Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux. Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S."

Transcription

1 Habitat participatif: le rôle des aménageurs et bailleurs sociaux Sophie BARTH Chef du service juridique S.E.R.S.

2 Petit rappel: qu est-ce qu un aménageur? Un aménageur est une société, publique ou privée, intervenant principalement dans le cadre d opérations d aménagement foncier. Ex: ZAC, lotissements L aménageur peut intervenir dans le cadre de projets menés par une collectivité (concession d aménagement ) ou de sa propre initiative (acquisition de terrains auprès de particuliers et dépôt d une demande de permis d aménager etc )

3 Missions principales de l aménageur Ses missions principales, dans le cadre d opérations d aménagement, consistent à : o faire l acquisition de terrains nus et non viabilisés, o mener les études préalables, o réaliser l aménagement foncier (viabilisation de parcelles: réalisation des voiries et réseaux divers) o commercialiser les terrains à bâtir

4 Qui sont nos clients? les promoteurs immobiliers les bailleurs sociaux sur certaines opérations, des particuliers pour de la résidence individuelle depuis quelques années émergence de nouveaux projets sous la forme d habitat participatif

5 Pourquoi un aménageur s intéresse-t-il à des projets d habitat participatif? une volonté de développer un autre mode d habitat à côté des modes plus traditionnels volonté d innovation pour répondre à une réelle demande correspond à la démarche actuelle visant associer les futurs habitants d un quartier le plus en amont du projet possible

6 Est-ce plus compliqué que de suivre des projets classiques? Les configurations peuvent être très variées suivant la typologie du groupe: groupe déjà constitué, groupe en recherche de membres, partenaire professionnel, bailleur Globalement, l investissement en temps est plus important que pour un promoteur classique ou une vente de terrain pour maison individuelle Il faut accepter de réserver un terrain pour une durée plus importante que pour une opération classique, le temps pour le groupe de se constituer et de définir son projet

7 Quels sont les types de profils de l habitat participatif A ce jour nous avons identifié 3 types de profils sur nos opérations : Les groupes issus d une consultation organisée par l aménageur Les professionnels qui constituent un groupe autour d un projet Les bailleurs sociaux

8 Les groupes de particuliers Soit un groupe se présente spontanément car intéressé par un terrain sur l une de nos opérations Soit l aménageur décide de réserver des terrains dédiés à l habitat participatif dans une opération et lance une consultation/appel à projet pour trouver des personnes intéressées pour constituer un groupe et réaliser un projet

9 Principes de consultation Rédaction d un cahier des charges spécifique Mise en place d une stratégie de communication Attribution d un terrain sur la base de certains critères définis dans le cahier des charges Rq: attention aux délais laissés aux groupes pour se constituer

10 Exemple : Consultation organisée pour l attribution d un terrain dans un lotissement réalisé par la S.E.R.S. Caractéristiques: Une parcelle de 11, 37 ares Surface constructible: m² de surface de plancher Estimation: entre 12 et 15 logements sur 6 étages.

11

12

13

14

15

16 Les points essentiels Le risque pris par les autopromoteurs est un risque direct, plus important que dans le cadre d une opération de promotion. Il faut donc être vigilent sur la composition du groupe, ses compétences, ses capacités financières Conseiller absolument (voire imposer) l intervention d un assistant à maîtrise d ouvrage Suivi régulier des groupes: réunions mensuelles contacts réguliers par téléphone et mail pour faire vivre le projet S assurer que le groupe soit bien entouré (notaire, architecte, AMO )

17 Exemple de fiche de suivi d un groupe

18 Exemple de projet: Collectif E ZERO 4 logements, PC déposé en février 2014

19 ZAC Danube: un îlot réservé à l habitat participatif

20 Projet PHARIED: 9 logements dont 4 portés par l Association AMITEL (logements étudiants ou jeunes travailleurs en PLS) + un local commercial en RDC Dépôt de PC imminent.

21

22 Les professionnels privés (AMO) Emergence de professionnels qui se spécialisent dans les montages participatifs Interviennent en tant qu assistants à maîtrise d ouvrage Ces professionnels réservent un terrain puis constituent un groupe qui formera ensuite une société Contrairement aux promoteurs, ils n achètent pas le terrain en leur nom. Il ne s agit pas d une opération de promotion au sens classique du terme: l AMO recherche des personnes souhaitant s associer à une démarche participative sous une forme sociale puis suit le groupe de sa constitution à l achèvement des travaux Le terrain est acquis par le groupe une fois constitué, le professionnel suit ensuite l évolution du projet avec le groupe et est rémunéré à ce titre

