Famille de produits LABINTEGRATION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Famille de produits LABINTEGRATION"

Transcription

1 Bienvenue

2 Famille de produits LABINTEGRATION LOGICIELS 2 TESTLOOP C Logiciel complet, couvert dans cette formation Il est essentiel de l'avoir pour utiliser TESTLOOP O, TESTLOOP S et TESTLOOP MONITOR. TESTLOOP O O veut dire opérateurs. Ce logiciel ne permet que de faire des essais. Les procédures ni les paramètres ne sont accessibles donc aucune possibilité d'édition. TESTLOOP S Logiciel pour l'affichage des courbes CSP (contrôle statistique du procédé) et la production de rapports TESTLOOP X X pour express! Interface ordinateur qui permet d'effectuer des tests comme si c'était la console manuelle d'un instrument. Juillet 2014, il affichera aussi la courbe, calculera plus de résultats et fera le stockage de données. TESTLOOP MONITOR Affichage d'une courbe CSP en temps réel, au fur et à mesure que les essais se font. Très pratique pour ceux responsables d'un programme de production mais qui ne veulent pas toujours courir au laboratoire pour obtenir les résultats. TESTLOOP D Livraison prévue pour la fin 2014 pour notre logiciel d'essai dynamique pour instruments d'essai en fatigue.

3 Famille de produits LABINTEGRATION INSTRUMENTS NEUFS 1 kn LABPRO 1 / LABEXPERT kn LABPRO 2 / LABEXPERT 2

4 Famille de produits LABINTEGRATION INSTRUMENTS NEUFS 5 kn LABPRO 5 / LABEXPERT kn LABPRO 10 / LABEXPERT 10

5 Famille de produits LABINTEGRATION INSTRUMENTS NEUFS 25 kn LABPRO 25 / LABEXPERT kn LABPRO 50 / LABEXPERT 50

6 Famille de produits LABINTEGRATION INSTRUMENTS NEUFS Avec écran de protection 100 kn LABPRO 100 / LABEXPERT kn LABPRO 300 / LABEXPERT 300

7 Famille de produits LABINTEGRATION INSTRUMENTS SPÉCIALISÉS Machine de 100 kn avec 1800 mm (6'0) de portée 7

8 Famille de produits LABINTEGRATION INSTRUMENTS SPÉCIALISÉS LABGLS 100 Essais de friction de vitre à basse et très haute vitesse 8 LABFRT 10 Essais en fatigue sur échantillons rotationnels avec moment

9 Famille de produits LABINTEGRATION MODERNISATION D'INSTRUMENTS 9

10 Famille de produits LABINTEGRATION MODERNISATION D'INSTRUMENTS 10

11 Famille de produits LABINTEGRATION NOUVEAUTÉS 2014 LABSD3800 Nouveau numériseur de cellule de charge ou autre capteur à jauge (septembre) - Jusqu'à 3800 mesures par seconde - Sera le numériseur par défaut du LABPRO v2 - Pourra être utilisé avec toute les technologies pro rétroactivement - Pourra être utilisé seul en RS232 ou USB directement sur un ordinateur pour lire n'importe lequel capteur à jauge et de température LABPRO v2 Nouvelle technologie de LABINTEGRATION pour contrôler les machines de test (novembre) - Au moins 5 x plus rapide allant jusqu'à 200 Hz ou plus d'échantillonnage - Pourra être utilisé comme centrale d'acquisition de données conjointement avec une série de LABSD Plus de périphériques comme télécommande, machine 3 axes, etc... 11

12 Vos instruments QUELS SONT-ILS? Pour déterminer la résistance de vos produits, on utilise un instrument qui applique une charge en déplaçant un membre entrainé par un moteur (aussi par pression hydraulique ou pneumatique). La pièce à être testée est retenue par des attaches entre la base de l'instrument et sa mesure de charge. On appelle communément ces instruments: Machine de test Machine de test universelle Tensiomètre Tensile Tester Par une marque de commerce bien connue Votre instrument ne mesure que deux paramètres: La FORCE La POSITION Canal Position [ P ] Position de la traverse, tête mobile Changement de Position = Déplacement Unités de mesure: mm, cm, m, µm, km in (po), mil, ft (pi) Canal Force [ F ] Mesuré avec cellule de charge (load cell), capteur de force, dynamomètre Unités de mesure: N, kn, mn lbf, oz, kgf, gf Note: le petit f de l'unité veut que cet unité de masse est utilisée comme unité de force 12

13 Vos instruments Il existe une troisième mesure possible Canal Déformation [ D ] Il sert à mesurer avec une jauge de déformation : - L'extension en traction - La déflection en flexion - La déformation en compression Unités de mesure: mm, cm, m, µm, km in (po) mil ft (pi) TOUS LES AUTRES CANAUX DE MESURE SONT DES CALCULS MATHÉMATIQUES, BASÉS SUR LES CANAUX RÉELS DE FORCE, POSITION ET DE DÉFORMATION ET IMPLIQUANT D'AUTRES PARAMÈTRES. C'EST LÀ QUE TESTLOOP C VOUS AIDE! 13

14 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C TESTLOOP C (et votre ordinateur) communique avec votre instrument de la façon suivante selon le type d'instrument: 14 LABPRO / PALpro Tous les modèles LABEXPERT / PALexpert Tous les modèles LM-Machines / LMDMachines / LLOYD Par cable Ethernet sur un port Ethernet (réseau). Une deuxième carte réseau est requise pour accès réseau/internet. Adresse de l'instrument : Adresse de la carte réseau : Submask : Par cable Ethernet en sélectionnant le port réseau de la liste Par cable RS232 en sélectionnant le port COM de la liste Par cable USB en sélectionnant le port USB de la liste COM1 COM2...

15 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C TESTLOOP C peut aussi commander et lire une variété d'instrument tels que : Une machine de test universelle 15 Une chambre de conditionnement en température Une jauge de mesure dimentionnel Une table de positionnement X/Y pour l'automatisation

16 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C TESTLOOP C travaille avec une configuration d'instruments qui peut être : 1 instrument 3 instruments La machine La machine avec chambre thermique et jauge 2 instruments La machine avec chambre thermique 16 2 instruments La machine avec table X/Y

17 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C Liste de configuration instruments Les instruments et leurs réglages 17 Liste des instruments

18 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C Alors on cré une configuration d'instruments à lequel on associe un ou des instruments. Comme par exemple, notre configuration PALpro utilise mon instrument PALpro. Ou la configuration U80 utilise l'instrument U80. Ou la configuration PROaEE qui utilise les instruments PALpro et EE. 18

19 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C Chaque procédure de test se verra attribué une configuration d'instruments. Car on verra aussi qu'il peut être pratique de se concevoir des instruments et une configuration d'instruments qui pourront être associés à des tests qui durent 6 heures, par exemple, ou pour autres besoins. 19

20 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C NOTE IMPORTANTE : Dans la version 4 de TESTLOOP C, avant toute chose, il faut éliminer tous les canaux appelés Stress, StrainP et StrainD dans la page Instruments de l'application. À éliminer 20

21 Vos instruments CONFIGURATION ET UTILISATION DANS TESTLOOP C Allons voir dans Testloop ce que ça donne. On lance Testloop et on clique sur Instruments Nouveau dans TESTLOOP C Version 4. Accès aux instruments directement 21

22 TESTLOOP C est une base de données SQL DÉMYSTIFIER SQL ET SON UTILISATION SQL = Structured Query Language Adopté comme modèle par plusieurs fournisseurs de gestionaire de base de données comme Oracle, Sun (MySQL) et même Microsoft Access qui supporte plusieurs commandes SQL TESTLOOP C utilise le gestionaire gratuit de Microsoft, le SQL Server Express Il peut aussi travailler avec n'importe lequel gestionaire Microsoft SQL Server que votre entreprise pourrait déjà avoir. La base de données est un seul contenant dans lequel toutes les tables de données (procédures et résultats) et une multitude d'instructions sont stockées. Nous avons appelé notre contenant TestloopSQL.mdf avec son fichier compagnon TestloopSQL_log.LDF. Le gestionaire s'assure de l'intégrité de la base de données et il est très efficace. D'ailleurs, il est difficile de copier ou même de détruire une base de données sans d'abord la détacher de son gestionnaire. Le gestionaire avec sa base de données sont parfaits pour des applications réseau : avec sa gestion de droits et de traffic, plusieurs personnes peuvent consulter et enregistrer des données en même temps, sans conflit. TESTLOOP C est utilisé à plusieurs endroits là ou les données sont stockées au laboratoire mais consultées partout dans l'usine. Tout étant au même endroit, il est pratique et facile de consulter les données et de produires des rapports Il n'y a qu'un seul contenant à sauvegarder. 22

23 TESTLOOP C est une base de données SQL INSTALLATION Vous trouverez l'installateur Microsoft SQL Server 2008 R2 RTM - Express with Management Tools au lien suivant: Note 1 : Téléchargez et installez la version anglaise. La version française vous causera des ennuis avec la locale, même si votre Windows est français. Note 2 : Après avoir cliqué sur Continue, vous n'avez pas à vous enregistrer. Choisissez No et cliquez sur Next. Note 3 : Les deux versions présentes sont valides pour Windows XP, Windows 7 et Windows 8. Le...X64... est pour le Windows 64 bits alors que le...x86... est pour le 32 bits. Vous pouvez obtenir l'information de la version de votre Windows en cliquant à droite sur Mon poste de travail (My Computer), dans les propriétés. Note 4 : Nous n'avons pas encore essayé le dernier SQL Server Il est disponible à: L'installateur mettra en place deux choses: - Une instance du gestionaire - Les outils de gestion 23

24 TESTLOOP C est une base de données SQL INSTALLATION (SUITE) Lors de l'installation du logiciel et de la création de l'instance, il y a deux choses d'importantes: 1) À une étape donnée, l'installateur demande un NOM pour l'instance. Nous suggérons TestloopServer Par défaut, le nom est SQLExpress. Peu importe le nom choisi, l'important est que vous gardiez ce nom en note. 2) À une autre étape, l'installateur demande quel mode d'authentification à utiliser. Choississez le mode mixte. Le mot de passe suggéré est: Tensile12 Note: Le nom de l'utilisateur créé par défaut avec ce mot de passe est sa Peu importe le mot de passe choisi, l'important est que vous le gardiez en note. Ces informations serviront à TESTLOOP lorsqu'il devra négocier avec l'instance du gestionaire. 24

25 TESTLOOP C est une base de données SQL INSTALLATION (SUITE) Lancer l'outil de gestion SQL Server Management Studio. Les information de connection serons: Server Name : Localhost\TestloopServer (ou le nom que vous lui aurez donné) Authentication : SQL User : sa Password : Tensile12 (ou celui que vous aurez créé) L'instance de gestion TestloopServer sera lancé et il faut attacher la base de données : Cliquez sur le + de l'instance Cliquez à droite sur Databases Cliquez sur Attach, puis Add Furetez jusqu'à C:\ProgramData\Lab Integration inc\db et sélectionnez TestloopSQL Note: ce chemin est le nouvel emplacement de la base de données. Auparavant, elle était à: C\Program Files (x86)\lab Integration inc\testloopv3\db ou C\Program Files\Lab Integration inc\testloopv3\db À ce nouvel emplacement, il sera beaucoup plus facile de gérer les droits utilisateurs. Cliquez sur OK. 25

26 TESTLOOP C est une base de données SQL PRÉSERVATION Pour sauvegarder votre base de données, connectez-vous à votre instance comme auparavant et: Cliquez à droite sur TestloopSQL Cliquez sur Tasks Choisir Backup et le reste est typique Puisque la base de données est attachée à l'instance TestloopServer, votre TI pourra difficilement la copier dans sa routine de backup mais il y a une alternative beaucoup plus intéressante : Il faut d'abord ajouter à vos Services le SQL Server Agent du TestloopServer et le mettre en mode de lancement automatique. Votre TI saura commen s'y prendre En se connectant à l'instance TestloopServer de nouveau : Cliquez sur le + de Management et cliquez à droite sur Maintenance Plan Appelez-le TestloopSQLbu Programmez la fréquence et l'endroit Assurez-vous que l'heure sera lorsque l'ordinateur sera ouvert Souvenez-vous que votre gestionnaire de base de données prendra en charge la sauvegarde et votre travail si vous étiez à travailler avec TESTLOOP C durant la sauvegarde. 26

27 TESTLOOP C est une base de données SQL CONTINUITÉ (MISE À JOUR) TRÈS IMPORTANT Il est rare et pas souhaitable de recommencer une base de données du début. La préservation des données est importante et assurer la continuité l'est aussi. Lors de mise à niveau par LABINTEGRATION, il arrive régulièrement que nous devions faire des modifications à la base de données pour ajouter des colonnes à une table, changer des formats de données, ajouter des procédures, etc... Pour ce faire, nous produisons un script qui doit tout simplement s'exécuter dans le SQL. Le script est facilement identifiable car il porte le numéro de la révision, ex. R400.sql (Révison 4.0.0) et il est déposé dans le répertoire : C:\ProgramData\Lab Integration inc\db Pour exécuter le script : Lancer le SQL Server Management Studio Se connecter à TestloopServer Cliquer sur File / Open Pointer vers le script Dans la barre d'outil, s'assurer que la liste déroulante est sur TestloopSQL Cliquer sur Execute! NOTE1 : Il n'y a généralement pas de problème (mais pas d'utilité) à exécuter un script plus d'une fois. NOTE 2 : Il n'y a pas de problème à sauter des mises à jour des exécutables mais tous les scripts doivent être exécutés, même lorsqu'on saute des révisions. 27

28 TESTLOOP C est une base de données SQL PAUSE DE 15 min 28

29 Lancement de TESTLOOP C V4.0.0 LES NOUVEAUTÉS ET CHANGEMENTS STRUCTURAUX 29 Logiciel maintenant 100 % multilingue Maintien d'un journal des modifications Accessibilité aux fenêtres plus rapide Fenêtre de test encore plus fonctionnelle Gestion des courbes jusqu'à 140 % plus rapide (et tellement plus sur réseau) Calcul des résultats amélioré en fonctionalité et en vitesse Définition dynamique des fonctionalités départ et arrêt dans l'évaluation des résultats Toute nouvelle gestion des procédures pour plus de clarté et d'efficacité Toute nouvelle gestion des dimensions des échantillons Toute nouvelle gestion des canaux mathématiques 100 % compatible avec tout ce que vous avez fait jusqu'à présent Recherche et production d'un rapport pour tous les graphiques choisis, pas seulement pour le même numéro d'échantillon L'utilisation de la sécurité a beaucoup d'avantages

30 TESTLOOP C : quelques particularités ÉDITION DE CHAMPS D'INFORMATION Lorsqu'on clique une fois sur un champ, un pointillé apparait sur son pourtour Si on commence à écrire à partir de ce point, tout le champs s'efface et la nouvelle information s'inscrit Autre exemple : voici un champs de vitesse qui comprend trois informations : le canal (P), la vitesse (100) et les unités de la vitesse (mm/min) On clique une fois. Le pointillé apparaît encore mais aussi le symbole de la liste déroulante Encore une fois, on n'écrit que le chiffre de la vitesse et on sort du champs En cliquant sur la liste déroulante, il serait alors possible de choisir le canal de contrôle ainsi que les unités 30 En sortant du champs, seul la vitesse est changée mais le reste de l'information réapparait

