SOMMAIRE PREMIERE PARTIE L APPROCHE DU MARCHE PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOMMAIRE PREMIERE PARTIE... 11 L APPROCHE DU MARCHE... 11 1. PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE... 13"

Transcription

1 SOMMAIRE PREMIERE PARTIE L APPROCHE DU MARCHE PANORAMA DES SECTEURS DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE EN CHINE L AERONAUTIQUE Le marché Présence de nombreux acteurs du monde aéronautique Les grands projets L AUTOMOBILE Le marché Les véhicules propres : un marché en plein développement Les constructeurs Plan du gouvernement chinois pour restructurer son industrie Présence de grands groupes internationaux Les besoins en équipements de production de l industrie automobile LE NAVAL Le marché Les principaux chantiers navals chinois et constructeurs Opportunités pour les entreprises étrangères LE FERROVIAIRE Le développement des infrastructures ferroviaires et grands projet du secteur Le développement des trains à grande vitesse chinois Une collaboration avec des entreprises étrangères LE MARCHE DES MACHINES-OUTILS EN CHINE LA TENDANCE DU MARCHE DES MACHINES-OUTILS EN CHINE La demande La Chine, 3 ème exportateur mondial de machines-outils pour le travail des métaux Besoins en importation de machines-outils de haute précision LES MESURES DU GOUVERNEMENT CHINOIS FACE A LA CRISE Le gouvernement supporte son industrie LES FABRICANTS DE MACHINES-OUTILS EN CHINE En Chine du Nord : présence de grands groupes étatiques En Chine de l Est : un tissu de PME actives La Chine du Sud : forte présence d entreprises japonaises La Chine de l ouest : une région à fort potentiel de développement Forte présence de constructeurs étrangers de machines-outils... 44

2 3. L ACCES AU MARCHE ET LA DISTRIBUTION LES FORMES D IMPLANTATION Avantages accordés aux activités de hauteet nouvelles technologies LE MARCHE CHINOIS VU PAR LES FABRICANTS ETRANGERS Particularité du droit chinois Partenariat Transfert de Partenariat commercial technologies industriel Machines de découpe pour usinage de métaux Tours à copier Tours de fonderie Système d ablocage Pièces détachées pour machines-outils Systèmes à commande numérique Outils de découpe Appareils de mesure Matériaux abrasifs ENTREE SUR LE MARCHE CHINOIS : FORMES DE COOPERATION LES PLUS COURANTES LE SERVICE APRES-VENTE : PLUSIEURS CHOIX POUR LES FABRICANTS ETRANGERS L IMPORT D EQUIPEMENTS DE PRODUCTION DE SECONDE MAIN DEUXIEME PARTIE : REPERTOIRE DES ENTREPRISES INTERESSEES PAR UNE COOPERATION AVEC DES ENTREPRISES FRANCAISES ANNEXES INFORMATIONS PRATIQUES LES ASSOCIATIONS DU SECTEUR DES MACHINES-OUTILS LES MANIFESTATIONS DU SECTEUR DES MACHINES-OUTILS ET DE LA SOUS-TRAITANCE MECANIQUE

3 Panorama des secteurs de la sous-traitance mécanique en Chine Avec un taux de croissance de plus de 9% et un PIB de milliards d euros en 2008, la Chine demeure le premier contributeur à la croissance mondiale et devrait devenir dès 2010 la seconde économie mondiale dépassant un Japon en récession. A long terme, le géant asiatique se profile même comme la future première puissance commerciale et industrielle du monde en Les infrastructures chinoises en quelques chiffres - ferroviaires : km de voies ferrées, dont électrifiées ; - routières : plus de km de routes principales, dont km d autoroutes (2 e réseau au monde après les États-Unis) ; - trafic aéroportuaire : 185,8 millions de passagers transportés en 2007, soit une progression de + 16 % par rapport à 2006 ; - canaux ou fleuves navigables : km ; - oléoducs et gazoducs : km en Source : S implanter en Chine L AERONAUTIQUE Le marché Avec plus de appareils en service en 2008, la flotte chinoise est en perpétuelle expansion, jouissant d un taux de croissance annuel d environ 6,5% sur les 10 dernières années 2. Flotte en service en Chine continentale Source: CEIC 2 Etude Chine : Le transport aérien et la construction aéronautique en Chine continentale, ME de Pékin, Juin 2009

4 NB : Il convient de noter que les classifications des machines-outils diffèrent d une région du monde à une autre. En effet, les douanes chinoises incluent également dans leurs statistiques les machines à bois ainsi que les consommables pour machinesoutils, les pièces détachées et les systèmes de pilotage. A l instar du Japon, les statistiques chinoises regroupent donc dans les «machines-outils» certaines catégories de produits qui ne sont pas comprises dans les statistiques européennes qui les rangent dans des catégories séparées. 2.1 LA TENDANCE DU MARCHE DES MACHINES-OUTILS EN CHINE Depuis 1999, le marché des machines-outils en Chine connaît une croissance rapide compte-tenu des besoins en équipement du secteur industriel. Il a dépassé l Allemagne en 2002 pour devenir le premier marché mondial. En 2008, le marché chinois était à un tournant de son développement, bénéficiant d un environnement économique favorable, le taux des ventes de machines de découpe augmentant de 30% par rapport à la même période en Du fait de la crise financière internationale, le marché a commencé à se ralentir, les stocks augmentant et les nouvelles commandes se raréfiant. Grâce au chiffre d affaires réalisé pendant les huit premiers mois de 2008, la production de machines-outils annuelle de la Chine a atteint près de 9,6 milliards d euros soit 20% de plus que l année précédente 25. Les PME chinoises réduisent ainsi leur approvisionnement en machinesoutils conventionnelles. En parallèle, la demande pour les machine-outils de moyenne et haute gamme intégrant des technologies CNC avancée est de plus en plus en forte, notamment pour les opérations d usinage de précision dans les secteurs de l industrie lourde, les modèles de centre d usinage multifonction à axes multiples ainsi que les machines à usage spécial. Importation et exportation chinoises de machines-outils par catégorie de produits en 2008 en milliards d euros Matériaux abrasifs Instrument de mesure Outil de découpe Système de pilotage Pièce détachée Outillage de fixation Machine à bois Machine de Fonderie Machine de formage Machine de découpe Total 0,00 2,00 4,00 6,00 8,00 10,00 12,00 14,00 16,00 Machine Machine Machine Machine à Outillage Pièce Système Outil de Instrument Matériaux Total de de de bois de fixation détachée de pilotage découpe de mesure abrasifs découpe formage Fonderie Importation 8,48 3,92 1,32 1,54 0,42 0,26 0,52 1,15 0,35 0,10 0,30 Exportation 4,92 1,01 0,45 0,06 0,46 0,12 0,57 0,41 0,83 0,09 0,92 Exportation Importation 24 China Machine Tool builders Association China Machine Tool&Tools Industry Yearbook Prospect of China s machines tools market 2009, Chinamac journal, Likeifo, 23 mars 2009

5 LE SERVICE APRES-VENTE : PLUSIEURS CHOIX POUR LES FABRICANTS ETRANGERS. Les principales industries consommatrices de machines-outils sont l automobile, l aéronautique, le naval et le militaire, ainsi que l industrie lourde en général. Ces secteurs sont composés de grands groupes dont les attentes deviennent de plus en plus exigeantes. Ainsi, les grands groupes industriels chinois souhaitent que l on porte une attention plus importante quant à leurs demandes. De ce fait, ils ont tendance à vouloir négocier directement avec la maison mère à l étranger plutôt qu avec la structure sur place. Leurs demandes s orientent désormais vers des solutions clés en main ainsi que des machines outils à usage spécial et le service après-vente (SAV). Il arrive de plus en plus fréquemment que l équipement d un nouveau site de production de ces grands groupes passe par un processus d appels d offre pour les investissements de taille importante. Concernant les entreprises chinoises de taille moyenne, fabricants de machines-outils ou sous-traitants pour des opérations d usinage, les relations commerciales et le mode de fonctionnement diffèrent. En effet, ces entreprises auront plutôt tendance à s approvisionner auprès des structures régionales de fabricants étrangers (bureau de représentation, distributeur, agent commercial, etc.). Leurs besoins en équipements à fort contenu technologique étant moins importants, ces entreprises affichent une sensibilité marquée quant aux prix pratiqués. Ces entreprises, moins sophistiquées que les grands groupes chinois, demande une attention particulière et une flexibilité quant au SAV fourni, généralement pris en charge par le distributeur ou la structure locale du fabricant étranger. Les canaux de ventes des fabricants étrangers ont eux aussi également évolué afin de mieux répondre au besoins des différents types de clientèle visée et d accélérer l expansion géographique des marques étrangères. Les représentants commerciaux des entreprises sillonnent la Chine afin de mieux servir les grands groupes étatiques chinois, tandis que les divers bureaux de représentation ouverts dans les plus grandes villes de Chine servent les entreprises de plus petites tailles. Enfin, des agents locaux ou distributeurs provinciaux se chargent des ventes ponctuelles dans des régions de Chine. Schéma de vente, distribution et SAV pour les fabricants étrangers en Chine Fabricants étrangers de machinesoutils Bureau de représentation provincial Dans les plus grandes villes uniquement Distributeur tiers Grands groupes chinois PME chinoises PME chinoises sur site en 12h sur site en 24/48h Dans les villes où le fabricant n a pas de présence physique Source : Etude KPMG, février 2004

6 SXXX BXXX EXXX MXXX CO,. LTD. Raison sociale : 上 海 斌 盛 电 子 机 械 有 限 公 司 Identification TPE indépendante PME indépendante Entreprise contrôlée par un Groupe Grande entreprise Coordonnées Adresse Physique : No.xx Wxxx Road Fxxx Industry Area, Shanghai Chine 201xxxx Adresse Physique en langue locale : 上 海 市 金 山 区 枫 泾 工 业 园 区 王 圩 路 1718 号 邮 编 :201xxx Téléphonie : Téléphone : +86 xxxxxxx Site Internet : sxxxxx /about.asp?id=60 Fax : +86 xxxx Liste des contacts Monsieur Lxxx Qi (ASSISTANT) 李 琦 助 理 Tél. : +86 xxxxxxx Fax : +86 xxxxxxx Activités Industries mécaniques (autres) Sous-traitance mécanique Maintenance industrielle Informations sur Sxxxxx Bxxx Exxxx Mxxxx CO,. LTD. Date de création : 2001 Capital enregistré (CNY) : Statut : Entreprise privée Effectif : 140 Chiffre d affaires en 2008 (CNY) : Zones géographiques couvertes : Chine et Asie de Sud-Est Principaux produits : tours à commande numérique vertical, tronçonneuses à commande numérique, tours électriques, machines à commande numérique Nombre de filiales, bureaux et points de vente en Chine : 11 Langue de travail : chinois Coopération potentielle avec l entreprise française : partenariat commercial Recherche de produits français : tours à copier et systèmes à commande numérique

2 PANORAMA DU MARCHE AUTOMOBILE CHINOIS...

2 PANORAMA DU MARCHE AUTOMOBILE CHINOIS... SOMMAIRE LA CHINE EN BREF... 5 1.1 PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES...5 1.2 SHANGHAI ET SA PROCHE REGION...7 2 PANORAMA DU MARCHE AUTOMOBILE CHINOIS... 11 2.1 L ESSOR DE L INDUSTRIE AUTOMOBILE CHINOISE...11

Plus en détail

La Fédération des Les Industries Mécaniques

La Fédération des Les Industries Mécaniques La Fédération des Industries Mécaniques Les Industries Mécaniques Chi fres clés 2010 et enjeux Les Industries Mécaniques en chiffres 11 000 Entreprises* 101,2 milliards d euros de Chiffre d affaires 6

Plus en détail

SOMMAIRE 1. LA FINLANDE... 9 1.1. LE SECTEUR DE L INGENIERIE EN FINLANDE... 13 1.2. LES GRANDS PROJETS (BTP, INFRASTRUCTURES & ENVIRONNEMENT)...

SOMMAIRE 1. LA FINLANDE... 9 1.1. LE SECTEUR DE L INGENIERIE EN FINLANDE... 13 1.2. LES GRANDS PROJETS (BTP, INFRASTRUCTURES & ENVIRONNEMENT)... 7 SOMMAIRE 1. LA FINLANDE... 9 1.1. LE SECTEUR DE L INGENIERIE EN FINLANDE... 13 1.1.1. UN SECTEUR IMPORTANT ET EN CROISSANCE...13 1.1.2. MAIS CERTAINES DIFFÉRENCES EXISTENT SELON LES SOUS-SECTEURS...14

Plus en détail

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26

Au cours du 3 ème trimestre 2013. Perspectives 2013 13.26 13.26 Accélération de la croissance du chiffre d affaires au 3 ème trimestre : + 12 % à périmètre et taux de change constants du chiffre d affaires première monte équilibrée entre les différentes régions

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Pourquoi une forte demande des PME en Sourcing Asie?

Pourquoi une forte demande des PME en Sourcing Asie? Sourcing en Asie Pour toute information complémentaire, contactez : Le Département Développement International de la Chambre de Commerce et d Industrie de Saint-Etienne / Montbrison Tél : 04.77.43.04.50

Plus en détail

Informations financières

Informations financières Informations financières Performance solide et objectifs 2014 atteints Chiffre d affaires T4 en hausse de +13% et croissance organique à +2,5% Chiffre d affaires annuel en hausse de +6,6%, croissance organique

Plus en détail

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai

La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes du commerce mondial? Une analyse croisée par secteurs et pays Conférence de presse Paris - 17 mai 2011 La crise 2008/2009 a-t-elle redistribué les cartes

Plus en détail

SOMMAIRE 1 LE PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC)...15

SOMMAIRE 1 LE PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC)...15 SOMMAIRE 1 LE PLAN DIRECTEUR CONSENSUEL DES TRANSPORTS EN AFRIQUE CENTRALE (PDCT-AC)...15 1.1 LES 31 PROJETS DONT LES FINANCEMENTS SONT PRESSENTIS... 15 1.2 LES 24 PROJETS EN RECHERCHE DE FINANCEMENT...

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

CHINE-Wuhan Mission d Affaires à WUHAN 30/10 au 04/11/2012 OU Wuhan et 1 ou 2 villes chinoises (Canton, Shanghai, Pékin ) 30/10 au 09/11/2012

CHINE-Wuhan Mission d Affaires à WUHAN 30/10 au 04/11/2012 OU Wuhan et 1 ou 2 villes chinoises (Canton, Shanghai, Pékin ) 30/10 au 09/11/2012 Mission d Affaires à WUHAN 30/10 au 04/11/2012 OU Wuhan et 1 ou 2 villes chinoises (Canton, Shanghai, Pékin ) 30/10 au 09/11/2012 CCI International Aquitaine, en partenariat et avec le soutien financier

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement

Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Conseil National du Commerce Extérieur Négociations entre le Maroc et l Union Européenne relatives à la libéralisation du commerce des services et du droit d établissement Anticiper Partager Agir www.cnce.org.ma

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE...

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE... SOMMAIRE 1 PANORAMA DU SECTEUR BRESILIEN DE L EMBALLAGE... 9 1.1 PRESENTATION DE L INDUSTRIE BRESILIENNE DE L EMBALLAGE...9 1.1.1 Évolution de la production brésilienne d emballages...9 1.1.2 Production

Plus en détail

Trafic, véhicules et réseaux routiers

Trafic, véhicules et réseaux routiers Les transports représentent une composante fondamentale de l économie, en soi et en tant que facteur de production pour la plupart des autres activités économiques. Ils ont de nombreux d effets sur l environnement

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 7 au 11 janvier 2013 n 102 SOMMAIRE FRANCE 1. Production industrielle en novembre 2012 : +0,2% sur un mois, -2,2% en moyenne mobile sur trois mois 2. Marché du logement en novembre

Plus en détail

L ORGANISATION COMMERCIALE

L ORGANISATION COMMERCIALE L ORGANISATION COMMERCIALE I. Les structures commerciales L équipe commerciale est définie, au sens large du terme, comme l ensemble des acteurs intervenant dans le processus de vente. Organiser l équipe

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 2. PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DES INDUSTRIES ELECTRONIQUES ET MECANIQUES EN TUNISIE...

SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 2. PRESENTATION GENERALE DU SECTEUR DES INDUSTRIES ELECTRONIQUES ET MECANIQUES EN TUNISIE... Page 7 SOMMAIRE 1 PRESENTATION GENERALE DE LA TUNISIE... 9 1.1 L ECONOMIE DE LA TUNISIE :...10 La croissance du PIB...10 Le déficit budgétaire...10 Le chômage et le développement humain...11 L inflation...11

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE

L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE L ACCOMPAGNEMENT BANCAIRE DES ENTREPRISES CANADIENNES DANS LEUR EXPANSION EN EUROPE CARREFOUR EUROPE 6 NOVEMBRE 2013 Présenté par: Équipe internationale, Banque Nationale du Canada 1 Contexte Situation

Plus en détail

Stratégies chinoises de financement et de pénétration des marchés africains

Stratégies chinoises de financement et de pénétration des marchés africains Stratégies chinoises de financement et de pénétration des marchés africains Ibrahim Magassa 1 La disparition du monde bipolaire à la fin des années 1980 s est traduite sur le plan de l économie géopolitique

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL

AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL AMBASSADE DE FRANCE EN ALLEMAGNE SERVICE ÉCONOMIQUE RÉGIONAL La Ministre Conseillère pour les Affaires Economiques Berlin, le 31 octobre 2014 Dossier suivi par Lucie Petit Relu par Nicolas Studer NOTE

Plus en détail

RESUME... 5 1. LES GRANDES TENDANCES DE L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN CHINE...

RESUME... 5 1. LES GRANDES TENDANCES DE L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN CHINE... SOMMAIRE RESUME... 5 1. LES GRANDES TENDANCES DE L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN CHINE... 9 1.1. L OUVERTURE ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DE LA CHINE... 9 1.2. PERSPECTIVES DE L INDUSTRIE AUTOMOBILE EN CHINE...

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES BIENS D ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES BIENS D ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES LE FINANCEMENT DES BIENS D ÉQUIPEMENT DES ENTREPRISES FINANCER L INVESTISSEMENT Juin 2015 Benoît Chenu Conseiller spécial auprès du Directeur Général de Société Générale Equipment Finance en charge du

Plus en détail

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011

PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 PME EN CHINE: LES CLES POUR INVESTIR ET SE DEVELOPPER JOURNEES CHINE JUIN 2011 0 1 SOMMAIRE Les opportunités du 12 ème plan quinquennal pour les entreprises françaises La situation des PME françaises en

Plus en détail

Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio

Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio Manuel Moreno Responsable Dpt. Etudes & Implantations Chambre Franco-Espagnole de Commerce et d'industrie C/ Capitán Haya, 18, 4ª Planta - Edificio Cuzco II - 28042 Madrid Tél: +34 91 307 21 00 - Fax +34

Plus en détail

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**)

Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Paris, 17 juin 2015 Résultats annuels consolidés 2014-15 (avril 2014 mars 2015) Une performance annuelle conforme aux objectifs Résultat opérationnel courant : +13.5% (**) Au 31 mars 2015, Rémy Cointreau

Plus en détail

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc

Bilan éco Bilan éc nomique onomique Bilan éc Bilan économique Bilan économique 2009 BASSIN D EMPLOI VENDÉE OUEST Après une année 2009 éprouvante, l économie vendéenne semble enfin s engager sur le chemin de la reprise Après avoir débuté dans un climat

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Présentation Alstom. Atelier 1 : Comment faire respecter les règles dans tous les pays? Le cas de la. Institut de l entreprise vendredi 31 août 2012

Présentation Alstom. Atelier 1 : Comment faire respecter les règles dans tous les pays? Le cas de la. Institut de l entreprise vendredi 31 août 2012 Présentation Alstom Atelier 1 : Comment faire respecter les règles dans tous les pays? Le cas de la Chine Institut de l entreprise vendredi 31 août 2012 Sommaire 1. Présentation du Groupe Alstom 2. Alstom

Plus en détail

440 hectares 2 milliards d euros

440 hectares 2 milliards d euros EUROSITY EUROSITY, UNE PLATEFORME SINO-EUROPéENNE UNIQUE EN EUROPE Une plateforme innovante de coopération industrielle, commerciale et académique, d une ampleur sans précédent, entre la France et la Chine,

Plus en détail

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012

L investissement direct étranger à Taïwan en 2012 Résumé L investissement direct étranger à Taïwan en 212 L Union Européenne est le premier investisseur étranger à Taïwan (31,9 Mds USD en 212). Dans l autre sens, Taïwan est à l origine d environ 226 Mds

Plus en détail

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE

LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 19 avril 2010 N 1 LE CENTRE SUD FAIT DES PROPOSITIONS DE POLITIQUES POUR UNE REPRISE ÉCONOMIQUE MONDIALE DURABLE Le Centre Sud a publié un rapport qui analyse les faiblesses et les

Plus en détail

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage

Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de Xavier BRIAULT, Directeur des Opérations Emballage Tendances et évolution des marchés de l emballage bois : nouveaux défis à relever. Présentation de, Directeur des Opérations Emballage groupe SOFLOG GROUPE SOFLOG Cliquez pour modifier le style du titre

Plus en détail

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com

DÉFENSE & SÉCURITÉ. sdv.com DÉFENSE & SÉCURITÉ sdv.com SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un service de proximité auprès de tous nos clients

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

Retards de paiement en Chine : 80 % des entreprises concernées en 2014

Retards de paiement en Chine : 80 % des entreprises concernées en 2014 Hong Kong / Bruxelles, 9 mars 2015 Retards de paiement en Chine : 80 % des entreprises concernées en 2014 Une croissance plus faible et une augmentation des prêts non performants attendues en 2015 Une

Plus en détail

Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence

Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence Le Marché Automobile au Brésil: Stratégies Comparées de Renault et PSA face à la concurrence Stratégies des Grandes Entreprises en Amérique Latine: Exposé du Samedi 28 janvier 2006 Olivier Caillaud - Carlos

Plus en détail

COMMERCE INTERNATIONAL

COMMERCE INTERNATIONAL NOVEMBRE 2013 COMMERCE INTERNATIONAL AQUITAINE Enquête auprès des entreprises exportatrices aquitaines LES EXPORTATEURS AQUITAINS : QUI SONTILS? Présentation de l échantillon Ce document présente une synthèse

Plus en détail

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020

Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 COMMISSION EUROPEENNE MÉMO Bruxelles, le 8 novembre 2012 Plan d action pour l industrie automobile de l UE en 2020 L objet du plan d action présenté aujourd hui par la Commission européenne (voir IP/12/1187)

Plus en détail

Chaque année, le secteur du stationnement génère plus de 20 milliards de dollars de revenus bruts de stationnement. International Parking Institute

Chaque année, le secteur du stationnement génère plus de 20 milliards de dollars de revenus bruts de stationnement. International Parking Institute Chaque année, le secteur du stationnement génère plus de 20 milliards de dollars de revenus bruts de stationnement International Parking Institute Résumé En tant que grand frère du secteur du parking,

Plus en détail

LA LOGISTIQUE UNE FILIERE RESPONSABLE AU CŒUR DES ENJEUX ECONOMIQUES

LA LOGISTIQUE UNE FILIERE RESPONSABLE AU CŒUR DES ENJEUX ECONOMIQUES LA LOGISTIQUE UNE FILIERE RESPONSABLE AU CŒUR DES ENJEUX ECONOMIQUES Intervenants : Jean-Claude BOSSEZ, Président d AFILOG Jean MARGERIE, Directeur Général de MGF Logistique Pascal BOUFFARD, Directeur

Plus en détail

Votre implantation à l étranger

Votre implantation à l étranger Votre implantation à l étranger Afin de déterminer la forme de présence la plus adaptée à la commercialisation de vos produits et de vos services, un choix est nécessaire entre quelques grandes options

Plus en détail

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE

DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE DIFFICILE SORTIE DE CRISE POUR L INDUSTRIE MARS 2014 FRANÇAISE ENQUÊTES DE CONJONCTURE 115 moyenne de long terme = 100 3.00 58 110 variation sur un an en % 2.50 56 105 100 95 PIB (échelle de droite) 2.00

Plus en détail

DEUXIÈME PARTIE : L ESPACE EUROPÉEN CHAPITRE 2 : ÉTUDES MONOGRAPHIQUES ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L ALLEMAGNE

DEUXIÈME PARTIE : L ESPACE EUROPÉEN CHAPITRE 2 : ÉTUDES MONOGRAPHIQUES ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L ALLEMAGNE DEUXIÈME PARTIE : L ESPACE EUROPÉEN CHAPITRE 2 : ÉTUDES MONOGRAPHIQUES ÉTUDE ÉCONOMIQUE DE L ALLEMAGNE I- LES ATOUTS DU MODÈLE ALLEMAND L'Allemagne est la première puissance européenne et la 3éme du monde

Plus en détail

Financer et accompagner les entreprises

Financer et accompagner les entreprises Financer et accompagner les entreprises EN HAUTE-NORMANDIE Créer EN HAUTE-NORMANDIE Innover Fiches pratiques Développer Transmettre Outils communs Édito des Présidents La Région Haute-Normandie et OSEO,

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd

Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Mayinlay Jewellery Holdings (Hong Kong) Co., Ltd Agenda I. Le marché II. La société Mayinlay III. Les perspectives de développement IV. Les données financières V. Conclusion 2 1. LE MARCHÉ 3 La très forte

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

L'export un vecteur de croissance : quel business model choisir? 25 mars 2015

L'export un vecteur de croissance : quel business model choisir? 25 mars 2015 L'export un vecteur de croissance : quel business model choisir? 25 mars 2015 Sommaire 1. Introduction et présentation du sujet 2. Témoignages 3. Questions 4. Conclusion 1 1. Introduction en Mds Données

Plus en détail

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique

Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Besoin d approfondissement des méthodologies d évaluation Le cas de la voiture électrique Fabien Leurent, Elisabeth Windisch Laboratoire Ville Mobilité Transport (LVMT) Ecole des Ponts, ParisTech Journée

Plus en détail

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION»

CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion commerciale Durée

Plus en détail

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER

TP 3 : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER GACO S TP : LA SELECTION DES MARCHES ETRANGERS ET LES MODES DE DISTRIBUTION A L ETRANGER Cas n : SELECTION DES MARCHES CIBLES : AQUALUX / Pour appréhender ces marchés, les critères généraux et spécifiques

Plus en détail

Aspects juridiques de la conduite des affaires en Chine Plusieurs pièges à éviter

Aspects juridiques de la conduite des affaires en Chine Plusieurs pièges à éviter Aspects juridiques de la conduite des affaires en Chine Plusieurs pièges à éviter Chambre de commerce du Montréal métropolitain 10 avril 2015 Vivian Desmonts Avocat (Guangzhou, Chine) Quelques rappels

Plus en détail

Espagne : le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique notes sectorielles ICEX

Espagne : le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique notes sectorielles ICEX Espagne : le secteur des machines pour le caoutchouc et le plastique notes sectorielles ICEX un deux trois quatre cinq six Délimitation du secteur L offre espagnole Le commerce extérieur Les principales

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay

UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay UNIQLO ConsULtants Ulaval Esther Labalette Sarah-Jeanne Lapointe Amandine Martel Nancy Tremblay Prenez vos décisions en fonction de là ou vous voulez allez, pas de là ou vous êtes J. A Ray Agenda q Mandat

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners

Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 11-DCC-145 du 3 octobre 2011 relative à la prise de contrôle exclusif du groupe Climater par la société Weinberg Capital Partners L Autorité de la concurrence, Vu le dossier

Plus en détail

SALON MSV SALON INTERNATIONAL DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE

SALON MSV SALON INTERNATIONAL DE LA CONSTRUCTION MÉCANIQUE SALON MSV Surnommé «la Foire de Hanovre de l Europe Centrale» MSV est la plus importante rencontre industrielle dans les PECO Parc d exposition de Brno, République tchèque MSV 2012 : du 10 au 14 septembre

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES

Fiche 04 COMPÉTITIVITÉ DES ENTREPRISES La région de la Chaudière-Appalaches est reconnue pour la multitude de PME qu on retrouve sur son territoire. Dans le sondage mené par la CRÉ auprès d acteurs du développement de la région en janvier dernier,

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mars 2013 COMMENTAIRE DE LA CGPME Le 22 février dernier, la Commission européenne a rendu son verdict. Dans ses prévisions d hiver, elle estime à 0,1 % la croissance française pour

Plus en détail

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation

Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques Option : froid et climatisation La filière «Installation et maintenance des systèmes énergétiques et climatiques : Option : froid et

Plus en détail

Information financière trimestrielle

Information financière trimestrielle Paris, le 1 mai 212 Information financière trimestrielle Le chiffre d affaires du 1er trimestre 212 poursuit sa progression dans un marché en amélioration sensible +18,% par rapport au 1 er trimestre 211

Plus en détail

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014

Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation pour les PME du Québec (IOEX) 30 janvier 2014 Identification d Opportunités d EXportation Questionnement Si, aujourd hui, vous voulez savoir exactement : le

Plus en détail

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine

Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Panorama de la filière Réparation de machines agricoles en Aquitaine Contact : Fabien LALLEMENT - 05 57 14 27 13 Avril 2012 Sommaire 1. Périmètre de l analyse... Page 1 2. Définition des termes utilisés...

Plus en détail

Les enjeux énergétiques du transport

Les enjeux énergétiques du transport Les enjeux énergétiques du transport Le secteur des transports consomme 50% du pétrole mondial. Avec des échanges commerciaux qui croissent beaucoup plus vite que le PIB, et une croissance exponentielle

Plus en détail

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto

4.1. Panorama du commerce et de la réparation auto-moto 4.1 Panorama du commerce et de la réparation auto-moto L ensemble du commerce et de la réparation d automobiles et de motocycles comprend 75 entreprises en 28 et 365 en équivalents-temps plein. Le taux

Plus en détail

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile

FICHES THÉMATIQUES. Le commerce et la réparation automobile FICHES THÉMATIQUES Le commerce et la réparation automobile 2.1 Commerce, entretien et réparation automobile Le commerce de véhicules automobiles compte près de 24 entreprises en 4. Plus de 68 % des entreprises

Plus en détail

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement

Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Plus de la moitié des exportations de marchandises des économies en développement sont destinées à d autres économies en développement Exportations des pays en développement, 2013 Pays de destination Vers

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables

Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Document de consultation sur le cadre pour les négociants fiables Réunion du Comité consultatif sur les activités commerciales à la frontière (CCACF) Le 1 février 2011 Ottawa 1 Introduction Les programmes

Plus en détail

Communiqué dé préssé

Communiqué dé préssé Communiqué dé préssé Business France est l agence nationale au service de l internationalisation de l économie française. Elle est chargée du développement international des entreprises et de leurs exportations,

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014

MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE MEM. Avril 2014 MONITEUR DE LA BRANCHE INDUSTRIE Avril 2014 Éditeur BAKBASEL Rédaction Florian Zainhofer Esteban Lanter Max Künnemann Adresse BAK Basel Economics AG Güterstrasse 82 CH-4053 Basel T +41 61 279 97 00 F +41

Plus en détail

NOUVEL AÉROPORT INTERNATIONAL BLAISE DIAGNE

NOUVEL AÉROPORT INTERNATIONAL BLAISE DIAGNE NOUVEL AÉROPORT INTERNATIONAL BLAISE DIAGNE Révision : 16/04/07 Impression : 16/04/07 NOUVEL AÉROPORT INTERNATIONAL BLAISE DIAGNE 2 JUSTIFICATION DU PROJET Le Sénégal a connu depuis la dévaluation de 1994

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS...

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... Page 9 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 11 1.1 UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE...11 Le PIB...11 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)...11 Les finances publiques...12 La fiscalité Charges sociales...12

Plus en détail

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE

L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE L EMPLOI DANS LES INDUSTRIES DE LA METALLURGIE D AQUITAINE 1. Spécificité des Industries de la Métallurgie d Aquitaine Avec 57 000 salariés, les Industries de la Métallurgie d Aquitaine représentent 10%

Plus en détail

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores

CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores CHAPITRE 9 Le management à la japonaise : au-delà des mythes et des folklores Page 336 TABLEAU 9-1 Une appréciation de la performance économique du Japon Accroissement du volume du PIB Accroissement du

Plus en détail

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 9 2 PRESENTATION DU MARCHE DE L HABITAT /DECORATION ET DU JARDINAGE/BRICOLAGE... 15

SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 9 2 PRESENTATION DU MARCHE DE L HABITAT /DECORATION ET DU JARDINAGE/BRICOLAGE... 15 SOMMAIRE 1 PANORAMA DU PAYS... 9 1.1 UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE...9 Le PIB...9 Les investissements directs étrangers (I.D.E.)...9 Les finances publiques...10 La fiscalité Charges sociales...10 1.2 LES DÉFIS

Plus en détail

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros)

Évolution des exportations et importations de biens de l UE avec la Chine, 2004-2014 (en milliards d euros) 116/2015-26 juin 2015 Sommet Union européenne Chine Hausse significative du commerce de biens et de services de l UE avec la Chine en 2014 Déficit de l UE pour les échanges de biens, excédent pour les

Plus en détail

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive LA PORTE LA PORTE CONTINENTALE ET ET LE LE CORRIDOR DE DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC LA LA PORTE CONTINENTALE ONTARIO-QUÉBEC Une porte d entrée sûre, durable et compétitive Le 30 juillet 2007, les gouvernements

Plus en détail

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants

Chiffre d affaires consolidé de 3 581 millions d euros, en hausse de 15 %, + 6 % à périmètre et taux de change constants 15.13 Croissance du chiffre d affaires de 15 % à 3 581 millions d euros Croissance du chiffre d affaires première monte de 16 %, + 7 % à périmètre et taux de change constants, supérieure de 6 points à

Plus en détail

2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations?

2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations? 2 ère session : Stratégie des acteurs : adaptation ou profondes mutations? 2.2 Nouveaux comportements / Nouvelles stratégies Marianne SIEG (Directrice du développement Air France) «La crise économique

Plus en détail

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse

Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec. Rapport d analyse Pénétration du marché par les petites et moyennes entreprises du Québec Rapport d analyse Sommaire Aéro Montréal, forum de concertation stratégique de la grappe aérospatiale du Québec, a demandé à PwC

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

Salariés 1 % Bouygues. Actionnaires individuels. Investisseurs institutionnels. Asie & Moyen-Orient. Les Amériques. Royaume- Uni et Irlande.

Salariés 1 % Bouygues. Actionnaires individuels. Investisseurs institutionnels. Asie & Moyen-Orient. Les Amériques. Royaume- Uni et Irlande. Réunion FFCI/CLIFF Lille Juliette Langlais 12 décembre 2011 *nous façonnons l avenir * Alstom et vous Actionnariat et cours de bourse Vous êtes environ 260 000 actionnaires Salariés 1 % 50 En Une performance

Plus en détail

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.

Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde. Éducation au développement durable. Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov. Éducation au développement durable Le tour du monde de Thalassa émission 7, 9 nov.07 Corée du Sud : le plus grand chantier naval du monde - Fiche pédagogique lycée - Ce document peut être utilisé librement

Plus en détail

Journées de l économie Lyon 10 novembre 2011. La soutenabilité de la croissance

Journées de l économie Lyon 10 novembre 2011. La soutenabilité de la croissance Journées de l économie Lyon 10 novembre 011 La soutenabilité de la croissance Quel business plan pour la politique économique de la France? 1 La France en 00 suivant les tendances actuelles Le business

Plus en détail

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002

Fin 2003, plus de 26 000 robots industriels étaient en fonction dans l industrie française, soit plus 8% sur 2002 Commission économique des Nations Unies pour l Europe Embargo: 2 octobre 24, 11 heures (heure de Genève) Communiqué de presse ECE/STAT/4/P2 Genève, le 2 octobre 24 Fin 23, plus de 26 robots industriels

Plus en détail

Invitation pour participer à la 5 e Rencontre Européenne de Sous-Traitance Industrielle à Vigo, les 21 et 22 Octobre 2015

Invitation pour participer à la 5 e Rencontre Européenne de Sous-Traitance Industrielle à Vigo, les 21 et 22 Octobre 2015 Invitation pour participer à la 5 e Rencontre Européenne de Sous-Traitance Industrielle à Vigo, les 21 et 22 Octobre 2015 Madame, Monsieur, En raison de l importance du secteur de la sous-traitance en

Plus en détail

Groupe SOEXIMEX. Secteur d activité. SOEXIMEX Un acteur majeur du commerce international. Histoire Chiffres clés Activités

Groupe SOEXIMEX. Secteur d activité. SOEXIMEX Un acteur majeur du commerce international. Histoire Chiffres clés Activités SOEXIMEX Un acteur majeur du commerce international La SOEXIMEX a été fondée en 1963. Son siège social se situe à Saint-Denis, au nord de Paris. Aujourd hui considérée comme un acteur majeur du commerce

Plus en détail

La logistique au Brésil

La logistique au Brésil La logistique au Brésil Antoinette Manousso 25 juin 2014 Puissance économique, industrielle et territoriale 7 ème puissance économique mondiale, 3 ème constructeur aéronautique, dans les 5 premiers constructeurs

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE

UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE Juillet-août-septembre 2012 Note trimestrielle N 40 Lettre trimestrielle d information UPA / I+C LES METIERS DE L ARTISANAT ET DU COMMERCE DE PROXIMITE CONJONCTURE Détérioration plus marquée au cours de

Plus en détail

SOMMAIRE 2 UNE ACTIVITE SENSIBLE A LA CONJONCTURE... 11 3 LES PERSPECTIVES D AVENIR... 17 4 L APPROCHE DU MARCHÉ... 19

SOMMAIRE 2 UNE ACTIVITE SENSIBLE A LA CONJONCTURE... 11 3 LES PERSPECTIVES D AVENIR... 17 4 L APPROCHE DU MARCHÉ... 19 Page 7 SOMMAIRE 1 LA CONSTRUCTION NAVALE : UNE INDUSTRIE TRADITIONNELLE EN NORVEGE...9 1.1 DONNEES GENERALES...9 2 UNE ACTIVITE SENSIBLE A LA CONJONCTURE... 11 2.1 UNE INDUSTRIE TRES LIEE AU SECTEUR DE

Plus en détail