ANALYSE. Contribution au service public de l électricité : Bilan Série Économique ENE 04. Décembre 2013

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ANALYSE. Contribution au service public de l électricité : Bilan 2003-2014. Série Économique ENE 04. Décembre 2013"

Transcription

1 ANALYSE Contribution au service public de l électricité : Bilan Série Économique ENE 04 Décembre 2013 AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 1/12

2 PRÉAMBULE Cette note a pour objet d analyser les dispositions financées par la Contribution au service public de l électricité depuis sa création en Après avoir présenté brièvement la CSPE, ce document étudiera les charges constatées pour l année 2012, puis les charges prévisionnelles pour 2014 et l évolution des charges par poste. Dans la dernière partie, le document abordera l impact de la CSPE sur la facture des consommateurs au cours du temps. AMORCE souhaite à travers cette note objectiver les données de la CSPE et dépasser les préjugés, vous apprendrez par exemple que les énergies renouvelables constituent 27% des charges constatées jusqu à présent. SOMMAIRE I. Présentation générale de la CSPE... 3 A. Création et objectifs poursuivis... 3 B. Calcul des charges de CSPE... 3 II. Analyses des charges de CSPE... 4 A. Analyse des charges constatées en B. Analyse des charges prévisionnelles pour C. Bilan des charges constatées sur la période La péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées Les dispositions sociales La cogénération Les énergies renouvelables... 8 III. Quel impact de la CSPE dans la facture d électricité? A. Évolution de la contribution unitaire B. Contributeurs à la CSPE rappel des exonérations C. Evolution de la facture d électricité et impact de la CSPE Rédaction : Thomas DUFFES, AMORCE Relecture : Emmanuel GOY, AMORCE Les données présentées dans ce document sont extraites des délibérations de la CRE. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 2/12

3 I. Présentation générale de la CSPE A. Création et objectifs poursuivis Mise en place par la Loi du 10 février , la Contribution au service public de l électricité (CSPE) compense les charges supportées par EDF et les Entreprises locales de distribution (ELD) dans le cadre de missions de service public qui leur sont confiées. Elle finance ainsi : - les surcoûts liés à l achat aux tarifs fixés par arrêtés - de l électricité produite à partir de la cogénération et des énergies renouvelables. - des dispositions sociales dont le Tarif de première nécessité 2 - les surcoûts de production de l électricité dans les Zones non interconnectées 3. Il est à noter que le coût de la péréquation tarifaire dans les Zones non interconnectées et de certaines dispositions sociales était précédemment supporté directement par EDF. L ouverture des marchés a conduit à sortir cette dépense des comptes d EDF pour qu elle soit financée par l ensemble des consommateurs (et pas les seuls clients d EDF) et ne pénalise pas cette entreprise dans le jeu de la concurrence. La CSPE est contrôlée par la Commission de régulation de l énergie (CRE). B. Calcul des charges de CSPE Le calcul des charges liées aux différents postes financés par la CSPE peut être simplifié de la manière suivante : - Cogénération et énergies renouvelables Charges = Tarif d achat cogé ou EnR Prix de marché de référence Prenons par exemple les charges imputables à la production d un MWh d origine éolienne sur trois années différentes : En /MWh Prix de marché de référence (moyenne du prix de gros de l électricité) Tarif d achat unitaire moyen d un MWh d origine éolienne Charges de CSPE liée à la production d un MWh éolien ,4 84,1 17, ,5 87,4 41,9 Prévisions ,9 91,2 49,3 On observe que sous l effet d un prix de marché de référence qui chute - en raison notamment du contexte économique - et d un tarif d achat moyen qui augmente car indexé partiellement sur le coût de la main d œuvre, la charge de CSPE liée à la production d un MWh d origine éolienne a fortement augmenté de 2008 à 2014, à réglementation constante. - Péréquation tarifaire dans les ZNI Charges = Coûts de production dans les ZNI Tarifs réglementés de vente pour le consommateur Comme l essentiel de la production d électricité dans les zones non interconnectées est réalisée à partir de combustibles fossiles, les charges ont tendance à augmenter au cours du temps. - Dispositions sociales Charges = Charges dues au tarif de première nécessité (TPN) + Remboursement (partiel) des sommes versées par l opérateur historique dans le fonds de solidarité logement 1 Loi relative au développement et à la modernisation du service public de l électricité. 2 Une partie des sommes versées par EDF et les ELD dans les Fonds de solidarité logement, au titre des impayés d énergie, est également compensée par la CSPE. 3 ZNI : Départements d Outremer, Corse et autres îles françaises non raccordées au réseau continental où les tarifs réglementés de l électricité s appliquent alors que les coûts de production sont nettement plus élevés et dépendent fortement des énergies fossiles. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 3/12

4 II. Analyses des charges de CSPE A. Analyse des charges constatées en 2012 Dans sa délibération du 9 octobre 2013, la Commission de régulation de l énergie a établi un bilan des charges constatées de CSPE pour l année Ces charges s élèvent à 4,8 milliards d Euros, en augmentation de 39% par rapport à l année précédente. Le plus gros poste de charges correspond aux contrats d achat des énergies renouvelables pour près de 2,6 milliards d Euros, dont près de 1,7 milliards d Euros pour le photovoltaïque. La péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées pèse près de 1,3 milliards d Euros et l achat de l électricité cogénérée s élève à 744 millions d Euros. Enfin, bien qu en forte augmentation, les dispositions sociales ne représentent que 93 millions d Euros. B. Analyse des charges prévisionnelles pour 2014 Dans sa délibération du 9 octobre 2013, la Commission de régulation de l énergie a établi un bilan des charges prévisionnelles de CSPE pour l année Ces charges s élèvent à près de 6,2 milliards d Euros, en augmentation de 28% par rapport aux charges constatées de 2012 Le plus gros poste de charges reste les contrats d achat liés aux énergies renouvelables pour près de 3,7 milliards d Euros, dont près de 2,2 milliards d Euros pour le photovoltaïque. La péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées pèse près de 1,6 milliards d Euros et les tarifs d achat de cogénération diminuent à 462 millions d Euros. Enfin les dispositions sociales sont multipliées par 3 par rapport à 2012 et atteignent 350 millions d Euros. A l exception de la cogénération, tous les postes sont en augmentation entre 2012 et 2014 car la consommation d électricité continue d augmenter dans les ZNI, car le nombre de bénéficiaires des tarifs sociaux augmente et car les énergies renouvelables se développent. A noter que l augmentation des charges liées aux EnR s explique pour deux raisons : l augmentation du parc de production et la diminution des prix de marché de l électricité, ce dernier servant de référence pour calculer le surcoût lié aux tarifs d achat. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 4/12

5 C. Bilan des charges constatées sur la période La CSPE a représenté des charges globales de l ordre de 1,5 à 2 milliards d Euros par an de 2003 à En 2011, ces charges atteignaient 3,5 milliards d Euros et les prévisions pour 2014 dépassent les 6 milliards d Euros. Depuis ces 5 dernières années, les charges de CSPE ont fortement augmenté sous l effet du développement des énergies renouvelables et dans une moindre mesure du renchérissement des charges liées à la péréquation tarifaire et aux dispositions sociales. Alors que certains associent directement la CSPE aux énergies renouvelables, on remarque que sur l ensemble des charges constatées ( ), les énergies renouvelables pèsent 27% du total des charges, derrière la péréquation tarifaire (35%) et les contrats d achat de cogénération utilisant des énergies fossiles (34%). AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 5/12

6 1. La péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées Sur la période , les charges de CSPE liées à la péréquation tarifaire dans les zones non interconnectées ont connu une augmentation constante. Les prévisions de charges pour 2014 sont 4 fois plus élevées que les charges constatées en Les dispositions sociales Les charges de CSPE liées aux dispositions sociales permettent de financer les tarifs sociaux de l électricité et les contributions des opérateurs historiques aux fonds de solidarités logements. a) Le tarif de première nécessité Les charges de CSPE liées au tarif de première nécessité englobent plusieurs types de coûts : - les pertes de recettes dues au tarif de première nécessité, 69,1 M en les surcoûts de gestion, 5,6 M en les services liés à la fourniture, 1,4 M en 2012 A noter que les surcoûts de gestion (essentiellement les frais administratifs) représentaient 15% des pertes de recettes dues au TPN en 2010, puis 8% en 2012 et 4% pour les prévisions b) Les charges dues au dispositif institué en faveur des personnes en situation de précarité Il s agit du remboursement partiel des sommes versées par les opérateurs historiques dans le fonds de solidarité logement. Le FSL servant notamment à régler les impayés de factures d énergie. En vertu des dispositions de l arrêté du 24 novembre 2005, l opérateur historique se voit compensé pour les sommes versées dans le cadre du Fonds de solidarité logement une somme au maximum égale à 20% des charges dues au titre du TPN. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 6/12

7 Sur le graphique ci-dessous, nous avons identifié sur les points rouges le nombre de bénéficiaires du TPN, en vert, le montant versé par EDF dans le FSL et en bleu le montant remboursé à EDF par la CSPE dans le cadre de sa participation au FSL. On remarque que l augmentation des charges de TPN permet à l opérateur historique de se faire rembourser une plus grande proportion des sommes versées dans le FSL, presque intégralement pour les prévisions 2013 et L évolution des charges liées aux dispositions sociales suit de près l évolution de la réglementation sur les tarifs sociaux : : création du tarif de première nécessité (TPN) : automatisation de l attribution des tarifs sociaux et 2014 : élargissement des bénéficiaires des tarifs sociaux AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 7/12

8 3. La cogénération Les charges liées à la cogénération sont restées relativement stables sur les dix dernières années. De nombreux contrats d achat cogénération arrivent à terme de leur durée de 12 ans, en particulier sur la période Certaines unités sont rénovées pour obtenir un nouveau contrat avec obligation d achat, tandis que d autres continuent de fonctionner sur le marché libre ou sont démantelées. Ainsi les charges de CSPE liée à la cogénération sont en forte baisse pour les prévisions 2013 et L objectif de la DGEC est d arriver à un niveau de charges de CSPE pour la cogénération à hauteur de 200 millions d Euros à l horizon A noter que suite à l instauration d un régime transitoire pour rémunérer la disponibilité des centrales de cogénération de plus de 12 MW, les charges rémunérant cette capacité s élèvent à 45 millions d Euros pour les prévisions Les énergies renouvelables Les charges liées aux énergies renouvelables augmentent fortement à compter de 2011, notamment sous l impulsion du photovoltaïque. En 2008, les coûts relatifs aux énergies renouvelables étaient extrêmement faibles notamment car le prix de marché de référence était élevé. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 8/12

9 Le poids des différentes énergies renouvelables doit s apprécier à la lumière des charges globales (cf. graphique ci-dessus) mais aussi au regard du coût unitaire par filière (cf. graphique ci-dessous). On remarque ainsi que certaines filières sont presque au niveau du prix de marché qui sert de référence, comme la valorisation des déchets et l hydraulique. L éolien et le biogaz sont des filières matures dont le surcoût reste relativement faible. Enfin, le coût moyen du photovoltaïque reste élevé, même s il est en forte baisse grâce aux nouveaux tarifs d achat qui ont suivi la baisse des coûts d installation. A noter que les installations photovoltaïques entrées en service en 2010 et 2011 dans les conditions tarifaires qui prévalaient avant le moratoire vont continuer à peser lourdement et pour longtemps sur la CSPE. Pour rappel, les nouveaux tarifs d achats photovoltaïque s établissent à 291 /MWh pour les installations domestiques, 138 /MWh pour les installations de taille moyenne sur toiture et 75 /MWh pour les autres installations, soit un niveau bien moins élevé que le coût d achat moyen du photovoltaïque prévu pour 2014 (419 /MWh) qui prend en compte toutes les installations photovoltaïques existantes. Dans une perspective de long terme, si le prix de marché augmente, alors le surcoût des énergies renouvelables baissera car les charges de CSPE liées aux énergies renouvelables sont calculées par différence entre le tarif d achat et le prix de marché qui sert de référence (article L du Code de l énergie). Mais le contexte économique tire le prix de marché à la baisse et l introduction massive d énergie renouvelable à l échelle européenne renforce cette tendance en modifiant l équilibre offre/demande sur les marchés de gros. Nous sommes bien dans un cercle vicieux : le développement des énergies renouvelables à grande échelle tend à faire diminuer le prix de marché, augmentant ainsi le surcoût lié aux énergies renouvelables. Une augmentation sensible du cours de la tonne de CO 2 permettrait d en sortir, au moins partiellement. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 9/12

10 III. Quel impact de la CSPE dans la facture d électricité? A. Évolution de la contribution unitaire Chaque année, la CRE propose un montant de contribution unitaire de CSPE permettant de couvrir les charges prévisionnelles de l année suivante. Dès 2009 et plus encore à partir de 2011, les montants proposés par la CRE ont été minorés par le gouvernement lors de la fixation du niveau de contribution unitaire applicable. Cet écart a engendré un déficit de contribution par rapport aux charges constatées. Les recommandations de la CRE sur le montant nécessaire de contribution unitaire pour couvrir les charges prévisionnelles n ayant pas été suivies, il en résulte un défaut de recouvrement. Ce défaut de recouvrement est pris en charge par EDF uniquement car les autres opérateurs historiques (entreprises locales de distribution) sont entièrement compensés. On observe que de 2002 à 2008, le bilan charges de CSPE / contributions recouvrées était équilibré. Puis de 2009 à 2012, les défauts de recouvrement se sont accumulés pour atteindre près de 3,5 milliards d Euros au 31 décembre L exercice 2013 devrait permettre de stabiliser ce déficit, mais si la contribution unitaire 2014 devrait se confirmer à hauteur de 16,5 / MWh, un défaut de recouvrement de plus de 500 millions d Euros viendrait alors s ajouter au déficit cumulé. AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 10/12

11 B. Contributeurs à la CSPE rappel des exonérations D après les prévisions de la CRE pour 2014, sur les 462,4 TWh de consommation intérieure d électricité, près de 19% fera l objet d une exonération de CSPE 4. C. Évolution de la facture d électricité et impact de la CSPE Lorsque l on observe l évolution de la composition de la facture d électricité passé et à avenir, la CSPE contribue à augmenter le prix de l électricité. Ainsi de 2003 à 2013, la CSPE a représenté près de 29% de l ensemble de l augmentation de la facture d électricité pour un ménage au tarif réglementé de vente (abonnement 6kVA heure creuse / heure pleine et consommation annuelle de 5000 kwh). Sachant que les énergies renouvelables contribuent pour 33% des charges de CSPE entre 2003 et , on peut estimer la part d augmentation de la facture d électricité aux seules énergies renouvelables à 10% sur 10 ans, soit une augmentation en valeur absolue de 17 pour le ménage type décrit ci-dessus. Le tableau ci-après présente le montant des factures totales d électricité et le montant payé au titre de la CSPE pour 3 consommateurs types 6. La deuxième partie du tableau détaille la part de CSPE qui sert à financer l éolien et le photovoltaïque 7. 4 Les exonérations de CSPE concernent : les auto producteurs jusqu à 240 GWh par site de production, le plafonnement à par site de production et le plafonnement à 0,5% de la valeur ajoutée des sociétés industrielles consommant plus de 7 GWh. 5 Sur la base des charges constatées pour la période et sur la base des charges prévisionnelles sur AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 11/12

12 Données 2013 TRV bleu Petit consommateur Electricité spécifique kwh / an 3kVA Consommateur moyen + Eau chaude sanitaire kwh /an 6kVA Gros consommateur + Chauffage kwh /an 12 kva Facture totale Montant de CSPE Dont CSPE «éolien» Dont CSPE «PV» 194,9 16,2 1, ,5 7, , ,8 79,9 Nous avons observé que la CSPE contribue pour près d un tiers à l augmentation de la facture d électricité d un ménage entre 2003 et Qu en est il pour les années à venir? La CRE a réalisé des prévisions sur l évolution du tarif bleu, CSPE incluse, pour la période Comme l indique le graphique ci-dessous, la hausse de la facture de 28,2% entre décembre 2012 et décembre 2017 s explique par trois grands postes : La part énergie pour 33%. Il s agit de l augmentation des coûts de l électricité due aux investissements dans les centrales de production actuelles. La part acheminement pour 29%. C est l augmentation des coûts de distribution et de transport qui sont financés par le Turpe. La part CSPE pour 35%. Cette augmentation est liée à l augmentation à venir de la contribution unitaire de CSPE pour faire face aux charges croissantes, notamment celles liées aux énergies renouvelables. Selon les prévisions de la CRE, la CSPE explique près d un tiers de l augmentation du prix de l électricité sur la période , soit une proportion proche de celle observée sur la période On peut donc affirmer que la CSPE va continuer de faire augmenter la facture d électricité des ménages, mais près des deux tiers de l augmentation des factures résultent des hausses de coûts liés à l existant (réseau d acheminement et centrales historiques). Source : CRE 6 Les données sont bâties au regard des factures payées par les consommateurs et non pas sur les charges de CSPE constatées, le déficit de recouvrement de la CSPE n est donc pas pris en compte. La TVA applicable sur le montant de CSPE n est pas imputée à la part CSPE mais à la part TVA. 7 En 2012, l éolien contribue pour près de 3 % au mix électrique français et le photovoltaïque pour 0,7% (source : RTE bilan électrique) AMORCE Analyse de l Contribution au service public de l électricité : bilan ENE 04 12/12

AMORCE. Plus de 700 adhérents :

AMORCE. Plus de 700 adhérents : P.1 AMORCE Plus de 700 adhérents : - Près de 500 collec

Plus en détail

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 Communication Communication du 18 novembre 2013 relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014 - Les charges se service public continuent d augmenter à

Plus en détail

Délibération 1/8. Molène et Sein. 1 Corse, DOM, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre et Miquelon et îles bretonnes des Glénans, Ouessant,

Délibération 1/8. Molène et Sein. 1 Corse, DOM, Saint-Martin, Saint-Barthélemy, Saint-Pierre et Miquelon et îles bretonnes des Glénans, Ouessant, Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2014

Plus en détail

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien

Dans le cadre de la loi du 10. Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables. Les dispositifs de soutien T e n d a n c e s Les charges de service public liées à la cogénération et aux énergies renouvelables C est le consommateur final qui, en France, finance les dispositifs de soutien à la cogénération et

Plus en détail

Le coût du kwh électrique

Le coût du kwh électrique Le coût du kwh électrique Atelier de Travail PV-NET - Lyon Antoine Guillou Commission de Régulation de l Energie Direction du Développement des Marchés Coût du KWh électrique Coût du kwh électrique pour

Plus en détail

Délibération 1/10. 3 Cet article n existe pas et doit être regardé comme étant l article L.121-19-1 du code de l énergie.

Délibération 1/10. 3 Cet article n existe pas et doit être regardé comme étant l article L.121-19-1 du code de l énergie. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 15 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2015

Plus en détail

LA FACTURE D'ELECTRICITE ET DU GAZ NATUREL

LA FACTURE D'ELECTRICITE ET DU GAZ NATUREL LA FACTURE D'ELECTRICITE ET DU GAZ NATUREL Les factures d électricité et de gaz naturel sont composées d une part fixe, l abonnement, et d une part variable, proportionnelle à la quantité d énergie consommée.

Plus en détail

C est l organisme responsable du service public de l électricité en Haute-Vienne.

C est l organisme responsable du service public de l électricité en Haute-Vienne. INDICATEURS DE CONCESSION* 2 0 13 LE SYNDICAT ÉNERGIES HAUTE-VIENNE (SEHV) C est l organisme responsable du service public de l électricité en Haute-Vienne. PROPRIÉTAIRE DES RÉSEAUX ÉLECTRIQUES DE DISTRIBUTION

Plus en détail

Communiqué 21 octobre 2009

Communiqué 21 octobre 2009 Communiqué 21 octobre 2009 Les surcoûts du programme d électricité éolienne et photovoltaïque doivent être compensés par une politique industrielle ambitieuse. La France a consommé en 2008 environ 485

Plus en détail

La commercialisation de l électricité

La commercialisation de l électricité N 33 La commercialisation de l électricité Un marché de la fourniture qui bénéficie de la baisse des prix de marché de gros Depuis l ouverture totale des marchés de l électricité en 2007, les tarifs réglementés,

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 2 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Collectivités : Préparez-vous aux nouvelles conditions d achat de votre électricité MERCREDI 5 NOVEMBRE 2014 - CLERMONT-FERRND 1 Février

Plus en détail

Participaient à la séance : Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Yann PADOVA, commissaires.

Participaient à la séance : Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN et Yann PADOVA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 15 octobre 2015 portant proposition relative aux charges de service public liées à la fourniture de gaz naturel au tarif spécial

Plus en détail

Evolution des Taxes sur l électricité Support pédagogique

Evolution des Taxes sur l électricité Support pédagogique Evolution des Taxes sur l électricité Support pédagogique 03/01/11 Les taxes sur l électricité Facture client Electricité Abonnement Consommation Prestations Dépassement Réactif Redevances diverses Taxes

Plus en détail

Réunion SDE 07. à Privas. le 27 septembre 2013

Réunion SDE 07. à Privas. le 27 septembre 2013 Réunion SDE 07 à Privas le 27 septembre 2013 Le marché de l électricité Les usages Les tarifs HÔNE- LPES UVERGNE Le Marché de l électricité Producteurs multiples dont EDF Négociants multiples dont EDF

Plus en détail

fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité.

fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité. Offre pour les clients particuliers fiche descriptive de l offre mon contrat électricité de fourniture d électricité. Cette fiche, réalisée à la demande des associations de consommateurs, doit vous permettre

Plus en détail

Exemple d une facture d électricité

Exemple d une facture d électricité La Facturation de l électricité Exemple d une facture d électricité ADEME Picardie : Ackli ASSAL, Pierre HUGON Introduction Exemple d une facture d électricité Consommation d électricité (Part Variable)

Plus en détail

LE PRIX DE L ÉLECTRICITÉ

LE PRIX DE L ÉLECTRICITÉ INC document ÉTUDE Novembre 2010 LE PRIX DE L ÉLECTRICITÉ Cette étude fait le point sur le prix de l électricité. Elle explique les différentes composantes du tarif réglementé et expose les évolutions

Plus en détail

Commission de régulation de l énergie

Commission de régulation de l énergie Commission de régulation de l énergie Délibération du 15 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public de l électricité et à la contribution unitaire pour 2015 NOR : CREE1431253X

Plus en détail

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie

16 novembre 2013. Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie 16 novembre 2013 Tout savoir sur la tarification et les contrats de fourniture en énergie Déroulement de la séance Energies soumises à tarification Ouverture des marchés gaz naturel et électricité à la

Plus en détail

Note. Prix de l électricité et CSPE* Quelles évolutions? Quel impact pour le consommateur? Eléments pour une stratégie nationale

Note. Prix de l électricité et CSPE* Quelles évolutions? Quel impact pour le consommateur? Eléments pour une stratégie nationale Note Prix de l électricité et CSPE* Quelles évolutions? Quel impact pour le consommateur? Eléments pour une stratégie nationale Série politique ENP 23 Février 2011 * Contribution au service public de l

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 avril 2013 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire de GrDF au 1 er juillet 2013 Participaient à la

Plus en détail

Mon explication de facture

Mon explication de facture 1 2 5 6 4 1 Mes contacts 2 Cette rubrique regroupe les différents modes de contact mis à ma disposition par EDF : a - Internet Pour gérer mon compte 24h/24 en toute autonomie. Je retrouve mon identifiant

Plus en détail

Exemple d une facture de gaz

Exemple d une facture de gaz La Facturation de gaz naturel Exemple d une facture de gaz ADIL 60 Espace Info Energie : Philippe Colas Introduction Exemple d une facture de gaz naturel Consommation de gaz (Part Variable) Abonnement

Plus en détail

Groupement de Commandes ELECTRICITE. Présentation du Marché

Groupement de Commandes ELECTRICITE. Présentation du Marché Groupement de Commandes ELECTRICITE Présentation du Marché Contexte du Groupement de commandes ÉLECTRICITÉ Depuis le 1 er juillet 2007, le marché de l électricité est ouvert à la concurrence. L ensemble

Plus en détail

LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE

LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE LA FIN DES TARIFS REGLEMENTES DE VENTE DU GAZ ET DE L ELECTRICITE Journée Entreprises Côtes d Armor 7 octobre 2014 Michel Pédron OUVERTURE DES MARCHES DE L ENERGIE Contexte 4 directives européennes (1996

Plus en détail

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années

Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Des investissements massifs dans l outil de production énergétique sont à prévoir dans les prochaines années Un objectif de 25% d énergies renouvelables en 2020(pour mémoire le Grenelle prévoit 23% d EnR)

Plus en détail

fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité

fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité fiche descriptive de l offre tarif bleu de fourniture d électricité Offre pour les clients particuliers Cette fiche, réalisée à la demande des associations de consommateurs, doit vous permettre de comparer

Plus en détail

Pour accéder aux prix de l offre Gaz Vert > Les prix de votre offre Gaz Vert 3 ans Grille de prix de l offre en page 05

Pour accéder aux prix de l offre Gaz Vert > Les prix de votre offre Gaz Vert 3 ans Grille de prix de l offre en page 05 L offre Duo Vert 3 ans L offre Gaz Vert 3 ans Cette fiche doit vous permettre de comparer les offres commerciales des différents fournisseurs. Les éléments repris dans cette fiche ne constituent pas l

Plus en détail

Les cogénérations en Ile-de-France

Les cogénérations en Ile-de-France Les cogénérations en Ile-de-France Hélène SANCHEZ Direction Régionale et Interdépartementale de l Environnement et de l Énergie (DRIEE) Service Energie Climat Véhicules Colloque ATEE/AFG/APC/AICVF/ARENE

Plus en détail

Commission de régulation de l énergie

Commission de régulation de l énergie Commission de régulation de l énergie Délibération du 19 juillet 2012 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l électricité NOR : CRER1230117V Participaient à la

Plus en détail

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE

2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE 2.3. ÉVOLUTIONS : UNE FACTURE ÉNERGÉTIQUE DE PLUS EN PLUS LOURDE Les graphiques ci-dessous illustrent l évolution historique de la facture énergétique régionale et de sa décomposition par acteur, par vecteur

Plus en détail

Avis n 13-A-13 du 24 juillet 2013 concernant un projet de décret relatif aux tarifs sociaux du gaz et de l électricité

Avis n 13-A-13 du 24 juillet 2013 concernant un projet de décret relatif aux tarifs sociaux du gaz et de l électricité RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Avis n 13-A-13 du 24 juillet 2013 concernant un projet de décret relatif aux tarifs sociaux du gaz et de l électricité L Autorité de la concurrence (commission permanente), Vu la demande

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; -

Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

Bilan économique pour la collectivité

Bilan économique pour la collectivité Programme TSP sur la performance énergétique des bâtiments Note d analyse complémentaire Bilan économique pour la collectivité Le Programme TSP pour la rénovation thermique des bâtiments vise à structurer

Plus en détail

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non

Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non Disparition des tarifs réglementés de vente pour : - les clients ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité - les clients non domestiques ayant une consommation supérieure à 30 000

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS

OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS OBLIGATION D ACHAT - CONTRAT PETITES INSTALLATIONS - NOUVELLES CONDITIONS DE RÉMUNÉRATION DES COGÉNÉRATIONS ATEE Journée cogénération basse tension 29 janvier 2015 CONTRAT PETITES INSTALLATIONS CARACTERISTIQUES

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

vous avez souscrit un contrat unique avec un prix intégrant à la fois la part fourniture

vous avez souscrit un contrat unique avec un prix intégrant à la fois la part fourniture vous avez souscrit un contrat unique avec un prix intégrant à la fois la part fourniture 1/9 1. EDF Entreprises Coordonnées postales de l'entité d'edf qui assure la gestion de votre contrat. 2. Votre contact

Plus en détail

CCI Morbihan 08 octobre 2014

CCI Morbihan 08 octobre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

Pour accéder aux prix de l offre Gaz Fixe > Le prix de votre offre Gaz Fixe 3 ans Grille de prix de l offre en page 5

Pour accéder aux prix de l offre Gaz Fixe > Le prix de votre offre Gaz Fixe 3 ans Grille de prix de l offre en page 5 L offre Duo Fixe 3 ans L offre Gaz Fixe 3 ans Cette fiche doit vous permettre de comparer les offres commerciales des différents fournisseurs. Les éléments repris dans cette fiche ne constituent pas l

Plus en détail

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Pistes d évolution pour le financement de la précarité énergétique

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Pistes d évolution pour le financement de la précarité énergétique Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Plus en détail

FACTURE. Des évolutions sont prévues en 2008 afin que la facture de consommation d électricité fasse apparaître les éléments d information suivants :

FACTURE. Des évolutions sont prévues en 2008 afin que la facture de consommation d électricité fasse apparaître les éléments d information suivants : Conception et illustrations : Le Havre www.pixell.fr La La FACTURE ❶ Adresse de la régie Numéros de téléphone utiles. Le montant de votre facture est indiqué ici avec la date limite de paiement Vous avez

Plus en détail

Commission de régulation de l énergie

Commission de régulation de l énergie Commission de régulation de l énergie Délibération du 28 juillet 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de l électricité NOR : CRER1518070X Participaient à la

Plus en détail

CCIMP 26 novembre 2014

CCIMP 26 novembre 2014 Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite supérieure à 36 kva en électricité ; - ayant une consommation supérieure à 30 000 kwh par an

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT

COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT COMPRENDRE LE COMMERCE DU GAZ NATUREL & L INTERET D UN GROUPEMENT D ACHAT DOCUMENT 1/3 Ce document a pour but d expliquer le fonctionnement du marché du gaz. Il s agit d une introduction permettant de

Plus en détail

Le prix de l électricité en France et l intégration des énergies renouvelables

Le prix de l électricité en France et l intégration des énergies renouvelables L appel d offres de l État Fiche thématique H Le prix de l électricité en France et l intégration des énergies renouvelables La production électrique en France La production totale d électricité en France

Plus en détail

d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté 15h10 - Les tarifs d achat pour la production

d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté 15h10 - Les tarifs d achat pour la production CONFERENCE TECHNIQUE 30 septembre 2010 Auditorium Maison de l Habitat 15h10 - Les tarifs d achat pour la production d électricité Patrick MONNIER, DREAL Auvergne Guillaume ROUSSET, Ardes Communauté Ministère

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL. Guide pratique à destination des entreprises Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises L énergie est notre avenir, économisons-la! Comprendre pour mieux choisir La disparition

Plus en détail

VILLE DE FRAIZE 1, place de l Hôtel de Ville 88230 Fraize REGLEMENT DE SERVICE DISTRIBUTION PUBLIQUE D ENERGIE CALORIFIQUE PAR LA REGIE DE FRAIZE

VILLE DE FRAIZE 1, place de l Hôtel de Ville 88230 Fraize REGLEMENT DE SERVICE DISTRIBUTION PUBLIQUE D ENERGIE CALORIFIQUE PAR LA REGIE DE FRAIZE VILLE DE FRAIZE 1, place de l Hôtel de Ville 88230 Fraize REGLEMENT DE SERVICE DISTRIBUTION PUBLIQUE D ENERGIE CALORIFIQUE PAR LA REGIE DE FRAIZE Avenant N 1 au règlement du 1 er novembre 2004 Article

Plus en détail

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL

Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Comment aborder la fin des tarifs réglementés de vente? GAZ NATUREL Guide pratique à destination des entreprises BEE150100008 - eon brochure gaz_cb.indd 1 21/01/15 12:56 L énergie est notre avenir, économisons-la!

Plus en détail

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie

Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie Fin des Tarifs Réglementés de Vente d'énergie mai 2015 Fin des tarifs réglementés de vente d'énergie Disparition des tarifs réglementés de vente pour les clients non domestiques - ayant une puissance souscrite

Plus en détail

La production électrique en 2014

La production électrique en 2014 L appel d offres de l État Fiche thématique F Le prix de l électricité en France et l intégration des énergies renouvelables La production électrique en France La production totale d électricité en France

Plus en détail

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012

Belgique. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Belgique : le système de retraite en 2012 Belgique Belgique : le système de retraite en 212 Le régime de retraite comporte deux volets : un régime public lié à la rémunération prévoyant une retraite minimum d une part et un filet de protection

Plus en détail

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand

Electricité solaire et autoconsommation. Le retour d expérience allemand Electricité solaire et autoconsommation Le retour d expérience allemand Autoconsommation Evolution du cadre réglementaire au cours des dernières années Janvier 2009 : introduction d un tarif d achat à

Plus en détail

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité

Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité 1 Mission de RTE et enjeux du réseau de transport d électricité RTE est le responsable du réseau de transport d électricité français. Opérateur de service public, il a pour mission l exploitation, la maintenance

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Colloque Irrigation : 12/3/2015 Lycée agricole d Ondes (31) La fin des tarifs réglementés d électricité : Le nouveau contexte du marché de l'électricité ÉNERGIES : UN PROCESSUS DE DÉRÉGULATION LONG ET

Plus en détail

Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA

Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA Le parcours du producteur solaire en Obligation d Achat 36kVA Votre projet d installation se situe en France métropolitaine continentale et votre gestionnaire de réseau est ERDF EDF est l acheteur dans

Plus en détail

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers

Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers S U I V I D E X P L O I T A T I O N Le réseau de chaleur Bellevue SAISON 2011 (du 01/01/2011 au 31/12/2011) Commission des usagers Nantes-métropole Gestion Equipements/ exercice 2011 1 SOMMAIRE Présentation

Plus en détail

Evolutions des marchés de l énergie Quel modèle d efficience énergétique? Quelle stratégie d achat adopter? INTERVENTION DANS LE CADRE DE LA REUNION ENERGIE - 06 SEPTEMBRE 2013 CCI CHALONS EN CHAMPAGNE

Plus en détail

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013

ERDF dans les LANDES. Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF dans les LANDES Comités Territoriaux SYDEC 2013 ERDF, un acteur au sein du marché de l électricité Activités en concurrence Principalement EDF Production Loi du 10 février 2000 Activités régulées

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Christine CHAUVET, Catherine EDWIGE, Yann PADOVA et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 6 mai 2015 portant décision sur l évolution automatique de la grille tarifaire du tarif péréqué d utilisation des réseaux publics

Plus en détail

Accès au réseau: des tarifs objectifs, transparents et régulés

Accès au réseau: des tarifs objectifs, transparents et régulés Accès Accès au réseau: des tarifs objectifs, transparents et régulés Les services d accès au réseau fournis par Elia englobent la mise disposition d infrastructures de réseau, la gestion du système électrique

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 18 juin 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE

MAÎTRISE DE LA DEMANDE EN ÉNERGIE DÉFINITION POURQUOI RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉLECTRICITÉ CONTENU CO2 DE L ÉLECTRICITÉ MÉTHODES DE CALCUL CO2 QU EST-CE QUE LES CEE? PRÉCARITÉ ÉNERGÉTIQUE DÉFINITION Définition de l Ademe : «Pour réduire

Plus en détail

La contribution au service public de l électricité (CSPE) :

La contribution au service public de l électricité (CSPE) : COMMUNICATION A LA COMMISSION D ENQUETE DU SENAT sur le coût réel de l électricité afin d en déterminer l imputation aux différents agents économiques Article L.. 132-4 du code des juridictions financières

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année 2012 266 lycées 236 sites 193 000 élèves 4,3 millions

Plus en détail

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité

Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Préparer la fin des tarifs réglementés électricité Les solutions de GDF SUEZ Réunion Allizé plasturgie PACA, 2 Avril 2015 Sommaire GDF SUEZ, producteur d électricité Contexte actuel : la fin des TRV d

Plus en détail

Forum 14 mars 2015. La sécurité dans les immeubles

Forum 14 mars 2015. La sécurité dans les immeubles Forum 14 mars 2015 La sécurité dans les immeubles Forum 14 mars 2015 Ordre du jour 9h00 - Informations diverses 9h45 Sécurité Incendie Commandant MOURER 10h30 Comment se protéger des cambriolages dans

Plus en détail

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016,

Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, Pour franchir l étape de la suppression des tarifs règlementés de vente > 36 kva à compter du 01/01/2016, EDF Entreprises vous accompagne et vous propose ses solutions CCI de France 4 Février 2014 EDF

Plus en détail

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES

Lyon. eco 6. Solutions de compensation d énergie réactive. Ensemble nous pouvons faire la différence. eco 6 TECHNOLOGIES FABRIQUÉ Lyon EN FRANCE eco 6 Solutions de compensation d énergie réactive Ensemble nous pouvons faire la différence eco 6 TECHNOLOGIES Vous cherchez à réduire votre facture d électricité sans changer

Plus en détail

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques»

«Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Opération EDEL Energie Durable dans les Entreprises de la Loire «Accompagner les entreprises pour la maîtrise des consommations et coûts énergétiques» Un partenariat sur l ensemble du département 42 Soutenu

Plus en détail

ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes

ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes ATELIER Fin des TRV Gaz et électricité: «Faire parler une facture» 8 octobre 2014 -Vannes 1 SOMMAIRE 1. QUE PAYONS-NOUS? 2. LES TYPES DE TARIFICATION 3. LES ÉLÉMENTS D UNE FACTURE 4. POURQUOI ANALYSER

Plus en détail

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Etude sur les tarifs sociaux gaz et électricité

Plus en détail

Délibération 1/5. 26 novembre 2009. 1 Voir : New Energy Finance, PV market outlook Q3 2009, 30 septembre 2009 et Research note : solar grid parity,

Délibération 1/5. 26 novembre 2009. 1 Voir : New Energy Finance, PV market outlook Q3 2009, 30 septembre 2009 et Research note : solar grid parity, Délibération Avis de la Commission de régulation de l énergie du 3 décembre 2009 sur le projet d arrêté fixant les conditions d achat de l électricité produite par les installations utilisant l énergie

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA DÉCISION

SOMMAIRE DE LA DÉCISION Communiqué La Régie de l'énergie rend sa décision relative à la demande de modifier les tarifs de distribution d Hydro-Québec, en appliquant une hausse tarifaire de2,9 % pour l ensemble des tarifs et de

Plus en détail

Des menaces sur la cogénération gaz

Des menaces sur la cogénération gaz Des menaces sur la cogénération gaz ; Rappel des enjeux : La puissance de 3 EPR 1,7 Mtep/an économisées Près de 10 Mt de CO 2 /an évitées 30 000 emplois industriels concernés Préserver des actifs performants

Plus en détail

Notice d utilisation du modèle de facture

Notice d utilisation du modèle de facture Notice d utilisation du modèle de facture Cette notice concerne les particuliers exploitant une installation d une puissance 36 kwc sous contrat S06 (PHOTO2006V2) Avril 2012 Sommaire Généralités Quand

Plus en détail

Schéma directeur des ENR

Schéma directeur des ENR Schéma directeur des ENR Présentation en Conseil des Ministres 18/01/2012 Contacts: Jean-Marc JANCOVICI jean-marc.jancovici@carbone4.com Julien BLANC julien.blanc@carbone4.com Stéphane BITOT stephane.bitot@carbone4.com

Plus en détail

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel

Sommaire. Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Bienvenue Sommaire Présentation du patrimoine bâti du Conseil Général de l Hérault et suivi énergétique Présentation de nos modes d achat de gaz naturel Choix d un fonctionnement Au travers du P1 des marchés

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

La distribution publique de l électricité

La distribution publique de l électricité La distribution publique de l électricité RÈGLES PÔLE ÉLÉCTRICITÉ - GAZ ENJEUX UNE CONCESSION LES COMMUNES L organisation des services publics 1984 Les communes sont compétentes pour organiser les services

Plus en détail

Architecture du complément de rémunération. Atelier du 25 février 2015 DGEC. Bureau des Énergies Renouvelables

Architecture du complément de rémunération. Atelier du 25 février 2015 DGEC. Bureau des Énergies Renouvelables Architecture du complément de rémunération Atelier du 25 février 2015 Bureau des Énergies Renouvelables DGEC Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie WWW.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Les composantes de la tarification. novembre 2013

Les composantes de la tarification. novembre 2013 Les composantes de la tarification novembre 2013 Le service de fourniture de gaz EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture du gaz naturel

Plus en détail

Le crédit d impôt développement durable

Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt développement durable Le crédit d impôt dédié au développement durable en vigueur concerne les dépenses de travaux payées à compter du 1er janvier 2014 (dispositions issues de l article

Plus en détail

Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain?

Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain? Achat d énergie dans les collectivités locales Quels constats et enjeux observés sur le terrain? De l intérêt de bien connaître son profil énergétique Répartition des consommations d'énergie par type en

Plus en détail

1.1 Orientations Budgétaires ELECTRICITE 2010 03/02/2010 1

1.1 Orientations Budgétaires ELECTRICITE 2010 03/02/2010 1 1.1 Orientations Budgétaires ELECTRICITE 2010 03/02/2010 1 ACTIVITE : Vente d électricité 03/02/2010 2 1/ Comment va évoluer la tarification? 2/ Comment va évoluer l ouverture du marché en 2010? 3/ Quelle

Plus en détail

Evolution du tarif social de l électricité sur le marché résidentiel

Evolution du tarif social de l électricité sur le marché résidentiel Evolution du tarif social de l électricité sur le marché résidentiel Décembre 0 L objectif du présent document est d illustrer l évolution des prix de l électricité vendue aux clients protégés sur le marché

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Quelle évolution de la tarification des réseaux pour envoyer les bons signaux économiques? Signaux de localisation de la production

Quelle évolution de la tarification des réseaux pour envoyer les bons signaux économiques? Signaux de localisation de la production Quelle évolution de la tarification des réseaux pour envoyer les bons signaux économiques? Signaux de localisation de la production 1 28 janvier 2015 - Conférence AEE Sommaire 1. Précision des objectifs

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION

CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION CRÉDITS POUR ALIMENTATION EN MOYENNE ET HAUTE TENSION ET RAJUSTEMENT POUR PERTES DE TRANSFORMATION TARIFICATION Page 1 de 29 Table des matières 1 INTRODUCTION... 5 2 HISTORIQUE DES CRÉDITS POUR ALIMENTATION

Plus en détail

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes

Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Le lycée des Eaux-Claires de Grenoble - Crédit photo : Juan Robert Nouvel internat Lumière livré en 214 : Alexa Brunet Consommation de fluides des lycées publics de la Région Rhône-Alpes Synthèse - Année

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail