22/04/2013. Anamnèse. Examen clinique. Examen clinique et palpatoire de la cheville et du pied. Evaluation de la douleur

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "22/04/2013. Anamnèse. Examen clinique. Examen clinique et palpatoire de la cheville et du pied. Evaluation de la douleur"

Transcription

1 Anamnèse Examen clinique et palpatoire de la cheville et du pied Evaluation de la douleur Localisation de la douleur Irradiation Apparition de la douleur Horaire et évolution Retentissement de la douleur Autres plaintes appareil locomoteur ou autres systèmes Grégory Dermience D.O. Service d Ostéopathie Hôpitaux Iris Sud Assistant FSM-ULB Antécédents (médicaux, chirurgicaux ) Traitements passés et actuels (efficacité / tolérance) Examen clinique Palpation des principales structures anatomiques Analyse fonctionnelle globale Déchaussé et déshabillé Palpation osseuse Marche: Déroulement du pas, appui, testing musculaire Sautillement, accroupissement Inspection Anomalie zone d appui Arche longitudinale interne (pied plat, pied creux) Déformation Téguments: œdème, hématome, troubles trophiques, T, nodules, Face interne Hallux Art. métarso-phalangienne 1 er Métatarsien Art. tarso-métatarsienne 1 er cunéiforme Naviculaire (tubérosité) Talus (tête col joue antéro-int. trochlée processus postérieur) Malléole interne Calcanéum (sustentaculum tali) Palpation des tissus mous Face externe 5 ème orteil Art. métatarso-phalangienne 5 e métatarsien (processus styloïde) Art. tarso-métatarsienne Cuboïde (sillon du long fibulaire) Art. transverse du tarse Calcanéum (Crête des fibulaires) Sinus du tarse Structures tendineuses Face antérieure et externe Tendon du tibial ant. Tendon de l ext. propre de l hallux Tendon de l ext. commun des orteils Tendons des fibulaires Gouttière rétro-malléolaire interne Tendon du tibial post. Tendon du lg fléch. de l hallux Tendon du lg fléch. commun des orteils 1

2 Structures ligamentaires Lig. collatéral latéral - talo-fibulaire ant. - calcanéo-fibulaire - talo-fibulaire post. Lig. tibio-fibulaire ant. et inf. Lig. tibio-fibulaire post. et inf. Lig. collatéral médial (deltoïdien) - tibio-talaire post. - tibio-calcanéen - tibio-naviculaire - tibio-talaire ant. Lig. bifurqué Lig. calcanéo-cuboidien dorsal Tests cliniques principaux Test en varus équin Test de compression Membrane interosseuse/syndesmose tibia fibula Tête de la fibula Diaphyse de la fibula ou du tibia Test du Tiroir antérieur Pied position neutre (90 ) Normalement arrêt net et ferme après un déplacement minime + si mvt > 0,5 cm ou absence d arrêt ferme Lésion LTFA ou syndesmose tibio-fibulaire inf. Test du glissement sous-talaire Talus maintenu en position neutre Varus valgus du calcanéum Evaluation de l amplitude du mvt p/r au côté sain Lésion du lig en haie de l art. sous-talienne Test de l art. transverse (Chopart) Arrière-pied fixe Mvt de pro/supination et add/abd de l avt-pied Laxité douleur lésion ligamentaire Testings et lésions musculaires Test de Thompson Tendon d Achille Comparaison équin du pied Compression douce du mollet Rupture si cheville immobile ou F.P. minime Test de l impingement syndrom Pression du pouce sur la cheville en antéro-lat. F.P. vers F.D. en maintenant la pression + si D+ de la pression plus importante en F.D. Tibial postérieur Pa. D.D., pied en F.P., orteils relevés. Opposition à la rotation interne du pied. Ténosynovite Oedème rétro-malléolaire D+ à la pression rétro-malléolaire interne D+ à la contraction Enthésopathie naviculaire Rupture Affaissement de l'arche interne Pied en abduction Absence de réduction du valgus calcanéen en montée en pointe 2

3 Tibial antérieur Fl. Propre hallux Test isométrique en flexion contrariée de l hallux D+ souvent associées à un gonflement de la gouttière rétro-malléolaire interne Palpation Sustentaculum Tali Fl. commun des orteils Principalement ténosynovite D+ rétro-malléolaire interne ou sous la malléole D+ croisement Fl. hallux (danseur) Oedème rétro et sous-malléolaire Le patient en D.D, pied en F.P. F.D. et supination du pied contre résistance. Tendinopathie par conflit D+ ant. avec gonflement inflammatoire du Palpation d+ et crépitation D+ à l étirement et au testing isometrique Enthésopathie D+ à la palpation 1 er cunéiforme base 1 er méta Souvent confondu avec une arthropathie cunéo-métatarsienne ou une hypothétique fracture de la base du 1er métatarsien Long extenseur de l Hallux Œdème, tuméfaction D+ à la pression et lors de l étirement en flexion plantaire D+ lors du testing isométrique Conflit sous le ligament annulaire Ergonomie des chaussures, impactions répétitives (foot, karaté ) Long et court fibulaires Tendinopathie incluant le syndrome fissuraire du court fibulaire Instabilité des tendons fibulaires Extenseur commun des orteils Tuméfaction douloureuse crépitante D+ à la pression, à l étirement, mais également lors du testing isométrique Ténosynovite ou tendinopathie corporéale Oedème, tuméfaction rétro-malléolaire externe Parfois crépitation D+ reproduite à l étirement et testing en éversion Fissuration au niveau de la pointe de la malléole Syndrome d instabilité des fibulaires Altération du système de contention Au niveau du rétinaculum sup. en arrière de la malléole Peu fréquent mais non exceptionnel Plus souvent le court fibulaire Traumatisme initial F.D. forcée brutale sur un pied en inversion avec contraction vive Histoire d entorse lat. avec signe de gravité Craquement, sensation de déchirure, de déboitement Sympt. rétro-malléolaires avec tuméfaction précoce et importante Plus tardivement, hématome suivant le trajet de la gouttière et face lat. calcanéum Palpation d+ Possibilité de reproduction de la luxation Tendon d Achille Rupture Dépression ou rupture à la palpation Test de Thompson + F.P. possible mais pas contre résistance Tendinopathie Douleur A l'étirement : F.D. passive en charge, les talons restant au contact du sol Lors des tests dynamiques en charge : la montée en monopodal, le sautillement bi- puis monopodal A la palpation : depuis l'insertion basse jusqu'à la région myo-tendineuse présence éventuelle de nodule 3

4 Ténosynovite Les tendinopathies corporéales -Nodulaire Lésion la plus souvent rencontrée Formation d'une ou plusieurs zones cicatricielles au sein du tendon après micro-ruptures tendineuses (ou parfois rupture partielle) D+ au dérouillage passant à l'échauffement D+ post-effort voire permanente -Fusiforme Epaississement régulier et allongé du corps du tendon Tendon est globalement douloureux à la palpation Poussées douloureuses avec empâtement du tendon Jamais de crépitation ou de signes inflammatoires locaux Gonflement et chaleur locale Phénomènes de friction dans la gaine Crépitation à la palpation Tendinopathie d'insertion ou enthésopathie Talalgie postérieure avec tuméfaction variable du calcaneum D+ face postérieure du calcaneum au niveau de la zone d'insertion du tendon. La bursite pré-achilléenne et Maladie de Haglund Aponévrosite ou fascite plantaire Inflammation de l aponévrose plantaire à son insertion calcanéenne Inflammation nodulaire ou microruptures plus distalement Surmenage ou anomalies statiques D+ de type mécanique (marche, course, après repos prolongé) Présence éventuelle d une exostose (épine) calcanéenne Test F.D de la cheville et du gros orteil D+ majorée à la palpation Lésions d origine traumatique Rx cheville? (Règles d Ottawa) Incapacité d exécuter 4 pas en supportant tout le poids du corps D+ osseuse localisée au bord postérieur ou à l extrémité d une malléole Rx pied? (Règles d Ottawa) Incapacité d exécuter 4 pas en supportant tout le poids du corps D+ osseuse localisée au niveau du naviculaire, du cuboïde, du calcanéum ou de la base du 5 e métatarse Lésions traumatiques à rechercher Fracture de la fibula Fracture du tibia Déchirure de la membrane interosseuse/de la syndesmose Rupture du tendon d Achille Lésion du LTFA Fracture du 5 e métatarsien Fracture du naviculaire Fracture du calcanéum Déchirure du lig. deltoïdien/ Fracture-arrachement de la M.I. Déchirure du complexe ligamentaire ext./ Arrachement de la M.E. Subluxation des tendons des fibulaires Lésion neuro-vasculaire Entorse latérale de la cheville Bien confirmer le diagnostic, évaluer au mieux la gravité des lésions et les éventuelles lésions associées Classification en 3 grades Grade 1: Elongation sans rupture - Marche normale - Gonflement latéral modéré - Varus passif sensible - Tiroir ant indolore - Palpation du LTFA ou du LCF sensible 4

5 Grade 2 : Rupture partielle - Boiterie d esquive - Gonflement antérolatéral - Ecchymose latérale - Varus passif douloureux - Tiroir ant sensible - Palpation LTFA ou LCF douloureuse Grade 3 : Rupture totale d au moins un faisceau - Craquement initial - Douleur initiale forte syncopale - Marche difficile voire impossible - Gonflement antérolatéral puis global - Ecchymose latérale puis diffuse - Varus passif + - Tiroir antérieur + - Palpation LTFA et/ou LCF et LCM douloureuse Sous-estimation des ruptures du LTFA et LCF par l évaluation clinique. Sensibilité et spécificité du diagnostic entre le 3 e et 5 e jour post traumatique (89 et 70% contre 71 et 33% ds 24h) Importance expérience examinateur et réactivité du patient (appréhension, défense, seuil douleur) Van Dijk et al. Diagnosis of ligament rupture of the ankle joint. Acta Chir Scand 1996 Clinique et imagerie sont complémentaires pour approcher au mieux la réalité des lésions anatomiques. NE PAS CONFONDRE UNE ENTORSE AVEC D AUTRES TRAUMATISMES DE LA CHEVILLE. Fracture d une des deux malléoles Fracture du dôme supéro-latéral du talus Luxation des tendons des muscles fibulaires Arrachement de la styloide du 5 e métatarse Lésion de la syndesmose tibio-fibulaire Entorse de l interligne de Chopart Lésions isolées de la syndesmose tibiofibulaire - Lésion en rot. ext. excessive et F.D. (tension max) - Fréquemment associée à une atteinte du lig. coll. Médial - D+ face lat et ant. de la cheville irradiant vers la jambe s aggravant lors de la mise en charge - Si gonflement, en avant de la malléole ext. - Palpation d+ au niveau de l interligne tibiofibulaire (pli de flexion) Test Mise en F.D. forcée Rot. ext. du pied, cheville et gx à 90 Entorse du Chopart latéral Peu de lésion du côté médial car plus grande mobilité - Lésion ligamentaire la plus fréquente au niveau du pied - Mécanisme lésionnel en sup. brutale du médiotarse en appui - D abord lésion du LCCD puis LB - Tests de mobilité des art. distales jusqu à la médiotarsienne - Palpation d+ des structures ligamentaires - Eliminer les principaux diagnostics différentiels: Fractures des bases des 5 e,4 e, 3 e métas, entorse lat cheville, atteinte des fibulaires, Lésions d origine post- traumatique Syndrome du sinus du tarse - Déchirure totale ou partielle du lig. talo-calcanéen interosseux (lig. en Haie) lors d une supination forcée Les différentes étiologies peuvent être : - Ancien traumatisme : fracture malléolaire, du calcanéus, entorse - trouble statique : varus de l arrière-pied - Instabilité sous-talienne à la marche augmentant sur terrain irrégulier - Stabilité en unipodal est très difficile et très douloureuse : Diagnostic différentiel à faire dans le cadre d instabilité chronique de cheville avec une insuffisance du lig. lat. ext. - D+ latérale et diffuse mais a tendance à se localiser au niveau du ST - D+ reproduite à la palpation de l orifice externe du ST 5

6 L'impingement Syndrom de la cheville Syndrome du carrefour postérieur de la cheville D+ externe de la cheville sans laxité clinique ni radiologique Conflit mécanique antéro-externe touchant le carrefour tibio-talo-fibulaire (voir test) Conflit particulièrement en F.D. ou ext. de la cheville Masse cicatricielle hypertrophique se développant aux dépens des faisceaux ant. et moyen du lig. Lat. ext. après une entorse Réparation lig. anarchique accompagnée d une synovite inflammatoire Ensemble des pathologies de la région post. de la cheville au niveau des tubercules post. du talus essentiellement provoquées par des mvts répétés de F.P. forcée du pied D+ en hyper-f.p. passive et à la palpation post. lat. ou médiale Les sports les plus impliqués: le football, la danse et l'escrime Diagnostics différentiels Le conflit postérieur aigü Un mouvement très violent de flexion plantaire Craquement peut être entendu Gonflement fréquent dans la fossette entre la malléole int. en avant et le tendon d Achille en arrière Parfois fracture tubercule ou Trigone Le conflit postérieur chronique ATCD de traumatisme et en particulier d'une entorse Souvent fracture os trigone passée inaperçue D+ post., d'apparition progressive, essentiellement à la marche en terrain irrégulier, à la descente des escaliers ou lors du sport Avec le tps, dérouillage matinale et diminution progressive des ampl. art. et de l hyper-f.p. Métatarsalgies Névrome de Morton Fibrose périneurale entrainant une compression d un nf dig. plant. entre les têtes métatarsiennes Principalement 3 e espace interdigital puis 2 e F > H D+ paroxystique en décharge électrique, brulure, paresthésie au niveau orteils survenant la marche, la course ou lors des sauts Tests Signe de la sonnette: pression digitale, voire une percussion Signe de Lasègue de l orteil: hyper extension de MTP douloureuse Signe de Mulder: douleur à la pression transversale de l'avant pied Hypoesthésie en «feuillets de livres» Fracture de fatigue des contraintes, surtout de façon inhabituelle, ou brutale D+ et oedème parfois majeur D+ à la palpation précise de la zone, D+augmentée à la percussion de l os atteint. + souvent 2 ème méta D+ deviennent permanentes et de type mécanique diminuant à l arrêt de l effort et disparaissant totalement au repos. Course à pied principal sport pourvoyeur 48 % sur le tibia 25 % sur les métatarses (os longs du pied) 10 % sur la fibula 7 % sur la hanche, le fémur ou le col fémoral 7 % sur les tarses (os du pied) 2 % sur le calcanéum (talon) 1 % sur les sésamoïdes (petits os sous le gros orteil) 6

