hadopi sont l ensemble des éléments du site web développés par le titulaire pour satisfaire aux besoins de la MOA. Cela comporte de plus les développements issus des maintenances forfaitaire ou évolutive. Le concept de maintenance corrective et curative renvoie à la notion d'anomalie. Les notions d'anomalie bloquante, majeure, et mineure s'entendent au sens de la terminologie définie à l'article Les maintenances corrective et curative ont pour objet de donner à une application un comportement conforme à celui spécifié, en particulier en termes de traitements, de performances et de mode opératoire. Le titulaire proposera un dispositif de travail entre ses équipes de maintenance et de suivi de projet et la MOA. Ce dispositif aura vocation à régir et organiser les échanges et circuits d information entre le titulaire, les utilisateurs, la MOA et la MOE. Il s attachera entre autre à décrire les anomalies et leurs qualifications. Ce dispositif est validé par le MCC et l'hadopi en amont de la prestation par une réunion d organisation de l activité de maintenance visant à organiser les modalités de la 11

12 présente prestation mais aussi la période de garantie. Cette réunion suit la mise en ordre de marche de la solution / Maintenance curative La maintenance curative concerne uniquement les anomalies bloquantes détectées en production et a pour objet de corriger les effets de l'anomalie après qu elle se soit produite. Elle peut prendre diverses formes, dont notamment l'indication de consignes de correction des données éventuellement dégradées en base. Le titulaire dispose de 48 heures à compter de la rédaction dans Mantis ou dans un outil Web mis à disposition par le titulaire, de la fiche pour communiquer au MCC les éléments permettant la réalisation de cette maintenance (consignes de déploiement, composants techniques tels scripts, fichiers plats,, etc.) / Maintenance corrective La maintenance corrective a pour objet de corriger les causes de l anomalie. Elle concerne tous les types d anomalie. Les anomalies bloquantes détectées en production sont corrigées via une mise à jour des programmes dans un délai de 48 heures. Dans le cas particulier où l anomalie concernée a fait l objet d une mesure de contournement dans le cadre de la maintenance curative alors le titulaire peut demander un délai de 5 jours pour effectuer la maintenance corrective. Cette extension de délai est laissée à la discrétion de la MOA en fonction des circonstances, des difficultés techniques présentées par le titulaire et des éléments de solutions apportés. En ce qui concerne les anomalies non bloquantes le délai de correction est de 5 jours à compter de la rédaction dans Mantis ou dans un outil Web mis à disposition par le titulaire pour émettre des fiches d'anomalies. Dans le cas où une anomalie serait due à un dysfonctionnement de l'environnement technique de l'application et ainsi à des outils et systèmes extérieurs au titulaire, le MCC lui donnera délégation pour actionner tous les supports dont il dispose (contacts, demandes de mises à jour, etc.) 4 / Définition des prestations sur bons de commande : Maintenance évolutive Une évolution est une modification de l'application dont le but n'est pas de corriger une anomalie. La maintenance évolutive a pour objet la prise en compte des évolutions et leur réalisation. Le titulaire s appuie sur une étude détaillée et réalise ses tests en interne. Une documentation, un support de formation et la formation elle même relatifs à cette évolution font partie intégrante de cette dernière. Les évolutions concernent : les demandes de nouvelles fonctionnalités, de modifications de fonctionnalités (en termes techniques, de processus ou d ergonomie), les adaptations. Il s agit ici des modifications de l'application dont le but est d'adapter celle-ci à une évolution d'un logiciel de son environnement technique ou à un changement organisationnel : ajout de droits à un profil utilisateur, modification de la valeur d'un paramètre statique, prise en compte d'une nouvelle version du système de gestion de base de données de l'application, etc. les demandes d interventions de la MOA sur un paramétrage technique et/ou complexe de son application. Ces évolutions seront chiffrées à l aide des unités d œuvre décrites ci-dessous 12

