De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes."

Transcription

1

2 Présent dans la Vallée-de-la-Gatineau depuis 1998, le Centre local de développement s est impliqué fortement dans son milieu pour combler les besoins collectifs. De par ses actions structurantes, le CLDVG a contribué à renforcer le partenariat entre les divers organismes. En assumant un rôle central dans le développement local de la Vallée-de-la-Gatineau, le CLDVG a favorisé la prise en charge du développement par les forces vives de notre milieu. Notre plan d action Dans les pages qui suivent, vous pourrez prendre connaissance de notre plan d action Plusieurs des actions et des objectifs énoncés dans ces pages ont déjà été réalisés ou sont en voie de l être. D autres initiatives seront mises de l avant au cours des prochains mois et des prochaines années, dans la perspective de l atteinte des objectifs de notre plan.

3 L entrepreneuriat est la base du développement territorial. C est ce principe qui guide les actions et le soutien apporté par le Centre local de développement à titre d intervenant de première ligne pour les entrepreneurs. Tout en créant des emplois stables et de qualité et en développant des biens et des services d utilité collective. Le Centre local de développement vise l efficacité, l appel au partenariat, la simplicité de solutions, la synergie d efforts, la stimulation de l économie par des investissements stratégiques qui profitent aux entrepreneurs et entreprises ainsi que le soutien à l émergence de projets qui répondent à des besoins qui créent des emplois durables à partir de besoins qu expriment la région et la collectivité locale. Afin de soutenir correctement les entrepreneurs, la stratégie de l entrepreneuriat doit permettre au CLD de jouer pleinement son rôle d intervenant de première ligne et rencontrer les besoins grandissants des entrepreneurs.

4 "Développer, élaborer, soutenir, collaborer, agir" Les principaux mandats du Centre local de développement de la Vallée-de-la-Gatineau qui lui sont confiés par la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau sont les suivants : D offrir l ensemble des services de première ligne aux entreprises; Mise en œuvre d un plan d action local en matière de développement économique et de développement de l emploi , en tenant compte, notamment, du plan quinquennal de développement établi par la Conférence régionale des élus (CRÉ) de son territoire et veiller à la réalisation de ce plan d action local; D élaborer, en tenant compte des orientations, des stratégies et des objectifs nationaux et régionaux, toute stratégie liée au développement de l entrepreneuriat et des entreprises, y compris l entrepreneuriat de l économie sociale; D agir en tant que comité consultatif auprès du Centre local d emploi (CLE) de la Vallée-dela-Gatineau et inclure des pistes d actions communes pour le maintien, la création et la diversification des emplois. Maillage intensifié pour les différents programmes offerts par le CLE (ex : gestion, marketing, etc.); Soutenir la MRC dans la mise en œuvre de la Politique nationale de la ruralité; Soutenir la MRC dans la mise en œuvre de la Politique culturelle de la Vallée-de-la-Gatineau; Collaborer à la mise en œuvre de la diffusion des mesures de la stratégie de développement économique de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau.

5 Votre CLD vous offre un soutien technique et financier appréciable en mettant à votre disposition un éventail de services de première ligne pour vous aider à démarrer, à consolider et à développer un projet d entreprise. Ces services comprennent notamment : Consultation, orientation et référence; Référence à des services spécialisés; Aide à la réalisation de plans d affaires; Aide financière aux entreprises; Formation en entrepreneuriat; Soutien afin de faciliter la gestion; Recherche de financement.

6 Le CLD Vallée-de-la-Gatineau, en plus d assurer les services dispensés, possède des mesures d aide financière aux entreprises et de soutien aux projets de développement local pour cinq activités spécifiques. F.L.I (Fonds local d investissement) E.S. (Fonds économie sociale) J.P (Fonds jeunes promoteurs) S.P.E.D (Soutien aux projets d entreprises en démarrage) F.E.E. (Favoriser l émergence de projets d entreprises) De plus le CLD a l accessibilité aux fonds spécifiques via le MFEQ (Ministère des Finances et de l Économie du Québec) et autres ministères. Notez bien : Ces fonds sont appelés à être modifiés, remplacés et/ou annulés, au cours des prochaines années.

7 Diversifier l économie par le développement de secteurs à fort potentiel; Soutenir l établissement, le maintien, l expansion et la diversification des entreprises du territoire de la MRC; Participer à la mise en valeur des ressources naturelles et de sa biodiversité; Supporter la production et la consommation de produits locaux et de proximité; Favoriser le développement et le maintien d emplois variés sur le territoire; Collaborer à rendre disponible et accessible sur le territoire une offre de formation en adéquation avec les besoins et la réalité de la communauté; Collaborer à la promotion du territoire et de ses avantages distinctifs pour y attirer des entreprises et des travailleurs autonomes; Poursuivre la participation au déploiement d Internet haute vitesse et de la téléphonie mobile; Maintenir le partenariat entre les divers intervenants sociaux économiques.

8 Soutenir les industries de la première transformation pour garantir que les usines de la région conservent leur capacité de 2 e et 3 e transformation; Soutenir l intensification de l aménagement forestier et de ses industries; Favoriser l implantation de projets innovants utilisant la biomasse et les produits extractibles issus des opérations forestières régulières; Appuyer les démarches visant à obtenir et à mettre en place un projet de forêt de proximité en respectant les aspirations de l ensemble des intervenants locaux; Collaborer avec les intervenants du milieu pour préserver la viabilité des différents métiers reliés aux opérations d extraction et d aménagement forestier; Favoriser la mise en place de modèles d affaires différents et alternatifs pour permettre l éclosion de nouveaux promoteurs dans le secteur forestier; Favoriser des alliances régionales ou interrégionales pour le développement de produits de seconde transformation; Participer à la mise en œuvre des actions issues des planifications stratégiques des autres organisations ou des autres concepts de planification auxquels le CLD adhère.

9 Diversification et croissance des activités agroalimentaires : - Soutenir la transformation agroalimentaire; - Poursuivre la diversification de l agriculture locale; - Accroître l offre de produits locaux; - Appuyer la recherche et le développement de filières porteuses. Entrepreneuriat et gestion des entreprises agroalimentaires : - Soutenir la commercialisation des produits régionaux; - Appuyer l amélioration de la productivité et la rentabilité des entreprises agroalimentaires; - Soutenir l établissement d entreprises agroalimentaires. Positionnement du secteur agroalimentaire : - Améliorer la notoriété du secteur par la mise en valeur de ses entreprises et leurs produits; - Développer des partenariats avec les différents acteurs socio-économiques de la région; - Assurer la concertation nécessaire à l adaptation des mesures et des programmes en fonction des besoins du secteur.

10 Soutenir Tourisme Vallée-de-la-Gatineau afin de lui permettre de mettre en œuvre les actions reliées à ses orientations stratégiques en matière de développement et de commercialisation de la destination, tels qu une campagne publicitaire annuelle et des outils de promotion efficaces (guides, cartes, site web, etc.); Supporter le développement de projets touristiques structurants en concertation avec les intervenants et organismes du milieu; Consolider et enrichir un réseau d infrastructures de qualité en matière d accueil, d hébergement et de restauration; Participer au développement d une culture entrepreneuriale du domaine touristique et favoriser la formation et le développement des compétences dans les organisations; Stimuler le développement de l offre touristique adaptée aux orientations de la politique touristique de la MRC afin d augmenter le pouvoir attractif et par le fait même, la notoriété de la région.

11 Soutenir l émergence de projets d économie sociale qui permettent de répondre à certains besoins locaux et qui créent des emplois durables; Favoriser la concertation locale des acteurs du secteur et en faire la promotion afin d assurer l émergence, la consolidation et le développement d entreprises de l économie sociale; Appuyer l innovation dans le développement de nouveaux produits et services; Participer et soutenir le plan d action de la Table de développement social (Complicité emploi et Bourses de la relève); Participer au projet de lutte à la pauvreté et à l exclusion sociale de la MRC.

12 Accès et participation des citoyens à la vie culturelle : o Assurer et augmenter la visibilité des activités culturelles et en favoriser la diffusion; o Favoriser la démocratisation des arts et de la culture; o Créer des partenariats avec le milieu scolaire afin de sensibiliser les jeunes et leurs parents à la culture. Appui aux divers intervenants du monde culturel : o Reconnaître et soutenir les créateurs amateurs et professionnels de chez nous; o Encourager et soutenir la concertation entre les différents intervenants du milieu culturel; o Favoriser la création de partenariats entre les milieux culturel, municipal et des affaires. Affirmation du sentiment d appartenance et de l identité culturelle : o Assurer la préservation et la mise en valeur de la richesse patrimoniale du territoire; o Favoriser et soutenir la mise en valeur de la richesse culturelle algonquine; o Encourager le tourisme culturel et le reconnaître en tant que source de rayonnement et de fierté collective.

13 Favoriser la mise en place de conditions facilitant la venue d entreprises sur le territoire ; Participation à la cellule de mentorat en collaboration avec la Chambre de commerce et d industrie de Maniwaki et de la région; Accueil et démarchage d entreprises pour combler l offre commerciale déficiente; Promouvoir le développement dans les parcs industriels et aéroparcs; Participation à l amélioration de la qualité de l offre et des services dans les commerces.

14 Maintenir et bonifier les services de transport collectif sur le territoire de la Vallée-dela-Gatineau; Favoriser la connexion entre les sentiers multifonctionnels locaux et régionaux; Poursuivre le déploiement de l Internet haute vitesse et de la téléphonie mobile pour les commerces et industries du territoire, notamment les producteurs agricoles et les pourvoiries; Soutenir la Régie intermunicipale pour le développement et l expansion de l aéroport de Maniwaki.

15 Favoriser la concertation entre les intervenants de la région afin d assurer la diversification de la formation professionnelle et technique; Favoriser le déploiement des services collégiaux et universitaires sur le territoire de la MRC de la Vallée-de-la-Gatineau; Collaborer et soutenir les démarches pour une innovation dans les façons de faire au niveau de la formation (plateau de travail, école-vie, camp initiatif); Favoriser le développement d aptitudes et de compétences entrepreneuriales.

16 Soutenir, en collaboration avec le milieu, les projets d habitation et de résidence intermédiaire pour les aînés de la région; Participer activement à la Table de développement social de la Vallée-de-la-Gatineau; Collaborer au plan d action de Complicité emploi Vallée-de-la-Gatineau entre autres pour la main d œuvre médicale et professionnelle.

17 Soutenir et promouvoir, en collaboration avec le Carrefour jeunesse emploi, le programme de Place aux jeunes et des Séjours exploratoires; Participer techniquement et financièrement aux projets des jeunes promoteurs et au développement de l entrepreneuriat jeunesse; Accompagner la relève entrepreneuriale; Favoriser la mise en place d activités, de stages, de journées d orientation professionnelle et d intégration.

18 Votre CLD est une corporation à but non lucratif, gérée par des gens du milieu et placée sous l autorité d un conseil d administration qui représente les différents partenaires locaux de l économie et de l emploi, y compris des intervenants de l économie sociale. Les membres du conseil d administration du CLD sont des chefs de file de votre communauté élus pour leur bonne connaissance des besoins du milieu et pour leur vision d ensemble du développement local. Leur esprit de coopération en fait vos alliés les plus sûrs pour vous permettre de mener à bien votre projet d entreprise.

19 Centre local de développement de la Vallée-de-la-Gatineau 186, rue King-suite 103 Maniwaki (Québec) J9E 3N6 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Site web : Heures d affaires : Lundi au vendredi de 8h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00

20

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

PLAN D ACTION 2013-2014

PLAN D ACTION 2013-2014 Le cadre d intervention de la SADC Côte-Nord 1 2 Les grands axes du cadre d intervention 1 Les services de soutien aux Les enjeux des collectivités La planification stratégique régionale 3 4 Diagnostic

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises

Politique de soutien aux entreprises Politique de soutien aux entreprises Préambule Suite à l adoption de la Loi 28 par le gouvernement du Québec, des modifications ont été apportées à la mise en œuvre de la nouvelle gouvernance municipale

Plus en détail

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012.