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied

Métatarsalgies. Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique. Le pied : sujet complexe!? Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Douleurs «non traumatiques» du pied en pratique clinique Dr Thierry Fulpius Consultation du pied Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... Service de rhumatologie / HUG 27 août

Plus en détail

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG

Biomécanique de la marche. Douleurs du pied en pratique clinique. Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied. Service de rhumatologie / HUG Douleurs du pied en pratique clinique Dr. Thierry Fulpius Consultation du pied Service de rhumatologie / HUG Le pied : sujet complexe!? Anatomie... Biomécanique... Chaussure... 16 septembre 2009 Douleur

Plus en détail

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia

Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Les instabilités chroniques de la cheville D. Saragaglia Service de chirurgie orthopédique et de traumatologie du sport. CHU de Grenoble, hôpital sud. Introduction Entorses de la cheville -> très fréquentes

Plus en détail

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique

Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique Des métatarsalgies statiques aux pathologies de l avant-pied: Démembrement clinique 1980 2004 P. ABOUKRAT Consultation de podologie. CHU Hôpital Lapeyronie - Montpellier Diagnostic aisé, l origine reste

Plus en détail

La baropodométrie dynamique

La baropodométrie dynamique La baropodométrie en chirurgie du pied Bordeaux le 27 mars 2004 La baropodométrie dynamique dans la chirurgie des troubles statiques du pied Docteur E. Toullec Centre de Chirurgie du Pied Polyclinique

Plus en détail

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Suzanne Leclerc MD, Ph.D., Diplômée Médecine du Sport (ACMS) et France Brunet Pht. Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE DES ENTORSES DE CHEVILLE DE L ADULTE AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 111 Version n 1 Créé le 01-10-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJ ET DEFINITIONS Organiser

Plus en détail

CAT devant un traumatisme du pied

CAT devant un traumatisme du pied CAT devant un traumatisme du pied Entorse de la cheville du ligament latéral externe (LLE) : Important : Il vaut mieux faire une radio pour rien, que passer à côté d une fracture. Traitement chirurgical

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

Biomécanique des pathologies de contraintes de l avant-pied et du médio-pied

Biomécanique des pathologies de contraintes de l avant-pied et du médio-pied Les Entretiens de Bichat Podologie 2013 Biomécanique des pathologies de contraintes de l avant-pied et du médio-pied C. Cazeau* * Clinique Geoffroy saint-hilaire, 59 rue Geoffroy Saint-Hilaire, 75005 Paris,

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

LE PIED DU SPORTIF. A. BENBOUZID EHS Ben Aknoun Alger. I8ème Congrès National de la SACOT. Oran 2-4 décembre 2011

LE PIED DU SPORTIF. A. BENBOUZID EHS Ben Aknoun Alger. I8ème Congrès National de la SACOT. Oran 2-4 décembre 2011 LE PIED DU SPORTIF A. BENBOUZID EHS Ben Aknoun Alger I8ème Congrès National de la SACOT Oran 2-4 décembre 2011 Le pied Organe de support et de mouvement, caractéristique de l espèce humaine Fonctions :

Plus en détail

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE

LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE LES ENTORSES RECENTES DE CHEVILLE Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Traumatologie du Sport Centre de traumatologie du sport de La Défense Diplôme d université de podologie du sport EPIDEMIOLOGIE 6000

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

Table des matières des pathologies

Table des matières des pathologies Table des matières des pathologies Membre supérieur Compression du nerf cubital Épicondylite Syndrome du tunnel carpien Ténosynovite de De Quervain Syndrome du tunnel carpien Il s agit d une douleur ressentie

Plus en détail

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation 1. a) Observation statique a) Debout, plans frontal, sagittal et horizontal Attitude antalgique une douleur dans la région du genou induit

Plus en détail

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus»

«pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» LE PIED AU TRAVAIL «pied plat» «pied creux» «pied valgus» «pied varus» 26 os - 31 articulations Des Muscles intrinsèques ++ Des Muscles extrinsèques ++ Les combinaisons sont nombreuses LES LESIONS DU PIED

Plus en détail

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE

OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE OSTEOCHONDROSES DE CROISSANCE Les ostéochondroses de croissance sont également appelées ostéochondrites ou apophysites qui n est pas une pathologie inflammatoire mais une pathologie de surmenage mécanique

Plus en détail

Sémiologie de la hanche

Sémiologie de la hanche Sémiologie de la hanche Sémiologie de la hanche Recherche antécédents Pédiatriques Ressaut de hanche, rhume de hanche, arthrite septique, ostéochondrite, épiphysiolyse Familiaux de luxation congénitale

Plus en détail

KAUX Jean-François WANG François

KAUX Jean-François WANG François Atteintes neurologiques périphériques du pied KAUX Jean-François WANG François Généralités Etiologies Traumatique fracture entorse ( ± hématome secondaire) luxation plaie par balle ou arme blanche Iatrogène

Plus en détail

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse

ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES. La structure osseuse Dr David GONNELLI ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES La structure osseuse ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Les articulations ANATOMIE SIGNES FONCTIONNELS SIGNES PHYSIQUES Le muscle

