L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012"

Transcription

1 L'Évolution des DME et de leur interopérabilité Michel Hébert, M.D., directeur médical, TELUS Santé 11 octobre, 2012

2 Ordre du jour Définitions et repères de base Évolution des fonctionnalités DME et de l interopérabilité Les différentes générations de v1 à v4 Importance de l interopérabilité dans l évolution des DMÉ L union fait la force 2

3 Définitions et repères de base Dossier médical électronique (DMÉ) L équivalent du dossier médical sur papier, avec les outils de prescription intégrés, contenant le résumé d une relation entre un patient et un professionnel de la santé, appartenant à un établissement de santé ou à une clinique médicale en particulier. Dossier clinique informatisé (DCI) Dossier de patient tenu par un établissement hospitalier et qui contient tous les renseignements consignés par les cliniciens de cet établissement au moment de la consultation, de la période de traitement ou de l'hospitalisation. L interopérabilité en santé et médico-social : La capacité qu ont plusieurs systèmes d échanger et d utiliser de l information, permettant aux utilisateurs d en tirer parti dans leurs actes et leurs décisions, pour le mieux-être de leurs patients. 3

4 Règlement sur la tenue des dossiers «Le médecin doit constituer, tenir, détenir et maintenir un dossier médical» (loi médicale, code des professions) Décision , a. 4 Lorsqu'il constitue un dossier médical, le médecin doit inscrire les renseignements suffisants pour décrire l'identité de la personne visée par le dossier, notamment son nom, son sexe, sa date de naissance et son adresse ainsi que, le cas échéant, son numéro d assurance maladie. Le médecin doit assurer la mise à jour des renseignements prévus au premier alinéa et inscrire ou verser au dossier tous les renseignements et tous les documents pertinents relatifs à la personne qui le consulte. - «Règlement sur la tenue des dossiers, des cabinets ou des bureaux des médecins ainsi que des autres effets.» Loi médicale (L.R.Q., c. M-9, a. 3) Code des professions (L.R.Q., c. C-26, a. 91) 4

5 Évolution des fonctionnalités du DME Toute rencontre entre un médecin et un citoyen se termine par une note dans un dossier médical. Chaque année au Québec des millions de notes cliniques sont déposées dans des millions de dossiers médicaux. Au cours de sa vie une personne en bonne santé possède en moyenne dix dossiers médicaux différents dans autant d établissements. Population Médecins Établissements Un dossier médical papier emprisonne les données et rend l interopérabilité impossible 5

6 Évolution des fonctionnalités du DMÉ DMÉ V1 - Transition du papier au numérique Fonctions de base de la tenue de dossier et de la gestion des cliniques (rendez-vous, index patient, facturation) Interopérabilité minimale, anecdotique, peu fonctionnelle causée par les architectures technologiques utilisées. 6

7 Évolution des fonctionnalités du DMÉ DMÉ V2 - Les premiers pas de l interopérabilité B2B avec la RAMQ pour inscription des patients GMF et vulnérables Systèmes de laboratoire des établissements. Système comptable, facturation Moteur d interaction médicamenteuse 7

8 Évolution des fonctionnalités du DMÉ DMÉ V3 - Interopérabilité avec l écosystème de la santé DSQ médicament DCI (OACIS) Système de réservation de rendez-vous par internet Interface avec ADT d établissement Interface avec système d imagerie médicale (PACS) DSQ Laboratoire Interface avec le dossier de santé personnel (DSP) (PHR) Interface avec système de suivi à distance (RPM) Système de requête et résultat 8

9 Évolution des fonctionnalités du DMÉ - v3 Dépôt RAMQ Rendez-vous Internet Solutions cliniques AMC Système de comptabilité DSP TELUS Intégration OACIS DSQ médicament Interaction médicamenteuse Interfaces régionales laboratoires Hébergement des données Fonctions Administratives Index des patients Calendrier Gestion des documents Facturation Fonctions médicales Notes cliniques Prescriptions Documents Bases de données Établissement de santé publique ADT Calendrier d établissement de santé publique, ex. Medisivit Système de facturation Applications web Réseau privé pour utilisateurs Snomed, CIM 10 DSQ Laboratoire et Imagerie Interface Laboratoires privés 9

10 Plateformes de connexion des systèmes et des applications Hôpitaux Dossiers cliniques informatisés Services de collaboration clinique Soins autoadministrés Dossier de santé personnel Pharmacies Systèmes de gestion d officine Transitions des soins Coordination des soins Ministère de la santé Dossiers de santé électroniques Télécommunications Soins à domicile Suivi des patients à distance Télésoins Gestion des médicaments Soins de première ligne Dossiers médicaux électroniques Assureurs et employeurs Gestion des demandes de règlement 10

11 Évolution DMÉ V4 un futur rapproché Interopérabilité avec les systèmes d information Bases de données bibliographiques à jour Bibliothèque virtuelle de données probantes Réseau sociaux professionnels Système interactif d aide à la décision Évolution de la demande Santé mobile Suivi à distance Solutions d infrastructure TELUS Santé Intégration des plateformes internes l interopérabilité avec l écosystème de la santé 11

12 Importance de l interopérabilité 12

13 Importance de l interopérabilité Qu il s agisse de télémédecine ou de cyber-santé, le changement des pratiques ne peut se faire sans questionnements sur : la finalité des nouveaux outils le respect de la déontologie médicale et des droits de la personne la transformation des pratiques professionnelles et de la confiance qui repose sur la confidentialité Objectifs visés par l informatisation du secteur de la santé améliorer les soins aux patients réduire le temps d attente rendre le système de santé plus efficient mieux gérer les maladies chroniques réduire les erreurs de prescription grâce aux ordonnances électroniques La clé de voûte des bénéfices attendus une meilleure circulation de l information dans le réseau de la santé 13

14 Importance de l interopérabilité Les TIC modifient en profondeur les pratiques médicales et les relations entre patients et professionnels de la santé, partout dans le monde. «L amélioration de la qualité des soins du patient et la maîtrise des informations médicales deviennent plus que jamais une priorité. Il est impératif de répondre avec rapidité, pertinence et qualité aux demandes des services, médecins et partenaires sociaux, tout en assurant la confidentialité et l intégrité des données échangées.» - Rights and Responsibilities of Users of Electronic Health Records, CMAJ September 18,

15 Transmission de l information De nos jours, l information est confinée dans les organisations. Pour gérer efficacement la santé, l information doit être virtualisée, sécurisée et partagée. Télécommunications Plateformes d intégration sécurisées TELUS investit dans des solutions pour connecter les TELUS investit dans des solutions pour connecter les applications applications en en vue vue du du partage partage sécurisé sécurisé de l information. de l information. Le résultat des systèmes qui offrent une vue intégrée. Le résultat : des systèmes qui offrent une vue intégrée. 15

16 L union fait la force : pour les médecins Médecins utilisent nos solutions de dossiers médicaux électroniques Utilisations journalières des dossiers médicaux électroniques Les dossiers médicaux électroniques permettent aux médecins de repérer, d examiner et de gérer l information clinique de leurs patients de façon rapide et précise. 16

17 Pour plus d information, consultez telussante.com

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

KinLogix DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. KinLogix DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos décisions.

Plus en détail

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques.

La Suite SC DME. Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. La Suite SC DME Des soins de santé améliorés grâce aux dossiers médicaux électroniques. Meilleurs renseignements. Meilleures décisions. Meilleurs résultats. Votre pratique repose sur l ensemble de vos

Plus en détail

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013

LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 LA E-PRESCRIPTION UNE INFORMATION PARTAGÉE PLATEFORME E-SANTÉ LUXEMBOURG 7 RENCONTRE DES BONNES PRATIQUES 23 OCTOBRE 2013 2 SOMMAIRE LA E-PRESCRIPTION 1 2 3 Présentation de l Agence esanté Luxembourg La

Plus en détail

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009

Une approche novatrice en évaluation des bénéfices. Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 Une approche novatrice en évaluation des bénéfices Séminaire du CETO HEC Montréal Par Caroline Ménard et Michel Drouin 31 mars 2009 1 1 Objectifs de la présentation Présenter brièvement le DSQ Présenter

Plus en détail

Le C2i Niveau 2 métiers de la santé : des ressources à la certification. Pierre GILLOIS Daniel PAGONIS

Le C2i Niveau 2 métiers de la santé : des ressources à la certification. Pierre GILLOIS Daniel PAGONIS Le C2i Niveau 2 métiers de la santé : des ressources à la certification Pierre GILLOIS Daniel PAGONIS 1 Généralités Contexte Continuité de la circulaire instituant le C2i niveau 1 d avril 2005 Objectifs

Plus en détail

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS

Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS Référence : 4504-20-04 Procédure pour la prescription d une analyse de laboratoire pour les pharmaciens sur le territoire du CIUSSS de l Estrie CHUS 1. OBJECTIF Uniformiser le processus de prescription

Plus en détail

Présentation aux utilisateurs

Présentation aux utilisateurs Présentation aux utilisateurs DSM Le 13 février 2012 Contexte Besoin sans cesse grandissant de disposer en temps réel d une information à jour et à valeur ajoutée, afin de soutenir la prestation de services

Plus en détail

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É.

Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Leadership, innovation, réussite L A N O U V E L L E R É F É R E N C E E N M AT I È R E D E T E C H N O L O G I E D E L A S A N T É. Radiologie Cardiologie Worflow Archivage neutre Cloud computing Vue

Plus en détail

Foire aux questions. Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Pourquoi devrais-je utiliser le logiciel ChartMD?

Foire aux questions. Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Pourquoi devrais-je utiliser le logiciel ChartMD? Ricoh Canada Inc. ChartMD Foire aux questions Foire aux questions Qu est-ce que le logiciel ChartMD? Conçu précisément pour l environnement des soins ambulatoires, ChartMD est une solution logicielle de

Plus en détail

CHU de Québec. Actifs informationnels, interopérabilité et orientation du système d information hospitalier. Printemps 2014

CHU de Québec. Actifs informationnels, interopérabilité et orientation du système d information hospitalier. Printemps 2014 CHU de Québec Actifs informationnels, interopérabilité et orientation du système d information hospitalier Printemps 2014 Direction des technologies de l information 1 Le CHU de Québec 14 000 employés

Plus en détail

Le DSQ : Où en sommes-nous

Le DSQ : Où en sommes-nous Le DSQ : Où en sommes-nous 1 1. Dossier de santé : Pourquoi? RUIS CHU Réseau Pharmacie RUIS Réseau Soins à domicile Santé publique Clinique affiliée Services sociaux Continuité Qualité et sécurité Réseau

Plus en détail

Population : 1 233 300 Régies de la santé : 11 Total des dépenses de santé : 4,8 milliards de dollars en hausse de 5,5 % par rapport à 2009

Population : 1 233 300 Régies de la santé : 11 Total des dépenses de santé : 4,8 milliards de dollars en hausse de 5,5 % par rapport à 2009 Le Manitoba Travailler avec un DME Il est evident que [le DME] a amené le patient à prendre davantage de responsabilités à l égard de ses propres soins. D r Michael Omichinski, médecin de famille, Portage

Plus en détail

Territoires de santé numérique. M Zerah, E.Lepage

Territoires de santé numérique. M Zerah, E.Lepage Territoires de santé numérique M Zerah, E.Lepage Territoire de Santé Numérique 1990 : Territoire numérique Aménagement du territoire Emergence des technologies de l information et de la communication 2013

Plus en détail

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux

Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Congrès de l Association d établissements de santé et de services sociaux Yves Bolduc Ministre de la Santé et des Services sociaux 13 mai 2011 1 Messages Le système de santé et de services sociaux du Québec

Plus en détail

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin?

Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? ASSOCIATION DES MÉDECINS DU CANTON DE GENÈVE Quelle place pour e-toile au cabinet du médecin? Dr Pierre-Alain Schneider, président AMG Cabinet médical diverses formes cabinet individuel cabinet de groupe

Plus en détail

myhug, le portail sécurisé d échange de documents cliniques

myhug, le portail sécurisé d échange de documents cliniques myhug, le portail sécurisé d échange de documents cliniques Hôpitaux universitaires de Genève Service de cybersanté et télémédecine Juillet 2015 Le portail d échange sécurisé de données cliniques myhug

Plus en détail

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel

Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel BROChURE D information PATIENT Le DMP et vos droits Dossier Médical Personnel Créer votre DMP, un acte important pour votre santé au service de la santé www.dmp.gouv.fr 2 Le dmp et vos droits 4 Qu est-ce

Plus en détail

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial

Evolution des SIH. Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Evolution des SIH Du dossier hospitalier au dossier patient territorial Maincare Solutions Une société Symphony Technology Group Société d investissement californienne spécialisée dans le secteur du logiciel

Plus en détail

Système d information pour la gestion de cabinets et établissements médicaux et paramédicaux. Présentation et Principes de base

Système d information pour la gestion de cabinets et établissements médicaux et paramédicaux. Présentation et Principes de base Système d information pour la gestion de cabinets et établissements médicaux et paramédicaux Présentation et Principes de base Plan Système d information centré sur le patient. Composition du dossier patient.

Plus en détail

Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé. Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits

Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé. Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits Besoins cliniques et tendances en informatisation des services de santé Fabien de Lorenzi Directeur principal, Orientation produits 1 Agenda Les dossiers patients partageables territoriaux (DSÉ) CSSS/RLS

Plus en détail

Plan régional d informatisation de l Estrie «PRIE»

Plan régional d informatisation de l Estrie «PRIE» Plan régional d informatisation de l Estrie «PRIE» Micheline Savoie Renald Lemieux Colloque de la SoQibs 20 mai 2010 Les orientations stratégiques Les grandes orientations d un point de vue fonctionnel

Plus en détail

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais

Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Infomed, un projet d échange électronique de données médicales en Valais Dr Alex Gnaegi, Cédric Michelet Adresse de correspondance: Dr Alex Gnaegi, Chef de projet Infomed et médecin-chef Service d informatique

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Une transformation s impose : changeons d attitude

Une transformation s impose : changeons d attitude Une transformation s impose : changeons d attitude Colloque sur le marché des hôpitaux et du réseau de la santé au Québec 27 mai 2009 Aujourd hui, au Canada Le Canada dépense plus pour les soins de santé

Plus en détail

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé.

Procédure. BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Cote DSPD-13-14 Réservé à la Direction général Procédure Titre : BCM (bilan comparatif des médicaments) des usagers à l admission, au transfert et au congé. Destinataires : Direction de l hébergement Direction

Plus en détail

MediOnline. Gestion en ligne de votre cabinet

MediOnline. Gestion en ligne de votre cabinet MediOnline Gestion en ligne de votre cabinet Plate-forme Internet avec nombreuses fonctions 2 MediOnline Gestion en ligne de votre cabinet Généralités Le cabinet médical est confronté à des tâches administratives

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante. MÉDECIN S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E) DES PÉDICURES-PODOLOGUES

Plus en détail

desjardinssecuritefinanciere.com

desjardinssecuritefinanciere.com Assurance collective efficaces simples sécurisés desjardinssecuritefinanciere.com Votre régime entre vos mains Les services en ligne offerts par Desjardins Sécurité financière vous permettent de prendre

Plus en détail

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs,

Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, Monsieur le Directeur de l Office Fédéral de la Santé Publique, Monsieur le Conseiller d Etat, Mesdames, Messieurs, L information, c est déjà un soin. Je paraphrase ici la maxime d un professeur américain,

Plus en détail

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté

Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale. 1 Programme esanté Luxembourgeois Présentation générale Agenda. esanté c est quoi? 2. Les piliers du programme esanté Contenu du programme esanté Démarche: une vision de long terme couplée à une approche pragmatique et progressive

Plus en détail

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1

MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance. Mieux comprendre. MSSanté FAQ. Juin 2013 / V1 MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance Mieux comprendre MSSanté FAQ Juin 2013 / V1 FAQ MSSanté MSSanté, la garantie d échanger en toute confiance sommaire 1. Le Système MSSanté 2 MSSanté :

Plus en détail

Les médicaments génériques

Les médicaments génériques ASSURANCE COLLECTIVE Les médicaments génériques Leurs effets bénéfiques sur votre portefeuille Qu est-ce qu un médicament générique? Un médicament générique est l équivalent d une marque maison dans le

Plus en détail

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS

Commission Sécurisation du circuit du médicament NOTE DE SYNTHÈSE ANALYSE PHARMACEUTIQUE DES PRESCRIPTIONS Page 1 sur 6 Contexte La dispensation du Médicament est définie dans le Code la Santé Publique (art. R 4235-48 CSP) comme l acte pharmaceutique associant à la délivrance du médicament : analyse pharmaceutique

Plus en détail

Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients?

Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients? Bases de données pour la recherche : quels enjeux et quel rôle pour les patients? Paul Landais Université Montpellier 1 Responsable de la Banque Nationale de Données Maladies Rares (BNDMR) Co-coordonnateur

Plus en détail

Défis d implantation des technologies en santé au Canada

Défis d implantation des technologies en santé au Canada Défis d implantation des technologies en santé au Canada 14 juin 2012 Luc Valiquette, MD, FRCSC, chirurgien urologue Professeur titulaire et Directeur, département de chirurgie de l'université de Montréal

Plus en détail

L INFORMATISATION DES GMF

L INFORMATISATION DES GMF L INFORMATISATION DES GMF Quelques mots sur la section GMF de l Intranet Réseau En janvier 2004, le ministre Couillard procédait au lancement de l Intranet Réseau destiné à l ensemble des gestionnaires

Plus en détail

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues

Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues Règlement sur la tenue des dossiers et des cabinets de consultation des sexologues NOTE IMPORTANTE Conformément à l alinéa 2 de l article 12 des Lettres patentes constituant l Ordre professionnel des sexologues

Plus en détail

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information»

Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» Exigences V2014 de la certification «Les systèmes d information» G. Hatem Gantzer Hôpital de Saint Denis Séminaire AUDIPOG 9/4/2015 Les autres points clés de la certification impactés par le SI Le dossier

Plus en détail

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr

CPS CPS CPS CARTE DE PROFESSIONNEL CARTE DE PROFESSIONNEL CHIRURGIEN-DENTISTE ORDRE NATIONAL DES SAGES-FEMMES. www.ordres-sante.fr MÉDECIN SAGE-FEMME S CARTE Votre carte professionnellee pour de nouveaux services es en toute confiance. FESSIONNEL ANTÉ MASSEUR- KINÉSITHÉRAPEUTE PÉDICURE-PODOLOGUE SAN S DE SANTÉ PHARMACIEN INFIRMIER(E)

Plus en détail

L efficience des systèmes d information

L efficience des systèmes d information L efficience des systèmes d information Le dossier patient informatisé (DPI) à l officine Daniel Muscionico Directeur Facturation & Production - OFAC Pharmacien MPH MBA muscionico@ofac.ch 23 ème Séminaire

Plus en détail

SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété

SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété SIHO est un logiciel ITIC protégé par les lois internationales et la loi Tunisienne n 94-36 ratifiée le 24/02/94 (article 52) relative à la propriété littéraire et artistique, et qui régit notamment les

Plus en détail

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON?

«PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? «PERSPECTIVES DE DÉVELOPPEMENT DE NOUVEAUX SERVICES ASSOCIÉS AUX OBJETS CONNECTÉS» TÉLÉMÉDECINE : DE QUOI PARLE-T ON? Le décret télémédecine du 19 octobre 2010 fixe déjà certaines modalités de mise en

Plus en détail

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique

La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique + La Télémédecine dans le cadre de la Plateforme Régionale Santé de Martinique 15 ème Conférence des Fédérations Hospitalières des Antilles et de la Guyane Y. MARIE-SAINTE Directeur 28/04/2011 V1.0 + #

Plus en détail

/// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Une e-santé de confiance au service des patients et des acteurs de santé

/// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Une e-santé de confiance au service des patients et des acteurs de santé /// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Une e-santé de confiance au service des patients et des acteurs de santé /// TITRE DE LA PRESENTATION [Calibri-Gras-16] Le Groupe La Poste Un acteur de proximité

Plus en détail

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs

Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Numéro d identification du cabinet : Numéro d identification du dispensateur : Caractéristiques des soins de santé primaires : sondage auprès des dispensateurs Qui devrait répondre à ce sondage? Chacun

Plus en détail

La télémédecine en action

La télémédecine en action La télémédecine en action Recommandations pour la mise en œuvre d un projet de télémédecine Déploiement technique : Urbanisation et infrastructure ANAP Jeudi 10 mai 2012 Bruno Grossin ASIP Santé Recommandations

Plus en détail

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes.

Introduction. pour ANTICIPER > Développement d un logiciel de gestion des actions de prévention pour les professionnels préventionnistes. Pour un meilleur accompagnement de votre parcours à domicile Introduction Mutualité Française Puy-de-Dôme a développé un nouveau système d information santé favorisant la coordination des acteurs de santé

Plus en détail

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR

SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR SECTION II RELATIVE AU PRÉLEVEUR II-0 INDEX SECTION II Pages Section relative au préleveur Heures d ouvertures des laboratoires pour clients externes Requête régionale II-2 II-2 II-3 Informations requises

Plus en détail

3 mai 2013, Delémont

3 mai 2013, Delémont 3 mai 2013, Delémont Le Canton du Jura profite du registre de la Poste pour identifier ses utilisateurs grâce à la SuisseID 3 Mai 2013, Delémont MATTHIEU LACHAT, Chef du Service de l informatique du Canton

Plus en détail

LA E-PHARMACIE ET LE MODÈLE FRANÇAIS

LA E-PHARMACIE ET LE MODÈLE FRANÇAIS LA E-PHARMACIE ET LE MODÈLE FRANÇAIS Intervention «Pharmacie en ligne» 11/01/2012 PHARMADOMICILE EN 2011 : 812 36.054 Pharmacies Ordonnances envoyées 652.389 Messages sécurisés échangés 15.652 87.357 Produits

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

Développement sur site d une informatique de gestion des Urgences

Développement sur site d une informatique de gestion des Urgences Développement sur site d une informatique de gestion des Urgences Dr Lambert Stamatakis Chef du Service des Urgences CHU Tivoli, La Louvière Mr Luciano Dimarcello Service Informatique du CHU Tivoli CHU

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DOCUMENTAIRE

POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DOCUMENTAIRE ADOPTÉE AU CONSEIL DES COMMISSAIRES DU 28 JANVIER 2014 RÉSOLUTION N O 68-CC-2013-2014 AD-02-04 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DOCUMENTAIRE 1. OBJET Conformément à la Loi sur les archives (L.R.Q., c. A

Plus en détail

DOPASYS une solution modulaire

DOPASYS une solution modulaire DOPASYS une solution modulaire DOPA-SOINS Dossier de soins informatisé Gestion des prescriptions informatisées Gestion des observations médicales Contrôle de l ordonnance Dispensation et délivrance Questionnaire

Plus en détail

Journée Nationale des Industriels. Un partenariat CNAMTS / ASIP constructif porteur de synergies

Journée Nationale des Industriels. Un partenariat CNAMTS / ASIP constructif porteur de synergies Un partenariat CNAMTS / ASIP constructif porteur de synergies Une vision partagée de la stratégie et des enjeux des SI d information de santé Une construction commune des modalités d accès aux SI d information

Plus en détail

Le dossier informatisé du patient en passe de remplacer le papier dans les hôpitaux du canton

Le dossier informatisé du patient en passe de remplacer le papier dans les hôpitaux du canton Le dossier informatisé du patient en passe de remplacer le papier p dans les hôpitaux du canton Conférence de presse du 1.10.2013 Pierre-Yves Maillard, Chef du DSAS Karim Boubaker, Chef du SSP ad interim

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

G.E.D. Gestion Électronique des Documents

G.E.D. Gestion Électronique des Documents G.E.D Gestion Électronique des Documents L externalisation de vos logiciels entreprises : une solution aux problèmes de coûts, de sécurités et de réactivités Que ce soit par la communication, par les échanges

Plus en détail

Languedoc-Roussillon

Languedoc-Roussillon Languedoc-Roussillon Protocole de coopération (délégation d acte médical à un paramédical) dans un projet de Télémédecine Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr L. Teot CHU

Plus en détail

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke

Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Prix AFPHB-Lilly Stage à l institut universitaire de Sherbrooke Audrey Samalea Suarez Pharmacien hospitalier CHU de Liège Service de pharmacie clinique Plan Contexte Objectifs/ attentes du séjour Présentation

Plus en détail

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0

Diplôme de Comptabilité et de Gestion. D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Diplôme de Comptabilité et de Gestion DCG D é c r e t N 2 0 0 6-1 7 0 6 d u 2 2 d é c e m b r e 2 0 0 6 - A r r ê t é d u 8 m a r s 2 0 1 0 Validation des Acquis de l Expérience VAE R é f é r e n t i e

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP)

DOSSIER DE PRESSE. Dossier Médical Personnel (DMP) DOSSIER DE PRESSE Dossier Médical Personnel (DMP) 2 Sommaire Le Dossier Médical Personnel en Auvergne..5 Le DMP au service de la coordination des soins.6 Le DMP socle de la continuité des soins 7 Le DMP

Plus en détail

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé

www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé www.laroutedesterritoires.fr Outils numériques d échanges entre professionnels de santé Des outils d échanges entre PS o Objectifs: o Permettre des échanges sécurisés entre les professionnels de santé

Plus en détail

Les Systèmes d informations de santé

Les Systèmes d informations de santé Les Systèmes d informations de santé Programme ETAT DES LIEUX EVOLUTION ET CONTEXTE 1 Réseau de Cancérologie de Midi-Pyrénées FOCUS SUR LES SYSTEMES D INFORMATION DE SANTE MESTARI Nordine RSI ONCOMIP DESC

Plus en détail

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient

11/29/2011. Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient. Le centre de soins du patient Conférence Accelerating Primary Care Un Medical Home (centre de soins) au Canada? Réponse La médecine familiale : le centre de soins du patient Calvin Gutkin M.D., CCMF, FCMF Directeur général et chef

Plus en détail

Quitter ou ne pas quitter son dossier papier? Pour une informatisation du dossier médical

Quitter ou ne pas quitter son dossier papier? Pour une informatisation du dossier médical Quitter ou ne pas quitter son dossier papier? Pour une informatisation du dossier médical Françoise Vendittelli,, Bernard Hémery, Didier LémeryL Réseau de Santé Périnatal d auvergned CHU de Clermont-Ferrand

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE BROCHURE D INFORMATION PATIENT MON DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL ET MOI dmp.gouv.fr Les pratiques médicales évoluent continuellement pour permettre à chacun d être mieux soigné

Plus en détail

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS

DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS DOSSIER-TYPE DE DEMANDE D AUTORISATION DE CREATION D UN SITE INTERNET DE COMMERCE ELECTRONIQUE DE MEDICAMENTS N.B. : la règlementation relative à la vente de médicaments par internet est susceptible de

Plus en détail

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles

Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Enjeux régionaux et évolution des pratiques professionnelles Département Système d Information en Santé et Télémédecine Direction de l Efficience de l Offre 5 mai 2015 1 les enjeux régionaux Enjeux régionaux

Plus en détail

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes

Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Coordonner le parcours de soins des personnes âgées fragiles et/ou dépendantes Expérimentation sur un territoire cible : Baillif - Vieux-Habitants Bouillante Patrice RICHARD, Directeur général de l ARS

Plus en détail

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication

Vers une gestion intégrée et interactive de la médication 1 Vers une gestion intégrée et interactive de la médication Journée d'étude du Réseau des Comités Médicopharmaceutiques 13/11/2015 Luc Nicolas PFS Public Health Health telematics 2 Echanger ou partager

Plus en détail

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45

Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Le numerique S investir? Pourquoi et comment? Atelier Professionnels de Santé 17 septembre 2015 de 16h00 à 16h45 Prise en charge pluri-professionnelle Besoins forts de coordination Radiologue, biologiste

Plus en détail

La nouvelle génération de gestion de société/service de radiologie

La nouvelle génération de gestion de société/service de radiologie La nouvelle génération de gestion de société/service de radiologie _ Solution Full-Web opérationnelle _ Multi-sites, multi-structures, multi-sociétés _ Gestion financière avancée _ Intégration PACS et

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

RECUEIL POLITIQUE DES

RECUEIL POLITIQUE DES RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE DE GESTION INTÉGRÉE DES DOCUMENTS (PO-24) Adoptée par le Conseil d'administration

Plus en détail

La e-santé pour communiquer

La e-santé pour communiquer GCS e-santé BRETAGNE Professionnels de la santé, du médico-social, en structure ou en libéral... La e-santé pour communiquer Présentation des services e-santé en Bretagne BIPS², réseau très haut débit

Plus en détail

Le Dossier Pharmaceutique Partagé

Le Dossier Pharmaceutique Partagé Un nouveau + pour votre Santé Le Dossier Pharmaceutique Partagé Les pharmaciens continuent à investir dans la qualité des soins et la sécurité des patients COMMUNIQUE DE PRESSE 25 février 2014 Le Dossier

Plus en détail

Procédure. 1.1. Assurer la conservation des données cliniques des usagers de l UMF de façon conforme aux lois en vigueur et de façon claire.

Procédure. 1.1. Assurer la conservation des données cliniques des usagers de l UMF de façon conforme aux lois en vigueur et de façon claire. Procédure TITRE 1 sur 6 2013-11-27 1. OBJECTIFS 1.1. Assurer la conservation des données cliniques des usagers de l UMF de façon conforme aux lois en vigueur et de façon claire. 2. CHAMPS D APPLICATION

Plus en détail

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE

Livret aide-mémoire LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE Livret aide-mémoire Secrétaires médicales LE DOSSIER MÉDICAL PERSONNEL (DMP) EN PICARDIE 1 Le présent livret vise à : Former les secrétaires médicales à l information et la promotion du DMP auprès des

Plus en détail

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies

Présentation de. ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Présentation de ProConServ-IT NEXINDUS Technologies Le terme CLOUD (nuage en anglais), particulièrement dans l'air du temps, est un outil innovant qui permet d'externaliser tout ou partie de l informatique

Plus en détail

Informatisation du dossier infirmier dans les hôpitaux : état des lieux

Informatisation du dossier infirmier dans les hôpitaux : état des lieux Informatisation du dossier infirmier dans les hôpitaux : état des lieux B. Folens, M. Lardennois, N. Besri 2 Contexte Plan pluriannuel destiné à améliorer l attractivité de la profession infirmière (28

Plus en détail

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr

PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS. dmp.gouv.fr PLUS ON EN SAIT MIEUX ON SE PORTE FACILITER LA PRISE EN CHARGE ET LA COORDINATION DES SOINS dmp.gouv.fr Le Dossier Médical Personnel (DMP) est une réalité. Il est entré dans sa phase de déploiement. Pour

Plus en détail

Communication électronique entre systèmes de gestion hospitaliers et le ministère des finances au Mali

Communication électronique entre systèmes de gestion hospitaliers et le ministère des finances au Mali Communication électronique entre systèmes de gestion hospitaliers et le ministère des finances au Mali - Interfaçage d un système de gestion d ordres professionnelles avec ihris au Mali Dr Ousmane LY,

Plus en détail

Espace client Guide du participant

Espace client Guide du participant Espace client Guide du participant Votre dossier d assurance collective en ligne ON S INVESTIT, POUR VOUS. ia.ca ia Groupe financier est une marque de commerce sous laquelle l Industrielle Alliance, Assurance

Plus en détail

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique

Offre de service. PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Offre de service PONYA Système informatique de Gestion pour Hôpital, clinique, polyclinique Les besoins propres aux établissements de sante Enregistrer toutes les activités de soins et service pour une

Plus en détail

DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr

DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr DOSSIER PATIENT INFORMATISÉ Rêve ou réalitr alité? CHU REIMS C Marcus, H Gomes, P Hornoy, S Roesch, R Husson, B Menanteau Reims - France Dossier Patient Informatisé Objectifs : Rappeler la structure du

Plus en détail

Transcription médicale

Transcription médicale Attestation d études collégiales (AEC) de perfectionnement Transcription médicale LCC.07 Formation en mode virtuel 2014 Transcription médicale LCC.07 (Formation en mode virtuel) Responsable du programme

Plus en détail

AVIS CONCERNANT LE SYSTÈME DE GESTION DES DEMANDES D ÉVALUATION DU BUREAU D ÉVALUATION MÉDICALE DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DOSSIER 01 18 22

AVIS CONCERNANT LE SYSTÈME DE GESTION DES DEMANDES D ÉVALUATION DU BUREAU D ÉVALUATION MÉDICALE DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DOSSIER 01 18 22 AVIS CONCERNANT LE SYSTÈME DE GESTION DES DEMANDES D ÉVALUATION DU BUREAU D ÉVALUATION MÉDICALE DU MINISTÈRE DU TRAVAIL DOSSIER 01 18 22 AVRIL 2002 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 1. PORTÉE DE L'ÉVALUATION...

Plus en détail

Certificat Informatique et Internet

Certificat Informatique et Internet Certificat Informatique et Internet Présentation du dispositif Damien Roth François Petitjean octobre 2009 1 / 33 Plan 1 Présentation Qu est-ce que le C2i? Plusieurs C2i 2 Les compétences 3 Évaluation

Plus en détail

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C couverture maladie universelle Artisans, commerçants et professionnels libéraux VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C Juillet 2015 VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU COMPLÉMENTAIRE Vous avez de faibles ressources et à ce

Plus en détail

Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité. Simplement professionnel

Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité. Simplement professionnel Le Réseau santé social, l avenir en toute sécurité Simplement professionnel Parce que nous connaissons vos exigences Premier fournisseur de services et d accès Internet en France dédié aux professionnels

Plus en détail

Intégration MED-Office / SQIM

Intégration MED-Office / SQIM Intégration MED-Office / SQIM Système Québécois d Informations sur les Médicaments Annoncé depuis quelques années déjà, le SQIM est maintenant une réalité! MED-Office, de Logiciels INFO-DATA, est le premier

Plus en détail

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard

La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard La surveillance de la thérapie médicamenteuse Jusqu où va la responsabilité professionnelle? MÉNARD, MARTIN, AVOCATS Par M e Jean-Pierre Ménard PLAN DE LA PRÉSENTATION Les conditions de la responsabilité

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C

VOUS BÉNÉFICIEZ DE LA CMU-C LA CMU-C EST VALABLE CHEZ TOUS LES PROFESSIONNELS DE SANTÉ. En cas de refus de soins, contactez : votre organisme d assurance maladie ; le conseil départemental de l Ordre des médecins : www.conseil-national.medecin.fr

Plus en détail

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz

Archivage de documents à valeur juridique. Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz Archivage de documents à valeur juridique Présentation du coffre-fort électronique CDC Zantaz CDC ZANTAZ Tiers archiveur - Tiers de confiance La référence en matière de confiance CDC ZANTAZ créée 2001

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD

L'interopérabilité. Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD L'interopérabilité Ou comment les programmes apprennent à se parler! Séminaire Patient numérique 20 octobre 2011 Pablo d Alcantara, PhD Présentation Ingénieur Physicien Docteur en Sciences Biomédicales

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013-2014

RAPPORT ANNUEL 2013-2014 RAPPORT ANNUEL 2013-2014 M A P R E M I È R E L I G N E N U M É R I Q U E E N S A N T É, 888, R U E S A I N T - J E A N, B U R E A U 5 7 5, Q U É B E C (QU É B E C ) G 1 R 5 H 6 ( 5 1 4 ) 840-1 2 4 5 www.mapremierelignenumerique.ca

Plus en détail