31 CRÉATION DE TESTS Pour exécuter un test, il faut au moins en avoir un dans nos modèles, là ou nous commencerons donc. Voici la toute nouvelle page de gestion des modèles et des réglages. TOUT EST NOUVEAU Cliquer sur Ajouter pour ajouter une procédure. Cela ajoutera une rangée au tableau Importer servira à intégrer une procédure partagée our pour réutiliser une procédure C'est ici qu'on fait le choix de la configuration d'instruments pour le test. Si on n'a qu'un seul instrument, ce sera toujours le même Barre de recherche Le type de test aidera à définir les dimensions requises typiques pour les canaux mathématiques Défini la direction des commandes et de la mesure Exporter la procédure pour la partager ou pour la réutiliser Cliquer sur Éditer pour avoir accès à la page de la configuration de la procédure Pour effacer cette procédure 31

32 TESTLOOP C : structure des données CRÉATION DE TESTS Ajoutons une procédure de test Ceci créera un enregistrement dans notre table portant par défault le nom Procédure et un chiffre automatique incrémental (ici, le prochain serait Procédure26, etc...) Procédure 50 caractères. Entrez ici un nom significatif pour vous qui identifie bien la méthode. Si plusieurs tension, pensez à raffiner comme Tension ASTM, Tension ISO, etc... Standard 50 caractères. C'est un champs d'information supplémentaire qui apparaîtra dans votre rapport en combinaison avec le nom de la procédure. Pensez faire une phrase genre Essais en traction & selon la norme ASTM D-638 Appareil Dans la liste déroulante, vous pourrez choisir la configuration d'instruments qui a ce qu'il faut pour faire l'essai souhaité Type de test Le choix dans cette liste permettra au logiciel de mettre par défaut les dimensions typiques pour les canaux mathématiques, comme la portée en flexion ou la largeur pour le pelage. Ces dimensions pourront être changées au besoin en édition. Direction positive C'est ce champ qui définie la direction du test Description 32 C'est un champs Note. Il accepte énormément de caractères et supporte même les caractères spéciaux (le seul qui supporte l'apostrophe).

33 CRÉATION DE TESTS La page de modèles se trouve sous le bouton Réglages de la page principale. Allons voir... Nouveau dans TESTLOOP C Version 4. Les Réglages sont les modèles de test 33

34 CRÉATION DE TESTS DIMENSIONS ÉCHANTILLONS Toutes les dimensions que vous utilisiez jusqu'à présent sont toujours valides. Mais maintenant, vous pouvez même ajouter des limites de contrôle aux dimensions. De plus, un petit symbole a été ajouté pour faciliter la visualisation des formules des canaux mathématiques Nouveau dans TESTLOOP C Version 4. Voici ce qui apparaît maintenant lorsqu'on clique sur ajout Cette liste de gauche fait apparaître les types d'échantillon comme avant et met le focus sur les dimensions typiques qui seront ajoutées à la liste avec un click Allons voir Tellement plus simple et plus flexible Cette liste de droite est celle des dimensions elle-mêmes qui peuvent être ajoutées une par une

35 CRÉATION DE TESTS CANAUX MATHÉMATIQUES Auparavent, les canaux mathématiques étaient avec l'instrument et vous deviez faire avec ce qu'offrait TESTLOOP C. Maintenant, les canaux appartiennent à la procédure et vous pouvez les créer et les modifier à volonté, pour tous les types d'essais. Nouveau dans TESTLOOP C Version 4. Tellement plus simple et plus flexible Voici ce qui apparaît maintenant lorsqu'on clique sur Ajouter Si la liste des canaux était vide, voici les choix qui s'offre à vous : les trois canaux disponibles auparavant (StrainP, Stress, StrainD) et 3 nouvelles possibilités. Notez que même les canaux StrainP, Stress et StrainD sont disponibles pour créer toutes les mathématiques voulues en les renommant car la formule vous appartient toujours. Ici, les canaux typiques de Contrainte et d'élongation ont été ajouté avec les unités désirées. Allons créer les expressions (les formules) 35

36 CRÉATION DE TESTS CANAUX MATHÉMATIQUES Voici ce qui apparaît lorsque je clique sur le bouton Expression à côté de Contrainte : Notez ce qui suit : 36 Toutes les dimensions des échantillons font partie de la liste Tous les canaux INCLUANT les canaux mathématiques nouvellement créés font partie de la liste On peut ajouter une constante dans la formule mais il se peut fort bien qu'elle doivent être incrite dans les unités du système international (SI) pour donner de bons résultats Dans l'exemple ci-haut, si on voulait faire la formule pour le canal de pourcentage d'élongation, il me manque la longueur de base de mon échantillon pour ce faire

37 CRÉATION DE TESTS CANAUX MATHÉMATIQUES Alors nous avons ajouté la longueur parallèle à nos dimensions Ce qui nous permet de compléter notre formule comme il se doit. Allons voir... 37

38 CRÉATION DE TESTS COMPENSATION PAR LE TOE IN Qu'est-ce que le Toe in et comment le corriger (PS : ne s'applique pas au pelage ou déchirement) Le Toe in (pied cagneux) est la région au début d'un test lorsque la courbe monte lentement jusqu'à la région élastique. Cette région est causée par l'instrument et ses fixations car l'échantillon, lui, est d'abord rigide, puis il se déforme et devient, parfois, plastique. Cette compensation est pratique, voir essentielle, en flexion et compression et elle s'applique régulièrement en traction. Elle permet de bien superposer et comparer plusieurs courbes. Rigidité initiale de l'échantillon (et région élastique) calculé par régression linéaire entre références en fonction de la force maximale appliquée. Force maximale (100 %) Référence max (ex. 60 %) Référence min (ex. 20 %) 0 38 Région du Toe-in (pied cagneux)

39 CRÉATION DE TESTS COMPENSATION PAR LE TOE IN Qu'est-ce que Étendu et Saut? L'étendu permet d'optimiser le calcul entre le Minimum et Maximum en calculant la pente dans une région plus petite, faire un saut, recalculer, faire un saut, etc.. Dans l'exemple ci-bas, il y aurait 10 calculs (Saut égal nombre de sauts) : de 20 à 40, de 22 à 42, etc... et de 40 à 60. La pente la plus prononcée serait retournée. Ainsi, si nos le minimum était trop bas (ex 5% ici) et le maximum trop haut (ex 80%), la valeur retournée aurait été trop faible. Laisser les champs vides (pas à 0) si on ne désire par les utiliser. Rigidité si corrigée entre 5% et 80% seulement Force maximale (100 %) Référence max (ex. 60 %) Référence min (ex. 20 %) 0 39 Région du Toe-in (pied cagneux)

40 CRÉATION DE TESTS COMPENSATION PAR LE TOE IN Qu'est ce que tous ces beaux calculs donnent comme résultat? La position de la courbe est corrigée selon la rigidité de l'échantillon Note : La compensation par Toe In ne s'applique qu'au canal Position Rigidité initiale de l'échantillon (et région élastique) calculé par régression linéaire entre références Force maximale (100 %) Référence max (ex. 60 %) Référence min (ex. 20 %) 0 40 Région du Toe-in (pied cagneux) Position

41 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS Un essai est une série d'événements, des points, reliés entre eux. Les résultats sont souvent UN point en particulier (force maximale) our une SÉRIE de points (module d'élasticité). Pour presque tous les résultats, il est possible de spécifier des paramètres spécifiques au résultat ou une zone de recherche (Départ et Arrêt). Pour les Départs et Arrêts, si on cherche un point sur l'axe des Y (vertical, qui sont généralement la Force et les math avec Force), il est logique de les spécifier avec tous les canaux généralement retrouvés sur l'axe des X (Position, math avec Position, Déformation, math avec Déformation, Temps) Un événement (force maximale) peut toujours retourner la valeur de chaque canal de mesure, réel ou mathématique (pensez Force, Position, Temps, Contrainte (math), Allongement (math) Évidemment, il faut choisir les bonnes unités pour un résultat donné. Le logiciel applique un filtre automatiquement qui peut être changé. C'est avec chacun des résultats qu'on spécifie si on a des limites de contrôle et des limites d'alerte. Chacun des résultats peut être marqué sur la courbe de l'essai. 41

42 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA FORCE MAXIMALE Force Math avec Force Départ 42 Position et Déformation Math avec Position et Déformation Temps Arrêt