Plus en détail

Entorses Latérales de l'articulation Talo-Crurale

Entorses Latérales de l'articulation Talo-Crurale 1 Entorses Latérales de l'articulation Talo-Crurale O. Laffenêtre, D. Chauveaux, J.C. Le Huec Université Victor Segalen Bordeaux 2 I) Introduction Les traumatismes de la cheville et du médio-pied représentent

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

S. Zaltni Belhadj Service de Rhumatologie Hôpital Mongi Slim La Marsa

S. Zaltni Belhadj Service de Rhumatologie Hôpital Mongi Slim La Marsa Les talalgies de l adulte S. Zaltni Belhadj Service de Rhumatologie Hôpital Mongi Slim La Marsa Decembre 2012 Qu est ce que cest? c est? Talalgies= douleurs au talon Douleur plantaire Latérale interne

Plus en détail

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL

SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL SOFMMOO 2008 docteur D.CYPEL Co-fondateur de la spécialité de Rééducation et Réadaptation fonctionnelle, et membre permanent du jury parisien. Ancien chef de service de MPR à l hôpital Foch (Suresnes).

Plus en détail

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE

THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE UNIVERSITÉ PARIS DIDEROT - PARIS 7 F A C U L T É D E M É D E C I N E Année 2014 n THÈSE POUR LE DIPLÔME D ÉTAT DE DOCTEUR EN MÉDECINE PAR PARIENTE BENHAMOU Anaïs Née le 12 Janvier 1984 à Paris 14 ème arrondissement

Plus en détail

PRISE EN CHARGE : Le point de vue du chirurgien orthopédiste Dr Nicolas CELLIER Service de chirurgie orthopédique et traumatologique Pr Asencio CHU Carémeau - Nîmes 27 septembre 2012 - Nîmes Indispensable

Plus en détail

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P.

seminaires iris La boiterie de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. La boiterie de l enfant La boiterie Les pièges de l enfant Les pièges Dr Jacques Magotteaux CHU Liège Dr Jacques Magotteaux CHU Sart Tilman Mme C. Etienne E.P. Liège Liège Caractéristiques de la boiterie

Plus en détail

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE

Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE Chapitre 6. LES MUSCLES DU PÉDALAGE «Une description anatomique doit être complète, précise, simple, mais en même temps suggestive.» Henry ROUVIÈRE, Préface à l Anatomie humaine, descriptive et topographique,

Plus en détail

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT

Le genou du cycliste. Aspects cliniques et technopathiques. Jacky MAILLOT Le genou du cycliste Aspects cliniques et technopathiques Jacky MAILLOT Colloque national du cyclisme FFC Monaco le 10 octobre 2009 Pourquoi Gonalgie? Rien de plus facile que de pédaler. Sport en décharge

Plus en détail

Orthopédie Sémiologie et traumatologie de la cheville et du pied

Orthopédie Sémiologie et traumatologie de la cheville et du pied Université Paris-VI Orthopédie Sémiologie et traumatologie de la cheville et du pied DCEM 2005-2006 Pr. Jean-Luc Lerat, Faculté de Médecine Lyon-Sud Mise à jour : 18 janvier 2006 2/107 Orthopédie Sémiologie

Plus en détail

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires

Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires Traitement chirurgical des tendinopathies chroniques et des séquelles de lésions musculaires DR ROCH MADER SERVICE DE CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE ET TRAUMATOLOGIQUE H ÔPITAL SUD - CHU DE GRENOBLE Plan Tendinopathies

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE MAIS AUSSI. Les douleurs référées et irradiées EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE «Les pièges et difficultés» Quand le patient décrit sa douleur de hanche, il évoque une région douloureuse et non l articulation coxo-fémorale La souffrance de la coxo-fémorale

Plus en détail

Fonction et innervation des Muscles

Fonction et innervation des Muscles Muscles Insertions : Adduction (rapproche) Sous centre de rota tete humerale Mémo : Imaginer le mouvement où le muscle se contracte ça donne sa fonction. (Si se contracte en flexion = flechisseur, en extension

Plus en détail

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiches pathologies du danseur Inflammation d un tendon ou des structures avoisinantes résultant d une surcharge de travail ou d une contrainte anormale. 4 stades (du

Plus en détail

Pied enfant sportif KAUX J-F. Médecine Physique CHU Sart-Tilman. jfkaux@chu.ulg.ac.be. CIU Médecine du Sport

Pied enfant sportif KAUX J-F. Médecine Physique CHU Sart-Tilman. jfkaux@chu.ulg.ac.be. CIU Médecine du Sport Pied enfant sportif KAUX J-F Médecine Physique CHU Sart-Tilman 1 jfkaux@chu.ulg.ac.be Plan Ostéodystrophies Lésions talus Entorses cheville Os surnuméraires Dermatose plantaire juvénile 2 I. Ostéodystrophies

