Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2"

Transcription

1 Atelier Prospectif «Chimie Matériaux et Recyclage» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Tourcoing le 09 avril 2015

2 Offre de formation professionnelle initiale La politique de l Education Nationale La politique académique Les diplômes professionnels de l Education Nationale Les objectifs et particularités d une formation professionnelle initiale Une dynamique en cours : évolution des contenus, problématiques et réponses apportées Les synergies entre les différents partenaires

3 La politique de l Education Nationale

4 Structure de l offre de formation nationale: 3 voies de formations après la 3 ème (second degré): Générale Technologique Professionnelle 2 types de statuts : Scolaire Apprentissage (+ Formation tout au long de la vie) 2 labels : «Lycée des Métiers» «Campus des Métiers et des Qualifications»

5 Permettre et encourager une élévation du niveau de qualification des jeunes Garantir à chacun le droit à la formation Diversifier l offre de formation Faire bénéficier d une offre de formation de qualité Veiller à une répartition équitable de l offre de formation sur les territoires

6 La politique académique

7 Les principaux axes d intervention: Renforcer l attractivité des voies technologiques et professionnelles Ouvrir les jeunes sur l entreprise Favoriser la poursuite d études

8 Les diplômes professionnels de l Education Nationale

9 Niveau V: emplois d ouvriers et d employés qualifiés 200 CAP (48 BEP en certifications intermédiaires) 31 Mentions complémentaires Niveau III: emplois de techniciens supérieurs et de professions intermédiaires 121 BTS 27 Diplômes des métiers d art Niveau IV: emplois de techniciens, d employés, d artisans hautement qualifiés 102 Baccalauréats professionnels 54 Brevets professionnels 22 Brevets des Métiers d Arts 23 Mentions complémentaires Plus de 600 diplômes professionnels en réponse aux besoins économiques et pour le devenir des jeunes

10 Des partenaires sociaux et économiques impliqués dans l élaboration des diplômes Des diplômes qui combinent un enseignement général et des compétences professionnelles

11 Les objectifs et particularités d une formation professionnelle initiale

12 Conduire à une certification donnant accès à un premier emploi qualifié Permettre d acquérir les connaissances et compétences nécessaires à une poursuite d études dans le supérieur Une RVP en 2009 afin d élever le niveau de qualification et permettre une fluidité des parcours de formation

13 Une offre de formation professionnelle portée par la demande économique et sociale Une voie originale dans le système éducatif français d un point de vue Ressources Humaines Etablissements (LP et CFA) Modèle pédagogique L ensemble de l offre prend appui sur un système de compétences partagées entre l Etat, les régions et le monde économique

14 Offre de formation: une dynamique en cours (évolution et adaptation des contenus, problématiques et réponses apportées)

15 Un cadre : 3 niveaux de formation Des diplômes nationaux Une politique nationale Des souplesses: Des certifications intermédiaires Des mentions complémentaires Des «colorations» de diplômes Enjeux énergétiques et environnementaux Verdissement des diplômes via les référentiels Besoin de profil spécifique de la part des entreprises Passerelles dans les parcours de formations Difficultés d insertion professionnelle Expérimentation de la mixité des parcours + Les 34 nouvelles priorités stratégiques industrielles,

16 Synergies entre les différents partenaires

17 ETAT (Forme, évalue, délivre des titres et diplômes) CONSEIL REGIONAL (Plan de développement des formations, Lycées, CFA) MONDE ECONOMIQUE (Elaboration des diplômes, accueil des jeunes, financement par la TA, délivrance des CQP) FORMATION PROFESSIONNELLE INITIALE

18

19 Contexte de formation Voie scolaire (publique et privée en année terminale) Chimie industrielle: Plasturgie: Bâtiment: Bois: 45 jeunes 15 jeunes jeunes 200 jeunes Plus de jeunes en formations «industrielles»

