La Relève. Février Formation & main-d oeuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La Relève. Février 2009. Formation & main-d oeuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques"

Transcription

1 La Relève Février 2009 Formation & main-d oeuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques

2 Les diplômés et stagiaires des cégeps en 2009 Dans ce numéro de La Relève, Pharmabio Développement présente le nombre de diplômés pour l année 2009 pour certains programmes pertinents à l industrie pharmaceutique et des biotechnologies 1. Dans un premier temps, nous dressons un portrait général des diplômés ainsi qu une description de l évolution du nombre de diplômés entre 2006 et Afin de nous faire une idée du nombre d étu - diants qui réussissent leurs études en dedans de 3 ans, le temps requis pour compléter un DEC technique, nous développons une mesure de persévérance des cohortes, ou mieux, un taux de réussite, calculée comme le ratio du nombre de diplômés d une année X sur le nombre d inscriptions 3 ans plus tôt (X-3). Cette mesure est en fait, l opposé du taux de décrochage au cégep. Dans un 2 e volet, nous présentons le détail de la répartition des finissants par programme et par cégep. De manière générale, les finissants des cégeps qui sont tenus de faire un stage dans le cadre de leur programme d études le font au mois de mai, une fois tous les cours complétés. Cependant, les étudiants inscrits au programme alternance travail-études (ATE) poursuivent un stage à la deuxième année et un autre à la fin de la quatrième. Nous indiquons le nombre des stagiaires participant au programme ATE par cégep, lorsque cette information est accessible. 1 Les chiffres mentionnés sont en fait les prévisions que les maisons d enseignement nous ont communiquées. Il se peut qu il y ait une légère variation entre les estimations fournies et le nombre réel de diplômés. Pharmabio Développement remercie tout le personnel des cégeps qui nous a fourni généreusement ces données. Une mention spéciale à Mme Lucie Brouillette du collège Ahuntsic pour ses commentaires avisés. 3

3 A. Portrait général Le tableau ci-dessous fournit le portrait global des DECs pertinents aux industries des produits pharmaceutiques et des biotechnologies 2 : Nom du programme Nombre d établisements Total diplômés DEC en Techniques de génie chimique DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) DEC en Techniques de laboratoire (chimie analytique) DEC en Techniques de procédés chimiques DEC en Techniques de santé animale DEC en Technologie d'analyses biomédicales Sans surprise, compte tenu de la pénurie du personnel médical dans le système de santé, le DEC en Technologie d'analyses biomédicales remporte la palme d or, en ce qui a trait au nombre total de finissants par programme. Le DEC en Techniques de laboratoire, option biotechnologies, quant à lui, obtient le 3 e meilleur résultat au chapitre du nombre de diplômés, après le DEC en Techniques de santé animale, qui, lui, est 2 e après les analyses biomédicales. Par ailleurs, les deux formations sont offertes par à peu près le même nombre d établissements. Les deux formations directement reliées au domaine de la santé, tant animale qu humaine, représentent ensemble près de 73 % du total des diplômés pour l année En effet, le nombre de diplômés du DEC en Techniques de santé animale combiné au DEC en Technologie d'analyses biomédicales s élève à 496 sur un total de Nous avons omis volontairement les finissants du DEC technique en soins infirmiers. En effet, Pharmabio Développement, à travers ses contacts avec les cégeps, a pu constater que les finissants de ce programme sont embauchés en milieu hospitalier, sans passer par le service de placement; et ce, avant même d avoir complété leur programme. 4

4 Le DEC en Techniques de génie chimique se montre assez avare de diplômés : seulement neuf pour toute la province. De plus, deux établissements seulement offrent cette formation au Québec. Les données sur les admissions compilées par le SRACQ et le SRAM montrent d ailleurs qu il s agit du programme qui draine le moins d inscriptions 3. On remarque dans la même foulée que les trois DECs reliés à la chimie sont ceux qui diplôment le moins d étudiants. Le paragraphe suivant décrit l évolution du nombre de diplômés de 2006 à Évolution du nombre de diplômés de 2006 à 2009 Le graphique ci-après décrit l évolution du nombre de diplômés de 2006 à 2009 pour les 5 programmes mentionnés ci-dessus, le DEC en Techniques de procédés chimiques étant exclu faute de données. Source : Pharmabio Développement 3 SRAM : service régional d admission du Montréal métropolitain ; SRACQ : service régional d'admission au collégial de Québec. 5

5 La technique qui forme le plus de technologistes est sans conteste le DEC en Technologie d analyses biomédicales : chaque année, de 2006 à 2009, les technologistes en analyses biomédicales sont les plus nombreux finissants. Pour ce qui est du DEC en Techniques de génie chi - mique, le nombre de finissants est variable d une année à l autre au cours de la période 2006 à 2009; aucune tendance ne se dégage. Pour la formation en Techniques de laboratoire, on observe une diminution du nombre de diplômés : de moins en moins d étudiants finissent en chimie analytique entre 2006 et Par ailleurs, en biotechnologies, on s attend à avoir moins de diplômés cette année qu en 2008, l année record (environ 135 diplômés). Hormis cette année-là, le nombre moyen de diplômés en biotechnologies tourne autour de cent étudiants. Des professeures du cégep de St-Hyacinthe étaient venues prêter main forte à Pharmabio Développement lors du festival Eurêka 6

6 De 2006 à 2009, l augmentation relative de nouveaux techniciens en santé animale est la plus élevée de toutes les disciplines : les cégeps ont formé 148 nouveaux techniciens de plus au terme de cette période, ce qui représente un gain de % 4. Un triple constat ressort de ce graphique illustrant la période : 1. le nombre de finissants est en hausse pour deux programmes, à savoir : Technologie d analyses biomédicales et Techniques de santé animale. 2. le nombre de finissants en Techniques de laboratoires option chimie analytique tend à baisser à travers le temps. Le nombre de techniciens de laboratoire spécialisés en biotechnologies est en baisse de 2008 à Hormis le pic en 2008, le nombre de diplômés en biotechnologies reste stable au cours de la période. 3. peu d étudiants sont diplômés en Techniques de génie chimique chaque année. Le taux de réussite en 3 ans des cohortes de 2006 à 2009 Le décrochage scolaire est un problème bien connu au Québec et fait l objet de plusieurs tribunes, surtout au niveau du secondaire. Nous avons pensé voir ce qu il en est au niveau du cégep, pour les programmes retenus. Grâce aux données à notre disposition sur le nombre de diplômés, recueillies directement auprès des cégeps, d une part, et les données du SRAM et du SRACQ sur les admissions aux programmes, d autre part, nous avons calculé un indice du taux de réussite comme étant le ratio des deux valeurs. Ce ratio est en fait le complément du taux de décrochage. Étant donné que les programmes techniques ont une durée de 3 ans, notre approche consiste à observer le nombre d inscriptions aux différents programmes et le nombre d étudiants diplômés 3 ans plus tard. Cette mesure, quoiqu imparfaite, nous permet de nous faire une idée, au moins partiellement, sur la 4 Nos résultats n incluent pas les collèges privés Laflèche et de Trois-Rivières. 7