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert

Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Tendinites du poignet et de la main méconnues? L. Obert Service d Orthopédie, d de Traumatologie, de Chirurgie Plastique et Reconstructrice et assistance Main Pr OBERT, Pr GARBUIO, Pr TROPET - C.H.U. Jean

Plus en détail

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010

Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 C. Gable - DUHAM 2010 Les orthèses provisoires en pathologie traumatique LES FRACTURES DIGITALES LA MAIN COMPLEXE LES ENTORSES DIGITALES Institut Régional de Réadaptation Nancy DUHAM 2010 Colette Gable,

Plus en détail

Les anomalies des pieds des bébés

Les anomalies des pieds des bébés Les anomalies des pieds des bébés Pierre Mary Consultation d orthopédie pédiatrique Service d orthopédie et de chirurgie réparatrice de l enfant Hôpital Jean Verdier Hôpital Trousseau Comment étudier un

Plus en détail

Anatomie générale du système musculaire strié

Anatomie générale du système musculaire strié Anatomie générale du système musculaire strié La morphologie et l anatomie fonctionnelle distingue le système musculaire squelettiques ou strié qui sera l objet de ce cours et dont les muscles peuvent

Plus en détail

Centre podiatrique Lambert. Dr. Keven Lambert, Podiatre

Centre podiatrique Lambert. Dr. Keven Lambert, Podiatre Centre podiatrique Lambert Dr. Keven Lambert, Podiatre Objectif de la présentation Distinguer les cors et les verrues plantaires et résumer les différents traitements utilisés par les podiatres Évaluer

Plus en détail

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie

Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie Différence sémiologique entre une douleur de hanche et une cruralgie J ai mal à la hanche : 9/10 ce n est pas la hanche, en tout cas pas la coxo-fémorale! Le plus souvent douleur en regard du grand trochanter

Plus en détail

Marche normale et marche pathologique

Marche normale et marche pathologique Marche normale et marche pathologique Pr. JM Viton, Dr. L. Bensoussan, Dr. V. de Bovis Milhe, Dr. H. Collado, Pr. A. Delarque Faculté de Médecine, Université de la Méditerranée, Fédération de Médecine

Plus en détail

3 % = résultat. décevant

3 % = résultat. décevant 3 % des hanches prothésées = résultat décevant Les difficultés après arthroplastie totale de hanche sont d autant plus mal vécues que l opération est réputée pour ses bons résultats. plus de 25 CAUSES

Plus en détail

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!!

Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! Institut de Thérapie Manuelle de Paris!!!! LES LEVÉES DE TENSION Principe Obtenir un relâchement musculaire en pratiquant une contraction musculaire de 6 secondes puis un étirement lors du relâchement

Plus en détail

Apport de l ostéopathie dans la pathologie des pieds bots varus équins: Etude intelligente de cas sur un enfant de 3 ans.

Apport de l ostéopathie dans la pathologie des pieds bots varus équins: Etude intelligente de cas sur un enfant de 3 ans. Institut Supérieur d Ostéopathie de Paris Mémoire de fin d études Département des Mémoires Année Universitaire 2012-2013 Apport de l ostéopathie dans la pathologie des pieds bots varus équins: Etude intelligente

Plus en détail

SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE

SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE CHEVILLE PIED J-L Lerat Faculté Lyon-Sud 2 SÉMIOLOGIE TRAUMATOLOGIE de la CHEVILLE et du PIED 1 RAPPEL ANATOMIQUE DU PIED 3 ANATOMIE DE SURFACE - PALPATION 3 MOBILITÉ DE LA CHEVILLE

Plus en détail

de pression corporelle sur son support et l'ajuste par rapport à la position de la projection du centre de gravité.

de pression corporelle sur son support et l'ajuste par rapport à la position de la projection du centre de gravité. BESSOU " Le pied, interface privilégiée de l'espace corporel avec l'environnement du sol apparaît beaucoup plus comme un organe d'équilibration que comme un simple organe de support. Il contrôle la position

Plus en détail

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE

EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE EVALUATION DE LA CAPACITE FONCTIONNELLE AU TRAVAIL ET PODOLOGIE Docteur Agnès ROULET CCPP MONTPELLIER DU Podologie Janvier 2014 POURQUOI EVALUER LA CAPACITE FONCTIONNELLE LORS D UNE ATTEINTE DU PIED? Proposer

Plus en détail

Entorse de la cheville

Entorse de la cheville 514-412-4400, poste 23310 2300, rue Tupper, C-831, Montréal (QC) H3H 1P3 Entorse de la cheville Information et réadaptation Une entorse de la cheville est une élongation ou une déchirure des ligaments

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

LESIONS PERI- ARTICULAIRES ET LIGAMENTAIRES DU GENOU, DE LA CHEVILLE ET DE L'EPAULE

LESIONS PERI- ARTICULAIRES ET LIGAMENTAIRES DU GENOU, DE LA CHEVILLE ET DE L'EPAULE LESIONS PERI- ARTICULAIRES ET LIGAMENTAIRES DU GENOU, DE LA CHEVILLE ET DE L'EPAULE Question Dr Romain ROUSSEAU Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital de la Pitié Salpétrière APHP

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

La contention. Application pratique. Le choix unanime des professionnels de la santé et des sportifs

La contention. Application pratique. Le choix unanime des professionnels de la santé et des sportifs La contention Application pratique par BSN medical Le choix unanime des professionnels de la santé et des sportifs Soyez sûrs de vos bandes adhésives élastiques La qualité originale depuis 1931 Comme vos

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

Échographie normale et pathologique du grand pectoral

Échographie normale et pathologique du grand pectoral Échographie normale et pathologique du grand pectoral JL Brasseur, N Gault, B Mendes, D Zeitoun-Eiss, J Renoux, P Grenier G H Pitié-Salpêtrière Introduction La pathologie du grand pectoral est relativement

Plus en détail

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical

Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Information supplémentaire 3 Quel que soit le matériel d ostéosynthèse, un certain nombre de principes permettent de bien conduire le geste chirurgical Installation Sur table normale, en décubitus dorsal

Plus en détail

LES SYNDROMES CANALAIRES NEUROLOGIQUES DE LA JAMBE ET DU PIED

LES SYNDROMES CANALAIRES NEUROLOGIQUES DE LA JAMBE ET DU PIED LES SYNDROMES CANALAIRES NEUROLOGIQUES DE LA JAMBE ET DU PIED F. LEDON Chirurgie orthopédique Institut Nollet 23 rue Brochant 75017 Paris francoise.ledon@free.fr RAPPEL ANATOMIQUE des NERFS du MEMBRE INFERIEUR.

Plus en détail

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge

Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge Syndrome d Ischémie Musculaire d Effort (S.I.M.E.) ou Syndrome de loge 1. Données épidémiologiques du syndrome de loge chronique d effort de jambe - a. La prédominance masculine est très nette, allant

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter

Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Les lésions musculo- tendineuses Erreurs à éviter Th. Bégué Service de Chirurgie Orthopédique, Traumatologique et Réparatrice Hôpital Antoine Béclère Université Paris- Sud, laboratoire CIAMS- STAPS EA

Plus en détail

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire

LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire LA PATHOLOGIE RACHIDIENNE Le Rachis Lombaire Chivoret Nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur RAPPELS ANATOMIQUES LA VERTEBRE LOMBAIRE Le corps vertébral L arc postérieur - l apophyse épineuse

Plus en détail

GUIDE DES ETIREMENTS

GUIDE DES ETIREMENTS GUIDE DES ETIREMENTS http://www.exercicesdetirement.com Les étirements: Les étirements (ou stretching) sont le pont entre la vie sédentaire et la vie active. Grâce aux étirements, nous pouvons maintenir

Plus en détail

Compression Nerf ulnaire coude

Compression Nerf ulnaire coude Compression Nerf ulnaire coude site de compression Arcade du cubital antérieur Défile epitrochléoolécranien Atteinte Nerf ulnaire Parésthésie D4-D5 Perte de force : interosseux 1 Compression Nerf ulnaire

Plus en détail

Tendinopathies de la main et du poignet

Tendinopathies de la main et du poignet 19 Tendinopathies de la main et du poignet Généralités Ténosynovite sténosante des doigts et du pouce (doigts à ressaut) Tendinite du flexor carpi radialis Tendinite des fléchisseurs au poignet Tendinite

Plus en détail

Les douleurs à l avant-pied

Les douleurs à l avant-pied Les affections du pied Les douleurs à l avant-pied de quoi «métatarsalgie-t-il»? André Roy 4 M me Thérèse Piedpointue, 48 ans, directrice des Relations internationales pour une grande entreprise d aéronautique

Plus en détail

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER?

POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? POURQUOI FAUT-IL S'ECHAUFFER? Il faut s'échauffer pour: être en sécurité dès le début : une activité physique progressivement plus intense est indispensable pour ne pas mettre son coeur, ses artères, ses

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

LE COUDE PATHOLOGIE NERVEUSE

LE COUDE PATHOLOGIE NERVEUSE LE COUDE PATHOLOGIE NERVEUSE DIU de Pathologie Locomotrice liée à la Pratique du Sport Sophie GROSCLAUDE Clinique du Parc LYON Jérôme Garret-Christophe Lévigne PATHOLOGIE MICROTRAUMATIQUE SPORT Compression

Plus en détail

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick

Travail sécuritaire NB. Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Travail sécuritaire NB Lignes directrices en matière de durée d invalidité du Nouveau-Brunswick Édition : juillet 2009 Table des matières Introduction et utilisation...page 7 Renonciation...Page 8 Remerciements...Page

Plus en détail

J AI MAL AU GENOU. Que dois-je faire? Dr Norbert TEISSEIRE- Rhumatologue-MMO (médecine manuelle ostéopathie)

J AI MAL AU GENOU. Que dois-je faire? Dr Norbert TEISSEIRE- Rhumatologue-MMO (médecine manuelle ostéopathie) J AI MAL AU GENOU. Que dois-je faire? Dr Norbert TEISSEIRE- Rhumatologue-MMO (médecine manuelle ostéopathie) Le diagnostic d une douleur du genou est sans doute l un des plus délicats à poser, si l on

Plus en détail

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice)

Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive. Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Conférence d Enseignement : Traumatismes des doigts longs en pratique sportive Didier FONTES (Paris), Bruno LUSSIEZ (Nice) Préambule n Reste-t-il des problèmes dans le diagnostic et le traitement des lésions

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire

LES ETIREMENTS. Notions de base. Sommaire LES ETIREMENTS Notions de base Sommaire Mise en garde Un minimum de connaissances anatomiques et physiologiques Choix des étirements : tableau synthétique Quelques exemples d'étirements fréquemment utiles:

Plus en détail

Collection Soins infirmiers

Collection Soins infirmiers Collection Soins infirmiers Une production du Université de Caen Basse-Normandie Traumatologie : traitements des fractures Dr. J-P de ROSA CH. AVRANCHES-GRANVILLE Fractures diagnostic 2 Fractures-diagnostic

Plus en détail

Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests

Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests Robillard Nicolas 19/01 2010 Monsieur Y, 38 ans, a consulté pour une douleur à la face postéro-médiale de son genou droit. La douleur

Plus en détail

Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale

Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale Chapitre80 Pièges et diagnostics alternatifs d une douleur inguinale J. RODINEAU Si l on part du principe que les douleurs inguinales vues dans un service d urgence correspondent en premier lieu à une

Plus en détail

Genou non traumatique

Genou non traumatique Epidémiologie Genou non traumatique Laure Brulhart (Paola Chevallier) 25 37% des patients >50 ans souffrent de gonalgie 50% restriction dans les AVQ 33% consultent leur généraliste Facteurs associés avec

Plus en détail

LA PRESCRIPTION DES SEMELLES ORTHOPEDIQUES

LA PRESCRIPTION DES SEMELLES ORTHOPEDIQUES FMC - PAYS DE MORLAIX JEUDI 22 SEPTEMBRE 2011 LA PRESCRIPTION DES SEMELLES ORTHOPEDIQUES Docteur Jean-Pierre LEPINAY Melle Maïwenn ROBIN, Pédicure-Podologue M. Yoann DELMAS, Pédicure-Podologue A-RAPPELS

Plus en détail

Le guide de la Santé du. Pied. 1 personne sur 5 a besoin de consulter un professionnel du pied.

Le guide de la Santé du. Pied. 1 personne sur 5 a besoin de consulter un professionnel du pied. Le guide de la Santé du Pied 1 personne sur 5 a besoin de consulter un professionnel du pied. Petit cours d histoire Les origines... À l origine, l homme marchait pieds nus sur des sols irréguliers. Avec

Plus en détail

Articulations du coude et de l avant-bras

Articulations du coude et de l avant-bras Articulations du coude et de l avant-bras 1 Articulation du coude 1.1 Définition Le coude est l articulation intermédiaire du membre supérieur. Elle comprend trois articulations distinctes entre l humérus,

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

Accidents musculaires. Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre

Accidents musculaires. Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre Accidents musculaires Dr Marie-Eve Isner-Horobeti Praticien Hospitalier Service de Médecine Physique et de Réadaptation CHU Strasbourg-Hautepierre I. Lésions musculaires aiguës Classification Clinique

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS

BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS BACCALAURÉAT ÉPREUVE D ÉTIREMENTS Contrôle adapté BAC EPS Séries générales et technologiques PRÉSENTATION DE L ÉPREUVE D ÉTIREMENTS PRINCIPE D ÉLABORATION DE L ÉPREUVE : Le candidat dispose de 10 à 15

Plus en détail

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM

FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM FORGENI Soirée de formation du 25/09/2014 Orthèses du membre supérieur. Cette soirée a reçu un agrément FAF PM Résumé de la soirée et conclusions du Dr Brigitte CHAPOT par rapport aux pathologies traitées

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Strasbourg pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

ANOMALIES DE LA MARCHE

ANOMALIES DE LA MARCHE ANOMALIES DE LA MARCHE JOURNEE D ETUDE PEDIATRIE ATELIER D ORTHOPEDIE TROUBLES de la DEMARCHE autant d étapes«physiologiques» PIEDS DEFORMES Docteur, Jean a 10 jours, ses pieds sont déformés qu en pensez

Plus en détail

ESCALADE. quand ça va mal. diumum Trient Septembre 2007. Dorées face Sud. Jacques Richon Chirurgien Guide de montagne

ESCALADE. quand ça va mal. diumum Trient Septembre 2007. Dorées face Sud. Jacques Richon Chirurgien Guide de montagne Dorées face Sud diumum Trient Septembre 2007 ESCALADE quand ça va mal Jacques Richon Chirurgien Guide de montagne Fredéric Moix Ostéopathe Grimpeur Grimpe Activité de quadrupède Tractions des membres supérieurs

Plus en détail