43 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA FORCE MAXIMALE 43

44 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA FORCE MINIMALE. Il serait logique que le Départ et Arrêt soit ajusté avec une telle courbe Force Math avec Force Position et Déformation Math avec Position et Déformation Temps Départ Arrêt 44

45 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA FORCE MINIMALE 45

46 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA RUPTURE. On spécifie un pourcentage de tombée comme lorsqu'on programme une rupture mais l'application retoure le point d'avant Force Math avec Force Position et Déformation Math avec Position et Déformation Temps 46

47 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA RUPTURE 47

48 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA LIMITE ÉLASTIQUE SUPÉRIEURE Force Math avec Force Seuil Position et Déformation Math avec Position et Déformation Temps 48

49 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA LIMITE ÉLASTIQUE SUPÉRIEURE Il faut d'abord dépasser une seuil puis il faut regarder combien de points (d'événements) sont sous le seuil. La force doit remonter. Le logiciel retourne la première fois seulement qu'une montée/tombée arrive. Si d'autres sont désirées, utiliser la force Max avec des limites départ-arrêt. 49

50 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA LIMITE ÉLASTIQUE INFÉRIEURE Force Math avec Force Position et Déformation Math avec Position et Déformation Temps 50

51 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA LIMITE ÉLASTIQUE INFÉRIEURE Il faut d'abord dépasser une seuil puis il faut regarder combien de points (d'événements) sont sous le seuil. La force doit remonter. Le logiciel retourne la première fois seulement qu'une montée/tombée arrive. Si d'autres sont désirées, utiliser la force Max avec des limites départ-arrêt. 51

52 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA LIMITE ÉLASTIQUE Le calcul de la limite élastique se fait comme celui du Toe in pour déterminer d'abord la pente initiale. Puis on détermine là ou la courbe du test dévie de cette pente par un certain pourcentage d'élongation. Aussi, les références pour la détermination de la pente ne sont pas limitées à un pourcentage de la force maximale mais peuvent aussi être des valeurs sur l'axe des X. Module d'élasticité Force maximale (100 %) Ex. 5% de déviation Référence max (ex. 60 %) Référence min (ex. 20 %) 0 52 Élongation

53 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS À LA LIMITE ÉLASTIQUE Pour le calcul de la limite élastique, il serait logique d'utiliser les mêmes valeurs que celles utilisées pour la compensation par le Toe in si la fonction est utilisée. Ou l'utilisation des paramètres du module d'élasticité est aussi très logique. Il ne reste que la déviation à spécifier ici. Elle est typiquement de 0.2% pour les métaux alors qu'elle peut varier de 1% à 5% avec les plastiques. Il faut aussi choisir la base de calcul pour l'axe des X. 53

54 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE La section module comprend 5 résultats tous relié au calcul de la pente. Puisqu'un calcul de la pente comme résultat implique (Delta Y)/(Delta X), l'axe des X doit être spécifié car on peut avoir 2 mesures : celle de la Position et celle de la Déformation. Si votre instrument n'a qu'un seul canal, ce dernier vous sera présenté. Module Élasticité : C'est la pente initiale qui se calcule comme le Toe In ou, encore mieux, comme la pente de la limite élastique. Les unités sont des unités de pression (psi, MPa, Pa, kpa, etc) car c'est le calcul de la variation de contrainte pour la variation correspondante en élongation. Force maximale (100 %) Référence max (ex. 60 %) Référence min (ex. 20 %) 0 54 Élongation

55 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE ÉLASTICITÉ Les paramètres sont similaires à ceux de la limite élastique avec la déviation en moins. Ici aussi on peut spécifier les paramètres du Toe In ou ceux d'un autre résultat. Il faut choisir la base de calcul pour l'axe des X. Avec les essais de métaux et plastique en traction, le module d'élasticité ne sera vraiment valable que si un extensomètre est utilisé (sur le canal déformation) 55

56 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE SÉCANT Parfois, la courbe n'a pas de région linéaire et elle se couche continuellement. Pour comparer les produits, on choisi une valeur sécante et on ramène la courbe à zéro. C'est cette courbe qui est calculée. Module sécant Valeur sécante 56 Élongation

57 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE SÉCANT Spécifiez la valeur à laquelle la courbe sera calculée par rapport à zéro. La base de calcul en X doit être spécifiée encore. 57

58 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE DEUX POINTS Tous les calculs de pente jusqu'à présent était une régression linéaire donc ils considéraient tous les points entre deux références. Le module deux points calcule la pente basée uniquement sur les deux point spécifiés donc: (BY-AY)/(BX-AX) B A 0 58 Élongation

59 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE DEUX POINTS Les points peuvent être spécifiés sur l'axe des Y (Force, Contrainte) ou X (Temps, Position, Déformation) 59

60 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MODULE COURBE MODULE RIGIDITÉ C'est le même calcul. La rigidité est un calcul très pratique qui retourne la force/déplacement. Par exemple, les bâtons de hockey sont flexés de 1 po et on mesure la force. On obtiendra des résultats du genre 140 lbf/po. Force maximale (100 %) Référence max (ex. 60 %) Référence min (ex. 20 %) 0 60 Élongation

61 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MOYENNE C'est la moyenne d'un canal typiquement en Y comme la force, la contrainte ou autre. La spécification d'un point de Départ et d'arrêt est très importante avec la moyenne car on ne veut généralement pas inclure la montée de la force au début du test ou la tombée à la fin s'il y a lieu. Moyenne Départ 61 Arrêt

62 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS MOYENNE C'est la moyenne d'un canal typiquement en Y comme la force, la contrainte ou autre. La spécification d'un point de Départ et d'arrêt est très importante avec la moyenne car on ne veut généralement pas inclure la montée de la force au début du test ou la tombée à la fin s'il y a lieu. 62

63 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS PREMIÈRE POINTE Moyenne Départ 63 Arrêt

64 CRÉATION DE TESTS LES RÉSULTATS DÉPARTS ET ARRËTS DYNAMIQUES 64

65 NOUVELLE FONCTIONALITÉ GRATUITE : LA VIDÉO Il est maintenant possible d'enregistrer concuramment une vidéo du test en même temps que la courbe. Pour ce faire, vous avez besoin : D'une caméra web ou mieux Du Codec de Microsoft Expression Encoder. Vous le trouverez à : Avec le Codec, vous pouvez enregistrer la vidéo. Cette vidéo, tout comme la courbe du test, sera sauvegardée et il sera possible de la re-jouer à partir de Testloop ou d'aller la lire directement. Elle se trouvera sous : C:\ProgramData\Lab Integration inc\coubes\vidéo\ Pour rejouer la vidéo, il vous faut le Codec. Donc, si vous la partager avec quelqu'un, cette personne aura besoin du Codec. Le Codec est gratuit. Pour pouvoir transformer la vidéo sur une plateforme plus commune (Microsoft Silverlight, MP4 et autre), il vous faudra utiliser le Microsoft Expression Encoder que vous trouverez à : (anglais) (français) Il vous faudra peut-être acquérir une licence pour certains formats vidéo. 65

SHARP TWAIN AR/DM. Guide de l'utilisateur

SHARP TWAIN AR/DM. Guide de l'utilisateur SHARP TWAIN AR/DM Guide de l'utilisateur Copyright 2001 par Sharp Corporation. Tous droits réservés. Toute reproduction, adaptation ou traduction sans autorisation écrite préalable est interdite, excepté

Plus en détail

420-PKF-SL SÉCURITÉ OUTIL DE GESTION POUR LA SÉCURITÉ DE WINDOWS SERVER 2008

420-PKF-SL SÉCURITÉ OUTIL DE GESTION POUR LA SÉCURITÉ DE WINDOWS SERVER 2008 420-PKF-SL SÉCURITÉ OUTIL DE GESTION DE CONFORMITÉ POUR LA SÉCURITÉ DE WINDOWS SERVER 2008 But du MSCM Ce «coffre d'outils» procure un accélérateur de solutions «mur à mur» pour gérer la sécurité des systèmes

Plus en détail

rendre les réunions simples

rendre les réunions simples rendre les réunions simples Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour commencer à utiliser votre compte de conférence VaaS-t dans les pages suivantes. Guide de démarrage rapide Mise en route Votre

Plus en détail

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur

Serveur de Licences Acronis. Guide Utilisateur Serveur de Licences Acronis Guide Utilisateur TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 3 1.1 Présentation... 3 1.2 Politique de Licence... 3 2. SYSTEMES D'EXPLOITATION COMPATIBLES... 4 3. INSTALLATION DU

Plus en détail

Machines Hydrauliques pour Essais de Compression ECH MICROTEST

Machines Hydrauliques pour Essais de Compression ECH MICROTEST - Machines Hydrauliques pour Essais de Compression ECH MICROTEST MICROTEST, S.A. Instruments and Equipments for Materials Testing (+34) 91 796 33 32 www.microtest-sa.com 1 INTRODUCCIÓN Les machines d'essais

Plus en détail

Tutoriel «KeePass Password Safe»

Tutoriel «KeePass Password Safe» Installer KeePass Tutoriel «KeePass Password Safe» 1.- Après téléchargement du programme à partir de «Atelier-informatique87310.fr», faire un double-clic sur Si la boîte de dialogue «Fichier ouvert - avertissement

Plus en détail

Machines d essais universelles

Machines d essais universelles Il est nécessaire de tester les composants et les matériaux pour permettre une détection efficace des anomalies. Les dommages indirects graves et les interruptions de production onéreuses peuvent être

Plus en détail

Déclaration d'exportation Canadienne Automatisée (DECA) 2015 Version 15.00 Guide d installation

Déclaration d'exportation Canadienne Automatisée (DECA) 2015 Version 15.00 Guide d installation Déclaration d'exportation Canadienne Automatisée (DECA) 2015 Version 15.00 Guide d installation Exportations canadiennes qui ne sont pas destinées à la consommation aux É.-U. TABLE DES MATIÈRES Section

Plus en détail

Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup

Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup Procédure de sauvegarde avec Cobian Backup 11 De Le 13/08/2014 Version 2.0 1/22 I. Introduction Type de sauvegarde : Complète : Sauvegarde de tous les fichiers et dossiers d'une partition ou d'un dossier

Plus en détail

mode d'emploi installation

mode d'emploi installation euro-c@t mode d'emploi L'information contenue dans ce document peut être modifiée sans avis préalable. GMC n'écrit aucuns engagements ou responsabilité avec le contenu de ce document. Copier ce logiciel

Plus en détail

Logiciel de configuration et de visualisation des données KILOG-LITE

Logiciel de configuration et de visualisation des données KILOG-LITE Logiciel de configuration et de visualisation des données KILOG-LITE Table des matières 1. Installation du logiciel Kilog lite... 5 1.1. Configuration minimum conseillée... 5 1.2. Installation de l'application

Plus en détail

Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005

Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 Corrigé de l'atelier pratique du module 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 Table des matières Atelier pratique 1 : Installation et configuration de SQL Server 2005 1 Exercice 1 : Réalisation

Plus en détail

Manuel de l'utilisateur de CardioChek Link

Manuel de l'utilisateur de CardioChek Link Manuel de l'utilisateur de CardioChek Link Ce programme logiciel est compatible avec les systèmes d exploitation Microsoft Windows 7, Vista et XP. A. Usage prévu CardioChek Link est un logiciel de récupération

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation de STATISTICA Entreprise pour une Utilisation sous Terminal Server et Citrix Remarques : 1. Ces instructions s'appliquent à une installation sous Terminal

Plus en détail

MANUEL D'INSTRUCTIONS POUR LOGICIEL DATA RECORDER (POUR STATION WS-9010)

MANUEL D'INSTRUCTIONS POUR LOGICIEL DATA RECORDER (POUR STATION WS-9010) MANUEL D'INSTRUCTIONS POUR LOGICIEL DATA RECORDER (POUR STATION WS-9010) Introduction La Station de Température et son logiciel Data Recorder forment un système d'enregistrement de données de qualité,

Plus en détail

GastroTime TOC. Nouveau!

GastroTime TOC. Nouveau! Nouveau! Une timbreuse badgeuse GastroTime à un prix particulièrement intéressant! Fabrication suisse 4 langues (F/D/E/I) Dimensions : 21 x 14.5 x 3.5 cm 1 an de garantie Robuste Transfert à l aide d une

Plus en détail

CycloAgent v2 Manuel de l utilisateur

CycloAgent v2 Manuel de l utilisateur CycloAgent v2 Manuel de l utilisateur Table des matières Introduction...2 Désinstaller l'outil de bureau MioShare actuel...2 Installer CycloAgent...4 Se connecter...8 Enregistrer votre appareil...8 Annuler

Plus en détail

Intelligence d entreprise Guide de mise en route

Intelligence d entreprise Guide de mise en route Intelligence d entreprise Guide de mise en route 2013 Table des matières Guide de mise en route... 1 Rapports standard de Sage 50 Intelligence d'entreprise... 1 Accès aux rapports de Sage 50 Intelligence

Plus en détail

TSI-V5 Manuel d installation

TSI-V5 Manuel d installation TSI-V5 Manuel d installation 1 Sommaire Introduction... 3 Pré-requis... 3 Installation SQL SERVER 2008... 3 Introduction... 3 Installation... 3 Prise en main... 7 Application TSI... 9 Premier démarrage

Plus en détail

Gestion des applications, TI. Tout droits réservés, Marcel Aubin

Gestion des applications, TI. Tout droits réservés, Marcel Aubin Gestion des applications, TI Techniques 1 Virtual box P. 3 P. 5 Table de contenu «cloner» un disque Créer une machine virtuelle d'un fichier.vdi existant P. 7 A faire pour les machines de «Remedy» P. 8

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans des boîtiers blindés

Plus en détail

GUIDE D INSTALLATION RAPIDE DEXH264

GUIDE D INSTALLATION RAPIDE DEXH264 GUIDE D INSTALLATION RAPIDE DEXH264 1. Le branchement Brancher le câble d alimentation comme indiqué à gauche (image) Le système démarre automatiquement une fois que le câble d alimentation est connecté

Plus en détail

Your Detecting Connection. Manuel de l utilisateur. support@xchange2.net

Your Detecting Connection. Manuel de l utilisateur. support@xchange2.net Your Detecting Connection Manuel de l utilisateur support@xchange2.net 4901-0128-5 ii Table des matières Table des matières Installation... 4 Conditions d utilisation de XChange 2...4 Définir vos Préférences

Plus en détail

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs

TecLocal 4.0. Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs Tec Local 4.0 Manuel d'installation : Mode acheteur & multi-utilisateurs (client) TecLocal 4.0 Manuel d'installation: Mode acheteur & multiutilisateurs (client) Version: 1.0 Auteur: TecCom Solution Management

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w

Connecteur Zimbra pour Outlook 2007 et 2010 (ZCO) w w Procédure Messagerie Outlook 2007 et 2010 Solutions informatiques Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2007 et 2010 (ZCO) 1/46 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées

Plus en détail

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation

Interface PC Vivago Ultra. Pro. Guide d'utilisation Interface PC Vivago Ultra Pro Guide d'utilisation Version 1.03 Configuration de l'interface PC Vivago Ultra Configuration requise Avant d'installer Vivago Ultra sur votre ordinateur assurez-vous que celui-ci

Plus en détail

Configuration de l'installation de Microsoft SQL Server 7.0 pour ICM 4.5.x et 4.6.x

Configuration de l'installation de Microsoft SQL Server 7.0 pour ICM 4.5.x et 4.6.x Configuration de l'installation de Microsoft SQL Server 7.0 pour ICM 4.5.x et 4.6.x Contenu Introduction Conditions préalables Conditions requises Composants utilisés Conventions Installation du Serveur