Du CLD de L Érable. Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. * Du CLD de L Érable Adopté par le conseil d administration le 18 décembre 2012. 2 *Pour le CLD de L Érable, le développement économique et social passe par la réalisation concrète de projets menés par

Plus en détail

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes :

d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axes et priorités Les quatre enjeux deviennent les axes de développement à la base du plan d action, auxquels s ajoutent des priorités territoriales identifiées par les parties prenantes : Axe 1 - Agir

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES DE LA MRC DE LOTBINIÈRE Adoptée par la résolution # 2015-11-109 du conseil d administration du CLD de la MRC de Lotbinière le 17 novembre 2015 Adoptée par la résolution

Plus en détail

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE

PLAN D'ACTION NOUS JOINDRE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE SOCIÉTÉ DE DÉVELOPPEMENT DU TÉMISCAMINGUE PLAN 2015 D'ACTION Le présent document propose des priorités d aux membres du conseil d administration de la SDT (SADCT CLDT) pour 2015 uniquement. Ces s ont été

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial

Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial SERVICE DE DÉVELOPPEMENT LOCAL ET ENTREPRENEURIAL (SDLE) Description des différents comités et fonds liés au développement local et entrepreneurial 28 septembre 2015 1 Mise en contexte À la suite de l

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville

Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville Politique de soutien aux entreprises de la MRC de Rouville Adoptée par la résolution numéro 15-09-9769 du conseil de la MRC de Rouville le 2 septembre 2015 Table des matières 1. fondements de la politique...3

Plus en détail

PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018

PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018 PLAN D ACTION LOCAL SUR L ÉCONOMIE ET L EMPLOI DE LA MRC DE L ISLET 2014-2018 Préambule Conformément au mandat qui lui est dévolu, le CLD L Islet a élaboré, planifié et supervisé la réalisation du Plan

Plus en détail

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Stratégies et mesures en soutien aux entreprises touristiques Partenariat entre Tourisme Québec et Société des attractions touristiques du Québec

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE. Dans le cadre de l Entente relative au POLITIQUE DE SOUTIEN AUX PROJETS STRUCTURANTS POUR AMÉLIORER LES MILIEUX DE VIE Dans le cadre de l Entente relative au Fonds de développement des territoires (FDT) 2015-2016 Présentée au Ministère des

Plus en détail

NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT

NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT NOS SERVICES ET NOS PROGRAMMES DE FINANCEMENT NOUS CHOISIR La mission du CLD d Avignon est de contribuer à la création et au développement d entreprises rentables et compétitives dans la MRC d Avignon,

Plus en détail

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015

SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 SYNTHÈSE DES PROPOSITIONS EN MATIÈRE D ORGANISATION DE DÉVELOPPEMENT SOCIO-ÉCONOMIQUE POUR LA MRC D ABITIBI 21 SEPTEMBRE 2015 ACRONYMES ADL : Agent de développement local (à l emploi des municipalités)

Plus en détail

La diversification économique, une affaire de partenariat

La diversification économique, une affaire de partenariat La diversification économique, une affaire de partenariat CONCERTATION AUTOUR DE L AGENCE DE DÉVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES HAUTES-LAURENTIDES Membres du conseil d administration : - Luc Rajotte, Caisse

Plus en détail

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique.

Fonds de développement et services à l'entreprise. Soutien financier Soutien technique. Centre local de développement Mékinac. touristique. touristique Centre local de développement Mékinac Fonds de développement et services à l'entreprise agricole forestier Soutien financier Soutien technique commercial industriel LÉGENDE Démarrage Expansion

Plus en détail

Plan d action pour la diversification économique

Plan d action pour la diversification économique Plan d action pour la diversification économique Asbestos 2012 Fière de son passé minier, la d Asbestos met tout en place pour favoriser l essor économique sur son territoire. Misant sur une diversification

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité

FONDS ÉMERGENCE. Financement. Conditions et admissibilité FONDS ÉMERGENCE FÉ Le Fonds émergence vise à soutenir la préparation de projets d entreprise ou les activités nécessaires à la concrétisation de projets afin de diversifier et développer l économie locale.

Plus en détail

Les Rendez-vous de la relève en agriculture Développer le réseau professionnel des étudiants en agriculture AVANT la fin de leur formation pour

Les Rendez-vous de la relève en agriculture Développer le réseau professionnel des étudiants en agriculture AVANT la fin de leur formation pour Les Rendez-vous de la relève en agriculture Développer le réseau professionnel des étudiants en agriculture AVANT la fin de leur formation pour faciliter le démarrage et la reprise d entreprises en Estrie

Plus en détail

Alliance de l industrie touristique du Québec

Alliance de l industrie touristique du Québec Alliance de l industrie touristique du Québec Un marketing agile et coordonné, des ressources financières regroupées Une industrie rassemblée, concertée et représentée Assises du Tourisme 2015 Le projet

Plus en détail

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020

Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Plan de développement de l industrie touristique 2012-2020 Stratégies et mesures en soutien aux entreprises touristiques Partenariat entre Tourisme Québec et Aventure Écotourisme Québec Séminaire Aventure

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN

POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN POLITIQUE DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES MRC DE BEAUCE-SARTIGAN OCTOBRE 2015 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE La MRC de Beauce-Sartigan souhaite soutenir le développement économique de son territoire et, à cette

Plus en détail

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015

Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture. Mémoire Sommet économique 2015. Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture Mémoire Sommet économique 2015 Le 1 er avril 2015 Déploiement d une approche unique d innovation collaborative en agriculture

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TRIENNAL 2014-2016

PLAN DE DÉVELOPPEMENT TRIENNAL 2014-2016 PLAN DE DÉVELOPPEMENT TRIENNAL 2014-2016 Continuité et consolidation «L art dans son ensemble n'est pas une vaine création d'objets qui se perdent dans le vide, mais une puissance qui a un but de servir

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 -

Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009 - Guide d information de la bourse du tournoi de golf bénéfice du CLD de la MRC d Antoine-Labelle - APPEL DE PROJETS 2009-1) Objectif de la bourse du golf du CLD Ce fonds constitue, en soi, un incitatif

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

MÉMOIRE DE L UMQ PRÉSENTÉ À LA COMMISSION NATIONALE D EXAMEN SUR L ASSURANCE-EMPLOI

MÉMOIRE DE L UMQ PRÉSENTÉ À LA COMMISSION NATIONALE D EXAMEN SUR L ASSURANCE-EMPLOI MÉMOIRE DE L UMQ PRÉSENTÉ À LA COMMISSION NATIONALE D EXAMEN SUR L ASSURANCE-EMPLOI Le 29 juillet 2013 la Commission nationale d examen sur l assurance-emploi i TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L UNION

Plus en détail

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan

4 engagements 13 objectifs. 31 moyens pour y arriver 2014-2015. Plan d action de développement durable. SADC de la Vallée de la Batiscan SADC de la Vallée de la Batiscan Plan d action de développement durable 2014-2015 4 engagements 13 objectifs Rédigé par le comité de développement durable de la SADC de la Vallée de la Batiscan Adopté

Plus en détail

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE

En cours ou en continu PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Réalisé En cours ou en continu À faire PLAN D ACTION VOLET SOCIOCOMMUNAUTAIRE Étudier la possibilité de réaménager ou de déménager les bureaux municipaux Offrir des services municipaux de qualité Mettre

Plus en détail

STRATÉGIE IMAGE DE MARQUE DU BOULEVARD LAURIER

STRATÉGIE IMAGE DE MARQUE DU BOULEVARD LAURIER Un projet local percutant! Soirée publique du lancement de la STRATÉGIE IMAGE DE MARQUE DU BOULEVARD LAURIER Quel est l objectif du projet de revitalisation Stratégie image de marque du boulevard Laurier

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DU TERRITOIRE DE LA MRC DE MASKINONGÉ

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DU TERRITOIRE DE LA MRC DE MASKINONGÉ Préambule POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET DU TERRITOIRE DE LA MRC DE MASKINONGÉ La MRC de Maskinongé a parmi ses objectifs, d offrir aux entrepreneurs des outils essentiels à la réalisation de

Plus en détail

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national

Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Vers une définition des ambitions et orientations de la charte du Parc national Ce document constitue la synthèse de la première phase des travaux d élaboration de la charte du Parc national des Cévennes.

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

La Financière agricole du Québec

La Financière agricole du Québec La Financière agricole du Québec Plan d action de développement durable 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général... 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Plan d action développement durable 2014-2016

Plan d action développement durable 2014-2016 Plan d action développement durable 2014-2016 Orientations 1. Informer, sensibiliser, éduquer, innover (information/éducatio n et formation / recherche et innovation). ORIENTATION PRIORITAIRE 1. Mieux

Plus en détail

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec

Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec Plan d action de développement durable Société des établissements de plein air du Québec 2 0 0 8-2 0 1 5 * * Le gouvernement du Québec a autorisé par décret (numéro 136-2012), le 29 février 2012, le report

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS

SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS 1. Service d'aide technique aux entreprises et aux promoteurs SERVICES AUX ENTREPRISES ET AUX PROMOTEURS ACTIONS Accueillir et orienter les entreprises et les promoteurs. Analyser la faisabilité des dossiers

Plus en détail

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux

Cadre de gestion pour le fonds de développement régional (FDR) et guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux 16 septembre 2011 guide à l usage des organismes admissibles pour la présentation de projets régionaux Le présent cadre de gestion précise les règles d attribution du FDR à l égard du financement de projets

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis

Axes prioritaires d interventions économiques de la. Chambre de commerce de Lévis 1 Axes prioritaires d interventions économiques de la Chambre de commerce de Lévis Préambule Regroupant près de 140 000 habitants et plus de 65 000 travailleurs, le territoire de la Ville de Lévis profite

Plus en détail

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT

GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT GUIDE DE GESTION L IMAGE DE MARQUE DES ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE AU BAS-SAINT-LAURENT DÉCEMBRE 2009 1 Table des matières 1. Mise en contexte... 3 2. Qu est-ce qu une entreprise d économie sociale?...

Plus en détail

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE»

CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE» CENTRE LOCAL DE DÉVELOPPEMENT MARIA-CHAPDELAINE «CLD» POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS D AIDE AUX ENTREPRISES «FAE» ADOPTÉE LE 22 MARS 2013 MISE EN APPLICATION LE 1 ER MAI 2013 TABLE DES MATIÈRES FONDEMENTS

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1

CONTEXTE. Union des Tunisiens de Québec Page 1 CONTEXTE L Union des Tunisiens de Québec (UTQ), et en présence du Consul de la Tunisie à Montréal, a organisé le 18 février 2012 le premier forum sur les préoccupations de la communauté tunisienne de la

Plus en détail

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby

Présenté par: Responsable à la vie communautaire Ville de Granby SANTÉ PUBLIQUE POUR DÉBUTANT (CSSS 101) 1 Présenté par: Lorraine Deschênes: Chef des programmes de santé publique et d action communautaire, CSSS de la Haute-Yamaska Noel-André Delisle: Yvon Boisvert:

Plus en détail

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE

CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE CENTRES D APPUI À LA TECHNOLOGIE ET À L INNOVATION (CATI) GUIDE DE MISE EN ŒUVRE Le programme de centres d'appui à la technologie et à l'innovation (CATI), mis en place par l'ompi, permet aux innovateurs

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

Mémoire. présenté à. par. Le Regroupement des sociétés d aménagement forestier du Québec (RESAM)

Mémoire. présenté à. par. Le Regroupement des sociétés d aménagement forestier du Québec (RESAM) Mémoire présenté à La Commission d étude sur la maximisation des retombées économiques de l exploitation des ressources naturelles dans les régions ressources par Le Regroupement des sociétés d aménagement

Plus en détail

Plan d action 2014-2019 Ville de Cap Chat. Dernière mise à jour décembre 2013

Plan d action 2014-2019 Ville de Cap Chat. Dernière mise à jour décembre 2013 Plan d action 2014-2019 Ville de Cap Chat Dernière mise à jour décembre 2013 TABLE DES MATIÈRES Mise en contexte 3 La vision stratégique de développement de la MRC de La Haute-Gaspésie..4 Constats..5 Recommandations.7

Plus en détail

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne

Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Défendre et représenter les intérêts des entreprises de Services à la Personne Rejoignez la 1 ère fédération de proximité d entreprises de Services à la Personne Dans les pas de Richard Binier qui a su

Plus en détail

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE

LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE LES ÉCO-QUARTIERS, POUR UNE QUALITÉ DE VIE DURABLE Par définition, un éco-quartier est un milieu de vie, circonscrit dans un territoire donné, qui respecte et applique les principes du développement durable.

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES ENTREPRISES EN ÉCONOMIE SOCIALE (FDEÉS) Politique d investissement du CLD Robert-Cliche SOUTIEN FINANCIER AUX ENTREPRISES D ÉCONOMIE SOCIALE Le dynamisme des communautés du territoire

Plus en détail

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 :

Contexte et mandat. Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : Contexte et mandat Politique nationale de la ruralité 2007-2014 : mise en place du groupe de travail sur les communautés dévitalisées Mandat : Recenser l information existante et pertinente pour les communautés

Plus en détail

Tableau de bord de l expédition

Tableau de bord de l expédition 2003-2006 Octobre 2004 COMMISSION SCOLAIRE DES HAUTS-BOIS-DE L OUTAOUAIS UNE GRANDE EXPÉDITION 2003-2006 INTRODUCTION GÉNÉRALE 2003-2006 Quelques constats préliminaires Le taux de redoublement a diminué

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT

PROPOSITION DE PARTENARIAT PROPOSITION DE PARTENARIAT Événement organisé en collaboration avec la MRC Memphrémagog et Tourisme Memphrémagog À PROPOS L ASSOCIATION DES PROFESSIONNELS EN DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE DU QUÉBEC L Association

Plus en détail

Portrait de Rivière-à-Pierre

Portrait de Rivière-à-Pierre Portrait de Rivière-à-Pierre Le territoire en bref 93,7% du territoire occupé par la forêt Éloignement des grands centres urbains Porte d entrée de la Réserve faunique de Portneuf Environnement parsemé

Plus en détail

Introduction. Luc Provençal Maire. Félix Nunez Directeur général

Introduction. Luc Provençal Maire. Félix Nunez Directeur général p. 2 Introduction L année 2016 marque le début de l opérationnalisation de notre toute nouvelle planification stratégique. La planification stratégique est composée de deux (2) grands axes stratégiques.

Plus en détail

Société d aide au développement des collectivités. Services

Société d aide au développement des collectivités. Services Société d aide au développement des collectivités Services DE SOUTIEN À L ENTREPRISE ET AU DÉVELOPPEMENT LOCAL FONDS D INVESTISSEMENT Pour soutenir et favoriser le développement économique régional local,

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Plan de développement durable-la Contrée en montagnes dans Bellechasse

Plan de développement durable-la Contrée en montagnes dans Bellechasse ENJEU: EAU ET ÉCOSYSTÈME AQUATIQUE ORIENTATION 1 : PRESERVER LA QUALITE DU RESEAU HYDROGRAPHIQUE : SOURCE DES RIVIERES DU SUD ET ETCHEMIN Diminuer les problèmes d inondation et d érosion occasionnés par

Plus en détail

Axes stratégiques ANNEXE 2

Axes stratégiques ANNEXE 2 Contrat de Ville de l agglomération Bergeracoise Axes stratégiques ANNEXE 2 Validés par le Comité de Pilotage du 29 janvier 2015 1 PILIER DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET EMPLOI ORIENTATIONS STRATÉGIQUES Orientation

Plus en détail

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17

Parrainage. d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Fonds dédié aux projets citoyens initiés et portés par des jeunes de 12 à 17 ans dans la région de la Capitale-Nationale Parrainage d une demande d aide financière pour le Fonds 12/17 Une initiative de

Plus en détail

Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012

Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012 Le Plan Nord et les «travailleurs forestiers» MARS 2012 Plan de présentation : 1) Conférence régionale des élus (CRÉ) et Commission régionale sur les ressources naturelles et le territoire (CRRNT)? 2)

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES

1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES ATTESTATION D'ÉTUDES COLLÉGIALES DÉVELOPPEMENT ET GESTION D ENTREPRISES COLLECTIVES (JWW.0M) Résumé du programme d études 1. BUTS DU PROGRAMME ET INTENTIONS ÉDUCATIVES LOCALES 1.1 INTRODUCTION Les entreprises

Plus en détail

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS

POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS POLITIQUE PARTENAIRES FINANCIERS 2 mars 2015 Fonds d investissement en agriculture de la MRC de Bécancour (FIAB) Territoire de la MRC de Bécancour PRÉAMBULE ET MISE EN CONTEXTE Quiconque habite la ruralité

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb

Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb IDENTIFICATION DE L ÉQUIPE PLAN DE POSITIONNEMENT D AFFAIRES Équipe 6 : Sahbi Boukhit, Lisa Gravel, Audrey Lacroix, Nathalie Martinez, Julie Paquette, Justine Schoeb DESCRIPTION DU PROJET Programme AMBASSADEURS

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Les programmes d aide financière pour l industrie

Les programmes d aide financière pour l industrie Les programmes d aide financière pour l industrie Séminaire sur les extractibles forestiers des opportunités novatrices pour l industrie 15 et 16 mars 2011 Mélanie Turgeon, chimiste M.Sc. Ministère des

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2013-2015

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2013-2015 PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 2013-2015 Le mandat de l élaboration et de la mise en œuvre du plan d action 2012-2013 a été confié au Secrétariat général du ministère du Tourisme. Les

Plus en détail

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés,

Monsieur ou Madame la présidente, Monsieur le ministre, Mesdames et messieurs les députés, MÉMOIRE présenté à la Commission des finances publiques dans le cadre de l étude du projet de loi no 123 Loi sur la fusion de la Société générale de financement du Québec et d Investissement Québec préparé

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés.

Plan d action 2014-2016. Énoncé du la. famille. aînés. et les. Vivre, s unir et s épanouir. Énoncé du. cœur envers la. famille. aînés. Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Plan d action 2014-2016 Vivre, s unir et s épanouir Énoncé du cœur envers la famille et les aînés Légende minime : - 3 000 $ moyen : 3 000 $ à 20 000 $ considérable

Plus en détail

Le territoire d intervention

Le territoire d intervention Le territoire d intervention Au nord du canal de Lachine: Saint-Henri (H4C) Petite-Bourgogne (H3J) Griffintown (H3C, secteur arrondissement Sud-Ouest) Au sud du canal de Lachine: Émard / Côte Saint-Paul

Plus en détail

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal

5/5/5. orientations stratégiques 2014-2018. Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal Le plan 5/5/5 orientations stratégiques 2014-2018 Un plan qui positionne le tourisme comme vecteur économique clé pour la relance de Montréal 5 ans 5 millions de nuitées 5 % d augmentation des dépenses

Plus en détail

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010

L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 L immigration : une solution à la rareté de maind œuvre et un levier de développement économique? 35 e Congrès de l ASDEQ 13 mai 2010 Mission PÔLE Québec Chaudière-Appalaches a pour mission de contribuer

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

Élaboration de la planification stratégique 2010-2015 du secteur agroalimentaire de la Gaspésie

Élaboration de la planification stratégique 2010-2015 du secteur agroalimentaire de la Gaspésie Titre du rapport (PRÉLIMINAIRE) Élaboration de la planification stratégique 2010-2015 du secteur agroalimentaire de la Gaspésie Rapport final Table de concertation agrobioalimentaire de la Gaspésie Janvier

Plus en détail

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL

MARQUE PARC NATUREL REGIONAL MARQUE PARC NATUREL REGIONAL La présente fiche traite du cas concret du PNR du Morvan. C est un exemple méthodologique transférable à d autres territoires pour l éligibilité du processus de marquage «Parc

Plus en détail

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION

TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION TABLE RONDE DE MONTRÉAL FAITS SAILLANTS DE LA DISCUSSION : PRINCIPAUX DÉFIS ET POSSIBILITÉS D ACTION Du 11 février 2014 Principaux défis en matière d état d esprit et possibilités d'action Peur de l échec

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Proposition de structure de transition Vers un modèle renouvelé de structure de développement économique

Proposition de structure de transition Vers un modèle renouvelé de structure de développement économique Proposition de structure de transition Vers un modèle renouvelé de structure de développement économique Préparée par : Centre local de développement Abitibi Août 2015 Table des matières MISE EN CONTEXTE

Plus en détail

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique

N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique N et nom du dispositif 2.3. : Construire une filière biologique PDRH Mesure 121 : «Modernisation des exploitations agricoles» C. Dispositifs régionaux complémentaires d aides à la modernisation 121 C4.

Plus en détail