23 Distinction entre AMO et promoteur Le promoteur achète le terrain en son nom Il construit sous sa maîtrise d ouvrage Il vend ensuite les logement (prend le risque de la commercialisation) Il est tenu des garanties des constructeurs (décennale, dommage-ouvrage etc ) L AMO constitue un groupe qui sera maître d ouvrage Il n achète pas le terrain Il ne vend rien, c est un prestataire de services Il n est pas tenu des garanties du constructeur

24 Un exemple: le projet K HUTTE (23 logements) Projet intervenu dans le cadre d un lotissement Terrain réservé par l aménageur (discussions avec l AMO à partir de 2010) Acte de vente signé fin 2013 Première pierre 2014 Achèvement prévu en 2015

25 Les bailleurs sociaux Pourquoi s intéresser aux montages en habitat participatif? Une manière d impliquer d avantage ses locataires et de trouver à terme de nouveaux modes de gestion d immeuble Une diversification de l offre en accession à la propriété Permettre à des personnes ayant des revenus plus modestes d accéder à ce type de prestations plus personnalisées. Développer des lieux et des fonctions mutualisés au sein des programmes immobiliers propices aux économies d espaces, à une nouvelle offre de service, à la rencontre et au développement du lien social dans une dynamique de «bien vivre ensemble».

26 2 types de montages expérimentés Le locatif social L accession sociale à la propriété Dans les deux cas, le bailleur reste maître d ouvrage (= maître de budget), c est lui qui achète le terrain Il se crée donc une «distinction» entre maîtrise d ouvrage et «maîtrise d usage» Le bailleur reste le seul interlocuteur de l aménageur Pas de création d une société ad hoc Procédé sécurisé pour les acquéreurs/locataires

27 EXEMPLES DE MONTAGES Actuellement nous suivons avec un même bailleur(coopérative HLM): - deux opérations en accession sociale à la propriété (acquéreurs soumis à des plafonds de ressources PLS/PLI) - une opération en locatif social (innovation).

28 Projet ECOTERRA Projet en accession sociale à la propriété 14 logement, 1171 m² Un système constructif innovant avec des murs extérieurs en ossature bois, isolés en bottes de pailles et enduits de terre crue Mur d'enveloppe respirant et possibilité de conserver les finitions en terre sur certaines portions en intérieur Livrés prêts à décorer pour laisser aux acquéreurs le soin de choisir ou de réaliser les finitions intérieures Permis obtenu en 2013 Travaux démarrés depuis février 2014

29

30

31

32

33

34

35 Retours d expériences 1ère expérience menée par la S.E.R.S: le projet K HUTTE (23 logements): premières démarches 2010, première pierre 2014 Depuis deux consultations ont été lancées: une consultation multisites portant sur 7 terrains dans des opérations différentes à Strasbourg dont 3 ont été attribués à des groupes de particuliers, 3 à un bailleur (deux programmes d accession et un programme de location) et un à un professionnel qui a constitué un groupe Une consultation sur un terrain en dehors de la Ville de Strasbourg mais dans la CUS (Ville d Illkirch-Graffenstaden) destiné à un groupe avec possibilité de lui associer un bailleur. Un terrain attribué en dehors d une consultation

36 Merci de votre attention!! Place aux questions

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

Autopromotion/Habitat Participatif

Autopromotion/Habitat Participatif Autopromotion/Habitat Participatif L autopromotion est un regroupement de familles qui mutualisent leurs ressources pour concevoir réaliser et financer ensemble leur logement au sein d un bâtiment collectif,

Plus en détail

Lotisseur. Les emplois possibles dans le métier

Lotisseur. Les emplois possibles dans le métier Lotisseur Toute la gamme des métiers de l immobilier et du domaine financier en y ajoutant les professions juridiques et techniques. Le lotisseur est ou devient propriétaire d un ou plusieurs terrains

Plus en détail

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015

La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 La politique Habitat de l Eurométropole Commune de Mundolsheim 7 septembre 2015 13 février 2015 DUAH Prospective et Planification Territoriale Habitat 1 Ordre du jour I. Rappel des axes de la politique

Plus en détail

Cadre d intervention po p u o r u la r éalisa s tion o d e d pr p og o ramm m e m s s i mm m o m b o i b liers Janvier 2011

Cadre d intervention po p u o r u la r éalisa s tion o d e d pr p og o ramm m e m s s i mm m o m b o i b liers Janvier 2011 Cadre d intervention pour la réalisation de programmes immobiliers Janvier 2011 Sommaire I. Présentation des activités.. 03 II. Le montage d opérations....... 05 L assistance à la maîtrise d ouvrage. 06

Plus en détail

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69)

La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) La coopérative d habitants : une 3 ème voie pour le logement. L exemple du Village Vertical à Villeurbanne (69) Maitrise d ouvrage : 1 Accompagnateur coopérative d habitants: Habitat participatif et logement

Plus en détail

wiseed SPARK LABS 7 rue Cadet 2 ème étage 75009 Paris - +33(0)1 82 83 23 23 www.wiseed.com/immobilier

wiseed SPARK LABS 7 rue Cadet 2 ème étage 75009 Paris - +33(0)1 82 83 23 23 www.wiseed.com/immobilier wiseed WiSEED Immobilier permet à des opérateurs immobiliers (promoteurs, constructeurs, aménageurs, SEM, sociétés d HLM,) de trouver des financements alternatifs ou complémentaires aux banques pour financer

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm

XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm. Cahier 4. La sécurisation Hlm XXVème séminaire de formation des directeurs de coopératives d Hlm Cahier 4 La sécurisation Hlm La sécurisation Hlm en bref Extrait du «guide de la sécurisation Hlm», A.RE.COOP., mars 2008 FONCTIONNEMENT

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse

Inauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse nauguration de la résidence Villa Romaine ZAC Niel à Toulouse Une opération au service de la mise en œuvre des politiques locales de l habitat Toulouse, le 21 février 2013 nauguration de la résidence Villa

Plus en détail

Question 2 : investisseur Un client, déjà propriétaire, souhaite investir dans la pierre. Il me demande si j ai un logement à lui vendre :

Question 2 : investisseur Un client, déjà propriétaire, souhaite investir dans la pierre. Il me demande si j ai un logement à lui vendre : Coop ou pas coop Cet exercice est basé sur l ensemble des textes régissant les droits et obligations incombant aux coopératives Hlm et notamment l objet social des coopératives Hlm, détaillé à l article

Plus en détail

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat

Les outils pour agir dans le domaine de l habitat 3/3 URBANISME CONSTRUCTIONS PUBLIQUES ET HABITAT CYCLE DE FORMATION 2014/2015 > A DESTINATION DES ELUS ET PERSONNELS TERRITORIAUX Les outils pour agir dans le domaine de l habitat Mai 2015 Jeudi 21 Mai

Plus en détail

Atelier conférence Au bonheur du logement

Atelier conférence Au bonheur du logement Intervention de Laurent Escobar, directeur associé, Adequation Atelier conférence Au bonheur du logement Les Rencontres de l AURA 30 novembre 2012, Angers siège : Espace Eiffel 18/20, rue Tronchet 69006

Plus en détail

Crédit Foncier Du Cameroun. Ensemble réalisons vos projets immobiliers au Cameroun en toute confiance

Crédit Foncier Du Cameroun. Ensemble réalisons vos projets immobiliers au Cameroun en toute confiance Crédit Foncier Du Cameroun Ensemble réalisons vos projets immobiliers au Cameroun en toute confiance Le Crédit Foncier du Cameroun (CFC) est une société de Capital public avec conseil d administration.

Plus en détail

ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU. Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives

ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU. Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives ZAC DU MOULIN BOISSEAU COMMUNE DE CARQUEFOU Annexe 5 : Clauses anti-spéculatives 1 VENTE FONCIERE EN ZAC POUR UN PROGRAMME ABORDABLE EN P ROMOTION Clause anti-spéculative À insérer dans les CCCT, compromis

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Dossier de Candidature

Dossier de Candidature Dossier de Candidature BORDEAUX QUARTIER ST MICHEL 69 rue Camille Sauvageau PRESENTATION DU PROJET Préambule InCité mène le volet habitat du projet de renouvellement du Centre Historique mis en place par

Plus en détail

Samuel LANOE (l Epok accompagnement depuis 10 ans) Sandra LEMONT video. Diff. Financement et gestion des espaces communs, et attribution logement

Samuel LANOE (l Epok accompagnement depuis 10 ans) Sandra LEMONT video. Diff. Financement et gestion des espaces communs, et attribution logement 10/07/15 HABITAT PARTICIPATIF ET ORGANISMES HLM : QUELLES CONDITIONS POUR DES PARTENARIATS DURABLES? Samuel LANOE (l Epok accompagnement depuis 10 ans) Sandra LEMONT video «Habitat participatif et solidaire»

Plus en détail

Ville. durable. agence G-studio architectes / Greenobyl 002

Ville. durable. agence G-studio architectes / Greenobyl 002 Ville durable agence G-studio architectes / Greenobyl 002 Habitat participatif Une nouvelle voie d accès au logement mars 2013 Qu est-ce que l habitat participatif? Il n existe pas de définition officielle

Plus en détail

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet

Pose de 1 ère pierre. Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet DOSSIER DE PRESSE Pose de 1 ère pierre Résidence senior «Les Alouettes» à Bazet Lundi 2 novembre 2015 à 15h00 Rue des Allées, Bazet Office Public de l Habitat des Hautes-Pyrénées 28, rue des Haras BP70816-65008

Plus en détail

Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT. Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets

Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT. Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets Projet de rénovation urbaine et sociale de NIORT Logements privés Étude de programmation et conduite d appels à projets 1. Le Projet de Rénovation Urbaine et Sociale de NIORT 2. La mission confiée à A.S.I.

Plus en détail

ELABORATION DU PROJET Définition d un bilan d aménagement optimisé Décembre 2010

ELABORATION DU PROJET Définition d un bilan d aménagement optimisé Décembre 2010 CHANQUEYRAS, UNE AMBITION DE QUARTIER DURABLE ELABORATION DU PROJET Définition d un bilan d aménagement optimisé Décembre 2010 1 Sommaire 1/ LE BILAN GLOBAL D AMENAGEMENT 2 / PROGRAMMATION PRODUITS LOGEMENTS

Plus en détail

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014

POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE. Convention d objectifs 2012-2014 POLITIQUE DU LOGEMENT SOCIAL ET ABORDABLE Convention d objectifs 2012-2014 Entre, d une part La communauté urbaine de Nantes, Nantes Métropole, représentée par son président, Monsieur Gilles Retière, Dénommée

Plus en détail

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil

L opération Breteuil - Ségur. Avenue de Ségur. 12 juin 2015. Villa de Saxe. Villa de Ségur. Avenue Duquesne. Avenue de Breteuil L opération Breteuil - Ségur 12 juin 2015 Avenue de Ségur Villa de Saxe Villa de Ségur Avenue de Breteuil Avenue Duquesne UNE ÉQUIPE AU SERVICE D UN PROJET Covéa Immobilier : Société de Groupe d Assurance

Plus en détail

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT

BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 9 février 2012 DOSSIER DE PRESSE BAIOPOLIS ILÔT BELFORT Pose de la première pierre La Ville de Bayonne pose le

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE

DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE SAN Ouest Provence Service Politique de l Habitat DOSSIER DE DEMANDE D AIDE D ACCESSION A LA PROPRIETE LES DISPOSITIFS D AIDE A L ACCESSION Pour satisfaire les besoins de ses habitants en matière de logement,

Plus en détail

Habitat Groupé en Autopromotion

Habitat Groupé en Autopromotion Habitat Groupé en Autopromotion ou comment habiter autrement tél: 04 99 62 84 20 L autopromotion - comment ça marche? C est une idée simple : s particuliers se regroupent afin concevoir, financer et réaliser

Plus en détail

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E

B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E B O O K D E P R E S E N T A T I O N : D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E D E C O U V R I R L A R E S I D E N C E : N O M B R E & T Y P O L O G I E D E S L O G E M E N T S TYPOLOGIE & SURFACES La typologie

Plus en détail

La Ville de Montpellier lance une première expérience d habitat participatif sur son territoire

La Ville de Montpellier lance une première expérience d habitat participatif sur son territoire Montpellier, le 11 avril 2012 La Ville de Montpellier lance une première expérience d habitat participatif sur son territoire La pratique de l habitat participatif naît d une idée simple. Des particuliers

Plus en détail

CHARGE DE PROJETS IMMOBILIERS «INFRASTRUCTURES-RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC» POSTE A POURVOIR : DIRECTION DES AFFAIRES DOMANIALES ET JURIDIQUES

CHARGE DE PROJETS IMMOBILIERS «INFRASTRUCTURES-RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC» POSTE A POURVOIR : DIRECTION DES AFFAIRES DOMANIALES ET JURIDIQUES PPRS/SEC//BR/CM/SDS/DADJ/N 12-12 Christine MERMET 01 93 43 89 46 POSTE A POURVOIR : CHARGE DE PROJETS IMMOBILIERS «INFRASTRUCTURES-RESEAU DE TRANSPORT PUBLIC» DIRECTION ET SERVICE : DIRECTION DES AFFAIRES

Plus en détail

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE

SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE 1 SE LOGER AVEC LE CIL VAL DE LOIRE Le parcours résidentiel des salariés L Alternance LOUER Parc social Parc privé Meublés ACHETER Neuf Ancien HLM Accession Sociale FAIRE

Plus en détail

Contribuer à l aménagement du territoire départemental

Contribuer à l aménagement du territoire départemental Contribuer à l aménagement du territoire départemental Point presse 16 octobre 2009 Aube Immobilier en quelques chiffres Au service des collectivités Aube Immobilier gère 9400 logements implantés sur quelque

Plus en détail

Exemple d une réalisation en division parcellaire

Exemple d une réalisation en division parcellaire Le contrat gagnant COVALEM s adresse aux particuliers qui souhaitent bénéficier de tous les avantages d une offre unique qui permet de produire les plus belles opportunités immobilières du marché. Exemple

Plus en détail

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure

Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure Dossier de demande d aide à la primo-accession de l Agglomération Seine-Eure (Conditions en annexe page 10) Cadre réservé à l administration N de dossier :... Cachet d entrée Nom du ou des demandeurs :......

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement

Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Les mesures pour relancer la construction de logements : point d avancement Contact presse Service de presse du ministère du Logement, de l Égalité des territoires et de la Ruralité 72, rue de Varenne,

Plus en détail

www.cuny-constructions.com

www.cuny-constructions.com CONSTRUCTEUR, FABRICANT LORRAIN www.cuny-constructions.com Construisez lorrain! POURQUOI NOUS CONFIER VOTRE PROJET? UNE EXPÉRIENCE UNIQUE Le travail et la passion du bois depuis 1824, dans tous ces métiers

Plus en détail

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier

POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier BREST 28 et 29 NOVEMBRE 2013 POUR UN RENOUVEAU DU PARC IMMOBILIER DES ANNEES 50-70 De la requalification classique au portage immobilier Présentation de la SPLA SOREQA SPLA à vocation métropolitaine crée

Plus en détail

SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION

SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION SUITE REGLEMENT D INTERVENTION DE L AGGLOMERATION COTE BASQUE-ADOUR RELATIF AU LOGEMENT AIDE VOLET ACCESSION Janvier 2011 I- Le logement locatif social public..p.3 I-1. Les logements familiaux ou ordinaires

Plus en détail

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier

Le Pass foncier. La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Le Pass foncier Le cadre règlementairer La convention du 20 décembre 2006 entre l'etat, l'uesl et la CDC sur le développement de l'accession sociale par portage foncier Organise la mise en place d un nouveau

Plus en détail

Prêt social de locationaccession

Prêt social de locationaccession CIFP 21 juin 2012 Prêt social de locationaccession (PSLA) Les avantages fiscaux : TVA et TFPB Isabelle.leyrat-mignard@developpement-durable.gouv.fr Chargée de mission fiscalité du logement Direction de

Plus en détail

Une mission d intérêt public

Une mission d intérêt public Une mission d intérêt public La coopérative Pierres Avenir Construction a réalisé un programme situé à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) qui confirme sa vocation d intérêt général : Reloger les locataires

Plus en détail

Le salon de l habitat

Le salon de l habitat Dossier de presse Le salon de l habitat Vous souhaitez rencontrer des professionnels pour la construction, l aménagement intérieur et extérieur d un bien immobilier? Lors du salon de l habitat du Trait,

Plus en détail

SAINTE-CROIX-AUX-MINES (Haut-Rhin) Lotissement de la gare. TOURCOING (Nord) Résidence côté parc (maisons serres) LILLE (Nord) Soleil intérieur

SAINTE-CROIX-AUX-MINES (Haut-Rhin) Lotissement de la gare. TOURCOING (Nord) Résidence côté parc (maisons serres) LILLE (Nord) Soleil intérieur Fiches «projets» O p é r a t i o n s e x e m p l a i r e s d h a b i t a t g r o u p é SAINTE-CROIX-AUX-MINES (Haut-Rhin) Lotissement de la gare TOURCOING (Nord) Résidence côté parc (maisons serres) LILLE

Plus en détail

Le soutien à l accession en ANRU

Le soutien à l accession en ANRU Le soutien à l accession en ANRU Pour favoriser la propriété à titre de résidence principale sur ces territoires, le législateur a mis en place deux dispositifs : Le bénéfice d une TVA à 5,5 % pour toute

Plus en détail

de formation des prix

de formation des prix Le mécanisme m de formation des prix 1 URBANiS 24 janvier 2011 DEUX MARCHES FONCIERS URBAINS Zone AU «stricte» le droit des sols n est pas défini, il est négocié Zone AU indicée et zone U le droit des

Plus en détail

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun

Ville de Saint-Étienne Quartiers du Crêt de Roc et de Tarentaize - Beaubrun Ville de Saint-Étienne Une approche globale du traitement de l habitat ancien dégradé Les enjeux de la rénovation des quartiers anciens dégradés Le constat L attractivité du centre-ville de l agglomération

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

Rapport d utilitésociale

Rapport d utilitésociale Rapport d utilitésociale 2013 RAPPORT D UTILITÉ SOCIALE 2013-3 Aiguillon construction, c est : Une Entreprise Sociale pour l Habitat implantée dans l ouest depuis 1902. Filiale du groupe Arcade, Aiguillon

Plus en détail

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée.

Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Charte pour la production de logements sociaux dans les opérations de la promotion privée. Mise en œuvre des secteurs de diversité sociale Inscrits au PLU Entre : La Communauté Urbaine de Bordeaux, représentée

Plus en détail

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI?

COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? COMMENT FAIRE DU RELOGEMENT UN OUTIL DE CHANGEMENT RESIDENTIEL REUSSI? Projet de Rénovation Urbaine du Courghain : Modalités de l accompagnement au relogement. SOMMAIRE I. Eléments de contexte. 1. Situation

Plus en détail

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i

B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e. R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i B â t i r u n e v i l l e m e i l l e u r e R é a l i s a t i o n s e t P r o j e t s d A u j o u r d h u i Histoire d une Croissance Claude Rizzon pose la première pierre du groupe éponyme en créant la

Plus en détail

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR

VILOGIA VILOGIA ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES EN QUELQUES CHIFFRES 1 000 AMÉNAGEUR. dans ma ville BAILLEUR SOCIAL CONSTRUCTEUR Résidence AMÉNAGEUR EN QUELQUES CHIFFRES SPÉCIALISÉE ATOUT LOGEMENT DES MÉTROPOLES SYNDIC DE COPROPRIÉTÉ collaborateurs plus de 509 M réhabilitations par an investis dans les logements partout en France

Plus en détail

Vos succès sont les nôtres

Vos succès sont les nôtres Real Estate International Management Vos succès sont les nôtres Patrimoine immobilier : conseil et développement REIM : au service de la redynamisation de patrimoines immobiliers publics Vous êtes une

Plus en détail

INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS

INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS Diane Patrimoine INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS Pourquoi une Girardin à l IS Un avantage fiscal non soumis au plafonnement des niches fiscales Une

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Enquête sur le Parc Locatif Social (EPLS) 1 er janvier 2005 (2)

Enquête sur le Parc Locatif Social (EPLS) 1 er janvier 2005 (2) Midi-Pyrénées Le parc social - 104 256 de logements sociaux - 8 180 : capacité d accueil logements-foyers Personnes âgées - 8 369 : capacité d accueil logements-foyers Etudiants - 85,47 % des logements

Plus en détail

Innovation économique

Innovation économique Innovation économique Résidence TERRA ARTE à Bayonne Avec la participation de : 25 Situation du projet Le projet se situe à l est de Bayonne dans l éco-quartier du Séqué. Le quartier comptera à terme 500

Plus en détail

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN

MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN MONTAGE OPÉRATIONNEL À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THERAIN 1 1. LA DÉCLARATION DE PROJET vencadrer LE PROJET À L ÉCHELLE DE LA VALLÉE DU THÉRAIN Au regard du projet envisagé et de l importance de celui-ci,

Plus en détail

LOCATION ACCESSION. Formule sécurisée pour devenir propriétaire. de son logement en toute sérénité

LOCATION ACCESSION. Formule sécurisée pour devenir propriétaire. de son logement en toute sérénité LOCATION ACCESSION Formule sécurisée pour devenir propriétaire de son logement en toute sérénité SOMMAIRE 1 ère Partie : PRESENTATION GENERALE «LA LOCATION ACCESSION» 2 ème Partie : LES CONDITIONS DU PSLA

Plus en détail

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs.

L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. L immobilier dans une Région se construit par la connaissance de ses marchés et par la reconnaissance de la fiabilité de ses acteurs. Nous concevons l immobilier dans le sens de la durée, car la réussite

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1 Présentation 3 PARTIE 1 Les professionnels de l immobilier Chapitre 1 Les métiers de l immobilier 21 1 Les principaux métiers de l immobilier 21 Le promoteur immobilier 21 L agent immobilier 21 Le négociateur

Plus en détail

Atelier Finance du 2 mai

Atelier Finance du 2 mai Atelier Finance du 2 mai Les GRT du Québec nous disent toujours qu il y une seule question à laquelle les accompagnants ne doivent jamais répondre : «Combien coûte un projet?» avant qu il ne soit finalisé.

Plus en détail

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE

AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE AKERYS vous ouvre ses portes, BIENVENUE Qui sommes nous? La franchise AKERYS : AKERYS Immobilier SOMMAIRE Le Marché de l immobilier en France Devenez «courtier en immobilier» Toute une vie à construire

Plus en détail

ETIVAL-lès Le Mans Allée du Petit Train

ETIVAL-lès Le Mans Allée du Petit Train ETIVAL-lès Le Mans Allée du Petit Train L opération en bref Construction de 6 logements locatifs : 3 T3, 2 T4 et 1 T5 avec jardins Deux logements adaptés pour des personnes en situation de handicap Mise

Plus en détail

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations GSNAL Centre de formation Présentation, Thème et Calendrier des formations 1 er semestre 2016 Le GSNAL a été reconnu par la préfecture de Paris comme organisme de formation depuis janvier 2014 afin de

Plus en détail

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P.

SOMMAIRE. Communiqué de presse P. 2. Introduction P. 3. Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5. Organisation du pass-foncier. P. SOMMAIRE Communiqué de presse P. 2 Introduction P. 3 Principes de fonctionnement du pass-foncier P. 4 et 5 Organisation du pass-foncier. P. 6 Annexes. P. 7 à 19 Accession Sociale Pass -Foncier Page 1 COMMUNIQUE

Plus en détail

Refus : pas de signature. Acceptation : l offre signée est à retourner au prêteur à partir du 11 e et avant le 30 e jour

Refus : pas de signature. Acceptation : l offre signée est à retourner au prêteur à partir du 11 e et avant le 30 e jour Le déroulement du contrat de prêt Le prêteur émet une offre de crédit valable 30 jours Cette offre est adressée obligatoirement par courrier à l emprunteur et à la caution éventuelle (personne physique)

Plus en détail

Communauté de l Agglomération Belfortaine Quartier des Résidences Bellevue à Belfort Le «morceau de ville Baudin»

Communauté de l Agglomération Belfortaine Quartier des Résidences Bellevue à Belfort Le «morceau de ville Baudin» Communauté de l Agglomération Belfortaine Quartier des Résidences Bellevue à Belfort Le «morceau de ville Baudin» Le «morceau de ville Baudin», une recomposition urbaine réussie qui conjugue humain et

Plus en détail

La mesure de la charge foncière : sur le «Foncier Complexe» t Claude Taffin

La mesure de la charge foncière : sur le «Foncier Complexe» t Claude Taffin La mesure de la charge foncière : l étude de DINAMIC sur le «Foncier Complexe» t Claude Taffin Colloque DINAMIC, 5 décembre 2012 L'étude de DINAMIC sur le foncier en milieu urbain L objectif : mesurer

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES HABITAT PARTICIPATIF Réunion publique - Jeudi 17 Septembre 2015 À 18 h 30 - Hôtel de ville de Reims 1. Qu est-ce l habitat participatif? Un dispositif réglementé En France, l habitat

Plus en détail

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE

ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE ANGERIS est régulée par la Royal Institution of Chartered Surveyors depuis 2011 CONSEIL & ASSISTANCE À MAÎTRISE D OUVRAGE A N G E R I S, C A B I N E T I N D É P E N D A N T D E C O N S E I L A U X F O

Plus en détail

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC

LOCATION GESTION VENTE SYNDIC LOCATION GESTION VENTE SYNDIC 48 700 clients propriétaires 915 résidences en syndic de copropriété 14 260 locations par an 40 agences de proximité 200 agences partenaires LOCATION Une présence nationale

Plus en détail

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013

2013/6098 PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 2013/6098 Direction de l'aménagement Urbain PROJET DE DELIBERATION AU CONSEIL MUNICIPAL DU 20 DECEMBRE 2013 Commission Urbanisme - Développement Durable - Cadre de Vie et Environnement du 4 décembre 2013

Plus en détail

Principales missions opérationnelles : Logement social

Principales missions opérationnelles : Logement social LOGEMENT SOCIAL - Nombre d offices communautaires d HLM ou OPAC gérés : aucun - Autres organismes gestionnaires de logements sociaux : 2 Offices publics de l Habitat (Département de Loire-Atlantique et

Plus en détail

Yanick Quemeras, Directeur général de Nexity-SEERI

Yanick Quemeras, Directeur général de Nexity-SEERI L APPROCHE ECONOMIQUE DU PROMOTEUR Yanick Quemeras, Directeur général de Nexity-SEERI QU EST CE QU UN PROMOTEUR? Si les rôles de l architecte et de l entrepreneur de bâtiment sont à peu près compris, celui

Plus en détail

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. LE locatif Social Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS LE locatif Social LE LOCATIF SOCIAL Les principes Locatif social, abordable, conventionné, etc :

Plus en détail

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants?

L Habitat dans le PayS d AnceniS. aidee. Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS l accession aidee Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L ACCESSION AIDÉE L accession aidée L accession sociale ou aidée concerne des ménages

Plus en détail

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 Introduction Objet de la présentation De la constitution du groupe A l étude de faisabilité Origine Projet d habitat

Plus en détail

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012

Le Prêt Social de Location Accession. Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 Le Prêt Social de Location Accession Journée d Etudes Professionnelles 8 février 2012 SOMMAIRE Contexte Le PSLA, mécanismes et spécificités Connaître le monde du logement social et ses attentes Les Collectivités

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action?

Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Copropriétés de la reconstruction à Dunkerque : de la connaissance à l action? Pour un renouveau du parc immobilier des années 50-70 28/11/2013 1 Pour se situer 2 Avant 3 Après 4 Rétrospective des réflexions

Plus en détail

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois

DESCRIPTIF DES PRESTATIONS. de l Association des promoteurs constructeurs genevois DESCRIPTIF DES PRESTATIONS de l Association des promoteurs constructeurs genevois APCG, avril 2012 TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE 3 A - PRESTATIONS EN VUE DE L AUTORISATION DE CONSTRUIRE ET OUVERTURE DU

Plus en détail

Journées de formation des directeurs de coopératives d Hlm. 28 30 janvier 2015

Journées de formation des directeurs de coopératives d Hlm. 28 30 janvier 2015 Journées de formation des directeurs de coopératives d Hlm 28 30 janvier 2015 L habitat participatif, l âge de raison? 28 30 janvier 2015 2. DE QUOI PARLE T-ON? L habitat participatif et la loi : une reconnaissance

Plus en détail

Développement hôtelier

Développement hôtelier Développement hôtelier Intervention Master 2 La Sorbonne Paris IV Matthieu Beaugrard 28/03/2012 Présentation Formation en urbanisme IUP Aménagement du territoire (Toulouse) Master Professionnel Urbanisme

Plus en détail

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER

LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER LE LOGEMENT SOCIAL À CRAN-GEVRIER «500 à 600 logements sociaux vont être construits dans notre ville entre 2014 et 2020» L édito de Pierre GEAY, Adjoint au maire chargé du Logement LE LOGEMENT, C EST NOTRE

Plus en détail

Un patrimoine pensé pour vous...

Un patrimoine pensé pour vous... Un patrimoine pensé pour vous... L E M P L A C E M E N T S Û R L I N N O V A T I O N A R C H I T E C T U R A L E L A Q U A L I T É D E C O N S T R U C T I O N Promoteur Aménageur Constructeur Un patrimoine

Plus en détail

Habitats groupés habitats coopératifs

Habitats groupés habitats coopératifs Habitats groupés habitats coopératifs construire sa maison dans une démarche de développement durable Le terme d habitat groupé renvoie plus à une manière d habiter qu à une typologie d habitat à proprement

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

De la paille dans la construction. Retours d expériences! Rencontres de la construction paille armoricaine 17 mai 2013

De la paille dans la construction. Retours d expériences! Rencontres de la construction paille armoricaine 17 mai 2013 De la paille dans la construction d un bâtiment public? Retours d expériences! Rencontres de la construction paille armoricaine 17 mai 2013 130 collectivités échangent leurs expériences sur la Bretagne

Plus en détail

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire

Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Vous avez l opportunité de devenir propriétaire Une grande majorité des Français souhaitent acquérir leur logement car devenir propriétaire est synonyme de placement financier, de sécurité pour l avenir

Plus en détail

CAUE & ADIL D HABITAT PARTICIPATIF. Offre de service. dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle

CAUE & ADIL D HABITAT PARTICIPATIF. Offre de service. dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle Offre de service CAUE & ADIL dans le cadre de la Plateforme d ingénierie départementale de Meurthe-et-Moselle Accompagnement de démarches D HABITAT PARTICIPATIF L HABITAT PARTICIPATIF correspond à une

Plus en détail

BATITERRE. L immobilier sur Mesure

BATITERRE. L immobilier sur Mesure BATITERRE L immobilier sur Mesure L ÉDITO + Né de la volonté d entreprendre et de la compétence d hommes et de femmes, à bâtir une société immobilière solide, le GROUPE BATITERRE est toujours resté fidèle

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Novembre 2014 L e logement représente aujourd hui un des trois premiers postes du budget des ménages. Il est devenu, pour la plupart des Français,

Plus en détail

Programme de construction de 29 logements collectifs

Programme de construction de 29 logements collectifs Assemblée générale FNSCHLM - Jeudi 30 avril 2009 Opérations remarquables Programme de construction de 29 logements collectifs destinés à la location et à l accession sociale à la propriété Rue Wéry à Bruay-la-Buissière

Plus en détail

Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30

Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30 Point de situation au 5 juillet 2011 Information aux habitants 19 h30 Conseil municipal 21 h 30 1 Bref rappel de l historique avant mars 2008 Les actions réalis alisées par l é équipe municipale depuis

Plus en détail

6-8-10-12-14 Rue Bernard Palissy

6-8-10-12-14 Rue Bernard Palissy TRAVAUX 6-8-10-12-14 Rue Bernard Palissy Situé face à la préfecture et à seulement 300 mètres de la gare Régime 2008 - Fiscalité non plafonnée illustration non contractuelle LANCEMENT DE LA 2ème TRANCHE

Plus en détail