20 Contexte de formation Apprentissage (en année terminale) Chimie industrielle: Plasturgie: Bâtiment: Bois: 30 jeunes 15 jeunes plus de 1000 jeunes 60 jeunes Pour information: Bac pro Gestion des pollutions et protection de l environnement

21 Chimie Plasturgie

22 La Chimie Industrielle Le Bac Pro Industries des Procédés a été abrogé à la rentrée Il est remplacé (2012) par le Bac Pro PCEPC : Procédés de la chimie, de l'eau et des papiers cartons. Cette formation est dispensée dans deux établissements de l Académie: Le lycée Jacques-Yves COUSTEAU de Wasquehal (FISS et FISA) Le lycée Léonard de VINCI de Calais (FISS) Un nouveau BTS Pilotage de procédés est en cours de rédaction, ouverture en 2016 ou 2017

23 La Plasturgie Le Bac Pro Plasturgie a été abrogé à la rentrée Il est remplacé par le Bac Pro Plastiques et Composites Cette formation est dispensée dans deux établissements de l Académie: Le lycée BEAUPRE d Haubourdin (FISS) Le lycée DEGRUGILLIER d Auchel (FISS et FISA) Il existe un BTS Europlastique dispensé : Au lycée BEAUPRE d Haubourdin (FISS et FISA) Au lycée DEGRUGILLIER d Auchel (FISA)

24 Bois

25 Niveau 5: CAP Constructeur bois CAP Charpentier Niveau 4: Bac pro Technicien constructeur bois Bac pro Technicien fabricant bois Niveau 3: BTS Développement et réalisation bois BTS Système constructif bois BTS Agencement et espace architectural

26 Une rénovation de la filière complète récente La rénovation du post bac s achèvera avec le BTS AEA pour la rentrée 2016 Toutes les évolutions de la construction et de la fabrication seront donc intégrées dans les formations Nécessité d un pôle bois disposant de l ensemble des formations

27 Bâtiment

28 Construction et Energie VOLONTÉ POLITIQUE REDUCTION DES ÉMISSIONS DE CARBONE ET DE GAZ À EFFET DE SERRE... «le bâtiment est le plus gros consommateur d énergie, avec 43% des consommations énergétiques françaises et 80 % des sources d économies réalisables.»... RT2012 et 2020 : exigences de performance énergétique o o Nouveaux matériaux et nouvelles techniques de mise en œuvre Étanchéité à l air et ventilation mécanique Verdissement des diplômes examens 2015 Création des plateformes d étanchéité à l air formation des personnels enseignants (labellisée RGE)

29 Construction et Energie Maquette numérique - BIM dans les marchés publics en 2017 (Building Information Modeling ou Modélisation des Informations du Bâtiment) Une généralisation rapide dans les marchés privés. LA CONSTRUCTION NE VA PAS AMÉLIORER SES MÉTHODES DE TRAVAIL MAIS LES CHANGER RADICALEMENT. Collaboration indispensable entre tous les intervenants : o échanges de données informatisées, o intervention sur un seul et même modèle (maquette numérique). o «étiquetage» de chaque composant ou matériau permettant le suivi du cycle de vie Le frein à une progression rapide du BIM, sera le manque de personnel qualifié L Education Nationale suit cette évolution pour former les jeunes à cette «révolution technique»

30 Construction et Energie

31 Orientation Un processus continu pendant la formation, lié à une démarche éducative La mise en œuvre d un parcours individuel d information d orientation et de découverte du monde économique et professionnel (PIIODMEP-loi du 8 juillet 2013) (rentrée 2015) Objectif: Permettre à chaque élève de construire progressivement une compétence à s orienter et d acquérir une culture économique et professionnelle. Il vise à Permettre la découverte du monde économique et professionnel au contact d acteurs économiques développer chez l'élève l'esprit d'initiative et la compétence à entreprendre, à innover Amener chaque élève à élaborer son projet d'orientation scolaire et professionnel. Continuum Bac-3/ Bac+3 ( Loi du 22 juillet 2013)

32 Orientation La mobilisation de tous les partenaires - internes au système éducatif ( corps d inspection, équipes pédagogiques et éducatives, ONISEP, ): ancrage disciplinaire formation des enseignants - externes (collectivités territoriales, chambres consulaires, branches professionnelles, associations..) pour une mise en œuvre au cœur de l établissement scolaire dans le cadre du Programme Pluri-annuel d Orientation (PPO) en lien avec le contrat d objectifs Un cadre législatif loi du 5 mars 2014 ( SPRO,CREFOP,.)

33 Orientation Projet académique : - Augmenter le taux de passage en 2de GT: 65% (cible 2016) - Poursuivre le redressement de la voie industrielle, technologique et de laboratoire : STI2D ( 8,4%) STL ( 2,5%) (cibles 2016) - Valoriser la voie professionnelle en adaptant et diversifiant les parcours de réussite - Porter le taux de passage Bac pro/bts à 25% ( cible 2016) - Sécuriser les parcours en réduisant significativement le nombre de décrocheurs dans la voie professionnelle

Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2

Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2 Atelier Prospectif «Artisanat» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Arras le 17 mars 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique de l Education Nationale

Plus en détail

Atelier Prospectif «Ubiquitaire et Internet des objets» Réunion 2

Atelier Prospectif «Ubiquitaire et Internet des objets» Réunion 2 Atelier Prospectif «Ubiquitaire et Internet des objets» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Lille le 31 mars 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

Atelier Prospectif «Images Numériques et Industries Créatives» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale

Atelier Prospectif «Images Numériques et Industries Créatives» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Atelier Prospectif «Images Numériques et Industries Créatives» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Valenciennes le 23 avril 2015 Offre de formation professionnelle initiale

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

fiches de synthèse des situations d évaluation 2013-2014

fiches de synthèse des situations d évaluation 2013-2014 Collection en cours de formation en baccalaur at professionnel fiches de synthèse des situations d évaluation 2013-2014 Repère à l attention des établissements de la voie professionnelle Repères pédagogiquescontrôle

Plus en détail

Atelier Prospectif «Transport et éco-mobilité» Réunion 2

Atelier Prospectif «Transport et éco-mobilité» Réunion 2 Atelier Prospectif «Transport et éco-mobilité» Réunion 2 Contexte de l offre de formation professionnelle initiale Dourges le 24 mars 2015 Offre de formation professionnelle initiale La politique de l

Plus en détail

CAP Maintenance. et Hygiène des Locaux. Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme. Contenu de la formation. Et après?

CAP Maintenance. et Hygiène des Locaux. Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme. Contenu de la formation. Et après? CAP Maintenance et Hygiène des Locaux CE CAP se déroule en 2 ans Deux modes de formation s offrent à vous pour préparer ce diplôme PAR APPRENTISSAGE Au sein d un CFA (Centre de Formation d Apprentis) :

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

BIM Journées de l Ecoconstruction

BIM Journées de l Ecoconstruction BIM Journées de l Ecoconstruction 09 octobre 2015 Lorraine Qualité Environnement Sommaire 1. Présentation du pôle Fibres Energivie 2. Qu est ce que le BIM 3. Les enjeux du BIM et de la transition numérique

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015

Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 La franche-comté, une région grande par ses talents Contrat de Plan Régional de Développement des Formations Professionnelles 2011-2015 PRÉFET DE LA RÉGION FRANCHE-COMTÉ MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE,

Plus en détail

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE

Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE Tout savoir sur la série STI2D SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INDUSTRIE ET DU DÉVELOPPEMENT DURABLE L ESSENTIEL SUR LA SÉRIE STI2D La série STI2D s inscrit de manière affirmée dans la voie technologique

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE LA RENOVATION DE LA VOIE PROFESSIONNELLE 1 Pourquoi une rénovation de la voie professionnelle? 2 Une histoire. L enseignement professionnel : UN COMBAT SÉCULAIRE ENTRE LE MONDE DU TRAVAIL ET LE MONDE DE

Plus en détail

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion

Académie de Versailles STMG. Sciences et Technologies du Management et de la Gestion Sciences et Technologies du Management et de la Gestion 1 À la rentrée, la série STMG remplace STG La place de la série STG / STMG Le sens de cette rénovation Les contenus d enseignement 2 La place de

Plus en détail

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon A pour but de promouvoir l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées en favorisant leur accès à la formation et la

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les Soussignés : L ACADÉMIE DE RENNES Rectorat 96, rue d Antrain 35705 RENNES représentée par Monsieur Jean-Baptiste CARPENTIER, Recteur, d une part ; et L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

Premiers éléments de bilan. Commission formation

Premiers éléments de bilan. Commission formation Premiers éléments de bilan Commission formation 1 Modalités d implication de la communauté universitaire 2 1ers jalons vers l offre de formation de la nouvelle université Sommaire 3 L affirmation en perspective

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE CONVENTION DE PARTENARIAT

ACADEMIE DE NICE CONVENTION DE PARTENARIAT ACADEMIE DE NICE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le Lycée Professionnel Francis de Croisset ET Le Lycée AUDIBERTI Page 1/7 CONVENTION DE PARTENARIAT VU la circulaire n 205-204 du 29 novembre 2005 relative

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Eco-conception des produits innovants de l Université de Lille1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019

Plus en détail

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet

Campus TKPF. Centre de compétences. Synthèse du projet Campus TKPF Centre de compétences Synthèse du projet 1 UN ESPACE D INFORMATION, D ORIENTATION, D ACCOMPAGNEMENT & DE VALORISATION DE SON PARCOURS PROFESSIONNEL UNE INGENIERIE INTEGREE DU SYSTEME FORMATION

Plus en détail

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016

MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 MODALITES DE CERTIFICATION DE LA PSE pour la session 2016 1. L épreuve de PSE au baccalauréat professionnel : 1.1. Les modifications : BO n 30 du 23 juillet 2015 À partir de la session 2016, l épreuve

Plus en détail

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite A TELIER SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET L EMPLOI A U LIBAN - 2 3 S E P T E M B R E 2 0 1 4 -

Plus en détail

Le BIM Usage en lycée professionnel. Pascal Parent - PLP de génie civil - Construction et économie

Le BIM Usage en lycée professionnel. Pascal Parent - PLP de génie civil - Construction et économie Le BIM Usage en lycée professionnel Pascal Parent - PLP de génie civil - Construction et économie » Le contexte» L élève et son environnement de travail» Activités impactées par le BIM» Exemples d usage

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Construction d un Parcours Pédagogique Global

Construction d un Parcours Pédagogique Global Construction d un Parcours Pédagogique Global Complémentarité «entreprise et organisme de formation» Sommaire La démarche adoptée; Le Parcours Pédagogique pour le scolaire : L organisation pédagogique

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DES TRAVAUX PUBLICS NORD - PAS-DE-CALAIS

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DES TRAVAUX PUBLICS NORD - PAS-DE-CALAIS CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DES TRAVAUX PUBLICS NORD - PAS-DE-CALAIS Localisation Communauté d agglomération de l Artois (, Béthune) élargie à une partie du département du Pas-de-Calais Secteurs

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Conseiller en insertion professionnelle

Conseiller en insertion professionnelle Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 05/01/2016. Fiche formation Conseiller en insertion professionnelle - N : 0076831 - Mise à jour : 07/12/2015 Conseiller en insertion

Plus en détail

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général Jean Moulin. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère

Plus en détail

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION

LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES COMMERCIALES EN FRANCE DAVID LAGEDAMON, IA-IPR ECONOMIE-GESTION ARMAND TAESCH, IEN ECONOMIE-GESTION Bonn BIBB 9 mars 2010 1 Les parcours de formation Bac général Université

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L HABITAT, DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DE L ÉCO-CONSTRUCTION LANGUEDOC-ROUSSILLON

CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L HABITAT, DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DE L ÉCO-CONSTRUCTION LANGUEDOC-ROUSSILLON CAMPUS DES MÉTIERS ET DES QUALIFICATIONS DE L HABITAT, DES ÉNERGIES RENOUVELABLES ET DE L ÉCO-CONSTRUCTION LANGUEDOC-ROUSSILLON Localisation Bassin nîmois Secteurs d activité Sciences de l habitat, de

Plus en détail

Build Up Skills France

Build Up Skills France Build Up Skills France Paris 13 février 2013 Les impacts du DD sur l apprentissage BTP Un impact professionnel: Evolution des compétences propres à chaque métier du bâtiment Développement de compétences

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation

Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014. Se saisir des outils formation Cycle de qualification développement économique et politique de la ville 2013-2014 Se saisir des outils formation Sylvie Bocquet Chef de service Animation Territoriale» Direction de la Formation Permanente

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

INTRODUCTION. Dossier de Presse. Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013

INTRODUCTION. Dossier de Presse. Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013 Dossier de Presse Vendredi 31 août 2012 Quelques chiffres et quelques nouveautés pour cette rentrée 2012-2013 RENTREE 2012 85 623 élèves attendus pour les premier et second degrés, (soit 3 637 de plus

Plus en détail

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction

Obligations et rôles des collectivités en terme d économies d énergie et d éco-construction l'image est endommagée. Redémarrez l'ordinateur, puis ouvrez à nouveau le fichier. Si le x rouge est toujours affiché, vous devrez peut -être supprimer l'image avant de la réinsérer. Obligations et rôles

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec

Ingénieur-e en performance énergétique. Nouveauté 2013. Formation par apprentissage. en partenariat avec Nouveauté 2013 en partenariat avec Formation par apprentissage Ingénieur-e en performance énergétique ÉCOLE PUBLIQUE D INGÉNIEUR-E-S Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Performance énergétique

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain.

Dossier de presse. La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain. Dossier de presse La Région se dote d un nouveau lycée axé sur la qualité de vie et le bien-être pour préparer aux métiers de demain Contacts presse Zakia Douakha Cécile Joachin Tél. : 04 73 31 93 58 Tél.

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Contrôle et expertise du bâtiment de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques UM2 Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne

LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Les dispositifs statutaires de mobilité interne LES DISPOSITIFS DE MOBILITE INTERNE ET DE REDEPLOIEMENT DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours professionnels dans la fonction publique

Plus en détail

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux

DUT. Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux DUT Génie civil Construction durable (GC-CD) IUT - Bordeaux Carte d identité de la formation Diplôme DUT - Diplôme universitaire de technologie Spécialité Génie civil - Construction durable (GC-CD) Conditions

Plus en détail

Diapositive 3 : des séries STI et STL en quête de rénovation

Diapositive 3 : des séries STI et STL en quête de rénovation Le nouveau lycée d enseignement général et technologique La rénovation de la voie technologique : les séries STI et STL Document complémentaire associé au diaporama : «Le nouveau lycée d enseignement général

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences humaines et sociales de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne

Les métiers de l économie verte. Pays de Bourgogne Les métiers de l économie verte www.teebourgogne.com Pays de Bourgogne Qui sommes nous? Nos missions Capitaliser les connaissances Accompagner les porteurs de projet Informer et promouvoir l économie verte

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Ingénierie de l'efficacité énergétique des bâtiments de l Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines -

Plus en détail

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 Présentation voie Pro. du 06/02/2013 - réunion profs principaux/orientation Lycée Caraminot (J. Debelle) 1 Enseignement supérieur

Plus en détail

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT

CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT CENTRE SECTORIEL DE FORMATION EN BATIMENT ET ANNEXES IBN SINA Projet de développement solidaire Avril 2014 CENTRE SECTORIEL DE FORMATION AUX METIERS DU BATIMENTS ET ANNEXES IBN SINA La construction du

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé de clientèle en assurance de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion. ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~

FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion. ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~ FILIERE S.T.G. Sciences et Technologies de la Gestion ~~ Une voie de réussite vers la poursuite d études ~~ Les Baccalauréats STG ont pour objectif la poursuite et la réussite en études supérieures, contrairement

Plus en détail

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse

Charte académique. éducation entreprise. Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse Charte académique éducation entreprise Découverte professionnelle pour les élèves des collèges de l académie de Toulouse mai 2008 1 Préambule L académie de Toulouse, les fédérations de parents d élèves,

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Bâtiment CARRELEUR- MOSAÏSTE

Bâtiment CARRELEUR- MOSAÏSTE Bâtiment CARRELEUR- MOSAÏSTE CARRELEUR- MOSAÏSTE Le carreleur-mosaïste habille sols et murs en les revêtant de carreaux de céramique ou de matériaux analogues. Il joue un rôle important dans la décoration

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France?

Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France? Du mardi 27 novembre au vendredi 30 novembre 2012 Comment l industrie du recyclage des papiers cartons participe-t-elle efficacement à l économie sociale de la France? B E R N A R D R O T H É P R É S I

Plus en détail

L orientation après la classe de Troisième

L orientation après la classe de Troisième L orientation après la classe de Troisième ETUDES SUPERIEURES Vie active ou poursuites d études avec de bons résultats scolaires Terminale Générale Terminale technologique Bac Professionnel 3 ans 1 ère

Plus en détail

Lycée du Haut-Barr. 4 rue Manderscheid 67700 SAVERNE 03 88 71 22 11

Lycée du Haut-Barr. 4 rue Manderscheid 67700 SAVERNE 03 88 71 22 11 Lycée du Haut-Barr 4 rue Manderscheid 67700 SAVERNE 03 88 71 22 11 Lycée du Haut Barr Quelques chiffres Le Lycée du Haut-Barr, c'est : 419 élèves & 72 étudiants 90 adultes : direction, enseignants, personnels

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion et transactions immobilières de l Université Lille 2 - Droit et Santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation

Plus en détail

économiques des territoires.

économiques des territoires. économiques des territoires. En 2014, la formation professionnelle initiale accueille près de 82 000 apprenants sur l ensemble du territoire régional. Ce sont autant de parcours que la Région vise à soutenir

Plus en détail

Le développement durable dans la politique de FPC de la Région Aquitaine : les évolutions sur l offre de formation 2013

Le développement durable dans la politique de FPC de la Région Aquitaine : les évolutions sur l offre de formation 2013 Le développement durable dans la politique de FPC de la Région Aquitaine : les évolutions sur l offre de formation 2013 Pôle Formation Professionnelle et Apprentissage Direction de la Formation Professionnelle

Plus en détail

Alternance d excellence

Alternance d excellence Recrutez un(e) futur(e) Ingénieur(e) en Systèmes, Réseaux et Télécommunications Formation ingénieur en alternance Alternance d excellence 4 jours / semaine en entreprise Université de technologie de Troyes

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de quatrième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de quatrième Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de quatrième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut

Plus en détail

PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT DREAL PACA 06 NOVEMBRE 2013

PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT DREAL PACA 06 NOVEMBRE 2013 PLAN DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT DREAL PACA 06 NOVEMBRE 2013 Plan de rénovation énergétique de l Habitat En réponse : aux difficultés de logement à un secteur de la construction durement impacté

Plus en détail

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013

Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Organisation de la formation des professeurs et CPE stagiaires dans l académie de Caen Année 2012-2013 Principes généraux L académie de Caen accueille cette année 142 professeurs et CPE stagiaires dont

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport

LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES. Développement social et médiation par le sport UNIVERSITE ORLEANS 2012 2013 LICENCE PROFESSIONNELLE ACTIVITES SPORTIVES Développement social et médiation par le sport Lieu de la formation : 2 allée du Château BP 6237 45062 ORLEANS CEDEX 2 Tél : 02

Plus en détail

ELABORATION DU GUIDE D AUTO EVALUATION EN LYCEE PROPOSANT DES FORMATIONE ET ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS

ELABORATION DU GUIDE D AUTO EVALUATION EN LYCEE PROPOSANT DES FORMATIONE ET ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS CAHIER DES CHARGES ELABORATION DU GUIDE D AUTO EVALUATION EN LYCEE PROPOSANT DES FORMATIONE ET ENSEIGNEMENTS PROFESSIONNELS PROJET QALEP 1 INTRODUCTION Le présent cahier des charges s inscrit dans le projet

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE MÉTIERS DU BTP : BÂTIMENT ET CONSTRUCTION

LICENCE PROFESSIONNELLE MÉTIERS DU BTP : BÂTIMENT ET CONSTRUCTION LICENCE PROFESSIONNELLE MÉTIERS DU BTP : BÂTIMENT ET CONSTRUCTION RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Licence professionnelle Domaine : Sciences, Technologies, Santé Mention : Métiers du BTP : bâtiment

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011

L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme. Visite de progrès du 21 mars 2011 L Agenda 21 du Conseil général du Puy-de-Dôme Visite de progrès du 21 mars 2011 Développement durable «Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre

Plus en détail

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012

Journée des cadres de santé diététiciens. AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens AFDN Paris 20 janvier 2012 Journée des cadres de santé diététiciens du 20 janvier 2012 La réforme des études paramédicales et des cadres de santé ORGANISATION &

Plus en détail

VOS MISSIONS PROFESSIONNELLES

VOS MISSIONS PROFESSIONNELLES LICENCE PROFESSIONNELLE ÉCO-CONCEPTION EN PLASTURGIE ET COMPOSITES Le cadre technique est sensibilisé aux méthodes de l éco-conception et de la recherche développement. C est un spécialiste des outils

Plus en détail

Révélez l actif qui est en vous

Révélez l actif qui est en vous Révélez l actif qui est en vous *Votre service régional > formation > Basse-Normandie Dans un monde du travail qui exige de plus en plus de compétences, la Région Basse-Normandie fait de la formation professionnelle

Plus en détail

Petit guide des filières avant le Bac

Petit guide des filières avant le Bac Petit guide des filières avant le Bac Filière générale Séries Spécificités (en plus des cours communs *) Pour quelles études supérieures? Série L (Littérature) - 2h de littérature française - 2h de littérature

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion durable des eaux pluviales dans l aménagement des espaces de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Formations professionnelles sur mesure

Formations professionnelles sur mesure Formations professionnelles sur mesure Maintenance et techniques industrielles Électricité industrielle et tertiaire Productique Mécanique Soudage Management Développement durable De l initiation à la

Plus en détail

Offre de formation «Etanchéité à l air»

Offre de formation «Etanchéité à l air» Offre de formation «Etanchéité à l air» Nom de l Organisme de Formation Coordonnées Présentation du module de formation étanchéité à l air Objectifs/ Contenus/Support Pédagogique SALOLA ENVIRONNEMENT 21

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

Bienvenue! COLLÈGE NOTRE DAME DE SION GRENOBLE. Orientation en 3 ème 2012

Bienvenue! COLLÈGE NOTRE DAME DE SION GRENOBLE. Orientation en 3 ème 2012 Bienvenue! COLLÈGE NOTRE DAME DE SION GRENOBLE Orientation en 3 ème 2012 Introduction Les différentes voies après la 3 ème Les lycées privés catholiques du secteur Qu est-ce que l orientation? Les procédures

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail