Structure du Programme de formation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Structure du Programme de formation"

Transcription

1

2

3 Structure du Programme de formation

4

5 ORIENTATIONS QUI ONT GUIDÉ LA CONCEPTION DES NOUVEAUX PROGRAMMES DE MATHÉMATIQUE MATIQUE Amener les gens à se départir des préjugés dont la mathématique est affublée. Il n'y a pas de mathématique pour les forts, ou les faibles. Il n'y a pas de mathématiques qui ouvrent toutes les portes et d'autres qui mènent nulle part. Il y a des mathématiques différentes pour des usages différents. Créer des programmes différenciés adaptés aux besoins des élèves (approches, contextes, style d'apprentissage, etc.) et aux besoins de formation (exigences pour l'entrée au collégial, le marché du travail, la formation professionnelle,).offrir 3 profils de formation distincts dont au moins deux équivalents (qui ne ferment pas de portes) Faire aimer les mathématiques, en faire connaître l'utilité et le rôle dans la société. Valoriser la formation professionnelle et technique (le marché de l'emploi est en demande de compétences professionnelles et techniques). Permettre aux élèves, dont le style d'apprentissage est davantage pratique, d'exploiter cette caractéristique. Rééquilibrer le contenu, les approches et les contextes d'application des cours destinés aux élèves ayant le profil et l'intérêt pour les sciences (Sciences de la nature ou techniques scientifiques) Offrir des programmes stimulants et ouverts qui, à la fois, encouragent les élèves qui n'envisagent pas des études à long terme à atteindre une qualification rapide et qui, à la fois, ne leur ferme pas la porte aux études supérieures. Mettre à profit l'approche orientante et susciter l'engagement des élèves: leur permettre de choisir leur cheminement mathématique ou de changer de séquence le cas échéant.

6 Structure des programmes CST 4e CST 5e TS 4e TS 5e SN 4e SN 5e

7 La mathématique, matique, une question de choix 3 e secondaire + 50 heures CST TS SN 60% de TS 6% autre (-) (-)

8 La mathématique matique au secondaire Parcours de formation générale g et générale g appliquée Premier cycle Deuxième cycle Première Année h Deuxième Année h Première Année h Culture, société et technique Deuxième Troisième Année Année h 100 h Technico-sciences Deuxième Troisième Année Année h 150 h Sciences naturelles Deuxième Troisième Année Année h 150 h

9 La séquence s Culture, société et technique Prépare plus particulièrement rement à poursuivre des études dans le domaine des arts, de la communication et des sciences humaines ou sociales Vise à enrichir et à approfondir la formation de base en mathématique matique en traitant l ensemble l des champs mathématiques, matiques, et ce, à chaque année e du cycle Contribue à la formation d un d citoyen autonome, actif et raisonné Met l'accent sur des situations auxquelles l élève devra faire face dans sa vie personnelle et professionnelle Ancrée culturellement, elle est susceptible d éveiller un intérêt pour les causes sociales et l esprit l d entreprise Aide l él élève à développer des aptitudes aussi bien pour traiter des données que pour optimiser des situations

10 La séquence s Technico-sciences Prépare plus particulièrement rement (et non exclusivement) à poursuivre des études dans le domaine des techniques liés à la biologie, la physique, l informatique, l administration, l alimentation, les arts et la communication graphique Permet l exploration l de situations qui combinent le travail manuel et intellectuel Favorise l exploration l de différentes sphères de formation Favorise une approche pragmatique ou théorique, selon le cas Échelonne l apprentissage des champs mathématiques matiques de l algèbre et de la géométrie sur deux ans et ceux des probabilités s et de la statistique sur un an Met l'accent sur la réalisation d éd études de cas, le repérage rage d erreur d et d anomalies, d l apport l de correctifs ou l émission de recommandations, et ce, dans des contextes variés Met en relief les concepts et les processus associés à des instruments liés à certaines techniques

11 La séquence s Sciences naturelles Prépare plus particulièrement rement (et non exclusivement) à poursuivre des études en sciences de la nature et est destinée e aux élèves qui désirent d éventuellement s orienter vers la recherche Permet de comprendre l origine l et le fonctionnement de certains phénom nomènesnes Fait fréquemment appel à l abstraction et à l analyse de modèles théoriques Favorise une approche davantage théorique que pragmatique Vise principalement le développement des concepts et des processus inhérents à l algèbre et la géomg ométrie Mobilise des procédés de recherche, l élaboration et l analyse de modèles issus de diverses expériences Met l'accent sur des activités s ayant un lien avec le domaine des sciences

