Les jeunes femmes face aux études et aux carrières scientifiques : une perspective belge

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les jeunes femmes face aux études et aux carrières scientifiques : une perspective belge"

Transcription

1 Les jeunes femmes face aux études et aux carrières scientifiques : une perspective belge La recherche «Newtonia» M. Alaluf, N. Imatouchan, P. Marage, S. Pahaut, R. Sanvura, A. Valkeneers Université Libre de Bruxelles (Faculté des Sciences et Institut de Sociologie) Avec le soutien du gouvernement de la Communauté française de Belgique et du Fonds Social Européen 1

2 Remarques préliminaires : le contexte belge 1. Un système d enseignement supérieur binaire - hors univ (bac + 3 ou +4), à finalité prof. : 30 % de la classe d âge - univ. (bac +4 à +7), y compris médecine et ingénieurs : 20 % de la classe d âge -> 40 % des jeunes sont diplômés du supérieur 2. Accès libre à l enseignement supérieur pas de bac, pas de prérequis 60 % d échecs en 1 ère année 3. Enseignements Fet NL complètement séparés 2

3 4. Un enseignement (F) très inégalitaire - liberté de choix des parents concurrence entre écoles et entre réseaux - écoles / classes «homogènes» - moyens insuffisants - recours aux redoublements massifs 5. Les réformes (F) des années enseignement obligatoire jusque 18 ans (F + NL) - échec de réformes visant la démocratisation («rénové») - ressources non allouées - brouillage des messages + réactions de contournement - une mixité non préparée / non pensée 3

4 1. Les réalités démographiques En 50 ans, une double révolution: la «massification» de l université et sa féminisation 4

5 Total (belges primo-inscrits) nombre proportion de filles x x18 60 x x : total : garçons : filles 5

6 Sciences humaines total garçons filles

7 Santé 5000 total garçons filles

8 Sciences et Technologies total garçons filles nombre x20 prop. x4 0 8

9 9

10 2. L enquête auprès des nouveaux étudiants 2800 étudiants s inscrivant pour la première fois en première année à l ULB en

11 A l université : répartition selon le sexe dans les filières % Informatique Sc. appliquées Ecole Commerce Sciences Sc. soc., pol., éco. Droit Pharma, Kiné, Ed. phys Journalisme Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda. Filles Garçons 11

12 a. une double sélection selon l origine socioculturelle et selon le sexe intervenant dès l école secondaire : choix d orientations - souvent prématurés, - essentiellement irrévocables et confortée à l entrée à l université 12

13 Niveau d études des parents des filles par filière Universitaire Supérieur Secondaire Informatique Sc. appliquées Ecole Commerce Sciences Sc. soc., pol., éco. Droit Pharma, Kiné, Ed. phys Journ alisme Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda. 13

14 Niveau d études des parents des garçons par filière % Universitaire Supérieur Secondaire 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Informatique Sc. appliquées Ecole Commerce Sciences Sc. soc., pol., éco. Droit Pharma, Kiné, Ed. phys. Journalisme Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda. 14

15 Proportion de filles et de garçons issus de «maths fortes», selon l origine socioculturelle % dans chaque niveau d'études et chaque sexe Secondaire Supérieur Universitaire Filles Garçons 15

16 Répartition des étudiant(e)s de maths fortes Filles Garçons 16 Sciences Sc. soc., pol., écon. Santé hors Médecine Journ. Comm. Droit Médecine Philo-Lettres Psycho.-Péda Ec. Comm. Sc. Appliquées %

17 Etudiant(e)s des autres orientations Filles Garçons % Sc. appliquées Ec. Comm. Sciences Sc. soc.,pol.,écon. Droit anté hors Médecine Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda 17

18 b. pourtant, l école réussit bien aux filles! elles redoublent moins dans le secondaire elles sont majoritaires à l université elles y réussissent mieux 18

19 Rapport des taux de réussite F / G selon les filières Informatique Sc. appliquées Ec. Commerce Sc.économiques Sciences Sc. soc., pol., écon. Droit Santé hors Médecine Journ.- Comm. Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda.

20 selon l origine sociale et le sexe Filles Garçons Secondaire Supérieur Universitaire 20

21 Une démocratisation par les filles? effectif Secondaire Supérieur Universitaire filles garçons 21

22 c. motivations et information les filles s informent plutôt plus que les garçons des motivations différentes? l image des métiers et aussi l accueil à l université? 22

23 Recherchez-vous un métier rémunérateur? % Informatique Sc. appliquées Solvay Sciences Sc.soc.,pol.,éco Moyenne ULB Droit Pharma-Kiné Journalisme Philo-Lettres Médecine Sc.Psycho Filles 23 Garçons

24 % Avez-vous choisi en raison des débouchés? Filles Garçons 24 Sc. appliquées Solvay Sciences Sc.soc.,pol.,éco Moyenne ULB Droit Pharma-Kiné Journalisme Philo-Lettres Médecine Sc.Psycho Informatique

25 Les entretiens : 1. de mauvaises informations Ryan (inscrit en Informatique): «La physique, j'aime bien, mais notre professeur de physique nous a dit qu'il n'y a pas de débouchés et pour moi l'enseignement non, pas vraiment.» NB le rôle des enseignants! 25

26 2. la force des stéréotypes Charlotte (inscrite en Droit) «Je ne vois pas très bien ce que fait l ingénieur. Je l imagine toute la journée à surveiller comment se construit un bâtiment. Non, ça ne me tente pas du tout. Je ne me suis pas renseignée parce que le peu qu on m a dit ne m a pas du tout plu.» 26

27 3. les aspirations Vanessa (inscrite en Biologie) : «Les sciences demandent plus d implications. Peut-être que les femmes veulent aussi devenir mères, les sciences ne sont pas compatibles avec ça.» 27

28 3. L enquête auprès des diplômées et des diplômés Tous les diplômés de l ULB des années , , réponses : 30% de répondants, plus de 40% en Sciences et Sciences appliquées 28

29 a. situations d emploi (déc. 2002) femmes hommes total Répondants En recherche d'emploi Sans emploi et n'en cherchant pas Pause-carrière à temps-plein Maladie de longue durée, invalidité Pensionnés et prépensionnés

30 Trajectoires professionnelles : ont connu une période de chômage % Femmes Hommes 30 Sc. appliqué es Comm/Sc. éco Scien ces Sc. so c. et pol. Droit Pharma, Kiné, E. Journalisme Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda.

31 Trajectoires professionnelles : ont connu un emploi peu qualifié 50 % Femmes Hommes Sc. appliquées Comm/Sc. éco. Sciences Sc. soc. et pol. Droit Pharma, Kiné, Ed. Phys. Journ alisme Philo-Lettres Médecine Psycho-Péda.

32 b. Domaines d activité recherche et enseignement universitaires recherche et développement enseignement secondaire informatique entreprises services aux entreprises services publics communication et culture santé professions libérales emplois d exécution cas particuliers 32

33 Domaines d activit d activité des femmes et des hommes (Sciences appliquées) Sciences appliquées Enseignement Informatique Entreprises Services aux entr. Services publics Communic., culture Santé Prof. Libérales et indép. Emplois peu qualifiés Cas particuliers 33 Recherche univ. echerches et dévelop. % Femmes Hommes

34 % Domaines d activit d activité des femmes et des hommes (Sciences) Sciences 34 Enseignement Informatique Entreprises Services aux entr. Services pu blics Communic., culture Santé Prof. Libérales et indép Emplois peu qualifiés Cas particuliers Recherche et dévelop. Recherche univ.

35 Chimie Mathématiques Biologie Physique 35

36 Quatre domaines spécifiques La recherche et le doctorat L enseignement L informatique Les entreprises et les services 36

37 La recherche; le doctorat Sciences Sciences appliquées Santé Sc. humaines Emploi actuels 20% 10% 3-5% Passage par recherche univ. 44% (F 43%, H 46%) 35% (F 44%, H 33%) 10% Doctorat 27% 9% 3.5% Répartition emplois entre sexes recrutement des filières Évolution doctorat : prop. femmes Dr. / prop. hommes Dr. : 56% % 1990 Obtention PhD après passage par recherche : prop. femmes > prop. hommes 37

38 L enseignement Femmes Hommes Total Lettres 52% 33% 46% Sciences 36% 19% 26% % Femmes Hommes Philo. et Lettres Sciences

39 L informatique Principalement des hommes : informaticiens, ingénieurs mais 40% des emplois issus d autres filières (Sciences, Philo., Sc. éco., etc.) parmi ceux-ci: plus de 1/3 de femmes (bien plus que parmi les étudiants!) 39

40 Les entreprises et les services Recrutement principal ( > 70%) : sc. appl., ing. comm. et sc. éco., sciences mais plus diversifié pour les femmes que pour les hommes Évolution : femmes % % % hommes 25 % 24 % 29 % 40

41 Conclusions 41

42 1. L importance de l orientation 1. les choix (précoces) dans le secondaire sont (le plus souvent) déterminants 2. être conscient de la double sélection, sociale et sexuée (école, famille) 3. former les enseignants à la vigilance (principes du «mainstreaming») 42

43 2. Les transformations de l emploi 1. (après les turbulences du début), le diplôme universitaire est une bonne protection contre le chômage, en particulier en Sciences 2. les emplois sont plus variés que les jeunes ne le pensent souvent 3. les femmes ont cessé d être marginales dans la plupart des domaines : avec le même diplôme, elles accèdent de plus en plus aux même domaines d activité 43

44 3. Mais les réalités de l emploi restent un obstacle pour les filles 1. le «plafond de verre» s est élevé mais subsiste dans les entreprises, la fonction publique, l Université 2. améliorer les conditions de travail et d accueil des femmes; modifier le style de travail («longues journées», etc.) 3. pour le recrutement en Sciences, la recherche est une motivation essentielle 44

45 En résumé Ne pas se contenter de blâmer ou d exhorter, que ce soit les garçons ou les filles! Mais - informer - et lutter effectivement contre les inégalités dans l emploi car des verrous ont sauté, mais les obstacles restent nombreux 45

46 le site : Deux livres (10 euros) : - Les filles face aux études scientifiques - réussite scolaire et inégalité d orientation - Les femmes et les professions scientifiques - diplômes universitaires et accès à l emploi M. Alaluf et al. Editions de l Université de Bruxelles (2003 et 2004) 46

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE MASTER 2 PROFESSIONNEL PROMOTION 2006/2007

LE DEVENIR DES DIPLOMES DE MASTER 2 PROFESSIONNEL PROMOTION 2006/2007 LE DEVENIR DES DIPLOMES DE MASTER 2 PROFESSIONNEL PROMOTION 2006/2007 Méthodologie Les informations présentées dans ce document sont issues de l enquête d insertion réalisée auprès des diplômés de Master

Plus en détail

NOTE D INFORMATION N 13/07 de juin 2013

NOTE D INFORMATION N 13/07 de juin 2013 NI 13/07 poursuites 2012 Rectorat, DEPP, juin 2013 NOTE D INFORMATION N 13/07 de juin 2013 Rectorat Division Evaluation Prospective et Pilotage Les poursuites d études dans le supérieur des bacheliers

Plus en détail

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques

Enseignements d exploration de seconde. Sciences de l Ingénieur. Création et Innovation Technologiques Enseignements d exploration de seconde Sciences de l Ingénieur Création et Innovation Technologiques SI et CIT enseignements complémentaires pour un développement durable CIT Comprendre comment évoluent

Plus en détail

Licences OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges

Licences OBSER VATOIRE. Lettres / Langues et Sciences Humaines OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Lettres / Langues et Sciences Humaines LA SITUATION des diplômés NON RÉINSCRITS à l'université de Limoges Résultats par mention (promotion 2005-2006) Retrouvez les publications

Plus en détail

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison

Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison pour Orientation des étudiants en 2010 : la génération numérique entre passion et raison Enquête auprès de la population étudiante Vague 2 Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de

Plus en détail

Licences OBSER VATOIRE. Droit / Économie / Gestion OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges

Licences OBSER VATOIRE. Droit / Économie / Gestion OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. à l'université de Limoges Université de Limoges Licences Droit / Économie / Gestion LA SITUATION des diplômés NON RÉINSCRITS à l'université de Limoges Résultats par mention (promotion 2005-2006) Retrouvez les publications de l

Plus en détail

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009

- NOTE. OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 Paris, le 24 janvier 2011 - NOTE OBJET : Résultats consolidés de l enquête «jeunes diplômés», promotion 2009 L enquête réalisée sur l insertion des diplômés 2009 de Sciences Po a permis de recueillir des

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G.

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G. SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G. LES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION - Pourquoi rénover la filière Sciences et Technologies Tertiaires (STT)? - Quelles sont les principales caractéristiques

Plus en détail

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse

«Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse DOSSIER DE PRESSE Paris, le 3 décembre 2013 «Formations et Emploi» Sommaire du dossier de presse Fiche «Vue d ensemble» Face à la crise, le diplôme protège du chômage et favorise l accès à la formation

Plus en détail

La réingénierie de la formation en kinésithérapie suite à l arbitrage interministériel du 9 décembre 2014. Foire aux questions

La réingénierie de la formation en kinésithérapie suite à l arbitrage interministériel du 9 décembre 2014. Foire aux questions La réingénierie de la formation en kinésithérapie suite à l arbitrage interministériel du 9 décembre 2014 Foire aux questions Réalisée le 1 er mars 2015 Les études de kinésithérapie sont actuellement en

Plus en détail

2015: 87,8% de candidats admis et 77,2 % d une classe d âge

2015: 87,8% de candidats admis et 77,2 % d une classe d âge 2015: 87,8% de candidats admis et 77,2 % d une classe d âge Un peu d histoire Baccalauréat: vieux français bacheler, latin baccalarius: jeune homme voulant devenir chevalier! Lycée: grec (λυκειον) école

Plus en détail

19% sont des hommes. 50% ont moins de 23 ans. 100% sont français 12,5% 12,5% 6,3% 15 étaient en formation l'année avant le M2. Taux de réponse : 86,7%

19% sont des hommes. 50% ont moins de 23 ans. 100% sont français 12,5% 12,5% 6,3% 15 étaient en formation l'année avant le M2. Taux de réponse : 86,7% M2 [P] Droit notarial Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 18 / Nombre de répondants : 16 Taux de réponse : 89% Origine des étudiants Série de bac Bac littéraire 3 Bac économique 10 18,8% 62,5% 19% sont

Plus en détail

De la première à la deuxième année. 2001-2002 à 2002-2003. Bernard CONVERT CNRS (IFRESI-CLERSE)

De la première à la deuxième année. 2001-2002 à 2002-2003. Bernard CONVERT CNRS (IFRESI-CLERSE) POPULATION ORES Suivi de cohorte Bacheliers 2001 Décembre 2006 De la première à la deuxième année 2001-2002 à 2002-2003 Bernard CONVERT CNRS (IFRESI-CLERSE) Pôle Universitaire Lille Nord-Pas de Calais

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

92% sont français. Taux de réponse : 100% Master 2 2. Master 1 9. Total 11

92% sont français. Taux de réponse : 100% Master 2 2. Master 1 9. Total 11 M2 [M] Chimie et physico-chimie des matériaux Sciences Nombre de diplômés : 13 / Nombre de répondants : 12 Taux de réponse : 92% Origine des étudiants Série de bac Bac scientifique 11 Dispense 1 8% 92%

Plus en détail

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé

Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé 2013 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Ipsos Public Affairs 24/06/2013 1 Exercice de la kinésithérapie comme salarié dans le secteur des soins de santé Table

Plus en détail

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

DGT/DGCS-SDFE. Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés Embauche (ces exemples visent à accompagner les partenaires sociaux dans leur négociation, ils ne sont pas exhaustifs des bonnes pratiques en entreprise) Objectifs de progression Actions Indicateurs chiffrés

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Droit-Eco-Gestion Nombre de diplômés : 86 / Nombre de répondants : 69 Taux de réponse : 8 Origine des étudiants

Plus en détail

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier

Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier Le marché du travail et la relation formation emploi Véronique Deprez Boudier www.strategie.gouv.fr 18 octobre 2013, Conseil National Education Economie De quoi parle-t-on? La «relation formation emploi»

Plus en détail

Premiers résultats de l enquête 2010 auprès de la «génération 2007»

Premiers résultats de l enquête 2010 auprès de la «génération 2007» CENTRE D ÉD ÉTUDES ET DE RECHERCHES SUR LES QUALIFICATIONS Établissement public sous tutelle du ministère de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative, du ministère du Travail de l

Plus en détail

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES

EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ÉGALITÉ CHERCHEUSE FEMME ENSEIGNEMENT HOMME ÉTUDIANTE RECHERCHE EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES Chiffres clés de la parité dans l enseignement supérieur et la recherche ÉGALITÉ entre les FEMMES

Plus en détail

L élève et la construction de son projet «post-bac»

L élève et la construction de son projet «post-bac» L élève et la construction de son projet «post-bac» Il apprend à se connaître : - Goûts, intérêts, matières et activités préférées - Aptitudes, compétences, points forts, points faibles - Motivation, niveau

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

Étude de la parité hommes-femmes dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE).

Étude de la parité hommes-femmes dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Étude de la parité hommes-femmes dans les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE). Françoise Lachize, mai 2011 1-Situation générale Il y actuellement 39% de femmes enseignant en CPGE. Cette répartition

Plus en détail

Situation au 01/01/2009

Situation au 01/01/2009 Master 2 professionnel Technologies de l'internet Sciences Nombre de diplômés : 30 / Nombre de répondants : 28 Taux de réponse : 93% Origine des étudiants Répartition par sexe Taux de réponse : 10 Situation

Plus en détail

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007

Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 2007 OVE résultats Observatoire de la Vie Étudiante de l Université de Provence (Aix-Marseille I) www.up.univ-mrs.fr/ove Numéro 13 Mai 27 Devenir des diplômés de DUT 24, 24 mois après l obtention du diplôme

Plus en détail

Nathalie SOUBRIER Septembre 2013

Nathalie SOUBRIER Septembre 2013 Nathalie SOUBRIER Septembre 2013 EN FÉVRIER, LES ÉLÈVES DE 2DE GÉNÉRALE ET TECHNOLOGIQUE ONT À EXPRIMER DES CHOIX PROVISOIRES D ORIENTATION POUR LA RENTRÉE PROCHAINE. 1RE GÉNÉRALE (BACS ES, L ET S) OU

Plus en détail

Les mathématiques à Toulouse

Les mathématiques à Toulouse Université de Toulouse (INSA, INPT, ISAE, Universités Toulouse I, Toulouse II et Toulouse III) Une multitude de parcours pour tous les niveaux Des secteurs variés Industries aérospatiale, pharmaceutique,

Plus en détail

Qui sont les enseignants?

