La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat"

Transcription

1 La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat M CORDELIER, JF. LASCOURREGES, C. PEYRELASSE, C.LAGNET, P.POUECH 4 ième Journées Industrielles Méthanisation 4 novembre Chambéry 1

2 APESA Pole Technologies Notre Plateau Technique est le support d'expérimentation de notre Pôle. Véritable plateforme d essais, il permet de réaliser des expérimentations et des tests visant à valider la fiabilité des projets de nos clients dans le domaine de la valorisation énergie matière. Nous pouvons tester l ensemble d une filière de traitement de la biomasse, depuis le gisement jusqu à la qualité du produit aval (digestat et/ou compost) 2

3 Sommaire 1) Contexte 2) Protocole mis en place 3) Résultats et limites 4) Conclusion 3

4 Contexte digestat = déchet plan d épandage Digestat compostage (NFU ) homologation produit Possibilité de déposer un dossier avant la mise en service de l unité en pilote s'appuyer sur des résultats d'essai 4

5 Essais en réacteur pilote Mesure composition biogaz balance Objectif : reproduire le système de traitement et simuler le fonctionnement du scénario envisagé Echantillonnage des intrants chez les producteurs Conservation des matières Introduction quotidienne selon le plan de charge Analyses des matières premières 5

6 Protocoles mis en place 4 phases de fonctionnement: phase de lancement phase de montée en charge (selon scénario) phase de fonctionnement stabilisé phase d échantillonnage du digestat (gestion en lots) Suivi des performances: T C, débit et composition biogaz, ph, redox, AGV, TAC, MS, MO 6

7 Protocoles mis en place 2 essais réalisés : deux projets > tonnes/an n 1: intrants agricoles et agroalimentaires, hygiénisés en totalité, 1 digesteur IM, 39 C, TRH= 40j n 2: intrants agricoles et agroalimentaires, seuls les C3 sont hygiénisés, 1 digesteur IM, 43 C, TRH=30j + 1 post digesteur, 37 C, TRH=23j. Analyses réalisées: n 1: agronomiques, ETM, CTO, microbiologie, test cresson, AT4, biodisponibilité et minéralisation de l azote n 2: agronomiques, ETM, CTO, microbiologie 7

8 Résultats: paramètres agronomiques Alimentation moyenne ESSAI n 1 ESSAI n 2 Moyenne digestat Coeff variation digest Alimentation moyenne Moyenne digestat Coeff variation digest MS % PB 20, % % MO g/kg MS 833, % % C organique g/kg MS 416, % % NTK+Nox g/kg MS 27, % nc nc nc N ammoniacal g/kg MS 3, % nc nc nc NTK g/kg MS % N org g/kg MS % 6 C/N 15, % % MO/Norg 36, % P 2 O 5 g/kg MS 12, % % K 2 O g/kg MS 5, % % MgO g/kg MS 2, % % CaO g/kg MS 20, % % Na 2 O g/kg MS 3, % % SO 3 g/kg MS 7, % % Chlorures g/kg MS 2, % % MS, MO, C/N - Coef de variation <10 % pour la majorité des paramètres 8

9 Résultats: paramètres agronomiques Alimentation moyenne moyenne digestat MS % PB 20,33 8,02 NTK+Nox g/kg brut 5,49 5,70 Azote ammoniacal g/kg brut 0,78 2,80 Azote orga g/kg brut 4,70 2,90 P2O5 g/kg brut 2,58 2,55 K2O g/kg brut 1,19 1,47 Evolution de l azote organique en azote ammoniacal Conservation des éléments NPK 9

10 T/an Résultats: ETM Ref. anses flux max annuel (g/ha) Cr 600 Cu Ni 300 Zn Cd 15 Pb 900 Hg 10 Se 60 As apport de digestat pour respect des critères ANSES Cr Cu Ni Zn Cd Pb Hg Se As tonnage de digestat 1 qu'il est possible d'apporter tonnage de digestat 2 qu'il est possible d'apporter Valeur limitante = cuivre max 46T/ha soit 266 kg N/ha déjà trop pour une majorité de culture Flux ETM < seuil ANSES 10

11 Résultats: CTO 1 0,9 0,8 PCB 6 5 CTO 0,7 4 0,6 0,5 3 0,4 0,3 0,2 2 1 digestat essai 1 digestat essai 2 seuil anses 0,1 0 PCB 028 PCB 052 PCB 101 PCB 118 PCB 138 PCB 153 PCB 180 somme 7 PCB mg/kg MS 0 Fluoranthène Benzo(b)fluoranthène Benzo(a)Pyrène Mg/kg MS Teneur CTO < seuil ANSES Pas d évolution de ces valeurs au cours de la DA 11

12 Microbiologie: entérocoques 1E+09 Essai Essai Seuil anses alimentation essai 1 digestat essai 1 alimentation essai 2 digestat essai /g PB Entérocoque Coef de variation: entre 70 et 100% en entrée et 20 et 70% en sortie Résultats différents selon les essais. Cas n 1: forte croissance, peut être due à une concentration de 8*10^4 dans l inoculum mais prélèvements réalisés après 5 temps de séjour Valdipro propose la méthode SLANETZ 12

13 Microbiologie: Clostridium Essai Essai 1 Essai Essai 1 alimentation essa 100 Seuil anses 100 digestat essai 1 alimentation essa digestat essai /g PB Spore Clostridium perfringens UFC/g 1 Clostridium perfringens Coef de variation: entre 55 et 160% en entrée et 0 et 85% en sortie Résultats prévisibles car résistance à des T C élevées. Clostridium survit à l hygiénisation 13

14 Microbiologie: Staphylocoques 1000 Essai 1 100? Essai 2 alimentation essai 1 digestat essai 1 Seuil anses alimentation essai 2 10 digestat essai 2? 1 UFC/g PB Staphylococcus aureus ou à coagulase + Coef de variation120% en entrée et entre 0 et 120% en sortie La mesure ne semble pas adaptée. < UFC signifie qu après 5 dilutions il n y a pas UFC observable 14

15 Microbiologie: Escherichia Coli Essai 1 Essai Seuil anses 100 alimentation essai 1 digestat essai 1 alimentation essai 2 digestat essai 2 10 NPP/g PB 1 Escherichia coli Coef de variation 46 à 75% en entrée et entre 0 et 33% en sortie Résultats en dessous des valeurs pour les œufs et larves de nématodes, salmonelle et abattement sur de nombreux autres microorganismes. 15

16 AT4 Résultats: phytotoxicité Paramètre Digestat à T0 Digestat à T0 + 1 mois Composé stabilisé Consommation O2 (mg O2/gMS) Indice de respiration dynamique (mg O2/kg MVS/h) Valeur > seuil, mais < aux valeurs obtenues sur matières fraiches Méthanisation taux de stabilité de la MO, mais pas suffisamment pour atteindre un stade stabilisé stockage nécessaire avant utilisation Cresson T0 et T0+ 1 mois pas d émergence A T0+ 3 mois: la germination commence mais < témoin. Il doit rester des AGV ne pas semer une culture juste après l épandage, mais attendre pour que ces composés antigerminatifs soient biodégradés dans le sol. Sur une culture déjà en place le phénomène ne sera pas observé à condition de respecter les doses préconisées. 16

17 exprimé en % du témoin exprimé en % du témoin Croissance foliaire La dose d utilisation du digestat a été considérée à 30T/ha dose 1 dose 2 dose 10 11,79 g/l mélange 23,58 g/l mélange 117,9 g/l mélange blé 26-mai 23-juin 25-août dose1 dose2 dose10 dose1 dose2 dose10 emergence (%) biomasse (mg/plantule) /05/2014 laitue 25/08/2014 tomate dose1 dose2 dose10 dose1 dose2 dose10 emergence (%) 23/06/2014 tomate laitue et tomate biomasse (mg/plantule) Pour le blé: Pour la laitue et la tomate: Aucun effet néfaste à toutes les doses pour le digestat à t0 et pour le digestat stocké 1 mois et 3 mois Effet néfaste sur la germination et la croissance foliaire à la dose 10 pour le digestat à t0 et t0+1mois Effet favorable à la croissance aux doses 1 et 2. à la dose 10 uniquement pour le digestat stocké 1 mois et 3 mois Effet favorable à la croissance foliaire aux doses 1 et 2 pour le digestat stocké 1 mois et 3 mois 17

18 Conclusion (1) Les résultats sont dépendants du scénario du projet chaque situation est spécifique Certains aspects sont bien maitrisés: paramètre agronomique, CTO, ETM, essais de stabilité, de phytotoxicité Post traitement influence les résultats (effet de la durée de stockage du digestat) Microbiologie = point sensible 18

19 Conclusion (2) A l échelle pilote reproduire la totalité de la chaine de traitement du digestat est plus ou moins facile : stockage, séchage réalisables à l échelle pilote, autres post-traitements plus difficile à mettre en œuvre extrapolations nécessaires basées sur l expertise Certaines méthodes d analyses ne sont pas adaptées au digestat microbiologie, cresson L essai Pilote permet une caractérisation globale du digestat permet d apporter des données «réelles/concrètes» pour constituer le dossier de demande d homologation instruit par l Anses. 19

20 Merci de votre attention Avez-vous des questions? Marine Cordelier

Catalogue UN PLATEAU TECHNIQUE EXPERIMENTAL A VOTRE SERVICE. www.apesa.fr

Catalogue UN PLATEAU TECHNIQUE EXPERIMENTAL A VOTRE SERVICE. www.apesa.fr UN PLATEAU TECHNIQUE EXPERIMENTAL A VOTRE SERVICE Catalogue APESA Plateau Technique, Cap Ecologia Avenue Frédéric Joliot Curie, Tél : 05 59 81 45 42 camille.lagnet@apesa.fr philippe.pouech@apesa.fr www.apesa.fr

Plus en détail

La norme compost de boues NFU février

La norme compost de boues NFU février La norme compost de boues NFU 44 095 février 2011 1 A L'ORIGINE... Avant 1998, double statut des boues : déchet + produit Décret du 08 décembre 1997 boues = déchet Lancement simultanée du projet de norme

Plus en détail

Production de compost au Centre de Valorisation Organique

Production de compost au Centre de Valorisation Organique Gestion des déchets ménagers de Lille Métropole Communauté Urbaine Production de compost au Centre de Valorisation Organique Mustapha MAIMOUNI Conseiller communautaire Lille Métropole Communauté Urbaine

Plus en détail

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle

Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Organisme Indépendant des producteurs de boues de Lorraine Version du 18 juillet 2014 Cahier des charges du recyclage agricole des boues d épuration d origine urbaine ou industrielle Le cahier des charges

Plus en détail

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE SYNTHESE DE L EVALUATION. Anses - Dossier n 2011-9045 - AGRI-BIOTECH FOLWIN

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE SYNTHESE DE L EVALUATION. Anses - Dossier n 2011-9045 - AGRI-BIOTECH FOLWIN Maisons-Alfort, le 17 janvier 013 LE DIRECTEUR GENERAL AVIS de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à la demande d homologation de la matière

Plus en détail

METHANISATION Éléments de réflexion

METHANISATION Éléments de réflexion METHANISATION Éléments de réflexion Anne-Sophie BOILEAU LA METHANISATION Le principe Les substrats Les techniques La typologie des projets Méthanisation éléments de réflexion 2 La méthanisation : le principe

Plus en détail

Traitement des boues : Cas du procédé MOROCOMP développé dans le cadre du projet LIFE 05 TCY/MA/000141

Traitement des boues : Cas du procédé MOROCOMP développé dans le cadre du projet LIFE 05 TCY/MA/000141 Traitement des boues : Cas du procédé MOROCOMP développé dans le cadre du projet LIFE 05 TCY/MA/000141 Prof. Omar Assobhei Université Chouaib Doukkali, El Jadida - Maroc Atelier Ass. Epur. Réut. Agadir,

Plus en détail

CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS. Expo Biogaz 20 février 2013

CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS. Expo Biogaz 20 février 2013 CARACTERISATION DU DIGESTAT : RESULTATS D ESSAIS PLEIN CHAMPS Expo Biogaz 20 février 2013 1 SOMMAIRE 1/ Methaneo, qui sommes-nous? 2/ La Méthanisation collective, territoriale et agricole 3/ Contexte des

Plus en détail

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux

Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Présentation des résultats de l essai de compostage de fumiers de chevaux Réalisé par : Ahmed Karim DHAOUADI Sabine Houot Financé par : Agence de l eau Remerciements : L. Prunier (BYS), H. Moigner, JN.

Plus en détail

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires

Stockage et épandage du digestat. Evolutions réglementaires Stockage et épandage du digestat Evolutions réglementaires Sommaire Introduction Rappels des différents régimes des installations classées de méthanisation Les règles autour du stockage Du plan d épandage

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Journées thématiques du Réseau National Biofilms, 14-15 Juin 2006, Orléans Etude de la formation du biofilm lors du démarrage de procédés intensifs de méthanisation R. Cresson, R. Escudié, H. Carrère,

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE CONCERNANT LE FERTILISANT ORGANIQUE ISSU DES MACHINES DE TRAITEMENT GEB SOLUTIONS

DOSSIER TECHNIQUE CONCERNANT LE FERTILISANT ORGANIQUE ISSU DES MACHINES DE TRAITEMENT GEB SOLUTIONS DOSSIER TECHNIQUE CONCERNANT LE FERTILISANT ORGANIQUE ISSU DES MACHINES DE TRAITEMENT GEB SOLUTIONS «engrais organique issu de déchets de tables triés à la source et séchés thermiquement» Dossier Geb Orga

Plus en détail

Etude de faisabilité d une filière de recyclage des couches usagées: co-digestion de la fraction organique biodégradable

Etude de faisabilité d une filière de recyclage des couches usagées: co-digestion de la fraction organique biodégradable Etude de faisabilité d une filière de recyclage des couches usagées: co-digestion de la fraction organique biodégradable M. ROUEZ*, M. LEMUNIER*, Y. LESSARD*, A. SIMAO, L. GALTIER *Suez Environnement CIRSEE

Plus en détail

POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG. Le compostage des ordures ménagères à Dschang.

POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG. Le compostage des ordures ménagères à Dschang. POJET DE COMPOSTAGE DE LA COMMUNE DE DSCHANG Le compostage des ordures ménagères à Dschang. Le site de compostage Site de Ngui Le site de compostage PARTENAIRES Equipe de mise en œuvre Encadreurs Dr Emmanuel

Plus en détail

NOTE. Cadre juridique de la gestion des boues de station d épuration. Série Juridique DJ 13. Novembre 2012

NOTE. Cadre juridique de la gestion des boues de station d épuration. Série Juridique DJ 13. Novembre 2012 NOTE Cadre juridique de la gestion des boues de station d'épuration Série Juridique DJ 13 Novembre 2012 AMORCE Cadre juridique de la gestion des boues de station d épuration 1/30 SOMMAIRE INTRODUCTION...

Plus en détail

La valorisation du digestat

La valorisation du digestat La valorisation du digestat EREP SA Chemin du Coteau 28 CH - 1123 Aclens Tél. : +41 21 869 98 87 Fax : +41 21 869 01 70 Courriel : info@erep.ch www.erep.ch Le traitement et la gestion du digestat 1. Propriétés

Plus en détail

Projet ANR BioEnergies 2010 DIVA Programme de recherche industrielle de 48 mois Débuté en décembre 2010

Projet ANR BioEnergies 2010 DIVA Programme de recherche industrielle de 48 mois Débuté en décembre 2010 Projet ANR BioEnergies 2010 DIVA Programme de recherche industrielle de 48 mois Débuté en décembre 2010 Pour mieux affirmer ses missions, le Cemagref devient Irstea www.irstea.fr 1 Présentation Diva AILE

Plus en détail

Présenté par J-L. Böhm Equipe de Recherche en Physico-Chimie et Biotechnologies (ERPCB) EA 3914

Présenté par J-L. Böhm Equipe de Recherche en Physico-Chimie et Biotechnologies (ERPCB) EA 3914 BIORÉACTEUR A MEMBRANE ASSOCIANT UN LIT FIXÉ ANAÉROBIE ET UNE UNITÉ D ULTRAFILTRATION Études de laboratoire financées par Ademe et Région Basse-Normandie Étude sur pilote industriel financée par Oseo ANVAR

Plus en détail

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations

NORME NF U Amendements organiques. AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations NORME NF U44-051 Amendements organiques AGRONOMIE ET ENVIRONNEMENT Analyses Expertises Conseil - Formations MISE SUR LE MARCHÉ DES COMPOSTS QUELQUES CHIFFRES Estimations 2004 7.5 Mt de déchets traités

Plus en détail

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation

CM2E 2014. Colloque Martinique Energie Environnement. Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation CM2E 2014 Colloque Martinique Energie Environnement Production d électricité renouvelable : La méthanisation comme agent de régulation M. Torrijos, Laboratoire de Biotechnologie de l Environnement, INRA-LBE,

Plus en détail

Chapitre 5 Les critères analytiques des produits organiques

Chapitre 5 Les critères analytiques des produits organiques Chapitre 5 Les critères analytiques des produits organiques Pour bien utiliser un produit organique, il faut connaître sa composition, bien interpréter son comportement puis vérifier son innocuité et son

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME Schéma guide pour établir un cahier des charges d étude ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION A LA FERME DENOMINATION DE L'OPERATION Précisez Objet - Lieu Maître d ouvrage : Personne à contacter

Plus en détail

Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE

Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE Développement d un procédé de précipitation des phosphates sous forme de STRUVITE Naskeo Environnement Créé en 2005 25 employés 3 sites 2 Naskeo: une entreprise innovante Le Laboratoire de Biotechnologie

Plus en détail

BILAN DE L OPÉRATION

BILAN DE L OPÉRATION Communauté de Communes de l Agglomération de Sarrebourg ESAT l Eventail IME Les Jonquilles BILAN DE L OPÉRATION Micro-compostage collectif en bacs Expérimentation pilote 1 Sommaire 1. Rappel du projet

Plus en détail

NANTES BP 52703-44327 Nantes Cedex 3 Tél. 02 51 85 44 44 - Fax 02 51 85 44 50 www.inovalys.fr

NANTES BP 52703-44327 Nantes Cedex 3 Tél. 02 51 85 44 44 - Fax 02 51 85 44 50 www.inovalys.fr BP 570-447 Nantes Cedex Tél. 0 5 85 44 44 - Fax 0 5 85 44 50 www.inovalys.fr RESULTATS PARTIELS : D400077 (Ce document n'est pas le rapport d'analyse définitif) Réf. Dossier : DEVIS 77 Bd du Rempart BP

Plus en détail

Commentaire : VALEUR AGRONOMIQUE. Eléments Traces Métalliques et Oligo-élément totaux

Commentaire : VALEUR AGRONOMIQUE. Eléments Traces Métalliques et Oligo-élément totaux Type produit : Référence réglementaire : Détermination Méthode Résultat Sec Résultat Brut Unité Détail des normes et des méthodes appliquées Caractéristiques physico-chimiques et valeur fertilisante Matière

Plus en détail

Développement de procédés de recyclage du phosphore sous une forme valorisable en agriculture. Les enjeux du recyclage à partir d effluents chargés

Développement de procédés de recyclage du phosphore sous une forme valorisable en agriculture. Les enjeux du recyclage à partir d effluents chargés Développement de procédés de recyclage du phosphore sous une forme valorisable en agriculture Les enjeux du recyclage à partir d effluents chargés Contexte et objectif Recycler le P comme engrais phosphaté

Plus en détail

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage

Fertilisation 2014/2015. Maraîchage Fertilisation 2014/2015 Maraîchage Notre expertise agronomique Les besoins des cultures maraîchères Plusieurs facteurs entrent en considération pour le pilotage de la fertilisation des sols en maraîchage

Plus en détail

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION

ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE DE METHANISATION GUIDE A LA REDACTION D'UN CAHIER DES CHARGES Pour tout bénéficiaire d un concours financier de l ADEME dans le cadre du dispositif d aide à la décision CAHIER DES CHARGES ETUDE DE FAISABILITE D UNE UNITE

Plus en détail

Retour d expériences d usines de traitement biologique. Loïc Loillier Veolia

Retour d expériences d usines de traitement biologique. Loïc Loillier Veolia Retour d expériences d usines de traitement biologique Loïc Loillier Veolia Sommaire Veolia en bref Cellule Traitement Biologique Film Le Traitement Biologique Retour d Expériences Artois Méthanisation

Plus en détail

Introduction. Sommaire. La méthanisation. à la ferme. Qu est-ce-que Trame? 1/ Le fonctionnement biologique

Introduction. Sommaire. La méthanisation. à la ferme. Qu est-ce-que Trame? 1/ Le fonctionnement biologique La méthanisation m à la ferme Sommaire / Le fonctionnement biologique / De l action des micro-organismes à l installation sur la ferme Les substrats / le digesteur / le digestat / le biogaz / la production

Plus en détail

Les Cendres des chaudières automatiques au bois et leurs possibilités de valorisation

Les Cendres des chaudières automatiques au bois et leurs possibilités de valorisation Route du Col de Jau 66500 MOSSET Tél : 04 68 05 05 51 Fax : 09 77 46 23 29 bois.energie66@wanadoo.fr Plan bois énergie et Développement local Pyrénées Orientales (66) Les Cendres des chaudières automatiques

Plus en détail

Objet : Lettre de décision relative à CENDRES DE BAGASSE ALBIOMA LE MOULE

Objet : Lettre de décision relative à CENDRES DE BAGASSE ALBIOMA LE MOULE Direction générale de l'alimentation Service des actions sanitaires en production primaire Sous-direction de la qualité et de la protection des végétaux Bureau de la réglementation et de la mise sur le

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE

DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE DEVELOPPEMENT, FINANCEMENT, CONSTRUCTION ET EXPLOITATION D UNE UNITE DE METHANISATION TERRITORIALE Présentation de l avant-projet sommaire de méthanisation Communauté d Agglomération de Limoges Métropole

Plus en détail

Réussir un projet biogaz :

Réussir un projet biogaz : Réussir un : Les points clés à prendre en compte Fabien Dauriac Siège Social 20, Place du Foirail 65917 TARBES Cedex 9 Tél : 05 62 34 66 74 Fax : 05 62 93 59 95 Email : accueil@hautes-pyrenees pyrenees.chambagri.fr

Plus en détail

Etude faisabilité de la valorisation énergétique des papiers cartons issus des déchets de la ville de Ouagadougou

Etude faisabilité de la valorisation énergétique des papiers cartons issus des déchets de la ville de Ouagadougou 1 Etude faisabilité de la valorisation énergétique des papiers cartons issus des déchets de la ville de Ouagadougou Organisme scientifique sollicité : IGEDD/UO Responsable: CEFREPADE Institution bénéficière

Plus en détail

Présentation société NASKEO Environnement 11/09/2013. Strictement confidentiel

Présentation société NASKEO Environnement 11/09/2013. Strictement confidentiel Présentation société NASKEO Environnement 11/09/2013 Sommaire du document 1. Naskeo en quelques chiffres 2. Les prestations proposées par Naskeo 3. Références Naskeo et projets en cours 4. Activités Narbonne

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES SOLS ET INTRANTS

ESSAIS INTERLABORATOIRES SOLS ET INTRANTS ESSAIS INTERLABORATOIRES SOLS ET INTRANTS A15 Analyses de terres 15a Sols frais 24 Matières fertilisantes minérales A38a Boues, Sédiments, Sols Physico chimie A38b Boues, Sédiments, Sols Micropolluants

Plus en détail

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole

Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Etude de faisabilité et démarches administratives pour une unité de méthanisation agricole Vue rapide des éléments d une installation de méthanisation Biomasse : Effluents d élevage Déchets agro-alimentaires

Plus en détail

Vinasses concentrées de distillerie Apport de potassium www.ungda.com

Vinasses concentrées de distillerie Apport de potassium www.ungda.com Vinasses concentrées de distillerie Apport de potassium www.ungda.com RITTMO 15 décembre 2011 1 Sommaire 1 Introduction 2 Vinasse concentrée origine betterave 3 Vinasse concentrée origine viticole 4 Conclusions

Plus en détail

Essai comparatif S.E.P. Elevage porcin. 1- Présentation générale

Essai comparatif S.E.P. Elevage porcin. 1- Présentation générale ELEVAGE PORCIN Essai comparatif S.E.P. Elevage porcin 1-1 ) Introduction : 1- Présentation générale Le souhait de Vitaleco, importateur Plocher en Espagne, est de développer son activité sur la péninsule

Plus en détail

Aspects sanitaires de l épandage de digestats issus de méthanisation à la ferme.

Aspects sanitaires de l épandage de digestats issus de méthanisation à la ferme. Aspects sanitaires de l épandage de digestats issus de méthanisation à la ferme. Mylène Besson (1) (2), René Moletta (2) (1) LEGTA de Savoie, Domaine Reinach, (73 290) La Motte Servolex (2) Moletta Méthanisation,

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

Fumier de bovin viande

Fumier de bovin viande Les fumiers 139 Fiche N 55 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Fumier de bovin viande Résultats issus d 1 prélèvement fait par les Chambres d Agriculture

Plus en détail

Journées Industrielles de la Méthanisation

Journées Industrielles de la Méthanisation Journées Industrielles de la Méthanisation Gérer les ressources microbiennes : Exemples d applications aux procédés de méthanisation Marina Moletta-Denat, Jérôme Hamelin, Kim Milferstedt et Eric Trably

Plus en détail

Risques sanitaires et environnementaux liés à l épandage des produits organiques

Risques sanitaires et environnementaux liés à l épandage des produits organiques Chapitre 6 Risques sanitaires et environnementaux liés à l épandage des produits organiques La qualité analytique d un produit comprend également des aspects sanitaires et environnementaux. Les risques

Plus en détail

Agronomie Environnement

Agronomie Environnement Agronomie Environnement Cultures Abonnement info : fax info, documents de synthèse, tours de plaine collectifs Conseil culture Prestation Durée Prix Remarques sur tarif Abonnement Voir tableau ci-dessous

Plus en détail

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation?

Résumé. A. Qu est-ce que la méthanisation? Résumé Afin de compléter les travaux réalisés par l'arene, l'ademe, Gaz de France et l'agence de l'eau Seine-Normandie depuis 1999 sur le sujet de la méthanisation, filière de traitement des biodéchets

Plus en détail

FICHES DE SYNTHESE PAR VOIE DE

FICHES DE SYNTHESE PAR VOIE DE EXPERIMENTATION NATIONALE SUR LA VALORISATION DES SOUS-PRODUITS VINICOLES GROUPE NATIONAL FRANCEAGRIMER 2010-2013 FICHES DE SYNTHESE PAR VOIE DE VALORISATION [DOCUMENT DE TRAVAIL PROVISOIRE] REUNION DU

Plus en détail

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation

Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation Centre Régional Loire Auvergne PLATE-FORME DE COMPOSTAGE TERRES D ALLAGNON CHAMBEZON (43) Dossier de Présentation SOMMAIRE 1 Introduction et présentation generale... 3 2 Presentation technique... 4 2.1

Plus en détail

ESSAIS INTERLABORATOIRES MICROBIOLOGIE

ESSAIS INTERLABORATOIRES MICROBIOLOGIE ESSAIS INTERLABORATOIRES MICROBIOLOGIE A35 Eaux : analyses microbiologiques hors Legionella A50 Eaux : analyses microbiologiques Legionella A50a Eaux de TAR : analyses microbiologiques Legionella A54 Eaux

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 118-TEST NBN EN ISO/IEC 17025:2005 Version/Versie/Version/Fassung

Plus en détail

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation»

«Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» (CET) d Oum Azza «Oum Azza de l enfouissement à la valorisation» 24 Décembre 2013 Programme National de traitement des Déchets Ménagers (PNDM) 2012-2016 Quantités réceptionnées 2007-2012 Le PNDM, s inscrit

Plus en détail

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation T A R I F S DE BASE HT DESIGNATION CONTENU OBJECTIF 2016 HT MENUS ANALYTIQUES S DE SOLS VITICULTURE avec interprétation 610 611 MENU PLANTATION Granulométrie 5 fractions - PH eau - Calcaire Total - Calcaire

Plus en détail

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote

Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote Valeur fertilisante azotée des produits résiduaires organiques (PRO) : mieux prendre en compte la dynamique de la fourniture d azote BOUTHIER Alain 1, TROCHARD Robert 2, PARNAUDEAU Virginie 3, NICOLARDOT

Plus en détail

Analyses agronomiques

Analyses agronomiques 4 C H A P I T R E Analyses agronomiques De nombreux moyens existent pour analyser et décrire les sols et les matières organiques. Les résultats des analyses agronomiques permettent d évaluer leurs caractéristiques

Plus en détail

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus

Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Le magazine en ligne de l actualité technique et scientifique équine Produire de l énergie verte par la méthanisation : le processus Par : Pauline Doligez, IFCE «La méthanisation constitue une réponse

Plus en détail

Charte de bonnes pratiques de compostage agricole

Charte de bonnes pratiques de compostage agricole Charte de bonnes pratiques de compostage agricole Ensemble pour l environnement avec le soutien financier et technique de l ADAR et de l ADEME. Nous dédions cette charte à Théo Adam, notre Président fondateur.

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS (1/30pages) CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS ANNEE : 2015 Date de mise à jour : 09/03/2015 1 - Microbiologie des eaux - Microbiologie des aliments Formation technique de Microbiologie HYGIÈNE

Plus en détail

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie

Journée technique méthanisation agricole. 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie Journée technique méthanisation agricole 29 septembre 2011 Siaugues Sainte Marie TITRE CHAPITRE Sous titre Sous titre Principe Contexte Substrats Types d installations Possibilités de valorisation de l

Plus en détail

Production décentralisée d énergie par méthanisation de produits résiduaires organiques et de biomasses

Production décentralisée d énergie par méthanisation de produits résiduaires organiques et de biomasses L Institut National de la Recherche Agronomique Production décentralisée d énergie par méthanisation de produits résiduaires organiques et de biomasses Jean-Philippe DELGENES Laboratoire de Biotechnologie

Plus en détail

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole

Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Gestion de la matière organique des sols en parcelle viticole Nathalie Goma-Fortin, Sitevi, 1 décembre 2009 Rôles de la matière organique dans les sols Réseau régional de sites d expérimentations Faible

Plus en détail

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com

GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE. Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com GESTION DES DECHETS ORGANIQUES PAR COMPOSTAGE Jean Luc DA LOZZO jeanlucdalozzo@gmail.com 1 Philosophie de l entreprise Avoir une approche globale pour : gérer tous les déchets organiques d un territoire

Plus en détail

MFSC = familles complexes de produits

MFSC = familles complexes de produits La Mise sur le marché des matières fertilisantes et supports de culture DGAL/SPRSPP/SDQPV Bureau de la Réglementation et de la mise sur le marché des intrants Stéphanie MARTHON-GASQUET 26 octobre 2011

Plus en détail

Analyses de sol et interprétation 4des résultats

Analyses de sol et interprétation 4des résultats Analyses de sol et interprétation 4des résultats 4 Analyses de sol et interprétation des résultats Pour optimiser la fumure, il faut prendre en considération, en plus du besoin des plantes, différentes

Plus en détail

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation

T A R I F S DE BASE HT MENUS ANALYTIQUES. ANALYSES DE SOLS VITICULTURE avec interprétation T A R I F S DE BASE HT DESIGNATION CONTENU OBJECTIF 2015 HT MENUS ANALYTIQUES S DE SOLS VITICULTURE avec interprétation 610 COMPLETE (avec oligos) Granulométrie 5 fractions - PH eau - Calcaire Total -

Plus en détail

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für:

L'accréditation est délivrée à/ De accreditatie werd uitgereikt aan/ The accreditation is granted to/ Die akkreditierung wurde erteilt für: Annexe au certificat d'accréditation Bijlage bij accreditatie-certificaat Annex to the accreditation certificate Beilage zur Akkreditatierungszertifikat 118-TEST Version/Versie/Version/Fassung 8 Date d'émission

Plus en détail

Méthodologie d analyse des dangers microbiologiques : cas concret sur des terrines de viande G. POUMEYROL AFSSA LERQAP

Méthodologie d analyse des dangers microbiologiques : cas concret sur des terrines de viande G. POUMEYROL AFSSA LERQAP Méthodologie d analyse des dangers microbiologiques : cas concret sur des terrines de viande G. POUMEYROL AFSSA LERQAP Importance de l analyse des dangers Connaissance de l évolution des dangers au cours

Plus en détail

RAPPORT D'ANALYSE. IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ. Conservation de vos échantillons

RAPPORT D'ANALYSE. IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ. Conservation de vos échantillons IDRA ENVIRONNEMENT Mr Guillaume DEBRIL La Haye de Pan 35170 BRUZ RAPPORT D'ANALYSE Page 1/5 N Ech Matrice Référence échantillon Observations 001 Sol S1-0-0,5 m 002 Sol S2-0-0,5 m (116) 003 Sol S3-0-0,5

Plus en détail

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture?

Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Les digestats: une réponse à la fertilité des sols dans les systèmes de culture? Séverine Piutti UMR 1121 UL/INRA Agronomie et Environnement Nancy-Colmar, Equipe Agriculture Durable Attert,, 9 décembre

Plus en détail

A l'origine, une source unique

A l'origine, une source unique A l'origine, une source unique PeKacid 0-60-20 est une nouvelle source innovante de P205 pour les sols calcaires et les eaux dures Acide phosphorique solide en sacs Produit cristallisé acidifiant PH 2.2

Plus en détail

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION

LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION LES AUTRES THÈMES BIOMÉTHANISATION Technologies émergeantes de biométhanisation de la biomasse végétale en Inde H.N. Chanakya, Centre for Sustainable Technologies (formerly ASTRA Centre), Indian Institute

Plus en détail

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE. Anses Dossier n COTEN MIX Dossier lié n Suivi post-apv

AVIS PRESENTATION DE LA DEMANDE. Anses Dossier n COTEN MIX Dossier lié n Suivi post-apv Maisons-Alfort, le 23 janvier 2015 LE DIRECTEUR GENERAL AVIS de l'agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à une demande de transformation de l'autorisation

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Science et technique. Qualité, DLC et challenges tests. Viande hachée artisanale

Science et technique. Qualité, DLC et challenges tests. Viande hachée artisanale CHRISTIEANS.qxd 15/11/2005 10:44 Page 163 Qualité, DLC et challenges tests Durant les trois dernières décennies, l industrie de la viande fraîche a beaucoup changé ainsi que le comportement des consommateurs.

Plus en détail

Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013

Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013 Journée régionale méthanisation 26 septembre 2013 Méthanisation à la ferme intérêts généraux traiter des déchets organiques d un territoire produire une énergie renouvelable réduire les émissions de Gaz

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail LE DIRECTEUR GENERAL Maisons-Alfort, le 6 mai 2014 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à une demande d'appui scientifique et technique

Plus en détail

Qualité des boues d épuration urbaines recyclées sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse Situation 2000-2010 SOMMAIRE

Qualité des boues d épuration urbaines recyclées sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse Situation 2000-2010 SOMMAIRE Qualité des boues d épuration urbaines recyclées sur les bassins Rhône-Méditerranée et Corse Situation 2000-2010 Qualité des boues d épuration urbaines recyclées sur les bassins Rhône-Méditerranée et

Plus en détail

Comportement de Miscanthus cultivé sur des sols fortement contaminés en Cd, Pb et Zn

Comportement de Miscanthus cultivé sur des sols fortement contaminés en Cd, Pb et Zn 25 & 26 septembre 2014 Cité scientifique - Villeneuve d Ascq Gestion et requalification durable des sites et sols pollués: Expériences en Nord - Pas de Calais Comportement de Miscanthus cultivé sur des

Plus en détail

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7

jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 jeudi 29 décembre 2011 Page 1 sur 7 Menus analytiques Analyses sur sols agricoles SO_S1 Analyse chimique simple S1 42,70 SO_S1 : Prise en charge, préparation, ph eau* et KCl*, matière organique, calcaire

Plus en détail

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique

Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Chapitre 8 Raisonner l apport d un produit organique Les produits organiques sont utilisés soit en amendement pour apporter de l humus au sol afin d améliorer ses propriétés (physiques, chimiques et biologiques),

Plus en détail

L analyse des dangers Une étape clef de la méthode HACCP

L analyse des dangers Une étape clef de la méthode HACCP L analyse des dangers Une étape clef de la méthode HACCP Quelques rappels de base Analyse des dangers : - Caractéristiques - Méthodologie Conclusion Un exemple : Procédé «Terrine de viande» 2 Quelques

Plus en détail

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification?

La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? La biométhanisation agricole : La production d énergie verte, une diversification? Présentation réalisée dans le cadre du projet européen de recherche, de développement technologique et de démonstration

Plus en détail

Recycler les déchets urbains et agricoles en agriculture: comment évaluer les impacts sur le sol

Recycler les déchets urbains et agricoles en agriculture: comment évaluer les impacts sur le sol Recycler les déchets urbains et agricoles en agriculture: comment évaluer les impacts sur le sol Sabine Houot INRA, EGC, 7885 Thiverval Grignon Production annuelle de déchets en France 868 Millions de

Plus en détail

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d analyses microbiologiques?

La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d analyses microbiologiques? ÉTUDES La congélation des produits modifie-t-elle les résultats d analyses microbiologiques? PASCAL GARRY CTSCCV, 7 avenue du Général de Gaulle, 94704 Maisons-Alfort Cedex Laboratoire de microbiologie

Plus en détail

La méthanisation: Technique de valorisation des déchets organiques. Florence MORIN ADEME Franche-Comté

La méthanisation: Technique de valorisation des déchets organiques. Florence MORIN ADEME Franche-Comté La méthanisation: Technique de valorisation des déchets organiques Florence MORIN ADEME Franche-Comté 20 novembre 2015 Fonctionnement d une unité de méthanisation Quelles solutions de valorisation des

Plus en détail

Phytostabilisation des sols contaminés en métaux lourds par industrie d extraction de Cu

Phytostabilisation des sols contaminés en métaux lourds par industrie d extraction de Cu Phytostabilisation des sols contaminés en métaux lourds par industrie d extraction de Cu à Lubumbashi Ngoy Shutcha M1, Kamengwa Kissi C1, Mpundu Mubemba M1, Colinet G2, Faucon MP3, Mahy G4, Visser M5,

Plus en détail

La valorisation des boues d épuration urbaines et industrielles

La valorisation des boues d épuration urbaines et industrielles La valorisation des boues d épuration urbaines et industrielles par le recyclage agricole Mémento à l usage des maîtres d ouvrage de station d épuration Une filière responsable 1 Toute collectivité ou

Plus en détail

Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations de papier Certifié ISO 14001

Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations de papier Certifié ISO 14001 DR FORMATION INFOMA DR R.Vezin 15 et 16 décembre 2009 Partie 2 Principe intrants technique Lionel TRICOT Intervention à télécharger sur : Lien avec le site / la page Objectif : réduction des consommations

Plus en détail

Évaluation des performances techniques du séparateur décanteur centrifuge Alfa-Laval DSX-706

Évaluation des performances techniques du séparateur décanteur centrifuge Alfa-Laval DSX-706 Performances technico-économique d un séparateur centrifuge mobile à la fosse à lisier de porcs suivi du traitement par compostage et biostabilisation des solides de lisier de porcs Évaluation des performances

Plus en détail

Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts

Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts Présentation du Centre de traitement des déchets ménagers du SIVOM de la Vallée de l Yerre et des Sénarts Commission Nationale du Débat Public centre de traitement des déchets ménagers d Ivry/Paris XIII

Plus en détail

HAUTE-VIENNEE. Année 2015

HAUTE-VIENNEE. Année 2015 Station de SAINT-BRICE SUR VIENNE HAUTE-VIENNEE SYNTHESE DU REGISTRE Année 2015 SAUR, Service Traitement des boues VALBÉ, Grand Ouest Parc Tertiaire Laroiseau, 21 rue Anita Conti, CS 80 190, 56 005 VANNES

Plus en détail

TRAÇABILITÉ DÉVELOPPÉE DANS LE

TRAÇABILITÉ DÉVELOPPÉE DANS LE TRAÇABILITÉ DÉVELOPPÉE DANS LE CADRE DU COMPOSTAGE DE BOUES Logiciel TRADEO Patrick GUINET Micasys Journée technique Compostage de boues 2012-12-12 SOMMAIRE 1 - Contexte / Objectif de l application 2 -

Plus en détail

Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères

Présentation ORDIMIP 16 nov 2005. Projet d un d. res sur l Echezl. biocentre à Bordères Présentation ORDIMIP 16 nov 2005 Projet d un d biocentre à Bordères res sur l Echezl SOMMAIRE 1. GRS VALTECH en quelques mots 2. Le projet de Bordères res sur l Echezl : choix du site 3. Description du

Plus en détail

Résultats des analyses microbiologiques du digestat réalisées dans le cadre de VALDIPRO

Résultats des analyses microbiologiques du digestat réalisées dans le cadre de VALDIPRO Résultats des analyses microbiologiques du réalisées dans le cadre de VALDIPRO Compilation des données IFO, DIVA et autres sites Une première campagne d analyses microbiologiques a été lancée début 13,

Plus en détail

Différentes voies de méthanisation

Différentes voies de méthanisation Différentes voies de méthanisation Un exemple de méthanisation La biomasse doit être préparée avant d être digérée. Broyage et hydrolyse Digesteur Séparation de phase La biomasse est finement broyée, elle

Plus en détail

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes.

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes. Eaux potables et de baignade Page 6 Liste de prix des eaux potables et de baignade Eurofins Scientific AG Parkstrasse 0 CH-502 Schönenwerd Tel. +4 (0) 62 858 7 00 Fax +4 (0) 62 858 7 09 E-mail info@eurofins.ch

Plus en détail