Plus en détail

COMMANDES D AXES. Présentation générale

COMMANDES D AXES. Présentation générale COMMANDES D AXES Présentation générale Les commandes d axes SGA Automation ont été conçues sans accepter aucun compromis en termes de qualité, de fiabilité et de performance. Les moteurs sont placés dans

Plus en détail

Présentation du logiciel Cobian Backup

Présentation du logiciel Cobian Backup Présentation du logiciel Cobian Backup Cobian Backup est un utilitaire qui sert à sauvegarder (manuelle et automatiquement) des fichiers et des dossiers de votre choix. Le répertoire de sauvegarde peut

Plus en détail

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO)

Connecteur Zimbra pour Outlook 2003 (ZCO) Solutions informatiques w Procédure Messagerie Outlook 2003 Connecteur Zimbra pour Microsoft Outlook 2003 (ZCO) 1/49 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Compatibilité... 3 2.1 Versions supportées des systèmes

Plus en détail

LANDPARK NETWORK IP LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU

LANDPARK NETWORK IP LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU LANDPARK NETWORK IP Avril 2014 LANDPARK NETWORK IP VOUS PERMET D'INVENTORIER FACILEMENT VOS POSTES EN RÉSEAU Landpark NetworkIP est composé de trois modules : Un module Serveur, que l'on installe sur n'importe

Plus en détail

Configuration Mini Studio (la carte son en direct)

Configuration Mini Studio (la carte son en direct) Configuration Mini Studio (la carte son en direct) Principe : Pourquoi une carte son «musique» : Qualité des préamplis et des convertisseur Analogique Numérique (AN) Latences faibles Connectique (XLR,

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

SOLUTION DE CRYPTAGE DES MAILS

SOLUTION DE CRYPTAGE DES MAILS SOLUTION DE CRYPTAGE DES MAILS GPG Dérivé de PGP, GPG est un programme de cryptage libre et gratuit qui permet à ses utilisateurs de transmettre des messages signés et/ou chiffrés par le biais d'un algorithme

Plus en détail

Divar - Archive Player. Guide d utilisation

Divar - Archive Player. Guide d utilisation Divar - Archive Player FR Guide d utilisation Lecteur d archives Divar Guide d utilisation FR 1 Divar Digital Versatile Recorder Lecteur d'archives Divar Guide d'utilisation Table des matières Mise en

Plus en détail

Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi

Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi F Logiciel de gestion de données musicales Data Manager 6.0 Mode d emploi Utilisez ce manuel avec le Mode d emploi de l instrument. DM6-F-1A Sommaire Introduction...4 Qu est-ce qu un Gestionnaire de données?...

Plus en détail

Installation cadwork Version 21.0 Manuel

Installation cadwork Version 21.0 Manuel Installation cadwork Version 21.0 Manuel Table des matières 1. Recommandation... 3 Systèmes d'exploitation... 3 Autres recommandations... 3 Cadwork sur Mac... 3 2. Installation... 4 3. Paramètres avancés...

Plus en détail

KeePass - Mise en œuvre et utilisation

KeePass - Mise en œuvre et utilisation www.rakforgeron.fr 08/04/2015 KeePass - Mise en œuvre et utilisation L'usage de mots de passe est nécessaire pour de nombreux accès ou pour la protection de données personnelles. Il convient d'en utiliser

Plus en détail

Portique 2D- Analyse statique & Design acier. Advance Design America FASCICULE 1

Portique 2D- Analyse statique & Design acier. Advance Design America FASCICULE 1 Advance Design America FASCICULE 1 Portique 2D- Analyse statique & Design acier N.B. : Pour utiliser ce fascicule, vous devez disposer du package - Bâtiment (Base) & Bâtiment (Professionnel) Janvier 2012

Plus en détail

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server. Version 5.4.2

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server. Version 5.4.2 Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server Version 5.4.2 2006-2014 Avigilon Corporation. Tous droits réservés. Sauf stipulation expresse écrite à cet effet, aucune licence n'est octroyée vis-à-vis

Plus en détail

Client SQL Server version 3

Client SQL Server version 3 Client SQL Server version 3 Présentation du programme Par Jean-Pierre LEON Mise à jour du 10/06/2014 Page 2 sur 21 Présentation du logiciel Ouvrir, analyser, consulter, modifier une base de données au

Plus en détail

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4

Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Utilitaire d importation et d exportation de données pour NewWayService 4 Copyright 1996-2009 OroLogic Inc. http://www.orologic.com Révision 4.01 Table des matières I Table des matières Introduction à

Plus en détail

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide

UltraBackup NetStation 4. Guide de démarrage rapide UltraBackup NetStation 4 Guide de démarrage rapide Table des matières 1 Fonctionnalités... 3 1.1 Ce qu UltraBackup NetStation permet de faire... 3 1.2 Ce qu UltraBackup NetStation ne permet pas de faire...

Plus en détail

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation

Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation Retrospect 7.7 Addendum au Guide d'utilisation 2011 Retrospect, Inc. Certaines parties 1989-2010 EMC Corporation. Tous droits réservés. Guide d utilisation d Retrospect 7.7, première édition. L utilisation

Plus en détail

LOT 3 : Logiciel de backup

LOT 3 : Logiciel de backup LOT 3 : Logiciel de backup http://redobackup.org/ Tous vos documents et paramètres seront restaurés à l état exact où ils étaient lors de la dernière sauvegarde prise. Redo Backup and Recovery est un CD,

Plus en détail

Procédure Sur Installer et configurer Filezilla-Client FTP.

Procédure Sur Installer et configurer Filezilla-Client FTP. Procédure Sur Installer et configurer Filezilla-Client FTP. Historique du document Révision Date Modification Auteur 1 2009-03-16 Création Daniel Roy INSTALLER ET CONFIGURER FILEZILLA-CLIENT FTP... 3 2

Plus en détail

Service Informatique et Télématique (SITEL), Emile-Argand 11, 2009 Neuchâtel, Tél. +41 032 718 2000, hotline.sitel@unine.ch.

Service Informatique et Télématique (SITEL), Emile-Argand 11, 2009 Neuchâtel, Tél. +41 032 718 2000, hotline.sitel@unine.ch. Terminal Server 1. Présentation Le terminal server est un service offert par les serveurs Windows 2000 ou par une version spéciale de windows NT 4.0 server, appelée Terminal Server. Un programme client

Plus en détail

PROCEDURE D INSTALLATION DES LOGICIELS EBP EN ENVIRONNEMENT ESU4

PROCEDURE D INSTALLATION DES LOGICIELS EBP EN ENVIRONNEMENT ESU4 EBP SOLUTIONS EDUCATION 2010 PROCEDURE D INSTALLATION DES LOGICIELS EBP EN ENVIRONNEMENT ESU4 EBP Informatique SA ZA Bel Air BP 95 78513 Rambouillet Cedex www.ebp.com Tel : 01 34 94 83 82 Fax : 01 34 94

Plus en détail

Sommaire. 1/ Ressources 2/ Installation du logiciel sur le disque 3/ Création du serveur SQL 4/ Ma première connexion

Sommaire. 1/ Ressources 2/ Installation du logiciel sur le disque 3/ Création du serveur SQL 4/ Ma première connexion Chapitre I : Installation de SQL server Module : SQL server Semestre 3 Année : 2010/2011 Sommaire 1/ Ressources 2/ Installation du logiciel sur le disque 3/ Création du serveur SQL 4/ Ma première connexion

Plus en détail

Maison domotique Présentation générale de la maison domotique

Maison domotique Présentation générale de la maison domotique Maison domotique Présentation générale de la maison domotique Les caractéristiques techniques : Maison générale : Les différentes pièces : Le salon La cuisine La chambre La salle de bain Le tableau éléctrique

Plus en détail

Netissime. [Sous-titre du document] Charles

Netissime. [Sous-titre du document] Charles [Sous-titre du document] Charles Sommaire I. Commandez votre sauvegarde en ligne 2 II. Installation 3-7 III. Utilisation du logiciel de sauvegarde en ligne 8-19 A. Fonctionnement de l application de protection

Plus en détail

La solution à vos mesures de pression

La solution à vos mesures de pression Mesure de force linéique La solution à vos mesures de pression Sensibilité Répétabilité Stabilité Le système X3 de XSENSOR propose un concept innovant spécialement adapté pour vos applications de mesure

Plus en détail

Gestion du Serveur Web

Gestion du Serveur Web Gestion du Serveur Web Console de gestion du Serveur Web Une console de gestion est disponible dans l'outil de l'administrateur. Cette console de gestion vous permet de configurer les services JetClouding

Plus en détail

Suite logicielle ZOOM version 7.1 Guide d installation 94ZM-ZMJ1F-712

Suite logicielle ZOOM version 7.1 Guide d installation 94ZM-ZMJ1F-712 Suite logicielle ZOOM version 7.1 Guide d installation 94ZM-ZMJ1F-712 vibrosystm.com +1 450 646-2157 Ventes: sales@vibrosystm.com Support technique: techsupp@vibrosystm.com 2013 VibroSystM Inc. Tous droits

Plus en détail

Client Citrix ICA Windows CE Carte de référence rapide

Client Citrix ICA Windows CE Carte de référence rapide Client Citrix ICA Windows CE Carte de référence rapide Exigences Pour exécuter le client ICA Windows CE, vous devez disposer des éléments suivants : Un périphérique Windows CE Une carte d'interface réseau

Plus en détail

Guide installation d Itium Administration Services

Guide installation d Itium Administration Services Guide installation d Itium Administration Services 10/10/2007 Copyright 2006-2007 IMPACT TECHNOLOGIES IMPACT TECHNOLOGIES se réserve le droit de modifier à tout moment le contenu de ce document. Bien que

Plus en détail

ConvertXtoDVD. Manuel Complet

ConvertXtoDVD. Manuel Complet ConvertXtoDVD Manuel Complet Version 2.0.13, 10th Juillet 2006 Table des matières Principales fonctions... 3 Installation... 4 Installation... 4 Conversion Simple... 9 Interface setup... 10 Paramètres...

Plus en détail

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server. Version 5.6

Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server. Version 5.6 Guide de l'utilisateur d'avigilon Control Center Server Version 5.6 2006-2015 Avigilon Corporation. Tous droits réservés. Sauf stipulation expresse écrite à cet effet, aucune licence n'est octroyée vis-à-vis

Plus en détail

Guide de démarrage rapide

Guide de démarrage rapide Guide de démarrage rapide 1. À propos de ce guide Ce guide vous aide à installer et à commencer à utiliser BitDefender Security for Mail Servers. Pour des instructions détaillées, veuillez vous référer

Plus en détail

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM

WWW.MELDANINFORMATIQUE.COM Solutions informatiques Procédure Sur Comment installer et configurer Filezilla FTP Client Solutions informatiques Historique du document Revision Date Modification Autor 3 2013-04-29 Creation Daniel Roy

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Powerpoint XP Aide-mémoire Septembre 2003 Contenu de la formation Powerpoint XP Leçon 1 : Introduction à PowerPoint Démarrage de PowerPoint Leçon 2 : Environnement Powerpoint

Plus en détail

Sauvegarde des bases SQL Express

Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarde des bases SQL Express Sauvegarder les bases de données avec SQL Express Dans les différents articles concernant SQL Server 2005 Express Edition, une problématique revient régulièrement : Comment

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

icode2 Soft Notice d instructions...pag. - 2-11

icode2 Soft Notice d instructions...pag. - 2-11 Notice d instructions...pag. - 2-11 1 Accès au système Double-cliquez sur l'icône pour exécuter le système. La fenêtre de connexion s'affiche: Le mot de passe est nécessaire afin que l'opérateur ait accès

Plus en détail

Prise de contrôle à distance de PC

Prise de contrôle à distance de PC Prise de contrôle à distance de PC VNC = Virtual Network Computing Il sagit de prendre très facilement le contrôle d'un PC à distance en utilisant un programme performant. Par exemple, si vous souhaitez

Plus en détail

NOOBÉ GUIDE DE PRISE EN MAIN SOMMAIRE. INSTALLER Installer le logiciel Lancer le logiciel Découvrir NOOBÉ

NOOBÉ GUIDE DE PRISE EN MAIN SOMMAIRE. INSTALLER Installer le logiciel Lancer le logiciel Découvrir NOOBÉ NOOBÉ GUIDE DE PRISE EN MAIN SOMMAIRE INSTALLER Installer le logiciel Lancer le logiciel Découvrir NOOBÉ SAUVEGARDER Bienvenue Que sauvegarder? Quand sauvegarder? Où sauvegarder? Résumé Gérer les sauvegardes

Plus en détail

Création d'un petit réseau

Création d'un petit réseau Création d'un petit réseau PLAN I. Installer la carte réseau (NIC) II. Configuration de la carte réseau (NIC) III. Configuration d'un PC pour utilisation réseau IV. Configuration du réseau V. Utilisation

Plus en détail

Guide d Installation DR - PGES

Guide d Installation DR - PGES Guide d Installation DR - PGES Base de Données SQL Server Le Pôle de Compétence et d Expertise en Ingénierie Informatique TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3 2. Mise en garde 3 3. Paquet d Installation

Plus en détail

LOGICIEL ALARM MONITORING

LOGICIEL ALARM MONITORING LOGICIEL ALARM MONITORING Superviseur des centrales Galaxy - 1 - APPLICATIONS 4 Application locale sur le site 4 Application à distance 4 RACCORDEMENTS 4 CARACTERISTIQUES MATERIELLES 5 Centrale Galaxy

Plus en détail

pour traceur de découpe Manuel utilisateur version 1.8

pour traceur de découpe Manuel utilisateur version 1.8 pour traceur de découpe Manuel utilisateur version 1.8 2 Manuel utilisateur Version 1.8 AVANT-PROPOS Merci d'avoir choisi un traceur de découpe Silhouette et CutWizard, le couple matériel/logiciel qui

Plus en détail

MODULE 1. Installation de Fedora. Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Créer des partitions sur le disque dur.

MODULE 1. Installation de Fedora. Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Créer des partitions sur le disque dur. MODULE 1 Objectifs de ce module : Installer le système d exploitation Linux Fedora. Installation de Fedora Créer des partitions sur le disque dur. Préparer votre système pour une première utilisation.

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Editions ENI Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Collection Solutions Informatiques Extrait Alimenter l'entrepôt de données avec SSIS Business

Plus en détail

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux

http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux http://cri.univ-lille1.fr Virtualisation de Windows dans Ubuntu Linux Version 1.0 Septembre 2011 SOMMAIRE 1. Introduction 3 2. Installation du logiciel de virtualisation VirtualBox 4 3. Création d'une

Plus en détail

Gmail / Google Drive L'exemple des Googles Documents & Googles formulaires

Gmail / Google Drive L'exemple des Googles Documents & Googles formulaires Gmail / Google Drive L'exemple des Googles Documents & Googles formulaires Google Drive est un service de stockage et de partage de fichiers lancé par la société Google, le 24 avril 2012. Etape 1 : Créer

Plus en détail

Tune Sweeper Manuel de l'utilisateur

Tune Sweeper Manuel de l'utilisateur Tune Sweeper Manuel de l'utilisateur www.wideanglesoftware.com Table des matières Introduction 2 Démarrage rapide 5 Recherche de doublons 9 Sélection des pistes à conserver 12 Éliminer les doublons 15

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

Guide de l'utilisateur de l'utilitaire d'installation de caméra Avigilon

Guide de l'utilisateur de l'utilitaire d'installation de caméra Avigilon Guide de l'utilisateur de l'utilitaire d'installation de caméra Avigilon Version 4.10 PDF-CIT-D-Rev1_FR Copyright 2011 Avigilon. Tous droits réservés. Les informations présentées sont sujettes à modification

Plus en détail

DÉMARRAGE RAPIDE. Présentation et installation de NetStorage

DÉMARRAGE RAPIDE. Présentation et installation de NetStorage Novell NetStorage www.novell.com DÉMARRAGE RAPIDE Présentation et installation de NetStorage Novell NetStorage est une fonction de NetWare 6 qui permet d'accéder facilement, via Internet, au système de

Plus en détail

AR-5316E/5320E Manuel en ligne Départ

AR-5316E/5320E Manuel en ligne Départ AR-56E/50E Manuel en ligne Départ Cliquez sur la touche "Départ". Introduction Ce manuel décrit les fonctions d'impression du système multifonctions numérique AR-56E/50E. Pour de plus amples informations

Plus en détail

Suite logicielle ZOOM

Suite logicielle ZOOM MD Suite logicielle ZOOM Version 7.2 Guide d installation N/P 94ZM-ZMJ1F-722 Symboles de sécurité Avertissement - Identifie les conditions et pratiques qui pourraient affecter la performance du produit

Plus en détail

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET

Notice de fonctionnement DVR H264. + Méthode de Visionnage ESEENET Notice de fonctionnement DVR H264 + Méthode de Visionnage ESEENET 1 Le point de départ de chacune des différentes configurations traitées ci-dessous sera l écran de visualisation des 4 ou 8 caméras. A

Plus en détail

Quantum Blue Reader QB Soft

Quantum Blue Reader QB Soft Quantum Blue Reader QB Soft Notice d utilisation V02; 08/2013 BÜHLMANN LABORATORIES AG Baselstrasse 55 CH - 4124 Schönenbuch, Switzerland Tel.: +41 61 487 1212 Fax: +41 61 487 1234 info@buhlmannlabs.ch

Plus en détail

Avigilon Control Center Gateway Guide de l'utilisateur

Avigilon Control Center Gateway Guide de l'utilisateur Avigilon Control Center Gateway Guide de l'utilisateur Version : 5.2 PDF-ACCGATEWAY5-B-Rev1_FR 2013 2014 Avigilon Corporation. Tous droits réservés. Sauf stipulation expresse écrite à cet effet, aucune

Plus en détail

Didacticiel de mise à jour Web

Didacticiel de mise à jour Web Didacticiel de mise à jour Web Copyright 1995-2012 Esri All rights reserved. Table of Contents Didacticiel : Création d'une application de mise à jour Web.................. 0 Copyright 1995-2012 Esri.

Plus en détail

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1

6GEI620 - Électronique II. Laboratoire #1 6GEI620 - Électronique II Laboratoire #1 Conception avec amplificateurs opérationnels Hiver 2008 1. Objectifs Se familiariser avec l outil Multisim Se familiariser avec le prototypage Apprendre, dans un

Plus en détail

SQL Server 2008 Report Builder 2.0

SQL Server 2008 Report Builder 2.0 SQL Server 2008 Report Builder 2.0 Installation et utilisation de Report Builder 2.0 Dans le cadre de la création de rapports pour SQL Server Reporting Services 2008, un outil est disponible, Report Builder

Plus en détail

Guide d installation de Windows Vista /Windows 7

Guide d installation de Windows Vista /Windows 7 Série d imprimante laser Guide d installation de Windows Vista / 7 Pour commencer à utiliser l imprimante, vous devez d abord configurer le matériel et installer le pilote. Veuillez lire le Guide d installation

Plus en détail

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE WWW.GEOLIVES.COM. S'inscrire sur geolives.com. Se connecter sur votre compte

GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE WWW.GEOLIVES.COM. S'inscrire sur geolives.com. Se connecter sur votre compte Geolives GUIDE DE DEMARRAGE RAPIDE WWW.GEOLIVES.COM 1. S'inscrire sur geolives.com 2. Se connecter sur votre compte 3. Nos logiciels 4. Comment bien démarrer avec Geolives PC Editor? 5. Comment bien démarrer

Plus en détail

Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 février et du 14 mars 2012 Présentateur : Michel Gagné

Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 février et du 14 mars 2012 Présentateur : Michel Gagné Club informatique Mont-Bruno Séances du 24 février et du 14 mars 2012 Présentateur : Michel Gagné Windows : le système d exploitation Les mémoires de l'ordinateur L'ordinateur possède plusieurs mémoires

Plus en détail

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire

*Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire *Assurez-vous que Windows est activé sur le serveur sinon il ne pourra pas télécharger WSUS et les mises à jours. Sommaire I. Présentation du projet II. Prérequis III. Mise en Place IV. Configuration et

Plus en détail

Leçon N 5 PICASA Généralités

Leçon N 5 PICASA Généralités Leçon N 5 PICASA Généralités Avec cette leçon N 5, nous allons commencer l étude du traitement de vos photos avec le logiciel de GOOGLE, PICASA, que vous avez téléchargé dans la leçon N 3. 1 Présentation

Plus en détail

STATISTICA - Version 10

STATISTICA - Version 10 STATISTICA - Version 10 Instructions d'installation STATISTICA Entreprise Remarques : 1. L'installation de la version réseau de STATISTICA Entreprise s'effectue en deux temps a) l'installation du serveur

Plus en détail

Windows 2008 Server - Installation d'une GPO

Windows 2008 Server - Installation d'une GPO Sommaire 1 Présentation 2 Les trois phases de l'utilisation des stratégies de groupe 2.1 Création et édition des stratégies de groupe 2.2 Liaison et application des stratégies de groupe 3 Quelques commandes

Plus en détail

TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 - DESCRIPTION... 1 CHAPITRE 2 - INSTALLATION ET CONFIGURATION... 3 CHAPITRE 3 - UTILISATION... 8

TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 - DESCRIPTION... 1 CHAPITRE 2 - INSTALLATION ET CONFIGURATION... 3 CHAPITRE 3 - UTILISATION... 8 Vib@Work Vérification de la calibration des dosimètres pour la mesure des vibrations transmises à l ensemble du corps. Manuel d utilisation du banc de vérification Version 1.1 TABLE DES MATIERES CHAPITRE

Plus en détail

Guide de démarrage rapide Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne

Guide de démarrage rapide Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne Guide de démarrage rapide Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne Aperçu du Centre de copies et d'impression Bureau en Gros en ligne Pour accéder à «copies et impression Bureau en Gros

Plus en détail

Sauvegarde et restauration de système avec Redo Backup. 1 Création de l'image ISO...2. 2 Sauvegarde de votre système...2. 2.1 Lancer Redo Backup...

Sauvegarde et restauration de système avec Redo Backup. 1 Création de l'image ISO...2. 2 Sauvegarde de votre système...2. 2.1 Lancer Redo Backup... Sommaire 1 Création de l'image ISO...2 2 Sauvegarde de votre système...2 2.1 Lancer Redo Backup...2 2.2 Changer le clavier QWERTY en AZERTY...2 2.3 Sauvegarde du système...4 3 Restaurer une sauvegarder...8

Plus en détail

Sauvegarde des données d affaires de Bell Guide de démarrage. Vous effectuez le travail Nous le sauvegarderons. Automatiquement

Sauvegarde des données d affaires de Bell Guide de démarrage. Vous effectuez le travail Nous le sauvegarderons. Automatiquement Sauvegarde des données d affaires de Bell Guide de démarrage Vous effectuez le travail Nous le sauvegarderons. Automatiquement Guide De Démarrage Introduction...2 Configuration Minimale Requise...3 Étape

Plus en détail

CommandCenter Génération 4

CommandCenter Génération 4 Notes importantes: Lors de l'installation de cette version logicielle SE Génération 4 8.11.2456-13, la mise à jour peut rester jusqu'à 25 minutes au même pourcentage (p. ex., 82 %) dans la phase d'installation

Plus en détail

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure.

Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation de FRAMIGEST 1.3 et supe rieure. Installation avec Serveur WINDOWS XP : utilisez le manuel spécifique à Windows XP Avant de commencer, vérifiez que la session Windows sous laquelle vous vous

Plus en détail