Qui sont les enseignants? Extrait de : Regards sur l'éducation 2008 : Panorama Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/9789264040649-fr Qui sont les enseignants? Merci de citer ce chapitre comme suit : OCDE (2009),

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes Informatiques et logiciels (SIL) spécialité génie logiciel, base de données réparties

Licence professionnelle Systèmes Informatiques et logiciels (SIL) spécialité génie logiciel, base de données réparties IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes Informatiques et logiciels (SIL) spécialité génie logiciel, base de données réparties Lieu de formation : Clermont Ferrand / Aubière

Plus en détail

Master Droit comparé et politiques internationales

Master Droit comparé et politiques internationales Promotion 0/0 Site : Clermont-Ferrand Master Droit comparé et politiques internationales Objectif de ce master : Le master Droit comparé et politiques internationales permet la formation de cadres et d'experts

Plus en détail

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance

Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Promotion / Site : ClermontFerrand Master Carrières commerciales de la banque et de l'assurance Objectif de ce master : Former des cadres commerciaux, maîtrisant les divers aspects de la banque et de l'assurance

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion opérationnelle et juridique des ressources humaines de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Synthèse des grandes tendances 2013

Synthèse des grandes tendances 2013 Synthèse des grandes tendances 2013 Le diplôme de Sciences Po préserve les jeunes de la dégradation du marché du travail Les résultats de l enquête annuelle d insertion professionnelle Jeunes Diplômés,

Plus en détail

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie

Diplômés Bac+4 et plus en 2009, sortants d'université, toutes disciplines Le salaire net mensuel 30 mois après la sortie 68 étudiants se déclarent en emploi au 01/12/2011 ETUDIANTS ISSUS DU MASTER 2 GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT ET LOGISTIQUE DES ECHANGES EN 2009 : LEUR SITUATION EN 2011 Mode d'accès à l'emploi

Plus en détail

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques

UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. 74,8 % D.U.T. B.T.S. 13,4 % 2,3 11,1 Autres formations 9,7. Total : 97,5 % 7,8 0,2. Lettres Economiques APRES LE BAC UNIVERSITÉ 66,8 C.P.G.E. Lettres Economiques 8 7,8 0,2 74,8 % D.U.T. B.T.S. 2,3 11,1 Autres formations 9,7 Ecoles de commerce, vente, gestion Ecoles artistiques (y compris archi) Ecoles paramédicales

Plus en détail

ORES CPGE. Les inscrits dans les classes préparatoires aux grandes écoles de la région Nord-Pas de Calais en 2007/2008. Formation

ORES CPGE. Les inscrits dans les classes préparatoires aux grandes écoles de la région Nord-Pas de Calais en 2007/2008. Formation ORES Formation Septembre 2009 Les inscrits dans les classes préparatoires aux grandes écoles de la région NordPas de Calais en 2007/2008 Evolution des effectifs Caractéristiques des inscrits Devenir en

Plus en détail

>>> BIENVENUE A L UNIVERSITE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE

>>> BIENVENUE A L UNIVERSITE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE >>> BIENVENUE A L UNIVERSITE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE SCUIO-IP 2013-2014 L Université d Avignon et des Pays de Vaucluse, c est plus de 300 enseignants - chercheurs et 200 personnels d administration

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion La série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Choisir STMG, c est Suivre des études secondaires technologiques Réussir ses études supérieures à Bac + 2, + 3 ou + 5 Avoir de véritables

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Histoire de l art : création artistique occidentale Finalité : Recherche Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des

Plus en détail

Formations initiale et continue

Formations initiale et continue Formations initiale et continue La réussite des femmes dans la formation initiale E n Bretagne comme ailleurs, avec moins de redoublements, des taux de réussite aux examens supérieurs, les filles réussissent

Plus en détail

Orienta(on. Post- Bac

Orienta(on. Post- Bac Orienta(on Post- Bac Réunion du mardi 8 novembre 2011 Classes préparatoires Grandes écoles IEP Ecoles spécialisées Réunion du lundi 14 novembre 2011 Etudes courtes Etudes universitaires quelques ques(ons

Plus en détail

!"! #$##! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'(

!! #$##! # $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( !"! #$## %&'()*! "# $%&' ( ) % ) * +&' %&$$%+* &'( )%*, &' , -.$$" / ' '01 */%. 2. "1.3 Quand avez-vous bénéficié d une formation au sein de votre entreprise? (%) moins d'1 an entre 1 et 3 ans entre 3

Plus en détail

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Sciences et Technologies du Management et de la Gestion 1 À la rentrée, la série STMG remplace STG La place de la série STG / STMG Le sens de cette rénovation Les contenus d enseignement 2 La place de

Plus en détail

Orientation L enseignement en France

Orientation L enseignement en France Orientation L enseignement supérieur en France Schéma simplifié de l enseignement supérieur en France Condition préalable: obtention du baccalauréat at Les lieux d apprentissage IUT Lycée Ecole Les filières

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Faculté de Droit et de Science Politique 9/ Licence professionnelle Assistant juridique Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle La licence professionnelle assistant

Plus en détail

OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE

OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE SERVICE UNIVERSITAIRE D ACCUEIL, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE OBSERVATOIRE DES PARCOURS DE FORMATION ET DE L INSERTION PROFESSIONNELLE univ-brest.fr/suaoip DOMAINE SCIENCES DE LA MER ET

Plus en détail

Les Mathématiques à Besançon

Les Mathématiques à Besançon Les Mathématiques à Besançon 5 équipes de recherche 45 enseignants-chercheurs 3 chercheurs CNRS 9 personnels techniques 25 doctorants 10 invités Que fait-on au laboratoire de math? de la recherche de l'enseignement

Plus en détail

Quelles sont les poursuites d études des élèves bacheliers du Lycée Saint-Denis à Annonay entre 2008 et 2010?

Quelles sont les poursuites d études des élèves bacheliers du Lycée Saint-Denis à Annonay entre 2008 et 2010? Série Littéraire (L) Dotés d une bonne culture générale, amateurs de Littérature, de Philosophie, d Histoire, de Langues ou d Arts.les bacheliers L s inscrivent majoritairement à l Université. D autres,

Plus en détail

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers

Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Licence professionnelle Commercialisation des produits et services financiers Enquête menée auprès des diplômés 2009, 30 mois après l obtention du diplôme En 2009, 08 étudiants ont obtenu une licence professionnelle

Plus en détail

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA)

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Promotion 213/214 Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Aurillac DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Objectif de ce DUT : Le Département Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1)

COMPTE-RENDU DU 29-03-2013. A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) 1 COMPTE-RENDU DU 29-03-2013 A LA RENCONTRE DES UNIVERSITES PARISIENNES : Panthéon-Sorbonne (paris 1) Dispositifs généraux de licence à Paris 1 Panthéon-Sorbonne M. Boutry, président 51 000 inscrits sur

Plus en détail

note d information Une large majorité de bacheliers S

note d information Une large majorité de bacheliers S note d information 07.12 AVRIL www.education.gouv.fr La population des nouveaux bacheliers inscrits en première année de médecine est constituée presque exclusivement de bacheliers scientifiques (95 %).

Plus en détail

Le lycée polyvalent TOUCHARD / WASHINGTON propose aux bacheliers une CLASSE PRAPARATOIRE CPGE TSI

Le lycée polyvalent TOUCHARD / WASHINGTON propose aux bacheliers une CLASSE PRAPARATOIRE CPGE TSI Le lycée polyvalent TOUCHARD / WASHINGTON propose aux bacheliers une CLASSE PRAPARATOIRE CPGE TSI 1 CLASSE PREPARATOIRE SCIENTIFIQUE AUX GRANDES ECOLES D INGENIEUR FILIERE T.S.I. (technologie et sciences

Plus en détail

DUT Génie Biologique option Diététique

DUT Génie Biologique option Diététique Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Clermont-Ferrand / Aubière DUT Génie Biologique option Diététique Objectif de ce DUT : Ce DUT donne accès au titre de diététicien nutritioniste (profession

Plus en détail

les différentes filières

les différentes filières Les classes préparatoires littéraires offrent les débouchés suivants : les écoles normales supérieures (voir pages 2 et 3) les instituts d études politiques (I.E.P. ou " Sciences Politiques ") (voir page

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Transformation industrielle / Ecologie industrielle Sciences Nombre de diplômés : / Nombre de répondants : 9 Taux de réponse : 82% Origine des étudiants Série de bac Situation à l'entrée en Licence

Plus en détail

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Promotion / Enquête à mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Carrière de la banque et de l'assurance Objectif de cette licence professionnelle : Cette licence professionnelle permet

Plus en détail

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges

Masters OBSER VATOIRE. Sciences / Technologies / Santé OBSERVATOIRE CARREFOUR DES ÉTUDIANTS. Université de Limoges Université de Limoges Masters Sciences / Technologies / Santé L'insertion professionnelle des diplômés DE Masters à l'université de Limoges Résultats par mention et par spécialité (promotion 2005-2006)

Plus en détail

Observatoire Régional R Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle

Observatoire Régional R Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle Observatoire Régional R des Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle La méthodologie d enquête Travail commun sur les questionnaires de Licence

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie appliquée de l Université Paris Dauphine Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

information Les chercheurs en entreprise

information Les chercheurs en entreprise note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.05 AVRIL En 2007, plus de 137 000 chercheurs (en personnes physiques) ont une activité de R&D en entreprise, ils étaient 81 000 en 1997, et deviennent

Plus en détail

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL

ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL ETUDE SUR LES STAGIAIRES AYANT SUIVI UNE FORMATION DIPLOMANTE DANS LA BRANCHE DES ACTEURS DU LIEN SOCIAL ET FAMILIAL LA SYNTHESE L Observatoire de la branche des acteurs du lien social et familial - centres

Plus en détail

D U T R É S E A U X E T

D U T R É S E A U X E T IUT DE CLERMONT-FERRAND D U T R É S E A U X E T T É L É C O M M U N I C A T I O N S ( R & T ) Taux de réponses de la promotion 2002 : 83% Site d Aubière dans le Puy de Dôme (63) L A S I T UA T I O N G

Plus en détail

Tremplin vers l enseignement supérieur : Etudier à l Université du Maine. Les formations du STAPS conduisant aux métiers de la santé

Tremplin vers l enseignement supérieur : Etudier à l Université du Maine. Les formations du STAPS conduisant aux métiers de la santé + Tremplin vers l enseignement supérieur : Etudier à l Université du Maine Les formations du STAPS conduisant aux métiers de la santé + Cartographie et quelques chiffres des STAPS en France 50 000 étudiants

Plus en détail

Mai 2011. Profil et poursuite en études supérieures des inscrits en DAEU (Diplôme d Accès aux Études Universitaires)

Mai 2011. Profil et poursuite en études supérieures des inscrits en DAEU (Diplôme d Accès aux Études Universitaires) Mai 2011 Profil et poursuite en études supérieures des inscrits en (Diplôme d Accès aux Études Universitaires) Le contexte de l étude Objet de la demande : La Direction de la Formation Permanente de la

Plus en détail

Effectifs par discipline

Effectifs par discipline #18 Synthèse régionale Juillet 2011 Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2010 des diplômés de Master mixte 282 diplômés de M2 mixte en 2008 sur 344 interrogés ont répondu à l enquête. Le

Plus en détail

Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics

Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics Promotion / Enquête à 3 mois du diplôme Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Management des collectivités territoriales et de leurs établissements publics Objectif de cette licence professionnelle

Plus en détail

Pourquoi si peu de femmes dans les métiers des TIC?

Pourquoi si peu de femmes dans les métiers des TIC? Pourquoi si peu de femmes dans les métiers des TIC? Gérard Valenduc Centre de recherche Travail & Technologies Fondation Travail-Université (Namur) http://www.ftu-namur.org Femmes et métiers des TIC La

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Marketing opérationnel de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des

Plus en détail

LEA, n = 176. Tableaux de bord par filière COGE_OVE UM3

LEA, n = 176. Tableaux de bord par filière COGE_OVE UM3 Tableaux de bord par filière COGE_OVE UM3 Parcours scolaire Avez-vous interrompu les études après le bac? Non 159 90,3% 90,3% Oui 17 9,7% 9,7% Total 176 100,0% En quelle année avez-vous passé le bac? 2008

Plus en détail

Licence professionnelle Expertise agro-environnementale et conduite de projet

Licence professionnelle Expertise agro-environnementale et conduite de projet Promotion / Enquête à moins d'un an du diplôme Site : Aurillac Licence professionnelle Expertise agroenvironnementale et conduite de projet Objectif de cette licence professionnelle : L'objectif est de

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011

insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 n o 19 2015 insertion professionnelle des titulaires d un DUT 2011 TAUX D INSERTION 77,4 % PART DES EMPLOIS STABLES 67,8% PART DE POURSUITES D ÉTUDES 88,7% SALAIRE NET MENSUEL MOYEN 1 472 O B S E R VATO

Plus en détail

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance

Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance Faculté des Sciences Economiques et de Gestion IAE Licence professionnelle Carrières de la banque et de l'assurance 9/ Lieu de formation : Clermont Ferrand Objectifs de cette licence professionnelle Cette

Plus en détail

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG

La série STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion. Série STMG La série STMG Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Le choix de la filière STMG Le contenu de la formation Les études supérieures Les perspectives d emploi Partie 1 : Le choix de la filière

Plus en détail

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3

APRÈS LA LICENCE PRO, 9 DIPLÔMÉS SUR 10 ONT OCCUPÉ AU MOINS UN EMPLOI 3 SOFIP Observatoire Service Offre de Formation et Insertion Professionnelle L insertion professionnelle des diplômés 2010 de Licence Professionnelle En 2009-2010, 529 étudiants ont été diplômés d une Licence

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC

Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC IUT Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Gestion des ressources humaines & TIC 9/ Lieu de formation : Aurillac Objectifs de cette licence professionnelle : Préparer en un an des

Plus en détail

RAPPORT RESULTATS ENQUETE "ORIENTATION DES LYCEENS MAROCAINS"

RAPPORT RESULTATS ENQUETE ORIENTATION DES LYCEENS MAROCAINS RAPPORT RESULTATS ENQUETE "ORIENTATION DES LYCEENS MAROCAINS" Filiale digitale du cabinet d études LMS-CSA MARKETING ET SONDAGES, est une société spécialisée dans le domaine des enquêtes et votes en ligne.

Plus en détail

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA)

DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) IUT Institut Universitaire de Technologie 9/ DUT Gestion des Entreprises et des Administrations (GEA) Lieu de formation : Aurillac Objectifs de ce DUT : Le Département Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe"

Etude sur la réalité de lʼégalité professionnelle entre les hommes et les femmes en Guadeloupe Fonds social Européen Etude sur la réalité de lʼégalité entre les hommes et les femmes en Guadeloupe" - Synthèse des premiers résultats Phase 1 COPIL du 17 juillet 2012! 1! CONTEXTE Au regard de la méconnaissance

Plus en détail

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015

LES ECOLES DE COMMERCE. Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 LES ECOLES DE COMMERCE Conférence Terminale CIO de L Haÿ les Roses Année 2014-2015 Une école de commerce : pour quels métiers? Les diplômés d écoles de commerce sont amenés à occuper des postes et fonctions

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Assistant juridique La licence professionnelle assistant juridique offre aux étudiants qui ont acquis

Plus en détail

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez?

La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? La «Prépa» PTSI à Champagne-sur-Seine, vous connaissez? 1 L après-bac se décide maintenant Qu est-ce qu une classe préparatoire scientifique aujourd hui? 2 Champagne-sur-Seine, un choix raisonnable! 3

Plus en détail

Que faire après le bac?

Que faire après le bac? Que faire après le bac? Les «classes prépas» Tristan Ribeyre Que faire après le bac? www.tristanribeyre.eu 1 / 12 Vers les Grandes Ecoles CPGE = Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles Mais...... une

Plus en détail

Licence Economie - Gestion Parcours Gestion des Entreprises

Licence Economie - Gestion Parcours Gestion des Entreprises Licence Economie - Gestion Parcours Gestion des Entreprises Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 007/008 au er janvier 009 Au er janvier 009 Total Effectif

Plus en détail

information Les bacheliers S : des poursuites d études de plus en plus dispersées note d 12.10 Enseignement supérieur & Recherche AOÛT

information Les bacheliers S : des poursuites d études de plus en plus dispersées note d 12.10 Enseignement supérieur & Recherche AOÛT note d information Enseignement supérieur & Recherche 12.10 AOÛT L évolution des orientations prises par les bacheliers S se caractérise principalement par une dispersion croissante de leurs choix : en

Plus en détail

DUT Mesures Physiques

DUT Mesures Physiques IUT - Institut Universitaire de Technologie 2/2 DUT Mesures Physiques Objectifs de ce DUT : Taux de réponse : Effectifs Nombre de femmes Origine géographique Auvergne Autres régions Etranger S ES L Baccalauréat

Plus en détail

Situation à l'entrée en Licence pro

Situation à l'entrée en Licence pro Lic. Pro Transformation des métaux / Fao : pilotage de processus de fabrication assistée par ordinateur Sciences Nombre de diplômés : 15 / Nombre de répondants : 11 Taux de réponse : 73% Origine des étudiants

Plus en détail

LES CLASSES PREPARATOIRES

LES CLASSES PREPARATOIRES LES CLASSES PREPARATOIRES L u n i v e r s i t é DOCTORAT 3 ans MASTER 2 ans LICENCE 3 ans L a P r é p a ÉCOLE d ingénieurs ou de commerce 3 ans CPGE Classes Préparatoires aux grandes écoles 2 ans B A C

Plus en détail

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003

Précarit santé mentale (Ces-d) en France à partir de 2002-2003 Précarit carité de l emploi l et santé mentale (Ces-d) en France à partir de l Enquête Décennale D Santé 2002-2003 2003 Gaëlle Santin,, Christine Cohidon Département Santé Travail - InVS Indicateurs de

Plus en détail

Incidence des inégalités sociales sur la trajectoire des étudiants de l Université de Genève

Incidence des inégalités sociales sur la trajectoire des étudiants de l Université de Genève Incidence des inégalités sociales sur la trajectoire des étudiants de l Université de Genève Jean-François Stassen - Piera Dell Ambrogio - Jean-Marc Rinaldi jean-francois.stassen@unige.ch Inégalités sociales

Plus en détail

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac

Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Les inégalités dans l accès aux hauts diplômes se jouent surtout avant le bac Olivier Lefebvre* Sur 100 jeunes entrés en 6 e en 1995, 44 sont désormais titulaires d un diplôme de l enseignement supérieur.

Plus en détail

UNIVERSITE OUAGA II PRESIDENCE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION TABLEAU DE BORD

UNIVERSITE OUAGA II PRESIDENCE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION TABLEAU DE BORD UNIVERSITE OUAGA II PRESIDENCE. SECRETARIAT GENERAL. DIRECTION DES ETUDES ET DE LA PLANIFICATION TABLEAU DE BORD ANNEE ACADEMIQUE 2013-2014 AVANT-PROPOS Le présent tableau de bord est à sa deuxième édition.

Plus en détail

Le Cnam pour tous tout au long de la vie Mission Handi cnam

Le Cnam pour tous tout au long de la vie Mission Handi cnam Le Cnam pour tous tout au long de la vie Mission Handi cnam Sommaire Présentation du Cnam La genèse du partenariat CNAM/CRM Particularités de ce partenariat La synergie avec les entreprises et les missions

Plus en détail