7 persévérance des étudiants au cégep et sur le taux de réussite 5. En termes pratiques, nous considérons que les étudiants inscrits ou admissibles à un programme particulier à l automne 2003, par exemple, constituent la cohorte qui serait diplômée en Le graphique ci-après résume nos résultats 6 : Source : Pharmabio Développement, SRACQ et SRAM 5 Le SRACQ fournit sur son site Internet les demandes admissibles à l automne; tandis que le SRAM nous a fourni le nombre d étudiants effectivement inscrits à l automne (qui ont suivi au moins un cours en première session). Nous faisons l hypothèse que le nombre des demandes admissibles est plus proche des inscriptions, que le nombre total de demandes d admission. Nous avons validé notre hypothèse auprès d un responsable des statistiques au SRACQ. 6 Les données pour le DEC en Techniques de laboratoire ne fournissent pas le détail pour les deux options. C est pourquoi le graphique ne fournit pas non plus cette information. 8

8 1. Les étudiants inscrits en Technologie d analyses biomédicales sont les plus sujets à compléter leur programme dans un délai de 3 ans. Une interprétation alternative consiste à dire que le taux de décrochage des étudiants en analyses biomédicales est le plus faible de tous les étu - diants inscrits dans ces différents programmes. On observe en effet un taux de réussite qui varie entre 58 et 67 % de 2006 à Ils sont suivis des futurs techniciens en santé animale et des techniciens de laboratoire, toutes options confondues. On voit en fait que les taux de réussite de ces catégories sont très proches en 2009 : % pour les techniciens en santé animale, contre % pour les techniciens de laboratoire. Si le taux de réussite de ces derniers est resté relativement stable au cours de la période , celui des techniciens en santé animale est passé de 24 à %. Comme le nombre d admissions à ce programme est resté stable, ce dernier résultat s explique par l augmentation du nombre de diplômés. En d autres mots, les étudiants inscrits en santé animale décrochent de moins en moins du programme. 9

9 3. On observe une amélioration au cours de la période du taux de réussite des programmes reliés à la santé; sans doute que les débouchés dans le secteur de la santé, ainsi que dans le secteur pharmaceutique y sont pour quelque chose. 4. Le taux de réussite des étudiants inscrits au programme de génie chimique oscille en dents de scie : il passe de 27 % en 2007 pour atteindre un sommet de 60 % en On s'attend à ce qu il baisse en 2009 au niveau de Il faut noter qu'il s'agit aussi du programme qui draine le moins de jeunes et qui n'est offert que par deux établissements. On peut donc penser qu il y a des étudiants qui lâchent ce programme le long du parcours pour d autres formations, éventuellement (vu qu habituellement peu d étudiants s inscrivent et diplôment de ce programme, une varia tion d inscriptions ou de diplômés d une année à l autre se reflète fortement au travers de notre statistique). Par ailleurs, les données brutes sur les admissions de 2003 à 2006 indiquent : M. Vania Atudorei, professeur au Cégep Gérald-Godin 10

10 1. une augmentation pour le DEC en Technologies d analyses biomédicales et en techniques de génie chimique; 2. une diminution pour le DEC en Techniques de laboratoire; 3. un statu quo pour le DEC en Techniques de santé animale. Dans la section suivante, nous présentons, pour chaque programme de DEC, le nombre total d étu - diants diplômés pour l ensemble des cégeps du Québec pour

11 B. Répartition des finissants par programme et par cégep pour 2009 DEC en Techniques de génie chimique : Maisons d enseignements Diplômés 1. Cégep de Jonquière 7 2. Cégep de Lévis-Lauzon 2 Total 9 Poursuivant leur DEC en Techniques de génie chimique en alternance travail-études (ATE), les sept finalistes du Cégep de Jonquière devront faire un stage l été. Ce stage sera le second après celui effectué pendant leur 2 e année d études. Mme Francine Gendron, directrice générale, lors d'un évènement de promotion des carrières à Baie-Comeau 12

12 DEC en Techniques de laboratoire : Maisons d enseignements Biotechnologies Chimie analytique Diplômés Diplômés 1. Cégep de Jonquière 6 2. Cégep de Lévis-Lauzon Cégep de l Outaouais 8 4. Cégep de Sherbrooke Cégep de Saint-Hyacinthe Collège Ahuntsic Collège Dawson Collège de Valleyfield 7 9. Collège Shawinigan 5 9 Total Des six futurs diplômés du Cégep de Jonquière, cinq sont au programme ATE et doivent ainsi effectuer un 2 e stage. Les sept étudiants de 2 e année au même programme sont à la recherche de lieux de stage. En 2009, le cégep Lévis-Lauzon de Québec vient largement en tête, en ce qui a trait au nombre de diplômés dans l option biotechnologies. Le cégep Lévis-Lauzon est véritablement une pépinière pour les entreprises qui recherchent des techniciens formés en biotechnologies; ce cégep produira à lui seul plus du tiers des diplômés cette année. Il prévoit avoir 100 étudiants prêts à effectuer des stages en entreprise. Par contre en chimie analytique, sept étudiants seulement sortiront de ses rangs à titre de diplômés. 13

13 À l'été 2009, le collège Ahuntsic aura à placer 29 étudiants en biotechnologies et 15 en chimie analytique dans le cadre du programme ATE (1 er et 2 e stages confondus). Le cégep de Jonquière et le collège de Valleyfield sont les établissements qui verront le moins de diplômés sortir de leurs rangs en Techniques de laboratoire. En effet, on s attend à ne diplômer que six étudiants en chimie analytique à Jonquière et sept à Valleyfield dans le cheminement en ATE. C est le seul collège au Québec à offrir à la fois les deux spécialisations des Techniques de laboratoire et les Technologies d analyses biomédicales. En mai 2009, voici le nombre d étudiants à la recherche de stages au collège Shawinigan : cinq en biotechnologies, neuf en chimie analytique et 19 en analyses biomédicales. Ceci traduit certainement les efforts à fournir pour attirer les jeunes vers les sciences de la vie. Quelques particularités au collège Shawinigan : il est le seul au Québec qui offre le tronc commun aux deux spécialités des Techniques de laboratoire durant la 1 ère année; ensuite, le groupe se scinde en deux vers les deux spécia - lités. Les étudiants qui se spécialisent en chimie analytique ont la possibilité de faire un chemi - nement en ATE. Des étudiantes du cégep Ahuntsic qui sensibilisent les plus jeunes aux sciences de la vie 14

14 DEC en Techniques de procédés chimiques Maisons d enseignements Diplômés Cégep de Maisonneuve 30 Les 30 finissants au DEC en Techniques de procédés chimiques forment deux cohortes d étudiants qui gradueront respectivement en mai et août Outre ces derniers, le Cégep de Maisonneuve compte diplômer quelques étudiants qui suivent deux programmes d attestation d études collégiales (AEC), à savoir : entre 28 et 35 étudiants à l AEC en Conduite de procédés biologiques et chimiques en discontinu, formant 2 cohortes dont une terminera en août et l'autre en novembre 2009 ; 6 cohortes d'environ 15 étudiants à l AEC en Techniques de procédés chimiques qui finiront respectivement leur programme en février, mars, juin, août, septembre et novembre

15 DEC en Techniques de santé animale Maisons d enseignements Diplômés 1. Cégep de La Pocatière Cégep de Sherbrooke Cégep de St-Félicien Cégep de St-Hyacinthe Cégep Lionel-Groulx 40 Total étudiants du cégep de St-Hyacinthe sont prêts à être accueillis en milieu de stage en alternance travailétudes (ATE) cet été : de ce total, 56 sont des étudiants de 1 ère année, et le reste est en 2 e. En plus de ses 40 finissants, le collège Lionel-Groux aura à placer 20 étudiants en stage cet été, dans le cadre du programme ATE. 16

16 DEC en Technologie d analyses biomédicales Maisons d enseignements Diplômés Cégep de Chicoutimi 35 Cégep de Rimouski 11 Cégep de Rosemont 36 Cégep de Sainte-Foy 42 Cégep de Saint-Jérôme 25 Cégep de Sherbrooke 28 Cégep de St-Hyacinthe 30 Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu 23 Collège Dawson 16 Collège Shawinigan 24 Total 270 Suite à des accords avec le milieu hospitalier, les cégeps contactés nous ont informés que leurs étudiants sont tenus de faire un stage de 22 semaines à leur 3 e année, en milieu hospitalier. Ce stage débute généralement au mois de novembre. Il s agit d ailleurs d une exigence pour être membre de l Ordre professionnel des technologistes médicaux du Québec (OPTMQ). 17

17 Si le cégep Gérald-Godin n a pas encore de diplômés au DEC en Technologie de la production pharmaceutique, dont la 1 ère cohorte a démarré à l automne 2008, il comptera néanmoins un nombre record de diplômés prévu pour deux AECs en Il s agit : 1. AEC Conduite de procédés de production pharmaceutique : 275 diplômés; 2. AEC Perfectionnement de production pharmaceutique : 175 diplômés. 18

18 Annexe : la liste des programmes par cégeps (classées par région administrative) et des personnes contact Nom de l'établissement Programmes de formation Bas-Saint-Laurent Cégep de La Pocatière DEC en Santé animale M. Julien Dionne, poste: 2347 (418) Cégep de Rimouski DEC en Technologie d'analyses biomédicales Mme Lucie Dubé, poste 2483 (418) Service de placement : Mme Louise Albert, poste 2183 Capitale-Nationale Cégep de Sainte-Foy DEC en Technologie d'analyses biomédicales Mme Nancy Bergeron, poste 6750 (418)

19 Nom de l'établissement Programmes de formation Chaudière/Appalaches Cégep de Lévis-Lauzon DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) M. Francois D Allaire, poste 3546 (418) DEC en Techniques de laboratoire (chimie analytique) Mme Anne Fleury, poste 3561 DEC en Techniques de génie chimique Mme Anne Fleury, poste

20 Nom de l'établissement Programmes de formation Estrie Cégep de Sherbrooke DEC en Technologie d'analyses biomédicales Mme Véronique Durand, poste 6198 (819) DEC en Techniques de santé animale Mme Karine Aubé, poste 288 DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) M. Jean-Philippe Gaulin, poste 6650 Laurentides Cégep de Saint-Jérôme DEC en Technologie d'analyses biomédicales Mme Dominike Gascon, poste 234 (450)

21 Nom de l'établissement Programmes de formation Cégep Lionel-Groulx DEC en Techniques de santé animale M. Yovan Morin, poste 789 (450) M. Serge Nadeau, Coordonnateur des stages, poste 2250 Mauricie Collège Shawinigan DEC en Technologie d'analyses biomédicales Mme Michèle Bernier, poste 2294 (819) DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) Mme Michèle Bernier, poste 2294 DEC en Techniques de laboratoire (chimie analytique) M. Carl Pedneault, poste 2292 Service de placement : J.-F. Chandonnet, poste

22 Nom de l'établissement Programmes de formation Montérégie Cégep de St-Hyacinthe DEC en Technologie d'analyses biomédicales M. Jean Beaulieu, poste 317 (450) DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) M. Antoine Campo-Peloquin, poste 415 DEC en Techniques de santé animale Mme Dominique Poirier, poste 539 Cégep de Valleyfield DEC en Techniques de laboratoire (chimie analytique) Mme Marie-Josée Fortin, poste 209 (450) Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu DEC en Technologie d'analyses biomédicales Service de placement : Mme Jocelyne Bouffard, poste 2561 (450)

23 Nom de l'établissement Programmes de formation Montréal Cégep d'ahuntsic DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) Mme Lucie Brouillette, poste 2356 (514) DEC en techniques de laboratoire (chimie analytique) Service de placement : M. Jean-Pierre Hébert, poste 2646 Collège Dawson DEC en Technologie d'analyses biomédicales Mme Karen Gabriele, poste 1520 (514) DEC en techniques de laboratoire (chimie analytique) M. Henry Khouri, poste

