Amiante. Confinement et Retrait d Amiante non-friable

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Amiante. Confinement et Retrait d Amiante non-friable"

Transcription

1 Amiante Confinement et Retrait d Amiante non-friable

2 Sommaire Avant propos :... 3 Amiante... 4 Les risques liés à l amiante :... 4 Organismes de certifications :... 4 L entreprise... 5 Nos certifications :... 5 Notre Matériels : ) Décontamination : ) Traitement de l eau : ) Traitement de l air : ) Traitement des surfaces : ) Protection respiratoire : ) Contrôle et mesure : Contact :

3 Avant propos : La société RevalEco, Revalorisation Ecologique des matériaux, est une toute nouvelle entreprise soucieuse des enjeux de développement durable. C est pourquoi, nous nous sommes diversifiés dans plusieurs domaines avec toujours un même désire: préserver l environnement! Nous réalisons ainsi vos travaux : - De Désamiantage, traité dans ce dossier, - Traitement des peintures au plomb, - Recyclage des déblais Terreux. Bien que naturel, l amiante n en reste pas moins un produit extrêmement dangereux. Cependant, ses propriétés chimiques et physiques en on fait un matériau très populaire à la fin du XIXème siècle auprès des industriels. En effet, bien avant que les risques sanitaires de l amiante soient connus, elle était connue pour : - Sa résistance au feu (température de fusions très élevées) - Très bon isolant thermique, - Très bon isolant acoustique, - Très bon isolant électrique, - Grand résistance à la traction (>2 tonnes), - Aptitude au filage. C est pourquoi, de nos jours on retrouve des produits amiantés dans tous les domaines de l industrie et le plus couramment dans le domaine du bâtiment sous forme de produits de couvertures et de bardages, plaques profilées, ardoises, faux-plafonds, flocage, revêtements de sols (dalles vinyles, colle...), canalisations/tuyaux (conduits de cheminée ) etc. On estime à ce jour, encore près de 20 ans de travail afin «désamianté entièrement la France»! 3

4 Amiante Les risques liés à l amiante : Le principal danger avec l amiante vient de sa structure moléculaire. En effet, les fibres d amiantes sont constituées de minuscules particules (de l ordre du micron, donc invisible à l œil nu) très facilement «cassables» lors de leur manipulation, démolition, usinage etc. Se sont ces particules une fois mélangés dans l air et respirées par l Homme qui sont à l origine de graves maladies. Parmi les maladies les plus dangereuses ont retrouve : - Le cancer du poumon, - L asbestose, une grave affection des poumons due l'inhalation de poussière d'amiante, - Le cancer du péritoine, - Lésions de la pièvre, - Le mésothéliome, cancer qui affecte le revêtement des poumons. Organismes de certifications : Actuellement, deux organismes sont autorisés à délivrer les certifications autorisant les entreprises à «travailler» l amiante. - QUALIBAT, - AFAQ-ASCERT International 4

5 L entreprise Nos certifications : Depuis 2007, un arrêté interministériel, les entreprises réalisant la dépose d amiante nonfriable (confinement, retrait ) doivent posséder un certificat de qualification qui atteste de leurs capacités à réaliser ces travaux. Notre société est qualifié pour le «Confinement et retrait de matériaux non friables contenant de l amiante présentant des risques particuliers pour les travaux réalisés en France». - Obtention de la Certification de pré-qualification, délivré par AFNOR Certification, groupe ASCERT, pour l'activité de Confinement et retrait de matériaux non friables contenant de l amiante présentant des risques particuliers pour les travaux réalisés en France. Date de validité : 27/11/09. Compétence Supplémentaires : - Personnel formé aux travaux sur cordes et aux travaux en altitude Pour tout renseignement supplémentaire, rendez-vous sur le site : 5

6 Notre Matériels : 1 ) Décontamination : - SAS de décontamination à trois compartiments (cf figure 1) - SAS Deco aluminium à trois compartiments (cf figure 2) Figure 1 : SAS de décontamination à trois compartiments Figure 2 : SAS Deco aluminium à trois compartiments 6

7 2 ) Traitement de l eau : - Unité de chauffe et de filtration Beacon WMS 125 (cf. figure 3) - Unité de chauffe et de filtration Astro 150 (cf. figure 4) Figure 3 : Unité de chauffe et de filtration Beacon WMS 125 Figure 4 : Unité de chauffe et de filtration Astro 150 7

8 2 ) Traitement de l air : - Déprimogène B400 à filtration absolue de 4000 m3/h - Déprimogène B50 à filtration absolue de 500 m3/h Figure 2 : Déprimogène B400 à filtration absolue de 4000 m3/h Figure 3 : Déprimogène B50 à filtration absolue de 500 m3/h 8

9 3 ) Traitement des surfaces : - Aspirateur Master M450WD à filtration absolue (cf figure 7) - Aspirateur Delfin DM3 à décolmatage automatique à filtration absolue (cf figure 8) - Rectifieuse de sol Blastrac BG250 - Rectifieuse de sol Hitachi VTM 180 Aspirateur Mistral 202 DS à filtration absolue (cf figure 9) Figure 4 : Aspirateur Master M450WD à filtration absolue Figure 8 : Aspirateur Delfin DM3 à décolmatage automatique à filtration absolue Figure 9 : Rectifieuse de sol Hitachi VTM 180 Aspirateur Mistral 202 DS à filtration absolue 9

10 4 ) Protection respiratoire : - Système SCOTT Proflow 2 (ventilation assitée) et masque SCOTT Vision 4000 (cf figure 10) Figure 5 : Système SCOTT Proflow 2 (ventilation assistée) et masque SCOTT Vision

11 5 ) Contrôle et mesure : - Anémomètre TENNA (cf figure 11) - Machine à fumée MAC MAH FOG 1500 (cf figure 12) Figure 6 : Anémomètre TENNA Figure 7 : Machine à fumée MAC MAH FOG

12 Contact : Pour plus de renseignements : - rendez-vous sur le site : - contactez Monsieur Elie COEDEL Tél. : Port : Siège de l entreprise : 5, Rue Eugene Freyssinet ZI des Hautes Garennes Chanteloup les Vignes Tel : Fax :

Le risque amiante dans les écoles

Le risque amiante dans les écoles Le risque amiante dans les écoles Robert Flamia, Inspecteur santé et sécurité au travail Karen Salibur, Conseillère de prévention académique isst@ac-creteil.fr Tél : 01 57 02 60 09 Février 2015 1 Cadre

Plus en détail

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009

L amiante Confédération Construction 10 septembre 2009 Confédération Construction 10 septembre 2009 Evy TROGH Division Autorisations 1 1. et ses applications 2. 3. Détermination de la classe d un chantier 4. 5. 6. amiante 7. 8. 1. 1.1. Qu est-ce que l amiante?

Plus en détail

Conférence sur l amiante

Conférence sur l amiante Conférence sur l amiante Mardi 14 août 2012 Saint-Denis Le métier de désamianteur Pascal Grondin VP ENVIRONNEMENT Quelques rappels 1) Propriétés physico-chimiques exceptionnelles Incombustible, très résistant

Plus en détail

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment

Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment SERVICE ENVIRONNEMENT - NOTE DE VEILLE REGLEMENTAIRE N 3 2009 Conditions d intervention sur l amiante pour les professionnels du bâtiment Rédacteur : A.CHEVILLARD Date : 08/12/2009 PREAMBULE : Cette note

Plus en détail

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants

exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants A destination des : MAÎtRes d ouvrage MAÎtRes d ŒUVRe CooRdonnAteURs entreprises travailleurs intervenants a exigences et RôLes de ChACUn des ACteURs Services de santé au travail que doivent faire Les

Plus en détail

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre?

Matinée de la prévention AMIANTE. Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinée de la prévention AMIANTE Intervention sur des matériaux contenant de l amiante : Quelle prévention à mettre en œuvre? Matinées de la prévention 2015 Programme Les conséquences pour la santé Quelques

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiment Durable : DECHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement CHANTIERS: AMIANTE ET DECHETS DANGEREUX Evy TROGH BRUXELLES ENVIRONNEMENT IBGE, Division Autorisations et partenariats Objectifs

Plus en détail

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT

AMIANTE REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT REGLEMENTATION AMIANTE ET SECOND ŒUVRE DU BATIMENT Evaluer les risques avant toute intervention, notamment le risque amiante par tout moyen approprié Informer et former le personnel d encadrement et opérateurs

Plus en détail

Travailler au contact de l amiante

Travailler au contact de l amiante Travailler au contact de l amiante 20 SOURCES D INFORMATION Décret n 20-629 du 3 juin 20 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les

Plus en détail

Préambule. Précisions supplémentaires

Préambule. Précisions supplémentaires Préambule Les prescriptions de sécurité préconisées dans ces fiches ne concernent que les risques liés à la présence d amiante non friable. Elles visent uniquement les matériaux non dégradés dans lesquels

Plus en détail

L amiante AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT

L amiante AGENCE NATIONALE POUR L AMÉLIORATION DE L HABITAT L amiante De quoi s agit-il? De quoi parle-t-on? Où le trouve-t-on? Quelles sont les causes d apparition des risques? Quels sont les effets néfastes de l amiante sur la santé? La réglementation Comment

Plus en détail

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU

La réglementation. Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015. 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud MALEK DEDIEU La réglementation MIANTE Conférence amiante CDG 87 20 janvier 2015 20 janvier 2015 DIRECCTE Limousin - Pôle Travail Maud 1 Collectivité territoriale = 2 rôles Première étape indispensable EMPLOYEUR UNE

Plus en détail

Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires

Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires Amiante dans les bâtiments au Québec Nouvelles exigences règlementaires Van Hiep Nguyen, ing., M.Sc.A., M.A Vanhiep.nguyen@exp.com Les Services exp. Inc. Ordre de la présentation Historique de l amiante

Plus en détail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail

Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Obligations de formations pour les activités relevant uniquement de l'article Article R4412-139 du Code du Travail Destiné aux entreprises réalisant des travaux susceptibles d'être en présence d'amiante

Plus en détail

INFORMATION AMIANTE. 8. Synthèse. Unité HSE - Olivier Prouteau - 160883. EDMS n.848384

INFORMATION AMIANTE. 8. Synthèse. Unité HSE - Olivier Prouteau - 160883. EDMS n.848384 INFORMATION AMIANTE 1. Généralités, 2. Les Matériaux, 3. Les Risques, 4. Les Effets sur la Santé, 5. La Prévention au CERN, 6. La Gestion des Travaux, 7. Votre rôle de TSO, Unité HSE - Olivier Prouteau

Plus en détail

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015

85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 L amiante 85 Bd de la République CS50002-17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 17/02/2015 I. Définition L amiante est un composé d origine

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières CONSEIL GENERAL DE LA SOMME DIRECTION DES BATIMENTS DEPARTEMENTAUX 3 RUE BEAUREGARD BP 326-15 80026 AMIENS CEDEX 1 Travaux de désamiantage de la sous-toiture des bureaux de la Direction Informatique du

Plus en détail

Dominique Bossiroy. Formation continue experts et laboratoires «sols» Jambes 24 novembre 2015

Dominique Bossiroy. Formation continue experts et laboratoires «sols» Jambes 24 novembre 2015 Dominique Bossiroy Formation continue experts et laboratoires «sols» Jambes 24 novembre 2015 1 D. BOSSIROY Direction des Risques chroniques Cellule de Microscopie et Minéralogie Unité technique Asbeste

Plus en détail

L AMIANTE. Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné?

L AMIANTE. Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné? L AMIANTE Qu est ce que c est? Où en trouve-t-on? Qui est concerné? Qu est-ce que l amiante? 2 Direction / Agence 20/01/2015 Dimension des fibres Les fibres d'amiante sont très fines Elles pénètrent dans

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments INTRODUCTION Nécessité d'une vigilance particulière dans la gestions des bâtiment depuis 1997, date de l'interdiction de l'amiante en

Plus en détail

Maître d'ouvrage : MAIRIE LES HERMITES 37110 LES HERMITES. Opération : RENOVATION DU RESTAURANT SCOLAIRE. 22 rue du 8 Mai 37110 LES HERMITES PRO

Maître d'ouvrage : MAIRIE LES HERMITES 37110 LES HERMITES. Opération : RENOVATION DU RESTAURANT SCOLAIRE. 22 rue du 8 Mai 37110 LES HERMITES PRO Maître d'ouvrage : 37110 LES HERMITES Opération : 22 rue du 8 Mai 37110 LES HERMITES PRO COMMUN A TOUS LES LOTS PRO Date : 27 Juillet 2015 économiste de la construction 75, rue Poterie - 41100 Vendôme

Plus en détail

La Prévention du risque AMIANTE

La Prévention du risque AMIANTE La Prévention du risque AMIANTE Lors des interventions de maintenance sur les bâtiments et ouvrages existants LES RISQUES CMR L'ensemble des constructions antérieures au 1er juillet 1997 sont susceptibles

Plus en détail

Amiante : risques, prévention et formation

Amiante : risques, prévention et formation Entreprises artisanales de plomberie-chauffage Amiante : risques, prévention et formation L amiante c est quoi? L amiante est un matériau : Naturel Minéral Fibreux Utilisé massivement pendant plus de 130

Plus en détail

AMIANTE Questions-réponses

AMIANTE Questions-réponses AMIANTE Questions-réponses Questions générales 1. Qu est-ce que l amiante? C est une fibre minérale naturelle au pouvoir isolant contre la chaleur, le bruit et le feu. Elle se présente sous la forme de

Plus en détail

Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion

Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion Journée Cotita du 8 octobre 2015 Entretien d anciennes protections anticorrosion Nouvelles exigences de la réglementation amiante Auteur : Serge HAMPARIAN Groupe OASMD Unité Chimie et Protection des Structure

Plus en détail

Bricolage dans votre logement Attention à l amiante!

Bricolage dans votre logement Attention à l amiante! Bricolage dans votre logement Attention à l amiante! Février 2011 Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement www.developpement-durable.gouv.fr L AMIANTE L'amiante,

Plus en détail

Fibres Céramiques Réfractaires. Techniciens chauffagistes, protégez-vous!

Fibres Céramiques Réfractaires. Techniciens chauffagistes, protégez-vous! Fibres Céramiques Réfractaires Techniciens chauffagistes, protégez-vous! Les FCR, c est quoi? Ce sont des fibres minérales artificielles, d aspect beige ou blanc et cotonneux, invisibles à l œil nu. Elles

Plus en détail

Jean-Luc LEFEBVRE Responsable du pôle Risques Accidentels, Energie et Climat. Service Risques, Energie et Climat. DEAL Martinique

Jean-Luc LEFEBVRE Responsable du pôle Risques Accidentels, Energie et Climat. Service Risques, Energie et Climat. DEAL Martinique Séminaire d information du 08 octobre 2013 Jean-Luc LEFEBVRE Responsable du pôle Risques Accidentels, Energie et Climat Service Risques, Energie et Climat DEAL Martinique Direction de l'environnement,

Plus en détail

L amiante, un polluant fortement réglementé

L amiante, un polluant fortement réglementé L amiante, un polluant fortement réglementé Journée technique CoTITA «Prise en compte de la qualité sanitaire dans les 28/03/2014 bâtiments» 27 mars 2014 3 codes principaux Code de la santé publique Code

Plus en détail

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002

Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 Code de la Santé Publique et Arrêté du 22 août 2002 En tant que propriétaire de votre bâtiment (qu il soit à usage commercial, professionnel ou d habitation collective), vous devez, par l intermédiaire

Plus en détail

AP2R Opération A6 district de BEAUNE

AP2R Opération A6 district de BEAUNE Journée des acteurs de la route Thierry WINKEL - EIFFAGE TRAVAUX PUBLICS BOURGOGNE FRANCHE COMTE AP2R Opération A6 district de BEAUNE 1 Points abordés DE LA THEORIE A LA PRATIQUE Exemple d un chantier

Plus en détail

ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE?

ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE? ANNEXE : INFORMATIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LA LÉGISLATION AMIANTE 1 COMMENT PEUT-ON DETERMINER SI UN MATERIAU CONTIENT DE L AMIANTE? Certains matériaux contiennent de l amiante de façon évidente, comme

Plus en détail

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier

FORMATIONS AMIANTE. Encadrement technique. Encadrement de chantier/opérateur de chantier Formateur amiante, plomb, moisissure, qualité de l air dans toute la France Email : contact@consultant-polluants-dubatiment.com Durée 1. Retrait amiante friable et non friable à risques particuliers (milieu

Plus en détail

Direction générale de la Santé

Direction générale de la Santé Présentation du décret d n n 2011-629 du 3 juin 2011 relatif à la protection de la population contre les risques sanitaires liés à une exposition à l'amiante dans les immeubles bâtis Commission de l hygiène,

Plus en détail

EXIGENCES REGLEMENTAIRES POUR LES TRAVAUX AU CONTACT DE L AMIANTE

EXIGENCES REGLEMENTAIRES POUR LES TRAVAUX AU CONTACT DE L AMIANTE EXIGENCES REGLEMENTAIRES POUR LES TRAVAUX AU CONTACT DE L AMIANTE TRAVAUX SUR TOITURE Retrait amiante non-friable Gabrielle MUTSCHLER Inspection du travail D.I.R.E.C.C.T.E. d ALSACE Colloque franco-allemand

Plus en détail

Problématique de l amiante dans les bâtiments

Problématique de l amiante dans les bâtiments Chambre Immobilière Vaudoise Problématique de l amiante dans les bâtiments Séances d information du 11 janvier 2010 Jean-Louis Genre architecte EPIQR Rénovation Sàrl Définition de l amiante Substance minérale

Plus en détail

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan

MÉMO SANTÉ MATÉRIAUX AMIANTÉS MAÇONS CARRELEURS. travaillant seul. Artisan MÉMO SANTÉ Artisan travaillant seul MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer de la

Plus en détail

L Amiante. Journée des CLHS 13 décembre 2010. Service Hygiène Sécurité. Service Hygiène et Sécurité Bureau 51-12, place du panthéon 75005 Paris

L Amiante. Journée des CLHS 13 décembre 2010. Service Hygiène Sécurité. Service Hygiène et Sécurité Bureau 51-12, place du panthéon 75005 Paris Service Hygiène Sécurité Affaire suivie par : Guy BONNET Abed MAKOUR Téléphone 01.44.07.80.51 Télécopie 01.44.07.75.19 Courriel rachysec@univ-paris1.fr L Amiante Journée des CLHS 13 décembre 2010 Introduction

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL ET L ERADICATION DE L AMIANTE

LE LOGEMENT SOCIAL ET L ERADICATION DE L AMIANTE LE LOGEMENT SOCIAL ET L ERADICATION DE L AMIANTE UN TEMOIGNAGE 1 Le Nord- Pas de Calais entre Londres (250km), Paris (220km) et Bruxelles (110km). Capitale LILLE Une région urbaine 4,1 millions d habitants

Plus en détail

Cahier des clauses Techniques Particulières. Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Cahier des clauses Techniques Particulières. Lot : n 1 DESAMIANTAGE République Française Institut National de la Recherche Agronomique Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des clauses Techniques Particulières Lot : n 1 DESAMIANTAGE

Plus en détail

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.

L Amiante. Autorisations environnementales & Gestion des déchets. Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56. L Amiante Autorisations environnementales & Gestion des déchets Hélène Delloge Conseillère Environnement environnement@ccw.be 02/545.56.48 1 Plan de la présentation Rappel : Amiante friable ou non friable?

Plus en détail

UNE SOLUTION POUR UN AVENIR SANS AMIANTE LIÉ

UNE SOLUTION POUR UN AVENIR SANS AMIANTE LIÉ UNE SOLUTION POUR UN AVENIR SANS AMIANTE LIÉ Les jeudis sans amiante du réseau VERDI Les matériaux composés d amiante lié Il s agit le plus souvent d amiante-ciment et d amiante mélangé à d autres matériaux

Plus en détail

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres

amiante Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante protégez vous, n exposez pas les autres . amiante protégez vous, n exposez pas les autres Sur des Retrait, Intervention, Entretien, Maintenance, Matériaux Contenant Amiante Avril 2011 F.Dubernet Page 1 ATTE NTION! Respirer CONTI la poussière

Plus en détail

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante

JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante JOURNEES TECHNIQUES 2014 AVIGNON La prévention du risque Amiante 1 La prévention du risque amiante 1. Généralités 1.1 Qu est-ce que l amiante 1.2 Où trouve-t-on de l amiante 1.3 Histoire de l amiante 2.

Plus en détail

Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante?

Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante? Quelles sont les conséquences de l'évolution de la réglementation pour les mesures d'empoussièrement amiante? 7 novembre 2013 Mélanie JOURDAIN Référente nationale amiante Michel TOURON Chef de projets

Plus en détail

L AMIANTE. Docteur Alain BERAUD. Association Vair Nord Lorraine Terville

L AMIANTE. Docteur Alain BERAUD. Association Vair Nord Lorraine Terville L AMIANTE Docteur Alain BERAUD Association Vair Nord Lorraine Terville LA CONFERENCE HISTORIQUE AMIANTE : L ESSENTIEL... LA FIBRE PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE LES MALADIES DUES A L AMIANTE LA MALADIE

Plus en détail

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE ENTREPRENEUR GÉNÉRAL ET SPÉCIALISÉ EN DÉCONTAMINATION DE L AMIANTE TRAVAUX DE DÉCONTAMINATION ET D ENLÈVEMENT DE MATIÈRES DANGEREUSES Amiante, Vermiculite, Pyrite, Moisissures Les travaux de décontamination

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors de leur activité professionnelle, le ministère

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE

Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE Pôle partenariats Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction AMIANTE Le rôle cancérigène de l'amiante a été établi au cours des années 1960 chez les populations

Plus en détail

AMIANTE STRATEGIE D INTERVENTION MAINTENANCE / ENTRETIEN S0US-SECTION 4

AMIANTE STRATEGIE D INTERVENTION MAINTENANCE / ENTRETIEN S0US-SECTION 4 AMIANTE STRATEGIE D INTERVENTION MAINTENANCE / ENTRETIEN S0US-SECTION 4 Amiens le 22 novembre 2012 Lucien ZAJAC Ingénieur Conseil Carsat Nord-Picardie Document unique d évaluation des risques professionnels

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE

DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Site 0 : BEAULIEU Bâtiments 3-4 35000 Rennes DOSSIER TECHNIQUE AMIANTE Objet du présent document : Le présent document a pour objet de permettre au propriétaire d un immeuble de remplir ses obligations

Plus en détail

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4

DIRECCTE LORRAINE. Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Intervention sur les opérations sur Matériaux Contenant de l Amiante ( MCA) : Réglementation amiante sous-section 4 Éléments de contexte : - Évolution de la réglementation avec décret du 4 mai 2012 et

Plus en détail

Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération.

Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération. Les enjeux du repérage avant travaux dans l organisation d une opération. LE CONTEXTE REGLEMENTAIRE évaluation des risques impossible pas de travaux Travaux d entretien, d amélioration de l habitat Vente

Plus en détail

La ges durable des risques de l amiante. Charleroi - Juin 2013

La ges durable des risques de l amiante. Charleroi - Juin 2013 La ges durable des risques de l amiante Charleroi - Juin 2013 Contexte: l amiante en Belgique Minéral fibreux Propriétés: ininflammable et résistant à la chaleur chimiquement inerte (acides/bases) inusable

Plus en détail

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés

Fiches techniques pour les matériaux contenant de l amiante. Les flocages amiantés Les flocages amiantés Exemple photo : Flocage sur structure métallique. Le flocage est une projection de fibres d amiante pur mélangées à un liant. Il est très friable, de couleur blanche, beige, brune

Plus en détail

l amiante dans le BÂtiment

l amiante dans le BÂtiment prévention des risques l amiante dans le BÂtiment FR 2013 Conseil pour le Développement Economique de la Construction a.s.b.l. www.aaa.lu Institut de Formation Sectoriel du Bâtiment S.A. Avec la collaboration

Plus en détail

Journée d information Amiante auprès des acteurs du Bâtiment et des Travaux Publics BONNES PRATIQUES

Journée d information Amiante auprès des acteurs du Bâtiment et des Travaux Publics BONNES PRATIQUES DIRECCTE de Bretagne Journée d information Amiante auprès des acteurs du Bâtiment et des Travaux Publics BONNES PRATIQUES P. DELAUNOIS Ingénieur Prévention DIRECCTE Bretagne D. MARIENNE Ingénieur Prévention

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves

Plus en détail

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4)

FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) AMIANTE N de déclaration d activité : 22 600 288 660 // Téléphone : 09 81 78 92 25 // directeur.groupemab@gmail.com 74 FORMATION AUX RISQUES LIES A L AMIANTE (sous-section 4) Durée de formation et recyclage

Plus en détail

4. Les nouvelles dispositions applicables en cas de travaux de démolition d' immeubles où se trouvent des matériaux contenant de l'amiante

4. Les nouvelles dispositions applicables en cas de travaux de démolition d' immeubles où se trouvent des matériaux contenant de l'amiante AMIANTE SOMMAIRE: NOTE IMPORTANTE : l'ensemble de ce chapitre traite de la réglementation amiante à partir des décrets initiaux de février 1996, dont le décret 96-97 ; ce décret qui a été modifié au fil

Plus en détail

Gestion des déchets et élimination de l'amiante

Gestion des déchets et élimination de l'amiante Page 1 of 5 Gestion des déchets et élimination de l'amiante L'inventaire amiante. Inventaire d'amiante et programme de gestion (document pfd) L'élimination des déchets. En pratique Si vous avez des doutes

Plus en détail

L amiante dans tous ses états:

L amiante dans tous ses états: L amiante dans tous ses états: Vie du bâtiment et obligations de repérage Journée d information du 26 septembre 2013 I. Estève Moussion DSPE _ARS Languedoc Roussillon Recherche, repérage de l amiante Listes

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTE-CIMENT

MATÉRIAUX AMIANTE-CIMENT MÉMO SANTÉ Artisan travaillant seul COUVREURS MATÉRIAUX AMIANTE-CIMENT Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer de la

Plus en détail

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique.

de la formation des travailleurs à la prévention des risques liés à l amiante s applique. FORMATION DES TRAVAILLEURS A LA PREVENTION DES RISQUES LIES A L AMIANTE POUR LES INTERVENTIONS SUSCEPTIBLE DE PROVOQUER L EMISSION DE FIBRES D AMIANTE DES ACTIVITES DEFINIES A L ARTICLE R.4412-139 DU CODE

Plus en détail

amiante Guide à l attention des agents des établissements d enseignement supérieur et de recherche prévenir identifier surveiller évaluer

amiante Guide à l attention des agents des établissements d enseignement supérieur et de recherche prévenir identifier surveiller évaluer amiante identifier évaluer prévenir surveiller Guide à l attention des agents des établissements d enseignement supérieur et de recherche 2014 ce qu il faut savoir Revue et enrichie par rapport à l édition

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale MAÇONS CARRELEURS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer

Plus en détail

Amiante Protection des travailleurs

Amiante Protection des travailleurs P/DN/IJ 7/7/2006 Amiante Protection des travailleurs Le décret n 2006-761 du 30 juin 2006 modifie le Code du travail et introduit de nouvelles règles pour la protection des travailleurs contre les risques

Plus en détail

LE POINT SUR L AMIANTE

LE POINT SUR L AMIANTE 1. INTRODUCTION Ce document fait partie d une série d info-fiches concernant l amiante, publiées par Bruxelles Environnement, et disponible sur le site internet www.bruxellesenvironnement.be. Il s agit

Plus en détail

Pathologies pleuro-pulmonaires liées à l amiante

Pathologies pleuro-pulmonaires liées à l amiante Pathologies pleuro-pulmonaires liées à l amiante Pathologies pulmonaires Non cancéreuses Asbestose Fibrose pulmonaire Cancéreuses Carcinome broncho-pulmonaire Eric VAN AERDE 2 Pathologies pleurales Non

Plus en détail

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid.

Les gaz frigorigènes sont utilisés dans les équipements frigorifiques (chambre froide, vitrine réfrigérée, climatisation ) pour produire du froid. Bien qu ayant un intérêt évident en matière de maîtrise de la chaîne du froid, certains fluides frigorigènes (CFC, HCFC, HFC) couramment utilisés dans les métiers de l alimentation ont par ailleurs un

Plus en détail

L Amiante. Législation fédérale et régionale. Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales. Plan de la présentation

L Amiante. Législation fédérale et régionale. Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales. Plan de la présentation L Amiante Législation fédérale et régionale Sécurité - santé Gestion des déchets Autorisations environnementales 14 octobre 2014 - Atelier Amiante à destination des métiers de la construction - UCM - CCW

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l éducation nationale L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors de leur activité

Plus en détail

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE

Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) AMIANTE Direction des études Mission Santé-sécurité au travail dans les fonctions publiques (MSSTFP) Introduction AMIANTE Le rôle cancérigène de l'amiante a été établi au cours des années 1960 chez les populations

Plus en détail

L amiante, en prévenir les risques

L amiante, en prévenir les risques L amiante, en prévenir les risques dans l enseignement supérieur et la recherche L amiante, en prévenir les risques Afin de sensibiliser les personnels sur les dangers d une exposition à l amiante, lors

Plus en détail

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER

AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER AMIANTE PAS FORME PAS TOUCHER Où trouve-t-on de l amiante? Interdit en France depuis 1997, l'amiante est toujours présente dans les bâtiments construits avant cette date. Des dizaines de millions de mètres

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B. P. U CONTRACTUEL MARCHE A BONS DE COMMANDE POUR LE DESAMIANTAGE DE BATIMENTS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B. P. U CONTRACTUEL MARCHE A BONS DE COMMANDE POUR LE DESAMIANTAGE DE BATIMENTS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE 2 VILLE DE NICE DIRECTION DU PATRIMOINE ET DES BATIMENTS COMMUNAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES B. P. U CONTRACTUEL MARCHE A BONS DE COMMANDE POUR LE DESAMIANTAGE DE BATIMENTS MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

Plus en détail

En complément des mesures

En complément des mesures La Sécurité sociale au service de la prévention R381 Le risque amiante dans les industries chimiques Recommandations adoptées par le Comité technique national des Industries chimiques le 10 juin 1998.

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Suva Division sécurité au travail Lucerne Case postale, 6002 Lucerne Fax 041 419 59 17 (commandes) www.suva.ch Identifier et manipuler

Plus en détail

Guide pratique. Environnement et santé. dans les. bâtiments. Quelles obligations pour les propriétaires?

Guide pratique. Environnement et santé. dans les. bâtiments. Quelles obligations pour les propriétaires? Environnement et santé Guide pratique L amiante dans les bâtiments 2007 Quelles obligations pour les propriétaires? Photos de couverture : Bernard FLORET / INRS et INRS L amiante dans les bâtiments 2007

Plus en détail

Table des matières générale 1)

Table des matières générale 1) Table des matières générale page 1 Table des matières générale 1) Chap. 5 0 CLAUSES COMMUNES 1) Sommaire Chap. 1 Clauses générales pour opérations tous corps d état 1/1 Spécifications et prescriptions

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h

MATÉRIAUX AMIANTÉS H M EN. t d e na h MÉMO SANTÉ e ris ep r t n le d e na ef rtisa h C a MATÉRIAUX S IER T S N PE ER AR UISI URS H C EN CE M EN AG AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies

Plus en détail

Le calendrier des formations

Le calendrier des formations Le calendrier des formations 2016 Entraigues Marseille Nice Entraigues Marseille Nice Santé Sécurité et Qualité de Vie au Travail S O M M A I R E 2 Sensibilisation arrêt cardiaque et DAE CHSCT 3 PRAP -

Plus en détail

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION

Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Obligations des propriétaires et gestionnaires BÂTIMENTS À USAGE D'HABITATION Édition février 2014 PROPRIÉTAIRES, GESTIONNAIRES DE PATRIMOINE IMMOBILIER, SOCOTEC VOUS AIDE À RÉPONDRE À VOS OBLIGATIONS

Plus en détail

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION

L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION L'AMIANTE : RÉGLEMENTATION Dernière révision du document : juillet 2012 L'amiante (asbeste) est à l origine une roche naturelle composée de minéraux fibreux. Pour ses nombreuses propriétés, dont la résistance

Plus en détail

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle?

Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Conférence 2014 Interventions dans les immeubles: -Quels enjeux face à l amiante? - Donneur d Ordre, diagnostiqueur, entreprise, quel est votre rôle? Page 1 Introduction Jardinière en fibrociment Page

Plus en détail

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX

RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES MATERIAUX ET PRODUITS CONTENANT DE L AMIANTE AVANT REALISATION DE TRAVAUX 1 er réseau national ACCESS DIAGNOSTICS 30 Bis Rue du Vieil Abreuvoir 78100 SAINT GERMAIN EN LAYE Tél. : 01 30 64 68 54 Fax : 01 30 64 02 71 Email : agenda78@orange.fr RAPPORT DE MISSION DE REPERAGE DES

Plus en détail

Présence d amiante à l école J.F. Kennedy : évaluation des risques à la santé et recommandations Avis de santé publique

Présence d amiante à l école J.F. Kennedy : évaluation des risques à la santé et recommandations Avis de santé publique Présence d amiante à l école J.F. Kennedy : évaluation des risques à la santé et recommandations Avis de santé publique Monique Beausoleil, M.Sc., toxicologue 14 mai 2012 École J.F. Kennedy École située

Plus en détail

Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante

Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante Fiche Prévention - A1 F 05 13 Annule et remplace les fiches A1 F 05 11 et I4 F 01 09 Travaux d encapsulage et de retrait d amiante ou d interventions sur des matériaux contenant de l amiante Obligations

Plus en détail

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique

La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique ½ journée amiante Dreal Bourgogne Dijon, le 20 novembre 2014 La protection de la population : rappels sur la réglementation liée au Code de la Santé Publique Énora PARENT, Cerema Ministère de l'écologie,

Plus en détail

Les différents type de recherche de MPCA

Les différents type de recherche de MPCA Les différents type de recherche de MPCA MÉTHODOLOGIE DE REPÉRAGE Objectifs et contenu des missions Objectif MPCA à rechercher Méthodologie Vente d'achat d'immeuble bâti Etablissement du Dossier Technique

Plus en détail

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante

Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Identifier et manipuler correctement les produits contenant de l amiante Utilisations courantes de l amiante Récapitulatif des exemples illustrés sans traitement, nettoyage, avec traitement, nettoyage,

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ITM-SST 1916.1. PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de plaques en amiante-ciment à l air libre au bâtiment non-occupés par du public lors des travaux VISA DE L ITM NON-REQUIS

Plus en détail

Pollution du bâti - Amiante

Pollution du bâti - Amiante FEVRIER 2013 FICHE PRATIQUE Pollution du bâti - Amiante 1. Définition 2. Obligations réglementaires Gestion des ERP 3. Obligations réglementaires Cas des opérations de travaux & démolitions 4. Obligations

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale SERRURIERS MÉTALLIERS MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer

Plus en détail

Intervention du 15 au 19/09/08 et le 26/11/08. Lieu d intervention : En présence de : Opérateur de repérage :

Intervention du 15 au 19/09/08 et le 26/11/08. Lieu d intervention : En présence de : Opérateur de repérage : AGENCE SPECIALISEE MEDITERRANEE 37-39 Parc du Golf BP CS 20512 13593 AIX EN PROVENCE CEDEX 3 Téléphone : 04 42 37.25.00 Télécopie : 04 42 37 25 87 AREA 29 boulevard Charles Nédélec 13331 MARSEILLE CEDEX

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de produits en amiante-ciment à l air libre VISA DE L ITM REQUIS

PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de produits en amiante-ciment à l air libre VISA DE L ITM REQUIS GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG ITM-SST 1915.1. PLAN DE TRAVAIL - EXPLICATIF pour le retrait de produits en amiante-ciment à l air libre VISA DE L ITM REQUIS Le présent document comporte 6 pages Sommaire Article

Plus en détail

TEXTES RÉGLEMENTAIRES "AMIANTE"

TEXTES RÉGLEMENTAIRES AMIANTE TEXTES RÉGLEMENTAIRES "AMIANTE" Ordonnance n 45-1724 du 2 août 1945 relative aux réparations dues aux victimes de la silicose considérée comme maladie professionnelle - J.O. du 3 août 1945. Décret 1082

Plus en détail

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves :

MATÉRIAUX AMIANTÉS. Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : MÉMO SANTÉ Chef d entreprise artisanale MÉTIERS DU PLÂTRE MATÉRIAUX AMIANTÉS Travailler en présence de matériaux amiantés SANS PRÉCAUTION peut entraîner des maladies respiratoires très graves : Cancer

Plus en détail