13 5 / Cadre technique et méthodologique pour la réalisation L'application doit pouvoir être hébergée sur une plate-forme d'hébergeur connue. Pendant la phase de réalisation de l'application, les développements devront rester compatibles avec les mises à jour de sécurité des logiciels utilisés (système d'exploitation, serveur web, moteur de servlets, base de données ). Cette compatibilité devra aussi être conservée lors de la phase de garantie. Ce chapitre présente les exigences techniques et méthodologiques principales du MCC. Le soumissionnaire précisera dans sa proposition, sa réponse à l ensemble des points énumérés ci-dessous. 5.1 / Documentation L'application doit être documentée conformément aux exigences du DSI du ministère, qui sont décrites dans le document «Référentiel Documentation». Suivi des anomalies Le suivi des anomalies de l'application pendant les phases de développement, test, recette et maintenance sera effectué à l'aide d'un outil accessible via une interface web. Il sera hébergé et administré par le titulaire et accessible par https. 5.2 / Compatibilité avec les principaux navigateurs Internet du marché Vu l objectif d ouverture auprès du public via Internet, les informations du site devront être exploitables et affichables sans dégradation sur les principaux navigateurs du marché : IE 6 et plus, Netscape 7 et supérieur FireFox 2.0 et plus et sur tout navigateur réputé supporter XHTML et les CSS2. Un bon rendu sur Opéra, Safari, Google Chrome et les téléphones mobiles est nécessaire. 5.3 / Normes de réalisation / Paramétrage Aucun paramètre «en dur» ne doit être présent dans les programmes. Il doit être possible : d'installer l'application dans un répertoire arbitraire d'installer plusieurs instances de l'application sur un même serveur de modifier les paramètres de l'application en modifiant un ou plusieurs fichiers de configuration, clairement identifiés, et séparés du reste du code / Authentification Les données d'authentification seront gérées par l'application. Aucun accès à un annuaire externe n'est envisagé / Messagerie électronique Si l'application doit envoyer des courriers électroniques, elle doit le faire via le protocole SMTP, la création et gestion des listes de diffusion est du ressort de l'application. Aucun accès à un gestionnaire de listes externe n'est envisagé. 13

1 -Gestion du document

1 -Gestion du document Normes Sécurité 1 -Gestion du document Nom Organisation Date Signature Rédigé par Robert Christophe DAG/DSI/BMO Vérifié par Validé par Approuvé par PASQUIER Stéphane DAG/DSI/MSSI 02/12/09 1.1 -Statut Statut

Plus en détail

SOMMAIRE. Préambule... 3. 1 - Présentation... 3

SOMMAIRE. Préambule... 3. 1 - Présentation... 3 Académie de Grenoble DSI Division des Systèmes d Information 7, place Bir- Hakeim 38021 Grenoble Cedex CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE N : 2012-09 OBJET : prestations de maintenance

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Etabli en application du Code des Marchés Publics. Date et heure limites de réception des offres :

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Etabli en application du Code des Marchés Publics. Date et heure limites de réception des offres : MARCHE RELATIF A L EXTENSION, LA MAINTENANCE ET L HEBERGEMENT D UN SITE EXTRANET POUR LA CONSULTATION DES PERIMETRES DE PROTECTION DES CAPTAGES EN HAUTE- NORMANDIE UTILISANT L APPLICATION API DE L IGN

Plus en détail

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence

Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence Projet d Appui à la Réforme de l Enseignement Supérieur (PARES II) Termes de référence Titre du projet : Co-construction des licences appliquées et des mastères professionnels Titre de la mission : Mise

Plus en détail

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011

Conditions Particulières de Maintenance. Table des matières. Ref : CPM-1.2 du 08/06/2011 Conditions Particulières de Maintenance Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations d'atreal et services rendus...2

Plus en détail

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet

Cahier des clauses techniques. Livraison de contenus pour Internet Cahier des clauses techniques Livraison de contenus pour Internet 1 Sommaire Article 1 - Objet du marché... 3 Article 2 Besoins du pouvoir adjudicateur... 3 Article 3 - Composition des lots... 4 Article

Plus en détail

[ Hornet ] Charte de méthodologie

[ Hornet ] Charte de méthodologie [ Hornet ] Hornet Cette création est mise à disposition selon le Contrat Paternité - Pas d'utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'identique disponible en ligne http://creativecommons.org/licenses/by-nc-sa/2.0/fr/

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE SERVICES

CONDITIONS GENERALES DE SERVICES CONDITIONS GENERALES DE SERVICES DES PRODUITS AMUE Préambule Les services de l Agence auprès d un adhérent sont exécutés en conformité avec les présentes conditions générales de service, sous réserve de

Plus en détail

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr

Marché à Procédure adaptée. Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr Marché à Procédure adaptée Passé en application de l article 28 du code des marchés publics Tierce maintenance applicative pour le portail web www.debatpublic.fr CNDP/ 03 /2015 Cahier des clauses techniques

Plus en détail

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils

LES TESTS. Les tests. Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Les tests Organisation d un projet de recette Les types de tests Les outils Organiser le déroulement des tests Spécifier Exécuter les Cahiers de tests les Cahiers de tests Analyser les résultats Correction

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI)

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI) CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE KS (KIMSUFI) Dernière version du 02 Septembre 2014 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales

Plus en détail

CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES

CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES CATALOGUE DE SERVICES DE LA DIRECTION DU SYSTEME D INFORMATION DE L UNIVERSITE DE LIMOGES Sommaire Fiche 1 : Gestion des identités : annuaires et authentification Fiche 2 : Connectez-vous en toute sécurité

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE PREMIER MINISTRE SECRÉTARIAT GÉNÉRAL DU GOUVERNEMENT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES (CCTP) MISE EN PLACE ET MAINTENANCE D UN MOTEUR DE RECHERCHE SUR LES SITES INTERNET GÉRÉS PAR LA DOCUMENTATION

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI. Dernière version en date du 07/11/2013 CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE KIMSUFI ARTICLE 1 : OBJET Dernière version en date du 07/11/2013 Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de services

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES SERVICE CDN WEBSITE Version en date du 10/10/2013

CONDITIONS PARTICULIÈRES SERVICE CDN WEBSITE Version en date du 10/10/2013 CONDITIONS PARTICULIÈRES SERVICE CDN WEBSITE Version en date du 10/10/2013 DEFINITIONS : Cache : Mémoire locale du Serveur CDN (POPs CDN). CDN : (acronyme de «content delivery network») Serveur de Cache

Plus en détail

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 :

«MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE CAHIER DES CHARGES DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» MARCHE 15.004 : MARCHE 15.004 : «MAINTENANCE ET ASSISTANCE TECHNIQUE DU SITE INTERNET WWW.CILGERE.FR» CAHIER DES CHARGES Cahier des Charges - CILGERE Page n 1/7 SOMMAIRE ARTICLE 1 : PREAMBULE 3 1.1 Présentation de CILGERE

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES SERVICE CDN INFRASTRUCTURE Version en date du 18/03/2013

CONDITIONS PARTICULIÈRES SERVICE CDN INFRASTRUCTURE Version en date du 18/03/2013 CONDITIONS PARTICULIÈRES SERVICE CDN INFRASTRUCTURE Version en date du 18/03/2013 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de service d OVH, ont pour

Plus en détail

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96

ModSecurity. Cible de sécurité CSPN Version 0.96 Cible de sécurité CSPN Version 0.96 TABLE DES MATIERES 1 IDENTIFICATION... 3 1.1 IDENTIFICATION DE LA CIBLE DE SECURITE... 3 1.2 IDENTIFICATION DU PRODUIT... 3 2 ARGUMENTAIRE (DESCRIPTION) DU PRODUIT...

Plus en détail

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé

ACube. Charte méthodologique. Version 1.2 du 22/02/2010. Etat : Validé Charte méthodologique Version 1.2 du 22/02/2010 Etat : Validé Communauté Adullact Projet SUIVI DES MODIFICATIONS Version Rédaction Description Vérification Date 1.0 S. Péguet Initialisation 20/03/07 1.1

Plus en détail

Proposition Commerciale

Proposition Commerciale Proposition Commerciale REFONTE DE SITE WEB Pour Mme BRIGITTE TROUVAT I. Sommaire I. Sommaire... 2 II. Rappel du contexte et objectifs... 4 Eléments de référence de la proposition... 4 III. La réponse

Plus en détail

Rectorat de Grenoble

Rectorat de Grenoble MINISTERE DE L EDUCATION NATIONALE RECTORAT DE L ACADEMIE DE GRENOBLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MISE EN ŒUVRE DE LA SOLUTION EASYVISTA Version 0.1-7 décembre 2011 La procédure

Plus en détail

Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET :

Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : CrownMakers France, dont le siège social est situé au 255 avenue Galilée, immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'HEBERGEMENT MUTUALISE

CONDITIONS PARTICULIERES D'HEBERGEMENT MUTUALISE CONDITIONS PARTICULIERES D'HEBERGEMENT MUTUALISE Dernière version en date du 20 décembre 2008 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet de définir les conditions techniques

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D UN SERVEUR DEDIE Version en date du 22/04/2014 RCS Chartres 807 381 157 Code APE 6202B Page 1 sur 6 ARTICLE 1 : OBJET DU DOCUMENT Les présentes conditions particulières,

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières

C.C.T.P. Cahier des Clauses Techniques Particulières Mise en place d un service d alerte et d information de la population, de la Communauté de Communes du Pays de Saint Gilles-Croix-de-Vie, en cas de risque territorial majeur 2011 C.C.T.P. Cahier des Clauses

Plus en détail

APPEL D OFFRE A PROCEDURE ADAPTEE MIGRATION SERVEURS WINDOWS. Cahier des Charges

APPEL D OFFRE A PROCEDURE ADAPTEE MIGRATION SERVEURS WINDOWS. Cahier des Charges APPEL D OFFRE A PROCEDURE ADAPTEE MIGRATION SERVEURS WINDOWS Cahier des Charges Date limite de remise des offres : 10 Janvier 2012 8 décembre 2008 à 16 heures Cahier des charges 1 PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel

Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Conditions Particulières applicables aux Contrats de Maintenance du Logiciel Ref : Table des matières 1 CONDITIONS PARTICULIÈRES APPLICABLES AUX CONTRATS DE MAINTENANCE...2 1.1 Préambule...2 1.2 Obligations

Plus en détail

Prérequis techniques plateforme dématérialisation marchés publics

Prérequis techniques plateforme dématérialisation marchés publics Pré-requis techniques sur cette plateforme Préambule : La dématérialisation des appels d offres implique l usage d outils informatiques faisant l objet d une très grande diversité (systèmes, versions de

Plus en détail

POLYTEK AFRIK [CONDITIONS D HEBERGEMENT MUTUALISE] SERVEUR MUTUALISE HEBERGEMENT

POLYTEK AFRIK [CONDITIONS D HEBERGEMENT MUTUALISE] SERVEUR MUTUALISE HEBERGEMENT POLYTEK AFRIK HEBERGEMENT SERVEUR MUTUALISE [CONDITIONS D HEBERGEMENT MUTUALISE] L Afrique a son hébergeur site Web CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT MUTUALISÉ MUTUALISÉ Version en date du 18 Janvier

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DC-SICA 10.1204 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Développement et hébergement d un site Internet cartographique sur les points de captage et les périmètres de protection Glossaire API Application

Plus en détail

REFONTE DU SYSTEME DE TELECOMMUNICATIONS ET DES ACCES INTERNET

REFONTE DU SYSTEME DE TELECOMMUNICATIONS ET DES ACCES INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES ET PARTICULIERES REFONTE DU SYSTEME DE TELECOMMUNICATIONS ET DES ACCES INTERNET LOT 1 : EQUIPEMENT TELEPHONIQUE DE LA MAIRIE DE JACOU VISITE DES SITES OBLIGATOIRE LE 24 JUILLET

Plus en détail

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Production Logicielle

Analyse et conception des Systèmes d Information. La démarche Merise : La Production Logicielle Analyse et conception des Systèmes d Information La démarche Merise : La Production Logicielle La production du logiciel Place, objectifs et principes directeurs Christophe.Nicolle@u-bourgogne.fr Introduction

Plus en détail

Document de préconisations DSI (équipe 'informatique scientifique' SIL de Montpellier) Offre d hébergement d'applications scientifiques

Document de préconisations DSI (équipe 'informatique scientifique' SIL de Montpellier) Offre d hébergement d'applications scientifiques Référence : Document de préconisations DSI (équipe IS SIL de Montpellier) Version : 2.1 Page 1 Description : Offre d hébergement d'applications scientifiques au SIL de Montpellier Auteurs : Alexis Egorov

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES SOLUTIONS CLOUD. API : Interface de programmation pouvant être utilisé par le Client pour interagir avec ses Services.

CONDITIONS PARTICULIERES SOLUTIONS CLOUD. API : Interface de programmation pouvant être utilisé par le Client pour interagir avec ses Services. CONDITIONS PARTICULIERES SOLUTIONS CLOUD VERSION GAMMA Dernière version en date du 06/12/2011 Définitions : API : Interface de programmation pouvant être utilisé par le Client pour interagir avec ses Services.

Plus en détail

FOURNITURE ET PARAMETRAGE D UN LOGICIEL DE GESTION DE PARC DE VEHICULES

FOURNITURE ET PARAMETRAGE D UN LOGICIEL DE GESTION DE PARC DE VEHICULES MARCHÉ PUBLIC DE FOURNITURES ET SERVICES VILLE DE DREUX 2 Rue Châteaudun B.P. 80129 28103 DREUX Cedex Téléphone : 02 37 38 84 12 FOURNITURE ET PARAMETRAGE D UN LOGICIEL DE GESTION DE PARC DE VEHICULES

Plus en détail

Système d information IPSL

Système d information IPSL Chères étudiantes, chers étudiants, L IPSL se joint à votre école pour vous souhaiter la bienvenue sur notre campus. L IPSL assure, en accord avec votre école, la maintenance d un ensemble de ressources,

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIÈRES HÉBERGEMENT BLUE MIND

CONDITIONS PARTICULIÈRES HÉBERGEMENT BLUE MIND CONDITIONS PARTICULIÈRES HÉBERGEMENT BLUE MIND Version en date du 1/06/2015 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales de service de PHOSPHORE SI, ont

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) TMA PORTAIL WEB DE COMMANDES D EQUIPEMENTS DES AGENTS

Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) TMA PORTAIL WEB DE COMMANDES D EQUIPEMENTS DES AGENTS Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) TMA PORTAIL WEB DE COMMANDES D EQUIPEMENTS DES AGENTS 1 SOMMAIRE ARTICLE 1. OBJET DU MARCHE 2 ARTICLE 2. DESCRIPTIF FONCTIONNEL DU PORTAIL WEB DE COMMANDES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES 1. Contexte Ce document décrit les différentes fournitures et prestations à mettre en œuvre dans le cadre du remplacement de la solution de proxy et firewall actuellement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d une application de gestion d emploi de temps avec génération totalement automatique

CAHIER DES CHARGES. Acquisition d une application de gestion d emploi de temps avec génération totalement automatique REPUBLIQUE TUNISIENNE * MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE * UNIVERSITÉ DE LA MANOUBA ******* Institut Supérieur de Biotechnologie de Sidi Thabet CONSULTATION NATIONALE

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT WEB

CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT WEB CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT WEB Version en date du 10 octobre 2013 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet de définir les conditions techniques et financières

Plus en détail

Cible de Sécurité rweb4. Certification Sécurité de Premier Niveau

Cible de Sécurité rweb4. Certification Sécurité de Premier Niveau Cible de Sécurité rweb4 Certification Sécurité de Premier Niveau Version 1.3 26 Février 2013 Table des Matières 1. Identification... 3 1.1 Identification de la cible de sécurité... 3 1.2 Identification

Plus en détail

Hébergement du site Le site est hébergé par l Ecole nationale des chartes sur un serveur dédié à l Urfist.

Hébergement du site Le site est hébergé par l Ecole nationale des chartes sur un serveur dédié à l Urfist. Refonte du site web 5 décembre 2008 MAPA Réf. 08 Inform 3 Cahier des charges Projet de refonte du site web de l 5 décembre 2008 I Analyse de l existant Type du site actuel L URFIST de Paris dispose actuellement

Plus en détail

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4

Conditions d usage du service. «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 Conditions d usage du service «MS Dynamics CRM On Demand» V1.4 I. PREAMBULE La société PRODWARE est spécialisée dans l installation, l'évolution et la maintenance de solutions informatiques. Dans ce cadre,

Plus en détail

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES

MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES MAIRIE DE LA WANTZENAU MARCHE DE FOURNITURES PROCEDURE ADAPTEE CAHIER DES CHARGES LOT 2 Fourniture et installation d un système de GED pour la Mairie de La Wantzenau. Fiche technique Cahier des Charges

Plus en détail

Créez votre premier site web De la conception à la réalisation

Créez votre premier site web De la conception à la réalisation Chapitre 1 : Introduction A. Introduction 17 Chapitre 2 : Les langages A. L objectif 21 B. L HTML 21 1. L état des lieux 21 2. Les éléments HTML 21 3. Les attributs 22 4. Les caractères 23 5. Les espaces

Plus en détail

Services informatiques aux organisations

Services informatiques aux organisations I. APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ Services informatiques aux organisations Spécialité «Solutions logicielles et applications métiers» Spécialité «Solutions d infrastructure, systèmes et réseaux»

Plus en détail

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges

Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Fiche méthodologique Rédiger un cahier des charges Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Introduction : les grands principes 3 : Contenu, 1 : positionnement et objectifs du projet 4 : Contenu,

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES

CONDITIONS PARTICULIERES CONDITIONS PARTICULIERES HEBERGEMENT/CLOUD/SAAS GROUPE Com6 2015 Article 1. Préambule 1. Le client souhaite bénéficier d une prestation d hébergement. 2. Le client déclare avoir adhéré sans réserve aux

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE SO YOU START

CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE SO YOU START CONDITIONS PARTICULIERES DE LOCATION D'UN SERVEUR DEDIE SO YOU START ARTICLE 1 : OBJET Dernière version en date du 06/12/2013 Les présentes conditions particulières, complétant les conditions générales

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement

FICHE PRODUIT COREYE CACHE Architecture technique En bref Plateforme Clients Web Coreye Cache applicative Références Principe de fonctionnement COREYE CACHE Solution d absorption de charge pour une disponibilité et une performance optimales des applications Web En bref Architecture technique La plateforme Coreye Cache délivre la majeure partie

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE

ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Rédaction de messages et de courriers professionnels simples, liés à l activité courante de la structure - Identifier l'objet, les destinataires et le contexte

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Le présent contrat a pour objet l exécution de prestations de services pour le Système d information touristique Lorrain (SITLOR).

CAHIER DES CHARGES. Le présent contrat a pour objet l exécution de prestations de services pour le Système d information touristique Lorrain (SITLOR). CAHIER DES CHARGES Le présent contrat a pour objet l exécution de prestations de services pour le Système d information touristique Lorrain (SITLOR). Ces prestations comportent 1 lot : Objet : attribution

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des systèmes d information

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des systèmes d information COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 02/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Préventeur (trice) en cybersécurité des

Plus en détail

disposition de ses clients utilisateurs des Progiciels Cegid Public 7j/7 et 24h/24 sauf interruption pour des raisons de maintenance et de sécurité.

disposition de ses clients utilisateurs des Progiciels Cegid Public 7j/7 et 24h/24 sauf interruption pour des raisons de maintenance et de sécurité. LIVRET SERVICES CONTACT Cegid Public Version applicable à compter du 01/05/2015 LS-YC Secteur Public Page Contact-05/2015 1 sur 7 Cegid Public CONTACT Livret Services Article 1 : Définitions Les termes

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB 1) La conception fonctionnelle A. Déterminer la structure du site et des pages Web Livrables pour cette phase : Plan du site Trames de pages Spécifications fonctionnelles Tâche réalisée par le Web designer.

Plus en détail

FOURNITURE D'UN SERVICE DE DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

FOURNITURE D'UN SERVICE DE DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES FOURNITURE D'UN SERVICE DE DEMATERIALISATION DES PROCEDURES DE MARCHES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MAIRIE DE NICE Direction des Marchés et Appels d'offres 06364 NICE Cedex 4 SOMMAIRE 1.

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION INTERNET

SERVICES DE TELECOMMUNICATION INTERNET SERVICES DE TELECOMMUNICATION INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CCTP N : 07-06 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de connexion

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE. Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE. Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015 MARCHÉ PUBLIC DE TECHNIQUES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Valant ACCORD-CADRE Procédure d appel d offres ouvert - N 03-2015 Régie par l article

Plus en détail

MARCHE PUBLIC N 05-2014 MEMOIRE TECHNIQUE ET FINANCIER

MARCHE PUBLIC N 05-2014 MEMOIRE TECHNIQUE ET FINANCIER Article 28 du Code des Marchés Publics MARCHE PUBLIC N 05-2014 Acquisition et maintenance de logiciels de gestion financière et de gestion de la paie en mode solution full web mode hébergé et de prestations

Plus en détail

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE

Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012. Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mission Val de Loire 81 rue Colbert BP 4322 37043 TOURS CEDEX 1 Siret 254 503 048 00012 Cahier des charges MAINTENANCE INFORMATIQUE Mai 2013 Table des matières Sommaire 1 Introduction... 3 1.1 Objectifs...

Plus en détail

des systèmes d'information

des systèmes d'information Responsable du pilotage de systèmes d information E1A21 Pilotage, administration et gestion des systèmes d information - IR Le responsable du pilotage de système d'information définit et fait évoluer un

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT, DE RENOUVELLEMENT ET DE TRANSFERT DE NOMS DE DOMAINE

CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT, DE RENOUVELLEMENT ET DE TRANSFERT DE NOMS DE DOMAINE CONDITIONS PARTICULIERES D'ENREGISTREMENT, DE RENOUVELLEMENT ET DE TRANSFERT DE NOMS DE DOMAINE Version en date du 29 juillet 2014 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet

Plus en détail

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE

REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE HONNEUR FRATERNITE JUSTICE INSPECTION GENERALE D'ÉTAT TERMES DE REFERENCE POUR LA MISE EN PLACE D UN SYSTEME DE GESTION DES MISSIONS DE L IGE Liste des abréviations IGE

Plus en détail

CONDITIONS PARTICULIERES D4HEBERGEMENT WEB

CONDITIONS PARTICULIERES D4HEBERGEMENT WEB CONDITIONS PARTICULIERES D4HEBERGEMENT WEB ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet de définir les conditions techniques et financières dans lesquelles ATLAX s'engage à assurer

Plus en détail

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15

Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 / Déploiement dans les SAMU Centre 15 Projet de Système d Information National (SIN) SAMU Grippe A H1N1 Déploiement dans les SAMU-Centre 15 Mission de préfiguration ASIP 9, rue Georges Pitard 75 015 Paris Tél 01 58 45 32 50 Fax 01 58 45 33

Plus en détail

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics

ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION. PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics ACCORD-CADRE DE TECHNIQUES DE L'INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PROCEDURE ADAPTEE En application des articles 28 et 76 du Code des Marchés Publics Analyse technique et développement d applications de

Plus en détail

Mise en place d'une solution de sécurité Internet (Proxy) CAHIER DES CHARGES

Mise en place d'une solution de sécurité Internet (Proxy) CAHIER DES CHARGES MARCHE Mise en place d'une solution de sécurité Internet (Proxy) CAHIER DES CHARGES Cahier des charges Page n 1/7 Article 1- Objet de la consultation La présente consultation a pour objet le choix d un

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE Maître d'ouvrage : COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE - SPANC - FOURNITURE D UN LOGICIEL DE GESTION DES ASSAINISSEMENTS NON COLLECTIF CAHIER DES CLAUSES techniques OCTOBRE 2012 SOMMAIRE 1. OBJET

Plus en détail

Plan d assurance qualité

Plan d assurance qualité Plan d assurance qualité Exemple de PAQ C3rb Informatique PLAN D ASSURANCE QUALITE (PAQ) C3RB - XXX 2014 Date 22 mai 2014 Version 1 Rédacteur C3rb Informatique SOMMAIRE 1. Suivi des modifications de ce

Plus en détail

PLAN QUALITÉ élaboré par OSIRIS pour Frédéric Migeon

PLAN QUALITÉ élaboré par OSIRIS pour Frédéric Migeon PLAN QUALITÉ élaboré par OSIRIS pour Frédéric Migeon EXTENSION DU PLUGIN DE «RE-JEU» POUR JAVACT SOUS ECLIPSE Dans le cadre du module de Travail d'étude et de Recherche, master Informatique 1 ère année,

Plus en détail

Version en date du 01 avril 2010

Version en date du 01 avril 2010 O V H S E N E G A L CONDITIONS PARTICULIERES D'HÉBERGEMENT MUTUALISÉ Version en date du 01 avril 2010 ARTICLE 1 : OBJET Les présentes conditions particulières ont pour objet de définir les conditions techniques

Plus en détail

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir

PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER. besoins. charges. I.A.2 Échéances. I.A.3 Utilisateurs. I.A.4 Besoin fonctionnels. I.A.5 Évolutions à venir PHASE SOUS-PHASE MOA MOE POINTS A TRAITER I. La définition des I.A. L'expression des besoins Rédige (spécifie les besoins). Consulte / utilise pour rédiger le cahier des I.A.1 Positionnement stratégique

Plus en détail

UNION DES RADIOS DES ETATS ARABES (ASBU) CONSULTATION MISE A JOUR SITE WEB DE L ASBU

UNION DES RADIOS DES ETATS ARABES (ASBU) CONSULTATION MISE A JOUR SITE WEB DE L ASBU UNION DES RADIOS DES ETATS ARABES (ASBU) CONSULTATION MISE A JOUR SITE WEB DE L ASBU Septembre 2008 1 La présente consultation a pour objectif la mise a jour du site WEB de l Union de Radiodiffusion des

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Profil de protection d un logiciel d ingénierie

Profil de protection d un logiciel d ingénierie Version 1.0 moyen-terme GTCSI 11 septembre 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne le composant qui est l objet de l évaluation. 1 Descriptif

Plus en détail

Système d information VERSION : 4.00

Système d information VERSION : 4.00 METHODE ET ORGANISATION VERSION : 4.00 Jean-Michel Grandclément Confidentiel Reproduction Interdite Page 1 sur 21 Auteur Jean-Michel Grandclément Version / Date Version : 4.0 Date : 04/04/04 E-mail jean-michel.grandclement@grandclement.fr

Plus en détail

Programme fonctionnel détaillé. *** Acquisition, mise en œuvre et maintenance d une solution informatique de gestion de portefeuilles de projets

Programme fonctionnel détaillé. *** Acquisition, mise en œuvre et maintenance d une solution informatique de gestion de portefeuilles de projets Programme fonctionnel détaillé *** Acquisition, mise en œuvre et maintenance d une solution informatique de gestion de portefeuilles de projets Objet du marché Le présent marché couvre l acquisition, la

Plus en détail

Cegid OPEN SECURITE PREMIUM

Cegid OPEN SECURITE PREMIUM Cegid OPEN SECURITE PREMIUM Livret Services Ref_N08_0001 ARTICLE 1 DEFINITIONS Les termes définis ci après ont la signification suivante au singulier comme au pluriel: Demande : désigne un incident reproductible

Plus en détail

TERMES D'UTILISATION :

TERMES D'UTILISATION : TERMES D'UTILISATION : Article 0 - Définitions CONTRAT : Ensemble des documents contractuels composé du présent contrat d'hébergement, ainsi que tous les autres documents y faisant référence. Le PRESTATAIRE

Plus en détail

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique

Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique 1 COMMUNE DE PLOBSHEIM Cahier des charges pour la mise en place de l infrastructure informatique Rédaction Version 2 : 27 /05/2014 Contact : Mairie de PLOBSHEIM M. Guy HECTOR 67115 PLOBSHEIM dgs.plobsheim@evc.net

Plus en détail

Quadra Entreprise On Demand

Quadra Entreprise On Demand Quadra Entreprise On Demand LS -Quadra Entrepriset OD- 11/2013 ARTICLE 1 : DEFINITIONS LIVRET SERVICE QUADRA ENTREPRISE ON DEMAND Les termes définis ci-après ont la signification suivante au singulier

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET

CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES DE REALISATION DE SITE INTERNET Nom de l entreprise : Adresse : Tel : Fax : Email : Personne à contacter dans l entreprise : 1 SOMMAIRE 1 PRESENTATION DE L ENTREPRISE...3 2 PRESENTATION

Plus en détail

Appel d offre Outil informatique de gestion logistique des collections (OLIMP) Partie I Cahier des Clauses Administratives Particulières

Appel d offre Outil informatique de gestion logistique des collections (OLIMP) Partie I Cahier des Clauses Administratives Particulières Appel d offre Outil informatique de gestion logistique des collections (OLIMP) Partie I Cahier des Clauses Administratives Particulières Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC)

Plus en détail

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage

Technologies du Web. Créer et héberger un site Web. Pierre Senellart. Page 1 / 26 Licence de droits d usage Technologies du Web Créer et héberger un site Web Page 1 / 26 Plan Planification Choisir une solution d hébergement Administration Développement du site Page 2 / 26 Cahier des charges Objectifs du site

Plus en détail

Installation d'un serveur Forefront Threat Management Gateway 2010 (TMG 2010)

Installation d'un serveur Forefront Threat Management Gateway 2010 (TMG 2010) Installation d'un serveur Forefront Threat Management Gateway 2010 (TMG 2010) Par LoiselJP Le 01/05/2013 1 Objectifs Ce document décrit le plus succinctement possible une manière, parmi d'autres, d installer

Plus en détail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail

Dispositif e-learning déployé sur les postes de travail Résumé : Ce document fait l inventaire du matériel et des moyens nécessaires à la production de sessions de formation à distance à partir des postes de travail des salariés bénéficiant d une connexion

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Oracle WebLogic 12c Mise en oeuvre, administration et exploitation du serveur d'applications JEE

Oracle WebLogic 12c Mise en oeuvre, administration et exploitation du serveur d'applications JEE Avant-propos 1. À qui ce livre s'adresse-t-il? 19 2. Prérequis 20 3. Objectifs 20 4. Organisation du livre 21 5. Pour aller plus loin 22 N-tiers, JEE et Oracle WebLogic Server 1. Introduction 23 1.1 Modèle

Plus en détail

Charte de bonnes pratiques des prestataires TIC

Charte de bonnes pratiques des prestataires TIC Charte de bonnes pratiques des prestataires TIC Sommaire Editorial 3 Introduction 4 Propriété 4 Principe 4 Engagement 4 Déontologie : règles générales 5 Le respect des personnes 5 L attitude face aux clients

Plus en détail

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif MES

Profil de protection d un progiciel serveur applicatif MES Profil de protection d un progiciel serveur applicatif MES Version 1.0 court-terme GTCSI 1 er juillet 2015 Avant-propos Dans toute la suite de ce document, l acronyme ToE (Target of Evaluation) désigne

Plus en détail

Web (Persistance) Andrea G. B. Tettamanzi. Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr

Web (Persistance) Andrea G. B. Tettamanzi. Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr Web (Persistance) Andrea G. B. Tettamanzi Université de Nice Sophia Antipolis Département Informatique andrea.tettamanzi@unice.fr Andrea G. B. Tettamanzi, 2014 1 CM - Séance 8 Organisation logicielle d'une

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Concepteur(trice) Développeur(se) Informatique. Niveau II

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Concepteur(trice) Développeur(se) Informatique. Niveau II REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Concepteur(trice) Développeur(se) Informatique Niveau II Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du

Plus en détail

ACQUISITION D UNE PLATEFORME WEB POUR LE CONSORTIUM INTERREGIONAL DU DISPOSITIF EEN France MEDITERRANEE

ACQUISITION D UNE PLATEFORME WEB POUR LE CONSORTIUM INTERREGIONAL DU DISPOSITIF EEN France MEDITERRANEE Consultation N 2015-08 ACQUISITION D UNE PLATEFORME WEB POUR LE CONSORTIUM INTERREGIONAL DU DISPOSITIF EEN France MEDITERRANEE REGLEMENT DE LA CONSULTATION ET CAHIER DES CHARGES Ce document comprend le

Plus en détail

Plan d'assurance et contrôle qualité

Plan d'assurance et contrôle qualité IUP MIAGE Master 1 année 2008-2009 IPROmaix Plan d'assurance et contrôle qualité Référence : IPROmaix/documentOfficiel/PACQ Date de dernière mise àjour : 29/04/2009 Indice de révision du document : 00

Plus en détail