24 Nom de l'établissement Programmes de formation Cégep Gérald-Godin DEC en Technologie de la production pharmaceutique (514) AEC Conduite de procédés de production pharmaceutique AEC Perfectionnement de production pharmaceutique Mme Marjolaine Lefebvre, poste 281 Service de placement : Mme Nadine Desmeules, poste 286 Cégep de Maisonneuve DEC en Techniques de procédés chimiques Mme Christiane Deschênes, poste 4780 (514) AEC Tech en procédés biologiques et chimiques M. Sylvain Leclerc, poste 6243 Service de placement : Mme Catherine Gagnon, poste

25 Nom de l'établissement Programmes de formation Cégep de Rosemont DEC en Technologie d'analyses biomédicales (514) Service de placement : Mme Mélanie Gratton, poste 340 Outaouais Cégep de l'outaouais DEC en Techniques de laboratoire (biotechnologies) Mme Françoise Cossette, poste 2386 (819) Saguenay/Lac Saint-Jean Cégep de Chicoutimi DEC en Technologie d'analyses biomédicales Service de placement : Mme Claudia Tremblay poste 493 (418)

26 Nom de l'établissement Programmes de formation Cégep de Jonquière DEC en Techniques de laboratoire (chimie analytique) M. Alain Tremblay, poste 7136 (418) DEC en Techniques de génie chimique M. Alain Tremblay, poste 7136 Mme Ursule Lessard, responsable ATE, ext 294 Cégep de St-Félicien DEC en Techniques de santé animale M. Gildas Haméon, poste 325 (418)

27 LA RELÈVE la revue de l emploi et la formation de l industrie Des produits pharmaceutiques et biotechnologiques Cette publication est réalisée par PHARMABIO DÉVELOPPEMENT, le Comité sectoriel de main-d œuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques du Québec, une corporation sans but lucratif qui regroupe des représentants des entreprises, des travailleurs, des associations du secteur et des organismes gouvernementaux. L'équipe: Coordination : Francine Gendron, directrice générale Analyse et rédaction : Jean-Marc Kilolo, chargé de projet veille sectorielle Promotion des carrières : Alix Molinier, chargée de projet Martine Boucher, adjointe à la direction Correction : Diane Poupart PHARMABIO DÉVELOPPEMENT 500, boulevard Saint-Martin Ouest, Bureau 340 Laval (Québec) H7M 3Y2 Téléphone : (450) Télécopieur : (450) Courrier électronique : Pharmabio Développement 2008 ISSN Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Québec, 2008 Dépôt légal : Bibliothèque nationale du Canada, 2008

28 500, boulevard Saint-Martin Ouest, Bureau 340, Laval (Québec) H7M 3Y2 Téléphone: (450) Télécopieur: (450)

Avril 2011. Formation & main-d œuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques

Avril 2011. Formation & main-d œuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques Avril 211 Formation & main-d œuvre des industries des produits pharmaceutiques et biotechnologiques Les diplômés des cégeps et des universités en 21 Pharmabio Développement est le comité sectoriel de la

Plus en détail

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance

Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Quelques données statistiques sur la clientèle adulte au Cégep@distance Cégep@distance Septembre 2006 Recherche et rédaction : Lyne Forcier, Diane Laberge Table des matières Introduction... 5 La méthodologie...

Plus en détail

Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-hygienedentaire

Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-hygienedentaire Des sites à consulter en : TECHNIQUES BIOLOGIQUES Inforoute FPT Programmes http://www.ifpt.org SANTÉ HUMAINE ET ANIMALE Techniques de prothèses dentaires Collège Edouard-Montpetit http://www.cegepmontpetit.ca/campus-de-longueuil/programmesofferts/sante/110a0

Plus en détail

CONDITIONS D OBTENTION DU «D.E.S.»

CONDITIONS D OBTENTION DU «D.E.S.» 1 CONDITIONS D OBTENTION DU «D.E.S.» DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES Accumuler 54 unités de 4 e et 5 e secondaires dont 20 unités reconnues de 5 e secondaire. Les matières suivantes sont obligatoires: Français

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS

LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS Annexe 002 - Page 1 de 6 LE FINANCEMENT DE L EFFECTIF DES ÉTABLISSEMENTS PRIVÉS AGRÉÉS AUX FINS DE SUBVENTIONS 1 La présente annexe précise les modalités générales de financement des établissements privés

Plus en détail

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire. Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec Mai 2013 Sous la coordination de : Julie Auclair Avec la collaboration

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

MODALITÉS GÉNÉRALES DE FINANCEMENT DES AEC ET DE LA FORMATION À TEMPS PARTIEL OFFERTS À LA FORMATION CONTINUE ET EN COURS D ÉTÉ

MODALITÉS GÉNÉRALES DE FINANCEMENT DES AEC ET DE LA FORMATION À TEMPS PARTIEL OFFERTS À LA FORMATION CONTINUE ET EN COURS D ÉTÉ Annexe C002 - Page 1 de 6 MODALITÉS GÉNÉRALES DE FINANCEMENT DES AEC ET DE LA FORMATION À TEMPS PARTIEL OFFERTS À LA FORMATION CONTINUE ET EN COURS D ÉTÉ 1 Cette annexe explique les modalités générales

Plus en détail

LA ROBOTIQUE Formations et professions

LA ROBOTIQUE Formations et professions LA ROBOTIQUE Formations et s Ce document contient une panoplie d informations sur les formations et s du domaine de la. Ttes listes sont non exhaustives. Ce document doit servir à des fins d exploration

Plus en détail

1 dans le secteur professionnel administratio n, commerce et informatique:

1 dans le secteur professionnel administratio n, commerce et informatique: c. C-26, r. 2 Règlement sur les diplômes délivrés par les établissements d enseignement désignés qui donnent droit aux permis et aux certificats de spécialistes des ordres professionnels (extraits) Code

Plus en détail

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire?

Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Colloque de l Aide financière aux études, 14 novembre 2006 Si la tendance se maintient, quelle sera l évolution des clientèles de la formation professionnelle, du collégial et de l universitaire? Claudine

Plus en détail

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS

CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Communiqué CAMPUS SANTÉ OUTAOUAIS : UNE SYNERGIE REMARQUABLE POUR PRENDRE SOIN DE LA SANTÉ DE L OUTAOUAIS Gatineau, le 14 septembre 2009. Campus santé Outaouais, le consortium créé en juin 2008 et dont

Plus en détail

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec

Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Portrait de l établissement et du retrait de l agriculture au Québec Section Formation et perfectionnement Avril 2004 Note : Le présent document est tiré du Portrait de l établissement et du retrait de

Plus en détail

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173)

Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Ingénieurs et concepteurs en logiciel (CNP 2173) Description de la profession Les ingénieurs et les concepteurs en logiciel sont regroupés sous le code 2173 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Plan stratégique 2004-2007

Plan stratégique 2004-2007 Plan stratégique 2004-2007 Mot du directeur général Au cours des dernières années, plusieurs travaux importants et consultations tant à l interne qu à l externe ont conduit le Collège à l adoption de nombreux

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE

OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE COORDINATION Marie-France Martin Économiste métropolitain, Emploi-Québec RÉDACTION Marie-France Martin Économiste métropolitain,

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ...

Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ... Le SRACQ en bref 1. LE SRACQ... 2 2. L HISTORIQUE... 2 3. LE PERSONNEL... 3 3.1 LES ADRESSES DE COURRIELS UTILES... 3 4. LE TERRITOIRE DU SRACQ... 4 5. LES DIFFÉRENTS COMITÉS... 5 6. LES POLITIQUES ADOPTÉES

Plus en détail

Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats

Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats Nous bâtissons une nation de diplômés Passeport pour ma réussite Canada Aperçu des résultats Printemps 2011 PASSEPORT POUR MA RÉUSSITE RÉSULTATS DE FIN D ANNÉE DU PROGRAMME : 2009-2010 Passeport pour ma

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

Guide de l employeur

Guide de l employeur L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES un partenariat entre les employeurs et le Cégep Guide de l employeur Planifiez votre relève, embauchez un stagiaire! Guide de l employeur Service de recherche et de développement

Plus en détail

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières

RÈGLEMENT NUMÉRO 3. Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants. Table des matières RÈGLEMENT NUMÉRO 3 Admission, sélection et inscription des étudiantes et étudiants Table des matières Table des matières... 1 Article 1 - Champ d application... 2 Article 2 - Définitions... 2 Article 3

Plus en détail

Laurentides. Portrait régional

Laurentides. Portrait régional Laurentides Portrait régional Été 2013 2 Table des matières Occupation du territoire p. 4 Démographie p. 5 Conditions de vie p. 6 Structure économique p. 7 Secteur des entreprises p. 8 Économie p. 9 Dernières

Plus en détail

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans

Taux de décrochage (ou sorties sans diplôme) et taux de diplomation après sept ans Indicateurs de persévérance scolaire au secondaire Taux de décrochage (ou sorties ) et taux de diplomation après sept ans Le Saguenay Lac-Saint-Jean, le réseau public québécois et l ensemble du Québec

Plus en détail

Règlement sur les droits de scolarité et de toute nature exigibles des étudiants du Cégep régional de Lanaudière

Règlement sur les droits de scolarité et de toute nature exigibles des étudiants du Cégep régional de Lanaudière TITRE : Règlement sur les droits de scolarité et de toute nature exigibles des étudiants du Cégep régional de Lanaudière NO : 5 Adoption par le conseil d administration : Résolution : CARL-981207-08 Date

Plus en détail

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE

sociodémographique Coup d œil INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme DÉMOGRAPHIE DÉMOGRAPHIE INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Coup d œil sociodémographique Avril 2013 Numéro 25 Les naissances au Québec en 2012 : un peu moins de 1,7 enfant par femme par Chantal Girard L année 2012

Plus en détail

Guide des cours d été 2015

Guide des cours d été 2015 Guide des cours d été 2015 PARTIE I : MODALITÉS D INSCRIPTION Le Guide des cours d été partie II sera disponible sur Omnivox dès la première journée des cours. Vous êtes lié par les procédures et les politiques

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014

BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 BULLETIN SUR LE MARCHÉ DU TRAVAIL RÉGION MÉTROPOLITAINE DE RECENSEMENT DE MONTRÉAL 1 2014 ANALYSE DES GRANDS INDICATEURS DU MARCHÉ DU TRAVAIL L emploi Le taux d emploi des personnes âgées de 15 à 64 ans

Plus en détail

CURRICULUM VITAE Bernard DIONNE

CURRICULUM VITAE Bernard DIONNE CURRICULUM VITAE Bernard DIONNE Renseignements personnels Nom Adresse DIONNE, Bernard 1435 Louvain Est, apt. 4, Montréal, Qc, H2M 2R3 Téléphone Rés.: 514.387.8141 Courriel Site Internet pourreussir@videotron.ca

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

ENQUÊTE SUR LES BESOINS DE MAIN-D ŒUVRE EN OPTIQUE/PHOTONIQUE AU QUÉBEC MAI 2001

ENQUÊTE SUR LES BESOINS DE MAIN-D ŒUVRE EN OPTIQUE/PHOTONIQUE AU QUÉBEC MAI 2001 ENQUÊTE SUR LES BESOINS DE MAIN-D ŒUVRE EN OPTIQUE/PHOTONIQUE AU QUÉBEC MAI 2001 Sondage réalisé en mars 2001 et intégrant des données mises à jour en mai 2001 Responsabilité et coordination de l étude

Plus en détail

Règlement du concours «Vis ta passion»

Règlement du concours «Vis ta passion» Règlement du concours «Vis ta passion» Sous réserve des lois applicables au Québec, le présent règlement régit tous les aspects du concours «Vis ta passion» et lie les parties, soit l Ordre des CPA du

Plus en détail

Bilan de la destination des finissants 2013-2014

Bilan de la destination des finissants 2013-2014 Service d orientation scolaire et professionnelle École secondaire Mont-Royal Bilan de la destination des finissants 2013-2014 École secondaire Mont-Royal Pour l année scolaire 2013-2014, il y avait 131

Plus en détail

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW

GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Attestation d études collégiales (AEC) GESTION DES SERVICES DE GARDE - LCA.AW Formation de perfectionnement - Temps partiel Gestion des services de garde LCA.AW Type de sanction : Titre du programme :

Plus en détail

Programmeurs et développeurs en médias interactifs (CNP 2174)

Programmeurs et développeurs en médias interactifs (CNP 2174) Programmeurs et développeurs en médias interactifs (CNP 2174) Description de la profession Les programmeurs et développeurs en médias interactifs sont regroupés sous le code 2174 de la Classification nationale

Plus en détail

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE Le service d orientation Qu est-ce que l orientation? L objectif d une démarche d orientation consiste à permettre à l élève de découvrir, de confirmer ou de préciser ses intérêts, ses goûts et aptitudes,

Plus en détail

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES CÉGEP DE SAINT-HYACINTHE L ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Pour les employeurs et les stagiaires Gestion de commerces Techniques de l informatique Gestion de réseaux informatiques Techniques de l informatique

Plus en détail

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final

Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final 2010 Partage et échange d expertises et de services : Techniques de tourisme et gestion touristique Rapport narratif final Un projet du Cégep de Matane en collaboration avec le Campus Saint Jean de l Université

Plus en détail

Tout pour se préparer aux études collégiales. l énergie. dans mes. études

Tout pour se préparer aux études collégiales. l énergie. dans mes. études Tout pour se préparer aux études collégiales De l énergie dans mes études Cette brochure a été préparée par le SRAM et le SRASL avec la précieuse collaboration de conseillers d orientation et de professionnels

Plus en détail

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES GUIDE DE L ÉTUDIANTE OU DE L ÉTUDIANT ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES Une stratégie éducative L alternance travail-études (ATE) est une stratégie éducative comportant des sessions où

Plus en détail

L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE Soirée d information à l intention des parents des élèves de 5 e secondaire 2 décembre 2014 CONDITIONS D OBTENTION DU D.E.S. Accumuler 54 unités de

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Profil TIC des étudiants et InukTIC Résultats d un sondage administré en janvier 2011 - Sommaire

Profil TIC des étudiants et InukTIC Résultats d un sondage administré en janvier 2011 - Sommaire Profil TIC des étudiants et InukTIC Résultats d un sondage administré en janvier 2011 - Sommaire Partie 1 : Connaissance et pertinence du Profil TIC Partie 2 : Implantation du Profil TIC des étudiants

Plus en détail

secteur des technologies de l information et des communications

secteur des technologies de l information et des communications DOCUMENT SYNTHÈSE Offre de formation et adéquation formation-emploi secteur des technologies de l information et des communications page 2 conseil emploi métropole Constats et faits saillants L offre de

Plus en détail

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K

TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Attestation d études collégiales (AEC) TECHNIQUES D ÉDUCATION À L ENFANCE JEE.0K Formation en classe traditionnelle à temps plein de jour Techniques d éducation à l enfance JEE.0K Type de sanction : Titre

Plus en détail

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE

GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE GUIDE DE STAGE EN ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES Alternance travail-études au niveau collégial... 5 Rôles et responsabilités de chacun... 6 Avantages de l alternance travail-études... 7 Situations particulières...

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Technologues et techniciens en dessin (CNP 2253)

Technologues et techniciens en dessin (CNP 2253) Technologues et techniciens en dessin (CNP 2253) Description de la profession Les technologues et les techniciens en dessin sont regroupés sous le code 2253 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL

GUIDE DE DÉTERMINATION DE L ÉCHELON SALARIAL GUIDE DE DÉTERMINATIONN DE L ÉCHELON SALARIAL CALCUL DE L EXPÉRIENCEE ET DE LA SCOLARITÉ AVANCEMENT D ÉCHELON EN «PROGRESSION NORMALE» ET EN «PROGRESSION ACCÉLÉRÉE» CONVENTION 2010-2015 JANVIER 2012 Rédaction

Plus en détail

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES

DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES (PROGRAMME EN ATTENTE) AEC en ASSURANCE DE DOMMAGES DÉMARCHE DE RECONNAISSANCE DES ACQUIS ET DES COMPÉTENCES Service de la reconnaissance des acquis et des compétences de Lanaudière T 1 888 758-3654 -

Plus en détail

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique

Le Plan en bref. «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» formation professionnelle et technique Le Plan en bref «Une formation professionnelle et technique au diapason de l économie du savoir» Plan régional d aménagement de l offre de formation professionnelle et technique 2009-2014 2014 de la Capitale-Nationale

Plus en détail

Efforts comparables, influence sur les politiques

Efforts comparables, influence sur les politiques Les réseaux et les domaines de programme du CRDI Efforts comparables, influence sur les politiques Mars 2006 En 2006, le CRDI a procédé à une évaluation d envergure du soutien qu il a accordé aux réseaux

Plus en détail

Transcription médicale

Transcription médicale Attestation d études collégiales (AEC) de perfectionnement Transcription médicale LCC.07 Formation en mode virtuel 2014 Transcription médicale LCC.07 (Formation en mode virtuel) Responsable du programme

Plus en détail

Portrait de la profession

Portrait de la profession Vol. 3 - No 3 19 www.magazinemodedemploi.com ME ME www.magazinemodedemploi.com Vol. 3 - No 3 Portrait de la profession On connaît le titre de la profession, mais connaissons-nous réellement ce que fait

Plus en détail

Remise de notification de l aide régionale et du titre de transport aux étudiants Réunionnais en partance pour le Québec (CEGEP)

Remise de notification de l aide régionale et du titre de transport aux étudiants Réunionnais en partance pour le Québec (CEGEP) Remise de notification de l aide régionale et du titre de transport aux étudiants Réunionnais en partance pour le Québec (CEGEP) Mercredi 5 août 2009 / Hôtel de Région Le partenariat avec le Québec entre

Plus en détail

au Cégep de Victoriaville

au Cégep de Victoriaville Évaluation des programmes Techniques administratives (410.12) conduisant au diplôme d'études collégiales (DEC) et Comptabilité et prix de revient (LCA.OH) menant à une attestation d études collégiales

Plus en détail

Exigences de formation continue en médecine vétérinaire. Service du développement professionnel

Exigences de formation continue en médecine vétérinaire. Service du développement professionnel Exigences de formation continue en médecine vétérinaire Service du développement professionnel Mise à jour Mars 2008 Préambule Ce guide décrit la politique de formation continue obligatoire de l Ordre

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

Informations supplémentaires pour les francophones.

Informations supplémentaires pour les francophones. Université Bishop s Sherbrooke, Québec, Canada Informations supplémentaires pour les francophones. Étudier en anglais au Québec! Vous êtes francophone? Bien qu'anglophone, notre université vous ouvre

Plus en détail

L admission 2015 ORIENTATION PARENTS. DEP ou DEC. Et oui, le temps des inscriptions arrive à grands pas!

L admission 2015 ORIENTATION PARENTS. DEP ou DEC. Et oui, le temps des inscriptions arrive à grands pas! L admission 2015 ÉCOLE SECONDAIRE MONT-DE-LA SALLE ORIENTATION PARENTS Et oui, le temps des inscriptions arrive à grands pas! Dès janvier, il faudra penser à son inscription pour l an prochain! Que se

Plus en détail

Analystes et consultants en informatique (CNP 2171)

Analystes et consultants en informatique (CNP 2171) Analystes et consultants en informatique (CNP 2171) Description de la profession Les analystes et les consultants en informatique sont regroupés sous le code 2171 de la Classification nationale des professions

Plus en détail

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008

ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 Construire un avenir brillant ÉNERGISER L AVENIR Étude d information sur le marché du travail 2008 www.avenirbrillant.ca Financé par le gouvernement du Canada par l entremise du Programme des conseils

Plus en détail

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE

INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE INFORMATION SCOLAIRE ET PROFESSIONNELLE École Des Rives Soirée de parents - 5 e secondaire Présenté par Magali Laurenceau, c.o. Réalisé par Bianca Levasseur, c.o., et adapté par Magali Laurenceau, c.o.

Plus en détail

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire

Histoire 4 e secondaire Mathématique CST 4 e secondaire LES COURS D ÉTÉ EN JUILLET 2012 2 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des cours d été 3 e secondaire cours d été (3 semaines) et évaluation intégrée à la session des

Plus en détail

DISTORSION DE LA STRUCTURE SALARIALE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE CEGEP FNEEQ-CSN

DISTORSION DE LA STRUCTURE SALARIALE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE CEGEP FNEEQ-CSN DISTORSION DE LA STRUCTURE SALARIALE DES ENSEIGNANTES ET DES ENSEIGNANTS DE CEGEP FNEEQ-CSN Février 2011 Distorsion de la structure salariale des enseignantes et des enseignants de cégep Perte de la reconnaissance

Plus en détail

Guide de l entreprise Collège Mérici

Guide de l entreprise Collège Mérici Guide de l entreprise Collège Mérici Programme Alternance Travail-Études Tourisme d aventure et écotourisme Table des matières L'Alternance Travail-Études en Tourisme d'aventure et écotourisme... 3 L'ATE:

Plus en détail

SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE

SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE DOCUMENT SYNTHÈSE OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI SECTEUR DES SCIENCES DE LA VIE PAGE 2 CONSEIL EMPLOI MÉTROPOLE OFFRE DE FORMATION ET ADÉQUATION FORMATION-EMPLOI : CONSTATS ET FAITS

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-logistiquetransport

Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-logistiquetransport Des sites à consulter en : TECHNIQUES ADMINISTRATIVES BUREAUTIQUE ARCHIVES MÉDICALES Inforoute FPT Programmes http://www.ifpt.org/ Techniques de la logistique du transport Cégep Garneau http://cegepgarneau.ca/programmes-formations/techniques/techniques-logistiquetransport

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013

PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PLAN STRATÉGIQUE 2010-2016 PROJET D AMENDEMENT AUX INDICATEURS ET AUX RÉSULTATS ATTENDUS 2013 PREMIÈRE ORIENTATION Plan d aide à la réussite Mettre en œuvre un plan en six objectifs stratégiques en vue

Plus en détail

Technologues et techniciens en génie électronique et électrique (CNP 2241)

Technologues et techniciens en génie électronique et électrique (CNP 2241) Technologues et techniciens en génie électronique et électrique (CNP 2241) Description de la profession Les technologues et les techniciens en génie électronique et électrique sont regroupés sous le code

Plus en détail

Attestation d études collégiales (AEC) Agent en support à la gestion des ressources humaines LCA.DT

Attestation d études collégiales (AEC) Agent en support à la gestion des ressources humaines LCA.DT Attestation d études collégiales (AEC) Agent en support à la gestion des ressources humaines LCA.DT Responsable du programme : Catherine LeHir-Roy 418 723-1880, poste 2547 Type de sanction : Durée totale

Plus en détail

Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523)

Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523) Assembleurs et monteurs de matériel électronique (CNP 9523) Description de la profession Les assembleurs et les monteurs de matériel électronique sont regroupés sous le code 9523 de la Classification nationale

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec.

CAHIER DE GESTION. Le personnel enseignant du Service de la formation continue de l Institut maritime du Québec. CAHIER DE GESTION RÈGLEMENT RÉGISSANT LES CONDITIONS DE TRAVAIL DU PERSONNEL ENSEIGNANT NON SYNDIQUÉ DU SERVICE DE LA FORMATION CONTINUE DE L INSTITUT MARITIME DU QUÉBEC (Règlement n 07-01.25) COTE 32-06-01.301

Plus en détail

Service d Orientation d. Ouimet, c.o. Local 1011 Poste 4373. vouimet@cslaval.qc.ca

Service d Orientation d. Ouimet, c.o. Local 1011 Poste 4373. vouimet@cslaval.qc.ca Service d Orientation d Valérie Ouimet, c.o. vouimet@cslaval.qc.ca Local 1011 Poste 4373 Diplôme d éd études secondaires 54 UNITÉS de 4e et 5e sec. Dont 20 unités obligatoirement de 5e secondaire Unités

Plus en détail

I - La situation générale de la promotion sortante au 01/01/03 et sa comparaison avec celle des deux années précédentes à six mois du diplôme

I - La situation générale de la promotion sortante au 01/01/03 et sa comparaison avec celle des deux années précédentes à six mois du diplôme ANALYSES BIOLOGIQUES ET BIOCHIMIQUES I - La situation générale de la promotion sortante au 01/01/03 et sa comparaison avec celle des deux années précédentes à six mois du diplôme ABB Situation générale

Plus en détail

SOUS-COMMISSION DES ÉTUDES

SOUS-COMMISSION DES ÉTUDES SOUS-COMMISSION DES ÉTUDES PROCÈS-VERBAL de la vingt-septième réunion extraordinaire de la Sous-commission des études de l'université du Québec en Outaouais, tenue le mercredi 25 mai 2005 à 13 h 30, au

Plus en détail

PROGRAMME INSTITUTIONNEL D ÉQUITÉ SALARIALE ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE

PROGRAMME INSTITUTIONNEL D ÉQUITÉ SALARIALE ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE PROGRAMME INSTITUTIONNEL D ÉQUITÉ SALARIALE ÉVALUATION DU MAINTIEN DE L ÉQUITÉ SALARIALE en vertu du chapitre IV.I de la Loi sur l équité salariale, visant les personnes représentées par : Syndicat des

Plus en détail

Les maisons d enseignement partenaires du CAMAQ prêtes à relever le défi!

Les maisons d enseignement partenaires du CAMAQ prêtes à relever le défi! Communiqué de presse Pour diffusion immédiate La production de la CSeries nécessitera l embauche de 3 500 employés Les maisons d enseignement partenaires du CAMAQ prêtes à relever le défi! Montréal, le

Plus en détail

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme. Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011

Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme. Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011 Politique institutionnelle d évaluation des programmes (PIEP) Cégep de Saint-Jérôme Recommandée par la Commission des études le 18 mai 2011 Adoptée à la réunion du Conseil d administration le 21 juin 2011

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE

CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE ENTRE LE CENTRE DE FORMATION RIMOUSKI-NEIGETTE FORMATION PROFESSIONNELLE ET LA COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES DANS LE CADRE DE LA CONVENTION DE PARTENARIAT

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES

PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES PLAN DE RÉUSSITE COLLÈGE INTERNATIONAL DES MARCELLINES ANNÉE 2010-2011 TABLE DES MATIÈRES Page I. PRÉAMBULE 3 II. ANALYSE DE LA SITUATION 3 III. LES OBJECTIFS QUANTITATIFS 5 IV. LES MESURES ENVISAGÉES

Plus en détail

8Dy 75. Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires. Christian RAGUSICH Georges AKHRAS

8Dy 75. Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires. Christian RAGUSICH Georges AKHRAS Actes du 20 e colloque de l AQPC RÉUSSIR AU COLLÉGIAL 8Dy 75 Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires Christian RAGUSICH Georges AKHRAS Deux prédicteurs de réussite aux études postsecondaires

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES BOURSES

RÉPERTOIRE DES BOURSES RÉPERTOIRE DES BOURSES décernées par La Fondation du Cégep de La Pocatière et Le Cégep de La Pocatière Dernière mise à jour : 13 janvier 2015 Table des matières Bourses d accueil... 2 Bourses du Gouverneur

Plus en détail

Évaluation des programmes d Informatique

Évaluation des programmes d Informatique Évaluation des programmes d Informatique Juin 1996 Rédaction : Claude Moisan Coordonnateur de projet Rapport adopté par la Commission d'évaluation de l'enseignement collégial à sa trente-huitième réunion

Plus en détail

INSPECTION EN BÂTIMENT EEC.2W

INSPECTION EN BÂTIMENT EEC.2W Attestation d études collégiales (AEC) INSPECTION EN BÂTIMENT EEC.2W Formation en classe virtuelle Responsable de la formation : Hélène Martin : 418 723-1880, poste 2547 ou 418 629-4190, poste 5225 Type

Plus en détail

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT

Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT Aide financière aux études STATISTIQUES RAPPORT 2011-2012 Symboles % : pourcentage $ : dollars M$ : millions de dollars Le présent document a été produit par le ministère de l Enseignement supérieur, de

Plus en détail

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013

Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Portrait statistique des immigrants permanents et temporaires dont le pays de dernière résidence est la France 2009-2013 Juillet 2014 Rédaction Chakib Benzakour Traitement statistique Raluca Paula Filip

Plus en détail

Le cheminement Tremplin DEC (081.06)

Le cheminement Tremplin DEC (081.06) Le cheminement Tremplin DEC (081.06) Service de la gestion et du développement des programmes d études 2015-2016 Secteur : conduit vers un programme Préuniversitaire Technique Sanction Diplôme d études

Plus en détail

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014

FORMABREF. L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 FORMABREF PRATIQUES DE FORMATION JUIN 2014 L accès à la formation des salariés du secteur privé en 2012 La collection FORMABREF «Pratiques de formation» porte sur l effort de formation des entreprises

Plus en détail

DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS

DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS DIVERSIFICATION DES PARCOURS SCOLAIRES DANS LE SYSTÈME SCOLAIRE QUÉBÉCOIS Apprentissage tout au long de la vie Explorer différents parcours d apprentissage 10 juillet 2014 L éducation au Québec En vertu

Plus en détail

2.1 Identification des présences et constatation du quorum

2.1 Identification des présences et constatation du quorum COMPTE RENDU DE LA 2 e RÉUNION DE LA COMMISSION DES ÉTUDES POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2010-2011 TENUE LE MARDI 5 OCTOBRE 2010 À 13 H 30, AU LOCAL F-240 Présences : Absence : Invité(e)s : Présidente d assemblée

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Langues du monde et formation appliquée en didactique du français langue étrangère de l Institut National des Langues et Civilisations

Plus en détail

Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire

Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire Formation en courtage immobilier, commercial et hypothécaire Le Collège de l'immobilier est le plus important établissement d enseignement en immobilier résidentiel, commercial et hypothécaire au Québec.

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

Cahier descriptif des bourses. de la Fondation. du Cégep Beauce-Appalaches

Cahier descriptif des bourses. de la Fondation. du Cégep Beauce-Appalaches Cahier descriptif des bourses de la Fondation du Cégep Beauce-Appalaches Adopté par le conseil d administration de la Fondation le 5 février 2009 Révisé le 8 mars 2010 FCBA Cahier descriptif des bourses

Plus en détail

L ACCESSIBILITÉ ET LA PARTICIPATION AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES. Rencontre thématique

L ACCESSIBILITÉ ET LA PARTICIPATION AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES. Rencontre thématique L ACCESSIBILITÉ ET LA PARTICIPATION AUX ÉTUDES SUPÉRIEURES Rencontre thématique Fédération des cégeps Le 14 décembre 2012 MISE EN CONTEXTE Porte d entrée à l enseignement supérieur, le réseau collégial

Plus en détail