12 Les activités s de 5e secondaire Culture, société et technique Technico-sciences Sciences naturelles Activité Synthèse (10 h) Activité visant à amener l élève à apprécier l omniprésence de la mathématique, à prendre conscience de l apport des compétences mathématiques dans la réalisation de différentes tâches, à faire preuve de persévérance et d autonomie. Ex: Pour un budget réel ou fictif, l élève peut être invité à concevoir un objet ou un produit destiné à être mis en marché. Activité d exploration (15 h) Activité qui amène l élève à explorer la portée culturelle ou professionnelle de la mathématique (savoirs et compétences). L élève choisit une activité qui répond à ses besoins et l entreprend avec autonomie, initiative et créativité. Ex. Réalisation d un dessin assisté par ordinateur, construction d une machine ou d un instrument, recherche de liens entre la mathématique et l architecture, l informatique, l administration ou la robotique. Activité d approfondissement (15 h) Activité qui amène l élève à approfondir ses savoirs et compétences mathématiques et à en découvrir de nouveaux. L élève met à profit son jugement critique et ses aptitudes à exploiter l information dans la réalisation de son activité. Ex. Recherche concernant les mathématiques financières, l histoire de la trigonométrie, les nombres complexes, les fractales, les lois binomiale ou normale.

13 Portée des séquences dans les études post-secondaires (États des prévisions) SEC. Culture, société et technique CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE (CST (CST-063) 200 H Technico-sciences TECHNICO-SCIENCES (TS (TS-064) 064) H H Sciences naturelles SCIENCES NATURELLES (SN (SN-065) 065) H H C O L L É G I A L UNIVER- SITÉS PRÈS DE 50% DES TECHNIQUES *Les analyses ne sont pas encore complétées + LES PROGRAMMES PRÉUNIVERSITAIRES qui ne demandaient pas de conditions particulières d admission en math (Arts, lettres, musique, danse, Sciences humaines et Histoire de la civilisation avec complément de formation DIFFÉRENTS PROGRAMMES UNIVERSITAIRES PRÈS DE 50% DES TECHNIQUES (presque toutes les techniques qui exigeaient des conditions préalables d admission ou 536) *Les analyses ne sont pas encore complétées Programmes préuniversitaires, profil Administration et économie des Sciences humaines ou ceux avec conditions particulières d admission en mathématique Ex. Sciences humaines et Histoire et civilisation avec les 3 cours de mathématique au choix) DIFFÉRENTS PROGRAMMES UNIVERSITAIRES (EX. ETS) Programmes préuniversitaires Sciences de la nature, Sciences, lettres et arts DIFFÉRENTS PROGRAMMES UNIVERSITAIRES (EX. POLYTECHNIQUE) Conditions minimales d admission DES+: 514 ou 426 DES (2010): 4e sec. (CST)

14

15 Compétence Une compétence est un savoir-agir agir fondé sur la mobilisation et l utilisation efficaces d un d ensemble de ressources Une compétence est contextualisée. Elle nécessite de recourir à un ensemble de ressources (internes et externes) afin de permettre à l'élève d'exercer un savoir-agir dans une situation donnée. Une situation de compétence, en mathématique, est donc une situation dans laquelle l'élève est amené à mobiliser des ressources, comme son savoir-faire mathématique (concepts et processus), afin d'exercer un savoir-faire au regard de la situation. Ces deux savoir-faire constituent le savoir-agir mobilisant les habiletés intellectuelles nécessaires au développement ou à l'exercice d une compétence. Résoudre une situation-probl problème Déployer un raisonnement mathématique matique Communiquer à l aide du langage mathématique matique

16 Qu est est-ce qu une une situation (problème) de compétence 1? Qu est est-ce qu une une situation (problème) de compétence 2? Qu est est-ce qu une une situation (problème) de compétence 3?

17

18

19

20 Savoir-agir agir! c est c savoir quoi faire, comment le faire, quand le faire et pourquoi uoi le faire Une situation (en contexte) Un savoir-agir agir Un savoir-faire mathématique matique Un savoir-faire en contexte C1 Une situation-probl problème soulève un ou plusieurs aspects d'une problématique C2 Une situation d'application soulève une ou des conjectures (énoncés) C3 Une situation de communication soulève le besoin de gérer g des messages Qui nécessite n de recourir au savoir-faire mathématique matique suivant: Et à d'autres ressources telles: Qui nécessite n de recourir au savoir-faire mathématique matique suivant: Et à d'autres ressources telles: Qui nécessite n de recourir au savoir-faire mathématique matique suivant: Et à d'autres ressources telles: Afin d entrevoir d différentes solutions possibles à la problématique soulevée e et d en d proposer une qui lui est appropriée. Afin d'être prouvées ou réfutr futées à l'aide d un d raisonnement qui s appuie s parfois sur des conjectures déjàd validées Ou Afin d'être dégagd gagées ou établies après s avoir analyser, critiquer ou généraliser les éléments de la situation de manière à se convaincre de la valeur de véritv rité de ce qu on affirme. Afin de s'approprier, de réguler r et de produire des informations dans un contexte oùo l objet du message, l intention de communication et l interlocuteur ciblé jouent un rôle signifiant.

21

22 Des SAÉ pour chaque compétence : Activité d apprentissage Situation- problème (Tâche complexe C 1) Situations d apprentissage et d éd évaluation (SAE) Situation de communication (Tâche complexe C 3 ) Situation d application (Tâche complexe C 2 ) Plusieurs des situations offertes à l'élève permettent de faire des liens avec les domaines généraux de formation (axes de développement et intentions éducatives) et les autres éléments du Programme de formation.

23 Des SAÉ regroupant des compétences Situation- problème (Tâche complexe C 1 ) Situation d application (Tâche complexe C 2 ) Situation de communication (Tâche complexe C 3 ) : Activité d apprentissage Situation de communication (Tâche complexe C 3 ) Situation d application (Tâche complexe C 2 )

24

25 Comparaison de la structure des contenus de formation des deux programmes Le programme actuel (068) Le nouveau programme Séquence Culture, société et technique Séquence Sciences naturelles Séquence Technico-sciences

26 L articulation des contenus et les passages entre les séquencess 4 e secondaire Séquence Culture, société et technique Séquence Sciences naturelles 5 e secondaire Séquence Culture, société et technique Séquence Sciences naturelles Séquence Technico-sciences Séquence Technico-sciences

Les préalables en mathématique et en science de 4 e secondaire. Brenda Veer, c.o. École secondaire St-Luc Automne 2013

Les préalables en mathématique et en science de 4 e secondaire. Brenda Veer, c.o. École secondaire St-Luc Automne 2013 Les préalables en mathématique et en science de 4 e Brenda Veer, c.o. École St-Luc Automne 2013 La mathématique au Parcours de formation générale et générale appliquée Premier cycle Deuxième cycle Culture,

Plus en détail

Information aux parents. Les séquences en mathématique

Information aux parents. Les séquences en mathématique Information aux parents Les séquences en mathématique Un changement important La possibilité de choisir une séquence pour 4 e et 5 e secondaire n est plus un classement mais un véritable choix. Extrait

Plus en détail

Les séquences en mathématique et les sciences. Un choix à faire pour le 2 e cycle du secondaire!

Les séquences en mathématique et les sciences. Un choix à faire pour le 2 e cycle du secondaire! Les séquences en mathématique et les sciences Un choix à faire pour le 2 e cycle du secondaire! Les séquences au 2 e cycle du secondaire Séquence Culture, société et technique Séquence Technico-sciences

Plus en détail

Vers la QUATRIÈME SECONDAIRE

Vers la QUATRIÈME SECONDAIRE Vers la QUATRIÈME SECONDAIRE Ordre du jour Règles de promotion Les séquences de mathématiques Les sciences Exigences pour le D.E.S. et le cégep Double diplomation. Mon choix de séquence en mathématique

Plus en détail

Congrès orientant 2 e secondaire 2015

Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Congrès orientant 2 e secondaire 2015 Intentions de la rencontre Informer sur les parcours en science pour le 3 e secondaire Accompagner votre enfant à faire des choix éclairés Déroulement de la présentation

Plus en détail

* Les élèves en enrichissement ont automatiquement ce cours.

* Les élèves en enrichissement ont automatiquement ce cours. GUIDE D INFORMATIONS CHOIX DE COURS 1 re ANNÉE DU DEUXIÈME CYCLE DU SECONDAIRE (3 e secondaire) 2011-2012 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment posées lorsque

Plus en détail

CLASSEMENT POUR L ÉLÈVE N AYANT PAS ATTEINT LES EXIGENCES DE FIN DE CYCLE :

CLASSEMENT POUR L ÉLÈVE N AYANT PAS ATTEINT LES EXIGENCES DE FIN DE CYCLE : G U I D E D I N F O R M A T I O N C H O I X D E C O U R S 1 re ANNÉE DU DEUXIÈME CYCLE DU SECONDAIRE (3 e secondaire) 2012-2013 Le présent guide a été rédigé afin de répondre aux questions les plus fréquemment

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419

Gestion commerciale LCA.8Z. Information : (514) 376-1620, poste 419 Gestion LCA.8Z Information : (514) 376-1620, poste 419 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 35 unités 1/3. Buts généraux du programme Ce programme

Plus en détail

Comment organiser une séance d EPS

Comment organiser une séance d EPS Comment organiser une séance d EPS Ce qui est important pour l élève c est de : - comprendre quand il réussit quelle procédure reproductible a été utilisée et isolée pour cette procédure - apprendre pour

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Coaching RelationCare

Coaching RelationCare Coaching RelationCare Les fondamentaux Notre formation associe les approches les plus récentes en matière de coaching individuel et d équipe, de systémique, de connaissances dans les neurosciences, de

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

Programmes de robotique FIRST // Repères pédagogiques au Québec //

Programmes de robotique FIRST // Repères pédagogiques au Québec // Programmes de robotique FIRST // Repères pédagogiques au Québec // FIRST au Québec Favoriser l Inspiration et la Reconnaissance des Sciences et de la Technologie auprès des jeunes du Québec, en les engageant

Plus en détail

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005

Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Développer vos compétences, pour innover sur vos territoires. Extrait du catalogue 2005 Association Rhône Alpes des professionnels des Développeurs Economiques Locaux 14 rue Passet 69007 Lyon Tél. : 04

Plus en détail

Programmation orientée objet et technologies Web

Programmation orientée objet et technologies Web Programmation orientée objet et technologies Web LEA.3N, version 2012 Information : (514) 376-1620, poste 7388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DUPERSONNEL DE SOUTIEN (PO 13) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE RELATIVE À L APPRÉCIATION DU PERSONNEL

Plus en détail

Comptabilité, finance et gestion des affaires

Comptabilité, finance et gestion des affaires Comptabilité, finance et gestion des affaires LCA.AX Information : (514) 376-1620, poste 388 Programme de formation Type de sanction Attestation d études collégiales permettant de cumuler 40 unités 1/3.

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

MON PARCOURS DE FORMATION AXÉE SUR L EMPLOI

MON PARCOURS DE FORMATION AXÉE SUR L EMPLOI École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry En Vue de MON PARCOURS DE FORMATION AXÉE SUR L EMPLOI F.M.S./F.P.T./P.P.F.A.E. Guide d information Année scolaire 2013-2014 SECTION A Message aux élèves et aux

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES

POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES RÈGLEMENTS POLITIQUES PROCÉDURES POLITIQUE DE GESTION DES PROGRAMMES D ÉTUDES PRÉAMBULE La politique de gestion des programmes d études propose une démarche intégrée des différentes actions du Collège

Plus en détail

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016

Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 E002-1-4 Services éducatifs Projets particuliers reconnus par la Commission scolaire - 2015-2016 Répartition des services éducatifs entre les écoles DÉFINITION ET CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Référence : Jean

Plus en détail

ÉCOLE SECONDAIRE DU GRAND-COTEAU ISABELLE MARCHAND, C.O. CHOIX DE COURS POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016

ÉCOLE SECONDAIRE DU GRAND-COTEAU ISABELLE MARCHAND, C.O. CHOIX DE COURS POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 ÉCOLE SECONDAIRE DU GRAND-COTEAU ISABELLE MARCHAND, C.O. CHOIX DE COURS POUR L ANNÉE SCOLAIRE 2015-2016 PRÉSENTATION Le système scolaire québécois et la sanction des études Le choix du niveau et le choix

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

Présentation aux parents 3 février 2015

Présentation aux parents 3 février 2015 Présentation aux parents 3 février 2015 Déroulement de la soirée Choix de cours vers la 3 e secondaire Parcours de sciences Période de questions Choix de cours vers la 4 e secondaire Choix d une séquence

Plus en détail

Pondération des compétences 2011-2012

Pondération des compétences 2011-2012 des compétences 2011-2012 Éducation préscolaire, enseignement primaire et enseignement secondaire Addenda au Programme de formation de l école québécoise Direction de l évaluation, MELS Document de travail

Plus en détail

Architecture d intérieur, rénovation et décoration

Architecture d intérieur, rénovation et décoration Attestation d études collégiales (AEC) Architecture d intérieur, rénovation et décoration EEC.1Q (Programme axé sur l architecture) 2013-2014 Responsable de la formation : Manon Lamontagne 418 723-1880,

Plus en détail

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs

Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I. Code Unités Devoirs Code Unités Devoirs 1 re secondaire 2 e secondaire Les quatre opérations sur les nombres entiers Statistiques et probabilités I MAT-1005-2 2 3 MAT-2008-2 2 3 (+, -, x, ) dans l ensemble des entiers Z. Ce premier cours portant

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C.

EPS ET SOCLE COMMUN. Les activités athlétiques à l'école primaire. Pour l'équipe EPS 35 : J.L. Béquignon, F. Bodin, H. Le Nost, P. Moniot, C. EPS ET SOCLE COMMUN Les activités athlétiques à l'école primaire CONNAISSANCES 2 Piliers Tout élève devra connaître courir Sauter Lancer Un vocabulaire juste et précis pour désigner des objets réels, des

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction.

Le programme s efforce de promouvoir les femmes aux postes de direction. POUR QUI? Directeurs et directrices d institutions éducatives, sociales ou socio-sanitaires Professionnel-le-s engagé-e-s dans l un des domaines de la santé ou du travail social et occupant une fonction

Plus en détail

Mener des entretiens professionnels

Mener des entretiens professionnels Formations Mener des entretiens professionnels Durée :... 2,5 jours - 18 heures Personnel concerné :... tout responsable hiérarchique ayant à mener des entretiens d évaluation Méthode pédagogique :...

Plus en détail

But. Vous donnez le plus d information concernant les séquences de science ( 2 choix) et de mathématiques (3 choix).

But. Vous donnez le plus d information concernant les séquences de science ( 2 choix) et de mathématiques (3 choix). But Vous donnez le plus d information concernant les séquences de science ( 2 choix) et de mathématiques (3 choix). Choisir une séquence c est choisir: En fonction de ses intérêts, ses habiletés en maths

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE RELATIVE À LA FORMATION GÉNÉRALE COMPLÉMENTAIRE 1055, 116 e rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

Année scolaire 2013-2014. premier cycle du secondaire FMS

Année scolaire 2013-2014. premier cycle du secondaire FMS Matière : Anglais premier cycle du secondaire FMS Anglais Interagir oralement en anglais Réinvestir sa compréhension des textes 30 % Du 28 août au 8 novembre Du 11 nov. au 7 février Participation aux Participation

Plus en détail

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet

Projet : La découverte du ver à soie. Résumé du projet Projet : La découverte du ver à soie Résumé du projet Exploration des différentes étapes de la vie du ver à soie, de la chenille au papillon, en finissant avec la ponte des oeufs (cycle de vie complet).

Plus en détail

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013

Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 Lignes directrices de l AAI sur l éducation 2013 1. Le Conseil de l AAI a approuvé le Programme-cadre d études et les Lignes directrices sur l éducation lors de la réunion qui a eu lieu le 6 juin 1998,

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

AEC en Techniques d éducation à l enfance

AEC en Techniques d éducation à l enfance (JEE.0K) 322-101-MV Introduction à la profession Ce cours permet à l étudiant d explorer la profession d éducatrice à l enfance dans son ensemble et de bien cerner le contexte des services de garde au

Plus en détail

Choix de cours. 2 e vers 3 e secondaire

Choix de cours. 2 e vers 3 e secondaire Choix de cours 2 e vers 3 e secondaire Grille de choix de cours 3e secondaire Cours obligatoires générale générale appliquée excellence Anglais Éducation physique et à la santé Espagnol Français Projet

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION

PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION PROJET ÉDUCATIF ÉCOLE ASSOMPTION Titre de notre projet : L'estime de soi la clé de la réussite de nos jeunes (adultes en devenir). L'école Assomption se familiarise avec le concept de l'estime de soi.

Plus en détail

Notions et définitions utiles

Notions et définitions utiles Notions et définitions utiles 1 Notions et définitions utiles I. Notions d usage 1. La notion de compétitivité. La notion de «compétitivité» est la symbolique de l enjeu de développement des entreprises.

Plus en détail

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels

Module 1 - Concevoir des supports de communication traditionnels Les ateliers @ssociatifs Cycle d initiations aux outils numériques et aux usages du multimédia pour la promotion du secteur associatif De novembre 2013 à juin 2014 / Gratuit Les présentations ne requièrent

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES

RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES RÈGLES POUR LE PASSAGE D UNE CLASSE À L AUTRE AU PRIMAIRE ET POUR LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES Présentées au conseil d établissement de l école Notre-Dame-du-Rosaire lors de la séance ordinaire du 9 juin 2014.

Plus en détail

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3

Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Analyse réflexive : un outil de questionnement sur la gestion des contenus d apprentissage Outil 3 Yves Lenoir, D. sociologie Professeur titulaire Titulaire de la Chaire de recherche du Canada sur l intervention

Plus en détail

Niveaux 1 2 3 4 Option spécifique - 2 2 3 Option complémentaire - - 2 2

Niveaux 1 2 3 4 Option spécifique - 2 2 3 Option complémentaire - - 2 2 Direction de l'instruction publique, de la culture et du sport Direktion für Erziehung, Kultur und Sport Service de l enseignement secondaire du deuxième degré Amt für Unterricht der Sekundarstufe 2 CANTON

Plus en détail

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616

SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 SOUTIEN ADMINISTRATIF adjoint de direction PROJET DE FIN D ÉTUDES (STAGE) 412-8B1-MA (1-3-3) Du 7 octobre au 1 er novembre 2013 Groupe 1616 Professeur superviseur Philippe Pelletier ppelletier@cmaisonneuve.qc.ca

Plus en détail

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION

APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION APPROCHE PAR COMPÉTENCES ET ÉVALUATION (Gérard Scallon, 2005) PLAN DE FORMATION À L ÉVALUATION Introduction L évaluation des apprentissages est sans contredit un élément clé de tout programme de formation.

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES

LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES LA MISE EN ŒUVRE DU PROJET D ALTERNANCE TRAVAIL-ÉTUDES TOUT AU LONG DU PROJET : SOUTIEN DES ACTEURS DE L ENTREPRISE, PRÉPARATION ET SOUTIEN DES ÉLÈVES 42 Pour mettre en application des programmes d études

Plus en détail

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015

Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Domaine : Le management CATALOGUE DE FORMATION 2011-2015 Sous -domaine : Le management stratégique Sous-domaine : Le management Management : concept, définitions et outils -Connaitre les principes, les

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE

PRESENTATION GENERALE Date Rédacteur Titre 31 Octobre Claude Terosier (Magic Makers), Florent Masseglia (Inria), Camila Canellas (Université de Nantes), Camile Daniel (OpenClassrooms). Présentation de la formation Class'Code

Plus en détail

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS

ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS ANNEXE 1 REFERENTIEL DE FORMATION ANIMATEUR DE JEUNES SAPEURS-POMPIERS 1 Finalité de la formation Le référentiel de formation a pour objet de décrire le parcours à suivre par l apprenant pour acquérir

Plus en détail

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014

Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 Journée pédagogique des stagiaires 1 octobre 2014 LP Blaise Pascal COLMAR Retour d expériences Choisir 2 images qui témoignent de votre ressenti dans votre prise de fonction Restitution au groupe LE REFERENTIEL

Plus en détail

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue de ma. 1 re année du 2 e cycle du secondaire. Guide d information.

École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry. En vue de ma. 1 re année du 2 e cycle du secondaire. Guide d information. École secondaire Antoine-de-Saint-Exupéry En vue de ma 1 re année du e cycle du secondaire Guide d information Année scolaire 014-015 Message aux parents... SECTION A 1. Normes de passage au e cycle...

Plus en détail

École polyvalente Saint-Jérôme

École polyvalente Saint-Jérôme École polyvalente aint-jérôme GUIDE DE CHIX DE CUR Année scolaire 2015-2016 1 er cycle du secondaire econdaire 2 général econdaire 2 général - programme régional soccer ervice de l organisation scolaire

Plus en détail

Politique de développement et de gestion des ressources humaines

Politique de développement et de gestion des ressources humaines RÈGLEMENT N 3 Politique de développement et de gestion des ressources humaines Adopté par le Conseil d administration Le 26 mars 1996 - Résolution n o 1931 Table des matières I. Préambule... 3 II. Objectifs

Plus en détail

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT

CONSEIL INGENIERIE FORMATION MANAGEMENT CONSEIL MANAGEMENT Assurer la responsabilité opérationnelle d une équipe Développer son leadership au sein d une équipe Pratiquer la délégation Conduire une réunion Conduire un entretien individuel-professionnel

Plus en détail

I. Compétences communes à tous les professeurs

I. Compétences communes à tous les professeurs REFERENTIEL DE COMPETENCES DES PROFESSEURS Au sein de l équipe pédagogique, l enseignante ou l enseignant accompagne chaque élève dans la construction de son parcours de formation. Afin que son enseignement

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

LES PARCOURS EN 4 E SECONDAIRE

LES PARCOURS EN 4 E SECONDAIRE LES PARCOURS EN 4 E SECONDAIRE Deux choix s offrent à toi! 4 e secondaire PARCOURS COMMUNS Français (8 périodes) Anglais (4 périodes) Mathématique (7 périodes) Histoire (5 périodes) Éthique et culture

Plus en détail

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences

Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences Le Socle Commun de Connaissances et de Compétences La notion de tâche complexe TÂCHE COMPLEXE? La tâche présentée est-elle complexe? Pourquoi? 2 TÂCHE COMPLEXE? À partir de la lecture des différents documents,

Plus en détail

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline

604-101-MQ Langue anglaise et communication. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités. Note préliminaire Objet de la discipline Langue anglaise et communication Compétence 4SA1 Communiquer en anglais avec une certaine aisance. Pondération: 2-1-3 Préalable au cours : 604-TE2-SH 2,00 unités Objectif Énoncé de la compétence Standard

Plus en détail

COURS 1 462012 COURS 2 462025

COURS 1 462012 COURS 2 462025 COURS 1 462012 MÉTIER ET FORMATION Se situer au regard du métier et de la démarche de formation. Connaître la réalité du métier, comprendre le projet de formation, confirmer son orientation professionnelle.

Plus en détail

Technicien / Technicienne de l'automobile

Technicien / Technicienne de l'automobile Projet : Ecole Compétences Entreprise SECTEUR : 2 INDUSTRIE ORIENTATION D'ETUDES : Technicien / Technicienne de l'automobile COMPETENCE PARTICULIERE VISEE Diagnostiquer et réparer avec ou sans appareil

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE Soirée d information à l intention des parents des élèves de 5 e secondaire 2 décembre 2014 CONDITIONS D OBTENTION DU D.E.S. Accumuler 54 unités de

Plus en détail

ÉVALUATION PERSONNELLE

ÉVALUATION PERSONNELLE ÉVALUATION PERSONNELLE Agent (e) de développement NOM : ÉVALUÉ PAR : DATE : PROFIL DE COMPÉTENCES COMPÉTENCES PERSONNELLES Ces compétences permettent au personnel d atteindre un équilibre et de se ressources

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4)

Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013. Epreuve de MGUC (U4) Académie de Strasbourg - Rapport de jury - BTS MUC - Session 2013 Epreuve de MGUC (U4) Analyse quantitative des résultats Moins de 8 8 note < 10 10 note < 12 12 note < 14 14 et plus Total Nombre 130 122

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Mathématiques contextualisées et technologie: le cas des hypothèques Partie 1 : présentation

Mathématiques contextualisées et technologie: le cas des hypothèques Partie 1 : présentation GRMS 2007 GRMS 2007 Mathématiques contextualisées et technologie: le cas des hypothèques Partie 1 : présentation André Boileau et Maurice Garançon, UQAM Vous êtes-vous déjà demandé comment font les banques

Plus en détail

Soirée d information pour les parents

Soirée d information pour les parents Soirée d information pour les parents Secondaire 3 Dominique Demers C.O. École secondaire Grande-Rivière Déroulement Aperçu du système scolaire du Québec Les séquences mathématiques démystifiées L impact

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e

Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e Extrait du Dossier d autorisation à mettre en oeuvre le C2i2e déposé auprès de la Mission Numérique pour l'enseignement Supérieur par l Institut Catholique de Paris (ICP) - Mars 2011 Au cours du semestre,

Plus en détail

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement

La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La prise en charge de la santé et de la sécurité dans un établissement d enseignement La gestion de la santé et de la sécurité du travail doit faire partie intégrante des activités quotidiennes d un établissement.

Plus en détail

L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique

L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique L objectif de cet enseignement Est de comprendre comment la créativité et l innovation sont les moteurs de l évolution technologique Est de confronter les élèves à des démarches permettant de favoriser

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION

EPREUVE INTEGREE DE LA SECTION : BACHELIER EN INFORMATIQUE DE GESTION MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention REFERENTIEL PROFESSIONNEL DU DIPLÔME D ETAT D INGENIERIE SOCIALE (DEIS) Contexte de l intervention Les transformations sociales, la territorialisation et la complexité croissante des dispositifs liés aux

Plus en détail

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003.

2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.3 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Politique d évaluation des apprentissages, Décroche tes rêves, mars 2003. 2.4 Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, Cadre de référence en

Plus en détail

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS

Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Institut du Travail Social de Tours Cellule VAE Référentiel professionnel pour le Diplôme d État d Ingénierie Sociale DEIS Annexe I de l arrêté du 2 août 2006 relatif au Diplôme d État d Ingénierie Sociale

Plus en détail

L Express orientant, vol. 3 no 2 Février 2008 Coffre à outils de la formation professionnelle : Quand une image vaut mille mots!

L Express orientant, vol. 3 no 2 Février 2008 Coffre à outils de la formation professionnelle : Quand une image vaut mille mots! Infographiste Code CNP-R : 5241-006 Modifié le : 2008-02-15 Titre(s) synonyme(s) Infographe Spécialiste du secteur des arts visuels qui conçoit, organise et produit diverses réalisations graphiques telles

Plus en détail

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE

STRUCTURATION DE L IDENTITÉ DÉVELOPPEMENT DU POUVOIR D ACTION. Autoévaluation ACCEPTABLE MARQUÉE DÉVELOPPÉE 1- Cohérence de l élaboration du projet Activité 1.6 VISÉES ET INTENTIONS ÉDUCATIVES DU COURS Connaissance de soi, de son potentiel et de ses modes d actualisation connaissance de ses talents, de ses qualités,

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION

PROGRAMMES DE GESTION RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION DIRECTION GÉNÉRALE DU CYCLE PREPARATOIRE & DE L'ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Direction de la Pédagogie & des Normes du cycle préparatoire et de l'enseignement

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION. Cours Création informatique INF-2102-1. Programme d études Informatique DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Cours Création informatique INF-2102-1 Programme d études Informatique Septembre 2008 Éléments de la définition du domaine d évaluation La définition du domaine d évaluation

Plus en détail

LA DEMARCHE COMPETENCE

LA DEMARCHE COMPETENCE LA DEMARCHE COMPETENCE Chapitre 3 : La démarche compétence Chapitre 3 : La démarche compétence... 1 3.1. Les attentes des acteurs de la Démarche Compétence... 2 3.1.1 Les attentes de l entreprise... 2

Plus en détail

ALTERNANCE Responsable Manager de la Distribution

ALTERNANCE Responsable Manager de la Distribution ALTERNANCE Responsable Manager de la Distribution Formation diplômante de Niveau II Diplôme de Niveau II enregistré au RNCP dans le cadre d'un parcours de formation Pré requis d entrée en formation et

Plus en détail

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation

Les Jeudis de la Reprise. Programme de Formation Les Jeudis de la Reprise Programme de Formation 1. Les objectifs : L'objectif fondamental de ce dispositif est d'aider un repreneur potentiel à reprendre une. Ce dispositif s'engage à accroître la capacité

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

Année propédeutique santé Présentation générale du programme

Année propédeutique santé Présentation générale du programme Année propédeutique Sante 2014-2015 DCA/sbe révision Août 2014 Année propédeutique santé s Présentation générale du programme Introduction et finalités de l année propédeutique santés L objectif de cette

Plus en détail

Procédure de consultation. Prise de position de : SASSA. Plan d études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) 29 février 2012

Procédure de consultation. Prise de position de : SASSA. Plan d études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) 29 février 2012 29 février 2012 Procédure de consultation Plan d études cadre pour la maturité professionnelle (PEC MP) A renvoyer d ici au 30 juin 2012 à RLP-BM@bbt.admin.ch Veuillez utiliser uniquement le présent formulaire

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN

MATHÉMATIQUES. Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 MATHÉMATIQUES Les préalables pour l algèbre MAT-P020-1 DÉFINITION DU DOMAINE D EXAMEN Mars 2001 Direction

Plus en détail