Extrait de la thèse du Dr COUVREUX-DIF (Lille, 1 octobre 2002) Le tabagisme de la femme enceinte reste à ce jour un problème de santé publique

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Extrait de la thèse du Dr COUVREUX-DIF (Lille, 1 octobre 2002) Le tabagisme de la femme enceinte reste à ce jour un problème de santé publique"

Transcription

1 TABAC et GROSSESSE Extrait de la thèse du Dr COUVREUX-DIF (Lille, 1 octobre 2002) Physiopathologie Le tabagisme de la femme enceinte reste à ce jour un problème de santé publique préoccupant car une femme enceinte sur 4 est une fumeuse tous niveaux socioéconomiques et tous âge confondus et 25 à 30% des femmes enceintes poursuivent leur tabagisme, malgré les conseils qu elles peuvent recevoir. Les principaux constituants de la fumee de tabac La composition de la fumée du tabac est extrêmement complexe et dépend de nombreux facteurs : la nature du tabac utilisé (tabacs brun ou blond), du mode de séchage et du traitement après séchage, de l adjonction d additifs (humidifiants, arômes) et du mode de consommation (inhalation, durée des bouffées). En moyenne une cigarette contient 1 gramme de tabac et elle est consumée en 10 minutes environ, avec 10 à 15 bouffées ; le volume d une bouffée étant très variable d un fumeur à l autre. Plus de 4000 substances toxiques ont pu être identifiées dans la fumée du tabac, dont la plupart se trouvent dans la phase particulaire. Dans la phase gazeuse, les toxiques présents sont nombreux : gaz carbonique (CO2) 12 à 15%, le monoxyde de carbone (CO) 3 à 6%, l acide cyanhydrique (CNH) 0.1 à 0.2%, les composés organiques volatils (aldéhydes, cétone, hydrocarbures) 1 à 3%. Dans la phase particulaire, on trouve essentiellement : les substances cancérigènes (hydrocarbures polyaromatiques, dérivés nitrés hétérocycliques, aldéhydes, 1

2 nitrosamines, cétones, benzène, éléments radioactifs comme le polonium), les irritants (acroléines), les métaux et notamment le nickel et le cadmium, les radicaux libres (quinones, hydroquinones, époxides, composés peroxydes, CO), la nicotine. Les principaux constituants de la fumée du tabac passent la barrière placentaire et constituent donc un risque pour le fœtus en sachant que les éléments principaux de la toxicité du tabac sont les substances cancérigènes et les irritants présents dans les goudrons, le CO et la nicotine. La Nicotine La nicotine contenue en teneur variable dans les cigarettes est nocive chez la femme enceinte et notamment au niveau vasculaire. D une part, la nicotine dans l organisme maternel provoque une libération de catécholamines d origine surrénalienne provoquant alors une vasoconstriction artérielle notamment des artères utérines. En conséquence, la fréquence cardiaque maternelle et les pressions artérielles diastoliques et systoliques augmentent de façon significative (p<0,0001). D autre part, la nicotine provoque un déséquilibre des prostaglandines en réduisant la synthèse des prostacyclines (PGI2) ayant un rôle vasodilatateur et anti-agrégant plaquettaire. Chez le fœtus, la nicotine se distribue à travers la circulation fœtale à certains organes cibles comme le cerveau, les glandes surrénales, le cœur, l estomac et le liquide amniotique. Les concentrations fœtales de nicotine et de ses métabolites (cotidine) sont retrouvées plus élevées que les concentrations maternelles. Alors que le métabolisme et l élimination de la nicotine sont rapides chez la mère, ils sont 2

3 beaucoup plus lents chez le fœtus dont les tissus sont relativement impropres à les métaboliser. Il en résulte un «trapping» de la nicotine dans les compartiments fœtaux acides. A chaque cigarette fumée par la mère succède une réponse immédiate de l organisme fœtal. Ces réponses s observent notamment au niveau de l appareil cardio-vasculaire. Comme chez sa mère, la nicotine va exercer ses effets sur le système adrénergique du fœtus. La libération de catécholamines foetales a été montrée par la présence de taux élevés de catécholamines retrouvés dans le liquide amniotique alors même que les catécholamines maternelles ne franchissent pas la barrière placentaire. La Cotinine C est le premier métabolite de la nicotine. Quatre-vingt pour cent de la nicotine est métabolisée en cotinine. Dosée dans le sérum, la salive et l urine, avec une demi-vie variant de 15 à 20 heures, la cotinine est le plus fidèle marqueur de l intoxication tabagique et le meilleur facteur prédictif du retard de croissance intra-utérin par rapport à la consommation de tabac chiffrée à l interrogatoire. Les taux fœtaux et amniotiques atteignent 30 à 44% des taux des fumeuses actives. La cotinine, qui franchit le trophoblaste, s accumule chez l embryon dès 7 semaines de gestation. Son rôle au niveau placentaire est connu. Elle stimule la phospholipase A2 augmentant ainsi la synthèse de prostaglandines, notamment PGE2 (Figure 1). Cette dernière possède un effet vasoconstricteur sur les vaisseaux placentaires et vasodilatateur sur les vaisseaux utérins. La nicotine, au contraire, stimule les récepteurs nicotiniques placentaires libérant ainsi de l acétylcholine placentaire, vasodilatateur des vaisseaux placentaires. Cette 3

4 dernière stimule aussi les récepteurs muscariniques placentaires des cellules endothéliales libérant l «Endothelium Realising factor», antagonisant à son tour l effet de la cotinine. Dans la circulation placentaire, la clearance de la cotinine est plus lente que celle de la nicotine. Pour cette raison, les effets vasoconstricteurs sur les vaisseaux placentaires de la cotinine l emportent. Le monoxyde de Carbone L affinité de l hémoglobine pour l oxyde de carbone est 200 fois plus importante que pour l oxygène. Les taux fœtaux de carboxyhémoglobine sont 10 à 15% supérieurs à ceux retrouvés dans la circulation maternelle car la décarboxylation fœtale est plus lente. Ainsi, lors des échanges fœto-maternels dans la chambre intervilleuse, les conséquences de la disponibilité de l oxygène entraîne une hypoxie tissulaire. Par ailleurs, l oxyde de carbone interfère avec certains enzymes comme la cytochrome-oxydase et l anhydrase carbonique qui interviennent dans la respiration cellulaire. Chez le fœtus, cet état d hypoxie chronique devrait le conduire à développer des phénomènes compensatoires. Or, les études sur le cordon des nouveaux-nés de mères fumeuses ont retrouvé aucune modification significative de l hématocrite ou de l hémoglobine semblant ainsi être incapable d une compensation efficace face à cette intoxication chronique en oxyde de carbone. 4

5 L Acide Cyanhydrique et les Thiocyanates Normalement présents dans l organisme, leurs taux s élèvent chez les fumeuses enceintes et passent la barrière placentaire. L acide cyanhydrique requiert pour sa détoxification en thiocyanates de grandes quantités de vitamine B12. Il en résulte une diminution des stocks qui peut altérer le métabolisme des acides aminés souffrés nécessaires à l activité enzymatique du fœtus, notamment les cytochromes oxydases fœtales. Le Cadmium Chaque cigarette fumée apporte 1 ng de Cadmium au stock déjà présent dans l organisme. Cet excès semble diminuer le transport de zinc à travers le placenta et sa disponibilité pour l embryon. Or le zinc est nécessaire à la synthèse de nombreuses métallo-enzymes, dont la DNA polymérase et la thymidine kinase, indispensables à la croissance et au développement du fœtus. Cette action cadmium-zinc aurait un rôle important dans la nocivité du tabac pour le fœtus. Le cadmium semble en outre avoir une toxicité directe sur le tissu placentaire en diminuant la densité du lit vasculaire des villosités terminales entraînant une nécrose hémorragique de l endothélium et inhibant, en association avec les hydrocarbures aromatiques polycycliques, la prostaglandine I2 synthétase syncytiotrophoblastique. Or les prostaglandines I2 ont un rôle vasodilatateur. Le Méthylcholantrène Certaines substances comme le méthylcholantrène, sont des inducteurs puissants des fonctions hépatiques et placentaires, comme les enzymes du système monooxygénase (cytochrome P450). Le fait de fumer pendant la grossesse induit 5

6 dans la couche trophoblastique du placenta un cytochrome P450. Or, il semble exister une relation inverse entre l activité de ces enzymes et le taux de croissance fœtale. CONSEQUENCES ANATOMO-PATHOLOGIQUES PLACENTAIRES DU TABAGISME MATERNEL 1. Aspect macroscopique Le tabagisme maternel, conduit à une hypoxie intra-utérine dont la conséquence est la diminution du débit sanguin intervilleux. Les perturbations placentaires caractéristiques de l abus de nicotine sont à présents connues. Il existe de façon physiologique un turn-over placentaire : prolifération cytotrophoblastique puis différenciation en syncytiotrophoblaste conduisant ensuite à l apoptose syncytiotrophoblastique. Le tabac entraîne une inhibition de l apoptose syncytiotrophoblastique et l hypoxie généré par le tabagisme maternel entraîne une prolifération trophoblastique induisant une hyperplasie trophoblastique probablement par toxicité directe. Une augmentation significative des calcifications et des dépôts de fibrine placentaires a été retrouvée chez les mères fumeuses, témoin d un vieillissement placentaire plus rapide. Lors d un tabagisme maternel, le poids et le volume placentaire est respecté mais une diminution significative de l épaisseur placentaire est observée. L hypoxémie serait responsable d une hypertrophie placentaire avec des placentas augmentés de surface, plus étendus et moins épais. 6

7 2. Aspect microscopique Lee et Yeh, ont suggéré la première fois que le poids inférieur à la normale des enfants à la naissance pourrait résulter du développement anormal des capillaires de l arbre villeux fœtal. Près du terme de la grossesse, la vascularisation fœtale, se confine aux cotylédons ou arbres villeux qui se subdivisent en villosités tronculaires, intermédiaires et terminales avec les couples vasculaires correspondantes (artère / veine, artériole / veinule et segments, capillaires artériels et veineux. La plus grande partie du transport de substances à travers le placenta se fait au niveau des villosités dites intermédiaires et terminales. Grâce à la microscopie électronique, des modifications vasculaires placentaires liées au tabagisme maternel ont été mises en évidence. Le degré de capillarisation fœtale du placenta semble dépendre de la tension en oxygène du tissu. Lgors d une hypoxie préplacentaire (anémie maternelle, grossesse en haute altitude) des phénomènes compensatoires semblent se mettre en place afin d améliorer les échanges foeto-maternels. En effet, une relative densité des vaisseaux fœtaux placentaires à la périphérie des cotylédons a été retrouvée confirmant le statut hypoxique. A cause de l effet toxique de la nicotine - non encore bien élucidé - le transport de l oxygène venant du sang maternel dans l espace inter-villeux et passant vers les villosités, est inhibé. En compensation, les capillaires réagissent en accroissant leur longueur, en se ramifiant et en s anastomosant, afin d augmenter la surface vasculaire, ce qui permet d améliorer le transport materno-fœtal des substances. Au contraire, dans le retard de croissance intra-utérin d origine vasculaire, on assiste à une hypocapillarisation placentaire : les villosités terminales sont très courtes, contiennent peu de boucles capillaires dépourvues de dilatations sinusoïdales ; ces 7

8 boucles paraissent lisses et non contournées avec peu ou pas d anastomoses intercapillaires. La réduction du courant sanguin dans la circulation foeto-placentaire et les malformations des vaisseaux et du stroma au niveau des villosités intermédiaires et terminales constitue un véritable obstacle au transport d oxygène vers la circulation fœtale avec du côté maternel une hyperoxie et du côté fœtal une hypoxie. La circulation artérielle villeuse est elle aussi affectée par le tabac. De nombreux agents vasoactifs ont été isolés dans le placenta dont la production peut-être altérée par les composants toxiques contenus dans le tabac. L endothéline 1, un des plus puissant vasoconstricteur placentaire, voit ses concentrations plasmatiques augmentées chez les mères fumeuses. Clausen et al ont comparé les propriétés mécaniques des artères villeuses de 17 placentas de femmes fumant plus de 15 cigarettes par jour à 19 placentas de patientes non fumeuses en dehors de toute pathologie. Ils ont retrouvé chez les femmes fumeuses une diminution significative du tonus de la paroi artérielle avec une augmentation significative de leur réponse vasoconstrictrice à l endothéline 1. Toutefois, les résultats de l effet microscopique du tabac sur le placenta doivent être interprétés avec prudence. Dans une récente étude, Larsen et al ont étudié 72 placentas dont 47 appartenaient à des mères fumeuses. Ils ont retrouvé une diminution significative du volume, de la surface et de la longueur des capillaires placentaires chez les mères fumeuses en dehors de toutes complications de la grossesse résultats non confirmés par les travaux de Bush et al. Cette discordance pourrait s expliquer par l utilisation de techniques différentes pour la fixation placentaire. 8

9 Au total, le tabagisme maternel semble donc influencer le lit vasculaire placentaire modifiant alors le flux sanguin placentaire et les échanges placentaires. Les mécanismes physiopathologiques de l action du tabac sur le placenta restent cependant encore mal élucidés. Il pourrait s agir d un effet direct du tabagisme maternel, de changements vasculaires ou encore d une mauvaise implantation placentaire. Monoxyde d Azote et tabagisme maternel Le NO est un radical libre très réactif avec une demi-vie de quelques secondes et se combine rapidement après sa formation à d autres radicaux libres. Il se décompose très vite en nitrite et nitrate. Le monoxyde d azote est synthétisé à partir de l arginine par un groupe d enzymes les NO synthétase (Figure 2). Ces enzymes sont présentes sous deux formes : calcium-dépendante et calcium-indépendante. Il existe trois isoformes dont la enos, NO synthétase d origine endothéliale. Le NO inhibe l agrégation plaquettaire et baisse la pression sanguine. Une production continue de NO conduit à une vasodilatation de l endothélium en contrebalançant l effet vasoconstricteur de l endothéline1. Mais de grande quantité de NO produit des effets toxiques par l inactivation de certaines enzymes entrant dans la formation de certains précurseurs de l ADN. Les deux formes de NO synthétases (calcium-déepndante et calcium-indépendante) sont présentes dans les villosités placentaires durant la grossesse[82]. Au cours de la grossesse et en dehors de toute pathologie, leur activité augmente au cours du premier trimestre pour ensuite diminuer tout au long de la grossesse. Le trophoblaste est le producteur majeur de NO à l interface foetomaternelle ; ce dernier diffuse alors 9

10 vers l espace intervilleux pour inhiber l agrégation et l adhésion plaquettaire prévenant la formation de thrombus. Lors de prééclampsie et de la présence de fœtus de petit poids pour l âge gestationnel (PPAG) considéré, l activité des NO synthétases est plus basse [83]. De manière générale, l activité NO synthétase est diminuée chez les fumeurs [84]. Au cours de la grossesse, en présence d un tabagisme maternel, cette activité reste inchangée au cours du premier trimestre mais se trouve diminuée au second trimestre particulièrement l activité NO synthétase Calcium-dépendant. Ulm et ses collaborateurs ont montré une nette diminution de la synthèse des prostaglandines PGI2 et d arginine (précurseur du NO) au niveau des artères ombilicales de nouveaux-nés de mères fumeuses (n=11) en comparaison avec un groupe contrôle (n=16). Ainsi, à l action vasoconstrictrice de la nicotine s ajoute une diminution de l action vasodilatatrice du NO et anti-thrombotique des prostaglandines PGI2. De plus, l hémoglobine se lie au NO formant la nitrosylhémoglobine et inactiverait ce dernier en catalysant sa dégradation en nitrite et nitrate formant alors la méthahémoglobine et induisant alors indirectement une vasoconstriction [86]. Stress oxydatif et tabagisme maternel Le stress oxydatif se définit comme un déséquilibre entre les forces pro et antioxydantes au dépend des forces prooxydantes. Des radicaux libres sont formés de manière physiologique dans l organisme. Ces composés possédant dans leur stucture des électrons non appariés sont très instables et réagissent avec d autres molécules. Ils provoquent des lésions cellulaires et membranaires par effet toxique 10

11 biologique sur les protéines, les polysaccharides, les lipides et l ADN. Des enzymes comme la superoxyde dismutase, la gluthation peroxydase permettent à l organisme de se protéger. De façon physiologique, la grossesse est un état de stress oxydatif en raison de sa haute demande en énergie et en oxygène. La formation de lipides péroxydés augmente lors du second trimestre et diminue tout au long de la grossesse. Un gradient en faveur de l activité antioxydante est présent pendant la grossesse mais certains systèmes protecteurs sont déficients pendant la grossesse. Fumer une cigarette provoque une vasoconstriction utéro-placentaire transitoire. Le tabagisme actif chronique maternel entraîne ainsi des épisodes de relative ischémiereperfusion provoquant un stress oxydatif. En raison d un déficit en vitamine E, molécule antioxydante, il renforce l activité oxydante. Ceci conduit à une augmentation des lipides péroxydés et donc à une augmentation des lésions endothéliales perturbant les échanges foeto-maternels. Dopplers utérins, ombilicaux et tabagisme maternel Depuis quelques années, l échographie couplée au Doppler permet d étudier de manière non invasive et reproductible la circulation placentaire. Plusieurs auteurs se sont donc intéressés à l influence du tabagisme maternel sur le Doppler utérin et le Doppler ombilical fœtal. 1. Etudes expérimentales chez l animal Arbeille et al ont réalisé une étude sur des brebis gestantes recevant pendant 65 jours une perfusion quotidienne de 10 mg de nicotine ( 6 brebis contrôles, 5 brebis 11

12 recevant du sérum physiologique et 6 brebis recevant de la nicotine). Ils ont retrouvé une augmentation non significative de l index de résistance (S-D/S) mesuré au niveau de l artère ombilicale des fœtus ainsi qu une augmentation non significative de l index de résistance mesuré au niveau des artères utérines. Suzuki et al 7 ont perfusé pendant 20 min de la nicotine à 8 Macaques gestantes au cours de leur troisième trimestre de la grossesse, à la dose de 100µg/kg/min. Ils ont observé une diminution significative du flux sanguin utérin. 2. Etudes réalisées chez l homme Ces résultats sont difficilement transposables à l homme en raison du mode d administration de la nicotine peu comparable (perfusion /inhalation) et de la probable cinétique transplacentaire de la nicotine propre à chaque espèce. 2a. Modifications immédiates de l inhalation d une ou plusieurs cigarettes Les effets aigus de la nicotine ont été observés après l inhalation de une ou plusieurs cigarettes. Les patientes devaient pour chaque étude présenter une abstinence nicotinique d au moins douze heures. Des mesures des résistances ombilicales et utérines étaient réalisées avant l inhalation de nicotine et ces mesures étaient répétées à intervalle régulier après cette inhalation. Morrow et al ont étudié 15 patientes entre 36 et 41 SA après inhalation d une cigarette de teneur moyenne en nicotine de 1.05 mg. Ils ont retrouvé une augmentation non significative des index de résistance utérin et une augmentation significative des index de résistance ombilicaux à 5 min mais cette augmentation n était plus significative passé ce délai. Muller et al ont retrouvé une diminution significative des index de résistance des 12

13 artères utérines chez 21 patientes entre 18 et 36 SA ayant inhalée une cigarette contenant 0,5 mg de nicotine. Les mêmes résultats ont été rapporté par Castro et al après l inhalation de deux cigarettes contenant chacune 1 mg de nicotine, étude ayant portée sur 19 patientes avec un âge gestationnel moyen de 28 SA +/- 1 jour. 2b. Effets observés lors d un tabagisme chronique actif D autres études se sont intéressées aux effets du tabagisme actif chronique maternel. Lymperopoulou et al ont étudié 81 patientes fumeuses dont l imprégnation tabagique était jugée sur le dosage sanguin de la cotinémie avec pour seuil (20 ng/ml). Les mesures des index de résistance ont été réalisées lors de leur 8 ème mois de grossesse. Ils ont retrouvé une augmentation significative des index de résistance ombilicale. Aucun résultat significatif n a pu être vérifier pour l index de résistance des artères utérines. Irion et al ont étudié la relation entre la survenue de complications vasculaires de la grossesse et la présence d un index de résistance pathologique (IR 0.58) mesuré au niveau des artères utérines à 26 SA. Cette étude a concerné 1311 patientes nullipares dont 30 % présentait un tabagisme actif chronique avec une consommation moyenne de 11 cigarettes/jour. Ils ont retrouvé une augmentation significative des index de résistance des artères utérines chez les patientes fumeuses. Les études menées jusqu à présent sur l homme ne sont pas comparables entre elles en terme de parité, de teneur en nicotine présente dans les cigarettes utilisées. D autre part, le métabolisme nicotinique est différent pour chaque individu. C est pourquoi, une discordance entre les résultats de ces différentes études est présente. 13

14 Complications vasculaires de la grossesse et tabagisme maternel 1. Retard de croissance intra-utérin C est la plus connue et la plus documentée des complications du tabagisme maternel. De nombreuses études ont confirmé l association entre le tabagisme maternel pendant la grossesse et l hypotrophie fœtale avec une diminution de poids qui varie de 70 à 400 g, avec une moyenne d environ 200g. Les effets du tabac sont dose-dépendants et même une faible quantitié de fumée affecte la croissance in utero avec un risque significativement accru dès que la consommation atteint 1 à 5 cigarettes par jour. Dans une étude, Lieberman et al montre que la prévalence du retard de croissance intra-utérin passe de 8.7% chez les mères non fumeuses à 14.7% chez les mères qui fument de 1 à 5 cigarettes par jour et à 18.7% quand les mères fument plus de 10 cigarettes par jour. La consommation d une seule cigarette par 24 heures correspond déjà à une diminution de 11 g à la naissance. Ce retard de croissance a des caractéristiques particulières, la réduction de poids est la conséquence d une diminution des masses musculaires plus que des tissus adipeux sous-cutanés. Il affecte le poids, la taille, le périmètre crânien et le périmètre thoracique du nouveau-né. Le retard de croissance intra-utérin ne semble pas être lié à des lésions artérielles de l organisme maternel et notamment au niveau des artères utérines. Si la femme cesse de fumer avant le 4 ème mois, on n observe plus de retard de croissance. De même, selon qu une même mère a fumé ou non au cours de grossesses successives, ses enfants sont respectivement plus petits ou non. Plusieurs mécanismes sont retenus dans la genèse de l hypotrophie fœtale : - une diminution des apports alimentaires maternels 14

15 - une diminution chronique du débit sanguin villeux par altérations des artères villeuses - une hypoxémie fœtale liée à la formation de carboxyhémoglobine - un effet toxique direct sur le fœtus des composants de la fumée de tabac notamment le cadmium qui capte le zinc essentiel à la croissance cellulaire. 2. HRP Hypertension artérielle gravidique Les études montrent classiquement une diminution significative de l hypertension artérielle chez les patientes qui fument pendant leur grosssesse. Il semblerait que le taux de fréquence soit divisé par deux. Zhang et alont réalisé une étude prospective sur 9651 nullipares. Ils ont retrouvé une diminution significative du risque relatif d hypertension artérielle gravidique de 1.0 chez les mères non fumeuses (n=2515) à 0.6 chez des patientes fumant plus de 11 cigarettes/jour (n=200). Cette protection persiste même après l arrêt du tabac et ce d autant plus que la consommation tabagique ancienne était importante. Dans cette étude, le risque relatif d hypertension artérielle gravidique chez les anciennes fumeuses ( 11 cigarettes/jour et < 20 cigarettes/jour) est de 0.7. Plusieurs hypothèses ont été avancées pour expliquer ce paradoxe. Les taux de thiocyanates élevés chez les fumeuses auraient un rôle hypotenseur. Il existe une corrélation inverse entre le tabagisme et l obésité : la faible corpulence des femmes fumeuses les protégerait. 15

16 Ylikorkala et al ont trouvé une diminution de la synthèse de thromboxane A2 dans le sang du cordon ombilicale des enfants nés de mères fumeuses. Or le thromboxane A2 est un vasoconstricteur et agrégant dans la pathogénie de l hypertension. Toutefois, la diminution de cette incidence n est pas du tout corrélée à la diminution des complications. L hypertension artérielle chez les mères tabagiques est associée à un taux de mortalité périnatale plus élevé que chez les non-fumeuses. La pré-éclampsie Plusieurs études ont montré le rôle «protecteur» du tabac sur l incidence de la prééclampsie avec une relation effet-dose. Les mécanismes biologiques par lesquels le tabac réduit l incidence de la pré-éclampsie restent encore inconnus. Les altérations endothéliales observées au cours de la pré-éclampsie joueraient un rôle central dans la physiopathologie. Or le tabagisme chronique induirait des modifications endothéliales conduisant à une diminution de la sensibilité de ce dernier en réponse à l activation de signaux rencontrés dans la pré-éclampsie. Le tabac pendant la grossesse semberait prévenir de la pré-éclampsie grâce à l inhibition de la synthèse de thromboxane A2, vasoconstricteur. La nicotine activerait des récepteurs muscariniques placentaires afin de libérer de l acétylcholine, stimulateur de la libération de facteur endothélial relaxant et NO. Il semblerait que la nicotine possède une action anti-oxydante avec une capacité à la captation des radicaux libres. La pré-éclampsie semble découler d une mauvaise adaptation à l invasion cytotrophoblastique des artères spiralées. Les altérations endothéliales rencontrées au cours de la pré-éclampsie sont médiées par la libération de cytokines notamment 16

17 le «Tumor Necrosis Factor», les interleukines 1, 2, 6. Or la nicotine semble inhiber la production des interleukines 2 et du Tumor Necrosis Factor. Comment cet effet protecteur du tabagisme maternel vis à vis de l hypertension artérielle gravidique et la pré-éclampsie persiste même après l arrêt du tabac? Zhang et al, ont observé une diminution de l incidence de l hypertension artérielle gravidique chez des anciennes fumeuses (n=164) comparées à des patientes non fumeuses (n=662). Ils ont retrouvé un risque relatif à 1.1 pour les patientes avec une consommation tabagique ancienne de 1 à 5 cigarettes/jour, 0.8 pour 6 à 10 cigarettes/jour, 0.7 pour 11 à 20 cigarettes/jour et 0.6 pour une consommation ancienne 21 cigarettes/jour. Il semblerait que le tabagisme actif ancien «protègerait» davantage les mères d autant plus que leur consommation était importante. De même, ils ont observé une diminution de l incidence de la pré-éclampsie chez des anciennes fumeuses (n=68) comparées à des patientes non fumeuses (n=296). Le risque relatif était de 0.8 pour les patientes avec une consommation tabagique ancienne de 1 à 5 cigarettes/jour, 0.7 pour 6 à 10 cigarettes/jour et 1.1 pour une consommation tabagique ancienne 11 cigarettes/jour. Cet effet «protecteur» semble être vérifié pour une consommation tabagique ancienne à 6 et à 20 cigarettes/jour. En contre partie, le tabagisme maternel est étroitement lié à de nombreuses complications de la grossesse : avortements spontannés, grossesses extra-utérines, malformations fœtales, prématurité, rupture prématurée des membranes, hématome rétro-placentaite, les placentas praevia, morts fœtales in utero. Le tabac est aussi un cancérigène puissant. Il apparaît donc primordial de sensibiliser les mères fumeuses au sevrage tabagique. 17

Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005. Tabac et Grossesse M. COLLET

Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005. Tabac et Grossesse M. COLLET Lundis de la Santé - Brest 12 Décembre 2005 Tabac et Grossesse M. COLLET Tabac et grossesse Problème majeur de santé publique 25 à 33 % des femmes fument pendant la grossesse Nombreuses conséquences obstétricales

Plus en détail

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.»

«Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» «Boire un verre de vin par jour augmente la longévité.» Boire peu pour boire longtemps. Marcel Aymé Le vin est dans notre pays synonyme de plaisir (gastronomique) ou de déchéance (alcoolique). Le débat

Plus en détail

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice

HTA et grossesse. Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice HTA et grossesse Dr M. Saidi-Oliver chef de clinique-assistant CHU de Nice Définition HTA gravidique: Après 20 SA Systole> 140mmHg et/ou Diastole>90mmHg A 2 reprises séparées de plus de 6 heures Résolutive

Plus en détail

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2

Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Objectifs : Principales complications de la grossesse Hypertension artérielle gravidique Item 17 - Module 2 Diagnostiquer et connaître les principes de prévention et de prise en charge de l hypertension

Plus en détail

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation.

LASER DOPPLER. Cependant elle n est pas encore utilisée en routine mais reste du domaine de la recherche et de l évaluation. LASER DOPPLER INTRODUCTION La technique qui utilise l effet Doppler à partir d un faisceau laser est l une des seules qui permette d enregistrer en continu le reflet de la perfusion superficielle de tissus

Plus en détail

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme

Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme Activité 38 : Découvrir comment certains déchets issus de fonctionnement des organes sont éliminés de l organisme 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie du programme : Fonctionnement de l organisme et besoin

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

La filtration glomérulaire et sa régulation

La filtration glomérulaire et sa régulation UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 4 : La filtration glomérulaire et sa régulation Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre

Fondation PremUp. Mieux naître pour mieux vivre Fondation PremUp Mieux naître pour mieux vivre Une fondation de coopération scientifique initiée par les pouvoirs publics en 2007 6 membres fondateurs : L Assistance Publique des Hôpitaux de Paris, l Inserm,

Plus en détail

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir?

Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Un environnement sans fumée pour vos enfants. Comment y parvenir? Renseignements sur la fumée secondaire et tertiaire Qu est-ce que la fumée secondaire? La fumée secondaire est une combinaison de fumée

Plus en détail

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours

Grossesse et HTA. J Potin. Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours Grossesse et HTA J Potin Service de Gynécologie-Obstétrique B Centre Olympe de Gouges CHU de Tours HTA et grossesse Pathologie fréquente : 2 à 5 % des grossesses (2 à 3 % des multipares, 4 à 8 % des primipares)

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Grossesse et tabagisme. Observatoire des perceptions et comportements de la femme enceinte face au tabac sur les forums internet

Grossesse et tabagisme. Observatoire des perceptions et comportements de la femme enceinte face au tabac sur les forums internet Observatoire des perceptions et comportements de la femme enceinte face au tabac sur les forums internet Grossesse et tabagisme Les points clés d une étude inédite Grossesse et tabagisme : un risque trop

Plus en détail

Utilisation des substrats énergétiques

Utilisation des substrats énergétiques Utilisation des substrats énergétiques Collège des Enseignants de Nutrition Date de création du document 2010-2011 Table des matières I Les organes et les substrats... 3 I.1 Les substrats énergétiques...

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ********************

UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ******************** UNIVERSITE PARIS VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ******************** ANNEE 2008 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE Présentée et soutenue

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé.

Pourtant, la preuve est faite, de manière scientifique, que le tabagisme passif comporte des risques réels pour la santé. Si plus des trois quarts des personnes se disent gênées par la fumée des autres, les risques liés au tabagisme passif restent largement sous-estimés : les non-fumeurs sont seulement 15 % à craindre, pour

Plus en détail

Hématome rétro-placentaire ( HRP )

Hématome rétro-placentaire ( HRP ) Hématome rétro-placentaire ( HRP ) L hématome rétroplacentaire (HRP) ou abruptio placentae correspond au décollement prématuré d un placenta normalement inséré (DPPNI). La lésion anatomique est formée

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière.

PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES. Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. PRISE EN CHARGE DES PRE ECLAMPSIES Jérôme KOUTSOULIS. IADE DAR CHU Kremlin-Bicêtre. 94 Gérard CORSIA. PH DAR CHU Pitié-Salpétrière. 75 Pas de conflits d intérêts. Définitions Pré éclampsie Définitions

Plus en détail

Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité?

Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité? Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité? L e métabolisme aérobie est un moyen très efficace de produire de l'énergie en oxydant la matière organique, mais l'utilisation d'oxygène entraîne

Plus en détail

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE

LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Jean-Paul BLANC Diététicien-Nutritionniste Neuilly sur Seine www.cabinet-de-nutrition-et-dietetique.eu LA QUESTION DE LA PRISE DE POIDS CHEZ LE FUMEUR EN SEVRAGE TABAGIQUE Au cours de la dernière décennie

Plus en détail

Tests paramétriques de comparaison de 2 moyennes Exercices commentés José LABARERE

Tests paramétriques de comparaison de 2 moyennes Exercices commentés José LABARERE Chapitre 5 UE4 : Biostatistiques Tests paramétriques de comparaison de 2 moyennes Exercices commentés José LABARERE Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés.

Plus en détail

Échographie obstétricale

Échographie obstétricale - Support de Cours (Version PDF) - Échographie obstétricale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 Université Médicale Virtuelle Francophone 1/38 - Support de Cours

Plus en détail

LES OMEGA 3 OU LES ACIDES GRAS ESSENTIELS D ORIGINE MARINE

LES OMEGA 3 OU LES ACIDES GRAS ESSENTIELS D ORIGINE MARINE LES OMEGA 3 OU LES ACIDES GRAS ESSENTIELS D ORIGINE MARINE Pourquoi les Oméga 3 : Les huiles de poisson riches en EPA et DHA constituent les principaux apports en acides gras poly-insaturés de la famille

Plus en détail

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer

Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer DOCUMENT D INFORMATION POUR LES PROFESSIONNELS Projet de grossesse : informations, messages de prévention, examens à proposer Septembre 2009 DÉFINITION ET OBJECTIF Dès lors qu ils expriment un projet de

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Cordarone et Thyroïde par François Boustani

Cordarone et Thyroïde par François Boustani Physiologie de la thyroïde : l hormonosynthèse thyroïdienne se fait à partir de l iode essentiellement d origine digestive et de la thyroglobuline qui est une protéine synthétisée par la thyroïde à partir

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI

Séquence maladie: insuffisance cardiaque. Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Séquence maladie: insuffisance cardiaque Mieux connaître l insuffisance cardiaque Vivre avec un DAI Janvier 2012 Finalité de l atelier: Présentation de la séance Cette séance a pour buts de vous permettre

Plus en détail

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011

À compter de 2010 les codes du chapitre XVI ne doivent plus être employés au-delà de 2 ans. Créé le 1 er Mars 2011 FASCICULE VI AFFECTIONS DU NOUVEAU-NÉ Emploi des codes du chapitre XVI Le chapitre XVI est celui de Certaines affections dont l origine se situe dans la période périnatale. La définition de la période

Plus en détail

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus.

AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne. Les dons de cellules & de tissus. AMAMI Anaïs 3 C LORDEL Maryne Les dons de cellules & de tissus. Introduction : Une greffe (don) de cellules consiste à administrer à un patient dont un organe vital ne fonctionne plus correctement, une

Plus en détail

Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens

Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens Pharmacologie Clinique des Anti-Inflammatoires Non stéroïdiens Effets indésirables Aude FERRAN Plan Toxicité digestive Ulcères» Physiopathologie : effets locaux et systémiques» Cas du cheval Augmentation

Plus en détail

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale

Atelier N 2. Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Atelier N 2 Consultation de patientes porteuses d une maladie générale Contre indica,ons à la grossesse Hypertension artérielle pulmonaire >30mmHg Maladie de Marfan (dilatation aortique>4 cm) Rétrécissement

Plus en détail

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs

La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre artérite des membres inférieurs Vivre avec une artérite des membres inférieurs Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre

Plus en détail

Maladie hémolytique du nouveau né. Dr Emmanuel RIGAL Unité d hématologie transfusionelle GENEVE Présentation du 13 janvier 2012.

Maladie hémolytique du nouveau né. Dr Emmanuel RIGAL Unité d hématologie transfusionelle GENEVE Présentation du 13 janvier 2012. Maladie hémolytique du nouveau né. Dr Emmanuel RIGAL Unité d hématologie transfusionelle GENEVE Présentation du 13 janvier 2012. HISTORIQUE Période de DESCRIPTION : -Ictère, Anasarque 1609 Louyse BOURGEOIS

Plus en détail

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation

Livret des nouveaux anticoagulants oraux. Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation Livret des nouveaux anticoagulants oraux Ce qu il faut savoir pour bien gérer leur utilisation DONNÉES DU PATIENT Nom Adresse Tél MÉDECIN TRAITANT Nom Adresse Tél SPÉCIALISTE Nom Hôpital Tél MÉDICAMENT

Plus en détail

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques

ntred 2007 Résultats de l étude Description des personnes diabétiques Résultats de l étude ntred 2007 EÉCHANTILLON NATIONAL TÉMOIN REPRÉSENTATIF DES PERSONNES DIABÉTIQUES Le diabète est une maladie chronique de plus en plus fréquente, qui touche en France plus de 2 millions

Plus en détail

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque

La prise en charge de votre insuffisance cardiaque G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre insuffisance cardiaque Vivre avec une insuffisance cardiaque Décembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant

Plus en détail

Toxicité à long-terme d un herbicide Roundup et d un maïs modifié génétiquement pour tolérer le Roundup

Toxicité à long-terme d un herbicide Roundup et d un maïs modifié génétiquement pour tolérer le Roundup A l attention de toutes les personnes qui se méfient des jugements de valeur fussent-ils émis par des scientifiques- et qui préfèrent capter les informations à leur source pour s en faire une opinion personnelle.

Plus en détail

AUTOUR DE LA MISE BAS

AUTOUR DE LA MISE BAS AUTOUR DE LA MISE BAS Un vêlage ou un agnelage est une des périodes les plus importantes dans la conduite d un élevage. De sa réussite dépendra l entrée d argent quelques mois plus tard. Il est donc impératif

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires

Dr E. CHEVRET UE2.1 2013-2014. Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires Aperçu général sur l architecture et les fonctions cellulaires I. Introduction II. Les microscopes 1. Le microscope optique 2. Le microscope à fluorescence 3. Le microscope confocal 4. Le microscope électronique

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC

MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC MIEUX COMPRENDRE CE QU EST UN ACCIDENT VASCULAIRE CÉRÉBRAL AVC SOMMAIRE UN QUIZ POUR FAIRE UN POINT SUR MES CONNAISSANCES Un quiz pour faire un point sur mes connaissances 3 Vrai Faux Qu est-ce que l on

Plus en détail

Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé

Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre les établissements de santé RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Femmes enceintes ayant une complication au cours de leur grossesse : transferts en urgence entre Méthode «Recommandations pour la pratique clinique» RECOMMANDATIONS Novembre

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

Dossier d information sur les bêtabloquants

Dossier d information sur les bêtabloquants Dossier d information sur les bêtabloquants Septembre 2014 I. Rappel sur les récepteurs bêta-adrénergiques Il y a actuellement 3 sortes de récepteurs bêta-adrénergiques connus: - Les récepteurs 1 qui sont

Plus en détail

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) -

Biométrie foetale. Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf. Date de création du document 01/071011. - Support de Cours (Version PDF) - Biométrie foetale Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/071011 Table des matières I Techniques de biométrie...3 I.1 Mesure de la longueur cranio-caudale...3 I.2 Mesure

Plus en détail

Quels sont les facteurs qui font augmenter les risques de cancer du rein?

Quels sont les facteurs qui font augmenter les risques de cancer du rein? Qu est-ce que le cancer du rein? L adénocarcinome rénal est le type le plus fréquent de cancer du rein 1. Le rôle des reins consiste à filtrer le sang et à évacuer les déchets de l organisme dans l urine.

Plus en détail

Intoxications au Monoxyde de Carbone (CO)

Intoxications au Monoxyde de Carbone (CO) Intoxications au Monoxyde de Carbone (CO) K. Elhajjaoui, N. Rhalem, I. Semlali, R. Soulaymani Bencheikh 1. Introduction : L intoxication au monoxyde de carbone (CO) occupe la première place dans les pays

Plus en détail

La planification familiale

La planification familiale La planification familiale après l avortement spontané ou provoqué Introduction Les grossesses non désirées sont l une des principales raisons pour lesquelles les femmes choisissent d avorter. Beaucoup

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE

ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE ÉVALUATION DE LA PERSONNE ATTEINTE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 23 ÉVALUATION DE

Plus en détail

E04a - Héparines de bas poids moléculaire

E04a - Héparines de bas poids moléculaire E04a - 1 E04a - Héparines de bas poids moléculaire Les héparines de bas poids moléculaire (HBPM) sont un mélange inhomogène de chaînes polysaccharidiques obtenues par fractionnement chimique ou enzymatique

Plus en détail

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION

Femmes, prenez soin de votre cœur! LIVRET DE PREVENTION LIVRET DE PREVENTION Femmes, prenez soin de votre cœur! TOUT SAVOIR SUR LA SANTE DU CŒUR DES FEMMES, par la Fondation Cœur et Artères, reconnue d utilité publique Introduction Ce livret s adresse à toutes

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

Le VIH et votre apparence physique

Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Le VIH et votre apparence physique Les personnes séropositives subissent-elles souvent des changements de l apparence physique? Il est difficile de dire avec exactitude

Plus en détail

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice!

Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! L aide d aujourd hui. L espoir de demain... MD Faites marcher votre cerveau, il a besoin d exercice! Ce qu il faut savoir sur la santé du cerveau, l Alzheimer et les maladies apparentées Votre cerveau

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac?

La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? La cigarette électronique permet-elle de sortir la société du tabac? Dubois G, Goullé JP, Costentin J Au nom de la Commission VI (Addictions) Académie Nationale de Médecine Introduction Le tabac tue un

Plus en détail

Item 182 : Accidents des anticoagulants

Item 182 : Accidents des anticoagulants Item 182 : Accidents des anticoagulants COFER, Collège Français des Enseignants en Rhumatologie Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Cruralgie par hématome

Plus en détail

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant.

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Je vais être maman et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse pour la prévention

Plus en détail

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques

Diabète Type 2. Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Diabète Type 2 Épidémiologie Aspects physiques Aspects physiologiques Épidémiologie 90% de tous les cas de diabètes Environ 1 personne sur 20 est atteinte Diabète gras Facteur de risque majeur pour les

Plus en détail

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique

Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Rôle des acides biliaires dans la régulation de l homéostasie du glucose : implication de FXR dans la cellule bêta-pancréatique Tuteur : Anne Muhr-Tailleux cardiovasculaires et diabète (Equipe 1) Institut

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la scintigraphie osseuse et le TEP-SCAN Docteur Antoine MONET Centre d Imagerie Fonctionnelle Clinique Saint Augustin Jeudi 25 Septembre 2008 Un peu d histoire

Plus en détail

Chapitre 7: Dynamique des fluides

Chapitre 7: Dynamique des fluides Chapitre 7: Dynamique des fluides But du chapitre: comprendre les principes qui permettent de décrire la circulation sanguine. Ceci revient à étudier la manière dont les fluides circulent dans les tuyaux.

Plus en détail

Fibrillation atriale chez le sujet âgé

Fibrillation atriale chez le sujet âgé Dr Benoit Blanchard LE HAVRE Le 18 MARS 2014 Fibrillation atriale chez le sujet âgé Le plus fréquent des trouble du rythme cardiaque, 750,000 personnes atteintes de FA en France, 100,000 nouveaux cas chaque

Plus en détail

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR).

Pseudotumor cerebri. Anatomie Le cerveau et la moelle épinière baignent dans un liquide clair, appelé le liquide céphalo-rachidien (LCR). Hypertension intracrânienne idiopathique Pseudotumor cerebri Votre médecin pense que vous pouvez souffrir d hypertension intracrânienne idiopathique connue aussi sous le nom de «pseudotumeur cérébrale».

Plus en détail

Monitoring de l hémoglobine au bloc opératoire Place d une mesure continue non invasive. C Decoene PH CHRU Lille

Monitoring de l hémoglobine au bloc opératoire Place d une mesure continue non invasive. C Decoene PH CHRU Lille Monitoring de l hémoglobine au bloc opératoire Place d une mesure continue non invasive C Decoene PH CHRU Lille objectif Le taux d hémoglobine intervient dans : Le transport d O2 L hémostase L équilibre

Plus en détail

Indications de la césarienne programmée à terme

Indications de la césarienne programmée à terme Indications de la césarienne programmée à terme Janvier 2012 Quelles sont les indications de la césarienne programmée? Utérus cicatriciel Transmissions mère-enfant d infections maternelles Grossesse gémellaire

Plus en détail

APS résumé partie III

APS résumé partie III 1 APS résumé partie III Les outils d évaluation de l activité physique Le but est de quantifier/ évaluer les activités physiques habituelles (non-structurées).on a plusieurs méthodes : - Indirectes (subjectives)

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg»

Conférence de Presse 11/09/2013. «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» Conférence de Presse 11/09/2013 «Système de Surveillance de la Santé Périnatale au Luxembourg» La Santé Périnatale au Luxembourg Etat des lieux Présentation de deux rapports : Surveillance de la Santé

Plus en détail

EVALUATION DES METHODES D AIDE A L ARRET DU TABAGISME

EVALUATION DES METHODES D AIDE A L ARRET DU TABAGISME EVALUATION DES METHODES D AIDE A L ARRET DU TABAGISME Docteur Jean PERRIOT Dispensaire Emile Roux Clermont-Ferrand jean.perriot@cg63.fr DIU Tabacologie Clermont-Ferrand - 2015 NOTIONS GENERALES INTRODUCTION.

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR. DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR DAKTOZIN 2,5 mg/150 mg pommade Nitrate de miconazole et oxyde de zinc Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des

Plus en détail

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 %

L eau dans le corps. Fig. 6 L eau dans le corps. Cerveau 85 % Dents 10 % Cœur 77 % Poumons 80 % Foie 73 % Reins 80 % Peau 71 % Muscles 73 % 24 L eau est le principal constituant du corps humain. La quantité moyenne d eau contenue dans un organisme adulte est de 65 %, ce qui correspond à environ 45 litres d eau pour une personne de 70 kilogrammes.

Plus en détail

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques

Consensus Scientifique sur. les. Champs statiques page 1/8 Consensus Scientifique sur Source : OMS (2006) les Champs statiques Résumé & Détails: GreenFacts Contexte - Les équipements d imagerie médicale par résonance magnétique (IRM), les trains et les

Plus en détail

Professeur Diane GODIN-RIBUOT

Professeur Diane GODIN-RIBUOT UE3-2 - Physiologie rénale Chapitre 5 : Mesure de la fonction rénale : la clairance rénale Professeur Diane GODIN-RIBUOT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT

DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT DONNER NAISSANCE NE DOIT PAS ÊTRE UNE QUESTION DE VIE OU DE MORT Mise à jour avec rétroinformation technique de décembre 2012 Chaque jour, près de 800 femmes meurent durant la grossesse ou l accouchement

Plus en détail

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet

Infection VIH et Grossesse Rédigée par : Laurichesse Hélène, C Jacomet Procédure qualité : «VIH et grossesse» Page 1 sur 6 CHU de Clermont-Ferrand Service de Gynécologie-obstétrique Pôle Gynécologie-Obstétrique biologie de la reproduction Procédure médicale Infection VIH

Plus en détail

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER

ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER ANEMIE ET THROMBOPENIE CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS D UN CANCER Dr Michael Hummelsberger, Pr Jean-Gabriel Fuzibet, Service de Médecine Interne, Hôpital l Archet, CHU Nice 1. ANEMIE L étiologie de l anémie

Plus en détail

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT!

SANTÉ. E-BOOK équilibre. stop. cholesterol diabete hypertension. Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! SANTÉ stop cholesterol diabete hypertension E-BOOK équilibre Réduire le cholestérol, l hypertension et le diabète SANS MEDICAMENT! un peu d histoire... Il y a 200 ans, un Français faisait en moyenne entre

Plus en détail

Une forte dynamique des prescriptions de ces nouveaux anti-coagulants oraux

Une forte dynamique des prescriptions de ces nouveaux anti-coagulants oraux 27 novembre 2013 Nouveaux anti-coagulants oraux : une étude de l Assurance Maladie souligne la dynamique forte de ces nouveaux médicaments et la nécessité d une vigilance accrue dans leur utilisation Les

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent

Hypertension artérielle. Des chiffres qui comptent Hypertension artérielle Des chiffres qui comptent REPÈRES 7 500 000 d hypertendus (15 à 20 % des adultes en 1990). La fréquence de l hypertension artérielle (HTA) augmente avec l âge. Mais sur 8 personnes

Plus en détail

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION

ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION ATELIER SANTE PREVENTION N 2 : L ALIMENTATION Mardi 24 janvier 2012 au Centre de Formation Multimétiers de REIGNAC L objectif de cet atelier sur la santé est de guider chacun vers une alimentation plus

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

ANDRIANASOLO Andomalala Ravonirina

ANDRIANASOLO Andomalala Ravonirina ANDRIANASOLO Andomalala Ravonirina ASPECTS EPIDEMIO-CLINIQUES DES PREECLAMPSIES SEVERES A L HOPITAL UNIVERSITAIRE DE GYNECOLOGIE OBSTETRIQUE DE BEFELATANANA EN 2009 Thèse de Doctorat en Médecine UNIVERSITE

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Le VIH et votre foie

Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Le VIH et votre foie Que dois-je savoir au sujet de mon foie? Votre foie joue un rôle incroyablement important. Il filtre votre sang en éliminant les substances nocives (toxiques)

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE

AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE AGREGATION DE BIOCHIMIE GENIE BIOLOGIQUE CONCOURS EXTERNE Session 2005 TRAVAUX PRATIQUES DE BIOCHIMIE PHYSIOLOGIE ALCOOL ET FOIE L éthanol, psychotrope puissant, est absorbé passivement dans l intestin

Plus en détail

Sysmex Educational Enhancement & Development

Sysmex Educational Enhancement & Development Sysmex Educational Enhancement & Development Bulletin d information SEED-Afrique No 6 Le rôle du test D-dimères dans le diagnostic clinique. Introduction à la coagulation L objectif de ce bulletin est

Plus en détail

Les différentes maladies du coeur

Les différentes maladies du coeur Auteur : Dr Pascal AMEDRO Les différentes maladies du coeur 1. Le cœur normal L oxygène capté dans l air va dans les poumons, où le sang «bleu» est alors oxygéné et devient «rouge». Il est conduit par

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail