Module de formation centré sur le positionnement et la pratique des salariés titulaires d un mandat de représentant du personnel,

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Module de formation centré sur le positionnement et la pratique des salariés titulaires d un mandat de représentant du personnel,"

Transcription

1 Module de formation centré sur le positionnement et la pratique des salariés titulaires d un mandat de représentant du personnel, 5 Passage Delessert Paris tél : SASU au capital de 1000 euros - SIREN : R.C.S Paris -

2 Ce module a été conçu pour répondre aux nombreuses interrogations des représentants du personnel face à la multiplication des symptômes de souffrance au travail, à leur complexité et à la confusion qui règne autour de ces sujets dans le champ du conseil et des expertises réglementaires. Il s adresse donc aux salariés titulaires de mandats de représentants du personnel sans distinction d instances, ni d appartenance syndicale. Notre propos est de permettre aux participants de travailler ensemble à partir de leur situation d intermédiaire entre les salariés, la direction et la situation de travail qui génère des difficultés, entraînant des dommages pour la santé des salariés. Au-delà de tous les aspects méthodologiques, réglementaires, juridiques et idéologiques, le représentant du personnel se trouve immanquablement pris dans des situations où il est attendu pour agir. Il est donc important que des échanges autour de leurs pratiques puissent se faire de manière croisée entre des représentants du personnel d horizons différents pour les aider à lutter contre l isolement qui est souvent le lot des élus, prisonniers des prérogatives de leur mandat, de leur appartenance syndicale ou encore des stratégies d acteurs qui animent le dialogue social dans leur entreprise ou dans leur institution. Une des particularités des questions de souffrance au travail est qu elles émergent dans toutes les instances. L enjeu est alors de faire en sorte que la souffrance au travail ne soit pas uniquement et exclusivement prise en charge de manière individuelle, en dehors de la situation de travail. En effet, on ne travaille jamais seul mais dans un système structuré par l organisation et les questions posées par l être humain au travail ne pourront trouver une issue stable que replacés dans leur contexte collectif. futur antérieur 2

3 Les objectifs de la formation Permettre aux participants d échanger et de travailler ensemble, à partir de leur position d intermédiaire et de représentant du personnel, sur les situations qui leur sont soumises par les salariés, notamment en matière de conditions de travail et des dommages qui en résultent pour leur santé. Aider les participants à analyser les situations de travail qui sont à l origine des difficultés que leur expriment les salariés, les éclairer sur les différentes méthodes permettant d identifier et de comprendre les difficultés rencontrées par les salariés dans leur activité. Permettre aux participants de se placer dans une extériorité par rapport aux situations qu ils rencontrent personnellement. Alimenter une réflexion collective sur le rôle, les pouvoirs et les moyens dont disposent les représentants du personnel, pour les aider à retrouver du sens dans leurs actions et à fonder leur légitimité au regard des questions de souffrance au travail. futur antérieur 3

4 Méthode pédagogique L analyse de pratiques Elle se déroule en groupe de 10 à 12 personnes. Le travail en groupe permet de sortir de l isolement des situations, de trouver ensemble des solutions aux problèmes qui se posent à chacun et de conforter une identité de représentant du personnel. Plusieurs étapes consécutives sont nécessaires pour produire une compréhension et dégager des pistes d actions destinées à résoudre les problèmes posés. La démarche Un participant présente une situation vécue qui lui pose problème. Les autres écoutent sans intervenir, ils peuvent prendre des notes. L exposé se termine par la question que se pose le participant et qu il propose aux autres membres du groupe. Le groupe pose des questions factuelles pour éclaircir sa compréhension de la situation, sans interprétation. Le participant répond aux questions posées par les membres du groupe. Le groupe formule des hypothèses bienveillantes pour expliquer ce qu ils ont compris de la situation. Le participant qui a présenté la situation est alors mis au silence afin de ne pas interférer dans l analyse de la situation que le groupe élabore. Le participant qui a présenté sa situation échange ensuite avec le groupe et réagit aux commentaires qui ont été formulés. Chaque participant présentera à son tour une situation qu il souhaite soumettre au groupe. Les principes de fonctionnement du groupe Les participants s engagent à être présents à l ensemble des séances du groupe auquel ils participent. La confidentialité des propos échangés durant les séances : tout ce qui sort du groupe est discuté et négocié au préalable par les membres du groupe. La liberté de dire et de ne pas dire. Laisser celui qui s exprime aller jusqu au bout de son propos sans lui couper la parole. L écoute bienveillante : il importe de s abstenir de porter un jugement sur les propos tenus afin de permettre à chacun de s exprimer librement selon le point de vue qu il choisira : son mandat, son appartenance syndicale futur antérieur 4

5 Le rôle des animateurs Les animateurs ont pour rôle principal de maintenir un cadre bienveillant pour les participants, en engageant notamment les membres du groupe à être garants collectivement du bon fonctionnement des séances. Le groupe se veut être un espace rassurant où s élaborent des relations de confiance, propices à l émergence d une parole libre. Les animateurs veillent à la mise en œuvre d une coopération entre les participants, en termes de régulation, d écoute et de respect de la parole de l autre. Ils veillent à ce que le groupe demeure centré sur son objet : l échange sur les pratiques et notamment les cas proposés par les membres du groupe, plutôt que des considérations générales et trop abstraites. Ils canalisent aussi l expression des émotions, afin d éviter les débordements. Les animateurs seront appelés pour alimenter les réflexions du groupe, à apporter un éclairage théorique sur les situations exposées par les participants, au regard des sciences du travail et des organisations. Ils constitueront au fur et à mesure des séances un recueil de documents ressources qui sera remis aux participants à l issue du module. Les animateurs sont soucieux qu une évaluation de dispositif puisse se faire en groupe, collectivement. Le calendrier des sessions En choisissant un calendrier de 6 sessions réparties sur une période de 6 mois, notre objectif est de favoriser, au sein du groupe, la création d un collectif autour des questions qui se posent aux représentants du personnel au quotidien en matière de conditions de travail. C est aussi ouvrir un espace pour leur permettre d alimenter leur réflexion sur la place et le rôle qu ils veulent jouer dans le dialogue social tel qu il se présente aujourd hui dans les entreprises et les institutions. Nous avons conçu un rythme de rencontre toutes les six semaines. Les sessions sont de 4 heures (9h 13h) avec une pause d une demi heure soit au total 24 h de formation. Le lieu sera précisé ultérieurement Pour 2012 : 15 mars, 26 avril, 20 mai, 21 juin, 13 septembre, 25 octobre. Inscriptions 1580 euros H.T pour les entreprises et les organisations syndicales euros H.T pour les inscriptions individuelles Pour nous contacter par téléphone : futur antérieur 5

6 Les formateurs Dominique Démaret, a créé le cabinet futur antérieur. Titulaire de trois maîtrises - lettre, sociologie, philosophie - d'un DESS en développement de la fonction personnel et d'un diplôme en sociologie de l'entreprise à l'iep de Paris, elle s est spécialisée dans la psycho dynamique du travail et la clinique de l'activité au CNAM. Elle est associée aux travaux de L'Association des Professionnels en Sociologie de l'entreprise depuis sa création par Renaud Sainsaulieu en Elle réalise des expertises en organisation et santé au travail auprès des CHSCT depuis plus de 10 ans. Elle est membre du conseil d administration de l APSE (association des professionnels en sociologie d entreprise). Frédéric Brugeilles est sociologue et psychosociologue, consultant et chercheur. Il réalise des diagnostics et de l accompagnement du changement dans les organisations, ainsi que des expertises auprès des CHSCT. Il intervient principalement sur des problématiques de travail et de santé au travail. Depuis plusieurs années, il participe à des recherches sur «maladie chronique et travail» au CNAM. Il est chargé de cours et formateur, notamment au CELSA (Paris 4) et à l Ecole Centrale Paris. Il est membre du CIRFIP (Centre International de Recherche, Formation et d Intervention en Psychosociologie). futur antérieur 6

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Autour des risques dits «psychosociaux»,

Autour des risques dits «psychosociaux», FORMATIONS RPS Programmes de base Autour des risques dits «psychosociaux», Quatre formules 1 - Formation de base à la prévention des RPS Pour les acteurs de prévention : Direction, RH, CHSCT, médecine

Plus en détail

FORMATION MANAGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL. Une formule innovante adaptée aux besoins actuels des managers et des entreprises

FORMATION MANAGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL. Une formule innovante adaptée aux besoins actuels des managers et des entreprises FORMATION MANAGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT INDIVIDUEL Une formule innovante adaptée aux besoins actuels des managers et des entreprises Le public concerné et pré requis Cette formule concerne des managers

Plus en détail

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles

Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles Groupe d Analyse de Pratiques Professionnelles en Santé et Qualité de Vie au Travail A destination des préventeurs, psychologues, IPRP, responsables HSE 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 L ANALYSE DE PRATIQUES

Plus en détail

De la prévention des RPS à la promotion de la QVT. votre partenaire

De la prévention des RPS à la promotion de la QVT. votre partenaire De la prévention des RPS à la promotion de la QVT votre partenaire Notre ambition : repositionner l humain au cœur du travail Notre offre de formation se veut le reflet de l évolution de la prévention

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

Accompagnement des managers

Accompagnement des managers DIRECTEURS CHEFS DE SERVICE CADRES INTERMÉDIAIRES CADRES DE PROXIMITÉ Accompagnement des managers UN NOUVEAU CONCEPT : LE BINÔME COACH / CONSULTANT RESTONS Z E N Une circulaire du Ministère des Affaires

Plus en détail

- Référentiel de formation CHSCT -

- Référentiel de formation CHSCT - - Référentiel de formation CHSCT - On peut distinguer quatre grands types de fonctions assurées par les membres des CHSCT : 1) Implication dans la démarche globale de prévention des risques : a) Comprendre

Plus en détail

Programme de formations. (année 2014)

Programme de formations. (année 2014) Programme de formations (année 2014) LBBa, prestataire de formation professionnelle Prestataire de formation professionnelle, enregistré comme tel auprès de l administration, le cabinet LBBa, composé d

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère

1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère Sommaire 1ere partie : Présentation de la démarche PPE sur le département du Finistère 1. Contexte et enjeux du PPE 1.1 Une loi et des orientations départementales 1.2 Les enjeux du PPE 2. La démarche

Plus en détail

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société

+ engagements. Charte. de l ouverture à la société 2009 Charte de l ouverture à la société + engagements 3 3 «Toute personne a le droit, dans les conditions et les limites définies par la loi, d accéder aux informations relatives à l environnement détenues

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES //

Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet SÉMINAIRES THÉMATIQUES // SÉMINAIRES THÉMATIQUES // Mettre en œuvre et piloter sa stratégie de développement coopératif en mode projet Les clés pour définir, piloter et communiquer votre portefeuille de projets 22 septembre 2015

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ AU CŒUR DES DÉCISIONS EXPERTISE CHSCT : MODE D EMPLOI Dans quels domaines le CHSCT peut-il avoir recours à l expert? Les représentants du personnel peuvent se faire assister par

Plus en détail

ÊTRE ACTEUR DE LA. Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client. Communiquer avec les clients, les usagers.

ÊTRE ACTEUR DE LA. Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client. Communiquer avec les clients, les usagers. ÊTRE ACTEUR DE LA relation client Développer ses compétences clés pour être acteur de la relation client Module A 20 heures Communiquer avec les clients, les usagers Contexte et finalité de la formation

Plus en détail

Février 2016 Juin 2016

Février 2016 Juin 2016 Septembre 2015 PRESENTATION DE LA FORMATION DE COORDONNATEUR Février 2016 Juin 2016 Promotion 2016/2 Début de la formation : lundi 1 er février 2016 à l epss de Cergy Date limite d inscription à l admission

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

Le concept inédit de formation sur-mesure

Le concept inédit de formation sur-mesure Le concept inédit de formation sur-mesure Les formations innovantes Allor permettent aux cadres, managers et dirigeants d optimiser leur efficacité professionnelle (Organisation, communication, etc.) et

Plus en détail

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg

Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Table ronde L endettement des jeunes en pratiques : sensibilisation et intervention Expériences du Service de gestion de dettes et désendettement de Caritas Fribourg Nicolas von Muhlenen Carrel Assistant

Plus en détail

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises

CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite. Action collective inter-entreprises CONDUITE DE CHANGEMENT ET PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Dans le secteur des maisons de retraite Action collective inter-entreprises Fiche méthodologique du groupe de ARACT Bourgogne -2009 1 Étapes

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015

Les journées de rencontre CNPTP CCN 66. Paris, le 22 janvier 2015 Les journées de rencontre CNPTP CCN 66 Paris, le 22 janvier 2015 La CNPTP en bref La Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP) pilote le régime mutualisé de prévoyance des personnels

Plus en détail

FORMATION Conseiller emploi et formateur auprès de publics en insertion

FORMATION Conseiller emploi et formateur auprès de publics en insertion OPS Conseil 1 Rue de Colonel Chambonnet 69500 BRON 04.26.18.90.74 ou Ligne directe : 06.61.14.55.29 Mail : opsconseil@sfr.fr / www.opsconseil.fr FORMATION Conseiller emploi et formateur auprès de publics

Plus en détail

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi

Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Loi du 17 août 2015 relative au dialogue social et à l emploi Version 2 Fiche n 6 : Le nouveau fonctionnement Quelques éléments de contexte La CFE-CGC a soutenu la démarche de regarder une optimisation

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Des questions pour poursuivre la réfl exion

Des questions pour poursuivre la réfl exion Des questions pour poursuivre la réfl exion EXPLICATIONS PRÉALABLES En complément du diaporama sur les résultats de l étude sur les CHSCT et selon à qui s adresse cette présentation, il est proposé une

Plus en détail

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN

FICHE RESSOURCE N 3 GUIDE D ENTRETIEN Cette fiche vous propose une base de guide d entretien illustrée par des exemples pour comprendre le travail de salariés afin d effectuer l étape 2a : repérer des situations-problème. Avant d utiliser

Plus en détail

Programme d initiation à la Méthode d analyse en groupe

Programme d initiation à la Méthode d analyse en groupe Programme d initiation à la Méthode d analyse en groupe Programme d initiation à la méthode d analyse en groupe PAGE 1 Responsables et contact : Raphaël Darquenne (Réseau MAG) Tel : 0479 76 17 82 e-mail

Plus en détail

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL

L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L ECOLE D AUXILIAIRES DE PUERICULTURE DE LA FONDATION LENVAL L Ecole d Auxiliaires de Puériculture de la Fondation LENVAL à Nice assure la formation des auxiliaires de puériculture depuis 2010. A cette

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail

PROJET RÉGIONAL 2015-2017. Prévention des risques professionnels et santé au travail PROJET RÉGIONAL 2015-2017 Prévention des risques professionnels et santé au travail 1 CONTEXTE : PREVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS En application de l accord, signé le 22 octobre 2013, relatif à la

Plus en détail

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE

MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE MISSION RELATIVE AU LICENCIEMENT ECONOMIQUE L intervention de l expert-comptable en cas de licenciement économique consiste principalement à analyser les raisons et la pertinence de la mesure envisagée,

Plus en détail

Formation des responsables d établissements d accueil du jeune enfant

Formation des responsables d établissements d accueil du jeune enfant Formation des responsables d établissements d accueil du jeune enfant Centre Régional de Formation des Professionnels de l Enfance, 14 bd Vauban 59042 LILLE cedex / tél. : 03 20 14 93 00 / www.crfpe.fr

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

programme Séminaire de Formation des Élus 11 et 25 septembre 9 et 23 octobre 6 et 13 novembre

programme Séminaire de Formation des Élus 11 et 25 septembre 9 et 23 octobre 6 et 13 novembre programme 2012 Séminaire de 11 et 25 septembre 9 et 23 octobre 6 et 13 novembre introduction La formation a pour objectifs généraux : de maîtriser les questions économiques et interprofessionnelles du

Plus en détail

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT»

VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» VAE (Validation des Acquis de l Expérience) pour la certification au métier de «DIRECTEUR(TRICE) DE LA COLLECTE DE FONDS ET DU MECENAT» GUIDE PRATIQUE Association Française des Fundraisers 6, rue de Londres

Plus en détail

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation

Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS. Conduire un projet d organisation Dossiers méthodologiques DURANTON CONSULTANTS Conduire un projet d organisation Version actualisée le 8 octobre 2012 Adresse du siège social : 190 rue Lecourbe 75015 Paris Adresse de correspondance : La

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

Le management du travail

Le management du travail Le management du travail Un modèle de compréhension et d action!! Eléments de cadrage! Actions engagées par le réseau! Et du côtés de la formation des managers (FI et FC)? qui concerne l ensemble de la

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Article L. 432-1 du Code du travail

Article L. 432-1 du Code du travail Dans les entreprises de 50 salariés et plus, le chef d entreprise est tenu d organiser la mise en place d un comité d entreprise (CE) composé de représentants élus et syndicaux. Ce comité assume des attributions

Plus en détail

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION

FORMATION EXIGENCE PÉDAGOGIE CONCERTATION FORMATION EXIGENCE CONCERTATION PÉDAGOGIE La formation professionnelle, la qualité relationnelle Qui sommes-nous? Notre objectif? Spécialiste de la gestion de la valorisation client, EL Quorum développe

Plus en détail

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com

Très fraternellement Corinne DESSIGNY Responsable Formation 06.81.19.90.93 corinnedessigny0009@orange.fr formation@cgtoise.com L essentiel Sommaire : Bulletin d information de l Union Départementale de la CGT Oise n 67 du0 décembre 0 Page : Edito Page et : Plan de Formation UD et UL Page à 7 : Descriptifs des Formations Page 8:

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching

le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching le coaching catalyseur de potentiels SFCoach Société Française de Coaching Qu est-ce que le coaching? C est l accompagnement de personnes ou d équipes pour le développement de leurs potentiels et de leurs

Plus en détail

Le bilan d évolution professionnelle

Le bilan d évolution professionnelle Bilans de compétences Reconversion professionnelle Evolution professionnelle Outplacement Le bilan d évolution professionnelle Accompagner l évolution des potentiels et des talents Rendre le collaborateur

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien

Cahier des charges d achat de formation. Habilitation électrique pour personnel électricien MAISON DE L EMPLOI DE LA METROPOLE NANTAISE Cahier des charges d achat de formation Habilitation électrique pour personnel électricien Suivant NF C13-370 Achat d une prestation en vertu de l ordonnance

Plus en détail

Charte de la concertation territoriale

Charte de la concertation territoriale LIGNE A GRANDE VITESSE POITIERS-LIMOGES Charte de la concertation territoriale La présente charte constitue le cadre de la démarche de la concertation territoriale conduite par Réseau ferré de France Elle

Plus en détail

Formation et Accompagnement

Formation et Accompagnement MANAGEMENT ET DEVELOPPEMENTDES RH INGENIERIE DE LA FORMATION «Investir dans le coaching c est penser à soi, penser à l avenir de son organisation, c est vouloir développer ses talents, ses compétences

Plus en détail

La négociation annuelle obligatoire

La négociation annuelle obligatoire La négociation annuelle obligatoire Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa

Plus en détail

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.

Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo. Centre Régional Africain d Administration du Travail (CRADAT) BP 1055 Yaoundé Tél. 22.23.32.04 Fax. 22.22.21.80 E-mail. : cradat@ilo.org I- PRESENTATION DU CRADAT A- Création - Siège Le Centre Régional

Plus en détail

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE

NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE NOTE DE POSITIONNEMENT COORACE SUR LE FINANCEMENT DU SECTEUR IAE 22 mai 2013 Préambule La fédération COORACE a pris connaissance du rapport IGAS-IGF relatif au financement du secteur de l insertion par

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Les experts du CHSCT face à la mesure du travail et de la souffrance : pratiques, dilemmes et enjeux

Les experts du CHSCT face à la mesure du travail et de la souffrance : pratiques, dilemmes et enjeux Gestes Colloque international «Quelles actions pour un autre travail : soulager la souffrance, éradiquer les facteurs de risques, "soigner le travail"?» Les experts du CHSCT face à la mesure du travail

Plus en détail

ACTION PRIORITAIRE REGIONALE 2012 «Risques psychosociaux : évaluer et prévenir» CAHIER DES CHARGES DE FORMATION

ACTION PRIORITAIRE REGIONALE 2012 «Risques psychosociaux : évaluer et prévenir» CAHIER DES CHARGES DE FORMATION ACTION PRIORITAIRE REGIONALE 2012 «Risques psychosociaux : évaluer et prévenir» CAHIER DES CHARGES DE FORMATION Origine de la demande UNIFAF est l OPCA de la branche sanitaire, sociale et médico-sociale

Plus en détail

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA

Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA Cahier des charges de formation à la Prévention des Risques psycho-sociaux (RPS) à l INRA INRA Versailles-Grignon Service de la Formation Permanente Contacts : Françoise BOUDET-BÖNE Responsable formation

Plus en détail

Coaching. 90/92, rue Baudin. 92300 Levallois-Perret. contact@performance-career-center.com. M Pont de Levallois - Gare Clichy-Levallois - Bus 165

Coaching. 90/92, rue Baudin. 92300 Levallois-Perret. contact@performance-career-center.com. M Pont de Levallois - Gare Clichy-Levallois - Bus 165 Coaching 90/92, rue Baudin 92300 Levallois-Perret contact@performance-career-center.com M Pont de Levallois - Gare Clichy-Levallois - Bus 165 Présentation Ensemble pour développer vos talents Performance

Plus en détail

LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE. Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation

LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE. Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation LIVRET DE FORMATION DU CERTIFICAT DE FORMATION A LA GESTION ASSOCIATIVE Ce livret est remis au candidat lors de l inscription à la formation Livret de formation à la gestion associative Page 1 sur 5 Présentation

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles C FORMATIONS DP-CE-CHSCT Délégués du personnel 2 jrs les 2, 3/11 à Comité d'entreprise 5 jrs les 5, 6, 16, 17, 18/11 à Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT : entrep. ou étabt

Plus en détail

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017

Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017 Certificat d Aptitude aux Fonctions d Encadrement et de Responsable d Unité d Intervention Sociale PROGRAMME 2016-2017 Document non contractuel, ce programme peut faire l objet de modifications. VALIDATION

Plus en détail

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223

Ressources humaines Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 223 RESPONSABLE DE RESSOURCES HUMAINES Code : GRH01 Responsable de ressources humaines FPEGRH01 Il définit et met en œuvre la politique de ressources

Plus en détail

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire

chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire chaire management des pôles et des services en milieu hospitalo-universitaire formation management des pôles en milieu hospitalier session 2014-2015 en réponse au décret n 201-656 du 11 juin 2010 formation

Plus en détail

Problématique et public concerné I.

Problématique et public concerné I. FORMATION INTERENTREPRISES MANAGERS DE PROXIMITE 2015 Département de la Marne performance durable ressources humaines santé - sécurité qualité management sécurité alimentaire Proposition rédigée par Graziella

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés)

FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) FORMATION INITIALE DES MEMBRES DU CHSCT (Établissements de moins de 300 salariés) Préambule Le Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) s'impose de plus en plus comme un acteur

Plus en détail

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics :

Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Prise en compte du développement durable dans les marchés publics : Cahier des charges pour un programme de formation à l attention des agents des institutions publiques soumises à l Ordonnance du 23 juillet

Plus en détail

Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire»

Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire» Certificat National de Compétence Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire» Cette formation complémentaire est visée par la loi n 2007-308 du 5 mars

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CHARTE ÉTHIQUE GROUPE L électricité n est pas un bien comme un autre : c est pourquoi la produire, la transporter, la distribuer et la commercialiser concourent à une mission d intérêt général. Cette mission

Plus en détail

OBJECTIFS SPÉCIFICITÉS DE LA CONTENU

OBJECTIFS SPÉCIFICITÉS DE LA CONTENU Master Communication et mutation des organisations Spécialité Communication et ressources humaines formation continue OBJECTIFS Le Master de formation continue (proposé aussi en formation initiale et en

Plus en détail

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de :

CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018. en partenariat avec : avec le soutien de : CERTIFICAT EESP CODEUSE/CODEUR-INTERPRETE EN LANGAGE PARLE COMPLETE (LPC) 2016-2018 en partenariat avec : avec le soutien de : INTRODUCTION Une personne atteinte de surdité n entend pas les sons ou elle

Plus en détail

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES

COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES SCIENCES SOCIALES HUMANITES GENERALES ET TECHNOLOGIQUES Ministère de la Communauté française COMPETENCES TERMINALES ET SAVOIRS REQUIS EN SCIENCES ECONOMIQUES ET SCIENCES SOCIALES 2000 TABLE DES MATIÈRES Sciences économiques Compétences Objets pour l'enseignement

Plus en détail

Mention Communication des organisations

Mention Communication des organisations MASTER Mention Communication des organisations Parcours «Communication et ressources humaines» en Formation continue Responsable : Isabelle AURIEL Secrétariat : Khedidja KHAMADJ tél : 01 49 40 32 72 mail

Plus en détail

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage

Master en Sciences de l éducation Règlement du stage Master en Sciences de l éducation Règlement du stage adopté par le Conseil de Département des Sciences de l éducation, dans sa séance du 26.03.2015 1. Contexte Le module «Développement professionnel» du

Plus en détail

www.ecole-superieure-coaching.com contact : 09 66 96 33 85

www.ecole-superieure-coaching.com contact : 09 66 96 33 85 MASTER COACH DE LA FONCTION RH ET DE LA GESTION DES RISQUES PSYCHO SOCIAUX www.ecole-superieure-coaching.com contact : 09 66 96 33 85 LA FORMATION MASTER COACH DES FONCTIONS RH 12 jours de formation présentielle

Plus en détail

Quelques témoignages d entreprises* sur le dialogue social :

Quelques témoignages d entreprises* sur le dialogue social : Présentée sous forme de témoignages d entreprises et de références incontournables en santé et sécurité au travail, cette brochure est destinée aux entreprises. Elle contribuera au développement d actions

Plus en détail

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea

RPS QVT. risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL. l expertise obea RPS QVT risques psychosociaux / QUALITÉ DE VIE AU TRAVAIL l expertise obea RPS QVT l expertise obea Spécialiste des projets de transformations RH et Managériaux, Obea travaille à vos côtés autour des différentes

Plus en détail

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil

Politique d emploi. des personnes. handicapées : le diagnosticconseil Politique d emploi des personnes handicapées : le diagnosticconseil Ce document s adresse particulièrement aux établissements, entreprises et groupes de plus de 250 salariés qui souhaitent s engager dans

Plus en détail

CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX

CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX CHARTE DE LA FORMATION BAFA BAFD CONFÉDÉRATION NATIONALE DES FOYERS RURAUX A Principes politiques de la formation à l animation volontaire TOUTE FÉDÉRATION DÉPARTEMENTALE OU RÉGIONALE QUI : adhère au projet

Plus en détail

Conseil RH Coaching Formation

Conseil RH Coaching Formation 30 ans d'expérience Management, conseil RH, développement des compétences, relation avec les IRP, recrutement Coaching individuel - Accompagnement en développement personnel et professionnel Conseil RH

Plus en détail

Formation Théories pour l intervention en Organisation Comprendre les clés du changement

Formation Théories pour l intervention en Organisation Comprendre les clés du changement Formation Théories pour l intervention en Organisation Cette formation concerne Formation professionnalisante Certificat de formation remis Cette formation s adresse aux professionnels qui désirent acquérir

Plus en détail

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009

Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel. Avril 2009 Dossier de presse Baromètre Social Institutionnel Avril 2009 SOMMAIRE I. LE PROJET : «LE BAROMÈTRE SOCIAL INSTITUTIONNEL» P. 3 II. LA MISE EN PLACE P. 4 III. LES THÈMES ABORDÉS P. 5 IV. LA CONCRÉTISATION

Plus en détail

Etude sur la pénibilité au travail à la Ville de Clermont-Ferrand

Etude sur la pénibilité au travail à la Ville de Clermont-Ferrand Etude sur la pénibilité au travail à la Ville de Clermont-Ferrand Nicole LOTTIER, Chargée de mission en ressources Humaines. Isabelle MAGNOL du Service de l Eau et Assainissement SOMMAIRE Le Contexte de

Plus en détail

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés

fiche pratique Préparer un accord GPEC Octobre 2008 #10 des repères pour agir dans les entreprises de plus de 50 salariés h fiche pratique des repères pour agir #10 Préparer un accord GPEC dans les entreprises de plus de 50 salariés Octobre 2008 Le souci de se mettre en conformité avec la loi pousse un certain nombre d entreprises

Plus en détail

Connaissance de soi >> Evaluation >> Positionnement

Connaissance de soi >> Evaluation >> Positionnement P R O G R A M M E D E S S É M I N A I R E S 2010 1 er semestre Séminaires Développement & Carrières Connaissance de soi >> Evaluation >> Positionnement > L expertise de spécialistes au service de votre

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES

PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES PARCOURS PROFESSIONALISANT RESSOURCES HUMAINES Le parcours proposé se découpe en 8 journées de qui permettent d aborder l ensemble des missions couvertes par la fonction RH. L ensemble du parcours permet

Plus en détail

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES

RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES FPEGRH01 RESPONSABLE DES RESSOURCES HUMAINES Définir et mettre en œuvre la politique de ressources humaines d une administration ou d un établissement public de l État.

Plus en détail

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS

FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS FORMATION DES REPRESENTANTS DU PERSONNEL AU CHSCT 5 JOURS Durée : Participants : Public : Pré-requis : 5 jours (effectif > 300 pers) 4 à 9 personnes Membres du CHSCT Délégués du personnel investis des

Plus en détail

FORMATION Coach & Team. Promotion CT23 - Lyon

FORMATION Coach & Team. Promotion CT23 - Lyon FORMATION Coach & Team Promotion CT23 - Lyon JBS-COACHING est une école de coaching animée par des enseignants et des superviseurs de coachs, tous praticiens expérimentés, ayant suivi un parcours d entreprise

Plus en détail

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP

SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP SAVOIR PRESENTER ET SOUTENIR UN PROJET D AMENAGEMENT FACE AUX IRP Durée : 2 jours - Lieu : Paris Lundi 23 et Mardi 24 Septembre 2013 Lundi 10 et Mardi 11 Février 2014 Lieu de la formation CLUB CONFAIR

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail