Stratégies de communication d'influence et d'e-influence. MM. Xavier Desmaison et Guillaume Jubin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégies de communication d'influence et d'e-influence. MM. Xavier Desmaison et Guillaume Jubin"

Transcription

1 Année universitaire 2013/2014 Ecole de la Communication Semestre d automne Stratégies de communication d'influence et d'e-influence MM. Xavier Desmaison et Guillaume Jubin Séance n 1 : Présentation du programme du semestre Première approche théorique et pratique des stratégies de communication d influence à l ère digitale - Définition du cadre général du cours consacré à l analyse et aux pratiques de gestion de l environnement de communication des entreprises, des organisations et des dirigeants confrontés à l émergence des nouveaux médias et de leurs «contenus». - Approche théorique des stratégies de communication d influence dans le débat public et de leur déclinaison dans la société pourquoi parle-t-on aujourd hui d influence? - Présentation du programme de travail des séances, autour de l étude de la construction des enjeux d influence dans le débat public, du nouvel environnement de communication et des stratégies «corporate» désormais mises en place par les entreprises et les organisations pour maîtriser leur image dans la société. - Présentation des contributions attendues des étudiants et de leur méthodologie (note technique d analyse, exposé et simulation collective). Cardon, Dominique, La Démocratie Internet, Coédition Seuil-La République des idées, Partie 1 Participer à la formation de l opinion Séance n 2 : «L opinion publique, au cœur des stratégies de communication» L opinion publique apparaît comme la source «primaire» du débat public, faisant de son analyse, de sa compréhension et de sa maîtrise le premier enjeu de la mise en œuvre d une stratégie de communication. Pourquoi l opinion publique est-elle au cœur de définition de stratégies de communication d influence? - Le concept d opinion publique et son évolution : histoire, théories, références. - L opinion publique à l heure du «tous média» : évolution, nouvelles méthodes de veille et d analyse de l opinion. - La communication d influence : définition, enjeux et méthodes. - L opinion publique comme levier d influence. - Exposé : L opinion publique existe-t-elle encore? o L évolution de la perception de la voiture dans la société. o L évolution de l image du nucléaire dans le débat public. 1

2 Barthes, Roland, Mythologies, Points Essais, Blondiaux, Ludovic, La Fabrique de l'opinion. Une histoire sociale des sondages, Seuil, Paris, Bourdieu, Pierre, L'opinion publique n'existe pas, in Les Temps modernes, no 318, pp , janv. 1973, reproduit in Questions de sociologie, pp , Minuit, Paris, Champagne, Patrick, Faire l'opinion. Le nouveau jeu politique, 2e éd., ibid., Roland Cayrol, Opinion, sondages et démocratie, La bibliothèque du citoyen, Les Presses de Sciences Po, Shirky, Clay, Cognitive Surplus: Creativity and Generosity in a Connected Age, Penguin, Séance n 3 : «La communication face à la nouvelle fabrique de l information» Le statut, la place et la légitimité des médias traditionnels dans le débat public ont été profondément bouleversés par l essor des nouvelles technologies. Peut-on parler de la fin des médias de masse et de l avènement de marques-médias choisies par des communautés de consommateurs d informations? Quelles sont les conséquences de ce bouleversement sur l environnement de communication des entreprises? - Les différents types d interdépendances entre l entreprise et les médias - Les nouvelles formes des relations presses (réseaux sociaux, blogs, nouveaux médias ) - Les évolutions du travail journalistique : les nouveaux biais méthodologiques. - «La grande révolution des contenus et du modèle économique des médias à l heure d Internet» par le Directeur général d un quotidien national. - Exposé : La presse peut-elle survivre au digital? o Le «brand journalism». o Le modèle économique des sites d information en ligne. Muzet, Denis, La mal info, enquête sur des consommateurs de médias, l Aube, Lemieux, Cyril, Mauvaise presse, Métaillé, Martel, Frédéric, Mainstream, Flammarion, Séance n 4 : «La communication d influence et le débat public» Le débat public est façonné par les acteurs disposant d un «droit à la parole» dans la société. Qui sont aujourd hui ces nouveaux relais d opinion structurant le débat public? Quelle est leur influence, réelle ou supposée? Comment leur parler? - La structuration du débat public par les «key opinion leader» : cartographie et analyse des acteurs du débat public, cartographie des controverses. - L intervention dans le débat public pour les organisations : légitimité et méthodes. - Les e-influenceurs. - Exposé : Le rôle des experts dans le débat public. o Le rôle des experts dans l affaire Mediator. o Les intellectuels et experts dans les campagnes électorales depuis Bibliographie: 2

3 Partie 2 Définir une stratégie de communication pour participer au débat public Séance n 5 : «Communication corporate et communication d influence» La maîtrise du débat public et de ses contenus devient le premier enjeu de la communication corporate à l heure où les outils classiques de la communication ne sont plus en mesure de répondre à eux seuls aux problématiques d image des entreprises. Quel rôle joue la communication d influence dans ce nouvel environnement? - La communication corporate : son rôle et son évolution. - Les techniques de gestion de l influence en matière de communication corporate : lobbying, affaires publiques, intelligence économique et spin doctors. - Les nouveaux métiers du corporate et de l influence - Exposé : Le storytelling est-il déjà dépassé? o L intelligence économique o La notion de viralité et de «tipping point» Gorius, Aurore et Moreau, Michael, Les gourous de la com, La Découverte, Gladwell, Malcom, The tipping point, How little things can make a big difference, Back Bay Books, Salmon, Christian, Storytelling, La machine à fabriquer les histoires et à formater les esprits, Paris, La Découverte, Bello, Antoine, Les Falsificateurs, Gallimard, Durand, Gilbert, Introduction à la mythodologie. Mythes et société, Paris, le Livre de Poche, Séance n 6 : «Soft power et spin doctors : la communication politique et gouvernementale» La communication politique est aujourd hui confrontée aux nouveaux enjeux et contraintes du débat public, à l image de la communication des entreprises. Comment analyser son évolution à l heure où l influence devient un levier de construction d image? - La communication politique à l heure de la télévision et d internet : histoire, règles et évolutions. - La communication gouvernementale : organisation et méthodes en France. - La communication d influence en diplomatie - «La communication publique et gouvernementale face au web», par un responsable de la communication gouvernementale. - Exposé : La communication d influence des Etats sur Internet. o Les leçons de Jacques PILHAN o Les notes et classements internationaux : un outil d influence. Bazin, François, Le sorcier de l Elysée, l histoire secrète de Jacques Pilhan, Plon, Bernays Edward Louis, Propaganda, Horace Liveright, Traduit en français sous le titre Propaganda, Comment manipuler l'opinion en démocratie, Zones, Volkoff, Vladimir, Le Montage : roman, Julliard et L'Âge d'homme, Paris et Lausanne, Girardet, Raoul, Mythes et mythologies politiques, Points Histoire, Campbell, Alastair, The Blair Years, extracts from the Alastair Campbell diaries, Hutchinson, Nye, Joseph S. jr, The future of Power, PublicAffairs, Benoit, Jean-Marc, Scale, Jessica, Bleu Blanc Pub : Trente ans de communication gouvernementale en France, Le Cherche midi, Le Bon, Gustave, Psychologie des Foules, PUF, Machiavel, Le Prince. Sun Tsu, L art de la guerre. 3

4 Séance n 7 : «La communication d influence : construire une stratégie» Comment les entreprises et les organisations pensent-elles leurs stratégies de communication d influence pour exister et peser dans le débat public? - La définition de la légitimité de l organisation à peser dans le débat public - La construction des stratégies de communication d influence et/ou d e-influence - Cas pratiques : décryptage de stratégies d influence et d e-influence. - Exposé : Les échecs d opérations de communication d entreprises o Total et l annonce de ses résultats financiers o GDF Suez - «Etre utile aux hommes» Partie 3 Les nouvelles pratiques de la communication Séance n 8 : «L e-influence en pratique : l activisme sur Internet» Internet a donné le pouvoir de la parole publique aux individus et aux petits groupes de pressions. Ces activistes sur internet parviennent à peser dans le débat public jusqu à déstabiliser les plus grandes organisations. - La diversité des acteurs : Associations et ONG, groupes de citoyens (Hadopi, regroupements de consommateurs, groupes farcesques ). - Le développement d une nouvelle démocratie participative conditionnant le dialogue avec les parties prenantes et les politiques de communication (sites sur les marques, forums, blogs, campagnes électorales ). - L impact ambivalent d Internet sur la cause des activistes. - Exposé : Quelles leçons tirer des grandes affaires de hacking? o Les activistes sur Internet dans le domaine de l eau en France. o Le militantisme sur Internet. Bey, Hakim, TAZ. Cardon, Dominique, Granjon, Fabien, Médiactivistes, Presses de Sciences Po, Levy, Steven, Hackers: Heroes of the Computer Revolution, Anchor Press/Doubleday, Morozov, Evgeny, The Net Delusion: The Dark Side of Internet Freedom, PublicAffairs, Reporters sans frontières, Guide du blogger et du cyberdissident, Shirky, Clay, Here Comes Everybody: How Change Happens when People Come Together, Penguin, Manuel de communication guerilla, Zones, Code de champ modifié 4

5 Séance n 9 : «L e-influence en pratique : réputation management et e-réputation» Les grandes entreprises doivent tenir compte d un espace médiatique nouveau, avec ses codes spécifiques et ses contraintes nées du web et des réseaux sociaux. Quels sont les dispositifs mis en place pour préserver leur réputation et leur image dans ce contexte? - La mise en place de dispositifs permanents de veille et de bilan d image. - Conversation et «engagement» : social medias, gamification, «Solomo», mobilisations. - Le cas particulier de la réputation du dirigeant. - Exposé : Les entreprises ont-elles toujours intérêt à entrer dans la conversation sur Internet? o Les guidelines d entreprise pour les salariés en matière d Internet. o Le serious game». Grégoire, Gilles, Le référencement sur Google, Micro Application, Fillias, Edouard, Villeneuve, Alexandre, E-reputation, Stratégies d influence sur internet, Ellipses, Séance n 10 : «Communication d influence et communication de crise» La gestion communication de crise fait désormais partie intégrante de la vie des entreprises et des personnalités qui ont un enjeu d image. Face à la surveillance permanente des réseaux et au décryptage permanent de l opinion, comment gérer efficacement la communication de crise? - L entreprise face au débat public : du «vivre caché» à la surexposition. - La communication de crise : de la gestion du risque au principe de précaution - Etude de cas de communication de crise et de communication de crise sur internet - Les règles d or de la «nouvelle» communication de crise - Exposé : La communication de crise est-elle encore efficace? - Note technique d analyse : o L annonce d un plan social. o Le «sorry-telling» Solis, Brian, Engage, Wiley, Libaert, Thierry, La communication de crise, Dunod, Séance n 11 : «Stratégies corporate : la communication sociétale» En organisant et gérant une participation dans le débat public, les stratégies de communication coporate tendent à développer une nouvelle relation d échange avec la société. Quels sont les enjeux, les objectifs et les leviers de ces nouvelles formes de communication «sociétale»? - Les leviers de la communication dans la société : responsabilité, environnement, mécénat, sponsoring... - Les enjeux de la communication sociétale : stratégie, éthique, effectivité. - «L entreprise face à la société», par un Directeur général ou un Directeur de la communication d une grande entreprise. - Exposé : L entreprise peut-elle agir «non for profit»? o Le cas Danone. o L entreprise et l art contemporain. Séance n 12 : «Cas pratique : simulation collective d une communication de débat public» 5

Stratégies de communication d'influence et d'e-influence. MM. Xavier Desmaison et Guillaume Jubin

Stratégies de communication d'influence et d'e-influence. MM. Xavier Desmaison et Guillaume Jubin Année universitaire 20132014/20142015 Ecole de la Communication Semestre d automne Stratégies de communication d'influence et d'e-influence MM. Xavier Desmaison et Guillaume Jubin Séance n 1 : Présentation

Plus en détail

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX Mélanie Hossler Olivier Murat Alexandre Jouanne FAIRE DU MARKETING SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX 12 modules pour construire sa stratégie social media, 2014 ISBN : 978-2-212-55694-0 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Communication stratégique

Communication stratégique Programme de formation pour les étudiants de DEESCOM de l IEC Pau Communication stratégique Objectif pédagogique : Acquérir une démarche stratégique et rigoureuse en vue d occuper un poste à responsabilité

Plus en détail

Licence 3 - SLIC Communication Numérique Anaïs Guilet

Licence 3 - SLIC Communication Numérique Anaïs Guilet Licence 3 - SLIC Communication Numérique Anaïs Guilet anais.guilet@univ- fcomte.fr Ce cours a pour objectif d offrir une vision large des modes de communication numérique contemporains et de leurs usages

Plus en détail

CONGRÈS DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT BIARRITZ 2015

CONGRÈS DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT BIARRITZ 2015 CONGRÈS DES MÉTIERS DE L ÉVÉNEMENT BIARRITZ 2015 programme congressiste pour information, détail du programme formation concomitant 1 ER - 3 JUILLET 2015 Thème général : La marque Intitulé : Stratégies

Plus en détail

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3

UFR Lettres et Sciences Humaines Accréditation 2015-2020 Filière : Sciences de la Société, mention Information Communication Niveau L3 Intitulé UE 5.2 : Communication et organisation Ects : 5 Coeff. : Volume horaire : CM : 26 h TD : 10 h Pré-requis : Initiation aux notions sur les fondamentaux de la discipline SIC Le cours propose d apporter

Plus en détail

Offre de services Revolution-rh.com

Offre de services Revolution-rh.com Offre de services Revolution-rh.com POURQUOI TRAVAILLER AVEC NOUS? Révolution RH s adresse aux professionnels des ressources humaines : dirigeant, responsable ou directeur RH en TPE, PME ou ETI, conscients

Plus en détail

L Observatoire de la réputation La Poste

L Observatoire de la réputation La Poste L Observatoire de la réputation La Poste Journée Nationale des Etudes - 26 Janvier 2012 Image ou Réputation? Parler de la réputation d une entreprise, c est mettre l accent sur l importance et l influence

Plus en détail

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable.

Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable. !!!!!!!!!!!! Kilimandjaro University : Université Africaine de la Responsabilité Sociétale des Entreprises et de l économie durable Première session Une formation certifiante des cadres et dirigeants sur

Plus en détail

L ÉVOLUTION DU MÉTIER DE COMMUNICANT PUBLIC

L ÉVOLUTION DU MÉTIER DE COMMUNICANT PUBLIC Juin 2012 Marc Thébault L ÉVOLUTION DU MÉTIER DE COMMUNICANT PUBLIC 1 Sommaire 1 En France, une profession «innommable». 2 3 grandes évolutions, liées : - aux objectifs fixés ; - aux ressources professionnelles

Plus en détail

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19

CHAPITRE 1 ADMINISTRATION ET COMMUNICATION... 19 TABLE DES MATIÈRES Préface... 5 Avant-propos... 7 Introduction... 9 1. Communication et information... 10 2. Les organisations publiques... 12 3. La communication des organisations publiques... 15 4. Structure

Plus en détail

FORMATION COMMUNITY MANAGEMENT. Déclaration d activité: Région Rhône Alpes N : 82 26 01835 26

FORMATION COMMUNITY MANAGEMENT. Déclaration d activité: Région Rhône Alpes N : 82 26 01835 26 FORMATION COMMUNITY MANAGEMENT Déclaration d activité: Région Rhône Alpes N : 82 26 01835 26 : 04 75 84 54 30 7 : 04.75.80.82.52 : contact@tooeasy.fr Préambule : La formation par TooEasy TooEasy formation

Plus en détail

Initiation à la recherche sociologique. Cours SOL1018 Automne 2015 Université de Montréal Département de sociologie

Initiation à la recherche sociologique. Cours SOL1018 Automne 2015 Université de Montréal Département de sociologie Initiation à la recherche sociologique Cours SOL1018 Automne 2015 Université de Montréal Département de sociologie Contact : Cécile Van de Velde cecile.vandevelde@umontreal.ca Bureau C5120 Permanence :

Plus en détail

Sommaire. 1-Introduction.3

Sommaire. 1-Introduction.3 1 Sommaire 1-Introduction.3 2-Les 1ères Journées des Etudes Marketing et sondages d opinion.... 3 2.1- Présentation............3 2.2-Objectifs............3 3-Programme préliminaire......... 3 4-Public

Plus en détail

BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François

BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François BTS 1 : Communication d entreprise, Management des entreprises Mr Anquetil Jean-François CHAPITRE I : ENTREPRENDRE ET GERER I) L ENTREPRENEUR 1) Qu est-ce qui caractérise un entrepreneur? 2) Les principaux

Plus en détail

En bref 1 - STRATÈGES EN RÉPUTATION 2 - UNE OFFRE SUR MESURE 3 - DIRIGEANTS

En bref 1 - STRATÈGES EN RÉPUTATION 2 - UNE OFFRE SUR MESURE 3 - DIRIGEANTS DOSSIER DE PRESSE SOM- MAIRE 1 - STRATÈGES EN RÉPUTATION 2 - UNE OFFRE SUR MESURE 3 - DIRIGEANTS Fabrice Ivara Albéric Guigou 4 - MÉTIERS Les consultants Les chefs de projets web Le studio digital Le pôle

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE

M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE M1/m2 bac+4 / bac+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE Nourdine Cherkaoui Partner HAVAS PARIS Les raisons de votre collaboration avec L ECS? L ECS répond, pour moi, à des critères précis pour être l établissement

Plus en détail

METIERS DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION

METIERS DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION METIERS DU MARKETING ET DE LA COMMUNICATION FORMATION COMMUNITY MANAGEMENT STRATEGIE ET BONNES PRATIQUES REF : DIMK010 DUREE : 2 JOURS TARIF : 1 290 HT Public Directions marketing et communication, Futurs

Plus en détail

formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing

formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing formation Solutions de convergence et d analyse de la donnée au bénéfice d une meilleure efficacité media marketing formation Dans un univers media en profonde mutation, Havas Edition propose aux annonceurs

Plus en détail

Gestion d E-réputation. Management de marque

Gestion d E-réputation. Management de marque Renforcez votre présence sur Internet Stratégie Digitale Gestion d E-réputation Community Management Management de marque Web Marketing 0 www.forcinet.ma 1 Qui Sommes-Nous? Forcinet est une entreprise

Plus en détail

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43

Communication & Médias Sociaux. Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Communication & Médias Sociaux Bureau Réseaux Sociaux, Opinion et Campagnes de Communication Sacha AIZENMAN 01.44.42.51.43 Postulat de départ,, Le Web social fait référence à une vision d'internet considérée,,

Plus en détail

Partenariat / Mécénat. Les incontournables pour réussir vos partenariats entreprises

Partenariat / Mécénat. Les incontournables pour réussir vos partenariats entreprises Partenariat / Mécénat Les incontournables pour réussir vos partenariats entreprises Parties prenantes : kezako? Pouvoirs Publics Conformité, fiscalité réglementation Actionnaires Rentabilité, maîtrise

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Eric GODELIER

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Eric GODELIER GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Eric GODELIER La délicate définition de la GRH Un ensemble de représentations qui revoient À des discours descriptifs et/ou normatifs véhiculés par les médias, les praticiens

Plus en détail

Communication d Entreprise (Comm) Automne 2014

Communication d Entreprise (Comm) Automne 2014 CHAIRE DE MARKETING Communication d Entreprise (Comm) Automne 2014 La communication [d entreprise] est l ensemble des signaux émis par l entreprise en direction de ses différents publics, c est-à-dire

Plus en détail

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia

Formations professionnelles. De la création à la production transmedia Formations professionnelles De la création à la production transmedia Le savoir-faire du Transmedia Lab Le Transmedia Lab Nous avons la conviction que d ici 5 ans, 50% des productions audiovisuelles auront

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Je tiens tout d abord à remercier Isabelle Garcin-Marrou pour le temps qu elle m a consacré, pour le sérieux de son suivi, ses conseils

Je tiens tout d abord à remercier Isabelle Garcin-Marrou pour le temps qu elle m a consacré, pour le sérieux de son suivi, ses conseils Je tiens tout d abord à remercier Isabelle Garcin-Marrou pour le temps qu elle m a consacré, pour le sérieux de son suivi, ses conseils bibliographiques avisés et l aide qu elle m a apportée pour la réalisation

Plus en détail

SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009»

SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009» SOMMAIRE ETUDE SERDALAB «VEILLE, MOTEURS DE RECHERCHE ET COLLABORATIF : LE MARCHE ET LES TENDANCES EN 2009» Avant-propos Remerciements Introduction Synthèse de l étude Chap. 1 Les enjeux pour les acteurs

Plus en détail

La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus

La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus La génération digitale : précurseur d une nouvelle relation aux médias et aux contenus Les 15-24 ans : la génération digitale, qui a grandi avec internet et le portable. Elle initie de nouveaux usages

Plus en détail

Mémoire de Master 2010-2011

Mémoire de Master 2010-2011 Mémoire de Master 2010-2011 Comment les réseaux sociaux ont-ils changé la relation du consommateur à la marque par le développement de nouveaux médias interactifs? Amaury LAPARRA 1106039 - Promotion 2006-2011

Plus en détail

PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE

PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE PRISMA OFFRE SÉMANTIQUE LA SÉMANTIQUE & LE DIGITAL Les internautes parlent des marques et de leurs usages de manière spontanée dans leurs échanges. Mais cette voix du consommateur est souvent sous exploitée

Plus en détail

L AUTORITE. Un acte éducatif?

L AUTORITE. Un acte éducatif? L AUTORITE Un acte éducatif? Vos motivations pour ce sujet Pour vous, l autorité c est Introduction Des éclairages théoriques - Interrogeons le concept - Autorité et éducation Des réflexions - Punir :

Plus en détail

E-réputation Méthodes et outils pour les individus et les entreprises

E-réputation Méthodes et outils pour les individus et les entreprises L e-réputation A. L e-réputation : définition 11 B. L e-réputation : les enjeux 12 1. Les enjeux pour les particuliers 12 2. Les enjeux pour les entreprises 12 C. L e-réputation : les opportunités 13 1.

Plus en détail

Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013

Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013 Colloque «Ensemble pour le bien-être de tous» Evaluations et perspectives du Plan de Cohésion Sociale en Wallonie Namur 14 mars 2013 La cohésion sociale et la coresponsabilité Samuel Thirion Division Recherche

Plus en détail

L art des relations presse

L art des relations presse Jeanne BORDEAU L art des relations presse, 2005 ISBN : 2-7081-3429-9 Sommaire Un livre écrit «debout»... 11 Avant-propos Contexte et enjeux des nouvelles relations presse... 13 Introduction Esquisse de

Plus en détail

LES RELATIONS PUBLIQUES

LES RELATIONS PUBLIQUES Andrea Catellani, Caroline Sauvajol-Rialland LES RELATIONS PUBLIQUES Préfaces Jean-Luc Letouzé Thierry Libaert DES MÊMES AUTEURS Caroline Sauvajol-Rialland, Infobésité, Vuibert, 2013. Caroline Sauvajol-Rialland,

Plus en détail

Tics, action et jeu politique

Tics, action et jeu politique Communication et Champs Sociaux Benoit LAFON 2013-2014 Tics, action et jeu politique Cf. B. Miège : «La communication politique : une rapide montée en puissance» Tome 1, ch. 4, pp. 110-119. «La recomposition

Plus en détail

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse

La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse La Responsabilité Sociale des Entreprises (RSE) en Suisse Laetitia Gill, Directerice du Réseau et Développement Philias Forum 20 ans Mode d Emploi 16 novembre UNIL Lausanne www.philias.org www.philias.org

Plus en détail

Programme National pour la Sécurité des Patients

Programme National pour la Sécurité des Patients Programme National pour la Sécurité des Patients Isabelle Martin Marie-France Angelini Tibert Cellule de coordination des vigilances et des risques liés aux soins Nathalie Lugagne Delpon responsable pôle

Plus en détail

Les principes et les enjeux de la communication parlementaire

Les principes et les enjeux de la communication parlementaire Les principes et les enjeux de la communication parlementaire Pourquoi une assemblée parlementaire doit-elle communiquer? L expérience de l Assemblée nationale française Présentée par Christophe Pallez,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

MARKETING & E-COMMERCE

MARKETING & E-COMMERCE Ecofac Business School ECOLE SUPÉRIEURE DE COMMERCE ET DE MANAGEMENT 1ère année BACHELOR EUROPéEN en MARKETING & La 1ère année de Bachelor Européen en Marketing et E-Commerce s organise autour de 4 grands

Plus en détail

Le développement durable Une affaire d argent?

Le développement durable Une affaire d argent? Le développement durable Une affaire d argent? Développement durable : Un cœur de consomm acteurs qui se renforce «J ai changé de comportement pour le développement durable au cours des 12 derniers mois»

Plus en détail

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1

LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 LE PÔLE YOUNOMIE, DE L ARGUS DE LA PRESSE PRÉSENTE L ARGUS DE LA PRESSE LA COMMUNICATION NOUS REUNIT, L INFORMATION VOUS ENRICHIT 1 CONTEXTE DE L ENQUÊTE POURQUOI? Une démarche inédite, jamais menée en

Plus en détail

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT

MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT 1 UFR LETTRES, PHILOSOPHIE, MUSIQUE DEPARTEMENT DE PHILOSOPHIE MASTER 2 spécialité ETHIQUE DE LA DECISION ET GESTION DES RISQUES RELATIFS AU VIVANT Contenus des enseignements 2012-2013 MISE A JOUR AU 19

Plus en détail

Master Mention Etudes Politiques (IEP Aix-en-Provence)

Master Mention Etudes Politiques (IEP Aix-en-Provence) Master Mention Etudes Politiques (IEP Aix-en-Provence) Maquette des enseignements de la spécialité «Métiers de l information : communication, lobbying, médias» Noms des enseignants responsables de la formation

Plus en détail

Cours ou séminaire de formation doctorale. Laboratoire CEROS Ecole doctorale EOS

Cours ou séminaire de formation doctorale. Laboratoire CEROS Ecole doctorale EOS Intitulé de la formation : Introduction à R pour la recherche en sciences sociales sous la forme d'atelier Objectifs : prise en main de r au travers de l'interface graphique Rcmdr et de Rstudio. Découverte

Plus en détail

Bachelor 1 ère année

Bachelor 1 ère année Juin 2014 Bachelor 1 ère année GRANDS PRINCIPES ECONOMIQUES ECOA101 S1 20 heures 2 crédits Français Département académique : «stratégie, économie et droit» Coordinateur de département : S. Coissard Campus

Plus en détail

Pratiques psychologiques Le psychologue du travail. Licence 1. Psychologie

Pratiques psychologiques Le psychologue du travail. Licence 1. Psychologie Pratiques psychologiques Le psychologue du travail Licence 1. Psychologie Nadra Achour-2014 ISSHT-Université Tunis-El Manar Introduction Qu est ce qu un psychologue du travail? Ses champs d intervention?

Plus en détail

ATELIER SUR LES E-RELATIONS PRESSE

ATELIER SUR LES E-RELATIONS PRESSE ATELIER SUR LES E-RELATIONS PRESSE Analyse et panorama de l information journalistique en ligne Justin Poncet / j.poncet@antidox.fr www.antidox.fr pour LES PURE PLAYERS La révolution «Pure Players»? La

Plus en détail

Directeur(trice) de la communication

Directeur(trice) de la communication Directeur(trice) de la communication Famille métier : Domaine d intervention : Communication externe Communication interne Relations publics Relations presse En entreprise / organisation Autres appelations

Plus en détail

Action 1 : Travailler en équipe. Action 2 : Les codes de l entreprise. Action 3 : La fonction tutoriale. Action 4 : Encadrer une petite équipe.

Action 1 : Travailler en équipe. Action 2 : Les codes de l entreprise. Action 3 : La fonction tutoriale. Action 4 : Encadrer une petite équipe. Action 1 : Travailler en équipe. Action 2 : Les codes de l entreprise. Action 3 : La fonction tutoriale. Action 4 : Encadrer une petite équipe. Action 5 : Gestion du stress ; des émotions et confiance

Plus en détail

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014

Atelier Communication Managériale Entreprises & Médias 7 février 2014 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Atelier Communication Managériale Entreprises

Plus en détail

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement?

Lumesse Avis d expert. Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Lumesse Avis d expert Agile Learning Etes-vous prêt au changement? Dans l univers sans cesse mouvant de la Gestion des Talents, nous observons un nouveau changement fondamental en matière de développement

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère année Mai 2015 PSYCHOSOCIOLOGIE ET SEMIOLOGIE CODE Semestre Nombre heures Nombre crédits MGTB 101 1 20 2 Langue d enseignement Français ou anglais

Plus en détail

Manifeste. pour une communication corporate digitale

Manifeste. pour une communication corporate digitale Manifeste pour une communication corporate digitale Nous voulons affirmer ici que le web n est ni un passe temps pour des citoyens en manque d occupation, ni un nouveau centre commercial pour des consommateurs

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Liste des activités visées par le diplôme, le titre ou le certificat RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE REPERTOIRE) Intitulé (cadre 1) MASTER Spécialité MANAGEMENT DU SPORT Autorité responsable de la certification (cadre 2) Qualité du(es) signataire(s) de la certification

Plus en détail

Les Français et les notes à l école

Les Français et les notes à l école Les Français et les notes à l école Contact : Julien Goarant Directeur de clientèle Département Opinion 15, place de la République 75003 PARIS Tel : 01 80 48 30 80 Fax : 01 78 94 90 19 jgoarant@opinion-way.com

Plus en détail

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège

Lundi de l Economie l Mardi 19 novembre. Foix. CCI Ariège Lundi de l Economie l Numérique Mardi 19 novembre Les médias m sociaux Foix CCI Ariège Un réseau = une stratégie Se lancer dans une stratégie de médias sociaux ne se résume pas à ouvrir un compte Twitter

Plus en détail

M1/m2 bac+4 / bac+5. Relations publics, Relations presse et événementiel

M1/m2 bac+4 / bac+5. Relations publics, Relations presse et événementiel M1/m2 bac+4 / bac+5 Relations publics, Relations presse et événementiel SERGE TAPIA Dirigeant, Fondateur de «Au Service de l Evénement» 88% des entreprises considèrent le media événement comme un investissement

Plus en détail

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS

TNS Behaviour Change. Accompagner les changements de comportement TNS 2014 TNS Accompagner les changements de comportement TNS 2014 Comprendre et accompagner les changements de comportement Inciter et accompagner les changements de comportements des individus est un enjeu fondamental

Plus en détail

LES ÉVOLUTIONS DU MÉTIER DE COMMUNICANT PUBLIC. (vues depuis la France!) - Namur - 12 juin 2015 - Marc Thébault

LES ÉVOLUTIONS DU MÉTIER DE COMMUNICANT PUBLIC. (vues depuis la France!) - Namur - 12 juin 2015 - Marc Thébault - Namur - 12 juin 2015 - Marc Thébault LES ÉVOLUTIONS DU MÉTIER DE COMMUNICANT PUBLIC (vues depuis la France!) 1 Evolu&on et tendances à Ingénierie du consentement : propagande Années 20 (Edward Bernays,

Plus en détail

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management

Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management Intelligence économique en PME/PMI Investissement de la sphère Web 2.0 Jacques Breillat Directeur du Master 2 «Intelligence économique et management des organisations», IAE de Bordeaux, Université Montesquieu

Plus en détail

FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois

FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois FACULTE DE L INFORMATION Introduction : Le département de l Information de l'université internationale de l'afrique a été créé pour la première fois à la faculté de Charia en 1991, de nombreux étudiants

Plus en détail

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE

VegaPro DIGITAL COMMUNICATION. www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE VegaPro DIGITAL COMMUNICATION www.vegapro.fr contact@vegapro.fr +213 (0) 775 199 733 Tharga Ouzemour, BEJAIA, ALGERIE DIGITAL En tant qu'agence digitale à Bejaia, Vegapro vous accompagne dans la définition

Plus en détail

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23

Partie I Stratégies relationnelles et principes d organisation... 23 Introduction......................................................................... 1 1. Définition........................................................................ 2 1.1 Le CRM comme processus

Plus en détail

L approche Casino en matière de développement durable?

L approche Casino en matière de développement durable? L approche Casino en matière de développement durable? 1 Les principaux enjeux pour Casino Optimiser la conception et la gestion des magasins (énergie, paysage, ) Environnement Maîtriser les impacts du

Plus en détail

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère Année Juin 2014

GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère Année Juin 2014 GROUPE IDRAC Bachelor Responsable de Communication 1 ère Année Juin 2014 LES LOGICIELS DU WEB SYSB202 Semestre 2 20 heures 1 crédit Français Département académique : Management des hommes, des organisations

Plus en détail

cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011

cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011 cartographie des parties prenantes Orange France Alain Liberge Directeur Environnement et Responsabilité sociale jeudi 24 novembre 2011 ordre du jour 1 - vision locale vs. vision globale 2 - historique

Plus en détail

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN

COMPETENCES SOCIO-ECONOMIQUES DEVELOPPEMENT PERSONNEL ET CITOYEN MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION COMPETENCES

Plus en détail

M1/M2 BAC+4 / BAC+5 RELATIONS PUBLICS, RELATIONS PRESSE ET ÉVÉNEMENTIEL

M1/M2 BAC+4 / BAC+5 RELATIONS PUBLICS, RELATIONS PRESSE ET ÉVÉNEMENTIEL M1/M2 BAC+4 / BAC+5 RELATIONS PUBLICS, RELATIONS PRESSE ET ÉVÉNEMENTIEL SERGE TAPIA Dirigeant, Fondateur de «Au Service de l Evénement» 88% des entreprises considèrent le media événement comme un investissement

Plus en détail

M1/M2 BAC+4 / BAC+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE

M1/M2 BAC+4 / BAC+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE M1/M2 BAC+4 / BAC+5 COMMUNICATION PUBLIQUE ET POLITIQUE NOURDINE CHERKAOUI Partner HAVAS PARIS Les raisons de votre collaboration avec L ECS? L ECS répond, pour moi, à des critères précis pour être l établissement

Plus en détail

Communication interne

Communication interne Bachelor Responsable de Communication Bachelor 2 Mars 2015 Communication interne Semestre Nombre heures Nombre crédits Langue d enseignement COMB307 3 20 2 Français ou anglais Département académique :

Plus en détail

Atelier du Comité 21 Parties Prenantes : les entreprises aux abonnés absents? Mercredi 11 avril 2013

Atelier du Comité 21 Parties Prenantes : les entreprises aux abonnés absents? Mercredi 11 avril 2013 Atelier du Comité 21 Parties Prenantes : les entreprises aux abonnés absents? Mercredi 11 avril 2013 Le langage des entreprises Performance Attractivité Développement Emploi Stakeholders Innovation «Compétitivité

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée de consultation : Loyauté dans l environnement numérique Junior ESSEC 09/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 2ème journée Compte-rendu de l atelier 3 : Surveillance et lutte contre la criminalité en ligne Thème de la journée de

Plus en détail

La politique de responsabilité sociétale de Vivendi Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE)

La politique de responsabilité sociétale de Vivendi Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) 4 avril 203 Formation IDSE 2012 10 mai 2012 La politique de responsabilité sociétale de Vivendi Pascale Thumerelle Directrice de la responsabilité sociétale d entreprise (RSE) 12 mars 2015 1 Vivendi est

Plus en détail

Notre approche de développement local

Notre approche de développement local Notre approche de développement local Renforcer le pouvoir d agir des personnes et des collectivités La grande marche de la démocratie La Déclaration universelle des droits de l homme adoptée en 1948 affirme

Plus en détail

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse

Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Auto-évaluation Unicom 2012 Rapport de synthèse Mai 2014 Introduction Contexte L auto-évaluation d Unicom entre en résonance avec deux autres projets: Le concept de communication qui fixe la stratégie

Plus en détail

Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises

Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises [ MEDIA TRAINING ] Coaching de la prise de parole médiatique des dirigeants d entreprises PILBS Pour Inventer La Bonne Stratégie Cabinet conseil & organisme de formation Catalogue disponible en ligne :

Plus en détail

11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc

11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc Les Rencontres de Casablanca Sécurité des frontières, des flux financiers et identité numérique 11-12 et 13 Octobre 2015 Hôtel Hyatt Regency-Casablanca, Maroc ORGANISATEURS : PARTENAIRES : L objectif d

Plus en détail

Union Régionale des Francas Pays de La Loire

Union Régionale des Francas Pays de La Loire «La famille d aujourd hui n est ni plus ni moins parfaite que celle de jadis: elle est autre, parce que les milieux où elle vit sont plus complexes, voilà tout.» E. Durkheim 1888 Accompagnement à la fonction

Plus en détail

Participants table ronde. Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education. Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge

Participants table ronde. Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education. Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge Participants table ronde Florence Durand, Directrice Centrale Paris Executive Education Renaud Daussy Directeur Commercial Global Knowledge Participants table ronde François Xavier Marquis Directeur Général

Plus en détail

ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE

ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE ESPACE MONDIAL Cours magistral de Bertrand BADIE Conférence de méthode de Martine ALONSO MARQUIS martine.alonsomarquis@sciences-po.org Vendredi 8h00 10h00 salle 26 27 rue Saint-Guillaume, 75006 Paris UP

Plus en détail

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès!

Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Gérer son image et sa réputation, l une des clés du succès! Mélina Neuhaus, Elitia Communication Daniel Herrera, YJOO Communication Carrefour des Créateurs 19 septembre 2014 Daniel Herrera @DanRRA Managing

Plus en détail

SOCIOLOGIE DES ORGANISATIONS

SOCIOLOGIE DES ORGANISATIONS Objectifs spécifiques... 2 1- Les fonctions économiques... 2 1.1- Production et répartition des biens et services : deux fonctions économiques classique des entreprises... 2 1.2-L innovation, une récente

Plus en détail

INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e. www.conference-daesign.com. Avec la participation de

INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e. www.conference-daesign.com. Avec la participation de INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e Avec la participation de Cyril Leguillon, Responsable du Département Création et Développement de la Direction de la Formation

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Etude : L impact des réseaux sociaux sur les entreprises.

Etude : L impact des réseaux sociaux sur les entreprises. Etude : L impact des réseaux sociaux sur les entreprises. Volet 1 : l usage marketing des réseaux sociaux - intégration au niveau des directions générales, e-réputation et marketing de l engagement. Etude

Plus en détail

Introduction à la recherche qualitative (I) Principes

Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Introduction à la recherche qualitative (I) Principes Jacques CITTEE - DUERMG Module d aide à la préparation de la thèse Février 2013 La recherche qualitative Une recherche dont les problématiques et les

Plus en détail

Esarc - Pôle formations à distance

Esarc - Pôle formations à distance Esarc - MASTER EUROPEEN EN COMMUNICATION STRATEGIES PUBLICITAIRES ET COMMUNICATION NUMERIQUE BAC+5 - MCOM Le Master Européen est un diplôme Bac+5, délivré par la FEDE (Fédération Européenne des Écoles).

Plus en détail

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY Online Intelligence Solutions NEXITY développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client Industrie Immobilier

Plus en détail

Formation Institut Kinoa

Formation Institut Kinoa Formation Institut Kinoa «Le marketing BtoB à l ère du digital» Inbound Marketing Générer des leads sur les canaux digitaux Institut kinoa Page 1 sur 6 Institut Kinoa - 32 Rue Arago - 92800 PUTEAUX Tél.

Plus en détail

Modèles et pratiques pour le canal de distribution

Modèles et pratiques pour le canal de distribution DOSSIER Modèles et pratiques pour le canal de distribution sous la direction de Marc Filser Gilles Paché INTRODUCTION MARC FILSER IAE Dijon, université de Bourgogne GILLES PACHÉ Université Aix-Marseille

Plus en détail

FRANÇAISES, FRANÇAIS ETC. 3

FRANÇAISES, FRANÇAIS ETC. 3 #RévolutionsPQR FRANÇAISES, FRANÇAIS ETC. 3 2012-2014 > Depuis 3 ans, FFetc met en lumière la société qui se réinvente plutôt que celle qui se recroqueville. 2012-2014 > En 2012 : FFetc montrait comment

Plus en détail

Bachelier en communication

Bachelier en communication Haute École Louvain en Hainaut www.helha.be Année académique 2015-2016 Bachelier en communication Catégorie Sociale HELHa Tournai 2 16-20 rue de l'écorcherie 7500 TOURNAI Tél : +32 (0) 69 89 05 06 Fax

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise?

Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? Les réseaux sociaux : un allié efficace pour votre entreprise? 78 % des entreprises affirment que les réseaux sociaux sont essentiels à leur croissance 80 % des internautes préfèrent se connecter avec

Plus en détail

Qu est-ce qu une problématique?

Qu est-ce qu une problématique? Fiche méthodologique préparée par Cécile Vigour octobre 2006 1 Qu est-ce qu une problématique? Trois étapes : 1. Définition de la problématique 2. Qu est-ce qu une bonne problématique? 3. Comment problématiser?

Plus en détail