Power Focus Day Lubumbashi, 19 Octobre 2015 SITUATION DE LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE DE LA RDC

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Power Focus Day Lubumbashi, 19 Octobre 2015 SITUATION DE LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE DE LA RDC"

Transcription

1 REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO Power Focus Day Lubumbashi, 19 Octobre 2015 SITUATION DE LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE DE LA RDC PAR VIKA di PANZU Vincent Noel DG de KATen Octobre

2 SOMMAIRE 1. Bref rappel de la situation du secteur Electricité de la RDC 2. Reforme du secteur Electricité de la RDC - Faiblesses principales du secteur - Loi sur l Electricité n 14/011 du 17 juin Reforme de la SNEL 3. Principaux avantages apportés par la loi sur l Electricité. 4. Statut actuel des mesures d application de la loi. 5. Recommandations 2

3 1. BREF RAPPEL DE LA SITUATION DU SECTEUR ELECTRICITE DE LA RDC. Potentiel énorme : MW hydro dont à INGA ENR: solaire, biomasse, éolienne, géothermique Déficit énergétique: paradoxe, déficit de planification Taux d électrification parmi les plus bas d Afrique(9%). Insuffisance des financements. Mauvaise gouvernance du secteur: Nécessité de réforme - déséquilibre entre les provinces (de 45% à 0,5%) - carences en gestion commerciale:pertes - carences en gestion technique: maintenance - forte centralisation - du secteur de l Electricité - de SNEL 3

4 2. REFORME DU SECTEUR ELECTRICITE DE LA RDC Faiblesses principales du secteur - tarif non rémunérateur. - défaillances de paiement des factures. - insuffisance de financement pour extensions et même pour réhabilitations car recours seulement aux bailleurs multilatéraux et autres coopérations bilatérales avec taux d interêt concessionnel. Comment attirer les investisseurs privés pour combler le gap de financement - Loi sur l Electricité n 14/011 du 17 juin 2014 dans le but notamment de: a) renforcer la libéralisation du secteur. b)supprimer le monopole de SNEL qui reste cependant l opérateur prédominant. - PPP: partenariat public privé. c) admettre des operateurs privés dans le secteur Electricité. Réforme de SNEL: processus en cours à partir du contrat de gestion de services confié à Manitoba Hydro. 4

5 3. Principaux avantages apportés par la loi sur l Electricité - Renforcement de la libéralisation du secteur et suppression du monopole de fait de la Snel et ouverture du secteur à la compétition. - Décentralisation et répartition des compétences entre le gouvernement central et les provinces. - Autorité de régulation pour favoriser: a) libre accès des opérateurs au réseau de transport. b) tarif rémunérateur et équitable. c) promotion des operateurs privés et augmentation offre d énergie - Agence d Electrification nationale - Fonds d Electrification nationale pour soutenir le développement des réseaux et augmentation de la desserte - Promotion du PPP et autres actions incitatives pour attirer les investisseurs privés et publics. 5

6 4. Statut actuel des mesures d application de la loi - Commissions inter ministérielles mises en place par le ministre de l Energie. - Plusieurs avancées à ce jour, notamment: * Projet de Décret sur organisation et fonctionnement de l Autorité de régulation. * Projet de Décret sur organisation et fonctionnement d un Etablissement public pour financement de l Electrification nationale. * Autres projets de Décret au niveau de la Primature. - Appui USAID pour la mise en œuvre des mesures d application: Consultant international à la disposition de la Primature pour revue des Décrets - Décret du 28 avril 2015 du Premier Ministre relatif à l éxonération des droits d entrée et détaxation de l importation électrique des équipements et matériaux destinés à la production d électricité. 6

7 - Accélérer mise en place des institutions prévues par la loi avec priorité pour l Autorité de Régulation - Confier à cette Autorité: 5. Recommandations a) la promotion des ENR et l émergence des IPP à court terme. b) la révision tarifaire tenant compte d un mix énergétique. c) le développement des interconnexion des réseaux des pays et l application des droits de transit équitables, conformément aux accords des pools énergétiques. - Opportunité de rencontre annuelle de tous les acteurs concernés pour évaluer les retombées de la nouvelle Loi par rapport aux attentes, en vue d identifier les contraintes et les solutions. - Saisir les opportunités de la nouvelle vision de la BAD (et autres bailleurs) axée sur la priorité à l énergie électrique. - Pour le long terme, accélerer le programme d actions de l ADPI (Grand Inga), avec implication des Opérateurs publics et privés de la région. 7

8 MERCI DE VOTRE ATTENTION 8

Lubumbashi, 28-29 Octobre 2014 MIX ENERGETIQUE ET PROMOTION DES NOUVELLES SOURCES DE PRODUCTION POUR L AUGMENTATION DE L OFFRE D ENERGIE ELECTRIQUE

Lubumbashi, 28-29 Octobre 2014 MIX ENERGETIQUE ET PROMOTION DES NOUVELLES SOURCES DE PRODUCTION POUR L AUGMENTATION DE L OFFRE D ENERGIE ELECTRIQUE REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO LUBUMBASHI - RDC Lubumbashi, 28-29 Octobre 2014 MIX ENERGETIQUE ET PROMOTION DES NOUVELLES SOURCES DE PRODUCTION POUR L AUGMENTATION DE L OFFRE D ENERGIE ELECTRIQUE PAR

Plus en détail

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie

La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Réunion du Group d'experts Intergouvernemental du Droit et de la Politique de la concurrence Genève, 17-19 juillet 2007 La Concurrence dans le secteur de l Énergie en Tunisie Par Tunisie The views expressed

Plus en détail

République du Mali Ministère de l Energie et de l Eau Direction Nationale de l Energie

République du Mali Ministère de l Energie et de l Eau Direction Nationale de l Energie République du Mali Ministère de l Energie et de l Eau Direction Nationale de l Energie Programme de Valorisation à Grande Echelle des Energies Renouvelables au Mali (SREP-MALI) EnR au Mali: Partenariat

Plus en détail

Energies renouvelables et développement durable

Energies renouvelables et développement durable Energies renouvelables et développement durable Christian de Gromard AFD/TED, Transport et Energie Durable «Les Energies Renouvelables au service de l humanité» 40 ème anniversaire du congrès international

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL

LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL LA REFORME DU SECTEUR DE L ELECTRICITE AU SENEGAL Mme Maïmouna SECK NDOYE Expert Economiste Commission de Régulation du Secteur de l Electricité 1 Plan de la présentation Aperçu sur le Sénégal Situation

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013

La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie. Journée PEXE 20 novembre 2013 La stratégie d intervention de l AFD dans l énergie Journée PEXE 20 novembre 2013 MEUR 3 axes Stratégie et Activités sur l Energie de l AFD (2007-2011) Energie sobre (renouvelable, efficace et économe

Plus en détail

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux

Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Développement des Energies Renouvelables en Tunisie : Contexte & enjeux Tunis, le 13/06/2015 Abdessalem EL KHAZEN Agence Nationale pour la Maîtrise de l Energie ʺANMEʺ Le Contexte Energétique Tunisien

Plus en détail

LA POLITIQUE D INNOVATION CHINOISE FACE AU DÉFI DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE CAS DES INDUSTRIES PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIENNE

LA POLITIQUE D INNOVATION CHINOISE FACE AU DÉFI DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE CAS DES INDUSTRIES PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIENNE LA POLITIQUE D INNOVATION CHINOISE FACE AU DÉFI DE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : LE CAS DES INDUSTRIES PHOTOVOLTAÏQUE ET ÉOLIENNE Ecole d été RRI 2013 - Belfort, 28 août 2013 Zeting Liu Clersé / Réseau de

Plus en détail

Africa Smart Grid Forum

Africa Smart Grid Forum REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE --------------------- MINISTERE DU PETROLE ET DE L ENERGIE ----------------------------- Africa Smart Grid Forum du 14 au 16 Mai 2014, Sofitel Abidjan Hotel Ivoire Communication

Plus en détail

Couloir Africain de l Énergie Propre

Couloir Africain de l Énergie Propre Couloir Africain de l Énergie Propre LE COULOIR AFRICAIN DE L ÉNERGIE PROPRE L Afrique change rapidement. En 2050, elle comptera 2 milliards d habitants, dont trois sur cinq vivront dans des villes. Plus

Plus en détail

PRESENTATION DU MALI FORUM SUR L INITIATIVE SOLAIRE DE LA CEDEAO (IESC)

PRESENTATION DU MALI FORUM SUR L INITIATIVE SOLAIRE DE LA CEDEAO (IESC) FORUM SUR L INITIATIVE SOLAIRE DE LA CEDEAO (IESC) ------------------------------------------------------------------------------------- PRESENTATION DU MALI M. Cheick Ahmed SANOGO Directeur National Adjoint

Plus en détail

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations

LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations LE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE AU MAROC - BILAN ET PERSPECTIVES - M.BAKRI Directeur des Opérations PRESENTATION DU CDER Institution publique sous la tutelle du Ministère de l Énergie et des Mines Création du

Plus en détail

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions

Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Supporting deployment of low-carbon technologies in the ETC and SEMED regions Mohamed Amine NAHALI Ministry of Industry, Energy and Mining - TUNISIA Istanbul, 15-16 juin 2015 Consommation M tep Croissance

Plus en détail

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours

Programme des Nations Unies pour le développement. Discours Programme des Nations Unies pour le développement Discours Atelier technique de mobilisation des parties prenantes au processus de formulation de l Agenda d Action-Pays (AAP) et la formulation du Programme

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

Les technologies des énergies renouvelables: solutions pour le développement rural. L expérience de la Banque Africaine de Développement

Les technologies des énergies renouvelables: solutions pour le développement rural. L expérience de la Banque Africaine de Développement Les technologies des énergies renouvelables: solutions pour le développement rural L expérience de la Banque Africaine de Développement Dr Nogoye THIAM Unité du Genre, Changement Climatique et Développement

Plus en détail

ARVALIS - Institut du végétal

ARVALIS - Institut du végétal Colloque Irrigation : 12/3/2015 Lycée agricole d Ondes (31) La fin des tarifs réglementés d électricité : Le nouveau contexte du marché de l'électricité ÉNERGIES : UN PROCESSUS DE DÉRÉGULATION LONG ET

Plus en détail

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org

AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org AGENCE DE DEVELOPPEMENT DES ENERGIES RENOUVELABLES AU TCHAD (ADER-TCHAD) www.ader-tchad.org Contexte général. Raisons du choix des EnR. Quelques images du Forum fondateur. Résolutions issues du Forum.

Plus en détail

Atelier Financement des énergies renouvelables pour l'électrification rurale

Atelier Financement des énergies renouvelables pour l'électrification rurale Atelier Financement des énergies renouvelables pour l'électrification rurale Dakar, 14-16 octobre 2014 Présentation : ASER, SENEGAL El hadji SYLLA, chef de Projet EnR 1 Contexte de l Electrification Rurale

Plus en détail

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles

Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne. Discussions actuelles Les énergies renouvelables et la transition énergétique en Allemagne Discussions actuelles Contrat de coalition 2013 Les priorités gouvernementales 2014-2017 Confirmation des objectifs ambitieux Confirmation

Plus en détail

DIVERSIFICATION DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 AVRIL 2012, LOME, TOGO

DIVERSIFICATION DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 AVRIL 2012, LOME, TOGO DIVERSIFICATION DES SOURCES D APPROVISIONNEMENT EN ELECTRICITE ATELIER DE REGULATION ERERA/WAGPA 24 26 AVRIL 2012, LOME, TOGO Prof Jorry M Mwenechanya 1 PLANNING DE PRODUCTION DU WAPP D ICI A 2021 8.2%

Plus en détail

ATELIER APPRECIATION

ATELIER APPRECIATION ATELIER APPRECIATION COMPTE-RENDU DE LA SESSION DU 22/03/2012: «SECTEUR SANTE» RAPPORTEUR : Dr. René PARE CTB, Agence belge de développement 1/7 POINTS DEBATTUS Les points suivants ont été débattus lors

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO RD Congo : Solutions durables pour l alimentation des populations et de l'industrie en électricité et pour l'implantation d'un marché africain de l'électricité par Docteur

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE UNION-DISCIPLINE-TRAVAIL LA SITUATION DE L INTEGRATION DU GENRE SUR LE PLAN INSTITUTIONNEL, POLITIQUE ET DE PROJET Introduction A l instar de tous les pays qui ont adhéré à

Plus en détail

Augmentation du taux d électricité en Afrique par l utilisation des énergies renouvelables

Augmentation du taux d électricité en Afrique par l utilisation des énergies renouvelables Augmentation du taux d électricité en Afrique par l utilisation des énergies renouvelables Par Jean Pierre BEYOKO LOKU, Secrétaire Permanent CNE/Ministère de l Energie/RDC Sommaire I. Introduction II.

Plus en détail

IDENTIFICATION DES BARRIÈRES A LA PARTICIPATION DES PME DANS LE SECTEUR DE L ELECTRIFICATION RURALE

IDENTIFICATION DES BARRIÈRES A LA PARTICIPATION DES PME DANS LE SECTEUR DE L ELECTRIFICATION RURALE IDENTIFICATION DES BARRIÈRES A LA PARTICIPATION DES PME DANS LE SECTEUR DE L ELECTRIFICATION RURALE P A R I S S I A K A F O N F A T A W O U O D I R E C T E U R P R O J E T I N V E S T L E C / A R S E L

Plus en détail

CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL

CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL The Africa Electrification Initiative (AEI) Workshop Maputo, Mozambique 9-12 Juin 2009 CONCESSION D ELECTRIFICATION RURALE AU SENEGAL «L Électricité Partout et pour Tous, pour un développement rural durable»

Plus en détail

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs

Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Conférence sur le plan solaire méditerranéen Paris, 22 novembre 2008 Plan Solaire Méditerranéen : Le financement de projets novateurs Etienne VIARD Directeur Département Méditerranée et Moyen Orient AFD,

Plus en détail

Fridolin NKUMBU ILUNGA, Directeur Provincial, Société Nationale d Electricité (S.N.EL sarl), République Démocratique du Congo(RDC).

Fridolin NKUMBU ILUNGA, Directeur Provincial, Société Nationale d Electricité (S.N.EL sarl), République Démocratique du Congo(RDC). Fridolin NKUMBU ILUNGA, Directeur Provincial, Société Nationale d Electricité (S.N.EL sarl), République Démocratique du Congo(RDC). PARTENARIATS AVEC LES EXPLOITANTS MINIERS, POUR REDUIRE LE DEFICIT ENERGETIQUE

Plus en détail

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité

Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Ouverture des marchés de l énergie et facturation de l électricité Collectivités : Préparez-vous aux nouvelles conditions d achat de votre électricité MERCREDI 5 NOVEMBRE 2014 - CLERMONT-FERRND 1 Février

Plus en détail

Promotion des investissements au Maroc

Promotion des investissements au Maroc Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 Document de travail n 08 Promotion des investissements au Maroc Mai 1996 L objet de la

Plus en détail

Séminaire «Le coût vérité de l énergie»

Séminaire «Le coût vérité de l énergie» Séminaire «Le coût vérité de l énergie» Réflexions d'un nouvel entrant sur le marché belge de la production d'électricité Christian Mavet Administrateur, MARCINELLE ENERGIE SA et Directeur Général, ENEL

Plus en détail

Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo

Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE LA SANTE PUBLIQUE Secrétariat Général PROGRAMME NATIONAL DES COMPTES NATIONAUX DE LA SANTE «PNCNS» Résultats des Comptes de la Santé 2012 en RD Congo Pr ELOKO

Plus en détail

Le Cameroun face au défi de l accès à l énergie électrique

Le Cameroun face au défi de l accès à l énergie électrique Le Cameroun face au défi de l accès à l énergie électrique Communication du Directeur Général D ENEO Cameroon S.A. à la 4è assise de l université du GICAM sur le thème: «L Entreprise Offensive» DOUALA

Plus en détail

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE REPUBLIQUE DE COTE D IVOIRE ----------------- ------------------ Union-Discipline-Travail FORUM FRANCO-AFRICAIN POUR UNE CROISSANCE PARTAGEE DISCOURS DE SEM ALASSANE OUATTARA

Plus en détail

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie

Cadre réglementaire régissant la production de l électricité à partir des énergies renouvelables et/ou des systèmes de cogénération en Algérie Commission de Régulation de l Electricité et du Gaz لجنة ضبط الكھرباء و الغاز Journée d information organisée par RENAC Berlin le 28 mai 2014 AHK (26 février 2013, Berlin Allemagne) Cadre réglementaire

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

SPL d Efficacité énergétique : OSER

SPL d Efficacité énergétique : OSER Rencontre franco-allemande «Transition énergétique» vs «Energievende» Stuttgart, 19-20 mars 2013 SPL d Efficacité énergétique : OSER Christian Labie, RAEE (Rhônalpénergie-Environnement) Lyon, France Deux

Plus en détail

Participation du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques au Liban 8-9 Mars 2010 Beyrouth

Participation du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques au Liban 8-9 Mars 2010 Beyrouth Participation du secteur privé dans les infrastructures hydrauliques au Liban 8-9 Mars 2010 Beyrouth «Offrir les meilleures garanties aux PPP» Morgan Mozas Chargé de projet développement durable Les Pré-requis

Plus en détail

POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES

POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES République du Sénégal Un peuple un but une foi POLITIQUE DES ENERGIES RENOUVELABLES février 2012 1 Introduction A l instar des autres pays du monde, le Sénégal s est engagé depuis quelques années dans

Plus en détail

Conférence Régionale de l Energie

Conférence Régionale de l Energie Conférence Régionale de l Energie 19/11/2014 En Guyane, la Transition Energétique est en marche GENERG- Groupement des Entreprises en Energies Renouvelables et Efficacité Energétique de Guyane www.generg.fr

Plus en détail

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR

2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR PRESENTATION 2 OBJECTIFS MAJEURS ( PERMETTRE LA REDUCTION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE A L ECHELLE REGIONALE ( FAVORISER LE DEVELOPPEMENT LOCAL BASE SUR L ECO-RESPONSABILITE Les actions soutenues

Plus en détail

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY

ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ECOWAS REGIONAL ELECTRICITY REGULATORY AUTHORITY ENERGIES RENOUVELABLES ET MARCHÉ DE L'ÉLECTRICITÉ DE LA CEDEAO: PERSPECTIVES DU CADRE RÉGLEMENTAIRE RÉGIONAL Plan 1) Textes et Principes de Base 2) Activités

Plus en détail

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005

Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Instruments d appui de l Union Européenne au secteur privé en Afrique Caraïbe et Pacifique et opportunités de partenariat 16 Février 2005 Conférences sur l Investissement Services Publics (eau et énergie)

Plus en détail

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays

Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Office National de l Electricité et de l Eau Potable (ONEE) Défis du secteur de l énergie électrique face aux besoins de développement du pays Novembre 2014 PARC DE PRODUCTION DIVERSIFIE Tiers nationaux

Plus en détail

Mini réseau hybride en Afrique Central. Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I

Mini réseau hybride en Afrique Central. Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I Mini réseau hybride en Afrique Central Joseph KENFACK ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE UNIVERSITE DE YAOUNDE I SOMMAIRE DONNEES SUR L AFRIQUE CENTRALE ENERGIE RENOUVELABLE EN AFRIQUE CENTRALE ETUDE

Plus en détail

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE CONFÉRENCE INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE L UFAI ESTHER STERN, CONSEILLÈRE INTERRÉGIONALE, GESTION DES FINANCES PUBLIQUES NATIONS

Plus en détail

Title of presentation

Title of presentation Title of presentation Guy-Robert LUKAMA, Administrateur délégué, Ashanti Goldfields Kilo (AGK),Ituri, République Démocratique du Congo Le projet Mongbwalu, un catalyseur d investissement à long terme en

Plus en détail

Organisé conjointement par la Banque Africaine de Développement et le Centre de Développement de l OCDE

Organisé conjointement par la Banque Africaine de Développement et le Centre de Développement de l OCDE Q U A T R I È M E F O R U M I N T E R N A T I O N A L SUR LES P E R S P E C T I V E S A F R I C A I N E S Organisé conjointement par la Banque Africaine de Développement et le Centre de Développement de

Plus en détail

La Première Conférence Panafricaine sur la Transformation et l Emergence du Continent

La Première Conférence Panafricaine sur la Transformation et l Emergence du Continent La Première Conférence Panafricaine sur la Transformation et l Emergence du Continent QUEL ENVIRONNEMENT DES AFFAIRES, QUEL ENCADREMENT REGLEMENTAIRE ET QUEL ENTREPRENARIAT NATIONAL A DEVELOPPER POUR ATTIRER

Plus en détail

Etat des lieux du cadre politique et juridique des énergies renouvelables au Cameroun, rapprochement avec la situation dans d autres pays

Etat des lieux du cadre politique et juridique des énergies renouvelables au Cameroun, rapprochement avec la situation dans d autres pays Etat des lieux du cadre politique et juridique des énergies renouvelables au Cameroun, rapprochement avec la situation dans d autres pays Constats, problématiques, hypothèses Principaux constats: Déficit

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Le développement de l énergie solaire au Liban

Le développement de l énergie solaire au Liban Le développement de l énergie solaire au Liban Rani Al Achkar Ministère de l Energie et de l Eau Centre Libanais pour la Conservation de l Énergie (LCEC) Colloque Solaire Thermodynamique 5 Juillet 2012

Plus en détail

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO

CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE FINANCEMENT DE LA GESTION DURABLE DES ECOSYSTEMES FORESTIERS DU BASSIN DU CONGO BURUNDI - CAMEROUN - CONGO - REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE - GABON GUINEE EQUATORIALE - REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO - RWANDA SAO-TOME & PRINCIPE - TCHAD CONFERENCE INTERNATIONALE SUR LES MECANISMES DE

Plus en détail

DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION

DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION DOMICILIATION ET PERENNISATION DES ACTIONS DE FORMATION Tunisie, 26 mars 2010 1 SOMMAIRE Introduction. Interconnexion électrique. Énergies Renouvelables: levier important de l ouverture des marchés de

Plus en détail

Aurélie CAMROUX Marc CLOUVEL

Aurélie CAMROUX Marc CLOUVEL LA CREATION D UN SIEGE SOCIAL Aurélie CAMROUX Marc CLOUVEL Experts comptables Commissaires aux comptes Blog AXIOME D.I.S. (actualité règlementaire secteur S.M.S.) http://flash.info.sms.over-blog.com 1

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques

Energies Renouvelables Au Sénégal. Evaluation et Résultats politiques Energies Renouvelables Au Sénégal Evaluation et Résultats politiques Monsieur Louis Seck, Sénégal Ancien ministre des Energies Renouvelables Lseck2@yahoo.fr FICHE D IDENTITE DU SENEGAL PLAN DE L EXPOSE

Plus en détail

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE

Introduction. Avantages comparatifs de l Algérie. Encouragement à l investissement. Nouvelles règles applicables aux IDE Introduction Avantages comparatifs de l Algérie Encouragement à l investissement Nouvelles règles applicables aux IDE Présentation de l A.N.D.I Créée dans le cadre des réformes de première génération engagées

Plus en détail

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie

La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT La stratégie des énergies renouvelables pour l autoconsommation dans le secteur de l industrie Les Energies Renouvelables

Plus en détail

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché»

«NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» «NON à la stratégie énergétique 2050 proposée OUI à plus d efficience et d économie du marché» Position de Swissmem en rapport avec la stratégie énergétique 2050 Hans Hess, président Swissmem Conférence

Plus en détail

PLAN DE PRESENTATION. Introduction. Etat des lieux du système énergétique en Afrique: Cas de l Afrique de l Ouest

PLAN DE PRESENTATION. Introduction. Etat des lieux du système énergétique en Afrique: Cas de l Afrique de l Ouest Conférence Partager le Savoir à travers la Méditerranée (7) E. HOUNGNINOU Tunis, le 18 Mai 2012 Introduction Etat des lieux du système énergétique en Afrique: Cas de l Afrique de l Ouest PLAN DE PRESENTATION

Plus en détail

Les activités du Ministère

Les activités du Ministère MINISTERRE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DE LA PROMOTION DES PME ---------------- Le Ministre Le Cabinet ---------------- REPUBLIQUE DE COTE D'IVOIRE ---------------- Union-Discipline-Travail Les activités

Plus en détail

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance

Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance CONEPT/RDC Droit à l Education Préscolaire et Financement Public de l Education de la Petite Enfance Rapport de l Enquête réalisée à Kinshasa Résumé des résultats et recommandations Avec l Appui de Juillet

Plus en détail

L AFD ET LE REDRESSEMENT DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ AU SÉNÉGAL

L AFD ET LE REDRESSEMENT DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ AU SÉNÉGAL L AFD ET LE REDRESSEMENT DU SECTEUR DE L ÉLECTRICITÉ AU SÉNÉGAL Vers une énergie durable Agent de la Senelec en intervention L ÉLECTRICITÉ, UN LEVIER POUR LA CROISSANCE ET LE DÉVELOPPEMENT DU SÉNÉGAL Le

Plus en détail

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable

Club Chaleur renouvelable. Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable Comité opérationnel énergies renouvelables 1 Club Chaleur renouvelable Les propositions pour le développement de la chaleur renouvelable ASSOCIATION DES MAITRES D OUVRAGE EN GEOTHERMIE AGEMO Préambule

Plus en détail

L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité

L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité L évolution de la gouvernance dans les ports espagnols, français et italiens : Unité et diversité Introduction «Corsetés par des règles de gouvernance surannées ( ) les ports français ont connu un déclin

Plus en détail

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité

ENERGIE. Ministère de l Energie. par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité République du Sénégal Un peuple Un but Une foi - - - - - - - - - - - Ministère de l Energie ENERGIE par Mr. Ibrahima NIANE Directeur de l Electricité Dakar, le 10 mars 2014 CONTEXTE Important retard d

Plus en détail

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS?

PREMIERE PARTIE POLITIQUE D INVESTISSEMENT SS? STRUCTURE DU CADRE DE POLITIQUE D INVESTISSEMENT DE LA CEDEAO Dr Jonathan A Aremu Consultant Marché commun d investissement de la CEDEAO Département du Secteur Privé Tel: 234-1-8033061476 E-mail: marketlinkconsults@yahoo.com

Plus en détail

Rapport de Synthèse Volet formation

Rapport de Synthèse Volet formation Rapport de Synthèse Volet formation Projet IMME Intégration des Marchés Maghrébins d Électricité Sibi Bonfils Objet et plan du Rapport Objet du rapport Faire une synthèse prospective des activités de formation

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016

Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 Note de synthèse du Projet du Budget Citoyen de l année 2016 L élaboration du Projet de Budget Citoyen au titre de l année 2016 s inscrit dans le cadre de la consécration des droits garantis par la Constitution

Plus en détail

Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz

Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz MENA Regional Conference on Infrastructure Reform and Regulation Amman, December 7-8, 2009 Les évolutions dans le secteur de l électricité et la distribution du gaz M.A. YACEF Commission de Régulation

Plus en détail

FORUM INTERNATIONAL DE L ELECTRICITE (FINELEC) DU 29 MARS AU 1 er AVRIL 2011. PALAIS DES CONGRES DE YAOUNDE, CAMEROUN.

FORUM INTERNATIONAL DE L ELECTRICITE (FINELEC) DU 29 MARS AU 1 er AVRIL 2011. PALAIS DES CONGRES DE YAOUNDE, CAMEROUN. FORUM INTERNATIONAL DE L ELECTRICITE (FINELEC) DU 29 MARS AU 1 er AVRIL 2011. PALAIS DES CONGRES DE YAOUNDE, CAMEROUN. LES RECOMMANDATIONS ISSUES DES ATELIERS Ateliers 1.1 Création d un cadre incitatif

Plus en détail

Tunis, 17 mai 2011. Imed THABET

Tunis, 17 mai 2011. Imed THABET PROGRAMME D APPUI A LA LIGNE DE CREDIT «AFD» POUR LA MAITRISE DE L ENERGIE Tunis, 17 mai 2011 Imed THABET Contenu de la présentation Contexte général Présentation du programme ALME Objectifs Composantes

Plus en détail

«Paquet climat / énergie»

«Paquet climat / énergie» «Paquet climat / énergie» Atelier de travail du Ministère de l Environnement 28 février 2008 Contexte Conclusions du Conseil européen de mars 2007 Réduire les émissions de gaz à effet de serre de 20% d

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

La mobilisation des ressources à l AFD

La mobilisation des ressources à l AFD 13/11/2013 La mobilisation des ressources à l AFD Soumana ALOU HAROUNA Sommaire 1 ) L AFD en quelques mots p. 4-5 Rôle Missions Champs géographique 2 ) L activité de l AFD... p. 7-9 Les niveaux d engagements

Plus en détail

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint

FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint Panzi Fondation : Assistant Program Manager FONDATION PANZI Gestionnaire de Programme Adjoint La Fondation Panzi RDC était créée en 2OO8 pour la gestion et la Coordination des projets qui vont au- delà

Plus en détail

Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc. Cadre proposé du CPS

Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc. Cadre proposé du CPS Cadre de Partenariat Stratégique 2014-2017 entre la Banque mondiale et le gouvernement du Maroc Cadre proposé du CPS Introduction Le Cadre de Partenariat Stratégique (CPS) définit les priorités de développement

Plus en détail

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR

QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR QUELLE PROTECTION SOCIALE POUR MADAGASCAR? SYSTÈMES DE PROTECTION SOCIALE ET DE SÉCURITÉ SOCIALE A MADAGASCAR Rencontre des experts en protection sociale à Madagascar 18 et 19 Août 2015 Hôtel COLBERT Antaninarenina

Plus en détail

Pour un modèle d affaires inclusif en Afrique subsaharienne : L exemple des énergies renouvelables

Pour un modèle d affaires inclusif en Afrique subsaharienne : L exemple des énergies renouvelables Pour un modèle d affaires inclusif en Afrique subsaharienne : L exemple des énergies renouvelables Face aux enjeux économiques, sociaux et environnementaux que présente la situation énergétique du continent

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

TYPES D ESPACES ET STATUTS FONCIERS DES ENSEMBLES DOMANIAUX

TYPES D ESPACES ET STATUTS FONCIERS DES ENSEMBLES DOMANIAUX Règles foncières liées à la GDT Contexte 60% de la population dépend de la terre pour vivre Une mise en culture de plus de 65% des terres arables Un déplacement du front arachidier vers les zones d élevages

Plus en détail

REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD)

REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) REDD+ et l économie verte en RDC vers la Stratégie Nationale du Développement Durable (SNDD) Par Gilbert KILOLA LUTSWAMBA Chef de Division Développement Durable Ministère de l Environnement, Conservation

Plus en détail

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative

Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Mécanisme de Déploiements pour le Développement Démocratique (DDD) Formulaire de demande d initiative Titre de l'initiative : Appui à la mise en œuvre du plan d action de la stratégie nationale de développement

Plus en détail

BASE DES DONNEES NATIONALE SUR L AIDE PRÉSENTATION DU MÉCANISME DE GESTION DE DONNÉES

BASE DES DONNEES NATIONALE SUR L AIDE PRÉSENTATION DU MÉCANISME DE GESTION DE DONNÉES BASE DES DONNEES NATIONALE SUR L AIDE PRÉSENTATION DU MÉCANISME DE GESTION DE DONNÉES F A I T E P A R: I S A O R A Z E F A N I A R O M A L A H Y S E C R É T A I R E T E C H N I Q U E P E R M A N E N T

Plus en détail

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal

Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Energie Durable pour Tous (SE4ALL) Agenda d Actions Sénégal Statut: Draft Ibrahima NIANE, Directeur de l Electricité WWW.ECREEE.ORG Présentation Générale et Situation Energétique du Sénégal Présentation

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie

Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Les défaillances des rapports entre l hôpital public et l assurance maladie Karim CHAYATA Maître-assistant Université de Sousse Introduction Cadre global des rapports entre l assurance maladie et l hôpital

Plus en détail

4ème Colloque sur la Finance et la Technologie Appliquée Portefeuille et Projets Financés par le Groupe Banque Mondiale en Haïti

4ème Colloque sur la Finance et la Technologie Appliquée Portefeuille et Projets Financés par le Groupe Banque Mondiale en Haïti 4ème Colloque sur la Finance et la Technologie Appliquée Portefeuille et Projets Financés par le Groupe Banque Mondiale en Haïti Port-au-Prince le 8 Avril, 2014 Rappel du Cadre Stratégique de l Assistance

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

Présentation France Hydro Electricité

Présentation France Hydro Electricité Présentation France Hydro Electricité Syndicat national de la petite hydroélectricité ADEME Bourgogne 3 ème rencontre de l'hydroélectricité en Bourgogne / Franche-Comté 1 Sommaire 1. Présentation de France

Plus en détail

West Africa Water Supply, Sanitation and Hygiene (USAID WA-WASH) Program

West Africa Water Supply, Sanitation and Hygiene (USAID WA-WASH) Program Présentation sur les Services Durables a l Echelle (Triple-S): une initiative d apprentissage pour l approvisionnement des services d eau potables permanent www.waterservicesthatlast.org July 2012, IRC

Plus en détail

Énergies solaire et éolienne au Royaume du Maroc. par Adil LARAKI Vice Président AMISOLE Responsable secteur «Solaire Thermique»

Énergies solaire et éolienne au Royaume du Maroc. par Adil LARAKI Vice Président AMISOLE Responsable secteur «Solaire Thermique» Énergies solaire et éolienne au Royaume du Maroc par Adil LARAKI Vice Président AMISOLE Responsable secteur «Solaire Thermique» SOMMAIRE QU EST EST-CE QUE L AMISOLE? L ENERGIE SOLAIRE PHOTOVOLTAÏQUE ENERGIE

Plus en détail

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012

10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 10 th World Telecommunication/ICT Indicators Meeting (WTIM-12) Bangkok, Thailand, 25-27 September 2012 Information document Document INF/9-F 31 August 2012 French SOURCE: TITLE: Autorité de régulation

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE

CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L ENERGIE, DES MINES, DE L EAU ET DE L ENVIRONNEMENT CONTRIBUTION DE LA VEILLE STRATEGIQUE A L ELABORATION DE LA POLITIQUE ENERGETIQUE Mohammed Taoufik Adyel Ministère de

Plus en détail

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN

RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN RÉPUBLIQUE DU BÉNIN ------------ PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE ----------- PLAN TIC - BÉNIN FEUILLE DE ROUTE POUR L ASSAINISSEMENT, LE REDRESSEMENT ET LA DYNAMISATION DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS ET

Plus en détail